[Mexique] Mission Toxique (Pv Daniel Crow)

Invité

MessagePosté le: Mer 20 Mai 2015 - 21:47
Pamela avait pris l'avion depuis Gotham pour venir ici-même, un voyage qu'il lui semblait interminable mais elle avait une telle rage contre Bane qu'elle aurait pu faire le tour du monde afin de le mettre sous terre. Elle descend de l'avion et prend la sortie de l'aéroport. Il y avait foule à cette période de l'été, et oui, elle avait choisi un mauvais moment pour y aller, la chaleur était déjà étouffante et aucune trace de végétation aux alentours. Elle était la première sur les lieux. Elle regarde autour d'elle, pas de trace pour l'instant de Daniel, elle espérait que l'homme ne lui avait pas fait faux bond, si c'était le cas, il en subirait les conséquences.

Pamela n'avait pas d'affaires sur elle, elle n'avait pas pris sa combinaison noire sertie de vert, trop chaude pour cet environnement, à la place elle portait un short qui lui arrivait au dessus des genoux et un débardeur surmonté d'une veste légère, elle pouvait parfaitement se fondre dans la foule. Ne voyant toujours pas Daniel arriver, elle décide de se promener un peu dans les environs de l'aéroport et, par coup de chance ou non, elle tombe sur un homme qui mettait en location des motos cross. Elle s'avance vers l'homme pour lui demander le prix de la location.

"Bonjour j'aurai voulu savoir le prix pour ces deux moto-cross ?".

L'homme lui répond avec un accent mexicain qu'elle n'eut pas de difficulté à comprendre.

"C'est 1200 Pesos s'il vous plait, le plein d'essence est offert."

"Je n'ai qu'un billet de 100$, ça vous va ?"

"Oui oui."

Pamela savait très bien que la valeur du peso était inférieur au dollar et que par conséquent, le vendeur aurait dû lui rendre de la monnaie, mais elle s'en moquait, elle ne voulait pas utiliser ses pouvoir sur cet homme afin de le manipuler, elle réservait ses pouvoirs pour plus tard et ne voulait pas s'épuiser. La jeune femme avait bien évidement pris un peu d'argent avec elle, surtout celui du casse qu'elle avait fait il y a quelques mois avec Artémis. Elle demande à l'homme de lui préparer les motos et de les apporter devant l'aéroport, ce qu'il fit. Pamela était revenue entre temps devant l'aéroport vérifiant que Daniel ne l'attendait pas mais toujours personne en vue. La belle rousse était adossée sur une moto en attendant Crow. Elle espérait que l'homme ne lui avait pas posé comme on appelle couramment un "lapin" ou alors qu'il n'avait pas oublié cette mission.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 21 Mai 2015 - 13:52

Un baiser. Voilà le dernier souvenir dont Daniel pouvait se targuer d'avoir aux côtés de Pamela. La beauté de la ville Française avait peut-être dut aider. Malgré tout, ils s'étaient quittés sur un semblant de conseil. Le Canadien n'avait qu'une parole, et lorsqu'il la donnait, il s'engageait à la tenir, mai au-delà de la mort. Il l'avait déjà prouvé maintes fois par le passé, ne serait-ce que devant Hadès en personne. Le Shadowpact était revenu du Royaume des Morts, et Luthor avait ainsi retrouvé son poste de Président des Etats-Unis. Telles étaient les paroles données par Daniel. Se retrouvant seul, il prit la direction du métro le plus proche et quitta le pays quelques heures plus tard. D'une certaine manière, ses capacités innées auraient très bien pu lui permettre de quitter la France plus facilement. Ne serait-ce qu'en passant par le Royaume des Ombres… Mais l'homme préférait utiliser des moyens plus conventionnels.

Sa traversée de l'océan Atlantique fut sans soucis, et mis à part le décalage horaire, rien n'empêcha Daniel de reposer le pied dans sa terre natale. Profitant des quelques jours qu'il avait devant lui, il prit quelques renseignements sur celle à qui il avait à faire. Pamela Isley, plus connue sous le nom de Poison Ivy… Une femme aussi dangereuse que le plus puissant poison provenant d'une fleur. De ce qu'il avait pu en glaner ça et là, et après quelques informations récupérées auprès du FBI, Daniel connaissait désormais bien mieux cette flamboyante rousse.

Trois jours s'écoulèrent, alors que le Dark Crow quitta le Canada. D'après Plume-de-Serpent, il devait, avant de partir pour le Mexique se rendre sur la terre de ses Ancêtres. Ces derniers désiraient le rencontrer à nouveau. Comme à son habitude, son aïeul resta toujours aussi mystérieux et se contenta de reprendre le cours de son livre. Lui souriant et après l'avoir remercié, le dernier fils de la tribu des Crow quitta son pays natal. La neige tombait sur les cols des montagnes, et recouvraient de leur fin duvet blanc le toit de ce pays si beau.

Désormais, habillé bien plus légèrement, le Canadien portait une simple chemise vermeil, et un pantalon en jean. Ainsi vêtu, il passerait pour un simple touriste visitant le Mexique. D'un pas, Daniel passa dans le Royaume des Ombres et se dirigea vers les ruines du château d'Eclipso. La dernière fois qu'il s'était rendu à cet endroit, Obsidian avait disparu, et Virgil avait été le seul à pouvoir le suivre de l'autre côté… S'asseyant sur les ruines, le Shaman se mit à méditer. Son souffle se faisait plus lent, les battements de son cœur ralentirent à leur tour, et petit à petit, il rejoignit le Royaume des Songes. Accompagné par Crow sous sa forme animale, les deux êtres liés par les liens du Red, retrouvèrent les Ancêtres.

Un cercle parfait, fait par les douze principaux Ancêtres Shaman de la tribu entoura Daniel. Des torches brûlaient dans les airs, portés par une force invisible les soutenant dans le vide. Leurs visages étaient peints en noir, la couleur de leur tribu, le plus ancien Shaman ; un vieillard sans âge, dont le dos voûté n'était tenu que par sa volonté et un bâton recouvert de plumes noires, s'avança alors vers Daniel et porta une main décharnée à sa joue.


- Fils des Crow, fais attention à l'appel du Green. Notre Royaume est la vie, Mère Nature donne la vie, mais elle peut aussi la reprendre.
- L'appel du Green ? Que voulez-vous dire ?
- Toute vie née de Mère Nature est définie par ses actes. Ne te détourne pas des Ombres. Tu es un Shaman Fils des Crow. Le dernier.


Les torches s'éteignirent et Crow poussa un cri d'effroi. La température se mit à baisser tant et si bien que le sol paraissait geler sous les pieds du Canadien. Puis le décor changea, les voix résonnèrent une dernière fois dans sa tête, et le Royaume des Ombres réapparu. Regardant sa montre, le Dark Crow s'aperçu que son voyage qui pour lui n'avait duré que quelques minutes, avait laissé s'écouler les deux derniers jours. Se tournant vers Crow il lui demanda de lui trouver un passage vers le Mexique. Partout où il y avait des Ombres, il existait un passage. Le Corbeau s'envola et revint quelques secondes plus tard. Ils n'étaient pas loin, et en quelques heures, la porte apparue devant les yeux de Daniel. Vérifiant que personne ne soit à proximité, il le traversa et fut immédiatement frappé par la chaleur écrasante du pays. Son regard glissa tout autour de lui. Il se trouvait derrière l'aéroport, à côté du tarmac, exactement à l'endroit précis où les avions se retrouvaient vérifiés, et au besoin, réparés.

Traversant l'immense bâtiment presque totalement vitré, il reconnu assez rapidement celle qu'il devait retrouver. Une chevelure rousse, et des courbes magnifiques… Sous le soleil du Mexique, Pamela était encore plus belle qu'en France. S'approchant d'elle, Daniel s'adressa à elle poliment, Crow sur l'épaule, il espérait qu'elle ne prendrait pas la présence du Corbeau d'Ombre pour une insulte au Green.


- Bonjour Pamela… Les cinq jours se sont écoulés et je suis ici comme convenu. Vous connaissez très certainement la direction que nous devons prendre, alors qu'attendons-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 21 Mai 2015 - 20:21
Cela faisait plus d'un quart d'heure que Pamela attendait devant l’aéroport. Heureusement pour elle, l'endroit où elle se trouvait était à l'ombre. Enfin elle vit Daniel arriver avec un corbeau sur l'épaule, l'homme s'approche d'elle pour la saluer.

"Bonjour, j'ai cru que tu ne viendrais pas. Je vois que tu es venu accompagné ! J’espère que ton oiseau supporte la chaleur du désert ?!"

Pamela enfile le casque qui était disposé sur la moto puis monte sur cette dernière et s'adresse à Daniel.

"J’espère que tu sais faire de la moto, j'ai pris le moyen de transport le plus pratique pour aller dans ce fichu désert et ce que j'attendais c'était toi. Allez maintenant monte sur l'autre moto et suis moi."

La belle rousse abaisse la visière de son casque, allume le GPS de la moto, entre les coordonnées de l'entrepôt et démarre la moto. Elle attend que Daniel fasse de même puis elle démarre en trombe, laissant une traîné de poussière derrière elle. Ils arrivent très vite au bord du désert de Sonora, le trajet dure à peu près une heure. Pamela s'arrête soudain sur une plaine surélevée. En bas on pouvait apercevoir l'entrepôt entouré de grillage, cet entrepôt n'avait pas l'air surveillé... En même temps, qui pourrait bien se promener en plein milieu du désert ? Isley enlève son casque et descend de la moto, elle n'oublia pas de mettre la béquille, ce serait vraiment dommage que la moto tombe de la plaine. Au moment où elle enlève son casque, une très légère brise d'air lui parvient sur le visage, un soulagement pour la jeune femme qui avait l'habitude de la végétation et comme végétation dans ce désert, il ne se trouvait que des cactus. Elle s'adresse à Daniel.

"Regarde en bas, voilà l'entrepôt, c'est là que Bane garde son venin. L'endroit ne semble pas être surveillé et j'ignore si ses gardes sont là dedans."

"Tu as un plan ? Une façon de procéder ? Ou on fonce dans le tas ?"

La femme regarde Daniel en attendant une réponse de sa part la chaleur se faisait de plus en plus ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 25 Mai 2015 - 21:59

Malgré la température ambiante, Pamela était une pure merveille. Une plante au cœur du désert du Mexique… Sa phrase le fit gentiment sourire, Crow ne ressentait aucunes des sensations communes aux êtres vivants. Pour l'oiseau d'ombre, il n'était pas impossible de se considérer comme ayant une existence, toutefois, cette dernière n'avait rien de semblable avec le reste du monde. Mettant le casque à son tour, Daniel démarra la moto sous l'ordre perceptible de Pamela. Après plusieurs tentatives de démarrage au pied, le deux-roues se mit à pousser un rugissement puissant et une épaisse fumée noire de déversa du pot d'échappement.

La route ne dura qu'une petite heure. Le Mexique avait de cela que le paysage pouvait changer en quelques minutes. De l'aéroport de Mexico aux bidonvilles qui l'entouraient, il n'y avait qu'un pas. Puis, après les favelas et leurs badauds aux visages émaciés, le désert le plus complet étendait sa couleur ocre aux yeux du duo de fortune. Pamela avait eu raison, le sol s'affaissait à chaque fois qu'il passait sur le sable du désert. En voiture, la route aurait été impossible à rejoindre. Enfin… Une route, il s'agissait bien plus d'un chemin de terre et de sable aplatit par des passages incessants des nombreux trafiquants qui allaient et venaient par ce même chemin.

Un jour ou l'autre Daniel s'arrêterait pour s'occuper d'eux. Mais aujourd'hui il n'avait ni le temps, ni l'envie. Bien au contraire. Ses yeux se portèrent sur le dos de Pamela, elle ne prenait aucunement le temps de regarder ce qui l'entourait… Ce Bane avait dut lui laisser un goût bien plus amer qu'elle ne voulait l'avouer. Toutefois, le Canadien n'oserait jamais lui poser la question, à moins bien entendu que le sujet ne vienne de lui-même…

Enfin, sous un soleil de plomb et une chaleur de plus en plus assommante, les motos s'arrêtèrent et ils se mirent à discuter du meilleur moyen d'entrer. Depuis l'extérieur, effectivement, il ne semblait pas y avoir de gardes… Mais Daniel savait pertinemment que ce que nos yeux voyaient, n'était pas forcément ce qui était. De leur position, ils ne voyaient que des murs et des barbelés. Quelques fenêtres protégées par des barreaux de métal, et une seule et unique entrée. Une porte en acier percée par un judas rectangulaire, très certainement utilisé par ceux qui se trouvaient à l'intérieur pour voir qui tentait d'entrer.


- Crow, vas-y et dis-moi ce tu vois à l'intérieur… (Le Corbeau d'Ombre s'envola et Daniel se tourna vers Pamela.) Nous allons devoir attendre son retour, ceci fait, on en saura un peu plus sur le nombre de gardes qui se trouvent à l'intérieur.

Retournant à sa moto, le Dark Crow prit sa gourde d'eau claire et la tendit à Pamela après l'avoir ouverte. Comme le plus galant des hommes, il lui proposa de boire en première.

- Buvez, vu la température qu'il fait, il serait dommage qu'une fleur se mette à faner dans le désert.

La laissant prendre la gourde, l'homme attendit le retour de Crow qui ne tarda pas. Leurs regards se croisèrent et les informations apparurent dans la tête de Daniel. Deux douzaines de gardes, dont plus de la moitié étaient armés. Un seul semblait être foncièrement dangereux. Imitant ceux qu'ils avaient vaincus lors de leur passage en France, ce dernier semblait être nourri presque exclusivement avec du Venin… Il leur fallait donc entrer non pas par la force, mais plutôt avec discrétion.

- Nous n'avons guère d'autres choix que de pénétrer dans le bâtiment sans nous faire repérer. J'espère que vous n'avez pas peur des Ombres Miss Pamela.

Avant même qu'elle n'ait le temps de dire mot, il lui prit la main et ils s'enfoncèrent dans le Royaume des Ombres. Leur passage fut aussi rapide qu'une course effrénée, et ils ressortirent dans le bâtiment, juste de l'autre côté de la porte. Agenouillé derrière un tas de cartons très certainement remplis de Venin près à être expédié, Daniel parla à voix basse.

- Ils sont plus d'une vingtaine… Je ne doute pas de vos capacités, toutefois, si vous avez besoin de mon aide, appelez-moi… (Daniel sera le poing et fit apparaître le Red dans ce dernier.) Je vais faire diversion, je vous laisse le plaisir de régler son compte à celui qui semble être leur chef. On se retrouve ici Miss Pamela. En vie de préférence…

Quittant leur cachette, Daniel projeta une salve d'énergie du Red sur plusieurs gardes qui mettaient en cartons des fioles d'un liquide verdâtre. Quelques uns tombèrent sous l'impact, étonnés de cette présence et surtout de la violence des attaques de Daniel.

- Crow, tu sais ce qu'il te reste à faire.

S'envolant, le Corbeau de Ténèbres se mit à voler entre les poutres qui soutenaient le plafond, de cette manière, il voyait tout et pouvait surveiller l'avancée de Poison Ivy. La femme à la chevelure flamboyante voulait avant toutes choses détruire cet entrepôt. Daniel espérait seulement pouvoir sortir avant qu'elle ne réussisse à tout faire sauter…    
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 27 Mai 2015 - 11:23
L'oiseau de Daniel était parti en éclaireur voir ce qu'il se passait dans l'entrepôt, pendant ce temps, Daniel tend une gourde d'eau à Pamela qui la prend. Elle porte à ses lèvres cette dernière pour boire une gorgée, elle ne craignait pas l'homme, après tout c'était elle qui était toxique. Ses lèvres portait un poison mortel, si elle le décidait elle pouvait tuer un homme en moins de 5 minutes. Crow revient ensuite se poser sur le bras de son maître pour lui expliquer ce qu'il avait vu puis Daniel se tourne vers Pamela pour lui communiquer les informations.

"Chouette ! Les petits copains de Bane n'ont pas pris leurs vacances et tu me demandes si j'ai peur du no..."

Pamela avait à peine répondu que l'homme lui pris la main et tout deux traversent le royaume des ombres. Lorsqu'ils en sortent, Pamela découvre qu'ils se trouvent dans le bâtiment près des caisses où semble être le fameux Venin. Agenouillée également aux côtés de Daniel, elle chuchote.

"La prochaine fois que tu me fais un coup comme ça, préviens moi sinon je te tue !"

La jeune femme n'aimait pas trop ce genre de "surprise", la prendre au dépourvu n'était pas une chose à faire si la personne voulait rester en vie mais elle passait l'éponge pour cette fois. Daniel déclare à la jeune femme qu'il allait faire diversion pour que cette dernière s'occupe de leur chef. Daniel part à l'action et tandis que le combat faire rage dans l'entrepôt, Pamela contourne les cartons pour avancer dans l’entrepôt sans se faire repérer. Elle tombe sur le chef qui beugle des ordres à ses soldats. La belle rousse surgit de l'ombre et interpelle le chef.

"Bonjour mon mignon, voilà je me suis perdu dans le désert et j'ai trouvé cet entrepôt... Il Y a moins que tu me ramènes au village le plus proche ?!"

"Tu me prends pour un c** ?! Tu es venu avec un homme ! D'ailleurs mes hommes vont le réduire en miettes et moi je vais t’écraser. Les mecs, allez saluer son petit copain, moi je m'occupe de celle-là !"

Une fois que l'homme avait ordonné à ses soldats d'aller s'occuper de Daniel, il active la pompe à Venin pour que ses muscles gonflent. Pamela regarde avec dégoût sa transformation.

"On t'a jamais dit que c'était vraiment moche tout ces muscles."

Pamela regarde autour d'elle et elle voit une lame de couteaux près d'elle, elle s'en empare. La seule chose à faire pour arrêter ce mutant c'est de couper les tuyaux qui sont accrochés derrière son dos. Le mutant se mit à courir droit vers elle. Pamela eu juste le temps d'avancer et de passer en dessous des jambes du monstre de muscles, au passage elle lui avait coupé la jambe mais aucune réaction de ce dernier qui était insensible à la douleur.

"T'es plus coriace que ce que je pensais."

Pamela n'avait aucun pouvoir sur le green dans cette endroit désertique, elle n'avait que ses lèvres pour tuer mais elle doute que le mutant la laisse approcher. Une dernière solution s'offre à elle, elle ne voulait pas choisir cette option mais il ne lui restait que ça. Elle prit une fiole sur le côté et en bu un peu pour limiter le temps d'action du Venin. Elle fut prise de courbatures, ses bras se mirent à gonfler, elle lâche la fiole qui se fracasse sur le sol puis Pamela lève la tête pour regarder le mutant. Elle était totalement transformée, elle n'avait plus l'air de cette jeune femme aux courbes affolantes, elle était devenue un monstre prêt à tout détruire sur son passage.

"On est égale maintenant gros malin !"

Elle lâche le couteau et se précipite sur le mutant pour lui arracher ses tuyaux, elle espérait que Daniel s'en était sorti face aux autres mutants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Juin 2015 - 14:44

Bien plus habitué aux combats dans la neige, et plus particulièrement dans les grands froids Canadiens, Daniel ressentait peut-être plus que quiconque la douleur de la chaleur sur con corps. Ses membres étaient de plus en plus endoloris et il devait se concentrer un maximum afin de ne pas laisser apparaître cette gêne sur son visage. Ainsi, alors qu'il laissa Pamela seule derrière les caisses et autres cartons, il s'avança vers le groupe de trafiquants. Peu de choses poussaient Daniel dans les tréfonds de sa colère, et les vendeurs de mort en faisaient malheureusement pour eux partie intégrante.

Son poing serré, la lumière émanant du Red éclairait le sol. Les volutes qui s'élevaient des cigarettes allumées contrastaient avec la froideur du visage du Canadien. Ses yeux restaient fixés sur un point, l'estomac. Il les ferait plier devant lui… Celui qui avait donné un jour bien plus que sa vie pour sauver un être qui avait bafoué les lois et l'ordre, devenait à nouveau un être sans limites. Sauf celle de leur offrir ce qu'ils vendaient. Prendre une vie n'était pas chose aisée pour celui qui avait conscience de sa présence. Mère Nature considérait que chacun de ses enfants méritait de vivre, d'être, d'exister tout simplement. Ainsi, la tribu de Crow ne prenait la vie d'animaux que par besoin, et jamais par plaisir. Ils vivaient loin de tout et n'espérait qu'à une chose, être libres de toutes les frasques et les tentations d'une vie vouée à la déchéance.

Ces hommes, serviteurs de Bane, n'avaient rien de tout cela. Ils détruisaient, tuaient et se débarrassaient de leurs victimes sans sourciller. Peut-être considéraient-ils la vie comme inutile, ou plus simplement, l'argent ou tout autre raison les poussaient à agir ainsi. Mais pour le Dark Crow, il en était bien différemment… Et cela, le Red le leur apprendrait. Pour preuve, il projeta une sphère de puissance Rouge sur le sol, juste aux pieds de l'un des leurs. Daniel avait gardé son sourire, celui qui disait : "coucou, je suis là !". Pourtant, il ne l'avait pas de manière ironique, mais il était réellement heureux aujourd'hui. Il faisait ce pour quoi la Police Montée l'avait entraîné durant des années… Il allait faire régner l'ordre et la justice.


- La Mort ne devrait pas se vendre… Pas plus que la Vie… Mais pour vous, je ne serais qu'un flic aujourd'hui…

A peine avait-il fini sa phrase que plusieurs truands lui sautèrent dessus. Barre de fer, batte en bois, et toute arme pouvant servir à faire taire ce malin. Toutes les attaques se virent arrêtées par un immense bâton fait totalement d'Ombres. La Lumière qui provenait des néons accrochés au plafond du bâtiment fournissait tant et tant d'Ombres que Daniel aurait pu ouvrir un passage vers le Royaume des Ombres simplement en posant une main sur le sol. Mais il préféra faire autre chose. Alors qu'il assommait un des vendeurs d'un magistral crochet du gauche, il tourna les yeux vers le haut. Le regard de Crow croisa le sien et ils se comprirent.
Pamela et lui n'étaient pas venus ici simplement pour empêcher ce bâtiment de fournir les associés de Bane en Venin ; ils devaient DETRUIRE le Venin !

D'une roulade sur le côté, Daniel s'extirpa du coup de barre en fer qui manqua alors de lui fracasser le crâne. L'arme de fortune brisa un morceau du béton qui se trouvait sur le sol. Une telle force lui aurait facilement démontré à quelle vitesse il aurait pu passer de vie à trépas. Chose que le Canadien préférait éviter. Tout du moins dans l'immédiat. Courant vers d'autres caisses. Daniel leva une main et le Red se mit de nouveau à luire de ses doigts tendus vers le ciel. Son idée allait être mise en place. Maintenant.


- Le problème avec ce qui est chimique. C'est que quoique l'on fasse, il se trouve que ça devient facilement inflammable…

D'un mouvement vertical de la main, le Dark Crow brisa une bonne partie des fioles et le Red fit le reste. La force de frappe combinée à l'énergie du Red ne laissa aucunes chances au Venin. D'immenses flammes s'élevèrent soudainement. Une explosion s'en suivit, projetant Daniel contre un mur qui n'eu son salut qu'à un tas de cartons écrasés qui amortirent le choc. Les truands se mirent à fuir vers la sortie. L'unique porte fut prise d'assaut alors que les flammes léchaient déjà les poutres métalliques qui soutenaient le toit.

A peine seraient-ils dehors qu'ils apprendraient combien la vie est difficile. Crow avait fait ce que Daniel lui avait demandé. Toute Ombre qu'il était, il pouvait pourtant bien communiquer avec le monde des vivants. Chose qu'il avait faite à la perfection… Les sirènes de la police Mexicaine hurlants non loin du hangar. Se relevant avec douleur, Daniel chercha Pamela du regard. Même si le Venin avait été détruit que la majorité des vendeurs allaient se retrouver derrière les barreaux pour un bon bout de temps, il fallait qu'ils disparaissent le plus rapidement possible. Ne serait-ce que pour éviter d'être pris pour ce qu'ils n'étaient pas…

Ses yeux s'écarquillèrent alors qu'il aperçue une Pamela gigantesque, à mi-chemin entre celle qu'il côtoyait depuis quelques jours déjà, et un monstre de rage et de muscles. Pourtant, ce combat, il le lui devait, Daniel avait donné sa parole. C'était à elle de vaincre celui qui lui faisait face. Elle n'était pas seule, mais le Dark Crow n'était qu'un guide, pas un Maître. Daniel se contenta d'observer le déroulement du combat, restant toutefois prêt à réagir au moindre signe inquiétant.

Si Poison Ivy disparaissait maintenant… Il ne se le pardonnerait jamais…

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Juin 2015 - 21:22
Poison ivy était entrain de combattre le bras droit de Bane, ce dernier n'avait aucun scrupule à frapper une femme mais la belle rousse lui rendait coup pour coup. De son côté, le Dark Crow avait surpris les autres soldats avec une sphère de puissance rouge, un fracas se fit entendre, celle des barres de fer frappant le sol. Pamela allait donner un coup au mutant mais elle fut stoppée par une explosion venant du devant de l'entrepôt. Le souffle de l'explosion était tellement puissant que le chef mutant et elle-même furent éjectés sur le mur. Ils retombaient tout deux lourdement sur le sol. Pamela se relève avec difficultés, ses oreilles sifflaient, elle arrive quand même à détecter quelques bruits, notamment les sirènes de la police Mexicaine et les hommes de main quittant le bâtiment avant que tout ne s'écroule. Poison Ivy ignorait encore si Daniel avait survécu à l'explosion mais elle n'en avait pas encore fini avec le bras droit de Bane, celui ci était encore à terre. Se dirigeant vers lui, elle le soulève d'une seule main pour le balancer sur l'autre mur qui se fissure à l'impact de ce corps massif. Les flammes gagnaient du terrain et la chaleur était insoutenable mais la belle rousse avait une telle rage de vaincre qu'elle fait abstraction du danger dans lequel elle est afin de s'occuper pleinement de son adversaire.

Pamela arrive cependant à distinguer la silhouette de Daniel, elle était rassurée que ce dernier soit encore en vie. Elle lui crie quelque chose.

"Va t'en Daniel j'en ai pas encore fini avec lui, j...."

Pamela n'eu pas fini sa phrase que le mutant s'était jeté sur elle pour lui envoyer une droite dans la mâchoire. Malgré la douleur, Pamela réuni la force qu'il lui reste pour attraper les tuyaux qui se trouvent derrière le dos de ce dernier afin de les tirer de toutes ses forces. Le mutant tombe à terre en marmonnant des choses incompréhensibles. Avant que le Venin disparaisse totalement du corps de la jeune femme, elle lui assène des coups de poings à en faire saigner ses mains.

"Tu es le premier sur ma liste si tu t'en sors vivant ! Dis bien à ton patron que je viendrai pour lui et qu'il me suppliera de le laisser en vie !"

L'entrepôt était sur le point d'exploser, il ne restait qu'une sortie, la porte de derrière. L'entrée principale était à présent gardée par la police qui n'attendait qu'une chose, pouvoir arrêter d'autres fabricants de cette drogue qui causait tant de dégâts.
Pamela était toujours entrain de frapper l'homme malgré que le Venin avait totalement disparu de son corps, elle avait une telle rage qu'il fallait qu'elle se défoule sur cet homme, ignorant qu'à tout instant l'entrepôt allait disparaître avec elle si elle restait là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 14 Juin 2015 - 14:33

Quelques secondes, une poignée de temps qui s'égrenait entre les doigts de Daniel devant le spectacle que lui offrait Miss Pamela. Il respectait les choix d'Ivy, elle désirait combattre seule, alors tel serait son acte. Le Dark Crow ne lui répondit rien alors qu'elle lui parla. Jamais encore il n'était resté aussi calme, pourtant, il restait sur ses gardes, ses yeux suivant le moindre des mouvements, le plus puissant coup. Si le combat tournait au désavantage de Pamela, Daniel agirait en conséquences…

Toutefois, ce fut l'inverse qui se déroula. Ivy arracha les tuyaux qui partaient du dos du géant et rejoignaient son cerveau. Un bruit sinistre se fit entendre, alors que le liquide se déversa sur le sol, coulant entre le ouvertures du sol d'acier, le géant redevint un être de taille et de stature normale, voir même plus petit que d'habitude. La rage qui courrait dans les veines de Pamela la poussa à continuer le massacre. Malgré le fait qu'elle était elle aussi redevenue ce qu'elle était réellement, ses poings enchaînèrent des coups toujours aussi violents dans la face de sa victime.

S'approchant d'elle, Daniel posa une main sur son épaule la tira vers lui. Il était temps d'arrêter ce carnage. Elle n'arriverait à rien en le tuant, bien au contraire. Le Canadien savait ce qu'il en était de vivre jours après jours, et voir ses mains recouvertes du sang de ses victimes… Voilà ce qu'il vivait depuis des années. Et jamais, ô grand jamais Daniel ne laisserait Pamela faire une aussi grande erreur.


- Ca suffit Pamela… Le tuer ne fera de vous qu'une pâle copie de ce qu'il est. Venez avec moi… On doit disparaître le plus vite possible.

Passant le bras de la victime de Pamela par-dessus ses épaules, Daniel se releva et commença à se diriger vers la porte du fond. Il était étrange que Crow ne l'avait pas vue… Toutefois, lorsque le trio parvint à son niveau, Daniel comprit comment et surtout pourquoi cette porte n'était pas visible de l'extérieur. Une porte dérobée, parfaitement peinte de la même couleur que le reste du bâtiment, elle se fondait à la perfection avec le reste du paysage. Tournant la poignée, la chaleur intense de l'extérieur percuta celle des flammes qui consumaient de plus en plus les fondations du hangar.

Arrivés à l'extérieur, Daniel déposa le corps de l'homme à l'ombre d'un arbre solitaire et se tourna vers Pamela. Depuis le premier jour où ils s'étaient vus, le Red tremblait sans son esprit. Néanmoins, il n'osa pas faire ce qu'il désirait… Préférant reculer de quelques pas, il se tourna vers l'horizon.


- Les motos ont dut être retrouvées par la police Mexicaine… Je vous dépose quelque part Miss Pamela ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 14 Juin 2015 - 20:40
Alors que Pamela était entrain de battre l'homme à mort, Daniel pose une main sur son épaule afin qu'elle arrête de frapper l'homme qui gisait à terre, la figure en sang. Puis d'une voix calme et douce il lui dit d'arrêter et qu'il devait partir au plus vite. La belle rousse se lève et s'éloigne de l'homme que Daniel ramasse afin de l'emmener avec eux en dehors de cet entrepôt qui allait s'écrouler d'un moment à l'autre. Il trouve finalement une porte au fond du hangar, Daniel ouvre la porte et sort, suivi de Pamela. Daniel se retourne vers Pamela afin de lui demander où il pourrait l'emmener. Impossible d'aller récupérer les motos, elles avaient déjà été réquisitionnées par la police locale. Heureusement que le vendeur de ces motos n'avait pas demandé une pièce d'identité à Pamela, elle aurait été recherchée pour vol et ce n'était pas vraiment le moment. Elle s'essuie le front, la chaleur était devenue insoutenable que ce soit dehors ou dans l'entrepôt.

"Après tout ce que j'ai pu faire dans cet entrepôt, tu tiens toujours avec moi ! J'admire ta détermination, plus d'un se serait enfuit et comme tu me le proposes j'aimerais bien que tu me déposes en Amérique si c'est possible ? Je n'aime pas du tout ce pays, je commence à ressentir les effets de la chaleur et pour une plante ce n'est jamais bon et p..."


Pamela n'avait pas terminé sa phrase qu'un voile de brume s’empare de ses yeux et que le bruit des sirènes devient de plus en plus imperceptible et soudainement elle tombe dans les pommes, son corps s’écrase sur le sol de sable, la belle avait mené un combat acharné et elle avait rempli son objectif mais était restée trop longtemps dans une chaleur extrême. Mais durant son aventure elle avait été heureuse de la vivre avec Daniel qui, malgré qu'il soit un héros, l'avait accepté telle qu'elle est et espérait le voir prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 7 Juil 2015 - 19:12

[HRP]Désolé pour le temps de réponse... A très bientôt en RP j'espère ! Wink [/HRP]

Toujours dos à la jeune femme, Daniel se contenta d'attendre sa réponse. Le soleil brillait de milles feux. Un ciel sans nuages dans lequel appréciait voler Crow. L'oiseau d'Ombres prenait un malin plaisir à disparaître, puis à réapparaître ça et là, sans prévenir. Finalement, alors que la voix de Pamela résonna telle une mélopée agréable aux oreilles du Canadien, le Corbeau vint se poser sur son épaule.

Le compliment dont elle le gratifia le fit sourire et le toucha au plus profond. Voilà bien des années que Daniel n'avait pas ressenti une pareille chose. Ce sentiment était bien différent de la compassion qu'il avait pour les autres. Mais pas encore assez fort pour le considérer comme étant ce qu'il aurait pu être… Il était… Particulier. L'un et l'autre s'appréciaient, toutefois, ils étaient si différents l'un de l'autre. Evoluaient dans deux sphères bien distinctes. Le Green d'un côté, le Red de l'autre…

Crow poussa un cri de stupeur. Le corps de Pamela s'approcha si vite du sol que les Ombres qui se déployèrent pour la retenir de chuter sur le sable brûlant manquèrent de la lâcher. Partout, le Royaume des Ombres dominait celui de la Lumière. Les lanières de ténèbres qui formaient maintenant un lit funèbre, allongèrent la femme aux cheveux de feu sur un linceul d'obscurité. Crow vola jusqu'à elle et passa son bec sur sa joue, signe que lui aussi appréciait la jeune femme.

S'approchant d'elle, Daniel posa sa main sur la sienne. Et alors que ses doigts serrèrent les siens, le Royaume des Ombres les emporta dans sa course. Lorsqu'elle reviendrait à elle, il ne serait très certainement plus à ses côtés. Mais elle trouverait une chose que lui seul pouvait lui offrir. Un appel, un ami… Une plume…

Son réveil se ferait délicatement, bercé par le coulis de l'eau d'une rivière, le chant d'oiseaux au plumage multicolore et aux brame du cerf qui se nourrissait de l'herbe verte de la réserve naturelle. Oui, ils se reverraient tôt ou tard. Daniel le sentait. Ainsi, leur prochaine rencontre, ne serait pas celle-ci…

Mais peut-être bien autre chose…

Si seulement…

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mexique] Mission Toxique (Pv Daniel Crow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Pennac, Daniel] Comme un roman
» Apicitou de Daniel Sebban
» COMICS PLACE : la petite émission
» 2 Centimes DANIEL-Dupuis
» Présentation Daniel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du Sud-