Planet Fall - After the Fall

Invité

MessagePosté le: Sam 23 Mai 2015 - 16:22
HRP: Réponse rapide du joueur et du personnage au dernier développement lors du sujet LL Finale au Daily Planet. Lisez-le d'abord si ce n'est déjà fait. Wink
Le sujet est libre.


Hob's Bay, Métropolis. Le bar Ace o' Clubs, un local imprégné d'odeur d'alcools forts et de fumées dues au tabagisme. Un petit basset impossible à chasser du bâtiment jappe à s'en rompre le gosier. Pourtant Superman n'aurait pu rêver d'un meilleur endroit pour faire ça. Malheureusement, une conférence de presse s'avérait nécessaire au regard de la gravité et de la confusion des événements. Le Daily Planet était tombé. Luthor avait voulu en détruire le symbole, mais c'était la main du destin, Dr Fate lui-même, qui lui avait donné plus que ce qu'il avait souhaité. Le building effondré, Kent Nelson le dernier Dr. Fate connu porté disparu et un nouveau vaisseau de Nabu qui manquait encore à se présenter à l'appel de la JLA.

Superman devait à ses amis, à sa ville, à Luthor même, de s'expliquer au moins une fois sur ces événements qui avaient un gros impact psychologique sur Clark Kent. L'attachement de l'homme d'acier au Daily Planet était réel, mais celui de son alter ego journaliste l'était bien davantage, là où il avait trouvé une famille et les piliers de sa vie. Il avait pris place sur une pile de caisses. Volontairement, on avait gardé l'aspect très modeste du pub, qu'il ne convenait pas de défigurer pour rendre hommage au Planet.

Planet Fall - After the Fall 200px-Bibbo_001

Le dispositif de la conférence avait été installé sur le parvis du bar Ace o' Clubs, un signe de soutien indéfectible de la part de Bibbo Bibbowski, un ancien champion de boxe devenu barman des bas quartiers et soutien indéfectible de l'ange de Métropolis. Il était temps que Superman revienne aux racines de ceux qui lui faisaient confiance, qui avaient bien pu croire en toute la Ligue de Justice et dans les héros qui les avaient rejoints. Des citoyens, des électeurs aussi, qui avaient vu Luthor comme un homme providentiel capable de les sauver face à un envahisseur inhumain. Kal-El, revêtu de son costume de héros et membre de la JLA, inspira le même air salin que ses concitoyens, le regard au sol. Puis il rencontra un clin d'oeil de sympathie de son ami Bibbo, et alors il sentit que c'était le moment de se lancer.

"Citoyens de Métropolis, visiteurs endeuillés, foules confuses et en colère de mon pays ou d'ailleurs, je suis porteur aujourd'hui d'un message. Ce message je vais vous le délivrer, il ne m'enchante pas plus que vous et les circonstances du moment ne font que le rendre plus adapté et douloureux."

"Des âmes nobles, en tous les temps, se sont battues pour le bien et la sécurité de leur patrie, pour la justice dans leur cité. Des soldats, des urgentistes, des politiciens, des hommes et des femmes de courage mais aussi, des journalistes. Intrépides reporters de la vérité cachée et déguisée, les journalistes du Daily Planet ne sont pas forcément plus exemplaires que les autres professionnels exerçant cette profession. Pour avoir accordé ma première interview à la lauréate du prix Pullitzer, Lois Lane, pour avoir confié mon premier et ultime dispositif d'alerte au courageux photographe Jimmy Olsen, pour avoir personnellement et à de nombreuses reprises rencontré les équipes sélectionnées et menées par le rédacteur-en-chef Perry White, je pourrais être tenté de prétendre le contraire. Mais je ne suis pas un journaliste, je ne suis pas une autorité, la Ligue de Justice n'est pas un jury qui distribuerait des prix de bienveillance et de valeur. Aucun d'entre vous ne nous a demandé de faire ce que nous faisons, tout comme personne n'a demandé aux journalistes et personnels du Daily Planet, désormais sans maison et sans outils de travail, d'exercer les engagements qui sont les leurs."

"Un homme, Alexander Joseph Luthor, choisi par vous ; élu à la régulière ; porteur de promesses et d'accomplissements mesurables. Cet homme était présent sur les lieux du drame. Il était présent lors de la destruction pure et simple des locaux du Daily Planet. Une enquête de service public suit son cours, et loin de moi l'idée de me substituer aux détectives de la police fédérale et à la police scientifique. Je ne tiens pas à extrapoler à partir des éléments médiatiques qui sont allés à l'encontre de la transparence défendue jusque-là par le Président Luthor."

"La vérité nue, la voici. Qu'elles qu'aient été ses intentions initiales lors de son arrivée sur les lieux, Alexander Joseph Luthor et les hommes de sa police présidentielle ont nettoyé le bâtiment de toute présence de civils en danger alors même que la nation était horrifiée de révélations sur son compte. Alors même qu'étaient présents sur place, des héros courageux et reconnus par la Ligue des Justiciers comme des pairs et des personnes de confiance. L'investigation suit son cours mais on ne pourra pas nier l'implication destructrice du héros connu comme Dr. Fate, qui malheureusement à l'heure où je vous parle est laissé pour mort."

Planet Fall - After the Fall Ku-xlarge

"Je suis tellement désolé. Nous n'avons pas été à la hauteur."

"Alors voilà, évidemment vous n'avez choisi aucun d'entre nous pour être vos défenseurs. La seule garantie de bonne foi que nous ayons, c'est d'avoir de la bonne volonté pour l'exercice de missions dangereuses, et parfois sans possibilité de retour. Les grands électeurs ont choisi Monsieur Luthor, et quelles que soient les décisions de la Cour Suprême et des assemblées réunies pour déterminer si la Constitution a été violée, et s'il faut mettre fin à son mandat."

"Quoi qu'il en soit, chaque membre de la Ligue de Justice est choisi et validé par les membres intérieurs après un scrutin minutieux de ses actions, de ses capacité et du bien-fondé de ses interventions. Alors, si vous vous demandez qui est le garant de la Justice League, ou qui est le garant de Lex Luthor, je vous renverrai à chacun des deux éléments de l'équation qu'ils composent. L'Etat Américain a été basé sur un système d'équilibre des pouvoirs. Et bien qu'il m'en coûte sans doute au temps qu'à Monsieur Luthor, c'est sa méfiance et ses contre-propositions qui permettent à la JLA d'exercer son protectorat sur notre planète sans risquer un abus de notre position de force. Nous sommes conscients que nos capacités nous placent au-dessus des êtres humains, et que la méfiance de l'administration Luthor n'est pas une singularité. Qu'il s'agisse du Maire Hady à Gotham, du Sénateur Ross qui s'est fait entendre à St Roch, ou au-delà de nos frontières des doutes exprimés par des proches de la famille royale Atlantéenne. Nous ne sommes pas au-dessus de tout soupçon. Nous ne sommes pas des dieux qu'il conviendrait de révérer et de suivre aveuglément. Mais nous portons avec nous des valeurs, lesquelles sont partagées par les équipes du Daily Planet qui ont payé les pots cassés de nos rivalités."

"Je ne prétendrai pas que cela n'arrivera plus. Nous ferons tout notre possible, sans discontinuer, pour protéger la vie et l'intégrité de tout être présent sur cette planète et si possible, au-delà. Nous avons failli parce que, jamais, plus jamais, la méfiance, les pulsions de pouvoir des uns et des autres ne devra nous mener à mettre en danger la vie de concitoyens. Des héros comme les journalistes du Daily Planet, au péril de leur propre vie, risquent tout au nom de la vérité, de la justice et du système américain qui mérite d'être protégé par ces hommes et ces femmes dont le travail de leur vie est de dénoncer la corruption et les failles du système, pour que nous vivions tous dans un monde meilleur."

"Dans ce monde meilleur, je sais que Lex Luthor ne vit pas pour mettre en danger les populations, je sais qu'il n'a aucune confiance en moi et les miens, mais tous nous avons à coeur les valeurs et la sécurité de notre grande nation, et la paix. Evidemment, la JLA s'engage collectivement et individuellement pour une meilleure gestion individuelle de situations de crise comme celle que certains d'entre vous ont vécue sur le site du Daily Planet. Naturellement, nous sommes en faveur d'une plus grande vigilance dans l'encadrement des membres. Et malheureusement, nous nous joignons au deuil d'une grande institution, dont le siège historique a payé les frais de conflits personnels et de réactions compliquées dans un contexte où la confiance a été brisée."

"Un service funéraire sera tenu pour le regretté Dr. Fate en dépit de toutes suspicions de sa culpabilité. Nous remercions d'avance le respect dans la tenue privée de ces funérailles, qui auront lieu loin de la présence du public, avec uniquement la participation de ses proches et des membres de la Justice League."


Son discours terminé, Superman recula de quelques pas, laissant place à tout membre de la JLA de s'exprimer avec la dignité attendue de leur position, ou à des éléments du Planet ou de Luthor et sa police s'ils devaient prendre part à cette explication publique. Une fois que le droit de réponses face à ces événements serait respecté, alors viendrait le moment difficile, celui de répondre aux questions de la presse et des possibles militants présents sur l'esplanade de bord de mer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 24 Mai 2015 - 16:51
Luthor s'avança dans la foule. Dès qu'il avait vu la conférence de presse de Superman, il savait qu'il avait gagné. Il avait donc revêtu un costard et c'était rendu à l'endroit. Dans la foule ses gardes lui firent un chemin jusqu'au micro. Évidemment il se plaça bien devant Superman pour faire le contraste.

Mes amis,

Je me présente devant vous comme simples citoyens de la ville. Je dois dire que les derniers mois pour moi furent particulièrement difficiles et que la tragédie du Daily Planet fut pour moi la dernière de ces pertes douloureuses. Je suis donc ici pour faire plusieurs annonces.

La toute première est de remercier chaleureusement les héros qui sont venus à notre secours au Daily Planet. Que ce soit Flash qui dans un incroyable effort nous a montré l'étendue de sa dévotion. Merci à Aquaman qui jusqu'à la dernière seconde nous a permis de survivre, merci à Zauriel, cet ange venu du ciel qui permit de sauver des vies et bien que sa contribution fut courte merci à Black Bat. Cependant, ma plus grande sollicitude va à Bizarro. Bizarro qui a payé de sa vie son acte d'héroïsme. Qui contre toute attente se rendit sous le Daily Planet pour soutenir le bâtiment lors de la chute causée par Dr. Fate. Des funérailles seront également effectuées pour ce héros national. J'apprécie également les paroles de Superman, qui nous rappelle avec éloquence que, qui est un vilain, qui est un héros est une question bien subjective, et que la méfiance des hommes est normale et qu'ils ne sont pas au-dessus des lois.

Je vais enchainer sur ma deuxième annonce suite à ce que je viens de dire. Au vu des différentes irrégularités qui ont entaché mon mandat à la maison blanche, irrégularité qui comme l'ont brillamment exposé Father Time, Amanda Waller, que je suis content de retrouver en vie, et le Colonel Steve Trevor, sont du essentiellement à mon double inter-dimensionnel. Je sais que cela peut sembler flou, mais l'enquête qui suit son cours pourra révéler au monde la supercherie dont j'ai été la cible, moi et tout les concitoyens américains. Cela dit, je suis conscient que ces irrégularités entachent ma crédibilité au poste de la nation la plus prestigieuse du monde. Je vous remets donc ma démission en tant que président. Ainsi mon colistier, Mr. Martin Suarez, vous êtes maintenant président des États-Unis par intérim, essayez d'en être aussi dignes que j'aie pu l'être. Je me doute que vous avez beaucoup de questions, mais je ne répondrai à aucune d'elle, je préfère laisser l'enquête se dérouler sans interférence. Je compte beaucoup sur le travail des policiers pour me disculper dans l'affaire. Je présente ainsi donc mes excuses à tous les Américains et les Américaines qui ont fait confiance à la présidence Luthor.

Ainsi donc, en délaissant la présidence, je reprends mon poste de PDG de Lexcorps. J'annonce donc des investissements majeurs non seulement dans Métropolis pour entre autres la reconstruction de la tour du Daily Planet, mais également dans Gateway City qui fut l'attaque d'une peuplade d'Atlantis, rappelons également que ce sont ceux que l'on nomme souvent à tord "Vilains" qui sont venus au secours des innocents. Les fonds seront fournis par la fondation Luthor pour un avenir meilleur.

En terminant, j'aimerais rappeler à tout les hommes et femmes de la planète terre. Lexcorps sera encore et toujours, un phare pour l'humanité. Jamais nous ne cesserons d'être les défenseurs de nos semblables, humains de la terre, nous serons toujours à vos côtés.


Luthor salua et se retira aussi rapidement. Il avait un déménagement à préparer, il retour à sa tour de Lexcorps. La présidence ne lui servait plus maintenant, il avait gagné, il avait prouvé qu'il était meilleur que Superman, meilleur que tous les héros. Il avait assez joué avec la maison blanche, maintenant, il retournait au siège du vrai pouvoir, celui de l'argent et du lobbyisme mondial.


Revenir en haut Aller en bas
 

Planet Fall - After the Fall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis :: Daily Planet-