[Hub City] Les anges aux figures sales (PV: Kara et Kara)

Invité

MessagePosté le: Mer 3 Juin - 11:11
Nuire noire à Hub City, Missouri. Cette ville semble vivre sous son propre dôme, tant elle est détachée du reste des Etats-Unis, pourtant elle est le cœur de tous les trafics. Le FBI a depuis longtemps renoncé à traiter le cancer qu'est la cité noire, la police entre corruption et incompétence profite de nuits presque aussi obscures que le ciel d'Opal. Pourtant, soutenue par madame le Maire, trois héros se détachent dans les ténèbres de Hub City.


The Blue Beetle : Ted Kord, inventeur et philanthrope ;
Captain Atom : Nathaniel Adam, pilote de l'air force et convecteur d'énergies ;
The Question : Vic Sage, reporter paranoïaque.
Derrière eux : The Bug, vaisseau de Kord adapté aux patrouilles urbaines.

Pourtant, les gorilles de la pègre sont très récemment devenus de plus en plus forts, de plus en plus résistants aux interrogatoires musclés de la Question. La technologie de Blue Beetle ne suffit plus à les débusquer. La puissance de Cpt. Atom est à peine suffisante pour les maîtriser, mais impossible de les garder sous la garde policière. Le manque de coopération de la plupart des flics et l'incompétence à la limite du ridicule de ceux qui ne méritent même pas le nom de planqués n'aident en rien à réagir à ce nouveau phénomène d'escalade des forces criminelles.

Cela ne serait qu'une semaine un peu difficile pour les héros, si cette situation ne commençait pas à s'éterniser tout simplement, leur quotidien, les valises sous les yeux et ce sentiment d'échec depuis presque quatre mois. Le nouveau pouvoir en ville est solidement installé, et les héros fragilisés perdent confiance dans les alliances temporaires qui les avaient favorisés naguère. Vic Sage, violent, pris dans des rixes presques suicidaires avec des porte-flingues de petits bars à prostituées manifestement porteurs de force surhumaine. Ted Kord enfoui dans son travail, vivant dans le désordre et la malbouffe jusqu'à espérer trouver une réponse dans la science et la technologie. Le Capitaine enfin, pris comme cobaye dans les expériences de son ami le Pr. Mégala, prêt à transférer sa grande puissance à tout autre pour partir se sentir utile n'importe où ailleurs, au Moyen-Orient, dans un avion de chasse ou comme parachutiste.

Une nouvelle nuit, une nouvelle lutte pour la santé mentale pour ceux qui ne sont plus que l'ombre des salvateurs de Hub City. La Question, bavant dans son vomi, drogué de force lors d'un combat contre un gros bras aux hormones du crime organisé, panique et hurle. Il crie. Il cogne, frappe, trépigne. Face à lui, les yeux de la nuit, venus pour lui coller une nouvelle tannée.


La voix est pourtant amicale ; mielleuse, tentatrice, démoniaque dirait Sage, victime de sa propre usure et des psychotropes. Clark est venu, c'est en partie pour ce genre d'affaires qui n'arrangent personne qu'il a quitté le Planet pour co-fonder le blog ClarkCatropolis. Mais il semble que certaines situations continuent d'être un boulot pour Superman. Des situations difficiles, surtout lorsqu'un ancien camarade est bien au-delà de se laisser aider. Avec ses propres sens surhumains, il peut aisément imaginer le pouls battre dans les tympans du justicier au chapeau de feutre à chaque nouveau mot martelé doucement avec un léger accent du Kansas.

"Charlie. Seuls tes amis t'appellent Charlie, Charles Victor Szazs alias Vic Sage alias la Question. Tu as fait partie des plus grands, alors pourquoi es-tu dans le caniveau ? Prends ma main, je crois que tu as besoin d'un bon bain."

Distrait un instant, assez pour s'en prendre un bon coup dans les parties génitales, Clark remarque le symbole, tagué sur le mur de la ruelle.



Alors, il accuse le coup. Non pas le coup de savate dans l'entrejambe, un Kryptonien sous le soleil jaune de la Terre peut bien encaisser plus que ça, même son amour-propre s'en remettrait. Alors qu'il plaqua doucement son ami vers une inconscience privée d'oxygène, le nom résonna dans son esprit comme un coup de poignard dans les tripes : ZOD. Il le murmurra, aucun humain, pas même Sage dans son délire somnolent ne l'entendrait. Non, les humains ne pouvaient pas entendre cette fréquence ni ce niveau sonore. Eux, non.

Kal sentit le regard d'une silhouette, féminine très certainement, se poser sur lui. Etait-il emporté par les poudres psychotropes qui perlaient le manteau du justicier au feutre, perdait-il déjà la raison au profit de l'ordre naturel actuel de Hub City ? Non, il y avait bien quelqu'un. Protégeant Vic de sa cape, il se retourna, yeux luisants et mâchoires crispés, prêt à tirer une rafale optique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 3 Juin - 12:50
Superman nuisait noir à Hub City. Le Missouri était connu depuis longtemps pour être l'état à la Cité qui, non loin derrière Gotham, connaissait le plus fort taux de criminalité des Etats-Unis. Une cité noire, à la population tremblante, protégée par des officiers aussi sales que la suie. Une cité qui avait besoin d'aide. Une cité qui ne saurait se sauver elle-même, pas même avec toute la puissance des justiciers locaux ... Non, cette situation nécessitait plus, bien plus. Le Blue Beetle savait-il ce qui attendait Hub City lorsqu'il appela Karen Starr, une collègue aussi philanthrope que lui, à la rescousse ? Il aurait pourtant dû se douter que la technologie, pour une Kryptonienne, n'était pas la solution suffisante.

Est-ce que Karen Starr, aussi connue sous le nom de Kara Zor-El, elle, s'attendait à tomber sur Kal-El, son quasi-cousin de cette dimension ? A Hub City, tout semblait possible, et il semblait même possible de tomber sur Superman et la Question, dans une ruelle. Une ruelle qu'elle identifia quand elle entendit ce qu'elle ne devait pas entendre... Ce qu'aucun humain ne devait entendre ... Cette fréquence qui striait les oreilles d'une femme qui avait pourtant du s'y habituer, du temps de sa prime jeunesse. Sur Terre, on ne l'entendait pas bien souvent, mais cette fréquence typique de la rage des Kryptoniens, que Power Girl s'était habituée à entendre dans la simulation qui avait constitué sa jeunesse, était habituellement réservée aux occasions bien particulières, comme lorsque le Kryptonien se tapait l'orteil dans un coin de meuble, ou quand il s'apprêtait à se lancer dans une rixe physique avec un importun qui l'avait provoqué. La langue kryptonienne avait pris parti des étonnantes capacités vocales de son peuple pour attacher cette fréquence à tout ce que le vocabulaire kryptonien pouvait comporter de mots désagréables. Et si cette fréquence, sous la lumière de Rao, était simplement "disharmonieuse", la sensibilité absurde que conférait les radiations du soleil de la Terre le rendait parfaitement insupportable. Fait intéressant, que Karen se demandait si son cousin connaissait, mais dans ses souvenirs, "Zod", prononcé à cette fréquence, était l'appellation familière et probablement apocryphe que l'on donnait, dans une petite partie de l'hémisphère Sud de Krypton, aux inspecteurs des impôts. Cela, de ce qu'elle s'en souvenait, désignait même plus précisément l'orifice malodorant de l'arrière-train desdits inspecteurs.

Cela dit, du reste, dans le cas présent, Karen ne voyait nul immeuble affaissé, ce qui élimina d'emblée la théorie de l'orteil dans le coin de quoique-ce-soit-qui-soit-en-mesure-de-faire-réagir-un-Kryptonien. Elle doutait également que Superman ait pu faire l'intégralité du trajet Metropolis-Hub City, si simple fut la tâche, pour rencontrer Vic Sage et lui signifier son mécontentement vis-à-vis de l'Internal Revenue Service, qu'il n'aurait même pas pu entendre, de toutes façons ... Et ce, même, si il avait eu toutes ses idées en place. La Question, en effet, empestait l'alcool à plusieurs kilomètres à la ronde. L'un des désagréments d'être Kryptonien, assurément : pouvoir sentir les mauvaises odeurs de très, très loin ... Et être même suffisamment sensible pour que même les flagrance les plus raffinées agressent ses narines, bien trop sensibles.
Bref, ne restait plus qu'une seule solution. "Zod" faisait référence à un Zod bien particulier, général de sa condition. Ce qui mit immédiatement la puce à l'oreille de Power Girl, qui était sur la zone dans l'instant, pour réceptionner une Question en pleine chute arrière, par manque d'oxygène.

Un Justicier dans un bras, un Superman face à elle, dardant ses prunelles iridescentes dans les siennes ... Karen Starr aurait indéniablement pu commencer sa virée à Hub City d'une meilleure manière.

" On se calme ... " précisa-t-elle, alors que les yeux saphir de l'étrangère dimensionnelle passèrent eux aussi au rubis, et émirent la même fumée inquiétante, " Parce que je n'ai pas l'impression de ressembler à Faora. "

Et en effet, ce n'était pas le cas. Power Girl, à l'inverse de Faora, était blonde. Elle s'habillait en blanc, avait une cape rouge, des bottes bleus et ...

" Ah-ah ... Che le chavais ! Ch'étais des faux ! La Question trouve touchours la ... vérité ! "

Les yeux de la cousine de l'Homme de Demain s'éteignirent subitement pour se poser sur le visage de la Question. Une Question qui en avait profité pour porter une main autour de sa poitrine. Un autre point de différence avec la lieutenante de Zod ... Ou à peu près n'importe quelle autre femme. A l'exception de Mera, peut-être.
Et encore.

" Rentre chez toi, Vic. " fit subitement la Femme d'Acier, en lâchant le Justicier de Hub City, " Tu es bourré. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 3 Juin - 19:56
Kara était en train d'étudier assise dans sa chambre a Smallville quand elle l'entendit. Ce son, ce son horrible et dissonant qui la fit vibrer jusqu'au os. Se levant d'un bon, elle lâcha son crayon et un moment plus tard, Supergirl fonçait comme un missile dans le ciel en direction de la source de ce bruit. Elle se dirigeait vers la sud, de plus en plus au sud, jusqu'à ce qu'elle atteigne Hub City. Cette ville était sombre, sale et puante et la jeune fille n'y avait jamais mit les pieds auparavant. Tout ici semblait glauque, noir et couvert de quelques chose de très sale qu'elle ne voulait pas toucher avec une lance de dix mètre.

Survolant la ville elle finit par localiser la source du bruit, et vit Superman et Power Girl avec un autre qu'elle ne connaissait que de nom. The Question. Et il empestait comme un cochon. Elle fronça le nez alors qu'elle descendait Du ciel pour se poser près des autres, croisant les bras sur sa poitrine. Ce cloaque lui donnait déjà envie de prendre une douche et elle n'y était que depuis quelques secondes. Un caniveau, voilà ce que c'était. Son cousin était sur le qui vive et elle regarda vers Power Girl qui aidait The Question a se remettre sur ses pieds. L'homme empestait vraiment et Kara fronça le nez de dégoût.

"Qu'est-ce qui se passe ici? J'ai entendu ce son et je suis venue aussi vite que j'ai put."

Elle s'adressait a son cousin en posant cette question, ignorant pour le moment le justicier ivre et son alter-ego adulte qui se tenaient a côté. Elle ne connaissait pas vraiment l'autre héroïne et trouvait un peu bizarre de se retrouver avec une autre version d'elle-même a proximité. Elle n'avait pas encore eu la chance de parler a la jeune femme non plus, alors elle se contenta de juste se concentrer sur son cousin. Le seule chose ici qui ne lui paraissait pas glauque, dégoûtante ou juste étrange.

"Kal? Est-ce que quelqu'un peut me dire ce qui se passe enfin?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Juin - 19:00
Le regard rougeoyant de Superman n'avait rien d'apaisant, il en était conscient. Dans l'ombre de la nuit, c'était souvent un outil de dissuasion encore supérieur à sa simple prestance. Ne voyant pas l'autre reculer, mais au contraire prendre l'autorité, il se posa un instant, légèrement décontenancé. L'instant de réaction était passé, il fallait discerner les faits de ce qui l'entourait.

Kal-El reconnut deux Kara Zor-El, évidemment se demanda s'il ne voyait pas double. La drogue avec laquelle Question avait été affligé pouvait-elle réellement faire effet sur le kryptonien ? Dans sa confusion il se trouvait incapable de formuler une réponse, d'autant que ses battements cardiaques avaient largement augmenté avec l'affichage des armoiries de la maison Zod qu'il venait de lire sur les parois de la cité. Il respira bruyamment, perdant la protection de la Question qui lui fut reprise par l'une des silhouettes, celle apparue en premier, un peu plus grande que la deuxième.

"Kar... Power Girl ? "

Reprenant lentement ses esprits, la rage couvant toujours à la simple possibilité que Zod sévisse, Clark conçut que Power Girl devait avoir ressenti comme un appel le juron vrillant du simple nom du général honni. Alors, l'autre figure était sa cousine, la Kara recueillie dans la ferme Kent l'année passée.

"Supergirl. Si vous m'avez entendu lâcher son nom, s'il est bien ici, il n'y a pas de temps à perdre : il sait déjà qu'un Kryptonien est ici. Les présentations attendront."

Son souffle était court, ses sentiments heurtés à l'idée qu'un de ses criminels, l'homme qui avait juré de détruire Jor-El et son héritage, pouvait s'être implanté dans l'Amérique, dans la ville la plus sale de toutes et prenant en mains les trafics infâmes qui rayonnaient à travers le Continent. Sous sa garde, Zod avait fait ça, et on en était seulement au constat... L'indice était évident, mais était-il fondé ?

"Il est possible qu'il soit venu nous salir dans le cœur noir de notre nation. C'est...  terrible."

Le poing de Superman, sa lèvre inférieure, tremblaient, de rage, d'angoisse. Kal songea à vérifier le quartier général secret de Question, lequel si son expérience précédente était d'une quelconque indication, devait comporter un tableau de suspicions particulièrement exhaustif. Néanmoins, les tendances paranoïaques de l'enquêteur avaient tendance à parasiter la clarté et la pertinence des pistes qu'il suivait. Il répondait à une logique tellement particulière que même Batman refusait régulièrement ses conseils.

Le fils unique de Jor-El chercha dans le regard des deux Kara, cousines mutuellement éloignées par un univers parallèle, une réponse, un espoir. Le mal à Hub City était profond, intégral à la structure même des administrations et du quotidien de ses habitants ; impossible de le régler avec un coup de poing dans le ventre. Pourtant, il semblait avoir développer une symbiose avec le conquérant kryptonien, un homme de tactique et de pouvoir. Le monde parut à Clark tellement fragile, si les citoyens avaient été sans importance il aurait arraché la ville de part en part jusqu'à retrouver et confronter l'ennemi familial.

"Nous avons besoin de Ted Kord. Nous avons besoin de Vic... Mais laissons-le se retirer pour l'instant, il me paraît bien incapable d'aider à quoi que ce soit pour ce soir. Il nous faut l'armée... Captain Atom. Est-ce qu'on pourra débouter le mal ennemi s'il est bien ici, sans des pertes civiles, sans que des criminels ne perdent la vie ? Ici, maintenant, j'ai de sérieux doutes sur la question."

Il eut la sensation de trahir tout ce qu'il avait enseigné à Supergirl, ses propres valeurs forgées sur le sol américain, la valeur précieuse de chaque vie. Il comptait sérieusement sur Power Girl pour l'aider à gérer la crise, mais évidemment la jeune Kara serait d'autant plus frustrée dans cette situation. Ils avaient besoin d'un PC de sécurité, de l'intelligence de Blue Beetle, de l'appui des militaires qui entourent Cpt. Atom, et à défaut d'utiliser les réseaux d'information de la Question, ils allaient surtout devoir opérer à la propre reconnaissance de leur intervention contre la possible présence du Général Dru-Zod. C'était un cauchemar, mais Kara, au moins l'une des Kara, savait qu'il fallait faire tout cela... Il avait raison, il devait avoir raison, mais il ne trouvait pas la force de gérer tout cela, il avait besoin d'un temps raisonnable pour admettre ce qu'il se passait. Ses paupières battaient à toute allure, signe d'une nervosité importante.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 16 Juil - 18:32
" Kara. " corrigea Power Girl après le virement de langue de son presque-cousin, " C'est bon, tu peux m'appeler par mon nom, on est entre gens de bonne compagnie. Même lui. "

Elle désigna du doigt la Question.

" Quand il est sobre, du moins. "

Et puis elle se tourna vers elle-même, en tenue bleue au blason d'Espoir. Ah, il était loin, le temps où elle avait elle-même porté cet écusson. Elle n'en avait d'ailleurs jamais trouvé de remplacement. Une longue histoire.

" Kara Zor-El, enchantée. Je suis de l'Est de Kandor. " se présenta l'héroïne, en se tendant la main à elle-même de cette dimension, " Ah, et d'une autre dimension. "

Elle était elle-même occupée à se présenter à expliquer sa propre situation, n'hésitant pas à parasiter le discours un brin brinquebalant d'un Superman porté hors de lui-même par la révélation de la présence de Zod.

" Alors c'est un peu compliqué à expliquer, mais disons que si tu manges bien ta soupe, que tu es gentille avec Ma Kent et que tu sauves suffisamment le Monde, tu deviendra aussi grande et jolie que moi, avec ta propre tenue. Je sais, je sais, à ton âge, si on m'avait dit que je me baladerais les jambes nues avec une fenêtre sur le décolleté, j'aurais traité ma moi du futur de garce dévergondée ... "

Power Girl s'interrompit pour regarder ailleurs, en se grattant le menton, avant de revenir à la "discussion".

" Bon, je te l'accorde, c'est quand même un peu le cas, mais si tu es Kara aussi, tu sais que tu as envie de devenir super cool, de sortir en boîte et de te livrer à plein d'excès et de fantasmes que tu n'oses pas dévoiler à ton cousin. C'est normal, c'est un garçon, il ne peut pas comprendre. Sans compter qu'il a à peu près autant d'humour que Batman. Une chose que, Dieu merci, nous avons. Enfin bref, si tu veux des conseils, ne pense même pas à sortir avec Nightwing, il ne vaut pas le coup. Ne te fais pas suer à aller à l'école, les autres filles seront jalouses de toi et tu vas croire que tu es une moins que rien alors qu'en fait, non. En fait, tu aimes encore plus la glace à la vanille que la glace au chocolat, mais tu ne t'en rendras pas compte avant que Robin - la fille - ne te force à en goûter... "

Elle laissa un regard se balader sur Superman, qui semblait avoir terminé son discours grandiloquent. Elle s'interrompit pour présenter ses excuses :

" Excuse-moi, Kal. C'est juste que comme c'est la première fois que je me rencontre jeune, je me suis dit que je pourrais peut-être me faire gagner du temps ... enfin, lui faire gagner du temps. "

L'exposition serait finalement simple à résumer :

" Bon, donc Zod est dans le coin. C'est déjà Ted Kord qui m'a appelé, on peut assumer qu'il est avec nous. Atom ? On peut essayer de voir, mais l'armée ... Tu les connais, ils vont essayer de balancer une bombe nucléaire sur la ville au moment où ils apprendront qu'il y a un Kryptonien en liberté dans la ville. Y'a bien des militaires avec des neurones, mais ils sont rares, dans leur hiérarchie. Non, moi, je dis, on fonce, on le trouve, on le cogne, on le balance à triple-tour dans une bonne prison et hop ... Sérieusement. On est trois, dont deux Kara ... Ce qui est quand même un sacré argument ... Qu'est-ce qui pourrait nous résister ? "

Une réflexion vint lui caresser l'esprit, subrepticement,

" Bon, on va dire que qu'est-ce qui pourrait nous résister de normal ? J'exclue volontairement Doomsday et Darkseid ... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 19 Juil - 22:22
Kara écoutait sa moi plus âgée avec avidité, une fois la choc initial passé. Elle s'était toujours demandée a quoi elle allait ressembler quand elle serait adulte et elle l'avait maintenant sous les yeux! Sans compter que cette Kara avait pas mal de choses a dire qui lui parurent vraiment intéressantes. Et un peu bizarre. Mais elle était déjà une alien qui habitait sur Terre parmi des terriens qui n'en avaient pas la moindre idée... Alors côté étrange elle était déjà servi. Elle en avait presque oublié la présence de Kal juste a côté qui disait un truc qu'elle n'avait totalement pas capté, si fascinée qu'elle était par son alter-ego extra-sexy.

"Vraiment, Et comment tu said que j'ai un bégin pour Nightwing? Bon, il est super mignon et tout mais il est... pas mon genre. Pas du tout! Non, maintenant que j'y pense! Et qu'est-ce que j'allais imaginer aussi? Ils sont tous cinglés dans la Bat-Famille..."

Elle se racla la gorge avec un sourire un peu penaud et le rouge aux joues et puis haussa les épaules. Cette Kara la connaissait presque mieux qu'elle se connaissait elle-même, s'en était terrifiant. Et puis, elle n'avait fantasmer sur le jolie oiseau de nuit qu'une seule fois, sans plus! Elle n'aurait même jamais osé lui demander un rencard! N'est-ce pas? Elle leva un sourcil et regarda l'autre femme de haut en bas en prenant note de tout ce qu'elle pouvait enregistrer. Et puis elle reporta enfin son attention sur Kal qui avait arrêté de parler et puis sur Power-Girl qui lui répondait.

"Je suis venue quand j'ai entendu un appel, rien de plus. Je ne sait pas ce qui se passe ici, alors si quelqu'un serait assez gentil pour me mettre au courant, se serait génial. A part Zod qui se baladerais apparemment dans les rues quelques part, y a autre chose que je devrais savoir? Kal? Allez quoi, j'aime pas me sentir a l'écart!"

Elle posa brièvement le regard sur Vic qui ronflait toujours dans le caniveau et eu une moue de dégoût. Elle espérait que ces autres héros dont ils parlaient étaient un peu plus professionnels que ce type. A date, elle n'était guerre impressionnée. Elle regarda Kal bien en face avec les bras sur la poitrine et un regard sérieux.

"Bon, je suis du même avis que Kara ici. L'armée, je ne suis pas trop d'accord pour les appeler. Ils peuvent décider de nous abattre en même temps que tout autre Kryptonien qui se balade en ville juste parce que. Quant a vos autres copains héros, ils sont supposés se pointer quand? On peut utiliser toute l'aide qu'on peut contre quelqu'un comme Zod..."
Revenir en haut Aller en bas
 

[Hub City] Les anges aux figures sales (PV: Kara et Kara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Diorama - Sin City avec figurines Neca
» The Crow : La Cité des Anges:
» BATMAN: ARKHAM CITY: SERIES 1: BATMAN Action Figure
» action-figures.ch
» Apprentit Barman au New York city bar =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-