Un message à faire passer [Libre]

Invité

MessagePosté le: Dim 28 Juin 2015 - 15:48
Il n'y a pas plus grande victoire de réussir ce qu'on entreprend, et tout ça dans les règles de l'art. Depuis l'échec cuisante et honteuse de Lex Luthor concernant la levée de son armée dé-faillible face aux justiciers de la terre, je me suis chargé d'une nouvelle mission, celle de finir ce qu'il a commencé. Vu comme ça on pourrait dire que tout ça n'est qu'une simple question d'amusement, mais non, loin de là. Bien au contraire, j'ai un long passé avec ces derniers. Que ça soit Batman, Green Arrow, Flash, Wonder-Woman et bien d'autres, je n'ai pas réussi à en finir avec leur misérable existence depuis notre dernier affrontement, un succès en attente d'un réel affrontement où cette fois-ci un seul en sortira indemne. Savez-vous réellement ce que ça fait de vivre avec l'optique d'une victoire non finalisée à cause de l'incompétence d'un autre ? J'allais battre la Justice League, j'allais les envoyer six pieds sous terre, mais j'ai échoué lamentablement et involontairement, ce qui me met en colère juste d'y penser. Une faute que je compte bien rattraper par tout les moyens. Entre temps j'ai bien entendu repris mes activités de mercenaire, tuant toutes mes cibles une par une, octroyant un certain taux de satisfaction chez mes employeurs, ce qui me donna l'opportunité de bénéficier de plus gros contrat. Un échauffement dirons-nous.

En ce jour, c'est donc Métropolis qui sera victime de mon assiègement devenu plus personnel que professionnel. Un assiègement que je compte bien débuter seul afin de jauger l'implication de ces justicier. Aux alentours de 21h, le soleil était encore omniprésent dans le ciel dégagé, ce qui pouvait paraître comme une agréable et chaude soirée. Du moins, ce ne fut pas le cas de tout le monde. Lilian, Tobias et Kyle, voilà trois nom provenant tout droit du Daily Bugle. Ayant observé avec attention cet structure et ses employés, je ne pouvais que les engager pour faire passer un message. Sont-ils assez bête pour obéir à un mercenaire ? Non, ils n'ont juste pas le choix. J'ai pris toute les précautions nécessaires bien entendu. Tobias est un cameraman, celui qui provisoirement fait passer les infos concernant le Daily Bugle à la télévision, je l'ai donc chargé de mettre sur enregistrement afin que je puisse faire passer un message. Kyle lui est celui qui va parler, qui va faire passer le message à ma place. Lilian...ma captive, une clé de sortie au cas où les choses dérapent. Et pour le clou du spectacle, j'ai piégé le petit bâtiment en construction où nous nous trouvions afin de prévoir une contre-attaque si tout se passait comme prévu. Vêtu de mon armure, on pouvait d'ores et déjà commencé le message en direct. Je me posta bien évidemment derrière Tobias et sa caméra, ordonnant à Kyle d'un signe de la main de commencer à parler.

" Bonsoir à toutes et à tous, ici Kyle du Daily Bugle. Nous sommes aujourd'hui présent pour faire passer un message de la plus haute importance aux justiciers. Après l'attaque de Lex Luthor et l'abandon de son poste à la présidence, nous avons pu conclure que toutes les misères de ce monde ne seraient pas apparues sans la présence de ces justiciers. Nous devons voir les choses comme elles sont, les criminels, les tueurs, ils n'agissent ainsi qu'à cause de leur présence et il est temps de changer la donne."

Talent de comédien, zéro, c'est à se demander comment il a été engagé dans un journal aussi réputé. Dégainant mon épée, je le planta directement dans le cœur de Kyle, tout en faisant bien attention de rester hors du champ de la caméra. Cet action fit fuir Tobias qui ni une, ni deux se prit une balle dans la tête de ma part.

" Bande d'incapables."

Murmurai-je tout en demeurant exaspéré. Lilian se mit à gueuler, je la calma rapidement en lui donnant une droite sur le visage. Fini la plaisanterie. Je me mis à parler tout en restant hors-champ.

" J'ai un message assez simple à passer à tout les justiciers.....Luthor n'a pas réussi à vous tuer par son incompétence stratégique, il est temps de changer la donne et cette fois-ci, il n'y aura qu'un seul survivant."

Le ton de ma voix en disait long sur la haine que j'éprouve envers eux, sur la colère qui m'anime juste en évoquant leurs noms. Je pris la caméra en main pour filmer le corps de Kyle et Tobias.

" Voilà ce que l'avenir vous réserve et ne vous croyez pas au-dessus des autres, vous mourrez tous j'en fais la promesse."

Une promesse presque impossible connaissant les capacités multiples des justiciers présent sur terre, mais dans tout les cas, je ferai tout mon possible pour en éliminer le plus possible. Je fini par faire passer un ultime message en espérant qu'un d'eux le voit.

" Je vous laisse cinq minutes pour vous ramener ici, une seule personne où je ferai sauter le bâtiment avec une nouvelle victime.....Ramène toi seul ou le monde entier verra à quel point vous êtes coupable de ce qui arrive.

Je lâcha la caméra sur le sol avant de partir me mettre à couvert. Quelqu'un viendra, peu importe le moyen utilisé, ils ne sont pas aussi bête que ça....normalement. Lilian dans les vapes, moi à couvert, j'étais prêt à accueillir celui qui se pointera en ce lieu.


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6690
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 28 Juin 2015 - 17:21
Le coeur de Kyle vomit plusieurs litres de sang, qui s'écoulent sur le sol du bâtiment en construction ; une expression de surprise continue de s'afficher sur son visage. Celui de Tobias exprime encore la terreur qui s'est emparée de lui quand il a vu son collègue tué par leur bourreau, et qu'il a tenté le tout pour le tout en s'échappant ; l'arrière de son crâne est anéanti par la balle qui l'a emporté dans un autre monde.
Lilian pleure, terrifiée. La caméra tombe lourdement sur le sol, brisant sa connexion avec l'Internet mondial et les réseaux sur lesquels elle diffusait son message morbide. Et un portail de téléportation s'ouvre.

Un choc sonique agresse les oreilles des personnes présentes, et le Tunnel-Boom transporte directement son passage au milieu de cette terrible scène de crime.

"Deathstroke."

Une voix forte s'élève du vortex doré, avant qu'une silhouette ne s'en détache.

"Slade Wilson."

Le nouvel arrivant est vêtu d'un étonnant costume bariolé, jaune-rouge-vert, et fixe derrière son masque intégral la silhouette du mercenaire, à quelques mètres. Il sait que, si son identité n'est pas un secret d'état, la révéler ne lui plaît guère, son adversaire appréciant une forme d'anonymat devant la masse populaire. Bien ; il n'est pas ici pour lui plaire.

"Tu as demandé. Je réponds."

Quelques instants plus tôt, Scott Free supervisait les réseaux de la Terre à la recherche d'informations et de crises à gérer par la Ligue de Justice. Si son épouse, Barda, est en charge de l'aspect opérationnel de l'équipe, lui s'occupe essentiellement de la logistique, de l'assignation des missions et de la gestion au jour le jour de l'administration. Cependant, il participe également à l'activité directe du groupe, même s'il n'apprécie guère la violence dont les membres doivent parfois faire preuve.

"Je suis prêt. Quel type d'humiliation souhaites-tu, aujourd'hui ?"

Son regard glisse vers Lilian, puis lui fait un petit clin d'oeil.

"Tout va bien se passer. Je suis là pour vous."

Les alertes qu'il a mises en place sur le réseau mondial l'ont directement dirigé vers l'annonce morbide de Deathstroke. Il n'a pas hésité à se précipiter vers l'origine du signal, pour éviter que la quatrième source de chaleur de l'immeuble ne disparaisse, comme les deux autres. Il n'a pas été assez rapide pour aider Kyle et Tobias, et il ne l'abandonnera pas ; il le jure.

"Alors ? Je n'ai pas tout mon temps..."

La provocation est rarement une stratégie gagnante contre Deathstroke, mais ce dernier a suffisamment subi d'échecs pour le pousser au-delà de ses limites. Et si cela déchaîne généralement une furie violente, cela le pousse aussi à commettre des erreurs ; Mister Miracle espère simplement que son plan fonctionnera, et que Slade Wilson se comportera comme prévu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Dim 28 Juin 2015 - 19:31
Si les calculs demeuraient exactes, alors quelqu'un devrait se pointer avant la fin des cinq minutes, dans le cas contraire...une vie en moins sera à mettre sur la liste des victimes des justiciers, rien de tel pour les incriminés. Au fond, soyons honnête, Lilian ne sortirait probablement pas de la structure vivant étant donné qu'une bombe est placé sous sa chaise, elle se lève et s'en est fini de la jeune femme du Daily Bugle. Comment ne pas sourire en sachant que dans peu de temps, un nouvel affrontement aura lieu et celui-ci pourrait s'avérer décisif. En attendant c'est avec une certaine patience que je partis à l'écart de la jeune femme, observant bien les alentours le plus attentivement possible pour déceler l'arrivée d'un justicier. Une seconde option s'offrait d'ailleurs à moi, si ce n'est pas un justicier qui se ramène, ça serait un agent des forces de l'ordre et ça, ça serait assez fâcheux. Une balle entre les deux yeux et s'en serait fini.

Le temps défilait continuellement, jusqu'à ce qu'un homme apparaisse d'un sorte de vortex doré. Qui était-ce ? Il n'était pas dans ma base de donnée, ce qui pourrait finalement s'avérer plus compliqué que prévu, il ne me restait qu'une seule solution avant d'entrer en conflit avec ce dernier, le jauger, l'observer et ensuite agir. Silencieux, l'assurance du type au costume vert-jaune-rouge me fit tilter sur le fait qu'il était également inconscient sous ses airs. Pensait-il réellement sauver la jeune femme ? Prétentieux.

" Je suis déçu de ne pas avoir quelqu'un de taille ici...Qui es-tu exactement ?"

Pour moi il n'est rien d'autre qu'un petit insecte que je piétinerai avec plaisir pour son insolence dont il fait preuve depuis son arrivée. Je lança un petit regard furtif vers ma captive en imaginant la scène, il va la libérer et elle volera en éclat...tout comme lui. Concernant l'humiliation que je lui ferai subir....je resta silencieux là-dessus, optant pour la surprise, c'est toujours mieux que de dévoiler quoi que ce soit. Néanmoins, l'homme en face aussi assurant soit-il était bien renseigné à mon égard en voulant me provoquer, ce qui a pour habitude de me foutre en rogne. Les échecs que j'ai subi sont dut en partie à cette colère que je fais ressortir quand on vient me provoquer de la sorte, me faisant voir rouge, me faisant agir comme un de ces débiles attaquant sans réfléchir. Croupir a Blackgate fait réfléchir, on n'apprend de nos erreurs, une leçon que j'ai appris à mes dépends. Signe d'un certain amusement, j'écarta légèrement les bras tout en lui balançant au visage.

" Tu as raison, ton temps est compté, fais-la sortir d'ici que nous puissions commencer, j'ai horreur des petits insolents dans ton genre."

Je lui balança un petit couteau pour qu'il puisse libérer ses liens, alors que la bombe en-dessous de la chaise n’émettait aucun son, une bombe de proximité s'avérant silencieuse afin de surprendre l'adversaire au moment où il s'y attend le moins. Il avait désormais le choix, mais je ne le répéterai pas deux fois, soit il la libère, soit je m'en charge.

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6690
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 29 Juin 2015 - 18:46
Les yeux azur de Scott se fixent sur le couteau, envoyé nonchalamment par Deathstroke quelques instants plus tôt. Il reste silencieux un certain moment, avant d'esquisser un petit sourire sous son masque.

"Tu me fais rire, Slade Wilson."

Sa voix est calme, douce. Ses mains sont collées contre ses hanches, son attitude est pleinement pacifiste et neutre. Nulle trace d'agressivité dans le moindre de ses mouvements.

"Tu me dénigres parce que tu ne me reconnais pas, tu me considères insolent parce que j'adopte une attitude similaire à la tienne, et tu te juges supérieur parce que tu penses être plus âgé et expérimenté."

Son regard demeure concentré sur la lame lancée par son adversaire. Lilian ne cesse de pleurer, désormais en silence. Elle a depuis longtemps dépassé le stade de la peur et de la terreur, pour entrer pleinement dans l'hystérie qui ronge son coeur et son âme.

"La Boîte-Mère a éventé ta ruse à mon arrivée ici, mais mon expérience seule m'aurait permis de comprendre que la chaise de ton otage est piégée."

Ses yeux bifurquent, et se posent sur le visage masqué et sombre du mercenaire.

"Je suis quelqu'un qui a survécu à l'orphelinat de Granny. Je suis quelqu'un qui s'est échappé des filtres de pensée et des sarcophages de torture. Je suis quelqu'un qui hante l'esprit des Femelles Furies, comme leur seul échec. Je suis quelqu'un qui a vaincu Apokolyps à son propre jeu. Quand j'annonce que je vais la sauver, je ne suis ni petit, ni insolent : je suis objectif."

Son discours a été légèrement plus sec, plus froid que ses paroles précédentes.
Mister Miracle ne laisse cependant pas son interlocuteur réagir, et appuie sur deux boutons à l'intérieur de ses gants. Les semelles de ses bottes sont soudain dotées d'Aéro-Disques, qui lui permettent de s'envoler et de filer vers Deathstroke.

Il se précipite ainsi vers son ennemi, et essaye de le propulser en arrière. Il envoie, durant sa folle course, un petit dispositif caché à l'intérieur de ses gants vers Lilian. Il s'agit d'une extension de la Boîte-Mère, qui va déconnecter le dispositif d'explosion prévu par Slade Wilson, qui devrait être distrait par l'attaque directe pour permettre à Lilian de s'enfuir.
Si tout fonctionne comme prévu, le plan devrait être une réussite. "SI".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Juin 2015 - 19:21
Dans tout les cas, Lilian rendra son dernier souffle aujourd'hui afin de finaliser le message que je viens de passer il y a plusieurs minutes. Ce justicier pensait-il vraiment pouvoir la sauver du dénouement final ? D'après ses dires il y croyait fortement, impatient de voir sa tête lorsqu'il découvrirait le corps sans vie de cette jeune femme alors que pour ma part je ne pourrais que me réjouir d'avoir accompli ce que je voulais. Tout en observant impassiblement le refus catégorique de l'homme pour prendre le couteau et libérer l'otage, je me permis d'entrer dans le plan B....l'attaque direct, sans aucune ruse ou quoi que ce soit. Néanmoins, son coté provocateur ne pouvait que me faire rire, d'où celui que je laissa échapper, un rire rauque et malsain.

" L'expérience et l'age n'a rien à voir là-dedans. Je vous observe depuis bien plus longtemps que tu pourrais le croire, comment pense-tu que j'ai tenu en échec la Justice League ?"

Qu'allait-il répondre à ça ? Il pouvait dire ce qu'il voulait pour se donner une contenance ou se mettre en avant, mais rien ni personne n'a réussi à donner autant de mal à ces derniers en dehors de moi à ma connaissance. J'ai à l’œil tout ces héros, sachant comment ils réagissent, leur façon d'agir, ect....Niveau imprévisibilité il est en-dessous de moi. Heureusement qu'il a d'autres atouts lui ayant permis de savoir que la chaise était piégée. Pas mal, il s'annonçait finalement un peu plus intéressant que je le pensai. Et comme je le pensai, il ne comptait pas en rester là au moment où il évoqua ses exploits qui ne me fit ni-chaud, ni-froid et ce malgré que j'étais impressionné de ce qu'il a réussi à accomplir pour quelqu'un d'aussi inconscient. Je me mis même à applaudir alors qu'il se mit à voler dans ma direction grâce à des aéro-disques. Durant son envol, je pris le temps de prendre à une vitesse fulgurante mon arme de poing avec lequel je tira une balle qui se logea sur l'arrière du crane de la jeune femme qui s’apprêtait à fuir grâce à ce qu'il lui avait lancé. Qu'est-ce que c'était ? Peu importe, le destin de la jeune femme était désormais scellé.

Je leva ensuite l'arme en direction du justicier pour tirer deux balles en sa direction, le but n'était pas de le toucher, mais de détourner son attention. Entre celle que je viens de tirer sur Lilian et les deux dans sa direction, je pris à mon avantage le très court lapsus pour venir lui mettre un coup de pied retourné en l'air après un saut effectué avec du recul. L'épée à mon dos, je le pris en même temps et fonda l'air d'un coup circulaire, vu le timing, il y avait 10% de chances qu'il ait réussi à éviter le coup, en dehors d'une esquive de justesse. Il sait planer, a t-il également des réflexes accrues ?

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6690
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 1 Juil 2015 - 20:51
Les balles tirées par Deathstroke frôlent la silhouette de Mister Miracle, qui file toujours sur ses Aéro-Disques vers sa cible. Son regard azur glisse vers Lilian, et il assiste impuissant au meurtre de la journaliste qu'il avait juré de protéger.

Son esprit demeure bloqué sur cette vision d'horreur, sur ce corps qui s'écrase avec lenteur, sur ce crâne qui est brisé et anéanti par une balle qui détruit tout sur son passage, sur cette vie qui s'échappe de son enveloppe au moment où l'espoir renaissait enfin ; mais son corps prend le relais.
Alors que Deathstroke essaye de le frapper, très précisément, avec sa lame, les réflexes et l'instinct de Scott Free se rappellent les terribles années passées sur Apokolyps, où les tests quotidiens étaient bien pires que ce que propose son ennemi du jour. Il se contorsionne d'une façon impressionnante, et réalise une véritable figure inhumaine avec ses Aéro-Disques pour se détourner de Slade Wilson et reculer.

Il plane désormais entre ce dernier et Lilian, son corps tourné de profil, ses yeux fixés sur le cadavre encore chaud et terrifié de la journaliste.

"Tu l'as tuée. Sans raison."

Sa voix est lente, posée. Nulle émotion, nulle réaction ne se lisent dans ces quelques mots prononcés avec un ton neutre.

"Les Humains... comme les Néo-Dieux, vous n'avez aucun respect pour la vie."

Il ne pousse pas de soupir ; il ne crie pas ; il ne se crispe pas.
Lentement, ses yeux se détournent du cadavre et se posent sur le mercenaire. Son visage, recouvert d'un masque peu épais, n'affiche aucune émotion. Il se tient droit, sûr, sur ses Aéro-Disques.

"Je te l'accorde, Slade Wilson : tu as tenu en échec une Ligue de Justice ; parce que je n'en faisais pas partie."

Un ordre mental le fait redescendre vers le sol. Ses Aéro-Disques disparaissent, et il fait désormais face au tueur, les bras ballant le long de son torse.

"Viens, "Deathstroke". Viens te confronter à celui qui a survécu à Kanto, qui te dépasse en tout domaine."

Mister Miracle ne bouge pas. Il laisse à l'autre l'offensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mer 1 Juil 2015 - 21:35
Désormais, ils allaient devoir compter un nouveau cadavre sur une liste qui n'en a pas fini de s'agrandir. A qui la faute ? A tout ces justiciers se pensant au-dessus en s'autoproclamant "sauveurs". Il n'y a aucun sauveur en ce monde, des simples pions à la merci de la loi du plus fort, une loi que je met en avant chaque jours de ma vie. Mais heureusement pour les civils de la planète, ces justiciers sont diversifiés et ça, c'est leur plus grand force. Mister Miracle en est l'exemple même. Alors que peu de personnes auraient réussis à esquiver mon coup sans une égratignure aussi minime aurait été t-elle, lui, a réussi. Ses réflexes et son agilité fut assez impressionnante durant son esquive lorsqu'il se contorsionna. Je retomba sur le sol, sur mes deux jambes tout en détournant légèrement la tête pour y apercevoir Mister M. choqué par cette scène. Machinalement je me retourna, cette fois-ci entièrement pour faire face à lui et le cadavre sans vie de la jeune femme du Daily Bugle. D'un point de vue stratégique, mon objectif est rempli, il ne me restait plus qu'à en finir avec ce justicier venu de nulle part et narcissique. Sa remarque concernant la raison pour laquelle je l'ai tuée...il y en a bien une contrairement à ce qu'il peut penser et concernant le respect de la vie, je n'en ai pas, du moins plus pour personne. Qui en a eu pour mon fils Grant ? Joseph ? Adeline ? Personne, alors pourquoi j'en aurai.

Je le fixa avec un regard assez sombre qui en disait long sur mes pensées envers lui, tout comme le fait que me détermination était à son paroxysme. Aucun mot ne sortit de ma bouche et de ses paroles toujours aussi narcissique. A force de se penser supérieur, le retour est assez fatal. En sera t-il la prochaine victime ? Il aurait pu faire partie de la Justice League, cela n'aurait rien changé, personne n'a réussi à me vaincre durant l'affrontement, c'est pas lui qui aurait changé la donne et je pourrais y mettre ma tête à prix si je le voulais. Une fois qu'il se posa sur le sol et m'invita à venir à lui pour un affrontement inévitable, je remis mon épée à mon dos tout en gardant toujours cette posture bien droite digne d'un ancien militaire, ce que j'ai été à l'époque.

" Tu as beau être inconscient, j'admire ton assurance, ta mort n'en sera que plus honorable."

Est-ce que je m'avançai un peu trop vite sur ma décision ? Non, je ne faisais qu'annoncer sa déchéance. S'il y a bien une chose que j'ai appris durant mes nombreux affrontements, c'est bien de ne jamais sous-estimer son adversaire. Certaines personnes pourraient dire que je sous-estime actuellement Mister M., ce n'est pas le cas, je ne fais que constater que son comportement ne peux que le mener vers la défaite. Mais étant donné que je ne refuse jamais une invitation, je respira un bon coup avant de me mettre à courir vers lui, lui qui était entre le cadavre de Lilian et moi. Une course rapide, qui me permis d'effectuer un saut acrobatique par-dessus Mister M. et d'attraper le couteau que je lui avais lancé pour libérer Lilian. Le couteau en main, je fis un demi-tour rapide et commença à lui asséner plusieurs coups rapide vers lui avec le couteau avant de l'attraper à la gorge avec une poigne de fer, la lui serrant le plus fort possible tout en le regardant dans les yeux tout en le soulevant du sol.


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6690
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 4 Juil 2015 - 22:09
Mister Miracle ne prononce pas un mot.

Il ne répond pas à la dernière provocation de Deathstroke. Il ne répond pas quand ce dernier se précipite vers lui, sautant au-dessus du corps de Lilian, récupérant son arme comme si le cadavre n'était rien. Son manque de respect pour la vie humaine est évident, presque palpable ; il se considère totalement supérieur, étranger au principe d'autrui. Seuls comptent ses plans et ses objectifs, les sacrifices nécessaires n'occasionnant aucun remords chez lui.

Scott Free a déjà rencontré ce type de comportement ; sur Apokolips, il est la norme. Au contraire, son attrait pour la vie, la pitié, la joie et la liberté était l'exception, l'originalité, l'étrangeté dans un monde entièrement tourné vers la destruction, la mort et la conquête. Slade Wilson y aurait été heureux, son adversaire n'a cessé de s'y opposer.

Quand Deathstroke arrive devant lui, le Néo-Dieu glisse ses mains derrière lui et sa cape, joignant ses doigts dans un geste nonchalant. Le mercenaire donne des coups nets, précis, mortels ; aucun ne touche sa cible.
A de nombreuses reprises, le tueur est à un millimètre de le frapper, de faire jaillir son sang de sa peau, mais les réflexes surpuissants de l'extraterrestre et son expérience du combat sont suffisants pour lui permettre d'éviter une issue négative à cet affrontement. Comme il l'a dit, Kanto lui a réservé de bien pires sorts, et il s'en est toujours sorti.

Cependant, Slade Wilson n'est pas un humain normal, et sa dextérité rivalise avec l'assassin favori de Darkseid. De ce fait, l'affrontement devient de plus en plus compliqué, éviter les coups devient de plus en plus ardu. La cape de Mister Miracle est tranchée à de multiples endroits, et il ne peut éviter une grimace, devant la ténacité, la vitesse et la puissance de son ennemi.

Après quelques minutes d'un ballet incessant, entre les nombreuses attaques de Deathstroke et les parades et évitements de son adversaire, Scott Free décide d'agir.
Alors que le mercenaire donne un coup horizontal avec sa lame, le Néo-Dieu se baisse, avant de se relever d'un bond. Son crâne percute brutalement le visage de Slade, alors que ses pieds prennent appui sur les jambes puis le torse de sa victime. Il réalise ainsi un salto arrière, le propulsant à quelques mètres de la scène.

Ses mains jointes se libèrent, et il serre désormais les poings en fixant la silhouette de l'autre.

"La mort n'a rien d'honorable. Tu te berces d'illusion."

Scott pousse un long soupir, avant d'activer un autre ordre mental. Une épaisse fumée, qui devient rapidement une brume, s'échappe de ses gants et remplit toute la pièce du bâtiment abandonné. En quelques instants à peine, toute la salle est recouverte d'une purée de pois, qui rend toute vision impossible.
Discrètement, Mister Miracle réactive ses Aéro-Disques et s'élève, sans un bruit, au-dessus du sol, activant ses filtres infrarouges pour détecter la présence ennemie. Deathstroke est trop fort pour un affrontement direct, l'arrêter implique une autre tactique. Le combat prend une autre tournure : beaucoup plus stratégique - beaucoup plus mortelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Lun 6 Juil 2015 - 19:54
Cet extra-terrestre est assez résistant, je dois admettre que la justice League a enfin fait une bonne action en le recrutant, et ce malgré que je me fiche de quoi il est capable ou de ce qu'il a réussi à faire, je ne crois que ce que je vois. Les attaques incessantes envers mon adversaire demeuraient de plus en plus rapide, tailladant sa cape grâce à laquelle il réussit à esquiver de peu mes coups, un honneur pour lui vu que très peu de personnes ont réussis à faire ça. D'un coté ce n'était pas bon signe pour lui, il ne fait que retarder l'inévitable, plus le temps passe et plus la douleur sera des plus insupportables. Un enchaînement qui se conclu par une contre-attaque de l'extra-terrestre qui m'envoya un coup de tête en pleine mâchoire avant de m'envoyer valser avec un salto. Un enchaînement rapide que je n'ai pas pu contrer à temps, heureusement, mes réflexes m'ont donné l'occasion de me réceptionner sur mes deux pieds. Relevant la tête vers mon adversaire, je n'eus pas vraiment le temps de l'apercevoir qu'une épaisse fumée remplaçait déjà le bâtiment, réduisant fortement la visibilité, donnant l'occasion au justicier de prendre l'avantage en attaquant dans la fumée.

Étrangement, cette technique me rappelai quelqu'un, un membre de la Justice League...le chevalier noir, Batman. Ce qu'il ne sait pas, c'est que j'ai déjà eu à faire à ce genre de distraction et en règle général, l'adversaire attaque par les airs, surtout quelqu'un possédant des aéro-disques. Je resta immobile un petit moment, essayant d'imaginer le cheminement que pourrait emprunter le justicier pour me surprendre. Discrètement, j'apporta ma main à ma ceinture et lâcha une grenade incapacitante en la laissant rouler sur le sol, cette dernière explosa et illumina brièvement un petit espace où une forme assez brève apparut, une forme dans les airs. Ayant laissé rouler la grenade, le geste était calculé pour éviter que je me fasse aveugler. Il me fallut seulement une demi-seconde pour agir et me mettre à courir vers le justicier que j'attrapa par les jambes pour venir l'écraser sur le sol avec une violence inouïe. Il était à ma merci.

Avec une poigne de fer, je continuai à le maintenir au sol pour l'écraser une seconde fois dessus. Il ne restait plus qu'une chose à faire, détruire un de ses aéro-disques.....


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6690
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 11 Juil 2015 - 12:41
Deathstroke est un adversaire de valeur.
Fort. Rapide. Puissant. Et vicieux.

Si Mister Miracle pensait mettre au point une stratégie en profitant d'un nuage de fumée, le mercenaire le prend de vitesse et parvient à l'immobiliser au sol. Le visage contre le béton, frappé brutalement, il sent le goût du sang dans sa bouche, il entend les messages de douleur adressés par ses muscles et son corps, et cela lui rappelle de bien sombres souvenirs.
Ses pensées le ramènent en effet à ses décennies sur Apokolyps, où la violence et la mort étaient le lot commun des "étudiants" de "l'académie" de Granny Goodness. Cette monstruosité s'est acharnée contre lui, envoyant ses meilleurs éléments pour anéantir son optimisme et sa volonté de s'en prendre au "seigneur" Darkseid ; il n'a jamais cédé.

Il ne commencera pas aujourd'hui.

Alors qu'il sent Slade Wilson augmenter la pression et rapprocher une de ses mains d'un de ses Aéro-Disques, Scott Free adresse un nouvel ordre mental aux systèmes de sa combinaison. Sans prévenir, l'Aéro-Disque qui est la cible de son ennemi se détache de sa botte, pour filer directement vers ce dernier.

Le disque siffle dans l'air, et vient brutalement percuter le masque et le crâne de Deathstroke, brisant la matière pourtant extrêmement dure.
Le Néo-Dieu profite de cet événement pour effectuer une ruade, se libérer de la pression de son adversaire et rouler sur le sol. Quelques secondes lui suffisent pour se relever, alors que son Aéro-Disque revient se glisser sous sa botte, à une vitesse trop importante pour que Wilson l'en empêche.

"Je suppose que tu as besoin d'air : je te facilite la respiration."

Il sourit sous son masque, tout en activant l'énergie dans ses gants. Mister Miracle enchaîne directement en tirant deux salves d'énergie au-dessus et aux pieds de Deathstroke, pour provoquer un éboulement et l'immobiliser. Il exècre la violence et la brutalité, et il déteste ce qu'il est en train de faire ; mais il ne peut laisser un tel tueur en liberté, et l'assassin de Lilian doit être châtié. Maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Lun 13 Juil 2015 - 16:51
La fumigène était une diversion que je connaissais que trop bien pour avoir affronté des ennemis utilisant cet atout, tout comme je l'ai utilisé également à plusieurs reprises. S'il voulait me tuer, il allait devoir changer de tactique. En attendant, il ne pouvait s'échapper, le martelant avec violence sur le sol froid du bâtiment, je n'hésitai pas à augmenter la cadence avant de prendre en cible ses aéro-disques afin qu'il évite à nouveau de s'élever dans les airs, je préférai être terre à terre avec mon adversaire, c'est là que j'ai l'avantage, c'est mon domaine. Mais l'extra-terrestre avait plus d'un tour dans son sac et je le constatai au moment où son aéro-disque vint fissurer grossièrement mon masque, le fondant en deux. Le choc de l'aéro-disque me fit tituber alors qu'un filet de sang s'échappa de mes lèvres, un coup violent que je sentis passer. Mon œil invalide était désormais voyant, je vis la moitié de mon masque sur le sol, il venait de m'avoir et ça, c'était pas tolérable. M’apprêtant à riposter malgré la douleur, je n'eus le temps d'agir que le justicier tira plusieurs salves de façon à ce qu'un éboulement eut lieu.

Des gros morceaux du toit s'effondrèrent sur moi, m'emportant vers l'étage inférieur qui se fissura également au point de céder. Je n'eus pas le temps de me rattraper à quoi que ce soit que je fus pris sous les décombres. La douleur fut assez intense et mes muscles me rappelèrent à quel point ça pouvait être douloureux, une douleur que je n'ai pas ressenti depuis plusieurs années maintenant. Il demeurait bien plus compétent que je le croyais, mais malheureusement pour lui ce n'était pas un éboulement qui m’arrêterait.

Du mieux que je pu, je sortis des décombres en faisant voler quelques briques avant de lever le regard vers le haut, vers l'étage supérieur, tout en me tenant droit. Un combattant de mon engeance se devait de faire abstraction de la douleur et de ne pas montrer une quelconque faiblesse. Je ne réussirai cependant pas à le mettre à terre, il me fallait une autre stratégie. Discrètement j'appuya sur un bouton se trouvant à ma ceinture pour donner le signal, le signal à ceux qui me sont fidèles dans ma cause. Depuis le début, j'ai prévu le fait qu'un justicier viendrait et personne ne sortirait d'ici sain et sauf. Il ne restait donc plus qu'une chose à faire maintenant, détourner son attention assez longtemps avant que les soutiens ne viennent avec lance-roquettes et snipers.

" Je me suis trompé sur ton cas je dois l'admettre, tu es un combattant à la hauteur de mes espérances, bien plus que certains de la Justice League et juste pour ça, je ne peux que te respecter."

Et aussi surprenant que cela puisse être, j'étais le plus sincère au monde dans mes paroles, je sais reconnaître le talent d'autrui, quand ils en possèdent.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6690
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 17 Juil 2015 - 15:44
(HJ/ Pas de problème. Wink /HJ)

"Il n'y a ni honneur, ni respect à attendre d'un tel combat, Slade Wilson."

Sa voix est sèche, froide. Mister Miracle a évité les gravats lancés par Deathstroke en reculant, et en utilisant ses réflexes sur-développés face à la super-précision de son adversaire.

"Seuls les fous et les imbéciles pensent que la violence et la mort sont dignes de valeur et d'intérêt. Tu en fais partie - malheureusement pour toi, et pour ce monde."

Il pousse un soupir, et recule alors que l'ennemi sort de son trou. Son casque désormais enlevé, il offre son visage à l'air libre, et Scott peut y lire toute sa détermination et sa volonté d'en finir - dans tous les sens du terme. Le présent affrontement va bientôt s'achever.

"Et pour tes alliés."

Devant la surprise de Deathstroke, le Néo-Dieu réagit plus vite que n'importe quel Humain, même amélioré, et lance vers le mercenaire deux boules d'argent. Ces dernières explosent au contact de son armure, et une forme beige gluante et énorme se forme rapidement sur les bras, le torse puis les cuisses du criminel, qui ne peut plus bouger les membres impactés.

"Colle super-forte. Version Néo-Génésis, bien sûr."

Scott Free croise les bras, en commençant à marcher autour de son ennemi. Plus ce dernier va se débattre, plus la colle va se déverser sur son corps et se raffermir ; un piège parfait, qu'il n'apprécie guère d'utiliser en temps normal : il est en effet bien difficile de sortir la victime de ce terrible tour, mais il n'a pas de remords d'y laisser Deathstroke.

"Concernant ta communication avec tes acolytes, elle a été interceptée et détournée avant que le message ne leur soit transmis."

Il esquisse un sourire sous son masque, remerciant intérieurement la Boîte-Mère, toujours active et prête à réaliser des miracles impossibles pour ce temps. La machine merveilleuse a en effet capté l'appel de Slade Wilson, et l'a bloqué grâce à son contrôle des transmissions. Le mercenaire est seul, maintenant, et bientôt définitivement figé ; l'affaire s'annonce mal pour le criminel, jusque-là dominant dans ce combat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Ven 17 Juil 2015 - 20:08
Était-il toujours aussi exaspérant avec son comportement qui laisse à désirer ? J'ai eu le malheur de dire ce que je pensai de ce combat et de ses capacités, et voilà qu'il me répondait pas une critique. Il ne méritait rien d'autre que de baigner dans le sang et dans la souffrance, voilà ce que les personnes de son genre ont le droit d'avoir et non un tant soit peu de respect.

" Et c'est pourtant ces mêmes fous qui vous mettent des bâtons dans les roues à vous les justicier qui ont soit-disant autant de valeurs à se croire au-dessus des autres. Vous-êtes méprisants"

Même malgré que la situation n'était pas totalement à son avantage sur le moment vu les capacités de l'extra-terrestre, je ne faisais pas dans la demi-mesure, quitte à mettre en colère l'adversaire, ce qui pourrait d'ailleurs tourner à mon avantage en lui faisant faire n'importe quoi. Les justiciers ne sont pas tous aussi fort intérieurement, l'esprit peut s'avérer être faible avec un peu de persuasion. Malheureusement, le message passé à mes acolytes a été interrompu par le justicier qui m'a pris de court. Ces deux boules d'argent me firent prendre conscience qu'il s'avérait également bien plus imprévisible qu'on pourrait le croire à première vue. Mais cela voulait-il dire qu'il s'avérait tout aussi intelligent ? Non, loin de là. Le regard assez sombre, je me débattis un peu, mais en sentant que cette colle se raffermissait un peu plus à chacun de mes gesticulations, je me calma assez vite tout en écoutant le justicier, le regard et la mine assez détendue même si intérieurement je m'en voulais de m’être fait avoir de la sorte.

" Bravo à toi, tu m'as eu. Qu'est-ce qui va se passer maintenant ? Tu vas me tuer ? M'enfermer ?"

Cette simple pensée me fit sourire, un sourire que je n'hésitai pas à montrer au justicier. Ce n'était pas dans mes plans, Blackgate attendra.

" Mais j'ai une petite info pour toi...."

Je marqua une petite pause avant de reprendre d'une façon neutre.

" Voilà votre plus gros défaut à vous les justiciers. Lorsque vous pensez avoir la situation en main, vous oubliez de nombreux détails."

Et la seconde d'après, de nombreux tirs se font entendre. Le message était un moyen de prévenir mes acolytes quand ils devront faire feu, mais ce n'était qu'optionnel au cas où on devait accélérer le mouvement. Cependant, le message principal a été fait dans le silence. Ils avaient exactement un chronomètre au bout duquel ils devaient agir au cas où je ne donnai pas signe de vie, et ce chrono venait d'arriver au bout. Les tirs furent remplacés par une explosion assez puissante faisant écrouler une partie du bâtiment, me libérant à moitié de sa colle suite à l'explosion. Ce n'était pas totalement partit, mais une bonne partie de mes membres furent libérés. Un bien pour un mal. Le choc a été violent lorsque je m'écrasa au sol quelques étages plus bas, mais contrairement à eux, j'étais prêt à tout pour en finir. Il me fallait battre en retraite et revoir ma stratégie....rapidement.

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6690
DC : The Bat - The Atom - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 26 Juil 2015 - 15:10
"Je ne saurais parler au nom de tous ceux qui luttent contre le Mal, Slade Wilson."

La voix de Mister Miracle demeure froide et posée. Il continue de tourner autour de son adversaire, les mains crispées, prêt à l'action si le mercenaire trouve une solution à la colle extraterrestre qui le recouvre et le bloque, tel une statue au milieu de cet immeuble abandonné.

"Cependant, je te le confirme : je suis méprisant, car je méprise ceux qui vouent leur existence à la violence, au crime et à la destruction. J'ai, souvent, l'espoir de vous ramener dans une voie plus saine, plus intelligente, mais tes actes du jour m'ôtent toute envie d'agir en ce sens."

Il en faut beaucoup pour pousser le Néo-Dieu au-delà de ses limites.
Deathstroke y est parvenu.

Si Scott Free n'est pas encore véritablement en colère, il a perdu une partie de son sang-froid et n'a plus aucune envie d'aider ou de soutenir le mercenaire. Ce dernier est un cas désespéré, rongé par la violence et la haine, et rien de ce que le Néo-Dieu pourrait faire ne parviendrait à le ramener dans le meilleur des chemins. Il doit être stoppé, par tous les moyens possibles, pour que ce monde ne soit plus la proie de ses destructions.

Cependant, alors qu'il se préparait à répondre au criminel sur la suite des opérations, les alliés de Slade Wilson prennent l'initiative de lancer une offensive. Le bâtiment est attaqué, fragilisé, et des pans entiers s'écroulent autour des deux combattants. L'immeuble ne tiendra pas : il va s'effondrer.

Mister Miracle se tourne vers son adversaire, et réalise qu'il doit faire un choix rapide : ou bien protéger la ville et ses habitants, ou bien veiller à ce que le criminel demeure bloqué et emprisonné, lui qui est en train de réussir à s'échapper.
Il soupire, et se décide ; au fond, ça n'a jamais été un choix.

Scott Free se détourne de Deathstroke et reprend contact avec la Boîte-Mère. Le bâtiment s'écroule sur lui-même, des dizaines de gravats chutent vers la rue et vont impacter des civils. Il met quelques secondes à envisager la suite, avant de lancer un nouvel ordre mental à la machine merveilleuse qui l'accompagne depuis des années maintenant.

Alors que Slade Wilson s'enfuit, la Boîte-Mère s'active à nouveau et lance de nouveaux portails de téléportation. Plusieurs Tunnels-Boum apparaissent, et absorbent rapidement toute la structure de l'immeuble pour l'emmener en plein désert, bien loin de la ville et des civils en danger.

Mister Miracle accompagne la téléportation, et vérifie que le bâtiment s'écroule dans un endroit sûr, sans crainte pour autrui. Il revient ensuite au coeur de Metropolis, mais découvre alors que Deathstroke n'est bien sûr plus sur place.
Là, au milieu de la rue et des badauds ne comprenant rien au déluge de feu qui s'est abattu quelques minutes plus tôt et surtout après la disparition incompréhensible d'un immeuble entier, le Néo-Dieu cherche la trace de son adversaire et de ses alliés ; sans succès.

"Je me doute que tu peux m'entendre, Slade Wilson. Tu n'abandonnes pas un terrain sans obtenir toutes les informations sur ton adversaire, et tu ne saurais fuir sans vérifier que j'ai survécu. C'est le cas, et je me doute que toi aussi. Nous nous retrouverons. Ta chance ne saura pas perdurer éternellement."

La colère du Néo-Dieu s'apaise, alors qu'il attend l'arrivée des autorités pour s'expliquer sur la suite. Non, ça n'est terminé ; ça ne le sera qu'au moment où Deathstroke sera mis hors d'état de nuire. Définitivement.

(HJ/ Je te propose de conclure sur ton prochain message, si ça te convient. Nous pourrons reprendre la suite dans un nouveau sujet, si ça te dit. Ce fut un plaisir. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
 

Un message à faire passer [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» quelques poses pour faire passer le temps
» Rodin inspire Sandipoete - Le penseur de Rodin pense
» Barjavel - La nuit des Temps
» A quel personnage de Star Wars correspondent ceux de Btvs et Ats ?
» Cimetière Américain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis-