[Manhattan – Central Perk] "I'll Be There For You" [Libre]

Invité

MessagePosté le: Sam 18 Juil 2015 - 21:27

De la pollution, des taxi jaune… Voilà toute la beauté qu'incarnait New York, et plus précisément, le quartier de Manhattan. Lors de la dernière mission du Shadowpact, Daniel s'était retrouvé à San Francisco. Et vu l'état actuel de la ville, le Canadien avait préféré disparaître quelques temps, se "mettre au vert" comme on dit si bien de l'autre côté de l'atlantique. Sans savoir réellement où aller, Daniel regardait les vitrines qui passaient les unes après les autres devant ses yeux. Des robes de mariées le firent s'arrêter devant un mannequin magnifique. Le tissu tombait en de délicates volutes blanches, et la traîne, extrêmement longue, semblait être recouverte de plumes de colombes. Un sourire se dessina sur les lèvres rosées du "mountie". Une image tout aussi étrange qu'étonnante apparue devant ses yeux. A la place du mannequin, il vit un corps se dessiner, ELLE… Celle-là même qu'il avait aidée il y a peu. Toutefois, le mirage disparu tout aussi vite alors qu'on le bouscula. Sans même s'excuser, l'homme disparu au détour d'une des innombrables ruelles qui perçaient ça et là les plus grandes rues dans lesquelles s'engouffraient pêle-mêle des badauds et autres "costard-cravate" pressés de retourner dans leurs bureaux climatisés.

Alors que le temps ne le démontrait aucunement, d'épais nuages noirs se mirent à recouvrir le ciel de Manhattan. Quelques minutes plus tard, une pluie battante tomba sur le sol, trempant jusqu'aux os un Daniel bien plus habitué à la neige Canadienne. Remontant le col de sa veste en cuir, il s'enfila sous un porche. La bijouterie devant laquelle il avait trouvé refuge présentait de nombreux bijoux tous plus brillants les uns que les autres. Il connaissait une certaine personne qui, malgré ce qu'elle pouvait bien dire, était une fanatique inconditionnelle de ces petites choses. Mais lorsque la pluie, mêlée à un puissant vent provenant du nord se mit à le frapper en plein visage, le Dark Crow chercha un endroit dans lequel attendre la fin du mauvais temps. Une affiche sur la vitrine d'un café lui attira l'œil. Où avait-il bien pu voir cet endroit déjà ? Peu importait… Il fallait se réchauffer, la neige était une chose, la pluie, une autre bien plus sournoise !




Passant la porte, Daniel s'assit au bar, et un homme passablement efféminé et aux cheveux décoloré à l'excès s'adressa à lui. La commande de son habituel café noir passé, Daniel se retourna discrètement, et jeta un regard amusé sur le groupe qui discutait non loin de lui. Il parlaient de tout, de la pluie et du beau temps, du fait que l'un travaillait dans un musée que l'autre faisait un métier… Etrange. Lorsque la voix du barman le tira de ses réflexions, le Canadien prit la anse de sa tasse en main et porta le liquide brûlant à sa bouche. Il pleuvait encore à tout rompre dehors. Le temps ne risquait pas de changer avant quelques heures. Tant pis, il avait du temps devant lui. Pas d'avion à prendre, pas de missions en cours. Juste lui et… Quelqu'un d'autre ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 19 Juil 2015 - 21:56
Pamela avait décidé d'aller faire un tour à New York et plus précisément à Manhattan. Elle était venue ici pour se distraire et visiter une ville autre que Gotham. Elle se sentait toujours aussi seule, Harley n'avait pas donné de nouvelles depuis la dernière fois qu'elles s'étaient vues et Catwoman, n'en parlons pas, elle et Ivy n'étaient pas de grandes amies. Manhattan était une ville charmante lorsqu'il y faisait bon temps, mais ce n'était pas le cas aujourd'hui. Alors que Pam longe les boutiques, elle reçoit quelques gouttes de pluie, heureusement, Pamela avait prévu un imperméable, celui-ci se distinguait car il était beige alors que Pamela était tout de vert vêtu.


La pluie commençait à tomber de plus en plus drue et une bourrasque parvient sur le visage de la belle rousse. Elle ajuste son imperméable sur ses épaules. Quelque chose, dans la rue d’en face, attire son regard, un café avec nom célèbre d'une série pour jeune ados. Autant aller se réchauffer à l'intérieur plutôt que d'attendre que le beau temps revienne, et de plus elle pouvait maintenant contrôler les pigments de sa peau et la rendre plus humaine et c'est ce qu'elle fit pour rentrer dans le café. Elle traverse la rue et rentre, l'atmosphère était très bruyante mais quoi de plus normal pour un café. Elle va se poser à la table du fond, elle enlève son manteau pour le poser sur le siège à côté et s'assoie ensuite. Une femme vient à la rencontre de Pamela pour lui demander si la jeune femme voulait quelque chose. Pamela lui répond qu'elle veut un café sucré, la femme part lui préparer sa commande. La belle rousse regarde par la fenêtre, le temps n'avait pas l'air de se calmer, mais elle allait attendre ici au chaud. La femme lui rapporte son café, Pamela la remercie puis boit une gorgée de son café.
Pamela repense aux événements qu'elle avait vécu depuis plusieurs semaines et un homme obsédé ses pensées, pourtant elle détestait les hommes, mais celui-ci avait quelque chose en plus que Pamela aimait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 22 Juil 2015 - 14:15

La chaleur qui émanait de la tasse réchauffait les mains, mais pas le cœur de Daniel. Au dehors, la pluie tombait de plus en plus fort. Mais dans le cœur du Canadien s'en était pareil. Depuis sa mission à San Francisco, et ces chaînes d'Ombre, il avait compris une chose, si ses pouvoirs se représentaient la plupart du temps de cette manière ce n'était pas innocent. Les Ombres qu'il créait n'étaient rien d'autre que l'extrapolation de sa propre vie. Ses propres sentiments. Toutefois, son cœur battait de plus en plus fort car quelque chose s'était rapprochée de lui. Ou plutôt quelqu'un. Une odeur monta jusqu'à ses sens. Telle une valse à trois temps, l'appréhension de Daniel quand à la revoir était palpable, son esprit dansait tout autour de lui. S'il aurait pu le faire, le Royaume des Ombres aurait absorbé ce bar, et eux seuls auraient pu s'y retrouver, s'enfermant dans un monde qui n'était que le leur.

Après avoir avalé une autre gorgée de ce liquide brûlant et noir, Daniel se retourna discrètement et tenta de voir d'où provenait cette odeur. Et si c'était elle ? Comment allait-il réagir ? Comment devait-il réagir ? Il l'ignorait totalement. Jamais encore il ne s'était senti aussi bien aux côté de quelqu'un. Néanmoins, Daniel ne pouvait oublier qui elle était, en dehors de Pamela Isley, cette femme magnifique aux cheveux de feu, elle était aussi Poison Ivy… La plus dangereuse éco-terroriste que la Terre n'est jamais portée. Et si, malgré cette partie d'elle-même, cette dernière n'était pas qu'une simple plante, une femme, oui, elle était une femme.

Ses yeux se posèrent alors sur celle qu'il espérait tant voir. Au moment où il s'en rendit compte, les lumières changèrent de disposition et une des serveuses se mit à parler. Elle présentait une chanteuse – si tant est que l'on pouvait la qualifier ainsi – blonde et à la voix plus que rocailleuse. Les paroles de cette.. Chanson… Décrivait les soucis d'un chat qui ne sentait pas du tout la rose. Voilà donc une tirade que Daniel se serait bien passé. Le silence qui se fit alors empêcha le Canadien de s'approcher de celle qu'il espérait. Elle était là, à portée de bras. S'il aurait pu, ne serait que par la pensée, la rejoindre, s'assoir là, à ses côtés, et sans dire un mot, poser son regard sur elle. Mais elle était si lointaine, une vie, un monde entier se situait entre eux… Et pourtant…

Vidant sa tasse d'une traite, Daniel se leva, et tout en profitant d'un passage à vide de la chanteuse, et des éclats de rire d'un des membres du groupe qui passa par-dessus le dossier du canapé, il prit son courage en main et rejoignit celle qui se situait là. Assise, seule et toujours aussi belle. Elle était tout de vert vêtue, cette couleur qui lui allait si bien, jurant avec sa flamboyante chevelure. Posant une main sur le dossier de la chaise qui se trouvait tout à côté de Pamela, le Dark Crow osa lui parler. Retenant son souffle, il ne craignait qu'une chose, que ce ne soit pas elle, que tout ce qu'il sentait n'était rien d'autre qu'un jeu mené par son esprit…


- Bonjour Miss Pamela…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 22 Juil 2015 - 20:46
Alors que Pamela était entrain de boire son café, l’atmosphère changeait et les lumières aussi, une serveuse apparue sur une sorte de scène et présente une chanteuse. La blonde se mit à chanter et Pamela eu une crispation au son de la voix de la femme qui se présentait sur la scène, où avait -elle atterrie ? Pamela pose sa tasse et regarde de nouveau dehors, il faisait toujours aussi mauvais, elle espérait qu'un peu de clarté apparaisse pour enfin sortir de ce café. Une fois que la chanteuse eu fini, du moins d'arrêter le massacre, des rire se firent entendre dans la salle. Pamela eu un léger sourire de coin. Soudain une voix familière se présenta aux côtés d'Ivy. Elle détourne la tête de la vitre pour voir qui se trouvait debout à côté d'elle. Elle était étonnée de croiser une nouvelle fois l'homme à qui elle pensait il y a quelques minutes, se demandant ce qu'il était devenu et où il se trouvait. Quelle coïncidence de le voir ici. Pamela lui sourit puis lui dit.

"Bonjour Dan ! Quelle coïncidence de te voir ici, je me demandais à l'instant où tu pouvais bien te trouver."

"Je t'en prie, assieds toi, je commençais à m’ennuyer."

Pamela ne cache pas sa joie de voir une connaissance dans ce café, elle qui était sur le point de partir même si elle devait se prendre toute la pluie. De plus, elle n'avait pas remercié Daniel pour l'avoir ramener à bon port quand elle avait fait son malaise en sachant le passé criminel de la jeune femme, il aurait pu très bien l'abandonner en plein milieu du désert.

"Au fait, je n'ai pas eu l'occasion de te remercier pour ce que tu as fait au Mexique, je sais que je me suis laissée un peu trop emporter à cause de Bane mais voilà, je suis impulsive ce qui m'a mise en danger. Sans toi je serais restée dans ce désert au milieu des vautours ou je ne sais quoi d'autre."

Elle espérait néanmoins que l'homme n'allait pas lui faire de reproches sur la façon d'ont elle s'était comportée au Mexique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 24 Juil 2015 - 18:43

Son cœur se serra dans sa poitrine alors que la voix de la jeune femme aux cheveux de feu s'adressa à lui. Sa voix était comme une mélodie enchanteresse dont il aurait pu inscrire les notes sur une portée. Elle était simplement habillée, mais si belle qu'il en devenait presque impossible de détourner les yeux de cette perfection. Poison Ivy, une plante majestueuse qui ne pouvait être cueillie sans prendre de précautions. La perfection ne pouvait être gardée intacte si elle quittait ce qui faisait d'elle ce qu'elle était. Ainsi, alors qu'elle l'invita à s'asseoir à ses côtés, Daniel ne pu que la remercier avec politesse. Perdant tous ses moyens devant la jeune femme, le Canadien resta bouche-bée lorsqu'elle lui parla de le remercier pour sa réaction au Mexique.

Alors qu'il posa ses mains sur la table, ses doigts frôlèrent ceux d'Ivy. Dans un mouvement d'étonnement autant que de gêne le Dark Crow recula sa main et croisa ses doigts devant lui. Détournant le regard il fouilla la pièce des yeux et tenta de trouver une échappatoire à son geste. Il interpella alors la serveuse et lui demanda un second café. Le liquide noirâtre lui faisait passer ses craintes. De plus, elle ignorait tout de lui. Son passé, Eclipso, la présence des Ombres en lui. Tout…


- Ce n'est rien Miss Pamela. Je n'ai fait que ce que je considérais comme étant bien. De plus…

La serveuse le coupa dans ses paroles en arrivant, posant sur la table la tasse de café brûlant. Les volutes de fumée qui s'en élevaient décrivaient des formes qui, instinctivement, se muaient en des flammes grises devant les yeux de Daniel. Et derrière ce masque de chaleur provenant de la table, la beauté d'Ivy rayonnait de plus en plus… Ce n'était pas possible. Il ne pouvait pas s'en donner le droit, pas maintenant. Pas encore une fois… Pas cette fois. Il ne voulait pas la faire souffrir.

- De plus, je ne suis pas homme à abandonner quiconque. Et encore moins… Vous Miss Pamela… (Changeant rapidement de sujet, Daniel porta la tasse à ses lèvres.) Mais que vous amène à New-York ? Je doute que ce soit le temps.

Une petite pointe d'humour fuit de Daniel. L'homme n'était certes pas connu pour son humour probant, mais plus pour un cynisme non dissimulé. Il restait pourtant un être vivant comme tous les autres. Vivant dans un monde qui l'avait vu naître, vivre, et surtout souffrir. Il n'attendait plus rien de la vie. Elle l'avait torturée, frappée, meurtrie au plus profond de son âme. Toutefois, Ivy arriva, elle lui redonnait un semblant de goût, un sentiment qui se mettait lentement mais sûrement à germer dans son esprit et surtout dans son cœur.

Tandis que les lumières s'éteignaient, Daniel plongea son regard dans celui de la rousse. Une Ombre nageait dans les profondeurs de son esprit. Etait-ce son passage dans le Royaume des Ombres qui avait laissé cette marque, ou, tout comme lui, elle vivait avec un poids si lourd qu'elle ne pouvait le porter seule ? Shaman ou non, Daniel sentait cette crainte, cette douleur qui perdurait dans l'esprit de cette femme. Ils n'étaient pas si différent… Chacun d'un côté d'une rive, mais autant désireux de savoir ce qu'il y avait au fond de cette sombre rivière qu'était ni plus ni moins que leurs vies…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Juil 2015 - 12:45
Daniel fini par s'asseoir en face de Pamela, mais dans l'action la main de Daniel frôle la mains de la jeune femme. Daniel recule sa main gêné par la situation, puis il tourne la tête ailleurs et commande un café. Pamela n'avait pas fait attention au fait que le geste de l'homme l'avait gêné, mais après tout, c'est un homme timide malgré qu'il essaie de le cacher et ça, Pamela l'avait découvert assez vite. Daniel se mit à parler mais la serveuse lui coupe la parole pour lui déposer son café. Pamela regardait toujours l'homme et ne l'avait pas quitté des yeux, ce dernier reprit la parole. Il avait pris l'habitude de vouvoyer Ivy et cette habitude n'avait pas changée. Alors qu'il parle, il boit une gorgée de son café.

"Ce qui m'amène à New York ? Hmm, je ne sais pas trop. J'avais envie de changer d'air. Et vous, pourquoi êtes vous là ?"

Pamela avait décidé de vouvoyer Daniel pour la simple raison qu'elle ne voulait pas se montrer faible devant un homme. Bien sur, elle avait oublié tout ça lorsqu'elle l'avait rencontré et ne s'était pas méfiée de lui mais malgré tout, elle ne connaissait pas encore ses intentions et surtout si il était du camps des méchants ou des gentils alors elle avait décidé de mettre un peu de distance entre eux en utilisant le vouvoiement.

Les lumières s’éteignaient, mais Pamela ne voyait pas ce qui se passait, trop occupée à regarder Daniel. Cependant, elle se doutait que quelqu'un préparait un nouveau numéro lorsqu'une voix commença à chanter. C'était une voix angélique, la voix d'un homme. Il se mit à chanter une musique douce mais Pamela ne comprenait pas les paroles... Quelle ironie quand on voit dans quelle situation elle était.

La belle rousse tourne la tête une nouvelle fois vers la fenêtre pour éviter le regard de Daniel qui la mettait mal à l'aise, elle avait l'impression qu'il pouvait lire en elle, voir ses secrets et ses pensées les plus sombres et les plus douloureux de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 28 Juil 2015 - 18:36

Aussi éphémère que furent les années passés seuls dans les hauteurs du Canada, ces dernières avaient pourtant laissé une habitude dans la mémoire de Daniel. Il était devenu beaucoup plus renfermé que lorsqu'il était enfant. N'arrangeant en rien, Eclipso en avait même profité pour se jouer de lui. Le Canadien se sentait seul, pourtant, il ne l'était plus, le Shadowpact était là, Elle était là, juste devant lui. Pourtant, malgré tout ce qui pouvait lui arriver, Daniel sentait qu'il lui manquait quelque chose, une qui ne pouvait être autre que le sentiment de liberté qui le caractérisait depuis bien des décennies. Cherchant en vain une excuse pour quitter le lieu, ses jambes s'y refusèrent, tout autant que son cerveau par la même occasion.

Leurs regards se fuyaient, fouillant inlassablement une porte dérobée, une ligne de fuite sur laquelle ils trouveraient le chemin de l'extérieur. Mais ni l'un ni l'autre ne semblaient être réellement désireux d'abandonner le second. Ivy… Crow… La rose et le Corbeau… Voilà donc un thème qui pouvait se porter sur des écrits d'un simple journaliste couvrant les faits divers, et qui, pourtant, le soir lorsqu'il se retrouvait chez lui se mettait à griffonner ce genre d'histoires. Et si, au demeurant du détour de cette ruelle, devant ce bar, il se serait arrêté, aurait-il, ne serait-ce qu'une fraction de seconde, fait attention à ce duo aussi improbable que complémentaire ? Daniel l'ignorait car cette question ne se posait guère à lui.


- Tout comme vous Miss Pamela… J'avais besoin de changer d'air…

L'odeur âcre du café commençait à remplir la salle. Mis à part quelques habitués, seul le café paraissait être une denrée appréciée et commandée entre ces murs. Mais Daniel sentait qu'il se perdait en simagrées et réflexions inutiles. Son cerveau fonctionnait bien vite, néanmoins, une chose dans son thorax battait bien plus fort. Ses sentiments commençaient à prendre de plus en plus de place. Et, alors qu'il ne pouvait agir volontairement, Crow le fit à sa place. Les Ombres grandirent alors dans le café, plongeant la salle dans une obscurité aussi opaque qu'une nuit sans lune.

Les yeux du Dark Crow, habitués depuis des années au fait de distinguer les choses dans les Ombres dissipèrent aisément les ténèbres qui entouraient Ivy. Soudain, sans réussir à s'en empêcher, Daniel s'approcha d'Ivy, et l'enlaçant, déposa un tendre baiser sur les lèvres rouges sang de la rousse. Ses mains glissèrent dans le dos de la jeune femme, sentant sa peau à travers le tissus, le bout de ses doigts se mirent à frémir. Tout ce qui les entouraient semblait avoir disparu dans le temps, même Crow avait disparu, ils n'étaient plus qu'eux. Deux êtres que tout séparaient, leurs âmes déchirées par la tristesse se remplissaient d'un sang aussi sombre que le Styx… Toutefois, lorsque la pluie tombe dans son cœur, seule celle qui porte un fardeau aussi lourd que le sien pouvait l'aider à avancer sous les torrents de larmes. Et enfin, oui enfin… Trouver le sommeil qui lui manquait depuis si longtemps.

La réaction d'Ivy ne serait peut-être pas celle qu'il espérait, et les Ombres allaient très certainement disparaître aussitôt, le laissant une nouvelle fois seul dans son monde. Dans une mélodie qui ne serait autre que le requiem de son espoir. Mais pour Daniel, même si ce geste sonnait le glas de sa vie, il n'en avait cure…

Il possédait ce sentiment pour Elle… Si fort, si pur… Et pourtant si improbable…

Pour Poison Ivy…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Juil 2015 - 14:01
Alors que Daniel répondit à la question de la belle rousse, le temps était toujours aussi mauvais et glacial mais pourtant à l'intérieur il faisait chaud et Pamela s'y senti bien. Soudain la salle semblait plonger dans les ténèbres, Pamela tourne la tête pour voir l'homme à ses côtés. Leurs regards se croisent et ne se lâchent plus. Les bruits ambiants de la salle disparaissent pour laisser place au silence, plus rien autour de Pamela n’existait. Elle était seule avec Daniel. L'homme s'approche de Pamela et l'enlace avant de poser ses lèvres sur celle de la belle rousse. En temps normal, elle aurait pu tuer cet homme d'un simple baiser mais elle ne fit rien de cela. Après quelques instants passés à s'abandonner à ce baiser, Pamela reprend ses esprits ne sachant ni quoi faire, ni si elle devait lui exprimer ses sentiments. Plutôt que de faire une nouvelle folie, elle se lève rapidement, empoigne son manteau et lui dit.

"Désolée, je dois y aller, j'ai quelque chose à faire."

Elle dépose de l'argent sur la table pour payer son café et se dirige vers la porte en mettant son manteau puis ouvre la porte. C'était la première fois depuis des années qu'un homme l'avait embrassée, mais surtout cela faisait des années qu'elle n'avait pas laissé un homme l'embrasser. Éprouvait t-il des sentiments pour la belle plantes ? Elle l'ignorait, mais les sentiments d'Ivy étaient brouillés... Amour ou amitié ? Désir ou plaisir ? Serait-elle capable d'aimer quelqu'un au moins une fois dans sa vie ? Pamela ne savait quoi penser et décida de marcher un peu afin d'éclaircir son esprit embrumé par ce baiser ardent.
Ne prêtant pas attention à la pluie, la jeune femme repasse devant la vitre du café, pour marcher dans la rue pourtant, elle n'était pas seule. Ce qu'elle n'avait pas vu, c'était que deux hommes la suivaient, et ils n'avaient pas l'air d'être des enfants de cœur. Elle réajusta son manteau afin d'éviter d'être trempée et se dirige droit vers une ruelle où la lumière était basse et où elle pourrait y réfléchir à sa guise, mais les choses ne se passerons peut être pas comme elle l'avait imaginé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 10 Aoû 2015 - 21:55

Une erreur… Une Ombre de nouveau au dessus de la tête de Daniel. Son geste était devenu une preuve des sentiments qu'il pouvait avoir. Pourtant, au fond de lui-même son âme criait à s'en déchirer la voix. Il souffrait, le Canadien ne pouvait ressentir ces sentiments, une partie de lui-même s'y refusait. Pourquoi ? Lui-même l'ignorait. Tandis que les douces lèvres de Pamela se posèrent sur les sienne, Daniel senti une chose se transformer en lui. Ni bon, ni mauvais. Il changeait. Simplement. Tandis que les ténèbres disparurent, redonnant au café un semblant de vie, Ivy se leva, s'excusa et quitta l'endroit sans rien ajouter de plus. Abasourdit par cette réaction, Daniel resta quelques minutes silencieux avant de l'imiter. Laissant sur la table quelques billets, dont la majorité serait un pourboire pour a rouquine qui semblait être la coqueluche d'un des hommes du groupe assit sur le canapé.

Passant les battants des portes de verres, il prit vers la droite. Laissant traîner ses pieds sur le sol, ses bottes frappant les flaques d'eau perlée de pluie dans un bruit habituel. Sans qu'il n'y fasse réellement attention, deux hommes passèrent de part et d'autre de lui, l'un des deux le bousculant même violemment sans s'excuser d'aucune manière. Ces américains… Ils manquaient réellement de politesse ! Au moment où il reprit sa marche, le Dark Crow sentit son Totem se mettre en éveil. Les ailes du Corbeau s'étendirent au dessus de sa tête et l'oiseau de ténèbres sembla lui indiquer une ruelle empruntée par les deux hommes.

Suivant son instinct, et ce que lui dictait le Red, Daniel les suivit à bonne distance. Glissant entre les Ombres et la lumière, il s'approcha d'eux sans qu'ils ne puissent le remarquer. Que voulaient-ils… Ils suivaient Ivy ?! Daniel serra les dents. Même s'il savait pertinemment que la jeune femme était bien capable de se débrouiller seule, c'était un principe… Faisant un signe discret à Crow, le Canadien lui fit comprendre de se rendre auprès de la rousse.

Et ce fut sous d'épais nuages noirs que Crow déploya ses ailes et, en quelques battements de ses immenses plumes d'ébène, rejoignit Poison Ivy. Le message était simple, Daniel n'était pas loin. Il attendait juste le bon moment afin de réagir… Ce dernier ne tarderait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 11 Aoû 2015 - 13:14
Ivy était maintenant entrée dans la ruelle mal éclairée, elle n'avait pas encore vu qu'elle était suivie, c'est alors qu'elle entendit respirer. Elle se retourne et voit les deux hommes s'approcher d'elle avec un sourire de coin.

"Alors ma belle, tu ne devrais pas venir seule ici, c'est dangereux pour une dame."

"Dégagez vous deux, c'est vraiment pas le moment, je suis pas d'humeur à jouer à vos jeux de gamins."

"Mais c'est qu'elle à du caractère celle là ! John, attrapes-la moi !"

Celui qui venait de parler sort un couteau de sa poche et le pointe en direction de la belle rousse tandis que l'autre s'approche de Pamela pour l'attraper et la maintenir. Pamela était prête à se battre même si elle n'avait pas beaucoup d'expérience en combat à main nue, elle avait l'habitude d'utilisé ses toxines plutôt que ses main ou des armes. Alors que l'homme qui s'appellait John approche, Pamela souffle une toxines mais cela n'eut aucun effet car la pluie dissipée le gaz. Elle n'avait pas pris en compte cette élément. L'homme l'attrape, la belle rousse se débat et l'autre homme avance vers elle et lui met la lame sous la gorge puis lui dit.

"Tu ferais mieux de ne pas bouger si tu ne veux pas qu'on te retrouve morte dans cette ruelle, voyons voir si tu as des choses de valeurs sur toi."

"Ne me touche pas ou tu vas le regretter espèce de salaud."

L'homme rigole puis commence à regarder dans les poches de la belle à la recherche d'argent ou de bijoux, elle n'avait pas grand chose mais elle n'aimait pas cette situation. Sans que l'homme qui la maintenait ne s'en aperçoive, une racine s'était glissée le long de son dos pour l'agripper à la gorge. La racine serre de plus en plus sont étreinte, l'homme lâche prise en essayant de se dégager. L'autre homme avec le couteau panique et pointe le couteau vers Ivy.

"Lâche mon pote tout de suite salle Pé***** !!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 31 Aoû 2015 - 17:12

Une seconde. Le temps perdit son vol. Suspendu par une chaîne invisible, et tel un pendule allant d'un côté à un autre, ce dernier se mit à étudier chaque chose qui pouvait se passer. Et au devant de cela, le Dark Crow, observa la scène à travers les yeux de Crow. L'oiseau noir et l'homme étaient reliés depuis bien longtemps par une ligne qui dépassait l'entendement, même pour lui. L'un et l'autre voyaient et ressentaient la même chose, tous les liaient. Cette nuit, alors qu'une étrange lance d'ombre apparu dans les mains de Daniel, deviendrait celle où il sa vie basculerait pour un autre monde. Alors que l'arme, dénuée de pointe et de tranchant, se mua en un fouet, s'enroula alors sur le second homme qui s'en était prit à Pamela.

Trop tôt, trop calme, trop vite… Les mouvements de Daniel devinrent si puissants et intenses qu'il ne put s'empêcher d'observer, médusé, ses propres actes. Une ombre apparue alors sous les pieds de celui qu'il tenait alors sous sa coupe. L'étrange disque de ténèbres absorba le bagarreur dans les tréfonds du Royaume des Ombres. Là-bas, il terminerait sa vie dans une mort lente et douloureuse. Jamais encore Daniel n'avait eu recourt à cela. Il se le refusait. Toutefois, sa vie changeait de plus en plus, il changeait, l'âme d'Eclipso reprenait sa place dans l'esprit du Dark Crow.

S'approchant de Pamela, il posa une main sur la racine qui s'était extirpée du sol. Un regard rempli de tristesse se posa alors sur la victime de la femme-plante. Remontant le long de la racine, Daniel arriva alors à la hauteur de Pamela. Posant la paume de sa main sur sa joue, le Canadien se mit à sourire. Cela faisait longtemps, si longtemps. Mais son cœur se déchirait de plus en plus, la pluie qui tombait de plus en plus recouvra son visage qui se recouvrait d'un halo d'obscurités. L'instant se passa de mots. Pamela comprendrait ce que les yeux de l'homme prononçaient dans un silence mortel.

Puis, passant à côté d'elle, Daniel plongea ses mains dans ses poches. Crow poussa un cri sinistre, proche de celui de l'animal qui allait mourir. La tête haute et les épaules droites, le Dark Crow s'avança dans les ténèbres. Il était temps pour lui de tirer sa révérence en ce monde. Le Royaume des Songes l'appelait, ses ancêtres, ses amis tombés au combat… Tous l'appelaient…

D'un pas, Daniel quitta le monde des hommes et retourna dans celui des Ombres. La prochaine fois qu'il ouvrirait les yeux, le monde aurait très certainement changé. Mais pour lui, le Royaume des Ombres avait besoin de son Roi, d'un Roi Corbeau…


[HRP]Voici donc mon dernier post avec Daniel Crow. Pamela, je te remercie de m'avoir accompagné durant tous ces RPs. Je suis content, et je dirais même heureux que d'avoir pu faire mon dernier topic avec ce personnage en ta compagnie. Je te laisserais donc clôturer ce RP à ta guise. Merci encore Poison Ivy. Au plaisir de te retrouver sous d'autres traits.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 1 Sep 2015 - 12:54
Alors que le deuxième homme pointait toujours son couteau face à Pamela, Daniel apparu derrière cet homme et soudain l'homme fut attrapé par une sorte de fouet de nuages noirs, il lâche son couteau et Pamela regarde la scène sans cacher sa stupeur devant cette scène. Une ombre apparue sous l'homme et une minute plus tard l'homme disparu dans cette ombre. Où était t-il parti Pamela l'ignorait et ne voulait pas le savoir. Daniel s'avance vers la jeune femme et pose sa main sur la racine qui portait l'un des malfrats, Pamela lâche ce dernier qui se met à courir et disparaît dans la ruelle.

Pamela laisse Daniel grimper sur la racine pour qu'il arrive à sa hauteur, en temps normale elle aurait tué l'homme qui aurait tenté ce geste mais Daniel était un homme à part, un homme qu'elle aimait malgré les apparences. L'homme lui fit une marque de tendresse mais quelque chose n'allait pas, son regard avait changé mais Pamela n'arrivait pas à voir ce que ça pouvait être. Puis Daniel passe à côté d'elle, tandis que son corbeau pousse un cri qui glace le sang de Pamela, une lumière noire s'ouvre devant Daniel il était temps pour lui de partir à jamais. Pamela le regarde avancer son cœur lui dit de le retenir mais ses membres ne veulent pas bouger, elle est comme paralysée, le seul homme qu'elle pourrait aimer était entrain de partir à tout jamais, elle ne le reverrait plus . Puis l'homme disparaît et l'halo de lumière noir aussi, laissant Pamela seule sous la pluie, une larme coule sur sa joue. Après quelques minutes de silence la belle descend de sa plante et prend la direction de la ville, plus jamais elle ne fera de nouveau confiance à un homme plus jamais elle ne tombera amoureuse...

[HRP Voilà mon dernier post également. Ce fut un plaisir pour moi aussi de rp avec toi, au plaisir également de te retrouver sur d'autre rp]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Manhattan – Central Perk] "I'll Be There For You" [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Notre visite au Central Perk
» [De la Cruz, Melissa] Les Vampires de Manhattan - Tome 1: Les vampires de Manhattan
» Bureau Central des Archives Administratives Militaires
» Disney Central Plaza Awards 2010 - [Deuxième édition] (terminée)
» crossover MIAMI/NEW YORK (poursuite à Manhattan)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-