Entretien avec The Flash

Invité

MessagePosté le: Mar 21 Juil 2015 - 16:47
Portraits de Héros


Entretien avec The Flash 582b1f0a87571d85924cecf72fb43c78


Perry White avait confié à Lois Lane la tâche de réaliser une série d’interviews de Super-Héros pour une nouvelle rubrique web du Daily Planet consacrée à des articles sur les Héros et les Super-criminels. En ouverture celle-ci affichait l’ancien article de la toute première interview que Lois avait fait de Superman, l’Ange de Metropolis, le dernier fils de Kripton, à l’époque… Tant d’années, tant d’événements s’étaient produits depuis ces premiers mots, cette rencontre qui avait tout bouleversé, pas seulement dans son existence, ça avait tout changé, ça avait changé le monde, ça avait changé le cours des choses. Tellement s’était passé, durant ces dernières années, il y avait eu du bon et du mauvais, il y avait eu des guerres, des morts et des miracles, il y avait eu de la douleur, de l’amour, et des promesses d’espoirs et de paix, pour les temps sombres. C’était important, qu’il soit là, le portrait de Superman, la première interview de l’époque, il ne parlait pas que de lui, à travers ce premier témoignage il parlait aussi de tous les autres, il parlait de l’avenir, des épreuves que l’espèce humaine aurait à traverser, qu’ils avaient traversé et traverseraient encore. Et il nous parlait de l’espoir, l’espoir qui nous faisait vivre, l’espoir qui nous faisait résister, l’espoir qui nous faisait combattre.

Aujourd’hui, elle recevait l’un de ces justiciers, elle avait du faire jouer de ses relations pour le contacter et qu’il accepte de la rencontrer, mais Lois avait un avantage, autre que celui d’être une journaliste célèbre et réputée pour son intégrité et la qualité de son travail et d’avoir eu l’exclusivité du premier Super-Héros de Metropolis ce qui la désignait tout à fait pour ce genre d’exercice, le héros qu’elle allait interviewer était un ami de Superman, l’homme avec lequel elle avait fait sa vie. Le Flash, le héros de Central City, était venu à eux et se tenait à présent en face d’elle, d’habitude c’était Iris West qui avait la primeur et l’exclusivité de toutes les interviews de l’éclair rouge et jaune, mais aujourd’hui c’était au tour de Lois Lane de faire connaître à tous ses lecteurs des pages du Daily Planet le justicier le plus rapide du monde. Le plus rapide ? C’était ce que la légende disait.

L’entretien allait avoir lieu dans les locaux du Daily Planet, dans une pièce calme et éloignée du bruit des bureaux, aménagée pour les interviews et les discussions privées, c’était une petite salle sobrement décorée, lumineuse et chaude pour mettre à l’aise les invités, garnie de petits canapés et de fauteuils. Des boissons étaient disposées sur un guéridon à la libre disposition du journaliste et de son interviewé. Elle offrit à Flash de choisir une place et s’installa sur un fauteuil pas tout à fait en face à face mais légèrement en biais pour casser la structure de la confrontation. Elle avait avec elle un stylo et un calepin pour prendre en notes leurs échanges et noter les questions qui lui venaient dans la discussion en plus de celles qu’elle avait par avance préparées, ainsi qu’un dictaphone qu’elle avait posé sur le guéridon. Assise dans une posture naturelle, les jambes croisées, droite et élégante, elle lui adressa un sourire avenant avant de commencer :

- Bonjour Flash, merci d’avoir répondu présent pour l’interview, installez-vous, on va pouvoir y aller dès que vous serez prêt, j’ai seulement besoin de savoir avant de commencer si vous acceptez que notre conversation soit enregistrée par un enregistreur audio, cet enregistrement n’a pas pour but d’être publiquement communiqué, il me servira seulement de base de travail pour retranscrire notre entretien. Vous êtes tout à fait en droit de refuser si vous ne voulez pas que notre entrevue soit enregistrée, je me contenterais de mon calepin
.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 21 Juil 2015 - 23:34
Flash était un peu mal à l'aise bien qu'il ne le laissait pas paraître. C'était sa première entrevue avec quelqu'un d'autre que sa femme. Iris West était le journaliste attitré à Flash a Central City car elle avait des contacts intéressants, bien que ceux-ci ne soient pas connus du monde de la presse. Il avait reçu cette invitation avec beaucoup d'humilité et après en avoir parlé avec Iris, il avait accepté. Il se retrouvait donc à Métropolis pour une entrevue avec Lois Lane, gagnante d'un prix Pullitzer. Il s'assied dans un siège face à Lois.

Non ça va. J'ai décidé de venir à l'entrevue, vous pouvez l'enregistrer pour moi c'est pas un problème. Je voulais simplement être clair avec vous, je respecte énormément votre professionnalisme, Iris West journaliste de Central City, m'a fortement recommandé de venir à votre appel tout en saluant votre travail. Je voulais simplement préciser que je ne répondrai à aucune question sur mon identité secrète et bien que je me doute que vous n'ayez pas ce genre de question dans votre besace, je préférais vous en avertir.


Il savait bien que Lois n'allait pas posé ce genre de question. C'était essentiellement pour mettre les bases de leur collaboration. C'était une évidence, qui fallait énoncer tout de suite d'entrée de jeu.
Il se servit un verre d'eau qu'il but d'une gorgée puis s'en resservit un autre. Il était étrangement nerveux. On pouvait bien défier la mort tous les jours, mais se retrouver face à une entrevue dans un fauteuil, c'était tout autre chose. Il regardait sans cesse l'horloge au mur.

Juste avant de commencer, pourriez-vous retirer l'horloge au mur s'il vous plaît? Vous comprendrez qu'avec mes pouvoirs, chaque minute me semble des heures. En retirant le repère temporel de la pièce, le fait de ne pas pouvoir bouger me semblera moins difficile comme ça. Sinon je suis prêt à commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2015 - 13:07

Bien, l’enregistreur allait faciliter son travail, elle gratifia Flash d’un sourire et le héros la mit ensuite en garde sur le sujet de son identité secrète, elle opina de la tête, elle était bien placée pour comprendre sa demande. Même sans sa relation avec Superman et sa connaissance de l’identité secrète du héros de Metropolis, Lane était une journaliste intègre qui travaillait dans un journal respectable qui écrivait une presse sérieuse, ils n’animaient pas leurs pages de potins racoleurs. Ils n’écrivaient pas leurs articles pour l’argent, en tant que journaliste ils avaient une mission, transmettre l’information et défendre la liberté d’expression contre l’obscurantisme et l’oppression, ils n’écrivaient pas que pour écrire, ils pensaient aussi aux conséquences de leurs articles, qui ne concernaient pas que le public qui les lisait.

- Il ne sera question que de Flash et si une question vous gêne n’hésitez pas à me le faire savoir.

Le rassura-t-elle. Certains points de son interview seraient sans doute assez personnels, mais ses questions étaient toutes respectueuses et ne concernaient que Flash, elle ne voulait pas le piéger ou lui arracher des informations qu’il n’aurait pas voulu donner au public, mais elle avait besoin de connaître le héros pour écrire un portrait fidèle qui lui rendrait justice. Suivant son regard elle vit qu’il fixait l’horloge au mur, était-il pressé ou déjà ennuyé par leur entrevue ? Elle reporta son regard sur Flash qui lui fournit une explication toute autre, qui surprit sur l’instant la journaliste.

- Bien sûr.


Répondit-elle avant de se lever pour aller décrocher l’horloge qu’elle emmena à l’extérieur de la pièce, elle revint ensuite se rasseoir. Ce n’était pas sa demande qui la surprenait, c’était ce qu’il avait partagé d’une perception qui lui était unique. Le temps était une valeur que chacun vivait différemment, c’était la partie subjective, comment percevait-on le temps quand on allait à la vitesse de l’éclair ? Elle ne pouvait pas comprendre ce que c’était pour lui, et ils étaient justement là pour ça, entre autre chose qu’elle aurait la fascination de découvrir sur lui, et elle pouvait en éprouver du moins une certaine compassion. Elle activa l’enregistrement et croisa les jambes avant de retourner son regard sur Flash.

- Bien, Flash, je vais essayer de faire vite pour que le temps ne vous semble pas trop long, on va commencer par des questions simples. Vous parliez à l’instant de vos pouvoirs, on dit que vous êtes l’homme le plus rapide du monde, c’est vrai ?

Bien sûr que c’était vrai, la journaliste posait d’abord des questions basiques pour mettre à l’aise son interlocuteur, elle n’avait pas prévu de commencer en abordant les pouvoirs de Flash, elle pensait commencer d’abord par retracer le parcours du héros de Central City, mais c’était aussi une bonne introduction. Parler des origines du justicier serait sans doute plus facile que d’aborder ses capacités hors du communs, mais Lane comme le grand public ignorait toute la complexité des pouvoirs du Flash.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2015 - 15:37
Flash sourit à la première question, elle était relativement simple et c'était une perception des plus communes. Flash, The Fastest man alive, c'était son titre et pourtant l'avait-il vraiment mérité, il se devait d'être honnête et il allait l'être. Il prit donc une respiration profonde pour dissiper le stress de l'entrevue et commença.

Voilà une très bonne question. Je vais devoir vous répondre probablement pas de la façon que vous aimeriez. Je ne sais pas. En fait voyez-vous tout dépends de se qu'on appelle la vitesse. Si on parle du mouvement, c'est-à-dire de se déplacer en ligne droite le plus rapidement possible, oui, je suis le plus rapide du monde. Enfin je crois, quoi que je doive courser avec Flash III pour en être totalement certain, car il semble que mon Kid Flash est pris beaucoup d'assurance. Mais si on parle de la vitesse en termes de déplacement entre points désordonné, je crois que je devrais dire non. Le négaspeedster connu sous le nom de Reverse Flash, a prouvé à de nombreuses occasions que la vitesse est subjective et qu'il peut, dans une mesure intéressante, être plus rapide que moi.

Je sais que ma réponse est un peu compliquée, mais il faut comprendre que dans les lois de l'univers, on explique que chaque chose implique son contraire. Ce qui veut globalement dire que pour chaque force qu'il existe, il y a un contraire, dans mon cas Flash, Reverse-Flash. Nos pouvoirs peuvent sembler identiques, mais sont en fait complètement l'inverse, ce qui laisse donc à prévoir que nous nous équivalons l'un l'autre. Donc, est-ce que je suis le speedster le plus rapide du monde je peux dire oui, l'homme le plus rapide du monde... ça dépend des jours. Des fois c'est moi, des fois c'est lui.


Flash savait qu'il avait donné une grande réponse compliquée pour une question qui était simple. Il se sentait un peu mal à l'aise d'ailleurs d'avoir fait une si grande mélopée pour arriver à une réponse toute simple. Il s'en excusa poliment à Lois puis fit un sourire gêné signifiait son mal-être.

Je suis désolé, je me suis emporté dans mes pensées. Peut-être est-ce trop compliqué. J'avoue ne pas savoir quoi répondre. J'imagine que vous ferez un travail en amont pour pas que j'aie l'air à aller trop loin dans mes réponses, quelques choses de plus simples. J'ai une tendance à complexifier parfois des réponses simples.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Entretien avec The Flash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Télécharger Le Pacte (Seeking Justice) 2012 [DVDRIP MD][FR] (Avec Nicolas Cage)
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)
» [FREE] Destination finale 4 [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis :: Daily Planet-