[New-Jersey – Hall of Doom] Que l'Injustice prenne enfin un visage ![Privé – Membres de l'Injustice League]

Invité

MessagePosté le: Mar 21 Juil 2015 - 21:41
Trop de choses, trop de combats inutilement perdus. Ces guignols en collants et spandex croyaient réellement être encore à l'abris de leurs pires ennemis ? Ils se trompaient. Devant son ordinateur, Maxwell Lord, le Black King venait de terminer sa liste, LA liste. Bientôt une nouvelle ère de ténèbres verrait le jour. Mais pour cela il devait les contacter tous autant qu'ils étaient. Toutefois, au vu des récents évènements, et surtout avec l'échec cuisant qu'avait vécu cet imbécile de Luthor, peu risqueraient de répondre à son appel. L'ex-président avait voulu aller trop vite, sans réfléchir. Certes, ce dernier avait réussi à se faire passer pour le sauveur de l'humanité. Mais pour quoi faire au final ? Rien du tout. Lui-même s'était discrédité aux yeux de tous. Quel imbécile. Avec plus de patience et plus de moyen, Luthor aurait réussi là ou tous les autres avaient échoués. Mais il était trop tard pour lui.

Appuyant sur une touche de son clavier, Maxwell se connecta sur tous les services du "Darknet". Le Batman, ou n'importe quel as du clavier ou hacker de première zone pouvait connaître les sites et autres liens de base pour cette partie d'internet que les autorités cachaient au regard des badauds. Mais ce n'était qu'une manière de détourner les choses bien loin de Checkmate, et plus précisément, de son rôle dans l'affaire qui allait suivre. S'enfonçant un peu plus dans son fauteuil, le Black King envoya ses informations par voie télépathique à ceux qu'il désirait voir à ses côtés. Les Super-vilains, tels que les journaux les qualifiaient seraient l'arme de sa vengeance. La Ligue de Justice, les héros… Tous seraient vaincu, non pas par la force brute seule, mais par cette dernière, et pas son cerveau !


- Bonsoir à toutes et à tous. Ce soir, est un grand soir pour nous tous, nous les vilains, nous qui sommes injustement considérés comme une plaie pour l'humanité... Avant nous, Luthor a échoué, Héra elle-même a abandonné le combat... Désormais, nous vivons dans la crainte, nous sommes des parias, des rejets de ces soi-disant héros ! Mais il en est autrement... Une chose tapie dans l'ombre se lève et bientôt, très bientôt nous seront là pour vaincre cette Ligue de Justice qui ose nous traîner dans la boue ! Mes soeurs, mes frères, l'Injustice League désire vous avoir dans ses rangs ! Acceptez, et vous serez sauver, refusez, et vous serez considérer comme des traîtres à nos désirs...

Croisant les mains devant son visage, Maxwell regarda les images qui s'affichèrent alors sur l'écran de contrôle. Plusieurs visages apparurent alors. Peu furent ceux qui répondirent ou entendirent son appel. Mais ils étaient déjà bien assez. Dans un futur très proche ils seraient bien plus. Des centaines, des milliers peut-être… Même si leurs points de vus divergeaient énormément, ils n'en restaient pas moins des ennemis de la Ligue de Justice. Grâce à cela, Maxwell les tiendrais dans la paume de sa main. Il s'était assez renseigné sur eux pour savoir ce qu'ils désiraient le plus. Pour certains, la vengeance était au premier plan, pour d'autres, vaincre une adversaire… Ou même, le plus simplement du monde, par désir de destruction.

Tout en quittant Checkmate, le Black King monta sans l'hélicoptère qui l'attendait depuis quelques minutes déjà. La prochaine étape ne serait pas des moindres : le Hall of Doom l'attendait à bras ouverts.



***


Ce fut dans les marais les plus sales et les plus odorants jamais senti que Maxwell posa le pied. La boue remonta le long de son pantalon, le recouvrant jusqu'aux genoux. Mais il n'en avait que faire. Depuis sa rencontre avec quelques anciens membre de l'Injustice League, il savait exactement où se trouvait l'emplacement exact de leur prochaine demeure. Appuyant sur l'unique bouton d'un télécommande en piteux état, la puissante masse sphérique s'extirpa des marécages. Deux yeux menaçant semblaient le regarder au plus profond de son âme. Marchant sur le ponton qui apparu devant lui, l'homme pénétra alors dans le Hall of Doom. Tout y était encore tel que les anciens membres le lui avait expliqué. Parfaitement propre, il se dirigea presque instinctivement vers une salle circulaire.

Une table de bois, entourée d'une douzaine de fauteuils d'acier remplissaient la salle. La lumière semblait provenir de quelque chose accroché au plafond, mais cette dernière était si forte, que Max ne put voir exactement ce qu'il en était. Mais peu importait. Il prit place sur le fauteuil qui se trouvait au plus loin de la porte qu'il venait d'emprunter. D'ici quelques minutes, ils passeraient la porte les uns après les autres.


- Longue vie à l'Injustice League…

Murmura Maxwell alors qu'il posa ses coudes sur la table, attendant patiemment que les portes viennent à s'ouvrir devant le premier qui le rejoindrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 21 Juil 2015 - 22:17
Des flots de sang coulaient sur le bitume froid de cette nuit sombre et placé sous le signe du meurtre. Un contrat était un contrat et je me devais de le remplir. Le but de ce dernier était d'éliminer une troupe de soldat de l'armée américaine et livrer un colis plus qu'important à mon contact, rien de plus facile. Muni de mon épée et mon arme de poing, je fis rapidement le nettoyage en faisant en sorte de disperser les soldats qui se comptaient au nombre de six, tous tapis au même endroit...un café, surement un café fréquentait par une unité appartenant à l'armée américaine. Par groupe de deux ils se présentaient à moi, s'offrant à mon épée qui accueillit les deux premiers, un se fit décapiter avec violence tandis que le second se vit transpercer par cette dernière, le sang giclant sur la bâtisse désormais teintée de rouge. Il n'en restait plus que quatre. Mais alors que je me trouvai encore à l'extérieur, une voix dans ma tête me fit stopper net dans mon élan. Un homme parlant de l'Injustice League. Elle était de retour ? Luthor avait pourtant échoué ? Qui était ce télépathe ayant pénétré mon cerveau pour me faire passer le message ? Pourquoi me l'envoyer ? Un choix s'offrit à moi, découvrir qui était ce mystérieux interlocuteur ou rester ici à continuer d'accomplir des contrats ? Dans ces deux cas il y a du pour et du contre. Le plus bénéfique serait sans aucun doute de rejoindre cet homme, cet inconnu, mais avec l'échec cuisant et humiliant de Luthor, la réputation de l'Injustice League était au plus bas, elle est tombée dans l'oubli et voilà qu'elle renaît de ses cendres. Cela portera t-il ses fruits ?

" Trente secondes."

Voilà le temps que j'estimai pour me débarrasser des quatre soldats avant de partir vers le Quartier Général dans les marées. Fini de jouer. Dégoupillant une grenade fumigène, j'entre-ouvris légèrement la porte arrière et la fit glisser à l'intérieur. Une fois que cette dernière explosa, j'entra à mon tour en courant vers l'un deux, lui tranchant la gorge au passage. La panique se fit entendre, profitant de la confusion générale, je pris mon arme de poing et tira à deux reprises, deux autres soldats tombèrent au sol lourdement. Le dernier quant à lui fini par se faire plaquer au mur, ma main resserrant sa gorge alors que l'autre vint fouiller son sac posé sur une chaise à coté, un sac contenant un fichier, le fameux document que je me dois d'apporter. Sans remord, ni une once de pitié, je lui brisa la nuque en y appliquant une petite pression. Oh, je n'en avais pas fini bien entendu, il me fallait rayer cet endroit de la carte pour éviter toutes complications. Pret à partir, je sortis du café en laissant une grenade rouler à l'intérieur. Assis sur ma moto, l'explosion fit trembler l'engin alors que je filai à vive allure dans l'obscurité.

****

Un nouveau contrat rempli et une nouvelle perspective en vue, voilà qui était intéressant. Il est difficile de lutter face à la curiosité. Au loin, une sphère flottait sur l'eau, surement le quartier général. Traversant le petit ponton pour rejoindre l'intérieur, plusieurs questions me vinrent à l'esprit. Qui était-ici ? Je n'étais surement pas le seul et d'un coté il me tardait de voir qui a accepté de partir à l'aveuglette vers un avenir des plus sombres. Oh, pas pour nous, je ne m'en inquiétai pas, mais un avenir sombre pour les justiciers, pour cette Justice League que j'ai mis à mal à moi seul. Un moment de ma carrière à mettre sur mon C.V et qui a du grandement jouer en ma faveur étant donné l'invitation télépathique reçue un peu plus tôt. Une fois l'intérieur gagnait, je pu constater que tout était propre, voilà une chose étonnante quand on sait l'incompétence du dernier fondateur en date de l'Injustice League, il devait être bien plus maniaque qu'intelligent, j’espérai simplement que le prochain était bien plus apte à diriger l'opération.

Mes bottes claquant sur le sol fut le seul bruit audible à l'intérieur de cette sphère, aucune voix, rien, un peu comme si l'endroit était désert. A priori il n'y avait encore personne. Bien, j'ai toujours été du genre ponctuel quand cela s'avérait intéressant et bénéfique. Mettre un terme à la Justice League et aux justiciers sont deux choses à laquelle j'aspire profondément et j'y mettrai mon âme dans l'effort pour voir le sang de l'ennemi couler sur le sol et ruisseler sur mon visage lorsqu'ils agoniseront de douleur. Une double porte finit par apparaître, concluant mon avancée. Sans une once d'hésitation j'ouvris la porte pour y découvrir un homme, surement la trentaine a en juger ses traits du visage. Donc c'était lui, il avait l'air serein et avec une certaine assurance. Bien, c'était une bonne chose. La porte se referma derrière moi tandis que je pénétra avec prudence dans la grande salle circulaire où se trouvait principalement une grosse table avec plusieurs chaises. D'un œil avisé et observateur, je détailla l'endroit rapidement, malgré que cet homme ne présentait aucune menace immédiate à première vue, je ne me mis pas assis tout de suite, mais je resta debout, adossé contre le mur est de la salle, le regard balançant brièvement entre la porte et l'homme avant de finir par être posé sur lui. A lui de se présenter.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 22 Juil 2015 - 21:29
Cette voix dans ma tête ! Qui cela peut bien être ? Injustice League ? J'en ai entendus parler par le passé, mais il semblerait que les informations dont je dispose fasse état d'un échec les concernant. Seulement, il y a du vrai dans ces paroles qui raisonnent dans ma tête. Nous sommes considérés comme des plaies pour l'humanité. La Ligue des Ombres a pour ultime but de guérir le monde, mais en retour, nous n'obtenons qu'irrespect et ingratitude. Cela ne coûte rien d'aller jeter un œil et d'entendre ce qu'a à nous dire cet individu. Vaincre la Justice League... Tentant... Je ne serais surement pas la seule à répondre à l'appel, je me saisis de mon équipement, mes armes ne seront pas de trop en cas de débordement dans cette discussion réunissant certains des criminelles les plus dangereuses de la planète. À mon passage, les gardes ouvrent la grande porte du sanctuaire de la Ligue des Ombres. L'eau pluviale ruisselant sur mes cheveux, je me mets en route vers la destination indiquée par voie télépathique.

- " Charmant... "

Ce fut le premier mot que m'inspirait cette étendue boueuse. Au milieu de ces marécages, la lune se reflète sur un dôme de taille conséquente. À n'en pas douter le lieu indiqué par le mystérieux personnage. Tandis que je traverse le ponton menant à la bâtisse, je ne puis m'empêcher de poser ma main sur ma lame se situant dans mon dos. Qui sait ce que je peux trouver là-dedans ?

Le bruit de mes pas se résonnant dans les couloirs ne fit qu'accentuer le sentiment d'exil de cet endroit tandis que les lumières chancelantes n'arranger rien quant à l'atmosphère lugubre du lieu. Je pénètre enfin dans la pièce principale après avoir franchi une double porte. A droite, Deathstroke, il aurait était étonnant de ne pas le voir ici. Assis en face de moi, cet homme mystérieux qui me jette seulement un coup d'œil puis retourne dans sa concentration. Je fais un signe de tête au premier arrivé avant de prendre un siège et de me mettre à l'aise. Je dépose mon revolver sur la table, à portée de main au cas où. Le modèle n'aura surement pas échappé à l'homme adossé au mur, le Colt M1911 a cette crosse et ce canon qui le caractérise tant. Je joue dorénavant avec ma lame et patiente, tout en restant attentive à ce qui va se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/05/2013
Messages : 633
Localisations : Lune
Justice League

MessagePosté le: Mer 22 Juil 2015 - 23:06
Cheshire sauta d'arbre en arbre avec une agilité digne des félins, des arbres aux couleurs dépérissantes encerclant le marais, et atterrit sur le ponton menant droit à la porte principale du QG de la Injustice League. Alors c'était vrai, ce groupe d'infortunés vilains se relevait de nouveau? Au moment précis où elle commençait à s'ennuyer, un événement des plus singuliers s'était produit, elle avait été contactée par télépathie par une voix un peu plus tôt avant d'arriver dans le New Jersey. On lui disait de se soulever avec d'autres afin de sortir de l'ombre, de faire tomber ces impudents héros qui mettaient vraiment Cheshire en colère. Pas une seule once de bonté n'émanait d'elle lorsqu'il s'agissait de ces soi-disant justiciers. Pas une once de bonté n'émanait d'elle habituellement de toute façon.
Si quelqu'un clamait pouvoir être à la tête d'une ligue qui mettrait à mal les héros, alors Cheshire serait ravie de le rejoindre dans cette noble cause, et c'est pourquoi elle franchit sans hésiter le seuil de la porte du Hall of Doom.

Dans le couloir sans bruit, son pas déterminé laissait apparaître en elle cette confiance qui ne la quittait jamais. Elle avançait rapidement sans se poser de question, elle avait hâte de voir qui avait répondu à l'appel. Elle avait hâte de voir qui allait se farcir sa présence, car il faut le dire, Cheshire se savait imposante et pourtant nécessaire dans ce genre de cause contre les justiciers. Elle désirait plus que tout les anéantir, rien ne pourrait donc l'arrêter, c'est ce qui faisait d'elle la machine à tuer qu'elle était depuis toujours. En entrant dans la salle, affichant un visage que certains avaient déjà qualifié de totalement dément, elle examina tout d'abord l'homme qui était assis à la table. Probablement celui qui avait envoyé le message. Adossé contre un des murs de la pièce, un autre homme en armure qu'elle ne connaissait que trop bien la regardait pendant qu'elle entrait dans la salle.

- Slade... murmura-t-elle en passant devant lui tout en se dirigeant vers la table.

Elle s'assit sans attendre sur une chaise et posa ses pieds croisés sur la table, telle était sa façon de se tenir. En face, tout aussi assise qu'elle, Talia Al Ghul prenait place.

- Salut, Princesse, dit-elle en baissant la tête mais en ne la quittant pas du regard. Un salut sincère.

Elle lui devait allégeance. Et respect. Deux choses que Cheshire était connue pour trahir facilement. Mais elle allait tenter de faire un effort pour ce renouveau concernant la Injustice League. Replaçant ses longs cheveux noirs derrière ses épaules, elle regarda autour d'elle en souriant.

- Gageons que les héros soient aussi peu nombreux que nous pour pouvoir espérer les battre, dit-elle.

Elle se faisait provocante simplement parce qu'elle ne savait faire que ça en présence d'êtres aussi bons qu'elle en matière de combat et de tuer. Et la jeune femme qui n'était pas imprudente était parfaitement au courant des capacités qu'avaient les super-héros, c'est pourquoi elle espérait qu'un bon nombre de vilains se joindraient à eux même si elle se pensait toute puissante. Il ne restait plus qu'à entendre ce qu'on allait leur dire et commencer le plus rapidement possible le massacre. Cheshire était réputée pour ses meurtres de masse et elle comptait bien garder cette belle réputation...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 23 Juil 2015 - 16:26

Ce fut sous le soleil écrasant du désert du Sahara que l'Amazone s'entrainait une nouvelle fois. Ses pieds s'enfonçaient dans le sable à chaque mouvement qu'elle faisait, sa sueur perlait sur son front, et ses cheveux rougeoyaient sous les rayons éclatant de l'astre millénaire. Une seconde, il ne lui fallu qu'une seule seconde pour entendre cet appel provenant d'un être dont elle ignorait tout. On l'avait appelé, ELLE en particulier. L'Injustice League… Que pouvait-elle bien en avoir à faire ? Une bande de mécréants incapables de faire plier des super-héros. Voilà ce qu'ils étaient, ils n'étaient bon qu'à ça, se faire renvoyer chez eux à grand coups de pieds dans les dents. Lâches… Ces derniers qui osaient se faire appeler les "super-vilains" n'avaient rien de vilain au final ! Pire encore, ils servaient de punching-ball plus que d'ennemis fondamentaux. Ecraser la Ligue de Justice ? Artémis manqua de rire alors qu'elle rangea son épée dans son fourreau.

Depuis quelques jours déjà elle s'était rendue ici. A l'endroit même où personne n'osait mettre le pied. Trop de scorpions, trop de dangers… Pourtant les Bana-Mighdall ne craignait ni l'un ni l'autre. Ainsi, lorsqu'un des insectes parvint à ses pieds, l'Amazone se contenta de l'attraper par la queue, juste sous le dard et le renvoya paître ailleurs. L'animal n'avait pas dut comprendre ce qui lui arrivait. Un scorpion volant, voilà un animal aussi atypique qu'étonnant n'est-ce pas ? Laissant de côté son sourire, Artémis retourna à Bana-Mighdall. Elle n'avait que faire de cette histoire de Ligue de super-vilains. Elle et ses sœurs réussiraient là où tous les autres avaient échoués. Qu'importait le temps que cela prendrait, elles y arriveraient, car elles étaient des femmes, des Amazones !

Les portes de la citée Egyptienne ouvrit alors ses portes devant la Shim'Tar. Mais quelques heures plus tard alors qu'elle sortait de son bain, lavée de sa sueur autant que de ses idées, Artémis observa le ciel. Pas un nuage ne semblait vouloir s'installer dans la beauté de ce ciel d'azur. Etait-ce un signe des Oracles ? Devait-elle se rendre là-bas ? Croisant les bras dans le dos, elle se mit à réfléchir. De nombreuses choses avaient changées depuis quelques mois. Sa nomination en tant que Shim'tar, sa rencontre avec la plantureuse Ivy, celle, bien moins utile avec le Gorille Albinos… Et puis ce combat avec la championne de Themyscira… En repensant à cette dernière, Artémis serra les dents. Elle faisait partie intégrante de la Ligue de Justice, et personne, non personne ne méritait de la vaincre à part elle-même !

Attrapant son armure et sa tassette de Shim'Tar, l'Amazone quitta sa chambre après s'être habillée rapidement. Son épée frappait sa cuisse gauche, prête à être utilisée pour trancher le moindre adversaire en deux. Son casque sous le bras, Artémis s'envola, direction les USA. Et plus précisément, le New-Jersey… Une contrée que la rousse n'avait pas encore visitée. Mais il n'était pas temps de le faire. Il était temps pour elle, ainsi que pour ses sœurs, de rejoindre, ou tout du moins, de rencontrer ce groupe qui se voulait écraser cette Ligue.

Et ce fut fait, en quelques heures à peine, Artémis survola les marais d'où semblaient provenir l'appel. Tel un fil rouge, une sensation de malaise l'avait attirée jusqu'ici. S'arrêtant au dessus de l'eau boueuse, elle se décida à poser le pied sur ce qui ressemblait vaguement à un ponton. Une étrange avancée de métal qui rejoignait une rive parfaitement instable. Le traversant, d'un pas parfaitement mesuré, ce sol de métal, les portes qui s'ouvrirent alors sur son passage démontrèrent qu'elle était attendue. Son instinct lui fit porter instinctivement la main sur le pommeau de son épée. Là, juste derrière cette porte se trouvait quelqu'un ou quelque chose peut-être… La Shim'Tar ignorait de qui il s'agissait, mais la puissance qui se dégageait de l'endroit la fit fermer les yeux une seconde, avant de pénétrer dans cette salle, et peut-être même dans son avenir, elle devait se préparer à tout. Portant le casque des Shim'Tar ressemblant bien plus à un diadème depuis son adoubement, elle ouvrit les yeux et avança de quelques pas…

Devant elle, les deux portes d'acier s'ouvrirent, laissant place à une lumière aveuglante qui ne dérangeait aucunement l'Amazone, bien trop habitué au soleil Egyptien. Alors qu'elle pénétra dans la pièce, le front haut et la tenue parfaite, elle lança un regard rapide à tous ceux qui se trouvait ici. Deux hommes, dont le premier était bien connu sur Terre… Assassin, mercenaire… Un parfait symbole du machisme latent des humains, quand à l'autre. Il s'agissait de celui qui, d'après son visage et son calme apparent se trouvait être la personne l'ayant appelée. Et deux femmes, dont une qui… Talia ! Retenant un sourire amusé, Artémis reconnu la femme avec qui elle avait partagée quelques heures alors qu'elle se trouvait loin de Bana-Mighdall. Ainsi, la sensation de mort qui émanait d'elle n'était pas qu'une impression, elle aussi vivait dans les ténèbres.


- Le nombre importe peu ! Seule la volonté de vaincre est importante !

Sa voix fut froide et directement dirigée vers une femme vêtue de vert. Voilà une couleur qui lui allait à la perfection. Verte de jalousie… Pour qui se prenait-elle pour se présenter ainsi ? N’avait-elle donc aucun respect de sa personne ? De sa condition de femme ? Sans laisser apparaître sa colère, Artémis s'approcha d'un des nombreux fauteuils mais, au lieu de s'y assoir, resta debout derrière, attendant de connaître la suite des choses. Si l'Injustice League n'était composée que d'hommes et de cette… Pimbêche décérébrée… L'Amazone ne doutait pas un instant que c'était une cause perdue ! Mais elle attendrait d'en savoir un peu plus. Tournant son regard vers Talia, elle lui fit comprendre, sans un mot, son plaisir que de la revoir ici. Chose rare pour la Shim'Tar que d'apprécier une femme qui ne faisait pas partie de ses Amazones.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 24 Juil 2015 - 13:30
J'observe la Terre depuis un long moment déjà, et ce que je vois ne me plaît pas du tout. A dire vrai, ce serait mentir que dire que je ne me suis pas reposé sur mes lauriers. Je comptais sur Sinestro pour s'entretuer avec Jordan et éliminer le reste des Green Lantern de la Terre. Il faut croire que je l'ai surestimé, lui et sa Secret Society. J'ai ensuite vaguement espéré que Luthor nous débarrasse de ces sois disant héros. Peine Perdue. Du grand n'importe quoi. Un désolant fiasco. Je compris rapidement que si je voulais les éliminer, j'allais devoir le faire moi même et mettre en place un plan infaillible. Seulement, je ne peut pas m'occuper de Jordan tant qu'il à ses chiens de gardes surveillant ses arrières. J'ai beau avoir une armée, je préfère l'utiliser à bon escient. Et pas déclencher une apocalypse sur Terre. Ce serait dangereux et inutile. Concentré sur mes pensées, je ne remarque pas Rankorr, un natif de la Terre, s'approcher.

C'est l'un des plus prometteur de mon corps. Il nourrit une grande rage à l'égard des forces policières et de toute forme de justice, mais sais contrôler son anneau comme la plupart de mes lieutenant. Il sait cependant tout comme moi se contrôler et libérer sa haine au bon moment. Cependant, je préfère, si je mourrais, confier à Bleez la suite de mon corps plutôt qu'à lui. Je le sais excellent, mais si il avait toute cette armée, il l'utiliserai pour ses propres intérêts et pas pour sauver le monde des Gardiens. D'un mouvement de mains, je le laisse parler. Il ne vient me voir que lorsque c'est nécessaire. Nul doute que c'est vraiment important.


" Atrocitus, lors de ma patrouille sur Terre, j'ai entendu une voix dans ma tête. Un procédé certainement utilisé par un télépathique. Il me prévenait qu'une révolte était sur le point de se former et que nous pouvions y participer. Il appelle tout les super vilains de la Terre à se révolter. Mon cœur est plein de rage, et j'ai pu entendre le message, mais nul doute qu'il était ciblé. Il ne s'attendent certainement pas a avoir le chef des Red Lantern dans leurs rangs. Souhaitez vous savoir où ils se cachent pour en savoir plus à leur sujets ? Ils sont font appeler l'Injustice League. "

Je m'accordais quelques secondes de réflexions. Les membres de cette ligue, si on suivait la logique, voulais certainement abattre tout les justiciers. Ce qui ne serait pas pour me déplaire. Mais je ne pouvais pas refaire les erreurs du passé et compter sur eux sans m'en occuper réellement. Si je voulais porter un grand coup aux Gardiens, les Green Lantern Hal Jordan, Kyle Rainer, John Stewart et Gardner devait mourir. Ainsi que tout ceux qui se mettraient sur mon chemin. Ensuite, je m'occuperait d'Odym, de Zamaron, de Nok et d'Oa et je j'annihilerai l'espoir et la volonté de l'univers.

" Si Sinestro n'est pas dans cette nouvelle Ligue, je pourrais éventuellement être intéressé. Si je les aide à éliminer leurs ennemis, ils se montreront sans doute coopératif. Voyons ce qu'ils ont à proposer. "

Alors qu'un humain normal aurait mit des jours, voir des mois d'aller d'Ysmault au secteur spatial 2814, je ne mit que quelques minutes à être devant ce qu'ils appelaient le Hall of Doom. Je demandais alors à Rankorr de me laisser. C'était forcément là. Je ne prêtais même pas un regard aux alentours pour voir où je m'avançais, mais volais juste assez haut pour ne pas mettre mes pieds dans l'eau des marais, puis me reposais sur le sol métallique. Le son provoqué par ce claquement montra ma présence à mes futurs alliés. Mes pas claquaient sur le sol, puis je finis par sortir de ce couloir interminable. La porte étais déjà ouverte, je me permis donc d'entrer. Trois femme, deux hommes. L'un doté d'une armure, l'autre affublé des habits terriens, calme et serein. Toutes les femmes avaient l'air de guerrière.

" Encore faut il, avec la volonté, avoir la puissance nécessaire pour une telle entreprise. "

Si ils étaient habiles au combat, alors ils seraient d'une aide précieuse pour vaincre les Green Lantern. Et bien évidemment, le reste de la ligue de justice. Mais il ne fallait pas se faire d'idées trop hâtives. Je regardais chacun des personnes présentes dans la pièce et leur adressait un léger signe de tête.

" J'espère ne pas m'être déplacé en vain. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 24 Juil 2015 - 18:04
Peu avaient répondu à l'appel. Mais pas n'importe lesquels. L'Injustice League commençait à prendre forme. Jamais encore Maxwell n'avait rencontré, ni même ressenti une telle puissance dans un seul et même endroit. Tous ici possédaient une force et des capacités hors du commun. Mais sans laisser paraître l'excitation qui tremblait désormais dans son esprit, le Black King resta silencieux alors que la porte s'ouvrit une dernière fois. Le géant qui pénétra dans la pièce le fit trembler jusqu'au plus profond de ses os. Ce n'était pas possible ! Alors son appel avait traversé bien plus que les frontières terrestres… Excellent. Un sourire satisfait se dessina sur les lèvres de Maxwell tandis que ses mains se posèrent sur la table.

Tout autour de trouvait désormais le noyau de l'IL. Ils n'étaient pas encore beaucoup. Mais les uns comme les autres se présentaient comme une menace à ne pas négliger, même pour lui. Sondant leurs esprits, il sentit beaucoup de mépris les uns pour les autres. Plus particulièrement entre l'assassin et l'amazone. Deux femmes guerrières au tempérament bien trempé dans la même pièce. Voilà une chose intéressante. Mais difficilement gérable s'il ne réussissait pas à leur faire comprendre à l'une comme à l'autre qu'il était dans leurs intérêts d'agir ensemble.


- Bienvenue à vous dans le Hall of Doom. Mon nom est Maxwell Lord, et comme vous pouvez vous en douter, c'est moi qui vous ait contacté.

Maxwell se leva et parti vers la droite, s'arrêtant tour à tour auprès de chacun d'entre eux, ils les regarda dans les yeux. Les mains croisées dans le dos, il ne perdait pas une miette de leurs réactions. Une seule tentative de leur part, ne serait-ce que l'envie de le tuer, et leur cerveau serait assaillit d'une douleur incommensurable.

- Talia al Ghul, chef de la Ligue des Ombres… Artémis, Shim'Tar des Amazones de la Cité de Bana-Mighdall. Cheshire, une des meilleurs assassin du monde, Deathstroke, mercenaire émérite et enfin, un Red Lantern. Leur chef si je ne m'abuse. Si je vous ais appelé aujourd'hui, ce n'est pas pour boire le thé. La Ligue de Justice est bien trop présente à nos yeux. Luthor est un couard, un incapable qui a joué avec certains des nôtres. Par sa faute, et par celle de ces pseudo-héros, nous avons tous perdu des alliés, des amis, des êtres chers… Il est temps désormais que nous leur montrions de quoi nous sommes réellement capable !

Revenu à son point de départ, Maxwell sera les dents et frappa violemment la table de son poing. Il en avait plus qu'assez. Luthor, Hera, Checkmate… Tous avaient essayés, mais il fallait frapper fort, montrer à quel point leur puissance était écrasante. Faire sortir ces crétins de héros de leur tanière, et enfin, oui, enfin… LES REDUIRE A NEANT ! De nouveau assit sur son fauteuil, il posa ses mains bien en évidence sur l'immense table et s'adressa à l'assemblée d'une voix froide et remplie d'assurance.

- Rejoignez-moi, et nous écraserons ces héros, nous reprendrons enfin ce qui nous est dut. Seuls nous ne pourrons vaincre, mais ensemble… ENSEMBLE ! Nous serons invincibles !

D'autres voix, d'autres combattants les rejoindraient plus tard, mais à l'heure d'aujourd'hui ils devaient faire un choix. Rejoindre l'Injustice League et espérer voir le monde changer. Ou continuer à rester dans l'ombre, et attendre inutilement le jour où ils seraient assez fort pour vaincre. Cette décision ne tiendrait qu'à eux. Et à eux seuls…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 24 Juil 2015 - 18:48
Impatient de voir qui allait répondre présent cette nuit pour le retour de l'Injustice League était digne d'une curiosité croissante plus les secondes passaient. Impassible dans mon comportement, les bras croisés, adossé contre le mur, je fixa attentivement l'homme avant de voir débarquer Talia Al'Ghul. Donc la fille du démon était de la partie, ce qui voulait dire qu'elle emmenait probablement la ligue des ombres avec elle, la suivant dans ses actions. Une bonne chose quand on sait que son père est mort, était-elle la nouvelle chef ? Ce serait un bon début. J'hocha légèrement la tête en guise de salutation lorsqu'elle me salua en passant devant moi. Rapidement quelqu'un d'autre se pointa, cette fois ce n'était autre que la traîtresse Cheshire. Là, ça devenait contrariant. Sa réputation en tant qu'assassin était louable, mais son comportement penchant souvent vers la traîtrise était un point négatif dans la bonne entente du groupe. Si ce n'était pas avec les autres qu'elle allait s'embrouiller, alors ça serait avec moi, mais à la différence de quiconque ici, je n'hésiterai pas une seule seconde à lui couper un membre ou l'envoyer chez ses proches -si elle en a- avec une balle dans le crane. En plus de ça elle s'y croyait, ce qui était tout autant déplorable, mais à quoi bon relever, ça ne ferait qu'envenimer les choses, je me connaissais. Troisième arrivante, Artémis. La suivant du regard discrètement, je laissa un simple et discret...

" Hmm..."

Une exclamation amusé à sa phrase. La volonté de vaincre, elle devrait bien s'entendre avec Cheshire celle-là. Puis, vint rapidement un autre, un monstre au niveau de la carrure....un Red Lantern. Réjouis intérieurement, je le voyais déjà se confronter au Green Lantern pendant que nous autres nous occupons du restant de la Justice League. Saluant le Red Lantern, je retourna ma concentration à l'homme qui nous a convoqué lorsqu'il prit la parole. La détermination se lisait dans le ton de sa voix, dans son regard, dans ses paroles, il était différent de Luthor pour le peu que je le connais. Je n'irai pas jusqu'à dire que je le sentais bien, mais c'était un bon départ pour la mise à mort de la Justice League. Mais oui, ensemble nous serons invincibles ? Le pensait-il vraiment ? Pas moi. Il suffisait de voir Cheshire et Artémis pour comprendre que ça risquerait d’être compliqué. Mon dieu, juste le fait de les voir devant moi était assez difficile comme ça, alors si en plus je devais faire équipe avec elles, ce serait l'enfer. J'ai un but précis, celui de démanteler la Justice League et non de m'embrouiller pour des gamineries de femmes un peu trop sure d'elle. Moi, j'ai qu'une chose à dire, une chose prouvée....j'ai défait la Justice League seul, sans personne derrière mes pattes et ils devraient le prendre en compte à la place de vouloir prouver quoi que ce soit qui n'a pas encore eu lieu.

J'étais donc prêt à suivre ce dénommé Maxwell, mais il y avait des choses à revoir selon moi. Et afin de savoir quoi, comme à mon habitude je resta silencieux et préféré laisser la parole aux autres en premier pour pouvoir juger qui est méritant ou non. Parce que pour l'instant à part Talia et Atrocitus si je ne m'abuse, je ne voyais personne d'autres. Ensuite, je donnerai mon point de vue, que ça plaise ou non.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 25 Juil 2015 - 15:54
Mes ongles frappent, un à un, la table en bois dans un rythme certes peu mélodieux et un tantinet agaçant, mais qui me permet de patienter en attendant que les autres chaises se remplissent. À mes côtés, Maxwell Lord semble toujours impassible tandis que la "seconde meilleure assassine au monde", selon elle en tout cas, fait son entrée. Cheshire, je t'aurais bien fait ravaler ton "Princesse" ici et tout de suite, mais on va éviter d'en arriver là. La voir parmi nous ne me rassure pas plus que ça, cette femme n'est pas digne de confiance, je t'aurais à l'œil ma chère !

Un visage familier fait son apparition, Artémis, la demoiselle avec qui j'ai passé un peu de temps loin des affaires de la Ligue ou tout autres inquiétudes qui m'incombe à mon nouveau poste. Je ne lui fis aucun signe, mais elle comprendra sans nul doute en fixant mes yeux que cela me faisait plaisir de voir une connaissance dans tout cet inconnu qui nous regroupe ici. Je manquais de laisser échapper un léger rire lorsque la grande silhouette à côté de moi répondit à Cheshire d'une voix sévère.

Un certain Atrocitus pénétra dans la pièce peu de temps après Artémis, une horreur ! Je n'ai jamais vu une chose pareille ! Néanmoins, cette... Chose... Dégage une puissance certaine qui nous sera surement très utile.

Notre hôte ouvre enfin la bouche, j'en déduis que nous sommes au complet. Il est vrai que cet individu, Maxwell Lord, fait preuve d'un certain charisme. Une assurance se dégage de ce personnage. Ces paroles sont belles, certes, mais ne duperont personnes pour le moment. Sans bouger de ma chaise, j'ouvre la bouche pour la première fois aujourd'hui.


- " Joli discours Max, mais cela ne trompe personne. À l'heure actuelle, même si je ralliais les ressources de la Ligue à ta cause, il nous serait impossible de vaincre la Justice League en étant si peu. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 25 Juil 2015 - 16:37
Par pur égard pour ses sens, par luxe, peut-être même par confort, Faora avait reconnecté le casque de son armure de combat. L'odeur de cette planète était harassante, insupportable. Les sens quasiment divins que sa race acquerrait sous les radiations de son soleil ne l'arrangeait en rien. Ainsi donc, au plus profond du marais le plus nauséabond, elle s'était abandonné au luxe de revenir aux artifices de la tenue de combat qui l'avait accompagné dans les théâtres d'opération les plus critiques. Le luxe du goût des choses simples : sur Krypton, elle n'aurait jamais cru pouvoir imaginer qu'elle apprécierait d'enfiler ces équipements de protection qui restaient, après tout, une gêne par rapport à la légèreté et la douceur quasi aérienne des tenues civiles.

Et puis il y avait eu les tenues terriennes, primitives, lâches, peu résistantes. A coté des guenilles de cette planète, même le plus encombrant des harnais kryptonien passait pour une pièce de maître.

Même le casque et son affichage paraissait être un luxe superflu : tout les sons, même amplifiés par l'armure, paraissaient atrocement étouffés. Sa vision, même avec tout les artifices technologiques et les filtres la rendant plus perçante que n'importe quel dispositif terrien, paraissait affreusement limitée. Ce casque était indéniablement un luxe, tant il réduisait exponentiellement un potentiel de combat colossal. On en revenait aux sources même du combat, aux racines que son entraînement, des décennies plus tôt, lui avait inculqué. Voir une Kryptonienne procéder à tâtons, mesurant chacun de ses pas et analysant ses alentours comme une bête traquée relevait probablement pour les Humains de la blague. L'utilisation d'une arme était du même acabit.

Pour Faora, c'était la procédure, et le contact de son fusil était rassurant, même si il était probablement beaucoup moins efficace que ses rayons optiques.


Il avait l'air primitif, taillée dans la roche et les os. Il pesait bien quelques dizaines de kilos, mais quand il tirait, il avait pour manie de cracher des décharges bleutées qui vous brûlait un homme de l'intérieur, laissant un trou extrêmement disgracieux. La notion de "blesser" n'avait jamais véritablement eu court au sein de la Guilde Militaire Kryptonienne. Un crocodile qui avait tenté de lui mordre la jambe en avait fait les frais.

Et puis elle arriva face à la structure, le "Hall of Doom", dont elle avait eu la photographie. Elle procéda donc jusqu'à lui sans baisser sa garde, balayant du regard le portail.
Il s'ouvrit seul.

Instinctivement, elle se mit à genoux braquant son arme devant elle, gardant un doigt juste au-dessus de la gâchette et portant sa main libre à son masque, pour le déconnecter et le faire rentrer dans son armure. Elle toussota, le temps de se réadapter à l'atmosphère vicié, mais porta instinctivement ses yeux au rouge, et analysa la zone. Ils étaient dans la salle d'à-côté. Des humains, principalement. Elle ne voyait de menace sérieuse que dans la Lanterne.

Faora baissa son arme et ouvrit la porte, appuyant à la base de la poignée de son arme pour la replier et la ranger. Elle ne calma ses yeux et ne les vit repasser à leur jaune naturel qu'après quelques secondes à étudier l'assemblée. Sur son armure noire, l'espère de "5" à deux griffes qui représentaient le blason de sa Maison ressemblait de très, très loin - probablement grâce à la cape - à la tenue de l'Homme de Demain.

" Faora Hu-Ul, Guilde Militaire de Krypton. " se présenta-t-elle, sans cérémonie, " Nos intérêts convergent, vous pouvez me compter parmi vous. "
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/05/2013
Messages : 633
Localisations : Lune
Justice League

MessagePosté le: Sam 25 Juil 2015 - 19:08
- Et bien voilà nous sommes d'accord... glissa Cheshire après l'observation de Talia sur le petit nombre de vilains ici présents.

Mais il était vrai que son avis avait déjà quelque peu changé après avoir vu une amazone et un Red Lantern imposant entrer dans la pièce. Lord leur avait bien fait comprendre son envie irrémédiable de se débarrasser des super-héros pour toujours. Cheshire était tout bonnement du même avis et désirait plus que tout une guerre grandiose opposant la Justice League et l'Injustice League. Pénétra alors dans la salle Faora nom-compliqué-à-prononcer, et elle dégagea tout de suite une aura de combattante sans limite, une femme de caractère qui savait ce qu'elle voulait. Comme Cheshire finalement, le groupe était vraiment composé de femmes qui ne se laissaient pas marcher sur les pieds. Il était maintenant temps de se focaliser sur leur intérêt commun et non sur les broutilles entre filles, en effet la jeune femme se voyait déjà mettre une raclée à l'amazone pour sûrement s'en prendre une en retour. Elle n'y pouvait rien si elle en venait aux poings si rapidement...

- J'en suis, répondit finalement la mercenaire à Lord. L'Injustice League ne se relève que plus forte désormais, il n'y a qu'à voir les personnes dans cette pièce. Et oui, continua-t-elle en appuyant sur ce dernier mot, il y aura probablement des différents, mais ça n'empêchera quiconque de porter sa colère sur nos chers héros.

Pensaient-ils qu'elle ignorait l'opinion qu'ils avaient d'elle? Cheshire était parfaitement au courant de sa réputation de traîtresse et de son attitude "chacun pour soi". Mais ils ne l'avaient clairement pas connue lorsqu'elle faisait partie de l'Injustice League auparavant. Elle savait mettre ses forces au service d'un groupe qui a les mêmes ambitions, qui souhaitent anéantir ceux qui tentent de les arrêter. Devait-elle ajouter quelque chose?

- Je ne saurai vous montrer mon allégeance que sur le terrain de bataille, je présume, conclut-elle en croisant les bras, toujours assise les pieds sur la table.

Elle voulait de l'action tout de suite! Quelque chose... d'explosif!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 28 Juil 2015 - 16:30

Peuh ! Les mâles… Quels qu'ils soient, ils se prenaient toujours pour les maîtres du monde. Artémis ne releva même pas la réflexion du géant rouge qui venait d'entrer. Que ce soit son faciès dégoûtant, ou la puissance qui émanait de lui, rien ne la dérangeait. Quoiqu'il fasse il n'était pas capable de la tuer. La faire souffrir jusqu'à ce qu'elle perdre conscience peut-être. Mais fallait-il encore pour cela qu'il y arrive… Son "très cher mari" l'avait maintes fois fait que désormais, il fallait en vouloir pour réussir à obtenir ne serait-ce qu'une larme de sa part. Chose qu'elle ne faisait plus depuis des années déjà, pleurer. Voilà une chose bonne pour les faibles. Un sourire sadique apparu sur ses lèvres alors que celui se présenta sous le nom de Maxwell Lord s'adressa à elle.

Pour une fois, chose assez exceptionnelle pour être notifiée d'ailleurs, cet homme en savait assez sur elle pour qu'elle puisse considérer, si tant est qu'il le mérite bien entendu, que ce dernier méritait un semblant de respect de sa part. Il fit alors un tour de table, présentant tous ceux qui étaient entrés dans la salle à tour de rôle. Indiquant enfin à Artémis qui était réellement celle aux côtés de qui l'amazone avait remportée le match de beach volley. Son nom résonna dans ses oreilles comme une alarme stridente. Al Ghul… Ce nom ne lui était pas inconnu, nom… Alors elle était la fille du Démon. Une alliée qui, si elle rejoignait ses sœurs de Bana-Mighdall, deviendrait une ses siennes. Quoi de mieux que d'avoir la fille du Démon à ses côtés lorsqu'elles marcheraient sur Thémyscira ?

Petit à petit, des nombreuses questions se posèrent alors dans l'assemblée. Des craintes, et cela était normal. Mais lorsque l'Amazone fut contactée par ce Maxwell Lord, elle savait déjà qu'elle serait sa réponse. Et voir que ce groupe, majoritairement composée de femme, allait au devant de la Ligue de Justice, ne faisait que la conforter dans son idée principale. Et plus les réponses avançaient, plus la salle se remplissait, jusqu'à l'arrivée d'une femme, une militaire. Armée jusqu'aux dents, le regard fuyant de ceux qui n'hésite pas à dégainer avant de parler. Elle lui plaisait énormément. Vraiment.


- Si peu ? Les Amazones de Bana-Mighdall donneront leurs vies pour notre cause. Moi, Artémis fait vœu de protéger ce groupe du tranchant de ma lame.

Voilà qui était fait. Ils étaient désormais trois à obéir aux ordres de Maxwell Lord. Leur prochaine étape ne serait pas d'écraser directement la Ligue de Justice… Ils étaient trop peu. Beaucoup de choses se devraient d'êtres misent en place avant. Et de nombreux autres adversaires de la Ligue pourraient bien les rejoindre d'ici peu. Artémis l'espérait. Elle était une meneuse, elle était la Shim'Tar… Et en tant que tel, elle serait présente lors des combats. Son épée réclamait du sang…

Du sang coulant dans les veines de la championne de Themyscira !

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Juil 2015 - 15:11
D'un œil sombre, je regardais toute les personnes présentes dans la salle. Et je commençais à trouver tout cela vraiment pathétique. Il n'y avait qu'à voir les regards dégoûtés que me lançaient Talia et Artémis. Sous prétexte que j'avais une carrure, un visage et un faciès différent de leur misérable planète, ils me rejetaient. Ne voyant que par mon physique, ils ne comprenaient pas que j'auraient pu les éliminer à une vitesse déconcertante. Mais je ne fit aucune remarque, me contentant de voir les réactions des autres personnes. Il n'était pas bon de donner de moi même le visage d'une personne incontrôlable.

Personne ne semblait aimer la femme en verte, Cheshire. Mais comme elle le disait si bien, je ne pourrais me faire une idée qu'en la voyant combattre sur le champs de bataille. Enfin, la militaire de Krypton. J'espérais intérieurement que son maître était derrière les barreaux. Si elle n'était qu'une simple envoyée et que Zod faisait simplement preuve d'arrogance, il le paierait cher. En fin de compte, pour le moment, seul Deathstroke me plaisait. Il avait eu l'intelligence de ne pas en placer une afin d'analyser le comportement de ses futurs coéquipiers. Seulement, je ne pouvais pas faire de même et me taire. Nous n'étions que deux hommes, et les autres femmes, qui m'avaient l'air d'avoir des tendances à exclure complètement les hommes, ne tarderaient pas à prendre la grosse tête. Il faudrait, tôt ou tard, les remettre à leurs places.

En fait, si mon cœur n'avait pas été arraché par un Black Lantern, et si la rage ne bouillonnait pas en moi, j'aurait rit. Alors que je n'avait besoin que d'un soutien, les femmes présentes ici avaient simplement besoin d'une armée. Si tel était le cas, j'en avait une. Elles étaient persuadées que nous manquions d'effectifs. Moi, je commençais à croire que nous manquions de puissance. Si elles commençaient à raisonner comme ça, c'est qu'elles doutaient de leurs talents. Et cela ne me rassurait pas du tout. Si j'avais répondu à l'appel, c'était pour éliminer tout ce que en croyait Jordan. Assassiner. Détruire. Briser. Elles, se contenteraient de défaire ceux qui leurs étaient supérieures. Mais il fallait que je leur donne une chance. Je ne pouvais pas me permettre de jouer l'arrogant et les planter ici.


" Deathstroke s'est fait la ligue tout seul. Vous pensez que nous ne sommes pas assez ? Ceux qui se plaignent n'ont aucune confiance en eux. Et se pensent inférieurs. Je me permet de vous rappeler que la ligue sont huit ou neuf, et que la plupart d'entre nous avons des armés à notre commandement. Dont nous n'aurons certainement pas besoin pour les briser. Je me suis renseigné sur cette planète. Vous voulez du monde ? Organisez la plus grande évasion de Belle Rêve et au pénitencier Stryker. Vous voulez qu'on nous remarque ?  Emparons nous du matériel de LexCorps, WayneTech, et Starlabs en même temps. Mais pour cela, il faut être organisés, et que les querelles cessent. "

J'avais tout dit, et les laissaient à leurs bêtises. Qu'ils s'amusent à discuter entre eux, désormais. Je n'ouvrirait plus la bouche que si on m'interpelait, ou que s'ils se décidaient à faire quelque chose. Même si il doutait qu'il pourrait désormais obtenir la moindre chose des personnes présente ici. Leurs prochaines paroles seraient décisives sur la suite des évènements, de cela il ne doutait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 10 Aoû 2015 - 14:55
A peine étaient-ils entrés dans la salle principale que des tensions se faisaient sentir. Pourquoi avait-il eu cette idée complètement folle ? Maxwell ne laissa rien paraître et se contenta de rester impassible tandis que chaque membre, chacun à sa manière accepta son offre. Il n'avait jamais douté de leurs décisions. Quoiqu'ils fassent, tous avaient une raison de vouloir affronter la Ligue de Justice. Mis à part Deathstroke, dont Max doutait des réelles intentions à l'égard de l'IL, il savait que tous ceux qui étaient présent ici, et malgré leur semblant de puissance, ne pouvaient en aucun cas vaincre la Ligue seul. Une armée d'Amazone s'offrit alors à ses services… Des Red Lantern, et sans oublier… La Ligue des Ombres. Par le passé, Ra's avait tenté de créer une IL hors normes. Mais sans résultats. Sa fille ne ferait très certainement pas les mêmes erreurs. Elle paraissait bien plus intelligente que son géniteur…

Balayant la pièce du regard, Maxwell s'arrêta alors sur la femme qui pénétra en dernière dans la pièce. L'aura qui se dégageait d'elle avait quelque chose de malsain. Elle sentait la mort, un spectre ? Non… Plutôt, une Alien. Ainsi, Superman aurait bien du mal à contrer une telle adversaire. Chacun d'entre eux aurait son pendant, sa Nemesis… Le Black King avait hâte de les voir à l'œuvre, et ça ne tarderait pas. Chose que le Red Lantern ne manqua pas de faire entendre à ses "alliés".


- Vous avez parfaitement raison Atrocitus. Chaque chose en son temps. Aussi, personne n'est obligé de rester. Si vous le souhaitez, la porte est grande ouverte… Il ne tient qu'à vous de la traverser… Toutefois, comme vous vous en doutez, je ne vous ais pas contacté inutilement. Vous voulez commencer par une frappe violente ? Vous êtes considérés comme étant des "criminels", des "vilains" aux yeux de tous. Alors prouvez-le.

D'un geste de la main, Maxwell sorti une télécommande de sa poche et appuya sur l'unique bouton qui la composait. Le plafond sembla s'ouvrir de lui-même et une sphère descendit au centre de la salle, juste au dessus de la table et s'illumina. La Terre apparue alors devant leurs yeux. Plusieurs points lumineux se mirent à luirent, rouges pour la plupart, alors que les autres perdaient de leur intensité dans un bleu profond.

- Comme vous pouvez le constater, nos prédécesseurs nous ont laissé ce petit… Cadeau… Les points bleus sont les attaques perpétrées par ces derniers, les rouges, ne sont autre que nos propres frappes ! La prochaine se situera exactement. ICI !

Le Black King indiqua un endroit précis du globe, en plein centre des USA. Le meilleur moyen de faire trembler un colosse est de le frapper là où ça fait mal. Tout aussi puissante soit-elle, la Ligue de Justice possède un talon d'Achille. Celui de vouloir trop protéger le monde… S'asseyant sur son fauteuil, Maxwell croisa les bras sur son torse et sans quitter la sphère Terrestre des yeux, reprit la parole.

- Nous devons frapper à deux endroits simultanément. Vous serrez donc scindés en deux groupes. Le premier s'attaquera à cet endroit précis, vous ferez ce que vous faites le mieux. Détruire, et bien entendu, je ne vous empêche aucunement de récupérer le matériel qui vous intéresse. Quand à la seconde équipe, la frappe se fera, tout comme la proposé Atrocitus, aux entrepôts de la LexCorp. J'ai un compte à régler avec ce dernier… Donc n'hésitez pas à lui faire passer le message que l'Injustice League est de nouveau en marche. Cela étant dit, je ne vous retiens pas. Je vous contacterais en temps et en heure.

Calmement, Max attendit de voir si l'un des leurs allait prononcer la moindre parole. Les deux équipes se feraient d'elles-mêmes. Même s'il savait lui-même qui allait choisir quoi… Et si personne n'était d'accord. Sa télépathie se chargerait de leur faire prendre une décision correcte…

[HRP]Désolé pour le temps de réponse ! La réunion s'achève donc ici. Les deux missions qui vous sont proposées seront affichées dans la partie IL. Je vous laisse voir qui va où. Bienvenue dans l'INJUSTICE LEAGUE ![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
 

[New-Jersey – Hall of Doom] Que l'Injustice prenne enfin un visage ![Privé – Membres de l'Injustice League]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» The Tenant of Wildfell Hall (Anne Brontë)
» Un Hall Of Famer nous quitte :(
» Village Town Hall
» Salon Jeu et jouet Paris hall de la villette
» HBK premier intronisé au Hall Of Fame 2011 !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-