[Brésil - Serra Geral] Une mise au vert ? [PV Poison Ivy]

Invité

MessagePosté le: Ven 24 Juil 2015 - 16:26
La Serra Geral... Un paysage montagneux certes très joli et enchanteur, mais mes informations avaient omis de me signaler que mon objectif se trouvait en altitude. Ma tête fait un angle de 90° avec l'arrière de mon cou tandis que je fixe mon objectif des yeux. Je commence mon ascension, sur ce massif rocailleux fragile l'important sera surtout d'assurer ses prises. On m'a toujours appris qu'il fallait garder trois points d'appui pour être en "sécurité" et c'est bien ce que je compte faire. Je prends le temps de choisir mes prises, consciencieusement, une par une et calmement. À mi-chemin, je jette un œil en bas et bien que je n'aie jamais ressentis de vertige en hauteur, l'esprit humain ne peut s'empêcher de se poser cette question existentielle " Si je tombe... Est-ce que je suis foutue ? ". J'y suis presque, en tout cas, c'était le cas avant que je ne pose main sur une roche fébrile qui se dérobe sous mon poids. Ni une, ni deux, mon autre main se saisit de ma lame pour la planter fortement dans la falaise et, heureusement, ne pas avoir la réponse à la question existentielle.

Je me hisse enfin en haut et s'offre à mes yeux un paysage verdoyant. Le soleil bas se mariant parfaitement avec la flore présente me fit comprendre que j'avais mis bien plus de temps que je ne le pensais à gravir cette Everest. Au loin, un seul et unique bâtiment se montre au milieu du paysage, une serre, non loin d'un puits. Rien d'illogique finalement. Je m'approche et la vois, ma cible, Pamela Isley alias Poison Ivy. Je ne sais que très peu de choses la concernant, rien de plus que ce que mes informateurs m'ont rapporté. Apparemment, cette femme est plus dangereuse qu'il n'y parait, je vais devoir faire attention. Au milieu de ce décor floral, la jeune femme semble paisible et sereine. Je décide donc de ne pas briser cet équilibre et pénètre doucement dans ce cadre végétal avant de lui dire.


- " Pois... Pamela ? "

Il semblait, en effet, peut-être plus judicieux d'utiliser le nom civil pour le moment. On ne va pas risquer de "réveiller la bête" comme on dit. Si cette discussion peut se passer de la meilleure des manières, je ne suis pas contre !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 26 Juil 2015 - 22:01
Pamela avait décidé de prendre du recul par rapport à sa vie de criminelle. Et rien de mieux pour cela qu'un paysage de nature et des montagnes de verdure. Ivy s'était rendue pour cela au Brésil, plus précisément au Serra Geral sur un mont en altitude. Là, la belle rousse avait installé une serre où elle pouvait cultiver ses plantes. Il n'y avait pas âme qui vive aux alentours et le silence régnait en maître, voila pourquoi elle avait choisi cet endroit. Pamela parcourait les allées de fleurs de toutes sortes et de tous horizons. Elle s'arrête en face d'une plante carnivore comme on en voit dans les pays tropicaux. La plante carnivore etait encore de petite taille mais elle pouvait tuer un oiseau ou un rongeur facilement, Pamela s'adresse à elle.

"Bonjour ma belle, ça fait un moment que je ne suis pas venue te voir."

La plante réagit au son de la voix de Pamela, la belle rousse pose sa main sur la plante au risque de se faire mordre, voir pire, perdre une main, mais la plante carnivore ne fit rien de cela, au contraire elle se laisse faire. Une voix se fit entendre et casse le silence ambiant de la serre, une voix étrangère à Pamela, il s’agissait d'une femme qui semblait connaitre l'identité de Pamela. Tout en se retournant, la jeune femme dit.

"Pour vous, c'est Poison Ivy."

Pamela se retourne et tombe nez à nez avec une jeune femme brune, assez grande, vêtue d'une tenue noire qui semble être du cuir. Au premier abord, la jeune femme était inconnue aux yeux d'Ivy. La jeune femme se trouve dans l'allée de fleurs et de plantes assez dangereuses.

"Je ne sais pas qui tu es mais tu ferais mieux de ne rien tenter, sinon ces plantes et ces fleurs pourraient te tuer grâce à un simple geste de ma part."

Qu'allait faire la femme ? Pamela ignorer tout mais elle était prête à se défendre si la femme qu'elle avait devant elle tentait quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Juil 2015 - 18:45
Dans le genre "entrée en matière" raté, on a largement vu pire. Un mauvais choix de nom qui en découle sur une menace. Clairement, j'aurais pu faire beaucoup mieux. L'atmosphère paisible qui régnait dans cet endroit avant mon entrée a désormais laisser place à une envie meurtrière bien présente. Sur les paroles de la jeune femme, plantes et fleurs se sont dressés dans ma direction. J'ai connu nombres de situation hostile comme celle-ci, mais il ne s'agissait pas de flores. Mais la plante qui m'intéresse ici, c'est celle qui se trouve en face de moi, à quelques mètres. Celle qui souhaite que je l'appelle Poison Ivy.

- " Ivy... " Lui dis-je d'une voix calme tout en tentant de m'avancer.

Initiative une nouvelle fois conclus par un échec cuisant. Les fleurs se trouvant à ma gauche et à ma droite me firent vite comprendre que je ne devrais pas tenter de faire une chose pareille. Phénomène intéressant... C'est comme si elles essayaient de protéger leur reine. Cela m'arracha même un léger sourire. Sourire que ne me rendit pas mon objectif. Elle se méfie et ça se comprend. Je viens briser sa sérénité, mais après m'être fait suer pour arriver jusqu'ici, pas question de rebrousser chemin.


- " Si tu veux bien dire a tes copains et copines de se calmer, je pourrais peut-être te dire quelle est la raison de ma venue ici, j'ai à te parler. "

Instinctivement, je recule d'un pas tout en posant la main sur ma lame. Elle serait certes plus utile qu'un revolver en cas de débordement contre ce genre d'ennemis. Toutefois, j'espère ne pas avoir à en arriver là. Surtout que la situation s'annoncerait compliquer pour moi si affrontement il y a.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 28 Juil 2015 - 19:49
La jeune femme qui se trouvait en face de Pamela la connaissait, du moins elle connaissait son nom en tout cas. Quand la belle brune avait prononcé "Ivy" les plantes s'étaient mises à frémir, elle s'entait que Pamela se méfiait. Aux mouvements des plantes, la femme brune  eu un léger sourire, mais Pamela ne le lui rend pas.

"Comment connais-tu mon nom ? Et comment t'appelles-tu ?"

"Je me demande d'ailleurs comment tu as fait pour me trouver !? Cet endroit est secret !"

La jeune femme avait demandé à Ivy de calmer ses plantes, d'ailleurs Pam avait remarqué que la femme avait la main sur sa lame, prête à attaquer. Pamela abaisse sa main et ses plantes réagissent puis finissent par se calmer. Une fois que les plantes se sont calmées, grâce à l'ordre de Pamela la jolie brune desserre l'emprise qu'elle avait sur sa lame. Pamela peut constater que la jeune femme c'était détendu et semblait plus sereine.

"Mes enfants, un peu de calme. J'ai la situation en mains. Ne soyez pas impoli envers notre invité, laissons lui le bénéfice du doute et s'exprimer avant de faire quoi que ce soit"

Pamela avance vers la femme, puis elle prend de nouveau la parole.

"Parle... Je t'écoute..."

Qu'allait faire la belle brune qui se trouvait en face de Pamela ? Elle ignorait ses intentions mais décide de rester quand même sur ses gardes. Pamela caresse une de ses plantes, puis avance vers la femme est fait le tour d'elle, comme un vautour qui tourne autour de sa proie. Son visage ne lui semblait pas inconnu mais elle n'arrivait pas à poser un nom sur ce visage. De près, la jeune femme avait l'air d'être entraînée au combat et l'épée qu'elle portait au flanc n'était pas de la camelote.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Juil 2015 - 14:21
Voir la jeune femme posséder une telle connexion avec la flore qui l'entoure montre une dangerosité que je ne dois pas sous-estimer. Cependant, une élégance et une grâce se dégage du spectacle qui s'offre à moi. La demoiselle est en harmonie complète avec ses congénères. La main toujours posée sur le pommeau de ma lame, je reste vigilante, à l'affut tandis que je réponds dans le même temps aux interrogations de mon interlocutrice.

- « Mon nom, tu n'as pas besoin de le savoir, je n'ai aucun intérêt pour toi. En ce qui te concerne, j'ai des yeux postés partout dans le monde. J'ai mes informateurs, en particulier un qu'on appelle Maxwell Lord »

Avec l'évocation de ce nom, j'avais pour objectif d'essayer de déceler une réaction chez la jolie Poison Ivy. Essayer de savoir par quelconque indice si ce nom lui est inconnu ou non. Est-ce que ma réponse la satisfait entièrement ? Sûrement pas, mais je ne fus pas malheureuse de la voir demander à sa petite famille de baisser les armes.

Néanmoins, il semble que mon rôle de proie ne soit pas terminé. La rousse s'approche de moi, je ne sens aucune animosité émanant de la jolie plante. Je parviens assez facilement à cerner les gens mais j'espère tout de même ne pas faire une erreur et me retrouver assommer au milieu d'une serre hostile. De plante, elle passe à prédatrice, elle m'inspecte sous tous les angles, comme pour essayer de connaitre mes intentions. Elle ne trouvera rien de cette façon, mes desseins ne sont pas agressifs aujourd'hui, je suis le messager de l'organisation récemment reconstituée.


- « Aurais-tu eu vent d'une certaine organisation connues sous le nom de Injustice League ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 31 Juil 2015 - 17:08
Evidemment ce que redoutait le plus Pamela arrive. La jeune femme qui se trouve devant elle ne voulait pas donner son identité. Était-elle là pour tuer la belle plante ? Nul ne le savait et encore moins celle qui était concernée. Au lieu de donner son prénom, la jeune femme donne celui de quelqu'un d'autre, un certain Maxwell Lord, Pamela n'avait jamais entendu ce nom. Pamela fini de faire le tour de la jeune femme puis elle se pose devant elle, un simple souffle de la part de l'empoisonneuse et la belle brune tomberai raide morte. Pamela pris donc la parole sans cacher sa méfiance.

"Hmm Maxwell Lord... jamais entendu parlé ! C'est un recruteur de cirque ?"

Pamela donnait dans l'humour, elle n'était pas bête, elle savait que ce nom était surement un chef d'une organisation quelconque. Puis la femme brune reprend la parole de plus belle et rentre dans le vif du sujet. Bingo ! Pamela avait vu juste, il s’agissait bien d'une organisation secrète. Mais elle avait promis aux Secrets Six d'être fidèle et de servir leur chef. Cependant, elle pris la demande de la jeune femme comme un compliment, Pam était très demandée par les organisations secrètes.

"Ah ma belle, je n'en ai pas entendu parlé, mais c'est dommage, je fait déjà partie d'une organisation secrète, mais merci quand même d'être venue me voir, ça me touche beaucoup."

Voulant vite expédier la jeune femme et sans se soucier de paraître impolie, Pamela se retourne pour se diriger vers ses plantes et, tournant le dos à la jeune femme, elle lui adresse un dernier mot afin de conclure l'entrevu.

"Tu connais la sortie ! Je ne te raccompagne pas."

Qu'allait faire la jeune femme ? Allait-elle forcer Pamela à les rejoindre ou allait-elle seulement repartir d'où elle était venue ? Pamela ne voulait plus s'en soucier, préférant s'occuper de ses plantes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 1 Aoû 2015 - 21:24
Oh Maxwell ! Qu’est-ce que j’aurais aimé que tu sois là pour l’entendre te qualifier de « recruteur de cirque » ! De toutes évidences, elle ne sait pas qui tu es et ne connais pas l’étendue de tes pouvoirs. Dans le cas contraire, elle n’aurait jamais osé une chose pareille. Toujours est-il que la belle plante ne pouvait pas être plus claire sur ce coup-là, elle fait d’ores et déjà partie d’une organisation secrète et ne veut pas entendre parler de l’Injustice League. En effet, je connais très bien la sortie, je m’y dirige, mais me ravise au dernier moment, je ne peux abandonner dans un moment charnière comme celui que nous vivons actuellement. Sans me retourner, je m’adresse à la demoiselle.

- « Alors tu abandonnes, c’est ça ? »

Cette déclaration aura au moins eu le mérite d’attirer une nouvelle fois l’attention de Pamela qui me fait désormais face, au fond de sa serre habitées par ses congénères. Je me retourne et m’approche lentement, la flore se dressant d’inquiétude sur mon passage, tout en continuant.

- « Je n’ai que faire de l’organisation secrète dont tu fais partie ma chère. Ce que je te propose, c’est de faire partie d’une organisation qui rassemble en ce moment même des gens comme toi et moi, dans la même situation que nous. Oui, l’Injustice League est un « nous », ce « nous » qui en a marre d’être opprimé par ceux qu’on appelle les Justiciers. Mais peut-être te considères-tu au-dessus de tout ça ? À moins que tu ne sois effrayé de sortir de ta serre ? »

Je suis désormais face à la belle rousse, nez à nez, face to face comme on dit ! À mon tour d’être le prédateur qui tourne autour de sa proie ! Je l’inspecte, l’examine, mais rien ne semble émaner de la jeune femme. Ses yeux respirent la confiance, peut-être un peu trop d’ailleurs. Yeux dans les yeux, j’ouvre la bouche une énième fois.

- « Il est vrai que tu es dans ton élément, que je suis en terrain hostile, que tu pourrais me réduire à néant. Mais tu penses que j’ai peur ? Illusions, hallucinations ma petite Pamela ! Vois-tu, la peur n’est qu’un moteur, cela rend plus puissant. La peur est une tueuse impitoyable. En ce qui me concerne, je fais face à ma peur, je la laisse entrer en moi, passer à travers moi et une fois fait, je peux me retourner et la voir s’éloigner. Une fois partie, il ne reste que moi, rien que moi. Je combats sans peur parce que je me bats ce pour quoi je crois être juste ! Et toi Pamela ? Vas-tu faire face à tes responsabilités ou rester là à t’occuper de ton petit potager ? »

Certes, j’y suis peut-être allé un peu fort, mais je me devais de tenter de réveiller la jolie plante à quelques centimètres en face de moi. Dorénavant, advienne que pourra pour moi…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2015 - 14:50
Alors que la jeune femme allait partir, elle s'adresse une dernière fois à Pamela, cette femme ne voulait rien lâcher, en tout cas, pas avant d'avoir testé les limites d'Ivy. Pamela se retourne et regarde la jeune femme qui se trouve à l'entrée de la serre. Elle s'approche petit à petit, les plantes de Pamela se lèvent au passage de la brunette.

"Je n'abandonne pas. Je ne suis pas intéressée par ton offre."

Ignorant les propos de Pamela, la brune arrive à sa hauteur et continue de parler. Pamela rigole aux paroles de la belle brune.

"L'organisation dont je fais partie pourrait écraser la tienne sans même que tu ne t'en rendes compte ! Et qu'offre ton organisation à part vouloir détruire les justiciers . Moi elle m'offre une chose que j'ai demandé et qui me tient à coeur. Tu devrais modérer tes propos avant que je ne te réduise en miettes."

La jeune femme avait du culot et du courage, elle était maintenant nez à nez avec Pamela, mais cela n'impressionne guerre la belle rousse. Alors que leurs regards se croisent et se maintient, la belle brune ouvre la bouche une nouvelles fois. Aux paroles de la jeune femme, Pamela reconnue soudain l'audace des Al Ghul et celle qui tourmentait le chevalier noir n'était autre que Talia. Elle était l'unique et la seule à le faire trembler. Ivy avait une envie terrible d'embrasser la jeune femme pour la tuer et la rendre raide morte ou bien lui souffler une toxine afin de la contrôler mais elle se retient. A la place, elle lui sourit légèrement et lui répond.

"Tu sais que personne ne me résiste... Même les femmes sont mes serviteurs alors je vais être très clair avec toi. Je vais réfléchir à ton offre mais une provocation de plus et je te tue Talia Al Ghul !!"

Talia n'avait pas peur de la mort alors Pamela n'imaginait pas que la jeune femme allait prendre peur et s'enfuir mais elle aimait provoquer Talia au point que celle-ci finirais par craquer et sortir son épée pour un duel à mort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 3 Aoû 2015 - 17:24
- « Alors on en est là ! »

Lui dis-je tout en continuant à la fixer, me préparant à réagir au moindre geste qui me paraîtrait agressif. J’ai tout de même du respect pour cette demoiselle en face de moi. Me menacer de la sorte, même dans son élément, c’est quand même peu banal. Néanmoins, je ne cacherais pas que l’envie de sortir mon arme pour la dézinguer ne m’a pas traversé l’esprit. Surtout après son manque d respect envers l’Injustice League.

- « Tu dois avoir drôlement confiance en cette organisation dont tu fais partie pour te permettre de tenir de tels propos sur une Injustice League que tu avouais ne pas connaitre il y a quelques minutes ! »

Ces paroles cloraient le débat et finalement, il en était mieux ainsi. Un affrontement contre Poison Ivy ne serait que futilités bien que ce ne soit pas l’envie qui manque. Dans un lieu où l’avantage serait clairement de son côté, il est plus judicieux de choisir la retraite. Un bon guerrier sait quand se retirer. Je me recule lentement, lui adressant un dernier regard accompagné de son léger sourire en coin avant de me retourner et de me diriger vers la sortie. Les plantes autour de moi restent vigilantes à mon passage. Je jette un œil à ma droite, la plante se dressant pour essayer de m’intimider.

- « Elle a une sale gueule celle-là ! Tu ferais bien de l’arroser. »

Puis j’échange la chaleur étouffante la serre pour la fraîcheur de la soirée naissante. Je suis venu ici en messager et j’ai délivré mon message. Pamela Isley y réfléchira, je n’ai plus mot à dire dans cette affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 3 Aoû 2015 - 22:03
Talia fixe toujours Pamela d'un regard assez provocateur mais la belle rousse ne bronche pas, elle continue d'écouter, sans montrer aucun signe d'impatience ou d'énervement, ce qui était quand même un petit exploit lorsqu'on connait le tempérament d'Ivy..

"J'ai choisi cette organisation pour bien des raisons que tu ignores, et si tu ne veux pas que la prochaine fois je dénigre ton organisation chérie, dis à ton chef de se présenter devant moi au lieu d'envoyer une guerrière qui ne sait pas s'occuper de ses affaires."

Si Talia tentait quelque chose en ces lieux, elle serait certaine de perdre, l'avantage n'était pas de son côté. Talia se recule tout en regardant une derniére fois Pamela, elle sourit avant de se diriger vers la sortie. Poison Ivy l'observe tout en restant silencieuse. A son passage, une plante se dresse pour essayer d'attaquer la jeune femme et évidement, avant de partir, cette dernière lance une pique à Poison Ivy. La belle rousse n'y prête pas attention et lève sa main une nouvelle fois pour demander à la plante de se calmer. Talia sort de la serre et disparaît. Pamela avance vers la plante qui s'était dressée sur le chemin de Talia. Tout en regardant celle-ci partir, Pamela caresse la plante puis lui dit.

"Ne t'en fais pas ma belle, je la retrouverais et lui ferais payer cette insulte, tu ne dois pas t'en faire pour moi, c'est une débutante et elle verra bientôt à quel point elle a eu tord de se croire supérieur à moi ! Tu peux me croire..."

"Talia al ghul, ton règne est bientôt fini, profite de tes derniers jours à vivre !"

Talia allait payer tôt ou tard pour cette insulte, toucher Ivy ou dire du mal de ses plantes était comme si elle s'en prenait à ses enfants. Les jours de la fille de Ra's étaient comptés car il faudrait peu de temps à Pamela pour retrouver les traces de la jeune insolente.


[HRP : Ravie d'avoir fait ce RP avec toi. A très bientôt en RP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Brésil - Serra Geral] Une mise au vert ? [PV Poison Ivy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [résolu][AIDE] téléphone ne se rallume plus apres mise a jour ZUNE
» Problème de mise au point avec le GF1 objectif 20mm
» [AIDE] Capteur de luminosité et mise en veille
» Mise sous tutelle des S.D.F.???
» vinyle coloris taupe et vert anis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du Sud-