L'Eden n'a plus de jardin [Big Barda]

Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 30 Juil 2015 - 18:02
Quartier général de la Ligue de Justice.
17 heures 12 minutes.


"Hum, hum."

Scott Free s'éclaircit la gorge pour se faire remarquer. Il observe, depuis au moins cinq minutes, la silhouette puissante mais séduisante de Barda, membre du groupe et douce, oui-oui, épouse. Malheureusement en retard.

"Tu avais dit dix-sept heures. Pile."

Les bras croisés, vêtu de son costume rouge et jaune, avec sa cape verte, il fixe de son visage nu sa femme. Il n'est pas content.

"J'ai bien conscience que les tours de garde sont une charge importante, un devoir, mais... pas aujourd'hui. J'ai déjà accepté que tu restes ici jusqu'à dix-sept heures, et tu m'as promis que la soirée serait à nous."

Le Néo-Dieu soupire, esquisse un petit sourire et hausse les épaules, en s'emparant des deux sacs à ses pieds, préparés la veille avec quelques affaires personnelles.

"Bon, allez... on y va ? Tu es prête pour notre anniversaire de mariage ?"

Il lui fait un clin d'oeil, avant d'activer le Tunnel-Boum. Le voyage commence.

Tunnel-Boum.
17 heures 14 minutes.


Alors que la technologie de Néo-Génésis emporte les époux, tous deux se souviennent du programme organisé pour leur séjour. Après les récents événements, et le départ de Scott de la Ligue de Justice, ils ont décidé de s'accorder un peu de détente et de calme à deux à l'occasion de leur anniversaire de mariage.
Il a décidé d'emmener sa femme sur la planète Eden, nommée ainsi dans de multiples langues et cultures, comme la Terre, pour son aspect paradisiaque.



De nombreux mondes voient Eden comme une destination ultime, parfaite, et ceux qui l'ont visité ne peuvent les contredire tant la Nature et la Paix règnent sur cette planète peuplée uniquement d'animaux vivant en parfaite harmonie. De nombreuses législations et conventions ont été adoptées afin de préserver Eden, et Mister Miracle a dû négocier âprement pour y séjourner quelques jours.

Planète Eden.
17 heures 20 minutes.


Le Tunnel-Boum s'ouvre sur ce monde et délivre ses passagers. Tous deux s'attendent à découvrir le paradis qu'ils espèrent, pour se remettre des terribles événements et des nombreuses douleurs qui en ont découlé.
La déception est à la hauteur de leurs espoirs, quand leurs yeux se posent sur le paysage d'Eden.



"Mais..."

Mister Miracle parle parfois peu, mais toujours de manière fluide, dynamique, ciblée ; c'est un homme efficace, qui réfléchit avant d'agir, et dont le flot de paroles peut troubler. Il est rare qu'il reste sans voix, et encore plus rare qu'il commence une phrase sans la terminer.
Aujourd'hui est un de ces moments rares.

"Ce n'est pas possible..."

Scott vérifie sur ses capteurs, mais la réponse est immédiate et cinglante : ils sont bien sur la planète Eden. Mais les fleurs, la pelouse et les lacs ont été remplacés par le béton, les immeubles et les ronds-points.
Eden a perdu son jardin. Que s'est-il passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Juil 2015 - 22:29

Debout en train de regarder des écrans géants postés dans le quartier général de la Justice League, Barda se retourna après avoir entendu son époux. Elle n'avait même pas remarqué sa présence et en avait un peu honte. Il était vrai qu'elle était pleinement focalisée sur l'équipe et sa mission dernièrement, vis-à-vis de certaines décisions prises par les membres lors d'une réunion. C'était à ce moment que Scott avait décidé de les quitter. Son sens du devoir n'avait cependant pas permis à Barda d'en faire autant et elle avait accepté les décisions, et donc continué à défendre la cause de l'équipe de super-héros.

Mais l'heure n'était pas à ces réflexions! La Néo-Déesse était très heureuse de pouvoir enfin partir en tête-à-tête avec l'homme qu'elle aimait de tout cœur, elle se devait d'être à cent pour cent là pour lui et non plus pour la ligue, du moins pour quelques jours de répit bien mérité. S'excusant de son retard, elle le suivit en souriant dans le tunnel créé expressément pour leur voyage. Elle portait encore sur elle son armure et tout son arsenal, et s'il fallait se changer là-bas elle le ferait. Barda avait terriblement hâte d'arriver dans cet endroit choisi par son mari pour leur anniversaire de mariage. De la tranquillité et du repos les attendaient, elle qui s'adonnait avec joie au combat savait aussi se détendre un peu surtout si Scott était à ses côtés.

Le tunnel se referma alors tandis que le couple arrivaient dans un paysage tout bonnement différent de celui d'Eden. Paysage illuminé non pas par une étoile envoyant une lumière magnifique sur la pelouse verdoyante qui devrait recouvrir le sol, mais par les lumières de plusieurs centaines de buildings et de faisceaux aveuglants. Barda tourna la tête vers Scott pour lui dire qu'ils devaient simplement reprogrammer la destination mais réalisa qu'ils se trouvaient malheureusement au bon endroit en le voyant hésiter dans ses mots et vérifier l'emplacement.

- Scott, qu'est-ce que cela signifie... demanda-t-elle presqu'en balbutiant tellement le choc était fort.

Restant immobiles à contempler avec effroi ce qui s'élevait devant eux, ils n'avaient pas vu approcher deux hommes vêtus d'un semblant d'uniforme de forces de l'ordre. Surpris et portant lentement leurs mains à leurs armes, ils n'inspiraient rien de bon à Barda qui n'attendit pas plus longtemps pour attraper le poignet de Mister Miracle et courir plus loin pour arriver dans une ruelle. Rapides, ils avaient disparus de la vision des officiers. S'adossant au mur, elle baissait les yeux et tentait de comprendre ce qui avait bien pu se produire dans ce havre de paix.

- Scott, nous devons découvrir ce qui est arrivé. Nous trouvons toujours une solution.

Son ton était déterminé et elle souhaitait montrer à Mister Miracle qu'elle n'allait pas se laisser abattre par la vue de cet endroit jadis plus que magnifique. Elle était de toute façon certaine qu'il n'allait pas non plus en rester là.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 2 Aoû 2015 - 17:12
Mister Miracle acquiesce lentement aux paroles de son épouse, après que tous deux aient échappé aux gardes - temporairement, malheureusement. Il sait très bien que ce type de créatures, semblables aux policiers terriens et certainement autant prompts à la violence et à l'arrestation brutale, ne s'abandonnera pas aussi facilement vaincu.

"En effet, Barda. Mais je sais déjà ce qui est arrivé."

Les deux Néo-Dieux sont cachés dans une impasse sombre, attendant quelques instants avant de reprendre leur course. Tout autour d'eux est urbanisé, mécanisé, déshumanisé, artificiel ; leur petite impasse est coincée entre deux immenses immeubles, et est en vérité le toit d'un autre building, légèrement moins imposant que ses deux frères rapprochés.
De nombreuses lumières les éblouissent à intervalles fixes, certaines fenêtres et vitres s'allumant quand d'autres s'éteignent, le tout dans un rythme régulier incompréhensible ; à croire qu'un gigantesque ballet de lumière se déroule à l'intérieur de ces structures d'acier et de verre, mais ils doutent certainement de la réalité d'un spectacle artistique derrière ces immensités laides et artificielles.

"J'ai passé la semaine dernière à négocier notre séjour ici, et je me suis moi-même rendu sur Eden pour obtenir l'accord du Jardinier Principal, en lui transmettant nos serments de ne rien endommager. Pour être honnête, je suis même venu hier, discrètement, pour vérifier que tout était prêt."

Il plonge son regard azur dans les yeux de sa femme. Celle-ci peut y découvrir une détermination farouche, et la flamme de la colère qui s'attise à l'intérieur de son âme. Elle n'a que rarement vu son époux céder à ce brasier, mais elle sait très bien que ces moments sont terribles et dangereux ; elle peut légitimement craindre d'en vivre un aujourd'hui, tant elle sait combien ce séjour et la pureté d'Eden importaient à Scott Free.
Ce dernier avait en effet eu le coup de foudre pour cette planète, préservée des ravages des "civilisations" et libérée de l'influence néfaste d'autrui. Elevé en partie sur Apokolyps, pendant maléfique d'Eden, Scott aimait venir ici pour se ressourcer, se retrouver et se rappeler que l'innocence et la beauté existaient encore dans cet Univers qui leur réservait souvent de bien mauvaises surprises.

La transformation d'Eden est le genre d'élément pouvant attiser la flamme de sa colère jusqu'à l'emporter définitivement - mais il se contient. Pour l'instant.

"En vingt-quatre heures terriennes, Eden est passée de paradis vierge à horreur urbaine. Voilà ce qui est arrivé - nous devons maintenant trouver les réponses à d'autres très bonnes questions."

Les deux policiers débarquent soudain devant les deux époux. Mister Miracle les a vus, mais son regard demeure fixé dans les yeux de Barda. Sa voix continue de s'élever à l'intérieur de cette impasse, alors que les étranges lumières de cette ville dégoûtante ne cessent de les éblouir ou de les ramener dans les ténèbres.

"Comment une planète sans structure civilisationnelle s'est transformée en une journée en une zone urbanisée à l'extrême."

Avec des gestes précis et rapides, il s'empare de deux petits dispositifs métalliques plats à l'intérieur de sa cape, de la taille de deux pièces de monnaie.

"Pourquoi certaines forces ont tenu à anéantir la pureté naturelle pour cette horreur artificielle."

Sans les regarder, il lance les deux dispositifs vers les deux policiers, qui s'approchaient avec des sortes de matraques.

"Et qui en est responsable."

Dès que les dispositifs les touchent, les deux policiers sont habités par des spasmes électriques, et s'écroulent brutalement au sol - avant d'être immédiatement attirés, happés puis absorbés par le sol même. Ils disparaissent en quelques secondes à peine.

"Bien entendu, ces questions s'appliquent aussi aux habitants de ce monde, qui n'ont rien de biologique..."

Le Néo-Dieu avait tourné son regard vers les deux "policiers", et ne s'était pas attendu à leur disparition. Il se tourne à nouveau vers Barda, et lui fait un petit signe avant de reprendre.

"Je voulais les immobiliser, pour leur poser des questions. Ce qu'il vient de se passer n'est qu'une épreuve de plus avant de les interroger."

Mister Miracle esquisse un sourire, avant de se précipiter en avant. Il utilise rarement les répulseurs énergétiques présents dans son costume, mais les fait fonctionner ici pour défoncer le sol-toit sur lequel ils se trouvent, pour suivre les deux "policiers" absorbés.
Sitôt que les deux époux ont plongé à l'intérieur de ce nouveau mystère, la structure détruite se reconstruit d'elle-même, supprimant tout indice de leur arrivée - et nettoyant toute trace qui n'aurait pas sa place dans ce Paradis...

(HJ/ N'hésite pas à me dire si je dois modifier ou rajouter pour faciliter ton prochain message. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Aoû 2015 - 22:54

Barda écoutait très attentivement Scott tandis qu'il lui apprenait qu'il s'était rendu sur Eden la veille même et que tout était parfaitement normal alors. Qu'était-il donc arrivé en une nuit? Il était tellement improbable pour Barda qu'une planète puisse être entièrement modifiée en seulement quelques heures qu'elle commençait sérieusement à s'inquiéter. Son époux lui fit part de ses questions tout en se débarrassant des deux policiers qui s'étaient approchés.

Elle n'était que plus d'accord avec le fait qu'il fallait découvrir qui ou quoi avait orchestré ce drame. La planète si belle et tellement sereine, devenue un terrain couvert de buildings et de lumières aveuglantes! La planète dont le sol verdoyant n'était foulé que par des animaux! Maintenant, de véritables personne foulaient cette terre. Mais de biens étranges personnes. Lorsque Barda vit les deux policiers disparaître à travers le sol après avoir été abattus par Scott, elle écarquilla ses yeux bleus. Ceci accentuait davantage son envie de percer le mystère de la planète paradisiaque transformée en immense ville.

Souhaitant les interroger mais devant pour cela les retrouver, Barda suivit son époux qui ouvrit le sol pour descendre. Quand ils furent passés sous le toit, celui-ci se referma avec la même "sorcellerie" qui avait happés les policiers. Barda regarda Scott et son regard se faisait sombre.

- Ce monde semble avoir un code qui transgresse les lois physiques... Les cellules arrivent à passer au travers du sol et se reconstruisent en un clin d'œil, dit doucement la guerrière.

Ils avaient atterris dans une salle sombre et elle ne souhaitait pas attirer l'attention de quiconque se trouverait dans les parages. Leur mission était de redonner à Eden sa gloire d'antan, Barda surveillerait les arrières de Mister Miracle qui était plus tacticien qu'elle dans ce genre de crise. Elle était là pour faire goûter de sa Mega Rod si on s'en prenait à eux. Après tout, ils ne savaient pas encore quelle force contrôlait les lieux et peut-être allaient-ils devoir se quereller avec bien plus que deux simples policiers. Mais pour l'instant, ils allaient jouer les détectives, avec tout leur sérieux possible bien sûr.

- Maintenant, où sont les officiers? demanda-t-elle en tournant son regard dans les quatre coins de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 6 Aoû 2015 - 21:31
"Ici."

La réplique de Mister Miracle est sèche, amère. S'étant précipité à l'intérieur du trou formé dans le sol par ses rayons-répulseurs inclus dans son costume, il s'est retrouvé avec son épouse dans une pièce sombre, uniquement éclairée par quatre néons placés aux quatre angles, à une vingtaine de mètres d'eux ; ils sont au milieu, et ils ne voient pas grand-chose.

"Et nulle part."

Ses yeux azur glissent et tournent tout autour de lui, essayant de trouver un élément à leur avantage pour ce qui s'annonce.

"Mon aimée, j'en suis désolé, mais je dois te contredire."

Après avoir fait le tour de toute la salle, il se tourne vers Barda et esquisse un petit sourire triste sous son masque. Ses mains restent crispées le long de son corps, prêts à l'action dès que le besoin s'en fera sentir.

"Les cellules ne passent pas dans le sol, et ne se reconstruisent pas."

Derrière le Néo-Dieu apparaissent soudainement les deux policiers entraperçus précédemment. Ils se reconstituent d'eux-mêmes, leurs formes solides placées là où il n'y avait rien une seconde plus tôt. Et ils sont désormais uniquement faits de métal.


"En vérité, les cellules nous entourent, et se transforment simplement. Les deux créatures derrière moi ne sont pas faites de chair, ou de tissus organiques. Elles sont une excroissance de ce qui a recouvert Eden, pilotées à distance par l'intelligence mécanique qui est responsable de tout ceci. Et elles veulent nous assimiler."

Les deux formes vaguement humanoïdes s'approchent et sont sur le point de s'emparer de Scott Free, quand il se baisse soudainement et enchaîne avec un balayage brutal des jambes. Il roule sur le côté, puis sort une petite boule mécanique qu'il envoie directement vers les deux créatures encore en mouvement.
Quelques secondes après, la boule explose en une vague de glace qui recouvre les deux monstruosités mécaniques, les bloquant définitivement et les empêchant de les menacer.

"Les Lois de la Physique de cet Univers nient la possibilité que la Planète Eden ait été recouverte d'une telle construction urbaine en vingt-quatre heures ; et nos Boîtes-Mères contrôlent suffisamment les vortex entre les mondes pour écarter l'idée d'une invasion extra-dimensionnelle. La seule hypothèse qui se dégage est celle d'une attaque d'une intelligence artificielle, contrôlant un dispositif de métal liquide pour recouvrir entièrement cette planète ; et donner l'illusion d'un monde urbain pour attirer des curieux et des êtres capables d'apporter quelque chose à cette intelligence."

Il pousse un profond soupir, avant de baisser les yeux et de hausser les épaules.

"Nous faisons face à une créature robotique, inhumaine, qui a recouvert une planète avec son corps de métal liquide. Et nous sommes désormais dans son ventre."

Mister Miracle reste silencieux, immobile quelques instants, avant d'esquisser un grand sourire sous son masque, que Barda devine en le connaissant si bien.

"Autant aller au bout alors, non ? Allons-y !"

Débordant d'enthousiasme, il se précipite vers le mur en face d'eux, qu'il explose avec ses rayons-répulseurs pour se créer un passage.
Le couple s'échappe ainsi de cette étrange salle, et suivent un long couloir rempli de ténèbres avant de déboucher sur une zone bien plus grande, bien plus impressionnante, mais qui comprend surtout une créature de cauchemar qui happe l'attention et l'appréhension des deux Néo-Dieux.


"Ah... peut-être vais-je te laisser gérer ça, mon aimée..."

Scott s'arrête, impressionné par la taille et la dangerosité de la créature. Il n'est clairement pas adapté pour affronter directement une telle menace ; une autre raison de louer son mariage avec Barda, clairement née pour ce genre de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Aoû 2015 - 1:24
Alors une intelligence artificielle avait pris le contrôle de cette planète autrefois paisible et somptueuse? Barda se sentit mal à l'aise lorsque son époux lui dit qu'ils se trouvaient à l'intérieur de cette chose au métal liquide. Qui voudrait voir un paradis devenir une ville monstrueusement moderne et illuminée? La guerrière avait davantage de rage à faire exploser en elle... Quand ils arrivèrent dans la grande salle après avoir fait une ouverture dans le mur, l'immense bête qui occupait presque toute la place semblait parfaitement pouvoir satisfaire cette rage. C'était le monstre rêvé pour Barda qui souhaitait cogner quelque chose, n'importe quoi.

C'était une sorte de poisson robot géant aux tentacules métalliques et qui crachait de l'électricité partout autour de lui. Mais cela n'arrêtait en rien l'Apokoliptienne! Après avoir analysé la situation et pris en compte la possible difficulté à la mettre en pièce, elle courut vers la créature et sauta sur une tentacule qui sentit probablement sa présence puisqu'elle se mit à bouger dans tous les sens. Mais son assaillante était agile et s'accrocha tant bien que mal, puis sauta sur une deuxième tentacule plus haute. Elle sortit sa Mega Rod et se protégea le visage d'un éclair qui sortit tout droit de la bête pour venir s'écraser sur la justicière, mais c'était sans compter sur son équipement infaillible.

Elle continua son ascension vers ce qui semblait être la tête de la gigantesque créature, tout en évitant les balayages des tentacules et les éclairs lancés à tout-va.

- Protège-toi! cria-t-elle à Scott en voyant que l'adversaire enchaînait les coups et astuces pour vaincre les deux corps étrangers qui s'étaient retrouvés sur la planète.

Barda n'attendit pas plus longtemps pour mettre tous ses efforts en jeu afin de frapper là où la bête était probablement le plus sensible: ses yeux. De yeux électriques d'un bleu étincelant. Elle se jeta sur une énième tentacule et s'agrippa sur la tête de l'opposant pour être en position d'attaque face aux yeux. Elle leva sa Mega Rod bien au-dessus de sa tête et frappa d'un énorme coup le premier œil. La créature ne fit qu'un bond avant que Barda ne s'en prit au deuxième œil puis au troisième. Elle chancela sur le haut de la créature mais resta les pieds bien fermes et s'approcha de la face droite pour viser les yeux restants. Ses coups étaient d'une force incommensurable et les cellules composant la bête se déformaient sans cesse pour se reconstruire immédiatement.
Barda continua à frapper partout, sans oublier le moindre endroit qui n'aurait pas souffert de sa puissante arme. Les cellules ne se reconstituaient pas aussi vite et elle pu prendre l'avantage sur la bête qui n'était elle aussi qu'un corps formé par le corps recouvrant déjà la planète Eden.

- J'ai bientôt terminé, dit-elle à Scott tout en assénant un coup majestueux, ce qui fit éclater une centaine de cellules.

La créature disparut tandis que ses composants se confondaient dans le sol-même. Barda se retrouva par terre en ayant pris soin d'atterrir avec brio sans la moindre égratignure. Elle rangea son arme dans sa ceinture et regarda tout sourire son époux en s'assurant qu'il n'avait rien.
Il y avait un moyen de vaincre les transformations mécanique mais ce n'était que temporaire, il fallait frapper à la base. Et ils étaient bien décidés à redonner à Eden sa beauté d'antan, et ce le plus tôt possible.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 16 Aoû 2015 - 20:18
"Hum-hum."

Alors que son épouse se jette sur la créature métallique terrifiante, Mister Miracle se concentre sur l'un des multiples écrans qui ponctuent son costume. Il a transformé la combinaison de son ancien mentor pour la projeter directement dans le XXIe siècle, et même dans le XXIIIe s'il fallait correspondre à la réalité de la technologie qu'il possède.
De ce fait, tout le tissu est quasiment entièrement recouvert d'écrans tactiles, pour lui permettre de se connecter rapidement aux capteurs du costume, et à la miraculeuse Boîte-Mère cachée quelque part sur lui.

"Bien sûr, chérie, bien sûr..."

Alors que Barda lui demande de se protéger, que son terrible bâton s'acharne sur la créature animée par l'esprit maléfique qui est derrière la torture et le massacre de la Planète Eden, lui demeure concentré sur les différentes informations qui arrivent sur et à lui.

Grâce à son instinct, son sixième sens, il évite les multiples attaques de la monstruosité, le regard toujours fixé sur l'écran de son avant-bras gauche, tandis que ses autres doigts pianotent dessus pour en apprendre plus sur ce qui leur arrive. Un véritable ballet se met en place, irréel et comique, entre la créature d'acier liquide et le Néo-Dieu, qui réagit sans s'intéresser à elle, comme si elle n'était qu'une nuisance dont le destin est déjà scellé.

Au fond, c'est une réalité : Scott Free n'a aucun doute sur les capacités de son épouse, et il est pleinement conscient que cette menace n'a que peu d'importance pour elle.
Barda en a vu pire ; ce sera une formalité.

"Bien sûr, bien sûr..."

Il continue de murmurer, totalement concentré sur ses analyses, quand la structure métallique liquide disparaît sous les coups précis et brutaux de son épouse. Celle-ci atterrit aisément sur le sol, quand son mari relève enfin les yeux et re-découvre la situation dans laquelle il avait laissé Barda.

"Ah... euh... bon travail !"

Le Néo-Dieu lève son pouce et sourit sous son masque, conscient d'être souvent trop absorbé par ses analyses et trop déconnecté de la réalité. Ca n'est souvent pas agréable pour les autres, mais il sait que Barda est habituée - et peut-être même l'aime-t-elle un peu pour cela.

"La structure même de la créature qui recouvre Eden est unique, et très spéciale. Je n'ai pas trouvé d'équivalent dans mes propres archives, et l'amas de métal liquide qui nous entoure bloque nos contacts avec l'expérience. Même la Boîte-Mère a des difficultés à accéder aux archives des Néo-Dieux... ce qui n'est pas très rassurant."

Il grimace sous son masque, avant de s'approcher de Barda pour poser sa main sur son épaule.

"Nous sommes seuls. Mais j'ai une solution."

Scott sourit, mais alors qu'il allait reprendre de la parole, une lame de métal liquide glisse sur ses épaules puis autour de sa gorge. Il n'a cependant pas le temps de réagir, de se défendre, que tout le métal liquide l'entoure, puis l'attire brutalement contre l'un des murs de la zone. Cela n'a duré que quelques instants, mais cela fut suffisant : Mister Miracle a été enlevé, et absorbé brutalement la structure qui recouvre la Planète Eden !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Dim 30 Aoû 2015 - 20:42
- SCOTT !

Elle avait hurlé comme jamais. Mais très vite, elle reprit le contrôle de ses pensées. Elle devait agir vite, ne pas laisser ses émotions prendre le dessus. Ce fut facile, puisque son époux maintenant disparu, elle n'était motivée que par l'espoir de le retrouver. Sa tête se vida elle-même de tout ce qui pouvait la distraire et l'empêcher de réaliser ce but. D'abord, analyser la situation. Scott se faisant manger sous ses yeux par le métal liquide, juste après lui avoir annoncé qu'il avait enfin une solution qui plus est.

Barda visualisa la structure dans laquelle ils se trouvaient. Elle se détruisait et se reconstruisait d'elle-même. Démolir cette structure pour retrouver Scott de l'autre côté était quelque chose qu'elle devait essayer, et ce n'était pas comme si cela lui coûtait un effort de démolir. Scott venait de lui dire qu'ils étaient seuls, mais en fait c'était elle qui était bel et bien seule désormais. Et cogner afin d'apaiser sa rage était une priorité avec le fait de retrouver Mister Miracle.

Elle frappa à plusieurs reprises sur la structure métallique. Des cercles se formaient là où l'impact était créé, tels des cercles dans l'eau après qu'un caillou eu été jeté dedans pour faire des ricochets.

- Très bien, voyons voir si tu résistes à ça, dit-elle d'une voix basse et emplie de colère.

Elle empoigna sa Mega Rod et cogna de toutes ses forces sur le mur qui avait englouti Scott. Elle fut happée elle-même après avoir projeté trop violemment son arme contre le mur. Barda se retrouva alors malgré elle à chuter dans le vide, tout fut extrêmement sombre mais elle ne prit aucunement peur. Et si c'était au bout de ce puits métallique qu'avait été emmené Scott? Tenant fermement sa précieuse arme, elle guettait le moment où elle atterrirait. Mais elle remarqua ensuite que la chute libre semblait s'éterniser.

- Scott! cria-t-elle derechef.

Et alors qu'elle ne s'y attendait plus, elle tomba brutalement sur un sol bien évidemment métallique. Mais elle se trouvait toujours dans les ténèbres. Dans quel recoin de la créature ayant recouvert Eden se trouvait-elle à présent? Allait-elle revoir Mister Miracle? Elle le savait, mais serait-il sain et sauf?

- Tu es le roi de l'évasion, bon sang, murmura-t-elle en s'efforçant de garder la tête froide.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 5 Sep 2015 - 19:33
Les quelques mots prononcés par Barda résonnent autour d'elle. Les sons échappés de ses lèvres se répercutent autour d'elle, à l'intérieur d'une salle sombre et ramassée, où les murs semblent très proches et dangereux. Si elle est agoraphobe, les prochaines minutes seront difficiles ; celles d'après le seront encore plus pour ses ennemis.

Cependant, l'adversaire de Barda n'atteint pas ces quelques instants pour reprendre la main. La guerrière a frappé si brutalement les parois de métal liquide qu'elles ont cédé, la propulsant dans le vide et dans cette pièce aménagée à la hâte par l'esprit derrière la transformation de la planète Eden. Cependant, cet esprit n'apprécie guère et la présence de Barda et de son époux, et leurs actes ; elle est envahie, blessée, et ne supporte pas que ces phénomènes durent.
Ils doivent cesser. Ils doivent périr. Maintenant.

C'est pour cela que le sol sur lequel les bottes de Barda reposent change, se déforme, pour faire rapidement naître six formes autour de la jeune femme.
En quelques secondes, les formes de métal liquide se décident, trouvent leur aspect définitif, et deviennent des créatures de cauchemar, assez proches du chien, mais surtout du chien terrible et affamé.


Des grognements métalliques, artificiels, s'échappent des gueules des six créatures, qui entourent en cercle Barda. L'intelligence derrière tout cela veut qu'elle ait peur, qu'elle se sente entourée de chiens terrifiants ; elle est certainement trop expérimentée et trop intelligente pour se laisser faire, mais elle envisage bien entendu le danger qui l'entoure.

Barda n'a cependant pas forcément le temps de mettre au point une stratégie : les six monstres se jettent déjà sur elle, les dents en avant, prêtes à mordre !

**
*
**

Plus loin, plus bas.
Un scaphandre de métal liquide repose au milieu d'une autre pièce vide, troublante. Dans un silence terrible, assourdissant, le scaphandre s'ouvre. En vérité, le métal liquide fond véritablement, libérant Mister Miracle, soudain à nouveau libre de ses mouvements.

"GAH !"

Il reprend sa respiration, et s'écroule brutalement sur le sol. Son enlèvement a été brutal, et lui a sapé toutes ses forces ; il se sent vide, affaibli. Il n'arrive même plus à se lever, et aura besoin de longues minutes avant de représenter à nouveau une menace. C'est bien là l'objectif.

Alors que les ombres règnent dans la salle, l'un des murs libère soudainement une forme, qui se rapproche rapidement de Scott Free. En quelques instants, la silhouette se définit, et laisse apparaître un aspect humanoïde pour l'être qui s'arrête devant le Néo-Dieu.

"Bonsoir."

Mister Miracle relève difficilement ses yeux, et son regard tombe sur l'étrangeté même. Il comprend immédiatement qui lui fait face - et pourquoi les prochains instants seront cruciaux pour son avenir.

"Votre présence n'est pas opportune. Vous n'avez rien à faire en moi."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Lun 21 Sep 2015 - 23:03
Ses pensées n'étaient focalisées que sur Scott lorsqu'elle dut admettre qu'elle n'était plus seule dans cette salle sombre après avoir vu le sol se déformer une fois de plus devant elle. Le métal se moula rapidement en six formes semblables à des chiens qu'on trouve sur Terre. Mais ceux-ci n'étaient sûrement pas amicaux et joueurs, plutôt plein de rage et déterminés à éliminer la Néo-Déesse.
Sérieusement, des chiens? Il va falloir faire mieux que ça...
C'était presque si Barda regrettait l'immense créature qu'elle avait vaincue un peu plus tôt avec Scott en des côtés. Elle était la championne d'Apokolips et méritait un combat digne des arènes de Granny Goodness. Pour retrouver son époux, elle était prête à tout.

Peut-être avait-elle sous-estimé trop vite les forces de l'intelligence qui était responsable de l'état d'Eden. Elle n'eut à peine le temps de se remémorer ses combats épiques que les créatures s'élancèrent afin de l'attaquer. Barda réagit au quart de tour en effectuant une roulade et reprenant son souffle, réalisant qu'elles étaient bel et bien assoiffées de sang. Sa Mega Rod avait été projetée à quelques mètres d'elle sous l'effet de la vive attaque. Trois des bêtes encerclèrent de plus belle Barda tandis que les trois autres bondirent sur elle. Se démenant du mieux qu'elle pouvait, elle tendait son bras vers son arme et l'étirait afin de la récupérer tout en repoussant de son avant-bras la mâchoire aux dents acérées d'une des chiens.

Allongée par terre avec plus d'une créature à tenter de lui refaire le portrait, Barda regardait en vain sa Mega Rod et décida de se servir de sa force physique pour se remettre debout, ce qui serait déjà une progression. La justicière repoussa à l'aide de ses poings le chien qui était le plus menaçant et envoya un autre valdinguer dans la pièce.
Elle courut récupérer sa Mega Rod et se sentit revivre en assénant un coup fatal à un de ses assaillants. Durant plusieurs minutes, elle mena un combat effréné face à ces êtres métalliques et répétait ses puissants coups sans jamais faillir. Les pièces qui les composaient volaient en éclat après maintes frappes et le liquide se fondait dans le sol.

Lorsqu'elle réussit à en venir à bout de ces féroces monstres, Barda se sentit épuisée. Quiconque contrôlait Éden savait épuiser un Néo-Dieu! Mais pas pour longtemps. Barda se redressa et souffla un bon coup puis tambourina un des murs de la pièce sans lumière. Comment savoir où était Scott? Elle le savait vivant bien sûr. Mais à deux ils seraient certains de pouvoir tout affronter. Sans sa moitié, Barda aurait pu désespérer depuis longtemps maintenant mais elle savait faire confiance aux dons de Mister Miracle.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 28 Sep 2015 - 22:03
Les cadavres des six créatures, chiens mécaniques, reposent autour de la guerrière. La lutte a été terrible, brutale et intense, mais elle l'a emporté ; encore. Si cela devient une habitude, elle n'en fait pas état, ni pour une forme d'arrogance, ni pour une sorte de lassitude. Elle est née pour combattre, elle a évolué pour aimer, et elle partage désormais son existence entre ces deux pôles, avec l'aide de son époux.

Qui est bien loin.
Qui a bien besoin d'elle.

Alors que les poings de Barda s'écrasent sur les parois de métal liquide qui l'entourent, la forme terrible et inhumaine qui entoure la planète Eden se transforme peu à peu. Une nouvelle fois, la conscience artificielle qui contrôle ce monde décide de changer les règles du jeu - mais pour la dernière fois. La partie est sur le point de s'achever.

Autour de l'héritière d'Apokolyps, une bulle d'acier liquide se forme. Si elle tente de se défendre, ses coups sont inutiles car les poings ne peuvent pas grand-chose face à l'élément liquide. La jeune femme est rapidement vaincue, et bloquée, avant d'être elle-même propulsée dans les entrailles de la planète Eden.

Cependant, si son époux a subi le déplaisir de voir ses fonctions respiratoires menacées par le processus, tel n'est pas le cas de Barda qui n'est pas agressée mais seulement bloquée. Quelques secondes après, la bulle de métal liquide fond et elle se retrouve dans le même espace que son époux précédemment ; avec en face d'elle l'étrange forme mécanique qui s'approche lentement de Barda.

"Votre langage ne m'est pas facile. J'espère m'exprimer convenablement."

Sa voix mécanique, robotique est désagréable. Barda, libérée de la bulle, peut agir comme elle le sent. Cependant, l'étrange présence devant elle peut la bloquer, tout comme l'absence de Scott. Ce dernier a en effet entièrement disparu de la salle, alors qu'il s'y trouvait encore quelques minutes plus tôt.

"J'ai tenté de discuter avec votre compagnon, mais l'échange n'a pas été productif. Les deux parties n'avaient pas le même intérêt."

Les yeux de métal se fixent dans le regard dur de la guerrière.

"L'autre partie est sur le point d'être déconnectée. Partez. Fuyez. Laissez-moi en paix. Et je conserverai son énergie en lui, il pourra encore fonctionner. Sinon..."

La conscience mécanique laisse la suite en suspend. Elle espère intimider Barda, la terrifier et la pousser à partir.
Elle n'a pas conscience de son erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mar 29 Sep 2015 - 22:20

Barda ne fut emprisonnée que quelques instants dans une bulle de métal avant de tomber sur le sol d'une énième salle. Elle se redressa, ayant atterri sur ses genoux et paumes, et se mit à fixer de ses yeux emplis de colère la forme qui se tenait en face d'elle. Une silhouette se dessina dans l'obscurité de la pièce, et la Néo-déesse parvint à distinguer deux yeux métalliques posés sur le visage d'un corps robotique. Barda savait qu'elle se trouvait devant la chose responsable de la situation actuelle d'Eden. Elle le savait et ne comptait lui laisser aucune chance.

Mais alors que cette dernière mentionna son époux, Barda balaya la pièce avec une rapidité incroyable avant de reposer son regard sur son interlocuteur. Si cette chose avait tenté de discuter avec Scott, où était-il désormais? S'en était-elle débarrassé? Où pourrait-il être sinon? Barda aperçut alors dans son esprit le visage de Mister Miracle, qui lui sourirait s'il était à ses côtés en lui conseillant de garder son calme et de se focaliser sur son ennemi. L'Apokoliptienne baissa alors légèrement le menton et le regardait d'un air grave.
Hors de question de se soumettre à la demande de l'être lui faisant face. Était-ce la peine de discuter avec lui? Il fallait essayer tout du moins, chose qu'elle avait appris aux côtés de son époux avant de toujours en venir directement aux poings.

- Vous me semblez bien naïf pour quelqu'un ayant réussi à tenir tête grâce à vos bêtes métalliques à la Championne d'Apokolips, dit-elle lorsque l'être eut terminé de parler.

Barda ne le quittait pas du regard mais voyait les alentours et espérait voir surgir Scott à tout moment. Elle devait se faire à l'idée qu'il était bel et bien coincé... Mais cela était inconcevable, lui, le maître de l'évasion, ne pouvait avoir disparu de la surface d'Eden! Elle devrait se débrouiller pour l'instant, tenter de dissuader avec diplomatie tout but néfaste que prévoyait la créature mécanique.

- Moi, Big Barda, je n'accepterai jamais de fuir et d'abandonner Éden au sort que vous lui avez infligé, je ne reculerai devant rien!

Elle avait été en position de défense depuis le début mais pouvait à tout moment passer en position offensive. Cependant, elle devait savoir ce qu'il était advenu de Scott.

- Qu'est-il advenu de Mister Miracle? Vous pourriez avoir la vie sauve si vous me prouvez que la sienne l'est.

Une chose était sûre: Barda était tout feu tout flamme et extrêmement dramatique quand il s'agissait de son époux disparu et probablement en danger, ainsi que de la survie de la magnifique et paisible planète qu'était Éden plusieurs heures plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 1 Oct 2015 - 22:15
(HJ/ Je me permets d'anticiper un peu ta réaction, lors de l'échange des coups. Dis-moi si tu veux que je modifie. /HJ)

La créature métallique fixe, de ses yeux sans âme, la silhouette massive et puissante de Barda. Pendant de longues secondes, elle demeure silencieuse, enregistrant les paroles de son interlocutrice, les reliant avec ses actions précédentes, la force déployée par elle pour se débarrasser des obstacles qui se sont dressés sur sa route. Après un temps important, tendu, la conscience artificielle reprend la parole d'une voix lente et dénuée de toute émotion.

"Les Humains. Votre espèce pourrait me désespérer..."

En parlant, la forme humanoïde lève ses deux mains devant elle. Barda peut alors découvrir que ses doigts se transforment soudainement en lames tranchantes.

"... si une telle réaction n'avait pas été prévue."

Si Barda se prépare au combat, elle sent que ses bras sont brusquement happés par de nouvelles formes de métal liquide, qui s'échappent du sol pour la bloquer : le combat ne sera pas égal.

"Le débat est impossible. Vous devez être déconnectés."

La créature devant elle se précipite alors vers la guerrière, tentant de la griffer puis de l'éviscérer grâce à ses griffes nouvellement apparues. Cependant, si elle espérait une exécution simple, elle est loin de connaître la meilleure guerrière d'Apokolyps, qui parvient à libérer ses bras grâce à sa force dépassant de loin les critères humains.
Une confrontation brutale s'engage alors, entre la puissance physique exceptionnelle de la jeune femme, enragée par l'absence de son époux et la provocation ennemie, et la froide détermination mécanique et mathématique de la conscience artificielle.

Les coups pleuvent, la violence est terrible. Aucun mot n'est échangé, seuls les impacts contre la chair et la forme de métal liquide se font entendre dans cette pièce close, étouffante.
Cependant, malgré sa détermination, malgré ses pouvoirs et son expérience, Barda demeure un être vivant, aux limites surhumaines mais qui existent néanmoins ; à terme, elle se fatiguera. A terme, l'ennemi qui semble ne jamais reculer, ne jamais s'affaiblir, cet ennemi-là l'emportera.

Mais ce terme n'arrivera pas.

Car, alors que l'affrontement continue, alors que les deux êtres s'acharnent, la planète Eden se met à... trembler. Un bruit sourd, terrible se fait entendre tandis que les vibrations déséquilibrent Barda et la créature métallique. Cette dernière, tandis que les coups s'échangent encore, semble soudainement moins réactive, plus absente, moins concentrée par son combat.

Cependant, avant que Barda puisse vraiment en profiter, la guerrière est elle-même projetée au sol, comme son adversaire. Les tremblements se font de plus en plus fort, et le sol est soudainement brisé en son sein par l'apparition brutale d'un... arbre.


Gigantesque. Imposant. Terrifiant.
Inattendu.

L'arbre apparaît depuis les fondations mêmes de la planète Eden, et est parvenu à briser le métal pour grandir immédiatement, avec une force et une puissance qui dépassent toute mesure. Et avant même que la conscience derrière la transformation de ce monde réagisse, Barda peut soudainement entendre une voix bien familière, et sûrement agréable, s'élever depuis les cimes de l'arbre.

"Beaucoup d'erreurs ont été commises aujourd'hui. La plus importante nous concerne, bien sûr."

Des plus hautes branches de l'arbre s'échappe alors Mister Miracle, qui accomplit un salto avant de se retrouver au sol, sur les épaisses racines apparentes.

"Impossible. Votre unité de vie est emprisonnée dans un cocon inviolable... dont aucun Humain ne peut s'échapper."

La forme métallique est à moitié accroupie, et fait rapidement pousser de nombreuses armes sur son corps. Elle n'est qu'à quelques mètres devant Barda, qu'elle semble avoir oublié pour se concentrer uniquement sur son époux.

"Voici ton erreur la plus importante, créature. Parmi tant d'autres, à commencer par t'attaquer à Eden... à cette merveille naturelle. Cela ne pourra jamais être pardonné. M'entends-tu ?"

Son regard azur se plonge dans le crâne de la créature. Cette dernière ne peut y découvrir qu'une détermination terrible, froide - terrifiante.

"Jamais je ne le pardonnerai. Jamais je ne l'accepterai."

Sa voix est sèche, autoritaire. Toute douceur, toute joie de vivre a disparu. Le sympathique et jovial Mister Miracle a disparu. Le feu, qui couve depuis si longtemps sous la surface apparente de joie de vivre et de gentillesse, est trop fort ; ses flammes sont trop intenses. Le feu a fait fondre le vernis. Sa nature même prend le relais.

"Et toujours tu le regretteras."

Sans lâcher l'ennemi du regard, Scott Free appuie sur quelques boutons de son costume, sur son avant-bras. Soudain, un puis deux puis trois puis quatre autres arbres apparaissent, et brisent le sol de métal liquide. La créature ne peut réprimer un bruit inhumain, artificiel ; un hurlement. Mister Miracle ne s'en émeut pas.

"Je reprends : ton erreur la plus importante. Ce n'est pas d'avoir attaqué Eden. Ce n'est pas d'avoir brisé cette harmonie. Ce n'est pas d'avoir ruiné notre séjour. Ce n'est pas de m'avoir torturé."

D'autres arbres arrivent, pour accompagner le discours.

"C'est de nous avoir pris pour des Humains - ce que nous ne sommes pas."

Les secondes s'égrènent, la voix terrible de Mister Miracle s'élève comme les phénomènes naturels qui brisent peu à peu le métal, qui s'effrite comme la neige au soleil.

"Nous sommes d'Apokolyps. Nous sommes des Néo-Dieux. Nous sommes bien, bien au-delà des Humains - et bien, bien supérieurs à une pathétique intelligence artificielle."

Lentement, ses yeux glissent pour se poser sur son épouse. Celle-ci connaît son homme doux, tendre, gentil, attentionné, ouvert aux autres, déterminé à toujours aider autrui ; mais elle le connaît aussi dur, intransigeant, déterminé à vaincre et à punir ceux qui le méritent. Scott Free offre toujours une chance aux autres - mais une chance seulement.
L'Univers est large, l'Univers est dangereux ; chaque forme de vie peut se tromper, et mérite une deuxième chance. Mais si elle la gâche... si elle cause du tort à autrui... Mister Miracle ne tendra pas à nouveau la main qui a été mordue. Il y a deux êtres en lui : le doux et bon amoureux des Terriens, et le Néo-Dieu élevé sur Apokolyps, abandonné par son père et obligé de survivre à tout prix ; c'est à ce dernier que tous ont affaire à ce moment.

"Mon aimée... montre-lui. Montre-lui pourquoi nous sommes craints dans tout l'Univers."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Lun 5 Oct 2015 - 20:30

Alors que Big Barda allait lancer l'offensive après s'être libérée de l'être métallique, elle vit apparaître sortant du sol un arbre immense et rayonnant. Un spectacle magnifique, apaisant. Elle ne pût s'empêcher de ressentir une joie extrême en voyant une forme de vie végétale après ces heures passées dans une ville sombre et immonde qui avait recouvert la belle planète qu'était Eden. Mais surtout, une joie inqualifiable emplit son cœur quand elle entendit par la suite la voix si particulière de Scott. Particulière parce qu'elle était l'unique voix dans l'Univers qui savait la réconforter, lui faire comprendre qu'elle était quelqu'un de bon et non un pantin comme elle fut autrefois entre les mains de Darkseid.

Se posant à leur hauteur, il fixa la forme métallique d'un regard incroyablement effrayant pour quiconque s'opposerait à lui. Il lui fit comprendre son erreur effectivement fatale. Le Mister Miracle imposant et sans pitié était le même doux et miséricordieux pour lequel la Néo-déesse se battait. Il n'allait pas laisser cette entité s'en sortir comme ça, et c'est ce qu'on appelait rendre justice.

Barda, le menton baissé en regardant la créature au sol, releva la tête pour rendre à son époux le regard aimant qu'il lui donnait. Il était enfin là, face à elle. Quelques heures, quelques minutes sans savoir ce qu'il advenait de lui avait suffit à la déstabiliser un court instant un peu plus tôt. Mais tout était enfin terminé.

Bientôt terminé.

L'apparition des somptueux arbres avait semblé affaiblir l'intelligence artificielle. Misérable, le regard métallique vide, elle allait subir la colère des Néo-dieux. Scott avait accordé à son épouse de donner le premier coup. Intransigeants, ils se devaient de punir la cause du mal d'Eden et surtout son impudence à les avoir considérés comme de simples humains. L'Apokoliptienne hocha la tête et empoigna sa Mega-Rod.

L'impact fut assourdissant et d'une puissance extrême. Le métal qui recouvrait la planète commençait peu à peu à se fendre suite à l'émergence des arbres, et dans peu de temps tout disparaîtrait avec la défaite de celui qui avait orchestré cela. Voir Eden renaître le jour de leur anniversaire de mariage ne rendrait Barda que plus heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 6 Oct 2015 - 21:50
Un bruit de fin du monde agresse soudain l'ouïe des deux Néo-Dieux.

A moitié crissement de métal, à moitié hurlement d'agonie, le son est une torture, qui retranscrit parfaitement le phénomène qu'est en train de découvrir l'intelligence artificielle qui a cru pouvoir contrôler et gérer entièrement la planète Eden, et les deux touristes qui espéraient y passer un temps précieux et agréable. L'erreur est terrible, et douloureuse ; cela ne créé aucune pitié, aucun remords chez les deux exilés d'Apokolyps.

"C'est... impossible."

La voix mécanique et désincarnée de la conscience mécanique résonne tout autour de Barda et de Scott Free. A leurs côtés, les arbres continuent de pousser, grandir et naître à un rythme effréné.

"Vous étiez dans un cocon. Notre... organisme a recouvert la planète. Le plan était parfait."

Alors qu'il évite la naissance de deux immenses arbres qui seront bientôt centenaires, le Néo-Dieu esquisse un sourire sous son masque.

"Parfait ? Rien n'est parfait, ma chère, uniquement le regard de mon épouse. Et oui, j'étais dans un cocon... idéalement conçu, totalement étanche, avec de nombreux dispositifs pour bloquer les sorties et torturer son infortuné occupant. Un chef d'oeuvre de piège, une prison magnifique. Mais, vois-tu, ma chère... je suis Mister Miracle."

Il saute sur une branche, et s'élève avec l'arbre pour exploser définitivement le plafond, qui tentait de résister jusque-là à la pression de Dame Nature reprenant ses droits.

"L'ultime artiste de l'évasion. Objectivement, tu ne pouvais pas lutter."

"La... la planète était recouverte. Contrôlée."

"En effet. Ta forme de métal liquide a recouvert entièrement la surface de la planète Eden, et a asphyxié entièrement ce bijou naturel. C'est un crime, un crime odieux d'avoir ravagé une telle merveille ; et c'est parce que c'est un crime que j'ai décidé de te châtier comme tu le mérites."

"Mais..."

"Si tu avais seulement envahi Eden, si tu avais annexé une partie de la planète - je t'aurais laissé. Je t'aurais fait partir. Mais tu as fait plus : tu as été trop gourmande. Tu as voulu entièrement recouvrir Eden, et tu l'as fait en quelques heures à peine ; c'est inacceptable. C'est un crime, d'autant plus que nous venions ici pour prendre un peu de temps pour nous. Et je ne supporte pas les crimes."

Le crissement métallique continue, avant de s'achever dans une explosion sonique brutale.
La centaine d'arbres née grâce à Mister Miracle a repoussé, brisé et anéanti définitivement la surface métallique. Même si la forme d'acier liquide est encore un peu présente, en miettes tout autour d'eux, il est clair que la planète Eden commence à reprendre ses droits ; la preuve en est le ciel bleu qui accueille soudain les deux Néo-Dieux, qui peuvent enfin poser les yeux dessus.

"Et c'est pour cela que tu as été châtiée. J'en suis désolé, mais... tu ne m'as pas laissé le choix."

Ces quelques mots ne sont qu'un murmure. Son regard azur se perd sur le paysage encore balafré d'Eden, même si la Nature reprend peu à peu ses droits.

"J'espère n'avoir pas été trop long..."

Scott s'est tourné vers Barda, et sourit en lui tendant la main. Et même si son expression demeure triste, car stopper une vie même artificielle, même coupable d'un tel crime, demeure une blessure pour lui, il est soulagé ; le cauchemar est bientôt terminé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

L'Eden n'a plus de jardin [Big Barda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'Eden n'a plus de jardin [Big Barda]
» Jardin d'Eden
» Jardin d'Eden
» c'est pas ca le jardin d'eden?
» Vers le jardin d'Eden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-