Red Riders In The Sky [PV ATRO]

Invité

MessagePosté le: Lun 17 Aoû - 17:30
Depuis combien de temps suis-je ici déjà ? Le temps passe tellement vite qu'on ne le voit pas passer ici bas, dans ces infernales terres désertiques ou nul âme ne peut vivre. A part des monstres, des Red Lanterns. Nous sommes des prédateurs, des démons exilés sur une terre semblable à la définition elle même de l'enfer. Un océan de sang, une faune et une flore morte. Havania était le paradis à côté de ça. Des terres riches à perte de vues et des êtres à la beauté convoitée. Mais j'ai perdue mes ailes et suis tombé bien bas, entouré de ces êtres vêtus de rouge, tous consumé par la rage.

Avec à leur tête un démon si puissant que lorsque l'on prononce son nom, l'univers en entier se met lui même à trembler. Atrocitus, l'homme qui m'a offert sur un plateau d'argent toute la douleur que j'avais en moi. Comme certains terriens le disent, " la vengeance est un plat qui se mange froid ". Je comptais bien lui faire découvrir cette phrase prochainement. La rage me consume à chaque fois que j'aperçois son visage vil et effrayant.

Mais je n'ai pas peur, car si j'ai pu affronter mes souvenirs, je saurais comment l'affronter, à maîtriser toute cette haine qui réside en moi. D'un certain côté, je l'ai toujours admiré, j'ai appris ce qu'il lui était arrivé à lui et à sa famille, assassiné sous ses propres yeux, tout comme ma foutue mère. Aujourd'hui je crache sur sa tombe pour ce qu'elle m'a fait enduré, à force de vouloir me trouver un prétendant, elle a causé notre perte à tous.

Tout ça pour son égo absurde. Ou bien... Peut-être est-ce de ma faute ? En fait, je ne sais plus. Avec cette bague à mon doigt je n'arrive pas à réfléchir correctement. Surtout lorsque ses souvenirs refont surface. Ces démons du passé me hante... Comment pourrais-je oublier tout ça... ?

Je lève mes yeux au ciel, mes deux pupilles dorées qui autrefois était d'un bleu presque transparent. Consumé par la rage, elle aussi. Toujours... Cette haine.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 18 Aoû - 14:16
Ysmault, Quartier Général des Red Lantern. Mon nom est Atrocitus. Je n'ai généralement pas besoin d'en dire plus, pas besoin de me justifier. Je suis presque une légende pour l'univers. Seul mon nom suffit à évoquer la terreur chez mes ennemis, mes alliés et des personnes que je ne connais même pas. Ma vendetta contre les Gardiens date depuis des années, et pourtant elle ne fait que commencer. De toute mon existence, je n'ai tué que deux Gardiens, Krona et Scar, même si je n'ai pas été fichu de liquider ce dernier seul. J'ai vaincu Sinestro et son corps, j'ai corrompu Jordan. Mon but est de protéger l'univers de ces prétendus Gardiens, et me venger du Green Lantern Hal Jordan et de l'ancien, Sinestro. Et malgré la peur, la terreur que j'inspire, la seule personne à être parvenue à me duper est l'une de mes propres camarade, mon bras droit Bleez.

La plupart des Red Lantern ne l'aiment pas beaucoup. Il faut dire qu'elle est hautaine, fière de sa personne. Elle est pourtant nécessaire et avec Rankorr, l'une de mes plus intelligentes coéquipières. Malgré sa traîtrise et ses nombreuses conspirations, j'ai plus que jamais besoin d'elle pour la suite de mon plan. Et dire qu'avant, elle n'était qu'une simple pantin comme les autres.

Les images défilent devant moi. Un Red Lantern est mort, et je me sert de son sang pour demander à l'univers ce qui lui est arrivé, et où en sont les différents corps. Il s'appelait Véon. Assassiné par les membres restant du Corps de Sinestro. Les images se précises. Les Sapphires ont attaqués Korugar, planète originelle de l'ancien Green Lantern. Sinestro a tenté une riposte, mais beaucoup de ses hommes ont rejoins l'au-delà, et Sinestro s'est fait capturé. Ils ne sont plus qu'une poignée, désormais, à agir sous le nom de la peur.

Le sang, ou plutôt le napalm de Véon à finit par brûler sa chair lorsque je sang une présence derrière moi. Une présence féminine, pleine de suffisance. Je n'ai pas besoin de me retourner pour comprendre à qui j'ai affaire. J'arrache la tête de Véon d'un coup sec et, sans détacher mes yeux de son corps, le lève pour qu'elle voit bien en évidence le crâne.


" Encore un. "

Il se tourne vers Bleez. Ces yeux pénétrant son magnifiques. Elle devait être extrêmement belle, avant de sombrer. Mais son esprit stratégique me complète. Elle pense à des choses qui me passent généralement au dessus. Le point positif, c'est que si il lui prend l'idée de me trahis une nouvelle fois, je le saurais, et je ne me contenterais pas de la maltraiter. Ce sera ... Une perte accablante. Mais je m'en remettrais.

" Tu aura très bientôt ta vengeance, Bleez. Je dois te montrer quelque chose "

Les mots sont implacables. A l'évidence, je ne souhaite pas essuyer de refus. Il ne vaut mieux pas pour elle. Ce que je vais lui montrer est une étape. Une pierre posée sur le long escalier qui marque sa vengeance. Notre vengeance.


" Sinestro est à l'agonie. Les Sapphires l'ont capturés. Capturés. Il n'en tient qu'à nous de terminer le boulot."

Malgré tout mes efforts, je ne parvient pas à retenir le napalm qui coule de ma bouche. Un jour, Bleez m'a dit que ma haine s'épuisait. Que le corps de Krona ayant disparut, il n'avait plus de raison de s'énerver. Mais c'est faux. Le simple fait de se rappeler ces noms ... Manhunters, Sinestro, Jordan, Gardiens ... Sa rage est plus mûre que jamais. Il ne cessera jamais d'haïr.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 18 Aoû - 14:37
Mon regard se pose sur lui, sur ses deux pupilles tous aussi dorée que les miennes, bien qu'avec une lueur plus féroce... Plus machiavélique. Son grand corps transpire la haine lorsqu'il arrache la tête de Véon. Mon expression reste neutre, je n'ai jamais vraiment sympathisé avec lui de toute façon... Et qu'en avais-je à faire ? Il pourrais très bien coupé la tête de toutes les Red Lantern, cela m'importerait peu. En revanche, s'il s'attaquerait à moi, ce serait un autre soucis...

Il me montre le crâne, le met en évidence et je le regarde, avant de poser mes yeux sur celui que l'on nomme notre " chef ", bien que j'aimerais qu'il en soit autrement. Tout ce que j'espère c'est que sa haine le perdra et qu'il finira en cendre, consumé par mes propres flammes. Un sourire naît sur mes lèvres à cette pensée. Je l'entend me parler de vengeance et mon sourire demeure, comme si les images défilaient. Le corps de Sinestro mort, ses yeux vide de toute présence de vie et le corps meurtrie, son sang dégoulinant à flots.

Sa voix est de fer et d'acier, tranchante comme une lame aiguisée. Et je l'écoute, car que je sais qu'il est puissant et qu'il me sera utile pour ma vengeance finale. Il pense se servir de moi, mais c'est en réalité moi qui me sert de lui. J'ai appris à lire entre les lignes et je sais qu'il s'est toujours méfier de ce je représente pour lui, une gêne et à la fois une puissance intelligente dont il aurait besoin pour accomplir sa destinée.

Je grimpe les escaliers avec lui, le voyant lire le destin grâce au sang de ce futile Véon. Et sa phrase éveille des picotements d'impatience en moi. La rage m'habite, elle me rend folle en circulant dans mon corps comme un nectar divin. Ce foutu Sinestro... Je vais pouvoir le tuer, enfin, de mes propres mains.

- L'heure de la vengeance à sonné... Attaquons les. Les Sapphires ont du perdre beaucoup de soldats durant la bataille... Le mieux serait d'agir maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 18 Aoû - 18:14
Son visage est impénétrable. Est-elle toujours comme avant ? Complote t'elle secrètement contre moi ? Je n'ai aucun moyen de le savoir. Pourtant c'est moi qui l'ai crée. Je suis presque en train de comprendre Krona. Une simple erreur a provoqué la destruction de Ryut, de ma famille, de mon peuple. Bleez serait elle une erreur de ma part ? C'est moi qui l'ai créée, en la plongeant dans l'océan de sang. Si tel est le cas, alors elle pourrait bien provoquer ma perte, et celle des Red Lantern. Devrais-je la tuer sur le champ ? Non, elle m'est bien utile pour le moment.

" Sinestro n'est pas notre priorité numéro 1. Que nous ayons à affronter les Sapphires ou son propre Corps est la même chose. "

Ma vendetta s'applique à Sinestro, mais aussi aux Gardiens et aux Green Lantern. J'ai donc tout le temps de m'occuper de cet enfoiré. Mais Bleez ? Une fois le corps jaune éliminé, elle aura toujours la rage, j'en suis convaincu. Elle aura la haine d'avoir été enlevé à sa vie luxueuse. La haine de vivre. Mais à ce moment là, rien ne l'empêchera de monter une rébellion, et d'avoir le corps. Et les Gardiens pourront continuer leurs méfaits. Moi, j'ai besoin d'elle pour attaquer Oa, Odym, et Korugar. Autant tout faire en même temps. Nous pourrons ensuite régler nos différents.

" La branche des Sapphires qui ont attaqués Korugar est extrémiste. Ils tiennent une planète en otage. Tôt ou tard, Jordan tentera de libérer son ennemi afin de le juger. Nous les éliminerons à ce moment précis. Suis moi "

Je lévite quelques secondes dans les airs, me retourne et me met à voler vers un point précis. Je me retrouve, en quelque secondes, devant un mur de crâne. Il se nomme le mur de la rage. Les crânes des morts de Ryut et des Red Lantern reposent ici, nous prouvant à quel point nous devons nous servir de notre haine pour tous les venger. Crachant du napalm sur la tête de Véon, je contemple son œil et le reste de sa chair exploser et se dissoudre, afin de ne voir guère plus qu'un crâne brillant. Je le pose ensuite à l'extrémité du mur, puis pose ma main sur son crâne quelques instants, plus pour réfléchir que me recueillir. Véon, aussi hideux soit il, avait une famille, des amis, et une tragédie qui l'avait poussé à devenir un Red Lantern. Il était mort en héros en combattant ces chiens de Yellow Lantern. Je n'ai rien contre les Sapphires. Tôt ou tard, soit les Green Lantern, soit les membres de son corps viendront le chercher. Ce moment là, je viendrais les cueillir. Pas avant. Sinestro n'est pas le prisonnier des Sapphires. Il est mon prisonnier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 18 Aoû - 20:53
Je vois... Il voudrais attendre que les Green n'agisse pour tous les attaqués en même temps, mais sommes nous assez nombreux ? Nous avons des soldats, certes, mais pas autant que les Green ou les Sapphires. Et puis les Green et leurs foutues volonté... J'en avais croisé un par le passé, un certain Guy Gardner... Autant dire que je voulais qu'ils soient tous morts, tous comme les pensées d'Atrocitus en cet instant je suppose.

Si je reste uniquement au côté de cet homme qui a perdu sa femme et sa fille c'est parce que je sais qu'il est puissant. Car grâce à lui nous régnerons en maître sur toute la galaxie en entière. Et j'espère bien que d'ici là il ne perdra pas toute sa rage... Je vais avoir malheureusement besoin de lui et lui de moi. En revanche, je refuse qu'il dise que Sinestro n'est pas notre priorité. Pour moi, il l'est. Cet enfoiré à usé de mon corps comme il le voulait, avec ses Yellow Lantern. Il m'a humilié... Aujourd'hui c'est à mon tour de l'humilier. Je vais lui faire ressentir toute la rage qu'il y a en moi.

Je le vois qui flotte dans les airs et me met à mon tour à flotter pour le suivre. En un instant nous, nous retrouvons devant le mur de la rage. Devant tous ces êtres que nous avons pour la plupart tué, ou peut-être même torturé. Avec tout le sang que j'ai sur les mains, je ne me souviens pas de chaque mort que j'ai exécuté. Hormis de ces Yellow Lantern...

Je suis le grand corps de notre soit disant " chef ", il n'a pas une once de grâce en lui. Seulement de la terreur et de la rage à l'état pur. Il se déplace comme un fauve qui recherche sa proie et puis finalement, il asperge le crâne de Véon pour pouvoir n'en retirer que son crâne qu'il pose sur le mur avec tant d'autres. Je m'approche de lui, venant caresser le crâne de ce cher Véon avec un sourire.

- Il était inutile... Mais il aurait pu nous servir pour cette bataille. On va avoir besoins de beaucoup de soldats.

Je me retourne vers Atrocitus, les mains sur les hanches tout en regardant ces deux petites pupilles dorées qui ne m'effraie plus.

- Tu compte donc attendre que les Green n'arrive... ? Je ne suis pas d'accord avec ça. Nous devrions plutôt attaqué maintenant. Les Green sont nombreux et tu sais aussi bien que moi qu'avec aussi peu de soldats nous allons tous périr, fit-je en fronçant mes sourcils.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 19 Aoû - 17:14
Encore une histoire de nombre. J'apprécie de moins en moins le comportement de ce qui est sensé être mon bras droit. Elle fonce tête baissée, conteste mes ordres. Je me demande combien de temps nous allons continuer à cohabiter avant de nous lancer dans un combat à mort dont je connais d'ores et déjà le gagnant.

" C'est comme cela que tu considère un Red Lantern ? Inutile ? Véon n'était peut être pas exceptionnel, mais c'était un guerrier. On ne gagne pas une guerre sans perdre des soldats, mais si on perd des soldats avant même que la guerre ne commence, alors nous sommes fichus. "

Venant de moi, ces mots claquent comme un fouet. Bleez peut sentir ma haine indicible, qui n'est pourtant pas totalement tournée vers elle. En cas de faute et de perte, la responsabilité est tourné vers le chef. Je suis le chef. Et j'ai manqué à mes devoirs. La preuve en est de ce crâne de Véon.

" Aucun soldat n'est inutile, Bleez. "

S'il n'en tenait qu'à moi, je partirait abattre tout ces Yellow Lantern seul, ou en compagnie de ma subordonnée uniquement. Mais ils sont dispersés aux quatre coins de l'univers, et une fois Sinestro mort, Mongul ou un autre lancera une vendetta contre les Red Lantern. Nous avons besoin de tout sauf de cela maintenant.  Je me tourne désormais vers Bleez et marche vers elle. Quelques centimètres seulement nous sépare à peine. Je la dépasse d'une ou deux tête. Je regarde ses yeux comme si je regardais le sol.

" Ose tu contester mes ordres ? Douterais tu de ton pouvoir, de ta force ? J'ai vaincu Hal Jordan et ses Green Lantern une fois, lorsque j'ai programmé l'attaque contre le vaisseau de Sinestro. J'étais la seule tête pensante de l'attaque, et je les ai vaincu. Pense tu sincèrement que je programmerais une attaque maintenant avec seulement notre armée de Red Lantern ? Pense tu que je sois assez idiot pour n'avoir aucun plan ? "

Mon regard est dur et tout aussi impénétrable que le sien, mais il ne faut pas être devin pour comprendre que je suis extrêmement en colère. Je le suis toujours, naturellement, mais cette fois j'ai vraiment l'impression que celle qui est sensé m'être inférieur n'en fait qu'à sa tête et me prend hmm ... Comment dit Jordan ? Pour un con. Mais avant que l'envie ne me prenne de la menacer de nouveau, je me souviens du pourquoi je l'ai appelé. J'émet un léger grognement en me retournant

" Et n'oublie pas, Bleez, que nous sommes déjà morts. Il me semble t'avoir demandé de me suivre. "

Laissant là le mur de la rage - et sa mauvaise foi -, il se rendit vers le but principal de sa destination. Au bout de quelques longues minutes, il continua sa course vers une météorite géante, où avait été construit plusieurs tours d'aciers et de quartiers. La seule chose qui n'empêchait pas la météorite de s'en aller était les chaînes construites par trois Red Lantern qui la retenait à Ysmault. En réalité, ceux ci se relayaient avec d'autres Red Lantern pour ne pas finir épuiser. La seule chose qui les empêchaient de se battre entre eux était le courroux d'Atrocitus, et celui, tout aussi fort que lui, d'une chose, d'une entité mystérieuse qui les terrifiait et dépassait de loin leurs haines propres. Sans s'arrêter, il vola jusqu'au centre de la météorite, puis se posa au sommet d'un long escalier. On pouvait y voir la place principale, ainsi qu'un escalier d'acier menant à une grande batterie, moins imposante évidemment que celle d'Ysmault.

" J'ai appelé ce vaisseau le Shard. Il permet à plusieurs groupe de Red Lantern de se déplacer d'une planète à une autre sans consommer d'énergie, puisqu'elle se déplace à une vitesse extraordinaire grâce à l'essence du Butcher. Il est l'un des piliers de mon plan pour anéantir nos ennemis. "


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 19 Aoû - 18:15
Je sens la haine qui grimpe en lui et le vois s'approcher de moi. Son regard se pose dans le mien. Sa haine crépite tout autour de lui et un sourire s'affiche sur mes lèvres, je la sens tout autour de nous, qui sort par tout les pores de sa peau. Tant de rage... Tant de haine dans cette voix et dans ces deux pupilles dorées qui me fixe avec dureté. Je l'envie presque. Pour moi Véon était inutile, comme tous les autres d'ailleurs, le seul qui en valait vraiment la peine ici c'était Atrocitus. Mais moi aussi, également. Si nous n'étions pas là, les Red Lantern n'auraient pas la réputation qu'ils ont aujourd'hui.

Il continue à me parler, me crachant ses paroles au visage. Des ordres... ? Je t'en mettrais bien là où je pense des ordres. Je suis Bleez, une Red Lantern, une guerrière qui n'a pas la moindre pitié et qui possède toute la liberté dont elle a envie. Des ordres... Même si tu est notre chef, je n'ai pas à recevoir d'ordres de quiconque et surtout pas de toi. Si tu me crois inférieur à toi, tu te met bien le doigt dans l'oeil. Je suis celle qui te dépasse et bien de loin. Un sourire reste sur mon visage, exprimant la profonde rage que je possède en moi en cet instant. Si je n'avais pas su la contrôler et lui la sienne, nous serions déjà entrain de nous battre comme deux animaux sauvages.

- Des ordres... ?, fit-je avec un sourire en coin.

Je ne rajoute rien de plus, mais je n'en pense pas moins. Et je le suivis, il nous mena vers une météorite géante ou avait été construit plusieurs quartiers. Tout avait était fait d'acier. Jamais je n'avais vu ça auparavant. Aurait-il construit tout ça dans le plus grand des secrets ? Ça ne m'étonne guère de lui... Et de son sens de l'autorité. J'aurais presque vu deux statues construit en son nom et exprimant toute la grandeur de sa rage.

Il m'expliqua en quelques mots ce à quoi pouvait bien servir ce vaisseau et cette batterie. Des déplacements instantanés à une planète en l'espace de quelques secondes... Ça me plaisait bien, il avait vu les choses en grand.

- Qu'est-ce que tu as en tête ? Tout ça m'a l'air bien imposant... Mais j'espère que ce n'est pas juste une impression. Tu aurais quand même pu me dire que tu avais construit ça, fit-je avec une moue enfantine en me tournant vers lui.

Il faut dire que j'aime bien faire joujou avec les jouets des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 17:55
J'écoutais attentivement Bleez tout en regardant le vaisseau. C'est une arme de guerre. Mais aussi une arme pour le moins voyante, qui exclu tout effet de surprise ... Et toute discrétion. Une arme qui attire d'autres personnes.

" Pourquoi je ne te l'ai pas montré avant ? Parce qu'alors rien ne t'aurais empêché d'aller sur Korugar ou Qward seule pour utiliser le Butcher et éliminer Sinestro. Pourquoi je te le dis maintenant ? Parce que les Gardiens mordront la poussière dans peu de temps, et que je doute que ce vaisseau fasse long feu lorsque sa construction sera terminée. "

Pourtant, les Red Lantern restés sur Ysmault avaient travaillés d'arrache pied pour que la moindre parcelle d'acier soit resplendissante. Cependant elle n'allait pas briller longtemps, tout simplement parce que le vaisseau serait une pièce maîtresse de ma prochaine attaque contre les Gardiens. Une. Parce qu'il y en a d'autres. Mais également parce qu'une piètre menace avançait plus rapidement. Quelques secondes à peine après ma réponse, Zilius Zox les rejoignit presque essoufflé. Il brillait d'une lueur rouge, signe que la rage qui le traversait était vive, et surtout qu'il avait beaucoup combattu.

" Chef ! On se fait attaquer par des fils de ... "

Il ne pu terminer sa phrase caractéristiquement vulgaire qu'il fut foudroyé par une lumière que Bleez et moi même ne connaissons que trop bien. Zox fut expulsé à quelques mètres, momentanément hors combat. Arkillo, Karu-Sil, Romat Ru et Low leur faisaient face. Quatre membres survivants du Corps de Sinestro. J'avais lu leur arrivée dans la prophétie dictée par le sang de Véon. Je les avaient laissés venir, afin de tester le Shard. Je n'avais pas besoin de leur demander ce qu'ils nous voulaient, la prophétie de sang me l'avait montrée. Ils voulaient que les Red Lantern aident Sinestro à échapper aux Star Sapphires, afin que son corps et le notre puissent faire alliance par la suite. Ils n'ont tout bonnement pas compris que la moitié des Red Lantern à pu être crée à cause de ses agissements. Ils seront tous juste bon à servir d'exercice et à crever en cet endroit maudit. Autant lancer les hostilités avant qu'ils n'ouvrent leurs bouches de détraqués.

" Vous avez fait une erreur si grossière que je rirais si ma rage contre vous n'était pas si grande. Vous êtes venu nous demander de l'aide ? J'ai déjà répondu à l'ancien Green Lantern que jamais je ne m'allierai avec lui. Maintenant que vous avez eu votre réponse, ce lieu sera votre tombeau. "

Ils ne s'attendaient pas à ce que je m'attaque à eux si vite. En quelques secondes, je suis dans les airs, sur Arkillo. Ils n'ont pas le temps d'activer leurs anneaux. Prenant Low par la gorge, je précipite mes deux ennemis au sol, laissant les deux autres à Bleez. Elle complote peut être contre moi, mais j'ai toute confiance en elle dans ce genre de situation. Je leur suis supérieur. Ils ne me font pas peur. Mais quand je les vois, avec leurs costumes, ils me rappellent Sinestro. Et ça, ça m'énerve à un point non imaginable. Je lève mon poing vers Arkillo et lui donne un coup de poing, et de l'autre main, envoie une vague d'énergie rouge sur Low, qui se retrouve plaqué contre un immeuble. Mais l'effet de surprise étant passé, le combat risque d'être plus sérieux dans quelques instants ... Du coin de l'œil, je vis Skallox arriver vers nous. D'un signe de tête, je lui ordonne d'aller prêter main forte à Bleez ...

" Comment voulez vous espérer notre aide, alors que le corps de Véon témoigne de vos pulsions meurtrières impardonnables ? "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 21 Aoû - 20:49
Je l'entend me parler et j'avoue qu'il a raison sur certains points, entre autre sur celui que ce vaisseau ne va pas faire long feu. Et il a eu aussi raison de ne rien m'en dire, car il savait très bien que j'aurais voulus détruire tous les membres des Yellow Lantern à moi seul, quoi que... Ça ne m'aurait pas déranger, mais seule, j'aurais sûrement du y laisser ma vie, je ne suis pas bête, je sais très bien que ces Yellow Lantern sont vicieux. Ma rage est si grande en leur présence que j'ai parfois du mal à me contrôler.

Mais ma rage est si grande contre eux que je n'aurais pas pu m'en empêcher. Je serais directement partis pour tous les tués. D'un côté, je lui en veut, car il ne m'a pas laissé l'occasion de me venger. J'aurais tellement voulus tenir la tête arrachée de Sinestro entre mes griffes... La rage crépite une énième fois et plus encore lorsque cet imbécile de Zilius se ramène avec le souffle court... Comme... S'il s'était battu ?

Une grande lumière jaune s'abattu sur le pauvre diable et trois têtes que je ne connaissais que trop bien débarquèrent. Je sentais la rage d'Atrocitus par tous les pores de ma peau, elle était si puissante que j'en frétillais d'impatience. Un sourire sadique naît sur mon visage et la rage grimpe en moi. Je vois Atrocitus qui fonce sur Arkillo et Low après de brèves paroles pleines de rage. Ce n'est pas juste, c'est toujours lui qui prend les plus gros morceaux !

Je me retrouve donc face à cette salope de Karu-Sil et... L'autre tête d'oiseau. Super, c'est toujours à moi qu'on laisse les cas désespérer. Ma bague rouge brille d'une lueur sanglante et des images défilent en moi. La mort de ma mère, la destruction de mon monde et la lueur perverse dans les regards de ces lanternes...

Je n'arrive plus à réfléchir correctement, je laisse mes pulsions meurtrières prendre le dessus. J'ai... J'ai envie de sang. Je matérialise deux lassos pour pouvoir attrapés leurs jambes et les fait tournés dans les airs avant de les balancés un peu plus loin au sol. Je me met à rire aux éclats, ma vengeance commence enfin.

- Ici vous êtes sur le territoire des Red Lanterns ! Et vous allez tous crever autant que vous êtes !, riais-je avant de me jeter sur eux.

Je ne faisait plus attention à ce qu'il pouvait se passer autour... Ma rage étant trop intense pour que mes actions soit calculés et réfléchis, je me laissais porter par mon instinct.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 22 Aoû - 14:20
C'était un combat acharné. Low ne servait à rien et ne valait rien pour moi. Toute ma rage était portée vers Arkillo, le second de Sinestro. Un coup porté au visage le fit reculer. Une vague d'énergie rouge l'expulsa au loin. Puis soudain, sans prévenir, Low et Arkillo combinèrent leurs attaques pour tenter de me toucher. Ils avaient à peu près le même type de matérialisation. Des mâchoires jaunes, grandes et puissantes. Mais elles ne m'inspiraient aucune peur. Je n'ai peur de rien. Je suis Atrocitus. Je suis le Red Lantern. Eux, en revanche, devraient craindre ma rage. Car leur chef est l'une de mes principales cibles. A cette simple pensée, un voile rouge m'entoura. Mais avant que je n'ai pu faire un geste, le nombre de mâchoires fut réduit de moitié. Tournant ma tête vers Low, je comprit qu'un allié inattendu m'avait rejoins. Dex-Starr avait lâché un jet de napalm en direction de l'homme au visage de bouche géante, jet qui l'avait brûlé au troisième degré au niveau du ventre. Arkillo, pressé d'en finir et de partir de la planète rapidement, envoya un vif coup de poing sur mon chat bleu. Celui-ci s'écroula comme une poupée de chiffon. Cette position, dans laquelle il était, me rappelais cette attaque que lui avait lancée Abysmus. Et cette attaque me ramenait plusieurs années en arrière, lorsque les Manhunters avaient rasés Ryut.

" Qu'à tu fais à mon chat ? "

La rage était palpable dans mes paroles. Rage. Sinestro. Manhunters. Gardiens. Ryut. Rage. Que m'arrivait il ? Je ne me contrôlais plus. C'est l'une des premières fois que cela m'arrive depuis longtemps. Je me sens en pleine possession de mes moyens. Je n'ai plus ce complexe qui à poussé Bleez à me trahir, à exploiter ma faiblesse. Je me ressentais Atros, l'homme qui faisait parti des Inversions, et qui avait trouvé le courage de les tuer. Sans m'en apercevoir, j'étais au dessus d'Arkillo. Il était désormais presque inconscient. Je continuais de le frapper au visage. La haine qui me traversait soudain ne partait pas. Elle était toujours aussi vive. J'allais finir par le tuer. Mais non. Ce petit salopard méritait un sort pire que la mort. Ne restait plus que Low. Je le sentais approcher derrière moi. S'apprêtant à refermer sa bouche impunément sur la mienne. Devrais je le laisser faire et lui lâcher du napalm ? Non. Il y avait des chances pour qu'il ne subisse aucun dégâts. Je ne connais pas sa race inférieur. Je me retourne donc et enfonce mon bras dans son abdomen, à l'endroit même où mon chat l'avait brûlé. Ma main ressortit de l'autre côté. La retirant vivement, je le laissais s'affaler au sol. Mais son anneau ne partait pas. Il était toujours vivant. Dans cette position et l'état actuel dans lequel il se trouvait, il avait très peu de chance de s'en sortir. Autant le laisser crever comme un chien. Je veux qu'il souffre.





Sous Sol du Shard. Seul les prisonniers de Guerre sont autorisés à entrés ici, ainsi qu'Atrocitus. L'entité qui vit là n'a pas supporté sa défaite à Métropolis. Tout comme les autres entités, elle connaît chaque personne de l'univers, ainsi que ses secrets. Elle voulait aveuglément faire un carnage sur Terre. Elle se refuse à entrer en Atrocitus. Il s'est ramolli depuis la nuit noire. Mais soudain ... Elle sent deux forces rouges. Deux forces exceptionnellement fortes et enragés. Il veut désespérément rentrer dans l'une d'elle. Partager leurs haines. Comprenant que l'une d'elle est Atrocitus, il sourit. L'une des rares fois où il sourit, c'est lorsqu'un carnage s'apprête à avoir lieu. Il prédit une véritable boucherie.

La rage d'Atrocitus ne peut pas être plus mûre. Il le sait, il est une entité. Il est le Butcher.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 23 Aoû - 1:05
On-t-ils la moindre idée de ce que j'ai pu ressentir à ce moment là ? Des images apparaise par flash dans mon esprit. L'assassinat de mère, ce rayon jaune qui lui transperce le corps et mes cris d'horreur qui s'élève en voyant ça. Toutes ces tortures à bord de ce vaisseau sur lequel ils m'ont emmener, la destruction de ma planète qu'ils m'ont forcer à regarder et puis mes yeux, remplis de larmes, mon corps souillé entre les mains de ces brutes, pour l'éternité.

Cette rage ne peut s'arrêter, elle ne s'arrêtera jamais. Elle est en moi, elle fait partis de ce que je suis devenue. Le combat continue, mes yeux reflètent mon âme pleine de haine et d'une vengeance si intense qu'il m'est impossible pour moi de stopper tout ça. Je matérialise deux longues épées rouges entre mes mains, fonçant vers mes ennemis qui se protège avec des boucliers. Mais je continue à frapper, je ne sais faire que ça. Un rayon rouge sort de ma bouche pour abattre leur bouclier.

L'une des Yellow Lantern tombe au sol, c'est une femme, elle me regarde avec ses grands yeux remplis de terreur et j'aime ça. Elle sait que je vais lui porter le coup fatal, elle sait que je vais me régaler de ses entrailles et la rage ne cesse d'influer en moi, toujours plus grande, plus intense. Je m'apprête à lui porter le coup fatal, mais mon épée s'arrête et un autre visage apparaît à la place de cette femme.

Un terrien, dont les yeux bleus azuréen me trahisse. Ne me fait pas ça... Pas à ce moment là. Ne me laisse pas vulnérable... Je ne veut pas fondre devant ton regard, je ne veut pas ressentir cet espoir là que tu ma donner ce soir-là lorsque nous avons regarder les étoiles. Je t'en prie... Ne me fait pas devenir faible.

Soudainement, un énorme poing géant de couleur jaune s'abat sur moi et me fait faire quelques roulés boulés sur le sol plus loin. Je me relève et j'y aperçois son compagnon jaune à la tête d'oiseau qui se dirige vers moi. Va-t-il me tuer ? Faire taire en moi toute cette rage que j'ai ? Non... Certainement pas, ça ne s'arrêtera pas et même après la mort, ma rage ne cessera jamais.

Zillius arrive pour me défendre, il me cri des paroles inintelligibles. Et je me relève, mon corps est secoué tout entier par ce que j'ai vu plus tôt. Dick Grayson... Tu me rend faible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 23 Aoû - 15:25
Je sens toute sortes de choses. La haine, la rage, la peur chez les gens. Mais je sens aussi quand ce genre de chose diminue. Bleez est en danger. Elle qui guettait une faiblesse dans ma rage, c'est elle qui faiblit la première. Si ça ce n'est pas comique ... Prenant à deux mains un Arkillo et un Low à moitiés morts, je me dirigeais à pas lent vers Bleez. Dex-Starr sauta sur mon épaule au moment où je me mis en mouvement. Que pouvait il lui arriver ? Je la croyais forte, puissante, la meilleure d'entre nous. Apparemment, tout le monde peut se tromper. Toujours sans me presser, je sens Zilius qui l'avertit. Elle, qui fut la responsable d'un semblant de rébellion, d'une guerre civile dans mon propre corps ? Elle, qui refusa, malgré la mort imminente, un anneau des Sapphires ? Je n'ai jamais vu ça. Le monde commence à filer d'une drôle de manière.

Romat Ru. Il ne reste que lui sur le champs de bataille, alors que nous étions à deux contre quatre. Cela démontre la montée en puissance des Red Lantern. Le Corps de Sinestro n'est même plus digne d'attention, seule compte son chef. Son fidèle bras droit n'est plus ce qu'il était en combat singulier. Alors que la tête d'oiseau fonce vers une Bleez étonnement affaiblie, je lui jette Arkillo dans le dos, ce qui interromps momentanément sa course et sa tentative d'assassinat vers mon propre bras droit. Bras droit qui risque de ne plus l'être très longtemps, si la faiblesse la prend ainsi trop souvent. Dans notre univers, une faiblesse peut nous coûter extrêmement cher. Posant mon doigt vers Karu-Sil, Low et Arkillo, je lui parlais d'une voix extrêmement calme.


" Que croyait tu pouvoir faire, en venant ici ? Regarde, on vous à eu en étant inférieur en nombre. Votre Corps n'a jamais été une menace, Romat. Sinestro n'était qu'un abruti fini. Il se prétend être supérieur à tout le monde. Il vous commande comme des chiens. Vous êtes pires que des merdes. "

Les mots étaient durs, mais réels. Sans Sinestro pour les soutenir, ils n'étaient rien. Les Green Lantern les dépassaient largement, ce qui signifie qu'ils ne sont pas une menace pour mon propre Corps. Bientôt, alertés par les bruits de luttes et d'explosions, la moitié des Red Lantern étaient présent dans les airs. Tout en continuant de parler, je déplaçais les trois corps vers les escaliers, les attachaient au sol à l'aide de chaines rouges, puis les réveillaient énergiquement. Devant cette vision de cauchemar, seul Arkillo parvenait à maîtriser sa peur. Romat Ru, en pleine possession de ses moyens, ne demandait qu'à se battre, mais ne pouvait rien contre l'Armada de Red Lantern.

" Allez, regarde autour de toi. Et dis moi, des Lantern, qui est le plus grand ? "

Romat fonça sur moi. Mais ce n'était pas mon combat. Au moment où il tenta de me toucher, j'aurai pu lui briser le bras et lui cracher du napalm afin de l'envoyer dans l'autre monde. Mais quelqu'un d'autre avait une plus grande haine pour la cervelle d'oiseau. Je me contentais de voler hors d'atteinte du Yellow Lantern.

" Bleez, torture ce bon Romat devant ses amis. Montre leur ce qu'il leur en coûte de tuer l'un des nôtres. "

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 30 Aoû - 20:20
Je me relève, un peu encore en titubant et sous le choc... Ce que je viens de voir... A faillis me coûter la vie. Ne suis-je pas donc la guerrière de renommée que j'ai toujours été ? Mes... Mes sentiments envers ce fébrile humain serait-il entrain de me faire flancher ? D'ailleurs... Depuis quand est-t-il question de sentiments ? La rage bouillonne en moi... Mais il y a aussi... Ce quelque chose que je n'arrive pas à identifier... En réalité, je sais ce que c'est, mais je ne veut pas en savoir l'existence. Car ça n'arrivera pas, oh non, tant que cette rage bouillonnera en moi... J'anéantirais toute forme vivante capable de me ralentir.

Je vois Atrocitus qui revient vers nous, à présent une dizaine de Red se tient face à nos ennemis. Il semble être vainqueur de son combat et j'ai honte pour mon âme qui ne cesse de bouillonner. Je suis en colère contre moi, mais encore plus contre l'ennemi... J'ai comme l'impression qu'il me nargue, il me regarde de toute sa hauteur et j'ai encore plus de rage envers lui. Il me prend pour une faible, ce que je ne suis pas.

J'ai aussi envie de l'anéantir. Je veut l'assassiner de mes propres mains mais mon objectif et tout autre pour l'instant. Je vois l'homme au visage d'oiseau qui se relève à une vitesse impressionnante et se dirige vers notre chef qui l'évite. Il a oublié une autre personne visiblement... Et Atrocitus me le rappelle. Comme si j'avais besoin qu'il me le dise... Je n'ai pas besoin de lui pour ce genre de chose.

Je fait apparaître deux grandes lames rougeoyantes entre mes mains et me dirige vers le Yellow pour la lui planter dans le genoux.

- Alors... Ça fait quoi de ressentir cette atroce douleur ?

J'attrape son visage entre mes mains pleines de griffes et un sourire apparaît sur mes lèvres.

- J'espère que tu aime ça... Car je vais bien m'amuser avec toi.

Je suis un ange déchu, je suis un démon assoiffé de rage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 8 Sep - 16:56
C'est fini. Il n'y a même plus de combat. Tomar Tu est totalement vidé. Bleez le frappe, encore et encore, jusqu'à ce qu'il soit raide mort. Mais le tuer ne servirait à rien. Il n'est qu'un pion du corps de Sinestro. Une fois ce dernier tué, Arkillo prendra sa place. Après Arkillo, personne. Peut être Romat. Mais celui-ci est également sous notre pouvoir. Ce qu'il faut, c'est les garder près de nous, et leur infliger d'éternels tourments. Pendant que Bleez continue de le battre, je m'approche des trois autres Yellow Lantern, et leurs retire leurs anneaux, un par un. Pour la première fois, je sens que nous pouvons détruire un corps.

" Le pire, c'est que si vous vous énervez de trop, vous finirez dans mon corps, et malgré votre potentiel ne comptez pas sur moi pour vous plonger dans l'océan de sang. Au pire, si comme Rankorr, vous vous souvenez de qui vous êtes et maîtrisez votre haine, je vous tuerai, et l'anneau cherchera quelqu'un d'autre. Dans tout les cas, je suis gagnant, Lantern. "

J'appuyais sur ce dernier mot en retirant l'anneau du doigt d'Arkillo, potentiel successeur de l'ancien Green Lantern Sinestro. Aussitôt, la lueur jaune flambant tout au long de leurs corps s'estompèrent, puis disparurent complètement.

" Je brûle, mais pas comme votre pouvoir. Mon feu est bien plus puissant que le votre, puisqu'il exprime la haine intense et pure. La peur, c'est surfait. Regardez vous, vous tremblez comme des feuilles devant moi. Vous n'inspirez la peur nulle part. Rien que mon nom, Atrocitus, vous fait pâlir. "

Vivement, je prend le cou de Low, à moitié inconscient, et le sert si fort que j'entend ses os craquer. Je regarde ses compagnons. Tout comme les Green Lantern, les Yellow ont beaucoup d'affections entre collègue, même si c'est assez dur à assimiler. Ils s'entendent comme des vieux collègues, des amis. Alors, soudain, je me dis que celui que j'ai sous ma poigne ne me sert à rien, il est simplement un gros bras, il ne sert même pas à Thaal Sinestro et n'a aucune chance de devenir son successeur.

" Tu sais quoi ? Je te laisse partir. Va informer tes collègues ce qui retient Arkillo et les deux autres à Ysmault. "

Puis, d'un geste brusque, je l'envoyais en l'air. Le monstre retomba lourdement dans un lac de napalm pur. Dans un geste de désespoir, Low tenta de sortir un bras noir qui fut rapidement emporté par les vagues de magma. Il n'y eu pas le moindre cri. Il n'en avait pas eu le temps. Tournant la tête vers ses compagnons, je senti leurs regards dépités et impuissants.

" Il faut croire que j'ai oublié de te rendre ton anneau. "

Je me tournais ensuite vers Bleez. La mascarade n'avait que trop durée. Je sentais une force qui grandissait, dans les sous sols du Shard, et ce n'était autre que l'entité. Elle était parfaitement mûre. Le temps était venu. Je levais ma main en m'envolant, un signe que tout le monde compris. Les chaînes rouges se détachèrent d'Ysmault, et la météorite s'envola dans le ciel, le bas crachant des vagues d'énergie rouge.

" Bleez, conserve ta haine. Elle te sera bien utile dans les quelques minutes à venir, puisque nous attaquons Oa et les Green Lantern. J'ai tout ce qu'il faut à ma disposition pour contrôler et gérer l'univers de façon impartiale et pour venir à bout des gardiens, j'espère donc avoir ton plus grand soutien. Souviens toi que je sais lire dans ton cœur, Bleez. Si tu m'aide, ton nom sera connu à travers la galaxie et mieux encore, tu pourra mettre fin au règne de Thaal Sinestro "





[ HRP : Je pense que le rp va bientôt se terminer, en fonction de ton post, sachant que la suite est directement liée à l'event sur Oa. En tout cas j'ai été ravi de rp avec toi Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Red Riders In The Sky [PV ATRO]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Chevalier du Destin - Riders of Destiny - 1933
» T-shirt Kolkata Knight Riders
» [gibbs] US army tank riders
» Ghost Riders II
» [JEU] FMX Riders : Motocross sur Android [Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: Ysmault-