Celui qui emporte un enjeu que nul ne convoite, n’est qu’un perdant.

Inscription : 29/11/2012
Messages : 4211
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 22 Aoû 2015 - 1:49
Barry avait donné rendez-vous à Cyborg au Flash Museum. Flash était dans une partie du musée qui était fermé pour le montage et démontage des expositions non permanentes. Plusieurs musées et/ou artistes à travers le monde faisaient des oeuvres sur le thème des superhéros et bien que le FLash Museum avait une exposition permanente sur le héros centralien, il avait une section réservée pour les expositions itinérantes. L'exposition qui était en train d'être démonté était sur Starman, le héros de Opal qui comme Flash avait lui aussi sont musée. Puis l'exposition qui suivrait était une sur la Justice league. Les deux expositions étaient semi-monté, semi-démonté. Aujourd'hui c'était samedi, les ouvriers n'étaient donc pas à la tâche.

Flash avait convié Victor Stone alias Cyborg à venir le rejoindre. Celui-ci était encore jeune et son arrivée toute récente dans la Justice League était un sujet de discussion plus qu'intéressant. Barry savait mieux que quiconque ce qu'on pouvait ressentir face à ce genre de héros. Devant une déesse comme Wonder Woman, devant un monument comme Superman, devant une légende comme Batman, devant le roi d'une civilisation millénaire, devant un martien unique héritier de son peuple. C'était plus qu'intense, seul Hal ne l'avait jamais intimidé ne serait-ce qu'une seule seconde. Peut-être parce qu'il était fait pour être ami et dès le début, ils s'étaient bien entendus. Il ne se considérait lui même pas comme un "gros canon". Il ne volait pas, n'avait pas de superforce et n'était pas un paranoïaque milliardaire. Il était un petit flic qui essayait de faire au mieux avec se que la nature lui avait donné. C'est ce qui le rendait plus humain, plus accessible et qui faisait que lui avait un musée et pas les autres. Il était celui qui courait avec les hommes, dans leurs rues avec eux. C'était un rôle qu'il aimait et qui lui convenait très bien.

Il savait également que lorsqu'on était entré dans cette ligue on s'y faisait aspiré. Rapidement la ligue avait préséance sur tout. Avec raison d'ailleurs, car les enjeux de la ligue n'étaient pas des moindres et lorsqu'elle appelait il fallait répondre c'était une question de vie ou de mort, pour des milliers voir des millions de personnes. Plusieurs héros convoitaient la ligue, peu était appelé. Les enjeux étaient trop gros, et les dangers trop importants, les 7 "magnifiques" comme les médias les avaient appelés, en avait conscience et c'est pourquoi il n'appelait que rarement des nouveaux. Pour leur laisser leur vie.

Cyborg fut une exception qui s'imposa d'elle-même. Mais Flash savait que personne ne lui avait vraiment parlé. Personne ne lui avait vraiment demandé se que lui espérait de la ligue, se qu'il voyait en elle et est-ce que son rôle lui plaisait. En tant que Héros accessible et humain, il se devait de voir avec lui. C'était son vieux manteau de mentor qui lui rappelait les belles années avec Kid Flash qui lui revenait.  Peut-être était-ce inutile, mais en le faisant il aurait la conscience tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 23 Aoû 2015 - 17:12
Victor avait rendez-vous avec Barry au Flash Muséum. Il ne connaissait pas la raison de cette convocation ce qui ne le rassurait pas vraiment. Cela faisait maintenant environ trois mois qu'ils avaient formé la ligue des justiciers, et même si c'était tout récent, certains des membres opéraient déjà sur le terrain depuis de nombreuses années. Et le jeune Cyborg se sentait petit comparé à tout ces adultes aux pouvoirs divins.

Lorsqu'il franchi le hall d'entrée Victor fut impressionné par la taille du musée. Il y avait une immense statue de Flash au centre du Hall qui fessait au moins dix fois la taille de Victor. Il remarqua par la suite une longue galerie où de nombreux costume étaient exposés : Il y avait surtout des costumes ayant appartenu au Lascars, ou certains de leurs accessoires d'antan comme le premier Pisto-gel de Captain Cold, ou un boomerang de Captain Boomerang. Les noms des ennemis de Flash faisait toujours sourire  Victor, ils était vraiment ridicule et has been. Mais il savait également qu'il ne fallait pas pour autant les sous estimer. Même si au choix Victor préférait devoir affronter l'un des ses affreux plutôt que Doomsday où encore l’infâme Darkseid.

Victor continua sa route le long du musée, cherchant Barry. Les gens ne cessaient de le dévisager, certains lui adressait des sourires, d'autres lui firent des signes de la main. Cyborg n'était pas encore habitué à cette popularité toute naissante. Il répondit poliment à ses interlocuteurs et continua sa route.

Il aperçut au loin Barry qui se tenait dans une partie éloignée du musée, devant des structures d'une ancienne exposition, ou alors une entrain d'être montée il n'en était pas sûr.
Il avança jusqu'à Barry et lui tendit sa main :

- Bonjour Barry, vous vouliez me voir ?

Flash avait toujours impressionné Victor : La façon dont il protégeait cette ville, et à quel point le peuple l’appréciait avait toujours été une qualité que Victor admirait chez le bolide. Il avait réussit à ce mettre aux niveau des gens et c'est ce que Victor aimerait reproduire lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4211
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 25 Aoû 2015 - 1:31
Barry se crispa un peu en entendant Victor l'appelé par son prénom. Il regarda rapidement autour de lui, mais le brouhaha fait par les visiteurs du musée jumelé avec leur éloignement de la fouille rendait la chose moins possible. Il fut donc soulagé et décida de ne pas en tenir rigueur à Cyborg. Il lui seulement la petite remarque suivante.

Appelle moi Flash, on ne sait jamais, les murs ont parfois des oreilles.... Sans blague, une fois contre Dr. Alchemy j'ai vraiment vu un mur avec des oreilles. En plus, elles étaient sales, t'imagines le nombre de cotons-tiges nécessaire pour nettoyer ce mur? Un vrai délire!


Il se retourna pour faire face à une statue grandeur nature de Ted Knight, Starman #1. Il avait généreusement prêté une de ses fameuses tenues en lycra qui avait fait les belles images de se qu'on appelait désormais le golden âge. Aujourd'hui certes un peu démodé, mais quand même, ça avait son charme. Puis il apposa sa main sur l'épaule de Victor.

Hum, je voulais te voir pour te parler seul à seul. Je voulais savoir... comment tu te sens? Je veux dire par rapport à la ligue et se que cela représente, par rapport aux autres membres et à se que nous avons traversé récemment.

La question n'était pas très claire, mais elle avait le mérite de proposer une réponse large. Flash ne s'attendait pas à se que Victor lui ouvre totalement ses pensées, mais il savait qu'il pouvait y avoir des effets psychologiques reliés à ce genre de changement dans une vie. Surtout que lui, ça venait avec une mutation forcée en semi-machine.

Tu sais, on est des confrères et des amis dans la ligue... enfin sauf Batman, mais c'est mieux comme ça. Tu l'imagines dans un souper entre amis toi? Haha! Non, mais sans blague, nous sommes tous là les uns pour les autres et il n'y a pas de petit problème. Toutes choses sont bonnes à dire.

Il lui fait un sourire qui était presque plus le symbole de Flash que l'éclaire. C'était ce sourire qui l'avait amené temporairement dans le Blue Lantern Corps. Celui qui provoquait l'espoir chez ceux qui le voyaient tellement il était réel et sans malice. Un sourire honnête pour appuyer une démarche tout aussi honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 30 Aoû 2015 - 15:19
Victor avait toujours du mal avec les protections d'identités secrètes, n'en avant plus vraiment lui même suite à sa nouvelle condition il n'était pas vigilant vis à vis de ça. Les deux hommes se trouvaient devant une statue du premier Starman, un justicier de l'ancien temps qui avait un costume que Victor trouvait clairement has been et démodé. mais cette période de l'âge d'or avait un cachet qui pour certains avait un charme.

Flash posa alors sa main sur son épaule, le stress se faisait sentir pour Cyborg, il n'était pas habitué a se retrouver seul avec un autre costumé. Barry voulait savoir comment Vic se sentait dans la ligue et par rapport à tout ce qu'il avait traversé.
Victor ne savait pas trop quoi répondre, il n'était pas habitué à se confier.

Barry essayait de le rassurer comme il pouvait, et plaisanta sur Batman, comme tout les autres membres le faisait quand il n'était pas là, et son sourire le rendait encore plus sympathique.
Victor se senti alors un peu plus à l'aise :

- Les seuls membres qui m'impressionne un peu moins que les autres au sein de la ligue, se sont sont Green Lantern et toi.
Vous êtes tous les deux en partie comme moi, des simple mecs qui ont obtenu des pouvoirs sans rien demandé à personne. Et je préfère te l'avouer, j'ai du mal à me sentir encore à ma place au sein de l'équipe..


Victor avait du mal à chercher ses mots, et il avait également peur que Flash lui fasse un reproche ou qu'au final il décide qu'il n'a pas la carrure pour une responsabilité aussi importante que de faire partie intégrante de la ligue.

- Je me sens différent de Superman, et Wonder Woman : Se sont les êtres les plus puissants de la planète. A côté d'eux je ne suis qu'un gamin de 19 ans, qui ne maîtrise pas encore totalement ses pouvoirs. Aquaman lui, est souverain d'une nation entière, il possède une force physique aussi puissante que moi, mais bénéficie d'une grande expérience stratégique que je n'aurais probablement jamais. Et Batman.. Disons qu'il est lui même.

Victor marqua une petite pause, son interlocuteur ne disais rien, il se contentait de le regarder de ses yeux bleus et concentré sur ce qu'il disait.

- Tu sais.. avant, mon seul objectif dans la vie c'était de trouver une fac avec une bonne équipe de football et de devenir pro. Aujourd'hui je ne pourrai plus jamais retourner en arrière.. Je n'ai pas choisit cette vie de moi même : Elle me plait, se qu'on fait est clairement extraordinaire mais je suis contraint de la vivre. Et te dire que c'est facile tout les jours serait un vulgaire mensonge.

Cyborg avait déballé son sac devant Flash, et ce n'était pas quelque chose qu'il avait l'habitude de faire régulièrement. Il espérait ne pas avoir semblé trop peu sur de lui, et attendait la réaction du bolide écarlate.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4211
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 30 Aoû 2015 - 20:42
Il sourit lorsque Cyborg lui dit qu’Hal n'était pas imposant. Il l'aurait probablement mal pris s'il avait su. Le porteur de l'arme la plus puissante de l'univers et Cyborg se laissait imposer par Batman, oui, Hal aurait été des plus frustrés. Cependant, Flash était d'accord avec les affirmations de Cyborg et c'était exactement la même chose qu'il avait ressenti à son arrivé dans la ligue pour globalement les mêmes raisons.

Je me plais à penser que c'est cette vie qui nous a choisis... et pas l'inverse.

Il disait cela en marchant vers une partie de la nouvelle exposition sur la Justice League. Celle-ci représentait le combat contre Starro, le conquérant à forme d'étoile de mer. Un des combats les plus difficiles de la ligue, mais qui semblaient tellement déconnectés des préoccupations d'aujourd'hui.

Tu sais comment j'ai obtenu mes pouvoirs n'est-ce pas? J'ai été frappé par la foudre. Je ne me tenais pas debout sur un toi avec une clef en métal accroché à un cerf-volant que je tenais dans mes mains. J'étais juste là... et l'éclair m'a frappé à l'intérieur.Tu vois dans la ligue, je suis le seul, avec toi maintenant, qui a obtenu ses pouvoirs par un "accident". Je dis accident de cette façon, car comme je te le répète ne crois que ce ne l'est pas vraiment. Ma grand-mère avait l'habitude de dire, dieu nous envois seulement ce que nous sommes capables de supporter. Je ne sais pas si Dieu existe, mais je crois qu'elle a raison. Il n'y a pas de hasard Victor... il y a la destinée. Nous avons été choisis pour porter ce fardeau, car nous étions capables de le faire. Nous avons tous des pouvoirs, des talents, des habiletés spéciales que nous soyons héros ou pas, et sur ce monde, nous les utilisons dans l'espoir de faire un monde meilleur. Que ce soit en apportant du bonheur aux gens en les aidants à oublier leur problème en amenant un ballon ovale sur plusieurs verges ou alors en bottant les fesses de Reverse-Flash ou Lady Cyborg.

Barry mit sa main sur l'épaule de Cyborg. Il sourit, ses yeux se plissèrent légèrement sous la largeur du sourire qui venait réellement de bon coeur. Il était convaincu de ce qu'il venait de dire, c'était presque son mantra. Il espérait avoir touché un peu Cyborg qui de se qu'il comprenait se sentait un peu victime des circonstances.

Si ta place n'aurait pas été dans la ligue Victor, crois-moi que tu l'aurais su. Tu crois que Batman, aurait dit oui s'il n’avait pas pensé que ta place était avec nous. Tu ne t'es pas imposé, la ligue a choisi de te faire une place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 3 Sep 2015 - 23:46
Victor écoute avec attention la réponse de Flash.
Les deux hommes avancent dans la galerie, et Victor tombe nez à nez avec une reconstitution du combat entre la ligue et Starro. L'un des premier combat de la ligue, qui d'après ce qu'il avait entendu dire n'avait pas été une mince affaire. Lorsque Barry commença à lui parler sérieusement, Cyborg fut toucher par son histoire et la façon de voir la choses, il sentait qu'une part de son histoire s'apparentait en quelque sorte à la sienne, et fini par accepter peu à peu l'idée que cette vie avait des bons côtés.

Flash lui sourit à nouveau, ce sourire sincère dont il avait le secret. Ce sourire qui vous remontait à bloc.
Cyborg aimait vraiment beaucoup Flash, il était en quelque sorte un grand frère au sein de l'équipe. C'était le membre le plus jeune après lui, et Green Lantern étant souvent occupé ailleurs, Victor commençait peu à peu à lier une amitié avec lui.

Quand son collège poursuivit en lui disant que si Batman avait dit oui c'était pas pour rien, Il ne put s'empêcher de sourire !

- C'est vrai que Batman est un véritable solitaire doté un très fort caractère, mais mes capacités de téléportation pendant l'attaque de Darkseid avait fait de moi un de vos alliés, et Batman avait été le premier à me donner sa confiance. Si je n'avait pas eu cette chance, je ne serai pas là aujourd'hui.
Écoutes Bar.. Flash ! Pardon. Je te remercie d'avoir eu cette conversation avec moi, ça m'a permit d'ouvrir un peu les yeux. Et même si je n'ai pas encore l'habitude de cette vie, comme tu l'as dit c'est elle qui nous choisit, et pas l'inverse. Je tacherai de m'en souvenir ! Merci du conseil.


Victor serra alors la main à Barry, et lui sourit se sentant beaucoup plus à l'aise dorénavant.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4211
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 4 Sep 2015 - 14:45
Barry était content, c'était une discussion qu'il aurait aimé avoir eue à l'époque avec un autre membre de la ligue. Certes chacun y était allé de son boniment, mais même avec toute la volonté du monde il était difficile de croire que Superman ou Wonder Woman pouvait réellement comprendre se que c'était pour un simple "humain" de se promener à leur côté. Ils n'étaient pas invincibles et encore moins bénis des dieux. Attention, Barry ne cherchait pas à se diminuer face à eux, il n'avait plus rien à ne prouver à personne, il était un héros propre à lui même et il méritait sa place, mais lorsqu'on n’a pas la chance d'être invulnérable on doit travailler plus fort pour faire sa place. Est-ce que pour cette raison, il avait plus de mérite que Superman, il ne le savait pas, mais ce qu'il savait c’est qu'il n'avait vraiment plus à rougir devant personne.

Tu va voir avec le temps on fini par s'habituer à tout. L'important c'est de garder le sens de l'humour. Comme de regarder Aquaman avec une étoile de mer de l'espace dans la tronche. Ça reste humoristique.


Il esquissa un petit sourire qui fut rapidement étouffé. Il entendit soudainement un cri venant de la salle principale de l'exposition permanente qui fut suivie d'un vent de panique. Barry tendit l'oreille si les radios de police intégrée à son costume avaient un peu d'information, mais rien ne lui vint, c'était donc tout récent et se qui se produisait dans l'autre salle était nouveau.

En selle, Victor, quelques choses cloche.

Flash arriva en courant dans la salle principal. Il y régnait une réelle confusion qui ne permettait pas à Barry de distinguer le danger dans l'immédiat. Il essayait somme toute de trouver la raison de toute cette panique puis il le vit. Tourbillonnant au-dessus de la foule.

Un musée pour flash pfff, pourquoi pas un musée pour the TOP, après tout je suis le meilleur. Je vais vous le prouver d'ailleurs. Juste une petite statue, c'est terrible et même déshonorant.

Celui qui emporte un enjeu que nul ne convoite, n’est qu’un perdant. 747418-top_5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 15 Sep 2015 - 23:51
( désolé pour l'attente, soucis de connexions ! )

Victor se sentait vraiment bien avec Barry, il avait réussit à lui redonner confiance en lui, et il se retrouvait un peu en lui. Quelque part les deux hommes se ressemblait,et leur humanité les rapprochaient. Il ne pouvait s'empêcher de réchauffer l'ambiance avec des blagues de seconde zone, mais qui faisait tout de même sourire Cyborg, cependant le sourire de Flash disparut plutôt rapidement, puisqu'ils furent interrompu par les cris provenant de la salle principale. Il y allait avoir du grabuge, et Flash ne perdit pas une seconde pour filer à toute vitesse dans la salle principale du musée.

Victor accourut à son tour dans la salle et tomba nez à nez face à un vaste nuage tourbillonnant de poussière. Lorsque celui-ci disparut il distingua un homme en son milieu, il semblait être d'une corpulence aussi robuste que Flash. Un brun ayant environ la trentaine, son costume était composé de bandes jaune et verte, il s'adressa alors à eux :

-Un musée pour flash pfff, pourquoi pas un musée pour the TOP, après tout je suis le meilleur. Je vais vous le prouver d'ailleurs. Juste une petite statue, c'est terrible et même déshonorant.

L'homme se faisait donc appeler The Top, surement un des lascard de Central City, Victor n'avait pas encore rencontré de Lascard, celui-ci allait donc être son premier adversaire "méchant" depuis qu'il avait combattu Darkseid, et un peu d'action ça n'allait pas le déplaire. L'homme se tenait devant eux, et Flash restait silencieux. Il semblait examiner les différentes éventualités pour contrer l'attaque de son ennemi. The top ricanait, et continuait de balancer des vannes au bolide écarlate. Victor créa un tunnel pour téléporter les quelques civils qui se trouvaient encore dans le musée en lieu sûr. Une fois que ce fut fait, il s'adressa à son ennemi :

- Tu te crois de taille face à nous ? et c'est quoi ce costume sérieusement ? T'as piqué le pyjama de ton grand-père ?


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4211
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 18 Sep 2015 - 20:06
Très mature.

The Top se mit a tournoyer sur lui même. Lorsqu'il tournait sur lui même, il pouvait atteindre des vitesses très intéressante. Elle ne rivalisait pas avec Flash, mais elle était plus rapide que la moyenne des gens. Ce fut d'ailleurs utile lors du cour instant ou Top c'était joint à Barry pour jouer les superhéros. Tout ceci avait d'ailleurs très mal viré.

Il ne faut pas le sous estimer. C'est souvent se que AAAAAAAAAAAAAAAA

Tourne tourne tourne.

Celui qui emporte un enjeu que nul ne convoite, n’est qu’un perdant. Top

Flash se tenait maintenant la tête à deux mains et bavait abondamment. Il était prit de convulsion et semblait souffrir énormément. Top venait d'activer un de ses pouvoirs les plus étranges. Il faisait tourné la tête de Flash. C'était comme si son cerveau tournais sur lui même. C'était terrible comme sentiment, celui de ne plus savoir ni le haut, ni le bas et la douleur que cela provoquait dans les nerfs de Flash était hors du commun.

Pendant que The Flash souffrait énormément, Top se mit à lancer des toupies explosive. Il fallait bien redécoré ce musé et rien de mieux qu'un peu de démolition pour commencer. Top lança des toupies en direction de Cyborg car il ignorait si les nerfs de celui-ci répondraient à son pouvoir. S'il ne pouvait pas brisé son cerveau, il en ferait de la ferraille autrement.

Parfois pour construire du neuf, il faut faire le vide. Mieux vaut tout jeter par terre et reconstruite. Ça sera la TOP option.

Celui qui emporte un enjeu que nul ne convoite, n’est qu’un perdant. Latest?cb=20150124221235

The Top avait un mental particulièrement fort bien que très proche de la folie. Il était capable de rester concentré sur l'émission de son pouvoir "mental" et sur ses attaques physiques envers Cyborg. The Top était un ennemi particulièrement retord qui avait mis à mal régulièrement Flash, mais depuis que Wally, l'avait libéré du contrôle mental de Zatanna, il y avait quelques choses en lui qui c'était brisé. Quelques choses qui avait libéré son potentiel dévastateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Celui qui emporte un enjeu que nul ne convoite, n’est qu’un perdant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chocolat à l'emporte pièce
» celui qui as la plus grosse . . .
» [Lovecraft, H.P] Celui qui chuchotait dans les ténèbres
» [Colfer, Eoin] Que le diable l'emporte...
» et celui la c'est possible ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Flash Museum-