Red Lantern War : Extinction

Invité

MessagePosté le: Mer 26 Aoû 2015 - 18:25



Planète Terre, ou secteur 2814. Alors que les civils flânent dans les rues, que les policiers et les justiciers font leurs boulot et que l'armée garde le littoral, une menace s'apprête à répandre la mort et la destruction sur tout le secteur. Notamment le quartier de l'un de mes ennemis. Un Green Lantern, dont je ne m'abaisserai pas cette fois à dire le nom. Vous pensez certainement que les Manhunters forment la principale menace. C'est faux. Je ne suis pas Sinestro. Je ne suis pas un imbécile à envoyer de simples petites frappes. Evidemment, les Manhunters en eux même sont de grosses frappes, mais je me suis intégré à une équipe qui sera sans conteste celle qui renversera la ligue de Justice. Sinestro était faible, Luthor l'était donc assurément. Je m'apprête à renverser le gouvernement d'Oa, je suis donc le meilleur des Lantern. Estimez donc que l'équipe de ce Maxwell, est la meilleure qu'on puisse trouver. Vous vous demandez certainement où je veux en venir.

Cette journée s'apprête à connaître le carnage du siècle.


" Nul n'échappe au Manhunters "

C'est littéralement un nuage métallique immense qui se forme. Ils sont une cinquantaine, voire un peu plus, mais même moi lorsqu'ils étaient sur Ryut, je n'ai pu faire grand chose, alors que j'étais un expert en combat. Heureusement pour l'opposition, quelques Green Lantern tentent de stopper les robots tueurs d'émotions. Alors, un avion militaire arrive à leur rencontre. L'armée à fait vite, depuis l'attaque de Parallax, puis plus récemment des Black Lantern. Mais avant que le pilote n'ai lancé un mot, l'un des robots ouvre sa main, et ce qui est sensé être ses yeux devient rouge brillant.

" Emotion détectée. "

Une boule de feu déchira le ciel. L'avion avait été rasé par un seul de ces robots. Pour l'Injustice League, c'était le signal. Dès lors, ce fut la panique dans les rues. Une dizaine de Manhunters se dirigèrent vers un énorme immeuble. Pour eux, il y avait là bas un pic d'émotion. L'immeuble devait être rasé. En quelques secondes, les malheureux se trouvant en dessous furent écrasé par des gravats. Ceux à l'intérieur n'avaient pas plus de chances pour s'en sortir.

Les Green Lantern tentait tant bien que mal de les contenir à l'aide de grand cubes verts. Ceux qui n'avaient pas été pris au pièges aidaient inconsciemment leur collègue, découvrant beaucoup trop de volonté dans les Green Lantern à leur goûts en les mitraillant abondamment. D'autres inondaient les rues, laissant des montagnes de cadavres sur le pavé. Le combat se déroulait autant dans les airs que sur Terre. C'était une véritable boucherie. Les rues étaient à feu et à sang, les bâtiments s'écroulaient, les Green Lantern reculaient et les avions de l'armée explosaient, repérés par leurs émotions avant qu'ils n'aient levé le petit doigt pour envoyer une roquette dans le robot. Les maigres tentatives de les assommer à l'aide de pelles où de chaise en bois étaient vaines et se finissaient à la catastrophe.

Seulement, les Manhunters, je le sait, ne sont pas, et sont loin, d'être invincibles. Il suffit de se poser quelques minutes et de réfléchir à une façon de vaincre le métal. Malheureusement pour eux, ce qu'il manque à ces héros de pacotille, c'est du temps. Temps que mes alliés, ne manqueront pas d'utiliser à bon escient ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 28 Aoû 2015 - 2:16
Une vision d'horreur ... Devant les yeux horrifiés de Black Canary, alors que de nombreux civils passèrent à ses côtés, apeurés et allant jusqu'à la bousculer pour s'échapper, se dressait une ville en proie au chaos. Sur le visage de ses innocents, on ne pouvait apercevoir que désolation, peur et tristesse. L'endroit était en proie aux ténèbres. Explosion par explosion, elles se succédèrent sur les maisons, les entreprises, les plus grands buildings ou même les écoles remplies de jeunes enfants, surement inconscient de ce qui était en cours actuellement au sein de leur ville. Garder son sang-froid était le maître mot dans ce genre de situation. Dinah aperçut bien des membres des forces spéciales, des policiers en uniforme et des pompiers en plein travail pour aider au mieux à faire face à la situation. Des hommes courageux, mais évidemment, des hommes entraînés et conditionnés au pire des scénarios dès leur formation. Malheureusement, tous les civils de cette ville ne bénéficiaient pas de ce type d'entraînement mental. Le constat fut sans appel. Perdre cette sensation de maîtrise de soi pouvait conduire les êtres humains à des actions presque hors normes des codes de l'humanité et la justicière était aux premières loges pour assister à cette scène apocalyptique. Les hommes et les femmes se disputaient, se bagarraient même dans un état de panique extrême pour s'emparer de voitures qui n'étaient même pas la leur. Et ce n'était que la partie émergée de l'iceberg ....

Dans un sentiment de protection ou d'instinct maternel, il était finalement compréhensible de voir ces gens défendre leurs familles. Frère, sœur, femme ou enfant. Quel que soit le lien qui les unissait, il allait tous dans la même direction, la protection coûte que coûte de leur entourage et surtout, la sortie de la ville. Dinah se mettait à leur place devant ce spectacle des plus frigorifiant. S'il fallait défendre Sin, elle n'hésiterait pas une seule seconde à la faire passer avant toute autre chose. L'amour, sous toutes ses formes, est un puissant moteur mais également très aveuglant. C'est ainsi que le chaos avait pris place, dans un instinct de survie prenant le dessus sur tout le reste, sur tous les aspects moraux qui faisaient l'ordre de cette ville il n'y a que quelques heures.

Dinah leva les yeux au ciel, comme pour apercevoir de son propre souhait une aide venue de nulle part. Un message de Dieu, un coup de pouce ou même une voix dans sa tête. Elle n'était pas croyante, mais devant un tel événement, s'en remettre aux forces supérieures ne pouvait qu'être bénéfique. Malheureusement pour elle, la seule réponse que Black Canary eut en retour fut la vue cruelle d'un avion en plein crash. Sa fumée noire se dégageant de l'arrière de ce dernier était significative du sort des passagers avant même qu'il n'est atteint brusquement le sol. Un regard un peu plus tourné vers la gauche et elle aperçut des silhouettes sautées du haut d'un immeuble en plein éboulement. Un suicide a cette hauteur, preuve de l'absence d'un quelconque espoir de s'en sortir. L'ennemi devait être redoutable et nombreux pour causer un tel carnage. En attendant de possibles renforts, Dinah décida de rester dans l'ombre, aidant les personnes dans le besoin a proximité, blessé ou a réconforté. Black Canary était arrivé à Coast City, et elle n'avait peut-être jamais rien vu de telle !


Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/05/2013
Messages : 635
Localisations : Lune
Justice League

MessagePosté le: Ven 28 Aoû 2015 - 10:14
Enfin la partie commençait. Cheshire s'était portée volontaire pour se rendre dans cette ville. Bon, c'était avant de savoir qu'elle aussi allait venir prêter main forte, mais les petites querelles dans leur équipe n'avaient aucune importance aujourd'hui. Surtout quand c'était Atrocitus qui menait l'escadron, Cheshire avait sa fierté mais n'était pas idiote au point de vouloir l'agacer lui. Le chaos allait régner et elle mourait d'envie de voir cela. Équipée à la perfection pour ce genre de mission, la mercenaire était partie de bonne heure et s'était présentée à Coast City peu avant le signal lancé pour l'équipe. Lorsque l'avion s'écrasa dans une fumée des plus noires, Cheshire eut un rictus et sortit de l'ombre.

La ville était en panique, mais les citoyens ne l'intéressaient que très peu. Elle souhaitait frapper du super-héros. Elle avait rejoint l'équipe pour ça après tout, elle qui préférait travailler en solo avait dû rejoindre l'Injustice League pour pouvoir faire partie de ce massacre. Les Green Lantern allaient peut-être goûter de ses saïs... Mais c'est alors qu'elle vit une cible parfaite. Surplombant un quartier de la ville du haut d'un immeuble, elle vit dans l'ombre Black Canary. Elle pouvait la reconnaître entre mille, cet oiseau de malheur qui semblait être devenu son ennemi juré depuis quelques semaines. Tant que d'autres héros ne se montraient pas, Cheshire fut bon de croire qu'il ne fallait pas laisser la justicière seule et aller lui rendre une petite visite comme le font les grandes amies.

Elle sauta en chute libre et atterrit en roulade sur le sol qui bougeait fébrilement sous l'attaque grandiose que subissait la ville. Elle s'élança en course ninja vers la position de Black Canary. Quand elle arriva à sa hauteur, elle monta sur un toit d'un petit bâtiment et sourit devant le désespoir des simples gens qui courait dans tous les sens.

- Tu es venue profiter des plages de la ville? cria-t-elle à son égard. Un très mauvais temps est pourtant annoncé pour les jours restants de Coast City!

Cheshire entendait les cris et explosions dans toute la ville. Ses collègues-pour-un-temps devaient de leur côté s'occuper admirablement bien de la situation, elle n'en doutait pas. Et elle comptait bien les rejoindre pour s'en prendre à quiconque se mettrait en travers de leur chemin.

- Nous sommes trop nombreux. Tu devrais abandonner mais je sais, en fait, que tu meures d'envie de refaire un round contre moi.

Elle lâcha un rire qui faisait que beaucoup la traitaient de folle puis elle s'apprêta à descendre du toit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 30 Aoû 2015 - 21:10
Cyborg était arrivé sur les lieux des événements via un tunnel boom, il avait vu l'état de détresse de la ville depuis la tour de guet et n'avait pas hésité une seule seconde à foncer dans le tas, d'autres membres de la ligue viendrait sûrement en renfort eux aussi par la suite. La ville était complètement ravagée, il essayait de mesurer l'ampleur des dégâts, mais le chaos avait vraiment pris le contrôle.

Cyborg leva alors les yeux, et contempla le ciel qui ne ressemblait à rien de ce qu'il n'avait jamais vu. On aurait dit que les enfers en avaient pris possession. Une pluie de feu s’abattait sur le sol, le remplissant de cratères fumants. Détruisant tout sur son passage : Les bâtiments, les habitations, et mêmes plusieurs dizaine de civils. Des milliers de missiles flamboyant s'écrasant sur le sol et emportant des millions de vie dans leur chute.  

Les Manhunters causaient bons nombres de dommages, Cyborg esquiva une salve ennemie lui étant destiné. Et riposta de suite avec un tir dans la tête de son canon psychique.. Les manhunters étaient beaucoup trop nombreux pour qu'il les affronte directement, il allait devoir utilisé son environnement à bon hessien, et surtout prier pour qu'il trouve quelqu'un d'autre.  Un cratère d'hélicoptère fumant se trouvait un peu plus bas. Ses occupants n'avaient aucune chance d'avoir survécut. Les hommes de fer se déplaçaient en groupe et tuait tout ceux qui se trouvait sur leur passage. Il allait devoir rester à couvert pour l'instant. Son émetteur radio ne passait pas, les envahisseurs brouillait le signal. Impossible de contacter la ligue de ce fait. Cyborg allait devoir se débrouiller seul pour l'instant. Il cherchait des yeux d'éventuels survivants susceptible d'être utiles, mais la foule courraient dans tout les sens face à la peur.  Il vit alors une chevelure blonde, et un manteau de cuir qui lui était familier à quelques rues d'ici. Ça ne faisait aucun doute il s'agissait bien de Black Canary, mais elle se situait de l'autre côté du cratère de l'hélico.

Il vit sur l'immeuble au dessus d'elle une autre femme, agressive, qui ne semblait pas du côté des gentils, elle s'apprêtait à descendre du toit pour s'attaquer au Canary.

Victor tira une nouvelle rafale d'énergie en direction de l'agresseur de Black Canary espérant l'avoir touché, puis se téléporta de l'autre côté de l'hélicoptère via un tunnel boom. Il apparut alors à quelques mètres de Dinah :

- Mon dieu, je pensait être le seul sur le terrain. Un coup de main pour te débarrasser de la jolie brune ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 4 Sep 2015 - 13:48

Les ordres de Maxwell Lord étaient clairs et concis. Il fallait que l'Injustice League se soulève et prouve au monde que sa puissance dépassait largement l'entendement. Malgré le fait qu'il était un mâle, et qu'Artémis les méprisaient de plus en plus, cette dernière ressentait émaner de lui une puissance étrange, quelque chose de malsain. De plus, c'était en partie grâce à lui que l'Amazone de Bana-Mighdall avait rencontré ses alliés du moment. Avec leur aide, elle et ses sœurs finiraient par marcher sur Themyscira et plus tard, sur la monde entier ! Le ciel s'était assombrit alors que l'amazone traversa les nuages en volant. La lame de son épée au clair, elle trancha un Manhunter d'un coup vif et précis, le laissant chuter au sol, tranché en deux parties bien distinctes. Restant dans les airs, l'amazone arrêta un tir de rayon laser qui partait dans sa direction.

Par contre, en faisant ça, ils jouaient avec leurs vies ces ahuris… Mais alors qu'elle s'apprêtait à lui faire comprendre sa façon de penser, la voix de Maxwell résonna dans sa tête. Elles n'étaient pas ici pour ça, Cheshire l'attendait non loin et seul un massacre de masse pourrait prouver l'existence de l'Injustice League aux yeux du monde. Son épée trancha plusieurs militaires qui passaient ça et là. Un des leurs, arborant avec arrogance une armure high-tech frappée par le sceau de Luthor lui fit soudainement face. Derrière la vitre qui protégeait son visage, le militaire sourit de toutes ses dents. Mais avant qu'il n'eu le temps de réagir, l'épée de l'Amazone s'était enfoncée dans sa gorge, le transperçant d'un coté à un autre.


- Douloureux ?

Retirant son épée de sa victime, la rousse rejeta ses cheveux vers l'arrière, laissant un peu de sang éclater sur sa joue. Non loin d'elle, des bruits de rixe et de combats montaient jusqu'à ses oreilles. Alors le "chaton" avait déjà commencé à faire des siennes. Très bien. Mais elle aurait quand même pu attendre un peu avant de lancer les hostilités. Le regard de la Shim'Tar glissa vers Cheshire et vit au même moment le tir de plasma partir dans sa direction. Utilisant sa vitesse surhumaine, la lame de l'épée contra le tir et protégea ainsi sa consoeur de la League. Deux contre un… Voilà quelque chose qui lui déplaisait énormément. Encore un mâle qui ignorait tout de la bienséance d'un combat à la loyale… Lâche !

Posant le pied sur le sol, Artémis serra les dents aussi fort que les poings. Le manche de son épée aurait pu se briser sous la pression si ce dernier ne fut pas magique. Toute la colère du monde remplissait le cerveau de la Shim'Tar. C'était LUI ! Celui là même qui avait poussé l'ancienne Shim'Tar à l'exil… Certes, sa "bonté" avait fait qu'il lui avait sauvé la vie, toutefois, une amazone ne pouvait revenir à Bana-Mighdall après une défaite. Son nom… Cyborg… Pointant son épée dans sa direction, Artémis parla d'une voix haute et claire.


- Toi ! Tu es à moi ! Je vais laver l'honneur de ma sœur exilée ! Moi, Artémis, Shim'Tar de Bana-Mighdall, je te tuerais !

Elle n'avait plus d'yeux pour quiconque, que ce soit le Manhunter qui continuaient à détruire tout ce qui se trouvait autour d'eux, ou pour Cheshire. Lui seul importait. Elle ramènerait sa tête sur une pique. Ainsi, son trophée trônerait en plein centre de la citée. L'Injustice League écraserait tous ses ennemis, quel qu'ils soient !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/05/2013
Messages : 635
Localisations : Lune
Justice League

MessagePosté le: Mar 8 Sep 2015 - 23:07
Artémis arriva à une vitesse des plus impressionnantes devant Cheshire qui recula d'un pas. La rayon lancé par le coéquipier de Black Canary l'aurait frappée de plein fouet si l'Amazone n'était pas intervenue. Dire merci aurait fait mal au cœur de la mercenaire qui se contenta donc de hocher la tête en la regardant droit dans les yeux. Elle s'adressa ensuite au mâle en faisant comprendre à tous qu'il était à elle et uniquement à elle, et Cheshire sourit alors pleinement en se concentrant de nouveau sur le Canary. Parfait, Artémis s'occuperait de lui puisqu'elle semblait le vouloir plus que tout, et Cheshire allait se délecter de faire souffrir la belle blonde.

Elle laissa Artémis aller vers le cyborg qu'elle ne manquerait d'ailleurs pas de bastonner à un moment ou à un autre puisqu'il l'avait visée, puis descendit du toit où les deux femmes se trouvaient pour atterrir face à la justicière. Celle-ci n'allait pas rester sans l'ombre bien longtemps de toute façon et Cheshire allait s'assurer qu'elle allait passer le pire moment de sa vie. Elle tenait vraiment à l'achever. Et les mots sont pesés. Cette peste était une des seules personnes sur cette Terre à avoir réussi à la mettre à terre, mais elle allait en subit les conséquences ce jour même.

Elle n'attendit pas plus pour courir aussi vite qu'elle le pouvait et arriver à quelques centimètres de Black Canary pour commencer à la taillader à l'aide de des saïs tenus fermement dans ses mains. Le combat commença au bon plaisir de Cheshire qui ressentait dans ses veines les pulsations, l'excitation de faire régner le carnage ici. Aucunement le temps de papoter en ce merveilleux jour de défaite pour les Justiciers. Ses gestes furent sans pitié face à son ennemi, et d'une froideur et d'une colère sans pareil. Voyons voir comment elle allait s'en sortir aujourd'hui face à la meilleure des meilleures.

Cheshire n'allait pas quitter les lieux en la laissant encore respirer, elle avait toute la journée pour accomplir les méfaits orchestrés par l'Injustice League.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 14 Sep 2015 - 19:31
Une pause... Juste une pause, s'il vous plaît. Pas pour reprendre des forces, ce n'était vraiment pas le problème. Je voulais simplement... Du calme. Pas Jimmy et le directeur de production qui se disputaient pour une photo mal prise de Superman, au-dessus de mon bureau, pendant que je mangeais mon casse- croute tranquillement. Oui, j'avais décidé d'être un mari idéal, ce qui impliquait de manger comme un travailleur ordinaire au boulot. Mâchant soigneusement les aliments, je me concentrai avec ma super- ouïe pour n'entendre que le son de mes dents. Cette technique fonctionna à merveille, ayant l'habitude d'isoler les différents sons qui m’entouraient depuis ma jeunesse.

Ma capacité n'était pas seulement liée à la distance et l'intensité du son, mais aussi à ses différentes nuances. Malheureusement, celles-ci étaient à l'eau, lorsque les yeux tombaient sur une cible en train de faire un son qui m'était directement adressé, comme le patron et Jimmy qui hurlèrent d'une seule voix:

"J'ai raison, dis- lui Clark!
- Euh... Ouais.
- Tu vois!"

Dirent- ils en même temps, encore. Il me manquait la capacité à être sourd, elle me manquait cruellement. J'étais psychologiquement épuisé par tant de haine, bien que ce n'était en réalité qu'amical (absurde? Pas au Daily planet). Soudain, une information fut généralement diffusée dans le journal: l'attaque de robot tueur indestructibles. Ils avaient débarqué à Coast City en très grand nombre et réduisaient nos forces armées et super héroïques à néant. Les Green Lantern se montraient incapable de les stopper, une bataille dans un seul sens. C'était un massacre pur et simple.

"Je m'occupe de cet affaire boss!"

Sans attendre de réponse, je pris la direction de la sortie en me déshabillant. Une fois mes amples vêtements de Clark enlevés, le S sur ma poitrine s'activa pour me recouvrir de mon costume grâce à une technologie kryptonienne très pratique. Ainsi, je n'avais plus ni besoin de cacher mon costume sous mes vêtements ni autre part dans le journal, choses qui m'avaient valu plusieurs problèmes par le passé. Juste au moment où les portes de l'ascenseur s'ouvrirent, je m'envolai à vitesse sonique au point que rien ni personne ne me vit sortir, ne créant qu'un coup de vent violent.

"Une armée de green lantern et une armée tout court n'arrive pas à battre de simple robots? Le niveau est en baisse, ou c'est quelque chose de plus puissant que qu'on a l'habitude. Une travail pour Superman, en somme. "

Les poings levés, je traversai les États- Unis d'Amérique d'est en ouest, arrivant au-dessus d'une Coast City en ruine. Pourtant, ces maudites machines ne s'arrêtaient pas, les bâtiments n'étaient pas leur but, ni même la conquête. Ce qu'ils voulaient, et il ne fallait pas être un génie pour le remarquer, c'était éliminer toute vie intelligente. Quitte à la traquer parmi les décombres. D'un regard, je remarquai que les êtres venus d'ailleurs poursuivaient leurs cibles les plus cachées, comme s'ils possédaient une super vue comme la mienne. Ce qui ne serait pas impossible.

"Au vue des commentaires au Daily Planet, je m'attendais à beaucoup plus, mais ils ne dépassent pas la soixantaine. Je peux m'occup..."

Soudain, un rayon concentré me toucha en plein vol stationnaire par derrière, je me retournai et transperçai le robot avec mes yeux devenus rouges (de colère?). D'un mouvement de tête, ma cible fut coupée en deux. Je repérai bien vite Cyborg et Black Canary, l'opposée de Batman dans la Ligue d'après son plan. Il y avait aussi pas mal de méchants, surtout des méchantes, qui semblaient à la fois se battre avec nous(?) et contre nous. Mais je laissai à la jeunesse s'occuper d'elles, pour me concentrer sur les robots et les vies à sauver. Deuxième action: me propulser assez vite pour me placer entre une gamine et un ennemi, et lui mettre un coup de poing qui aurait fissuré une ville entière, le détruisant instantanément.

Je hurlai ensuite pour me faire entendre de tous, ne cherchant nullement à être discret, afin que les ennemis se concentrent sur moi, faisant d'une pierre deux coups:

"Allez- vous en! Mettez- vous à l'abri! Cyborg! Black Canary! ça va?"

Un tank reste un tank.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 14 Sep 2015 - 21:57
Le chaos faisait rage autour de ces quatre protagonistes se faisant désormais face. Comme si le temps s'était arrêté, les deux groupes se jauger du regard. Le premier qui lèverait le moindre petit doigt lancerait sans aucun doute les hostilités de ce combat. Les événements extérieurs ne pouvaient être pris en compte dans une telle situation pour la justicière blonde. Face a de telles menaces et de tels adversaires, la focalisation devait être totale et non pas dissipée vers d'autres perturbations. Mais tandis que Black Canary posa la main sur son bâton télescopique, un cri venu du ciel se fit entendre, mettant un terme à son envie de s'élancer sur ses adversaires.

" Allez-vous-en ! Mettez vous à l'abri ! Cyborg ! Black Canary ! Ça va ? "

Envoyait avec tellement de passion, il était impossible de l'ignorer, même dans une telle situation. Les quatre combattant avait d'ailleurs levé les yeux à l'unanimité en direction du son émis. Le soleil et ses rayons cachaient quelque peu l'auteur de ce cri du cœur, mais la silhouette ne laissait aucun doute sur l'identité de la personne se tenant fièrement en lévitation, légèrement au-dessus d'un des immeubles les plus hauts de la ville. C'était Superman ! Sans attendre une seule seconde, l'esprit de Dinah Lance ne fit qu'un tour. Très rapidement, la jeune femme prit conscience de l'allié évident que serait cette homme extra terrestre dans une situation pareille. Son esprit d'analyse et stratège bouillonna jusqu'à finalement arriver à une seule conclusion possible. Ensemble, ils seraient bien plus puissants qu'individuellement parlant, aussi doué soit-il, chacun dans leur domaine et dans leur style.

" Cyborg. "

Dit-elle d'un ton sec pour attirer l'attention de son compatriote qui lui était venu en aide quelques minutes auparavant. Ce dernier détacha son regard de la silhouette dominant le ciel pour croiser celui de Dinah. Les deux justiciers ne se croisaient que très rarement et encore moins en tant que civils. Mais quand ils étaient sur le terrain, unis dans le même but, il pouvait se comprendre sans même une parole. C'est cette force à l'unisson qui faisait la grandeur et la puissance de ces mêmes héros. D'un geste léger de la tête, Black Canary lui signifia de se lancer et en l'espace de seulement un court instant, la faculté de transport rapide de Cyborg les avaient déplaçait a l'endroit même ou Dinah voulait se rendre.

Beaucoup plus en hauteur, Dinah leva légèrement les yeux et vit au-dessus d'elle Superman et Cyborg a ses côtés. Une réjouissance d'être accompagné par de tels alliés parcourra l'esprit de la justicière. Une réjouissance cependant de courte durée. L'analyse de cette dernière fut fondée. Par ce hurlement, Superman avait attiré l'attention de ses deux compagnons, mais également et surtout de toutes ces machines bioniques sans conscience aux alentours. Alors que Superman retoucha terre, les trois héros se faisaient désormais dos, comme pour couvrir tous les angles. Black Canary adorait le fait que les deux hommes comprennent rapidement et instinctivement les stratagèmes qu'elle tentait de mettre en place pour combler leur infériorité numérique. C'était le concept même d'une équipe rodée mais surtout soudée pour elle. C'est alors qu'un véritable clan de robot se dirigea vers eux, venant de tous les côtés et les entourant. Ces tas de ferraille avait surement évalué la dangerosité de ces trois individus comme beaucoup plus importante que de simples civils et tous s'était ruée vers le groupe en formation triangulaire. Décider à ne rompre sous aucun prétexte, Superman engagea le contact, usant de ses pouvoirs lasers a longue distance pour faire le ménage dans ce nuage de métal. Vite seconder par Cyborg qui pouvait lui aussi user de ses capacités a porté pour apporter son aide à ce niveau-là. Black Canary, elle se chargea d'exterminer les chanceux ayant réussi a passer a travers les mailles du filet et désormais au corps a corps. Les aptitudes des trois justiciers se marier parfaitement dans une chorégraphie martiale des plus esthétique mais également des plus efficace. Chacun semblait complété l'autre et naturellement, une formation de haut niveau s'était formé entre ses trois personnes. La force de ces ennemis n'était pas du tout leur force, mais bel et bien, leur nombre. Se faire submergé, c'était se mettre au devant de grandes difficultés et cela, Dinah Lance le savait parfaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 15 Sep 2015 - 23:06
( Désolé pour le retard de la réponse ! )

La situation s'était pas mal gâtée en très peu de temps, Artémis était arrivée sur le champ de bataille prête à régler ses comptes avec Cyborg avec qui elle avait un passif plutôt contentieux et synonyme de vengeance. Le combat en deux contre deux était sur le point de débuter, malgré l'impact de l'invasion que les manhunters faisaient subir à la vile. Soudain ils furent interrompu par une voix qui lui était familière :
Superman était arrivé en renfort, et ce pour la plus grande joie de Victor. avec l'homme d'acier à leur côtés ils pourraient plus facilement contenir l'invasion que subissait Coast City, et pouvoir éradiquer la menace que représentait leurs deux ennemies. Ils devait se mettre à l'abri comme l'avait demandé Superman, Victor créa alors un tunnel boom pour prendre de la hauteur.

Ils se retrouvèrent alors au même niveau que Clark, Victor s'adressa alors à lui :

- Content de te voir Superman, j'ai bien cru qu'on allait devoir se débrouiller à deux.

Mais les retrouvailles furent de courte durée car les boites de conserves commençaient à se rassembler autour d'eux. Les trois justiciers formèrent alors une formation triangulaire en se tenant chacun dos à dos. Cyborg tirait autant de salves d'énergie qu'il le pouvait pour tenir les ennemis à distance. Un tir de son canon désintégrait un robot, mais ils semblaient très nombreux.. Superman tirait des rayons lasers à tout va pour les détruire. Beaucoup plus efficace et radical que son canon. Black Canary utilisait de son savoir au corps à corps et de son célèbre cri strident pour éliminer ceux qui tentait de les approcher d'un peu trop prêt. Leur résistance était efficace, mais les manhunters étaient beaucoup trop nombreux pour que la menace puisse être contenu sur le long terme, ils allaient devoir les contenir et il n'y avait dorénavant pas plus d'une vingtaine de manhunters face à eux. Il fallait tenir bon. Cyborg jeta un dernier regard en direction de la position ou se trouvaient Artémis et son acolyte mais elles avaient disparut.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 16 Sep 2015 - 23:51
Le ciel … Un ciel obscur empreint de chaos, peint de différentes couleurs, une nuance de gris métallisé, le gris de tous ces manhunters prêts à faire disparaitre toute vie qu’ils jugeront imparfait, une nuance de rouge, le rouge dont ils tirent leur force, lançant des rayons lumineux qui éclairent ce ciel chaotique, une nuance de noir, un noir sépulcral, la couleur favorite de ce qui fonce à vive allure vers ce chaos sans nom. Le seul et l’unique, le fléau du cosmos, l’assassin royal, L’Homme, Lobo! Sa moto transperça ce ciel qui se serait brisé en plusieurs morceaux de verre si cela avait été physiquement possible et il dirigea sa course folle droit vers les héros qui se battaient face à tous ces Manhunters … Une minute, que fait Lobo, le Mec plus ultra, dans cet endroit du cosmos à un moment aussi décisif? Un contrat me direz-vous? Et bien non, figurez-vous que l’Homme prend cette escapade sur son temps libre! Alors pourquoi? Parce que la formidable, délurée et chaotique intelligence du dernier des Czarniens l’a amené à cet endroit. Comme beaucoup, il a eu vent (après plusieurs dizaines de taloches) de ce qu’Atrocitus prévoyait pour ce monde. C’est là que les rouages tordus de son cerveau ce sont mis en place. Si Atrocitus attaque, la terre sera visée (Car c’est là que se trouvent les lanternes vertes les plus puissantes, et de ce fait ça se passera surement à Coast City), si la terre subie une attaque majeure, la ligue va intervenir et de ce fait Superman, si des forces suffisantes sont déployées (ce qui sera surement le cas) Superman sera mis en difficulté. Ça veut donc dire que Lobo peut aller sur terre pour provoquer Superman dans une baston mémorable au moment le plus inopportun! Superman est donc la cible! Et il allait vite le savoir de la bouche même de l’Homme, fonçant à vive allure vers l’homme d’acier :

- Coucou super-slibard! Je viens faire le match retour sur ton terrain! Har! Har! Har!

Le kryptonien, possédant des réflexes affutés pu néanmoins esquiver le motard de l’espace qui se rangea non loin avec son drôle d’engin. Il descendit de sa moto, faisant craquer les os de tout son corps. Inutile de s’en faire pour sa moto, il était le seul à savoir comment la démarrer et elle était bien plus solide que ces robots de pacotilles en haut. Lobo scruta son environnement, tiens, tiens, une grosse carcasse d’hélicoptère, voilà qui est amusant, pour lui ça avait plus l’allure d’un projectile, pour ses ennemis c’est une rocket qui allait leur foncer dessus à la force avec laquelle le Mec plus Ultra pouvait lancer ce truc. Bien sûr, ils pouvaient l’esquiver, mais s’il le faisaient, ils prenaient le risque que des civils soient blessés par la chute de l’engin après l’avoir éviter. Il allait falloir l’arrêter d’une manière ou d’un autre, et pas juste l’Hélicoptère, mais aussi le chasseur de primes. Celui-ci esquissa un sourire malsain et lança la machine direction Superman et se moquant :

- Et dire qu’on dit que c’t’endroit est la pointe en machine volante ici, vos bécanes valent pas un clou!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 17 Sep 2015 - 17:05
J'aurais tellement voulu que ce fut un oiseau, un avion ou même moi... Mais non, c'était ce dégénéré de Lobo. Ce sadique égocentrique n'avait trouvé que ce jour pour faire son entrée sur Terre, en grande pompe qui plus est. Son sourire sardonique ne le quittait plus, son air fier était plutôt frustrant dans cette situation, plus que d'habitude. Vraiment, je haïssais ce mercenaire sans attache. Il ne restait plus qu'une vingtaine de robot à détruire, mais je ne pouvais pas ignorer les attaques de ce nouvel assaillant. Heureusement, on était nombreux. J'aimais l'idée de ne plus avoir à livrer de batailles de cette ampleur tout seul, depuis que j'avais formé la Justice League. Faire partie d'une équipe était la seule chose qui manquait dans ma vie de super-héros, et l'amour dans ma vie de Clark Kent. Avoir trouvé les deux au bout d'un si long moment était plutôt reposant. Voyant l'alien arriver à toute vitesse, à bord de son moto volante, je l'esquivai sans grande difficulté. S'il avait voulu me toucher, il aurait sans dû montrer plus de discrétion.

Cependant, ce n'était en rien sa manière de fonctionner, bien au contraire. Il lui fallait des feux d'artifice et des pompom girls pour satisfaire son égo surdimensionné. Lobo faisait partie des quelques rares êtres en cet univers à me donner une rage folle par leur seul présence. Pourtant, je gardais mon calme habituel.

"Rentre chez toi Lobo, je n'ai pas le temps de jouer avec toi aujourd'hui! Je ne me montrerai pas patient cette fois."

Loin de m'écouter -comme à son habitude- il descendit de son véhicule une fois arrêté et fit craquer ses os. Il devait être le seul combattant au monde à encore agir ainsi en plein combat, c'était ce genre d'absurdité qui en faisait un ennemi aussi imprévisible, donc à ne pas sous- estimer malgré la simplicité de son caractère. Je soupirai en comprenant que toute discussion était impossible et poussai mes camarades du chemin de l'hélicoptère se dirigeant sur nous. Si je ne l'arrêtais pas, la carcasse heurterait un groupe de réfugié qui s'enfuyaient derrière moi. Alors, je tendis les bras et réceptionna le gros appareil.

La force de propulsion permit au projectile de m'emporter avec lui en direction de ce qu'on considéreraient bientôt comme des dommages collatéraux , si je ne faisais rien. Après plusieurs essais, je réussis à reposer la pointe de mes pieds au sol et ralentir l'objet en glissant sur mes bottes, jusqu'à son arrêt total, à quelques mètres des civils. Je le tenais bien, ma force était parfaitement proportionnée, mais mon équilibre était imparfaite. De fait, au moment où mes talons touchèrent le sol, je me sentis vaciller puis pencher en arrière. Soudain, un enfant aussi proche de l'adolescence qu'il le pourrait, se dégagea de sa mère pour venir me soutenir par les hanches. Je sentais ses petites mains serrer fortement ma taille et ses pieds glisser quelque peu à cause du poids de mon corps, ses bras bien tendus, son corps penché vers l'avant. Nos deux efforts combinés me permirent ainsi de me remettre totalement droit et de rester debout.

"Merci petit."

La maman s'approcha à vitesse féline -ou presque- pour lui saisir la main et repartir vers un abri. Oui, les humains étaient derrière nous, grands, petits, vieux ou jeunes. C'était ce qui faisaient de nous des héros imbattable. Parce que si nous faillissions, eux le paieraient cher. Mais surtout, on pouvait compter sur leur soutient en toute circonstance, pour la plus part.

"Lobo, tu aurais dû m'écouter."

D'un coup de pied, j'envoyai une pierre vers mon adversaire et l'explosa juste devant ses yeux à l'aide de mes lasers. Cette action créa une gerbe de poussière aveuglante, devenant nuage entourant la tête de Lobo à mesure que le vent s'emmêlait. Ensuite, je bondis vers lui en passant au-dessus de sa tête et une fois aligné, écrasai l'hélicoptère sur lui de toutes mes forces. Je hurlais enfin:

"Green Lantern! Combien de temps allez- vous rester sur place à nous laisser agir!? Ce monde est autant de notre responsabilité que du vôtre, alors agissez en conséquence! Battez- vous aux côtés des héros légitimes de ce monde! Cyborg et Black Canary, exterminez le reste du bataillon, je m'occupe de cet alien mal luné!"

Je comptais sur eux pour nettoyer, et ensuite, peut- être que nous pourrions ensemble expulser Lobo de notre monde. La bataille semblait bien partie, on prenait l'avantage autant en nombre qu'en force.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 17 Sep 2015 - 17:41

Côte à côte, les deux principales représentantes de l'Injustice League restaient calmes. Tout du moins, en ce qui concernait Artémis. Sa camarade avait de cela que pour elle, un combat se devait d'être un amusement bien plus qu'autre chose, son ego surdimensionné ne laissait rien au hasard. Elle était la meilleure, celle qui vaincrait le monde à elle seule. Mais elle oubliait assez facilement le fait que, malgré tout ce qu'elle pouvait avancer, sa position était celle du numéro deux. Le pire dans cette histoire était que l'une et l'autre devaient apprendre à agir ensemble, et ce, pour le "bien" de l'IL. Et en parlant de bien… Un de ces imbéciles en collant apparu dans le ciel. Artémis le connaissait que trop bien, il était un allié de Diana Prince.. Un ennemi de plus pour les Bana-Mighdall. Superman. Serrant les dents, la rousse trancha la tête d'un des Manhunter qui s'approchait alors d'elle. S'écrasant sur le sol, le robot explosa, soulevant une épaisse couche de poussière qui fit voler les cheveux d'Artémis au dessus de ses épaules. Il était temps d'en finir, vaincre ou mourir… Ce choix lui était dévolu depuis le jour même où la Shim'Tar était sortie des Enfers. La Mort ne voulait plus d'elle, bien au contraire, Circée, dans sa sagesse, lui avait même offert la vie éternelle. Tant qu'elle tiendrait debout, es adversaires tomberaient les uns après les autres.

Une fuite… Stratégique ou non, une fuite restait une fuite, et au vu de la réaction de Cyborg, elle ne tarderait pas à sonner son glas. Une douce musique qui résonnerait jusque dans les tréfonds de Bana-Mighdall. Soulevée du sol par sa propre volonté, l'Amazone ne tarda pas à rejoindre un contingent de Manhunter qui s'en prenait alors au trio nouvellement formé. Tranchant dans le vif du sujet, son épée percuta soudainement quelque chose qui, aussi étrange que cela puisse paraître, bloqua sa lame. Cette arme, connue pour être capable de tout trancher, paru s'émousser sous le choc. Cyborg ! Dans le même mouvement, son épaule le frappa en plein thorax et elle poussa en contrebas. Sous le couvert de tirs de Manhunter et de l'arrivée d'une espèce de guitariste d'un groupe de rock des 80's, leur combat se fit plus violent. Rien ni personne ne pourrait l'arrêter. Peut importait les dommages collatéraux pour le moment. Si elle s'était retrouvée ici, ce n'était pas pour faire dans la dentelle, le monde DEVAIT craindre l'IL, et RESPECTER les femmes.

Trop de mâles, à la manière de Cyborg, prenaient les femmes pour acquises de leurs désirs les plus vils. Ils les représentaient à leur manière, machisme endurci ou misogynie… Cela galvanisait l'Amazone dans sa volonté d'inverser la vapeur. Sans elles, ils n'étaient rien, de vulgaires chasseurs, incapable de vivre d'eux-mêmes. Ses doigts se croisèrent dans un poing vengeur, et les bras tendus au dessus de sa tête, comme si le pouvoir des étoiles s'engendrait en eux, ses poings frappèrent le sol avec une force inconnue. Le choc souleva le sol, le brisant dans une multitude d'éclats de roches et de béton. Sous les traits d'un serpent invisible l'attaque d'Artémis n'avait qu'un but : réduire à néant cet homme qui n'en était plus un depuis bien longtemps. Ce couard avait eu l'audace de porter assistance et aide à une Bana-Mighdall. Chacun de ses doigts avaient touché le corps immaculé d'une de ses sœurs, sa bouche avait absorbé son air, son oxygène… Le respect… Jamais plus ce mâle ne l'aurait. Rien, il ne valait rien. Partout sur Terre, partout où les Bana-Mighdall avaient posée le pied, son nom serait connu et chassé.

L'odeur de mort et de sang, celui-là même qui convenait à la perfection à un champ de bataille monta au nez d'Artémis. Oui, le moment tant attendu allait arriver d'ici peu. Les Démons ne marcheraient plus jamais sur cette Terre sacrée, mère Nature n'aurait plus à subir les volontés des mâles la détruisant. Ce combat n'était pas que le sien, toutes ses sœurs Amazones se tenaient derrière elle. Elle vaincrait, une fois encore. Pour Bana-Mighdall !

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 17 Sep 2015 - 23:38
L’ennui avec les héros c’est qu’ils trouvent toujours le moyen de s’en sortir. Toujours la microfaille qui leur permet de rester debout et victorieux. Et Superman en était un digne représentant. Lobo le savait, en tant que vilain, il devrait craindre cette option mais bien au contraire, le fait même que l’homme d’acier puisse résister au fléau du cosmos le réjouissait au plus haut point. La plupart de ceux qui avaient eu la malchance de croiser le poing de Lobo ne se sont jamais relevés, mais pas superman, lui il se levait. Pour Lobo, tout ça était un jeu, un rival digne de lui faire face, ni plus, ni moins. Et son camarade de jeu l’aurait tellement déçu s’il n’avait pas paré sa dernière attaque. Mais il le fit, avec une force et une vitesse remarquable! Seul son équilibre était imparfait, mais les héros ont le soutien du peuple. Un jeune garçon vint le soutenir. La force dérisoire du gamin ne changeait rien, mais sa seule présence décupla la volonté du héros qui ne vacilla pas. Il avait non seulement sauvé les civils, mais en plus il n’avait subi aucun dommage. Voilà pourquoi Lobo prenait la peine de descendre sur cette planète à ses frais, pour ce genre de baston inoubliable! Après avoir rassuré les civils le héros se tourna vers lui. Lobo, malgré le calme de superman avait décelé toute la rage dans son regard, une rage qui ne fit que suralimenter son besoin perpétuel de violence et de sang. Le kryptonien s’adressa à lui d’un ton sec :

- Lobo, tu aurais dû m'écouter.

- Me prends pas de haut, tripes de skiz’! Ou je réduis cette ville en purée!


Le héros lui lança une pierre d’un bon coup de pied. Lobo sourit, prêt à arrêter la pierre d’une seule main. Voyez-vous le gros défaut de L’Homme c’est son arrogance démesurée, son intelligence aurait dû le prévenir du piège mais il voulait tant prouver sa supériorité qu’il ne le vit pas arriver. Superman lança son rayon optique et ce ne fut pas long pour que le nuage de poussière de roche aveugle le motard de l’espace. On aurait pu entendre tous ses horribles jurons à l’égard de son adversaire jusqu’à l’autre bout de Coast City. Mais le mal était fait. À peine eu-t-il retrouvé la vue qu’un hélicoptère s’écrasa son lui dans un fracas et une explosion qui n’aurait laissé aucune chance à un terrien normalement constitué. Cela laissa amplement le temps à superman de mobiliser ses troupes, mais même le héros savait bien au fond de lui que ce genre d’attaque était sans effet contre Lobo. Le Mec plus ultra sortit de la fumée de l’explosion, les vêtements arrachés, mais pas le moindre dommage sur sa peau à part de la poussière, les brulures qu’il avait reçues avaient déjà cicatrisées à dire vrai. L’assassin royal avait changé d’air, là il prenait la bataille au sérieux, il détestait se faire tourner en ridicule et ça, le héros le payerait cher.

- Toi … Va falloir que tu piges que la plus grosse menace sur cette foutue ville c’est pas cette ferraille de pacotille mais MOI! LOBO! LE MEC PLUS ULTRA!

Pour un chasseur de prime, tous les moyens sont bons pour attraper sa cible, et si Lobo était un homme de parole il n’était pas un homme loyal pour autant. Il se lança d’un bond fulgurant et effrayant pour assener un smash monstrueux à sa cible, un smash si rapide et si violent que seul superman pourrait supporter le choc … Si seulement le héros en avait été la cible. Mais c’est vers Black Canary que cette attaque été lancée!

- Salut ma poulette! J’me demande bien ce que j’vais faire avec le reste de ton joli petit corps! Har! Har! Har!
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/05/2013
Messages : 635
Localisations : Lune
Justice League

MessagePosté le: Lun 5 Oct 2015 - 0:40
Cheshire remarqua qu'on s'en battait totalement les loukoums d'elle et décida d'aller voir ailleurs. Les justiciers partaient dans les airs pour rejoindre l'homme d'acier? Pas de problème. La mercenaire allait tout simplement semer le carnage comme elle savait le faire, un peu plus loin dans Coast City. La mission était de mettre à terre les super-héros. Mais décimer plusieurs dizaines de citoyens à elle toute seule, ça serait une défaite aussi pour les porteurs de collants. Elle s'écartait certes quelque peu de l'objectif lancé par le Red Lantern... Mais ce n'était pas comme s'ils ne connaissaient pas tous l'attitude exaspérante de Cheshire: elle devait faire les choses un minimum à sa manière. Ils s'étaient tous volatilisés et même Artémis les avait suivis.

Restée seule, la jeune femme avait vu venir Lobo -dont la virilité l'aurait fait rougir si elle n'avait pas le sang froid, et s'était dit qu'il saurait les occuper pour un moment. En s'éloignant rapidement pour aller se divertir sur quelques bonnes gens, elle le vit même s'élancer sur Black Canary. Le combat promettait mais elle ne pouvait tout de même pas rester devant à regarder la belle blonde se faire défoncer par le grand Lobo. Alors elle avança dans une rue d'où déjà les pierres des bâtiments s'entassaient après les destructions commises par les robots.

Ses deux saïs fermement tenus dans chacune de ses mains, elle courrait aux côtés de femmes et hommes apeurés tous en les transperçants sans s'arrêter. Un vrai bolide faisant tomber les malheureux sur son passage. C'était l'extinction de Coast City qui était la cause de tout ceci. Alors autant participer à cette extinction comme Cheshire savait si bien le faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Red Lantern War : Extinction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HEROES OF THE DC UNIVERSE: BLACKEST NIGHT: RED LANTERN ATROCITUS
» GREEN LANTERN : The Animated Series
» HEROES OF THE DC UNIVERSE: BLACKEST NIGHT: LARFLEEZE THE ORANGE LANTERN
» GREEN LANTERN CORPS 1 : 6 SCALE DELUXE Collector Figure .
» Green lantern the animated serie ( Cartoon Network)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-