Règle numéro 2: À Fawcett City, on fait comme les Fawcettiens. (Terminé)

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7728
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Dim 18 Oct 2015 - 14:54
[HRP : Désolé pour le retard. Avant de me mettre en action j'utilise ce que tu a évoqué Smile]


Le rire de Tsekanis repris alors même que Mary avait terminé sa phrase.
Malgré les insultes, il répondait d'une joie cruelle, certain d'être supérieur à tout ceux qui s'opposait à lui. Un défaut habituel des vilains qui avait la fâcheuse tendance à échouer...

« T'affronter ? Mais je t'ai déjà vaincue ! J'ai véhiculé mon emprise mentale de ton frère à toi et quand je prendrais définitivement ton contrôle, tu deviendra l'instrument de torture de cette femme détestable. »

« Contrôler Billy était facile. Mais les pouvoirs de Shazam me protège.
Tu n'est pas le premier à avoir essayé de me manipuler. »


« Surement, mais je serais bien le dernier, car les Dieux sont également de mon coté et... »

Mary n'en sut pas d'avantage, car une douloureuse lumière l'arracha de cette vision et elle repris conscience dans le monde réelle, aplatie sur le sol, par la Commissaire qui l'avait plaquée.

« Qu'est-ce que vous... » bredouilla-t-elle, avant qu'une explosion de magie verte ne projette Maggie contre un mur.

« Commissaire ! »

Elle semblait encore consciente, souffrante, mais à l'écart de la bataille.
Mary observa alors autour d'elle. Face à elle et la commissaire non loin, Freddy ne cessait de donner des coups aux mort-vivants autours de lui dans le coin gauche de la pièce, Dudley lui bataillait avec Tsekanis dans le coin droit et Billy était toujours au pied du sarcophage, heureusement il passait inaperçu dans tous ce vacarme.
Il devait probablement être toujours sous le contrôle de Tsekanis, car si la commissaire avait rompue le lien entre eux d'eux, briser l'emprise de Tsekanis était autre chose et elle devait y remédier.
Mais ce que faisait la Commissaire la questionna. Elle avait ouvert ce qui ressemblait à une sorte de portail magique, celui-ci étant responsable de l'explosion en contre-partie, la magie étant difficilement contrôlable.

La situation n'était donc pas bonne.
Le Pharaon maudit disposait de grands pouvoirs pour tenir face aux coups de Dudley mais il était aussi plus que probable que son influence sur Billy diminuait également le lien magique qui unissait tous les Marvels et dont Billy étant le premier de tous, en était la source.
Cela devait donc les affaiblir sans qu'ils ne s'en rendent véritablement compte au départ.

Mais tout comme il arrivait à saboter leurs pouvoirs, Mary ressentait maintenant en elle une sensation nouvelle et étrange, l'influence laissée par Tsekanis. Si celle-ci pouvait être une faiblesse, il n'était pas impossible qu'elle ne puisse aussi être tournée à son avantage.
La Commissaire en avait vraiment autant dans le ventre que dans la tête et Mary comprenait à présent sa tentative à utiliser les propres armes de Tsekanis contre lui.
L'artefact l'avait violemment repoussée, mais peut-être que l'influence de Tsekanis lui permettrais à elle, de bien utiliser le portail.

S'approchant de ce dernier, elle vit qu'il menait en Grèce, mais plus précisément encore à la Grèce antique. Se sentant poussée à la faire, Mary émit alors le souhait de recevoir une armée. Aussitôt elle commença à percevoir des soldats s'avancer vers elle.
Voilà donc comment Tsekanis avait fait venir son armée innombrable de morts-vivants, et il était temps d'équilibrer la donne !


« Commissaire vous êtes une génie ! » s'écria Mary en la regardant avec un grand sourire tandis que dans son dos des Spartes sortaient du portail et sans que mots ne soient prononcé, ils se mirent à charger les soldats mort-vivants pour les briser au sol.


La pièce du Musée déjà devenue méconnaissable par les transformations de la réalité de Tsekanis et les premiers combats, était maintenant le lieu d'une véritable bataille antique...


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Dim 18 Oct 2015 - 15:35
De dire que le pharaon maudit était furieux était sous-estimer grandement les choses. Tout son plan était en train, lentement mais sûrement, de tomber à l’eau. Et encore une fois c’était une simple humaine qui avait fait dérailler ses beaux projets. Que voulez-vous. Je ne peux pas laisser les « méchants » gagner. Du coup bien… Il faut ce qu’il faut pour leur nuire et je suis devenue experte dans ce domaine. Et je m’en vante. Après un hurlement de rage particulièrement vindicatif, tout le décor changea. Puisant dans ses forces occultes, nous nous sommes tous retrouvés dans le désert, près de son temple maudit. Défier le temps et l’espace de la sorte c’était de la triche. Les Spartiates de Mary eux s’en foutaient bien et continuaient à se battre. Moi, la chaleur extrême ne me faisait pas de bien. Quand il fait quarante degrés à l’ombre…

Je remarquai aussi que tous ceux qui étaient des super héros étaient en costume, même Billy bien que je ne puisse expliquer pourquoi. Moi? Je n’étais plus en uniforme, je n’avais plus mes armes, j’étais équipée comme un soldat de l’époque. Et si vous pensez que tous mes petits bobos étaient partis, détrompez-vous. Je continuais de souffrir le martyr. Je hais la magie. Je hais les morts vivants. Je hais les mégalomanes. Je hais les mégalomanes magiciens morts vivants. Pendant qu’une bataille en règle se déroule sous mes yeux (et c’est drôle parce que les Marvel sont de leur côté dans ce qui serait l’équivalent d’une tente de commandement), je me rends compte que moi… Et bien moi je ne suis pas du bon côté! Je ne suis pas avec les Marvel! Comment je le sais? Parce qu’ils sont au moins à une centaine de maitre de moi d’une part…

Et que déjà que j’étais affaiblie et pas au top de ma forme, je me sens soulevée contre mon gré. Par qui? Deux grands prêtres de cette momie puante. En fait là dans son petit monde elle est redevenue « humaine » mais je sais que ce n’est qu’une façade. Oh génial. On va encore essayer de me sacrifier. Sérieusement, ça devient redondant avec le temps. Mais bon. S’il faut que je joue les princesses en détresse pour sauver les Marvel, soit. Je ferai diversion. Qu’est-ce qui pourrait bien m’arriver de pire que ce que j’ai déjà vécu? Ah tiens. Ça. Si je pensais avoir souffert des frasques de Brother Blood ou des manigances de Tsekanis III, ça c’est nouveau. J’ai l’impression qu’on est en train de liquéfier mon cerveau avec de la lave en fusion. Je ne sais pas quel plan débile ce salopard est en train de tenter mais je sais que ce n’est pas à mon avantage.


« Ils ne te sauveront pas. S’ils essaient, ils feront la douloureuse expérience d’une magie qui les dépasse. Je me sers de toi pour canaliser Son pouvoir, le pouvoir d’Aton, le seul vrai dieu. Fini de jouer. Vous allez tous mourir. Toi en premier puis cette détestable gamine, ensuite ce sera son hippopotame de protecteur et je finirai avec les deux autres. Et cette fois tu n’y survivras pas. Pas cette fois… »

S’il pense qu’il va m’avoir avec des mots. Moi je ne peux plus rien faire. Mon sort repose entre les mains des Marvel pour le moment. Si je n’étais pas en train de souffrir le martyr, j’aurais une bonne pensée pour la petite Mary qui doit diriger toute une armée et réorganiser les forces des Marvel pour une contre-attaque épique avant que ce fou furieux ne nous tue tous. En tout cas, Freddy sera content : il l’a eu sa bataille épique contre un monstre égyptien. Espérons que nous y survivrons tous pour en rire plus tard. Je ne crois pas que je vais mourir. Ce serait une fin de merde à cette histoire. Par contre, je ne suis pas capable de déterminer si cette fois on va se débarrasser pour de bon de ce débile antique. J’espère que oui. Sinon… On repartira pour un autre round dans un futur proche. Moi je n’ai pas peur de me frotter à bien plus balèze que moi. Je suis Maggie Sawyer, après tout!
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7728
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 31 Oct 2015 - 16:40
[HRP : Désolé pour le retard. Tu me surprend et me fait pas mal cogiter Smile et tu m'offre un sacré plaisir en rétablissant Billy Very Happy]


Les Spartes, ces guerriers légendaires se battaient avec vaillance face à la nuée de morts-vivants qui envahissait le Musée. Cependant le décor de cette bataille singulière changea subitement dans un flash lumineux. Un maître d’œuvre en matière de magie projeta toute l'assemblée au cœur d'un désert et les répartis soigneusement, modifiant même leur apparence.
Cette fois ci, il ne s'agissait pas d'une manipulation mentale de la part de Tsekanis, Mary n'avait pas la même impression que précédemment, il s'agissait bien d'une dimension à part entière.
De tels pouvoirs pouvaient rapidement déséquilibrer à nouveau la balance, pourtant Tsekanis n'avait pas supprimé leur armée qui continuait à se battre contre des égyptiens en chair et en os, cette fois ci. Cette effroyable effusion de sang et de violence se déroulait dans un creux de sable de plusieurs hectares. En haut d'une dune, Mary se retrouvait à observer la scène avec à ses cotés, Freddy, Dudley et... Billy ?

« Billy, tu es en costume ? » demanda Mary, inquiète.
Elle hésitait à se jeter dans les bras de son frère, heureuse de le retrouver, même si ce dernier se trouve sous la rassurante apparence du Captain Marvel.

« Je... C'est incroyable... J'étais dans le musée et puis je me souviens de cette momie et... »

Freddy le coupa net, en se plaçant devant Mary pour la protéger :

« Attention Mary ! J'ai vu que Tsekanis a manipulé Billy !
C'est peut être toujours le cas ! »


« Il est vrais que sans prononcer le nom du Sorcier, il n'est pas possible d'accéder à ses pouvoirs. Ce doit être une illusion... » ajouta Dudley.

« Laisser le s'expliquer ! » demanda fermement Mary en se décalant pour sortir de la protection de Freddy. Elle n'était pas sotte et pouvait se défendre toute seule.

« Et bien je me souviens de peu de choses, mais je ne sens pas les Dieux à mes cotés, c'est vrais.
Un instant... »


Il prit du souffle et dit :

« SHAZAM. »

Un éclair déchira le ciel azur et frappa le Captain Marvel qui au lieu de se transformer en garçon, demeura le même.

« Ça a... fonctionné ?... » hésita Mary.

« Oui ! » cria Billy en se jetant sur sa sœur.

Freddy faillit l'attaquer pour ce geste, mais se retint en voyant ses deux amis, champions de Shazam s'étreindre de bon cœur en riant un peu.

« Je sens la magie affluer en moi. Cette apparence précédente n'était qu'une façade, mais à présent nous avons tous nos pouvoirs ! »

Une main se posa sur l'épaule du Captain et le visage débonnaire de l'Oncle Dudly lui sourit :

« Content de te revoir Billy. Mais à présent il nous faut comprendre ou nous sommes et établir un plan d'attaque. »

« Je n'aurais pu dire mieux... »

Mary entama alors un récapitulatif de ce qu'il s'était déroulé dans le Musée jusqu'à ce qu'elle se rende compte que la Commissaire n'était pas avec eux, le rétablissement de Billy ayant occulté sa présence.

« La Commissaire ! Que Tsekanis en a-t-il fait ?! »

« Peut-être qu'elle n'a pas été transportée ici comme nous. » proposa Freddy.

« Non, je n'y crois. Il y a une dent contre elle, elle nous l'a dit à table et je l'ai entendu dans le Musée.
Elle est probablement quelque part et... en danger... »


« Alors pas une minute à perdre de plus ! Pour le plan d'attaque on fera comme d'habitude. »

« On fonce dans le tas et on improvise ? » demanda Freddy d'un air amusé.

« Sagesse de Salomon. » répondit simplement Billy en lui faisant un clin d’œil.

L'oncle Dudley approuva également de la tête, car bien que la Commissaire n'avait pas peur d'affronter la momie au corps à corps comme il l'avait pu l'observer, elle n'avait pas de pouvoirs divins lui permettant de se battre à armes égales contre de la magie.

« Allons y, mes amis ! » entonna Billy et chacun s'envolèrent hors de la tente.

Sous eux, la bataille faisait toujours rage, mais elle ne constituait pas une priorité.

« Ça m'épate ce que tu as fait apparaître Mary. » constata Freddy.

« L'idée reviens principalement à la Commissaire. Devrait-on les aider ? »

« Je ne pense pas. En tant que peuple guerrier, les spartiates n'apprécieraient pas qu'on gagne cette bataille à leur place, mais ils respectent la chaine de commandement et peut être que l'un de nous pourrais prendre ce rôle et faire tourner rapidement le combat à leur avantage pour éviter des pertes de leur coté...
Dudley ? »


« Moi ? »

« Tu as bien été officier à l'armée ? »

« Et bien, tu sais... j'ai vécu beaucoup de choses, mais tous cela était il y a bien longtemps. »

« Nous avons confiance en toi. »
lui dit Billy en le regardant avec sincérité.

« D'accord. »

« J'ai repéré la Commissaire ! » s'écria Freddy en montrant du doigt le temple au loin.

Les trois Marvels foncèrent dans sa direction et arrivèrent auprès du descendant du Pharaon.

« Tsekanis.
Tu n'obtiendra pas le bonheur par la vengeance et la violence. Nous savons que tu a été persécuté et que tu as souffert ; ces expériences peuvent nous rendre mauvais, mais également nous rendre meilleur si nous prenons le temps de regarder au delà du voile de nos peurs et de nos blessures. Au delà de celui-ci, un chemin de paix existe toujours pour chacun et nous pouvons t'aider à le trouver. »


Les mots de Billy résonnaient également dans le cœur de Mary, il avait toujours été le plus sage d'entre eux, car il était également celui qui avait le plus souffert et ne s'était jamais renfermé sur lui même, utilisant sa colère comme une force pour tenir debout et non comme une arme pour mettre les autres à terre.


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Sam 31 Oct 2015 - 23:49
« Qui te dis que je veux le bonheur, insolent insecte? Je suis l’Élu d’Aton, le Seul vrai dieu! Je suis au-dessus de tout ce que vous mortel pouvez imaginer! Tu gaspilles ta salive et tu me fais perdre mon temps. Cette impie périra de ma main. Trop longtemps elle a contrecarré mes plans. Et si tu me blesses, c’est elle qui en fera les frais! Si tu me tues, elle trépassera. Mon ascension ne peut être arrêtée! »

Mais qu’il se la ferme, bordel! Je souffre moi! Et sérieux les Marvel, c’est vraiment débile votre tactique. Vous pensiez qu’il allait juste abandonner comme ça et se rendre compte que ce qu’il a fait c’est mal? Bien sûr que non! Cette saloperie est en train de se servir de moi comme d’un catalyseur pour un énième plan foireux alors si vous pensez pouvoir le convaincre de quoi que ce soit… Mais ça je ne peux pas le dire parce que comme dit plus tôt, j’ai l’impression qu’on est en train de liquéfier mon cerveau. Ce qui n’est pas très agréable, avouons-le. Et j’ai beau lutter, cette fois il faut le reconnaitre, il m’a bien piégé. Ses prêtres se portent à sa défense et ce sont de puissants sorciers. En cas de conflits, ça risque de sentir le roussi et pas qu’un peu. Qu’est-ce que je raconte. Ça va sentir le roussi, c’est sûr. Saleté de momie complètement débile.

Ce qu’il ne sait pas bien sûr c’est qu’il se frotte à la famille Marvel et qu’ils en ont vu d’autres. En même temps, jamais ils n’ont affronté une magie aussi ancienne. Moi? Si je dois finir légume pour sauver les petits, soit. Je peux accepter ça. Mais laisser trois gamins se faire atomiser par cette pourriture? Jamais. Après bon hein. Je ne sais pas comment ça fonctionne leur truc de Shazam mais à trois? Je suis convaincue qu’ils vont trouver un moyen de me sortir de là. Parce que il faut bien que… AAAAAH! Je suis en train de disparaitre, petit à petit! Je deviens transparente! C’est pas vrai mais c’est pas vrai! Je ne veux pas me faire effacer de la réalité, je n’ai même pas eu le temps de raconter cette journée de débile à ma femme! Et en plus à mon retour c’est Kate qui est supposée cuisiner et elle va me faire mon plat favori! J’ai donc une raison de vivre!

Oh? Apparemment alors que la momie monologue, je la coupe dans son élan car le pharaon déchu se tourne vers moi et me regarde d’un air ahuri. Je suis en train de te rayer de l’existence et tu penses au repas que vas te préparer ta compagne, me hurle-t-il, complètement abasourdi. Et apparemment ça fonctionne la surprise car la douleur diminue suffisamment pour que je puisse lui répondre que bah tant qu’à crever, autant crever le ventre plein. Son attention passe des Marvel à moi et même ses deux acolytes de prêtres semblent plus intéressés par cet échange surréaliste. Tsekanis III me demande si je réalise qu’il est en train de me tuer et qu’il va accomplir sa vengeance. Je lui réponds que c’est bien beau tout ça mais que je sais avoir des désirs et des aspirations bien plus simples. Que par exemple, en ce moment, je serais partante pour un thé glacé.

Donc je peux faire quelque chose en fin de compte. Garder son attention. Attendez les Marvel, je vais vous donner une chance de lui mettre la raclée de sa vie à ce mort vivant débile. J’en rajoute une couche en le demandant si je dois lancer une dernière phrase avant de disparaitre. Il me répond que… Oui. Oui cela donnerait plus de poids à son triomphe. Alors je décide de me payer sa tête en lui demandant si « vers l’infini et plus loin encore » c’est satisfaisant. Il proteste en disant que ça n’est pas assez dramatique. Alors notre Tsekanis III, au fond, est un de nos bons vieux méchants bien classique qui se complait dans les clichés. Sauf que là, il faut DOS aux Marvel et ses prêtres aussi. En clair, ils ont carrément oublié les Marvel pour se concentrer sur mes niaiseries. Règle numéro un quand on se bat : toujours surveiller ses arrières. Amateurs…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7728
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 7 Nov 2015 - 11:55
Comme tout méchant perdant classique, Tsekanis balaya d'une vantardise résolue la proposition du Captain Marvel. Le temps et la haine ont rendu son cœur plus amère qu'une racine de gentiane et s'il faut toujours garder espoir vers des lendemains qui chantent, l'entêtement du fils Pharaon obligeait définitivement les Marvels a lui mettre une bonne correction aujourd'hui.
D'un regard à ses deux compagnons d'armes qui l'entouraient, Mary et Junior, le Captain leur annonça de se tenir prêt à faire parler les poings puisque les mots ne suffisaient pas.

Cependant, Tsekanis s'interrompit brutalement pour questionner sa prisonnière, la Commissaire. Visiblement, il devait être capable de lire son esprit, car les justiciers, eux, n'avaient rien entendu.
Un dialogue saugrenu débuta alors entre Tsekanis et Maggie Sawyer, le premier tenant à se qu'elle soit terrifiée par le funeste destin qu'il lui réservait et la seconde considérant sa situation d'un ton détaché, voir même ironique. Tous étaient absorbés par l'absurdité que prenait les préludes de ce sacrifice maléfique. Même les Marvels furent un moment déconcertés, jusqu'à ce que Mary consciente que cette farce ne pouvait être qu'une diversion et vraiment hâtive de mettre fin à la folie de cette momie qui l'avait inquiétée jusqu'à ce que Billy revienne à lui, fit un signe à celui-ci et à Freddy.
D'un geste, elle fit passer un message, une stratégie risquée, mais souvent efficace.
La Commissaire leur avait offert l'initiative, il était tant de frapper un bon coup.

Sans un mot, les trois Marvels fondirent sur Tsekanis, repoussants par leur vitesse les deux prêtres à ses cotés en se plaçant sous leur ennemi. Billy, le plus grand d'entre eux attrapa fermement Tsekanis, tandis que Mary elle même le serra dans ses bras, serrée enfin par Freddy.

Mary cria un :

« FERMEZ LES YEUX, COMMISSAIRE ! »

Avant que tous en cœur ne clament :

« SHAZAM !! »
« CAPTAIN MARVEL ! »


Le Tonnerre éclata au dessus.
Un gigantesque éclair Olympien fendit l'atmosphère égyptienne en deux. Le feu céleste traversant sans pitié Tsekanis pour toucher les trois Marvels afin de changer leurs formes de champions à enfants.
Si la Commissaire ne fermaient pas les yeux, l'intense lumière la rendrait à coup sûre aveugle.

Malgré l'affiliation de Tsekanis aux Dieux de l'ancienne Égypte, c'était la foudre grecque de Zeus, par trois fois et en même temps qu'il venait de se prendre de plein fouet.
C'était l'ultime carte des Marvels, en espérant que cela suffise...


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Nov 2015 - 16:04
Fermer les yeux, d’accord, mais mes pauvres oreilles, bon sang! J’ai l’impression de m’être prise une grenade flashbang en plein visage. Bon sang de bon sang, ils n’y vont pas de main morte les Marvel! En tout cas une chose est sûre : si Tsekanis a survécu à ça, c’est à cause de son dernier artefact que je vais m’empresser de démolir quand mes sens seront revenus à la normale. Bravo les enfants mais vous voulez me tuer au quoi? Je suis pratiquement à côté de la momie! Vous avez manqué de me faire cramer! J’ai eu chaud. Littéralement. Prise d’une quinte de toux, il me faudra d’ailleurs un petit moment pour me rendre compte que… JE BRÛLE! Mes vêtements fument et flambent! Mais faites quelque chose au lieu de rester là les bras ballants!

C’est que je suis encore attachée moi, je ne peux RIEN faire! Alors il va falloir que ce soit quelqu’un d’autre qui me sauve. La belle affaire. Au moins, là dans l’instant, à part moi qui crame, rien de critique ne nous menace. Quand je dis que les gamins sont notre avenir, avec eux je ne me trompe pas. Beau travail les Marvel. Presque parfait. C’est un cauchemar de moins pour me pourrir mes nuits. Tsekanis III ne sera plus dans peu de temps. Je ne peux pas décrire en mots le bien que ça va me faire. Une fois mon petit problème de « Maggie rôti comme un poulet à la broche », je me hâte d’aller récupérer le sceptre de la momie pour en démolir le cristal, soit son ultime chance de revenir me tourmenter encore une fois. C’est fini. C’est enfin fini. Tsekanis III n’est plus et pour preuve, nous revoilà dans le musée, comme si rien ne s’était produit.

Pas de cadavres de momies. Pas de traces de destruction et ma poitrine ne me fait plus souffrir. Cette fois c’est définitif. Il aura fallu la troupe Marvel au complet mais c’est fait. Ceci dit je ne sais pas pour vous mais je me sens affamée. C’est comme si en enlevant la malédiction de la momie, je recommençais à vivre davantage. Allez les Marvel, je vous invite au restaurant pour célébrer, c’est moi qui offre. Je réalise avec un temps de retard qu’on me parle. Cela vient de ma hanche. Ah oui, les flics locaux veulent savoir ce qui se passe. Je les rassure. Tout est fini. Affaire classée et pour de bon cette fois. J’en pleurerais presque. Sauf que je suis Maggie Sawyer hein. Alors pas de larmes. Enfin. Pas pour ça. Je suis le bulldozer, le char d’assaut! Et ces choses-là ne pleurent pas, bien sûr. J’ai du mal à le croire. C’est bien réel. Mais presque incroyable. C’est… Juste… Wow.


« Je n’ai plus mal… C’est finalement fini. On l’a eu! Et sans artefact pour revenir, cette fois c’est définitif. Superbe travail les Marvel. Mais… Je crève de faim. J’ai l’impression de n’avoir rien mangé depuis des jours. Allez, c’est moi qui invite. Et finalement, Freddy, tu l’as eu ton combat épique contre un monstre égyptien. Mais s’il te plait… La prochaine fois, fais ce genre de trucs dans un jeu vidéo… »

Les ambulanciers, les policiers et les pompiers viennent s’occuper des victimes de Tsekanis qui sont inconscientes. Elles n’auront aucune séquelle mais il leur faut du repos. Moi? Je suis increvable. Pratiquement pas besoin de dormir. Et à moins de m’y forcer, je m’y refuse. Je remarque quelque chose cependant : un médaillon. Dans ma poche. Que je n’avais pas avant. Que représente le signe d’Aton. D’où ça sort ça? Comme pour répondre à mes interrogations, arrivent Tawky Tawny qui a le chic pour apparaitre pile au bon moment. Il me rassure : ce n’est pas chargé en magie et c’est très ancien. Je plaisante en disant que c’est un cadeau des dieux mais en disant ça, le doute m’assaille. Est-ce que c’est vraiment possible? Dans le sens Aton qui me remercie d’avoir mit fin à la malédiction de Tsekanis? Nan. Je regarde trop de films…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7728
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Lun 16 Nov 2015 - 19:34
[HRP : Génial ta petite référence comics Wink]


Sous l'effet du triple éclair, bien qu'il se trouvait dans une réalité altérée par lui même, le fils de Pharaon fut brûlé vif. Mais il ne fut pas le seul à prendre feu et c'est pourquoi Mary de nouveau sous l'apparence de Mary Batson se jeta aussitôt sur la Commissaire pour défaire ses liens tandis que cette dernière encaissait un choc des plus désagréable, mais nécessaire pour porter un grand coup à leur ennemi.

La jeune fille se confondit justement en excuses, mais Maggie ne perdant pas son sang froid, une fois libérée, courue vers le sceptre de Tsekanis pour le briser au sol.
Aussitôt, le décor sembla fondre littéralement comme de la cire de bougie, faisant à nouveau apparaitre les murs du Musée de Fawcett. Le maléfice était conjurée, la momie définitivement détruite.

Face à ce retour à la normal abrupte, Billy fut pensif un instant, les yeux plongé dans le sol. Freddy vint lui tapoter l'épaule en signe de compassion. Mary, se rapprocha à son tour de lui, se doutant de ce qui le tourmentait :
Tsekanis était mort, mais son âme n'avait pas trouvée le repos. Il lui avait pourtant tendu la main et ils auraient pu trouver une solution, la Sagesse de Salomon et celle de Shazam en trouve toujours. Mais avec la Commissaire en danger, l'urgence et les circonstances, il avait peut-être un peu trop réagit violemment et rapidement...
A présent, il serait trop complexe de mettre la main sur son âme et de lui venir en aide ; il en avait déjà vécu l'expérience. Un regret qui ne devait pas le tourmenter, mais qui ne devait pas être traité à la légère...

Les trois enfants se recueillirent alors un instant.
C'était important pour Billy de ne pas se sentir seul dans ce moment, même si Mary n'avait pas autant de bonté dans son cœur que lui, le premier Marvel. C'était sa faiblesse par rapport à son frère, c'était pourquoi elle avait pu être corrompue et lui jamais.
Elle n'avait pas pleuré le Mad Monk, l'enthousiasme du combat faisait d'avantage battre son cœurs et elle n'arrivait pas non plus à pleurer Tsekanis qui avait failli tuer Billy, mais au moins elle se montrait solidaire avec les sentiments de son frère.

Maggie se réjouissant évidemment de leur victoire, l'Oncle Marvel, le seul encore en costume héroïque, s'avança vers elle pour lui donner une explication avant que la police n'arrive et brise cet instant :

« Les enfants n'aiment pas quand ça se termine ainsi, même quand c'est nécessaire.
Malgré les épreuves qu'ils endurent, ils ont plus de bonté et de légitimité à posséder de si grands pouvoirs que je n'en aurais jamais... »


« … mais on peut se réjouir dans être sortis tous vivants. » termina Billy.

« Et je meurs de faim aussi ! » dit-il avec un clin d’œil et un sourire à la Commissaire.

« C'est vrais que les aventures ça creuse, alors même que l'on sortait du déjeuners. » renchéris Mary à présent qu'ils pouvaient changer de sujet.

Freddy en fit de même pour répondre à la Commissaire :
« Des jeux vidéos ? Je préfère diablement jouer les héros ! » annonça-t-il en levant sa béquille bien haute.

La Commissaire dû alors s'occuper des dernières directives, la police locale prenant le relai dans le traitement des victimes. Billy, Mary et Freddy firent mine de s'être trouvé dans le musée depuis le début tandis que l'Oncle Dudley livrait la version héroïque de ce qu'il venait de se passer afin de conserver les secrets de tous.

Peu de temps après, Tawky Tawny se montra pour recueillir éventuellement des indices. Contrairement à la police de Gotham, celle de Fawcett City n'était pas du tout surprise de la présence d'un Tigre tenant sur deux pattes et habillé d'élégants veston et chapeau au cœur de la zone fermée par les forces de l'ordre. Il semblait même faire autant parti de l'équipe scientifique que ceux qui possèdent un badge et s'enquêta de quelques informations auprès de ceux-ci ainsi que de Dudley.
La Commissaire le pris alors à parti, ce qui attisa la curiosité de Mary. Retenue auprès des policiers et de leur cellule psychologique elle n'arrivait pas à entendre ce qu'ils se disaient, mais elle la questionner plus tard, c'est certain.
Pour l'heure, une fois les formalité accomplis, un restaurant les attendaient...



[HRP : A moins que tu ais prévu une suite immédiate, je pense qu'on a terminé ici et je te remercie pour cet excellent RP Smile Je me suis bien amusé avec toute ma famille et ta momie maléfique !]


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Mar 17 Nov 2015 - 0:01
« Bordel. Quand j’étais jeune, les héros, enfin, les super héros, ça se comptait sur les doigts d’une main. Maintenant ça pousse du sol comme les pissenlits. Je sers à quoi moi, relique d’un autre âge sans pouvoirs quand la jeune génération fait en dix secondes ce que je fais en plusieurs heures? Aux oubliettes les flics, bonjour les super flics. Quelle époque. Mais bon. Faut rester optimiste. »

Je ne suis que trop heureuse de quitter les lieux avec les Marvel. Je ne le dirai jamais à voix haute parce que ce serait aller contre le « Maggie Style » mais je leur suis infiniment reconnaissante. S’ils savaient ce qu’ils viennent de faire. Ils peuvent regretter la mort du méchant mais son trépas définitif vient de m’enlever des années de poids sur les épaules et je peux presque entendre les soupirs soulagés de toutes les victimes que ce monstre a faites pendant cette période de ma vie passée à le combattre. Je vous ai vengé les gars. Reposez tous en paix, vous le méritez bien. Je pense que mes yeux se sont humidifiés d’ailleurs. Merde Maggie tu deviens une vieille sentimentale. Penses à ta réputation! D’un habile mouvement de main, je fais comme si je viens de me prendre quelque chose dans l’œil et ni vu ni connu, personne ne se rend compte de rien.

Une fois les formalités terminées, je décide de montrer un côté de ma personne moins sérieux. Moins professionnel. Oh et puis merde, les gamins m’ont sauvé la vie. Je peux bien faire tante Maggie quitte à ce que ça revienne me mordre le cul un de ces quatre. J’ai l’impression de toujours être en mode côté fibre et sérieux d’un mini-wheat. On va montrer le côté sucré. T’es à Fawcett City Maggie. Ici tu peux sourire. Ici, la mort n’est pas à chaque coin de rue et le soleil brille. Oui. La boule jaune dans le ciel. J’ai l’impression que c’est la première fois depuis des mois que je remarque VRAIMENT le soleil. C’est plutôt rare que les indices d’un meurtre flottent au vent. Mais je m’égare. Et le mystère du machin ancien attendra aussi. Je ne suis pas pressée. Là? Je veux être une flic qui profite d’un court moment de répit pour une fois dans sa vie. Compris?

Je réquisitionne une voiture de police et je fais monter tout le monde à l’intérieur. Pas de super pouvoirs. Pas de trucs héroïques. Une bonne vieille voiture avec de l’essence, le véhicule des forces de l’ordre. Un retour à une époque où les gamins étaient des gamins et pas en train de crier des sorts magiques en appelant la foudre. Et Dudley, qui a été dans l’armée, doit parfaitement comprendre ce sentiment presque extraterrestre de la soudaine réalisation que… C’est fini. C’est presque surréaliste mais c’est bien réel. Je suis sur mon petit nuage et je me sens bien. Demain, je rentrerai à Gotham et la vie reprendra son cours démentiel. Mais pour aujourd’hui? Je profites du temps que j’ai et j’en fais profiter aux autres. Allez les Marvel. On s’en va manger, c’est moi qui paie et je vais vous régaler des exploits d’une femme ordinaire dans un monde extraordinaire.


« Vous savez, dans la vie, il y a pas que les super criminels. Ils sont plus impressionnants, c’est vrai mais pas forcément les plus redoutables. Même parmi les criminels ordinaires, on voit toutes sortes de choses. Laissez-moi vous raconter une histoire pendant le trajet. Notre histoire commence à Star City, une ville de la Côte Ouest et met en scène une jeune policière blonde avec un caractère bien trempée… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Règle numéro 2: À Fawcett City, on fait comme les Fawcettiens. (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [Fawcett City] Let's rock'n roll !!!
» [Règle N°0] Le Juste Prix : Première partie
» The Lost City Of Z de James Gray
» Contacter City Hall
» Quel boitier numérique pour vieux objectifs argentiques ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-