Sous l'océan ♫♪ [PV: Arty]

Invité

MessagePosté le: Mar 15 Sep 2015 - 10:26
Un cri, un hurlement, un seul... Assez puissant et monstrueux pour me parvenir depuis mon domicile, à Metropolis. Pourtant, même en me concentrant de toutes mes forces, je n'entendais pas l'accompagnement habituel de ce genre de son: les hurlements des victimes. Le monstre se déchaînait à l'entendre, détruisant tout sur son passage. Mais rien ne venait perturber l’écho de sa propre voix, déformée par la rage. J'embrassai mon fils en le laissant terminer ses devoirs seul, et pris la direction de la petite ville se situant à l'ouest des États- Unis, victime de la violence de la créature malfaisante. J'arrivai trop tard, les habitations avait été démolis un par un, ainsi que les maigres constructions en plus qui composaient la ville côtière.

"Étrange... Il n'y a personne, pas de corps... Et tous les décombres ont été remués.. On dirait presque que... Ce monstre cherchait quelque chose..."

La mer était déchaînée, sans un nuage dans le ciel. Un magnifique ciel bleu délivrant les rayons solaires à tout le monde me surplombait. Enfin, j'entendis des vois humaines, des murmures cherchant à réconforter les plus faibles esprits, comme s'ils voulaient rester discrets. En peu de temps, j'avais suivi le son jusqu'à la sortie de la ville, dans un coin sauvage et rocheux. Grimpant de plus en plus haut en marchant, j'atteignis une énorme grotte où se rassemblait tous les habitants de la ville. Ils étaient terrorisés, laissant éclater leur joie en me voyant. Je leur dis que le monstre était parti, qu'ils n'avaient rien à craindre. Le maire me démentit sèchement, il m'expliqua alors une histoire incroyable et émouvante à la fois.

Lors d'une nuit de tempête sans nuages, un garçon venu de la plage traversa la ville (se rapprochant plus du village que d'une ville à part entière) en pleurant bruyamment. Ses cris attirèrent les habitants curieux et alors, il leur raconta comment son père l'avait séquestré dans la fosse, mais qu'il avait réussi à s'enfuir. Les habitants ne comprenant pas grand chose, à part qu'il était victime de kidnapping et maltraitance, décidèrent de l'aider malgré son origine, quitte à le cacher. Sauf que tôt ce matin, il s'était réveillé en sueur, annonçant l'arrivée imminente du Kraken envoyé par son père pour le ramener. La population s'enfuit dans la grotte se cacher en attendant le départ du monstre.

Je promis de ramener l'enfant à Atlantis sain et sauf, et là- bas, plus rien ni personne ne pourrait l'atteindre. Je le mettrai sous la protection du roi Atlante lui- même, qui était un bon ami comme tout le monde savait, depuis que nous avions fondé la Ligue des Justiciers. L'enfant dans les bras -il était épuisé pour des raisons qui m'échappaient- je me postai dans un coin isolé de la plage et appelai Arthur avec le communicateur servant normalement à rassembler les membres de la Ligue. Ma cape volant au vent, je fixai l'océan, l'enfant dans les bras, certain que cette histoire finirait au moment même où je le poserai dans ceux du roi d'Atlantis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 4 Oct 2015 - 12:04
Avec le retour miraculeux d'Arthur, Tula se permet de lâcher un peu la bride de ses devoirs. Elle a sérieusement maltraité les siens pour empêcher plus de problèmes avec la surface et à présent tout reprends un cours à peu près normal. Arthur a repris sa place de souverain et celle dans les bras de sa bien aimée.La rousse en profite pour se mettre en pseudo-vacances, elle délègue à d'autres les missions demandées et cela lui fait un bien fou. Elle regagne ce calme qui lui es coutumier et se sens mieux, plus à même à gérer son escouade et ses futures obligations.

Car n'en déplaise mais elle a fait sensation auprès de la population et de certains conseillers royaux.leur regard à changé , ils ne la voient plus comme un caillou entre leurs orteils mais comme quelqu'un de capable, auquel ils peuvent avoir recours.

C'est ce qu'il lui arrive, un soir on frappe a ses appartements privés et on lui demande audience. Normalement la rousse aurait vertement congédié l'opportun, mais le regard las, fatigué terrifié et impuissant l’empêche de commencer son action. Quoi qu'il se passe, la situation est délicate pour cet atlante.

Il lui a expliqué que son fils avait disparu pour la surface, il avait demandé son aide à elle spécifiquement car il savait a présent que l'on pouvait compter sur elle et sa discrétion. Même si Tula ne pouvait s’empêcher de penser qu'il y avait plus a l'affaire qu'une simple histoire de fugue , elle ne pouvait laisser un enfant sans défense a la surface, c’était bien trop dangereux, une fois qu'il serait en sécurité elle pourrait prendre le temps pour démêler le vrai du faux....

Grâce aux indications du père, localiser le petit est assez facile, d'autant qu'une traînée de décombres et de corps ( dont un ragondin) semble poursuivre le petit fugueur. La rousse n'y prête pas grande attention, à la faible pression surfacienne la force des atlantes est décuplée et malheureusement les accidents arrivent, c'est triste mais ainsi , c'est pour cela qu'il doit impérativement revenir à la cité sous marine.

C'est sur une plage qu'elle découvre le petit fugueur, mais il est loin d’être seul, ce n'est pas n'importe qui qui l'accompagne mais ni plus ni moins que Superman. Dans sa tenue atlante Tula fixe froidement le super héros.

« Cet enfant est à nous, il doit retourner chez lui, sa place est parmi les siens …. »

Si cela peut enjoindre le Heros de métropolis à lui confier le petit , ce dernier n'est pas spécialement rassuré par elle.

La rousse le rassurera en chemin ….
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 5 Oct 2015 - 21:23

Sous couvert des ondées les plus spectaculaires d'un monde sous-marins qui se trouvait perpétuellement être en proie au chaos le plus total, Arthur observait l'obscurité des profondeurs de son territoire. Atlantis, le Royaume des Océans, celui-là même qui l'accepta tel qui était désormais, avait subit que très peu de dégâts lors de son attaque sous sa forme de Red Lantern. Toutefois, ce passage avait eu un contrecoup non négligeable… Sa main gauche… Celle-là même avec laquelle il tenait parfois son trident fut réduire à un morceau de chair sanguinolent qui avait eu du mal de cicatriser. Le tranchant de l'arme de sa sœur avait fait une coupe nette, mais douloureuse. Portant ses yeux sur ce semblant d'avant-bras, Arthur senti ce que les humains appelaient "une douleur fantôme". L'impression sadique que de ressentir le membre qui n'est plus. Tout autant que le ressentiment qu'il ressentait pour lui-même après ce qu'il avait vécu.

Mais tout cela n'était plus qu'un lointain souvenir. Tula avait diriger d'une main de maître Atlantis, et en cela, et après sa convalescence, il était donc normal qu'elle reprenne un semblant de vie normale. Mera s'occupait des Atlantes, Arthur, des aristocrates qui se croyaient encore et toujours supérieur au peuple. Ces derniers toisaient le peuple sans même savoir ce qu'ils pensaient, ni même porter un quelconque intérêt à leurs paroles. Agissant sans vergogne, pour, d'après leurs propres décisions : "pour le bien-être de tous". Mais cela allait changer. Arthur Curry, le Roi et Seigneur d'Atlantis était revenu, plus de Ligue pour lui donner des ordres, plus de Batman pour lui tenir tête… Rien, seul le peuple Atlante avait désormais besoin de lui.

Quelques heures plus tard, un des forgerons Atlantes lui ramena sa demande. Tout comme ce fut le cas quelques années plus tôt, un harpon, ressemblant bien plus à un crochet d'ailleurs, fait d'or et d'un alliage de métaux comblerait le manque cruel que lui faisait ressentir la disparition de sa main. Tenu par un système qui s'enfonçait directement dans son radius, la nouvelle arme ne bougerais pas d'un œil. Elle était parfaite. Elle était devenue une partie de lui-même. Mera arriva alors sur les entrefaites. S'arrêtant devant l'homme de ses pensées, elle lui tendit un objet un peu particulier… Le communicateur de la Ligue de Justice, celle-là même avec laquelle il communiquait avec le reste de l'équipe. A son grand étonnement, lors de son départ, Batman lui conseilla de le garder, sans plus d'explications. Ce dernier possédait toujours une idée derrière la tête. Et au fil des jours, Arthur avait fini par oublier la présence de ce petit objet.

L'objet clignota dans la paume de la main de Mera. Deux choix s'offraient à Arthur, le premier n'était autre que de le prendre et écouter ce qu'on lui annonçait, une énième fois il devrait affronter Darkseid et ses sbires… Quand au second choix… Le briser d'un simple coup de crochet. Toutefois, les yeux de Mera, remplis de tristesse autant que d'amour, lui firent prendre le choix qu'il aurait préféré éviter. Appuyant sur le communicateur, ce fut la voix de Superman, qui s'en échappa. Des pleurs perlaient entre deux paroles du Kryptonien. Ceux d'un enfant. Après quelques minutes, Aquaman quitta Atlantis, désabusé par le fait que malgré sa décision, la Ligue continuait à faire appel à lui. Quelles que soit les raisons qui avaient poussé Superman à faire appel à lui, il n'en avait cure. Voilà des semaines qu'il ignorait les appel de la Ligue. Mais aussi étrange que cela puisse paraître, ce dernier l'appela de la même manière que le phrase de son enfance éclairait l'océan.

Toutefois, ce ne fut pas l'appel du Kryptonien qu'il suivit, mais une onde télépathique qui provenait d'un endroit qu'il croyait avait réduit à néant des années auparavant… La Fosse existait toujours. Trop de souvenirs s'étaient perdus dans les profondeurs de cette partie de l'Océan. Il aurait bien assez de temps tôt ou tard d'ailleurs, pour faire comprendre une dernière fois à l'homme d'acier que jamais il ne reviendrait sur sa décision. Nageant entre les poissons qui se faisait de plus en plus rare, Aquaman ne put retenir un haussement de sourcil, un cadavre flottait dans sa direction. Ni plus ni moins que le croisement entre un castor et une loutre géante… Un ragondin… Comme ceux qu'il voyait étant enfant dans le parc de YellowStone avec son père. Mais celui là était bien moins vif. Un souvenir amusant lui revint, celui d'une de ces créatures dévorant un dictionnaire aussi épais que lui. Mais même cette image ne le fit pas sourire plus. Aquaman se contenta d'avancer. La barbe de trois jours ajoutant à son tempérament aussi fougueux que l'océan et ses yeux bleus comme l'azur. Son regard ne pouvait percer l'obscurité, quelque chose ou quelqu'un continuait à repousser les animaux marins. Plus il s'enfonçait, moins la faune ne se présentait à lui.

Il serait bientôt seul dans les profondeurs de cet océan de solitude et de tristesse. Néanmoins, ce n'était plus ces sentiments qui le faisait tenir debout, il était usé… Fatigué, sans nuances. Le temps avait fait couler tant et tant d'eaux que désormais, seule son Atlantis comptait. Mera protégerait les profondeurs durant son absence. Mais une chose le dérangea. Des ondes émanaient de plus en plus des profondeurs de la Fosse, une télépathie bien plus puissante que toutes celles qu'il avait ressenti jusqu'à lors. Cela était étrange, très étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 8 Oct 2015 - 16:36
J'étais en standby depuis cinq minutes que déjà une forme sortait de l'eau. Malheureusement, ce n'était celle que j'attendais, elle était bien trop fine et gracieuse pour un roi Atlante. Qui était- ce exactement? Je n'en avais aucune idée, mais je ne sentais pas la moindre hostilité à son égard. De plus, cette jeune fille -car s'en était une- venait visiblement du fond des océans, je savais reconnaitre un co-citoyen d'Arthur quand j'en voyais un. Elle sortit de l'eau telle une secouriste d'une série bien connue, sans personne dans les bras toutefois. Ses cheveux roux brillait grâce aux reflets du soleil sur l'eau qui l'enveloppait telle une fine couche protectrice. Sa démarche était tranquille, tout en cachant un certain formalisme faisant penser à un militaire. Je détestais les militaires.

On devait certes faire avec pour la protection de nos pays et monde, mais je ne pouvais pas oublier à quel point ils sont obtus et irréfléchis. Combien de fois avais- je entendu "ce sont les ordres" de leur part? Une phrase qui me donnait envie de dévisser la tête de celui qui la prononçait. C'était comme s'ils n'avaient plus de cerveau ni même un tant soit peu d'esprit critique, se contentant d’obéir comme des toutous. Heureusement, la Ligue des Justiciers n'agirait jamais ainsi, pas tant que j'aurais mon mot à dire. En somme, je n'offris pas ma plus belle humeur à l'arrivante, sachant que je ne l'attendais pas, qui plus est. Le regard froid que l'Atlante me lançait montrait qu'elle n'était pas non plus disposée à faire de manière. Elle paraissait pourtant si jeune...

"Je sais jeune fille, mais ce n'est pas à toi que j'ai envie de le confier. Arthur t'a envoyé le chercher de sa part? Je ne crois pas, il aurait accouru seul s'il avait pu. Donc, qu'est- ce que tu fais là?"

J'avançai lentement vers elle et restai posté à quelques centimètres. Je la dominais de toute ma taille, je devais baisser les yeux pour les planter dans les siens. Je ne voulais pas avoir l'air menaçant, mais lui montrer que je n'avais nullement peur de quelconques représailles de sa part. Je pouvais lui faire face sans problème.

"Je ne te connais pas, même si tu m'assurais venir de sa part, je préfère le garder avec moi. J'ai promis aux habitants de cette ville que je le remettrai moi- même entre les bras du roi et je tiens toujours mes promesses. Alors... Soit tu ouvres la voie, soit tu attends avec moi."

Je savais que parler et agir de cette manière pouvait être pris pour de l'arrogance, surtout de la part d'un Atlante car ils considéraient bassement les habitants de la surface. Pourtant, en tant que héros, je me devais d'être inflexible, pour rester un modèle de vertu sans tâche. En tant que Superman, je n'avais pas vraiment le choix. Clark Kent, par contre, était loin d'être parfait et tant mieux, sinon j'aurais du mal à paraître humain. Je n'avais pas non plus à trop me forcer, mon humanité ressortait assez naturellement lorsque je n'étais plus sur mes gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 12 Oct 2015 - 21:24
Tula eu un mouvement de recul, les mots sortis par superman l'avait choquée encore plus que s'il l'avait frappée . Quoi elle avait autant changé ? Ses cheveux étaient peut être un peu trop longs et emmêlés. probablement qu'elle avait aussi de vilaines cernes dus aux soucis récents qu'elle avait eu avec Atlantis. Mais quand même cela ne justifie pas qu'on ne la reconnaisse pas.
Bon aussi superman ne l'avait pas spécialement vue depuis longtemps mais quand même s'en était presque insultant.

" Jeune fille ? Je crois que tu te trompes sur mon compte , que tes yeux te jouent quelque tours ou que ta mémoire te fait défaut. Je suis Tula princesse d'Atlantis. j'ai été membre des Teen titans et je suis tombée au combat. Si c'est une sorte d'humour surfacien .... il n'est pas drôle"  

Au final peut être que la rouquine a changé elle n'a plus cette joie de vivre enfantine qui la caractérisait , elle n'a plus Garth près d'elle également il es passé à autre chose. C'est sûrement tout cela qui l'a fait grandir plus qu'elle ne l'aurait voulu . mais elle n'a pas perdu son espoir de paix qu'elle partage avec son frère . mais elle son sourire ce fait plus rare.

" Je suis venue sur demande de son père, qui s'inquiète et désire son fils près de lui. il a fugué et se mets en dangers ainsi que la population surfacienne. C'est une demande qu'en tant que toi aussi en tant que père tu  peux comprendre aisément "

Elle aurait pu finir sa tirade formelle par un veuillez agréer monsieur....  en trois exemplaires datés et cachetés mais s'aurait été peut être trop. Plutôt elle se contentât de regarder le petit et de lui dire en atlante cette fois pour ne pas être comprise par ce grand échalas.

" Maintenant arrête de faire l'enfant et viens ici. tu dois arrêter d'embarrasser ton père et Atlantis en agissant de la sorte"

Si Superman ne comprenait pas ses mots au ton employé il devinait sans peine au ton employé que ce n'etait pas des mots d'amour qu'elle lui transmettait. Pourtant elle lui adressa d'autres mots , bien plus calmes .

" Mon roi ne devrait tarder et l'absence d'eau est un problème pour l'enfant, à défaut de me le confier pourrait il au moins retourner à son élément ? Voire même chez lui à atlantis et je suis toute disposée à vous guider ..."
Dans sa voix transparaissait un certain agacement envers le dernier fils de krypton pour elle il aurait déjà dû comprendre cette évidence ci .
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 19 Oct 2015 - 11:44
L'enfant ne voulait pas y aller, ses bras qui se resserraient tel un étau autour de mon cou le prouvait bien assez. Il sursauta presque en entendant le mot "père" de la bouche de l'Atlante, ses battements de coeur accélérés me firent comprendre à quel point il avait peur. Croyait- elle vraiment que j'allais donner un enfant à un homme qui lui faisait un effet pareil? Serais- je un héros avec un comportement aussi irresponsable?

"Ne perdons pas de temps alors, et j'espère qu'Aquaman va bien, il n'a jamais répondu absent à un appel de ma part."

Je bondis dans l'eau à la suite de Tula en portant toujours l'enfant dans mes bras. La peur pouvait provoquer maintes réactions chez les victimes de traumatisme, celle- ci semblait s'accrocher à moi de toutes ses forces, comme à une bouée de sauvetage. Si je n'avais pas l'invulnérabilité de mon espèce grâce au Soleil jaune, je serais étouffé et mort depuis un moment. Le garçon pourrait très bien nager à coté de moi, il serait même plus rapide que moi en cas de danger. Seulement, après tout ce qu'il avait vécu, son esprit n'était plus du tout rationnel, sachant en plus qu'on se dirigeait vers la cité qu'il tenta de fuir auparavant. Son père n'aurait pas ce gamin, jamais, c'était une promesse que je me faisais. Tout comme je volais dans les airs, mes déplacements dans l'eau n'avaient nulle besoin de battement de jambes ou de bras. Il me suffisait de penser à l'eau comme à de l'air, en plus compacte - ce n'étaient que des fluides après tout- pour avancer dans la direction que je voulais.

En y repensant, depuis plusieurs semaines Arthur ignorait les appels de Cyborg et Batman. J'avais cru qu'il était trop occupé, mais cette fois, j'avais du mal à me dire qu'il ne nous en voulait pas... Qu'est- ce qui lui arrivait au juste? Soudain, des cadavres apparurent, d'innombrables cadavres flottaient dans les profondeurs autour de nous. Le premier était celui d'une bête des eaux, puis vinrent ceux d'Atlantes, des soldats. Tula devant nous devait en connaître certains, je me demandais s'il y avait eu une bataille dans les environs. Je déployai mon ouïe sur plusieurs kilomètres, par simple précaution, au cas où il resterait des survivants demandant de l'aide. Malheureusement, je captais bien quelque chose, des sons assez similaires aux cris monstrueux que j'avais entendu à Metropolis. Le Kraken était dans les parages, l'animal de compagnie du père du garçon. J'aurais pu parler du monstre à mon guide, pour la convaincre de la nécessité de protéger l'enfant. Cependant, je ne m'attendais pas à tomber sur lui de si tôt. Peut- être avait- il senti l'approche du gamin?

"Tula, il faut que je te dise quelque chose..."

Une forme dans le lointain me fit m'interrompre, elle approchait à toute vitesse. Je laissais mes yeux télescopique l'identifier, c'était Arthur qui venait vers nous et il semblait... barbu. Content de le voir, je m'arrêtai pour l'attendre en faisant du surplace.

"On dirait que notre quête arrive à sa fin, merci pour ton aide princesse d'Atlantis."

Des remerciements plein de froideurs, mais tout de même sincères.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 26 Oct 2015 - 16:04

[HRP]Tula m'a contacté afin de me demander de poster à sa place. Aussi, pour un soucis de logique scénaristique, elle nous quitte et rejoint Atlantis.[/HRP]

Du sang, et cette odeur de métal mêlée à celle de la tristesse. Car oui, pour un Atlante, ce sentiment possédait une manne olfactive. Lorsque Arthur arriva dans les profondeurs les plus insondables des océans, il ne put retenir un cri d'effroi. La mâchoire serrée, les yeux remplis de colère, le Roi des Sept Mers se contenta de prendre un corps entre ses bras. Comment cela pouvait-il être possible ? Par tous les dieux marins ! Une escouade entière d'Atlantes avait été décimée. La facilité déconcertante dont elle le fut, laissa Aquaman perplexe. Serrant contre lui la partie encore intacte du corps, qui, jadis fut celui de l'un de ses soldats les plus émérites, l'homme des océans ne pu retenir une larme. Son crochet d'or brilla quelques instants avant de butter contre quelque chose à la texture flasque, presque liquide. Des ventouses… Un morceau de tentacule. Aucune créature marine avoisinant les pieuvres ou autres céphalopodes ne vivaient à de telles profondeurs… Et surtout à de tels endroits dans les océans.

Se brisant à la manière d'une poupée de chiffon, le corps se disloqua avant de s'enfoncer dans les ténèbres de l'océan. Sans porter plus d'attention à ce qu'il allait se passer, l'ouïe extrêmement fine d'Arthur lui fit tourner la tête. Les fluctuations aquatiques développèrent des ondes sonores qui parvinrent jusqu'à son oreille interne, de là, il compris que Superman arrivait. Ce dernier ne sembla pas seul… Nageant à grande vitesse, tout en laissant ses bras le long de son corps, Arthur rejoignit celui qui l'avait appelé à l'aide du communicateur de la JL. Une dernière mission avec un membre de l'équipe. Avant de la quitter définitivement. Atlantis était bien plus importante à ses yeux désormais. Son attaque alors que l'anneau de la Rage avait prit possession de lui, avait laissé des traces bien plus profondes qu'il ne le pensait. Son statut même de Roi en fut ébranlé. Les Atlantes désiraient un Roi présent et à l'écoute, plus une sorte d'aristocrate qui passait le plus clair de son temps loin de son peuple…

Au travers de l'écume qui percutait sa peau et ses yeux, trois corps finirent par se distinguer. Les deux premiers, quoique particulièrement étonnant de les voir ensemble, furent tout bonnement, Tula et Superman. Quand au troisième, plutôt malingre et à la peau blême, presque diaphane, un enfant. Un jeune garçon dont Arthur ne connaissait ni la naissance, ni même l'existence. Trop de sujets dans les Royaumes Marins pour tous les connaître… Malgré son expérience et sa retenue, Aquagirl ne pu retenir un hurlement de douleur. Elle était connue pour sa fougue et sa pugnacité durant ses missions, elle tenait du brochet, sans jamais démorde de ses positions, la jeune Atlante ne pouvait contenir sa colère plus longtemps au moment où ses yeux se posèrent sur d'autres corps meurtris et disloqués.

Alors qu'Aquaman la bloqua contre lui, enserra celle qu'il considérait comme sa sœur, elle se mit à se débattre en lui assénant une multitude de coups dans le torse et les jambes. Encaissant sans dire un mot, Arthur plongea son regard bleuté dans le sien. Elle n'y verrait que le calme Olympien de son Roi, l'amour fraternel qui savait tant et si bien la calmer. Calmée, elle se blotti contre son frère, oubliant un instant la présence de Superman à leurs côtés. Posant sa main droite derrière son crâne, les doigts d'Arthur glissèrent dans la chevelure rousse et il lui parla.


- Retourne à Atlantis. Prépare les soldats à combattre contre une chose que je croyais disparue depuis des décennies. Tu as l'aval de ton Roi, Tula. Alors ne perds pas de temps. Protège ton peuple tel que tu l'as déjà fait. Je m'occuperais de cet enfant. Il est… Particulier.

Relâchant son étreinte, il lui sourit derrière sa barbe blonde. Opinant du chef, elle les quitta sans dire un mot. Se contentant de lancer un regard froid et particulièrement dénué de tout sentiments à Superman. Une essence malsaine émanait bel et bien de cet enfant, et même si son regard n'en laissait rien paraître, la télépathie d'Arthur ne pouvait se tromper. Ce n'était autre que lui, l'être que la créature semblait désirer. Après le départ de Tula, ses doigts dansèrent dans sa barbe, tournant son regard vers l'homme d'acier.

- Cet enfant est appelé par quelque chose d'ancien et d'extrêmement puissant. Je me dois de protéger le peuple Atlante avant le reste. Nous n'avons d'autres choix que de réduire à néant cette créature.

D'un mouvement agile, Aquaman se détourna de son interlocuteur sans même lui laisser le temps de réagir, et, de son propre chef, l'enfant l'imita. Il était plus que temps de protéger ceux qui pour qui il était revenu dans les océans. Il ne laisserait personne faire de mal à sa famille. En dehors de cela, même les Xebélliens ne méritait pas ce châtiment. Personne…

- Encore une chose Superman… La Ligue est derrière moi désormais. Cette mission est la dernière que je ferais en votre compagnie… Atlantis réclame son Roi… Atlantis à besoin de moi…
Revenir en haut Aller en bas
 

Sous l'océan ♫♪ [PV: Arty]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ASTUCE] Optimiser la durée de la batterie sous Android et le HD2
» [TUTO] Configurer ses boite mail free et hotmail sous SFR
» Mise sous tutelle des S.D.F.???
» [REQUETE] SFR TV sous Android?
» suppression des sous-titres et passage du 704x396 au 640x480

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-