[TITANS] Entraînement titanesque [PV: Atlee][OVER...]

Invité

MessagePosté le: Lun 12 Oct 2015 - 10:10
Cinq heures et demi du matin, c'était l'heure à laquelle Garfield Logan se leva ce jour- là. Non, il n'allait pas continuer les travaux avec ses camarades Titans, pas aujourd'hui. Il avait bien plus intéressant à faire, une activité qui allait lui demander d'être réveillé et dispo pour une journée entière. Il se prépara donc à sortir, mangeant une pomme prise dans le frigo, avant de quitter sa piaule encore une fois par la fenêtre, sous forme de rouge- gorge cette fois. Le garçon animal battait rapidement ses petites ailes en chantonnant, excité à l'idée d'une journée avec la fille qui avait le même nom de code que sa petite- amie morte, ainsi que son pouvoir. Pour tout dire, cette fille le mettait légèrement mal à l'aise, pas seulement à cause de sa ressemblance quasiment inexistante avec son prédécesseur.

Elle était en fait tout son contraire, brune pour commencer, souriante, joyeuse, naïve sur certaines choses, optimiste et surtout très câline. Par dessus le marché, le garçon avait remarqué -sous forme bestiale- qu'elle dégageait la même odeur, lui donnant un air des plus familiers, malgré toutes ces différences. Bien qu'il avait l'impression qu'il devrait rester loin d'Atlee, Beast Boy ne pouvait s'empêcher d'être curieux. Qui était- elle vraiment? Quelques minutes plus tard, Garfield se retrouva devant l'abri de sa nouvelle amie. Il chanta comme un rouge- gorge qu'il était pour révéler sa présence, et réveiller l'occupante de la petite demeure par la même occasion. Enfin, il entra rapidement. Rien ne bougeait à l'intérieur, la jeune fille n'avait pas du l'entendre, alors il se changea en chaton en arrivant devant son lit et sauta sur son ventre.

"Allez la dormeuse! C'est l'heure!"

Il tapota le front de Terra avec l'une de ses pattes, usant de son coussinet. Le réveil meta- humain alla ensuite se placer à côté de sa tête, en profitant pour passer sa queue sous le menton de la dormeuse, et repousser plusieurs fois sa joue avec sa propre tête.

"Hey Terra! Hey! Hey! Heyyyyyyyyyyyy!!!!!!!!"

Personne n'était aussi lourd que Beast Boy lorsqu'il s'y mettait, il aimait user de son talent pour aider ses amis aux moments opportuns. Il se rappelait par exemple à quel point Red Robin était agacé par sa manie à trop parler pour ne rien dire d'intéressant durant les combats, en pleine action. Tout le monde pouvait trouver ce comportement idiot, mortel même car signe d'une grande déconcentration, mais pas le garçon rouge qui ne savait pas exprimer son stresse autrement. Enfin si, il pouvait bien s'imaginer courir dans tous les sens en agitant les bras et hurlant de panique, mais ce serait bien plus suicidaire que sa manière actuelle de faire. Et surtout, ce serait totalement inutile dans le genre de dangers qu'il avait l'habitude d'être confronté. Sûr et certain que la brune était à présent réveillée, l'adolescent se roula en boule de poils sur un coussin, en attendant qu'elle sorte du lit et aille se préparer. Les yeux fermés, il voyait Terra I et Terra III côte à côté le fixant, avant de glisser l'une vers l'autre en transparence et ne faire qu'une.

"Si seulement c'était vrai..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 12 Oct 2015 - 15:25


Aujourd’hui serait une journée différente. Au lieu de faire de la construction avec les autres, elle avait accepté de faire plus ample connaissance avec Beast Boy. Static Shock avait insisté sur la chose en lui expliquant que si pour elle, le fait qu’il y ait eu deux Terra avant elle n’était pas bien dérangeant, ce n’était pas le cas pour les Teen Titans qui en avaient gros sur le cœur à cause d’une de ses prédécesseurs. Atlee voyait mal comment Beast Boy pourrait lui en vouloir : elle n’y était pour rien elle. Et puis s’il était triste, elle lui ferait un énorme câlin de la vie qui vit (de la mort qui tue? Allons donc, ça n’a aucun sens.) jusqu’à ce qu’il se sente mieux. Mais elle était heureuse d’aider. Elle n’avait pas posé trop de questions, se disant que bon. Static devait avoir une bonne raison d’insister. Elle avait accepté de rester une journée de plus à St-Roch.

Elle aurait voulu retourner voir sa meilleure amie au monde mais il fallait aussi qu’elle soit là pour ses nouveaux amis. Et donc elle avait loué une chambre hors du chantier de construction pour pouvoir dormir en paix sans le bruit des machines et tout ça. On lui avait proposé de payer pour elle mais elle avait refusé. Elle payait ses affaires elle-même. Elle était une super héroïne et si elle voulait de l’argent, elle n’avait qu’à prendre un vrai métier comme les gens ordinaires. Elle ne comprenait pas pourquoi elle accepterait des dons quand des gens en avaient plus besoin qu’elle. Il lui arrivait de garder un petit pourcentage de ce qu’on lui donnait mais elle pouvait se payer une chambre. Elle était en train de rêver de Strata, elle en revoyait la ville, l’atmosphère et l’ambiance… Ses parents lui manquaient. Son peuple aussi. Mais elle devait rester forte. Pour elle. Pour eux.

Elle entendit un oiseau chanter et elle remua un peu puis elle eut l’impression que quelqu’un lui parlait mais elle dormait profondément. Puis des mouvements et encore des paroles… Elle se retourna mais du mauvais côté, écrasant momentanément Beast Boy le chat et elle se réveilla en sursaut au « Heyyyyyyyyyyyy!!!!!!!! » qu’il poussa quand tout le poids de la super héroïne se trouva à le coincer dans une inconfortable position. En tout cas pour être réveillée, elle l’était! Les deux yeux lui ouvrirent et elle s’écarta pour permettre au chat rouge de se dégager et elle le regarda aller s’installer sur un coussin. Son esprit mit un moment à remettre les pièces du puzzle en place avant de réaliser que c’était Beast Boy! Parce que bon, pour certains c’était normal de changer de forme, pas pour elle. Elle c’était plus de faire faire ses quatre volontés au monde minéral.

Laissant entendre un « GARFIELD! » aussi aigu qu’enjoué, elle quitta son lit complètement nue (Atlee et les vêtements voire la pudeur… Power Girl pourrait vous en raconter des bonnes…) Pour serrer contre sa poitrine le chat rouge sans la moindre gêne. S’il s’était agi de Virgil, le pauvre serait sans doute en train de se vider de son sang par le nez mais bon. Beast Boy n’était pas Static Shock et inversement. Et pour Atlee, on ne manquait pas à la première des règles de politesse. Quand on rencontre un ami, on lui fait un énorme câlin. Point. Aucune excuse n’est bonne pour se soustraire à la règle. Même si on est flambant nu. Ce geste d’affection donné, elle se dirigea vers la salle de bain en chantant dans sa langue natale donc incompréhensible pour Beast Boy mais extrêmement mélodieux. Pas étonnant que certains disent qu’elle était l’avatar de la bonne humeur!

Une douche plus tard, elle était habillée, coiffée et sentait bon. Le tout en moins de quinze minutes. Elle n’était pas du genre à perdre un temps fou en maquillage contrairement à certaines autres femmes. En fait… Elle ne mettait pas de maquillage, point. Elle était qui elle était et ne tentait pas de ressembler à une autre. Son parfum se limitait à son savon ou à son shampoing (qui venaient tous deux de Strata d’où les fragrances exotiques, pratiquement alien) et son habillement c’était en général son costume ou ce qu’elle magasinait avec Power Girl. Ironiquement, elle avait une attitude plus garçonne face à la mode mais elle semblait toujours resplendissante dans ce qu’elle portait, que ce soit une robe, une poche de patates ou rien du tout. Il lui faudrait un petit déjeuner rapide, sinon elle était parfaitement prête pour cette nouvelle journée.


« Bonjour Garfield! Ça va? Mieux que la dernière fois en tout cas! Est-ce que tu as mangé? Parce que c’est important de bien déjeuner, c’est le premier repas et le plus important de la journée. Tiens d’ailleurs, pourquoi les gens des États-Unis disent déjeuner mais les gens de l’Europe disent petit-déjeuner? Déjeuner c’est l’action de cesser de jeûner donc de manger alors comment tu peux faire les choses à moitié? C’est comme un demi trou, ça n’a aucun sens! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 12 Oct 2015 - 18:17
Écrasé Garfield fut. Ses petites pattes avants s'étaient alors agitées dans tous les sens en poussant un "heyyyyyyyyyyyy" choqué. Heureusement, l'adolescente repris rapidement ses esprits et se redressa pour lui sauver la mise. Le pauvre garçon titubait presque vers le coussin pour s'y installer confortablement. Enfin tranquille? Jamais! Pas avec une fille pareille dans les parages. Il sursauta sur place en entendant son nom hurlé de cette manière.

"C'est mon nom oui... Ah non pas un câl..."

Trop tard, il était dans les bras d'Atlee, serré contre son opulente poitrine. Il ne saurait dire si c'était un délice ou de la torture, la situation semblait totalement déraper. La spontanéité de la brune donnait des situation plutôt cocasses, mais qui détendait Beast Boy de plus en plus, au point que ses inquiétudes s'envolèrent. Il pouvait vivre le moment présent en y subissant tout ce qui lui tombait dessus, parce que son amie agissait impulsivement. Elle était au courant pour son histoire avec la première Terra, pourtant, elle ne faisait aucune manière et se comportait normalement avec lui. C'était plus qu'il n'aurait pu demander. Garfield ne savait où poser les pattes qui touchaient des parties qu'il aurait voulu éviter, bien qu'en fait pas vraiment. Il parvint tout de même à dégager sa tête, remarquant enfin la catastrophe: Atlee était totalement nue.

"Terra! Mais t'es n..."

Ce dernière mot fut étouffé par un resserage en règle des bras de la jeune fille qui eut pour effet d'enfoncer son visage dans la vallée de la perdition. S'il n'était pas déjà rouge, il aurait du mal à cacher sa gêne. Quand enfin le chaton fut relâché, c'était pour qu'il retombe sur son coussin totalement vidé de ses forces. Son coeur battait la chamade, surtout parce que le garçon croyait passer l'arme à gauche.

"Atlee... Même si tu m'entends pas... Essaie d'être moins... Féroce la prochaine fois..."

Il resta allongé sur le flanc, dos tourné vers la douche, jusqu'à ce que sa curiosité soit la plus forte. Ce fut d'autant plus difficile à combattre que Terra se mit à chanter de manière très envoûtante à au goût du garçon, bien que les paroles étaient incompréhensibles. Il releva d'abord l'oreille, la tournant vers la source du son de l'eau coulant. Puis, sa tête se redressa aux premières notes, avant que tout son petit corps ne se déplace félinement vers la porte de la douche. Tel un chasseur de la savane, la pointe de ses oreilles étaient plaquées en arrière, la démarche gracieuse et lente. Une fois devant son objectif, il remarqua que la porte n'était qu'entrouverte. C'était sûrement un signe, se disait- il. Il passa alors la tête à la recherche de sa proie, mais la vapeur était insondable. Il dut battre rapidement en retraite en voyant des mollets se diriger vers lui, sauter sur son coussin et se rouler de nouveau en boule. Il tenta de répondre à la salutation de sa camarade Titans, en vain:

"Bonj... Tant pis."

Best Boy se demandait si son amie se posait réellement ces questions, ou si c'était sa manière de faire la conversation. Dans un cas comme dans l'autre, il avait une réponse à lui donner, mais il attendait qu'elle finisse de parler, en véritable gentleman. L'arrière- train posé sur le matelas, le garçon chat écoutait attentivement Terra parler sans la quitter de ses yeux jaunes, se grattant de temps en temps l'oreille qui le démangeait. Il se craqua la nuque une fois qu'elle eut fini de parler, bien qu'il se doutait qu'elle en avait encore beaucoup dans la caboche à dire. Ensuite, il prit un peu d'élan et se précipita vers le bord du lit à toute vitesse, avant de bondir vers la tête de la jeune femme, se posant à son sommet tel un conquérant. Enfin, il s'accrocha à son abondante chevelure avec les griffes de ses pattes avants et s'assit comme précédemment. Il se tourna dans le même sens qu'elle, le cul à moitié dans le vide.

"Tu sais quoi d'autre n'a pas de sens? Que tu aies une toque de chef cuistot, mais que je meurs encore de faim! Et je t'en prie, je peux bien prendre un petit-déjeuner, mais ne remplit pas mon assiette à moitié! Au fait, je suis végétarien."

Beast Boy ajouta enfin en réponse à ses questions:

"Je vais t'expliquer petite sauvageonne le sens de tes questions, on t'apprend quoi à l'école franchement? T'as déjà vu un adulte déjeuner le matin? Non et c'est normal, car c'est réservé aux enfants normalement, d'où "petit"-déjeuner. Mais depuis le XXIème siècle, les adultes se mettent à prendre des petits- déjeuners pour passer plus de temps avec leurs enfants, mais tu sais, c'est pas parce qu'ils aiment leurs mioches qu'ils ont envie de leur ressembler. Donc pour se démarquer, ils disent simplement "déjeuner". Tu comprends maintenant? Le monde est plus complexe qu'il n'y paraît, mais je te promets de te l'éclairer avec la lumière de mon savoir et de ma sagesse, c'est promis."

Oh... Il faut le préciser: Garfield a toujours quelque chose à dire, en toute circonstance, quitte à passer pour un idiot fini.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 12 Oct 2015 - 19:06


« Végétarien ou végétalien? Parce que faut dire que la différence est quand même marquée entre les deux. Mais c’est pas grave, je suis une super héroïne alors je peux tout faire, même la cuisine. Et merci pour les explications, à Strata on parle de repas, c’est tout. On mange quand on a faim, y a pas de convention comme chez vous. Et tous ces ustensiles sur la table et vos drôles de serviettes de table… »

Une fois, Power Girl l’avait amené manger dans un restaurant chic. Vous savez, avec une armée de services et assez de coutellerie sur la table pour les faire fondre pour en faire un trophée? Elle avait multiplié les gaffes comme une championne. Pour commencer, le petit bol pour se laver les doigts avec l’eau citronnée. Atlee avait pensé que c’était de la soupe et avait donc consommé ce qui n’était pas destiné à cet usage. Après avoir fait une de ces têtes, elle s’était dit que bon, elle serait plus vigilante et le temps que Power Girl arrête de rire, elle avait déjà mangé la guimauve posée dans une petite assiette pour faire passer le goût. Sauf que ce n’était pas une guimauve mais bien ces serviettes de table qui se gonfle dans l’eau pour donner une surface de tissu décente. Elle avait bien faillit s’étouffer en essayant d’avaler la chose avec force de gargouillis.

Les ennuis s’étaient poursuivis avec la carte des vins quand Atlee avait trouvé un des noms exotiques et avait demandé au serveur une bouteille de « ça ». Ça étant le nom du restaurant. Elle avait essayé de se racheter en prenant un vin blanc et un vin rouge qu’elle avait ensuite mélangé sous les yeux du serveur médusé en disant qu’elle faisait du rosé avec les vins. Il avait fallu changer de serveur car l’autre avait perdu connaissance devant la brunette qui venait de mélanger ensemble deux vins hors de prix n’allant pas du tout du tout du tout ensemble. Power Girl en était à se demander si elle aurait besoin d’un kit de côtes de rechange tant elle riait. Mais ce n’était pas tout. Sur une table non loin utilisée pour la décoration, elle avait remarqué un bol de fruit. Si c’était à la portée de tous elle pouvait en manger, elle avait pris une énorme bouchée dans une pomme en cire.

Passablement énervée par cet enchainement successif de gaffes et ce malgré la bonne humeur de sa meilleure amie au monde, Atlee avait décidé que bon, qu’est-ce qui pourrait arriver de mal au dessert. On amena desserts et fromages et devant la pestilence de l’un d’entre eux, Atlee s’exclama avec force que ça sentait les petits pieds. À la table d’à côté, une dame distinguée d’un certain âge éclata de rire et son dentier s’échappa de sa bouche pour finir dans le gâteau qu’elle partageait avec son compagnon pour un anniversaire de mariage X. Sous la surprise, le vieil homme se recula avec sa chaise et percuta son voisin de derrière dont la cravate finit dans le brûleur de sa fondue, la faisant prendre feu. Le cri strident de sa compagne fit sursauter un serveur qui envoya dans le visage de son client le bouchon de la bouteille de champagne qu’il était en train d’ouvrir…

Bref Atlee n’était vraiment pas faite pour ce genre d’endroits très sophistiqués avec des conventions étranges et des usages tous aussi étranges. Décidant d’aller faire à manger, elle prit chat Garfield dans ses bras et le posa sur le lit avant de se diriger vers la cuisine. Mais évidemment, ce ne serait pas Atlee si elle faisait les choses comme tout le monde. Il lui fallait du rythme, de la musique, pour créer. Et comme Garfield s’approchait de la cuisine en grand gourmand, il eut la chance inouïe de manquer d’expérimenter la crise cardiaque avant l’âge quand les hauts-parleurs d’un système de son bien trop près de ses oreilles de chat hurla « COME ON, EVERYBODY! », suivi des premières notes de la chanson Katamari on the Swing. S’il parvenait à reprendre ses esprits, il trouverait une Atlee en train de danser et de virevolter en préparant le repas et… OH! Serait-ce un grand écart parfait que voilà?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 13 Oct 2015 - 8:40
"Végétalien? J'ai déjà lu un manga sur un Végéta alien, mais ça n'avait rien à voir avec la bouffe."

Quand Garfield sentit les doigts de son amie le saisir, il détacha ses griffes et se laissa poser sur le lit à nouveau. Il la fixait avec ses yeux de chat pendant qu'elle s'en allait cuisiner, elle le laissait en plan visiblement. N'étant pas grand fan des moments de solitude, et surtout attiré par son ventre gargouilleur, le chaton la suivit quelques secondes après son départ. Il fut soudain interrompu dans sa progression par le hurlement d'une voix sortant d'un haut- parleur. Si seulement le son était uniquement fort, il pourrait juste devenir sourd et on en parlerait plus. Il fallait aussi que l'objet transmettant le son soit juste à côté de ses oreilles sensibles, même si c'était un peu de sa faute pour être passé par là imprudemment. De fait, le jeune garçon chat poussa un énorme miaulement de douleur et de frayeur, avant de marcher en titubant, légèrement sonné, pendant que Terra dansait agilement dans toute la pièce.

C'était la deuxième fois de la matinée que sa camarade Titans le mettait dans un sale état, et dire que la journée ne faisait que commencer. L'entraînement à proprement parlé n'avait même pas encore commencé, que lui réservait- elle encore? Etrangement, une ombre recouvrait le chat, qui se demandait ce qu'il se passait en levant les yeux vers le haut. Non, ce n'était pas le plafond qu'il vit, mais les jambes d'Atlee sur le point de l'écraser au cours de son grand écart. Il eut la chance de sortir de sa torpeur juste à ce moment- là (on se demande pourquoi) et de bondir en avant pour esquiver, se cognant le front contre la porte d'un meuble. Il poussa un petit couinement de douleur, retombant sur les fesses. Se grattant la tête avec ses coussinets pour soulager sa douleur, les oreilles baissées, il déclara avec ironie:

"Tant d'énergie dans un si petit corps... Enfin, façon de parler."

Beast Boy finit par reprendre forme humaine de peur d'une autre tentative de meurtre et tendit les mains à son amie pour la relever, bien qu'il se doutait qu'elle pourrait se relever tout seul s'il lui lançait le défi. Il s'étira ensuite de long en large, baillant un grand coup par la même occasion, avant d'aller baisser le son de la musique.

"Si t'es dans cet état au réveil, je me demande comment tu seras plus tard! On a même pas commencé les échauffements!"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 13 Oct 2015 - 14:41


Complètement aveugle aux mésaventures de son chat de compagnon, Atlee ne reprit conscience de son environnement qu’une fois la musique terminée, après son grand écart parfait. Elle accepta la main qu’on lui tendait par politesse avant de rigoler devant le constat de son nouvel ami. Elle était toujours pleine d’énergie, c’était juste comme ça. Elle ne s’était jamais vraiment posé la question du comment et du pourquoi. À ses yeux, ça n’avait aucune importance. Elle était qui elle était et c’était tout. Pourquoi chercher les petits bobos partout? Ce n’était pas son genre en tout cas. Fière de son travail, elle amena le plateau dans l’espace salle à manger de cet appartement qu’elle louait quand elle venait à Saint-Roch pour travailler sur leur QG. En tout cas il fallait lui donner un A+ pour l’effort et la préparation à cette petite!

Lait de soya au chocolat, jus, un tapis de fruits frais formant une intéressante mosaïque colorée, pain multigrains avec beurre d’arachide ou du Nutella, Atlee avait fait le déjeuner santé le plus équilibré de la décennie. Et comme dit précédemment, la présentation était si belle qu’on se sentait presque coupable de la défaire pour manger. Mais cela ne semblait pas déranger outre mesure le Stratanne qui regardait son œuvre avec fierté, en attendant que son invité se serve. Comme elle ne savait pas s’il avait le droit au lait de vache ou aux œufs dans sa diète, elle y avait été avec un menu tiré uniquement du monde végétal. On ne sait jamais. Elle se trouvait assez gaffeuse comme ça, elle ne voulait pas se brouiller avec Garfield. Oh… Des œufs brouillés. Cela aurait été si bon. Avec du bacon… Mais bon. On adapte son repas à ses invités.


« Tout est à ton goût? Je peux te préparer autre chose si tu préfères. J’aime cuisiner, créer des choses. Et ma mère me dit toujours Atlee, Atlee, tu en fais beaucoup trop, tu veux nourrir toute la ville ou quoi? Mais comme toi tu peux prendre la forme de très gros animaux, ce ne sera pas un problème pour finir les assiettes pas vrai? Sinon je peux aider, je dépense tellement d’énergie que je ne grossis pas! »

Pour Atlee, la vie était bien plus simple que pour bien des gens. Elle aimait ou elle n’aimait pas. Elle ne mentait jamais d’ailleurs donc si elle disait qu’elle vous aimait bien, aucun souci à se faire, c’était la pure vérité. Même si c’était un petit déjeuner surréaliste mettant en scène un jeune homme capable de se changer en virtuellement n’importe quel animal et une jeune femme qui pouvait déclencher des tremblements de terre et des éruptions volcaniques, l’ambiance elle restait parfaitement normale. On aurait pu se croire dans n’importe quelle émission de télé de type sitcom ou assimilable. Enfin presque. C’était sans compter sur la très grande naïveté de Terra qui avait le tour de poser la question à un million pour vous mettre mal à l’aise et dans le cas présente, faire recracher à Beast Boy par le nez sa gorgée de breuvage.

« Dis voir, tu penses que je devrais subir une réduction mammaire? Parce que je suis tombée sur un sondage l’autre jour qui comparait ma poitrine à celle de ma meilleure amie au monde et je perdais par quelque chose comme trois points. Alors je me dis : si un jour je dois tous vous sauver et que je reste coincée dans un espace trop étroit à cause de ça, c’est un peu stupide comme façon de tuer son équipe, non? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 13 Oct 2015 - 16:36
Voyant Terra arriver les bras chargés, Garfield lui lança un regard des plus explicites quant à son envie de sauter sur ce repas. Ses yeux brillèrent d'une lueur intense devant la merveille de présentation que son amie avait fait par effort de création de sa part. C'était une véritable oeuvre d'art à ses yeux, ce qui -au contraire de la plus part des gens- lui donnait une envie encore plus forte de tout manger tout de suite. Il rapprocha légèrement son visage, sans trop être proche non plus, sentir la délicieuse odeur de cette nourriture. Sans plus attendre, le garçon animal se jeta littéralement sur son repas et mangea sans discontinuer, prenant à peine le temps de respirer. Son attention n'était pas totalement tournée vers ce qu'il mangeait, afin d'écouter Terra. Cependant, le bruit de sa dentition (bien qu'il mangeait la bouche fermée car une fille le regardait) l'empêchait d'entendre la moitié des mots qu'on lui disait. De fait, voilà ce qui atteint réellement son cerveau:

«Tout est à ton goût? Je peux te... si tu préfères. J’aime... des choses. Et ma mère me...en fais...la ville ou quoi? Mais comme... de très gros animaux... pour finir les assiettes pas vrai?
- Oui sûrement... Arriva -t- il à placer entre deux mastications, sans réellement comprendre la question au vue des informations transmis.
- Sinon je peux aider... tellement... je ne grossis pas!
- Ah? Cool!»

Le garçon était totalement perdu, il décida d'oublier ce qu'elle venait de lui dire pour profiter au maximum de ce qu'il mangeait. Il arriva bien vite à la fin, il ne lui restait que deux bouchées de pain avant d'être complètement rassasié. A présent, il pouvait tout écouter de son interlocutrice, non plus des blabla le trois quart du temps et des bouts de phrases pour le reste. Vue ce qui l'attendait, il aurait sans doute voulu devenir sourd, pour le coup. Il cracha effectivement la bouché de pain chocolaté devant lui, avant de tourner sa tête la plus choquée vers son amie. Son visage devait peut- être paraître effrayant, comme si Beast Boy était sur le point d'exploser de colère. Il resta quelques secondes silencieux, figé dans cette expression indescriptible, avant de se lever d'un bond et saisir les bras de la jeune fille brutalement. Il donnait l'impression de vouloir la secouer, mais il garda seulement les deux serrés sur leurs prises. Sa chaise recula violemment en crissant bruyamment, ce son ne l'atteignit pas. Il planta ses yeux dans ceux de son interlocutrice, d'un air très sérieux.

"Tu plaisantes!? Tu sais combien paye chaque jour pour avoir une aussi grosse paire de... Enfin, ce que t'as? C'est un cadeau des dieux Atlee, rien de plus divin! C'est un don, et tu sais ce qu'on dit: un grand don implique de grandes responsabi... Attends, c'est qui ta "meilleure amie au monde"? Une célébrité? Tu sais que j'essaie de percer dans le milieu? Je voudrais devenir acteur, donc j'en connais un rayon sur les stars à la mode, si t'en connais une, faut que tu me la présentes! Un peu de piston de temps en temps me ferait pas de mal."

Ses yeux se baladaient tout à coup entre les yeux et la poitrine d'Atlee, n'arrivant plus à se sortir cette partie volumineuse de son anatomie de l'esprit. Il imaginait la jeune fille après une réduction mammaire, se demandant si elle s'envolerait. Cette pensée se faisait plus insistante, ainsi que ses yeux. Il était aussi en train de se demander si la réaction qu'il avait eu était la bonne... On le prendrait sans doute pour une sorte de fétichiste des seins, mais l'idée de son camarade Titans ne lui plaisait pas du tout. Il était certain que tout le monde le remercierait plus tard pour avoir tenté d'éviter la catastrophe, surtout Static qui avait l'habitude d'être l'objet des nombreux câlins de Terra. Tous les hommes lui revaudraient ce service, comme ces ouvriers du chantier un peu trop intrusifs, étrangement, quand la jeune fille était dans les parages.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 13 Oct 2015 - 17:30


« Ah? Bon bah on va oublier l’idée alors. C’est gentil de te préoccuper de moi. Mais ma meilleure amie au monde c’est Power Girl! Tout le monde le sait! On vit ensemble dans le même appartement et elle est super gentille parce que si je fais un cauchemar elle me laisse me blottir contre elle dans son lit. Et puis c’est moi qui l’aide quand elle va acheter un nouveau maillot de bain pour qu’on… »

Bah qu’est-ce qui lui arrivait à Beast boy? D’accord, sa précédente réaction l’avait surprise mais il était probablement juste très protecteur de ses amis, c’était bien ça. Elle n’allait pas lui faire les gros yeux parce que sa réponse avait été un peu excessive. Et comme à l’habitude, Atlee ne se doutait pas que de dire qu’elle allait se blottir contre Power Girl quand elle cauchemardait pouvait générer deux tonnes et demi de matériel pour les fan fictions les plus poivrées qui soient. Au nombre de personnes qui imaginaient des scènes lesbiennes dès que Atlee et Karren étaient ensemble, sans compter que Beast Boy savait que Terra dormait nue plus le fait que bon hein, Power Girl c’était quand même toute une femme… Et d’en rajouter une couche en parlant de magasinage de tenue légère voire très légère… Il y avait de quoi faire un ACV ou deux.

Parce que bon. La sexualité ça ne fait pas partie du curriculum du parfait petit héros. La curiosité d’Atlee ne l’avait que rarement amenée sur ce genre de terrain (mis à part quelques épisodes avec le voisin de son amie) et donc là où plusieurs en connaissait un rayon, elle continuait de donner généreusement des câlins sans se douter des réactions qu’elle pouvait provoquer. Ce n’était pas méchant, bien entendu. Elle était incapable d’être méchante avec les gentils. En revanche, envers les méchants… Pas de pitié! Mais revenons-en à une autre situation cocasse à ajouter à une collection grandissante à mettre au crédit de cette Stratanne trop naïve pour son bien. Déjà Beast boy avait failli s’étouffer et en plus il faisait de curieux sons là. Raisonnant qu’il s’était sans doute étouffé et que sa vie était menacée, elle ne perdit pas de temps à intervenir, oh que non!

Le pauvre se retrouva à subir la technique Heimlich et devant un échec à faire recracher un morceau de nourriture imaginaire, elle passa au bouche à bouche. Devant la tornade Atlee, Garfield n’avait pas pu faire grand-chose si ce n’était que de subir. Si bien sûr on pouvait considérer qu’il était à plaindre. Et dire que l’entrainement n’était même pas encore commencé et qu’on atteignait un potentiel comique qui était bien au-delà de 9000… Est-ce que les choses pouvaient devenir encore plus délirantes? Probablement. On parlait d’Atlee, pas de n’importe qui franchement. Quand elle fut certaine que la vie de son rouge de camarade n’était plus menacée, elle afficha une mine soulagée avant de lui faire… Un câlin. Car ce ne serait pas Atlee autrement! Et bien sûr la douce et sensible Atlee se mit à pleurer en se traitant d’idiote parce qu’elle avait failli tuer Garfield.

Mais bien sûr cela ne dura pas longtemps car nombreux étaient ceux qui avaient compris que Atlee était bien trop dure face à elle-même et en l’absence de ses compatriotes Stratans, elle se retrouvait déboussolée dans le monde de la surface. La plupart des gens avaient compris que sa sensibilité n’était pas due à une forme d’immaturité mais bien parce que les valeurs de son peuple étaient vraiment différentes de celles des humains. Une fois rassurée, ses grands yeux mauves se mirent à briller comme à chaque fois qu’elle était heureuse et le temps sembla s’arrêter pendant un moment, le temps de soupirer de bien-être. Et comme dans bien des scènes de la vie de la super héroïne, on pouvait pratiquement mettre une trame sonore par-dessus pour exprimer toute la force du moment. C’était ainsi avec Atlee. Une personne qui voyait les choses en noir et blanc et qui apprenait les nuances de gris.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 19 Oct 2015 - 11:14
Beast Boy faillit perdre ses globes oculaires en entendant Atlee déclarer être que Power Girl était sa meilleur ami... C'était comme apprendre que Superman et Wonder Woman étaient en couple, c'était le fantasme ultime. Quand on se souvenait de l'héroïne blonde, on avait du mal à ne pas avoir d'images des plus indécentes en tête, et on pourrait presque dire qu'elle le cherchait bien. Le seul fait de combattre avec un décolleté pareil rend les actes les plus épiques très érotiques, et il fallait en plus que Garfield apprenne que son amie dormait assez souvent dans les bras de cette femme, nue de toute évidence. L'adolescent cligna des yeux à plusieurs reprises pour effacer les images qui lui venait, d'innombrables images, trop... Il voulait rester concentré, ne pas tomber dans le panneau. Terra parlait sans discontinuer, mais le garçon n'écoutait plus. Il se rendait compte qu'elle était innocente, mais trop suggestives à son goût. Si elle savait ce qu'il avait en tête en ce moment, elle aurait du mal à ne pas le gifler avec toute la force de son bras. Soudain, le regard de la jeune fille changea, quelque chose de féroce et inquiet remplaçait son expression enfantine habituelle.

Elle se jeta sur Beast Boy -toujours sur la Lune- et lui pressa le diaphragme avec fermeté, lorsqu'il s'étala au sol sous son poids. Il aurait voulu dire qu'il allait très bien, mais sa voix fut étouffée par les lèvres forceuses d'Atlee. Cette dernière soufflait par à-coup dans sa bouche sans qu'il ne puisse faire grand chose, à part attendre qu'elle s'arrête d'elle- même. Il avait bien assez d'air dans les poumons pour faire de la plongée en apnée durant une heure au moins, sans compter qu'il se trouvait bouche contre bouche avec une fille qui le faisait penser à sa Terra décédée. Il aurait pu jurer que c'était les mêmes lèvres, il avait du mal à ne pas profiter de la situation. Mais elle n'était pas elle et pas non plus une remplaçante. Elles étaient beaucoup trop différentes pour les confondre. Garfield releva son buste en passant inconsciemment sa langue sur les lèvres, puis reçut un gros câlin. Il était trop bouleversé par tout ce qu'il venait de se passer pour penser correctement, il se contenta de l'enlacer aussi avec un grand sourire ravis.

"Merci..."

Après tous les efforts que son amie avait fourni, il ne se sentait pas du tout capable de lui dire qu'ils avaient été inutiles. Il caressa doucement derrière la tête de la pleureuse en riant.

"Tout va bien, je vais bien maintenant, grâce à toi! Tu m'as sauvé. Heureusement que tu sais te servir de ton souffle à part pour parler sans cesse, n'est- ce pas?"

Beast Boy se détacha de l'étreinte une fois la tristesse de sa camarade évanouie.

"Allez, on a fini avec les échauffements, on passe à l'entraînement!"

Il se mit debout et fit craquer ses articulations un par un, avant de se changer en corbeau rouge, se posant sur l'épaule de Terra.

"Bien! Maintenant, on va dans les Bayous, ce sera notre terrain d'entraînement. Mais d'abord, je sais que Terra pouvait se déplacer en utilisant un rocher comme plateforme, fais en une aussi grosse que tu peux, la taille maxi. Ensuite, tu nous emmènes là- bas."

Il avait en tête de la pousser à ses limites, la faire courir serait inutile, elle était déjà échauffée. Mais se déplacer sur une grande distance en utilisant son pouvoir à sa puissance maximale devrait être plus payant en terme d'effort.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 19 Oct 2015 - 14:41


Elle avait sauvé Beast Boy, elle était donc toujours une super héroïne. Fiou, quel soulagement! La Stratanne se mettait bien trop de pression sur les épaules pour que ce soit sain. On avait souvent tendance à dire que les super héros se remettaient plus en question que la normale, dû au fait qu’ils devaient prendre des décisions aux impacts majeurs pouvant affecter la vie de dizaines voire de centaines de personnes mais avec Atlee, c’était comme dire à un enfant de dix ans de prendre toutes les décisions importantes de Microsoft. Atlee s’était presque retrouvée catapultée dans le rôle qui avait été choisi pour elle. Imposé par d’autres. Et malgré toute la bonté des Stratans, leurs valeurs et leur intégrité morale… Cela avait des airs d’endoctrinement. Involontairement de leur part. Jamais les Stratans ne l’aurait fait de façon consciente.

Mais les résultats étaient là et Atlee était parfois solide comme le roc et parfois fragile comme l’argile. Elle avait assez de pression sur les épaules pour compresser le Mont Rushmore en une balle de tennis. Alors quand Beast Boy lui demanda d’utiliser ses pouvoirs pour faire la plus grosse plateforme volante, les grands yeux mauves d’Atlee s’ouvrirent à un point tel qu’on aurait pu croire qu’elle avait deux énormes cercles violets dans le visage et rien d’autre. Le regard terrifié qu’elle lui lança se passait de mots. Pour Beast Boy, ce serait sans doute incompréhensible. Mais il fallait remettre les choses en perspective. Atlee était capable de créer des tremblements de terre et des éruptions volcaniques. Elle avait créé un gant de baseball géant en roche pour remettre Manhattan à sa place face à la menace de l’Ultra Humanite. Ce n’est pas rien.

Alors faire la plus grosse plateforme possible? Pour Atlee c’était juste impensable. Ce serait trop gros. Les dommages à l’environnement seraient trop importants. Elle ne pouvait pas faire ça en bonne conscience. Elle se lança dans une longue explication où elle se mit à gesticuler comme un moulin à vent épileptique et au final, pour éviter de faire faire une crise cardiaque à la Stratanne, il fut décidé que ce serait une roche de transport de taille descente mais pour augmenter la difficulté et donner un défi, Atlee en fit une réplique parfaite de ces voitures volantes tout droit sorties d’un film de science-fiction. Et si vous pensez que c’est facile de faire de la gravure sur roche avec votre esprit, on en reparlera. Les habitants de la ville eurent donc toute une surprise de voir cet étrange véhicule dans le ciel qui se dirigeait vers les bayous. C’était spécial ça…

En tout cas Atlee ne se priva pas pour faire des acrobaties aériennes avec sa création de roche. Et en plus elle était sacrément audacieuse ce qui dénotait une grande confiance dans ses pouvoirs. Si Beast Boy avait voyagé aux côtés de « l’ancienne » Terra, c’était une toute autre expérience maintenant. Déjà juste l’attitude générale… Mais bon, Beast Boy ne pouvait pas vraiment se plaindre, non? Elle se pliait juste à se demande après tout! C’était lui qui avait demandé un transport de roche, pas elle. Pendant toute la balade, le jeune homme pu profiter du sourire radieux de sa compagne qui bien que maitrisant les pouvoirs de la terre semblait avoir une affection pour les cieux. C’était nouveau pour elle, il n’y a pas de soleil sous terre! Comme les meilleures choses ont une fin, un certain temps plus tard, le véhicule improvisé arriva à destination.


« Bon, par quoi on commence? Tu dois bien avoir fait des plans pour la journée non? Il est encore tôt alors on a plein de temps devant nous et après on pourra aller manger hein? Et discuter un peu parce qu’on se connait à peine et tu m’invites déjà à faire une sortie! Une chance que c’est pour les Titans parce que sinon on pourrait penser qu’on est un petit couple. Mais ça je ne peux pas je ne voudrais pas faire de peine à Power Girl… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 23 Oct 2015 - 14:01
Beast Boy avait du mal à croire qu'Atlee pouvait lui faire une bouille aussi mignonne, bien que ce n'était pas vraiment le moment de s'extasier. Le regard remplit de frayeur de la jeune fille l'inquiétait, avait- il dit une bêtise? Lui demandant ce qui n'allait pas dans sa demande, la Titan se mit à lui expliquer de long en large à quel point ce serait trop dangereux, qu'elle était capable de détruire une ville entière à n'obéissant. Garfield acquiesçait à tous ses arguments pour montrer qu'il comprenait, le coude droit sur la paume de la main gauche, se tenant le menton de la main droite dans une posture de réflexion. Ses yeux étaient légèrement froncés à cause de la concentration, il essayait de suivre tout ce qu'elle disait sans se perdre, presque hypnotisé par les bras en mouvement constant et rapide. Il défie sa posture quand il était convaincu et tendit la main droite vers son interlocutrice pour l'arrêter.

"Pigé, fais juste ce qu'il faut pour te donner un peu de fil à retordre pendant le trajet, sans rien détruire."

Ce fut ainsi avec éblouissement presque, que le corbeau rouge observa avec attention la roche devant eux, sous leurs yeux, s'élever dans les airs en changeant de forme, jusqu'à devenir une voiture volante. Ensuite, son amie sauta sur le toit avec agilité, sans que le garçon animal ne bouge d'un poil, puisque ses petites serres étaient bien accrochées. Alors qu'elle faisait toute sorte d'acrobaties aériennes avec leur moyen de locomotion, Beast Boy changeait de forme aussi souvent qu'il le pouvait dans le but de se remémorer tous les animaux de tailles moyennes qu'il connaissait. Il se rendit compte qu'il n'en avait pas tant que cela en stock, il devrait regarder d'autres documentaires animaliers plus tard, notamment de l'air des dinosaures. Il remarqua cependant l'air réjouit de sa compagne, elle semblait plutôt heureuse de voler et il la comprenait parfaitement. Une fois sur place, Beast Boy redevint humain et posa pieds au sol, en face d'Atlee qui lui demandait ce qu'il avait prévu.

"Calme- toi, c'est pas un rendez- vous... Peut- etre plus tard, si t'es sage! Non je déconne, mais je vois pas pourquoi Power Girl aurait de la peine que tu sortes avec un gars, mais passons."

Le Titan regarda autour de lui en tournant sur lui- même, c'était plutôt sauvage, bien agréable. Il y avait tout un tas de choses à faire dans un endroit pareil, de la randonnée à l'entraînement intensif. Les mains sur les hanches, les yeux rivés sur le cours d'eau à côté d'eux, il lança sans regarder Terra:

"J'ai rien de prévu, mais j'ai quelques idées qui me viennent en ce moment."

Un sourire carnassier apparut sur son visage, se changeant en guépard.

"Pour commencer, on va faire une petite course, tout est permis sauf de voler! On longe juste ce cours d'eau, jusqu'à la source!"

Immédiatement après avoir énoncé les règles, le super- héros, montra le ruisseau du museau, avant de partir à toute vitesse.

"TOP! Je prends de l'avance! héhé"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 23 Oct 2015 - 15:58


Donc… Besat Boy l’amenait faire un entrainement sauf qu’il ne savait pas quoi donc il improviserait au fur et à mesure. Une recette pour le désastre mais bon. Soit. Quand elle était à Strata, on lui avait enseigné qu’il faut toujours avoir un plan avant d’entreprendre quoi que ce soit. Ainsi, on se retrouve préparé un minimum à toutes les situations. Oh elle pouvait facilement s’accommoder de la situation et elle était bien curieuse de savoir ce que Beast Boy pourrait concocter. Mais quand il se transforma en guépard pour annoncer une course, elle se rendit vite compte qu’il trichait! Et tricher, c’est mal! Mais en même temps, c’était peut-être tout le but de l’exercice. Faire face à de vraies situations où, justement, rien n’était juste. Intéressante initiative. Dans ce cas… Elle allait se prêter au jeu également. Il avait dit que la seule restriction c’était…

Ne pas voler. Mais rien n’indiquait qu’elle ne pouvait pas le ralentir. Ce qu’elle décida de faire non sans y prendre un vilain plaisir. Tout d’un coup, Beast Boy se retrouva à courir dans l’équivalent de sables mouvants. Il aurait de la difficulté à se déplacer ce qui lui donnerait une chance de le rattraper et ça le forcerait également à trouver une forme plus adaptée. Une forme qui ne pouvait voler, bien sûr, pour respecter les termes établis. Finalement il était amusant cet entrainement. Elle devait trouver des moyens de nuire à Beast Boy pour gagner et lui devait trouver des techniques pour la contrer. Elle ne s’était jamais vraiment attendue à devoir endosser ce genre de rôle mais pourquoi pas. Après tout c’était lui qui avait choisi cet entrainement, pas elle. S’il se sentait lésé, c’était sa propre faute. Elle ne faisait que participer avec beaucoup d’enthousiasme.

Et elle? Bien elle contrôlait la terre non? Donc s’en servir pour pouvoir se déplacer plus rapidement ne comptait pas comme voler. Plus comme… Surfer, en fait. Et si Beast Boy n’avait pas été suffisamment clair dans les termes de l’entrainement, c’était de sa faute, non? En tout cas elle s’amusait comme une folle, jamais elle n’aurait pensé que l’improvisation pouvait s’avérer si divertissante. Il faudrait qu’elle propose à Power Girl de faire de même, un jour. Ce serait sans doute très amusant. Elle n’avait aucun doute là-dessus. Et il faudrait aussi proposer cet exercice à tous les Titans. Ce pourrait être amusant de faire la course à plusieurs. Trop occupée à penser à tout ça, elle ne fit pas attention et fonça tête premier dans un arbre. Pauvre Atlee qui s’explosa le nez dans un petit geyser de sang du plus bel effet. Ça lui apprendra à ne pas regarder devant elle.

Elle laissa entendre un « IIIIIH! » strident, tomba sur les fesses en tentant de stopper le saignement avec ses doigts. Oh il y avait plus de peur que de mal, avec ses pouvoirs elle pouvait se soigner grâce à la terre et tout ça mais sur le coup les gens étaient toujours inquiets. Restait à voir si Beast Boy allait arrêter de courir pour venir au secours de son alliée ou s’il allait d’abord gagner la course et ENSUITE se porter à son chevet. Les garçons sont de nature compétitive mais en même temps le jeune homme à la peau rouge semblait avoir plus un bon cœur qu’un esprit plus étroit. En tout cas chose certaine, il faudrait aussi qu’elle nettoie son costume, la pauvre, sinon ces taches ne partiraient jamais. Oui. On peut être une super héroïne et s’inquiéter pour ses vêtements. C’était une question d’image et de professionnalisme, môssieur. Un super héros, ça doit reluire!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 26 Oct 2015 - 12:03
"Oups!"

Beast Boy sentit le sol s'effriter sous ses pattes rapides. Lui qui pensait prendre un avantage en devançant son amie -sachant qu'avec le pouvoir qu'elle avait, elle saurait rapidement le rattraper- il se retrouvait d'un coup plus handicapé qu'il ne l'était. Il aurait du préciser qu'on ne pouvait pas ralentir l'autre de cette manière... La jeune fille passa à toute vitesse à côté de lui en surfant sur une plaque de terre.

"Atlee! C'est déloyale!"

Ironique venant de celui qui voulait tricher... Enfin, ce n'était pour le garçon pas le moment de se plaindre, mais plutôt celui de l'action. Bien que Garfield ralentissait sa progression, ses pattes s'enfonçaient de plus en plus dans le piège de sable. Son instinct lui criait d'appeler de l'aide, l'instinct de la bête. Bien que le guépard ne vivait pas naturellement en groupe, le fait que Beast Boy en avait un réveilla quelque chose de normalement absent chez cette espèce. Cependant, l'humain gardait le contrôle, car aucun Titan ne viendrait à leur secours, même si on l'entendait. C'était un entrainement de toute façon, Terra ne le mettrait jamais en danger exprès. Il se décida à réprimer sa panique naturelle pour trouver une solution. Juste à ce moment-là, un cri strident s'échappa des lèvres de son amie blessée, ceci suffit à faire chauffer ses neurones.

"Bordel... Y a que ma tête qui dépasse là, je suis foutu! Si seulement je pouvais... Mais oui!"

Il se changea instantanément en serpent et sortit facilement des sables mouvants, avant de se précipiter vers son amie en volant. C'était contre les règles, mais ce n'était plus une histoire de course. Atlee était en danger, c'était tout ce qui comptait. Arrivant enfin de dos, il redevint humain avant de se jeter à côté d'elle.

"Terra ça va? Ce sang! Tu meurs!"

S'il n'était pas certain d'être seul avec sa camarade Titan, il hurlerait en courant dans tous les sens et agitant les bras au-dessus de sa tête. Seulement, s'il agissait aussi bêtement, il n'y aurait personne pour s'occuper d'elle. Le super-héros passa ses bras sous Terra, l'un des bras sous les jambes et l'autre soutenant son dos, puis se leva d'un coup. Il la portait comme un pompier sortant une victime d'incendie.

"Je t'emmène à l'hôpital."

Ses yeux reflétaient une forte détermination, on pouvait presque voir un feu ardent embraser ses pupilles. Il y avait tellement de sang que le garçon se sentait mal, le liquide cuivré avait même tâché la jolie tenue de son amie. Il ne pouvait décemment pas la laisser marcher après avoir perdu tout ce sang, et encore moins continuer l'entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 26 Oct 2015 - 15:28


« Ah Don, Ah don, Bas l’hôbidal! Za va, ze me zuis zuzte gogné le dez gontre l’arbre. Boses moi faze gontre derre et za va aller. D’en vais bas bour moi. Z’est de ma faude ze de dis. Z’ai voulu brendre de l’avanze et z’ai bas édé azzez addendive. Z’ai gonnu bire. Bien bire. Boses moi bar derre ze de dis! Ze vais udilizer mes bouvoirs et be soigner, du vas voir, ze zerai guri en boins de deux. »

Même avec le nez en sang elle continuait de parler. Elle attendit que Beast Boy la pose par terre, face contre terre avant de s’enfoncer d’un coup dans la terre, ce qui sembla faire légèrement paniquer son ami. Elle pouvait soigner ses blessures grâce à son pouvoir. Les plus graves nécessitaient davantage de temps mais ce qu’elle avait subi était mineur. Très mineur comparativement à ce qui lui était déjà arrivé par le passé. Il ne lui faudrait que quelques instants pour « réparer les dégâts ». Le sang sur son costume, en revanche, c’était une toute autre histoire, le nettoyage de vêtements n’était pas couvert pour ses habiletés. On ne peut pas tout faire non plus, quand même, il y a des limites à tout. Elle réémergea du sol terreux avec un « nez tout neuf », autrement dit, complètement guéri. Et tout ça avec un peu de boue, pour caricaturer la chose.

Satisfaite, Atlee épousseta ses vêtements avant de se diriger vers le cours d’eau qu’ils suivaient un peu plus tôt. Ce n’était pas l’eau la plus propre au monde mais elle avait le mérite d’être claire, ce qui aiderait pour le nettoyage de son costume. Et donc, à problème simple, solution simple : elle retira son costume pour pouvoir le laver correctement. Et comme c’était un costume une pièce, on imagine bien le trouble du pauvre Beast Boy surtout qu’elle ne portait rien en dessous. Pour Atlee, la situation était on ne peut plus simple. Un super héros doit avoir une image impeccable donc un costume propre. Le sang fait peur aux enfants. Conclusion : nettoyer le sang redonne une bonne image. Et sur un costume noir et blanc, il faut nettoyer vite sinon ça reste pour toujours. L’entrainement momentanément oublié, la Stratanne nettoyait son costume dans le cours d’eau.

On ne le dira jamais assez : Atlee avait encore beaucoup à apprendre des gens de la surface. Elle ne faisait pas les choses pour mal faire, elle faisait ce qui lui semblait naturel et plus souvent qu’autrement, cela causait des situations cocasses et totalement inattendues. Mais à la fin de la journée, c’était une bonne personne qui avait décidé de dédier sa vie à défendre les autres et à combattre le mal où qu’il se trouve. Et considérant qu’elle refusait de battre en retraite, il fallait au moins admirer sa ténacité. Et puis comment résister à ces grands yeux innocents et cette bonne humeur si contagieuse? On était quand même passé d’un Beast Boy en panique voulant amener Atlee à l’hôpital pour saignements aggravés à Atlee qui se soignait toute seule à Beast Boy qui regardait Atlee laver son costume et ce en l’espace de quelques minutes à peine.


« Tu devrais aussi te nettoyer un peu tu as un peu de sang sur toi. Mais ne t’en fais pas je ne suis porteuse d’aucune maladie pouvant être transmise par le sang. J’ai été passer toutes sortes de tests pour m’assurer de ne pas rendre malade mes nouveaux amis. La médecine de Strata est plus avancée que celle des gens de la surface et Aurla, ma guérisseuse personnelle fait pratiquement des miracles. Eh oh! Ça va? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 29 Oct 2015 - 19:42
Comment ça pourrait aller alors que tu commences à parler fourche-langue?... Bon OK.

A contre coeur, Garfield reposa son amie par terre et la fixa avec des yeux de chien battu. Il avait l'impression qu'il était totalement inutile dans cette situation, il détestait se sentir ainsi. Pourtant, Atlee se débrouillait très bien sans lui. Ses yeux s'ouvrirent énormement -plus que Terra tout à l'heure- en la voyant enfoncer sa tête dans la boue... Son inquiétude augmenta en se rendant compte qu'elle se mettait à renifler la terre dont un morceau passa du sol à l'intérieur de ses narines ensanglantées. Son visage enfantin remonta avec un nez réparé, l'adolescente ne souffrait plus visiblement. Beast Boy la regarda épousseté son vêtement l'air perplexe, les bras croisés.

"Tu as snifé la terre et maintenant tu es guérie... C'est *flippant* fascinant... Je suppose qu'on peut reprendre l'entraînem... M-M-M-M-Mais qu'est-ce que tu fais!?"

Cette fille n'était pas normale, le garçon crut pouvoir s'y habituer mais c'était totalement impossible. Atlee trouvait toujours de quoi lui faire perdre la tête, et cette fois, elle s'était mise nue devant lui, sans aucune gêne. Il avait tout vu, TOUT. Il s'etrangla au point de ne plus pouvoir parler, c'était la première fois qu'il voyait un corps nu en détail d'aussi près. Le pauvre colla sa main contre ses narines, au cas où le sang coulerait. Pourquoi une fille à la plastique aussi honteusement avantageuse devait avoir si peu de pudeur? N'avait-elle aucune pitié pour les adolescents en plein développement hormonal? Le coeur de Beast Boy battait à un rythme anormal, ses yeux ne voulaient plus se détacher de cette vue, bien que Terra était accroupie de dos devant le cours d'eau. Elle lui dit quelque chose qu'il n'entendit pas, mais la vit se retourner, alors il sursauta en détournant le visage d'un air honteux.

"O... Oui oui! Ça va! Pourquoi ça n'irait pas? On se déshabille et on fait ça sans se poser de question, pourquoi ça n'irait pas? Hahahahahaha"

Il aurait bien pu répéter "pourquoi ça n'irait pas?" une troisième fois, s'il n'était pas absorbé par les yeux de la Titan. Le temps semblait figé, leurs yeux restaient fixés. Ses lèvres se mirent à bouger toutes seules, Garfield avait l'impression qu'une autre voix que la sienne s'exprimait:

"Pourquoi ça... Pourquoi on irait pas manger une glace un de ces jours, en dehors du boulot je veux dire?"

Il y eut comme un coup de foudre dans la tête du garçon, sans aucun son, juste la douleur et les picottements. Il était en train de lui proposer un rendez-vous, un vrai. Il y eut comme un long silence, le Titan commençait à se demander si elle avait compris le sous-entendu. Plus il y réfléchissait, plus le fait qu'Atlee puisse comprendre qu'il veut sortir avec elle un de ces quatre lui paraissait impossible. Pour tout dire, il ne saurait dire si ce ne serait pas mieux ainsi. Il venait juste de se remettre d'une rupture, peut-être qu'il n'était pas encore prêt pour ces choses-là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 29 Oct 2015 - 21:25


Comptez sur Atlee pour n’y rien comprendre. Dans sa tête, un problème simple, une solution simple. La réaction de Beast Boy la laissa une fois de plus perplexe. Peut-être que c’était parce qu’à force de se changer en animaux il était plus près de leur instinct et de leur système de valeur que de celui des humains. Allez savoir. Elle ne voyait pas ce qu’il y avait de drôle bien qu’elle tente de trouver un sens logique. Mais bon. Le rire c’est bien. Si Beast Boy riait c’est qu’il était heureux et donc elle était heureuse pour lui. Elle ne riait pas mais elle essaya de sourire malgré tout. Ne serait-ce que parce qu’elle était une gentille fille bien élevée. Les humains, pourtant, enlèves leurs vêtements pour les nettoyer et il est notoirement connu que le sang une fois bien incrusté est horriblement difficile à faire partir. Alors où était le problème? Raisonnons.

Il n’y avait aucun étranger ici, aucune personne dite civile donc pouvant se trouver offusqué par des mœurs non humaines ou une attitude plus pragmatique. Beast Boy faisait partie de ses nouveaux amis. Du coup, c’était quoi le problème avec la nudité? Ils allaient partager les mêmes vestiaires, les mêmes douches, les mêmes logements lorsqu’en mission. Il y avait fort à parier que les uns soigneraient les autres alors c’était évident que tôt ou tard, l’anatomie d’un tel serait révélée. Power Girl avait bien insisté là-dessus parce que parlant de crème glacée, la première fois qu’Atlee en avait mangé, elle en avait échappé sur son haut qu’elle avait promptement retiré pour le nettoyer dans la fontaine du centre commercial et sans les talents de diplomates de Karren Starr, il y aurait eu un incident impliquant, entre autre, « indécence sur la voie publique ».


« Je me souviens de ma première crème glacée. J’avais salit mon haut de vêtement et j’ai été le laver dans la fontaine du centre commercial et Power Girl, en venant me chercher, est tombée dedans. Apparemment c’est purement décoratif ces choses-là. Alors du coup, la pauvre a dû finir la séance de magasinage avec son propre haut pratiquement transparent… Mais je te promets de faire attention! »

Une fois que son costume fut nettoyé, elle le renfila sans se soucier qu’il soit encore mouillé. Ce matériel séchait très vite, ce n’était pas pour rien qu’il avait été choisi pour composer son costume. Dans les minutes à venir, ce serait comme si de rien n’était. L’entrainement pourrait par conséquent reprendre, sans plus d’incident ou à tout le moins on pouvait l’espérer. Ils étaient venus pour ça non? Elle prit quand même le temps de s’asseoir sur une roche plate et invita Beast Boy à faire de même. Quand il vint s’asseoir près d’elle, elle décida de se blottir contre lui, juste pour partager un peu de chaleur humaine et de profiter du moment. Le soleil dans les arbres, la douce brise, ce calme presque surréaliste dans un monde autrement toujours en mouvement… Pouvoir oublier cinq minutes que le sort du monde repose sur vos épaules…

« C’est gentil de m’inviter à faire quelque chose en dehors du boulot. C’est toujours agréable de se changer les idées mais… Je ne peux pas accepter. Parce que je ne veux pas te faire du mal et te rappeler… Elle. Terra. Enfin. La Terra d’avant moi. Tu es super gentil mais chaque fois que tu me regardes j’ai peur de te faire souffrir. Que tu ne vois pas… Moi… Mais que tu la vois elle. Je… Peut-être que je devrais quitter les Titans. Pour ne pas te tourmenter… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 30 Oct 2015 - 20:45
Le haut transparent de Power Girl passa vivement dans l'esprit de Beast Boy, avant qu'il ne chasse l'image. Ce n'était pas bien difficile, puisqu'une autre vision bien plus actuelle occupait ses pensées en ce moment. Le jeune homme commençait à se demander quand est-ce que son amie allait se rhabiller, ou attendait-elle qu'il finisse par craquer? Cette pensée s'évanouit aussitôt en la voyant enfin remettre sa combinaison, mais à tous les coups, Atlee allait attraper froid vue qu'elle était encore mouillée.

"Tu devrais la faire sécher d'abord..."

Ne l'écoutant pas, Terra invita Garfield à s'asseoir à côté de lui, chose qu'il fit immédiatement. Ensuite, dès qu'elle se fut blotti contre lui, il l'enlaça pour partager un peu de chaleur, elle en aurait besoin pour ne pas mourir de froid.

"Tu n'en fais qu'à ta tête."

Il adorait cette étreinte, elle était simple et réconfortante. Bien que la jeune fille ne lui avait encore donné aucune réponse, il se doutait de son refus. Il ferma les yeux pour profiter du moment tant qu'il durerait, avant que la tornade Atlee ne reparte de plus belle. Cependant, ce fut une réponse bien pire qu'il obtint, après quelques secondes de silence.

"De quoi tu parles au juste? Ai-je l'air en souffrance? Tu m'as déjà vu de mauvaise humeur en ta présence par ta faute? T'ai-je donné l'impression que ta présence me dérange?"

Il n'arrivait pas à croire qu'elle lui donnait une excuse aussi peu acceptable en guise de refus. Son coeur en était blessé, car il avait l'impression qu'elle niait les quelques bons moments passés ensemble. Il se demandait quand est-ce qu'il avait mal agit et s'il ne devrait pas partir, lui. Il fronça les sourcils puis se détacha doucement.

"J'ai été égoïste de t'avoir demandé un rendez-vous alors que je ne suis qu'un type en deuil. Je suis désolé d'avoir donné l'impression de te mettre en compétition avec mon ex petite-amie morte. Oublie ce que je t'ai demandé s'il te plaît, je voulais pas te pousser à quitter le groupe comme ça. Oh mon dieu... Static me tuerait si tu cassais! Et ce serait plus pareil sans toi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 31 Oct 2015 - 2:42


« Est-ce que tu sais combien c’est difficile d’être la troisième à porter le nom d’une super héroïne? Ceux qui ont connu les précédentes Terra ne me voient pas. Ils les voient elles. Ils ne le diront jamais possiblement par politesse mais je sais qu’ils m’en veulent. Parce que c’est la faute des Stratans, ce qui leur est arrivé. Nous avons voulu bien faire et les conséquences furent… Importantes. Alors… »

Elle se tut, baissa la tête et battit en retraite dans un silence triste et pesant. Nul besoin de lire dans les pensées pour déceler sa peine. Elle voulait être… Elle. Mais les gens ne voyaient pas les choses ainsi. Elle était l'élément qui dérange dans un deuil difficile. Elle avait refusé de se joindre à la précédente incarnation des Titans pour cette raison précise.Et elle ne disait pas ce qu'elle affirmait à la légère. Elle avait vu les regards. Entendu les murmures. Et la simple pensée de pouvoir faire du mal à quelqu'un de bien la rendait malade. Dans son cœur. Dans son âme. Presque dans son être. Secouant la tête pour chasser ces pensées, elle se releva et décida de se remettre à l’entraînement. Mais seule. Elle ne voulait pas être un poids. Elle en avait assez de ce poids qui pesait sur elle constamment parce que quelque part il y avait eu quelqu'un avec le même nom de code qu'elle. Ne pouvaient-ils simplement pas tourner la page et lui laisser une chance?

En retrait des marécages il y avait une montagne où elle alla se réfugier. Elle était toujours mieux quand elle était au contact de la terre, préférant et de loin ce genre de formation à un terrain plat et abondant en végétation.Elle commença à l'escalader, sans aide de ses pouvoirs, grimpant avec la détermination de quelqu'un qui veut arriver au sommet. Le sang battait à ses tempes et des larmes qui ne demandaient qu'à couler commencèrent à faire des sillons sur ses joues où trônaient encore une mince couche de poussière. Elle avait fait de la peine à son nouveau coéquipier alors que tout ce qu'elle avait cherché à faire, c'était de le protéger, au fond. De ne pas rouvrir de vieilles blessures, volontairement ou non, à son contact. Seuls les méchants font le mal et elle ne comptait pas en devenir une parce qu'elle rappelait quelque chose à quelqu'un.

Toute sa vie durant, elle avait été celle que les autres voulaient ou percevaient. Elle était née avec des pouvoirs hors du commun et pour cela on lui avait fait suivre un chemin tout tracé. Personne ne s'était demandé ce qu'elle voulait elle. Sa meilleure amie au monde connaissait une partie de ses secrets, de ses désirs mais une personne sur tous ceux dont elle influençait de près ou de loin la vie, c'était peu, beaucoup trop peu. Elle n'osait pas le dire mais elle avait peur. Peur qu'on ne fasse que la comparer à une autre et qu'on finisse par l'oublier. Arrivée en haut, essoufflée et en sueur, elle contempla ce qu’elle voyait depuis le sommet, en contrebas, avant de lâcher un grand cri exprimant toute sa rage et sa tristesse. Elle tomba ensuite à genoux avant de sentir, quelques instants plus tard, une main se poser sur son épaule. Ou alors quelque chose qui toucha son épaule. Se pourrait-il que…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 31 Oct 2015 - 11:43
C'était la première fois que Beast Boy entendait le mot "Stratan". Il ne comprenait pas en quoi c'était leur faute, il devenait curieux à ce sujet. Malgré tout, peu importe à quel point ils etaient responsables de la situation des Terra, il ne leur en voulait pas. Tout bonheur avait un prix qu'on appelait épreuves et Garfield était prêt à le payer à chaque fois. En se rappelant sa vie avec Tera Markov, il ne regrettait pas de l'avoir connu, elle fut un véritable cadeau dans sa vie des plus sombres. Rien au monde ne pouvait changer cette vision qui était sienne. La tristesse d'Atlee était réelle, ses grands yeux ne brillaient plus autant, son visage restait baissé. Le Titan ne savait quoi dire, tous deux avaient leurs propres souffrances cachées. Ils devraient aller au-delà s'ils voulaient sauver le peu d'amitié qui restait.

En silence, Terra s'en alla en laissant son ami planté sur place. Il se rendit compte qu'elle avait besoin de solitude, et il n'avait aucune envie de la suivre maintenant. Pas avec cette douleur dans sa poitrine, il n'avait jamais subi de râteau auparavant et ne savait comment réagir. Au bout de cinq minutes à se morfondre, il reçut une piqûre de moustique qui le fit sursauter. Ceci suffit à le faire se ressaisir un minimum. Oui elle était fâchée, oui il avait été rejeté, mais Atlee restait sa camarade Titan malgré tout. Il devait donc mettre ses sentiments personnels de côté pour la consoler, la faire rayonner de nouveau. Il se mit donc à courir en direction de la montagne sur laquelle son amie montait. Beaucoup de pensés le submergeaient, il se demandait depuis combien de temps cette fille était seule, vraiment seule. Si seulement il avait pu voir sa blessure, il se serait retenu de lui demander un rendez-vous par égoïsme. L'ignorance n'était pas une excuse.

Enfin, il arriva au sommet quelques secondes après elle. Il prit le temps de reprendre son souffle, puis s'approcha d'elle de dos, tomba à genoux et posa sa main sur son épaule pour la tirer en arrière pour coller son dos à son torse.

"C'est moi Beast Boy, c'est à moi de rugir."

Le garçon l'enlaça alors par le cou et la serra tout contre lui. Son nez était plongé dans ses cheveux, contre l'arrière de son crâne. Il ne voyait pas son visage, mais devinait ses larmes et sa tristesse.

"Je suis désolé, je suis tellement désolé. Je ne savais pas que tu souffrais autant, tu as l'air si... Toi que je n'ai pas cherché à savoir. Ton coeur est unique, ton âme aussi et ton esprit. Je ne verrai jamais personne à travers toi, je ne vois que toi et ta folie. Pour moi tu es Atlee et c'est à Atlee que j'ai demandé un rendez-vous. C'est vrai qu'au début tu me mettais mal à l'aise à cause de ton lien avec Tera, mais je n'ai jamais été triste à cause de ça. En fait, c'était même apaisant, donc je suis désolé de m'être servi de toi. Mais finalement, tu n'as rien à voir avec elle, tu es unique. Bizarre, déroutante, bavarde, impudique, tête en l'air... Mais surtout unique. Alors s'il te plaît, pardonne à l'idiot que je suis et recommençons à zéros, sans préjugés ni quiproquo."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 31 Oct 2015 - 23:24


Atlee ne répondit rien, se laissant enlacer par Beast Boy. Elle aurait tellement voulu lui dire que véritablement, ce n’était pas lui le problème mais elle mais en même temps… Peut-être qu’elle se mettait trop de pression. Malgré le fait qu’elle était quelqu’un de simple, toujours franche et honnête, cela n’enlevait pas le fait qu’elle restait une personne et cela se définissait par bien plus que la somme des caractéristiques, des qualités et des défauts de quelqu’un. Elle avait beau avoir vingt-six ans… Sur certains sujets c’était encore une adolescente. Elle n’avait plus exactement l’innocence de l’enfant mais elle n’avait très certainement pas les connaissances d’un adulte. Atlee était une victime de ces personnes forcées de grandir trop vite pour répondre à un rôle qui ultimement les dépasse. Pourquoi est-ce que l’on disait cela?

En dehors de combattre le mal, Atlee n’avait aucun objectif à long terme. Pas de plans précis. Considérer de prendre un jour sa retraite? Absolument impensable. Dans sa tête, c’était jusqu’à la mort. Cette fragilité chez elle la rendait beaucoup plus vulnérable et comme elle semblait toujours heureuse, les gens ne se demandaient pas si elle souffrait. Ce sont ceux qui semblent les plus heureux qui sont en vérité les plus tristes. Combien de personnalités célèbres avaient mis fin à leurs jours, rendant cette affirmation trop vraie? Beast Boy était un des rares à avoir volontairement ou non creusé suffisamment la surface pour voir ce qui se trouvait dessous. Même Static Shock, n’avait pas encore découvert ce côté de Terra. En vérité elle était virtuellement seule, loin de sa famille, loin des siens, une étrangère dans un monde qui voulait qu’on s’y conforme.


« Tu n’es pas idiot. Tu as dit et fait ce qui te semblait juste. Power Girl m’a dit un jour une expression de la surface : l’Enfer est pavé de bonnes intentions. Et peut-être que ce que tu dis est vrai. C’est quand même mon peuple qui est responsable de ce qui est arrivé à Tara Markov. Qui a ensuite essayé de réparer ses erreurs, empirant la chose pour finir par m’envoyer moi ensuite. Tu as assez souffert par notre faute.

Ne tentes pas de me consoler en me disant que tu n’as pas souffert de sa mort, je n’en croirai rien. Le fait que nous soyons amis va inévitablement amener au point où tu souffriras encore à cause d’une Terra. Je serai toujours l’élue de mon peuple, chargée de combattre le mal où qu’il se trouve. Inévitablement, je trouverai la mort au combat. Et je ne pourrai jamais partir en paix en sachant que tu souffriras par ma faute. »


Atlee, parler de façon aussi adulte? Cela tranchait avec le personnage qu’elle était mais en même temps, cela montrait toute la noblesse de qui elle était et ô combien elle s’en faisait pour les autres, au détriment de sa propre personne au besoin. Se retournant, elle rendit son étreinte à Beast Boy avant de sécher ses larmes. Elle devait être forte. Pour elle. Pour Strata. Pour la Terre. Elle ne pouvait se laisser abattre, elle devait toujours se tenir debout et avancer. Soupirant un bon coup, elle se releva, prête à reprendre l’entrainement, pour de bon cette fois. Regardant le paysage environnant, elle se mit à sourire, un grand sourire à la Atlee, comme si la conversation qu’elle venait d’avoir n’avait jamais eu lieu. Sans trop laisser de temps à Beast Boy de réagir, elle déclara que le dernier en bas payait la crème glacée avant de se mettre à cavaler.

Et pendant sa course effrénée, elle riait. Le soleil dans le ciel, une matinée radieuse. Passer du temps avec un ami. Toutes ces choses simples vinrent instantanément remonter son moral. Elle n’utilisait pas ses pouvoirs pour ne pas tricher, aussi elle trébucha plusieurs fois, tombant, riant, se relevant, courant, gardant un œil sur son camarade Titan, évitant in extremis certains obstacles, prenant parfois des risques aussi. Et quand Beast Boy parvint à prendre les devants, elle lui sauta dessus et ils dévalèrent la pente dans un enchevêtrement de bras et de jambes avant de finir dans une petite source d’eau en bas, tout en bas. Elle en riait tellement qu’elle en avait les larmes aux yeux et se tenait les côtes. Ce n’était pas exactement tricher, non? Pataugeant jusqu’au bord pour pouvoir rire sans risque de noyade, elle dû s’y reprendre deux fois pour ne pas retomber à l’eau.

Il faudrait qu’elle se fasse à l’idée que maintenant qu’elle faisait partie d’une équipe et ce malgré ses craintes, elle était moins seule qu’avant. C’était une notion qui lui prendrait du temps à assimiler mais ultimement, peut-être qu’une partie de ses craintes disparaitrait avec le temps. Les spectres de Tara Markov et de Terra II ne cesseraient jamais de la hanter. Sur ce point on ne pouvait rien y faire. En revanche, on pouvait en diminuer l’impact. Beast Boy avait mis la première pierre à l’édifice, si tant qu’il fut honnête. S’il avait vraiment fait son deuil d’une précédente « incarnation » de Terra alors oui, il y avait peut-être de l’espoir. C’était là-dessus qu’elle devrait faire le. On vit des choses merveilleuses en venant de la sousface. On vit des choses merveilleuses en étant une super héroïne. Définitivement, en tant que super héroïne venait de la sousface, Atlee vivrait des choses merveilleuses…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[TITANS] Entraînement titanesque [PV: Atlee][OVER...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vêtements d'entraînement
» [SOFT] FOOTCOACH 0.5 : Listing d'exercices d'entraînement de football [Gratuit]
» piste d'entrainement
» Ajax
» Entraînement ! [Aymeric]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch-