La connaissance du monde [ Injustice League ]

Invité

MessagePosté le: Jeu 22 Oct 2015 - 12:01
Le Pentagone, le plus grand département sécurisé du globe, qui s'occupait de la sécurité du continent. A l'intérieur de ces murs se trouvait tout les dossier classés secret défenses, et plusieurs centaines de militaires s'y retrouvait, ainsi que des civils étant très haut placés dans la hiérarchie pour pouvoir se permettre de poser le petit doigt de pied à l'intérieur de ces murs. Mais aujourd'hui, si quatre silhouettes se dessinaient prêt de l'eau, à quelques mètres de là, ce n'était pas pour voler des archives mais pour une chose bien précise.

La HellGate. Une clé USB regroupant toute les connaissances que peut posséder l'Amérique. Quelles sont les bases et les missions de la CIA, les prisons officieuses, les pouvoirs des super héros. C'est ce dernier point le plus intéressant, puisque Waller à surement inscrit leurs faiblesses, comment les tenir en laisse et faire pression sur eux. Toute les bases militaires répandues au quatre coins du monde. Cette carte qui ne faisait pas quelques centimètres avait le pouvoir de révéler tout les secrets du globe. Et l'Injustice League comptait bien s'en emparer. C'était sans doute le coup le plus gros de tout le siècle, et seulement quatre personnes pour le réaliser.

Accompagné de l'absorbeur, de la tigresse et de la dirigeante de la ligue des ombres, une silhouette jaune scrutait dans ses jumelles l'entrée du Pentagone. Il tâtait le terrain, car il n'aurait qu'une seule chance, et n'aurait pas le droit à l'erreur. Lui, connaissait toute les faiblesses, les moindres faiblesses de Wally. Cependant, il savait pertinemment qu'aucun fichier sur lui n'était détenu par les USA, puisqu'il n'avait jamais été recensé ou fait parti d'une quelconque équipe légale. Et il n'avait aucune envie d'avouer les faiblesses de son Némésis, parce que Wally était à lui et à personne d'autre. Si il était ici c'était uniquement pour montrer sa bonne foi et non pour comprendre les secret de Flash III.


" J'ai décidé de ma trajectoire pour entrer directement au sein du Pentagone et me cacher en attendant votre arrivée. Je vous le répète une dernière fois : il est possible que la mission échoue. Donc ne pensez pas que vous êtes les meilleurs, dites vous que vous pouvez faire mieux, c'est comme ça qu'on arrive à quelques chose, pas en pensant qu'on est au sommet de tout. On ne s'améliore pas, on se repose sur ses acquis. Je ne vous apprend rien, mais si on échoue, venez pas vous plaindre à Maxwell. Et ce ne sera pas ma faute. L'erreur ne viendra pas de moi. "

Sur ce, il couru à une telle vitesse que les passant ne virent qu'une traînée jaune. Du moins, c'est ce que les autres pensaient. Hunter Zolomon voyageait sur une autre ligne du temps, et si ils avaient l'impression que c'était un Speedster, lui courrait normalement, avec des gens autours de lui qui marchait littéralement à un kilomètre heure. Comme il ne portait pas d'arme, il passa à grande vitesse la première partie de la sécurité et chercha une cachette en attendant ses compagnons.

Restait plus qu'à savoir comment faire la même chose que lui sans super vitesse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 22 Oct 2015 - 22:36
Pourquoi je n'arrive pas à faire confiance à Zoom ?
Voilà la question que se posait Cheetah. Lors de la réunion, où elle fait (enfin) partie, Maxwell avait mis en place un nouveau plan pour revendiquer une fois de plus la Ligue. Elle aimait bien ce type en fait ! Ils avaient tout les deux la même envie, celle d'être connu. Et rien de tel qu'un vol d'armes nucléaires et d'une clé USB contenant les informations les plus importantes du Pentagone !
Bien que selon elle, pas besoin de leur faiblesse, il faillait juste savoir des informations parmi les héros afin de corrompre l'un d'entre eux, et la Ligue par la même occasion. Ça pouvait être long, mais efficace.

Étrangement, ils étaient que très peu à prendre cette dernière mission, Black King ayant prévenu à l'avance qu'elle était l'une des plus complexes, sans doute les autres n'étaient pas assez courageux pour aller risquer sa vie là-bas, avait pensé Barbara.
Avec quelques téméraires, c'est à dire la fille des démons, Parasite, et Zoom II, elle avait donc pris la décision de faire cette mission. La mission en Russie pouvait certes la défouler, mais selon elle, pas assez et elle n'était surtout pas à sa hauteur.

Elle était donc ainsi près du Pentagone, avec ses partenaires pour la mission. Il était trois, Zoom ayant pris le devant pour explorer les environs. Et bien qu'elle ne connaissait que très peu Talia et Parasite, elle ne sentait pas du tout le Némésis de Flash. Elle le trouvait louche. Était-il en fait dans la ligue pour se cacher ? Elle en avait aucune idée.

Ce dernier les attendait. Pour l'instant, elle avait l'impression qu'il ne faisait pas confiance à ses partenaires. Quelque chose à faire remonter à Maxwell.

-Bon, voilà ce que je propose, commença-t-elle, Parasite est le seul qui pourrait passer sans aucun problème par l'entrée principale du Pentagone. Il doit juste absorber l'énergie d'un des gardes, ça ferra l'affaire. Ou quelqu'un qui doit se charger de la sécurité, il pourra couper les alarmes le temps qu'on passe. Avec Talia, on va essayer de trouver une entrée à l'abri des caméras et des alarmes avec les plans que Maxwell nous a fournis. Il faut aussi qu'on voit les chemins possibles pour accéder à la Clé, que ce soit au sein du bâtiment, ou par des conduits, et voir comment ils sont gardés. Evidemment, pour d'autres idées, c'est maintenant ou jamais.

Elle avait annoncé cela d'une traite. Et elle l'avait dit avec assurance. Comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 24 Oct 2015 - 18:09
Ainsi, le mot solidarité ne semble pas inclus dans le vocabulaire du speedster vêtu de jaune. Ou alors il n'a pas du tout le même sens pour lui que pour moi. Au lieu de se la jouer personnelle et d'entrer facilement dans la cible, il aurait très bien pu nous aider, la mission aurait été plus aisée avec lui dans nos rangs. Finalement, on va devoir faire sans lui, il ne reste à mes côtés que Parasite qui pourrait être d'une grande aide, deux de mes assassins que j'ai emmené avec moi et Cheetah que je ne connais que très peu, mais que je commence à apprécier.

Son assurance est utile pour le groupe, avoir une personne qui ne doute pas de ses capacités, qui a une confiance en soi sans faille dans les rangs de l'Injustice League est un plus. Doté qui plus est d'un esprit d'initiative intéressant, je l'écoute attentivement exposer son plan et il est à peu de chose près ce que j'avais également en tête. Seulement quelques points me chiffonnent encore et je le fais donc savoir.


" Ton plan tient la route Cheetah, il est même solide. Mais la sécurité renforcée de ce lieu ne permettra pas à Parasite de s'approcher assez près pour absorber l'énergie d'un des gardes. "

En effet, Maxwell nous a bien indiqués que les gardes se déplacent toujours par pair, limitant ainsi les gardiens isolés et notre champ d'action par la même occasion. À cet effet, je pense que deux optiques s'offrent à nous. Regardant Parasite, je m'adresse une nouvelle fois à mes camarades.

" Le plan de Cheetah est le bon et Parasite, tu es la pièce maitresse de notre entrée dans le Pentagone. Selon moi, tu as deux choix possibles. Soit nous faisons dans la simplicité avec une de mes fumigènes que je lancerais pour te faciliter ton absorption d'énergie ou alors il y a la situation bien plus risquée, mais surement la plus efficace. "

Je fixe le regard de l'intéresser et je n'y décèle aucune peur, aucune appréhension. Parasite semble prêt à tout pour parvenir au succès de cette mission et c'est-ce dont a besoin l'Injustice League. J'expose donc à ce dernier l'alternative risquée que j'ai en tête.

" Le mieux serait que tu parviennes, délibérément, à te faire emmener à l'intérieur en tant que prisonnier. Si tu te sens capable de te libérer par tes propres moyens ou si tu parviens à être aidé par notre lâcheur Zoom pour sortir de ta prison, tu n'aurais qu'à prendre l'identité de l'homme qui t'a mis les menottes pour être notre infiltré à l'intérieur du Pentagone.

Cheetah et moi, nous exploiterons les angles morts des caméras pour t'attendre ici, à la porte du parking souterrain du Pentagone où les caméras de sécurité se font le moins présent. Nous pourrons réfléchir à la suite des événements une fois tout infiltré à l'intérieur. "


Le pari est risqué, on pourrait potentiellement perdre un élément important dans l'éventuelle réussite de cette opération. Le choix lui appartient, la féline et moi attendons de connaitre celui-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 26 Oct 2015 - 2:45
Le Pentagone, l’une des institutions les plus sécurisées des États-Unis. Une place forte dont très peu d’information coulait. Se préparer afin d’infiltrer un tel endroit n’était pas des plus aisée. Maxwell Lord, avait bien fait son boulot en s’appropriant de nombreuses informations en concernant les caméras et les rondes, des données bien utiles si l’on souhaitait s’infiltrer à la vieille dans la forteresse des services secrets américains. Toutefois, depuis le moment qu’il avait accepté de faire partie de l’expédition de L’Injustice pour mettre la main sur la Hellgate, le cerveau de Rory Jones avait cogité à une option d’entrée bien plus grandiose, à la hauteur de la créature évoluée qu’il était devenu. Après tout s’il avait réussi à berner Superman en se faisant passer pour Loïs Lane, il devait bien pouvoir entrer sans soucis tout en aidant ses collègues à en faire autant.

Avant même de pouvoir faire part à ses collègues de son plan, Zoom y alla de sa propre initiative, préférant abandonner ses collègues. Dire qu’un tel comportement avait été soulevé lors de la dernière rencontre, que l’unité devait primer et le speedster qui agissait en solitaire pour l’infiltration. Parasite observa la traînée jaune en oscillant la tête de façon négative, un autre électron libre dans une organisation ayant besoin d’être lié pour vaincre ses ennemis. Heureusement pour lui, la féline et fille du démon ainsi que deux de ses sbires demeuraient à ses côtés. Cheetah avait livré une tactique simple qui avait fait sourire Parasite. Il appréciait cette femme forte, elle qui n’avait guère peur d’affronter la reine Amazone. Elle lui rappelait sa propre haine envers l’homme d’acier. Talia ajouta son grain de sel à la tactique d’infiltration, Rudy Jones écoutant en silence hochant la tête.

Ce faire arrêter à la clôture rien de plus facile, se faire guider à l’intérieur d’une telle façon avait ses avantages. Passer la sécurité et potentiellement être détenus à la guérite de sécurité le temps que les forces de l’ordre viennent prendre possession de l’illuminé ayant voulu infiltrer le Pentagone. Son cerveau analysait rapidement les options. Il avait lui-même songé à s’en prendre à un garde qui quittait le complexe, utiliser sa voiture pour revenir à l’intérieur afin d’y emmener ses collègues, mais cela aurait demandé du temps, de la préparation afin de choisir le bon véhicule, le bon garde, temps de préparation qui avait été trop écourté par le coureur jaune qui se trouvait déjà à l’intérieur des lieux. Parasite brisa finalement le silence, sa réflexion faite.


-Si seulement Zoom nous avait laisser plus de temps, j’aurais mis sur point un plan plus élaborer, afin que nous puissions tous pénétrer par la grande porte, mais au vu des circonstances, l’option de Talia semble la meilleure. En plus, elle me permettra peut-être de mettre la main sur un agent plus haut gradé, possédant plus d’accréditation et dont les connaissances pourraient nous être utile par la suite.

Sans même attendre,Parasite se transforma sous leurs yeux, de l’être violet, il devint un homme dans la quarantaine un peu bedonnant, en habits sales. Le dernier clodo qu’il avait absorbé ce matin même. C’est d’une voix totalement différente qu’il reprit la parole sur un ton amusé.

-C’est le temps d’aller se faire arrêter et d’offrir un petit répit à ces demoiselles. Il y a tellement de gens propices à sombrer aux théories du complot.

Parasite sous sa nouvelle apparence délaissa les deux dames et les assassins et se glissa subtilement hors de leur cachette se dirigeant ensuite d’un pas assurer vers l’entrée principale. Il va sans dire qu’un type louche dans des habits ayant connus de meilleurs jours attira rapidement l’attention des gardes. Ajouter à cela quelques propos traitant des évènements récents tirés des plus grandes conspirations de leurs temps et Rudy Jones avait le parfait petit cocktail explosif. Déjà les gardes se dirigeaient dans sa direction et lui, amusé, fonçait en leurs directions. Une offense qui poussa encore plus loin la mascarade, les agents sortant leurs armes. Parasite sous sa nouvelle apparence stoppant sa course, levant les bras, se laissant appréhender.

-C’est ça, utiliser votre force pour faire taire la vérité!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 30 Oct 2015 - 17:09
Le plan avait l'air de plaire à ses collègues (enfin, sauf à Zoom, qui avait l'air d'en avoir rien à foutre). Simple et efficace. Il n'y avait que ça qui marchait. Et Cheetah le savait. C'était l'une des seule personne qui s'occupait de la stratégies des opérations lorsqu'elle était encore à la première Injustice League. Non, ce n'était pas elle qui avait tout fait foirer et qui avait diviser la ligue.
C'était Lex. A point c'est tout. Elle aurait tellement aimé que la ligue porte ses actes sur le président, juste pour lui faire comprendre qu'il ne sera jamais un chef ! Il n'avait pas les qualités nécessaires pour en être un et il ne les aura jamais. Mais bon, c'était Lord le chef, alors les actes devaient être revendiqué par l'Injustice League et à personne. Elle devait obéir, et elle détestait ça, et pourtant, elle savait qu'elle serait soumise tôt ou tard à des ordres pour un bon fonctionnement de l'organisation.

La fille du démon eut une idée pour contourner la surveillance du Pentagone. Ce fut Parasite. Elle n'avait pas tort. La capacité du mutant permettait très bien de se fondre au sein de l'établissement. Si il n'y avait pas de boulette lors de son arrestation, Parasite pourrait faire rentrer elle, Talia et les 2 sbires. Elle ne pensait pas à Zoom, vu qu'il ne voulait pas coopérer. Visiblement, il n'avait pas retenu l'avertissement de Maxwell.

-Bien, le plan est en place.

Il faudrait plus que les autres membres de l'opération puissent se déguiser en quelques membres de la sécurité. Vu qu'ils se déplaçaient par pair, 2 groupes seraient largement suffisants, les gardes les accompagnant ne feront sans doute que les guets. Mais cette question serait à poser plus tard.
Aussitôt Rudy prit l'apparence d'un homme tout à fait lambda, impossible de déterminer que derrière le corps se cache un mutant absorbeur d'énergie, ce qui pouvait presque impressionner Barbara, et les laissa. Elle pouvait apercevoir son collègue se faire rapidement arrêter par plusieurs gardes. Le piège semblait être parfait.

-Bon, on se casse, lança-t-elle avant de s'éloigner du bâtiment pour aller vers le parking.

Elle espérait juste une chose. Que Zoom parvienne à éliminer les renforts qui allaient probablement arriver sur Parasite dès que l'alarme soit donné. Si elle est activée, la sécurité serait beaucoup plus sur la défensive, donc plus difficile de s'infiltrer au Pentagone et de voler la clé.

Elle espérait aussi que les autres membres en Russie… non, elle fait, elle s'en foutait. C'était cette opération qui compte pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Nov 2015 - 3:30
On n’y avait pas été de main morte avec lui finalement. Une fois les agents sur lui il avait été plaqué au sol, on lui avait enfilé les menottes sans ménagement, on l’avait insulté. Décidément, son rôle lui allait à merveille. Le Parasite de jadis aurait certainement agi autrement, en fait le Parasite de jadis n’aurait juste pas été en mesure de se transformer en cet itinérant. Il aurait foncé bêtement sur les gardes, avec des conséquences bien plus grandes. L’évolution. Elle avait été la précurseure de sa situation actuelle. L’énergie Kryptonienne l’avait non seulement rendu plus fort, mais elle lui avait permis de devenir beaucoup plus subtil, comme en ce moment.

Soulever par les agents, pousser vers l’intérieur du périmètre de sécurité, l’agent de l’Injustice League se retrouva rapidement dans un petit édifice, qui devait être l’endroit où était détenu les indésirables peu menaçants jusqu’à ce que la police viennent s’occuper d’eux. On le déposa sans ménagement sur un siège, Rudy poussant le jeu un peu plus loin.


-Vous pourriez au moins m’enlever ces menottes, elles me font atrocement mal. J’ai compris, vous êtes le pouvoir et je vais me soumettre à votre lavage de cerveau. Tout ce que je disais n’était que fabulation. Allez s’il vous plait, je souffre.

La pitié, comme si les agents en services en avaient un moindre onze. Peut-être après tout. Il suffit d’une petite discussion entre les deux agents de sécurité pour que l’un d’eux se dirige vers lui et le libère de ce fardeau douloureux.

-Plus de saute d’humeur maintenant, d’accord.

L’itinérant hoche la tête en signe d’approbation. Un nouvel agent entre dans la pièce pour veiller sur le « détenu » jusqu’à ce que la police vienne quérir leur butin. Les gardes retournant à leur poste. Laisser seul avec son gardien, Rudy Jones observe rapidement la pièce. L’analyse des lieux lui permet rapidement de repérer les deux caméras. Une brèche dans l’angle, petite, mais suffisante pour mettre son plan à exécution. Parasite se déplace de quelques pas, prétextant vouloir se dégourdir les jambes. L’autre homme lui demande de retourner s’asseoir. Quelques pas de plus. La demande se répète, plus sévère cette fois-ci. Rudy s’arrête et offre un doigt d’honneur à son gardien.

La colère à cette merveilleuse propension à pousser les gens à agir de façon irréfléchie, après tout en quoi un itinérant peut-il être menaçant pour un agent sur entraîner du gouvernement. Pourquoi appeler des renforts pour un seul idiot, surtout lorsque l’on est grand et costaud. Un sourire pointe sur le visage de l’agent de l’Injustice League. L’autre s’approche. Telle la plante carnivore gobe une mouche, Parasite s’agrippe au garde, utilisant de son pouvoir pour absorber sa force vitale. On résiste sans grand effet, Parasite possédant une force surhumaine pouvant facilement maîtriser l’homme aussi costaud soit-il. En peu de temps, il ne reste qu’un cadavre fumant. Quelques instants après l’itinéraire n’est plus, l’agent étant de retour devant les caméras.

Warren Thompson. Un agent de grade régulier, ne possédant pas les accès supérieurs, mais connaissant suffisamment les défenses du périmètre, les rondes et ayant les accès mineure. De quoi s’orienter aisément dans les premières zones. Rudy dans son nouvel attirail observe le cadavre fumant. Un léger souci pouvant être rapidement réglé avec l’intervention d’un speedster… Si seulement Zoom était présent, l’agent pourrait poursuivre sa mission et s’occuper de libérer le passage pour ses deux consoeurs, le speedster pouvant s’occuper du cadavre pouvant éveiller les soupçons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Nov 2015 - 15:37
Une fois le Speedster rentrée dans le Pentagone, il ne perdit pas de temps. Courant plus vite que jamais, il se décida à entrer dans un couloir peu fréquenté qui débouchait sur les toilettes. La porte s'ouvrit à la volée, ce qui aurait pu paraître suspect si les deux seuls témoins qui aurait pu rapporter cette intrusion insolite n'était pas morts dans la seconde suivante. Pour Zoom, les deux hommes se tournèrent à une lenteur exaspérante. Il n'eut aucun mal à faire tourner la tête d'un coup sec à 180° presque simultanément. Cela se passa en une seconde. Il lui en fallu une dizaine pour enfiler le costume de l'un d'eux. Une petite frappe, celui-ci. Un fonctionnaire de bas étage qui ne lui permettrait certainement pas d'accéder la clé. Usant de son pouvoir une fois de plus, il transporta son costume, ainsi que les deux hommes, à l'extérieur des locaux, sans que le détecteur ne s'en aperçoive. Même avec un poids, Zoom était extrêmement rapide. En deux temps trois mouvement, il réapparu sous les traits de George Campbell, homme dont il avait pris les vêtements. Il se dirigea tel un homme sûr de lui, ceux-ci n'étant jamais considérés comme louches. Mais il y avait un hic. Il ne savait absolument pas où aller.

Il savait bien évidemment où se trouvait la clé. Il ne savait cependant pas où se trouvaient Cheetah, Talia ou encore Parasite, et il ne pouvait pas se résoudre à continuer la mission sans eux. Ce n'était pas pour rien qu'on avait envoyé un groupe de super criminel au Pentagone et non un seul. Le moindre faux pas serait fatal.

Soudain, il remarque trois hommes qui se dirigent d'un pas pressé vers une salle. Si c'était ce que Zoom pensait, alors Parasite s'était fait capturé sous un faux nom. Si c'était Talia ou la femme tigre, ils seraient tout un contingent. Plutôt une bonne astuce. Mais si il y avait trois agents, c'est qu'il y avait un problème. La caméra de surveillance devait filmer 24H sur 24. Un manque de chance et le garde aurait vu Parasite liquider le garde pour en prendre son apparence. Mais le plus plausible serait que Parasite serait parvenu à l'amener dans un angle mort. Cela expliquerait le peu de personnel se dirigeant à la salle d'interrogatoire. Par chance, Zoom savait précisément où se situait la salle des caméra de surveillance, et s'y dirigea en deux temps trois mouvement. Il ouvrit simplement la porte calmement et se dirigea vers l'employé assigné à la surveillance du Pentagone. Pas le poste le plus important malheureusement puisque le bâtiment n'a jamais été attaqué ou presque. A part le 11 septembre sauf que malheureusement ce jour ci l'employé présent n'avait pas pu faire grand chose. Un avion qui atterrit subitement ...

L'employé se tourna vers lui avec une lenteur exaspérante. Pour un Speedster, être sur ses gardes, ça avait des contraintes, notamment le fait de rester piégé dans la ligne du temps. Mais petit à petit, l'employé redevint normal, parla normalement et s'autorisa même quelques gestes brusques.

" Georges ! Vous tombez bien, il se passe un truc bizarre avec votre collègue Warren, il avait interpelé un clodo il y a cinq minute, il reste dix minute dans la salle d'interrogatoire et bim ! Plus personne d'autre que Warren, je vois même pas ce sale clochard. Les autres sont en route pour voir ce qu'il se passe. "

Hunter Zolomon regarda en direction du badge de son interlocuteur. Il fallait démêler la situation le plus vite possible. Matthew.

" Le clodo ? Les flics de Washington étaient dans le coin et l'ont récupérés. Ca s'est passé vite étant donné qu'il était connu des services de police. Vous pouvez rappelez les gars. Vous avez trop bu, ou vous ne voyez pas ce qu'il se passe sur ces écrans ? "

Il hoche la tête avec un air suspicieux et mécontent.

" Bon, c'est vrai que j'ai mangé un hot dog entre temps, mais j'étais persuadé qu'il se tramait quelque chose. D'ailleurs ta voix me semble changée. Tu est bizarre Georges, sans déconn ... Les gars ? Laissez tomber, y'a aucun problème finalement, fausse alerte ... Ouais désolé de vous avoir dérangé, ça ne se reproduira plus. Terminé. Oui qu'est ce que je disais, à oui, et tes yeux aussi sont bleu et plus marron. Si je puis me permettre, ces lentilles ne te vont pas très ... Georges ? "
" Tu m'importune mon ami. Et tu nuis à ma mission. "

Sur ces mots, il transperça le ventre de Matthew, qui avait consacré sa vie à grimper les échelons pour arriver où il en était, et qui avait l'ambition d'être l'un des plus grands hommes influent du Pentagone, en commençant, comme tout le monde, en dessous. Tout ces rêves furent brisés quand la main encore vibrante déchira la chair de l'homme. En la retirant, il retira définitivement la vie de cet homme, qui n'avait toujours pas compris ce qu'il s'était passé. Après cela, Zoom n'avait plus besoin de déplacer ce corps. Vivant, il aurait surveillé les moindres fait et gestes des personnes. Mort, il était tout de même un poids, car si une seule personne entrait, il verra le corps, ou une salle vide, ce qui équivaudrait à la même chose. Il repasserait une ou deux fois pendant la mission pour annoncer qu'il n'y avait rien à signaler. Il se dirigea ensuite à pas pressant vers la salle d'interrogatoire, où il rencontra Parasite.

" Les caméra de surveillance pour cet étage ne sont plus un problème. Les autres côtés du Pentagone sont en revanche dix fois plus surveillé que celui-ci, il faudra donc se montrer extrêmement prudent. Je ne me fais pas de soucis pour la fille du démon, mais avec un physique aussi tape à l'œil que celui d'une tigresse, faudra faire gaffe. Je te débarrasse de ça. On a une heure, ensuite c'est l'impro totale. J'espère que tu est d'accord avec moi pour avoir la clé et tout détruire dans 30 minutes. "

Plaçant l'une de ses mains sur le crâne carbonisé de Warren, le véritable garde, et l'autre sous les deux jambes, il le transporta à l'extérieur, très loin, au même endroit qu'il avait caché les deux gardes abattus, avant de retourner juste devant Parasite. Dans la vision d'un homme normale, Parasite n'avait eu qu'à attendre trois secondes avant que Zoom se remette à parler.

" Bon, on y va ? "

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov 2015 - 3:28
Demander et vous recevrez. Parasite avait espéré l'arrivée du speedster et comme par enchantement celle-ci ce produisit. Zoom s'était chargé des caméras de sécurité, ayant par le fait même remarqué la manœuvre de Rudy et l'avait appuyé. En une fraction de seconde le cadavre encore fumant du garde se retrouva hors de porté des yeux indiscrets et le duo de l'Injustice se retrouva libre d'opérer sans se faire remarquer par qui que ce soit. Hunter Zolomon, donna son point de vue sur le temps qui leur était alloué pour effectuer la mission et Parasite ne pouvait qu'acquiescer.

-Je suis entièrement d'accord avec toi. Pour la déesse tigrée, il faudra lui trouver un costume d'agent avec un képi. Je sais que ça ne lui fera certainement pas plaisir, mais comme tu dis, on devra faire un peu plus discret... Allons leur ouvrir le passage du stationnement souterrain.

Utilisant des données mémoriels tiré du gardien dont il avait prit l'apparence, Parasite emprunta les couloirs sans même devoir se soucier d'éveiller les soupçons. Rejoindre le stationnement souterrain ne fût pas bien difficile et Rudy réalisa le brio du plan mis en place par l'équipe d'infiltration. Les demoiselles avaient certainement remarquées que les caméras de sécurité avaient été neutralisés pour ce secteur et elles avaient sans doute progressées rapidement.

Lorsqu'il poussa la porte de côté donnant entre la cours et le stationnement souterrain, il ne fût que partiellement surpris d'y voir les deux femmes et les membres de la ligue. Il posa son regard sur eux, s'identifiant rapidement afin de ne pas être pris pour un garde.


-Du calme, c'est Parasite. Zoom a neutralisé la sécurité, les caméras, pas les gardes hein, pour ce secteur. On ne devrait pas avoir de soucis pour y circuler. Par contre sans vouloir t'offenser Cheetah, il faudrait essayer de se dissimuler un peu pour la suite... Un costume de garde pourrait aider un peu, je crois que Zolomon se chargeait de ça. Sinon d'après les données que j'ai acquise chez ce cher garde, je peux circuler au premier niveau de sécurité. Pour la suite, soit on trouve un mec avec de plus haut accès et je prend sa place, soit on va devoir improviser avec tout les soucis relier à ça... À moins bien évidemment que vous n'ayez d'autre idée.

Tout en parlant, Parasite avait laisser le passage à ses cooéquipiers. L'intérieur du stationnement étant peu fréquenté et les rondes moins nombreuses, ça leur laissait un peu de temps pour mettre au point la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 9 Déc 2015 - 19:20
Cheetah et Talia devaient attendre le signal. La tigresse espérait que du côté des garçons, tout se passait pour le mieux. Il faut dire que s’ils échouaient, ils étaient obligés de fuir, et ça n’allait pas plaire à Maxwell. Non, absolument pas. Pourtant, elles ne pouvaient pas faire grand-chose. Il fallait qu’elles attendent. Mais Barbara allait perdre patience.

Elle entendit soudainement un « clic » au-dessus de sa tête. En la levant légèrement, elle pouvait remarquer qu’une caméra qui était au loin ne fonctionnait plus. Mais les fils n’étaient pas coupés. Une seule raison, quelqu’un les avaient coupé volontairement. Sans doute Parasite. La première étape avait fonctionné.
Alors certes, la caméra était trop éloignée pour qu’elle puisse détecter des intrus, mais au moins, c’était un risque en moins.

Et si l’un des pions s’était rendu compte qu’il y avait une taupe ? C’était peu probable, mais Cheetah savait une chose, il ne fallait pas prendre de risque. C’était ce qu’avait ignoré Lex Luthor. Elle ne savait pas si c’était le cas pour le Joker, puisqu’elle n’avait jamais compris cet individu, encore aujourd’hui.
D’ailleurs, elle pouvait déjà sentir une odeur s’approcher d’eux.

-Préparez-vous ! chuchota-t-elle. Quelqu’un arrive.

En fait, c’était surtout pour les deux sbires qui étaient avec elles. Elle savait très bien Talia pouvait réagir rapidement.
Griffes en avant, crocs mis en évidence, la déesse pouvait à tout moment sauter sur l’intrus lui déchirer les boyaux. Toutefois, il fallait qu’elle attende. Ce serait dommage de tuer involontairement Parasite. Il fallait donc qu’elle voit une réaction humaine. Humaine dans le sens de peur et de surprise. Surtout de peur.
Sauf que celui qui arrivait devant eux n’eut pas cette réaction. Du moins, elle ne ressentait aucune terreur en lui. Deux possibilités, soit ce type savait contrôler ses émotions, ce qui était presque impossible, soit c’était son partenaire.
Les premières paroles de l’homme confirmèrent sa seconde possibilité. C’est ainsi que Parasite fit un débriefing de la situation. Elle semblait visiblement plus que correct.

-Bon, la bonne nouvelle, c’est que Zoom veut enfin coopérer avec nous. C’est une bonne chose. A la limite, tu peux te charger d’un garde de plus haut accès afin que je puisse t’accompagner en tant que garde. On peut aussi déguiser les sbires. Il ne reste plus qu’un souci, ça va être d’introduire Talia dans l’enceinte. A moins que tu ais une idée… Il y a des femmes qui travaillent dans le Pentagone.

Si c’était le cas, Talia pouvait toujours remplacer l’une d’elles. Mais pour qu’elle les suive, il fallait une femme de haut rang. Et ça allait être compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 14 Déc 2015 - 2:37
Zoom n'avait plus le temps de réfléchir ou de parler. Il quitta Parasite en un mouvement après avoir hoché de la tête pour lui affirmer qu'il était d'accord avec lui, puis il se dirigea vers l'un des couloirs afin d'analyser le passage vers le deuxième couloir du Pentagone. Une nouvelle fois, du classique, un portillon détecteur de métaux, et une grande porte ne donnant l'accès qu'aux agents qualifiés. Hunter marcha comme si de rien n'était et remarqua deux hommes sortant de cette aile. Il fit semblant de remettre son lacet afin de laisser les deux fédéraux passer juste devant lui, se retourna en vérifiant que personne ne le regardait puis piqua le sprint le plus rapide de toute fa vie. Personne ne s'aperçut de rien lorsqu'il prit les deux hommes par le cou. En deux secondes très exactement, il était de retour dans le parking souterrain, en face de Parasite, Cheetah, Talia et ses deux sbires. Les gardes du niveau 2 marmonnèrent, mort de peur de leur sort, mais eurent la présence d'esprit de dégainer leur arme. Puis, soudain, leur cou pivota extrêmement vite à 180°. Tout ce que les super-vilains présent dans le parking avaient pu voir, c'était un petit éclair. Cela ressemblait fortement à une manifestation paranormale.

" Hmm, désolé, je n'ai pu avoir que deux fédéraux. Je n'ai pas pu faire mieux, si j'en prend d'autres on risque vraiment de me repérer, malgré ma vitesse. Je propose que Cheetah et Parasite continuent l'aventure. Talia et les ninjas, vous devriez surveiller nos arrières. Je ne sais pas pourquoi mais je pense que très bientôt ça risque de péter. Si au cas où des gardes ... "

Il n'eut pas le temps de clarifier ses pensées : un petit grésillement dans l'oreille lui arracha une grimace. A l'expression des autres, il eut comprit qu'ils avaient tous la même sensation. Puis, quelqu'un lui parla. Une voix qui, pour sa part, l'énervait toujours autant, l'arrogant Maxwell. Cependant, celui-ci semblait être énervé, irrité et soucieux, ce qui le dissuada de lui lancer des pics comme il aurait aimé le faire.

" J'espère que ça se passe mieux pour vous qu'en Russie. Vous trouverez plusieurs explosif dans la voiture jaune, rangée E, emplacement 27. Eobard Thawne l'a mit en vitesse, si vous me passez l'expression, dans le coffre d'une voiture en mouvement d'un agent de type 4, grande distinction au Pentagone mais aussi l'aile où se trouve la HellGate. A partir de l'aile 2 il sera beaucoup plus dur de vous changer intégralement sans vous faire repérer. Zoom devra se charger de vous fournir les cartes d'agent afin qu'elles soient valides pour entrer dans la prochaine aile, mais sans changer d'uniforme. Vos couverture prendront fin lorsque vous passerez de l'aile 4 à 5, car les systèmes de sécurité son si grand qu'ils sont capable de découvrir un humain anormal, du kryptonien, martien au métamorphe. C'est pour cela que l'un d'entre vous devra rester ici et, au moment où vos collègues me le diront, ferez exploser dans la salle des caméra de surveillance de cette aile - l'aile 1 - l'une des bombes, puis piègera l'entrée du Pentagone à l'aide de bombes. Parasite, tu me semble être le plus adapté à te faufiler dans la salle des archives pour voler la HellGate et placer le plus gros plastic de C4. Zoom te le rapportera grâce à sa Speedforce et couvrira ensuite tes arrières avec Cheetah. Je veux la destruction pure et simple de trois ailes au moins, et pouvoir me vanter auprès des super-héros que l'Injustice League détient cette HellGate. Avez vous des objections ? "



HRP: Vous pouvez désormais vous servir de Talia et de Zoom, comme indiqué dans ce plan ou dans un autre si d'aventure vous avez une meilleure idée. L'animateur n'interviendra que lorsque la bombe posée par Talia explosera, que si vous êtes trop long à répondre ou si tout ne se passe pas comme prévu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 21 Déc 2015 - 21:04
Ils étaient enfin tous réunis. La magnifique Cheetah, Talia et ses assassins, Zoom et lui. L’Équipe de choc de l’Injustice qui devait mettre la main sur la Hellgate avait réussi à infiltrer le Pentagone. Certes, il ne s’agissait que du premier niveau de sécurité, qui plus est le stationnement souterrain, mais c’était déjà un bon début. Tout ce que l’équipe devait faire à présent était de gravir les niveaux de sécurité afin d’atteindre leur objectif. Ce qui était bien plus facile à dire qu’à faire.

Toutefois, avant même qu’ils n’aient eu le temps de mettre au point un plan d’action, les membres de l’Injustice furent interrompus par un message provenant de leur oreillette. Maxwell Lord voulait s’assurer que l’opération se déroulait rondement, contrairement en Russie. Du moins, c’est ce qu’il laissa sous-entendre. Ainsi leurs collègues dépêchés en Sibérie avaient quelques soucis avec leur opération. Dommage. Pour être honnête, Rudy n’en avait pas réellement grand-chose à cirer, l’important était la mission actuelle.

Leur patron signala la présence d’une voiture, à bord de laquelle se trouvait des explosifs destinés à faire la plus grande impression, une fois le travail terminer et confirma ce qu’il avait cru depuis le début, c’est lui qui allait devoir infiltrer le dernier niveau de sécurité afin d’obtenir la clef. Son aptitude de métamorphe étant après tout un atout majeur pour ce type de mission. Cheetah et Zoom assureraient ses arrières et Talia et ses sbires allaient pour leurs parts s’occuper de faire exploser le centre de surveillance, déstabilisent ainsi les mesures de sécurité au moment où les autres en auraient le plus besoin. L’extraction n’avait pas été mentionnée dans le processus et Parasite ne s’en soucia que peu, préférant acquiescer à la demande de Maxwell quant à la marche à suivre. Le plan lui convenant amplement.

C’est donc vêtu de l’uniforme des agents fédéraux et de leurs badges de sécurité, permettant l’accès à la deuxième zone sécurisée que le vilain allât poursuivre l’opération en compagnie de la déesse féline. Son regard se posa un bref instant sur celle-ci alors qu’elle enfilait son propre uniforme, un petit sourire apparaissant sur son visage. Il ajusta la ceinture et l’arme de service de l’agent fédéral dont il allait prendre la place et utilisant des connaissances du garde se dirigea lentement vers l’accès à l’aile numéro 2.

Il aurait préféré que Zoom ne tue qu’une seul des fédéraux comme ça il aurait été en mesure de s’approprier l’apparence, mais surtout la connaissance du second, pouvant ainsi mieux évoluer lors de leur progression dans la seconde zone, mais il allait devoir faire sans, son collègue étant après tout un peu trop rapide sur la gâchette. Un bref instant, Parasite songea à absorber un peu de l’énergie du Speedster afin d’augmenter ses capacités et d’être lui-même en possession de la Speedforce, du moins pour un moment, mais il retint son élan, sachant qu’une telle stratégie causerait potentiellement un conflit interne.

Franchir le détecteur de métal en présentant son arme et son badge ne fut qu’un jeu d’enfant, l’ouverture de la porte sécurisée fut tout autant facile. Il était convenu que lorsque celle-ci serait ouverte, Zoom passerait en coup de vent afin de pouvoir les assister dans l’autre zone, chose qu’il fit certainement, même si le colosse violet n’en vit absolument rien. Le passage de Cheetah sembla troubler un peu son partenaire, mais semble-t-il que la déesse féline possédait plus d’un tour dans son sac et sous son costume habilement placé elle se retrouva en peu de temps aux côtés de Rudy Jones, qui lui offrit un petit sourire, avant de prendre la parole une fois qu'il fut certain que personne ne l’entendait.


-Bon nous voila au second niveau de sécurité. Je t’avoue qu’à partir d’ici je suis pas mal à l’aveugle. Le mieux serait de trouver un agent capable de me « renseigner » mais avec le système de surveillance en fonction je ne sais pas trop si c’est jouable. Il y aurait certainement les salles de toilettes, mais Zoom devra encore une fois s’occuper du corps et sans l’un de nous pour ouvrir l’accès à la zone deux, je doute que ce soit faisable. Sinon, ils doivent bien avoir des employés de maintenance dans cet édifice, ceux-ci auraient peut-être des passes capables de nous faire progresser plus rapidement d’une zone à l’autre… Je ne sais pas trop, t’en penses quoi? Dès qu’on aura une idée, on pourra communiquer avec Zoom via notre système de communication pour qu’il se démène pour nous appuyer.

Un nouveau sourire de la part du collègue de Cheetah. Voir Zoom jouer leur laquait afin de les fournir en cartes d’accès lui plaisait un peu plus que le voir s’infiltrer seul en les laissant à leur propre sort. Les options étaient variées, mais aucune d’elles n’était optimale. Parasite avait une préférence pour la maintenance si c’était jouable, pousser un chariot d’entretient avait des avantages et très souvent de tels employés avaient accès à de nombreuses zones sans trop de soucis. Ils connaissaient habituellement les zones encore mieux que certains employés. Rudy le savait bien, il avait lui-même été employé de l’entretien chez Star Labs avant de devenir l’être qu’il était…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

La connaissance du monde [ Injustice League ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Injustice League
» John Maxwell COETZEE: Disgrâce
» La Traque de l'Injustice League [Mission JL]
» Pétitions : Agir contre l'injustice
» Tour du monde en voilier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-