[SECOND PART] "On met en place le projet Phoenix" [Dr Fate - Stargirl - Sentinel]

Invité

MessagePosté le: Dim 25 Oct 2015 - 10:36
Le soleil commençait à se coucher à Salem. A Gotham, il était déjà bien bas. Eric n’avait rien d’autre à faire que d’aller à la Tour du Destin le soir pour admirer ce magnifique crépuscule. Ce soir-là, alors qu’il venait d’arriver, la boule de cristal qui trônait en face du siège du Doctor se mit à s’éclairer. Eric, intrigué par cet évènement, se retourna aussitôt vers le casque de Nabu, posé sur un meuble décoré de hiéroglyphes. Le casque répondit alors aux inquiétudes du jeune homme sans qu’il n’eut besoin de dire mot :
- Quelqu’un essaye de nous contacter. Réponds.
- Quoi, comme ça ?
- Je vois difficilement comment tu pourrais faire autrement.
- Ça ne m’explique pas comment ça marche.
- Réponds.
Sans vouloir discuter les ordres du dieu, Eric se tourna vers l’orbe et fit avec autorité :
- Qui est-ce ?
Dès qu’il répondit, la boule de cristal fit apparaitre une femme rousse sur une moto, avec comme un costume de chauve-souris, un peu comme Batman. Celle-ci avait l’air au téléphone en train de parler, en même temps qu’elle conduisait.
- Ici Batwoman, lui dit-elle, je vous appelle pour un service.
- Quel est-il ?
- J’aimerai parler à l’autre. Vous savez, le dieu.
Cette femme ne s’y était pas trompée, elle l’avait deviné tout de suite. Sans trop discuter, Eric se poussa pour laisser le casque voir la boule de cristal.
- Que désires-tu, demanda Nabu ?
- J’ai besoin de votre aide pour remonter la JSA. Certains des membres sont des anciens, comme vous. J’ai pensé que pendant que je réunissais la moitié, vous pouviez réunir l’autre.
Le silence se fit. Eric qui n’avait pas connu la JSA n’arrivait pas à comprendre la discussion.
- Qui commande cette équipe, questionna le casque ?
- Moi pour le moment, lui répondit la jeune rousse.
- Puis-je me permettre de penser que vous n’êtes pas libre de toutes les commandes.
Le dieu avait touché un point sensible et savait parfaitement que le DEUS était à l’origine du groupe.
- C’est la raison, reprit Kate, pour laquelle je souhaite que le travail soit fait vite et bien. Des gens font pression pour qu’on fasse vite et bien.
- Je comprends. L’ordre avant tout.
- Voilà. C’est à peu près ça.
- Je le ferai.
- Merci. On se retrouve dans Gotham le plus tôt possible.
Eric qui avait à peu près compris qu’il fallait réunir d’autre héros, se jeta sur le casque pour le porter et ainsi devenir le Doctor Fate. Une fois la transformation achevée, Fate se mit à léviter pour se téléporter ensuite vers ces prochains alliés, dans l’espoir de ne pas se retrouver confronté à ce qu’il soupçonnait depuis déjà quelque temps, à savoir le retour de la religion du crime plus déterminé que jamais. Plus dangereux que jamais.
_________________________________________________________________________________

"Les 7 péchés capitaux prennent d'assaut Central City où se trouve leur objectif. Leur seule présence engendre toute sorte de maux chez de braves gens. Regardez cet homme d'affaire sortir son arme et vider son chargeur dans le corps de la femme qui vient d'emboutir sa voiture, sous le coup d'une rage irrépressible. Observez cette autre femme bondir sur un enfant au sortir d'un restaurant gastronomique et lui arracher un morceau de chair avec ses dents, afin de s'en délecter. Ce genre d'actes se répète dans toute la ville. Les démons sources de ces maux sont toutefois concentrés sur leur mission. Enfin, c'était le cas avant que Envie n'aperçoive Sandman et ne ressente son pouvoir de prémonition. Il en tombe fort jaloux et décide que le héros ne le mérite pas. Sachant que d'un contact, il peut détruire une aptitude dont il jalouse chez une personne, il fonce sur l'homme depuis les cieux, pour le saisir. Quant à Dr Fate, il se teleporte dans la chambre d'Alan Scott au bord du gouffre de sa solitude. Ils n'ont plus beaucoup de temps avant que les 6 péchés n'atteignent leur destination."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 25 Oct 2015 - 15:30
Une fois n'est pas coutume, la journée de travail était déjà finie. Assis dans son fauteuil de lecture, dans sa chambre de l'hôtel particulier des Scott, le manoir familial historique à Gotham, Sentinel veillait, un œil à peine plus ouvert que l'autre. Les nouvelles locales défilaient sur l'écran de son nouveau téléviseur, un débat politique gothamite suivait son cours sur la vieille radio de sa jeunesse, et une tablette Qcore branchée à côté de lui lançait des notifications à chaque nouvel événement mondial digne de ses intérêts. L'heure n'était guère aux enquêtes, mais à la veille, la veille informationnelle comme on l'appelait. Son téléphone portable demeurait muet, bien qu'il attendît des retours d'appel de différents informateurs, contacts et collaborateurs.

"Même lorsque tout est calme, le monde est vibrant et plein d'angoisses."

Il avait fait cette remarque à voix haute, pour lui-même, comme pour un chroniqueur silencieux invisible dans l'air tiède de sa résidence. Mais il aurait juré qu'on lui répondait par un grognement d'assentiment, un soupir caverneux qui sonnerait comme l'un de ceux de la créature des marais. Alan avait appris à vivre aux côtés du Green, cet inconscient collectif qui flottait avec nous dans le monde, qui s'incarnait partout où il y avait de la sève. L'anneau, serti de l'immortel symbole du Corps des Green Lantern, enfilé à son doigt, restait silencieux, comme si une barrière invisible séparait les Gardiens de l'ancien badge de leurs officiers disparus. Ce silence des Gardiens était habituel pour Alan, pourtant c'était bien leur arme, réputée la plus puissante de l'univers, qu'il portait à son majeur gauche, qui lui avait donné son nom, qui réchauffait son vieux cœur fatigué dans la lutte interminable contre le crime et la corruption. Etant lui-même le garant de la moralité des Gardiens d'Oa, il ne pouvait être mêlé à leurs affaires courantes, mais n'appréciait guère d'être écarté de leur chemin. Si leurs péchés revenaient les mordre dans le derrière, il est probable qu'il ne l'apprendrait même pas. Sa mission envers eux, était-elle perdue d'avance ? Il songea que c'était probablement une mission allégorique, comme si Newton avait été le dieu de la Gravité. Sa véritable mission, celle qui le maintenait éveillé, était envers ses contemporains. Ses concitoyens, et les justiciables ou non de cette terre.

Ses pensées d'homme somnolent, plus philosophique que d'ordinaire, furent interrompues par une lumière, lumière dont il ne sut percevoir l'origine : dehors, ou à l'intérieur de la pièce, ou... ? Il la percevait sans doute dans l'anneau, à travers la Starheart. Ou alors, elle se voulait perceptible par lui, pour ne pas le surprendre et lui laisser le temps de se préparer. Or, Alan portait déjà son costume de Sentinel, dans sa veille noctambule. Il avait attendu, comme bien d'autres soirs, qu'une lumière, une énergie, un besoin se manifeste. Et voilà qu'il était ici.

"Dr Fate. Qu'est-ce qui vous amène ?"

Il songea à faire bouillir de l'eau, mais il n'y avait nulle bouilloire ni tasse dans cette chambre. Il se leva simplement, par réflexe la main gauche porteuse de l'anneau légèrement en avant, comme pour offrir son arme à la quête qui sans nul doute allait être annoncée. Le soir n'était pas son heure, en tant que manipulateur des énergies de la photosynthèse. Il devrait donc sentir courir en lui les énergies sauvages et élémentaires de la Starheart, s'il voulait être d'une grande utilité à son ami si l'anneau et les forces de Sentinel étaient appelées quelque part.

Le sourire, celui d'un homme avec une mission, retrouva sa place sur le visage grave du chevalier de jade. 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 29 Oct 2015 - 22:44
« Alan Scott, tu es appelé à rejoindre la JSA, comme tu l’as fait par le passé. Je te serai grès de mettre ton anneau au service de l’ordre, et de la justice. Dehors, les 7 péchés capitaux se sont réveillés. Ils font régner le Chaos dans les rues. Nous devons faire en sortes d’arrêter cela. Es-tu des nôtres, Sentinel ? »
Le ton solennel que Fate avait employé était justifié dans la situation de crise qui se présentait. Il était impératif d’unir ses forces dans un instant autant crucial pour l’avenir du monde. Après de belles paroles, Alan qui avait l’air décidé à arrêter ce qu’il était en train de faire pour rejoindre Fate lui avait décroché un sourire malicieux laissant imaginer qu’Alan était prêt à reprendre du service. Après ce court instant où les hommes se contemplèrent, Fate décida d’intervenir le premier. Il leva la main, générant une lueur bleu, prêt à utiliser un sortilège :
« Nous devons immédiatement stopper ces démons. Je n’ose imaginer ce qui arriverait s’ils s’emparaient du pays entier, ou pire s’ils fusionnaient. »
Nabu avait ses raisons de s’inquiéter. Une telle énergie surpasserait certainement ses pouvoirs. Il était impératif d’agir dans le plus brefs délais.
« Nous devons nous rendre le plus vite possible à Central City. Je te dépose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Nov 2015 - 20:35
Edit: Bienvenue à Sandman. ^^

Le maître magicien expliqua les faits au gardien de la lumière de la vie. Alan acquiesça, hors de son siège. Son ton, malgré un visage ravivé par la perspective d'une nouvelle aventure, malgré le sang qui battait dans ses veines comme la sève au retour du printemps, malgré la terrible nouvelle de ce déchaînement des vers dans la pomme de l'humanité, son ton était amical et volontaire.

"Mon devoir envers la Societé demeure. Mon anneau est vôtre."

La JSA, c'était l'oeuvre de sa vie. C'était son héritage au monde, un héritage dont la flamme allait se raviver une fois de plus face à l'adversité. Il remercierait son compagnon le Docteur, mais dans le moment il ne lui vint même pas à l'esprit de demander qui était à l'initiative ni qui était membre de cette nouvelle mouture. Il contempla les couleurs vives de son propre costume, l'occasion d'une courte méditation sur le sens de sa mission, puis il donna l'accolade au mage. Celui-ci était différent, pas tout à fait la même carrure que d'habitude, mais il adresserait cette question elle aussi, plus tard.

"J'ai toujours eu pour mandat d'éclairer le cœur des hommes et de repousser les ténèbres loin de nos foyers. Une Terre où ces ennemis mortels de l'Homme s'empareraient de la civilisation est non seulement mon pire cauchemar, c'est ma raison de vivre que de faire en sorte que cela n'arrive jamais."

Fate offrit de les transporter tous les deux à Central City, lieu apparent du déchaînement des entités malveillantes. Etant de nuit, Alan accepta, qu'il s'agisse de téléportation ou même de déplacement aérien, les énergies du Green étaient toujours plus faibles dans le contrôle de la Starheart lorsqu'elles ne pouvaient opérer à la photosynthèse.

"Entendu, mais sois prudent. Une fois la nuit tombée, le Green ne me permet pas une emprise suffisante sur les énergies magiques qui me composent. La Starheart est une force de la nature, et à ce titre je compte sur toi pour la canaliser durant notre voyage."

Sourire, sourire pour ne pas voir le danger, les enjeux et la damnation. Prendre le parti de l'entrain pour ne pas périr. Alan lança, sur le ton de l'humour et de la hâte :

"Central City, prochain arrêt, Central City."

Il tenait son camarade par un bras derrière l'épaule, prêt pour le déplacement et la confrontation qui devrait s'ensuivre. Il jeta un regard vers sa chambre de divorcé avant que ne commence le sort qui les amènerait à la prochaine halte.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/02/2015
Messages : 213
DC : Godspeed
Localisations : New Rann


MessagePosté le: Mer 11 Nov 2015 - 18:00

C'était une bonne soirée, à réentendre les musiques d'antan. Il était clair que faire la cuisine sur ce genre de musique était dangereux pour votre plan de travail. Les crêpes que Sandy s'était mis en tête de préparer finissait pour une grande majorité sur les murs, ou alors sur le plafond. Le sens du rythme, bien entendu. Il ne connaissait pas tellement toutes ses danses auxquelles ses jeunes d'adonnaient. Il avait même entendu que plusieurs artistes avait effectué un "twerk" sur scène. Des mots trop violent pour notre bon vieux Sandy, qui espérait encore rencontrer une jeune femme dans un café, et l'inviter dans une danse endiablée sur un bon rock, à l'un de ses bals du dimanche qu'il aimait beaucoup dans sa jeunesse. On le trouvait souvent trop old school, préférant bien souvent la mode des années 50 que l'actuelle. Il était habillé avec un col roulé noir, et un pantalon en tissu avec des bretelles qu'il avait remonté en dessous du pull en question.

Mais les générations passaient, et les moeurs changeaient. Maintenant, les jeunes allaient trop vite dans leurs relations, les couples divorçaient plus, on se retrouvait dans des "boîtes" ... Rien que le nom de l'établissement fit hérisser les poils de Sandy. Une bonne soirée seul, surtout lorsqu'on souffre d'insomnies chroniques. Alors que la musique tournait, et que Sandy continuait à danser. Un tremblement se fit sentir. Presque aussitôt, le vinyle sauta et tomba sur le sol. Sandy regarda autour de lui, avant de se diriger prudemment vers le salon, où se trouvait un holster, contenant son wirepoon gun et son gaz gun. Il continua à avancer, alors que la chose qui s'était posée sur le toit semblait se déplacer de manière frénétique. Elle n'allait pas tarder à démonter le toit pour tenter de piocher notre bon vieux héros.


- Viens par là, ma vieille ...

Sandy saisit son wirepoon gun, et sauta à travers la fenêtre, tout en lançant une grenade à gaz sur la créature qui se trouvait sur le toit. Alors même qu'il avait passé la fenêtre, la créature avait bondi sur lui, espérant l'attraper, mais le fait de se prendre la grenade à gaz dans la figure lui fit un tout autre effet. Il ratterit sur ses jambes, et lança un regard de défi à la créature, qu'il connaissait bien entendu :

- Envie, ça faisait bien trop longtemps ! Comme si tu pouvais penser que je ne t'attendais pas !

Sandy, toisa la créature, avant de lui dire :

- Si tu veux tant mon pouvoir, attrape moi !

Sandy se disloqua alors, et parti, tel un nuage de fumée, dans l'air. La créature commencerait dès lors à essayer de le poursuivre, et permettrait à Sandy de gagner du temps ...


" Am I the hero of Rann, dreaming he is an old man on Earth? Or is it the other way around?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 22 Nov 2015 - 11:03
Une fois l’incantation récitée, les deux héros se retrouvèrent transportés vers Central city. D’habitude, le trajet s’effectuait en une fraction de seconde, ce qui ne laissait pas le temps à Fate de s’apercevoir qu’il était déjà téléporté, mais à cet instant, le temps s’était allongé. Fate vit pour la première fois de sa vie le tunnel qui servait de passage à Nabu quand il se téléportait. Un peu comme une quatrième dimension qui s’ouvrait. Ce spectacle était si beau que Fate s’évada l’espace d’un instant, oubliant tous ses problèmes. Soudain, le dure réalité du temps, inflexible et stoïque face aux épreuves de la vie, aussi dures soient-elles, rappela le sorcier à la raison. La vue qu’il avait sur Central City, le troubla dans un premier temps, à la vue de toute ce Chaos, cette damnation qui hantait les rues de la ville. Fate se retourna alors vers son coéquipier pour lui faire comprendre qu’ils avaient peu de temps :

« Nous y sommes. Dépêchons-nous de trouver Sandy. A l’heure qu’il est, Envie est certainement à ça recherche. Mais soyons prudent, il peut en avoir après nous aussi. »

Sans savoir trop où aller, Eric se laissa guider par Nabu. Il lui faisait confiance, même si il ne mesurait pas réellement l’ampleur que pouvait avoir ce mot. Le dieu alla donc à l’endroit où il avait le plusde chances de tomber sur Sandman : sa maison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 22 Nov 2015 - 14:16
Sentinel retint un déglutissement, ils avaient été transportés sur place là où se trouvait la menace la plus pertinente d'après Nabu. Celui-ci indiqua qu'ils devaient défendre un des leurs contre la manifestation incarnée d'Envy, l'un des ennemis mortels de l'homme, l'une des ombres qui pesaient sur leur nature à tous. A son nom, Alan eut une hésitation dans son langage. Tous les alliés de la JSA étaient dangereux, mais Sandman était un pouvoir à ne pas négliger, et ne surtout pas laisser entre les mains de l'ennemi. Et, un ami ayant perdu son mentor, un compagnon des premiers temps, une âme plus jeune et à la fois tout aussi vieille que la sienne.

"S-Sandy ? Seigneur de l'Ordre, vous avez vos talents, j'ai les miens. Nous allons le rendre plus facile à trouver avec un peu de statique."

Afin de retrouver Sandy, Alan Scott canalisa les énergies de la Starheart, de la même façon qu'il transformait celle échue de la photosynthèse grâce au Green. C'était plus chaotique et douloureux. Mais il parvint à créer une réaction. La silice qui compose et que manipule Sanderson Hawkins alias Sandman est un matériau semi-conducteur, et une énergie thermoélectrique pouvait s'en dégager avec une stimulation efficace et surtout une dégradation adéquate pour créer des imperfections dans le matériau silicate. Cela serait douloureux pour son ami, mais hautement efficace. Il allait faire de Sandy un véritable feu d'artifice électrique, que le silicium présent dans les bâtiments de verre, de béton et de brique relaieraient jusqu'à lui. Le lien mental entre les particules qui composent son corps les rassembleraient en une forme simple, soit celle humaine, soit celle monstrueuse, dans le cas où il était actuellement dispersé sous forme de tempête de sable ou autre transformation. Il serait cependant protégé par le champ électrique créé, mais visible par l'ennemi comme par Alan. Il faudrait donc le repérer rapidement, mais n'appelait-on pas l'ancien Lantern, la sentinelle ?

"Là, sur les toits. Un paratonnerre pour les maux de l'humanité... Un fardeau que je suis prêt à l'aider à porter, c'est notre rôle en tant que Société de Justice, en tant que frères d'armes et défenseurs..."

La fraternité, la croisade toute-sainte des héros, et... l'orgueil de Sentinel. Un beau discours, une belle intention qui risquait d'attirer davantage d'ennuis. Heureusement, Alan n'en était pas arrivé à prendre la grosse tête ce soir. Pour le moment.

"Attention, Marchand de Sable, ça va faire mal ... !!!"

Il déchargea une impressionnante quantité d'énergie thermoélectrique qui parcourut le 'corps' de l'ancien sidekick. L'éclair d'énergies d'origines magiques du chaos parut effrayer la bestiole, qu'Alan avait du mal à cerner du regard, mais il faisait comme sentir les émotions primales de cette incarnation biblique.

A chaque clignement d'yeux, Alan avait un flash visuel de petits lutins de la foudre, des êtres semi-démoniaques habitant le chaos et faits de l'énergie galvanique que tirait Sentinel. S'il n'était pas plus précautionneux avec les énergies de la Starheart, ces petits êtres allaient commencer à se manifester, sur les lignes électriques, voire dans les perturbations climatiques alentours. C'était un jeu dangereux, et agir la nuit avec la magie l'était toujours pour le canal de la magie primale qu'était devenu Alan il y a bien des années.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/02/2015
Messages : 213
DC : Godspeed
Localisations : New Rann


MessagePosté le: Mar 24 Nov 2015 - 19:07


L'avantage d'être Envie, est cette faculté toute particulière à devenir bien plus fort et plus rapide, lorsqu'il s'agit d'apporter le malheur chez ceux qu'il jalouse. Ainsi, il est assez rapidement sur Sandman, mais ne peut l'attraper à cause de cette forme astucieuse qu'il a pris. Et bien, se dit- il avec un sourire narquois, il suffit de lui voler cette aptitude. Avec six bras, il bat cette poussière vivante à vitesse rapide, lui volant par là son pouvoir. Sandman redevient instantanément solide et tombe sur un balcon quelques mètres sous l'affreuse créature. Cette dernière prend un petit instant pour savourer ce bonheur ressenti au seul fait de savoir cet homme dépouillé d'une chose qui le rend si fringant habituellement.

"ENCORE!"

Il s'avance vers sa proie à toute vitesse, mais s'arrête d'un coup à cause de la lumière brillante qui entoure Sandman. Il se protège les yeux avec deux de ses bras, se demandant s'il devait prendre le risque d'approcher. Il grogne et s'en va dans la direction qu'ont pris ses alliés: inutile de prendre des risques, alors que la mission principale n'est pas encore effectuée. En effet, les six péchés restant se sont précédemment arrêtés en remarquant que leur acolyte n'était plus là, et l'attendent à quelques kilomètres de là."
____________________________

Sandy tomba alors au sol, sentant une légère douleur au dos. Il tenta alors de se ré-disloquer, mais se rendit compte qu'il n'y arrivait pas. Une sorte force empêchait son corps de se disloquer. Sandy hocha des épaules , alors que la créature s'approchait de lui, Sandy agrandit son poing pour en faire une masse, alors que le monstre, avec ses 6 mains, mais il vit cette dernière s'arrêter net. Sandy senti alors une violente douleur, alors qu'une sorte d'éclair le traversait, de part en part. Sandy hurla de douleur, et sa forme se mit alors à changer brutalement, perturbée par le courant électrique qui passa au travers de Sandy. Ce dernier posa les mains sur sa tête, tout en hurlant de douleur, et cherchant à contrôler la masse moléculaire qui était hautement stimulée par ce courant électrique. Il prit un coup dur, et sa concentration chuta. Il se mit alors à grandir, encore et encore, son visage, se mit alors à se déformer jusqu'à former un rictus d'horreur.


Perdant sûrement la raison au passage, Sandy se mit alors à frapper le sol de manière bestiale, alors qu'il était parcouru d'énergie, donnée par son camarade Alan. Il lança un oeil mauvais à l'Enie, alors que cette dernière s'en était allée, exposant son dos à ses adversaires. Il hurla de rage, et créa une sorte de bloc de pierre, qu'il lança de toutes ses forces vers la créature. Envie, qui était de dos, se pris le rocher de plein fouet, et commença à tomber vers le sol.


- WAAAARGGGHHHH

Poussant un souffle fort et régulier, Sandy partit comme un dératé vers le démon chutant, et sauta, tel un animal en furie. Il envoya un direct tout en déchargeant une onde d'énergie dans l'estomac du démon, et évita donc de toucher ce dernier, ce qui le propulsa à nouveau dans les airs, vers ses compagnons de fortune. Sandy retomba alors au sol, avant de lancer un cri de défi aux diverses créatures qui se trouvaient non loin de lui. Sandy n'avait plus toute sa tête, et il était redevenu temporairement la créature qu'il avait été lorsqu'il avait eu "l'accident", des dizaines d'années plus tôt. Pour l'instant, il était tourné vers les démons, mais que se passerait-t-il s'il se retournait contre ses alliés ?


" Am I the hero of Rann, dreaming he is an old man on Earth? Or is it the other way around?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 4 Déc 2015 - 18:06
Sentinel regarda Envy. Une créature déplaisante, une créature qui cristallisait ce qu'il combattait depuis toujours dans le coeur des hommes, l'humanité dans ses traits accentués jusqu'à un point des plus morbides. Et il était là, matérialisé devant ses yeux. Un Sandman en mauvaise posture, en passe de se devenir en lui-même une menace, un monstre en furie, venait de l'envoyer voler. Sentinel n'était pas fier de la situation, qu'il avait sans doute contribué à empirer afin de pouvoir localiser son ami, lequel souffrait manifestement. Des petits points blancs imaginaires dansant dans son champ de vision, Scott secoué par le déploiement d'énergie statique qu'il avait canalisée, matérialisa par le chaton de son anneau une immense poche de cuir verte, composée d'énergie, semblable à une bourse médiévale, qu'il créa tout autour de l'Envie. Puis il en resserra les cordons d'une commande mentale afin d'enfermer la créature à l'intérieur de cette barrière d'énergie, cette bulle de champ de force stylisée.

"Tu n'as pas les moyens de tes ambitions, créature !"

Alan n'attendit pas de voir si la construction tiendrait, bien qu'il continua de la maintenir existante, reliée par un filin d'énergie à son index gauche, il frappa violemment de ses deux poings dans ce qui devait être les côtes de l'incarnation ennemie de l'Homme.

"Sandy, ça va aller mon vieux, on va t'aider à reprendre le contrôle."

Il regarda derrière lui, cherchant à visualiser la position de Fate qui était venu sur les talons d'Alan. Le support apporté par le puissant mage n'était pas négligeable, surtout s'il fallait calmer leur allié et ... faire quelque chose... à un ennemi inhérent à la nature humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 02/05/2014
Messages : 179
DC : Animateur géré par Liberty Belle
Localisations : Coast City
Justice Society of America
MessagePosté le: Ven 11 Déc 2015 - 16:11
Spectre marchait tranquillement vers le lieu du combat. Il n'en avait bien évidemment pas besoin, mais c'était sa manière de se préparer. Il aurait du être là, auprès de ses camarades, lorsque Envie brida l'une des aptitudes de Sandman, lorsque Orgueil mit une raclée à Barda et Batwoman, kidnappant Flash pour éveiller ses frères. Pourtant, son intervention n'aurait rien donné de bon, l'avenir dépendait des leçons que retiendraient les héros de cette histoire, de leurs défaites. Bien plus que cela, c'était nécessaire, pour que la JSA renaisse de nouveau plus forte que jamais. Car un danger guettait le monde, ou plutôt, le multivers entier, et personne ne serait aussi bien préparé que ses vieux amis. Pour le moment, il leur fallait faire appelle à tout le courage dont ils avaient l'habitude, pour vaincre un ennemi qui leur donnerait du fil à retordre. Déjà, Batwoman, Flash et Barda étaient tombés, mais ce n'était que le début. Spectre s'approcha du marchand de sable devenu berserker. C'était pour lui comme se regarder dans un miroir déformant, regarder ce qu'il avait fait par le passé, ce qu'il était devenu.

"Mon ami, tu n'es pas ce genre de personne... Rappelle- toi."

Spectre apparaissait devant Sandman, comme une brume qui se levait rapidement un matin nuageux. Il posa alors la main sur la tête du furieux héros et entra dans sa tête pour chercher la conscience endormie de son ami. Brutalement, il la fit émerger de nouveau comme on remonterait sa ligne d'une canne, lors d'une grosse prise. Enfin, le héros sombre frappa, avec le plat de la main, le plexus solaire de la créature, pour disperser l’excédant d'énergie qui alla nourrir le bouclier vert du chevalier de Jade. Il disparut alors pour rejoindre Gotham où le reste des héros se remettaient de leurs blessures dans les sous- sol de la ville du Batman. Barda, encore assommée, avait laissé Batwoman en mauvais état. L'intrus tendit la main et une aura d'un bleu intense entoura l'héroïne qui fut instantanément guérie, aucun organe vital n'étant touché. Ensuite, il offrit sa propre énergie à la new- god au sol pour qu'elle se relève à nouveau. Puis, Spectre apparut auprès de Jay Garrick au sol, totalement vidé de ses forces pour plusieurs heures au moins, normalement.

Le dieu de la vengeance utilisa le peu d'énergie qui lui restait pour lui rendre l'énergie magique qu'il lui manquait pour atteindre la speedforce à nouveau, le soignant au passage. Le héros sombre avait fait ce qu'il fallait pour remettre debout tout ce beau monde, pour la bataille finale face à l'ennemi le plus dangereux que la Terre pouvait craindre: leur champion retourné contre elle. Il attendit patiemment que les deux femmes le rejoignent dans la salle du rituel, alors que Flash se relevait à nouveau. Tous trois l'entouraient.

"Votre bravoure lors de cette bataille compense amplement cette défaite. Vous avez fait tout ce qu'il fallait pour arrêter cette guerre avant qu'elle ne commence, mais il est déjà trop tard. Dr Fate, Sandman et Sentinel ont échoué à arrêter les péchés, mais il reste encore une chance. Une brèche a été ouverte à Santa Prisca il y a quelques heures, mais elle a fragilisée l'espace- temps pour encore une heure, pour me permettre d'en ouvrir une autre vers une dimension oubliée. Je vais devoir me retirer pour reprendre des forces, afin d'être prêt pour accomplir cet exploit. Mais en attendant, il va falloir que vous vous rendiez à Central City combattre l'antéchrist, les Justiciers de la société déjà présents auront besoin de votre aide. Faites- moi gagner autant de temps que possible."

Immédiatement après, Spectre se téléporta à Central City, auprès de ses collègues. Entre le moment où il les quitta et son retour, les péchés avaient atteint leur cible. En effet, alors que Sandman se déchainait au point que tous les héros présents durent lui accorder toute l'attention qu'il méritait, Colère avait récéptionné Envy et avec le reste de sa petite troupe, reprit son chemin vers le musée de Flash. Celui- ci était déjà vide de monde après tous les troubles qui s'y déroulaient, mais Clark Kent qui était venu avec sa femme visiter, s'était dépêché de revêtir son costume, afin d'empêcher les gens de commettre toutes les atrocités que la seule présence des démons originels engendraient. Colère, gourmandise, envie, avarice, paresse, orgueil et luxure prenaient le pas dans le coeur de chaque être humain de cette ville, poussés à leur paroxysme. Pourtant, l'homme d'acier n'abandonna pas, malgré la sensation d'être totalement débordé, jusqu'à ce qu'il remarque sept créatures démoniaques se dirigeant droit sur lui.

Il tenta de les frapper, mais son poing servit plutôt de canaliseur pour chacun, afin de pénétrer son corps comme des fantômes possessifs. Le cri que le héros de Metropolis poussa -moins humain qu'il ne le devrait- se fit entendre du côté des trois Justiciers, juste au moment où Spectre apparaissait à leurs yeux après son petit briefing à Gotham.

"Mes amis, le véritable combat prend place. L'Antéchrist ne va pas tarder à arriver, il faut vous préparer. Des renforts arrivent. Je peux renvoyer ces créatures de cauchemar dans un lieu d'où ils ne pourront plus jamais revenir, mais il va me falloir du temps pour récupérer de mes dernières actions. Je compte sur vous... Le monde entier compte sur vous, justiciers de la société."

Et il s'évapora pour la dernière fois avant un moment.  

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[SECOND PART] "On met en place le projet Phoenix" [Dr Fate - Stargirl - Sentinel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Spike #02 - A Dark Place [Part. 2]
» [Irving, John] L'oeuvre de Dieu, la part du diable
» [PROJET] XDA Marketplace
» Projet BHNS - Horizon 2015
» notre projet de faire part est il faisable???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-