[Apokolyps] Lights of the Universes

Invité

MessagePosté le: Mar 27 Oct 2015 - 14:24
Oa était un désert de cendres.
Oa était brisée.
Oa était à genoux.
Oa allait se relever.

La planète des Gardiens avait souffert de l'assaut brutal et inattendu des Red Lanterns, les adeptes de la rage et de la destruction. Sans crier gare, menés par Atrocitus de Ryut, ils avaient déferlé en vagues meurtrières, secondés des Manhunters, ces robots devenus incontrôlables, prédécesseurs du Corps de la Volonté. Face à cette apocalypse imminente, les plus grands guerriers de la corporation s'étaient regroupés, déterminés à briser l'échine de l'attaque avant que l'irréparable ne soit commis. En vain. Bénéficiant de l'effet de surprise, de leur avantage naturel et d'une puissance extraordinaire, les Rouges percèrent les défenses et enlevèrent tous les Gardiens d'Oa, malgré la résistance des Green Lanterns. Leur destin n'était cependant pas de vaincre. A l'aide de Jediah Caul, de Kilowog, de Guy Gardner, d'Ion et de Mon-El, la menace prit fin au prix de la disparition de tous les Gardiens, enlevés par les hommes d'Atrocitus.
Sans tête pour mener les troupes, il avait fallu que quelqu'un s'impose, prenne les rennes de toute l'organisation. Malgré son absence lors de l'affrontement, Hal Jordan se proposa. Malgré ses erreurs passées, et les traits qu'on lui prêtait, les Green Lanterns l'acceptèrent.
Après une grande discussion avec un Atros emprisonné, mis aux fers, très prenante, comme d'ordinaire, malgré les oppositions idéologiques, l'humain avait décidé de restructurer le Corps en fonction des pertes, des disparitions et de la nouvelle arrivée: Jediah Caul. Ion était retourné à Sodam Yat, mais le Vert du Tenebrian Dominion était tout de même un puissant allié, à ne pas sous-estimer.

Au centre du Quartier Général récemment reconstitué par la lumière la plus brillante de tout l'univers se tenaient donc Hal Jordan, mais aussi Kilowog le Bolovaxien et Caul le Ténébrien. La discussion, a priori tranquille, voyait le ton s'élever.

- Non, on ne peut pas s'occuper de Styx tout de suite.

- Mais... C'est une menace importante. Et vous le savez tous les deux.

La voix forte du colosse rose s'éleva, résonnant dans l'espace occupé d'ordinaire par les Gardiens de l'Univers.

- Jordan a raison. Il faut qu'on fasse le point sur nos forces.

L'expertise du sergent-instructeur, pragmatique, sembla rasséréner l'être aux cheveux blancs, que certains, lors de la bataille précédente, avaient pris pour un clochard. Son impatience ne s'était pour autant pas tarie, et il la manifesta immédiatement après:

- D'accord. Je n'oublierai cependant pas de revenir te voir pour en parler.

Hal baissa la tête en signe d'accord et tendit son bras pour serrer celui de Jediah. Malgré les petites dissensions existantes, il ne pouvait permettre que l'unité soit brisée, surtout dans un moment critique comme celui là. D'abord réticent, le Ténébrien s'exécuta finalement, non pas en signe de soumission, mais bien de compréhension. Puis, il quitta l'estrade lumineuse circulaire, laissant Kilowog et Jordan ensemble. Les deux grands représentants de la corporation se regardèrent ensuite quelques secondes, avant que l'extra-terrestre ne sorte lui aussi.
Désormais seul, le terrien généra une chaise en énergie verte et s'affala dessus. Il prit son visage entre ses mains, et alla se frotter les cheveux en soupirant. Il avait prit l'habitude de ces choses là lorsque les Gardiens étaient partis il y a de cela plusieurs années. Mais la fatigue que générait leur charge ne diminuait pas avec l'expérience. Bien au contraire, elle s'accumulait. Son masque semblait lui peser des tonnes, chose ironique, vu qu'il était fait d'énergie pure. Pour lui-même, pensant être seul, il le fit disparaître, dévoilant son visage et de jolies cernes. Il dormait peu, depuis quelques temps.

- Arf... je comprends mieux pourquoi Batman est si ronchon.

Il ne se laissa cependant pas démonter, et replaça rapidement son masque devant ses yeux, d'un mouvement de volonté. Puis, il se redressa, faisant disparaître la chaise. Trop de choses à faire en si peu de temps... si peu de temps. L'insouciance dont il faisait preuve jadis lui était désormais interdite. Avec un grognement mi-homme, mi-protecteur de tout l'univers, il reprit son travail. Devoir contacter chacun des membres du Green Lantern Corps, même aidé, cela relevait de l'exploit. Plus de trois mille six cent personnes à compiler, ça faisait un sacré nombre de coups de fil. Au sens figuré, évidemment, les Verts n'avaient pas besoin de système de communication aussi simpliste. Leur anneau suffisait parfaitement.

De nombreux jours passèrent ainsi, sans que le moindre incident ne se produise.
Il contacta chaque protecteur de chaque secteur, se lassant très vite de ce petit exercice particulièrement répétitif. Il continua toutefois. Le sort de l'univers comptait plus que ses petits caprices personnels. Au bout d'un moment, il arriva à un endroit ô combien particulier, et surtout ô combien détesté: Apokolyps. Les Gardiens avaient placé là-bas un duo de Lanterns, Kraken l'Alpha Lantern apokolyptienne réhabilitée et Raker Qarrigat le Manhunter, afin de négocier avec Darkseid d'abord, puis de contrer certaines de ses machinations. Hal, machinalement, lança une communication avec le second, attendant une réponse.

- Lantern Raker Qarrigat du secteur apokolyptien, ici Hal Jordan, Lantern du secteur 2814, actuellement leader du Corps, répondez.

Un vent de mort lui répondit.

- Je répète Lantern Quarrigat, ici Jordan, Lantern du secteur 2814. Répondez.

Toujours rien. Cela ne plaisait absolument pas à l'humain.

- Raker Qarrigat, répondez.

Après un énième silence, Hal frappa rageusement l'air devant lui. Si Apokolyps commençait à échapper à leur regard, cela pouvait signifier plusieurs choses: soit Qarrigat avait joué au héros, soit ça bougeait beaucoup là-bas. Et un Darkseid sur le pied de guerre, ça sentait vraiment vraiment pas bon. Déterminé à avoir des réponses, il actionna une nouvelle fois son anneau, et contacta Kraken. Quelques secondes passèrent, sans que personne ne lui réponde. Puis, à son grand soulagement, il entendit la voix rocailleuse de l'alien.

- Ici Kraken, Lantern du secteur apokolyptien.

- Kraken, je suis Hal Jordan du secteur 2814. Je ne parviens pas à joindre Qarrigat. Que se passe-t-il ? Des relents de Bonheur ?

- Non, non... et je sais pas. Il a disparu. Ca me fout les foies. J'allais partir à sa recherche.

- Restez où vous êtes. Je vais voir pour enclencher quelque chose. Terminé.

Une fois la communication rompue, Hal soupira.
Il fallait toujours qu'il se passe les pires trucs dans les secteurs impossibles, mortels ou insurmontables. Un sourire se dessina ensuite sur les lèvres du terrien. Mais après tout, c'était ça le jeu. Y aurait pas de plaisir, sinon. Sur ce coup là, en tous cas, il n'allait pas pouvoir y aller seul, ou se contenter simplement de Kraken. Il lui fallait un expert, qui connaissait le terrain, et pas un belliqueux. Barda était exclue, il fallait jouer en finesse, tout sur du velours. Il lui fallait un discret, un vrai de vrai. Il lui fallait un Miracle.
Sans attendre que la moindre seconde supplémentaire ne passe, Hal activa de nouveau son anneau (il commençait un peu à avoir l'habitude) et lança un appel vers... il ne savait pas vraiment. Peu versé dans les technologies du Fourth World, il se disait que ce devait être la Motherbox qui recevait tout. En tous cas, il lui laissa ce message-ci:

- Salut Miracle, c'est Green Lantern. Le premier de la Justice League, hein. Bref, j'aurais urgemment besoin de ton aide. Le Lantern d'Apokolyps ne donne plus signe de vie, et vu que tu es le plus grand expert de ce coin là, j'ai pensé directement à toi. J'y arriverai pas seul, et ta femme, même si je ne doute pas un instant qu'elle puisse être fine et subtile tu sais, me paraissait pas assez adaptée.
Réponds vite, c'est urgent.
Du style TRÈS urgent.
Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 31 Oct 2015 - 23:03
Quelques secondes se sont écoulées depuis les derniers mots de Hal Jordan. Ce dernier n'a pu formuler qu'une poignée de pensées, baisser sa main, bouger ses jambes, remettre une mèche rebelle sur le haut de son crâne ; en bref, des gestes instinctifs, simples et anonymes, qui sont immédiatement oubliés car ils n'ont rien de marquant.

En toute logique, Hal Jordan ne pense pas recevoir immédiatement de réponse.
Il se trompe.

Alors qu'il repose sa main sur la table centrale, le premier des Green Lanterns entend un bruit de fin du monde, comme si la réalité elle-même se fracassait. Il est témoin d'une ouverture dans l'espace-temps, d'une distorsion des lois de la physique ; un dôme, un vortex apparaît là où il n'y avait rien, avant. Ce portail est relié à un tunnel de téléportation, continuellement accompagné d'un son similaire à une explosion universelle.
Un Boom-Tube arrive sur Oa.

"Hal Jordan."

Une voix connue se fait entendre alors, en provenance du tunnel.

"Tu es encore là. Bien."

Cependant, cette voix d'habitude si amicale, si enjouée, si positive et sympathique, est maintenant dure, directe et autoritaire. Ce n'est pas normal.

"Ne va pas sur Apokolips."

Le Boom-Tube disparaît dans son dos, révélant la silhouette colorée de Mister Miracle, qui lévite au-dessus du sol sur ses Aéro-Disques.


"Je te l'interdis."

Par un ordre mental donné à la mystérieuse Boîte-Mère, Scott Free déconnecte ses Aéro-Disques et retrouve le plancher d'Oa. Normalement, les systèmes de la planète et des Gardiens devraient détecter une telle téléportation, mais les récentes attaques ont endommagé ce genre de mécanisme ; de plus, la technologie utilisée par le nouveau venu est de toute façon indétectable. Le privilège d'avoir été créée par une race divine ayant précédé toutes les autres.

"Ta présence ne ferait que complexifier la situation certainement déjà terrible de Raker Qarrigat."

Il fait quelques pas, avant de laisser son regard azur glisser autour de lui. Il ne peut réprimer une légère grimace en voyant les conséquences néfastes des terribles événements récemment subis sur Oa ; ce n'est jamais agréable de voir des ruines, des dommages, d'imaginer ce que les corps et les victimes ont dû subir. C'est encore pire quand cela concerne un endroit que l'on pensait intouchable, indestructible ; immortel.

"Comprends-moi : je suis inquiet pour Raker, que je connais personnellement. Les êtres sensés sont rares sur Apokolips, et ils sont obligatoirement amenés à se rejoindre et à collaborer ; je connais donc Raker, et je suis inquiet pour lui. Et je vais retourner là-bas, même s'il m'en coûte, pour lui. Mais j'irai seul."

Mister Miracle pousse un profond soupir, avant de poser un regard sec et direct sur le visage certainement surpris du pilote d'essai.

"Je ne suis pas Humain, je ne connais pas bien les protocoles de politesse, et j'avoue que cela ne m'intéresse guère. Je vais être direct, Hal Jordan : tu ne peux pas aller sur Apokolips, car tu n'as ni la discrétion, ni le secret, ni l'habileté nécessaires.
Tes interventions finissent toujours dans des explosions dignes de feu d'artifice - non, ce n'est pas une mauvaise blague. Tu n'es pas discret, tu ravages tout sur ton passage, et c'est là ta force ; mais ce n'est pas ma manière de faire, ce n'est pas la manière d'Apokolips. Tu ne peux pas venir pour une mission de sauvetage."


Scott se tait alors, attendant les réponses du Green Lantern. Il prépare déjà ses répliques, et laisse la Boîte-Mère préparer leur départ pour Apokolips - mais juste pour elle et lui. Hal Jordan ne sera pas, définitivement, du voyage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Ven 13 Nov 2015 - 5:04
Effectivement, le chef temporaire du Corps de la Volonté s'attendait à patienter quelques heures avant que quiconque ne lui réponde. Il se trompait. Presque immédiatement, un Boom-Tube doré s'ouvrit, hurlant comme à la fin du monde, crépitant comme les cendres en découlant, vacillant, comme la rage face à l'espoir. En émergea une silhouette colorée, vivante et amicale.
Pour l'instant.
Bla bla bla...
Bla bli blo bla...

- PARDON ???

Hal Jordan n'en revenait pas. Scott Free l'Apokolyptien, Mister Miracle, l'allié en qui il fondait tous ses espoirs, venait tout juste de le rabrouer. Pire même, il lui refusait une petite visite aux tréfonds du mal, avec comme seule raison sa capacité innée à faire exploser des choses. Seulement, le Green Lantern ne l'entendait pas de cette oreille. Il n'était effectivement pas le mieux placé pour parler de discrétion, ça allait de soi, et le nier aurait été stupide. Imprudent. Ridicule. Et même si il était un peu de tout ça à la fois, la mauvaise foi possédait malgré tout ses limites. Ou pas...

Quoi qu'il en soit, Hal ferma les yeux, laissa l'alien (au sens propre, les Néo-Dieux étant étrangers à cette dimension, originellement) continuer à parler, et expira longuement par le nez. Il devait assumer pleinement son rôle de nouveau chef, et ne pas réagir aussi excessivement qu'il l'aurait fait en temps normal. Après tout, il se serait enfoncé tout seul, de cette manière. L'index tapotant sur la table centrale, Jordan baissa les yeux au sol, avant de les relever pour les planter droit dans ceux de Free.

- Miracle... je... comprends ce que tu veux dire par là. Je pense que je peux approuver... mais l'accepteeeeeer... nan. Je suis pas d'accord. Je viens, que tu me l'interdises ou non.

Hal s'avança vers le Néo-Génésien, et commença à tourner autour, comme un prédateur cherchant à acculer sa proie. Peut-être était-ce une réminiscence profonde et inconsciente de ce que s'amusait à faire Parralax pour instiller la peur, ou peut-être simplement une simple technique universelle.
Les mains crispées, croisées dans le dos, plus librement qu'un Sinestro toutefois, le Green Lantern continua de marcher, comme pour chercher une faille.

- Tu sais, je veux pas te prendre la tête. J'ai beaucoup de respect pour toi, et tes convictions. Nous en partageons certaines, je pense.

Il s'arrêta d'avancer, se tut quelques secondes, et reprit:

- Je trouverai un moyen d'accéder à Apokolyps, pour aller secourir mon partenaire. Je ne suis pas un chef. Il en faut un, donc j'occupe tant bien que mal ce poste. Et si Stewart se dévoue, je lui passerais la main avec joie. Un chef se doit de prendre des décisions difficiles, de pouvoir laisser des gens derrière s'il le faut. Moi, je refuse ça. Je ramène tout le monde, ou j'y reste. Pas d'autre option. Et là, tu arrives et tu m'annonces que je ne peux pas aller sauver mon confrère ? Conneries.

Hal balaya tout ce que venait de dire l'artiste de l'évasion avec sa main, comme si ce n'était que poussière. Pas par arrogance, pas par dédain, mais parce que ça n'avait pas lieu d'être. Sûr de lui, l’œil farouche, la mèche au vent, il se planta ensuite à un ou deux mètres de son interlocuteur. Il s'apprêtait à asséner un argument lourd, tout du moins le pensait-il. Il avait de la répartie, il savait parler, surtout en temps de confrontation, autant avec ses ennemis que ses alliés.

- Prends moi avec toi. Au moins, tu pourras minimiser mes bourdes. Imagine si j'y vais seul... Et j'irais seul, sois en sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10650
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 17 Nov 2015 - 21:32
"Tu seras alors un bien mauvais chef, en plus d'être un imbécile qui provoquera un désastre."

La réplique de Mister Miracle claque en l'air. Il a laissé tout loisir à Hal Jordan de réagir à ses premières annonces, et malheureusement les réactions du nouveau guide du Corps n'ont fait que le confirmer dans ses a priori ; il n'a rien à faire sur Apokolyps avec de telles idées en tête.

"Un chef doit prendre des décisions difficiles, en effet, mais elles ne concernent pas le principe d'abandonner son groupe, orphelin et terrifié du futur, pour se lancer dans une quête d'aventure et de folie juste pour le plaisir de profiter de l'adrénaline. Ces décisions sont celles d'un chef qui accepte de se sacrifier, de sacrifier ses propres aspirations, ses réflexes et ses besoins pour l'intérêt du plus grand nombre."

Ses yeux azur se fixent sur le visage du Green Lantern.
Il n'a guère apprécié la forme et le fond de son discours, mais il prend sur lui pour ne pas trop froisser l'homme en charge du fonctionnement de la première force de police universelle ; mais ça devient difficile face à une attitude qu'il goûte aussi peu.

"Au prime abord, Hal Jordan, tu ne donnes pas confiance en tant que chef. Ton passé et ton passif comportent de très grandes réussites, mais également de terribles défaites ; toutes, tes expériences positives et négatives, sont dues à ta nature profonde et incontrôlable. Tu es un aventurier, profondément attaché à cette notion de risque, à ton statut de tête brûlée et à l'imprévisibilité qui te caractérisent. Tout ceci est utile et indispensable à ta nature, et cela a permis à l'Univers lui-même de survivre grâce à toi."

Le Néo-Dieu lève un index autoritaire vers son interlocuteur, et l'enfonce dans son torse sans ménagement.

"C'est à cause de tout ceci que tu souhaites aller sur Apokolyps. Et c'est parce que tu es prêt à abandonner le Corps, blessé dans sa chair et son âme, et Oa, ravagée et ruinée, qu'il s'agit d'une mauvaise idée."

Il demeure ainsi, immobile et déterminé, en fixant le visage du Green Lantern pour souligner l'effet de chacune de ses paroles.

"Donc tu ne viendras pas."

Scott Free retire lentement son doigt, avant de glisser doucement sa main sur son autre avant-bras.

"Car c'est une mauvaise idée."

Il appuie finalement sur un bouton du micro-clavier intégré à son costume, et repose son regard déterminé sur Hal Jordan.

"Car je ne te laisserais pas faire cette erreur."

Sans prévenir, un halo doré entoure soudain le Green Lantern, qui ne peut plus bouger et est emprisonné d'une forme de cocon qui entoure entièrement son corps. Il peut toujours respirer, mais chaque mouvement est impossible.

"Les anneaux oans ne sont pas les seuls capables de convertir la lumière en énergie et de la plier à la volonté. La Boîte-Mère maîtrise ce type de technologie, mais nous ne tenons guère à l'utiliser - nous vous en laissons l'exclusivité. Je vais partir, Hal Jordan, et tu ne vas pas me suivre, tout simplement parce que la Boîte-Mère est en train de supprimer les coordonnées d'Apokolyps de toutes les bases de données d'Oa."

Un Tunnel-Boum explose derrière Mister Miracle, qui recule pour être absorbé par le vortex de téléportation.

"Le cocon disparaîtra dans quelques minutes. Ne me suis pas - pour le bien de l'Univers, de ton camarade, mais surtout pour le chef que tu veux être. Sois digne de ton ambition."

Dans un grand choc sonique, le Néo-Dieu disparaît avec le Tunnel-Boum.
Quelques instants plus tard, le cocon s'évapore et redonne à Hal Jordan le plaisir de bouger à nouveau ; mais cela ne sera certainement pas suffisant pour le satisfaire pleinement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Apokolyps] Lights of the Universes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pantahoop - Manda Lights Shop
» Friday Night Lights
» Polar Lights Bat-kits 1/25
» recherche NX-01 Enterprise de polar lights au 1/350
» [ROM 2.2][19.11.2010] Pays-ROM HD SPARTA v1.0 [ULTRA LIGHT] [FRF91]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-