[SVM2] Une torture parfaite [feat Superman]

Invité

MessagePosté le: Mer 11 Nov 2015 - 15:50
Métropolis, à proximité du DailyPlanet,  23 heures,

Une femme rousse pourvue d’un manteau en fourrure se balade dans les rues sombres de la ville, seule. Vous vous dites sans doute qu’elle est inconsciente, car bien que Métropolis n’est pas une cité où se trouve tous les dangers, contrairement à Gotham City, dès qu’il n’y a plus un rayon de soleil, mais ce n’était pas une raison pour être insouciante à ce point.  Une femme ne devrait pas être seule la nuit, c’est bien connu.
Sauf que cette femme savait ce qu’elle faisait. Peut-être parce qu’elle savait que les héros étaient toujours à l’affut, prêts à défendre ceux et celles qui se faisaient agresser. Ou alors parce qu’elle savait se défendre. Avait-elle pratiqué des cours de self-défense ?

En vérité, si cette femme est aussi sure d’elle, c’est parce qu’elle savait que le véritable danger dans cette ville, c’était elle. Si quelqu’un l’agressait, ce serait lui le mort, le bide déchiqueté et les tripes à l’air. Elle voulait être agressée, afin qu’un héros vienne à elle, et qu’elle le batte. Surtout une héroïne.
Wonder Woman.

Elle avait préparé ce plan pendant des mois. Elle avait fait tout pour qu’il soit parfait. Elle avait tout prévu. Les moindres points à relever au cas où il s’effondrait comme un château de cartes. Car elle voulait Wonder Woman. Elle voulait son lasso.
Cette femme rousse avait un nom. Barbara Minerva. Mais elle préférait le nom de Cheetah.
Elle entendit soudain une voix masculine près d’une ruelle. Elle ne put s’empêcher de sourire légèrement. Elle avait repéré une victime.

-Oh, elle s’appelle comment la demoiselle ?

Elle ne lui répondit pas, comme ferait n’importe quelle femme fragile. Barbara passa à côté de lui, pouvant déjà sentir l’homme imbibé par l’alcool.

-Eh ! Où tu vas comme ça ?

Comme prévu, l’ivrogne lui saisit le bras pour l’entraîner vers la ruelle sombre.

-Au secours !

Son appel à l’aide était très convaincant. Barbara savait très bien jouer la comédie. L’homme la fit en plaçant sa main devant la bouche, tandis que l’autre commençait à enlever son manteau. Elle simulait un débattement. Le faire de façon réaliste ne serait absolument pas drôle.

Elle entendit soudain quelqu’un arriver. Un héros !
Alors plus besoin de faire semblant !

La jeune femme ne pouvait s’empêcher de rire. Ce qui étonna son agresseur.
Son visage exprima de la peur lorsque Barbara se métamorphosa sous ses yeux. Il ne put faire un geste de plus puisque les griffes de Cheetah s’enfoncèrent dans le ventre.
Il tomba au sol, la bouche crachant tout le sang qui lui restait.

La déesse ferma les yeux, profitant pour ressentir ce plaisir de tuer au plus profond d'elle même. Mais elle n'avait pas de temps à perdre.
En léchant sa patte couverte du sang de sa victime, elle plongeant dans les ténèbres de la ruelle, attendant avec impatiente sa nouvelle victime.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 12 Nov 2015 - 15:17
Tôt dans la soirée, j'étais venu au Dailyplanet écrire une article sur un patron sur le point de délocaliser son entreprise au Mexique, en licenciant au passage plusieurs centaines de travailleurs en même temps. Ce sujet me touchait, c'était une chose que je voulais dénoncer avant qu'il ne soit trop tard. J'avais en tête de l'imprimer après- demain au plus tard, quand le patron l'aurait validé. Enfin, il ne m'avait jamais refusé un seul article auparavant, donc c'était certain qu'il ne me mettrait pas de bâton dans les roues cette fois non plus. Assis devant mon ordinateur, j'essayais tant bien que mal de me concentrer, ce qui fut impossible avec tout ce monde chez moi. Ma mère venue me rendre visite, Lois qui essayait de lui faire passer un séjour des plus "parfaits", mon fils venu passer la nuit chez nous afin de voir sa grand- mère...

Il n'était donc pas étonnant que je préfère la solitude des grands bureaux ce soir, à l'intimité restreinte de mon foyer chamboulé. Déjà que sa stabilité était incertaine en temps normale... Je n'allais toutefois pas me plaindre que ma mère pense à nous, elle m'avait manqué. Mais le travail avant le plaisir! En plus, il n'y avait personne en ce moment dans tout l'étage, à part la femme de ménage finissant son travail. C'était vraiment parfait pour un écrivain, ça changeait de la journée. La joue sur le bout de mes doigts, le coude sur la table, je cherchais des mots qui ne venaient pas. Cet état m'arrivait parfois lorsque je me sentais sous pression. Je finis par m'étirer en bâillant à cause de l'ennui, et finis par éteindre l'unité central en fonctionnement dans un acte irréfléchis, perdant le peu de ligne que j'avais écris. Si vous aviez vu mon visage à ce moment- là, vous auriez juré que j'allais me jeter par la fenêtre. Mais à quoi bon? Un tel acte ne causerait que des dommages au trottoir.

Je pris mon manteau pour aller prendre l'air, entrant dans l'ascenseur pour descendre au rez- de- chaussée. Là, l'employé le plus tardivement présent -autrement dit le réceptionniste- me salua amicalement, avant de reprendre la lecture de son journal. Juste en passant les portes automatiques coulissantes en verre, j'entendis un appel à l'aide des plus brefs. La voix fut immédiatement étouffée par une main, je l'aurais jurée. Était- ce une agression sexuelle? C'était l'un des crimes qui me répugnaient le plus, ce type allait prendre cher. Je me dirigeai vers la source du son en revêtant la tenue de mon deuxième travail à vitesse supersonique. On ne voyait plus qu'une forme rouge et bleue se déplaçant trop vite pour être reconnue. Tous ceux qui le virent pourtant savaient qui étaient cette personne: Superman! C'était à la fois une joie pour eux et une inquiétude, car c'était surtout le signe d'un grand danger ou de quelqu'un à sauver.

En quelques secondes, j'étais au-dessus de la scène du crime, descendant prudemment jusqu'en bas. A quelques centimètres du sol, je fixais la flaque de sang qui se formait près du corps inerte d'un homme. Étrange... La voix me semblait plutôt féminine et je ne me trompais que très rarement dans ce genre d'analyse. Alors soit cet homme était mort en défendant la première victime, soit elle avait trouvé un moyen d'éliminer son agresseur... Ces hypothèses expliqueraient qu'elle ne soit plus dans les parages, puisque soit elle avait été emportée par le tueur, soit elle avait paniqué en tuant et s'était enfuie. Dans tous les cas, je devais la retrouver avant que les choses ne s'enveniment encore plus. Je contactai Cyborg avec mon communicateur pour qu'il envoie la police sur les lieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Nov 2015 - 12:09
Elle avait hâte. Hâte que l’Amazone arrive sur les lieux. Il fallait qu’elle pose son pied sur le sol et la féline pouvait lui foncer dessus, l’immobiliser et la faire agoniser, avant de lui voler le lasso et de donner le corps à Circé. Une pierre deux coups. Elle s’en frottait déjà les mains. Caché par l’obscurité de la ruelle, elle l’attendit en se léchant les doigts. Les appels à l’aide qu’elle avait lancé devaient normalement ne pas rendre un héros indifférent.
Et puis l’aide arriva enfin.  Une ombre se détacha du ciel, restant en l’air, presque fier. Barbara ne put s’empêcher d’émettre un grognement.
Car la forme n’était pas celle de Wonder Woman, mais celle de Superman. Elle pouvait reconnaitre sa carrure et le costume entre milles autres. Quelle déception ! Elle était malade aujourd’hui ou quoi ?
Et en plus de ça, il ne partait toujours pas. Ce qui faisait qu’elle était coincée, et qu’elle ne pouvait pas fuir. Et dire qu’elle avait tout prévu pour que ça soit son Némésis qui vienne, et pas l’autre en collant !

Cheetah ne pouvait pas revenir en arrière. C’était impossible. Son plan était parfait, et il était hors de question qu’elle le refasse un autre jour.
Bon, alors utilisons-le.
Après tout, l’Amazone n’a-t-elle pas des sentiments envers le kryptonien ? Alors quoi de mien que de faire souffrir autrui.
Au final, Superman avait bien fait de venir.

Alors qu’elle souriait de sa nouvelle idée, elle se changea en civil. Elle fit le tour de son apparence, qui était plus que correcte, personne ne reconnaitra Cheetah. Le souci était que sa tenue moulante était tachée de sang.
Mais aucun problème : elle se saisit de son manteau qui était toujours intacte pour le mettre. Plus de combinaison, donc plus de sang.
Elle finit par modifier sa voix, celle qu’elle avait utilisée pour son appel à l’aide. Nickel ! Elle était prête.

-Il y a quelqu’un ? lança-elle sur le ton d’une certaine panique.

Barbara sortit petit à petit de l’obscurité, afin que le héros la voie. Visiblement, elle tenait son rôle à merveille.

-Oh mon Dieu, Superman !

Elle tentait du mieux qu’elle pouvait de prononcer le nom avec dégout sous cette apparence. Elle attendit qu’il s’approche un petit peu plus pour dire la version des faits. Falsifiée, bien entendu. Il fallait qu’il soit près d’elle ? Assez pour qu’elle lui plante ses griffes dans les côtes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Nov 2015 - 23:00
Une femme... Cette voix... C'était la victime que j'avais entendu appeler de l'aide. Celle-ci était soudainement apparue juste quand je raccrochais Cyborg. La police n'allait donc pas tarder à arriver pour mener l'enquête et récupérer le corps. Elle voudrait sans doute interroger ce témoin, donc je décidai de discuter avec elle pour la faire attendre jusqu'à leur arrivée. Sa voix était mal-assurée, sa démarche timide. Pourtant, avec ma super-ouie, je n'entendais aucune accélération cardiaque signe de peur. Même-si -par sa force mentale- elle s'était calmée entre temps, ce qui m'étonnerait fortement, le fait de voir du secours devrait faire battre rapidement son coeur de joie. Or, ce n'était pas non plus le cas. Cette femme était définitivement suspecte.

Encore une fois, aucune joie dans ce "oh mon dieu Superman". Elle jouait la comédie. Cependant, rien d'autre en elle ne permettait de l'accuser de quoi que ce soit, encore moins du meurtre. Au vue des blessures, c'était une sorte d'animal sauvage qui était la cause de la mort, possédant des griffes assérées. Pas une femme aussi frêle, aux ongles en parfaits états. Alors... Pourquoi son haleine était si cuivrée? Mon super-odorat me disait qu'elle venait tout juste de manger un steak saignant, ou de boire du sang... Cette histoire me mettait de plus en plus mal à l'aise. La victime jouait la comédie.

"Que s'est-il passé? Où est parti le tueur?"

Je m'avancai vers elle en marchant doucement et pose mes mains sur ses épaules affectueusement. Définitivement, cette femme était louche. Elle sentait fort le sang mais aussi... Le fauve. Qui était-elle exactement?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 15 Nov 2015 - 18:46
Ça commençait mal. Elle savait que ça commençait mal. Pourquoi elle avait l’impression qu’il n’était pas du tout rassurant ? Pourtant Cheetah avait fait tout pour être une femme frêle et sans défense qui la répugnait. Ou alors, c’était ce qu’elle avait dit. C’était pourtant assez convaincant… Pas assez visiblement. Dans tous les cas, les mains du krytonien sur ses épaules la firent presque sursauter. Sans doute pour la rassurer. D’accord, elle devait faire comme si ça marchait.

Après qu’il lui ait posé la question, elle prit une grande inspiration avant de répondre :

-Je… je…

Elle reprit une inspiration, et attendit quelques minutes, faisant semblant de se calmer, faisant des vifs coups d’œil derrière elle. En fait, techniquement, elle pouvait expliquer droit dans les yeux de son ennemi sans bafouiller, mais elle le devait faire en tant que victime.

-Il m’a emmené dans la ruelle et… il a commencé à me déshabiller et puis… y’a une main qui lui a traversé le bide… Pleine de griffe. Et elle est partie et le type s’est effondré sur moi. J’ai tenu le corps…

Elle fit une pause avant de continuer.

-J’ai vu quelqu’un de bizarre devant moi. Enfin, bizarre en tant que la forme. On aurait dit un animal, d’ailleurs, il y avait une forte odeur de… un peu de fauve. La créature n’a pas bougé et puis elle s’est retournée pour escalader le mur. Alors j’ai mis le corps sur le dos et puis je me suis mise là-bas (Barbara indiqua la zone d’ombre). Et avant que vous arriviez j’allais appelé la police.

Elle tourna la tête machinalement. Elle savait que Superman allait la surveiller, mais surtout la donner aux flics. Il ne fallait pas que ça se produise. Donc quelque chose d’assez intéressant pour qu’il se détourne d’elle.
Soudain, elle sursauta. Sa pauvre victime émettait un râlement. Merde ! Il était toujours en vie.
Mais c’était en fait le quelque chose à utiliser pour son plan B.

-Il a bougé.

Elle pointa du doigt le corps, avec le plus de précision possible.

-Je crois qu’il est encore vivant… chuchota-t-elle.

Visiblement, c’était assez convaincant pour qu’il aille derrière elle pour observer le violeur. Elle souriait. Son plan marchait comme sur des roulettes.
Sans aucun bruit, elle enleva son manteau et se métamorphosa pour la deuxième fois de la soirée. A pas de loups, Cheetah s’avança alors vers le kryptonien et saisit sa cape, à proximité de la nuque. Et elle commença à le faire tourner autour d’elle. Techniquement, elle n’aimait pas spécialement l’athlétisme, mais elle allait adorer le lancer de poids.

-On ne t’a jamais dit de surveiller tes arrières, Superman ?

Elle finit par le lâcher, le laissant atterrir contre l’un des murs. Voilà, la partie chiante était terminée. Maintenant, elle allait pouvoir s’amuser.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 16 Nov 2015 - 11:06
J'avais presque envie de sourire face à sa comédie, elle était vraiment douée! Heureusement que ses organes mentaient moins bien qu'elle, sinon, je serais tombé dans le panneau. J'attendis patiemment qu'elle reprenne la parole, une attente de quelques minutes sans la quitter des yeux. Pourquoi faisait- elle autant de cinéma? Je ne pus m'empêcher d'avoir un regard plein de compassion en l'entendant décrire avec "courage" les événements, j'avais vraiment envie de la croire. Je souris de manière compréhensive quand le témoin fit une pause.

"Ne vous en faîtes pas madame, tout va bien maintenant, je vous protégerai s'il revient. Vous pouvez me décrire l'agresseur? Tout détail aussi infime soit- il ne doit être écarté."

Pourquoi j'entrais dans son jeu? Je n'étais pas assez idiot pour lui faire totalement confiance. Sa description correspondait à tout ce que mes sens m'apprenaient: l'odeur de fauve, le sang... Tous ces éléments étaient détectables sur elle. Et comme par hasard, elle avait trouvé des explications pour chacun. Cette femme était décidément très forte, elle avait prévu ma méfiance à coup sûr. En même temps, personne n'ignorait que Superman pouvait accomplir des miracles, se doutait- elle que je savais qu'elle mentait sur son état de détresse? On pouvait presque voir mon oreille bouger lors du dernier râle de la victime de l'attaque, je l'avais entendu bien avant que le témoin ne m'en avertisse. Mais à cause de ce dernier, je dûs aller voir, sachant pertinemment que ce corps était bel et bien mort, il n'y avait aucun signe vital. Ce râle venait de ses poumons qui se vidaient une dernière fois de son air.

"Non, il est bel et bien mort, ce n'était rien du tout. Au fait, qu'elle est votre n..."

Je sentis une force supérieure saisir ma cape assez fermement pour me faire pencher en arrière. Il fallait avoir une force hors du commun pour arriver à un tel résultat, même par surprise. Bien plus que ça, la personne qui me tenait me fit décoller du sol et tourner comme un lance- pierre vivant. La voix qui me parla ensuite n'avait rien de la femme d'avant, bien qu'on reconnaissait encore des intonations subtiles. L'odeur de fauve et de sang devint tout de suite plus forte, le meurtrier était bien là. Je pus clairement voir des poils, des griffes et des crocs. Mon agresseur me relâcha brutalement vers un mur qui fut détruit à l'impact. Je roulais ensuite sur plusieurs mètres et passais à travers un autre mur de l'autre côté. Alors que j'allais traverser le trottoir, je me relevais en glissade sur la pointe des pieds, afin de freiner ma progression et m'arrêter en plein milieu de la route. Une voiture arrivait droit vers moi, mais j'avais déjà foncé vers le super vilain à vitesse accélérée, les poings en avant. Je la frappai en plein ventre, l'envoyant vers un autre mur à travers duquel passer à son tour.

"Qui es- tu!?"

Je n'avais jamais rencontré un vilain de ce genre, je me demandais pourquoi elle avait tenté de m'attaquer. Mais aussi, si elle avait tué une personne juste pour m'attirer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 20 Nov 2015 - 19:28
Étrange... Il entrait dans son jeu. Peut-être elle s’était trompée sur l’impression qu’elle sentait depuis son arrivée ? Mais ce n’était pas une raison pour ne plus surveiller ses arrières. D’après elle, il attendait une erreur de sa part pour la coincer. Barbara était consciente, l’odeur du sang et de fauve était sur elle et elle ne pourrait ni le retirer, ni le renier. Il ne restait plus qu’à rester la plus convaincante possible, jusqu’à ce que le kryptonien ait un moment d’inattention.

- Eh bien je ne voudrais pas faire de description trop hâtive, répondit-elle, hésitante. Elle avait une forme plutôt féline… et à part la main pleine de griffes dont je vous ai parlé, je ne vois rien d’autre…

Elle fut interrompue par les râlements de sa victime… ça serait donc ça, le moment d’inattention. Cheetah l’avait entendu de près, comme l’aurait sans doute entendu Superman. Donc inaudible pour un humain. C’est pour ça qu’elle s’était retournée, presque machinalement, vers le corps presque sans vie.  Finalement, elle avait bien fait de le laisser agoniser.

Et ce fut dès que le héros fut dos à elle qu’elle se métamorphosa, tel une prisonnière sortant de sa cage. La première chose qu’elle fit fut de libérer ses pulsions en jetant le surhomme contre un mur.
Elle ne put s’empêcher dès son jouet lancé de pousser un rugissement. Comme ça faisait du bien !

Un peu trop rapide selon elle, puisque son adversaire revint lui mettre un coup de pied dans le ventre, qui l’envoya contre le mur.
Certes, Barbara avait pris un coup, qui lui avait coupé le souffle. Mais elle ne pouvait s’empêcher d’émettre un rire. Ce n’était rien contrairement à ce qu’elle allait lui infliger !

-Qui je suis ? C’est vraiment ce qui t’importe ?

Il croyait vraiment qu’il allait s’en sortir indemne ? Mais maintenant qu’elle l’a devant elle, elle ne va pas la lâcher. OH que non !

Elle sortit du trou où le kryptonien avait créé pour sauter sur le mur. Utilisant un escalier de secours comme perchoir, la déesse regarda ce dernier, un sourire malsain à ses lèvres.

-Mais si tu veux vraiment le savoir avant que je termine le travail, un indice alors ? Wonder Woman ? Oh c’est un gros indice que je t’ai donné.

Elle voulait le mettre en rogne, pour qu’il ne soit que concentrer sur le désir de la faire taire. Et donc pas assez pour se défendre.

-Bah alors ? Tu ne fais pas ton travail ? On a oublié d’être stratégique ce matin ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 21 Nov 2015 - 14:19
"Bien sûr que ça m'importe, pour savoir quelle nom donner aux flics quand ils te coffreront."

Rapidement, la femme féline grimpa sur un escalier de secours extérieur pour s'y poser en me fixant d'un air malsain, son sourire était de très mauvais goût comme tous les vilains dans son genre. Il était assez rare de m'envoyer voler aussi facilement, c'était bien plus rare de se relever après un coup aussi puissant de ma part. Je n'avais jamais combattu une créature pareille, on aurait dit une femme croisée avec un guépard. Elle devait venir d'une expérimentation foirée, ce qui voulait peut-être dire qu'un autre savant fou se baladait dans la nature... A moins qu'elle fut envoyée par Luthor ou d'autres anciens ennemis à moi. Si c'était le cas, elle s'était faite avoir, car elle avait en face d'elle l'un des seuls types au monde capable de l'arrêter. J'espérais en finir rapidement pour pouvoir reécrire mon article perdu, c'était ce qui m'importait le plus en ce moment en réalité. L'indice que mon ennemi me donna me fit sourire, de manière féroce. Rien de joyeux la-dedans, bien au contraire.

"Alors comme ça tu veux t'en prendre à une amie? Ta situation est encore pire que je ne pensais, je me bats encore mieux quand c'est pour protéger ce qui m'est cher."

Je fonçai vers elle après sa provocation, l'air mi-colerique, mi-déterminé. J'étais décidé à lui mettre une grosse raclée comme elle n'en avait jamais eu dans sa vie, qu'elle fut une femme n'y changerait rien. Si elle cherchait l'affrontement, ce n'était pas moi qui allait le lui refuser. Cette stupide femme croyait pouvoir menacer mes proches sans en subir de conséquence? Il aurait mieux valu qu'elle se taise et je compte bien l'y aider. Arrivé à son niveau après m'être propulsé à vitesse super sonique, je tentais de lui asséner une myriade de coup de poing, tous aussi rapide les uns que les autres. Y mettant beaucoup de force, ils n'étaient pas du niveau de Flash en terme de vitesse, mais je me débrouillais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov 2015 - 16:18
La réponse de Superman à sa question la fit rire. La coffrer ? Depuis le début de sa carrière, elle a été enfermé qu’une seule fois. A cause de la Ligue. Et il croyait vraiment qu’il allait, seul, l’arrêter aussi facilement ?

- Tu ne devrais pas me sous-estimer.  Tu risques d’avoir des surprises.

Elle l’avait dit d’une voix assurée, car c’était ce qu’il allait se passer. Cheetah allait lui mettre une grosse raclée. Son plan marchait à merveille. Elle avait provoqué Superman. Il était visiblement en colère. Tous les héros détestent qu’on touche à leur proche. C’est ce qui fait leur plus grande faiblesse. Mentalement, le kryptonien était plus faible.

-Oh… en même temps, ce n’est pas de ma faute si l’Amazone n’est pas venue à ta place. J’aurais réglé son compte. Mais vu que tu es là… avoue que c’est tellement plus drôle quand on s’attaque à ses proches !

Pousser encore un peu plus sa proie, afin de le rendre plus faible qu’il ne l’est déjà.
Le surhomme vola à sa hauteur, tentant de lui donner encore des coups de poings. Un classique.
Sauf que c’est tellement prévisible. A tel point que la déesse arrêta ses poings de ses pattes après avoir esquivé quelques-uns. De quoi rendre Lex jaloux.

-C’est pas intelligent de trainer ses mains partout. On les emmêle après !

Ces paroles furent suivies par l’envoie de Superman vers le mur prêt d’elle. Mais hors de question de le lâcher. C’était le bon moment pour l’immobiliser.
Le temps qu’il se remette, elle plaqua ce qu’elle avait saisi contre le dos du kryptonien, avant de se cramponner à lui.

-Arrête de bouger, Wonder Woman est plus docile que ça.  

L’idéal aurait été de la kryptonite verte, mais elle n’en avait pas à disposition. Mais ce n’était pas avec ça qu’elle allait le battre.
Bien attaché à lui, Barbara finit par utiliser les deux poids pour les faire tomber au sol. Superman prendra le choc avant elle, et elle ne subira aucun dégât.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Nov 2015 - 10:42
"Si tu crois que je vais te laisser te servir de moi pour atteindre Wonder Woman, tu te fourres le doigt dans l'oeil!"

Enchaînant les coups de poing dans ma rage, je ne remarquais pas tomber dans son piège, sans parler du fait que mes attaques devenaient en fait plutôt prévisibles. Ma volonté à en terminer le plus vite possible m'avait fait commettre des erreurs de débutant, sans parler de ce sentiment d'être une proie. Je détestais ça. Ainsi, la femme féline réussit à bloquer ou esquiver mes coups sans aucun problème, devinant à chaque fois l'endroit que je visais. Elle aussi pouvait utiliser la super vitesse, étant à l'origine une créature divine, une déesse tout court en fait, celle de la chasse. J'avais totalement oublié ce détail, j'aurais dû y réfléchir à deux fois avant de foncer tête baissée, ce combat tournait au vinaigre par ma faute.

En effet, mon ennemie m'envoya contre un mur avec tellement de force que j'eus plus de mal à me relever que son coup précédent. Avant que je ne réussisse à décoller la face du mur, la femme m'y plaqua une nouvelle fois en m'immobilisant. Je me sentais totalement à sa merci, encore une chose que je détestais. Je devais réfléchir à une contre-attaque efficace, et vite. Juste quand cette pensée traversais mon esprit, nous tombâmes de plus en plus vite, m'écrasant au sol avec brutalité. Avant qu'elle ne tente tout autre chose, j'envoyai mon bras vers elle pour l'attraper et la propulser loin de moi. J'avais utilisé toute ma volonté pour accomplir cette action, mon corps aurait refusé de bouger sinon. Je me relevai et lui fis face, le dos courbé par l'effort.

"Il est temps de changer de tactique."

Je fis rougir mes yeux pour concentrer ma lumière interne, avant de lancer les lasers vers la créature féline. Ils étaient assez intenses et concentrés pour traverser l'acier comme si c'était du carton. Même une femme dans son genre ne pourrait l'encaisser. Je tournais la tête pour la poursuivre, visant avec une très grande facilité. Des rayons allant droit là où les yeux regardaient avaient assez peu de chance de rater, elle était faite comme un rat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov 2015 - 18:44
Boom !

Voilà le son que Cheetah entendit au contact du sol, avant de se sentir propulsée en arrière. Sans dégât puisqu'elle s'accrocha à une barre à proximité d'elle avec sa queue.
Pas un seul craquement. Elle était déçue… quoi que. Elle pouvait voir déjà le justicier tituber. C'était bon signe.
Visiblement il voulait changer de tactique avec ses rayons laser. C'était bien pour Barbara, il était plus résistant qu'elle le pensait. Et elle pourrait le faire souffrir plus longtemps.

-C'est bien de persévérer, c'est une qualité.

C'était pour se moquer de lui. Encore et encore.

Et lui qui pensait qu'elle n'était pas assez agile.
C'est alors qu'elle lui prouva le contraire. Enjambant les rayons avec grâce, elle bondit sur chaque mur de la ruelle.

-Trop lent!

Elle savait que ce genre de chose n'aillait pas donner le tournis au héros, mais elle savait qu'il allait vite être déconcentré.
Elle sauta au sol pour rebondir sur l'escalier de secours, évitant encore une fois le rayon.

-Presque !

C'était le bon moment.

-Je suis sure que tu peux faire mieux.

Elle tomba alors sur lui pour lui donner un coup de queue en plein visage. Elle le fit ensuite tourner sur lui même.

-Tu n'as donc pas compris que je jouais avec toi ?

Elle le bloqua ensuite pour que son dos soit face à elle, afin d'éviter de se prendre ses lasers.

-Faut faire bouger la proie. C'est beaucoup plus drôle.

Barbara prit alors les bras de Superman afin de bloquer toutes ripostes.

-Il y a une chose qu'il faut savoir chez moi, lui chuchota-t-elle à l'oreille. Lorsqu'on devient ma proie, on revient que très rarement indemne.

S'en suivit un sourire malsain, avant qu'elle plonge enfin ses crocs dans l'épaule de l'homme. Ce n'était pas pour goûter le sang, pas que. Le krytonien pouvait déjà sentir quelque chose brûler dans tout son être.

Elle finit par le lâcher. Mais elle ne voulait pas partir tout de suite. Elle voulait voir son ennemi agoniser dans toute sa splendeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Nov 2015 - 11:11
Cette frustration... Cheetah arrivait sans mal à esquiver mes rayons. Ils n'étaient après tout pas comme ceux de Darkseid, capables de se courber pour poursuivre leurs cibles. Sans compter l'agilité divine de cette femme féline qui devait au moins rivaliser avec celle de Wonder Woman. Après ces grands discours, j'étais à présent incapable de la toucher une seule fois, ni de lui faire ravaler ses paroles. Ces dernières augmentaient mon agacement au point de me rendre de plus en plus impudent. Elle me rappelait les mouches que certains humains au travail tentait d'écraser en vain, finissant transpirant et vaincus. Non, je ne pouvais pas perdre! Mon ennemie se retrouva sur ces escaliers encore une fois et me tomba brutalement dessus d'un coup de queue au visage qui me fit lâcher un cri de douleur. Elle profita de cette diversion pour me faire tourner et se retrouver dans mon dos, mes rayons lasers étaient donc devenus inutiles. Je tentais de me remettre face à elle en vain, elle tenait bon, bloquant mon buste avec sa force surhumaine de mon niveau.

En dernier recours, je tentais de la saisir avec mes mains, en lançant mes bras dans mon dos. Mais elle avait aussi prévu cette initiative de ma part et me bloqua les membres supérieurs. Mon dégoût envers Cheetah pris un tournant en sentant son souffle malsain contre mon oreille, alors qu'elle me chuchotait une ultime provocation, avant de me mordre l'épaule. Je sentis deux points acérées s'enfoncer sans résistance dans ma chaire, me faisant pousser un cri de douleur qui résonna dans la nuit. Toute personne dans la zone l'avait entendu, mais personne ne réagit. Après tout, Superman était dans les parages, il allait s'en occuper... Sauf que c'était ce même Superman qui était dans la merde. La super vilaine me relâcha finalement pour me laisser tomber au sol, à demi recroquevillé sur moi- même en sentant une chaleur des plus intense parcourir tout mon corps, de l'intérieur. Quelque chose en moi se modifiait, et cette douleur atroce ne voulait plus me lâcher. Mon corps entier était chaud comme la braise, au sens propre.

"Q... Que m'as- tu fais...? Espèce de monstre!"

J'essayais de me relever, mais je ne pus que me tourner sur le dos en crispant les doigts dans l'air, cambrant mon dos à cause de spasmes de plus en plus fort. De la bave s'échappait du coin de mes lèvres, il était impossible de la retenir. Je m'empêchais déjà de ne pas me mordre la langue, car je retenais des hurlements pour ne pas faire plaisir à cette sadique invétérée. Mon visage était déformé par une grimace de souffrance qui semblait sans fin. Puis, brutalement, plus rien. Je retombai au sol totalement essoufflé, regardant le ciel. Certes, je ne ressentais plus de douleur en moi, mais je savais que la transformation continuait. Son premier signe était mes yeux devenus jaunes, les pupilles se modifiant. La soif de sang montait lentement en moi, mais j'arrivais encore à la réprimer.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[SVM2] Une torture parfaite [feat Superman]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yoshikawa, Eiji - Musashi II : La parfaite lumière
» Superman
» COMMENT NE PAS ETRE UNE MERE PARFAITE de Libby Purves
» l'homme parfait et la femme parfaite
» SUPERMAN - POUR DEMAIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis :: Daily Planet-