[OVER][EPILOGUE] L'envol du Phoenix [PV: Supergirl]

Invité

MessagePosté le: Ven 13 Nov - 9:50
Dans quel endroit mystérieux m'emmenait-on? On aurait dit que je rejoignais les profondeurs de l'enfer, porté par cet ascenseur qui descendait depuis maintenant cinq minutes. Pourtant, il ne s'était pas arrêté une seule seconde, il n'y avait pas d'étage intermédiaire entre la surface et notre destination. "Notre" car je n'étais pas seul dans cet élévateur descendant, j'allais dans ma prison sous bonne garde. Cette dernière était composée de deux hommes armés de fusils automatiques gros calibres, dont les balles pouvaient arracher un membre à l'impact. A leur présence s'ajoutait des chaînes à mes mains et mes pieds, on pouvait le comprendre sachant qui j'étais. Personnellement, je trouvais ces précautions totalement ridicules, à cause de gros anneaux métalliques entourant mes pieds en plus de l'étau des chaînes.

En effet, ces objets n'étaient pas ordinaires, ils absorbaient mon énergie cinétique comme des sang-sues, et comme ces affreuses bestioles, les anneaux étaient fermement accrochés à ma peau. Non seulement ils me volaient mon énergie, mais en plus ils étaient attirés par elle comme des super-aimants. Il faudrait une force monstrueuse pour les décoller, même-si on réussissait à les vider de toute l'énergie qu'ils me volaient. En somme, votre serviteur a perdu ses pouvoirs, d'où le fait que de simples armes le dissuade de se débarrasser de ses geôliers. Après quelques minutes de descente supplémentaire, la machine s'arrêta, les portes coulissantes s'ouvrirent pour nous laisser sortir. Il nous fallut vingt minutes de marche pour arriver devant une énorme porte fermée. Le "concierge" de cet endroit obtint les autorisations nécessaires de la part de mes gardes, avant d'ouvrir les portes.

Une lumière aveuglante me força à lever les mains devant mes yeux en les plissant. Quand enfin ils furent habitués, je regardais l'intérieur de ma "cellule". C'était une reproduction exacte du bout de terrain des Kent à Smallville, avec son troupeau, sa barrière, son pâturage, son foin, la grande maison familiale etc. Il n'y en avait qu'une, de maison. On m'enleva les chaînes puis on me jeta littéralement à l'intérieur, refermant derrière moi. L'infiltration était un succès, D.E.U.S. n'y avait vu que du feu. Évidemment, les lieux étaient surveillés par caméra, mais ça ne m'inquiétait pas. J'avançais en direction de la reproduction exacte de la maison Kent, enjambant la barrière. Il n'y avait nulle trace de Supergirl, je supposais qu'elle était à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 13 Nov - 17:55
Piégé à New Smallville
Soleil Rouge


Une simple journée de routine, Kara n'avait rien fait de spécial à ce jour et elle n'avait pas encore enfilé son costume de justicière. La jeune blonde avait passé une journée normale d'une jeune adolescente, ses études avant d'enfiler la cape rouge. De toute façon, il y avait assez de super-héros dans le monde pour la remplacer pendant quelques heures. La blondinette avait besoin de se sentir un peu humaine, vivre une vie sans à devoir utiliser ses pouvoirs à tout bout de champ. De plus, elle avait depuis quelques jours, le sentiment d'être suivi et c'était assez angoissant. En utilisant sa super vision, elle n'était pas capable d'apercevoir l'ombre d'un espion. Sur le coup, Kara pensa que c'était tout simplement son imagination qui lui jouait des tours. Le soir, révision inutile au vu de ses capacités cognitives surpassant la plupart des personnes de sa classe. Pour ce qui était des devoirs, elle les avait fait très rapidement afin de passer à autre chose. Mêlée vie étudiante et celui de justicière n'était pas des plus évidents, la Kryptionnenne se demanda comment faisait Kal-El avec ses deux styles de vies. Quoique ça fît un moment qu'elle vivait ainsi, Kara avait toujours du mal à s'y faire et cela allait mettre du temps pour s'y habituer.

Après l'heure du dernier cours, Kara avait décidé de rentrer chez elle et d'enfiler le costume de Supergirl. La blonde avait du temps à présent, un long week-end se présentait à l'étudiante et autant en profiter pour jouer la justicière. Portant le costume standard fait à l'aide des matériaux terrestres, contrairement à sa tenue kryptionnenne fait pour le combat et qui est une armure. Cape rouge, maillot bleu avec le symbole des El lui arrivant jusqu'en dessous de la poitrine, une jupe bleue et des bottes rouges, rien d'extraordinaire. Kara voulait l'essayer pour voir si elle allait être à l'aise à l'intérieur et se mit à voler dans le ciel. La blondinette se mit alors à admirer Metropolis en se disant que bientôt, elle devra aller vivre de temps en temps à New York avec sa nouvelle équipe. La justicière profita de cette nuit pour arrêter quelques brigands et profiter une dernière fois de la ville de son cousin, qui en était le gardien. Kara Zor-El volant à basse attitude sentit une piqûre au niveau de son ventre et deux autres au niveau de sa gorge ainsi qu'à sa cuisse. Un coup d'oeil rapide, des piques fait avec de la kryptonite. Chute libre dans un quartier pauvre de la ville, un léger cratère à l'impact du corps de la blonde. Des hommes, une seringue puis le Blackout totalement.

Un réveil difficile, un sacré mal de tête et une lumière à faire exploser les yeux. Kara se retrouva dans une chambre, cela lui était familier en ayant regardé autour d'elle. La blonde quitta la pièce et visita la demeure, c'était ceux des Kent. Kara commença à appeler Jonathan et Martha, mais aucune réponse de leur part. Du coup, elle sortit dehors et d'un coup, en face d'elle, dans le ciel, un soleil rouge qui la rendit sur le coup, faible. La justicière essaya de s'envoler pour s'échapper, mais un faux plafond l'en empêcha et elle perdit peu à peu ses pouvoirs. Difficile de sortir d'ici, Supergirl se demanda où elle était et pourquoi quelqu'un l'avait enfermé dans cette prison. Les animaux semblaient tellement réels et ils l'étaient. Une vie normale jusqu'à temps que quelqu'un remarque son absence, les Teen Titan ? Son cousin, Superman ? Tôt ou tard, quelqu'un viendra la chercher pour la faire sortir de cette cellule. Quelque temps plus tard, Kara s'était habitué à cette vie de prisonnière après avoir tenté de s'échapper. Une vie de fermière, chose qu'elle n'aurait jamais cru faire avant d'être enfermé dans ces lieux. Soudain, quelque chose d'inhabituelle se passa alors qu'elle était cachée, elle pouvait voir un nouvel arrivant, un homme. Que cherchait-il à faire en envoyant quelqu'un d'autre dans cette ferme ?

Méfiance, c'était peut-être un piège pour lui faire du mal et peut-être lui faire subir des expériences scientifiques comme dans les films. Prenant une bêche à trois pointes, la blonde se déplaça de façon à ne pas se faire remarquer pendant que ce type semble admirer le paysage. Arrivant juste derrière lui, Kara toucha le dos de l'homme avec son arme et sans à chercher à lui faire mal. C'était une façon de dire, ne bouge plus, je suis derrière toi et armé. Aucune confiance, Kara était toujours en colère d'être prisonnière et personne n'allait lui faire du mal.

« Je ne sais pas qui tu es...mais je ne me laisserai pas faire, compris ? Il est hors de question que vous me faites du mal, je serais prête à utiliser cette arme pour sauver ma vie. À présent que je suis en position de force, dites-moi qui êtes-vous ? Et ce que vous voulez ? »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 13 Nov - 18:33
Je sursautai presque en sentant qu'on me piquait le dos, me retournant pour tomber sur une jeune fille blonde des plus hostiles. Elle montrait l'expression de quelqu'un qui ne serait pas facile à duper, heureusement que je ne cherchais pas à le faire du tout. J'étais venu à elle avec la vérité et un but. Lui dire mon plan maintenant pourrait être dangereux, je n'étais pas certain qu'il y ait des micro, mais autant faire comme si, pour le bien de l'évasion. J'affichai un sourire en réponse à son agressivité, elle était trop jolie pour lui en vouloir de toute façon. Son arme rudimentaire m'aurait fait rire dans une situation normale, bien que normalement, elle n'usait pas de ce genre de chose en fait. Elle était plutôt du genre à défoncer la face des méchants avec ses poings comme Superman, ou ses lasers. Je levai les mains tournées vers elle sans quitter mon sourire.

"Salut Supergirl, je suis un prisonnier moi aussi. T'as sûrement dû entendre parler du premier Flash de l'histoire, et bien ce n'est pas vraiment moi... Je suis en quelque sorte une fusion de ce Flash et de celui d'un monde parallèle nommé Earth 2. Je suis désolé de t'embrouiller l'esprit avec ça, mais c'est juste pour être clair dès le départ au cas où tu me verrais agir bizarrement comparé à Jay Garrick de cette univers."

Je tirai sur mon pantalon pour révéler les bracelets entourant mes chevilles.

"Tu te demandes sûrement pourquoi un bolide ne court pas pour sortir de ce merdier? A cause de ces bracelets, ils absorbent mon énergie cinétique, m'en laissant juste assez pour courir comme un type ordinaire."

Je me rendis compte qu'après ces explications, Kara ne me ferait pas de mal. Elle devait être en plein doute, savoir si elle pouvait me faire confiance ou pas, mais en tant que super- héroïne, elle ne pouvait m'attaquer tant qu'il y avait une chance que ma version soit vraie. C'était en tout cas ma vision de ce qu'étaient les Merveilles. Dans ce monde comme dans l'autre, on avait le devoir de montrer une certaine ouverture d'esprit face à l'inconnu, avant de condamner sans chercher à comprendre. Et si je me trompais sur son compte, au moins la curiosité l'empêcherait de me frapper sans réfléchir. Ces idées en tête, je me sentis capable d'avancer vers elle l'air insouciant, puis dévier de ma trajectoire pour passer à côté d'elle et me diriger vers la maison. Je sifflai d'admiration en regardant la maison, n'arrêtant pas de marcher.

"Pas mal la baraque, c'est celle où a grandi Superman? Ils ont même construit la grange à côté, ils ont pas fait les choses à moitié! Y a de quoi manger? Ils m'ont rien donné depuis qu'ils m'ont capturé."

Je m'arrêtai devant la porte et me tourne vers Supergirl avec un grand sourire plein d'assurance.

"Tu viens?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 13 Nov - 22:46
Un Flash à Smallville
Vitesse et force


Pointant son arme en direction de l'homme, Kara était derrière son dos et le menaçait. Cela faisait des semaines qu'elle était dans cette cellule à l'allure de Smallville, elle n'avait guère confiance à ce qui pourrait arriver dedans. La blonde n'avait presque pas vu ces kidnappeurs et aujourd'hui, la justicière avait quelqu'un de dos et une raison de savoir ce qui se tramait derrière tout cela. Il ne portait pas de costume de super-héros comme elle quand elle a été placé dans cette cellule. L'inconnu ne semblait pas menaçant au premier regard, il ne portait pas d'arme sur lui et il semblait un peu calme. Il s'était retourné afin de voir qui brandissait la bêche contre lui, calme et souriant, l'individu semblait avoir confiance sur son sort. C'était comme s'il savait que Kara n'allait pas l'embrocher ou le frapper sans raison, il était étrange. Dans ce genre de situation, rare étaient les personnes qui savait garder leur sérénité et leur sang-froid. Malgré son visage joyeux et cherchant à être rassurant, Supergirl garda sa méfiance et ne baissa pas sa garde. Ce n'était pas le genre de personne à confier sa confiance au premier venu sauf à Kal-El.

L'homme leva les mains vers elle, Kara resta prudente et il se mit à lui parler de choses étranges. C'était difficile de le comprendre, le début était facile, mais la suite en était autrement. Ce type connaissait son nom et il se disait d'être aussi un prisonnier tout comme elle. C'était un peu bizarre tout de même, il n'avait rien de ressemblant à un fermier ou un habitant du village de son cousin. Ensuite, il embrouilla l'esprit de la blonde en parlant du premier Flash et d'Earth 2, impossible de le comprendre. Kara ne chercha pas à le comprendre sur le coup, elle savait trois choses les plus importantes, c'était un prisonnier, il connaît son identité de justicière et son identité : Jay Garrick. De plus, il semblait être aussi un justicier du nom de Flash comme l'ami de Superman, mais il semblait différent. Supergirl baissa un peu son arme, l'homme ne semblait pas mentir même si sans sa super ouïe, il était difficile de savoir si c'était le cas ou non. Kara Zor-El devait tout simplement agir instinctivement, mais tout en restant méfiante à propos de lui.

Jay indiqua à Kara de regarder en bas, il avait levé un peu son pantalon pour faire voir des bracelets autour de ses chevilles. Ce Flash ne pouvait pas courir extrêmement vite à cause de ces appareils qui absorbaient l'énergie cinétique qui lui permettait d'utiliser son pouvoir. Du coup, il était comme elle, il n'avait plus aucun pouvoir pour le moment. Le soleil rouge empêchait la kryptonite d'utiliser ses superpouvoirs afin de se libérer de cet endroit. Si seulement elle pouvait les utiliser, la femme serait déjà loin de ces lieux et elle rechercherait ceux qui lui avaient fait ça. Pour l'instant, la blonde devait se contenter d'attendre et ce type allait peut-être être la clé pour sortir d'ici. Il était difficile de faire confiance à ce Jay, mais la justicière n'avait pas trop le choix au vu de la situation actuelle. Supergirl baissa l'arme et soupira à nouveau.

« Bien, Jay Garrick...Je ne te ferai rien de mal. Après tout, on est tous les deux bloqués ici pendant un moment. »

Direction la maison des Kent, apparemment, il semblait être curieux à propos de l'endroit où vivait Superman. En même temps, qui ne serait pas intéressé à propos de ces lieux où le plus grand des héros a été éduqué et ayant grandi avant de devenir Superman. Kara aurait aimé être dans la vraie maison et être en compagnie de Martha afin de lui apprendre plus de choses. Malheureusement, la blonde devait juste se contenter de cette pâle copie et ne pas être au côté de la mère adoptive de Kal. Apparemment, Jay semblait avoir faim. Depuis qu'il a été kidnappé, l'homme n'avait pas mangé une seule fois, sa capture devait être récente pour cela. Pour le rassurer, Kara lui répondit brièvement.

« Oui, il y a de quoi manger, Jay. »

Jay se dirigeait vers la porte d'entrée, Kara se trouvait au pied des escaliers en train de le fixer. Il voulait qu'elle vienne avec lui à l'intérieur, autant accepter cette proposition. En même temps, la Kryptonnienne aurait un oeil sur lui et elle pourra le surveiller afin de voir s'il n'en fait rien de stupide contre sa personne. D'un hochement de tête, la justicière entra dans la maison en sa compagnie et l'accompagna jusqu'à la cuisine. La blonde sortit alors quelques plats et des ingrédients pour cuisiner. Kara n'était pas très douée pour la cuisine, mais Martha Kent lui avait appris quelques plats des plus simples et rapides à faire. Jay ne semblait pas très mal à l'aise à propos de la situation, au contraire, il faisait comme si il cachait quelque chose. Malgré sa grande force et ses pouvoirs de Kryptonnien, Kara avait été perdue et un peu effrayée avant d'être en colère, mais lui, rien du tout.

« Tu sembles me connaître alors que moi, je ne te connais pas, c'est étrange. Bref, tu dois te dire pourquoi malgré mes super pouvoirs, je suis bloqué dans cette cellule, non ? Ben, c'est simple. Le soleil rouge qui est dehors m'empêche d'utiliser mes pouvoirs donc je suis comme une simple Terrienne et ça...ça me met en colère rien que d'y penser ! »

Kara arrêta de cuisiner pendant un instant, elle sentait qu'il n'y avait plus d'espoir de sortir de cette prison. Kal-El n'était pas encore venu la chercher ni même les autres héros qu'elle connaissait comme Wonder Woman ou encore le grincheux, Batman. Maintenant, un autre justicier se retrouvait dans la même galère qu'elle et ce n'était pas rassurant si ça commençait à kidnapper les gardiens de ce monde. Elle tapa du poing contre la table et tenta de se calmer.

« J'ai l'impression que je ne sortirai jamais d'ici...C'est comme si que c'est sans espoir, Jay. Au moins, je me sentirai moins seule, mais j'ai encore des choses à faire dans cette vie. Qu'est-ce qu'on va devenir Jay ? »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 17 Nov - 19:06
La méfiance de Kara était encore là, mais elle semblait plus encline à me laisser évoluer avec elle, sans avoir son outil de travail en menace. C'était bon signe, ça voulait dire que la Kryptonienne me faisait un minimum confiance. Je la remerciai en riant qu'elle décide de ne pas me faire de mal, je n'en doutais pas. Était- elle capable de tuer une personne désarmée et vulnérable, même une personne mauvaise? Ce serait intéressant à découvrir plus tard... Je poussais un "yes" à peine discret en l'entendant dire qu'il y avait bien à manger, serrant brusquement les poings dans un geste de victoire. Un speedster qui ne consommait aucune calorie était aussi utile qu'un véhicule sans carburant. Et j'en aurais bien besoin, de carburant, pour ce qui nous attendait ce soir. Ce calme apparent ne serait alors plus qu'un lointain souvenir, nos vies seront en danger à tous les deux. Je voulais profiter de ça jusqu'à la fin, passer une agréable et chaude journée avec un camarade héros, avant que tout ne parte en sucette.

Ne connaissant pas les lieux, je fus heureux que Kara me guide dans la maison jusqu'à la cuisine, c'était tout à fait charmant comme endroit. Un lieu idéal pour lever un enfant qui deviendrait le sauveur de l'humanité en personne. C'était un honneur d'être dans un lieu pareil, autant le Jay Garrick de Earth 2 qui admirait grandement Superman, et Old Jay qui l'avait formé au sein de la Justice League il y avait longtemps. Je m'assis tranquillement sur une sorte de tabouret aux longs pieds en face du table de travail de Supergirl, à côté d'elle, la regardant travailler ma tête posée sur mes bras reposant à plat. C'était comme quand ma mère de Earth 2 s'occupait de moi étant enfant, ces souvenirs me faisaient encore plus aimer ce moment paisible et simple. En fait, ma mère me manquait énormément... J'espérais qu'elle avait réussi à quitter la Terre saine et sauve, mais surtout, que les Terriens survivants avaient trouvé une nouvelle planète d'accueil quelque part dans la galaxie.

Malgré mon air tranquille, j'avais du mal à cacher ma tension, à propos du plan. Dommage que je ne pouvais rien en dire à Kara. J'écoutais cette dernière décrire pourquoi elle ne pouvait utiliser ses pouvoirs, chose que je savais très bien. Pourtant, je n'en dis rien, sachant qu'elle avait besoin de parler de ces choses- là, pour exorciser. Depuis quand étais- je devenus si... sage? Ce devait être Old Jay qui prenait le pas. Voyant le désespoir de la jeune fille qui s'était arrêtée de cuisiner, je relevai mon buste et posai doucement ma main sur son épaule d'un air rassurant. Je la retirai bien vite en la voyant taper du poing, ayant eu peur que ce ne fut moi sa cible. Je souris affectueusement lorsqu'elle se retourna vers moi en me demandant ce qu'on allait faire.

"Survivre Kara, on est les gentils, on gagne toujours!"

Je m'étais levé en parlant, me mettant en face d'elle. Je croyais totalement en mes paroles, ayant en tête mon plan, ressentant de plus en plus d'excitation avec l'action à venir. Mon sourire devint plus féroce, trop pour n'être que dû à l'espoir. Elle devait forcément avoir deviné à mon expression que j'avais un plan, un putain de plan qui allait nous sauver. J'avais saisis ses épaules au milieu de ma réplique, serrant doucement.

"Je te promets de te sortir de là par tous les moyens, tu retrouveras tes pouvoirs et tu leur feras tous payer! Et je te regarderai faire avec un grand sourire fier! Patiente juste encore un peu, je te promets que tout va s'arranger. Demain, tu seras libre!"

Je hochai brièvement de la tête pour accompagner cette dernière parole. Le regard qu'elle avait, l'émotion dans sa voix et sa détresse m'avaient convaincu de tout faire pour réaliser son voeu, coûte que coûte.

"Et puisqu'on est dans la merde tous les deux, on est des amis non? Entre amis, on se serre les coudes! Okay? Fais- moi confiance, moi je te fais déjà confiance! Tu es Supergirl et moi Flash, aucun soleil ni aucun bracelet ne changeront ça!"

Je la relâchai et me rassis. Il fallait qu'elle me croit, tout espoir n'était pas perdu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 18 Nov - 20:07
Un espoir ?
Une promesse !
Dans la cuisine, en compagnie de Jay, un héros portant le même pseudonyme que Flash. La blonde était encore un peu méfiante envers lui, mais elle n'avait pas d'autre choix que de l'écouter. L'entraider allait être importante, de plus, cela allait être fort utile pour cohabiter dans cette cellule ressemblant à la ferme des Kent. Peut-être qu'elle avait tort de se montrer méfiante envers Jay, Kara avait été capturé et enfermé, il était difficile de faire confiance à ce type. La blonde se disait que les humains étaient plus dangereux que des extraterrestre, c'était flippant comme penser. Pour le moment, Supergirl n'avait aucun autre choix qui s'offrait à elle. La Kryptonnienne sentait que c'était peine perdu, elle avait raconté le fait de pourquoi elle ne pouvait pas utiliser ses pouvoirs. La justicière avait prié pour que quelqu'un aille l'aider et elle aurait espérer que ce dernier puisse utiliser ses pouvoirs. Malheureusement, ce n'était pas du tout le cas et c'était fichu d'avance. Bien sûr, ces types n'allaient sans doute pas les laisser ici pendant une durée indéterminée, ils avaient un objectif précis à propos d'eux.

Ce sentiment de désespoir, ce n'était pas la première fois qu'elle le ressentait au plus profond de son être, mais là, c'était différent. Kara avait toujours pu se sortir de pas mal de situations et là, elle n'avait aucune idée de comment sortir de ce piège. La blonde comprenait à présent le sentiment des Kryptonnien ayant été piégé par Brainiac dans sa collection, elle ne voulait pas finir sa vie dans cet endroit. La jeune fille voulait découvrir ce que ce monde pouvait lui offrir, des lieux magiques à explorer, des rencontres amicales et qui savent, l'amour également. Il était hors de question de rester plus longtemps dans cette prison, cependant, supergirl ne savait pas comment en sortir. Sa main sur son épaule, un coup de poing sur la table, il la retira de peur de lui arriver malheur. Cet homme semblait très à l'aise et elle ne comprenait pas son comportement sur le moment. Son sourire affectueux lorsqu'elle lui demanda ce qu'ils devaient faire. Sa réponse a été immédiate, elle devait survivre, car ils étaient les gentils et le bien triomphe toujours du mal. Kara se disait que Jay avait des propos bien naïf pour une personne de son âge, mais cela l'aida tout de même à se sentir un peu mieux.

« Merci...» Dit-elle en murmurant.

L'homme se rapprocha de la blonde tout ayant parlée, Kara ne l'avait pas trop remarqué, mais cela ne la dérangeait pas trop. Après tout, il semblait différent de ce qu'elle pensait, il ne ressemblait pas à quelqu'un de méchant. Son sourire, il était différent de d'habitude et très sûr de lui. Kara se doutait que Jay avait un plan pour sortir d'ici, mais elle ne préféra rien dire. En tout cas, Flash avait intérêt que ce soit du béton comme plan sinon ils vont mourir à la première occasion. Cependant, Supergirl évita de trop s'avancer et peut-être qu'elle se trompait à propos d'un éventuel plan venant de l'homme. Kara allait devoir attendre que ce dernier lui en parle discrètement et elle avisera après, mais pour l'instant, autant l'écouter ce qu'il avait à dire. Ses mains sur ses épaules, la serrant qu'un peu, les yeux bleutés de la El se plongèrent dans ceux de Flash. Une promesse ? Celle de sortir d'ici et de s'occuper sérieusement de ces kidnappeurs ? Il fallait juste attendre un peu et demain, elle sera libre comme l'air. Apparemment, Jay semblait très confiant envers ces paroles et Kara en doutait un peu en ayant essayé à maintes reprises de s'enfuir de ce lieu.

Un hochement après avoir fini sa phrase, la blonde repensait à ces qu'il disait et bizarrement, elle se sentait de plus en plus mieux. Cet homme avait toujours les mots pour rassurer et son attitude suivait bien ces propos. Apparemment, il avait été bien envoyé ici pour la sauver, mais elle avait bien hâte de voir comment il allait la faire sortir de cette prison. Jay reprit alors la parole en disant qu'ils étaient amis, car ils étaient dans la même galère. Cela surpris un peu la blonde, Kara évita de se faire des amis si facilement; mais pourquoi ne pas être le sien. Après tout, autant se serrer les coudes et lui faire confiance pour une fois. Jay faisait confiance à Supergirl alors qu'ils ne se connaissaient pas réellement, il était étrange. Après avoir parlé, il retourna s'asseoir et il attendait une réaction ou autre chose de la part de la fille d'acier. Un sourire s'afficha sur le visage de la blonde et reprit la cuisine afin de manger.

« Jay, tu es une personne plutôt étrange, mais rassurant. Je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal à ne pas me méfier de toi et...je le regrette. Tes paroles m'ont convaincu, j'ai décidé de te faire confiance et j'ai hâte de voir comment tu vas t'y prendre. Flash et Supergirl...hum...on peut former une bonne équipe, tu ne crois pas ? » Dit-elle avec le sourire.

La blonde profita de ce que ça chauffa pour mettre la table, elle ne voulait pas que l'homme fasse quoi ce soit pour l'aider. C'était peut-être un faux espoir ou des propos pour la soulager, mais Kara prit tout de même le risque de croire en lui. Supergirl alla s'asseoir en face de Jay, ce n'était pas encore cuir alors elle avait le temps pour discuter avec cet homme.

« Dis Jay...je n'ai pas encore compris la totalité des choses dans ce monde ni même à propos d'autre chose. J'ai passé presque mon temps à combattre et à jouer la justicière en compagnie de Superman et d'autres justiciers comme Batman ou Wonder Woman. » Elle soupira un peu et posa ses mains sur la table. « Pourquoi les humains sont si terrifiants ? Pourquoi ont-ils peur de nous ? Je n'ai rien fait pour mériter d'être enfermé là-dedans...Comment fait Kal-El pour croire en eux ? ... Désolé si je doute d'eux, je suis là que depuis peu et je n'ai pas encore eu l'occasion de prendre du recul. Je fais une drôle de justicière pour dire ce genre de choses, tu ne penses pas, Jay ? »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 19 Nov - 14:19
Je soupirai de soulagement à la voir reprendre sa cuisine. ça aurait été dommage qu'elle s'arrête en si bon chemin à cause d'un coup au moral, dommage pour moi. A mon avis, elle n'avait aucunement besoin de manger, la Kryptonienne. A moins que le fait de ne plus être exposée au Soleil jaune la rendait dépendante de la nourriture aussi... Ce ne serait pas impossible. J'étais aussi content qu'elle redevienne joyeuse, ce serait triste pour ses millions de fan qu'elle perde son sourire, alors que je comptais nous sortir de là, d'une manière ou d'une autre. Je me mis à jouer avec une petite cuillère, le menton posée sur le dos de ma main posée à plat sur la table de travaille. Avec mon doigt, je tapotais le bord de l'ustensile afin de faire lever et descendre l'autre bout rapidement. Ce n'était pas la meilleure activité, mais au moins, elle occupait mon esprit pour ne pas penser à notre situation. Certes, il y avait un plan, mais rien ne nous assurerait sa réalisation complète. A la moindre erreur, s'en serait fini de nous deux. Cette seule pensée me fit lâcher un autre soupire, mais de dépit cette fois- ci.

Je relevai la tête en entendant Kara prononcer mon prénom, cessant immédiatement de jouer avec la cuillère pour l'écouter. Un sourire idiot se forma sur mon visage, elle m'avait fait un compliment! Elle disait que j'étais rassurant, ce que j'avais du mal à croire. Mais en plus, elle suggerait qu'on formerait une bonne équipe. Et bien pourquoi pas? Flash deuxième du nom et Superman étaient bien de fabuleux partenaires, rien ne nous interdisaient d'être notre propre tandem de choc. J'étais honoré qu'elle me croit capable d'être à son niveau. Si elle savait qu'en réalité, pour moi, ça ne faisait que quelques jours que j'étais super- héros, elle aurait peut- être eu plus de mal à dire des choses pareilles. Pourtant, je voulais tout de même y croire, car le début de la réalisation d'un voeux est d'avoir foi en lui. Et de toute façon, rien n'était impossible pour les Merveilles, que ce fut moi, elle ou les autres membres de la JSA. Peut- être qu'elle voudrait nous rejoindre, tiens... Ce serait pas mal, même si elle était bien jeune comparée aux autres. Il n'y avait pas d'âge limite.

"Ouais, on peut faire une super équipe! J'en doute pas une seconde! Merci de ta confiance, je te promets que tu ne le regretteras pas!"

Je l'espérais... Je la vis commencer à mettre la table pendant que le plat chauffait, alors j'essayais de l'aider. Cependant, son refus catégorique m'obligea à me rasseoir bien gentiment. Sa maison, ses règles. J'aurais au moins tenté... Je détestais mettre les pieds sous la table et attendre que les choses soient faites pour moi. Pour la cuisine, j'étais incapable de réaliser le moindre plat, donc j'évitais de m'en mêler pour ne pas la gêner. Mais j'aurais aimé l'aider pour d'autres tâches! Enfin tant pis, la demoiselle avait parlée! Malgré son jeune âge, Supergirl avait un caractère bien trempé et une forte personnalité, dénotant d'une maturité en avance sur son âge. C'était tout ce qu'il fallait pour faire d'elle une grande héroïne dans le futur et je voulais y contribuer. Elle revint rapidement s'asseoir en face de moi, je lui offris un sourire joyeux lorsqu'elle redit mon nom. Décidément, je ne me lasserais jamais de l'entendre le prononcer, je devrais sans doute lui dire un jour que mon prénom en entier était Jason.

Si nous sortions d'ici en un seul morceau et victorieux, ce sera la première chose que je lui avouerais, décidai-je. Je pris quelques secondes pour trouver les meilleurs réponses à ses questions. En tant que Jay de Earth 2, j'aurais été incapable de trouver les mots justes, n'ayant que peu d'expérience dans le domaine super- héroïque. Fort heureusement, j'avais ce vieux Jay pour m'insuffler sa sagesse et sa compréhension. C'était dans ces moments- là que j'étais bien content d'avoir fusionné avec lui, bien que j'aurais préféré qu'il fut entier afin d'aller retrouver sa femme. Je plantai mes yeux dans les siens, une fois être certain de pouvoir répondre.

"C'est lié Kara: plus un humain a peur, plus il devient terrifiant. Et rien n'est plus terrifiant que l'inconnu, à part ce qu'on connaît mais qu'on ne maîtrise pas. Or, même si tu finis par devenir comme eux, tu resteras au-delà de leur contrôle, tu es un être libre après tout. Malheureusement, beaucoup de gens te voient comme une arme et le fait de ne pas pouvoir avoir une main mise sur ta liberté d'action les effraie au plus haut point. Tant que tu ne te soumettras pas à eux, ils te considéreront comme une menace. Mais crois- moi Kara, c'est pas la solution que d'abandonner ton coeur et ton esprit pour te faire accepter. C'est vrai qu'il existe des Zod et des Faora, mais toi tu es différente et si tu dois le prouver chaque jour, fais- le. Mais ne te laisse jamais voler ton libre- arbitre."

Après une réplique aussi longue, je me levai me servir un verre d'eau et le but devant la table à manger, faisant légèrement attendre Kara. De toute façon, je me doutais qu'elle aurait beaucoup à réfléchir de ce que je venais de lui dire, le choix de ce qu'elle voudrait devenir lui appartenait. Un jour, les humains ne lui laisseront peut- être plus le choix et alors, que fera -t- elle? Je revins vers elle et me rassis en face, retrouvant mon sourire, mes yeux dans les siens.

"Tu es justicière justement parce que tu as ce genre de question. Comment fait Kal- el? Il se bat pour lui- même, pas pour les autres. J'entends par là que chaque fois qu'il sauve une vie, c'est pour apaiser sa propre conscience, même si cette vie va ensuite le voir comme un monstre. Si un jour le monde entier le rejetait totalement, je doute qu'il le supporte aussi bien. Mais pour l'instant, tant qu'il y aura au moins une seule personne pour croire qu'il est bon, il continuera de se battre jusqu'à la mort. Et toi, tu dois trouver ta propre motivation, la raison de te donner à cette cause. Quel est le plus important: sauver des vies ou leur reconnaissance? Je suis sûr que de par le monde, beaucoup de gens croient en toi, ils t'encouragent silencieusement et même, prient pour toi auprès de leurs dieux. Ils t'aiment Kara, car tu es du côté du bien et des opprimés. Il y aura toujours quelqu'un pour te soutenir, j'en suis sûr."

Je posai ma main sur la sienne et la serrai doucement, affectueusement, glissant mes doigts sous les siens.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 21 Nov - 20:07
Un destin commun, fuir !
Ne va pas trop loin, Jay !


Malgré toutes les réticents à l'égard de Jay, Kara avoua lui faire tout de même confiance pour partir de cet endroit. La blonde n'avait pas trop le choix, elle devait absolument sortir de ce piège afin de retourner auprès des titans. A vrai dire, l'homme ne semblait pas méchant ni un traître, le duo avait pu partager certaines choses. Supergirl s'était même confié à lui à propos de certains soucis moraux, comme sa confiance envers les Terriens et comment Kal-El pouvait leur faire confiance ou de venir les aider. Sur le coup, la jeune adolescente se trouvait un peu bizarre au vu de son rôle en tant que justicière. Ces propos ressemblaient surtout à des questions que pourraient poser un Super -Vilain, c'était un peu choquant. Oui, Kara se choquait elle-même envers ses propres propos tenus devant Flash I. En tout cas, Jay était très sympa et rassurant comme individu et c'est sûr qu'une équipe à deux pourrait faire des ravages. La blondinette se souvint même que Superman et Barry Allen semblaient faire une équipe de choc, pour ainsi dire, elle doutait un peu sur le fait de faire équipe avec quelqu'un.

Assise à table, juste en face de Jay et après avoir mis la table pour dîner, la blonde dévoila sa peur actuelle. Le fait de ne pas croire en l'Homme était quelque chose d'ironique en tant que héros, mais avec ce kidnapping, elle avait commencé à douter. Kara avait besoin de compagnie, elle ne se sentait toujours pas trop à sa place parmi les Terriens malgré ses aventures sur cette planète. Supergirl était née sur Krypton et elle avait vécu là-bas pendant quelques années, bien plus que Kal-El. Sa planète natale lui manquait énormément, sa mère et son père aussi enfin tout le monde dont elle connaissait et qui n'était plus là à ses côtés. Vraiment, sa vie n'était pas des plus roses même si certains avaient sans doute connu pire qu'elle. Le fait d'avoir survécu à la destruction de sa planète et deux fois à l'anéantissement des siens, c'était très dur. Pourtant, Kara ne s'était jamais confié à qui ce soit pour vider son sac, ni même à Clark, son cousin. Aujourd'hui, la blonde se confiait juste un peu à un inconnu, peut-être par manque d'espoir ou une envie de parler de cette partie sombre de son coeur à quelqu'un. Une personne qu'elle ne connaissait pas trop, quelqu'un ne pouvant pas trop la juger sur son passé. Jay devait se dire des choses sur elle, mais il ne semblait pas être le genre de personne à l'ennuyer avec des tonnes de questions comme elle venait de faire.

Jay se mit à lui répondre à ses questions, il lui parla de beaucoup de choses à propos des humains et d'elle. Plus l'homme a peur et plus il devient terrifiant. Oui, la peur de l'inconnu n'était pas un secret et chaque être organique pouvant ressentir des sentiments connaissait le fait d'avoir peur. Tout le monde pouvait ressentir cela quand il ne connaissait pas et ne pas avoir le contrôle là-dessus. Kara était un être libre et rien de ce qui pouvait arriver, risquer de changer sa liberté. Les humains pouvaient la voir comme une arme à contrôler et à utiliser pour diverses utilisations alors que d'autres, ils la voyaient comme un salut, quelqu'un pouvant les sauver de tout. Une arme qui ne pouvait pas obtenir, ils avaient peur de ne pas avoir le contrôle alors Kara était une sorte de menace pour certains. Ne pas abandonne son coeur ni son âme pour se faire accepter, ne pas se laisser voler son libre-arbitre. Il existait des Zod ou des Faora pouvant nuire à l'image des Kryptonnien, mais il existait des Superman ou bien Supergirl pour faire tenir en équilibre la balance.

Concentrée sur tout ce qu'il avait dit, elle ne faisait pas attention à ce qu'il faisait pour le moment. Kara voyait les humains comme faible et menaçant à la fois, c'était plutôt bizarre. A vrai dire, ce qui la perturba le plus, c'était qu'elle était comme eux en quelque sorte. En ce moment, la peur l'avait un peu envahi et le désespoir l'empêchait de réfléchir correctement sur certains points. Revoilà Jay a l'assaut pour répondre à d'autres questions de la blonde. Kara l'écouta attentivement et savait qu'il y avait beaucoup de sagesse dans ses propos. Voilà comment il fait pour croire en eux, car certains Terriens croient en Superman et en sa bonté envers tout le monde. Pour certains, ils n'étaient pas une menace malgré ses pouvoirs. Kara pouvait sentir la main de Jay sur la sienne de manière affectueuse et sentit les doigts de ce dernier se glissaient entre les siens. Un peu trop concentrer sur ce qu'il venait de dire, la blonde ne faisait pas trop attention. Sa propre motivation, sa propre cause, Jay avait dit cela et ça perturba un peu Kara. Depuis son arrivée, elle n'avait fait que combattre et jamais, elle ne s'était reposé rien qu'un peu avant son entrée à l'université. Darkseid l'avait vu comme une arme, Brainiac comme un objet de collection et les Worldkiller comme un partenaire de destruction. Aucun d'eux ne l'avait vue comme une personne, Superman, Wonder Woman et Batman l'avaient vue comme une personne cherchant à s'adapter et à vivre sa vie.

La blonde sourit alors et regarda la main de Jay contre la sienne, d'après ce qu'elle avait à la télé, c'était un geste affectif destiné entre amoureux, hors ce n'était pas le cas pour eux. Kara chopa alors Jay par le col via la seule main de disponible et le tira vers elle. Supergirl se mit à lui donner un baiser contre ses lèvres avant de s'approcher de ses lèvres contre l'oreille droite de Flash avec un air plus sérieux.

« J'ai oublié de te mentionner une chose, Jay. Le Soleil rouge prive les Kryptonnien de leur pouvoir, mais moi, je suis plus forte que Kal-El et mon absorption d'énergie du soleil jaune est plus grande. » Dit-elle en murmurant à son oreille.

La blonde se mit à lui serrer les mains avec une force toujours supérieure à la moyenne. Kara ne chercha pas à lui briser la main, mais juste à lui faire mal afin de savoir qu'il ne devrait pas profiter de son état moral pour abuser de ses gestes. Elle reprit la conversation toujours en murmurant.

« Tu sais ce que ça veut dire ? J'ai encore un minimum de ma superforce, c'est ce qu'il me reste encore. Alors ne cherche pas à profiter mon état moral pour te permettre ce genre de chose, je ne suis pas encore digne d'entretenir ce genre de relation. »

Kara le lâcha et retourna s'asseoir normalement en reprenant un sourire assez banal, elle espéra que ce dernier avait compris qu'elle n'était pas une fille facile. La blonde regarda l'heure et se leva afin de retourner voir la cuisson du repas, elle se mit à stopper le gaz. Apparemment, c'était chaud, elle n'était pas un cordon bleu, mais la blondie espéra avoir fait de son mieux. Supergirl mit alors les plats sur la table sur les sous de plat afin de ne pas brûler la nappe. Sans dire aucun mot, elle servit son invité avant de se servir elle-même afin de pouvoir commencer à manger. Normalement, il y avait une prière avant de manger selon les séries télévisions qu'elle avait déjà vues, mais elle n'était pas pratiquante du christianisme pour le faire. Kara regarda son invité dans les yeux.

« J'espère que tu as apprécié ? Car c'était la dernière fois que je fais ça...En espérant que tu gardes ça pour toi, Jay. » Dit-elle d'un air un peu gêner.

Kara se mit à manger tranquillement et se mit à penser au peu d'amis qu'elle avait et qui était dehors.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Nov - 11:50
Soudain, le regard de Kara changea... Quelque chose n'allait pas, mais quoi? Pas le temps de formuler cette question qu'elle m'attrape par le col, brutalement.

"Wow! Calme- toi petite!"

J'avais dit "petite" de manière incontrôlée, comme si sous le coup de l'émotion, Old Jay avait parlé. Elle colla ensuite sa bouche contre la mienne, forçant mes lèvres comme j'avais forcé sa main, pour me donner un baiser. J'en restais sans voix, les yeux grands ouverts. Non ce n'était pas désagréable, c'était même super bon, mais cette situation... Sa réaction... ça ne présageait rien de bon. Ce fut assez bref, la Kryptonienne s'interrompit et serra ma main à m'en faire mal. Pour une adolescente redevenue humaine, elle était plutôt forte. Ce qu'elle chuchota à mon oreille me fit comprendre qu'elle n'était pas aussi faible qu'on pourrait le penser, tout du moins, pour l'instant. Je n'aurais jamais cru qu'un simple geste d'affection la mettrait dans un tel état, je n'aurais pas dû oublier que j'étais en face d'une fille impulsive.

"Aïe... Je ne voulais pas profiter de toi, je suis désolé!"

Elle me relâcha finalement, me faisant lâcher un soupire de soulagement. Une fille de caractère... J'étais loin du compte! En tout cas, maintenant, je réfléchirai à deux ou trois fois avant de la toucher! Les Kryptoniens étaient tous aussi coincés et stricte que Superman? On dirait bien. Je massais ma main en posant ma tête sur la table, n'ayant plus du tout envie de parler. Je relevai la tête en voyant le plat être posé devant mes yeux, oubliant totalement la douleur. J'attaquai directement le plat avec gourmandise.

"Le *mâche* garder pour *mâche* moi? *avale* Oui pas de soucis! *mâche* C'est *mâche* super bon! *avale*"

Ma vitesse était telle qu'on se demanderait si moi aussi je n'avais pas gardé une partie de mon pouvoir, mais ce n'était pas le cas. Je fus étonné de voir Kara si gênée, n'avait- elle jamais cuisiné auparavant?

"Pourquoi la dernière fois, au fait? C'est super bon, tu devrais faire ça plus souvent plutôt, je suis sûr que tes amis apprécieraient! Je devrais pas être le seul à en profiter, non?"

Je me servis un verre d'eau et en bus la moitié, avant de reprendre. Oui, ce n'était pas de super qualité, mais c'était bien assez bon pour que ça me plaise. J'étais sûr qu'avec un peu de pratique, sa cuisine deviendrait parfaite et elle serait alors Supercook. En quelques minutes, mon assiette était vide, nettoyée à un point qu'elle semblait être passée par un lave- vaisselle et prête à une réutilisation immédiate.

"Merci pour ce repas!"

Dis- je avec un grand sourire satisfait. J'étais maintenant prêt à combattre les méchants. Je repris toute la vaisselle présent sur la table et allai la laver avant que Kara ne me l'interdise. Une fois avoir terminé mon travail, je me tournai vers la jeune fille.

"Maintenant, qu'est- ce qu'on fait pour s'occuper dans une ferme? Et tu peux me montrer à quel point tu es forte? ça pourrait se révéler intéressant..."

... Pour mon plan. C'était un bonus non négligeable vue ce que la blonde devrait faire pour nous sortir de notre immense cellule. Un peu de force en plus ne serait pas superflue, bien au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 18:15
Reprendre les choses en mains !
Une vie de ferme !


Kara avait bien fait comprendre à Jay de ne plus tenter quoi ce soit envers elle. La blonde n'était pas très calée pour le moment dans le comportement humain, mais elle n'était pas si stupide que cela. L'homme avait cherché à la rassurer, Supergirl lui était reconnaissant pour ses belles paroles, mais c'était tout. Elle n'était pas le genre de fille facile qu'on pouvait attendrir si aisément. De plus, la Kryptonnienne avait encore un peu de sa super force afin de se défendre correctement au corps-à-corps. En tout cas, la blonde avait montré qu'elle n'était pas du genre à se laisser embobiner par le premier venu. Elle espérait que Jay avait compris qu'il ne devait pas le refaire au risque et péril à la prochaine tentative désespérer. En tout cas, l'homme s'était excusé et prétendait ne pas vouloir profiter d'elle, pour cette fois, elle allait le croire. D'un coup, elle se demandait pourquoi l'avoir embrassé stupidement au lieu de le cogner comme elle avait l'habitude de faire. C'était un peu bizarre, mais maintenant qu'elle avait bien réfléchi à propos de cela, elle n'allait plus essayer des trucs de ce genre. Une chose qu'elle demanda à Jay de garder pour lui et ne rien dire à personne.

Malheureusement, ce type semblait pas aussi futé qu'elle aurait espéré et intellectuellement, il semblait bien limiter. Évidemment qu'elle ne parlait pas de sa cuisine, mais du baiser qui était totalement une erreur. Franchement, Kara avait eu un espoir de pouvoir sortir d'ici grâce à Jay, mais c'était une fausse lueur d'une éventuelle liberté. La blonde continua tout de même de manger sans rien lui dire, elle attendra un peu plus tard pour le lui rappeler et correctement cette fois-ci afin qu'il sache de quoi elle parlait. À vrai dire, Supergirl n'avait jamais eu l'occasion de réellement cuisiné voire jamais. La jeune étudiante avait juste eu la chance d'avoir une capacité cognitive très développée et de retenir très facilement ainsi que d'apprendre très vite. Aujourd'hui, c'était la première fois qu'elle faisait à manger pour quelqu'un et un vrai dîner, non quelque chose de rapide à faire. Par contre, il semblait avoir apprécié la cuisine de la jeune femme vu qu'il avait vite fini son assiette. Ce n'était pas encore parfait, mais c'était déjà mieux que la première fois où elle avait failli vomir son propre plat. La blonde termina alors son assiette peu de temps après Jay et soupira en se frottant le ventre pour avoir bien mangé.

D'un grand sourire, Jay la remercia pour ce repas avec un air satisfait et cela la rendait bien heureuse. Cependant, Kara cacha un peu sa joie à cause de ce qui s'était passé avant et la regarda dans les yeux.

« De rien, c'est tout à fait naturel. Je n'allais pas te laisser me regarder manger. »

Soudain, Jay prit toute la vaisselle sur la table et se mit à travailler enfin à laver tout ceci avant que Kara ne puisse dire quoi ce soit. La blonde n'aimait pas que ses invités fassent ce genre de tâche à sa place, car c'était incorrect de sa part. La jeune étudiante le laissa tout de même faire, il était motivé et déterminé à la faire sans son aide. Pendant qu'il faisait la vaisselle, la blonde était en train de lire un magazine afin de faire passer le temps. Quand il a eu fini, il retourna la voir et Kara se demanda ce qu'il voulait encore. Supergirl n'avait rien d'autre à faire pour l'occuper et elle irait bien faire une sieste. Quel drôle de personne qu'était Garrick en demandant à Kara de comment on s'occuper dans une ferme. La kryptonnienne avait vécu un peu chez les Kent avant d'aller à l'université, la seule chose qu'elle faisait, c'était d'apprendre et aider Martha. De plus, il voulait savoir à quel point elle était forte. Qu'est-ce qu'elle pourrait lui montrer exactement ? Les animaux n'avaient pas besoin d'être sortis, elle s'était déjà occupé des vaches pour leur lait et d'autre trucs à faire. Kara se leva et regarda dehors depuis l'une des fenêtres de sa maison.

« Hum...Tu me poses une colle là...» Kara se mit à réfléchir. « Bon, suis-moi ! Je viens de me rappeler que je devais faire un truc même si ça fait longtemps que je n'ai pas eu à le faire. »

Après avoir demandé à Jay de la suivre, Kara sortit alors dehors et leva la tête vers le ciel. Ce maudit soleil rouge l'empêchait de s'échapper de cette prison et d'utiliser ses pouvoirs, elle avait vraiment la poisse. Ceci dit, la blonde avait tout de même gardé sa super force à 50% de sa puissance brute, c'était déjà ça. La jeune justicière alla en compagnie de son allié vers la grange, elle allait devoir jouer les mécaniciennes. Il y avait un vieux tracteur qui semblait ne plus être en service, en état plutôt, mais elle allait devoir s'en occuper. Jay devait sans doute la regarder et autant lui montrer ce qu'elle avait encore dans les manches comme atout. Prenant une boîte à outils, elle la posa assez près de l'engin. En ayant un peu de mal, la jeune femme souleva le tracteur pour le mettre sur le côté gauche et regarder en dessous. Elle avait déjà tenté de le réparer, mais il fallait aller en dessous pour débuter les réparations. De là, Kara se mit à travailler sérieusement et en étant concentré.

« Il n'y a pas grand chose à faire, je ne suis pas une bonne mécanicienne malgré mes connaissances supérieurs dans la technologie vu que mon peuple était bien en avance sur vous. Jay, est-ce que tu t'y connais en mécanique ? Si oui, j'aimerai bien un coup de main. » Demanda Kara avec honnêteté.

Supergirl s'arrêta et se tourna vers lui avec un petit sourire.

« Si tu acceptes, je te ferai encore à manger ou tout ce que tu voudras »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 9:57
Décidément, j'étais super nul avec les femmes. Malgré ma réponse se voulant encourageante, Kara semblait encore plus contrariée qu'avant... Comme si j'avais dit quelque chose de mal. Rien d'étonnant que Joan m'ait laissé tomber comme une vieille chaussette après nos études. Pire que ça, je n'avais pas vu venir ses paroles aussi cruelles que blessantes à son départ précipité. Après tout, j'aurais du remarquer qu'elle n'était sortie avec moi à la fac que pour s'amuser, d'après ce qu'elle avait dit. Et moi, naïf n'avait rien vu venir. Du jour au lendemain, elle m'avait traité d'impasse et s'était cassée de notre ville natale. A l'époque, son comportement m'avait paru insensé, mais maintenant que j'étais en tête à tête avec une autre fille, je me rendais compte du mec minable que j'étais. Au lieu de m'apitoyer, je décidai d'utiliser cette occasion pour changer, devenir meilleur, en m'exerçant sur la gentille Kryptonienne violente. Bien qu'elle répondit ne pouvoir accéder à ma requête, une idée soudaine lui fit m'ordonner de la suivre dehors. J'exécutai sans poser de questions, j'étais en mode gentleman galant. Nous nous dirigions vers la porte, je tentais de m'y précipiter avant elle pour lui ouvrir la porte, mais je trébuchai sur un tapi et tombai brutalement. Fort heureusement, l'adolescente était déjà dehors, donc elle n'avait rien entendu ni rien vu. L'humiliation que ça aurait été, sérieux...

"Attends- moi, j'arrive!"

Je me relevai rapidement et me jetai dehors. Si j'avais eu ma super vitesse, cette gaffe débile ne serait pas arrivée... Non, ce n'était pas le moment de se plaindre, ce n'était que le début. Il y aurait bien une occasion de briller un moment ou un autre. Je me remis à examiner les alentours avec admiration, c'était vraiment beau comme endroit, il y avait de grands espaces pour courir en plus. J'emboîtais toutefois le pas à Supergirl quand elle prit la direction de la grange. Une fois à l'intérieur, elle souleva un tracteur comme si c'était un jouet pour enfant et le retourna sur le côté, pour l'examiner. Si elle était vraiment capable d'une telle prouesse malgré ce soleil rouge, on aurait vraiment rien à craindre pour la suite des opérations! Il suffirait de lui rendre son invulnérabilité pour qu'elle réussisse à nous sortir de cette prison. Moi qui avais peur d'avoir juste assez pour lui rendre de la force, j'étais totalement rassuré. Je voulais m'avancer pour l'aider, mais son expression dénotait d'une concentration qu'il serait dangereux pour ma santé de déranger... Que faire? Finalement, je m'avançais pour lui dire que j'allais l'aider, mais Kara se remit à parler, m'arrêtant sur place le coeur battant la chamade, de peur.

Pourquoi je stressais autant? Ou plutôt, aurais- je du être comme ça depuis le début, au lieu d'être détendu à notre première rencontre? J'avais l'impression de marcher sur du verre, c'était épuisant. Je lui répondis avec un grand sourire:

"Oui je m'y connais! ça se voit pas, mais j'ai un master en génie mécanique! Mais quand tu dis tout ce que je veux, tu veux dire comme le baiser de tout à l'heure? C'est pas que j'ai pas aimé, mais tu m'as quand même broyé la main juste après, je sais pas si c'est inclus à chaque fois, mais je préfère éviter..."

Elle devait être impressionnée maintenant, par mon diplôme. J'allais me placer à côté d'elle et observer la structure interne. Quelques pièces à changer et du dégraissage à faire, sinon, il n'y avait rien de bien grave en réalité. Rien d'irréparable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 3 Déc - 18:25
Amitié
Ne plus se montrer dure envers les autres


Une petite sortie hors de la maison ne leur ferait pas du mal à vrai dire, Kara devait s'occuper un peu de la ferme. En fait, la blonde n'en avait pas réellement envie sachant fort bien que ce n'était pas la véritable habitation des Kent. Un vieux tracteur à réparer, ça pourrait faire passer le temps et surtout à se sentir mieux. La kryptonnienne n'était pas vraiment douée en mécanique et elle n'en avait jamais fait la pratique, cela allait être compliqué. L'étudiante avait pu lire pas mal de livres sur la mécanique depuis qu'elle était dans cette prison, la théorie était facile à comprendre. Par contre, la pratique allait être d'un tout autre niveau. Ses capacités cognitives très développé n'allaient pas l'aider en ayant jamais vu qui ce soit faire des réparations sur un véhicule. Supergirl avait surtout l'habitude de s'occuper de technologie de son peuple, mais celui des Terriens. C'était différent et ça paraissait moins compliqué, mais sans observation, c'était tout autre. En tout cas, la jeune adolescente allait faire de son mieux pour y arriver.

Aujourd'hui, elle n'était plus toute seule dans cette grande prison et elle avait un invité qui pourrait se rendre utile. Jay est un Flash de son époque ou plutôt le Jay Garrick de son époque ayant transféré sa mémoire ou autres dans son corps plus jeune venant du passé. C'était une histoire plutôt difficile à comprendre et à croire, mais Kara lui faisait confiance. Depuis qu'il était venu dans cette prison, Supergirl s'était montré plutôt froide envers lui. L'homme était plutôt gentil et attentionné même s'il avait tenté une approche pour la séduire. Après tout, c'était dans la nature d'un homme de faire ce genre de geste et elle ne pouvait pas trop lui en vouloir. Dans la grange en sa compagnie, la jeune blonde tenta de réparer ce vieux machin. Cependant, Kara avait du mal à y arriver en ayant jamais eu l'occasion de bricoler dans cette spécialisation. Par contre, la kryptonnienne se demandait si Jay ne s'y connaissait pas en mécanique et s'il allait être utile au lieu de rester derrière elle. Kara allait alors le lui demander pour le savoir, mais en le regardant, il semblait assez bizarre. Pour le mettre à l'aise, elle lui sourit et lui proposa de faire ce qu'il souhaitait en échange même à manger.

Sa réponse était étonnante et en même temps, ennuyante envers la blonde en se faisant passer pour une méchante. Il n'avait pas du tout tort, elle l'avait embrassé et en retour, elle lui avait fait mal à la main pour lui faire comprendre certaines choses. Kara savait qu'elle n'aurait pas dû faire cela et qu'il y avait un autre moyen de s'exprimer autre que par la violence. À présent, il semblerait que Jay la craint un peu ou beaucoup, la blonde ne le savait pas vraiment. C'était de sa faute et elle le regretta amèrement d'avoir eu un comportement si froid envers lui. Après tout, depuis qu'ils se sont rencontré, Garrick s'était montré très gentil envers Kara. Il se mit à s'occuper du tracteur, Supergirl le laissa faire sans intervenir, elle se sentait mal à propos de tout cela. Elle avait un sale caractère, mais la blonde savait reconnaître ses erreurs en prenant du recul. Posant sa main sur l'épaule droite de Jay, Supergirl s'adressa à lui d'une voix un peu triste et gênée à la fois.

« Jay...Je suis sincèrement désolée d'avoir été si froide avec toi alors que tu te montres si gentil avec moi. Je m'en veux de t'avoir fait mal, tu as le droit de me taper si tu veux, je le mérite. » Elle baissa la tête. « C'est parce que j'ai peur et...que je veux partir d'ici. Jay, je veux être ton amie ! »

Kara l'enlaça tendrement et se sentait un peu soulagée de s'être confié à lui, elle ne voulait pas qu'il ait peur d'elle. C'était une gentille fille et habituellement douce envers ceux qui ne lui voulaient pas de mal. Tout ceci la stresser et la peur n'aidait pas à avoir la totalité d'un esprit lucide, elle allait devoir prendre quelques jours de vacances après être sorti d'ici pour retrouver le moral. De plus, elle voulait revoir Stephanie qui lui manquait beaucoup, son amie Batgirl. Sa présence lui manquait beaucoup, mais celle de Jay la rassurait quand même. L'homme était un peu dragueur, mais il était loin d'être méchant, ça se voyait sur son visage. La jeune femme lui sourit et le regarda faire son boulot.

« J'ai encore tellement de choses à apprendre. Dis Jay, tu pourras m'apprendre la mécanique ? Et puis...je dois t'avouer quelque chose de personnellement, je ne m'y connais pas trop en relation humaine surtout par rapport à être amoureuse, c'est quelque chose que je n'ai jamais connu même si Krypton. J'aimerais apprendre à connaître les humains et les comprendre pour mieux m'intégrer. Je ne veux pas embêter Superman ou Wonder Woman avec cela, ils ont mieux à faire que de s'occuper de moi. » Elle détourne les yeux. « Excuse-moi si je t'embête avec tout ceci, en restant seule ici depuis quelques jours, je me pose pas mal de question. Avant tout, j'aimerai partir d'ici et qu'on puisse tous les deux, apprendre à mieux se connaître, ça te dit ? »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 17:34
Si un jour m'avait dit que l'on me contacterai personnellement pour aider un groupe tel que la JSA, mais le fait est que si la mission est juste, son exécution comporte un taux de risque peut être bien trop élever pour un jeune héros comme moi.
Si Stargirl a ut tous le temps de se faire une vrai nom en tant que combattante pour ce qui est juste, moi... je n'ais pas vraiment ce genre de trophée a mon actif.

Enfin le préparation et le maître mot a toutes les opération réussit et quand il faut entrer dans un lieu assez confiner et sécuriser pour retenir contre leurs gré, Supergirl et Flash... cela signifie qu'il me faudra plus que mes connaissances et de la chances pour entrer les faire sortir, mais j'ai un avantage que les deux autres n'ont pas actuellement, un atelier qui me permettra de fabriquer quelque chose pour cela.

Je passais donc la majeur partie de la journée dans mon atelier récupérant des composante et je fabriquer une petite batterie d'objet plus utile les uns que les autre pour entrer dans un endroit comme le QG de la D.E.O.
L'avantage d'avoir été pendant toutes mon enfance dans une école militaire a vivre parmi eux, c'est que je sais exactement comment chacun de ces hommes vont penser en cas d'attaque, les divers protocoles communs et les méthodes contre des tactique de guérilla.

Aussi le mieux est de partie en Blitzkrieg, comme dise les Allemand, on va frapper fort, une fois, asseoir une domination du terrain brutale et implacable et ensuite aller directement a l'objectif tel une ombre, non pas qu'ils se diront que la menace est partie, mais ils seront bien trop occuper a comprendre ce qu'il se passe.

Du moins avec cet optique que je prends la Star-Rocker Racer et quitte Blue Valley et me dirige vers New-York, au coordonner que ma donner Batwoman.
Durant le vol, je vérifie une dernière fois mon matériel, je n'ais ps de gilet pare-balle donc il me faudra être d'autant plus prudent car il va surement y avoir plus que de l'arme de poing en face.

New-York, une ville américaine dans tous sa splendeur et aussi ce qu'elle fait de pire, les quartiers avec des gens qui ont tous qui tranche de ceux ou il gens ont du mal a vivre, je me demande si je passerai pas voir Stuff après cette mission, cela me ferai plaisir de le voir, mais pour l'heure le soir tombe et je vais devoir me dépêcher.

J'arrive a la bonne adresse, un immeuble qui pourrait être n'importe quel immeuble de bureau, dommage qu'il contienne une organisation qui a un but louable mais des méthodes qui le sont moins.
Le Star-Rocket Passe au dessus de l'immeuble, mais je sais que je suis déjà grille, mais ce n'est pas important, je ne cherche pas a être discret, je suis en tenue de Stripesy avec le drapeau me recouvrant le haut du visage.
Je lâche un premier objet depuis la voiture qui tombe et une qu'il touche le sol relâche une onde I.E.M.
Cela neutralisera une première couche de leurs fonctionnalité, la voiture fonce ensuite vers les vitre de l'immeuble sur lequel je lance autre objet qui libéré une vibration a l'impacte qui brise le verre, ce dernier aurai certainement résister au choc sans aucun problème, mais pas a la vibration a la bonne fréquence... il y a des forces comme cela...

La Star-Rocket me dépose a l’étage ou des gens sont en train de s'enfuir, surement des gratte papier, mais en soit pas de blesser, du moins pour l'instant car je peux déjà entendre les pas en rythme des hommes armées qui viennent défendre ce lieu.
A peine ouvre t'il la porte qu'ils sont accueillit par un flash de lumière aveuglant et que le premier d'entre eux se prend un jeune homme a pleine vitesse dans le torse les deux pieds vers l'avant en un drop kick que le propulse vers l’arrière le faisant rentrer dans ses congénère qui eurent vite fait de se faire maîtriser puis désarmer, me permettant de récupérer une arme de poing que j'utilise deux fois, touchant le genoux d'un des agents et l’épaule du suivant.

Pas le temps de jouer avec eux, je lâche un autre objet au sol, puis me remet a courir tandis qu'une mousse envahit le couloir, paralysant ceux qui sont pris dedans et je cours en direction de l'ascenseur, ce que je chercher a atteindre est en sous-sol je pose un autre objet sur la porte métallique et le magnétisme fait le reste, les portes s'ouvre.
, un dernier regards mon équipement qui s'amenuise a vu d’œil mais vu comme c'est partie je n'aurais plus rien a part le paquet que l'on m'a confier pour les prisonnier d'ici a ce que j'y arrive.

La porte est ouverte et saute dans l'ouverture et m'accroche au câble qui gère l'un des ascenseurs, d'abord avec les mains ensuite avec un mousqueton puis tire sur le câble voisin qui gère le poids, le tout commence a descendre vraiment rapidement, mais je suis fermement accrocher et ma chute s’arrêtera bien avant le sol vu que l'ascenseur est bien en dessous de moi.

Je descends ainsi longtemps et finalement les frein d'urgence se mettent en marche et l’ascenseur arrive en bas calmement, dernier étage tous le monde descend.
Le mousqueton se détache et je continue a descendre le long du câble de métal, une fois sur le toit de l'ascenseur j'ouvre la trappe et utilise mon dernier objet pour ouvrir cette dernière porte qui me donne accès a l'endroit que je vise depuis le début.

Une grande salle et apparemment ce que je suis venue chercher se trouve derrière l'imposante porte blindée et je n'ai plus rien pour ouvrir des portes, c'est le problème avec les objet jetables, cela ne s'utilise qu'une seule fois.
Un bruit sur la droite attira mon attention, contrairement ce que je pensais, je ne suis pas seul ici et un homme fit son apparition, pointant sur moi une arme a feu, je plonge a couvert et compte le nombre de tir, lorsque le septième coup de feu et tire, je me redresse rapidement et lui lance l'arme que j'avait récupérer plus haut, il se le pris en plein torse au niveau du plexus solaire, je bondis a nouveau pour courir dans sa direction, lui arrivant dessus le genoux en premier pour le frapper et dans mon élan le saisir et l'amener au sol tout en lui faisant un étranglement.

Je n'ais pas le temps de jouer, comment on ouvre cela ?

Entre les gargouillis et les râles de plaintes il me donna un code, je le relevait et le traîna avec moi jusqu’à la console afin qu'il le note lui même, hors de question d'entrer en contact avec ne serais-ce qu'un seul bouton de ce lieu.

Il s’exécuta et la porte s'ouvrit, un coup bien placer l'envoya dormir tendis que je pris le paquet que l'on m'a donner pour le lancer dans l'ouverture de la porte.

Et voila, désole d'avoir été si long !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 4 Déc - 18:12
Alors que je travaillais sur les pièces, je sentis la main de Supergirl se poser sur mon épaule, tournant mon visage vers elle. Elle avait l'air triste et gênée, qu'est- ce que j'avais encore fait? Non, c'était bien pire que ça, elle devrait plutôt m'en coller une. Son changement de comportement me laissait perplexe. Je perdis lentement mon air dubitatif en l'écoutant, elle était sincère.

"Je ne vais pas te frapper, Superman me réduirait en bouilli! En plus, t'as rien fait de mal, c'est moi le fautif. Je m'excuse vraiment, je suis content que tu veuilles quand même qu'on soit ami. On est deux dans cette galère après tout et deux super- héros."

La suite fut plutôt surprenante, puisque Kara me prit dans ses bras, me délivrant une intense chaleur qui se dissipait doucement en me faisant beaucoup de bien. J'avais fini par oublier ce que ça faisait de recevoir un câlin, ça devait faire plusieurs mois que je n'en avais pas eu. Je me tournai totalement vers elle pour l'enlacer aussi, souriant doucement. Elle devait sentir mes battements de coeur accélérer, c'était ma joie d'être retombé sous ses bonnes grâces. Ce serait vraiment problématique si, lors de notre fuite, nous devions nous montrer froids et distants. La confiance serait nécessaire. Et puis surtout, je l'aimais bien cette fille, il y avait aucune raison qu'on ne s'entende pas bien. Nous nous détachâmes quand le moment fut passé et parlâmes de nos projets, notamment Kara voulait de l'aide pour apprendre la mécanique. Sa soif de connaissance était motivante pour moi, je n'hésitais pas à accepter de lui apprendre la mécanique.

"Et ne t'en fais pas, tu me déranges pas du tout. Bien sûr que je veux mieux te connaître, tu connais la JSA? Tu pourrais nous rej... Ecoute, t'entends ce bruit? On dirait la porte!"

Je me précipitais vers la sortie avec un grand sourire aux lèvres, c'était déjà l'heure! Le temps était passé tellement vite que je ne m'en étais pas rendu compte. La Kryptonienne devait me suivre juste derrière et voir comme moi les portes s'écarter pour laisser apparaître un gars plus jeune que moi, vraiment trop jeune pour ce genre de mission.

"C'est toi qu'elle a choisi!? C'est une blague!? Rien de cassé au moins? La partie difficile ne commence que maintenant!"

Oui, car avec cette intrusion, toutes les forces de l'organisation seront mobilisées pour nous arrêter. J'avais peur que cet humain ordinaire ne flanche, alors qu'on était à la moitié de la mission. Sans compter ma mission personnelle qui allait demander une certaine subtilité. Malgré tout, j'acceptai le paquet avec gratitude.

"Au fait, je suis Flash et voici Supergirl, qui es- tu?"

J'ouvris le paquet pour prendre un bracelet que je donnai à Kara.

"Ce bracelet a été fait sur le modèle de celui qui restreignait les pouvoirs de Chris Kent en émettant des radiations semblables au soleil rouge, modifié pour émettre celles du soleil jaune maintenant. Cadeau de Superman. Tu peux briser mon bracelet maintenant s'il te plaît? Tu en es largement capable."

Je me tournai ensuite vers Mike.

"L'ascenseur est encore utilisable? Si oui, je te propose de le prendre avant les agents de D.E.U.S., sinon on va devoir compter sur Supergirl pour nous emmener là- haut..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 7 Déc - 16:31
Un destin commun, la liberté !
Libérée, délivrée !


Kara s'était encore confié à Jay, mais elle le lui devait plutôt bien. La blonde s'était montrée plutôt froide envers lui et elle le lui avait fait mal alors qu'il n'avait rien fait de grave. Un geste plutôt déplacé ? Cela pouvait arriver à n'importe qui, homme comme femme, du coup, elle s'était excusé pour tout ceci. Elle lui avait même demandé de lui mettre un coup pendant qu'elle pouvait encore sentir un coup de poing venant d'un humain. Après tout, Kara méritait une certaine punition pour avoir utilisé le peu de sa super force contre Garrick pour lui faire mal. La force pour punir la force, c'était tout ce qu'elle avait demandé pour être quitte et passer à autre chose. Cependant, Flash I ne semblait pas du même avis que la blonde. Ce dernier n'acceptait pas du tout le fait de la frapper pour lui rendre la même douleur. De plus, il avait peur que Superman le mette en bouilli s'il levait la main sur sa cousine. Or, Man of Steel n'était pas là et il ne sera jamais au courant de ce geste qu'elle avait bien mérité. Jay restait un homme plutôt galant ne voulant pas frapper une fille, malgré les faits. Il se sentait fautif pour avoir tenté une approche plutôt inappropriée au vu de leur situation. Jay était content qu'ils étaient finalement amis et cette histoire allait être du passé à présent.

Une certaine tendresse venait de Kara, elle venait d'enlacer cet homme et se délivra à lui en lui parlant de certaines choses qui la dérangeaient. Une envie de se sentir vraiment intégrée dans ce monde, connaître certains sentiments et d'autre chose. Évidemment, elle avait une pensée pour Stephanie Brown dont elle ressentait quelque chose d'étrange à son égard, mais ce n'était pas négatif. En plus de cela, la blonde aimerait en apprendre un peu plus sur la mécanique des Terriens en ayant déjà une bonne connaissance de ceux de Krypton. C'était plaisant comme réponse, Kara ne semblait pas du tout déranger Jay avec ses questions. Un moment, il lui parla de la JSA avant de coupé court à une possibilité de proposition au vu du début de phrase. Un bruit semblait l'interrompre et effectivement, il y avait un drôle de son et ça provenait de la porte. L'homme se précipita vers la porte, Supergirl le suivit également en courant afin de savoir ce qui se tramait. Une chose était sûre, elle avait pu apercevoir un sourire sur son visage. La porte s'était ouverte et il y avait un jeune homme qui était là, apparemment, Jay semblait le connaître et c'était bon signe.

Kara s'arrêta derrière Jay et les laissa parler rapidement, elle ne vit personne d'autre que le jeune homme. Apparemment, c'était le moment de prendre la fuite et de retrouver la liberté, ce n'était pas trop tôt. Garrick était donc venu dans cette prison pour faire évader la blondinette, mais il y avait quelque chose derrière quand ils seront sortie de ces lieux. Jay se présenta et en fit de même avec Kara sans qu'elle ait pu le faire elle-même, la blonde répondit juste d'un simple mot.

« Hey ! »

Regardant autour d'elle, Kara se fit interrompre par Jay qui lui donna un bracelet. Selon lui, ce bracelet ressemblait à celui que portait Chris Kent avec des radiations du soleil rouge pour limiter ses pouvoirs. Cependant, celui de Kara était différent, ce n'était pas celui du soleil rouge, mais du jaune. Supergirl allait finalement pouvoir récupérer ses pouvoirs à leur totalité et maximum, la fuite allait être plus simple. C'était un cadeau de son cousin, c'était vraiment plaisant de savoir cela et surtout rassurant qu'elle n'avait pas été oublié par Kal. Désormais, elle était capable de se venger, mais avant tout, elle brisa aisément le bracelet de Jay. Il était maintenant capable d'utiliser sa super vitesse pour fuir de cet Enfer. Prendre l'ascenseur ? Ce n'était pas vraiment utile, Kara sentit que sa force était revenu à son presque top niveau. La blonde avait récupéré environ 80% de ses capacités Kryptonnienne, c'était juste assez pour sortir de ce trou. La blonde ne perdit pas le temps et chopa les deux garçons. Avançant dans l'ascenseur, elle détruisit le plafond et se mit à voler jusqu'en haut en leur compagnie, tout en les tenants. Détruisant la porte, elle sortit de ce tunnel et les déposa au sol.

« Bien, on est finalement en haut...Je ne connais cependant pas la sortie, alors, je vais vous suivre. En cas de pépin, laisser moi faire, ok ! J'ai besoin de me défouler ! » Dit-elle en se faisant craquer ses doigts avec un air méchant.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 8 Déc - 19:55
Arriver jusque la fut probablement mon premier fait d'arme a tous les niveaux, il ma fallut réfléchir et me préparer en un temps vachement restreint pour une opération de ce genre, j'ai affronter des gens qui comme moi s’entraîne depuis toujours et je ne dois ma réussite qu'a l'effet de surprise et, il faut le dire, de la chance.
Et maintenant que l’adrénaline retombe je commence a sentir la douleur dans mes bras, mes jambes et toutes les partie de mon corps sur lesquels j'ai du faire des efforts violent et court.

Je sais d’expérience que entrer et sortir sont deux choses complètement différente, mais je dois avouer que n’être qu'une "blague" du point de vue de Flash fait probablement bien plus mal que d'avoir du  combattre et me suspendre durant un temps qui me sembla infini le long d'un câble.

Bref mes yeux sous la fente du drapeau que je porte sur le haut du visage en bandana doit probablement cacher mon mécontentement d'un tel accueil.
Mais ils sembleraient qu'ils apprécie le geste et au moins de se présenter, c'est bien de voir que certaines coutume reste respecter même dans ce genre de situation.

Je suis Stripesy, le sidekick de Stargirl

Je ne poursuivit pas plus, après tout il n'y avais rien a ajouter, ce n'est pas comme si j'avais une grande carrière derrière moi et puis pendant que Supergirl et Flash s’équipe pour l'un et vire ses entraves pour l'autre je m'occupais de regarder ce qu'il me reste comme matériel.
Autant dire pas grand chose, j'ai tout donner pour arriver la, je vais donc devoir me reposer sur des choses un peu moins propre, mais qui fonctionne bien.
Un petit détour auprès du corps inconscient du concierge et je récupère les deux armes de poing ainsi qu'un chargeur de sept balles.

La vois de Flash interpelle a nouveau et je les rejoins aussi bien pour répondre que pour voir ce qu'il nous reste a faire.

Les ascenseurs sont H.S par contre ils ont déjà du récupérer leurs système de surveilla..AAAAANCE !!!

Oui Supergirl qui vous saisit pour se lancer a pleine vitesse en vol, c'est tout sauf rassurant et pratique, aussi a peine sur le sol je m'accroupis, afin de reprendre rapidement mon équilibre et surtout je garde un œil sur les deux direction qui nous sont propose, mais j'ai dans l’idée que la Kryptonienne nous a amener au dernier étage.
Bien nous avons plus qu'a redescendre et détruire ce qui doit l’être sur notre passage, mais ce changement brutale de position nous donne au moins l'avantage qu'il seront moins nombreux a nous tomber dessus d'ici les trois prochaine minutes.

Un coup d’œil a la stripe-watch me confirmant qu'il y a toute une troupe d'agent autours du véhicule se méfiant de ce dernier... il font bien.

Bien, on a trois minutes pour se mettre d'accord sur ce que l'on fait, pour ma part on m'a juste demander de vous donner le paquet, si il y a un second objectif, c'est maintenant.

Je me tourne vers les deux super et leurs accorde un sourire, après tous je sens que la suite sera intéressante a regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 9 Déc - 19:21
Une fois débarrassé de l'entrave de mes pouvoirs, je ressens de nouveau la speedforce couler en moi. C'était plus électrique que liquide, mais je me comprends. Je commençai par me craquer les os de chaque articulation, avant que Supergirl ne nous emporte à travers le chemin vertical servant normalement à la montée et la descente de l'ascenseur. Elle semblait n'avoir jamais perdu ses pouvoirs, détruisant des murs comme personne. Pour tout dire, Superman avait failli venir lui- même la chercher, avant que je ne le persuade de faire confiance à la Justice Society. On en était pas à notre premier sauvetage, après tout. Et puis, c'était une histoire plutôt personnelle pour Batwoman, inutile d'impliquer des éléments extérieurs qui risqueraient de donner un goût plus amère qu'autre chose à ce retour de bâton bien mérité. N'ayant pas mon aura protecteur (puisque je ne courais pas), je pris une grande inspiration et bloquai l'inspiration le temps du déplacement jusqu’à arriver tout en haut du bâtiment principal. Sans le vouloir, Kara nous avait mené au bon étage: le tout dernier. Celui où se trouvait ce que la mission secondaire demandait.

"En effet Strip... Strip teas... Strip. Le mot secondaire n'est même pas assez fort pour le décrire: c'est l'objetif même de cette attaque de l'intérieur. On doit faire couler cette organisation de malheur, tous les trois."

Je tendis la main pour la poser sur l'épaule de Supergirl, afin de faire apparaître un costume sur mesure, mais aux couleurs de Flash malheureusement, magiquement. C'était une capacité offerte par le dieu mercure en même temps que la vitesse. La Kryptonienne possédait maintenant l’éclair au même endroit que moi et le casque à visière adapté à la forme de sa tête. Cependant, sa tenue ressemblait plus au maillot de bain dont elle avait l'habitude, sans cape, avec les mêmes brassards en acier magique que moi pour seule protections aux bras, ainsi de longues bottes à crampons remontant jusqu'aux cuisses. En somme, une Flash au féminin. Ensuite, je fis apparaître mon propre costume sur moi- même. Je sortis deux clefs usb du paquet que Stripesy m'avait donné pour lui en donner une et en garder une.

"Désolé, c'est tout ce que je peux faire Supergirl, pour protéger ton anonymat. Maintenant, il va falloir qu'on se sépare. Moi, je vais connecter cette clefs à n'importe quel poste central, ça suffira à infecter tout le réseau. Cadeau d'Oracle. Strip, tu es le plus apte à récolter autant de donnée que possible, en très peu de temps, sur DEUS et leurs activités. Ce sera les preuves de leurs forfaits, de quoi les faire tomber devant la justice. Et toi Supergirl, tu devras les occuper tout en protégeant Strip, accompagne- le jusqu'aux serveurs s'il te plaît. Je n'utiliserai mon virus que quand tu m'auras confirmé que tu as les données Strip, mais ne traîne pas! On se retrouve à la sortie."

Chacun de nous avait un communicateur, je partis devant à la recherche de ma cible, laissant Strip au soin de Kara, pour qu'il aille à son tour chercher la salle en question. Elle devrait être lourdement gardé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 12 Déc - 13:06
Enfin de l'action !
Maintenant, vengeance !


Chope les deux hommes et hop, elle s'envola vers le sommet enfin le plus haut qu'elle pouvait atteindre. Kara voulait vite en finir avec cet endroit et retourner rapidement voir ceux qu'elle aimait, de plus, elle avait besoin de se défouler. La blonde ne connaissait pas la sortie de ce lieu, elle allait leur faire confiance pour y sortir. En contrepartie, la jeune kryptonnienne leur avait demandé de la laisser se défouler en cas d'attaque ennemie. Supergirl était en colère d'avoir été enfermé de la sorte et cela n'allait plus arriver, elle se l'était promise à elle-même. Pour le moment, il n'y avait pas grand-chose à faire, la jeune femme attendit ce qu'allaient dire les deux hommes. Selon Stripesy, il y avait trois minutes pour se mettre d'accord sur la suite et surtout s'il y avait un deuxième objectif en liste avant de filer. L'homme n'avait pas tort, rien qu'avec sa super ouïe, Kara pouvait entendre des mouvements un peu partout dans la base. Pour le moment, ils allaient être tranquilles, car la force principale se dirigeait vers la prison. Cependant, d'autres personnes se déplacèrent vers leur position et c'était sans doute pour surveiller cet étage.

Jay se mit alors à parler de Strip tease, mais il ne garda que le premier mot : Strip. Il était un peu bizarre parfois, mais Kara l'aimait bien et elle lui faisait confiance pour la suite. Apparemment, le second objectif, c'était d'attaquer l'organisation de l'intérieur et ils allaient le faire tous les trois. La jeune blonde était contente d'apprendre cela, mais elle aurait espéré qu'il y aurait eu plus de monde pour le faire. En tout cas, la jeune adolescente était de la partie et elle ne fera pas marche arrière dans son désir de tout casser. D'un coup, Jay posa sa main sur l'épaule de la Kryptonnienne, Kara se disait encore qu'il devait encore profiter de l'occasion pour tenter une technique d'approche. Cependant, ce n'était pas du tout le cas, car soudain, un costume apparut par magie. Il ressemblait un peu à celui de Flash I, le costume ressemblait à celui qu'elle porte, mais il était différent comme la couleur. Au final, elle ressemblait à une Flash féminine et malgré l'absence du symbole de la maison des El, Kara était tout de même satisfaite de sa nouvelle tenue.

La blonde s'amusa un peu avec le costume pendant que Jay distribua une clé USB à Stripesy, elle se sentait très à l'aise dans ce nouvel uniforme. Flash I s'excusa du costume qui lui avait donné, c'était tout ce qu'il avait en magasin. Ensuite, il annonça le plan et une chose est sûre, c'est qui allait avoir deux groupes pour compléter cette mission. Le plan était simple et rapide, Jay allait utiliser sa clé USB pour infecter tout le réseau de l'organisation. Pour ce qui était de Strip, il devait utiliser la sienne pour récolter les informations qu'il pouvait sur leur activité et le DEUS. Pendant ce temps-là, Kara devait tout simplement protéger Stripesy en cas d'attaquer, une mission plutôt simpliste. Jay distribua alors des communicateurs afin de garder contact en cas de difficulté.

« Pour le costume, ne t'en fais pas Flash, je l'aime beaucoup ! » Dit-elle en souriant et reprend la parole. « Je vais m'occuper des ennemis, Stripesy est entre de bonnes mains avec moi. Personne ne lui fera du mal sans subir ma colère !...Me voilà en train de parler comme Wonder Woman maintenant, bref, on y va. »

Quelques instants après, le trio se sépara en deux groupes comme convenu. Jay partit seul vers son objectif tandis que Kara était accompagnée de Stripesy pour s'occuper de récolter des informations. Supergirl espéra de ne pas trouver de la kryptonite là-bas, mais cela ne risquait pas enfin elle l'espérait. L'endroit semblait bien occuper par des soldats, cela n'allait pas être facile à pénétrer dans cette salle. Lourdement gardées, heureusement, les armes à feu n'avaient aucun impact sur Kara, mais ça ne devait pas être le cas de Strip. Le duo était caché derrière un mur et Supergirl se tourna vers le jeune homme afin de lui expliquer ce qui allait se passer exactement.

« Le plan st simple, je les attire autre part et je les démolis. Pendant ce temps, tu en profites pour te faufiler dans cette salle et tu fais ce que tu as à faire, pigé ? »

Inutile de perdre du temps à attendre son accord, la justicière utilisa sa super-vitesse pour se mettre devant les soldats et se mit à les provoquer. Le but était de les faire partir de leur poste, évidemment, Kara détruisit les armes lourdes et mit quelques-uns d'eux KO avant de fuir en étant poursuivi par le reste des soldats. La voie était donc libre pour Strip et il allait être tranquille pendant un moment, en espérant, qu'il aura le temps pour faire ce qu'il devait réaliser.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 13 Déc - 12:53
[justify]Trois minutes c'est un temps qui peut paraître plus ou moins long selon les gens, je me doute que pour un Flash ou un Kryptonien c'est un temps assez important, mais pour moi simple humain, c'est bien plus court.

Aussi il est bien que Flash est un plan, mais le fait qu'il dépende de mes compétences de hacking me fait quelque peu douter de la suite, enfin j'imagine que avoir Supergirl comme protectrice devrait me rassurer.
Dans tous les cas je ne compte les laisser tomber maintenant et après tous je ne perd rien a essayer d'accomplir ce pour quoi je suis la, aussi je m’équipe de mon oreillette de communication et récupère la clé USB que me donne Flash avant de partir en direction de la salle des serveur, bien sur je suis Supergirl qui sait ou nous devons aller et surtout me préviens que la salle est gardée et qu'elle va s'occuper des gardes et encore une fois je vois que je n'ai pas l temps d'agir car a peine m'a t'elle exposée son plan qu'elle fonce sans que je n'ai le temps de faire un commentaire ou autre... bon heureusement que nous avons les communicateurs.

Bref j'entre dans la pièces des serveurs et tire deux fois avec l'arme de poing pour détruire les deux cameras qui sont dans mon champ de vision avant de me placer devant un ordinateur.
Bien il est allume et sur un écran de log, pour le login je fais une première tentative d'injection j'y crois pas trop mais cela me permettra d’évaluer leur défense et en soit cela n'alarmera pas les système de sécurité vu qu'il ne s'agit que d'une première tentative.

J'envoi l'injection et comme prévue l'ordinateur me retourne une erreur, bien cela me permet de voir que genre de base de donne ils utilisent et donc d'adapter ma méthode, aucun système de base de données n'est parfait il suffit de connaitre les points faibles.
Bien d’après ce que je vois il s'agit d'un programme configurer main par les professionnels de la DEO.
OK, je changes de méthode, on va passer en configuration binaire pour passer l’écran de log, j'ouvre un terminal et commence a changer les configurations de l'ordinateur en le rootant en sudo, cela me permet effectivement de passer le verrouillage et donc d'arriver sur l'interface de l'ordinateur.

Maintenant on parle, les systèmes de sécurités externe savent que je suis la, mais j'ai rendu l'ordinateur invisible sur le réseau, ce qui me laisse un peu de temps avant d'avoir des représailles de leurs part, je place la clé USB dans un bus de l'ordinateur puis je m'attaque aux information, tout est sur un serveur placer en réseau et j'ai l'avantage d’être sur l'ordinateur qui a la priorité vu qu'il est plus proche physiquement.
Bien a présent il me faut faire une nouvelle injection SQL, mais celle-ci pour que le serveur me retourne l'ensemble de ses données, et je n'aurait plus qu' placer le tout dans un fichier que je mettrait dans la clé USB.

Première Tentative, je récupéré des donnes, mais trop peu pour être toutes celle contenue dans la base de donnes et probablement un pack mis la pour empercher les curieux de creuser trop loin, mais dans le doute je laisse les données sur le pc car on est jamais a l'abri d'un virus a la con.
Je lance un traitement de texte et commence a créer un programme, ce sera quelques peu long, mais en soit si je fait cela bien, il s'occupera de tout et bien plus vite que moi si je le faisait a la main.

Quelqu'un entre dans la salle, je me retourne et me prépare a frapper, il s'agit d'un agent, l'un des rare qui a du passer la surveillance de Supergirl, ils doivent donc être nombreux en train de converger ici.
Je me baisse tout en avançant vers lui et prend ses jambe en ciseau afin de l'amener au sol, avant de prendre la seconde arme qui me reste de lui tirer dans l’épaules a bout portant avant qu'il ait eut le temps de se remettre de la chute.

Il poussa un cri étouffer avant que je le frappe avec l'arme pour l’assommer puis je me relève afin de terminer le programme et l’enregistrer avant de l'importer dans la base de données locale.
Le pc s'emballe et ne réagit pas pendant quelques secondes ce qui est bon signe et quand on peut de nouveau agir dessus, je n'ai plus qu'a coller les donnees dans un fichier et met le tout dans la cle.

Flash, c'est bon j'ai tous, tu peux balancer le virus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 14 Déc - 15:34
Courir, courir plus vite. Je passais entre les gardes, les frappant trop rapidement pour qu'ils puissent répliquer, même de la part de ceux qui observaient la scène. Avant même que l'un d'eux ne dégaine, il était déjà devenu ma cible et un homme inconscient. L'entraînement de Big Barda commençait à porter ses fruits, mes coups étaient plus efficaces, plus forts. Je ne frappais plus n'importe comment, je savais où et comment faire mal, où frapper pour étourdir ou carrément assommer, et avec quelle force. Mon corps était devenu une arme. Je me sentais carrément surpuissant, intouchable, un dieu! Malheureusement, quand je commençais à peine à m'amuser, il n'y avait plus personne sur laquelle tester mes nouvelles techniques de combat.

J'avais hâte d'accomplir une véritable mission, avec des adversaires aussi coriaces qu'un véritable héros devrait s'attendre. Je me sentais même capable de mettre K.O. Darkseid en personne. Mon travail de nettoyage finit près de la pièce où se trouvait les postes centraux, je finis le tour de la propriété pour passer le temps. Alors que je me prenais un kinder bueno au distributeur, de manière plus ou moins légale, j'entendis mon communicateur s'activer.

"Strip! Enfin! Alors?"

Dis- je en croquant l'une des barres à la forme peu commune. Mon allié m'assura avoir toutes les données demandées, je n'avais plus qu'à agir.

"Merci mon pote, je vous rejoins dehors, demande à Supergirl de te déposer à la cinquième avenue. Terminé!"

J'avais toujours rêvé de dire ça. Bref, je terminai mon goûter du soir, avant de partir dans la salle des postes et connecter ma propre clef usb. J'allumas l'ordinateur, quand j'entendis du bruit au fond de la pièce. Puisque l'ordinateur chargeait, je pris le temps de jeter un coup d'oeil, remarquant qui était là... Un homme... Une tête de crâne... Si ça se dit. Comment dire? Vous voyez un squelette? Bah c'était ça avec un costume hors de prix.

"Uhm... Salut...
- Bonjour petit, belle nuit pour hacker n'est- ce pas?"

Je me crispais sur ma chaise, ce gars me faisait froid dans le dos.

"Vous êtes un squelette, monsieur?
- Et toi tu sors en pyjama. Plus important: qui aurait cru que Batwoman avait ce genre de plan?
- Pas vous...?
- Exactement! Mais je ne dis pas mon dernier mot. La DEO est née parce qu'on a besoin d'elle, on finira par la ramener à la vie, d'une manière ou d'une autre.
- J'espère qu'elle fera mieux, au lieu de nuire aux héros.
- Nuire? T'as rien compris petit. Nous sommes le dernier rempart, le véritable rempart. Mais bref, tu dois avoir fini maintenant donc: éteint la lumière en sortant. Je vais faire un petit somme en attendant l'arrivée des flics."

Ce squelette en costard ne craignait pas la prison, comme s'il savait qu'il n'y resterait pas bien longtemps. Peut- être qu'il espérait qu'on le supplierait d'en sortir, pour tous nous sauver. Cet homme était vraiment étrange, en tout point. Et bon sang, c'est un squelette! C'est impressionnant! Je repris ma clef en sortant à pleine vitesse, lançant en refermant la porte:

"Bonne nuit, Squelette Man!"

FIN
Revenir en haut Aller en bas
 

[OVER][EPILOGUE] L'envol du Phoenix [PV: Supergirl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le Forum : Piste d'Envol ou simple Quête
» phoenix rc + game commander 6voies
» Epilogue, 19 ans plus tard ...
» Joaquin Phoenix
» En vol --- Envol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-