La Nouvelle Justice League [JL]

Animateur Justice League
Animateur Justice League
Super-Héros
Inscription : 02/05/2014
Messages : 293
DC : Animateur Justice League géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 13 Nov - 21:07
Ses yeux glissent lentement sur les vitrines accumulés durant toute sa carrière. Il sait que cela ne fait qu’une dizaine d’années qu’il est en activité, et que c’est bien peu comparé aux parcours de glorieux aînés tels qu’Alan Scott ou Jay Garrick, mais Raymond Palmer, dit Atom, ne peut s’empêcher d’être impressionné par le nombre d’éléments, de trophées ou de souvenirs qu’il a conservés.

La Nouvelle Justice League [JL] Latest?cb=20120503102323

Il s’attarde d’abord sur l’éclat de naine blanche qui est à l’origine de tout, puis sur la bague de fiançailles recouverte de moisissure spécifique, qui lui a permis de sauver ses étudiants lors de son essai désespéré pour changer de taille ; malgré le risque d’explosion interne, il prit le risque pour aider autrui et en fut récompensé en comprenant que son génome lui permettant d’encaisser les changements de taille, et que la moisissure était ce qu’il lui fallait pour que son dispositif fonctionne. Il sourit lentement en songeant que sa vie s’est jouée sur un coup de dé ; ce fut souvent le cas par la suite.
Il observe ensuite son premier costume, avec sa première ceinture lui permettant de changer de taille. Ayant tellement modifié sa stature depuis, son corps s’est adapté et lui offre la possibilité de le faire à loisir, sans assistance d’un tel dispositif. Il a conservé sa ceinture, par nostalgie, même si de tels réflexes lui ont joué des tours bien malheureux.
Il se retrouve ensuite devant une série de photographies, qui lui brisent peu à peu le cœur. Ray découvre d’abord un cliché flou, pris sur le vif, quand il collaborait avec le professeur Alpheus V. Hyatt, qui l’envoya dans de nombreux voyages temporels ; il observe ensuite une réunion de la Ligue de Justice, où les membres prennent un bon dîner tandis que lui et Carter Hall, Hawkman, son seul véritable ami dans cette assemblée, se tiennent à l’écart, toujours déconnectés de la réalité des surhumains qui combattent avec eux.
Les souvenirs sont joyeux, la réalité beaucoup moins : Alpheus a disparu dans le flux temporel, Carter ne donne plus aucun signe de vie. Pire, les prochaines photographies rouvrent de nombreuses autres blessures.
Quelques dessins, le montrant en avatar de guerrier d’Heroic-Fantasy, combattant des monstres comme des grenouilles géantes ou des lézards sanguinaires ; seul héritage des Morlaidhans, la minuscule tribu extraterrestre à la peau jaune ayant trouvé refuge sur Terre et pour laquelle il avait décidé d’abandonner la civilisation. Malheureusement, son peuple d’adoption fut massacré dans un sombre complot gouvernemental, et il sait qu’il ne s’en est jamais vraiment remis.
Les photographies deviennent ensuite plus rares, plus difficiles. Les exploits, les coupures de journaux disparaissent, comme les trophées remportés sur leurs ennemis. Quelques clichés détaillent son temps rapide au sein des Teen Titans, avant qu’une image ne retienne son attention.
Jean Loring. Ex-femme. Ex-amour de sa vie. Criminelle.
Ray ne peut retenir un soupir en voyant celle qui a partagé sa vie et son secret, et dont la folie a causé des souffrances et un décès impardonnable. Il ne pourra jamais enlever ce manteau de culpabilité qui s’est écroulé sur ses épaules quand il s’est rendu compte que Jean était derrière le décès de Sue Dibny ; il ne le mérite de toute façon pas.

* Tu te tortures inutilement, Raymond.*

Palmer esquisse un sourire triste en réceptionnant la phrase télépathique. Si le contact d’esprit à esprit a été compliqué au départ, il en est désormais habitué et l’apprécie ; il a appris à faire confiance et à accepter la présence de J’Onn J’Ozz.
Avec des gestes lents, précis, Ray quitte la vision de ses trophées et s’approche de la sortie de cette pièce de souvenirs. Il la referme lourdement derrière lui, avant d’activer mentalement ses capacités et de revenir à taille normale ; en bas, tout en bas, le minuscule rectangle coincé dans un coin d’un couloir anonyme de la Ligue de Justice n’attire aucun regard. C’est ainsi qu’il a voulu sa salle des trophées – son temple des regrets.

Quelques secondes lui suffisent pour rejoindre Martian Manhunter dans la salle de réunion principale de la Tour de Guet. Il sourit en voyant son camarade, debout et raide près des baies vitrées. Malgré tout son temps passé parmi les humains, J’Onn n’a pas entièrement réussi à adopter la posture humaine ; du moins, quand il a sa forme principale.

La Nouvelle Justice League [JL] 2537165-color_crop

« J’Onn. Merci d’avoir répondu à l’appel, je suis heureux que… »

« Ne te méprends pas, Raymond. J’ai certes répondu à ton appel, mais je ne réponds pas entièrement à ta demande. »

Atom fronce les sourcils, en posant ses mains sur le dossier de la chaise généralement attribuée à Flash.

La Nouvelle Justice League [JL] JLAKnights2

« Explique-moi. »

« Je ne souhaite pas mener la Ligue de Justice. Tu dois la mener. »

« Reste sérieux, J’Onn. Le monde a besoin de la Ligue de Justice, et le groupe organisé pour lutter contre l’Administration Luthor n’a plus lieu d’être. L’équipe doit être rassemblée à nouveau, et doit changer d’organisation et de positionnement dans cette époque… et elle a besoin d’un chef. Elle a besoin de toi. »

« La Ligue de Justice a eu bien des compositions, bien des meneurs, Raymond. La présidence est souvent tournante, mais l’influence de celui qui reconstitue l’équipe, qui la relance est toujours fondamentale ; aujourd’hui, Raymond, c’est toi qui as pris sur ton temps et tes occupations pour rééquiper la Tour de Guet, pour contacter les membres encore actifs et c’est toi qui as l’envie de refonder l’équipe sur d’autres bases. »

« J’Onn… je ne suis pas un chef… mes échecs, mes… »

« Raymond, tu l’as dit : la Ligue refondée par Barda n’a plus de sens. En ce monde post-Luthor, en cette époque où les phénomènes que nous affrontons dépassent les lois de la physique, la Ligue de Justice qui est nécessaire n’est pas celle de combattants, ce n’est pas celle d’un bolide, d’un policier de l’espace, d’un vigilant nocturne ou même de Superman. La Ligue de Justice qui est nécessaire est celle d’un homme qui a voué sa vie aux autres, d’abord par l’enseignement puis par la protection des plus faibles.
Longtemps, je le sais, tu t’es senti inférieur aux autres du fait de tes pouvoirs, et de ta taille ; tu te méprends. Tu connais le prix de cette existence, tu as souffert et perdu plus que beaucoup d’entre nous. Mais, toujours, tu t’es relevé. Tu sais ce que c’est d’être minuscule, dans un monde de géants, Raymond Parler. C’est pour cela que tu sauras les guider. »


Atom rouvre la bouche pour répliquer, mais ne trouve rien à redire. Quelques secondes passent, lourdes et étranges, avant qu’un léger sourire glisse au coin de ses lèvres.
Il ne dit rien : il n’y a rien à dire, car J’Onn a déjà tout saisi dans son esprit, avec son accord. Le Martien acquiesce lentement, alors que Ray Palmer s’approche de différentes machines de la Tour de Guet, qu’il connaît par cœur pour avoir participé à leur élaboration et à leur entretien. Il manipule quelques éléments, avant de lancer quelques ordres immédiatement suivis d’effet par les systèmes.

Tout autour du globe, et au-delà, les membres de la Ligue de Justice voient un portail de téléportation apparaître devant eux, invitation évidente à rejoindre la Tour de Guet. Quelques heures plus tôt, ils ont tous été avertis par Ray lui-même qu’une nouvelle incarnation de l’équipe était nécessaire ; il rend maintenant l’appel plus clair et évident.

Alors que, peu à peu, les différents convoqués arrivent, Atom se place au milieu de la salle et, presque de manière imperceptible, change d’allure, de stature ; s’affirme. Et quand tous sont présents, que les salutations sont terminées, il les invite à s’asseoir et prend la parole d’une voix bien plus sûre qu’il ne le pensait.

« Bonjour. Pour rendre les choses officielles, je confirme mon identité : je suis Atom, ancien membre de la Ligue de Justice, et je suis à l’origine de votre venue ici. Vous avez, pour la plupart, fait partie de la précédente incarnation, animée par Barda ici présente ; ce groupe, d’orientation combative, avait pour but de lutter contre la présence de Lex Luthor. Cet objectif étant atteint, cette orientation n’a plus lieu d’être et le relatif secret qui vous entourait disparaît.
Je vous ai demandé de venir ici car je considère que le monde a besoin de la Ligue de Justice, et d’une incarnation différente de la précédente. Je vous ai demandé de venir car je vous invite à faire partie de cette Ligue, que j’entends guider en accord avec vous tous. »


Ray Palmer se surprend à sourire, et à glisser un œil complice vers J’Onn J’Ozz. Ce dernier penche lentement la tête en signe d’acquiescement.

« Le monde a besoin de nous, chers amis, car quelque chose ne tourne pas rond dans l’Univers. En vérité, et je le dis clairement, différents éléments de différentes recherches, que j’ai rassemblés dans le cadre de mes travaux, m’amènent à penser qu’une grave crise nous guette. La structure même de la réalité est menacée, et la Ligue de Justice doit la protéger.
Je m’en expliquerai plus par la suite, mais… êtes-vous d’accords ? Acceptez-vous de m’aider ? »


Atom se tait, et laisse les autres réagir.
Ceci est le début d’une nouvelle ère, pense-t-il ; et même si la menace qui pèse sur eux est terrible, il ne peut s’empêcher d’être excité de pouvoir l’affronter avec de tels alliés à ses côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 13 Nov - 23:47
Flash fut très surpris de recevoir cette invitation. Premièrement parce qu'il ne savait même pas que la Justice League avait été dissoute et devait se reformer. Pour lui le combat avec Jax-Ur était encore bien présent et Santa Prisca venait tout juste de se refermer sous l’étendard de la ligue. Il reçut donc la nouvelle avec un certain scepticisme. Il avait donc rejoint la base lunaire de la Justice League, bien comme il l'aurait fait à n'importe quelle occasion.

Il s'assied à sa chaise comme à son habitude avec son sourire des plus heureux et ne dit pas un mot. Il n'avait pas besoin, tous savaient qu'il était là et tous savais qu'il répondrait toujours présent à la ligue. Que ce soit Atom qui appelle ou n'importe qui d'autre. Il resta donc callé sur sa chaise

*** désolé de ne pas faire plus long, après 4 reconstructions de la ligue, je ne sais vraiment plus quoi dire***
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Nov - 14:14
Infecté par Cheetah quelques jours après la mission de Santa Prisca, je m'étais démené pour redevenir moi-meme, afin d'éviter de me changer en un monstre assoiffé de sang dans son genre. Tant de choses s'étaient passées depuis la dernière réunion, mais je ne m'attendais pas à une invitation de ce genre. Cependant, après la mesure de Batman concernant les réservistes, il était compréhensible qu'Atom veuille déterminer qui voudrait renouveller son engagement, après tout.

Quand le portail s'ouvrit, j'étais déjà en tenue, attendant en méditant qu'on m'invite. Après l'avoir emprunté en flottant au-dessus du sol de quelques centimètres, je réapparaissais directement devant la porte de la salle de réunion et y entrais en prenant mon temps. Il me fallait jauger les différents invités, reconnaître de nouvelles têtes s'il y en avait et compter le reste des anciennes. Ensuite, j'allais m'asseoir en face de Flash, les doigts croisés au-dessus de la table. J'avais bien évidemment salué tout le monde auparavant.

Lorsque Atom pris la parole, je le sentis assuré, peut-être même animé d'une certaine fierté dans son rôle. Il était fait pour ça. Les nouvelles qu'il nous apportait me soulagaient à un point qu'il ne pouvait imaginer, à cause de mon visage impassible. On avait enfin les mains libres et Luthor ne serait plus un danger. Une fois sa prise de parole terminée, je jetai un coup d'oeil sur tout le monde au cas où quelqu'un voudrait prendre la parole le premier, mais on dirait que j'avais la voie libre.

"Bien évidemment Atom, nous ne serions pas là sinon. Ce que tu dis montre très clairement qu'on n'a pas non plus le choix, il faut qu'on retrouve notre unité si un nouvel ennemi mondial fait son apparition. Tu peux compter sur moi et ravis de voir que tu acceptes ton nouveau rôle au sein de la JLA, je suis certain que tu sauras succéder admirablement à Barda."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Nov - 15:27

Big Barda prit place sur une des chaises de la table de la salle. Atom se trouvait maintenant à la place qu'elle avait tenue pendant un temps, celle de leader de la Justice League. Aujourd'hui, sûrement influencée un minimum par son époux, elle avait voulu prendre un peu de recul mais continuer à se battre pour cette équipe et pour la Terre qui était désormais son foyer.

Quand Atom fit son discours, Barda acquiesça simplement d'un hochement de tête, et quand Superman partagea ses pensées, elle acquiesça derechef. Atom était parfaitement capable de gérer tout ceci, elle le savait et lui faisait entièrement confiance. Elle décida tout de même de prendre la parole.

- Chers pairs, chers amis.

Elle s'était levée de sa chaise et avait posé les mains sur la table.

- L'équipe doit se montrer plus soudée que jamais, et préparée face à d'éventuelles menaces. Vous savez tous ici que je me voue à la Justice League, vous pourrez toujours me compter dans vos rangs.

Barda avait parlé tout en regardant chacun des justiciers présents dans la pièce, puis s'était rassise.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 19 Nov - 0:57
A son tour, revêtu de son éclatant uniforme vert, le symbole de la Volonté plaqué sur la poitrine, Hal Jordan pénétra dans la salle de réunion. Les yeux blanchis par son loup lui aussi d'émeraude, il laissa traîner son regard sur toutes les personnalités présentes. Apparemment, il arrivait parmi les derniers. Il devait être le seul à avoir refusé le tunnel de téléportation ouvert par Atom. Ses obligations sur Oa n'avaient pas pu lui permettre de se joindre à la nouvelle petite sauterie organisée par la Ligue de Justice. Encore une, obligatoire bien évidemment, pour... quoi ? Discuter des petits états d'âmes des justiciers ? Changer de chef, d'orientation, de ligne directrice ? Encore ? Le Green Lantern comprenait parfaitement les nécessités des discussions de groupe, mais ces derniers mois, il y en avait trop eu, pour trop de choses différentes. Hal commençait à saturer un peu.

Ray Palmer, aka Atom, présentait au reste de la Ligue sa nouvelle place, et les changements qui allaient en découler. Menée par lui-même, elle allait être dédiée encore une fois à la protection du monde contre des menaces globales, terrestres ou pas. La formule ne changeait pas vraiment. Seulement, le scientifique souleva un fait plus intéressant, bien que plus inquiétant.
Toujours sur le pas de la porte, Jordan salua tout le monde d'un signe de tête et s'avança pour prendre une chaise. Une fois posé, il soupira et croisa les bras sur son torse musclé. Palmer continua de parler encore quelques secondes, et le Lantern ne se sentit pas de l'interrompre.

Ce fut ensuite Superman qui se dressa, déblatérant un message de paix et d'espoir, comme à son habitude. Bien que plus... vif qu'auparavant, d'après ce qu'Hal avait entendu, il n'en restait pas moins le boy-scout de l'équipe. Toujours prêt, toujours fort. Big Barda renouvela elle aussi son allégeance. Enfin, malgré son retard, le chevalier d'émeraude put en placer une:

- Eh bien oui, tu as mon soutien, Atom.

Jordan jeta ensuite un regard à ses alliés, tous assis autour de lui.

- Mais... je voudrais savoir ce que tu entends par "grave crise" et "structure de la réalité menacée". C'est pas que ça sonne mal, mais ça sonne mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 19 Nov - 13:23
Power Girl brisait l'un des plus sacrés commandements du Super Héros. Il emmenait un civil sur la Tour de Guet. Un individu qui n'avait rien d'un héros. Un véritable fléau, un danger public. Trahirait-il le secret pour autant ?

" Puperman ! Puperman ! " piaillait le danger en pointant du doigt l'Homme d'Acier

Karen était penaude. Cela ne se voyait que peu, grâce à son caractère qui, même en état avancé de gêne était outrageusement expansif, mais elle l'était. Elle tenait dans ses bras un poupon de moins de deux ans.

" Je suis désolée. J'avais promis de le garder et je ne pouvais pas m'en débarrasser. " expliqua-t-elle, en s'interrompant à mi-phrase d'un grand soupir, " C'est ... une longue histoire ... "

Plutôt que d'être longue, c'était une histoire à rebondissements, car entre le moment où le Boom Tube était apparu - ponctué d'un "Bôôôôôôô !" du marmot se baladant dans le salon de l'appartement et ayant manqué de se présenter à la place de Power Girl, si celle-ci ne l'avait pas rattrapé in extremis - et celui où la Kryptonienne s'y était engouffré en costume - moins un gant, qui traînait dans la bouche du bébé pour occuper ses dents -, il s'était passé un certain nombre de péripéties plus ou moins rocambolesques.

Tout d'abord, elle avait cavalé jusqu'à la chambre d'ami, celle de Rik Starr.

" Ouais ! Super ! " avait-il peu ou prou scandé, une fois sollicité pour garder le gamin.

Petit problème pour Power Girl, il traficotait un espèce de blaster de l'espace. Kara était certes irresponsable, mais pas irresponsable au point de laisser un enfant à garder à John Rambo.

La deuxième étape consistait à décrocher le téléphone - en vitesse - et à pianoter le numéro d'Atlee. Si, à ce stade, on s'était tenu dans une série américaine à suspense, il n'y aurait pas eu à douter que l'écran se serait alors scindé en deux : d'un côté, une Power Girl en civil qui tapotait avec agacement - mais sans trop de force, eut égard à son parquet - le sol de l'appartement, un bébé mâchonnant les cheveux qu'elle prenait tant de soin à entretenir ; de l'autre côté, on aurait sûrement eu une Atlee en vadrouille pour quelque grande tâche avec ses nouveaux amis, les Titans, ou alors, en train de faire la bringue, ou alors, en train de faire ... Dieu seul savait quoi ... Il fallait bien que jeunesse se fasse !

Du reste, il ne restait plus à Kara Zor-El-de-cette-terre-plus-vingt-ans d'aller frapper aux portes des voisins, en quête d'un bon samaritain.

Première porte ? Le voisin, celui qui avait zieuté Power Girl. Celui qui lisait des fan-fics à tendance pornographique ... Celui qui ... Oh. Moui, non.

Deuxième porte ? Ah, bonne idée. Didi. Didi était très gentille, très attentionnée. Un peu curieuse dans ses choix vestimentaires, plus de vingt ans après la mouvance punk et la mouvance gothique, mais très propre sur elle ...

A moins que ça ne soit sa comparse apparemment toxicomane qui ouvre la porte. Celle avec les cheveux de toutes les couleurs et les yeux explosés...

" Oh ... Salut ! " adressa cette dernière en ouvrant la porte, avec cette voix typique de ceux qui planaient, dans leur propre monde.

" Euh, bonjour ! Dis-moi, est-ce que Didi est là ? "

" Evidemment qu'elle est là ... Elle est toujours là !.. Et pas là ... Elle est ici ! Là-bas ... Ou pas ... Derrière-toi, derrière-moi, avec les ... "

Qui était cette fille, d'ailleurs ? Didi lui avait raconté que c'était sa soeur, mais comment une fille aussi adorable pouvait avoir une sœur aussi ... bizarre ? Bon, toujours était-il que cette "soeur" était parfaitement défoncée, et que lui tirer les vers du nez serait ardu.

" Non ... Je veux dire ... "

Karen se passa une main sur le visage, en soupirant profondément ... Elle soupirait beaucoup, mais là, si il n'avait du rester qu'une occasion de soupirer, elle l'aurait gaspillée sur ce moment précis. Elle l'aurait sûrement gaspillée sans même s'en rendre compte.

" Je veux dire, est-ce qu'elle est dans l'appartement ? Est-ce que tu peux l'appeler ? "

Le visage de la curieuse squatteuse sembla atteindre l'illumination ... Elle semblait avoir atteint la raison ... Un peu.

" Ah ... Ici, ici ? Ah ... Non, elle est pas "ici, ici" ... Elle est sortie ... V'voyez ... Elle est chez mon frère, là ... Y'a un genre de ... euh ... problème genre ... cosmique. Genre la réalité ... Genre tout ... Et genre, moi ... Je garde les poissons rouges ... Et j'ai Barnabas aussi ... C'est mon copain, et puis c'est un chien ... Et puis, sinon, je peux vous le garder aussi ... Le bébé. J'aime bien les bébés ... Sont innocents, et puis imaginatifs ... J'les aime bien ... "

" Madame Rigolôôôô ! " ne manqua pas de ponctuer ledit bébé.

" Ahem, merci, mais, je crois que je peux m'en charger ! " répondit Karen à son tour, avec le plus beau sourire que lui permettait son esprit essayant de s'imaginer ce qu"innocent" pouvait signifier.

Elle s'éloigna bien vite de la curieuse jeune femme pour tenter une dernière porte. Le voisin y résidant lui avait dit qu'il était en vacances, mais aussi qu'il prêtait son logement par internet ... On ne savait jamais ... Des fois, sur un coup de chance.

La porte ne s'ouvrit pas. Juste une voix rauque demandant un "Qui c'est ?"

" Karen Starr, la voisine, j'aurais un service à vous demander ! "

La porte s'ouvrit jusqu'à la chaînette. Un visage assez suspicieux apparut dans l'embrasure. Un visage qui regarda aux alentours, comme pour s'assurer que l'identité civile de Power Girl était seule ...

" Oh ? Karen Starr en personne ? Dorian Chase, simple touriste. Qu'est-ce que vous voulez ? "

Ne manquant pas elle-même de suspicion, la super-héroïne se laissa aller à un subtil coup de vision surhumaine, pour remarquer que le gaillard pointait sur elle, derrière la porte, un pistolet de gros calibre. A l'intérieur de l'appartement, il y avait tout un tas de matériel de combat et un mannequin sur lequel une curieuse tenue noire au masque arborant un "V" rouge reposait. Au mur, toute une mosaïque de visages tirés des archives de la police et appartenant aux milieux criminels de New-York, des "intouchables" judiciairement, que Power Girl n'avait jamais pu approcher. Trop risqué ...

" Euh, non, rien, excusez-moi du dérangement ... " fit une Karen au grand sourire innocent pour s'esquiver.

En temps normal, elle aurait réglé prestement ce cas d'apparente auto-justice sauvage, mais là, elle était légèrement, très en retard.

Bref, elle avait dû s'habiller en urgence et se précipiter dans le Boom Tube avec du travail "civil".

Par la même, fort logiquement, elle s'était installé à côté de Barda. Regroupement entre filles. Barrage à la testostérone ambiante, ce genre de choses.

" Murmure zôlie ! " fit l'enfant, debout sur les genoux de Kara, en tapotant les épaulières dorées de la femme de Mister Miracle.

Il y avait aussi le fait que s'installer entre des hommes, dans cette situation, aurait été hautement dangereux pour le gamin. Power Girl savait pertinemment que le Green Lantern n'aurait pas manqué une occasion de faire le malin, tout comme Barry, et que la bambin n'aurait pas manqué d'ennuyer un Superman trop solennel.
Et il n'était même pas la peine d'évoquer un Batman - qui aurait été courroucé, comme il l'était pour à peu près n'importe quoi - ou même un Plastic Man - qui aurait utilisé l'argument qu'il était un parfait babysitter pour essayer une nouvelle tactique d'approche navrante sur Karen -.

Néanmoins, son tour étant venu de se lever, elle posa le bébé sur les genoux de Barda avec un sourire parfaitement navré, avant de déclarer :

" J'en suis aussi. Ne serait-ce que quelqu'un doit aider Barda à vous surveiller. "

Regard à l'assistance de circonstance, comme tous avant elle l'avait fait.

" Cela dit, Hal a raison : c'est "grave" à quel point ? La "réalité", c'est très vague, comme concept de danger. C'est le genre de menace qu'on a tendance à agiter à chaque fois qu'on a un gros problème, et pourtant, on s'en sort à chaque fois ... Donc, c'est grave "grave", ou grave "la routine" ? Je veux pas faire l'oiseau optimiste de mauvaise augure mais ... Tout de même ... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Nov - 15:38
Une nouvelle réunion pour une nouvelle réincarnation de la Ligue de Justice. Il était étrange le nombre de fois que celle-ci pouvait se reconstruire, alors que la précédente ne s'était pas réellement dissoute. Le plan de Batman n'avait pas réellement fonctionner comme prévu – il fallait s'y attendre cependant. Wonder Woman espérait juste que celle-ci soit plus en adéquation avec sa façon de penser et de vivre. La dernière restait caché dans l'ombre, ayant honte d'elle-même et peur des lois Luthor. Cela ne correspondait clairement pas à la façon de penser de l'amazone. La honte et la peur n'était pas ses moteurs, et ne faisait pas parti de son vocabulaire.

L'utilisation de la base lunaire, symbole des précédents echecs des Ligues passées, était déjà en soit que Wonder Woman aurait préférait éviter. Elle espérait l'instoration d'un nouveau Hall de Justice et d'une véritable Tour de Guet, de préférence sur Terre, car elle préférait rester au contact de la Terre qu'elle connaissait désormais si bien, bien qu'une base en orbite ne la dérangeait pas plus que ça. Mais la base lunaire lui donnait le cafard. Elle n'aimait pas rester loin de sa planète, aussi loin. Elle avait l'impression d'agir comme les olympiens qui observait les mortels de leur Montagne, sans se soucier véritablement de ses derniers, s'amusant de leur troubles et de leurs chagrins. Bien entendu, elle savait que la Ligue n'était pas comme cela, même si beaucoup les prenaient pour des Dieux. Ce qui n'était pas totalement faux pour certains d'entre eux.

Certains membres de la Ligue avaient déjà posés des questions alors que tout le monde n'avait pas encore agit, ce qui était le cas de Diana. Des questions pertinentes, certes, mais qui mettaient en avant une certaine bizarrerie. Atom était un héros humain, mortel, qui s'occupait avant tout de la science bien terre à terre, au niveau subatomique même. Comment pouvait-il savoir que des choses se préparaient dans le confin de l'univers, que ces choses étaient dangereuses pour leur planète ? Elle ne comprenait pas grand chose à la science, mais elle s'était plutôt montrée comme une alliée en réponse aux crises, ou une ennemie redoutable, mais elle l'avait rarement vue faire des prédictions de dangers imminents. C'était plutôt le cadre des prophéties et de la divination.

« Comme fait très justement remarqué Green Lantern, j'ai moi aussi quelques problèmes avec les termes que tu as pu utilisé. Il est difficile de croire qu''un seul d'entre nous refuserait de t'aider si tu as découvert une véritable crise. Nous avons tous prouver à maintes reprises que nous sommes tous solidaire en cas de crise. Mais j'aimerais savoir contre quoi nous nous battons, ou en tout cas en quoi nous pouvons faire quelques choses. Comment protéger la structure même de la réalité ? Qui la menace ? Et pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Animateur Justice League
Animateur Justice League
Super-Héros
Inscription : 02/05/2014
Messages : 293
DC : Animateur Justice League géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 29 Nov - 21:46
(HJ/ Veuillez excuser le temps d'attente, je souhaitais permettre à Dr Fate d'intervenir mais tel n'a pas été le cas, et j'avoue également avoir été trop occupé. Ce message n'appellera pas forcément de réponse de votre part, mais ce serait très sympathique de vous voir réagir. Smile De toute façon, les Missions vont intégrer le contenu de ce message, qui constitue vraiment le lancement de notre nouvelle intrigue ! /HJ)

Ray Palmer acquiesce, avec plaisir, aux différentes interactions nées de son discours. Il apprécie que ses camarades l'acceptent dans ce rôle, il apprécie de se sentir aussi fluide dans ces nouvelles fonctions et de pouvoir composer avec les plus grands héros de la Terre. Ces derniers, cependant, se rappellent à lui et sollicitent des informations plus claires, plus précises et plus directes sur les menaces si terribles, qui justifient une telle réunion.

"Bien sûr, je ne vais pas vous laisser plus longtemps dans le flou."

Cependant, alors qu'Atom s'approche des machines pour activer l'hologramme et informer ses collègues, deux communications en provenance de membres de l'équipe le stoppent dans son élan. Batman et Mister Miracle souhaitent contacter le groupe, des demandes auxquelles il fait droit immédiatement.

"Justiciers."

La Nouvelle Justice League [JL] Batman_Logo_Flip_Shirt4_POP

"Je ne peux pas assister physiquement à votre réunion, car je suis actuellement occupé par une évasion à l'asile d'Arkham - une nouvelle. Cependant, si je suis actuellement en route, je vous écoute et j'enregistre vos discussions. Atom a, en tout cas, mon appui total pour la suite des opérations. A bientôt."

"Rapide, direct et efficace : du Batman tout craché."

La Nouvelle Justice League [JL] Mister-Miracle-jesse-marks-34662739-800-1000

"Je ne peux pas non plus assister à votre réunion, car je suis actuellement sur Néo-Génésis, pour enquêter sur les retombées de notre combat contre Jax-Ur. Je vous écoute également, et je maintiens mon soutien pour toute crise d'ordre cosmique. De toute façon, ma chère épouse me racontera tout. Bonne discussion !"

Les communications s'interrompent, et Atom se retrouve à nouveau seul devant ses camarades.
Il pousse un discret soupir, avant de se reprendre. Il ne se laisse pas intimider.

"Bien. Passons donc aux choses sérieuses."

Il pianote sur quelques boutons, tout en continuant de parler d'une voix sûre et autoritaire. Il en serait bien surpris, si sa concentration n'était pas uniquement dédiée à sa présentation.

"Je suppose que vous reconnaissez ce sympathique personnage."

La Nouvelle Justice League [JL] 270709-190008-libra

"Libra. Fondateur de l'Injustice Gang, qui a bien failli vaincre la Ligue avec le Transmortifier, issu des plans de Ted Knight, Starman. Le Transmortifier permettait d'absorber les pouvoirs et d'affaiblir les victimes, ce qui permit à Libra de nous stopper. Il tenta ensuite de transférer ces énergies vers lui, mais il disparut étrangement. Nous pensions alors que Libra avait cessé d'exister, que cette puissance avait anéanti son corps ; nous nous trompions."

Son regard glisse sur toute l'assistance, avant de reprendre.

"Libra est réapparu lors de ce que certains ont appelé la Crise Finale, et qui demeure encore un grand mystère car nous ne savons pas vraiment ce qu'il s'y est passé - mais nous avons survécu. Et, normalement, Libra avait cessé d'exister lors de la défaite de son Maître. C'est ce que nous pensions ; nous nous trompions encore."

Il soupire, avant de préparer la suite de son discours. Il hésite un peu avant d'appuyer sur l'ultime bouton, pour révéler l'ultime information à ses camarades.

"En vérité, Libra a bien disparu de nos radars, mais c'est parce que, lassé de l'échec de son Maître, il s'est tourné vers un autre bord. Qui justifie pleinement le rassemblement de notre équipe, car l'alliance de ces deux forces est une menace pour tout ce qui vit."

Ray Palmer appuie finalement sur le bouton, et affiche l'hologramme du nouveau Maître de Libra.

La Nouvelle Justice League [JL] KronaJLAZ2

"Krona. Un Gardien, un Oan devenu fou, à force de rechercher le secret de la Création de notre Univers. Hal pourra nous en dire plus, mais nous savons tous quels ravages ont déjà causé les recherches de Krona, qui a failli détruire notre réalité à de nombreuses reprises. Cependant, et c'est l'objet de mon alerte, il a intensifié son activité."

Atom fait glisser les deux visages sur le même hologramme, et continue son discours.

"Libra était précédemment affilié à Darkseid, et a mis au pas les super-vilains les plus puissants de notre planète ; il a failli entièrement détruire l'Humanité. Krona, par ses expériences, a régulièrement failli détruire notre Univers, et nous avons dû le stopper à de nombreuses reprises. Aujourd'hui, lassés de leurs échecs, tous deux ont commencé une alliance avec un objectif simple : atteindre enfin leurs buts.
Krona veut connaître le secret de la Création, Libra veut dominer l'Humanité voire l'Univers. Par nos recherches, J'Onn et moi avons découvert qu'ils sont en train de fragiliser les lois fondamentales de la physique avec des machines infernales. Leur objectif est très clair : ils veulent briser les murs entre les réalités, entre les mondes parallèles pour qu'ils fusionnent. Oui, vous entendez bien : Krona et Libra veulent que toutes les séparations cèdent, pour que tous les mondes fusionnent, occasionnant des milliards de morts. Superman et Flash l'ont d'ailleurs expérimenté à Santa Prisca : le phénomène est en marche, et va s'intensifier. A terme, les barrières vont céder entièrement, pour une fusion totale et mortelle.
Ainsi, Krona pourra connaître, en détruisant tout et en assistant à l'éveil d'un seul monde, le secret de la Création. Ainsi, Libra pourra dominer ce qui y survivra."


Ray fait cesser l'affichage, et croise les bras. Il laisse un petit silence, avant de reprendre d'une voix plus posée que précédemment.

"Voici le danger qui nous menace. Deux fous veulent nous faire fusionner avec les dimensions parallèles, et nous devons les en empêcher. Je suis persuadé que nous y parviendrons, mais... ça ne sera quand même pas facile. Je sais bien que ça ne l'est jamais, mais ce défi-là me semble bien costaud."

Le héros se tait ensuite, laissant le soin à ses camarades d'encaisser ce qui vient d'être dit voir de réagir. Ils savent maintenant ce qui les menace, ils savent maintenant ce qu'ils vont devoir affronter. Leurs prochains exploits seront dédiés à ce combat - ils sont désormais pleinement informés des efforts à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 7:15
Encore une fois, le Chevalier Noir leur faisait défaut. Mais Hal comprenait, depuis le temps. Chacun ses talents, chacun ses méthodes, chacun ses priorités. Ce qui comptait, c'était la présence au champ de bataille, et l'aide apportée face aux menaces qui lorgnaient sur la Terre. Cependant, le Green Lantern ressentit un certain plaisir à ne pas voir débarquer parmi eux Scott Free. Depuis leur altercation sur Oa à propos d'Apokalyps, ils n'étaient plus en très bons termes... ou en tous cas, Jordan n'était plus en bons termes avec Miracle. Quoi qu'il en soit, une fois ces communications coupées, Atom reprit la parole, et l'agent de la Volonté intégra du mieux qu'il put ce qui se disait. Libra, d'accord. Retour inexpliqué, d'accord. Petit speech sur le passif du bonhomme, d'accord... Puis, sa nouvelle alliance. KRONA !!! Hal resta figé quelques instants, immobile, le temps que Palmer finisse son petit discours. Littéralement vert, cette fois-ci, de costume et de peau, le chef temporaire des Lanterns se leva, et fit quelques pas hésitants. Il n'avait pas peur. Son esprit ne parvenait juste pas à intégrer la nouvelle. Comment était-ce possible ? Il l'avait vu, devant lui étendu, brisé, percé de toutes parts. Il l'avait vu, partir, emmené par les Rouges, comme promis. Enfin, après ce qui lui parut être une éternité, Jordan ouvrit la bouche et répondit au flot d'informations transmis par Atom:

- Krona est mort.

Se reprenant, le Green Lantern regarda autour de lui, chacun de ses compagnons.

- Mort de chez mort. C'est moi qui l'ai tué, devant les Gardiens, devant Atrocitus, Sinestro, Star Sapphire, Larfleeze, Indigo-1 et Saint Walker. Nous avons tous constaté son décès.

Usant parfaitement des formidables pouvoirs de son anneau, il fit ensuite apparaître, telle quelle s'était passée il y a un peu moins de deux ans, avec les couleurs pour une meilleure lecture, une maquette en trois dimensions de la scène.

La Nouvelle Justice League [JL] 624px-Green_Lantern_Hal_Jordan_Kills_Krona

- Les Gardiens l'ont ensuite remis à Atrocitus, comme promis, mais ça c'est autre chose. Mais ça, cet allié de Libra, ce ne peut pas être Krona. Krona est mort.

Hal le répéta encore une fois, comme se convaincre lui-même. Il le savait déjà, mais il ne voyait pas qui pouvait lui avoir redonné la vie. Même les Red Lanterns n'étaient pas assez stupides, dans leur quête de vengeance et de destruction. Et personne ne pouvait entrer ou sortir d'Ysmault sans subir d'affreuses conséquences. Jordan l'avait vécu, et même doté de ses compétences et de sa volonté, ça n'avait pas suffi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

La Nouvelle Justice League [JL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Télécharger Le Pacte (Seeking Justice) 2012 [DVDRIP MD][FR] (Avec Nicolas Cage)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: La Lune-