[SVM II : Hommage] CATACLYSME [Libre]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 10/12/2012
Messages : 412
MessagePosté le: Mar 24 Nov - 19:27
CATACLYSME



Bedlam et ses alliés ont l'intention de ravager la planète Terre.
Les arrêterez-vous ou les aiderez-vous ?



-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Règles :

- Ce sujet est libre à tous, héros, criminels ou civils.
Chacun peut intervenir afin de contrer Bedlam ou l'aider. Ces diverses interventions n'auront pas qu'un impact sur la ville de Coast City, car celle-ci sera sans surprise détruite (voir le sondage : http://dc-earth.fra.co/t3101-la-fin-du-svm-ii) mais des conséquences sur le monde entier autant sur le plan physique (villes endommagées, mortalité...) que moral (population terrifiées, augmentation de la pauvreté...). Les conséquences de ce sujet seront prise en compte lors du futur contexte de DC Earth.
Si Bedlam et ses alliés doivent faire face à beaucoup de résistance, les dégâts seront relativement faible.
Si Bedlam et ses alliés ont peu de résistance voir du soutien, les dégâts seront très importants.
C'est à VOUS d'en décider !

- Il n'y a aucune contrainte en terme de nombre de lignes.

- Les joueurs qui choisirons de participer à ce sujet devront être disponible et rapide.
Il n'y a pas d'ordre de passage et d'ordre de tour à respecter. L'animateur postera quand il en sentira le besoin.
S'il s'avère que deux PJ s'affrontent et que l'un viendrais à ne pas répondre 72h après le post de son adversaire, son adversaire peut poster à nouveau s'il le désire et décrire une situation en sa faveur. Toutefois, il est toujours interdit de contrôler un autre PJ que le sien sans son autorisation.
Le combat entre un PJ et un PNJ contrôlé par l'animateur disposera des même règles. Mais l'animateur devrait poster toutes les 24h normalement et mesura de l'étendu des désastres.

- Le sujet aura un temps limité et une date de fin. L'animateur vous préviendra prochainement à ce sujet.

- Bons jeux à tous !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Teaser 1
http://dc-earth.fra.co/t3055-svm-hommage-l-anti-vie-jsa#34443
Teaser 2
http://dc-earth.fra.co/t3068-svm2-hommage-votre-mission-si-vous-l-acceptez-brisez-cette-ville-arkillo-morgan-trickster-cheshire#34682
Teaser 3
http://dc-earth.fra.co/t3059-svm-ii-hommage-des-comptes-a-regler-pv-big-barda-mister-miracle#35540





Droit dans son corps cybernétique, les mains derrières le dos dans une posture militaire, en haut d'une passerelle, Bedlam observe les préparatifs qui se déroule dans le vaste hangar.
Les paradémons secondés par les scientifiques d'Apokolips et des méta-humains de la Terre s'activent a mettre sur pièce les dernières technologies dévastatrices.
Les engins de mort et de destruction créés par les New-God associés aux pouvoirs des méta-humains devraient largement accomplir leur rôle. S'il a sut au cours des jours rester discret, le plan de Darkseid va maintenant être tragiquement exposé à tous, les héros réagirons vite également, mais Bedlam s'est préparé à les accueillir.

Dehors, la nuit viens de tomber. Le froid hivernal et l'ambiance nocturne joue déjà en leur faveur.


Une silhouette massive arrive dans le dos de Bedlam et grogne comme seul sait le faire Kalibak :


Tous le monde est prêt Bedlam !

Bedlam se retourne et dévisage d'un air méprisant le fils simiesque de Darkseid.

Je m'étonnerais toujours que tu soit encore vivant...

Ne fait pas le fière Bedlam ! J'ai peut-être échoué par le passé, mais la réussite de ton œuvre sur les ordres de mon père n'est pas plus assuré que celle qui me fut attribuée !

Ce ne sera qu'a l'aube que nous seront fixé. Mais n'espère pas me voir vaincu comme tu l'a été, cette ville est déjà condamnée.

Et bien ne tarde pas à te mettre au travail ! Scientifique arrogant !
Moi je me met au mien !


Sur ces mots, le colosse fait demi-tour et disparait dans les ombres tandis que Bedlam lui se tourne en direction de la foule qui le regarde religieusement.
Le ton de sa voix augmente et nul ne peut ignorer ses paroles :


Messieurs, mesdames !

Il est temps de façonner ce monde à notre image ; celle de la destruction !



Monsieur Morrow !


Vos nouveaux androïdes ont été perfectionnés grâce à notre technologie. C'est une nouvelle chance pour vous de démontrer leur puissance en rasant cette cité et la Ligue de Justice si elle se met à nouveau en travers de leur chemin.

Le scientifique réagit à peine à ces paroles. Il n'apprécie guère les New-God et leur sentiment de supériorité alors que lui même est humain et a bien un intellect supérieur. Il a cependant conscience des avantages qui lui ont été fournis pour la conception de ses quatre nouveaux androïdes capable de manipuler les éléments naturels. D'une pression sur sa télécommande, il les active les quatre armes de destruction massive qui filent dans le ciel.


New Red Torpedo...


...termine sa course sur la plage de Coast City. Les promeneurs nocturnes se figent alors devant cette apparition et ne tardent pas à comprendre ce qu'il va arriver, prenant leurs jambes à leur cou. Mais court-ils vraiment plus vite qu'un raz de marée ?...




New Red Tornado...


...contemple la ville qui luit sous ses pieds. Levant ses bras mécaniques, ils attirent les nuages comme s'ils étaient lui même un Dieu céleste et les fait grossir à une vitesse phénoménale. Les premiers éclairs commencent à gronder, tandis que le vent souffle avec ardeur. L'espoir meurt lorsque l'on fait face à une tornade...




New Red Inferno et New Red Volcano...


...atterrissent violemment en plein centre de la Cité des lumières. Le macadam éclate sous la pression et le sol est secoué un instant pétrifiant tous les passants d'effroi avant que la terreur ne les gagnent à son tour. Volcano se met à frapper le sol et à créer de nouveaux tremblements de terre plus violent, tandis qu'Inferno met le feu à toutes les infrastructures les entourant à coup de puissants lance-flammes. Combien peuvent espérer survivre aux forces de la nature avilie par le mal d'Apokolips ?...




Major Force !


Le plein de vos pouvoirs a été fait. A présent la Centrale nucléaire la plus proche est à vous.

A ces mots, le Major sort du hangar comme un missile tiré depuis le sol, il traverse sans retenu le plafond métallique et file en direction de la Centrale située à quelques dizaines de kilomètres de Coast City. Le dispositif de surveillance et de protection se déclenche, mais des cris et des salves de tirs il ne semble même pas y prêter attention. Il s'accroche alors à l'une des grandes cheminée et d'un coup de poing terrible fait s'écrouler la colonne de béton créant la panique chez les employés. Puis il bondit à l'intérieur pou s'enfoncer au cœur de la centrale...

Le cataclysme est proche...




Dr Polaris !


Vous pouvez prendre place dans cette machine conçue par moi même. Elle démultipliera vos pouvoirs, vous permettant d'impacter le champ magnétique du noyau même de la Terre. En inversant les pôle vous exposerez la face éclairée aux vents solaires.

Le Dr sait bien tous cela et acquiesce d'un air impassible sous son casque. Il s'assoit sur ce qui ressemble à un trône entièrement constitué d'un métal inconnu à la Terre, du Nth metal. Aussitôt il ressent tous les champs magnétiques qui parcourt la planète, des plus infimes entourant une simple prise électrique, aux plus puissants, celui de la planète. Et il sent que doucement il arrive à les modifier...

Le cataclysme est proche...




Major Disaster !


Il est temps de prouver la valeur du nom que vous vous êtes attribué. Votre entrainement sur la maîtrise de vos pouvoirs est arrivé à son terme et il est maintenant temps de passer aux travaux pratiques. Déchainez les désastres sur cette planète.

Disaster répond 'un sourire carnassier. Il se sent plus fort et plus sûre de ses pouvoirs que jamais. L'entrainement a accrue ses capacités, mais à également supprimé la moindre once de scrupules et de craintes dans son cœur. Sortant du hangar d'un pas lent, il jette un œil au ciel noir qui s’assombrit au dessus de lui manipulé par l'androïde. La machine est puissante, mais lui même peut encore mieux faire. Sa perception perce les épais nuages et sort de la Stratosphère, son regard est plongé dans les étoiles et il sent les multiples météorites qui filent autours de la Terre. Plusieurs sont alors captés par son appel et se détourne de manière inexplicable pour foncer droit sur la planète bleue.

Le cataclysme est proche...




Bedlam continue ainsi de nommer ses alliés et chacun se met en marche...

Alors que tous s'activent à présent condamnant le monde entier à être défiguré à l'image d'Apokolips, les Paradémons eux s'envolent à leur tour pour rejoindre le chaos ambiant et combattre les éventuels adversaires qui viendraient troubler le feu d'artifice organisé par Bedlam.

Lui, reste sur la passerelle. Il n'a qu'a transférer sa conscience dans ses autres corps cybernétiques répartis sur la planète pour évaluer l'ampleur des dégâts.

Un œil rouge se met à briller à ses cotés.

Vous ne désirez pas participer à la destruction de cette ville ? Je pensais que vous y aviez pris bien du plaisir la première fois...

Hank Henshaw...


...reste impassible et ne répond pas.
La seule pensée qui habite son esprit et celle de la mort, sa mort prochaine comme celle des millions d'habitants de Coast City. Il l'attends sereinement...


TAUX DE DESTRUCTION 3%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 9:09
Au même moment chez les Dugan .

La scie circulaire faisant un bruit d'enfer alors que je l'employais afin de poncer brutalement une pièce que je viens de finir de remplacer sur ce bon vieux S.T.R.I.P.E. il faut dire que l'armure n'est pas neuve et a vu son lot de batailles, mais si c'est loin d’être au top de la technologie, on est sur de la construction très ingénieuse et rétro permettant a notre colosse de métal d’être très résistant et surtout d'avoir une durabilité peu commune.
Par exemple, je vois mal Steel faire des réparations d'urgence sur sa merveille technologique en pleine bataille alors que moi a l’abri dans mon cockpit, je pourrais me le permettre.
Je relève mon masque de protection et regarde le résultat.

"Et voilà mon grand, tu es magnifique, il manque plus que quelques essais techniques et un test de vol et on pourra décréter que tu es sortable."

Soudain, l’écran de notre moniteur s'allume, et des images apparaissent, mort et désolation voilà qui traduit bien ce que je vois.
Je m'approche rapidement du clavier et commence a presser les touches afin de changer l'affichage, les coordonnées indiquent que cela se situe a Coast City et que la ville semble être la cible de tous les événements de destructions possible et imaginable en même temps.

J'ignore qui a organiser une telle attaque et surtout comment gérer une telle force de frappe, surtout sans S.T.R.I.P.E. je retransmets l'alerte à tous les héros qui ont un jour fait partie de la JSA et ceux que mon père a un jour connu personnellement en espérant qu'un maximum répondent a l'appel et pour ma part, je quitte la chaise de bureau et me tourne vers le Robot que je viens de finir de réparer.

"Bon finalement pas le temps pour les tests, on a une vraie urgence."
Sur ces mots, je presse le bouton ouvrant le sas de sortie et plaçant S.T.R.I.P.E. en position de sortie, je grimpe a l'intérieur et referme le cockpit avant que le toit au-dessus de moi ne s'ouvre et que je ne décolle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 11:21
Comme tous les matins, je me rendis au Dailyplanet, entrant par la grande porte, prenant le hall menant à l'ascenseur. Aujourd'hui pourtant, tous les regards étaient tournés vers moi. Certains cessèrent même leurs activités en me remarquant. J'entrai tranquillement dans l'élévateur et appuyai à l'étage de mon bureau, comme d'habitude. En quelques secondes, j'y étais. Alors qu'il était bruyant quelques secondes auparavant, tout semblait se figer à mon arrivée, avec ces mêmes regards fixes dans ma direction. Je commençais à me dire que ce costume rouge et bleu était vraiment trop voyant. Car oui, je n'étais pas venu en tant que Clark Kent, mais bien Superman. Et non, ce n'était pas une erreur dû à un saut du lit trop brusque.

Je me dirigeai enfin vers Lois Lane, devant tout le monde, et lui annonçai que j'avais besoin de ses services pour une durée indéterminée. Mon épouse déclara ne pas pouvoir arrêter de bosser comme ça, juste parce que le plus bel homme de la ville venait lui rendre visite. Grâce à l'intervention de Perry White, l'affaire fut arrangée et je ressortis du bâtiment en portant Lois, passant par la fenêtre. Elle tenta sans surprise d'obtenir des informations sur ma conduite, et surtout, notre destination. Je répondis seulement qu'elle comprendrait bien assez tôt. Ma réponse lui suffit amplement. La journaliste me faisait une totale confiance, se serrant contre moi pour se rassurer. J'avais presque des remords de la tromper ainsi, mais c'était pour son bien.

Elle était la femme de ma vie, ce qui voulait dire que si sa vie venait à toucher à sa fin, la mienne n'aurait plus beaucoup de sens. C'était tout ce à quoi je pensais en me dirigeant vers ma fameuse forteresse de solitude. J'enroulai ma femme dans ma cape en arrivant au pôle nord, puis me posai sur son sol glacé, juste devant l'imposant édifice. Krypto ne tarda pas à faire son apparition, je l'avais laissé sortir pour qu'il la garde en attendant mon arrivée. Sans déposer Lois au sol, j'entrai à l'intérieur et me dirigeai vers la partie habitable, celle où elle pourrait m'attendre sans danger. Enfin, je la déposai sur le lit où nous avions autrefois dormi ensemble.

«Désolé ma chérie, je reviendrai quand le monde ne sera plus en danger.»

Je refermai brutalement la porte de la zone, après être sortis à vitesse super sonique, malgré ses protestations. Le danger qui guettait la Terre était sans précédent, je n'étais même pas sûr de pouvoir y faire grand chose. Il y aurait sans aucun doute des millions de mort et bon nombre de destruction. Mais cette femme était la seule chose que je ne voulais ne jamais voir disparaître. Je savais qu'à sa mort, mon cœur mourrait et ce n'était pas ce genre de Superman que le monde avait besoin. Je m'accroupis pour caresser affectueusement mon chien, lui souriant avec tristesse.

«Prends soin d'elle s'il te plaît, protège- la comme je le ferai. Ne sors pas, les choses vont se gâter dehors, j'entends déjà les trompettes de la fin du monde. Mais ne t'inquiète pas, même si je devais y laisser la vie, je protégerai ce monde, je vous sauverai tous. C'est ma promesse d'homme.
- WOUF!
- Ah je vois, c'est ta promesse de chien? Protéger ce que j'ai de plus cher? Merci, tu es un très bon chien et un ami formidable. Adieu, mon chien. Lara et Jor seraient très fier de toi.»

Je sortis par la grande porte avec une expression de grande détermination sur le visage. Je n'étais plus inquiet de la sécurité de ma femme, je pouvais me donner à fond avec toute la certitude qui habitait mon cœur. J'allais tous les détruire un par un, moi le Kryptonien de la Terre. Je pris mon envol en direction de Coast City, avec l'impression que c'était la dernière fois que je revenais ici, malgré toute ma détermination à vaincre l'ennemi. Avant même d'arriver, des nuages à la taille monstrueuse au-dessus des bâtiments m'apprirent que les choses étaient sur le point de prendre un chemin critique.

Je m'approchai de New Red Tornado à vitesse super sonique et le saisis par le bras, avant de me diriger vers ses deux compagnons, sans ralentir une seule fois. De mon super souffle, j’éteignis d'un coup toutes les flammes créées par New Red Inferno, à sa grande surprise, sans cesser d'accélérer dans ma descente. Enfin, je frappai New Red Volcano avec  New Red Tornado devenu une batte de base- ball vivante, si je puis dire pour un être de sa constitution. Dans mon mouvement, je relâchai ma prise pour que l'androïde contrôlant les intempéries aille s'écraser contre un bâtiment à moitié détruit avec son camarade qui provoquait des tremblement de terre intempestifs précédemment.

«Je suis Superman! Le gardien de la Terre! L'homme le plus puissant de cette planète! Venez! Je vous attends les pourritures!»

De grands mots que je prononçais là, en vue de concentrer leurs attaques sur moi. En effet, cette provocation avait pour but de détourner leur attention des civils en pleine fuite pour leurs vies, qu'ils cessent leurs attaquent aveugles et se focalisent sur un ennemi commun qui n'était autre que moi. J'étais prêt à tout encaisser de la part de ces trois- là.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 15:59
Parasite n’était pas un héros. Il n’avait même pas attendu l’appel concernant l’invasion de la terre. Non. Il se trouvait simplement au mauvais endroit au mauvais moment, ou l’inverse tout dépendamment du point de vue. Suite à son vol théâtral effectué à Fawcett City, où il avait goûté à l’énergie de Mary Marvel, il avait décidé de prendre un peu de temps pour lui, après tout il avait maintenant un petit montant d’argent à dépenser. Coast City avait été son choix pour dépenser son pécule, loin de Métropolis. Il était en route vers la cité lorsque l’enfer se déchaîna sur la terre.

Des extra-terrestres venus envahir le monde. Sa planète. Une planète revenant de droit à l’Injustice League et non à des envahisseurs venus d’un autre monde. D’où il était, Rudy n’était pas réellement en mesure d’aider à sauver la ville et après tout qu’avait-il à faire de quelques civils… Toutefois, une chose bien plus près attira son attention. Un être violet et doré, filant à toute vitesse vers la centrale nucléaire située non loin d’où il se trouvait. Une forme d’énergie qui faisait saliver Parasite. Un point qui s’accentua lorsque ce dernier fit s'effondrer la cheminée de la centrale. Un met de choix sans aucun doute.

Contrer une attaque nucléaire, un réacteur d’exploser et de tout détruire à des milles à la ronde, avait certainement quelque chose d’héroïque. Néanmoins, ce n’était pas le but principal du vilain. La faim, voilà ce qui le motivait. Tandis que tous fuyaient le réacteur, espérant pouvoir boucler la distance avant l’explosion, un homme, ou plutôt une créature violette fonçait tête baissée dans le danger. Poussant du bras les civils, il se fraya un chemin jusqu’à l’entrée du réacteur. Il ressentait déjà l’émanation radioactive. Une personne sensée aurait évité la radiation, mais pour Rudy Jones ça n’avait aucune importance. Son pouvoir était issu de la radiation d’une pierre rare, la base même de son énergie était liée à la radiation et cette dernière ne l’affectait aucunement.

Utilisant de sa force surhumaine, il réussit à se frayer un chemin en dégageant les immenses blocs de béton, arrivant finalement au cœur du réacteur, face à l’individu qui avait attiré son attention quelque instant plus tôt. Major Force. Un sourire carnassier pointe sur le visage de Parasite alors qu’il adresse ce petit mot au vilain.


-Coucou!

L’expression sur le visage de Major Force vaut mille mots. Rudy retenant presque un rire. Son adversaire en devenir s’étant certainement attendu à Captain Atom, Superman ou un autre héros digne de ce nom, capable de résister aux radiations et voir devant lui, cette créature violette semblait quelque peu de décontenancer. La suite allait certainement encore plus lui offrir de surprise, car en moins de temps qu’il ne faut Rudy était déjà sur lui, l’agrippant fermement et savourant la première poussée d’énergie offerte par Major Force. Quelle force. Une idée de génie que d’être venu ici. Un délice comparable à Superman et Mary Marvel. Décidément, ces temps-ci Parasite avait le don de trouver d’excellentes cibles. Plus l’autre demeurait sous son étreinte, plus Parasite grossissait en stature. Le duel qui allait suivre était prometteur.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 412
MessagePosté le: Mer 25 Nov - 16:40
CATACLYSME


Le Major Force ne s'était pas attendu à une attaque d'un ennemi de Superman, son apparition l'avait surpris certes, mais il s'attendait à un allié de plus envoyé par Bedlam.
De nature arrogante et boostée à l'énergie d'Apokolips, il se croyait alors invulnérable, mais à présent il regrettait cruellement de ne pas avoir pris soin de noter quels pouvaient exactement les capacités et ambitions du Parasite.
Sentant sa précieuse énergie absorbée, il se débattit dans un premier temps avant de finalement provoquer une explosion autour de son corps. Celle-ci avait peut-être pu nourrir le Parasite mais au moins elle était assez forte pour le faire décrocher.
Le Major avait encore de la ressource et ne comptait pas fuir un combat, même risqué.

Imbécile ! Nous devrions collaborer ! Si tu as besoin d'énergie demande à Apokolips !
De moi tu n'obtiendra que souffrance !


Il envoya de ses mains un puissant blast d'énergie pure sur le Parasite.

Autour d'eux la centrale était déserte, les lumières et les voyant viraient au rouge, tandis qu'une insupportable alarme hurlait à la mort...


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Les New Reds ne purent rivaliser avec la vitesse de l'Homme d'Acier. Se dernier stoppa net la tornade et les ravages de New Red Inferno et New Red Volcano en frappant fort les androïdes.
Mais leur blindage déjà très solide avait été renforcé par la technologie d'Apokolyps et sans un mot en réponse à la voix tonnante du kryptonien, leurs regards se figèrent sur lui.

New Red Inferno, le seul qui n'avait pas été frappé, réagit le premier en envoyant des tirs enflammés sur Superman. New Red Tornado de son coté s'extrayait de l'immeuble, mais New Red Volcano écrasé au sol plus loin, lui, ne bougeait pas, c'était le sol qui le faisait à nouveau pour lui.
La bitume commençait à se soulever et à craqueler et de ces profondes fissures on commençait à voir effleurer de la lave appelée par le puissant géokinésiste.

L'état de ses frères n'échappa pas à New Red Torpedo qui laissa maintenant la vague de plus d'une dizaine de mètres de haut commencé à balayer les infrastructures côtières.
Laissant la mer se déchainer, elle fonça au cœur de la ville pour rejoindre le combat.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Bedlam observait les scènes grâce aux systèmes de surveillance terrien sur lesquels il s'était connecté.

Le plus grand ennemi de Darkseid était venu le premier, évidemment et il constituer toujours la plus grande menace pour Apokolips. Mais seul, il ne devrait tenir bien longtemps.

Le New God tourna la tête, le cybord était partis...


TAUX DE DESTRUCTION : 9%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 17:46
Cataclysme
La dernière fille de Krypton contre les Océans !
Transmission terminée, Kara avait pu entendre grâce à sa super ouïe l'alerte de Coast City et les larmes de pauvres innocents ayant tellement perdus dans ce chaos. La justicière ne pouvait pas rester les bras croisés et à attendre que tout se terminer grâce à la Justice Ligue. Il était temps pour elle de reprendre du service aux côtés de son cousin, Kal-El alias Superman. Kara mit alors à une vitesse incroyable son costume ou plutôt comme elle l'avait dit, son armure Kryptonnienne. Supergirl n'avait pas le temps d'aller chercher les membres des Titans, il y avait plus urgent à ce moment-là. La blonde devait se diriger très rapidement dans cette ville, elle se faisait attaquer par des forces inconnues. Sortant rapidement de son appartement, elle se dirigea à toute vitesse vers cet Enfer qui venait de naître. Kara allait devoir y aller à fond et de ne pas faire de cadeau face à ces monstres qui sèment la terreur par les Humains. Combattre sérieusement, éviter de tuer sera important, mais au vu de la situation, ça sera sans doute difficile de se retenir même si cela ne plaira sans pas à Clark ou à Batman.

Arrivant sur les lieux, elle pouvait apercevoir le chaos qu'avaient engendré ses monstres et ses parademons qui venaient de l'armée de Darkseid. Difficile de les oublier, car après tout, Kara avait été capturé sur Apokolis, il y a plusieurs mois de cela. À présent, il était temps de se venger en protégeant ce monde et à les terrasser une bonne fois pour toutes. Au loin, la jeune blonde pouvait apercevoir une grande vague se diriger vers la ville. Si ce tsunami toucha Coast, ça sera fini pour tous ses habitants et il était hors de question que cela puisse arriver en sa présence. Kara pouvait voir que Superman était sur les lieux en train de s'occuper de trois cyborgs rouge. La blonde ne les connaissait pas, mais elle ira aider Kal-El quand elle s'aura occupé de ce raz-de-marée qui allait faire plusieurs morts. Supergirl se plaça à quelques mètres de cette gigantesque vague et se mit à souffler grandement sur sa cible. Son souffle réfrigérant gela la super vague d'une dizaine de mètres en faisant en sorte de tout bloquer, mais l'infrastructure côtières était déjà touchée par cette dernière.

« Une bonne chose de faite, mais...c'était difficile de souffler autant...Pas le temps de me reposer, je vais m'occuper de toi, le robot rouge et tu vas vite regretter ton acte !! » Cria Kara à ce monstre robotique rouge.

À pleine vitesse, Kara explosa un morceau de la vague devenu de la glace et mit un coup de poing au niveau de l'abdomen de New Red Torpedo. La blonde passe juste derrière Torpedo et l'enchaînèrent de puissants coups de poing avant de le propulser en direction de ses frères. Volant à vive allure, la kryptonnienne le frappa avec ses deux poings collés afin de l'écraser en direction de l'un des cyborgs rouge encore à terre où le sol se mettait à craquer et que de la lave commençait à venir. Aucune idée si cela avait calmé les ardeurs de ce monstre, mais elle n'avait pas le temps pour vérifier cela. Le combat semblait loin d'être terminé. L'un d'eux semblait s'en prendre à son cousin en lui envoyant des tirs de feu en sa direction. Kara utilisa sa vision de chaleur pour tirer depuis ses deux yeux, deux puissants rayons laser afin de le toucher dans le dos. L'entraide allait être importante dans cette bataille surtout les ennemis semblaient être nombreux et qu'il fallait vite en finir avant que ça devient très compliqué.

« Superman, nous devons vite en finir avant que ça se complique ! Je vais te prêter main forte, cousin ! »


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 18:03
Dans le ciel, en route pour Coast City .
Le Calcul du temps de route m’indique que je ne suis plus qu'a quelque minute de Coast City et pour le moment S.T.R.I.P.E. semble parfaitement répondre à ses commandes de vols, ce qui est bon signe, mais il faudra faire tout de même attention quand je serais en action, car les commandes pourraient être quelque peu grippé et rendre certaine manœuvre plus compliquées.

Je vérifie rapidement si j'aie des communications entrante de la part d'allier potentiels, mais rien, j'imagine que tout le monde est occupe, mais au vu de l'ampleur de la chose, je sais que je ne serai pas seul bien longtemps et c'est pourquoi même si Stargirl n'est pas là, je fonce aider du mieux que je peux et en parlant de foncer mes capteurs de vol s'affole, car une tornade disparut perturbant mes conditions de vol, du moins c'est surtout sa disparition brutal qui provoqua la perturbation.

Les bruits de combat titanesque me parvinrent alors et dirigeant ma camera dans leur direction, je peux voir que Superman était déjà présent aux prises avec des robots semblable a Red Tornado, imaginer qu'il s'agisse de nouvel invention de Marrow n'est pas compliquer, mais pour leur a trois contre un même l'homme d'acier peut avoir du mal.
Il va être l'heure de tester les armes, du moins une première.
J'arme les roquettes de mon bras gauche, vise et tire, la roquette pris la direction de New Red Inferno qui concentrer sur les tir qu'il envoyait sur Superman ne la vit que tard et si il put l’éviter le souffle de l'explosion le repoussa un peu plus loin.

Puis je repris rapidement les commandes de vol manuel et entame un mouvement en piquer et percuta de pleins fouets la cible de mon tir, vu que Supergirl avait fait son apparition et en gérait deux.
Le choc fut brutal et S.T.R.I.P.E. pris des dégâts qui ne sont pas a négliger, j'ignore qui du robot a forme féminine ou moi en a pris le plus, mais avec une tel entrer, ils savent que je ne suis pas là pour plaisanter.
Ne pouvant pas rester en vol stationnaire avec un choc pareil, je me pose lourdement au sol non loin de Superman qui est déjà aux prises avec ses opposants et en profite pour armer une nouvelle roquette.

"Desole pour le retard, j'ai prévenus un maximum de monde, mais je compte pas attendre les renforts."

Je ne blouse personne, j'ai clairement peur, mais je ne peux pas me permettre de rester dans mon coin a attendre que cela passe, déjà a l’époque je me disais prêt de devenir un héros, il ne tient qu' moi de prouver que j'avais raison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 18:12
C’était une blague. C’était ce qu’elle avait dit lors de l’annonce de la nouvelle.

Cheetah était au courant depuis bien longtemps de la menace, après sa mission avec Astarte. Et elle ne pouvait pas l’accepter. Détruire la planète, celle qu’elle allait gouverner avec tous les membres d’Injustice League. Hors de question !
Mais il ne fallait pas qu’elle se jette dans la gueule du loup. Elle n’était pas inconsciente, il lui fallait une  mission digne d’elle et à sa taille.
N’ayant pas l’oreille de Superman, elle avait loué une chambre à Coast City, là où allait se dérouler le carnage. Elle s’était préparée, en analysant chaque auteur du cataclysme. La plupart était hors du commun, au point qu’elle regretta un moment d’avoir empoisonné Superman, et elle espérait qu’elle n’allait pas leur botter le cul toute seule. Parce que de un, c’était impossible, et de deux, elle n’était pas une héroïne.

Les jours passèrent, et le jour J arriva.
Par un bruit insupportable à ses oreilles. L’alerte d’urgence. Barbara ne put s’empêcher d’émettre un grognement.
Elle se transforma aussitôt avant de sortir. Le début de l’Apocalypse. Dehors des tornades, des flammes, et d’autres catastrophes réunis dans le seul but de répandre la destruction sur Terre. Elle observa pendant quelques secondes la scène afin de voir leur lieu d’origine.
Elle réussit à le définir. Le hangar de la ville.
Autant en finir dans le lieu où tout a commencé. Ça irait plus vite.
Avec sa vitesse, Cheetah prit la route du dépôt. Elle pouvait voir au passage une ombre voler. Celle de Superman.
Bon, au moins, il était fonctionnel.

Quelques mètres plus loin, à proximité du hangar, elle pouvait apercevoir un homme costumé. Major Disaster. Il ne bougeait pas. Mais qu’est-ce qu’il fait ?

Elle eut la réponse en regardant le ciel. Une comète. Mauvais signe.

Discrètement, elle se glissa derrière lui. Il allait être surpris, elle le savait.

-C’est la mode les costumes moulants ou quoi? Sérieusement, j’ai cru au début que vous étiez gay.

La provoc’, encore ! Elle ne put s’empêcher d’émettre un sourire carnassier avant de lui griffer, balayant son torse et son visage. Barbara avait juste une crainte. Qu’un de ses alliés se ramène.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 19:28
Je plaçai mes bras en croix devant moi pour me protéger de ses flammes. Ce n'était que du feu, rien de bien méchant. Les rayons semblèrent diminuer, je compris pourquoi en entendant la voix de ma cousine.

"Content de te savoir parmi nous, tu as bien raison, il y a encore beaucoup à faire!"

Les rayons de feu cessèrent définitivement au son d'une explosion, quelqu'un venait de s'en prendre à mon adversaire. Cette personne ne tarda pas à me rejoindre, faisant bloc face aux ennemis avec moi. Il s'excusa de son retard, je souris avec bienveillance en lui rétorquant qu'il était venu juste à temps pour la deuxième mi- temps. Car en effet, il restait encore 4 beaux androïdes fonctionnels à éliminer, sans compter quelques autres vilains que je voyais avec mon rayon x et entendaient avec mon ouie super développée. Barbara s'occupait cependant de Disaster, je pouvais souffler de ce côté- là. En effet, cette femme féline des plus sadiques avait été assez forte pour me battre au cours d'un combat singulier, elle n'était pas à prendre à la légère. Si elle échouait, peu d'entre nous seraient capable de réussir. Ce ne serait pas pour cette raison que j'abandonnerais toutefois le combat. Alors que Red Tornado sortait des décombres du bâtiment dans lequel je l'avais encastré, je lui envoyai deux rayons laser, cherchant à percer son corps métallique. J'avançai en même temps vers lui, puisque Kara et le nouvel arrivant couvraient mes arrières.

Malgré l'intensification de mes rayons, je voyais bien que sa coque résistait, elle n'était pas terrestre. Il m'était évident que la technologie Apokolipsienne y était pour quelque chose, alors je lui fonçai dessus à vitesse super sonique et le frappai au torse d'un seul coup de poing puissant, l'écrasant au sol avec une telle force qu'il se fissura. J'enchaînais les coups sans attendre, craquelant ce sol solide à un point que New Red Tornado s'y enfonça de plus en plus. Enfin, je terminai mon action en abattant mes deux poings en même temps contre son torse, toujours. Je me redressai pour reprendre mon souffle, quand je remarquai la pluie de météorite se dirigeant droit sur la Terre, depuis ce ciel si sombre que mon pouvoir permettait de percer sans difficulté. Elle s'était bien trop approchée, il fallait faire quelque chose avant qu'elle ne touche la surface de cette planète. Je n'avais aucune idée de la marche à suivre, mais rester là ne m'aiderait pas. Alors, contre toute prudence, je m'élevai à toute vitesse vers l'espace, les poings levés. Durant mon ascension, je cherchais une idée pour les détruire toutes en même temps, sans qu'aucun gravas ne retombe. Fort heureusement, les météorites n'avaient pas encore atteint l'orbite de la Lune, l'espoir était encore permis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 21:53
La dernière fois qu'ils s'étaient vus, cela devait être dans cette même ville, il y a de cela des années. Ils étaient à l'époque tous les deux conférenciers lors d'un colloque dont le thème lui échappe aujourd'hui. Quelque chose à propos de l'astrophysique, ou alors de médecine, non? Peu importe. Victor se souvenait à peine de sa propre intervention, mais il se rappelait très clairement de celle de son confrère. Pas du contenu, mais de la forme. Le Dr Emerson avait fait lever les yeux au ciel à presque la totalité de l'audience avec son costume et ses idées de magnétisme censé "changer la face de la médecine". Il en avait bien rit à l'époque avec d'autres confrères.
Désormais, les théories de ce physicien un peu fou l'intéressaient beaucoup plus. Non pas qu'elles soient devenus tout à coup brillantes mais parce qu'il ne fallait maintenant écarter aucune piste afin de sauver Nora. S'il fallait pour cela intervenir dans cette attaque planétaire, et aider indirectement ceux qui d'habitude sont des obstacles à sa quête, soit.
Mr Freeze avait comme tout le monde vu l'annonce de l’illuminé Virman Vundabar à la télévision. Il avait depuis eu l'intime conviction que si des criminels allaient répondre à cet appel lancé par la secte de Darkseid, ce bon docteur allait être de la partie et Freeze allait enfin utilisés les ascenseurs qu'on devait lui renvoyer.

Il avait d'abord glané des renseignements auprès du Calculator afin de confirmer ses suspicions et d'en savoir un peu plus sur lle rôle du Fr Polaris dans cette attaque. Puis il avait ensuite "emprunter" au Pingouin des hommes de main afin de faire un peu de grabuge. Tout cela a eu un coût mais cela a permis à "L'Homme de Glace" de faire une découverte d'importance: du Nth métal. Ce matériau, si rare, si précieux, allait désormais concentrer toutes ses forces. Il n'allait pas de battre pour cette ville, ce pays ou quelconque valeur que ce soit. Il allait faire un casse.

Le Nth métal était pour lui une source de convoitise depuis plusieurs années déjà. Il avait eu l'occasion d'étudier ce composant, malheureusement pas de visu mais il paraitrait que ses propriétés en terme de guérison sont réels. Si seulement.

Le malfrat amena péniblement le dernier baril près des nombreux autres. Sa respiration bruyante avait résonné dans les conduits d'égouts pendant de longues minutes sans que Mr. Freeze y prête la moindre attention. Il était occupé à préparer son armure pour le combat qui allait prochainement avoir lieu mais aussi pour l'énorme explosion qu'il allait déclencher.

En effet, il se situait très exactement sous le hangar dans lequel se trouvait le "trône" sur lequel reposait le séant du Dr Emerson (ainsi que du reste de son corps), jouxtant celui où se trouvait Bedlam. Autant dire que Freeze se trouvait au plus proche de l'action, ce qui signifiait également qu'il n'avait pas le droit à l'erreur. Il jeta un coup d'oeil derrière lui. Il vit les quelques hommes de main du Pingouin reprendre leur souffle, tout transpirant, appuyés sur la petit pyramide faites de gros barils en métaux qu'ils avaient constitué pendant près d'une heure. Le plan allait bientôt être lancé. Alors qu'il finalisait les ajustements, il fut interrompu par la question d'un des voyous.


M'sieur, qu'est ce qu'il y a là dedans? demanda en montrant d'un signe de tête les barils.

Mr Freeze pompa son Cold Gun qui se mit à émettre un vrombissement presque imperceptible. De la fumée blanche s'en échappa, et des traces de gelure commencèrent à parcourir toute sa surface, se propageant même jusqu'à l'armure, telle un liquide protecteur. La voix métallique du Dr Fries leur répondit:


De la science messieurs, de la science... Je vous conseille maintenant de repartir par le chemin que vous avez emprunté. Je pense que vous allez être très vite dépassé par ce qui va se passer...

Il pointa son arme vers le haut plafond de la salle de jonction dans laquelle ils se trouvaient et appuya sur la gâchette. Tandis que des jurons fusèrent pendant que les hommes de mains partirent en courant, un fin rayon d'énergie glaciale concentrée fendit le béton, faisant tomber d'énorme bloc. L'armure tenait aisément le choc, tandis que son propriétaire taillait la paroi de manière stratégique. La suite allait être plus intense. D'après les calculs, les deux docteurs étaient distant d'environ 50m. 45 maintenant que la couchée. La science allait maintenant entrer en jeu pour que la distance se réduise drastiquement. Une fois l'opération faite, il fit quelques pas en arrière en direction d'un tunnel,  tout en faisant pianotant sur son Cold Gun.. Il analysa d'un coup d'oeil ce qu'il venait d'effectuer au plafond et visa sans hésiter avec son arme la pyramide de barils. Ses calculs étaient bons, ses calculs étaient toujours bons. Et l'armure tiendrait. Car après tout, c'est lui qui l'avait construite...

L'explosion fut énorme. La lumière qui en jaillit fut si forte que même les lunettes de protection n’empêchèrent pas les yeux de Freeze de se fermer. Tandis que les jambes de son armure vibraient comme jamais. De tonnes de béton s’effondrèrent devant lui, créant un immense trou dans le sol. Les retrouvailles entre les deux hommes allaient être beaucoup moins profesionnels qu'auparavant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 23:17

"nuclear"
FEAT people


Ha, le chaos, la mort, la destruction. Tout les métahumains de son "espèce" adoraient infliger ces émotions sur la populace, et il devait avouer que le décor était charmant, les héros croulant sous le nombre des ennemis... si c'était lui qui commettait la destruction, en fait, il était plus ou moins pris dans l'assaut, étant parti après son deal avec Ivy pour chercher d'autres individus (avec Batman en face, une petite armée, c'est la norme) dans la ville, qui s'était retrouvée sous siège peu après, misère.

Grognant devant la destruction, qu'il aurait préféré être infligée à Gotham, notre homme se débarrassait de ses vêtements au dernier étage via son feu nucléaire, il était dans les rues au moment du désastre, et montait en haut de cet immeuble en panique en contournant les habitants fut... problématique, même si jamais les squelettes qui gisaient plus bas, et qui seraient sans doute attribués aux envahisseurs, prouvaient qu'il avait fini par utiliser ses capacités.

Superman, Supergirl...  que du lourd, il reconnaissait aussi des machines rouges étranges et autres bidules. Une invasion alien, d'après la geule des envahisseurs flottants. Il entreprit de lancer un rayon nucléaire sur les paradémons, et, vu que personne n'était assez proche, il était au maximum de ses pouvoirs nucléaires. Il aurait une idée de son utilité dans le conflit qui l'attendait selon les effets de cette attaque, mais en attendant, mieux valait se concentrer sur autre chose que la piétaille.

La blondasse avait, semble-t'il, réussie à fracasser deux des robots. Bien. Notre homme étendit sa main et envoya promptement un autre rayon vert en direction des automates au sol, histoire d'ajouter aux dégâts et, avec un peu de chance, de les achever avec l'explosion qui s'ensuivra. Il entreprit ensuite d'étudier les environs, remarquant plusieurs autres super-villains, ces débiles avaient eu des boosts énormes, tiens, suffisamment pour mettre la cité à genoux, et sans doute plus.

Quelqu'un peut m'expliquer ce qui se passe ?! Putain !

La centrale nucléaire semblait pas être dans un bon état, son ancienne "expertise" lui indiquait bien qu'une catastrophe immense arriverait si jamais l'on laissait l'abomination qu'était là dedans continuer son travail : quelqu'un allait devoir l'arrêter, et si le travail incombait au boy scout et à sa clique de costumés en spandex, il sentait qu'il serait avantagé dans un tel environnement.

Qu'est-ce que vous foutez, les rigolos en spandex ? La centrale est en danger, on va se prendre un truc pas beau si vous continuez de vous acharnez sur de la chair a canon, BOUGEZ !

Son discours sera t-il entendu au milieu des explosions et des cris ? Sans doute pas, mais ils devraient comprendre qu'une centrale nucléaire qui explose, buh, pas bien tôt ou tard, et mieux valait régler le problème rapidement, en tout cas, le bon docteur entreprit de lancer un autre rayon sur des paradémons, incapable de voler, il allait devoir attendre qu'on daigne le descendre.

Et même si personne ne vient, il descendra quand même, ho, faut pas être fainéant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Nov - 23:37

La Fin de Coast City
A travers les vitres du cockpit du batplane, Stephanie regardait la ville en desous, Coast City, la ville de la lumière, était en proie à une crise sans précédent, les gens, en dessous, n'étaient que des petits points noirs, à cette altitude, mais pourtant, Stephanie percevait facilement l'agitation qui envahissait les rues de Coast City. Les gens avaient sans doute terriblement peur et, elle-même, malgré son statut d'héroïne, était apeurée par ce qu'il se déroulait sous ses yeux. La plupart des assaillants de Coast City étaient des êtres à la puissance colossale, certains cybernétiques, d'autres extra-terrestres, d'autres encore, étaient des méta-humains, tous possédaient des pouvoirs extraordinaires.

C'était cela qui l'effrayait le plus, affronter une menace contre laquelle elle était démunie. Malgré son entraînement, sa volonté et tout son indéniable courage, Stephanie n'était qu'une humaine. Une humaine extrêmement forte, encore que ce  point était lui aussi discutable, mais une humaine quand même, dépourvue de pouvoirs, elle se demandait comment lutter contre ses êtres à pouvoirs, alors qu'elle n'avait que sa technologie pour unique et seule alliée, car même son entraînement ne lui serait d'aucune utilité, la plupart des adverses qu'elle affronterait aujourd'hui étaient, au choix, aussi bien entraînés qu'elle, ou alors plus forts, plus rapides, plus réactifs, qu'elle ne pouvait l'être. Pourtant, elle ne pouvait rester sans rien faire, si il y avait quoi que ce soit qu'elle puisse faire, elle devait le faire.

En regardant une nouvelle fois à travers la vitre du cockpit, Stephanie distingua deux capes rouges ainsi que plusieurs autres personnes, qui se confrontaient déjà aux forces de Darkseid, cependant, c'était ces deux capes rouges qui attirèrent le plus son attention : Superman et Supergirl, autrement dit deux des êtres les plus puissants de la Terre, étaient déjà présents pour défendre Coast City. Cela permis à Stephanie de se rassurer un peu. S'ils étaient là, alors rien n'était encore perdu. Alors que le batplane diminuait son altitude, il termina en vol stationnaire et la voix de son mentor résonna dans le cockpit.

"Batgirl, c'est ici qu'on descend. D'autres héros vont nous rejoindre pour affronter les troupes de Darkseid, mais pour l'heure, il reste encore énormément de civils en ville. Fais ce que tu peux pour les sortir de là ou les mettre à l'abri du danger et garde le contact, compris ?" Lui ordonna Bruce, d'une voix qui n'autorisait aucune inflexion.

Stephanie hocha la tête tout en détachant le harnais qui la maintenant dans son siège "Bien reçu, fais attention à toi, Batman." Lâcha la jeune femme en ouvrant le cockpit, regardant le sol, à plusieurs mètres encore en dessous d'elle, alors qu'elle se tenait au bord du batplane, prête à se jeter dans le vide. Elle se jeta alors dans le vide, d'abord en gardant les bras le long de son corps, effectuant une descente rapide vers le sol, avant d'écarter les bras, tendant sa cape dans les airs, qui se rigidifia, lui permettant de planer dans le ciel de Coast City, jusqu'à ce qu'elle atteigne le sol en douceur.

Au sol, c'était la panique générale. Les militaires tenaient une zone de sécurité restreinte afin de regrouper le maximum de civils qu'ils le pouvaient et les évacuer, des gens courraient dans toutes les directions malgré les ordres des militaires. Tous étaient paniqués, apeurés et déboussolés parce qu'ils étaient entrain de leur arriver et Stephanie ne comprenait que trop bien le sentiment qu'ils ressentaient. Pourtant, la jeune femme prit son courage à deux mains et s'élança à la poursuite des gens, les renvoyant vers les militaires, bifurquant de rue en rue pour que dire aux gens de se mettre à l'abri, ou, pour ceux qui le pouvait, de rejoindre la zone de sécurité formée par les militaires, elle conduisit elle-même deux enfants qu'elle avait retrouvé seule jusqu'à la zone et aidait des gens coincés sous les gravats, mais encore bels et biens vivants.

Et alors qu'elle continuait la mission que lui avait confiée Bruce, elle vit Superman dépassé les grattes-ciels, suivi par la détonation chronique d'un objet qui dépassait la vitesse du son, puis, plus haut, elle distingua les formes noires des météorites qui se précipitaient sur Coast City... Pourvu que Superman puisse tous les désintégrer à temps... Si elle se fiait à ce qu'elle avait vu du Batplane, il n'y avait plus que Kara et le type en armure qu'elle ne connaissait pas pour faire face aux cyborgs. Kara était l'amie de Stephanie, comme elle, elle faisait partie de l'équipe des Titans, elle ne pouvait pas la laisser seule pour affronter un danger pareil, même si elle n'était pas d'une grande aide. Elle se précipita alors vers l'endroit où elle avait vu Superman décollé, rejoignant Kara et le type en armure.

"Kar... Supergirl ! Batman et moi, on est venu prêter main-forte.. Les renforts vont arrivés... Enfin, j'espère.." Déclara-elle en arrêtant sa course au niveau de l'héroïne kryptonienne, qui était entrain de combattre l'un des cyborgs. Stephanie tira alors quatre batarangs de sa ceinture, avec adresse, les lança sur l'adversaire de Kara. Se plantant dans le blindage du robot, ils explosèrent instantanément, formant une nuage de fumée.

"Et toi, tu es qui ?" Demanda-elle à l'homme en armure robotisé qui se tenait aux côtés de Kara, alors qu'elle se positionnait auprès d'eux, prête à en découdre, elle aussi.
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 0:35
" Et donc je lui ai dit : "C'est ça que tu cherchais ?" "

Karen Starr était dans la cuisine de son appartement, son téléphone à l'oreille, en train de préparer quelque succulent met à base de déchirage d'emballage plastique et d'insertion dans le four, en bonne flemmarde du Dimanche qu'elle était. Même en pleine semaine. Elle avait posé sa journée, de toutes façons.

" Non ... Même au bout de trois fois, ça reste pas drôle. "

" Je comprend pas. Tout le monde est mort de rire, d'habitude. Elle adore cette blague, Atlee. "

" Oui, mais c'est Atlee. "

" Oui, mais je la trouve fendarde aussi, et on est clones, donc ... "

Karen s'immobilisa, le regard dirigé vers l'écran du salon. Breaking News, annonçait-on. Allons bon, que pouvait-il bien y avoir ?

" ... Euh, Divine, je te rappelle, ok ? "

" Okidac, je retourne bosser, c'est la fin d'ma pause, t'façon... "

Le bandeau annonçait "Coast City under attack", avec un téléscripteur lâchant allègrement des informations alarmistes : des milliers de morts, des dégâts matériels incalculables, une vague de dix mètres de haut ...

" ... Je vous assure que l'Amérique se tient forte, " déclarait le Président, à la tribune de la Maison Blanche, " que nos forces armées sauront répondre et que nous appuierons la Ligue des Justiciers et toutes les structures héroïques dans cette lutte contre un ennemi qui ... "

Karen avait zappé, elle était aspirée par l'écran, sidérée. Elle avançait pataude, en lâchant son téléphone, vers le canapé pour s'y asseoir.

" ... A neuf heures trente du matin, heure standard du Pacifique, des forces inconnues ont attaqué Coast City dans le cadre d'une offensive massive débutant par une attaque maritime ayant causé des pertes colossales. " expliquait un officiel du Pentagone, " A neuf heures quarante-cinq, nous avons identifié parmi les assaillants des signatures appartenant aux forces de Darkseid, légitimant la thèse d'une attaque extraterrestre d'envergure planétaire dans le cadre d'une campagne d'extermination rapide. A neuf heures cinquante, nous avons perdu le contact avec les forces stationnées à Coast City, ainsi qu'avec la Centrale de la ville que les images satellites révèlent détruites. Nos forces sont en route avec l'ordre clair d'évacuer les populations civiles et de contenir la menace pour éviter qu'elle ne sorte de Coast City. Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre la ville. "

Nouveau changement de chaîne,

" Et qu'attendent-ils, selon vous ? " demandait un présentateur de talk-show à son invité,

" C'est bien simple : ils sont ici pour l'Eau, une ressource qui n'existe pas sur Apokolips ! " répondait l'invité un brin complotiste, d'une voix ferme et convaincue.

C'en était trop.

En moins d'une seconde, elle était en costume. La seconde d'après, elle sautait par la fenêtre.

" Les courants d'air ! Nom de ... ! " entendit-elle se plaindre Rik Starr, dans le lointain, à propos de la fenêtre transpercée.

La seconde d'après, elle sortait de New York et, dans les dix secondes, elle était à Coast City. Un objet plus rapide qu'un avion, qu'un missile, qu'un OVNI - mais quand même un très léger chouïa moins rapide qu'un Flash - venait d'entrer dans l'espace aérien de Coast City.

On ne mentait pas, c'était la guerre. La foutue guerre. Power Girl déclencha les alarmes d'un hélicoptère en passant près de lui à très haute vitesse - se fendant d'un "Désolé !" qu'ils n'auraient de toutes façons jamais entendu - et était occupée à observer les cieux embrasées d'une ville qui, à mi-journée, semblait déjà sombrer dans le crépuscule. Les balles traçantes décollaient depuis le sol pour aller chasser des paradémons qui ripostaient à leur manière. Chair à canon ailée en spandex contre chair à canon armée en treillis. On aurait pu friser la série Z d'action, si ce n'était pas une véritable attaque !

Ne perdant pas de temps, Power Girl se posa aux abords de l'aéroport international de la ville, qui grouillait d'une activité peu commune : les hélicoptères militaires arrivaient et repartaient, les civils affluaient par bus, jeeps, camions et voitures, les tanks fonçaient vers la ligne de front avec des cohortes de Marines installé dessus bon gré mal gré, comme de vulgaires indigents sur une locomotive diesel de Bombay. De temps à autres, une nuée de paradémons se perdaient dans les alentours de la zone, pour être sévèrement découpés par des tirs de gatlings et des rayons d'énergie particulièrement concentrés. N'ayant pas de temps pour les photos, elle se précipita à la rencontre d'un officier, beuglant des ordres à plusieurs radios devant des cartes d'Etat-Major gribouillées et des écrans holographiques couverts de petits points rouges et de rectangles bleus garnis de bien des formes géométriques : ovales, croix, ronds, huit renversés ... Ce devait être les natures des forces "bleus" déployés. Les "gentils", raisonnait Power Girl d'expérience.

" On en est où ? " demanda-t-elle en passant le cordon de gardes qui étaient de toutes façons plus occupés à coordonner leurs propres renforts vers leurs transports respectifs.

" Ah, Power Girl ! Putain, enfin une bonne nouvelle ! " réagit-il avec un brin de soulagement, " C'est la merde ! Même moi, j'ai pas toutes les informations ! Je sais juste que des saloperies d'aliens viennent d'attaquer la ville et qu'on a des pertes effroyables !.. Bon, eux aussi, il sembleraient, on a établi un périmètre de sécurité qu'ils n'ont pas réussi à franchir autour de l'aéroport, mais ça, c'est que pour leur saloperie de foutue piétaille ! Ils ont des espèces d'armes de destructions massives ambulantes qui se baladent dans l'air. Je crois que Superman et Supergirl leur sont déjà tombés dessus. Sans eux, ils nous auraient probablement déjà vaporisés ! "

" Et ... du coup, besoin d'aide pour quoique ce soit ? " demanda un peu naïvement l'héroïne,

" Vous déconnez ? J'ai l'air de vous offrir un transat et des Bloody Mary à siroter pendant qu'on se pignole en exercice ? Evidemment qu'on a besoin d'aide ! On a pas encore ramené la puissance de feu nécessaire à calmer les grosses brutasses, donc, à moins que vous ne soyez capable de téléporter toute la population de cette ville à l'abri, faites ce que vous faites de mieux : empêchez-les de buter des civils ! On s'occupe des Paradémons et de l'évacuation des civils, démerdez-vous juste pour empêcher leurs mastocs de démonter mes unités au sol ! Rendez-moi ce service, et je me démerderais pour essayer de vous aider avec nos avions et nos hélicos ! On a des équipes de forces spéciales avec de l'équipement lourd en ville, aussi ! Ils pourront ... "

" Equipement lourd ? "

" Oui, des canons à boson entre autres ... "

" 'Connais pas. " fit Power Girl en secouant la tête.

" Big-Bang en boite. Contentez-vous de pas rester en face. "

" Ah. Oui, c'est plus clair. " concéda l'héroïne blonde avec une petite moue.

" Et si vous croisez vos collègues, dites-leur qu'on est là pour aider, nom de Dieu ! J'ai l'impression que Superman nous prend pour des figurants ! "

" Je lui dirais ! " mentit Power Girl, en partant à la rescousse.

Oui, car ... malgré tout leurs efforts ... Eh bien ... Les militaires, c'était un peu les paradémons de la Terre. Ils remplissaient bien l'action, mais en fin de compte, ils ne résolvaient pas grand chose d'eux-même ...

Non, non. Il ne fallait pas dire ça. C'était mauvais pour les relations publiques. Elle était Power Girl, elle était la plus populaire, la plus proche des gens, la plus humaine ... C'était peut-être même pour ça qu'elle pensait cela.

Bon. Trêves de palabres ! A l'action !

Power Girl fendit l'air en direction d'elle-même-du-présent et de sa bat-copine. Et de la curieuse boite de conserve apparemment amicale.

" Les renforts sont là ! "

Elle fonça à travers la fumée dans un mouvement presque comique et disparut dans la purée de poix, de laquelle ne s'échappèrent plus que des sons particulièrement fort de poings percutant le métal et de circuits se plaignant d'un irrespect total pour leur fonctionnement interne.

La New Red Torpedo portait bien son nom. Elle avait été torpillé par une brute épaisse. La version beaucoup plus expérimentée et beaucoup plus expéditive de Supergirl.

Finalement, elle ressortit de la fumée en se recoiffant, comme une star d'action ressortant d'une cascade éprouvante.

" Quoi ? " fit-elle en direction des filles, comme si elle avait choqué quelqu'un, " Je suis une Titan, moi aussi !.. En quelque sorte ... "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 2:08
Il s’était rué sur l’individu sans même savoir qui il était. Le contact entre les deux lui avait offert toute la connaissance nécessaire. Un être de pure énergie. La force qu’il déploya pour repousser Parasite envoya ce dernier valser quelques mètres plus loin, percutant durement l’amas de béton. En temps normal, un tel impact aurait certainement été en mesure de mettre le vilain hors d’état de nuire, mais avec l’endurance qu’il venait de soutirer à son adversaire, le tout ressembla à une simple claque. Se relevant en souriant à Major Force.

-Rien à foutre d'Akopolis ou Apokolips. La terre mérite mieux que des dirigeants venus de l’espace. Un homme comme toi devrait comprendre, tu pourrais faire bien plus ici… Et la douleur je sais l’infliger également.

L’énergie propulser par son ennemi vint le frapper de plein fouet à peine eut-il terminé sa phrase. Sans le savoir Major Force venait d’offrir encore plus d’énergie à son adversaire. La capacité d’absorber l’énergie en mouvement avait du bien.

Retour à l’expéditeur. Sans lui laisser le temps de réagir, Parasite utilisa de la même technique, propulsant un blast d’énergie en direction de Major Force. Suivant son tir, utilisant de la super vitesse dont il bénéficiait maintenant, Rudy Jones se jeta à nouveau contre celui composé d’énergie pure. Immortel, car composé d’énergie. Peut-être pas si le Parasite s’acharnait sur son sort et l’absorbait en entier. Un plan germa dans l’esprit du génie criminel qu’il était devenu, le tout étant bien évidemment conjugué avec les connaissances acquises lors du premier contact avec Major Force.

Une tactique qui serait audacieuse, mais plus Rudy absorberait son adversaire, plus celui-ci allait faiblir, le forçant à absorber la radiation environnant afin de maintenir son propre corps. Ainsi, celui qui avait été envoyé pour surchargé la centrale nucléaire agirait à l’inverse, stoppant lui-même la catastrophe qu’il était sur le point de crée. Ça valait le coût d’essayer. C’est donc un Parasite boosté aux stéroïdes, voir ici l’énergie de Major Force, qui attrapa le bras de son adversaire, drainant une fois de plus l’énergie présente derrière l’armure.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 4:43
"Bon Ambush Bug, c'est mauvais tout ça...
- Comment ça ?
- Et oui les stats sont unanimes, tu ne plais plus !
- Mais, comment se fait-il ?
- Et bien le public cherche quelque chose de plus... costaud tu vois ? Nous avons donc pensé à un moyen de te regonfler un peu...
- Je suis toute ouïe.
- Et bien voilà. Tu pourrais désormais t'habiller de rouge et de noir. Le vert et jaune ça fait pas assez badass. En parlant de badassitude il te faut des sabres ! Et des flingues ! Pis bon tu vas te régénérer extrêmement vite aussi, faudrait pas que tu meurs, hein. Pour le nom, j'avais pensé à poulet mort...
Ambush Bug se réveille dans un magasin de jeux vidéos.
- NOOOOOON !? Oh bonjour et bienvenue dans LE Easy Side !
- Euh salut. Je suis un personnage secondaire qui sert juste à te placer dans les événements. Je voudrais un jeu qui soit similaire à ce qui se passe à Coast City. En ce moment même.
- Quoi ? Il se passe quoi à Coast City ? Attend j'ai peut-être une cassette qui va m'expliquer ça !
- Non ! Enfin je veux dire, vous devriez y aller en personne.
- Ehhhh. Tu sais que t'es pas bête toi...
- Oh, c'est vrai ?
- Non je déconne, on va se mater la cassette.
Ambush insert la cassette dans le magnétoscope
- Salut à tous et... bon sans rire Ambush tu vas la continuer longtemps cette parodie débile ?
Ambush Bug se réveille dans un caniveau.
- AHHH. Quel rêve étrange. Encore un coup de Morphée. Faudrait que je botte les fesses à celui qui l'incarne. Bon allons à Coast City.
POUF
- Oula, ça s'annonce pas bien là... Je ferais bien de boire ma propre pisse !
Marchant dans les décombres, évitant tout ce qui pourrait le blesser, Ambush Bug s'écria :
- Tout ça est trop horrible ! La guerre est terrible et je dois l'arrêter ! Quoi de mieux pour ça que de se prendre du LSD et écouter du rock psychédélique !
Se mettant en mode hippie Ambush Bug s'installa par terre. Jusqu'au moment où sa radio se fit détruire.
- Wow, pas cool les gars. Faites l'amour pas la guerre, surtout les filles d'ailleurs. Non, ça vous intéresse pas ce que je dis ? Bon, aux grands maux, les grands remèdes. Je vais faire revivre et cloner John Lennon ! Pour ça il me faut un de ses cheveux...
POUF
- Ouais, salut mec, j'aimerais le cheveu de la personne la plus influente des USA. Ouais, ouais, pas besoin de me dire son nom, on sait tout les 2 qui c'est. COMBIEN ? Oh mec, fais le moi gratuit steu plaît, c'est pour la bonne cause... Allez... Bon, tant pis...
Ambush Bug se jette sur le cheveu et se téléporte instantanément. Là une partie de l'histoire est malheureusement manquante mais nous retrouvons notre ami avec sa machine à cloner à partir de l'ADN.
- Je n'ai plus qu'à scanner ce précieux cheveu et...
La machine crépita et visant le sol de Coast City Ambush fit sortir de sa machine 1 puis 2,4,8,11 Donald Tromp en sortit.
- Qu'est ce que... ?
- Encore la faute des mexicains...
- Je n'ai jamais attaqué cet insecte sur son look et croyez-moi il y a plein de choses à redire dessus.
- Je suis super riche, laissez moi dire ça.
- Je suis Donald Trump.
- J'ai fais un super boulot en le faisant.
- Excellent.
- C'est des perdants, juste des perdants...
- Croyez-moi j'ai un gros Q.I.
- Faisons l'Amérique grande de nouveau !
- Si je le voulais, je l'aurais eu.
- Excusez-moi une seconde...
- Oh non... Il est attardé... Qu'ais-je fais ? Bon ben je ferais bien de boire ma propre pisse !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 412
MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 20:02
[HRP : Pour rappel, le sujet se déroule en pleine nuit pour contribuer à l'ambiance apocalyptique, aussi l'horaire de 9h de matin ne me semble pas approprié. Disons d'avantage 9h de soir. Très drôle ton intervention Ambush Bug !]

[HRP 2 : Post reposté, car j'avais oublié le taux de destruction.]


CATACLYSME


Les New Red avait fort à faire avec tous les héros qui s'étaient rassemblés au cœur de la Cité pour les combattre. Le carrefour urbain était à présent un véritable champ de bataille.
Après Superman, ce fut Supergirl qui arriva, transformant le raz de marée en glace, s'attaquant à Red Torpedo puis à Red Inferno. Mais ce dernier avait un parfait contrôle de toute forme de chaleur, c'est pourquoi au lieu d'être endommagé par la vision calorifique de l'héroïne il sembla au contraire l'absorber, toutefois avant qu'il ne réplique une roquette le frappa de plein fouet envoyé par STRIPE atterissant également. New Red Tonado n'eut pas le temps de se remettre qu'il reçut de nombreux coup de Superman avant que les météorites n'attirent son attention et l’amène à quitter les lieux. Batgirl arriva à son tour lançant une première volée de Batarang sur New Red Volcano furieux qui avaient également reçut des tir d'énergie du Dr Phosphorus tandis que New Red Torpedo fut coupée en deux par le vol piqué de Power Girl.

A la question posée par la protégée de Batman, New Red Volcano se stoppa et répondit d'une voix humaine :

« Je suis Thomas Oscar Morrow jeune fille. Scientifique de génie et pourtant incompris par ses pairs. Il semble que l'humanité soit incapable d'apprécier mes qualités, je me suis donc tournée vers des esprits d'un intellect à mon niveau. »

« Pourquoi vous obstinez-vous à protéger ces stupides ouvriers décérébrés. Leur vie n'a aucune importance à l'heure ou nous pouvons les remplacer par des androïdes infatigables... »

« Vous doutez de leurs atouts ? Vous avez tord... REGARDEZ ! »


A ces mots, New Red Tornado sortit de terre comme un zombie, New Red Inferno sauta depuis l'endroit où il avait été propulsé et New Red Torpedo bien qu'en deux parties fut soudainement dirigé en direction de New Red Volcano comme s'il avait fait agir un puissant aimant.
Les quatre androïdes se tenaient à présent côte à côte.

Ils semblèrent se liquéfier un moment, comme s'ils avaient été soumis à une chaleur extrême, ce qui les amalgama les uns avec les autres, créant un androïde géant de 10 mètres de haut.

« Mourrez devant RED ELEMENTO ! »



L'immense androïde fit alors surgir sous lui un volcan également d'une dizaine de mètres, crachant lave et vapeur brûlante sur le Red Elemento lévitant au dessus et qui ne sembla aucunement affecté.



Par ce soulèvement de terrain impensable, un important rayon au cœur de la ville fut secoué. Les vitres explosaient de toute part et des murs s'écroulaient sur les habitants tentant de fuir le plus vite possible à pied, puisque la circulation en voiture était impossible dans cette ambiance de panique. Levant ses bras, il guida les gerbes de lave en direction des héros...


Les Paradémons de leur coté prirent le Dr Phosphorus pour cible qui avait déjà assaillis plusieurs des leurs. Volant en formation comme des avions de chasse, les monstres visèrent le Dr avec leurs bâtons d'énergie pour faire écrouler l'immeuble sur lequel il se trouvait...


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Major Force était toujours en prise avec le Parasite et commençait à ravaler sa fierté en même temps qu'il perdait du pouvoir dans ce combat.
Vaincre le Parasite seul n'était plus possible, il était devenu trop puissant.

Alors que ce dernier était de nouveau accroché à lui, le Major fit à nouveau exploser l'extérieur de son corps pour repousser son ennemi, mais cette fois-ci avec beaucoup plus de puissance, dans le but de pouvoir prendre la fuite.
La Centrale ne tenue pas le choc et éclata sous l'effet de bombe, tandis que le Parasite fut projeté une nouvelle fois dans un coin, traversant plusieurs murs.

Le Major sortit comme un missile et constata un instant les dégâts. La radioactivité s'échappait à grosse fumée alors qu'un énorme incendie dévorait la centrale.
Il vit les Paradémons qui tournait non loin et leur ordonna de tuer le Parasite. Les soldats d'Apokolips réagirent militairement au grand plaisir du Major qui retrouvait un peu d'amour propre, bien qu'il se sentait nettement affaiblis.

Il décida de foncer en direction de Coast City et du hangar pour refaire le plein d'énergie...


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Mais le hangar était également attaqué, une énorme explosion sous-terrestre fit effondré tous le bâtiment sur lui même. De nombreux Paradémons et scientifiques d'Apokolips furent ensevelis.
Mais quelques secondes plus tard, le trône du Dr Emmerson sortit des gravats comme un balle et se stabilisa. Le Dr était toujours collé à son siège, entièrement connecté au trône comme s'ils ne faisaient plus qu'un et ce dernier semblait être comme entouré d'un globe champ de force le protégeant.

Sous son casque la voix de Dr tonna avec une force et une gravité qui lui était pourtant inconnue :

« QUI OSE S'ATTAQUER A MOI ! DIEU DU MAGNÉTISME ! »

Lévitant au dessus du hangar effondré, le trône envoya de puissants éclairs qui envoyèrent voler pierre, bois et métal comme s'il creusait à la recherche de quelque chose.

« JE TE SENT, ARMURE ! MONTRE TOI ! »


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Avant que l'explosion n'ait lieu, le Major Disaster de son coté fut attaqué par surprise par l'ennemie féline de Wonder Woman qui se moqua de son costume.

Le visage maintenant en sang, il la regarda de ses yeux à la pupille si dilatée qu'ils étaient entièrement noir. Il ne clignait pas et semblait comme possédé alors qu'il parla d'un voix gutturale :

« Désastre... désastres... Qu'est-tu face au propre désastre de ta vie ?... »

Aussitôt Cheetah sentit en elle une redoutable nausée et de violents tremblements de ses muscles. Elle perdait le contrôle de ses pouvoirs ce qui la rendait folle. La rage de l'avatar du guépard se sentant souillée d'habiter un tel corps impure était désireux de s'en extraire à tout prix. C'est une lutte interne et sans merci qui se déroulait à présent dans le corps de Barbara Minerva faisant face à son propre démon incontrôlable.

Profita de sa confusion, le Major tourna les talons pour continuer sa marche tandis que le hangar explosa derrière lui et Cheetah. Les morceaux volants en l'air semblaient tous se diriger vers la criminelle pour l'écraser...


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Au dessus de toute cette agitation, dans l'Espace, un éclair rouge frappa l'Homme de Demain qui était en train de mesurer l'incidence des météorites attirés par les étranges pouvoirs du Major Disaster.

Ce dernier sentit une poigne d'une force incalculable se serrer autour de son coup pour le tenir face à son nouvel adversaire, le Cyborg Superman.



« Kal El ! Cette nuit je meurs et toi avec moi ! »

Le Cyborg fonça alors en direction de la Lune pour s'y écraser avec Superman...


TAUX DE DESTRUCTION : 13%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/02/2015
Messages : 211
DC : Godspeed
Localisations : Métropolis Slums


MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 20:54


Un battement de coeur, voilà ce que Sandy entendait. Une multitude de coeurs, qui battaient ensemble, à l'unisson. Les coeurs d'un ville, ville qu'il avait déjà vu détruite. Une ville, qui désormais, avait un nom : Coast City. Il vit alors les divers visages se dessiner sous ses yeux, alors que les cadavres s'entassaient encore et encore ... Il vit alors Bedlam, TO Morrow, des Tornados, Major Force. Une foule de visages se dessinaient sous les yeux de Sandman, et tous le fixaient.

La scène biblique, qu'il avait déjà vue auparavant, se reformait sous ses yeux. Et puis, une gigantesque lumière apparut dans le ciel. Un objet, une météorite ? Qu'est-ce ? Ou est-ce une hallucination ? Une explosion gigantesque, et une onde de choc qui propulse Sandman.

__________________________________________________________

Sandy se réveilla trempé, la sueur perlant sur son visage. Il était livide. Cela allait arriver. Bientôt. Peut-être même tout de suite ? Sandy se leva alors, enfila une robe de chambre et s'avancer vers le salon du Manoir Dodds, pour y allumer son téléviseur. Il vit alors les informations :


- Flash spécial ! Une attaque est en cours sur Coast City, retrouvons Freddy Regan, notre reporter sur place !

L'image de la présentatrice s'effacer alors pour laisser place à un individu, se situant dans un tas de gravas, alors que tout semble éclater autour de lui.

- Oui Miranda, je suis actuellement sur le champ de bataille où bons nombre de criminels attaque notre ville, ainsi que d'étranges créatures volantes ! Nous n'avons aucune source pour l'instant, hormis le fait que nous avons vu Superman, Supergirl, et bon nombre de héros qui sont venus à la rescousse ! J'ai même vu Parasite s'attaquer à un ennemi ! Tous semblent s'unir pour repousser l'envahisseur !

Un hurlement sauvage se fit alors entendre, alors qu'une grande masse rouge se voyait au loin. Le reporter devint livide. Puis il lança à son camarade :

- Barrons-nous d'ici ! Vite !

Diverses explosions s'entendirent, et la caméra coupa brutalement. Sans attendre la reprise de l'émission par la présentatrice, Sandy fonça vers son placard, et attrapa en vitesse son costume. Il l'enfila rapidement, et sortir à l'extérieur, alors qu'il s'équipait de diverses grenades et son légendaire Wirepoon Gun et le Gaz Gun.

Il se disloqua dès qu'il se retrouva à l'extérieur, et fonça vers Coast City, dans un nuage de poussière. Il continua d'avancer, alors qu'il vit au loin la silhouette gigantesque métallique d'un robot de couleur rouge. Que pouvait-t-il être ? Il ressemblait à Red Tornado, mais il était différent ... Il fallait qu'il en ait le coeur net. Il fonça d'avantage vers la zone, prêt à en découdre. Il atterrit brutalement en haut d'un immeuble en ruine, et observa la créature qui se trouvait face à lui. Elle devait mesurer une dizaine de mètres, et pourtant, il fallait trouver un moyen de la vaincre. Comme disait le proverbe : "plus c'est grand, plus ça tombe facilement", il fallait trouver un moyen de faire perdre l'équilibre à cette chose ... Et qu'au mieux, elle s'écrase dans la baie de Coast City.

Sandman porta une main au sol et commença à se concentrer, alors que le combat faisait rage autour de lui. Peu peu, sa peau changea de couleur, ainsi que son costume. Il allait lui falloir un peu de temps avant de pouvoir combattre ...



"Suckas Needs Bodyguards."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 21:39

"nuclear"
FEAT people


Il observait depuis le haut de son immeuble, impassible. Il ne craignait pas de perdre son souffle, après tout, il pourrait tirer sur ces paradémons pour des années sans s'épuiser, mais ce n'était que la piétaille de l'armée d'invasion, l'équivalent de la chair à canon, il devrait frapper plus fort, et ces androïdes, une fois vaincus, devraient cesser d'être ennuyants.

Power Girl s'empressa d'arriver pour donner la touche finale, décidant d'ignorer le fait que les Kryptoniennes étaient toutes des blondes aux yeux bleus, le docteur chargea un peu son énergie, pas pour une grosse attaque mais pour essayer une manoeuvre plus "discrète", qui allait bien l'aider pour plus tard... même s'il allait devoir la sortir plus tôt que prévu, la faute au fait que les androïdes se réunissaient pour former un seul robot géant.

S'il en était capable, il aurait sans doute mouillé son pantalon. Mais en étant incapable, il se contenta d'hurler alors que les paradémons arrivaient sur lui, certaines furent touchés par des rayons, d'autres engloutis, d'autres suffisamment proches pour être affaiblis, les boucliers radioactifs du docteur tenaient bien mais il devenait clair qu'il n'était pas la cible des démons volants, même si ces derniers essayaient quand même de le canarder, c'était... l'immeuble !

S'apprêtant à sauter pour diminuer les dégâts, notre homme fut toutefois sauvé par Supergirl dans un éclair rouge et bleu, hue, pas mal, surtout que la fumée environnante, surtout celle qui venait de l'édifice écroulé, le gardait un peu dissimulé. Supergirl revint rapidement à ses classiques en allant essayer de détruire le robot, il allait faire de même mais une explosion attira son regard : le hangar, il se souvenait avoir vu une espèce de guépard y entrer, même si la personne qui en sortit fut un mec, en assez mauvais état, d'ailleurs, le guépard avait fait son boulot.

Un peu parano, et surtout, n'ayant pas vu cet homme, le squelette prit la décision de lui casser la geule et envoya un puissant rayon nucléaire sur lui, essayant de faire en sorte que l'assaut surprise ait de la puissance de feu, bien qu'il entreprit de continuer le tir avec d'autres lasers, avec de la chance, le guépard arriverait et les deux pourraient tuer ce mec... enfin, sauf si le guépard était une ennemie, of course.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 22:45
Ysmault était ma prochaine étape. Libéré par Arkillo, j'étais libre de tout mouvement, prêt à rejoindre l'endroit où j'avais recommandé à Zox de les cacher. Bleez et Skallox m'accompagnait, au cas où un Green se mettrait en tête de me pourchasser. J'avais fait beaucoup de morts, lors de mon attaque. Il était évident qu'au mois une dizaine d'entre eux voulaient ma peau. Cependant, les Gardiens n'étaient pas dans mon quartier général. J'allais d'abord à la rencontre de Zox, et des miens, afin de leur faire comprendre que j'étais de retour. En fin de compte, j'avais tenu ma promesse de m'emparer des Gardiens. Il ne me restait plus qu'à m'emparer de leur sang, et je découvrirais tout les secrets de l'univers. J'aurai toute les cartes en mains. Mais alors que je me précipitais vers la planète qui accueillait les Red Lantern, plusieurs anneaux rouges me passèrent devant. Une dizaine. C'était beaucoup. Je lançais un regard interrogateur à Bleez avant de rebrousser chemin et suivre les anneaux. Ils semblaient converger vers un seul et unique endroit. Je me devais de les suivre, les Gardiens attendront un peu. Je devais venger la personne qui infligeait tant de haine à ces personnes. La lumière rouge scintillait dans l'espace comme un appel. Je ne pouvais pas les ignorer. Mais ce que je vis fit monter en moi une haine des plus intenses.

Les anneaux se dirigeait sur Terre. La planète du Green Lantern Hal Jordan. Ainsi que sa ville. Il se passait beaucoup de choses sur Terre. Beaucoup de gens avaient de la haine dans leurs cœurs, mais ce n'était à chaque fois jamais assez profond pour que l'anneau les entendent. Là, ce devait être grave. Avec agacement mais curiosité, je fonçais. Ce que je vis me glaça le sang. Plus par énervement, d'incrédulité que d'effroi, pourtant. Des explosions partout, des comètes qui tentaient de s'écraser, un tsunami. Ce n'était pas l'attaque d'une ville, c'était le monde qui était en péril. Je vis alors plusieurs humains s'élever, un peu plus d'une dizaine, sous l'emprise de l'anneau rouge. Ceux-ci étaient extrêmement en colère contre les extra terrestre qui les menaçaient, les chassaient de chez eux parce qu'ils se pensaient plus fort. Mais, ça ne se passerait pas comme ça du tout. Plusieurs justiciers luttaient pour la survie de leur planète. Ca ne se passerait pas comme ça. Je me vengerais de ceux qui ont noirci le cœur de mes nouveau acolytes. J'ai entendu leurs appels. Je me doit de les venger et je protègerai cette Terre comme j'ai lutté jusqu'au bout pour sauver Ryut des Manhunters et la vie des Black Lantern.

Discours niais, voire hypocrite de quelqu'un qui à massacré une grande partie de la population de Coast City pour parvenir à ses fins il n'y a même pas un mois de cela ? Peut être, cependant je ne visais qu'une ville afin de distraire des moutons qui protègent des monstres. Là, on s'attaque à toute une planète. L'humanité entière. Je ne peut tolérer cela. Je remonte dans l'espace à la recherche de quelqu'un aux commandes. Je ne vois que Superman, avec l'intention louable de sauver la Terre, aux prises avec Cyborg Superman. Je n'hésite pas une seule seconde et, suivi par Bleez et Skallox, je fonce sur eux. Sur Terre, les justiciers peuvent compter sur une dizaine d'humains qui ont succombés au pouvoir de l'anneau.

Alors que le Cyborg allait clouer Superman sur la lune, je le pris par la gorge, par surprise, lui faisant lâcher prise, et l'envoyais avec force sur le sol blanc poussiéreux.


" C'est dommage, vraiment. "

Alors que, sous la force du choc, son corps fut soulevé dans les airs, je le frappais une seconde fois au ventre, puis à la tête, et enfin lui serrait le cou. Ma poigne était si puissante qu'il ne pourrait s'en défaire pendant un moment. J'était tellement énervé que je ne tournais même pas la tête vers Superman, qui devait être des plus étonnés.

" Je pensais que tôt ou tard tu viendrais dans l'Injustice League afin d'abattre Superman. Je pensais que tu serai assez intelligent pour t'allier à moi, Black Adam ou Deathstroke. Je le pensais sincèrement. Mais je ne cautionne pas la destruction d'une planète. Tu ne vaut pas mieux que les Green Lantern et tu viens de te faire un ennemi, le pire qu'il pouvait te donner de rencontrer. "

Un coup de coude dans la tempe le sonna quelques précieuses secondes et je l'envoyais valser plus loin. Je me tournais vivement vers l'homme d'acier qui depuis l'attaque sur Coast City devait me prendre pour un criminel comme tout ses confrères justiciers. Mais je m'en contrefichais à un point auquel il ne pouvait même pas s'imaginer.

" Ne te méprend pas, kryptonien. C'est une trêve pour la sauvegarde de cette planète. Je souhaite qu'elle soit entre de bonnes mains et elle ne l'est pas tant qu'elle sera sous le joug des Green Lantern. Va empêcher les éléments de se déchaîner sur ta planète. Tes acolytes t'écouteront mieux que moi, je peut retenir cet androïde autant que toi. Et je n'ai pas ce code qui te dit de laisser la vie à tes ennemis. Dépêche toi ! "

Puis, sans attendre sa réponse, je fonçais sur Cyborg Superman. Ce sera beaucoup plus dur pour ce second round, puisque je ne bénéficiais plus de l'effet de surprise.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Nov - 23:58
Alors Power Girl venait de ramasser un robot. Elle l'avait déchiré en deux.

Elle était subtile, Power Girl.

Sauf que ça n'avait pas suffi.

Bon, il fallait dire, au bout d'une journée à se bastonner, si ça avait suffit, ils auraient déjà été morts depuis des heures ... Ou en pièces détachées.

Mais non. Il fallait qu'ils la ramènent, il fallait qu'ils soient gros, énormes !

" Hey, Morrow. Tu devrais arrêter. Tu te fais du mal ! " cria-t-elle à destination de la tête du colosse, " On dirait que tu as quelque chose à compenser, à parler d'atouts et à exhiber des robots géants ! "

On parlait ici de Power Girl. Si il y avait une héroïne qui pouvait remettre en cause la virilité de ses adversaires, c'était bien elle.

Et là, tout de suite, Morrow semblait essayer de faire concurrence à Codpiece, pour ce qui était de l'amour propre vexé.

" Tu sais, si tu as des problèmes, on peut en parl... "

Evidemment, avec sa grande bouche, Power Girl fut la première à se ramasser un revers colossal du robot. Un revers qui l'expédia dans la nuée de paradémons - que les malins éditeront au montage avec un joli son de quilles de bowling -, puis dans l'immeuble qui avait hébergé le Docteur Phosphorus, qu'elle traversa de part en part.

" Moi et ma grande bouche... " se plaignit-elle avec lassitude.

Elle traversa ensuite le volcan nouvellement formé - Là aussi de part en part, prenant un bain minéral à haute température au passage -, avant d'aller glisser dans la rue en creusant un épais sillon dans le bitume. Le peu de vitesse accumulée restante fut stoppée par un cohorte de bonshommes en costard semblant parfaitement imperméable au danger avoisinant ...

En effet, tout autour d'eux, la rue bourdonnait de gens : des soldats couraient, beuglaient et déchargeaient leurs fusils et leurs lance-roquettes vers les cieux ; les civils paniquaient et se ruaient loin des combats. Un tank explosa même sous l'effet d'un rayon laser de paradémon ... Mais ils continuaient à débattre. C'était surréaliste.

Power Girl se releva, s'épousseta, dégagea la lave coulant de l'une de ses mèches en soufflant dessus et sautilla deux ou trois fois sur place afin de se remettre en marche, avant de tapoter l'épaule de l'un de ces ventripotents discoureurs blonds :

" Euh, monsieur, je voudrais pas vous brusquer, hein, mais là, il faudrait peut-être bouger ... On est pas vraiment encore en train de "gagner" là. " expliqua-t-elle, " ça risque de devenir vraiment intenabl et ... Oh mon Dieu ! Qu'est-ce que ?! "

Le bonhomme se retourna et l'adressa d'une fois forte et résolu :

" Ma p'tite ! Notre Nation va recommencer à gagner d'ici peu ! Elle va gagner d'ici très très bientôt ! "

" C'est un cauchemar... " souffla Karen, livide.

" Je vous aime aussi, brave Américaine ! " rétorqua l'un des innombrables Donald Trump.

Ce n'était pas tout. La rue était submergée d'une armée de Donald Trump qui se mirent à dévaliser toutes les armureries du secteur, agissant comme une meute de hooligans survivalistes, allant jusqu'à racketter les Marines présents dans la rue en les ruant de coup de chaussures compensées et en les traitant de "mauviettes", "bourse molle" ou même encore de "racaille mexicaine" pour peu qu'ils aient des traits vaguement latinos.

" Reprenons l'Amérique en main ! " clamèrent quelques-uns, en ouvrant le feu et en chargeant comme une bande de Vikings les quelques paradémons suffisamment fous pour s'être posés au sol.

" J'ai ramené ma famille, et la famille, c'est important ! " s'exclama un autre, en attaquant un paradémon avec un extincteur et un couvercle de poubelle en guise de bouclier.

Et les slogans allaient crescendo :

" Je suis beau ! Je suis riche ! " pour l'un, avec une paire de revolvers en or,

" Si vous voulez penser quelqu'un chose, pensez gros ! " pour un second, qui ramenait un lance-missiles Javelin subtilisé sur une carcasse de blindé,

" WOLVERINES ! " hurla un troisième, debout sur une pile de gravats, sa cravate autour du front et son bras tendu, un fusil braqué vers le ciel comme un libérateur au col blanc.

" C'est de la folie ... " souffla Karen Starr, groggy, ballottée par la masse innombrable.

" De la folie ? " en demanda un énième, un casque militaire sur la tête, " Ce sont les Etats-Unis d'Amérique ! "

Il tenta un coup de pied dans le sternum de l'héroïne, mais se renversa tout seul devant le mur qu'elle continuait tout de même à représenter, physiquement parlant.

Et elle préféra fuir, laissant la tâche de libérer la ville à une armée surgie directement des Enfers par les manipulations démoniaques d'on ne savait quel savant fou. Il n'y avait qu'à espérer que Red Elemento serait vaincu à temps pour arrêter la terrible invasion politicienne !

Power Girl s'envola donc pour retourner au combat, se présentant devant le robot en arborant cette même expression hardie. Ce même air insolent qui lui avait valu cette première claque dévastatrice.

Jusqu'à ce que ...

Non, ce ne pouvait pas être ... La musique ... Elle résonnait dans le lointain, en s'approchant. Power Girl voyait vaguement deux chasseurs s'approcher à grande vitesse, mais ils appartenaient à l'armée, pas à une ...

Et c'est là qu'il apparut, surgissant en piqué : le vaisseau de Rik Starr fit un passage, bombardant avec son armement extraterrestre - beaucoup plus efficace que ce que les Terriens pouvaient aligner, quoique l'on en dirait - l'énorme Red Elemento. Cela ne suffirait pas, cependant ... Il semblait même que l'attention de la machine irait droit vers le vaisseau, qui ne tiendrait pas longtemps.

Dans le ciel de Coast City, on pouvait distinctement entendre une voix portée par le haut-parleur du vaisseau :

" Je vous jure que c'est pas ma faute, la musique, c'est ... "

On entendit des bruits de lutte, apparemment pour s'emparer du micro, des grésillements, tandis que la musique continuait à inonder les airs.

" Donne-moi ça ! " pesta un voix féminine, étrangement semblable à celle de Power Girl et dirigée vers le robot, " Hey, Goldorak, tu veux te la mettre ? Tu veux rigoler ?.. "

Elle semblait énervée, la bonne dame. Elle semblait déterminée et le vaisseau revenait pour une passe de tir ...

" Non attends, ouvre le sas. Ça va bien deux secondes les loupiottes explosives de ta discothèque volante Rik, mais j'ai du travail là ! Tu peux retourner jouer aux billes ! "

Le vaisseau repassait, sa soute s'ouvrant pour dévoiler un unique individu, les cheveux de jai flottant au vent :

" Oh non, elle ne va pas le faire ... " soufflait Power Girl entre ses dents, craignant le pire.


La clone de Power Girl sauta du vaisseau en marche telle une catcheuse inattendue, pour asséner un drop-kick d'une violence inouïe au Red Elemento. Elle avait la rage au ventre et les yeux d'un rouge plus aveuglant encore que la lave au sol.

" Elle l'a fait ... " soupira Power Girl en se passant une main sur le visage, " Il a fallu qu'elle le fasse. Je lui avait dit de pas le faire ... De me laisser sauver le monde ... Mais non, elle m'écoute jamais ... "

" Ca va ?! " entendait-on plus bas, " Tu t'amuses bien ?! Ça te suffit de voir triple ?! "

" C'est ... Ahem ... Ma sœur jumelle " expliqua Karen à ses coéquipiers de circonstances, " Ne le dites pas à Superman ... Il risque de ne pas aimer ... C'est déjà suffisamment embarrassant comme ça ... "

Oui, bon, on allait pas non plus entrer dans l'histoire des clones. Il y avait déjà suffisamment d'histoires avec les clones au sol pour effrayer le monde avec la possibilité de cloner des Kryptoniens !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 412
MessagePosté le: Ven 27 Nov - 0:22
CATACLYSME


Le Major Disaster occupé à concentrer les malheurs sur la pauvre Barbara ne repéra pas le Dr Phophorus en avance. Le rayon d'énergie de ce dernier le frappa ainsi de plein fouet et le fit s'effondrer contre le sol, vaincu.
Malgré les dangers exceptionnels que pouvaient représenter ses pouvoirs, il n'avait ni super sens, ni super vitesse, ni super résistance pour contrer un telle attaque surprise.

Bien que Cheetah pouvait reprendre doucement le contrôle sur ce qu'elle était, les gravats ne l'épargnaient pas pour autant...

La scène n'échappa pas au Dr Polaris trônant toujours dans les airs comme un Néo-Dieu. Le Nth metal altère la gravité, mais également la radioactivité. Et si cet individu irradié représente une menace il était nécessaire de l'éteindre avant qu'elle ne porte le premier coup.

Ce dirigeant vers le Dr Phosphorus, le trône toujours protégé d'un champ de force parla à nouveau :

« TU N'EST RIEN FACE A UN DIEU !" »

Le trône s'aplatit alors sur le Dr Phophorus pour l'écraser au sol avant de commencer à pomper son énergie...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------


Dans l'espace, le Cyborg Superman devait à présent faire face à un allié inattendu au Kryptonien.

Atrocitus l'écrasa contre le sol de la Lune avant de l'envoyer de nouveau dans le vide sidéral.

« Tes projets de Ligue ne m'intéresse pas plus que cette planète... »

Les yeux du cyborg brillèrent dans les ténèbres de l'Espace avant qu'un puissant laser ne tente de couper le Red Lantern en deux.

Bleez et Skallox utilisèrent alors leurs anneaux pour créer des armes gigantesque et frapper le Cyborg, mais celui ci esquive et à une vitesse quasi instantanée se trouve sur Skallox.
Sa main mécanique s'enfonce alors dans le corps du Red Lantern en dépit de son armure de lumière et perce son cœur. Le sang de napalm se répand sur le cyborg qui prend aussitôt feu.

Relâchant prise, le Cyborg laisse un Red Lantern d'apparence transformé. Un symbiote d'Apokolyps a été intégré dans son système nerveux et à présent toute la rage de Skallox se tourne vers son ancien maître Atrocitus, accompagné par le Cyborg bien déterminé à lui réserver le même traitement...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------


Après avoir envoyer valser Power Girl, Red Elemento continua à faire cracher son volcan lave en fusion et nuées ardentes un instant avant qu'un vaisseau extra-terrestre ne fasse une entrée remarqué même pour lui et lâche sur le méga-androïde une folle furieuse désireuse d'en découdre.
Elle frappa à plusieurs reprise, mais Red Elemento tenait bon. Comme réponse, il fit tonner la foudre qui déchargea 100 millions de volts sur la clone de Power Girl et le vaisseau.
Les deux entamèrent alors une chute tandis que le Red Elemento continuait à faire éclater le tonnerre au dessus de la Cité frappant les bâtiments alentours...


TAUX DE DESTRUCTION : 14%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/02/2015
Messages : 211
DC : Godspeed
Localisations : Métropolis Slums


MessagePosté le: Ven 27 Nov - 1:26
Alors que Sandy plaçait les mains sur sa tête, il sentait que le démon en lui commençait à prendre le dessus, que la bête qui sommeillait au fond de lui, voulait être relâchée. Une bête qu'il avait bien connue, et il sait que lorsqu'il en demande trop à ses pouvoirs, cette dernière peut être lâchée. Il finit par voir les pulsions se calmer, alors qu'un Sandy transformé en lave avait fait son apparition, remplaçant le jeune homme que l'on connaît en costume rayé. Il regarda le New Tornado au loin, alors que ce dernier avait balancé des rayons électriques. Un éclair frappa juste à côté de Sandy, et le propulsa vers l'autre bout du toit, où il manqua de tomber.

A vrai dire, le défaut de sa forme de lave était le fait qu'il ne pouvait plus se déplacer en tant que poussière, mais en même temps, il se devait de prendre cette forme, afin de pouvoir être plus adapté aux attaques de son adversaire. Sandy se releva péniblement, sonné par l'attaque, qui franchement, n'était pas passée loin. Sa vision était floue, mais il put distinguer un vaisseau spatial partir à la déroute, et qui alla s'écraser au loin. Une guerrière en était-t-elle sortie ? A vrai dire, voir quelque chose dans ce foutoir, cela restait compliqué.


- Attends de voir, géant mécanique de mes **** !

Sandy prit de l'élan, et enfonça ses pieds dans le toit, qui commençait à se craqueler. Sandy concentra toutes les particules de Silice qu'il pouvait trouver dans l'immeuble pour les rassembler aux niveau de ses pieds. Puis, il bondit, provoquant une onde de choc lorsqu'il décolla du sol. Le bâtiment sur lequel il se trouvait quelques secondes auparavant s'effondra sur lui même, ne supportant pas la puissance que Sandy avait concentré pour s'élever dans les airs. Il fonça, dans les airs, faire le robot, les poings devant. Il finit par atterrir sur la coque de ce dernier, et s'enfonça dans l'une des interstices de l'armure du robot géant.

Plusieurs Parademons le repèrent, et foncèrent vers lui. Sandy n'eut d'autre choix que d'esquiver les divers tirs, et s'enfonça plus profondément sous la coque du monstre robotique. Il savait quel était son objectif. Il devait atteindre la chambre magmatique de Red Elemento au plus vite. Il était obligatoire que Red Elemento devait en contenir, sachant que Red Volcano faisait parti de cet assemblement. Il pouvait la sentir d'ici.

Sandy finit par trouver un point, qui semblait être plus chaud que les autres. Il la sentait devant lui. Il devait l'atteindre, mais pour cela, il devait la toucher. Sandy frappa de toute ces forces, cherchant à percer la coque. Mais le monstre finit par l'attraper, et le fixa, tout en cherchant à l'écraser. Sandy se liquéfia, se transformant en lave, et tombant de manière maladroite au sol. L'attaque directe n'avait marché, mais à vrai dire, cet androïde avait crée un volcan au sol, et au final, le plan de Sandy pourrait marcher. Il fonça, esquivant les divers tirs des Parademons, avant d'arriver vers une coulée de lave, dans laquelle il plongea.

Remontant le courant comme une truite, Sandy finit par atterrir dans la chambre magmatique du volcan. Il avait une vue parfaite sur le monstre, qui se trouvait juste au dessus de lui. Il savait qu'il pourrait l'atteindre et pour cela, la solution était simple : il fallait reproduire une explosion. Sandy retint la lave de la chambre magmatique, et commença à l'agiter, encore et encore, alors que le monstre mécanique ne se rendait pas compte de ce qui se passait. Puis, dans un relâchement puissant, la lave remonta à la surface, aspergeant le monstre de lave en fusion, le recouvrant partiellement, mais sur la plupart des parties de son corps. La coque rouge du monstre fut recouverte de lave, qui coulait le long de son corps. Sandy, quand à lui, se projeta en même temps, en espérant toucher la bête, mais cette dernière fut plus vive que lui. Elle lui asséna un coup de pied, et Sandy fut alors projeté contre le sol, quelques centaines de mètres plus loin ... Il s'écrasa lourdement contre des gravats, et se matérialisa en sable. On n'entendit plus Sandy, mais autre chose ...


Son plan marcherait, si les autres héros profitaient de cette fenêtre de tir ...


"Suckas Needs Bodyguards."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 2:20
Son adversaire avait comprit. Il avait ravaler son arrogance et avait réaliser le danger potentiel s'il continuait à s'opposer à Parasite. Rudy, galvanisé à l'énergie Quantum pouvait rivaliser aisément avec le Major, mais sa véritable menace demeurait sont pouvoir d'absorption d'énergie. Après tout Major Force en était entièrement constitué. Il avait donc opter pour la solution facile, la fuite. Bien évidemment, il ne pouvait pas s'enfuire sans au préalable se débarrasser de l'encombrant Parasite qui drainait son énergie et une fois de plus il exulta une décharge d'énergie fulgurante. Bien plus imposante que la dernière.

Les pieds du membre de l'Injustice League quittèrent le sol et il fût projetté à travers deux murs de béton avant de stopper sa course. À peine sonner, vive l'endurance nouvellement acquise, il se releva pour constater que son adversaire avait envoyé des lacquets faire son sale boulot tandis qu'il fonçait vers Coast City. La radiation autour d'eux était instable, et bien qu'il n'ait aucun soucis avec cela, Parasite décida de s'occuper à la fois de ce soucis et des Paradémons. Utilisant des aptitudes acquises chez Major Force, il commença à absorber la radiation environnante, boostant sa propre personne avant de transformer l'énergie radioactive en blast énergétique. Un rayon condencé qui s'abbatit de plein fouet sur les premiers Paradémons qui fonçaient sur lui, les annihilant instantanément. L'énergie Quantum avait ce petit quelque chose de délicieux.

Utilisant ensuite la force surhumaine qu'il possédait, le tout combiner à l'extrème rapidité dont avait fait preuve son adversaire quelques instant plus tôt alors qu'il fuiyait la centrale nucléaire, Parasite ne fit qu'une bouchée de la résistance qu'avait à lui offrir les soldats d'Apokolips. Voyant qu'ils ne pourrait pas dominer le monstre maintenant booster aux stéroïdes Quantum, les derniers paradémons tentèrent de fuir. Ils goûtèrent à la même médecine que les premiers, un blast d'énergie venant les percuter après que l'être violet eût absorber une nouvelle dose de radiation.

Le calme, si l'on pouvait considérer la situation comme telle avec le chaos avoisinant, avait quelque chose de bien étrange et Rudy Jones, constata qu'il avait certainement fait beaucoup plus de bien qu'à ses habitudes, malgré le fait que la centrale nucléaire était en piètre état. C'était donc ça faire le bien... Une fois de plus, il utilisa l'énergie Quantum enmagasiné en lui pour enmagasiner encore plus de puissance via l'absorption de radiation et il fonça telle un projectile vers la cité. Le buffet ne faisait que commencer et boosté comme il l'était il aurait amplement le choix du menu.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 11:35
Dans l'armure robotiser S.T.R.I.P.E.

Flanc droit endommage, réparation en cours... transmission entrante détectée  
La voix robotique me prévenait de la situation, de dégâts reçut et ceux que le systèmes pouvaient gérer de lui même, le compteur Geiger se mit a geindre au plus haut aussi je fermait rapidement le système d’aération du cockpit afin d’être hermétiquement isole, mais qu'il y ait des traces de radiation ici est quand même étrange.
Puis enfin j'ouvre les communications, tout en dirigeant le poing vers des Parademons qui vole dans ma direction, puis le poing quitte le bras mécanique propulser par son propre réacteur afin de frapper ses cibles.

- S.T.R.I.P.E. me reçoit tu ? ici Pat quel est ta situation ?
- C'est bon je te reçoit, mais je suis un peu occuper toute suite.
- Je comprends bien alors contente toi d’écoute, le moniteur détecter plusieurs autre catastrophe a venir...

Le poing revint en place et alors que la voix mon père bourdonnait a mes oreilles, je manœuvrais de nouveau l'armure qu'elle fasse un pas de cote afin d’éviter un autre adversaire me sautant dessus et le frapper du coude pour l’écraser sur le sol.
Sachant que a ce moment la TO Morrow fit son apparition, enfin du moins une autre de ses créations, bien plus grande et imposante que les autres.

...Il y a des Météorite de grande taille qui se dirige actuellement sur ta position et je détecte aussi une grand perturbation des pole magnétique de la planète, si cela continue ainsi il n'y a pas que la ville qui risque d’être touchée
- Reçut !  "it's time to jet !"

D'un geste rapide je coupe la transmission en cour et passe en mode décollage, il y a Superman qui a décoller un peu plus tôt et si je pouvait le rejoindre et retenir sa version Cyborg le temps qu'il gère les météorite cela sera un problème urgent de régler et plus que l'histoire de pole.
Durant mon ascension, je sens que S.T.R.I.P.E. commence a avoir du mal, en même temps il n'a pas été conçut pour cela et il si est virtuellement capable de supporter un décollage pour l'espace c'est surement loin d’être l’idée la plus brillante que j'ai eu, mais on a pas toujours le choix.


Alerte vous atteignez une altitude risquée!

Si tu pense que je ne le sais pas... j'atteint les limite de la Stratosphère et je dois dire que c'est la première fois que je vois cela, c'est magnifique un lieux entre deux limites celle de la Terre et de l'espace, mais je n'ais pas le temps de rêver, je pousse les haut parleur au maximum car je peux déjà voir la forme en rouge et bleu quitter la lune pour revenir vers nous.

" Superman tu as du remarquer les météorites, au vu de tes capacités, du moins ce que j'en sais, tu pourrais pouvoir en détruire un maximum en leur rentrant dedans assez rapidement.
Pour atteindre un vitesse suffisante, je pense qu'il te faudra utiliser l'attraction Terrestre a ton avantage, moi je redescend je suis pas fait pour une tel hauteur et j'ai un problème magnétique a régler


Les instructions sont données et moi je coupe mes réacteurs, pour deux raisons, déjà ils aurait lâcher tout seul et je préféré pouvoir les relancer moi même si besoin et la seconde, c'est parce que mon ascension s’arrête la et que je traverse les nuage dans l'autre sens, bien c'est la que le moment de vérité va se faire car j'imagine que tous le monde sait ce qu'il se passe quand un objet travers l’atmosphère terrestre de la terre a la vitesse que je prends.
Ouai l'objet prends feu alors oui S.T.R.I.P.E. peut tenir des chaleur importante, mais je ne suis pas sur qu'il soit fait pour cela, aussi j'active des que possible le mode de déplacement de nouveau, mais les réacteur dorsaux et des pieds ne semble toujours pas disposer a vouloir se relancer après le traitement que je leurs ait fait subir.

J'active le search mode des camera relier a mes lunettes de visions et je détecte la source des force magnétique, le Dr Polaris sur un trône d'une sorte que je n'ais jamais vu.
Les réacteur ne semble vraiment pas disposer a se remettre en marche donc je n'ai pas énormément de choix pour la suite, je me place au dessus du Dr Polaris et m’éjecte de S.T.R.I.P.E.
L'armure continue sa course et rentra brutalement dans le trône du Docteur Polaris l’atteignant mais bien moins brutalement que je ne l'aurait crus, apparemment ce dernier était entourer d'une sorte de bulle influant sur la graviter aussi l'armure semblait en bien meilleurs état  que si elle avait vraiment pris le sol a pleine vitesse.

Le choc le fit quand même recule et moi de mon parachute put atterrir  de nouveau dedans, regrettant d'avoir gâcher des ressources pour rien, mais au moins je pouvais toujours mon robot.
C'est en arrivant dessus que je put voir qu'il y avait un homme fluorescent juste a cote de ma machine et qu'il semble faire réagir le compteur Geiger.
Je referme donc rapidement le compartiment qui me sers de Cockpit et prends les commandes en mains, l'armure n'a vraiment pas apprécier ce que je viens de lui faire subir, et j’espère qu'elle tiendra quand même le choc surtout que Polaris repointe le bout de son nez, sur lequel je tire rapidement un roquette mais ne toucha pas sa cible s’arrêtant devant le trône, effectivement il parvient bien a contrôle ce qui l'entoure.
Je me saisit alors d'un morceau de pierre et je le balance sur la roquette qui explose quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 12:51
Les calculs étaient bons. Il n'était pas mort. Mais sortir d'un tas de plusieurs centaines de tonnes de béton, métaux et autres matériaux prenait un certain temps. Tout le monde n'avait pas la chance d'avoir la force kryptonnienne. Les pneumatiques de l'armure se mirent en route et Victor se dégagea  méthodiquement des ruines fumantes. Il entendit une voix qu'il supposait être celle de Polaris:

JE TE SENS, ARMURE ! MONTRE TOI !

Il sentit le tas de matériaux lui barrant le passage bouger, ce qui le poussa à accélérer son déblayage.  Il ne devait rester que quelques mètres le séparant de l'air libre. Le Cold Gun vrombissait, prêt à faire feu (haha). Freeze avait réussit à pirater la fréquence de la police locale, juste au cas où, et il avait connaissance du chaos qui régnait autour de lui. Il était temps pour lui de rentrer dans le jeu


Une puissante d'énergie "sub-zéro" fracassa les derniers gravats et la silhouette massive de Mister Freeze émergea des décombres. Il balaya les alentours du regard et ne vit que destruction. Où était donc Polaris?

Il fit quelques pas en direction du centre ville pour y voir la désolation qui y régnait. Aucune chance que Coast City se relève de cela, pensa t'il. Il aperçut à une bonne centaine de mètres de lui une masse flottant au dessus du sol. En zoomant grâce à ses lunettes, il aperçut sa cible. Neal Emerson, assis sur un trône. C'était une demi-surprise. Une rapide analyse confirma l'information du Calculator: le trône était en Nth métal. En grande quantité. Bien plus qu'il n'en avait besoin. Sans quitter des yeux Polaris, il avança d'un pas sûr vers lui. Il le vit s'écraser sur une cible qu'il n'arrivait pas à identifier et décida d'accélérer la cadence de ses pas. Freeze courrait presque vers eux, le givre qui recouvrait son armure craquait à chaque mouvement des jambes articulés de son cocon dans un bruit assourdissant. A chaque fracas de glace sentait montait en lui l'excitation. Victor était presque troublé par cette émotion nouvelle: était ce l'adrénaline du combat? Ou la convoitise devant cette mine de Nth métal. Les deux peut être? Il arrêta sa course à une dizaine de mètre du combat tandis que le Cold Gun émit une petit pépitement signalement qu'il était prêt lui aussi à passer à l'action. Mr Freeze pointa son arme vers Polaris et pressa la détente. Un projectile sortit du canon dans un bruit qui cassait un peu l'effet dramatique de la mise à feu, un son semblable à celui émit par les canons anti-émeute. La trajectoire de la grenade cryo-génique, car c'est de cela qu'il s’agissait, décrivit un arc-en ciel qui alla terminer sa course sur l'arrière du trône.

L'impact sur le Nth métal libéra l'énergie de la grenade: de la glace dense commença à recouvrir le trône progressivement. Mister Freeze , en gardant en joue le Dr Polaris, s'approcha de ce dernier àas assuré, le Cold Gun encore fumant et cria à l'attention de la cible de Polaris coincé sous le trône.


Je vous conseille de vous extraire de cette position inconfortable dans les prochaines secondes...

La glace commençait petit à petit à se répandre, comme elle avait pu le faire auparavant sur sa propre armure. Le froid et le magnétisme ne font pas du tout bon ménage. Les basses températures bloquent les champs magnétiques si bien que le trônen'allait pas tarder à subir les lois de la gravité de cette bonne vieille Terre, une fois que le Nth métal sera entièrement recouvert de glace. Mieux valait ne pas rester en dessous...
Revenir en haut Aller en bas
 

[SVM II : Hommage] CATACLYSME [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [SVM II : Hommage] CATACLYSME [Libre]
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» Hommage aux vieux jouets
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-