[SVM II : Hommage] CATACLYSME [Libre]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 15:02
J'entendais beaucoup de chose en montant, rien qui me plaisait des masses. Des cris d'horreur, des gémissement, des râles, des hurlements d'agonies... Mon monde mourrait, ce monde pour qui j'avais décidé de tout sacrifier, même ma vie privée. Cette dernière avait fini par s'arranger, mais ce n'était pas quelque chose sur quoi je comptais au départ. Tout ce qui n'importais était la sauvegarde de cette humanité qui m'avait accueilli, bien que pas toujours à bras ouverts. Sans compter cette responsabilité que mon véritable père avait placées sur mes épaules en me nommant guide des hommes, celui qui devait faire en sorte de leur montrer la bonne voie. Or, en ce moment, d'autres êtres se faisaient une joie d'en annihiler le maximum, aveuglement, en comptant d'autres habitants de la planète nous trahissant. Ma rage atteignait des sommets, alors que je passais au-dessus des nuages, arrivant dans l'espace. Immédiatement, tout se tut: il n'y avait pas de son dans l'espace. Ma vue par contre pouvait repérer ce tas de roches se rapprochant à grande vitesse de la Terre. Qu'y pouvais- je faire franchement? Foncer dans le tas et les détruire à coup de poings? ça me prendrait des lustres, nous n'en avions pas malheureusement.

Soudain, profitant de ma totale concentration, un vieil ennemi vint me frapper avec une force brute de mon niveau, ce qui me sonne légèrement. Cette force d'impact métallique ne pouvait venir que de Hank Henshaw alias Cyborg Superman. Alors qu'il était en train de resserrer sa prise sur mon cou, me faisant grimacer, cet ennemi partit en direction de la Lune à très grande vitesse. Il m'emportait bien évidemment, sûrement dans l'intention de m'y écraser. Je voyais la surface venir, mais il m'était impossible d'échapper à sa poigne qui était aussi puissante qu'un Kryptonien et une machine réunis.

"J'ai... Pas le temps... De jouer avec toi!"

J'envoyai deux rayons laser heurter son visage pour le repousser, tout me dégageant de sa prise. Soudain, il fut stoppé net dans sa lancée, me libérant plus facilement. Ma surprise fut totale en voyant l'incroyable allié que le monde venait d'acquérir. Atrocicus en personne se saisit de mon adversaire, ceci me permit d'arrêter ma chute et faire du sur place. Je retrouvai mes esprits en l'entendant parler de m'éliminer, ce n'était définitivement pas un faux. Étrangement, cet homme fou de rage, avait trouvé la lucidité nécessaire pour choisir le bon camp pour une fois, je ne l'oublierai jamais. Ce qu'il me dit me confirma que la sagesse ne l'avait pas totalement quitté, il comptait réellement aider les héros de la Terre.

"Sache que ton acte ne sera jamais oublié, je ne suis peut- être pas d'accord avec toi sur le danger des Green Lanterns, mais ton aide suffit à m'endetter auprès de toi. N'oublie jamais cette dette, car moi je ne l'oublierai pas."

Je repris mon chemin vers la Terre, me placer en bouclier contre les météorites. Certes je n'avais aucune idée de la marche à suivre, mais je tenterai n'importe quoi une fois le danger bien en face. Alors que j'arrivai à destination et refaisais face aux projectiles naturels, j'entendis un son venant d'en dessous. Étant à la limite de l'atmosphère, il m'était encore possible d'entendre, bien que le son était faible. Il me suffisait de l'augmente grâce à ma super ouïe. Malgré les indications vagues de la voix que je reconnus comme étant celle de l'homme en armure que j'avais rencontré plus tôt, je compris très exactement ce qu'il voulait dire. L'idée me plaisait, c'était toujours mieux que la mienne. Je fermais les yeux une dernière fois pour rassembler mes forces, ressentant chaque douleur de chaque être humain de cette planète comme si elle était mienne. Ce monde n'allait pas mourir, je ne le permettrais jamais. Je rouvris les yeux avec la décision en tête et me mis à faire le tour du globe. J'accélérais constamment, atteignant des vitesses que je n'avais jamais tenté d'atteindre auparavant.

Le désastre sous forme d'une pluie de roches dépassa l'orbite de la Lune, se dirigeant vers l'atmosphère terrestre. Juste à ce moment- là je finissais mon tour, arrivant au lieu précis où je devais quitter l'influence de la gravité terrestre en m'en servant pour m'accélérer encore plus, comme un tremplin invisible. En quittant la Terre, j'analysais avec mes yeux la trajectoire à prendre précisément pour pouvoir détruire toutes les météorites, mais rien n'y fit: j'en laisserai au moins trois dans chacun de mes scénarios, dans le meilleur des cas. Non, il y avait un cas bien meilleur: celui où je détruisais les plus solides, pour que deux des trois soient trop fragiles pour résister en pénétrant l'atmosphère terrestre. Cette analyse visuelle incluant une visualisation de la structure interne des roches grâce à ma vison rayon X et microscopique, je sus immédiatement lesquelles feraient de bonnes survivantes. Les poings dirigés vers mon but, je me laissais emporter par mon accélération et celle donnée par la gravité terrestre -puisque la Terre tourne sur elle- même, c'était comme si elle me lançait- vers le désastre.

"AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!"

Je fonçai à travers la première roche sans obtenir aucune résistance, la réduisant en poussière. Puis assez rapidementvint le tour de la suivante, puis la suivante... Avec cette vitesse de déplacement qu'étais la mienne, je n'avais pas le temps de regarder où j'allais, j'utilisais ma mémoire eidétique et mon instinct pour suivre la trajectoire décidée lors de mon examen. Une personne ordinaire verrait un rayon rouge traverser les comètes en formant des segments brisés. A la fin, il n'en restait plus que trois,avec deux qui ne toucheraient jamais le sol. Je voulais absolument arrêter la troisième. Cependant, mon énergie était au plus bas après un tel effort: même si je la rattrapais, il me serait impossible de la détruire. Je pris une grosse inspiration et revins sur Terre accompagner la roche, malgré tout. Elle chutait avec une rapidité déconcertante, tout comme moi. Mais comme je continuais de m'épuiser pour accélérer, je réussis à la dépasser au niveau des nuages terrestres et me placer en dessous. J'utilisais mon buste comme support, les bras totalement écartés, et utilisai mes dernières forces pour ralentir sa vitesse de chute, tout en déviant sa course vers une zone sans civile. Nous allions droit dans Cost City, c'était inévitable. Je devais juste la ralentir encore un peu... Je vous en prie... Encore un peu.

Nous nous écrasâmes finalement sur un bâtiment intacte, le ratatinant de haut en bas comme un marteau géant cherchant à aplatir un clou. Mon dos heurta le toit, de plein fouet, et je m'enfonçais dans les décombres pendant que la roche continuait de tout démolir en passant à travers la structure verticale. La comète ressemblant à une énorme cacahouète resta plantée debout à la place de ce bâtiment, avec moi en dessous, subissant tout son poids, évanoui. De toute façon, même si j'étais conscient, il m'aurait été impossible de me sortir de là seul, ayant perdu toute l'énergie solaire emmagasinée pour accomplir mes actions désespérées. j'étais hors course. Au moins, un désastre -le plus meurtrier- avait été évité, c'était tout ce que je demandais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 15:03

"nuclear"
FEAT people


Disaster connut une défaite pathétique, pris par surprise par un squelette luisant. Bah, Notre homme connaissait un peu le Major, sachant que les deux avaient fait des deals avec Neron, il aurait pu être dangereux s'il avait continué avec ses catastrophes naturelles, même si jamais l'explosion à la centrale et le transformers tout prêt lui aurait donné du mal. Enfin, ça voulait dire qu'il n'y aurait plus de météorites que seuls les Kryptoniens pourraient contrer.

Il regarda un peu en haut, histoire de voir si l'Homme d'Acier s'était débarrassé des projectiles de l'espace, et oui, Superman avait fait honneur à son titre et avait anéanti le danger, il serait rassuré mais il savait qu'une fois les envahisseurs anéantis, lui et l'autre deviendraient ennemis, si jamais il voulait détruire Gotham, il fallait trouver d'autres alliés, Ivy est sympa mais Superman peut anéantir des météorites, bon sang.

Puis, il entendit un cri et vit une autre figure familière : Polaris. Lui aussi avait fait un deal avec Neron, et se dirigeait à toute vitesse vers Phosphorus avec un trône. Pris par surprise par le côté bizarre de l'assaut, le trône du dr s'écrasa sur l'autre ! Il survécut, naturellement, ayant fait un bouclier, mais il constata que... le trône déconnait avec sa radioactivité ! Merde ! Si jamais il perd ses pouvoirs, ce ne sera qu'un squelette comme d'autres, qui ira promptement s'écrouler ! Il voulait mourir aux mains de quelqu'un d'autre que ce vieux débile de docteur !

Un bruit strident se fit entendre alors et le trône fut propulsé hors du docteur, qui se releva promptement alors que le "dieu du magnétisme" fut gelé. Freeze ! Et... qui c'était ? Il reconnaissait la personne qui était près des Kryptoniens et de Batgirl tout à l'heure, heh, un héros (si c'en était un) qui sauve un villain, il apprécierait l'ironie si jamais il n'était pas en besoin urgent d'énergie.

Merci !

Il fit un cri, et son "armure" de radiation revint à lui, de la radiation sortant d'ailleurs de sa bouche, assez pour qu'un individu normal soit tué rien qu'en étant proche de lui. Il tâcha donc de s'éloigner de Freeze, qui pourrait mourrir si l'armure déconne à cause de ses radiations. Que faisait le docteur au coeur de glace ici d"ailleurs ? Phosphorus avait l'excuse de chercher du monde mais voir le docteur si loin le surprenait, enfin, il n'allait pas se plaindre. Il avait deux alliés avec lui et s'était rechargé.

Ha, Freeze, et ... Terminator. Je suis le docteur Phosphorus ou Blight si vous voulez court. j'ai tué le mec avec les météores. Z'avez un moyen de zigouiller ce truc ?

Gardant un oeil sur Polaris, et formant deux orbes radioactives, au cas où, tout en désignant, d'un mouvement de tête, le Mégazord.

Y'en avait combien de ces enfoirés ? Ces clowns de Polaris et Disaster ne peuvent pas être les seuls, même après le deal avec Neron.

Un rayon nucléaire de sa bouche détruisit un groupe de paradémons qui avaient repérés le groupe, peu après cette prise de parole.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 15:47
Megatron !
Duo Kryptonnienne


Supergirl avait été surpris par l'arrivée de Batgirl alias Stephanie Brown, une très bonne amie à elle des titans. Par contre, sa présence l'inquiétait en sachant qu'elle n'avait aucun pouvoir contrairement à elle. C'était l'allié du Batman, certes, mais il y avait énormément de risque pour ce genre de combat pour une simple humaine. Kara n'allait pas lui demander de partir, ça serait comme l'insulter d'inutile et de faible, ce n'était pas son genre de dire cela. Une chose est sûre, c'est que Supergirl allait devoir avoir un oeil sur la belle batblonde pour s'assurer que rien ne lui arrive. Cependant, elle n'allait pas être toute seule à comprendre ses Red cyborg. Power Girl était également de la partie et elle avait coupé l'un d'eux en deux parties afin d'en mettre un hors d'état de nuire. Kara se demanda si cela allait être très utile ou si cela allait avoir un effet positif sur l'issue de ce combat. Une chose est sûre, c'est que malgré tout, il y avait une très bonne équipe face à ses robots rouges et ils allaient déguster très sévèrement face à cette équipe féminine de justicière.

Cependant, Kara devait s'absenter pendant quelques secondes, car l'homme en armure avait des problèmes à cause des parademons. La jeune blonde fila à pleine vitesse pour lui sauver la vie, sans son aide, il sera enseveli sous les décombres d'un immeuble. Supergirl ne le connaissait pas, aucune idée si son alignement était du côté du bien ou du mal. En tant que justicière, elle devait venir en aide à tout le monde et ce dernier lui devra sans doute un service plus tard à leur prochaine rencontre. Par contre, Power Girl n'avait pas perdu de temps pour se battre même si la situation semblait très différente à présent. Les quatre Red avaient fusionné pour devenir un cyborg d'une dizaine de mètres et sans doute avec la capacité des éléments naturels. Cela allait devenir très compliqué pour l'affronter, en effet, car elle allait devoir faire quelque chose aussi pour le volcan étant apparu en pleine ville. Deux choses à faire et impossible de savoir par quoi débuter, cela se corsait réellement. Avec sa supervitesse, Kara se déplaça jusqu'à Stephanie et l'éloigna un peu afin de la mettre en hauteur à cause du volcan et de la lave qui allait sans doute en sortir. Karen s'était pris un sacré revers de la part de ce Red Elemento, elle n'allait pas être très contente. Aucune idée de ce qu'elle devait faire exactement, elle continua d'observer en restant à côté de Batgirl.

« Steph...Si ça devient trop dangereux pour toi, je veux que tu fuis, je ne veux pas qu'il t'arrive malheur, car je ne me le pardonnerai jamais. » La regarde d'un air inquiet. « Si tu souhaites tout de même rester, je ne t'en voudrais pas. Je te demanderai juste de faire attention à toi, d'accord ? »

Soudain, un vaisseau apparut au-dessus du Mégatron et une femme en tomba pour en découdre avec ce dernier. C'était assez violent tout de même, bizarrement, Kara avait une impression de déjà-vu et la brune ressemble beaucoup à quelqu'un qu'elle connaissait. C'était difficile de mettre un nom dessus, mais au moins, ça faisait une alliée en plus pour l'affronter. Cependant, de la foudre qui semblait très puissante s'abattit sur le vaisseau et la femme. Ils chutèrent vers le sol, c'était mauvais signe et il fallait faire rapidement quelque chose. Ce cyborg semblait tellement résistant et ce, malgré la puissance de frappe de la guerrière. De la foudre s'abattit sur les alentours de la cité, la situation s'empira de plus en plus et aucun moyen de le mettre en pièces afin de le stopper dans sa folie meurtrière. Kara protégea Batgirl de la foudre avant de tomber au sol, c'était vraiment puissant et heureusement que ce n'était pas de la magie. En tout cas, Supergirl ressentit les effets électriques sur son corps et elle regarda le cyborg d'un air colérique. Quelque chose étonna la blonde, une quantité de lave s'abattit sur le robot en le recouvrant assez bien. Quelqu'un tenta de s'en prendre à lui, mais le Red riposta en l'envoyant boulet dans le décor. Une idée lui était venu, mais elle avait besoin de Karen pour y arriver.

« Batgirl, couvre moi en évitant que des parademon viennent perturber moi et Power Girl, d'accord ? » Elle était un peu souffrante depuis que la foudre l'avait tapé, mais elle se n'était rien. La blonde allait vite récupérer, mais avant de partir, elle regarda Steph. « Après, je voudrai qu'on se fasse un petit truc rien qu'à deux...enfin...si tu veux, bien sûr ! » Elle sourit et partit rapidement dans les airs.

La blonde se mit à quelques mètres du cyborg, elle était dans son dos et regarda attentivement la lave encore sur son corps robotique. La blonde regarda Karen et cria après elle. « Power Girl, amène toi et utilise ton souffle glaciale avec moi sur lui et vise la lave !!! »

D'un souffle, la blonde commença à geler le corps du cyborg en visant la lave tout en tournoyant autour de lui. Kara se prit quelques coups en passant, mais elle ne lâcha pas l'affaire en continuant son oeuvre afin d'affaiblir grandement sa protection via son armure. Avec ça, la lave devrait exploser en faisant pas mal de dégâts à Red Elemento et sur son armure, ainsi, il deviendra moins résistant qu'avant. Cependant, Kara espérait que cela fonctionnera comme elle le pensait et en ayant du soutien, ça devrait aller vite. En tout cas, elle n'était pas trop perturbée par diverses attaques alors elle continua malgré quelques blessures dues à des coups venant d'Elemento et de parademon. Il fallait en finir avec ce cyborg, la ville prenait de sérieux dégâts à cause de ses attaques et des personnes innocentes en mourrait de sa faute. Si cela fonctionnait, il y aurait un gros boum sur le Red Elemento et il ne manquait plus qu'à voir l'étendue des dégâts.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 17:43
Cheetah fixa Major Disaster droit dans les yeux. Il ne a regardait pas, il faut dire qu'il avait pris très cher. Alors qu'il était en sang, elle s'apprêta à bondir dessus lorsqu'elle se sentait nauséeuse, s'arrêtant net. Elle craignait le pire.

Grinçant des dents, elle mit ses genoux à terre, ses forces diminuant peu à peu. Enfin pas exactement. Et ce n'était que le début.

-Comme si le désastre menait à quelque… AH !

Elle fut interrompue par une horrible douleur dans son être. Fermant ses yeux pour tenter de calmer la douleur, tous ses autres sens étaient bousillés.
Repliée sur elle même, elle serra les dents au point de faire saigner ses gencives. Hors de question de hurler, même d'agonie. C'était un signe de faiblesse. Et Barbara ne sera jamais un être frêle. Elle ne put s'empêcher toutefois de pleurer de douleur.
Le connard qui avait révélé son avatar devait rire en voyant sa réaction.

Du sang sortit de sa bouche. En résistant avec son alter-ego, elle était consciente qu'elle allait probablement mourir. Mais pour rien au monde il devait être libéré. Que serait-elle sans lui ? Elle ne pourrait pas vivre sans Cheetah.
Elle ne se concentrait que sur elle-même. Si elle remarquait quelque chose autour d'elle, l'avatar en profiterait pour s'échapper.

Soudain, elle sentit petit à petit qu'elle regagna le contrôle d'elle même, pouvant apercevoir Major Disaster qui était à terre. Haletante, elle reprenait son souffle petit à petit. Avant qu'elle reçut quelque chose de plein fouet.

-PUTAIN !

Des débris en métal s'étaient plantés dans sa chair. Après avoir repris son souffle, elle tenta toutefois d'enlever les morceaux en grognant. En levant légèrement la tête, elle pouvait voir à plusieurs kilomètres un homme semblable à Parasite. Et c'était lui. Qui se battait avec Major Force.
Il était de son devoir de l'aider.
Elle fonça alors droit sur lui (avec difficulté, certes), pour se retrouver près de la centrale nucléaire, enfin ce qu'il en restait. Elle aurait pu regarder le carnage, mais ce n'était pas le moment.
Son ennemi fuyait. Mais elle pouvait très vite le rattraper.
Utilisant sa vitesse, elle sauta sur lui et balança sa queue contre son crâne, avant de l'entourer avec cette dernière, afin de l'étouffer. Elle aurait pu le traverser avec ses griffes, mais elle préférait garder la vie.

-PARASITE, TERMINE EN AVEC CE CONNARD. QU'IL REJOIGNE SON POTE EN ENFER !

Autant vous dire qu'elle n'avait plus envie de jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 18:34
Je suis Atrocitus. Le créateur des Red Lantern. Et je suis en grande difficulté.

Les Manhunters, les Black Lantern, les Green Lantern. Je les ai tous combattu, avec toute la rage qui m'était donnée de ressentir. J'ai rarement combattu en tête à tête, mais les peu de fois où j'ai eu un duel, je l'ai remporté, aidé ou non. Cette fois-ci, c'est différent. Je me bat contre un kryptonien métallique. Un gars coriace qui ose user de technologie pour rendre mes alliés ennemis. J'évite un peu trop tard son rayon rouge cependant, qui me touche à l'extrême côte gauche, m'arrachant un hurlement rageur. Avant que je puisse l'attaquer, il se retrouve face à Skallox, l'un de mes meilleurs Red Lantern, sur lequel il perce le cœur afin dans implanter un dispositif, lui faisant perdre toute notion d'allié et d'ennemi. Cela devenait personnel. J'aurais dû envoyer Bleez et Skallox ailleurs et affronter le Cyborg en combat singulier. Je n'y avais même pas songé.

D'un coup d'œil, je regarde Superman détruire les météorites. J'ai au moins pu sauver cette planète de cette menace. Je n'oublie pas ce qu'il m'a dit : il avait une dette désormais. Personnellement, je ne le pensais pas redevable, j'avais fait ce qui était juste. Mais si il pense me devoir quelque chose ... Je ne cracherai pas dessus. Me tournant face à mon combat, qui se jouait désormais au 2 contre 2, j'appliquais une stratégie dans ma tête. Il fallait retirer le cœur de Skallox ainsi que le dispositif à l'intérieur. De toute façon un Red Lantern, bien qu'ayant toujours des sentiments n'avait pas besoin de cœur pour vivre. Je lançais un bref regard à Bleez. Au lieu d'hocher la tête, elle grogna. Un mode de réponse comme un autre chez les Red Lantern.

Je fonçais vers le Cyborg. Il dû me voir arriver, il se préparait à la riposte. Cependant, Bleez lui lança un couteau rouge, qu'il dû esquiver pour ne pas se faire trancher la tête. Ce fut l'ouverture. Je le frappais une fois, deux fois, trois fois dans la tempe avec une force telle qu'il dû poser une main au sol pour ne pas tomber. Skallox fonça vers moi, mais Bleez s'occupait de ce problème. Comme un boomerang, elle rappela son arme blanche - ou plutôt, son arme rouge - vers elle, transperçant le corps de Skallox qui tomba sur le côté. Une attaque éclair, comme je les aime. Mais le combat ne se terminera pas en si bon chemin.

Avec la force de Superman, le Cyborg enchaîna avec un coup de poing dans le ventre. Le souffle coupé, je fus expulsé, mais me rattrapais bien vite. Il y avait une différence entre mes coups et les siens. C'était bien la preuve qu'il me fallait de la kryptonite au plus vite pour vaincre ces anciens de Krypton. Puis, une idée se forma dans mon esprit. J'eu envie de tourner la tête, mais ne le fit pas pour ne pas me trahir. Si je chopais ce Superman amélioré pour l'envoyer jusque sur la Terre et lui éclater sa tête sur le béton ... Ca ne l'arrêterai pas. Il était un Cyborg, il se relèverai. Mais je devais tenter le coup. Je me mis en position, afin de contrer ses prochaines attaques, et m'y mettre. Skallox ne serait qu'un obstacle à passer. Une partie de plaisir. Il était un excellent Red Lantern. Mais je le connaissais par cœur et savais contrôler ma technologie.


" Il n'est pas trop tard, Cyborg. Eliminons ensemble Superman. Brisons le et prouvons à la Justice League que nous pouvons les vaincre sans problème. Cette attaque sur la terre ne prouve que ton idiotie, ta lâcheté et ton incompétence. J'espère qu'elle n'est que passagère. "

Me préparant à essuyer un refus et une riposte, j'attendais mon adversaire de pied ferme.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 10/12/2012
Messages : 405
MessagePosté le: Ven 27 Nov - 21:03
[HRP : Je rappel que la Centrale se trouve à quelques dizaines de kilomètres de la ville, Cheetah. Concentrons d'avantage l'action près du hangar à Coast City Wink]


CATACLYSME


Le Major Force avait rapidement rejoint le hangar, mais découvrit que ce dernier avait disparu sous ses propres ruines, ainsi que toutes les machines d'Apokolyps. Il lâcha un énorme juron avant de voir que le Dr Polaris avait au moins survécu et faisait face à d'autres vilains dont il en reconnu un célèbre, le Dr Freeze. Les justiciers et les criminels s'alliaient ? Ce n'était pas prévu.
Peut être avait-il trop rapidement accepté la proposition de Bedlam, car même si lui avait fourni plus d'énergie qu'il ne pouvait en trouver sur Terre, il n'avait pas signer pour combattre tous les méta-humains de la planète.
L'idée de disparaitre discrètement lui vint à l'esprit au moment où Cheetah fit un bond spectaculaire pour tenter de l'étrangler en hurlant au Parasite de le tuer. Son pire ennemi de la nuit était donc à ses trousses, il n'allait vraiment pas s'éterniser ici alors.

Étouffée par la puissance divine, le Major ne put répondre aux provocations et préféra s'envoler à toute vitesse au dessus des immeuble tout en faisant progressivement monter la température de son corps en libérant son énergie. Il commençait alors à prendre feu.
Soit la fauve s'obstiner à l'agripper et finirait par brûler vive, soit elle lâcherait prise et entamerait une chute de plusieurs centaines de mètres de haut déjà.
Dans tous les cas, elle regretterais la folie de s'attaquer à être comme lui...


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Red Elemento déchainait foudre et lave dans le cœur de la Cité, mais devait faire face à plusieurs agressions de la part des héros qui l'entouraient comme une poignée de moustiques agaçants.

Toutefois ces agressions étaient loin d'être à sa mesure de le détourner de son unique objectif : la destruction.
Un être de lave, un souffle de glace... des éléments sur lequel l'androïde avait un parfait contrôle.

Il repoussa le premier et après avoir ressenti les effets du second, commença à le détourner en s'en enveloppant. Cela donnait peut être l'impression que l'androïde en souffrait d'un œil extérieur, tout comme de la lave précédemment, mais ce n'était nullement le cas.

Faisant tournoyer le vent glacial autour de lui de plus en plus vite, il se transforma alors en un petit cyclone dont il reposait dans l’œil de celui-ci à la manière de Red Tornado.

La voix nasillarde se moqua de l'héroïne un instant...

« Et moi qui croyait que les kryptoniens avait un super intellect ! »

...avant de redoubler de puissance aspirant autour de lui de nombreux gravats, cendres, fumée et lave. En plus du volcan, c'était une tornade de pierre et de feu qui se déplaçait rapidement et continuait de ravager la ville, tandis qu'a ses cotés une comète s'écrasa sur un petit quartier avec cependant très peu de vitesse ce qui provoqua un tremblement de terre mesuré mais loin d'être aussi dévastateur qu'il aurait pu l'être. Tout ceci avait l'allure d'un jeu vidéo de gestion particulièrement cruel, Et l'androïde se dirigeait vers l'aéroport...


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


« PITOYABLES MORTELS ! »
Tonna le trône.

Déchargeant des éclairs, il les projeta sur les trois individus en dessous de lui. Le Dr Phosphorus libéré par l'intervention de STRIPE et de Freeze, ainsi que ces deux derniers.

Chacun fut frappé par les éclairs du Dr Polaris dont la présence était toujours impénétrable camouflée dans son armure. On pouvait même croire, qu'elle pouvait être vide.

« JE SUIS LE DIEU DU MAGNÉTISME. JE SUIS LE DIEU DE LA GRAVITE. JE SUIS LE DIEU DE LA RADIOACTIVITÉ. JE SUIS VOTRE DIEU ! »

Les éclairs forçait les individu à ses pieds à se plier en deux comme pour se prosterner.
Le Dr Phosphorus sentait à nouveau son radiation se faire absorber tandis que la gravité l'écrasait au sol et les deux hommes en armures avait perdu tout contrôle sur les partis métalliques de ces dernières, à moins qu'il ne s'agisse uniquement de plastique. Mais ils ressentait tout autant leur poids augmenter au point d'être écrasé au sol comme des esclaves...

Malgré que sont occupation ne soit occupée, le Dr Polaris comme possédé, continuait à faire son office bien que de manière ralentie sur le magnétisme de la planète. Sur la surface du globe la météo changeait et semblait déboussolée sur certaines contrées sensibles.


-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Sur la lune, le combat faisait rage dans le pure sens du terme entre le Cyborg Superman et Atrocitus, Skallox et Bleez combattant au dessus d'eux.

Le Cyborg regardait le Red Lantern d'un air impassible comme si tout ceci n'avait aucune importance et il répondit d'une même voix calme :

« Je n'ai rien à prouver à qui que ce soit, tes ambitions personnelles ne m'intéresse pas et ne peuvent rien pour moi. »

« Avant toi, Sinestro à échoué et tu échouera tout autant.
Mais Darkseid dispose d'un pouvoir qui nous dépasse tous et s'il peut détruire cette planète, il peut également me tuer. Ce sera la seule récompense qui a du sens pour moi. »


Le Cyborg piqua en direction d'Atrocitus, tout comme Skallox sur Bleez.
Chacun des deux faisait briller une main noire pervertie par le symbiote d'Apokolyps, prête à infectée la premier corps qu'il touchera. Et c'est ce qu'arriva à faire Skallox empoignant Bleez au cou...


TAUX DE DESTRUCTION : 17%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Nov - 22:01

"nuclear"
FEAT people


Polaris était toujours OK, semble t-il. Enfin, Phosphorus agissait comme si jamais il avait été K.O mais l'on dirait que notre "homme" se reprit, et le terme était en guillemets pour de bonne raisons. Il n'était plus vraiment un simple super-vilain maintenant, il avait reçu plusieurs boosts, et le vaincre allait être difficile. Y ajouter l'autre machine rendait la tâche plus compliquée, même si jamais la perte de Disaster, plusieurs paradémons et ce qui ressemblait à la fuite de l'autre Major était bien.

Des éclairs, pas assez rapide pour les esquiver, notre homme fut foudroyé avec ses camarades et fut forcé à ses genoux. Et la radiation, encore ! Il allait avoir besoin d'aide, encore, même si jamais il allait pouvoir utiliser cette "attaque" qu'il gardait en stock, si jamais il pouvait lever un peu la tête... rah, il allait devoir faire vite !

Un rayon rouge fendit alors l'air, frappant le docteur qui fut forcé d'abandonner son assaut pour esquiver plusieurs autres lasers rouges, plusieurs humains déboulèrent des ruines, de la bave et du sang coulant de leurs bouches alors qu'ils brandissaient des anneaux rouges, et des tenues tout aussi écarlates. Ils regardaient tous le docteur avec une haine animale et hurlèrent tout en lançant d'autres lasers, la force des projectiles augmentant alors que quelques attaques de Polaris tuaient des leurs.

Un rire rauque sortit de la bouche de Phosphorius alors qu'il reprit sa radiation au maximum, après tout, énergie infiniment renouvelable, il ne craignait pas de se fatiguer.

Alors Polaris, ça fait quoi de se faire griller par tes victimes ? On va voir si tu peux toujours hurler des conneries quand tu te fais déchiqueter, haha !

Il lança une fumée sur Polaris, bloquant la vision de cette dernière. Toxique comme fumée d'ailleurs, ça pourrait se retourner contre lui mais tout les assauts des Red Lanterns réussissaient à garder le docteur en place, et son champ de force indiquait bien sa présence, permettant à ses alliés de frapper même alors que le docteur était "camouflé". Il allait sortir au bout d'un moment quand même.

Le docteur constata la chute de Superman mais y accorda peu d'attention pour l'instant, préférant se focaliser sur la menace avant d'aider l'homme d'acier. Il n'avait également aucune idée de l'affrontement lunaire entre Atrocius et ses alliés contre Hansaw.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 3:26

La Fin de Coast City
Les choses s'enchaînaient vites, trop vites même pour que Stephanie ne puisse réagir, qu'elle ne puisse intervenir. Et puis d'ailleurs pourquoi faire ? Power Girl, le double venu du futur de son amie Kara venait de faire son apparition et avait pulvérisée l'un des androïdes avec une aisance déconcertante. Au milieu de tous ces gens aux pouvoirs extra-ordinaires, les batarangs de Stephanie, aussi explosifs soient-ils, faisaient pâles figures.

Mais alors qu'elle croyait qu'ils commençaient à reprendre le dessus, les choses se corsèrent davantage lorsque les nouveaux Reds fusionnèrent en... Quelque chose de colossal, de titanesque et de proprement invraisemblable. Devant elle se tenait un robot rouge de dix mètres de hauteur, planant allègrement au dessus d'un volcan qu'il venait de créer, maîtrisant, visiblement chacun des pouvoirs des Reds qui le constituait. Au final, ça en devenait presque grotesque. Qu'est-ce qu'elle faisait là, au milieu de ce champ de bataille surnaturel, alors qu'elle n'était qu'une simple humaine, dépourvue de tous pouvoirs ? Certes, son mentor était le meilleur enquêteur du monde, certes, c'était un maître en arts-martiaux, certes, il disposait d'un arsenal et de gadgets technologiques plus hallucinants les uns que les autres, mais là.. C'était un tout autre niveau. Stephanie se demanda, malgré l'ampleur du désastre qui se tenait devant-elle, comment son mentor gérait ça, lorsqu'ils affrontaient un ennemi comme Darkseid, avec la Ligue de Justice.

Les choses s'envenimèrent encore plus lorsque Red Elemento passa à l'offensive. Sans l'intervention de Kara qui l'attrapa et l'emporta sur le toit d'un building, ou du moins ce qu'il restait de celui-ci, Stephanie serait sans doute morte. L'immeuble sur lequel elle se trouvait était à moitié effondré, le toit en lui-même avait été partiellement démoli, mais l’édifice tenait encore bon, ou tout juste. Kara se tenait à ses côtes, fixant Red Elemento avec son air soucieux que Stephanie ne lui connaissait que trop bien. Au fur et à mesure qu'elles passaient du temps toutes les deux, Stephanie avait apprise à connaître Supergirl, ou, comme elle préférait l'appeler, Kara. Elles avaient finies par devenir amies, toutes les deux. Et alors que Kara fixait le robot géant tout en lui parlant, Stephanie se surprit, pour la première fois, à la contempler. Dans son armure kryptonienne bleue et rouge, qui moulait sa silhouette musclée, les sourcils légèrement froncés, ses yeux bleus rivés sur Red Elemento, ses cheveux blonds dansant autour de ses épaules, Kara était éblouissante, renversante, si tant est qu'il y est une image de l'héroïne idéale, Kara l'incarnait impeccablement. Puis, alors qu'elle répondait à son amie, Stephanie reposa son regard vers Red Elemento, puis vers les paradémons qui volaient en nuée près de lui, comme des insectes.

"Désolée Kara, mais je ne vous laisserai pas derrière... Je sais que je ne suis pas une grande héroïne comme toi ou Power Girl, mais j'ai, moi aussi, des capacités qui me place au-dessus du lot, sans vouloir me vanter... Et si je peux m'en servir pour aider, ne serait-ce qu'un tout petit peu, et sauver quelques vies, alors je me dois de le faire, tu comprends ?..."

Puis, Stephanie plongea à nouveau sa main dans l'une des poches de sa ceinture multifonction, et en tira plusieurs batarangs du même acabit que ceux qu'elle avait utilisés contre le Red de toute à l'heure. Elle en lança un sur l'un des paradémons qui étaient à porter, et le batarang explosa lorsqu'il percuta la créature, l'emportant dans l'explosion.

"Je serai ravie qu'on se sortent toutes les deux, si on survit à cette journée apocalyptique, mais pour l'heure, je vous couvre toi et Karen, je m'occupe de ses sales bêtes et vous deux, vous défoncez ce gros robot ridicule, c'est compris ?

Déclara la jeune femme blonde d'une voix encourageante et confiante, alors qu'elle lançait déjà de nouveaux batarangs sur les paradémons. Quelques-uns se posèrent sur le toit à moitié effondré et Stephanie dû les affronter au corps-à-corps. Pour Stephanie, ils représentaient un défi coriace, mais la jeune femme était entraînée, c'était une Titan, et elle utilisa les ailerons tranchants de ses gants et de ses bottes pour repousser et abattre les paradémons qui s'en prenaient à elle, encaissant quelques coups dans la mêlée, elle en esquivait de nombreux en jouant d'acrobaties et de manœuvres aériennes, mais elle ne serait pas surprise d'avoir plusieurs côtes de fêlées, une douleur lancinante lui dévorait le côté droit à chaque bouffée d'air qu'elle avalait.  

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 4:58
La nouvelle vitesse qu’il exploitait avait quelque chose d’exaltant. Franchir les dizaines de kilomètres qui séparaient Coast City de la centrale nucléaire en une fraction de seconde était tout simplement merveilleux. Parasite avait vécu cela à deux reprises dans sa vie une fois très récemment avec Mary Marvel, l’autre avec son némésis, Superman. C’est lors de cette approche fulgurante qu’il remarqua justement l’Homme d’Acier. Clark Kent. Il effectuait une descente rapide vers le sol en essayant de stopper un météorite de s’écraser. Le moment rêver pour sauter sur son adversaire et utiliser l’énergie Quantum pour en finir une bonne fois pour toutes avec lui, tout en goûtant une fois de plus à l’énergie Kryptonnienne.

La distance entre les deux diminuait à vue d’œil, jusqu’à ce que l’ouïe du membre de l’Injustice fût attirée par une voix familière. Cheetah, cette divine tigresse. Elle était certainement l’une de ses préféré au sein de leur organisation criminelle et la voir ainsi sauter sur Major Force afin de le retenir pour qu’il puisse terminer ce qu’il avait commencé avec lui, avait quelque chose de merveilleux. Toutefois, l’attention de Rudy était vers Superman. Du moins, jusqu’à ce que Major Force décide de s’envoler avec sa précieuse partenaire et de bouillir afin de lui faire lâcher prise. Le couard, ou l’être assez intelligent pour comprendre le danger que représentait Parasite pour lui venait de lui forcer la main. Un point que ce dernier n’oublierait pas.

Abandonnant son Némésis, le laissant choir au sol, écraser sous le poids du météore, Parasite bifurqua vitesse grande V et prit son envol comme l’être d’énergie Quantum. Lui donner l’impression de la chasse pour le forcer à fuir définitivement, même si son but réel était en fait de rattraper sa partenaire de l’Injustice avant qu’elle ne s’écrase. C’est exactement ce que fît Rudy, attrapant Cheetah alors qu’elle retombait vers le sol depuis les hauteurs. Un catch tout en douceur. Son regard noir posé en direction de Major Force qui disparaissait déjà de l’horizon.

Redescendant vers le sol, il déposa sa coéquipière un peu à l’écart du tumulte, prenant le temps de souffler, même si sa nouvelle condition ne lui avait requis aucun effort.


-L’enfoiré m’aura fait perdre Superman. Il était là à ma merci. Qu’importe, je ne l’aurais pas laissé te faire du mal. Le kryptonnien peut bien attendre. Quant à ce réacteur ambulant, je doute qu’on le revoie ici de si tôt.

Sa voix était calme et plutôt douce pour la situation dans laquelle ils se trouvaient. Son regard posé dans les yeux brillants de la Némésis de Wonder Woman. S’étirant il observa le champ de bataille, avant de retourner vers la demoiselle.

-Alors, on fait quoi? Pas question de laisser la terre à ces enflures, elle nous revient de droit. Je pourrais toujours achever Superman…

Il y songeait réellement, mais la situation était loin d’être réglée et pour le moment, il préférait s’en remettre au jugement de sa partenaire. Tandis qu’il attendait une réponse de sa part, il lança quelques blasts d’énergie Quantum contre les paradémons qui arpentaient les environs.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/02/2015
Messages : 202
DC : /
Localisations : Métropolis Slums


MessagePosté le: Sam 28 Nov - 19:04
Après avoir poussé un cri bestial, Sandy, sous une autre forme, sortit du tas de gravat, tout en envoyant balader des morceaux de béton autour de lui. Il frappa son torse avec ces poings, alors que plusieurs Parademons s'étaient rassemblés autour de lui, l'arme levée.

- RRAAAWWWWRRRRGGHHH


Les tirs fusèrent, alors que Sandy fonça vers le tas de Parademons, et commença à tailler dans le lard. Il attrapa le premier garde et le propulsa en l'air, et ce dernier alla s'écraser contre un mur. Le second tenta de tirer mais vit une main géante s'écraser contre son visage, et envoya ce dernier dans les abysses de l'inconscience. Il balaya avec son autre bras le sol, faisant voler les divers Parademons. Puis, il effectua plusieurs sauts, pour rejoindre au plus vite d'autres héros, alors que le monstre mécanique continuait à marcher au dessus de lui, remplit de lave.

Sandy attrapa plusieurs Parademons lors d'un de ses sauts et les écrasa au sol, ce qui les mirent hors combat. Il releva la tête et vit alors plusieurs héros voler autour de lui. Il pouvait les reconnaître : Entre Supergirl et Powergirl, les deux kryptoniennes fonçaient autour du robot, cherchant à geler la lave qui avait coulé le long du blindage du robot. La lave commença à geler, alors que le plan de Sandman allait sûrement fonctionner : un choc thermique, voila ce qu'il cherchait. Un moyen de porter atteinte au blindage du monstre. Une lave à environ 1200° Celsius, couplée à un souffle avoisinant les - 1000 degrés. Le Choc thermique qui allait s'en suivre allait sûrement enrager la bête. Mais bien au contraire.

Le robot, pour une raison totalement inconnue, parvint à s'en sortir de ces attaques, alors que cette dernière semblait imparable. Mais pire encore, ce dernier sembla s'en sortir sans la moindre égratinure, chose qui fit enrager Sandy.

Ce dernier continua alors à s'avancer, vers l'aéroport Ferris, là où Hal Jordan avait passé sa jeunesse. Il fallait donc trouver un autre plan, mais aussi faire attention aux autres héros. Sandy continua d'avancer, hurlant des cris bestiaux et fracassant plusieurs Parademons qui se présentaient à lui. La rage bouillonnait en lui, à cause de la bête qui prenait peu à peu le dessus sur lui. Il finit par voir au loin, sur un toit, une des héroïnes liées à Batman, aux prises avec bons nombres de Parademons. Si elle était comme Batman, cette dernière n'avait sûrement pas de pouvoirs, et un coup de main ne serait pas négligeable. Sandy commença alors à monter l'immeuble en question, comme un dératé, alors que sa colère continuait de monter. Il finit par effectuer un bond, qu'il l'amena au dessus du toit. Il poussa alors un véritable cri de guerre :


- GRRRAAAWWWWHHH

Fonçant vers la jeune héroïne, Sandman attrapa un Parademon qui tentait de s'envoler pour l'écraser au sol, juste devant la jeune femme.

- TUEZ LES ! Vite !

Sandy vit alors plusieurs armes se tourner vers les deux héros. Il se plaça alors devant la jeune femme et l'enserra contre lui pour la protéger. Il se durçit au même instant pour prendre une composition rigide, digne d'une roche des plus solides. Les Tirs fusèrent et ravagèrent le dos de Sandy, qui poussa un râle. Il fallait attendre la fin de l'averse, et après, il leur ferait leur fête.

Bien entendu, les Parademons s'arrêtèrent de tirer, et Sandy en profita pour passer à l'action. Il étendit ses grands bras, et balaya les airs, faisant s'écraser plusieurs Parademons. Il fonça sur les rescapés de l'attaque, et se disloqua, et entra dans leurs bouches, nez, pour leur faire perdre connaissance.

Sandy posa alors un genou à terre. Le monstre avait pris un coup, mais il s'en remettrait. Et il ne devait pas s'arrêter là. Il fallait trouver quelqu'un qui pourrait éteindre ce robot de malheur. Il regarda la jeune femme, et lui montra les diverses armes apokoliptiennes répandues au sol. Avec ça, la jeune femme pourrait faire la différence.

Sandy lui proposa alors monter sur son dos, pour éventuellement la diriger quelque part. Dans tout les cas, il fallait qu'elle soit moins exposée. Sandy savait qu'elle avait un plan, et que ses idées seraient sûrement plus claires que les siennes, embrumées par la "bête" qui tentait de prendre le dessus sur lui.


"Suckas Needs Bodyguards."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 19:41

La Fin de Coast City
Alors que Stephanie était toujours aux prises avec les paradémons qui envahissaient sa position stratégique, son esprit affûté élaborait lentement un plan d'action. Des robots de cette gamme, Stephanie en avait déjà vu, l'oeuvre de T.O Morrow, l'un d'eux étaient même un membre de la Ligue de Justice : Red Tornado. Si son intuition était la bonne, alors T.O Morrow ne devait pas être loin et elle eut l'idée folle, que peut-être, oui, peut-être que T.O Morrow avait une commande de secours pour arrêter son invention machiavélique. C'était un plan désespéré, il n'y avait qu'un mince espoir que ce soit le cas, mais elle n'avait plus que ce mince espoir auquel se rattacher et, par ailleurs, T.O Morrow, en dépit de son génie indéniable, n'était qu'un humain, comme elle. Elle pouvait l'arrêter, elle le devait. Alors qu'elle alignait un nouveau paradémon sur le sol, elle interrogea Oracle via le système de communication de son casque.

"Oracle, tu me reçoit ? J'ai besoin de toi ! Je crois que T.O Morrow est à l'origine de ce machin géant, j'ai besoin que tu le localise ! Il doit être dans Coast City ou les environs. Si mon intuition est exacte, il doit se servir d'une télécommande pour activer sa créature, il faut que tu remonte le signal qu'elle émet !

Dans son casque, la voix de Barbara Gordon lui répondit presque immédiatement, Stephanie se doutait bien que son amie suivait les événements qui se déroulaient à Coast City de prêt et qu'elle se tenait prête à apporter son aide aux héros qui défendaient la ville face à l'apocalypse imminente.

"Ici Oracle, bien reçu Batgirl, je m'y mets tout de suite. Reste en ligne ! Stephanie hocha la tête pour elle-même et se replongea pleinement dans le combat, elle tenait encore face aux paradémons qui l'assaillaient, mais ils étaient de plus en plus nombreux et elle serait rapidement dépassée. Alors qu'elle alignait un nouveau paradémon au sol, Sandman, devenu plus bête qu'humain, surgit dans un bond prodigieux sur le toit, poussant un grognement bestial alors qu'il expédiait une dizaine de sbire de Darkseid au tapis. Avec une vitesse ahurissante, il dévasta les rangs ennemis, qui ripostèrent en ouvrant le feu simultanément. Stephanie se préparait à s'abriter sous sa cape lorsque Sandman se positionna autour d'elle et la protégea des tirs en se solidifiant. Puis, lorsque les tirs cessèrent, il rasa à nouveau les rangs de l'ennemi, leur offrant une accalmie qui, Stephanie en était certaine, serait de courte durée.

"Merci..." Déclara Stephanie en reprenant son souffle, tout en acquiesçant lorsque Sandman lui indiqua les armes laissées par les paradémons. Stephanie en attrapa une et c'est le moment que choisit Oracle pour lui parler de nouveau.

"Ça y est je l'ai ! J'ai remonté le signal, il émet d'un hangar à l'extrémité de la ville, à 7 blocs de ta position. Déclara Oracle, Stephanie la remercia rapidement et, alors que Sandman l'invitait à monter sur son dos, Stephanie accepta, montant sur le dos de l'Homme de Sable. Avant de quitter le toit, elle décrocha l'émetteur d'ultrasons qu'elle dissimulait perpétuellement sous l'une de ses bottes et l'activa, avant de l'abandonner sur le toit. Rapidement, une nuée de chauves-souris arriva sur les lieux, semant la discorde dans les rangs des paradémons. Cette distraction devrait suffire à couvrir leur fuite.

"Par là, vers le hangar !" Ordonna-elle à Sandman, qui, ni une ni deux, fonça dans la direction que lui avait indiqué Stephanie.

Rapidement, ils arrivèrent devant le hangar, lourdement gardés par des paradémons. Ils foncèrent simultanément sur le duo lorsqu'ils s'aperçurent de leur présence. Il n'y avait pas de doute possible, l'intuition de Stephanie était exacte, T.O Morrow était forcément ici. Dans une acrobatie rocambolesque, la jeune Batgirl sauta du dos de Sandman et s'élança vers les paradémons, envoyant ce qu'il lui restait de batarangs.

"Pas le temps de faire dans la dentelle, Sandman, on fonce dans le tas et se frayent un chemin jusqu'au hangar !" Lâcha-elle à son coéquipier improvisé alors qu'elle-même s'engouffrait déjà dans les rangs des paradémons en donnant tout ce qu'elle avait.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 19:53
Un destin commun, Gagner !
Le Soleil, la source de notre puissance !


Le type qui avait attaqué Red Elemento l'avait recouvert de lave, un bon moyen pour faire exploser son armure robotique avec un souffle glacial. Kara avait demandé le soutien de Karen pour y parvenir et celui de Steph pour attaquer les paradémon, un travail d'équipe assez correcte. Malheureusement, ce n'était pas l'effet qu'avait prévu la jeune blonde et le Red s'en était sorti indemne de cette attaque. C'était vraiment mauvais signe, comment pouvoir battre un monstre pareil ? Sur le coup, Supergirl était à court d'idées et inutile d'utiliser la force brute en ne connaissant pas son point faible. Cependant, la jeune blonde n'allait pas avoir le choix que de le taper très fort pour le démolir pièce par pièce. Au moins, un astéroïde tomba dans un quartier de Coast City. Normalement, Kal-El aurait dû s'en occuper pour éviter ce genre de catastrophe. Pendant que Elemento fit son numéro de maître des éléments, Kara s'éloigne un peu et utilisa sa super vision pour regarder le gros caillou tomber sur le petit quartier. Elle pouvait y voir son cousin, il n'avait sans doute plus la force pour le détruire ou le repousser. Superman était l'un leurs seuls espoirs de changer la donne de cette bataille.

« Batgirl, je te fais confiance pour la suite des opérations. Je dois amener Superman vers le soleil pour qu'il récupère de la force. C'est notre seul espoir, je reviens vite, promis ! »

La kryptonite partit à toute allure alors que l'androïde se dirigea vers l'aéroport prêt à faire pas mal de dégâts, mais il allait falloir attendre encore un peu. Sa priorité était que Kal-El reprenne des forces, Superman était le pilier des justiciers et sa force allait être fort utile pour en finir avec ce carnage. L'homme était sous des décombres et impossibles pour des humains ordinaires de retirer tout ceci très rapidement. La jeune femme avait une force hors du commun, elle en profita alors pour retirer tout cela sans perdre de temps. Le temps, c'était une notion très importante dans ce genre de bataille et il était très précieux de ne pas le gaspiller. La Super' retrouva son cousin dans un sale état, la blonde le mit sur ses épaules et se mit à s'envoler vers le ciel. Kara pouvait apercevoir le chaos, l'Enfer à Coast City et cela lui faisait ressenti de la colère au plus profond de son coeur. Stephanie n'était plus là, Super-Girl voulait s'assurer qu'elle aille bien et apparemment, c'était le cas. Rassurer, la jeune héroïne vola vers l'espace afin de mettre Clark devant les rayons solaires afin qu'il puisse les absorber.

« Je vais t'aider, Kal-El et ensuite, on doit vite en finir avec tout cela...Il y a assez eu de blessé et de mort comme ça. »

La jeune Kryptonnienne l'emmena assez loin de la planète ainsi que de la lune, la blonde voulait qu'il récupère normalement et sans problème. Il y avait des ennemis et peut-être des ennemis capables de voler et d'aller dans l'espace comme eux, aucune raison de ne pas prendre de risque. Kara le lâcha, les rayons du soleil devraient faire correctement leur boulot et il reviendra plus qu'en forme pour en finir. La blonde resta à ses côtés, elle devait faire en sorte qu'il récupère bien et que rien n'intervienne pour l'empêcher de récupérer des forces. En attendant, elle réfléchit à un moyen de stopper le Red Elemento, mais cela n'allait pas être évident. De plus, elle récupéra des forces en restant dans le champ d'influence du soleil. La blonde devait récupérer de la force, Stephanie et les autres devraient gérer super-vilains tous seuls en attendant. C'était un pari risqué, mais la Kryptonnienne avait confiance envers ses compagnons et alliés. Quelque chose la préoccupa, il semblait avoir du mouvement sur la Lune, mais inutile de s'en soucier pour le moment. La blonde devait se concentrer que Coast City et arrêter ce cyborg géant qui semblait invulnérable.

« Superman...Va falloir tout donner.» Elle croisa alors les bras et regarda attentivement vers la Terre en ayant sa super-vision et sa super Ouïe. « Ce Red Elemento...Il est beaucoup trop fort et je bloque sur la façon de le stopper...ça me met en rogne et j'ai soudainement envie de tout briser...de le briser en mille morceau.» Dit-elle d'un ton colérique.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 21:20
Depuis combien de temps étais- je dans ces épaisses ténèbres? Trente secondes? Une minute? Une heure? Des jours? Je n'en avais aucune idée, de toute façon, je dormais profondément sous les décombres. Jusqu'à ce qu'une personne ne vienne m'y tirer, me réveillant d'un sommeil sans rêve. Le soleil fut la première chose que je ressentis en atteignant la surface, puis la chaleur de Kara m'emmenant hors de cette planète. Le vol me parut durer que quelques instants, c'était sûrement le cas, avant que je ne me sente retomber dans le vide, pénétrant le soleil bienfaiteur. Chacune de mes cellules se chargeait instantanément en énergie solaire aussi longtemps que je restais au cœur de l'étoile. Je finis par en sortir malgré ma forte envie d'y rester pour un long moment, rejoignant ma cousine qui observait les événements de la Terre. Ce qu'elle me dit me fit revenir à la réalité, les dangers ne faisaient que s'accumuler on dirait. Je posai ma main sur son épaule, avant de plonger lentement vers Coast City.

«ça ira Supergirl, tu n'es pas seule, on trouvera un moyen.»

Cette créature de métal était maintenant entourée d'un cyclone de roche, de lave et de vent, choses qui la rendait quasiment invulnérable à toute attaque extérieure. Cependant, nous Kryptoniens pouvions passer à travers en forçant le passage, mais pour quel résultat? Au final, si les coups de ma cousine furent infructueuses, rien n'affirmait que ce serait différent pour moi, même après avoir totalement récupéré de ma dernière action. Une idée me vint en observant la comète pas loin de l'androïde géant, elle contenait -d'après le rayon X utilisé tout à l'heure- un métal en fusion venu de l'espace qui commençait tout doucement à durcir. Grâce à la protection de la roche autour, il resterait liquide encore un moment. Ce serait peut- être une solution pour stopper la progression de Red Elemento. Alors qu'on atteignait la zone, je dis à l'adresse de la jeune fille:

«Kara, je vais avoir besoin de ton aide, tu vois la comète là- bas? Quand je te le dirai, tu y feras un trou très gros en plein milieu sur cette face. Vas te placer à côté et attends mon signal.»

Nous nous séparâmes donc au milieu du chemin après lui avoir indiqué l'endroit à percer, passant au-dessus de l'androïde se déplaçant. Une fois être passé devant lui, à quelques kilomètres, je revins en accélérant de plus en plus et traversai sa barrière d'élément qui n'était pas grand chose pour ma constitution à part de quoi me ralentir, avant de le heurter au niveau de l'abdomen en l'emportant vers le haut pour le faire décoller du sol. Sans aller trop haut non plus pour agir au plus vite avant toute riposte, je l'emportai avec moi en direction de l'énorme rocher de l'espace et le jetai au pied de l'édifice.

«Maintenant Kara!»

Le robot était juste en dessous de la zone où la Kryptonienne devait percer le trou d'où coulerait le métal extraterrestre en fusion qui se solidifierait presque instantanément à l'air ambiant. Cependant, il aurait le temps de recouvrir l'androïde et de l'emprisonner à l'intérieur de plusieurs tonnes de métal qui lui servirait de prison. Malgré sa barrière d’élément, il finirait forcément par s'engluer... Il le fallait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 28 Nov - 21:55
Unie dans le sang !
Quand un mal sert pour un bien !


Dans l'espace en train de méditer sur comment vaincre ou stopper Red Elemento, Kara ne savait pas quand est-ce que Kal-El allait se réveiller, mais elle garda tout de même espoir. Cela n'allait pas être facile du tout, cependant, en compagnie de son cousin, elle espérait que tout allait devenir plus simple. En tout cas, le fait de l'avoir mis près du soleil avait fonctionné, Superman avait repris ses forces et il avait guéri de ses blessures. Supergirl était très contente de voir qu'il était en forme, à présent, il fallait contre-attaquer et ne plus laisser l'ennemi prendre l'avantage sur eux. Rien ne qu'une simple phrase répondant à celle de Kara, Clark n'avait su la rassurer rien qu'en écoutant sa voix. La jeune blonde voulait se faire indépendante de lui en ayant rejoint les Titans, mais travailler avec lui, c'était également bénéfique et intéressant. Le duo de Kryptonnien retourna sans perdre de temps sur la Terre, plus précisément, à Coast City. La bataille faisait rage et Red Elemento avait toujours son bouclier d'élément autour de lui en forme de tornade. Impossible de s'en approcher sans se faire du mal. Évidemment, cela n'allait pas mettre hors d'état de nuire, la superfamily, mais autant ne pas prendre de risque inutile.

Rien qu'en regardant Superman, l'homme semblait ne pas savoir comment l'arrêter, il réfléchissait à un plan d'attaque. Pour l'instant, Kara se mit à chercher Stephanie afin de savoir si rien de grave ne lui était arrivé. Heureusement, elle n'avait pas trop à avoir peur, sa tendre amie était bel et bien en vie et en compagnie d'un allié, c'était encore mieux. Supergirl se tourna, ensuite, vers Red Elemento en train de saccager tout autour de lui et ce n'était pas très plaisant à regarder. La blonde se sentit si impuissante face à cette situation, sa colère monta de plus en plus. Soudain, Clark s'adressa à la jeune fille, qui sortit d'un coup de ses pensées malsaines. Il avait besoin de son aide pour stopper l'androïde et en effet, elle devait faire un gros trou sur la comète non loin après son signal. Du coup, Kara y alla en vitesse en se plaçant à côté de ce gros caillou tout en lévitant à côté. Croisant les bras, Kara espéra que cela fonctionnera et que le Red Elemento ne puisse plus nuire avant un bon moment. La blonde le regarda attentivement, en attente d'un signe ou d'un mot lui permettant de faire un très gros trou dans cette comète.

« Kal-El, au final, je n'ai pas à te protéger comme ça devait l'être à l'origine. On se protège mutuellement et on se bat côte à côte, c'est vraiment excitant de t'avoir parfois à mes côtés. Oncle Jor-El et tante Lara auraient été très fiers de toi, cousin. »

La voix de Kal-El, c'était le signal qu'elle attendait depuis quelques minutes et la blonde n'allait pas se faire attendre, oh que non. D'un puissant coup de poing, elle fit un gros trou à l'endroit indiquer par Superman et elle s'envola un peu afin de voir ce qui allait se produire. Un long liquide de métal extraterrestre alla jusqu'à l'androïde et prêt à l'immobiliser. La blonde regarda attentivement et prête à en découdre si cela devait échouer. Néanmoins, elle avait confiance en Kal-El afin que leur plan fonctionne et que le cyborg ne puisse plus faire de mal à qui ce soit. Sa prison de métal rien qu'à lui, finalement, elle avait bien fait de le sauver et après tout, c'était son cousin. En tout cas, Kara resta tout de même sur ses gardes et attendra que tout soit fini pour retourner vers Batgirl et lui donna un coup de main, si possible.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 29 Nov - 0:09
HJ: Ça t'apprendras à me troller sur la CB Beast Boy. Chose promise, chose due!

DJ: Quelques heures avant les événements de Coast City, Atlee profitait d’un peu de calme pour aller voir les siens à Strata. Elle était toute contente de revoir sa mère, son père, Aurla et bien sûr, son peuple. Que d’aventures elle avait à leurs raconter! Le monde de la surface était si riche en surprises, si riche en expériences… Et donc devant un auditoire qui buvait ses paroles, elle leur raconta tout ce qu’elle avait fait récemment, avec beaucoup de détails et de grands gestes, ce qui amusait les enfants et faisait sourire les plus vieux. Strata était un endroit calme, harmonieux et où la contemplation et la méditation prévalaient sur toute l’agitation des productions médiatiques des humains. Ainsi, quand Atlee racontait ses aventures à la manière des gens de la surface, elle leur faisait vivre une expérience complètement différente.

Elle était heureuse, elle était bien et elle eut l’infortune de se dire que tout allait bien et que rien ne gâcherait ces retrouvailles avec les siens. Mais Murphy, cet être ignoble et sa loi toute aussi détestable décidèrent de se mettre de la partie et elle était sous la douche quand son père l’appela sur un ton qui ne laissait rien présager de bon. Quittant cette dernière sans même prendre sa serviette, elle apprit via les médias humains ce qui se passait à Coast City. Elle s’envoya une grande claque sur le front en réalisant qu’elle avait elle-même contribué à ce fiasco en provoquant Murphy et ce faisant, elle se mit du shampooing plein les yeux. Faisant la danse de « la fille qui a un truc qui pique dans les yeux et qui veut que ça s’arrête », elle se rua sous la douche pour se rincer avant de repartir cavaler en criant à sa mère « je reviens, je dois sauver le monde! »

Sa mère lui répondit : tu sais à quelle heure on soupe. Vous savez, une vie de famille parfaitement normale. Car bon, quelle famille normalement constituée n’inclus pas, dans le désordre : les membres d’un peuple vivant sous la surface de la Terre, l’équivalent d’un messie en guise de fille, un colosse à la peau grise en guise de père et une mère qui ressemblait à une humaine et une guérisseuse clairement peu humanoïde? Une famille parfaitement normale donc. Il fallait qu’elle fasse quelque chose! Elle téléphona à l’appartement mais bien sûr, Power Girl devait déjà être partit sauver le monde. S’installant sur sa roche de transport, elle se dirigea à toute vitesse non pas à Coast City mais à Washington et elle manqua de s’écraser dans le bureau ovale tellement elle prit un virage serré pour éviter un hélicoptère. Disons que cela fit paniquer les services secrets.

Elle dû s’y reprendre à plusieurs reprises pour se faire comprendre en plus. En gros, elle demandait au président d’envoyer de l’aide à Coast City mais le chef d’état semblait réticent à le faire, argumentant que c’était un travail pour les super héros tout ça. Alors Atlee, dans sa grande naïveté, livra un discours sur l’héroïsme, la loyauté et le sens du devoir qui… Et bien qui malgré son côté un peu simple voire enfantin dû réussir à faire quelque chose car le président lui donna une note pour qu’elle puisse recruter « autant de volontaires que vous pourrez en trouver en Californie, jeune héroïne ». Donc… Direction la Californie à toute vitesse. Il fallait rencontrer le gouverneur, rassembler les troupes, galvaniser les volontaires… Une tâche colossale mais Atlee n’avait pas peur de l’entreprendre. Oh non. Elle allait voler au secours de ses amis et de Coast City.

Atlee et le protocole, ce sont deux choses. Du coup, elle coupa court aux formalités d’usage et elle utilisa tous les médias à sa disposition pour rassembler les troupes. L’opération « Braises de l’espoir » fut lancée et Atlee se retrouva vite à la tête de dizaines de soldats, d’unités paramilitaires et de civils volontaires. Rassembler tout ce beau monde prit du temps, bien sûr car il fallait les faire venir des quatre coins de la Californie du Sud. Mobiliser la Californie du Nord aurait pris trop de temps. Au final, elle avait avec elle suffisamment de troupes pour encercler la ville si nécessaire et assez de puissance de feu pour faire disparaitre une mégalopole de la carte si l’envie lui prenait. Oui elle allait manquer une partie des combats mais… Au moins elle serait là pour filer un coup de pouce, non? Et si elle manquait la bataille, elle ne pourrait jamais raconter ça aux siens.

D’abord très faible puis de plus en plus fort, le bruit de moteurs se fit entendre. À l’horizon, plusieurs colonnes de chars, de véhicules d’artillerie lourde, de véhicules de combat, une flotte d’hélicoptères, des escadrilles de chasseurs… Et sur sa roche volante, Terra! Elle n’était pas en retard pour la bataille, non. Elle avait dû convaincre les commandants militaires de toutes les installations de la Californie du Sud de venir à la rescousse de Coast City. Maintenant, elle avait avec elle l’armée, l’aviation, la garde nationale et selon les rapports, la marine envoyait des renforts ainsi que la Garde Côtière. En fait, elle avait rameuté une véritable armée de gens prêts à défendre Coast City. Plusieurs allaient sans doute mourir mais telle était la force des États-Unis. Ils étaient prêts à se rallier et mourir derrière une même bannière, une même cause.





Elle avait l’air absolument épique, telle la Liberté guidant le peuple… Et en plus, sortant d’un système de son géant, La chevauchée des Walkyries… Pouvait-on faire plus classe, pouvait-on faire plus grandiose pouvait-on… Et la foudre s’abattit sur elle à cause des dérèglements météorologiques. Résultat des courses : Atlee se retrouva flambant nue sur sa roche à guider une armée principalement composée de mâle dans un affrontement… Où il y avait aussi une majorité de mâles… Et comme la garde-robe héroïque d’Atlee se limitait à UN costume… Elle serait forcée de livrer bataille dans cette tenue ou plutôt cette absence de tenue. Tant pis. L’héroïsme se moquait bien de la mode et du style. En fait son seul soucis ce n’était pas qu’on la voit ainsi (Beast Boy ne s’en serait pas plaint en tout cas) : elle avait peur de se faire coller une amende pour atteinte à la pudeur.

Mais elle chassa ces pensées qui ne servaient à rien pour le moment. Il fallait sauver le monde! Reprenant une pose héroïque, elle cria à ses troupes de foncer au combat. Enfin... Ce n’était pas SES troupes mais c’était elle qui les avait rassemblées et… Enfin elle se comprenait, c’était l’essentiel. De ce qu’on lui avait dit, il y avait un vilain qui se pensait meilleur que les autres car il pouvait utiliser et contrôler la lave. Elle allait lui faire clairement comprendre que la meilleure géokinésiste qui soit c’était elle. Les tremblements de terre et les volcans c’était SON domaine. Et elle ne laisserait personne lui voler son titre de reine du monde minéral! Elle savait que sa meilleure amie au monde, Power Girl, était sur les lieux et elle put retrouver bien vite plusieurs visages connus. Quelques Titans (Supergirl et Batgirl), Superman et même… Divine? Ah tiens.

Ça faisait un moment qu’elle ne l’avait pas vue. Elle était super contente de voir ses super copains! Câlin général et… Et non en fait! Sauver le monde D’ABORD, le câlin de la victoire ensuite! Bon, le gros robot vilain avec… C’était quoi ça, une tornade de roche, de lave et de vent? Mais c’était complètement con! La vitesse de rotation plus le vent ça avait complètement refroidi la lave alors du coup c’était une tornade pleine de morceaux de roche quoi. Au travail Atlee. Approchant sa roche de Power Girl, elle se mit au travail, utilisant son pouvoir pour faire aller en sens contraire du vent les morceaux de roche. Le robot faisait moins le malin : le vent poussait dans une direction et les morceaux de roche dans l’autre avec une force égale. Autrement dit, plus de bouclier. Mieux encore, elle appliqua une forte pression pour écraser le vilain AVEC la masse rocheuse.


« Alors, on fait moins le malin, monsieur le robot moche? Moi aussi je peux manipuler la terre! Vilain! Méchant pas beau! Tu devrais savoir que les gentils gagnent toujours! Et là il y a moi, Superman, Supergirl, Batgirl, Power Girl et plein d’autres gentils pour s’opposer à toi! Oh! Désolé Divine! Je t’avais oublié! Et moi. Terra. La troisième du nom. Enfin bref. Tu es un méchant donc tu seras vaincu! »

Il y avait eu des discours plus épiques mais bon. Elle était plus du genre à « brutalises le méchant et ensuite cherche un truc cool à dire ». Mais c’était sans importance en fait parce que les gens la regardait bizarrement à cause de son absence de vêtements. Ce n’était pas sa faute si la foudre lui était tombée dessus. Au moins, ça n’avait pas frappé un gentil pilote donc c’était déjà ça de gagné. Et si c’était vraiment trop dérangeant pour certains, elle pourrait toujours se faire une armure de roche. Ce n’était pas le truc le plus pratique mais bon. Au moins le voisin de Power Girl n’était pas là pour essayer de prendre des photos! Ça aurait pu être problématique sinon. Cet adolescent avait sérieusement besoin de discipline, ce n’était rien de le dire ça. Mais bon c’était un débat pour une autre fois. Il fallait combattre le méchant et sauver Coast City.

Elle remarqua bien vite quelque chose d’anormal au niveau sismique. Quelque chose semblait jouer avec le mouvement des plaques tectoniques. Mais zut à la fin ça commençait à bien faire oui! On ne joue pas avec la lave ou avec les plaques quand on ne sait pas faire attention bon! Elle dû se concentrer sur deux choses en même temps : empêcher un dérèglement sismique d’un côté et continuer à essayer d’écraser comme une crêpe le vilain robot tout en combattant la force du vent. Elle pouvait le faire : elle avait sauvé Manhattan bon sang! Une île coincée dans les airs! Alors ce n’était pas deux amateurs qui allaient lui tenir tête, ça non. Et si le robot voulait vraiment la guerre… Il n’était pas fait de plastique qu’elle sache : si l’envie lui prenait, elle le transformerait en cannette de cola bon marché! Il ne fallait pas la chercher quand même, oh non!

Une seconde d’inattention et elle se prit quelque chose sur la tête, lui causant une vilaine coupure au front. Il y avait quelque chose que ceux qui avaient déjà combattu avec Atlee avaient remarqué. Elle était d’un naturel naïf et enfantin jusqu’à ce que son sang commence à couler. Si quelqu’un réussissait à la faire saigner, elle devenait vraiment, vraiment, vraiment de mauvais poil. Et comme dans sa notion très noir et blanc des choses « neutraliser les vilains » pouvait aussi inclure la mort de ces derniers… Elle pouvait faire peur des fois. Fini la rigolade. Elle transforma la masse rocheuse en une gigantesque pointe acérée qui ouvrirait cette ferraille en deux comme une boite de sardine. Et après … Puisqu’ils voulaient la jouer comme ça, elle allait se faire un devoir que de neutraliser « de la plus expéditive des façons » tous les méchants du périmètre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 29 Nov - 14:30
" Non non. C'est bon, y'a pas d'mal ... "

Telle était la réponse de Divine, qui se recoiffait comme elle le pouvait après s'être pris une décharge assez violente. Enfin, assez violente dans un référentiel non-kryptonien. Le vaisseau de Rik Starr, en revanche, faisait la tronche.

Mais Rik Starr s'en foutait un peu, de son vaisseau. Il voyait une apparition d'Outre-Monde volant nue dans le ciel, telle une Valkyrie aux ordres de Freyja, emmenant les valeureux guerriers au Valhalla en prévision du Ragnarök, le jugement dernier. Rik Starr était particulièrement décidé, dans ces circonstances, à devenir un Einherjar et à se ranger auprès d'Odin et de ses guerriers !

Jusqu'à ce qu'il se prenne une claque à l'arrière de la tête par Divine.

" C'est bon, t'as fini de te rincer l’œil ? T'as pas un vaisseau à réparer ? "

Sur le papier, Divine n'avait pas la moindre raison d'être jalouse, puisqu'elle était Power Girl.

Elle pouvait pas s'en empêcher, elle l'était un peu, quand même. Se balader à poil, c'était de la concurrence déloyale.

" Allumeuse. " souffla entre ses dents la clone de Kryptonienne en sous-vêtements de cuir.

Leur répit fut néanmoins de courte durée. Le vaisseau était en effet agressé de toutes parts, démonté par une horde de politiciens clonés en furie.

" Un véhicule de passeur ! " clama bien fort l'un d'entre eux, debout sur des débris, avant de lever le bras vers Rik et Divine, les deux seuls individus encore debouts dans le chaos ambiant.

" Sus aux passeurs mexicains ! Avec moi, pour l'Amérique ! "

Forcément, une fille à moitié nue - seulement - et un Ténébrien armé d'un fusil de l'espace contre une armée de répliques du plus étrange tribun de l'histoire des élections présidentielles américaines, ça faisait bizarre. Divine ne manqua pas de le remarquer, par un subtil :

" What the fuck ?! "

Accompagné d'un air d'incompréhension profonde. Une chose que peu de personnes pouvaient se vanter d'avoir connu sur son visage.

Plus loin dans la ville, le constat était le même : les derniers éléments encore présents de l'Armée luttaient chèrement. Ils luttaient pour leur vie. Il n'était plus question d'évacuer des civils ou de chasser les paradémons, il fallait se replier le plus rapidement possible.

" Overlord ! On a besoin d'un appui d'artillerie ASAP ! On a presque plus de munitions ! Ils sont partout ! Que quelqu'un monte sur la cinquante ! Remplacez Wilkins ! Oh mon Dieu ! Ils sont sur nous ! Ils sont sur nous ! On est ... "

A l'autre bout de la radio, à l'aéroport Ferris, le QG qui recevait ses transmissions était perplexe. Le général ordonnait l'évacuation générale. Entre la tornade qui se dirigeait vers eux, les paradémons, les conditions atmosphériques et ce qui ressemblait à une crise d'hystérie collective en ville -Une invasion de Donald Trump ? Qu'est-ce que c'était que ces conneries ?-, il était temps d'abandonner la ville.

Par chance, les renforts arrivaient et disposaient déjà du matériel nécessaire à l'établissement d'une base avancée à quelques kilomètres de la ville, avec une ligne de défense bien plus efficace et une horizon dégagée. L'environnement urbain ne facilitait aucunement les manœuvres, sans même prendre en compte les conditions météorologiques désastreuses ... Les pertes étaient beaucoup trop élevées et le hub d'évacuation, bien trop proche de la zone de combat. Il fallait quitter Coast City. C'était une décision difficile et cela ralentirait l'évacuation, mais c'était cela ou tout perdre.

Le colonel, un officier radio à côté de lui pour suppléer à tout le matériel qu'on remballait à la va-vite sur les hélicoptères et dans les avions, donnait ses instructions :

" Ici Overlord à toutes les unités d'artillerie entrant dans la zone de combat, ordre de mission prioritaire : Couverture de l'évacuation de l'aéroport. Il nous faut un tir de saturation sur cette putain de tornade ! Sortez les pénétrateurs au Prométhium ! Fini de rigoler ! Trouez-moi ce suceur de boulons ! "

" Overlord, confirmez l'ordre : on a un rapport sur la présence d'unités alliées dans la zone de tir. "

" Confirmation de l'ordre : Il n'y a plus que des Héros dans la zone, ils tiendront le coup, et même si ce n'est pas le cas, je préfère qu'on en perde une poignée plutôt que les milliers de civils qu'on a à dégager de l'aéroport ! "

Et à côté de la tornade, en effet, ça rigolait moins. Karen avait tenté beaucoup de trucs, rien n'avait fonctionné et voilà que Terra arrivait.

" Nom de ... "

Oui, Karen était choquée.

" Terra ! "

Il aura fallu quelque secondes pour que Power Girl dégrafe sa cape et se rue sur sa colocataire pour la couvrir.

Bravo, quel travail ! Power Girl aurait pu faire des trucs utiles, pendant ce temps-là : aller aider dans l'espace ... Non. Aller aider contre Polaris ... Non. Aller aider à évacuer des civils ... Non.

Non, parce qu'Atlee était nue, totalement imperméable à la situation et qu'il fallait bien quelqu'un pour veiller sur ses travers. Elle était super, Atlee, mais il y avait des moments où il fallait vraiment, vraiment qu'elle apprenne quelques rudiments de pudeur terrienne ...
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 10/12/2012
Messages : 405
MessagePosté le: Dim 29 Nov - 21:19
[HRP : Un délai plus long de réponse en raison d'un week-end bien chargé. On s'approche de la fin, il s'agit probablement de mon avant avant dernier post.]


CATACLYSME


Polaris et son Trône intelligent conservaient une attitude très hautaine face aux adversaires qui s'étaient présentés à lui. Investi des exceptionnels pouvoirs de Nth Metal il était bien capable de les tuer rapidement, mais cherchaient d'avantage à les soumettre imbus de ses pouvoirs et d'un sentiment d'intouchabilité.

Mais ces derniers reçurent des alliés inattendus, ni héroïques, ni criminels, mais des civils meurtris au plus profond d'eux même par la perte de leurs biens, de leurs êtres chères et l'angoisse probable de la perte de toute leur planète. Des civils qui portaient l'anneau rouge de la rage au doigt, uniquement déterminé à détruire les responsables de leur nouvelle souffrance et donc, le Dr.

Les tirs fusèrent de partout autour du Trône et d'une puissance digne de mettre à mal le champ de force du Dr qui devait esquiver ces attaques et répondre en animant tous les objets métalliques autour de lui pour s'en servir d'armes acérées. Oubliant un instant ses premières cibles, l'une d'elle réagit vite en créant une épaisse fumée toxique là où se trouvait le trône. Le champ de force tenait bon, mais l'aveuglement était réussi.

Le Dr commençait a avoir bien trop de choses à gérer pour maintenir sa concentration sur la magnétisme de la planète...

Mais surgissant des ruines alentours des corps artificiels se mirent à surprendre et assassiner les Red Lanterns en se jetant sur eux et en s'autodétruisant à leur contact. Chaque corps portait l'effigie de Bedlam, car ce dernier n'avait pas encore joué sa carte dans la bataille pour soutenir le Dr...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------


Du coté de Red Elemento, les kryptoniens étaient repartis à l'assaut, secondés par l'héroïne Terra qui rivalisait avec les pouvoirs de géokinésie de l'androïde. Mais ce n'était pas le seul atout de la merveilleuse machine issue du mariage entre cerveau terrien et apokalypsien. Se faisant frapper par les propres rochers pris dans sa tornade puis ensuite Superman, Red Elemento tenait toujours les coups. Son métal n'avait rien de similaire avec celui de ses prédécesseur et semblait plutôt liquide, chaque coup assez puissant pour créer un entaille voyant cette dernière se refermer rapidement.

Attrapé par Superman, Red Elemento fut projeté contre la comète fumante que Supergirl perça pour en révéler un métal à très haute température, échauffé par le passage d'un projectile extra-terrestre dans l'atmosphère. Le métal recouvra alors l'androïde et refroidis en effet très vite, le transformant en une statue fumante.

Observant la scène dans son local sécurisé derrière plusieurs écrans, le scientifique resta imperturbable et se contenta de répondre un :

« Imbéciles. »

Avec les pouvoirs de Red Elemento, ce métal ne resterait pas froid bien longtemps. Tout ce que faisaient les héros c'était gagner du temps, mais son nouveau androïde était véritablement invulnérable. Ordonnant à Red Elemento de produire de la chaleur, le métal devint progressivement à nouveau rouge au fur et à mesure que l'androïde prenait feu. Le métal en fusion ferait alors d'excellents projectiles contre ces héros ridicules pensa Morrow.

Concentré par cette manœuvre, il ne remarqua pas tout de suite l'agitation à l'extérieur de son espace sécurisé. Était-ce une attaque ?
Le scientifique pris le pistolet d'Apokalyps capable de tuer même les êtres invulnérables posé sur son bureau et se prépara à faire feu si besoin...


---------------------------------------------------------------------------------------------------------


Sur la Lune, Atrocitus devait à présent faire face au Cyborg et à ses deux Red Lanterns pervertis par la biotechnologie d'Apokolyps.

« Tu vois. Tu as déjà échoué. » annonça froidement Henshaw alors qu'il ordonnait aux deux lanterns de se jeter sur leur ancien chef et le pervertir à son tour.

De son coté le Cyborg se précipita de l'autre coté de l'astéroïde de la Terre et se mis à pousser avec une force comparable aux kryptoniens sur celle-ci pour réduire lentement la distance qui les séparent.
S'il continuaient ainsi il provoquerait bien des catastrophes liés à l'influence de la Lune voir son écrasement contre sa planète mère...


TAUX DE DESTRUCTION : 18%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 10:09
Alors que le métal en fusion coulait sur l'androïde comme le plan le prévoyait, l'arrivée de l'armée des États- Unis perturba mes sens, assez pour que j'observe la scène. Je fus incapable de garder contenance en apercevant Terra arriver en trombe, du haut de son rocher volant. Nous nous étions rencontrés il y a quelques temps à Metropolis, mais on dirait qu'elle n'avait pas du tout changé. Pour que ces soldats la suivent, elle avait dû faire appelle à son légendaire harcèlement, venant de son obstination sans faille lorsqu'elle souhaitait obtenir quelque chose de quelqu'un. Pour que le Président accepte une telle chose, la jeune fille avait dû mettre le paquet. J'aurais préféré que des humains ordinaires ne soient pas mêlés à cette bataille titanesque, les super-héros mêmes avaient du mal à tenir face à ces ennemis à la puissance colossale. Si l'armée venait à foncer tête baissée dans l'affrontement, il y aurait des milliers de mort à coup sûr. J'avais du mal à croire que Terra ait pris un tel risque en sachant cela.

La Titane arriva rapidement à notre niveau pour se débarrasser du bouclier du robot grâce à sa maîtrise de la terre, ouvrant totalement le chemin au métal fondu pour qu'il recouvre la machine. Ainsi, elle n'en fut que plus rapidement emprisonnée. Soudain, Terra fut prise d'une rage profonde qui lui fit faire une pointe acérée avec la roche qui entourait plus tôt l'androïde. L'arme du géokinésiste était sur le point de s'abattre.

"Kara, je te laisse t'occuper de l'androïde, utilise ton souffle pour maintenir constante la température du métal, le plus longtemps possible. Je pense que Batgirl et Sandman ont un plan qui pourrait fonctionner pour arrêter définitivement ce robot. Fais- leur gagner un maximum de temps, je les vois déjà affronter les derniers sbires du créateur de cette chose, ils ne vont plus tarder à l'avoir."

Ces quelques instructions données, je fonçai droit sur le groupe de Terra, celle-ci était accompagnée de Power Girl et... Une version brune de ma cousine d'une autre dimension. Mon regard s'attarda un instant sur cette femme inconnue, d'un air méfiant.

"Power Girl, on va avoir une petite discussion concernant ce que tu me caches, quand tout ça sera réglé. En attendant, j'aimerais que tu ailles aider Supergirl. A mon avis, vous ne serez pas trop de deux. "

Mes yeux revinrent sur Terra recouverte de la cape de son amie.

"Calme- toi Terra, le robot est immobilisé et recouvert de métal, ta pointe ne servirait à rien maintenant! C'est pas le moment de perdre ton sang- froid, tu as des hommes à mener si j'ai bien compris, alors fais honneur à la confiance que le Président et les généraux ont placé en toi au lieu d'agir comme une enfant gâtée!"

Je posai doucement ma main sur sa tête et caressai rapidement avec affection, essuyant au passage son sang du plat de la main, avant de repartir à la vitesse du son en direction du trône volant au-dessus du sol. Ce n'était pas le moment pour Superman de se reposer, il y avait encore tant à faire, tant à dire, tant à combattre... Combien de temps cette bataille allait encore durer? Combien de temps encore allons- nous repousser l'inévitable? Ces questions furent immédiatement passées à la trappe en passant à travers un mur pour atteindre Polaris. Il était bien entouré d'un champ de force que je heurtai de plein fouet à la vitesse d'un missile, si ce n'était plus. Je repartis ensuite avant d'être sous son influence sur quelques kilomètres, avant de revenir avec la même vitesse frapper son bouclier.

Je recommençais ce manège autant de fois qu'il le fallait pour détruire sa protection, espérant au moins servir de diversion pour que mes alliés à terre puisse préparer une contre-attaque et aider les Reds Lanterns complètement submergés. J'agissais en projectile vivant, frappant à des endroits différents à chaque coup de manière imprévisible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 13:20
L'attraction est une force des plus puissantes sur ce monde, celle d'une planète est impressionnante mais celle qui lie les atomes entre elle, l'attraction électrique l'est beaucoup plus aussi il est clair que l'un devrait me permettre de combattre l'autre.
Le problème c'est que mon armure est visser au sol et que moi si je n'avait pas mes sangles pour rester en place je serai en train de végéter contre la paroi de métal tant la pression que nous met Polaris est immense et que mes muscles seul ne me permettent pas d'y résister, j'envie la super-force de certains.

Pour le moment je réfléchis a mes options, chacun des plans traverse mon esprit et je visualise l’intérieur de S.T.R.I.P.E.  , il ne me reste plus de missiles, la carrosserie a pris très chère et le système de réparation automatique ne fonctionnera plus a présent, l’état des lieux est consternant et il est certain que un peu plus et je ferait mieux se sortir de la sous peine de ne plus pouvoir faire grand choses.
Il me reste, mon laser calorifique, un roquette punch fonctionnel sur les deux et enfin le réacteur tu pied droit, les autres sont fichus.

Bien, j'imagine que cela pourra être suffisant... oh dieux non mais on ferra avec.
Des hurlements de rage se révèle et nous recevront une aide très spéciale, des gens ayant perdu complètement tous sens communs et voyant littéralement rouge nous permirent de reprendre le dessus sur la pression de Polaris, leurs effort furent malheureusement interrompu par des être étranges mais clairement du cote de l'ennemis, je relevait l'armure, du moins ce qui pouvait l’être et pu voir Superman nous porter de nouveau aide, mais incapable de passer au travers du bouclier de Polaris, en voyant les onde de choc je compris quel était le point faible de ce dernier.

Superman, utilise ton laser, son boulier ne stoppe pas la lumière, il ne devrait doc pas le protéger de ce genre d'attaque.

J'avais a peine termine ma phrase qu'un de ces être m'attaque, mais il fut repousser par mon poing qui en plus quitta son bras de métal le repoussant encore plus loin avec d'autres de ces congénère protégeant par la même Mr Freeze.
Puis je tendis le bras vers le trône et mon laser chauffant tira, espérant qu'il accomplira son oeuvre, brûler Polaris devrait briser sa concentration et nous permettre de le déloger de la.
Un regard sur les paramètres de l'armure m'apprirent qu'elle se trouvait en état critique et qu'elle ne tiendrais pas longtemps aussi je détournait l’énergie de tous les système afin de la rediriger sur le rayon, quitte a ce que ce soit la dernier choses qu'elle fasse autant y mettre toute l’énergie restante, puis je pressait le bouton sur ma montre afin d'appeler la Star-Rocket Racer, le bolide volant mettra certes du temps a venir, mais au moins je me garde un moyen de me mettre en sécurité si besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 16:59
Ce maudit bouclier tenait bon, j'avais été naïf de croire qu'il céderait pour quelques coups. Cependant, ceci ne suffit pas à me faire arrêter de lui foncer dessus de toutes mes forces. L'un de nous devrait céder un moment ou un autre: le champ magnétique protecteur ou moi. Au bout du énième impact, je m'arrête en entendant une voix familière m'interpeller. C'était l'homme en armure, celui qui était apparu pour combattre un des androïdes élémentaires, puis m'avait suivi jusqu'à la limite de l'atmosphère pour me souffler une idée qui sauver la Terre d'une nuée de comètes.

En somme, c'était une personne de confiance. Sans compter le fait que la dernière personne à l'avoir portée à ma connaissance était un homme bien. Pour tout dire, on avait fait que se croiser lors de ma période Justice Society, il était aux côtés de Stargirl. En utilisant finalement ma vision rayon X pour savoir si c'était le même homme, j'y découvris un garçon à peine plus vieux que Kara, retenu par des sangles à l'intérieur de ce qui était devenu pour lui une prison.

Encore une fois, ses paroles avaient du sens pour moi, pourquoi n'y avais- je pas pensé plus tôt? En effet, puisqu'on pouvait clairement voir Dr Polaris, c'était que la lumière passait bien à travers le champ de force. La logique aurait dû me faire tirer la sonnette d'alarme, il m'arrivait parfoisd 'agir en véritable Lobo. Sûrement des effets secondaires de notre fusion d'il y a quelques temps. Je m'éloignai de l'influence du bon Docteur en flottant après avoir hoché la tête en direction du garçon, faisant rougir mes yeux pour la préparation. Ce n'était que de la lumière... Plus intense que le feu.

D'un coup, je relâchai les rayons lasers à travers mes yeux comme j'en avais l'habitude, touchant le trône du super vilain mégalomane. Sans lésiner sur la puissance, je faisais assez chauffer le métal pour brûler son horrible fessier, ainsi que son dos et sa nuque, s'il restait sur place. En effet, bien que je visais un point, la chaleur se propageait très vite, touchant l'ensemble. Il ne tarderait pas à rougir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 17:06

"nuclear"
FEAT people


Les Red Lantern maintenaient la pression sur Polaris, qui était désormais aveuglé et attaqué de tout part, dur d'avoir suffisamment d'attention pour conserver ses défenses tout en contre-attaquant tout en manipulant les pôles de la planète. Le bon docteur allait céder, et Phospho comptait bien l'arroser de radiations avant qu'il ne puisse recommencer, même s'il savait que Polaris allait sans aucun doute finir déchiquetés par le groupe des humains aux pouvoirs, heh.

Ce fut à ce moment précis que plusieurs robots kamikazes sortirent alors du sol, étreignant certains Lanterns pour exploser ! Certains furent suffisamment alertes pour s'en débarrasser, formant des lasers ou les frappant, mais le docteur commençait lentement à se remettre, au point que Phosporus s'empressa de grogner, mettant hors services deux machines infernales avec ses lasers nucléaires.

Il fallait faire quelque chose, c'était pas possible. Ce robot débile était fort mais lui ne changeait pas les pôles. Si jamais au moins un Kryptonien (ou même la gonzesse qui s'était pointée toute nue) daignait défoncer le visage de Polaris, ils se débarrasseraient du super-vilain le plus puissant du groupe... cependant, le robot finit rapidement par se faire emprisonné dans du métal alien, et une musique joua dans la tête des militaires, probablement, alors qu'une tâche floue bleue et rouge vola en un instant et entra en collision avec Polaris.



Superman mit rapidement la pression sur le champ de force, et comme mus par sa présence, le robot lança une puissante attaque sur le champ de force. Phosphorus lui-même "tua" quelques autres robots puis se concentra après s'être éloigné de Freeze et Mike, une attaque apprise avec ses années à errer comme un squelette nucléaire pratique pour anéantir les robots Kamikaze autour de lui, permettant aux autres Red Lantern survivant d'attaquer.

RAH !

Un puissant rayon nucléaire vint s'ajouter aux attaques contre le champ de force, même si le grand bleu n'était pas visé. L'attaque était plus puissante que ses autres attaques, les lasers utilisés contre le Major Disaster étaient des pétards à côté.

MEURS !

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 18:23

La Fin de Coast City
Aux abords du hangar où se réfugiait T.O Morrow, le combat faisait rage, Sandman et Batgirl, malgré qu'ils ne soient que deux, ravageaient les rangs des paradémons. Équipée d'une arme empruntée sur l'un des paradémons, Stephanie retournait la technologie apokoliptienne contre les sbires de Darkseid, tout en jouant de ses compétences martiales lorsque c'était nécessaire. Soudain, alors qu'elle envoyait une nouvelle salve sur un paradémon, la voix du Batman se fit entendre dans le masque de Batgirl.

"Batgirl, ici Batman, rapport sur ta situation, immédiatement." Lâcha Bruce à l'oreillette. Stephanie effectua une roulade pour s'abriter derrière une pile de caisses de marchandises, afin de pouvoir répondre à son mentor en toute sérénité, ou presque. De temps en temps, elle devait sortir de sa couverture pour envoyer au tapis un paradémon un peu trop ambitieux.

"Bruce, c'est Stephanie, j'ai localisé T.O Morrow avec l'aide d'Oracle, je me dirige sur sa position, mais il y a pas mal de paradémons sur le chemin. Je vais voir si ce savant fou à prévu un moyen d'arrêter sa machine infernale. Sandman m'escorte." Déclara Stephanie, alors qu'une nouvelle fois, elle se redressait par dessus la pile de caisses, laissant dépasser le canon de l'arme apokoliptienne, pour abattre ceux qui se dirigeaient sur elle.

"Garde ta position jusqu'à mon arrivée, n'interviens pas seule Stephanie, T.O Morrow est plus dangereux qu'il n'y paraît. Reste où tu es." Stephanie grogna en entendant l'ordre de son mentor, impossible de rester là et d'attendre bien sagement qu'il arrive, ce n'était pas dans le tempérament de Stephanie et le temps était compté, plus ils traînaient, plus il y aurait de dégâts et de morts, aussi.

"Négatif, on ne peut plus attendre Bruce, il y a déjà eu trop de vies perdues, Sandman et moi, on se charge d'arrêter T.O Morrow, trouve un plan de secours pour arrêter ce maudit robot, si on n'y parvient pas... Batgirl, fin de transmission. Et alors que la voix de son mentor s'élevait déjà pour exprimer son mécontentement face à l'insubordination de Stephanie, elle éteignit l'oreillette, la voix de son mentor s'interrompant et laissant à ses oreilles le loisir de s'emplir des bruits du champ de bataille.

Le temps qu'avait duré son échange avec Batman, Sandman avait largement dégagé le terrain et il ne restait plus que quelques paradémons pour leur barrer le chemin. Stephanie sauta par-dessus les caisses où elle s'était réfugiée et s'élança vers le hangar, exécutant sur son passage les quelques paradémons qui leur barraient encore la route. Stephanie se mit à couvert contre le bâtiment, sur le côté droit de la porte principale de celui. Puis elle leva les yeux au ciel, analysant la situation.

"J'ai une idée... Sandman, reste ici et lorsque je te le dirait, tu entre là dedans comme une tempête et tu arrête T.O Morrow, ça marche ? On se retrouve à l'intérieur." Stephanie esquissa un rapide sourire puis s'éloigna de quelques pas du mur, tirant son bat-grappin de son holster de cuisse, elle visa la corniche du toit et tira, puis, toujours à l'aide de son grappin, se hissa sur le toit avec une vitesse fulgurante. Elle se réceptionna avec délicatesse sur le toit, discrète, le moindre bruit de pas sur la toile pourrait alerter T.O Morrow, et Stephanie avait comme l'intuition qu'il n'allait pas les accueillir les bras ouverts. Stephanie progressa sur le toit sur la pointe des pieds, produisant le moins de bruit possible, elle y était habituée, ce n'était pas la première fois qu'elle s'infiltrait discrètement quelque part.

Finalement, Stephanie trouva ce qu'elle cherchait, le toit était percé d'un puis de lumière qui répandait un éclairage faiblard dans le hangar. Stephanie activa sa vision thermique et détecta une unique signature thermique à l'intérieur du hangar, T.O Morrow. Il était suffisamment proche du puis de lumière pour que le plan de Stephanie fonctionne comme elle l'espérait. D'un coup de botte puissant, Stephanie éclata la vitre et, dégoupillant une grenade aveuglante qu'elle avait décroché de sa ceinture, la lança à l'intérieur du hangar par la vitre brisée. Se jetant à plat sur le toit, afin de se prémunir d'une éventuelle riposte, elle hurla à pleins poumons.

"SANDMAN, MAINTENANT !"

Puis, lorsqu'elle entendit la fracassante entrée de Sandman, Stephanie s'engouffra à son tour par la fenêtre, ne ralentissant pas sa chute, elle se réceptionna au sol en s'accroupissant, puis, relevant la tête, s'élança elle aussi vers T.O Morrow. Il était piégé, si ce n'était pas Sandman qui l'allongera, ce serait elle, il n'y avait pas d'autres issues possibles.

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 19:04
L'androïde en face de moi me donnais de plus en plus les nerfs. Il se permettait non seulement de toucher à mes deux meilleures Red Lantern après l'humain, mon chat et Zox, mais en plus il se permettait de lui donner des ordres. Il voulait me ridiculiser ouvertement. Cette fois, clairement, cela devenait une affaire personnelle. Il osait me comparer à Sinestro, qui n'était qu'un vulgaire renégat tout aussi dangereux que ses anciens maîtres. Bleez et Skallox fonçaient sur moi alors que l'autre prenait la fuite, certainement pour user d'un stratagème pour rendre la Terre encore plus détruite qu'elle ne l'était. Il ne se rendait pas compte de ce qu'il faisait. Ou alors était-il fou. Dans tout les cas, il était devenu mon ennemi, et n'en sortirai pas vivant. Dans tout les cas, son destin était déjà tracé.

J'esquivais une lame de Bleez et la frappais au thorax. Skallox, qui ne pouvait pas construire se contenta d'une vive attaque à la tête. Autrefois il aurait eu trop peur pour ne serait-ce l'approcher de trop prêt. Il n'était pas dans son état normal. Avec un sourire sans joie, j'enfonçais ma main dans sa chair et continuait jusqu'à son cœur. Lorsque je pu palper l'organe tout tremblotant, je le retirai d'un coup sec, insensible au napalm qui coulait jusque sur mon bras. Skallox s'effondra à quatre patte et je pu m'occuper de Bleez. Mais je senti la lune bouger. Imperceptiblement, mais elle bougeait. Je ne sais que trop ce que peut faire un satellite d'une planète lorsque celui-ci change de direction ou se rapproche ou s'éloigne de sa planète.

Bleez tente un coup, de me saisir pour que je tombe sous la technologie de Darkseid. C'est sans compter Skallox qui, sans son cœur, n'est plus sous l'influence de celle-ci. En effet les Red Lantern n'ont pas besoin de leurs cœurs pour survivre. Il arrête le bras de Bleez, s'apprête à user de la même technique que moi. Je l'arrête d'un geste de la main. Il ne réplique pas, déjà honteux de m'avoir attaqué même inconsciemment, mais comprend immédiatement. Bleez m'a détesté, jadis, et à tenté de me tuer pour prendre ma place. Pour la simple et bonne raison que je l'avais rendu comme ça.

Si aujourd'hui cette rage est apaisée, elle ne me pardonnerait jamais de lui avoir ôté son organe, car même un Blue Lantern ne pourrait plus rien pour elle. Skallox à comprit et s'apprête à la tabasser jusqu'à l'inconscience. C'est toujours mieux que le reste. Moi, je me met en route jusqu'à l'opposé du satellite. J'y découvre un Cyborg Superman très concentré, s'acharnant à pousser la lune jusque sur la Terre. A pleine vitesse, je le frappais en pleine tête, l'attrapais au cou, et lui crachais du napalm sur la tête qui atterrit sur ses jambes au vu de la vitesse à laquelle on filait.


" N'ose plus jamais me comparer au Green Lantern renégat. Tu n'en aura plus l'occasion. Ton idiotie n'étant pas temporaire, je n'ai que faire de toi. Tu cherchais la mort. Tu viens de trouver son émissaire. "

Ma rage était telle que je ne pouvais plus m'arrêter. Je frappais sa tête de toute mes forces. Lui, me frappait le ventre, et quand s'était le cas, je me retenais à sa nuque pour ne pas voler. Je le frappais rapidement et à de nombreuses reprises afin qu'il ne puisse plus utiliser ses rayons laser ou son souffle givrant : n'ayant aucune idée de ses pouvoirs, je me mettais dans la tête le fait qu'ils étaient similaire à ceux de Superman. Soudain, il tenta de me toucher. A la gorge. Sans doute pour m'implanter sa technologie. Cependant, ses mains se rapprochèrent, menottés par ce qui ressemblait à deux grandes pinces de métal rouges, ainsi que ses jambes. Je me retournais pour admirer mon sauveur.


" Je suis très loin d'avoir perdu. Et si je me souviens bien, tu faisais parti de l'escadron de Sinestro lors de sa prétendue guerre. Et à ce que je sache tu n'a pas été bien loin. Ou du moins, tu n'a fais que la même chose qui se reproduit ici. Tu a essayé de faire quelque chose. "

En quelques secondes, on se rapprochait de la Terre à une vitesse ahurissante. Je me dirigeais vers Coast City, là où les anneaux avaient été distribués. Puis, d'un coup sec, Cyborg Superman se défit de ses liens et tenta de me frapper. Je l'attrapais par les jambes et me précipitais sur le bâtiment le plus proche, à l'endroit même où le combat entre Phosphorus, Freeze et Polaris se déroulait ...
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 05/10/2014
Messages : 1373
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 30 Nov - 22:25
Dans le vide des grands espaces interstellaires qui donnaient sur les immenses infinités résonna alors une voix claire, forte, pleine de volonté.

- J'ai toujours trouvé qu'elle gâchait la vue des étoiles, mais finalement, elle est bien là où elle est.

Des dizaines et des dizaines de grandes flèches vertes fusèrent de part et d'autre de la Lune. Une intense lumière émeraude commença alors à envelopper le satellite naturel, et à illuminer le ciel de la planète en dessous. Les Green Lanterns étaient arrivés, certes moins nombreux qu'à leur apogée depuis la bataille d'Oa, mais en effectifs suffisants pour protéger le monde des humains. Bientôt, une pression inverse, gigantesque, vint s'opposer à la précédente poussée sauvage de l'allié d'Apokolyps. Il était hors de question que ses sombres desseins viennent à s'exécuter. Une intense vibration secoua l'amas de roche et de poussière, et un premier mouvement s'amorça.
Hal Jordan, en suspension dans l'espace, auréolé d'émeraude étincelante, supervisait les opérations, donnant des ordres à travers le fabuleux outil de communication qu'était son anneau. Avec un petit sourire malgré la situation critique, il précisait:

- Un peu plus à droite... non, à gauche. Arrêtez tout !!! On tiiiiiiiiiiire eeeeeeeeet... c'est bon. Bravo les gars.

Les poings sur les hanches, il rayonnait.
Puis, il se retourna, plongea son regard vers la Terre, et plus précisément Coast City. D'un mouvement d'un seul, il amorça une descente rapide mais contrôlée. Il franchit l'exosphère, puis la thermosphère, puis la mésosphère, puis la stratosphère, puis la troposphère... Plus il passait ces barrières, plus il se rapprochait de sa ville, celle qui l'avait vu grandir, celle qu'il n'avait pas pu défendre lors de l'attaque de Cyborg Superman et de Mongul. Enfin, après une dernière barrière de nuages, un panorama complet de la cité côtière s'ouvrit devant lui... et Hal s'arrêta net. Un volcan vomissant perçait comme un bubon purulent le centre-ville. Des éclairs fendaient rageusement le ciel, les éléments étaient déchaînés, et l'enfer ravageait la terre. Les yeux du Green Lantern s'écarquillèrent devant ce spectacle macabre. Il venait de nouveau de perdre Coast City. Encore... Son cœur loupa un battement. Puis un second. Une douleur sourde cueillit le Vert au centre de ses entrailles.
Cela ne lui était arrivé qu'une fois, il y a déjà bien longtemps.
Sur Ysmault.
La rage bouillait au plus profond de son être. Pas une simple colère, la plus belle et la plus terrible des haines. Il ne pouvait pas supporter de voir une seconde destruction de la sorte. La dernière fois, il avait littéralement enfoncé le chef d'une planète entière, et était devenu l'un des plus terribles monstres que l'univers ait jamais porté.
Un nouvel éclair rouge traversa les cieux et s'arrêta juste aux côtés de Jordan.

- Hal Jordan de la Terre, tu as une grande rage en toi.

Avant même que le Green Lantern ne puisse réagir, l'anneau écarlate se glissa à son majeur et dans une gigantesque flamme rougeoyante, l'humain s'écrasa au sol. Quelques secondes passèrent, pareilles à des éternités. Puis, enfin, il se releva. Le Vert avait cédé sa place à un Rouge puissant, intense, brillant.
Au milieu d'un petit cratère, une bête venait de s'éveiller. Sauvage. Ses yeux suivaient tous les mouvements autour de lui, avec une incohérence absolue. Il avait traversé le toit d'un hangar et se trouvait entouré de nombreux individus, dont un dans un grand siège métallique, et d'autres tentant de l'atteindre. Brandissant ses deux poings devant lui, il envoya deux salves, une rouge et une verte, ensemble, droit vers ceux qui bougeaient. Un grand bleu en cape rouge, une espèce d'armure, un squelette luminescent sur pattes. Ils allaient tous payer. Car c'était de leur faute si Coast City saignait et mourrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Nov - 23:26
Avant d'intervenir dans cette attaque de Bedlam, Freeze n'avait pas évaluer la gravité de la situation. Il ne s'était focalisé que sur son objectif: le Nth métal. Il avait fait fi du désastre que courrait non seulement Coast CIty, mais la planète toute entière. Cloué comme il était dans son "cercueil" de métal, il pris conscience de la gravité de sa situation, mais également celle de Nora. A quoi bon la soigner si la Terre n'était plus qu'un tas de cendres? Pendant que son armure était inexorablement attiré vers le sol, il leva les yeux vers le ciel. Il vit enfin les nuages noirs, les Kryptoniens, les lanterns. Il vit la mort. Tandis que les pièces de métal s'enfonçait littéralement dans le sol, son esprit s'emballa. Il fallait quitter cette prison qu'était devenue son armure. La combinaison qu'il portait lui permettrait de garder son corps à basse température. Mais il n'avait désormais plus aucune protection. Une simple balle le tuerait. Mais mieux fallait cette fin que celle qui allait lui attendre.

Il enclencha la libération d'urgence. L'amure de Mr Freeze s'ouvrit comme un coquillage et ce dernier s'en extirpa en rampant. IL la regarda quelques secondes, se ressaisit et se saisit de son arme.

Le Cold Gun a connu maintes évolutions. L'une d'elles a modifié sa constitution. Le Cold Gun en acier chrome-molybdèn de ses débuts qui le rendait lourd et massif, obligeant son utilisateur a l'utiliser à deux mains, avait alissé sa place au Gold Gun en fibre de carbone, léger et maniable, aussi léger qu'un jouet et surtout non suceptible d'être influencé par un magnétiseur illuminé. Ce n'est qu'un exemple.

Freeze attrapa donc son fusil, il le manipula quelques instants. Il brancha la partie arrière de celui-ci au petit dispositif sur sa poitrine, permettant d'alimenta d'alimenter sa combinaisaon (et son coeur) au froid glacial qu'il produisait. Et surtout, il programma le mode de tir pour participer aux festivités. Il était temps de mettre hors-jeu Polaris. Le vrombissement du Cold Gun avait quelque chose de rassurant aux oreilles de Victor. Une sorte de montée de froid parcourut son corps de la tête aux pieds, le faisant pousser un soupir de plaisir. Il saisit calmement la partie avant de l'arme de sa main gauche pour garantir un tir stable alors qu'e le champ de force recevait des salves de tir de tous les côtés. Le regard de Mr. Freeze balaya les alentours. Il avait assez de puissance de feu pour tout le monde.

Le rayon de son Cold Gun commença sur la gauche. Il commença par geler un robot, puis un autre, et encore un autre, leur corps gelés tombant lourdement au sol sous formes d'énormes blocs de glace. EN dégageant la vue, il aperçut Superman. En regardant aux alentours, Freeze vit l'autre armure continuer à lutter contre le magnétisme tout en continuant à se battre contre ces robots, il parvint à l'aide d'un de ses bras à projeter plusieurs êtres mécaniques. C'était un vrai champ de bataille. C'était quelque peu réconfortant de ne pas être seul dans cette bataille, lui qui était pourtant un solitaire. L'homme de glace réalisa soudain combien son plan avait été inconsidéré et à quel point cette attaque de Bedlam avait été sous-estimé. Cependant, il semblerait que le Dr Polaris se trouvait dans le mauvais camp.

Ce même bras qui l'avait protégé de l'attaque des robots pivota vers Polaris et envoya un rayon laser. Freeze arma et eoya également un puissant rayon gelé vers le même point. Les lunettes de protection de Freeze n'était pas de trop puisque l'Homme d'Acier en fit autant de son côté, tout comme l'homme radioactif qui se trouvait non loin de là, créea une lumière si intense qu'il était difficile de ne pas détourner le regard.

Si ces 4 attaques conjuguées ne permettait pas de mettre à bas Polaris, s'en était finit de la Terre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[SVM II : Hommage] CATACLYSME [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [SVM II : Hommage] CATACLYSME [Libre]
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» Hommage aux vieux jouets
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City-