[JL VS IL] Extraction à l'asile [Superman & Barda]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 12:06
Sauvez tout le monde. C'était les seuls mots qui me traversaient durant les tremblements intenses qui fissuraient puis brisaient la structure graduellement. J'avais tenté de retrouver Psycho- pass en passant à travers le portail de Parasite, mais ce ne fut qu'en vain, puisqu'on me ramena dans l'asile d'Arkham presque aussitôt. Maintenant que j'étais de retour, gonflé à bloc, je devais faire en sorte de minimiser les morts et les blessés, même si ce n'étaient que des crapules mortellement dangereux. Ils n'étaient pas enfermés dans ce bâtiment devenus leur prison pour rien. Utilisant ma super-vitesse, je récupérais tous les super- vilains à portée, avant de les déposer à l'extérieur, dans la cour. Quand enfin tout le monde fut en sécurité, je revins à l'intérieur pour chercher mes amis. Malheureusement, je fus pris dans le dernier éboulement qui me cloua sur place. J'avais l'impression que tout le bâtiment me tombait dessus par pans, il m'était difficile de l'ignorer après avoir été vidé récemment d'une partie de ma force par Parasite. En sortant de sous les décombres après l'apparition d'Atrocicus dont je ne m'attendais pas du tout à la venue, je fus soulagé de voir Batman et Barda sains et saufs, même si Bruce était plus mal que nous autres.

Pendant que le justiciers en noir s'occupait du leader des Red Lanterns avec ses tactiques habituelles que je trouvais toujours aussi abusés, mais adaptés en même temps (sinon ça ne serait pas Batman...), je me tournai vers Rudy qui venait de nous rattraper. Son but me paraissait évident: il voulait Bane. Dans ma colère d'avoir été un peu trop souvent berné aujourd'hui, je saisis ce qu'il restait d'un plafond qui avait la taille et un peu plus de la masse d'une voiture, et le lançai sur lui de toutes mes forces. Je voulais que mon énorme projectile l'encastre dans un mur en l'emportant avec lui, après l'avoir heurté. J'entendis juste à ce moment- là le hurlement de Batman qui demandait de faire souffrir et enragé encore plus le Red lantern. Je m'envolai donc prêter main forte à la néo- déesse en mettant toutes mes forces dans les coups donnés à cet ennemi qui semblait invincible de prime abord. Mon association avec Big Barda laissait Atrocicus sans défense, il ne pouvait pas lutter contre nous deux en même temps. Même s'il était invulnérable, il ne pouvait ignorer les coups de masses, ou les miens, qui s'enchaînaient de plus en plus vite, avec une parfaite synchronisation, signe de ma totale harmonie avec Barda malgré son passé sulfureux.

"Tu as dit plus tôt que tu voulais Parasite, Atrocicus?"

J'allais récupérer mon "vieil ami" violet en le ceinturant. Je sentais mes forces se faire rapidement aspirer, comme si ce monstre avait une seringue à énergie collée à mes réserves. Mais ce n'était pas assez pour m'arrêter, je m'envolai vers Atrocicus avec toute la vitesse qu'il me restait, malgré l'aspiration grandissante du super- vilain.

"Le voilà! C'est cadeau!"

Je le lançai avec force vers le Red Lantern, mais au lieu de venir à lui, il passa à côté, rejoignant la boule d'énergie rouge dans laquelle il devait entrer.

"Et bon appétit, Rudy."

hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 02/05/2014
Messages : 202
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Ven 26 Fév - 14:11
L'Asile d'Arkham brûle.
Tandis que les plaintes des blessés et les râles des mourants s'élèvent dans les ruines de l'établissement psychiatrique, la bataille pour le destin de Gotham City et des survivants continue. Et elle prend enfin un tour agréable aux héros qui sont prêts à lutter jusqu'à la Mort.

Si le Parasite a survécu à l'éboulement, il en est ressorti légèrement affaibli. Cela justifie la relative facilité avec laquelle Superman, qui a senti ses forces baisser alors qu'il le tenait, l'a envoyé vers l'énorme sphère d'énergie rouge, pleine de colère et de rage, qu'Atrocitus avait constituée pour anéantir la cité. Et la réaction ne se fait pas attendre.

Le Red Lantern est trop occupé à encaisser, subir l'avalanche de coups de Big Barda, guerrière déchaînée et invincible, pour tenter d'arrêter le super-vilain. Il a lui-même été la victime des attaques de l'Homme d'Acier, qui a utilisé toutes ses capacités pour affaiblir le monstre cosmique afin de faciliter le travail sans relâche de la Néo-Déesse.

Finalement, quand le Parasite pénètre dans la sphère rouge, une gigantesque explosion illumine la zone et provoque une réaction en chaîne terrible.


Toutes les personnes présentes sont expulsées, propulsées au sol par la puissance de l'explosion. La lumière est tellement vive qu'elle aveuglera pendant quelques minutes ceux qui auront eu le malheur de fixer le terrible phénomène. Et la force de la réaction est telle que les ruines de l'Asile sont encore touchées, malmenées, brisées ; quelques blessés décèdent, et d'autres voient leurs plaies empirer.

Après quelques minutes d'un silence pesant, la poussière finit par retomber et la luminosité redevient normale.
Quelques-uns recommencent à bouger, tentent de se relever, mais les douleurs sont profondes et les chocs nombreux. Les surhumains ne tarderont pas à se remettre, mais ils auront encore besoin de quelques minutes ; et c'est malheureusement trop pour empêcher le dernier mouvement de l'Injustice League.

Warp, le téléporteur français qui a été un élément-clef de la stratégie jusque-là, apparaît dans les gravats de l'Asile.


Son regard glisse autour de lui, et une moue dubitative apparaît sur son visage alors qu'il découvre le massacre opéré ici ; s'il est un super-vilain, il n'est pas pour autant un tueur, et il n'apprécie guère le prix du sang qui vient d'être payé.
Warp se reprend cependant assez rapidement, conscient qu'il n'a pas beaucoup de temps pour agir. Il s'approche de Dr Phosphorus, inconscient après l'éboulement ; il le touche et disparaît, pour le laisser au quartier général de l'Injustice League. Il réapparaît ensuite près des super-vilains locaux, malmenés par Bane et maltraités par le Batman, et téléporte rapidement tous les patients de l'Asile et même le tacticien sud-américain. Il revient ensuite pour récupérer le Parasite, lourdement touché par l'explosion de la sphère, et enfin Atrocitus, qui n'a guère goûté d'être ainsi traité mais est également tombé dans l'inconscience, comme tous les autres.

Quelques instants suffisent au téléporteur pour exfiltrer tous les siens, et ne restent bientôt plus que les cadavres, les blessés et les héros au milieu des ruines de l'Asile d'Arkham.
Il faut encore cinq minutes aux services de secours et de police de Gotham City pour rejoindre le lieu du drame. Les survivants sont pris en charge et aidés, tandis que les morts sont recouverts d'un épais drap noir, alors que les héros tentent de se remettre et de ne pas paraître autant sonnés et affaiblis qu'ils le sont véritablement.

Atom, Ray Palmer, est évacué par des ambulanciers, avant d'être ensuite transféré par téléportation à la Tour de Garde de la Ligue de Justice, où les talents du Dr Mid-Nite seront mis à rude épreuve pour soigner les multiples brisures des os de ses bras.
Il mettra environ une semaine à se remettre, mais la technologie avancée des membres de l'équipe lui permettra de retrouver après ce délai une réelle autonomie, et une vraie fluidité des membres ; mais jamais, jamais il n'oubliera ce qu'il a vécu, et gardera toujours une vraie rancoeur contre Bane.

Big Barda et Superman sont remerciés par les services de la ville pour l'avoir sauvée, mais tous deux savent très bien que leur mission a échouée. Le Psycho-Pirate a été enlevé, l'Injustice League a désormais la main sur l'un des seuls êtres vivants capables de les informer sur le Multivers ; pire encore, l'un des leurs a été blessé, et ils n'ont pas su vaincre et appréhender leurs adversaires.
Ils ont certes sauvé Gotham City, mais c'est une demi-victoire qui leur est offerte. Et elle ne peut donc être véritablement satisfaisante.

Batman, lui, reste longuement silencieux en fixant les ruines de l'Asile d'Arkham. S'il est satisfait de n'avoir pas fait confiance à ses camarades et de les avoir suivis malgré tout lors de leur visite, son coeur est lourd en découvrant les ruines de l'établissement, les trop nombreux cadavres, et les malheurs qui en découlent.
Il pousse un profond soupir, en essayant d'imaginer des solutions pour contenir les fous de sa ville, et en refrénant la colère qui explose dans son ventre. Oui, la colère est en train de naître en lui, ranimant la rage qu'il pensait être éteinte. La rage, qui lui fait serrer les poings devant les ruines de l'Asile, et les sacrifices insupportables qui ont dû être faits.


Batman salue ses camarades, accompagne du regard le départ d'Atom, et fixe le ballet des ambulanciers qui évacuent les blessés.
Il doit se rendre à l'évidence : l'Injustice League a gagné. Même s'ils ne l'ont pas entièrement emporté, ils ont gagné ; et c'est proprement insupportable. Et cela va changer - d'ici très, très peu de temps.

**
*
**

Plus loin, dans un endroit secret et qui entend le rester.
Maxwell Lord règle les détails de l'épilogue de son plan. Le Psycho-Pirate a été laissé dans une cellule, avec une grosse dose de tranquillisants pour le rendre un peu plus calme. Le Dr Phosphorus est à l'infirmerie, comme le Parasite : le premier est dans le coma, le second est en soins intensifs pour essayer de se remettre de l'explosion. Et Warp a amené Atrocitus aux confins de l'atmosphère terrestre, pour lui permettre de rejoindre l'Espace et les siens ; Lord s'est bien sûr engagé à lui donner toutes les informations sur le Multivers, il a bien conscience de l'importance du voyage à Qward pour le Red Lantern.
Lord, assis dans son fauteuil confortable, sourit en s'allumant un cigare. Il a gagné... même si la victoire n'a pas été totale, il a récupéré la cible et ses troupes ont mis en échec la Ligue. Il a gagné, et c'est proprement jouissif. Il entend continuer sur cette voie, au plus vite et dans les grandes largeurs ; tout ceci n'est que le commencement, et le pire est à venir.


(HJ/ Et voici la fin !
Merci à vous tous pour votre disponibilité et votre dynamique. Je remercie Atrocitus, mon compère pour préparer ce sujet qui nous a malheureusement quittés depuis ; je remercie Big Barda et Superman, qui ont accepté au départ une mission JL qui ne vendait pas du rêve mais qui m'ont fait confiance, et ont pu voir ce que je préparais ; je remercie le Parasite, immédiatement motivé pour le sujet et jusqu'à la fin ; je remercie le Dr Phosphorus, qui a accepté de se joindre à nous pour continuer le combat.
J'ai grandement apprécié ce sujet, premier vrai crossover du forum. C'était cool ! J'aurais aimé que ça dure un peu moins longtemps, mais pouvoir le finir est un vrai plaisir, que j'espère avoir partagé avec vous. A bientôt ! Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 27 Fév - 12:27
-Épilogue-

L'assaut brutal d'Atrocitus n'avais laissé personne indifférent et Superman avait bien vu la force vitale de Parasite. Il s'était jouer de lui une fois de plus, utilisant le vilain comme catalyseur du moment fatidique qui avait dévasté Arkham. Ainsi propulsé vers la source d'énergie pur de colère, Rudy n'avait pas été en mesure de contrôler son pouvoir. Absorber la colère a l'état brut avait déstabilisé non seulement le vilain mais le noyau d'énergie qui avait alors explosé. Au centre de la déflagration c'est par miracle que Parasite survéçu à l'explosion. En fait, il devait sa survie miraculeuse à son némésis qui lui avait offert une ultime dose d'énergie avant de le balancer vers ce qui aurait pu être son trépas.

Ses allier étaient venu à son aide. On l'avait transporté dans le Hall en soin intensif. De longs mois à se rétablir sa faim étant toujours plus grandissante. Parasite n'était plus que l'ombre de ce qu'il avait été en ce jour si glorieux à Arkham. Tout ça à cause de l'interruption de l'un des siens. Atrocitus... Rudy Jones lui en voulait amèrement. Une fois remis de ses blessures, la tension qu'il éprouvait face à son groupe ne fît que s'accentuer au point qu'il ne fût plus capable de sentir leur présence. Évidemment Maxwell Lord ne pouvait tolérer les excès de Parasite et il régla le problème de façon définitive.

------------ 


Rudy Jones se réveilla dans sa caverne avec un terrible mal de crâne. Il venait de passer une nuit des plus désagréable. Il allait devoir demander a Luthor de lui fournir une meilleure source de nourriture s'il souhaitait qu'il demeure encore sous couvert, car sinon le Parasite sortirait de son antre et se ferait connaître du monde à nouveau.

Maxwell Lord avait opté pour le moins grand mal, il avait simplement effacé toute trace des derniers événements de la vie de Parasite. Aucun souvenir de l'Injustice League, comme s'il venait de quitter LexCorps rétablit de son empoisonnement à la kryptonnite suite à son personnification de Loïs Lane. Il n'avait pu se résoudre à détruire celui qui avait été l'un de ses plus fidèles guerriers. L'espoir de le voir revenir à lui peut-être...


------------


HJ- Ceci est mon dernier post rp avec Parasite. Je tenais à remercier tout les joueurs avec qui j'ai partagé des aventures.
Revenir en haut Aller en bas
 

[JL VS IL] Extraction à l'asile [Superman & Barda]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» [JL VS IL] Extraction à l'asile [Superman & Barda]
» temps d'extraction
» SUPERMAN RETURNS - SUPERMAN/CLARK KENT 2in1 (MMS50)
» Superman Returns !!
» Superman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City :: Asile d'Arkham-