[Space Adventurers] Meeting the new boss

Invité

MessagePosté le: Dim 3 Jan 2016 - 16:08


Un bar comme un autre, sur une planète quelconque, riche en un minerai quelconque qui n'a jamais connu son ère de gloire, achalandé par des brasseries et distilleries quelconques suffisamment proches pour que les consommations soient bon marché. Un lieu sans intérêt, fréquenté par quelques voyous de moindre envergure en besoin de rester quelques temps hors du radar de leurs adversaires, par des spéculateurs espérant un jour revendre la ressource minière locale à prix d'or et quelques étudiants pathétiques et surexcités issus de familles fortunées voulant laisser leurs empreintes et les traces de leur débauche dans un paysage désolé d'une planète à peine présente sur les cartes du cosmos. Tel était l'endroit où le MadGod, Secteur 3600, celui qu'on vénérait autrefois dans sa tranche de l'univers sous le nom de T:D:H:D, avait choisi pour rencontrer ses Lanterns nouvellement incorporés, les participants de son étrange croisade dont lui seul connaissait l'intérêt ou même les objectifs.

"Bon... J'espère que les autres vont pas tarder à arriver..."

Souffla Guy après s'être allumé un barreau de chaise du système havana. Il fumait rarement, mais quand il le faisait, c'était en ayant des pensées profondes et sarcastiques.

"J'ai hâte de voir avec quelles gravures de mode je suis en train de faire un bébé dans le dos à Hal et à ce qu'il ose encore nommer un Corps."

Autour de lui, des aliens à la chevelure tentaculaire jouaient au 421, un type lourd avec un oeil à chaque articulation essayait avec insistance chaque technique de drague et chaque victime de ses avances, ainsi que toutes les combinaisons possibles de ces deux éléments... Un match d'un sport à la fois étrange et répugnant était diffusé sur ce qui faisait office de téléviseur, et les paris semblaient lancés au sein de la clientèle clairsemée de ce triste rade d'un triste monde sans âme.

Le pirateur d'anneaux qui s'était présenté dans une communication cryptée sous le nom de T:D:H:D, n'était pas encore arrivé au lieu de rendez-vous. Gardner regarda sa montre. Il était en avance, mais apparemment aucun des autres prospects n'avait semblé trouver appréciable de se rendre sur les lieux par avance pour surprendre leur contracteur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 9 Jan 2016 - 13:16
[HRP : Très belle introduction Pouce levé ]

Les portes à double battants du bar, à la manière d'un saloon terrien s'ouvrirent toutes seuls comme possédées par une aura de couleur tangerine alors que Larfleeze entrait d'un pas pressé dans la salle de divertissement.
Il scruta d'un œil torve, au dessous d'une mèche récalcitrante de poils drus, l'ensemble des employés et des clients de l'établissement en se tenant de manière théâtrale, le dos droit et les bras croisé.
Derrière lui, un individu qui ne faisait qu'une demi-fois sa taille, à l'allure et à la mine typiquement bureaucratique apparu à son tour. Lui, semblait à peine intéressé par les individus présents, mais plutôt par l'état du mobilier et notamment la crasse au sol qui lui fit relever un sourcil de dégoût.

Green Lantern !

Larfleeze beugla en repérant à travers les nuages de fumée un visage qui ne pouvait lui échapper.

Évidemment ce mot fit tendre les oreilles et relever les têtes dans le bar malfamé.

L'Agent Orange se dirigea vers Guy Gardner pour se poster avec un air de défi devant lui.

Tu es là dans le but de tendre un piège au grand Larfleeze, c'est ça ?
Ne pense même pas que Larfleeze oublie le visage des pitoyables serviteurs des Gardiens...
C'est toi qui te fait passé pour T:D:H:D ? Comment as-tu réussi à pirater mon anneau ? Où sont tes collègues en embuscades ?...

Ou bien...

Il fronça les sourcilles de menace et approcha sa gueule baveuse du sentinelle, baissant d'un ton bien que la discrétion était d'ores et déjà ratée.

Es-tu là pour le trésor ?...
Ne compte même pas pouvoir voler à Larfleeze ce qui lui ait dû !

Derrière lui, Pulsar Stargrave, majordome sans contrat regardait les clients dont Green Lantern avec un sentiment de mal à l'aise, comme s'il disait mais en se gardant bien d’ouvrir la bouche : ''Je suis désolé pour le comportement de cet individu''.

Lui ne croyait aucunement à ce ''trésor'' qu'avait fait miroiter T:D:H:D lorsqu'il avait ordonné à Larfleeze de le retrouver sur ce lieu perdu. Ce genre d’appât était trop prévisible et trop efficace sur Larfleeze pour lui faire faire ce qu'on voulait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 20 Jan 2016 - 18:56
Plusieurs des clients sourcillèrent. L'Agent Orange n'avait pas une grande renommée sorti de ses cavernes confinées des tréfonds d'Okaara, mais l'évocation de collègues en embuscade sembla rappeler à plus d'un l'autorité des Green Lanterns face au plus petit des délits ainsi que le chaos qu'amenaient bien souvent leurs conflits à travers l'univers. Si quelqu'un ici arrivait à jeun et capable de défier un officier d'Oa sans craindre pour sa vie, alors quelque chose se tramait et ils risquaient forcément de payer les pots cassés, par frustration de l'agent de la Volonté ou par la violence déchaînée de son interlocuteur agité.

"Ferme ton clapet, carrot cake ! Tu attires la mauvaise attention, et j'ai rien à t'offrir pour ton silence, rien ici n'a de valeur... A part ma vie. Elle ne t'intéressera pas, mais c'est pour sauver ma peau que je suis là."

Mais il fallut que le glouton vienne lui respirer dans le visage et parler de la seule chose capable de dévier de toutes les préoccupations : un trésor. La seule chose qui motivait le porteur du spectre de l'Avarice. La seule raison qui avait pu l'attirer ici, dans ce trou d'une galaxie terne même pour un non-Lantern. Gardner soupira longuement et prit Larfleeze par les épaules comme s'il n'était pas cette puissance indétrônable de l'Univers.

"Assieds-toi. Prends une mousse. Laisse une pause au fiancé de Brainiac ici-présent, qui paraît attendre ton moindre souffle comme s'il pouvait lui apporter la délivrance. Ici, c'est un enfer long et ennuyeux et je tiens à ce que ça le reste si on veut sortir de cette histoire avec tous nos orteils au bon endroit."

Mais, l'apaisement ne suffirait pas. Irréaliste de toutes façons avec un monomaniaque comme l'immortel d'Ogaato. Tous avaient désormais l'oreille tendue vers leur conversation, ce qui n'arrangerait pas la tenue de cette réunion. Guy était victime de chantage par T:D:H:D, le supposé dieu-fou fusionné à l'ancien secteur 3600. Il constata que le terme de fou était adapté, s'il s'agissait pour celui-ci d'incoroporer l'Orange Lantern à ses mystérieuses voies. L'anneau vert vibra un instant d'une teinte légèrement plus lumineuse. C'était un signal. D'une impulsion mentale, il envoya en réponse un signe d'apaisement à celui qui l'avait signalé. Intérieurement pourtant, son sang bouillonnait comme lorsqu'il s'était retrouvé porteur des anneaux rouges de la fureur d'Atrocitus. Le contrôle de soi, il l'avait acquis à la dure, dans l'immensité de l'espace et l'infinité de missions de maintien de l'ordre et de la paix dans et hors du secteur 2814. Il avait beau être loin de la maison, c'était l'espace le lieu où il trouvait cette discipline. Sur Terre, il aurait déjà mis sur la figure de Larfleeze une bonne paire de bourre-pifs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 24 Jan 2016 - 18:31
Larfleeze n'apprécia pas l'insolence de Guy Gardner, le manque de respect qu'il lui manifestait alors qu'il aurait été plus que vitale pour sa petite personne d'agir en sens inverse.
Mais... il n'en fut pas surpris.

L'Agent Orange s'était renseigné sur les Green Lantern notamment lors de la période où Sayd fut son son gardien. Et, Guy Gardner n'était pas le larbin des Gardiens qui l'avait le plus ennuyer, cependant il avait déjà eu à faire face par le passé. Son manque de verve ne lui était pas inconnu.

Si tu accorde de la valeur à ta vie, Gardner, surveille ta langue quand tu parle à Larfleeze.

Larfleeze claqua sa langue gluante pour appuyer son conseil de manière peu éloquente.

Larfleeze parle ou se tait quand il le décide de lui même.

Et Lafleeze prendra une mousse, oui ! Car, Larfleeze prend tout ce qu'il veut !

Larfleeze s’essaya alors et fit apparaitre une large main orange qui fila parmi les clients, n'hésitant pas à les bousculer à la recherche d'une serveuse qu'il ramena à sa table.

De son coté, Pulsar ne sut guère mieux apprécier les effronteries de Gardner le concernant.

Monsieur Gardner, je ne saisis pas votre humour et je vous serais gré de ne pas m'associer à Brainiac. On ne met pas tous les Coluans dans le même paniers.

LA CARTE ! Où et la carte !

Haaaaa...

Larfleeze prendra ce qu'il y a de plus chère, voilà ce truc là. Et vite !

Cela fait il se retourna vers Guy Gardner en grimaçant d'un sourire mauvais.

Alors, Gardner, tu craint pour ta vie ?

Rien n'a jamais menacé Larfleeze. De quoi as-tu peur ?...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016 - 19:01
Soudain, une porte éclata à l'autre bout du débit de boissons. Un nuage de poussière emplit la pièce, suivi d'un piétinement qui fit vibrer toute la pièce, tandis qu'une voix rauque et placide fit son chemin jusqu'aux oreilles du rouquin de la Terre, évidemment grâce au traducteur de son anneau tout prenait sens dans ses paroles.



"Je n'ai pas pu le retenir plus longtemps, Lantern."

Le tout couvert par une voix tonitruante, pour laquelle nul besoin de traduction :

"GARDNER!!!"

Une grosse créature musclée aux yeux globuleux et à la mâchoire plus protubérante encore que ses deltoïdes musculeux se rua, hallebarde en avant, sur la table occupée par Guy et Larfleeze. Son armure cloutée de crânes et de canines longues et pointues inspirait plus la peur que le ridicule, et pourtant Guy ne moufta pas. Il soupira même, de lassitude désabusée. Derrière le gros barbare, un plus petit extraterrestre, aux yeux insectoïdes et à la bouche sans lèvres tenait un verre entièrement vidé. Gardner se douta que l'incapacité de Loragg à retenir l'énorme Bolphunga était corrélée à sa frustration de devoir demeurer en station à l'extérieur du bar.

"Bolphunga. Je croyais que nous avions une entente. Loragg le comprend, lui," ajouta-t-il en pointant le petit alien d'un revers de la main.

Guy comprenait que faire affaire avec Loragg, même pour la faveur de l'avoir protégé des Red Lanterns et aidé à sortir de prison pour la sécurité de tous, ce n'était pas l'arrangement du siècle. Après tout, celui-ci avait réussi à être le bras droit d'Amon Sur, lequel n'est déjà pas un modèle de poigne et de puissance, paix à son âme... Mais malgré tout il dirigeait le Black Circle, une communauté de criminels équivalente proportionnellement à ce qu'était la mafia sur Terre. Il le congédia gentiment mais sans salamalecs, d'un nouveau geste de la main.

"Merci Loragg, je vais reprendre les choses à partir d'ici."

Dans le même temps, la brute Bolphunga sa bavait dessus de rage, retenu par un fin champ de force Green Lantern.

"GARDNER, TOI SALE PETIT..."

Guy exhiba une moue prétentieuse.

"Warrior, s'il-te-plaît. Je n'ai qu'un seul nom de code, et j'aimerais m'en servir autant que possible. Que ma marque puisse se répandre avec mes exploits à travers l'univers !"

L'honorable Green Lantern se tourna vers son homologue orange et répondit à ses questions par une nouvelle question :

"A ton avis, qu'est-ce qui peut faire peur à celui qui a tout donné pour sa cause, celui habitué à suivre l'esprit des ordres et à faire les choix difficiles ?"

Cela ne lui ressemblait pas, d'être cryptique de la sorte, mais ces temps mélangés ne le rendaient pas particulièrement fidèle à lui-même. Il était pour ainsi dire perdu, comme on l'est au début de toute grande aventure. Il répondit à sa propre question :

"Un choix impossible," murmura-t-il en sirotant un verre attrapé sur un plateau passé trop près. "Des ordres dangereux. Mais crois-moi, je suis mieux dedans que dehors, alors je ferai ce qu'il y a à faire."

Il regarda le Coluan, qui l'avait remballé quelques minutes plus tôt, se faire surprendre par un de ses plus proches alliés, une ancienne recrue Lantern qui avait traversé l'espace et les champs de bataille à ses côtés. Un déchu pourtant, mais en qui il avait bien plus confiance que dans les pontes du Corps - Kilowog et Ganthet mis à part.

"Mais s'il devait m'arriver quoi que ce soit, j'ai déjà pris mes dispositions. Après tout, quel meilleur successeur que celui qui a déjà renoncé, celui qui est déjà là, celui qui n'a rien à perdre, qui connaît tout mais dont on n'apprend plus rien... Isamot le Thanagarien est avec moi, et bien qu'il lui en coûte il reprendra mon flambeau s'il le faut. Pas vrai, Iz' ?"

Autour néanmoins, avec l'utilisation même discrète de Guy pour retenir le balourd Bolphunga, le public s'agitait plus encore qu'il ne l'était, de par la présence de l'énergie lumineuse du Green Lantern.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 2 Fév 2016 - 10:57


« C'est exact. Je m'étais juré de ne plus me rengager dans ce genre de plan depuis longtemps, tu sais ? Mais j'imagine qu'il n'était pas honorable de ma part de te laisser en plan. Alors, me voilà. » martela Isamot, planté à proximité de la table, comme si il y avait toujours été sans qu'on ne l'eût remarqué.

Jusqu'ici, il était passé relativement inaperçu. Sans doute à cause de la poussière des lieux et de l'animosité montante. Il fallait dire que « usé » était sans doute le terme idéal pour le décrire en ce jour. Il ne ressemblait alors pas vraiment à quelconque fier vétéran ou quoique ce soit. Au contraire, même. Kol venait tout juste d'interrompre « temporairement » son petit pèlerinage sur terre. Il en avait néanmoins conservé les traces.
Vêtements crasseux et amples, capuche et aspect sale était au programme. Sa tenue terrienne. Rien de bien glorieux, mais Kol aurait considéré comme hypocrite d'essayer de se montrer sur un bon jour quand il estimait lui même qu'il était encore loin d'avoir regagné ne serait-ce qu'une once de ce qui composait sa fierté personnelle d'antan. Il avait l'air très fatigué, mais qui ne le serait pas à vivre comme un vagabond sur une planète que l'on ne connaissait pas, avec un peuple bien différent du sien et aux coutumes bien ancrées. Dans tout les cas, il n'avait pas crevé les yeux de quiconque en se frayant un chemin dans ce boui-boui.

« J'imagine que j'arrive au mauvais moment, mais on va faire avec. » dit-il simplement en constatant la tension générale et cette espèce de gros molosse plein de muscle entravé dans ses mouvements.

Bigre, c'était à croire que certaines choses ne changeaient jamais. Il y avait toujours un gros type qui cherchait des ennuis dans toutes les histoires.

Jusqu'ici, il s'était refusé à réutiliser l'anneau de pouvoir, se considérant comme illégitime et non-méritant de son port. Alors pourquoi avoir accepter de rendre compte auprès de Guy ? Difficile à dire. Comme il l'avait lui même mentionné, il y avait sans doute une part de lui même qui était désireuse d'en revenir au temps où il servait encore. D'une autre part, il s'imaginait pouvoir regagner un peu de crédit et d'estime personnelle en allant donner un coup de main à un ancien camarade.
Parce que avant d'être un Green Lantern, il était un soldat. Et on abandonnait pas ses compagnons sans état d'âme, même quand le temps était passé.

Isamot détailla un peu les deux autres personnes de la table. Ils n'entraient pas dans son carnet de contact.
« Je ne pense pas qu'on se soit déjà rencontré. Mais nous aurons le temps de faire connaissance, j'imagine. Même si je ne sais pas encore si l'affaire en question vaut le coup : Mais je le saurais bien vite. » dit-il, les mains dans les poches.

A juste tire, il avait l'impression de s'embarquer dans une affaire dont il ne saisissait pas les détails. Du moins, pas encore. Les années passées sur Terre ne lui avaient pas fait que du bien. Le retour dans l'espace avait été difficile, mais lui procurait aussi une sensation familière étrange.

 « Je suis Isamot Kol. Un ancien, on va dire. »

Pas la peine d'en dire trop sur lui, il n'avait pas envie d'envenimer la tension globale.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 8 Fév 2016 - 20:46
[HRP : Content de te voir parmi nous Isamot. Je tenterais de répondre plus rapidement la prochaine fois.]


En quelques secondes, plusieurs scènes se déroulèrent devant le regard ahuri de Larfleeze et ce dernier n'y compris goutte. Il jeta naturellement un œil à son majordome en bas de table, mais le visage de ce dernier ne dépeignait aucune confusion si ce n'est son habituelle affliction de se trouver dans pareil endroit.
Une fois que le situation sembla se tasser légèrement il s'adressa à Isamot puis à Gardner.

Larfleeze n'a que faire de lier connaissance avec des anciens. Si tu veux connaitre Larflleze réfère toi à sa biographie quand elle sera terminée.

Et si ce thanagarien est ton invité, Gardner, celui-ci en est un également ? Ou bien est-ce un trouble-fête que l'on peut évacuer ?

Il désignait ainsi le colosse dégoutant de son doit crochu faisant apparaitre au passage une muselière pour retenir toutes cette bave qui s'écoulait de sa large gueule.

Un individu aussi malpropre n'a pas sa place dans un bar, il pourrait contaminer les boissons...

Ce dernier mot qu'il prononça lui rappela quelque chose.

MA BOISSON ?!

SERVEUSE !!

Larfleeze cria sans modération sur sa propre bave jusqu'à ce que la serveuse s'empresse de venir lui apporter son breuvage.

Mmh... Nous allons voir si c'est aussi bon que sur ta planète...

PFFEEAAH !! Infect !

Ce lieu n'est vraiment pas digne de Larfleeze. Les rencontres sont déplaisantes et les consommations abominables.

Tu va me dire où est ce trésor ou j'incendie tout et et je fouillerais parmi les CENDRES !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Space Adventurers] Meeting the new boss

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vente Space Marine
» Résumé Orks Vs Space-Marines à 1000 pts
» SPACE MARINE 1500pts
» Germany 280mm Kanone 5 (E) Leopold HOBBY BOSS
» meeting de landivisieau 29 /08

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes-