-27%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ – 16Go RAM ...
1599 € 2199 €
Voir le deal

 

 [Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S]

Animateur Justice League
Animateur Justice League
Super-Héros
Inscription : 02/05/2014
Messages : 293
DC : Animateur Justice League géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 14 Jan 2016 - 18:58
Ses pas tracent un sillon sur la terre rouge et poussiéreuse. De gigantesques rafales de vent agressent son corps rompu aux pires conditions climatiques et le forcent à se concentrer pour maintenir sa direction. Ses poings sont serrés, son cœur est lourd ; il n’est pas toujours agréable pour J’Onn J’Onzz de revenir sur Mars.

[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] 180?cb=20070216030858&format=webp

Sa démarche est rapide et décidée. Il arpente, dans sa forme initiale, le sol de sa planète natale, le sol de la ville où il est né et où il a vécu… enfin, le sol de l’ancienne implantation de son foyer. La catastrophe qui a touché Mars et a fait de lui le seul survivant de son peuple a balayé les traces de toute vie, et il a veillé à cacher les ruines de sa civilisation pour éviter qu’elle ne soit pillée par d’autres races.
S’il a perdu les siens, il refuse de perdre en plus leur héritage au profit de monstres qui ne verront qu’un intérêt financier dans ce qu’il a de plus cher.

J’Onn approche de son but, et comme toujours son cœur se serre. Chaque année, il revient sur son monde pour s’agenouiller devant la tombe cachée de ses proches, de sa famille.
M'yri'ah, sa chère épouse… K'hym, sa fille, disparues du fait de la folie de son frère maudit. Il ne peut retenir un rictus de colère envers ce dernier : même si son grand cœur lui a permis de pardonner ce qu’il a fait, il ne peut l’oublier. Il ne le pourra jamais.

Le Martien arrive finalement devant une petite dune de terre rouge, là où jouait jadis régulièrement son enfant. Il s’agenouille lentement et glisse ses mains inhumaines dans la poussière et le sol, une larme coulant le long de sa joue droite ; c’est ici. C’est ici qu’il les a enterrées, quand le virus a rongé leurs esprits et les a poussées à s’auto-immoler.
C’est ici que reposent les siens, qui lui manquent tant.

Habituellement, J’Onn passe la journée ici, près des tombes de sa femme et de sa fille, à se remémorer les meilleurs souvenirs et à chasser les pires. Même s’il en souffre, J’Onn apprécie ce pèlerinage, qui lui rappelle d’où il vient et le bonheur qu’il a connu, pour chasser les affreux remords et la peine.
Malgré les larmes, il sourit car il sait que c’est ce que son épouse aurait voulu. Et il entend être digne de son héritage, en essayant de vivre – pour elle. Pour elles.

Hélas, le périple de cette année est différent des précédents.
Lui qui veille à toujours être seul ici, à refuser l’accompagnement de ses proches, est perturbé par ses sens psychiques. Il relève des yeux inquiets et troublés, et son attention est suffisamment concentrée pour lui permettre d’éviter des tirs de barrage qui anéantissent le sol à ses pieds.

Immédiatement, J’Onn s’élève dans les airs et concentre son pouvoir. Dans son cœur, une rage infinie explose et la colère, qu’il gère si souvent pour éviter des drames, prend les commandes.
Pas ici – pas maintenant. Il refuse la moindre attaque ici et maintenant, sur son monde et lors de son pèlerinage.

Hélas, s’il lance sa télépathie pour essayer de découvrir ce qu’il se passe, le Martien subit un retour brutal, qui l’immobilise et le propulse au sol.
Habitué des combats mentaux, il parvient à se remettre d’un choc qui aurait pu lobotomiser quelqu’un de moins expérimenté, mais il est alors affaibli et devient une cible idéale pour de nouveaux tirs. Blessé au bras, J’Onn comprend vite la situation et creuse soudain le sol, déchirant les premiers niveaux de terre pour accéder aux ruines souterraines.
Il active son appel télépathique de détresse avant d’essayer de se soigner et d’en savoir plus sur ce qui arrive.

En vérité, l’explication est simple : Qward attaque.

De nombreux vortex de téléportation s’ouvrent autour de la planète Mars, libérant des dizaines de vaisseaux de guerre. Des cargos, des croiseurs, des chasseurs, des bombardiers issus des rêves les plus fous des plus grands bouchers et généraux.
L’entière science de la guerre de la planète de l’Univers d’Anti-Matière, issu des expériences impies de Krona, est déployée lors de cette arrivée terrible et triomphale.

A l’intérieur des transporteurs, des centaines de soldats, les terribles Armuriers de Qward, préparent leurs équipements et engins de mort pour achever l’annexion de ce monde, qui ne sera qu’un avant-poste pour eux.

[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] Qward
[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] Latest?cb=20130405142422

Les gigantesques armées se déploient en quelques minutes, transformant définitivement Mars en base de lancement pour une autre cible, bien plus intéressante : la Terre.

« ARMURIERS !!! »

Une voix d’autorité s’élève dans les communicateurs des troupes, qui se tournent pour fixer celui qui leur parle et lévite au-dessus du sol. Vêtu d’une armure dorée impressionnante, il en impose par sa seule présence et affiche une détermination s’en faille.
Le Chef-Armurier, leader de Qward, entend motiver les siens.

[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] Tumblr_m9g6k9N6Xc1qkhas3o1_1280
« L’heure est venue de rendre notre créateur fier. L’heure est venue de conquérir ce monde qui a causé tant de dégâts sur le nôtre. L’heure de la vengeance et de la colonisation de la Terre est venu ! Gloire à Qward ! A MORT ! A MORT ! A MORT !!! »

Il n’en faut pas plus pour que les Armuriers explosent et hurlent leur haine et leur motivation.
Rapidement, ils s’organisent pour préparer les décollages et leur départ pour la Lune, première étape de leur attaque, puis la Terre, qu’ils entendent annexer en quelques heures grâce à un système de guerre-éclaire. Frapper fort, frapper juste, frapper encore et encore
pour empêcher l’ennemi de riposter : la tactique est simple mais efficace.
Sauf si l’ennemi attaque en premier.

Juste au-dessus de l’atmosphère de Mars apparaît soudain un vortex de téléportation issu de la technologie des Néo-Dieux.
Un Tunnel-Boum permet à un gigantesque vaisseau spatial, de la taille d’une petite ville, de se placer entre les forces qwardiennes et le reste de l’Univers. A l’intérieur, le scientifique Ray Palmer, dit Atom, est seul au poste de pilotage tandis que ses collègues se préparent déjà à l’action.

« OK tout le monde, soyez prêts, on ne pourra pas recommencer. »

Si la soudaine apparition surprend les Qwardiens, et s’ils perdent quelques précieux instants, ils ne tardent pas à se reprendre et à organiser leur réplique et la destruction du vaisseau. Cependant, ils découvrent rapidement que ce dernier bloque leurs transmissions et impose un gigantesque bouclier protecteur autour de la planète.
Rien n’entre, ni ne sort de Mars, sauf si le vaisseau est détruit – et c’est bien ce qu’ils entendent faire.

« Les objectifs sont simples : bloquer les Qwardiens, détruire leurs engins, les appréhender et les renvoyer chez eux. Et sauver J’Onn. »

Atom manipule des dizaines de boutons pour préparer la défense et l’offensive du vaisseau. A plusieurs kilomètres de là, dans les artères de l’appareil, ses quatre camarades lancent leurs propres manœuvres pour agir.
Quelques minutes plus tôt, Ray a entendu l’appel à l’aide de J’Onn, qu’il surveillait de loin malgré les interdictions de son ami. Alors en compagnie de Victor, qui reprenait pied sur la Tour de Garde après quelques semaines d’absence, Atom a immédiatement réagi en lançant un appel à l’aide pour sauver leur ami. Barry, Clark et Bruce ont répondu dans la minute, et ont été téléportés directement par Victor dans le vaisseau préparé par Barda pour ce type d’intervention musclée.

Ils se sont rapidement mis d’accord sur un mode d’action : Atom gère le vaisseau, tire des rayons de barrage et occupe les Qwardiens ; Clark s’occupe des airs ; Barry est téléporté au sol et fait au mieux ; Bruce, aux commandes d’un Bat-Avion prévu pour l’espace, utilise sa puissance de feu.
Et normalement, tout devrait rentrer dans l’ordre – normalement.

« OK, les gars… renvoyons-les chez eux. »

(HJ/ La mission est lancée ! Smile Petite spécificité ici : ce message sera le seul de l’Animateur, il n’y aura pas de relance de ce compte. Nous postons chacun à tour de rôle et nous créons nos rebondissements sans intervention du Maître du Jeu, comme dans d’autres sujets Justice League. Merci de votre participation, et bon combat ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 15 Jan 2016 - 4:57
Revenir à la Tour de Guet avait du bon. Certes, le repos prit dans son domicile familial de Detroit avait aussi eu du bien, mais il faut l’avoué l’action avait un peu manqué à Victor. Le jeune homme avait besoin de se dégourdir un peu les jambes ou les circuits selon ce que l’on préférait. Plusieurs aurait dit qu’être de garde dans la Tour de Guet était pénible et loin d’être un divertissement, mais pour Cyborg et son cerveau ordinateur hautement sophistiqué tout cela était aisé et il appréciait.

Utilisant des divers satellites qui orbitaient autour de la terre, des réseaux informatiques et des systèmes intégrés à la Tour, il pouvait littéralement tout savoir, tout supervisé. Batman et lui avaient mis au point le système de filtrage qui lui permettait de ne pas être enseveli par les informations inutiles lorsqu’il occupait ce poste et alors qu’il s’attardait sur d’étranges données en provenance d’Ivy Town, son système capta des signaux d’origine extérieure.

Alerté par ceux-ci, l’homme mi-machine commença à essayer d’en isoler la fréquence lorsque Atom entra dans la pièce de surveillance. Un signal de J’Onn. Signal de détresse en provenance de Mars. Qward attaquait avec ce qui semblait être une force d’invasion. Victor comprit alors l’origine des signaux qu’il avait captés et il s’attarda un bref instant à isoler ceux-ci tandis qu’il progressait en compagnie de Ray Palmer en direction du vaisseau qui leur servirait de contre attaque.

Un appel a l’aide fût lancée et en peu de temps, Superman, Batman et Flash y répondirent. Victor utilisa de sa technologie des tunnels Boom pour faire venir à eux leur collègue, le vaisseau fonçant déjà vers la planète rouge. Un bref briefing en route et en moins de temps qu’il ne le faut, les troupes de la Justice League se retrouvèrent au plein cœur d’une force d’invasion, débarqué sur Mars afin d’en faire un avant poste.


-J’ai réussi à isoler leur fréquence de communication. Je serai en mesure de capter toute communication de leur part. Je peux déjà vous informer que Mars n’était qu’un arrêt stratégique dans un assaut dédié à la terre. Si jamais je capte des informations vitales, je vous les transmettrai sans attendre. En attendant, il y a des arrières train à botter sur cette planète et je compte bien m’y rendre avec Flash. Une fois sur place, je m’occupe de localiser J’Onn et de le faire sortir de là.

Ceci dit, il se rapprocha du speedster. Tous savaient ce qu’ils avaient à faire et tous savaient que la situation ne serait certainement pas de tout repos. Victor était prêt, affichant même un petit sourire.

Prêt pour le grand saut Barry? 3-2-1…

C’était plus fort que lui, même en situation de conflit, Victor gardait son petit côté humoristique. Il avait ouvert un nouveau tunnel Boom. Cette fois-ci il s’était téléporté en compagnie de Flash à la surface de la planète.

Pas de déflagration typique des tunnels Boom. Non, Victor avait réussi à modifier le sien pour le rendre silencieux. La surprise pour les Qwardiens au sol fut grande lorsque les deux héros apparurent parmi eux, surtout lorsque Cyborg lança son fameux :


-BOOYAH!

Il avait fait feu à l’aide de son tout nouveau canon à son blanc, une déflagration beaucoup plus puissante que par le passé, envoyant valse dans les airs les troupes au sol situé près du duo ainsi que l’un de leurs chars terrestres. Victor Stone ne cessait d’être impressionné par les nouvelles capacités de sa toute nouvelle armure. Un protocole s’étant activé lors de sa récente mort aux mains des Tekbreaker. Les études de son père avaient révélé de la nanotechnologie extra-terrestre enfouie au plus profond de lui. Victor avait rapidement compris que celle-ci répondait aux demandes de son esprit et depuis, il tentait d’exploiter au maximum ce nouveau don. Une nouvelle salve permit de dégager de façon définitive leur périmètre d’approche.

Un bref moment de répit sans ennemis que Cyborg mit à profit pour utiliser ses nombreux senseurs, ceux-ci ayant été calibrés sur la personne de J’Oon. Il n’était pas près d’eux et lui et Flash allait devoir se frayer un chemin à la vieille méthode pour l’atteindre. Victor ne prendrait pas le risque de se téléporter de nouveau, car s’il utilisait trop souvent ce moyen de transport, il risquait fortement d’atterrir sur Apokolips, ce qui n’était vraiment pas mieux qu’ici.


-J’ai localisé J’Oon. Il se trouve dans une cité souterraine à quelques kilomètres au nord-est de notre position. On va devoir s’y rendre à l’ancienne et je doute que ce soit de tout repos au vu des forces présentes.


Comme pour appuyer ses dires, des tirs énergétiques retentirent dans leur direction. Flash évitant ceux-ci sans soucis grâce à sa vitesse légendaire. Cyborg pour sa part se mis rapidement à couvert, ouvrant également le tir contre les envahisseurs Qwardiens qui semblait vouloir les déborder. Dire qu’il s’ennuyait de l’action…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 15 Jan 2016 - 10:57
Les bras croisés, je fixais l'espace à travers une immense vitre. Nous venions d'apparaître au-dessus de Mars, déployant un bouclier de sécurité servant de véritable cage à oiseaux pour les envahisseurs. Le plan était plutôt simple, chacun devait agir sur son terrain de prédilection tant que notre ami n'était pas évacué. Les ennemis étaient plutôt nombreux, je me demandais à quel point Krona s'était renforcé durant tout ce temps. J'essayais de me débarrasser de cette inquiétude en écoutant les objectifs à travers mon communicateurs, pendant que je déplaçais en direction de la sortie. J'ouvris alors le sas une fois arrivé, mais restais ensuite accroché au bord supérieur avec la main, en attendant que la première équipe soit sur place. Cyborg et Flash auraient besoin d'un certain effet de surprise, si j'intervenais immédiatement, les ennemis finiraient par se mettre sur leurs gardes. Un sourire amusé s'afficha sur mon visage, alors que le "Booyah" résonna dans mes oreilles, signe que je pouvais enfin entrer en action.

Je fonçai sur les troupes aériennes à vitesse super sonique, afin de passer à travers leurs appareils volant les uns après les autres. Je faisais en sorte d'éviter toute intervention aérienne des envahisseurs sur l'attaque en duo au sol, ma vitesse et mon invulnérabilité relative seraient mes meilleurs atouts. Les ennemis, qui étaient sur le point de porter secours aux fantassins et véhicules d'assauts, commencèrent à se réorganiser afin de pouvoir me contrer, voyant que sans organisation digne de ce nom, ils n'auraient aucune chance de m'atteindre. Très bon plan les gars, mais j'étais déjà en plein milieu de leurs appareils volants. Ils s'entre-tuaient avant de pouvoir me toucher. Malgré tout, je n'étais pas le seul à leur faire face, la présence de Batman se faisait ressentir. Le seul avantage de l'ennemi était leur nombre, j'avais l'impression qu'ils se reproduisaient au fur et à mesure.

Je vis alors les ennemis revenir à l'assaut de Cyborg et Flash, et d'après ce que le héros technologique avait dit, ils avaient déjà localisé J'Onn et n'attendaient qu'un peu de répits afin de le déterrer.

"Je vous apporte un soutient aérien les gars. Batman, je te laisse gérer les vaisseaux seul pour le moment."

Ceci dit, je me dirigeai vers les héros au sol et passai au-dessus de leurs têtes en rejoignant les fantassins qui venaient vers eux en leur tirant dessus sans discontinuer pour les empêcher d'agir correctement. Tel un dragon dans un film à gros budget, je soufflai sur eux pour geler la première vague, Flash n'aurait pas de mal à les terminer avec des coups bien placés maintenant qu'ils étaient immobilisés. Je changeai de direction pour contourner l'armée et recommencer mon attaque givrant tout autour du point de localisation du Marsien enseveli. Certains soldats se mettaient déjà à essayer de m'abattre.

"Déterre- le rapidement Cyborg! On te couvre."
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 18 Jan 2016 - 17:25
Il y avait quelques choses que Barry détestaient dans les missions hors terre. Il n'en parlait jamais et se portait toujours volontaire car les gens avaient besoin de lui. Cependant, plusieurs choses lui posaient problèmes. Notammant le manque d'air sur la planète. N'ayant pas d'Athmosphère comme la terre Mars était pour lui extrêmement problématique. Il devait porter en permanence un masque à oxygène. Certes ils avaient pensée à un nouveau type d'armure pour lui dans un cas comme celui-là qui lui permettait également de gérer la pression atmosphériques, mais il se sentait si faible et si dépendant de cette technologie qu'il ne maîtrisait pas totalement


[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] The_flash__elseworld__by_yare_yare_dong-d8mptn7

L'autre handicap pour lui était la gravité. Son pouvoir y était évidemment intimement lié. Sans gravité impossible de courir correctement. Il devait donc conjuguer avec cela sur les autres planètes. La gravité sur mars était malheureusement l'élément le plus contrariant pour lui. Il espérait sincèrement pouvoir trouver un moyen de bien s'en sortir et pour cela il comptait sur ses compagnons qui allait surement trouver une utilité à ses pouvoirs.

En fait dès qu'il arriva sur la planète il chercha à faire se qu'il pouvait. Certes l'air n'était pas la même sur mars, mais il y avait tout de même pas une absence complète de réaction à ses mouvements. Alors pour accueillir les Quardiens quoi de mieux qu'une belle tempête de sable. Il se mit alors a bouger les bras le plus rapidement possible et fini par créer assez de mouvement pour lever le sable.

Une tempête martienne ça me semble un classique. Vent et sable rouge, rien de mieux pour faire plier les armurier. Vous aller voir, le sable ça se coince partout.


[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1648
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 19 Jan 2016 - 20:03
« Ce n’est pas à moi de gérer les vaisseaux de Qward, Superman. »

La voix de Bruce s’élève dans les communicateurs de ses camarades – forte, dure, autoritaire. Comme toujours, elle roule comme le tonnerre, semblant couvrir le fracas entier de la bataille, ou du moins celui qu’ils imaginent ; après tout, l’espace n’accepte nul son, et leurs esprits tentent de compenser en essayant de leur faire imaginer les tirs et les destructions.
Pour le moment, en tout cas, l’écho de la voix de Batman couvre leurs imaginations.


« Ce sont eux qui doivent me gérer. »

Bruce appuie sur deux boutons de son manche de commandes, et douze missiles sont expulsés de son vaisseau. Ils filent dans l’atmosphère de Mars, et vont frapper avec une précision chirurgicale douze structures importantes des Qwardiens, certaines tentant de solidifier leur base temporaire, d’autres préparant une contre-offensive.

« Ils semblent d’ailleurs avoir quelques difficultés. »

Bruce fait ensuite passer son appareil à proximité de Clark, Victor et Barry, dans un mouvement aérien gracieux qui lui permet de se remettre en position face au gros de l’armée ennemie – mais qu’il aurait pu éviter, s’il n’avait pas tenu à une petite démonstration devant ses camarades.
A vrai dire, il ne peut réprimer un léger tremblement des lèvres, une sorte de micro-sourire. Autant pour ses remarques, pleines de bravade et d’arrogance, que pour les réussites de son appareil.

C’est la première fois qu’il utilise le Bat-Vaisseau, spécialement conçu pour des sorties dans l’espace. Il en est fier.


[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] Wallpaper-omac-batman-spaceship

Issu des idées les plus poussées de la section Recherches & Développement des Entreprises Wayne, constitué par le génie de Lucius Fox, le Bat-Vaisseau est un chef d’œuvre technologique, long d’un kilomètre et comprenant des dizaines d’armes et d’équipements de pointe.
Il peut parcourir la distance entre la Terre et le Soleil en deux jours à peine, a la capacité de contenir une vingtaine de personnes sans souci, et bénéficie des plus grandes avancées en matière médicale.

Le Bat-Vaisseau est un véritable bijou, et Bruce est satisfait de découvrir que ses performances pratiques correspondent à ses attentes. Il aurait espéré ne jamais avoir à l’utiliser, mais il est heureux de l’avoir sous la main face à une telle situation de crise.


« Cependant, je pense qu’il convient de vous dépêcher. Je ne
pense pas que Qward continuera à un tel niveau d’incompétence longtemps. »


L’immense vaisseau piloté par Atom empêche toute sortie ennemie et bloque leurs communications. Cyborg est branché directement sur leurs émissions, et il peut ainsi les informer de toute évolution dans leur plan ; Victor se lance d’ailleurs dans la recherche active de J’Onn, tandis que Flash vient de déclencher une gigantesque tempête de sable, qui a endommagé une bonne dizaine de vaisseaux ennemis. Et Superman est en train de repousser les troupes au sol.

La situation est en de bonnes mains.
Mais il ne veut pas tirer trop longtemps sur leur chance.

Si Bruce n’est jamais à l’aise dans l’espace, il a une expérience de Qward et a appris à se méfier de ce monde violent, âpre et militarisé. Si ce dernier a été créé par Krona, il doute cependant que ce dernier soit responsable de cette invasion – tout simplement parce que l’Oan a abandonné depuis longtemps son invention malheureuse.
A vrai dire, il a plus l’impression que les actions de Krona et Libra sur les dimensions parallèles ont pu fragiliser les barrières, et ainsi permettre à Qward de donner libre cours à ses velléités agressives.

Malheureusement, leur première cible a été la Terre – malheureusement pour eux, bien sûr.
Car ils sont en train de se faire entièrement laminer par l’action conjuguée de cinq membres de la Ligue de Justice, qui parviennent à repousser un peu plus chaque instant l’avancée ennemie. C’en devient même facile…

Alors qu’il fait deux passages à la verticale pour éviter des tirs et surtout endommager les pièces d’artillerie adverse, Bruce ne peut s’empêcher de serrer les dents ; il n’aime pas ça.
Qward est un monde de guerriers, de tueurs, nés pour dominer ce qui vit. Son peuple se fait appeler les Armuriers de Qward, cela implique clairement leur but dans l’existence ; et s’ils ont tenté une telle opération d’envergure, c’est qu’ils avaient les armes et la certitude de pouvoir l’emporter sur les défenses terriennes, qu’ils connaissent bien.

Ce n’est pas normal, se dit-il en déplaçant le Bat-Vaisseau pour lâcher une nouvelle salve de missiles, qui viennent créer une véritable tranchée devant les positions adverses.
Ce n’est pas normal, et cela se confirme quand il avise, du coup de l’œil, deux Qwardiens qui s’échappent du portail en soulevant une sorte de forme conique extrêmement lourde. Véritable étalage de câbles, fils et éléments technologiques étranges, l’engin attire son attention et l’interroge – jusqu’à ce que Bruce comprenne ce que c’est.


« Victor, vite, protège-toi ! Protocole d’urgence !. »

Mais il est déjà trop tard.
Ni l’appel de Bruce à son camarade, ni l’enclenchement du bouclier protecteur du Bat-
Vaisseau ne viennent à temps. Les deux Qwardiens activent l’engin, qui explosent l’instant suivant, tuant les deux guerriers et déclenchant l’apparition d’une gigantesque bulle d’énergie bleutée qui s’étend jusqu’à recouvrir toute la zone du combat, englobant autant les héros au sol que le Bat-Vaisseau.

Cinq secondes se passent, bien sûr en silence, avant que la réaction en chaîne s’enclenche.

Sans prévenir, tous les systèmes du Bat-Vaisseau s’éteignent, et l’appareil répond à la gravité de Mars en allant filer vers le sol. Si cette gravité ne correspond qu’au tiers de celle de la Terre, la gigantesque masse de l’engin est attirée par la planète et s’écrase en quelques instants à peine.
Le Bat-Vaisseau vient ainsi brutalement percuter la surface de Mars, le bec en avant, endommageant en profondeur la cabine de pilotage et surtout la vitre de protection.

Il n’y a aucune chance que le pilote ait pu s’en sortir.
Sauf s’il a anticipé la chaîne d’événements.

Dès que Bruce a vu l’engin, il a compris ce que c’était et s’est levé sitôt l’appel lancé à Victor. Il s’est ainsi précipité vers l’arrière du cockpit, récupérant immédiatement le nécessaire pour survivre et se préparant au choc.
Ainsi, alors qu’une épaisse fumée s’échappe de l’avant du Bat-Vaisseau, une des sorties prioritaires de l’appareil s’ouvre pour laisser apparaître un homme en armure, qui s’en échappe avant de refermer brutalement la porte derrière lui.


[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] Spacesuit

Impulsion Electro-Magnétique.
Une gigantesque réaction physique qui coupe l’alimentation de toutes les machines environnantes – sauf celles protégées et préparées pour ce phénomène, comme les armes de Qward, qui continuent de fonctionner et ont repris leur avancée.
Ils ont réussi, pense-t-il soudain. Ils sont arrivés ici bille en tête, ont attiré une force de défense, lui ont donné un faux sentiment de réussite, et ont ensuite déroulé leur tactique. Cela a nécessité quelques sacrifices, mais Qward a maintenant grandement affaibli la résistance locale, et va pouvoir lâcher vraiment ses chiens de guerre ; les dizaines de vaisseaux encore plus gros et menaçants qui sortent soudain du portail en rythme confirment ainsi son hypothèse.

Bruce n’a aucune possibilité de joindre ses camarades, car ils communiquaient jusque-là uniquement par voie électronique ; s’ils retrouvent J’Onn, ils pourront discuter par télépathie, mais il est pour le moment… seul.
Vêtu de son armure, qui n’était pas encore activée lors de l’Impulsion et qui a été partiellement protégée par une partie du bouclier du Bat-Vaisseau, qui n’a hélas pas pu absorber tout le choc. L’engin d’Atom n’a pas été pris par l’attaque, mais il est trop loin et trop peu manœuvrable pour lui être d’un quelconque secours.
Il est donc bien seul, à plusieurs kilomètres de Barry et Clark, qui doivent déjà gérer Cyborg, dont la partie robotique peut encaisser le choc d’une Impulsion sans craindre pour sa vie,
mais dont les systèmes risquent d’être bien endommagés par l’impact.

Seul, face à un ennemi qui les a attirés dans un piège et a réussi son coup. Seul, dans l’espace, sous-armé et légèrement sonné par le choc.

La conclusion logique pour Qward est donc de le considérer faible et quasiment vaincu, lui l’unique humain de l’équipage, sans pouvoir.
Bien, songe-t-il en souriant sous son casque et en activant les protocoles offensifs de son armure. Ce sera là la première erreur de leur brillant plan d’attaque.


(HJ/ Je me suis permis de rajouter un peu de piment, n’hésite pas à trouver une porte de sortie si ça te gêne, Cyborg. /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Jeu 21 Jan 2016 - 13:51
La planète rouge était rapidement devenue un énorme champ de bataille où s’opposait une menace d’envergure pour la terre en provenance d’un monde maudit créée par Krona, à une poignée de super héros. Victor faisait partie de ce groupe de résistance étant venu pour contrecarré les plans de l’ennemi, mais surtout pour retrouver l’un des leurs, blessé et terré dans les tréfonds d’une ville souterraine, le Martian Manhunter, J’Oon J’Onzz. À première vue, les membres de la Ligue ne se débrouillaient pas trop mal. Superman avait offert une couverture aérienne à ses compatriotes Flash et Cyborg qui subissait l’assaut des forces au sol, permettant au duo de reprendre l’avantage qu’ils avaient obtenu lors que leur arrivée surprise. Ouvrant le feu une nouvelle fois à l’aide de son canon à son blanc, envoyant valser quelques armuriers de plus, Victor changea de position, passant d’un couvert à un autre utilisant la tempête de sable créer par Flash pour ne pas subir d’assaut des Qwardiens.

Batman pour sa part semblait s’amuser dans les airs, mettant a mal les forces d’invasions grâce à son Bat-vaisseau. Tout était trop facile. Pour un peuple reconnu pour ses aptitudes guerrières pour ses tacticiens, les Qwardiens ne semblaient pas offrir un réel défi aux héros. Malheureusement, tout cela devait changer rapidement. Du haut de son vaisseau, un appel prioritaire en provenance de Bruce retentit dans la tête de Cyborg. Un appel l’avertissant d’un danger imminent. Utilisant de ses senseurs hyper sophistiqué, il lança un scan rapide de la zone de combat, réalisant au dernier moment ce que Bruce voulait dire.

Trop peu de temps pour agir correctement. L’onde de choc invisible vint percuter directement Victor. Pour une personne normalement constituée, une telle attaque n’aurait eu aucune incidence, mais pour Cyborg, dont plusieurs membres étaient mués par l’électronique, cela signifiait un réel danger. Bien évidemment, Victor et Batman, avait travaillé pour sécuriser ses systèmes primaires d’une telle attaque, mais le duo n’avait pas entièrement terminé le boulot, surtout depuis la dernière « évolution » de l’homme mi-machine. Les nouvelles nanotechnologies d’origine extraterrestres qui s’étaient activées dans son corps avaient modifié de nombreuses fonctions et le système mis en place par Batman et lui avait été durement touché. Cyborg sentit ses membres se raidir, tandis que son ordinateur central, heureusement blindé par son évolution, l’informait de la situation.


-Dommage critique au niveau des fonctions cybernétique : 67% du système hors service.

Impossible de bouger d’avantage, impossible d’utiliser ses armes. Cyborg était devenu une cible de choix pour ses ennemis, un fardeau pour ses coéquipiers. Toutefois, tout n’était pas perdu, pas maintenant que ses nouvelles nanotechnologies étaient activées. Néanmoins, il avait besoin d’un peu de temps. Autour de lui les tirs allaient en augmentant, de nouveaux vaisseaux d’assaut beaucoup plus imposant venant de sortir du portail. Le sol se mit à vibrer, signe que des vaisseaux au sol approchaient également en renfort des troupes à pied, mais à mal par Barry et Clark. Sachant pertinemment que leur système de communication avait dû être mis hors service par l’onde électromagnétique, Victor cria le plus fort possible en espérant attirer l’ouïe fine de l’Homme d’Acier.

-Je suis durement touché, j’ai besoin de quelques instants pour me remettre en ordre.

Il n’aurait jamais été en mesure de faire ce qu’il s’apprêtait à faire il y a de cela quelque temps. Sa « mort » aux mains des Tekbreaker lui avait offert un don bien plus grand qu’avant, une technologie bien plus avancée. Se concentrant un moment, il activa un protocole nouveau. L’ordinateur central obéissant à sa simple pensée.

-Régénération en cours… 18%

Les membres affectés par l’onde électromagnétique revenaient peu à peu actifs, remplacer par de nouveau membres grâce à la technologie inconnue incorporée en lui. Victor était toujours autant étonné par ce processus.

-Régénération 25%
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 29 Jan 2016 - 15:35
Flash avait tout vue et surtout tout examiner à la vitesse de sa speedforce pensée. Il en était venu à une conclusion. Seul lui serait en mesure de trouver et sauver Batman. Cependant pour cela il allait devoir utiliser sa speedforce. Le problème était encore une fois la gravité. Si la pression atmosphérique n'arrivait pas à lui fournir le nécessaire pour bien prendre appuie sur la surface martienne et ainsi profiter au maximum de sa speedforce, il allait devoir... augmenter sa masse pour compenser. Il devait devenir plus lourd et plus gros. Comme tout ce qu'il y avait sur la surface martienne était de la roche, cela serait son matériel de construction.

De récentes études sur la planète rouge ont démontré que la surface de la planète ne possédait pas de magnétosphère, ce qui voulait dire en terme simple que la planète n'avait pas réellement de pôles magnétiques donc, pas de magnétisme naturel possible sur cette planète. Cependant, une sonde à découvert un magnétisme rémanent sur plusieurs parti de la planète. Ce magnétisme rémanent se trouve essentiellement dans les premières couches d'écorce de la planète à plus de 90 km sous le sol de la planète. Ce paléomagnétisme peut être activé si une charge réussit à l'attiré en le faisant passer au delta du point de curie. Le point de curie est la température à laquelle un minéral retrouve ou perd son magnétisme. Comme les météorites de mars semblent démontrer que les minéraux magnétiques sont du même standard que ceux sur terre (magnétite, pyrrhotite) il faudra augmenter l'armure à un point de chaleur proche des 575 degrés Celsius. Cependant, il semble également que la surface martienne soit chargée en ilménite et en hématite se qui devrait lui permettre de former du titanohématites, et dans une moindre mesure la titanomagnétite, dont la magnétisation et la température de Curie sont cependant inférieures.

Okay. J'adore être un science geek

Son armure avait été conçue pour des températures spatiale. Essentiellement construit par Star Labs avec quelques améliorations batmanesque, il savait qu'elle pourrait résister à une telle décharge d'énergie. Du moins elle l'espérait. Le plan était donc clair pour lui. Il allait devoir protéger Victor le temps que celui-ci se recharge. Il alla donc vers leurs jeunes amis pour le protéger.

Cyborg, dès que tu es rechargé, tu va devoir me bombarder de rayon électro-thermique, je ne sais pas si tu es capable, mais si tu ne l'es pas va falloir apprendre à le faire. Je dois atteindre 500 degrés Celsius... j'espère que l'armure tiendra le coup. Batman a intérêt à avoir pensé que je pourrais être à proximité du soleil.


Comme il ne pouvait utiliser réellement sa vitesse pour courir, Barry utilisa tout ce qu'il avait à proximité pour maximiser ses tires. Chaque petit bout de caillou propulsé à la vitesse speedforce devenait un réel boulet de canon pour défoncer les armorer qwardiens. Certes leurs armures étaient faites pour résister à des chocs aussi puissants, mais Barry ne cherchait pas nécessairement à les dominer par la puissance, mais bien à gagner du temps pour permettre à Cyborg de se relever.


[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 30 Jan 2016 - 17:10
Les événements prirent une tournure dramatique, au moment où on pensait avoir l'avantage de la puissance et de l'organisation. Lorsque la machine adverse explosa, je me protégeai avec les bras en croyant avoir affaire à une attaque physique. Loin de là, la bulle d'énergie ne me fit rien de spéciale à part me chatouiller à quelques endroits. Cependant, la suite ressemblait à un véritable cauchemar: le vaisseau de Bruce s'écrasait au loin, alors que Cyborg s'écroulait au sol comme un pantin désarticulé. L'explosion de l'appareil ne présageait rien de bon sur le sort de Batman, et je ne préférais ne pas y penser. La première chose à faire était d'utiliser le fait que je n'avais reçu aucun "désagrément" pour contenir la nouvelle vague de soldats, ils étaient devenus plus enragés après la réussite relative de leur impulsion- électromagnétique.

"Batman! Ah oui c'est vrai... Pas de communicateur non plus."

Je fonçai vers les ennemis qui arrivaient en nombre en poussant des hurlements et me plaçai devant eux en barrage d'un seul homme, à quelques dizaines de mètres d'eux. Déjà, les tirs de projectiles de Flash les atteignaient en grand nombre comme des missiles, j'espérais qu'il ne ferait pas l'erreur de me viser aussi, bien qu'en réalité, je lui faisais parfaitement confiance. J'utilisai ma super vitesse pour provoquer une percée des plus spectaculaire au sein du bataillon, envoyant voler plusieurs dizaines d'entre eux pendant ma course. Je recommençai alors immédiatement à courir parmi eux et les frapper les uns après les autres en soulevant de la poussière sans le vouloir. Je devais ralentir ma course pour ne pas m'envoler, à cause de la gravité faible de Mars.

"Je t'ai entendu Cyborg, même si tu ne m'entends pas et je fais de mon mieux, alors accroche- toi! Et vous... Je vais tous vous exploser!"

Grâce à mes frappes rapides à travers la vague d'hommes, elle ne pouvait plus progresser à la même vitesse qu'avant. Les quelques uns qui avaient le malheur de m'ignorer finissaient par se faire avoir par Flash. Je me jetais à corps perdu dans les affrontements, pour ne pas penser à la possibilité que mon ami y soit resté. Et surtout, que je ne pouvais pas aller le sauver.
Revenir en haut Aller en bas
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1648
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 2 Fév 2016 - 20:11
Bruce est sourd et aveugle.
Coupé du reste de la Ligue de Justice du fait de l’Impulsion Electro-Magnétique qui a brisé l’élan du Bat-Vaisseau, il n’a pu survivre que grâce à son expérience et à la Bat-Combinaison, heureusement préservée de l’attaque à l’intérieur de l’appareil et grâce à ses systèmes de protection.
Désormais seul face à une armée qwardienne qui a redoublé de vigueur et de nombre, il ne peut pas savoir ce que font exactement ses collègues – mais il a quand même une petite idée.

Au loin, une tornade rouge, colorée à son avis autant par la terre de Mars que par son origine, s’élevait au-dessus du sol et bombardait de pierres les navires de guerre. Une tactique simple, une tactique de guérilla, mais qui a son efficacité à la vitesse exceptionnelle développée par Barry Allen.
A l’intérieur de la Bat-Combinaison, Bruce ne peut s’empêcher d’esquisser un sourire. A son avis, le scientifique est déjà en train d’imaginer deux à trois plans d’avance, en créant de nouvelles théories sur la vie sur Mars pour profiter des conditions extrêmes ici pour l’emporter. S’il a lui-même un sérieux bagage en science, Wayne sait très bien que son camarade le dépasse en vitesse de réflexion, mais aussi en capacité d’imagination pour dépasser les limites de la physique ; il est heureux que l’Homme Le Plus Rapide Du Monde soit aussi un tel homme de science.

Plus haut, au-dessus de lui, Bruce voit également une autre tornade s’en prendre aux armées de Qward. Et si cette dernière est également colorée de rouge, elle contient suffisamment de bleu pour que l’Homme d’Acier signe son attaque éclaire avec panache.
Conscient de ce qu’il s’est passé, Clark doit vouloir occuper l’ennemi le temps que ses camarades se reprennent ; et s’il ne s’est pas précipité directement auprès de Cyborg pour l’aider, cela veut dire qu’il juge la situation de Victor plutôt positive. Donc, il doit être en train de se recharger. Donc, il va bientôt pouvoir reprendre le contrôle.
Donc, ils vont pouvoir contre-attaquer.

Par conséquent, la seule chose à faire maintenant est de tenir jusque-là.
Mais cela s’annonce compliqué.

En effet, alors que Flash et Superman s’en prennent aux premiers bâtiments de guerre, le gros de l’armée de Qward débarque sur Mars en masse. Des dizaines, des centaines de fantassins surpuissants foulent désormais le sol de la planète rouge, et activent leurs armes de destruction pour le combat à venir.
Cependant, cette menace-là passe au second plan quand Bruce voit sortir du vortex entre les mondes un gigantesque canon mobile.


« Oh. »

Phénomène rare : Bruce est surpris – et il n’aime pas ça.
Alors qu’il s’avançait vers l’armée pour mener bataille, il accélère soudain et lève la tête, avant de lancer une fusée à proximité de Clark. Il espère que ce dernier comprendra le message, le regardera et le verra pointer du bras l’immense canon en train d’émerger, et d’être calibré.
Pour viser d’abord le vaisseau d’Atom puis la Terre, à n’en pas douter.

Cependant, ce plan qui pouvait fonctionner est soudain bloqué par une gigantesque explosion, qui propulse Bruce au-dessus du sol – et qui retourne entièrement le sol.
Roulant sur la terre, se réceptionnant comme il peut, Wayne relève la tête pour découvrir l’objet de leur venue ici… J’Onn J’Onzz, leur ami attaqué par les Qwardiens. Qui n’est absolument pas dans son état normal.


[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] Martian-Manhunter-2

Un cri silencieux s’échappe de la gorge du Martien, qui se précipite vers l’ennemi en utilisant tous ses pouvoirs, faisant une véritable boucherie de métal et de chair dans son attaque. Il ne contrôle plus sa forme, il laisse libre cours à sa colère et semble totalement inarrêtable. La peur se lit rapidement sur le visage de ses victimes, tandis que Qward oriente rapidement ses armées vers lui pour tenter de le stopper ; en pure perte.

Bruce assiste de loin au phénomène, mais il ne peut s’en satisfaire. S’il est agréable de voir l’adversaire reculer, il ne peut accepter ce massacre – et sait très bien que ça ne s’arrêtera pas là.
J’Onn J’Onzz ne se contrôle plus : il a perdu l’esprit. Tout le monde ici, même ses alliés, est menacé.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Ven 12 Fév 2016 - 2:04
-Régénération 79%

Encore quelques instants et l’entièreté de son système cybernétique seraient remis à neuf. Les nouvelles nanotechnologies lui offrant bien plus qu’une simple recharge comme jadis, bien plus qu’une récupération temporaire lui permettant de reprendre le combat. Il allait être de nouveau entièrement fonctionnel. Si la transformation n’était perceptible que de lui, puisqu’il s’agissait de ses composantes électroniques, elle s’appliquait maintenant à toute les parties de son corps.

Près de lui Barry Allen lui offrait les quelques seconds nécessaires à la finalisation de sa régénération, du haut des airs, Superman en faisait autant. L’homme le plus rapide du monde demandant à Cyborg de le surcharger en chaleur une fois sur pied. Victor avait cette aptitude d’adaptation, de nombreuses variantes de ses armes, mais il allait devoir improviser une variante de ce qu’il avait assimilé jusqu’ici. Prenant note d’assimiler une technologie semblable à cette du Heat Gun d’un certain membre des Rogue, vilain s’opposant à son ami à la tenue rouge. Le temps était d’ailleurs venu d’improviser s’il se fiait à son ordinateur interne.


-Régénération 100%

À neuf. Cyborg se releva tournant son attention vers Flash, son bras se changea en énorme canon. Le tout ressemblait à son canon à son blanc, mais l’énergie qui en sortit était tout autre, une flamme bleutée, variation de son onde électromagnétique, semblable à ce qui ‘avait mis hors circuit quelques instants plus tôt. Ses senseurs s’activaient afin de suivre la progression de la chaleur qu’il émettait en ce moment. Elle grimpait en flèche, un sourire apparaissant sur l’homme mi-machine. Les nouvelles nanotechnologies lui permettant ce genre de prouesse qui étaient jadis hors de sa portée. Bientôt, son coéquipier atteindrait la chaleur désirer, son armure enrobée de flammes bleutées rougeoyait intensément.

Alors qu’il atteignait finalement la chaleur désirer, les senseurs de Victor s’affolèrent. La présence des Qwardiens à elle seule n’aurait pas été en mesure de faire affoler son système de sécurité, à moins que… un canon eût fait irruption dans le périmètre. Une menace pour la sécurité immédiate du vaisseau d’Atom. Victor détourna son attention de Flash, il fallait agir…


Un allier surpassa son temps de réaction. Un allier dont on n’attendait pas l’intervention avant un moment. Un allier que l’on allait secourir, J’onn J’Onzz. Un allier qui avait perdu la raison. Un allier qui n’était plus un allier, mais une menace pour tous ceux présents sur Mars. Victor savait, tout comme ses compagnons ce que cela signifiait. Si en ce moment, J’onn s’occupait des Qwardiens, de façon on ne peu plus violente, bien qu’efficace, rien ne l’empêcherait de devenir un danger pour eux également, ils allaient devoir agir. Le feu qu’il avait utilisé contre Flash pourrait en venir à bout, mais Cyborg ne souhaitait pas tuer son ami. L’ordinateur central qu’il possédait compilait les données qu’il avait au sujet de son allier martien afin de mieux agir le moment venu.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 13 Fév 2016 - 15:59
Tout se passa plus ou moins sans embuche pour Flash. Lorsque Victor revint à lui, il exécuta les demandes de Flash. L'armure spatiale de Barry emmagasina l'énergie que Cyborg venait de lui fournir comme si c'était une batterie. Flash sourit sous son masque. La première étape du plan était réussit, l'armure avait encaissé. Puis il se tourna vers Cyborg...

Je reviens.

Il se mit à tourner comme une turbine. Utilisant ses pieds comme pointe, il se positionna à la manière d'une pointe de perceuse puis s'engouffra dans la croute martienne. Chargé et magnétisé, il allait à la recherche de matériaux qui seraient aimantés vers lui. Chargé à plus de 575 degrés Celsius, il perçait la croute de minéraux de la planète. Il devait atteindre les 90 km de profondeur. Il devait rejoindre les minéraux que la théorie du magnétisme martien expliquait. Cherchant les courants des "faux-pole magnétiques". Il sentait la chaleur, de la friction en plus de celle appliquée par cyborg, se frotter à lui. La chaleur dans le costume aurait été insupportable pour n'importe qui, mais la speedforce avait cette spécificité de ne pas prendre en compte la chaleur de la friction, se qui était une bonne chose car normalement les vitesses qu'atteignait Flash le transformerais en poussière. Puis soudainement il le sentit... le magnétisme.

Enfin, haha... it's clobbering time. Tiens pas mal comme phrase catchy.


Il modula son magnétisme, pour créer sa nouvelle armure de pierre, son nouveau visage, sa nouvelle masse, utilisant la speedforce pour adapter sa nouvelle forme à son costume un peu comme la création de son propre costume empruntant le tout dans la dimension des speedster... BREF. Il ressortit de son trou à vitesse speedforce.


[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] Flashrock
Flash Fact : Deux corps ponctuels de masses respectives M_A et M_B s'attirent avec des forces de mêmes valeurs (mais sectoriellement opposées), proportionnelles à chacune des masses, et inversement proportionnelles au carré de la distance qui les sépare. Cette force a pour direction la droite passant par les centres de gravité de ces deux corps....
En gros... si ton poids ne te permet pas de gérer la gravité comme sur terre... augmente le.

Muer par sa nouvelle masse, Flash retrouva pleine possession de sa speedforce grâce à son contrôle maintenant semblable à la gravité terrestre. Il se trouvait alors avec son armure de magnétite et d'autres minéraux aimanté par l'armure et maintenu en place grâce à l'aura de la speedforce avec une nouvelle puissance de frappe non négligeable.

Puis tout s'enchaina très vite quand Martian Manhunter pris de démence entra en furie contre tout ce qui bougeait. Barry se retrouva alors coincé, il était plus puissant, mais ne savait pas quoi faire.

Euh... il y a quelqu'un qui a une idée sur ce qu'il faut faire?


[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 18 Fév 2016 - 11:41
Je repris de l'altitude un moment pour jauger la situation avec une vision d'ensemble, quand une fusée éclata juste à côté de moi. Elle ne pouvait venir que d'une seule personne, je détournai mes yeux de l'ennemi pour regarder Bruce qui me montrait quelque chose. Il était encore très loin, mais ma vision microscopique réduisait considérablement la distance. Ainsi, je pus distinguer précisément ce qu'il essayait de me montrer et ce n'était en rien une bonne nouvelle. Il ne me restait plus qu'une chose à faire: détruire ce canon avant qu'il ne soit chargé. C'était ce que je croyais, avant qu'une apparition brutale ne me fasse baisser les yeux vers le sol. Celle- ci se retournait avec force. En effet, Martian Manhunter était remonté à la surface accompagné d'une troupe de Qwardiens. Ces derniers devaient être à l'origine de son retour, puisque notre ami leur en faisait voir de toutes les couleurs.

Sa forme se rapprochait plus du monstre que du Martien que l'on connaissait, tout autant que son comportement vis-à- vis de ses adversaires apeurés. J'onn les tuait un par un, avec une telle brutalité que les surpuissants guerriers reculaient sous le choc. Flash, indécis tout comme nous tous, demanda si quelqu'un avait une idée. Je me posai à côté de lui et Cyborg, avant de déclarer:

"Je propose que Cyborg et moi restions avec J'onn, pendant que Flash utilise sa vitesse et son "nouveau corps" pour détruire le canon près du portail. Il sont sur le point de détruire notre vaisseau, il n'y a plus de temps à perdre!"

Le gros es troupes qwardiennes se rapprochaient de plus en plus de Manhunter, je laissai à mes collègues le soin de décider s'ils allaient suivre le plan ou pas, afin d'aller repousser les ennemis qui tentaient de s'en prendre au Martien déchaîné. En réalité, mon acte avait plutôt pour but de les protéger eux, de lui. En effet, des combattants de leur calibre ne laissaient pas la peur prendre le dessus très longtemps, ils étaient déjà en train de préparer des tactiques adaptées, afin de capturer leur proie. Malheureusement, elles étaient inutiles face à la rage de J'onn. Ma d'attaque méthode était tout bonnement inutile, les ennemis étaient beaucoup trop nombreux. Quand j'en repoussais dix, vingt autres prenaient la place, mourant sous les coups du Martien. Nous devions trouver autre chose, une solution radicale. Me posant près de Bruce, je venais chercher cette solution.

"Il faut refermer ce portail Bruce, à n'importe quel prix! Peu importe ce que nous faisons contre les Qwardiens, tant que ce vortex reste ouvert, tout ce que nous ferons sera inutile."

J’espérais que Cyborg prendrai la relève contre les Qwardiens un moment, pendant ma petite discussion avec Batman. Cette bataille serait sans fin si on laissait les choses telles quelles.
Revenir en haut Aller en bas
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1648
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 23 Fév 2016 - 15:45
Cyborg s'est remis de l'impulsion électro-magnétique. Il est à nouveau opérationnel.
L'équilibre des forces a changé.

Même si les armées de Qward bénéficient toujours du gigantesque canon braqué vers la Terre, même si un flot ininterrompu de combattants déferle sur Mars, et même si J'Onn J'Onzz ne se contrôle plus et opère un véritable carnage dans les rangs ennemis, Bruce pousse un léger soupir de satisfaction en étant à nouveau au contact de ses trois camarades ; cela ne dure qu'une seconde, mais c'est une seconde bien agréable.


"En effet, Superman."

Sa voix, sûre et autoritaire, s'élève dans le réseau de communication interne entre tous les membres de la Ligue de Justice. Cyborg joue à nouveau son rôle de relais entre eux, et lui permet également d'être en lien avec les systèmes de l'énorme vaisseau spatial piloté par Ray Palmer, qui tente d'empêcher un drame de survenir.

"Nous ne pouvons pas continuer à combattre les symptômes sans s'occuper de l'origine de l'infection."

Son bras droit, recouvert de sa terrible armure spatiale, se lève et pointe directement le vortex duquel une nouvelle escadrille vient de sortir, armée d'engins de cauchemars abominables.

"Le plan est bon. Cyborg et toi, stoppez J'Onn avant que ses actes ne pèsent trop sur sa conscience, et empêchez-le de nuire ; continuez également votre travail de sape contre les Qwardiens, comme diversion. Flash, je sais que tu m'entends : utilise ta nouvelle forme pour bloquer ce canon, en lien avec Atom. Je suis persuadé que ce dernier a pu relever des éléments intéressants à son sujet, pendant que nous étions coupés du monde."

"Je confirme. Je te transmets les données, Flash, pour que tu puisses connaître au mieux cette sale bête."

"Parfait. Et, au fait, Flash : belle idée. Il faudrait que nous en reparlions, quand tout ceci sera terminé."

Il baisse son bras, et enclenche les propulseurs de son costume.

"Je m'occupe du vortex. Ne m'attendez pas."

Sans laisser aux autres le soin de répondre ou de répliquer à son ton si sec, à son discours si autoritaire, Bruce s'élève dans les airs grâce à sa combinaison et file au milieu des troupes qwardiennes.
Pour la forme, il tire quelques missiles sur quelques vaisseaux, brisant des coques et blessant lourdement des guerriers bien décidés à l'anéantir. Ceci n'est destiné qu'à faire illusion, tandis qu'il finit par percer entièrement les défenses ennemies, impressionnantes et nombreuses, mais trop grosses et imposantes pour pouvoir empêcher un seul assaillant habitué aux voltiges en plein air.


"Veillez sur J'Onn. Il a besoin de tous ses amis."

Bruce finit par arriver à proximité du vortex, que ses systèmes analysent rapidement. Même s'il s'y attendait, il esquisse une grimace en réceptionnant les relevés l'informant du fonctionnement du portail.
Il se pose devant ce dernier, évacuant avec trois nouveaux missiles et la force augmentée de sa combinaison quelques gardes. Par chance, il se trouve en pleine "pause", entre deux arrivées de troupes ; il doit agir, maintenant.


"Pour ma part, je me charge de châtier ceux qui ont ruiné son monde."

Bruce prend une grande inspiration - et plonge directement dans le vortex, disparaissant immédiatement de cet univers pour filer vers Qward.
C'est là, hélas, la seule solution : le portail n'est activé que de l'autre côté, et c'est de l'autre côté qu'il peut être détruit ou stoppé. Sans savoir s'il pourra en revenir, Bruce se précipite dans le canal entre les dimensions, en direction d'un monde d'enfer et d'abominations érigé uniquement pour détruire. Il serre les poings, et attend d'arriver.
Qward va ainsi connaître sa colère - et cela ne va pas leur plaire.
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Fév 2016 - 22:29
La tactique de Flash avait fonctionné et lorsqu’il émergea du sol, il ressemblait à un immense golem, ce qui tira un sourire sur le visage de Victor, malgré le sérieux de la situation. Toutefois, le héros ne demeura pas longtemps inactif, son retour en mode opérationnel avait permis aux siens de retrouver un système de communication, l’homme mi-machine servant de relais. Batman ayant rapidement réalisé ce point vit valoir ses aptitudes de tacticien prenant la direction du groupe.

En un instant les troupes de la Ligues de Justiciers savaient où elles devaient agir et pendant que Victor offrait un tir soutenu contre les forces Qwardienne, permettant au Chevalier Noir de prendre son envol, Flash et Superman effectuaient leur part du travail. Le portail devait être fermé sans plus attendre et J’Onn devait être maîtrisé avant de causer plus de dommage que son esprit pouvait endurer.

Prendre le dessus sur le martien sans le blesser de façon sérieuse était un problème majeur, mais la survie d’innocent, leur survie, mais également la survie de leur compagnon en dépendait. Enchaînant avec un tir de son blanc puissant, Cyborg fonça vers leur allier à peau verte. Ayant perdu la raison, il ne faisait maintenant plus de distinction entre ami et ennemi et la proximité de Victor sembla le troubler grandement. Victor souleva son arme propulsant une puissante décharge électrique sur son allier. Courant électrique servant à amoindrir l’activité cérébrale de ce dernier. Les pouvoirs psychiques du martien pouvant rapidement devenir un problème majeur.

Malheureusement pour le jeune héros, la tactique ne fonctionna qu’à moitié. Un bref moment, la crise de nerfs de J’Onn sembla passer, moment trop court. Dans un sursis de colère, il utilisa de ses capacités afin de soulever Cyborg et de le propulser au loin. Vol plané de plusieurs mètres qui s’acheva contre le sol dur et rocailleux de la planète rouge. Le jeune Stone avait utilisé ses propulseurs afin d’atténuer la vitesse de propulsion, mais il encaissa néanmoins l’impact avec difficulté, roulant sur plusieurs mètres. Heureusement, son endurance lui permit de se relever assez rapidement, un diagnostic rapide de ses systèmes ne signalant aucun bris majeur.

Autour de lui se trouvait un bon nombre de Qwardien et Victor réalisa rapidement l’erreur de son assaut en solitaire contre son ami. Il avait pourtant cru que son attaque le stopperait. Entouré comme il était, il s’était mis en mauvaise posture, mais seulement pour un moment. Une décharge énergétique centrée sur lui et provoquant une explosion circulaire envoya valser ses opposants dans toute les directions, ouvrant une brèche au Cyborg afin de s’extirper de sa mauvaise posture. Il rejoignit ses compagnons un peu mal à l’aise.


-Ouais je sais mauvaise idée...

Au même moment, il perdait Batman de ses senseurs. Son regard se leva vers le portail et il réalisa rapidement ce que venait de faire Bruce. Nul doute que ce dernier aurait besoin d'une extraction une fois le portail refermé, Victor allait devoir demeurer encore plus vigilent.
Revenir en haut Aller en bas
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 5 Mar 2016 - 14:44
Le canon, le canon, le canon... Quel Canon?

Le gros truc là...

Pourquoi tous leurs armements ressemble pas à se que cela doit être.

Flash décolla. Sa nouvelle forme lui accordait tout le poids nécessaire pour aborder la gravité de la même façon que sur terre. C'était un avantage réellement conséquent. Il avait sa vitesse et la force estimée de Grodd. Il ne se voyait cependant pas sur terre jouer cette carte malgré ce que peut en penser Batman. La masse corporelle générée par cette apparence golemique lui nuirait énormément avec la physique terrienne.

Atom, je fais quoi?


Tu ne peut pas juste le frapper, il faut trouver la source d'énergie. Elle devrait se trouver derrière le canon. Cela devrait ressembler à un cylindre jaune fluorescent.

Roger That

Flash fonça. Évidemment le canon n'était pas laissé sans surveillance. De nombreux weaponner se trouvaient à ses côtés. À l'arrivée du Flash-Rock, ils s'avancèrent et commencèrent l'assaut. Là où il frappait, Flash sentait la roche s'envoler. Il réussissait parfois à utiliser la speedforce afin de réactiver les résidus de magnétisme de sa combinaison spatiale et à garder la roche, mais parfois celle-ci s'effritait. Il put cependant goûter réellement à l'avantage de cette forme inusité. Les coups portés étaient d'une violence très importante se qui permettait à Flash de prendre le dessus. D'autant que sa vitesse à plein régime laissait souvent les ennemis pantois, devant autant de force brute à la vitesse Flash.

Rapidement il contourna le canon et mis K.O. Les ennemis qui l'entouraient. Il se retrouva derrière le canon. Il trouva ce qui semblait être une plaque de protection. Il enfonça ses gros doigts de roche et arracha la plaque de métal Qwardz. Il fut à même de repérer alors la source d'énergie qui semblait s'allumer à chaque coup de canon.

Okay je fais quoi.

Tu doit l'arracher.

Quoi? mais ce truc à l'air vraiment instable.

Oui je sais, tu auras moins d'une seconde avant une détonation monstre une fois la source arracher.

Okay, j'enregistre l'information. Donc c'est un hit, shoot and run.

Oui et non... il y aura des résidus d'explosion donc je te conseille plutôt de l'enterrer.

Tu es conscient que tu me demandes d'enterrer une bombe atomique avant qu'elle explose une fois activé là?

Trop difficile pour toi?

Non, je voulais juste être certain.

Parfais... allons-y.



[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 11 Mar 2016 - 11:36
"Je savais que tu serais de mon avis, on te couvre: vas- y!"

Batman comptait s'attaquer au Vortex même, il était le plus qualifié pour cette tâche qui lui demanderait bien plus que de la simple ingéniosité. Il avait les connaissances nécessaires et la créativité pour savoir, après un examen rapide, comment le faire disparaître. Je comptais là- dessus, tout du moins. Espérons qu'il saura aussi empêcher Qward de le faire réapparaître de si tôt, ce serait dommage que son travail, s'il est achevé, ne serve à rien. Il s'en alla aussitôt, nous intimant de nous occuper convenablement du Martien. Il comptait punir comme il le fallait les agresseurs belliqueux.

"Tu n'avais pas besoin de le préciser, on ne comptait pas agir autrement qu'en amis pour lui. Sois prudent, les Qwardiens sont plein de surprise!"

Juste à ce moment- là, Bruce disparut et Victor venait à moi l'air penaud. Il ne devrait pas se sentir si bête, il avait accompli son travail assez efficacement puisque j'avais eu le temps de rejoindre le Justicier de Gotham. Je haussai un sourcil, en l'accueillant d'un regard. Ma réponse se montra pourtant assez sarcastique, bien qu'amicale:

"Je ne te le fais pas dire... Mais ton attaque sur J'onn avait l'air de marcher, ta seule erreur fut d'avoir tenté tout seul. Tu vas recommencer, pendant que je m'occuperai des éventuels gêneurs, que ce soit les Qwardiens ou J'onn lui- même. Suis- moi, mais attends mon signal avant de commencer à envoyer les décharges."

Je repris mon envol vers le centre de la bataille, Martian Manhunter avait recommencé le massacre. J'atterris juste devant lui en soulevant une gerbe de poussière rouge, avant de souffler autour de nous à plein poumon. Tous les soldats s'envolèrent comme des fourmis face à un sèche- cheveux, la gravité affaiblit de Mars aidant à leur décollage forcé. J'avais maintenant dégagé un bon périmètre de terrain, bien qu'il allait être rapidement comblé.

"Maintenant Cyborg! Vise la tête!"

Mon rôle serait simple: maintenir le Martien à peu près à la même place, tout en repoussant les assaillant. C'était l'un des travaux les plus compliqués que j'avais eu à faire dans mes missions. Ma seule tactique fut de souffler sur ceux qui cherchaient à approcher, et contenir les assauts sauvages et enragés de J'onn. Une telle méthode ne fonctionna pas bien longtemps, c'était qu'ils étaient rapides ces fantassins... Je fus rapidement submergé. Il ne me restait plus qu'une chose à faire: faire de la guérison de mon ami vert une priorité. Pour cela, je saisis ses bras pour l'immobiliser et me laissai tirer dessus par les assaillants. Certains vinrent me frapper, mais je ne lâchai pas malgré tout, serrant les dents. A quoi bon avoir une certaine invulnérabilité, si je ne pouvais pas encaisser quelques coups?

"Victor... Comment ça se passe? Je ne pense pas tenir très longtemps. Sauve J'onn qu'on mette fin à cette bataille interminable ensemble!"

Du sang coulait maintenant de ma tête, ma tenue déchirée dans le dos révélait une peau blessée à force de martellement en tout genre. Manhunter était tout aussi maltraité, mais grâce à sa forme monstrueuse, il bénéficiait d'une certaine défense- attaque, malgré l'immobilisation de ses bras. Je me demandais combien de temps encore le traitement de Cyborg devrait durer, mes jambes allaient flancher.
Revenir en haut Aller en bas
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1648
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 18 Mar 2016 - 21:24
Mars.

Alors que Flash est en train de stopper l'immense canon de Qward en bloquant son afflux d'énergie, Cyborg et Superman tentent d'arrêter la folie vengeresse de leur camarade, rendu fou par l'attaque des envahisseurs. Si leur traitement n'a pas fonctionné jusque-là, le Kryptonien fait maintenant acte de sacrifice en faisant rempart de son corps pour être la cible de tous les tirs, de tous les missiles de l'ennemi.

Et alors que l'Homme d'Acier prouve que même son invulnérabilité peut avoir une faille, que même lui peut saigner - quelque chose se produit chez J'Onn J'Onzz.
Son regard glisse sur Kal-El, et il le voit souffrir et encaisser pour lui. Même ravagé par la douleur et la colère, le Martien comprend ce qu'est en train de faire son ami ; et cela suffit pour raviver son si grand coeur, mais aussi sa conscience et son esprit.

"H'ronmeer !"

Le cri s'échappe de sa gorge, avant qu'il ne reprenne le contrôle de son corps métamorphe.
Cependant, les Qwardiens n'ont guère le temps de se rendre compte de ce changement : à peine le Martian Manhunter est-il à nouveau maître de lui-même qu'il en appelle à ses dons télépathiques pour agir directement dans cette crise.
Un gigantesque choc psychique agresse soudain tous les membres de l'armée de Qward. Au prix d'un effort intense, et d'une douleur terrible, J'Onn parvient à maintenir son attaque - et à réussir ce qu'il espérait.

Autour de lui, mais aussi autour de Barry, Clark et Victor, tous les Qwardiens s'écroulent ; inconscients.
Vaincus par l'attaque psionique du Martian Manhunter, qui a appelé tous ses pouvoirs pour réussir un tel tour de force. Il ne s'arrête cependant pas là, et modifie son apparence pour reprendre une allure humanoïde - mais légèrement différente de celle adoptée précédemment.

[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] Martian_manhunter_redesign_by_t_biddy-d5a8fek

Lévitant au-dessus de son sol natal, J'Onn se tourne vers ses camarades. Et esquisse une forme de sourire, même si sa gêne est évidente.

"Mes amis. Je suis désolé."

Lentement, son regard se tourne vers le portail entre cet univers et celui de Qward. Qui n'est pas encore fermé, et duquel Batman n'est pas encore sorti.
Les prochaines secondes vont être terribles. Rien n'est encore gagné.

**
*
**

Qward.

Qward est localisé dans un univers d'anti-matière, proche dans l'esprit de celui de la Terre-3 du Crime Syndicate of Amerika. Découvert par Sinestro lors d'un exil suite à ses actes à l'encontre du Corps des Green Lanterns, ce monde tourné entièrement vers la guerre a trouvé dans ce nouveau maître un guide et une inspiration pour de plus amples destructions.
Si Sinestro n'est pas toujours présent sur Qward, son empreinte violente marque chaque espace de la planète.


[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] 94904-hi

Le vortex qui relie les deux univers se trouve à proximité de la batterie centrale du Corps de Sinestro. Si la planète n'est pas abandonnée, et comprend encore de nombreux combattants et gardes, le fait est que 90% des troupes disponibles se trouvent sur Mars - et ont été vaincus par J'Onn, même si l'information n'est pas encore arrivée jusqu'ici.
A proximité du portail, cinq guerriers sont surpris d'une arrivée en sens inverse, eux qui n'avaient consigne que de faciliter l'envoi de troupes. Ils hésitent à alerter leurs supérieurs, un moment d'absence qui va leur coûter cher.

S'extirpant brutalement du vortex, Bruce ouvre directement le feu sur la zone autour de lui. Des dizaines de Batarangs sont ainsi expulsées de sa Bat-Combinaison, pour bloquer et plonger dans l'inconscience ses adversaires.
Ainsi libéré de la première vague de défense, il pose les yeux sur Qward - et réprime un frisson de dégoût en découvrant à nouveau ce monde de violence et de destruction. Il n'a que haine et rejet pour l'idéologie locale, et savoir ce qu'ils ont fait à Mars et à son ami ne fait que renforcer sa colère ; il ne rêve que de s'acharner sur le moindre élément de Qward, mais il sait que cette voie est celle de la violence et de la peur. La voie de Sinestro.

Pour J'Onn, pour ce qu'il veut incarner depuis si longtemps, Bruce ne doit pas céder.
Il doit se contrôler.
Il doit être meilleur, et vite.

Détournant le regard de Qward, Bruce se précipite vers la console de contrôle du vortex. Même si la langue est différente, il comprend l'idée générale du fonctionnement. Il commence à manipuler les boutons, mais les systèmes de sa Bat-Combinaison l'informent d'un danger.
Les Qwardiens ont découvert sa présence. Trente guerriers se précipitent vers lui ; ils seront là dans moins de deux minutes.

C'est trop, et trop court : il ne peut pas gérer ça.
Grognant contre ce mauvais sort, Bruce récupère dans son armure un objet sphérique : une bombe. Une solution de repli, lui qui espérait pouvoir bloquer le vortex et anéantir les commandes en intégrant un virus dans le système de Qward.
Bruce pose sa bombe, puis se précipite vers le vortex. Les Qwardiens sont presque sur lui, leurs balles et missiles sifflent déjà autour de lui. Il serre les dents, avant de sauter et de se jeter dans le portail.

Derrière lui, la bombe explose, emportant la machine - et coupant le vortex.
Qward et la Terre sont à nouveau séparés ; il faut juste espérer que le portail tiendra assez pour que Bruce revienne chez lui...


(HJ/ Je pense qu'on peut maintenant procéder à une conclusion pour chacun, avec bien sûr ma survie Very Happy je posterai l'ultime message, je me suis bien amusé avec vous mais je crois qu'on est arrivés à la fin là ! Merci ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Barry Allen/The Flash
Barry Allen/The Flash
Co-fondateurs
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4207
Localisations : Central City
JLA

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 29 Mar 2016 - 15:50
Flash regarda la bombe, puis regarda le sol, il plaça ses pieds le plus pointus possible. Puis il arracha la cellule énergétique. Tout de suite il sentit la chaleur de l'explosion. Il devait faire tout en moins d'une seconde. Il se mit donc à tournoyer comme une foreuse de manière très rapidement. Sa nouvelle forme avait l'avantage de l'aider à broyer la terre sous ses pieds, mais celle-ci se mit également à se détruire rapidement faisant voler partout autour d'elle de la poussière et des grenailles. Pour quelqu'un de l'extérieur, il n'y avait maintenant plus qu'un nuage empêchant de voir Flash. Atom retenait son souffle en regardant ce qui se passait, même si dans ce court laps de temps il ne pouvait réellement pas comprendre.

Dans le nuage on ne distinguait plus rien, seul un trou béant étant maintenant l'unique symbole démontrant que Flash y était quelques millisecondes avant. Dans ce même trou Flash tournoyant. Dans ce genre de situation, Barry perdait complètement la notion du temps ou même de l'espace. Tout ce qu'il sentait c'était l'explosion qui chatouillait sa main et qui allait d'une seconde à l'autre le tuer. Lorsqu'il se crut rendu assez loin, il lâcha la bombe et remonta. En montant, il fit exprès de frôler toutes les parois à ses côtés pour les déchirer et les forcer à s'effondrer. Évidemment cela le ralentit et il sentit l'explosion sous ses pieds. La chaleur monta rapidement et Flash dans son mouvement fut poussé par la défloration. Il sortit du trou propulser par la force de la bombe.

Le sol en entier trembla et la poussière rouge du monde des martiens se souleva. Flash quant à lui volait maintenant dans les airs propulser par une énorme explosion, comme si une baleine l'avait soufflé hors de son trou de respirations. Il était cependant dans l'espace et la gravité toujours aussi faible ne le ramena par vers le sol. Maintenant sans son armure il n'était guère plus qu'un ballon qui s'envolait hors de l'Athmosphère....


Euh... quelqu'un peut m'aider, je ne sais pas où je vais, mais je veux pas y aller... s'il vous plait je veux un peu de plancher sous mes pieds...


[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S] 1499726395-flash-sign-01
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 30 Mar 2016 - 9:54
"Heureux de te retrouver J'onn, j'envie ta capacité à changer de vêtement comme de tête."

Je fis un rapide tour sur moi- même pour examiner visuellement l'état des Qwardiens. Ils dormaient profondément, bel et bien vivants. Le choc psychique les avait mis KO, voilà un autre pouvoir assez pratique que possédait mon vieil ami martien. Je devinais qu'il ne l'utilisais pas à un tel niveau habituellement, car il demandait beaucoup d'énergie psionique. Chose plus importante que le fait qu'il eut mis fin en une seule attaque à une bataille féroce: il allait bien, beaucoup mieux en tout cas. J'étais assez soulagé pour libérer mes sens, afin de vérifier que tous les autres membre de l'équipe allaient bien. Batman continuait sa mission dans l'autre monde, Flash finissait de détruire la maudite machine et Cyborg, tout comme moi, n'avait plus rien à faire d'autre que soutenir tout le monde d'une manière ou d'une autre. J'avais bien une idée du rôle de chacun de nous deux dans cet épilogue. Les picotements dans mon dos m'apprirent que la guérison accélérait, dans quelques secondes, il n'y paraîtra plus rien.

"Cyborg, je te laisse récupérer Batman, je me charge de notre ami speedster avant qu'il n'atteigne la Terre sans nous. J'onn... Je pense que tu peux surveiller les soldats, au cas où ils auraient besoin d'un autre coup de jus psychique pour rester sage."

Comme pour appuyer mes paroles concernant Flash, une vague de poussière provoquée par l'explosion ne tarda pas à nous atteindre, faisant voler ma cape à la presque horizontale. La vague passée, je décollai rapidement pour intercepter le bolide rouge dans l'atmosphère plus haute. A cette distance, il ressemblait au ballon qu'un enfant aurait malencontreusement lâché dans une fête foraine. Comme en ce moment, j'ai toujours été là pour le ramener à son propriétaire qui retrouvait alors immédiatement le sourire. Dans ma trajectoire curviligne, une traînée de poussière rouge me suivait de près, puis se dispersa tout autour de moi quand j'interceptais Flash. J'avais bien évidemment entendu ses plaintes, c'était bien pour cette raison que je m'étais permis d'intervenir.

"Pas la peine d'essayer de nous fausser compagnie Barry, tu es aussi de corvée de nettoyage aujourd'hui."

Je redescendis aussitôt et déposai mon ami parmi les nôtres de nouveau réuni. Il ne restait qu'à embarquer toutes les belles au bois dormant, il allait falloir agrandir la nouvelle prison ou les mettre autre part. Je laissais ce genre de détail à Batman ou Atom qui se feraient un plaisir de le régler, je me contenterai d'aider en cas de besoin. Je levai les yeux vers Martian Manhunter.

"Tu vas devoir faire un rapport complet de ce qu'il s'est passé avant, pendant et après l'attaque, détailler tout ce dont tu peux te souvenir. On en aura besoin pour éclaircir les événements."

C'était dit d'un ton neutre, sans reproche, ni approbation non plus. Je laissais mon jugement sur ses actes au moment où nous en saurions plus sur sa perte de contrôle. J'onn savait que s'il voulait continuer à rester dans la Ligue, il devait faire preuve d'une certaine maîtrise. Les gens avaient déjà bien assez peur des extraterrestres comme ça. Je le connaissais, il avait sans doute des raisons sentimentales à son excès de colère, mais ça ne justifiais malheureusement pas tout. Les lois humaines étaient claires: les circonstances atténuantes ne déresponsabilisaient pas totalement le libre arbitre. J'espérais que le Martien comprendrait. Pour l'instant, ce n'était pas l'heure des rendre des comptes, mais celle de nettoyer et se réjouir de notre victoire. Encore une fois, la Ligue avait accompli ce pourquoi elle avait été créée. La Terre pouvait tourner rond un petit moment encore... Mais ce n'était que du répit, avant la nouvelle menace qui ne tarderait pas. Qu'elle vienne de l'extérieur comme ici, ou de l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Atom
Atom
Super-Héros
Inscription : 21/11/2015
Messages : 1648
DC : Mister Miracle ; Bruce Wayne ; Dr Fate ; Superman.
Situation : Accusé de meurtre, complicité de meurtres, torture, menace cosmique globale et terrorisme. Libéré sous caution et mis à l'épreuve. Obligé d'intégrer et co-diriger une JLA pour le Président des Etats-Unis d'Amérique.
Localisations : Ivy Town.
JLA
Team Atom
Legends of Tomorrow

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Jeu 31 Mar 2016 - 21:50
Le canal entre, d'un côté, la dimension de Mars et de la Terre, et, de l'autre, Qward est sur le point de s'éteindre. Il va bloquer l'armée qwardienne, inconsciente et vaincue, loin de ses terres, et ainsi immobiliser pendant un certain temps cette menace.
Et alors que Superman récupère le Bolide Ecarlate dans les airs, tandis que Cyborg s'approche du vortex pour essayer d'entrapercevoir leur camarade perdu de l'autre côté, un grappin s'échappe soudain du portail pour venir se ficher dans le sol martien.

Une forme sombre et massive s'extrait alors du vortex, six secondes avant que ce dernier ne se ferme.
Bruce tombe lourdement sur la terre de Mars, s'écrasant sans grande élégance - mais vivant, et encore suffisamment alerte pour relever les yeux vers les étoiles pour s'assurer que tout est sous contrôle.


"Hum."

Son grognement se répercute auprès de ses camarades, grâce au système de communication établi par Cyborg. J'Onn se rapproche de ses amis, encore trop mal à l'aise pour mettre en place un lien télépathique. Cela ne semble gêner personne pour le moment.

"Les commandes du vortex sont détruites. L'armée de Qward est vaincue."

Bruce se relève lentement et difficilement. L'expérience a été difficile, et cette journée bien longue. Les systèmes de la Bat-Combinaison affichent d'importantes baisses d'énergie, mais ils lui indiquent également que la Bat-Navette est à nouveau opérationnelle. Il se permet un sourire sous son casque intégral.

"Tout ceci n'a pas été entièrement inutile."

"Mes amis, je..."

"Non, J'Onn."

Alors que Martian Manhunter souhaitait parler à tous ses camarades, Bruce lève la main pour l'arrêter. Sa voix se fait un peu plus douce et sympathique.

"Nous sommes désolés de n'avoir pas pu empêcher Qward de souiller cette planète. Nous défendons la Terre, car c'est notre monde, mais tu la défends car tu as choisi d'y vivre. La moindre des choses est de veiller sur ta propre planète. Cela sera désormais le cas, pour éviter que de tels incidents se reproduisent."

J'Onn acquiesce en silence, et sourit.
Au-dessus d'eux apparaît alors l'immense vaisseau piloté par Atom, dont les systèmes commencent à récupérer les corps inconscients des guerriers de Qward. L'équipe échange encore quelques mots, avant que Bruce ne retourne dans sa Bat-Navette, direction Gotham City pour un voyage rapide et solitaire.
Sa ronde l'attend - les affaires sérieuses l'attendent.


(HJ/ Ce message met fin à ce sujet, qui m'a beaucoup plu ! Merci à vous, j'espère que vous vous êtes amusés aussi. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission JL] Qward Attacks! [B-C-F-S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dvdrip l'émission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: Mars-