Retrouvailles familiales [Pv : Jim Gordon]

Invité

MessagePosté le: Sam 16 Jan 2016 - 21:24
Revenu de l'impossible !
Je suis de retour, papa !


Dans l'avion pour retourner à Gotham, Barbara avait reçu une opération des plus importantes de toute sa vie. La jeune rousse était parti en Afrique du Sud sans dire quoi ce soit ou plutôt sans donner la véritable raison. Son père ou encore Batman ne le savaient pas, cela allait être une surprise pour eux quand Babs allait revenir en ville. Bien sûr, la jeune femme avait surtout hâte, c'était de remettre son costume de Batgirl. Cet accident l'avait grandement motivé pour rallumer sa flamme de justicière et aider les héros en tant que Oracle. Et aujourd'hui encore, sa guérison l'avait redonné la flamme qui était en elle pour redevenir Batgirl. C'était très difficile au début que ce soit le commencement de son handicap ou son rétablissement miraculeux. Cependant, Barbara n'avait jamais renoncé et elle s'était toujours repris en main pour aller de l'avant. Évidemment, sa peur, sa crainte envers le Joker était toujours présente, mais elle allait devoir l'affronter un jour pour passer à autre chose. Pour le moment, la jeune Gordon devait faire autre chose avant d'affronter ses craintes et redevenir Batgirl, c'était de revoir son père et de débuter sa nouvelle vie. Marcher, cela lui avait tellement manqué depuis toutes ces années et elle avait hâte de se balader tranquillement et non, être assise sur son fauteuil roulant.

Pour son retour à Gotham, Barbara avait prévenu qu'une seule personne afin de la conduire chez elle. Et c'était Marcy, son amie d'enfance venue de Manhattan exprès pour revoir la rousse. Cela faisait longtemps, mais vraiment longtemps qu'elles ne s'étaient pas vus. Babs lui écrivait toujours des lettres et des courriers électroniques pour avoir de ses nouvelles. Par contre, c'était difficile qu'elles se revoient à cause de leur vie privée et professionnelle. Barbara jonglant encore Batgirl, Oracle, étudiante et assistante bibliothécaire en plus de sa vie privée assez difficile. Marcy est quant à elle, devenue agent du FBI avec une vie assez mouvementée. C'était vraiment difficile pour les deux femmes de se revoir après tout ce temps. En arrivant à l'aéroport, Babs était encore sur sa chaise roulante, la douleur sur son ancienne blessure lui faisait encore mal et elle avait besoin de reposer ses jambes. La rousse était contente de revoir Marcy, elle était là, si belle et sexy, la blonde devait avoir beaucoup de succès envers les garçons. Un câlin pour leurs retrouvailles et direction les bagages pour finir à la voiture de l'agent du FBI.

Sur le chemin pour se rendre chez Jim Gordon, la chaise roulante avait été rangé dans le coffre et Barbara placé devant, sur le côté passager. Les deux amies discutèrent tout le long du trajet, elles rattrapaient le temps perdu en racontant leur vie. De plus, les deux femmes se remémoraient le passé quand elles étaient gosses à inventer des costumes de super-héros. Pour la rousse, c'était vraiment le bon temps en ayant pas le moindre souci avec les coups de coeur ni avec les criminels. Cette époque manquait tout de même à Babs, sa mère et son père étaient encore envie même si Roger buvait un peu trop, il n'avait jamais rien fait à la fille. Malheureusement, tout ceci était loin derrière elle et il fallait faire avec son temps. Marcy interrogea Babs sur ses relations amoureuses, mais c'était le chaos total surtout que c'était de sa faute. Barbara avait la possibilité de se marier, mais elle avait rompu avec Dick à cause de ses activités de justicier, mais cela, elle ne disait pas la véritable raison à la blonde. La fille du commissaire avait juste dit à son amie que cela n'allait pas vraiment entre elle et son ex-petit ami. Ensuite, elle n'avait plus eu de relations amoureuses, car au fond d'elle, Babs était toujours amoureuse de Dick. Pour Marcy, elle avait avoué son coming-out à ses parents qui l'avaient plutôt bien pris. Cela avait surpris Barbara, mais la Batgirl connaissait Batwoman qui était également lesbienne donc ça ne lui faisait presque rien.

Finalement, les filles étaient arrivés devant la maison de Jim Gordon où Babs vivait encore pour le moment. Sortant le fameuse chaise, Barbara s'y assit de nouveau avant de se rendre à la porte de son père en compagnie de Marcy. La belle rousse semblait hésitant et une main sur son épaule semblait vouloir l'encourager.

« Tu peux le faire, Babs. Tu es une femme forte, ton père va être ravi, crois-moi ! » Dit-elle avec un air gai.

« Tu as raison Marcy...Il est temps que de lui redonner le sourire à propos de mon état de santé. » Répondit Babs.

Soudain, Barbara se mit à taper à la porte de son père en sortant Marcy derrière elle qui la soutenait. La rousse n'était pas seule pour ce grand moment et c'était le plus important d'avoir une amie pour l'épauler. À présent, il était temps de revoir son père.

« Papa, c'est Barbara ! » S'écria-t-elle.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 16 Jan 2016 - 22:20
Depuis qu'il avait quitté l'hôpital et repris le boulot, Jim n'avait pas revu sa charmante petite fille. Barbara avait subi un terrible accident, elle avait dû mal à se remettre. Gordon faisait son maximum pour qu'elle se sente mieux, malheureusement, Barbara restait emmurer dans un silence pesant et son père ne savait plus quoi faire.

Le commissaire adjoint se trouvait dans un bar, sirotant rapidement un petit verre. La journée fut mouvementée et Jim avait besoin de prendre un peu de temps, faire retomber la pression. Le bistrot était le seul endroit dans lequel, il se sentait vraiment tranquille. Puis il vint à repenser aux années avec sa femme, les jours heureux, sa fille apprenant à marcher et à courir et la première fois qu'elle lui dit " Papa ". En se remémorant cette belle journée, il esquissa un sourire, il retira ses épaisses lunettes son symbole de justicier. Se frotta le visage à l'aide de ses mains et balança cinq dollars sur le comptoir et quitta cet endroit. Le verre à moitié dans l'attente d'un soûlard.

Jim rentra chez lui à pied, pour prendre le temps de réfléchir et profité de cette journée très douce. Il avait enfin un moment de paix et le chemin de retour allait être tranquille, prendre le temps et respirer, sans crainte de courir après un dingue, mettre en taule un criminel. Aujourd'hui, il avait une journée de vacances et voulait en profiter. Il lui fallut environ une bonne heure, avant de pousser la porte de sa demeure. L'intérieur était resté dans le même état depuis son départ, il y a déjà trois jours. Silencieux, pas le moindre bruit, un peu de bazar sur la table de salon, la télé prenait la poussière. Un petit son électrique se faisait entendre, certainement le réfrigérateur se mettant en route. Jim ne savait pas part quoi commencer, il se plaça devant une fenêtre en inspectant les environs, il y avait toujours un danger, surtout depuis qu'il avait reprit un poste au GCPD. Puis il alla dans la cuisine pour ce faire à manger.

Le vieil homme alluma la lumière et farfouilla dans un placard accroché au mur et trouva du pain de mie et du beurre de cacahuète. Quand, il entendit frapper à la porte. Puis une voie depuis longtemps évanouie resurgi à ses oreilles.

« Papa, c'est Barbara ! »

Gordon lâcha son pain qui tomba sur le sol, bouche grande ouverte, il aurait pu avaler une mouche. Son imagination devait lui jouer des tours, il n'avait pas revu sa fille depuis un moment. Un piège, quelqu'un qui veut lui faire du mal ? Jim quitta la cuisine et se dirigea lentement vers la porte. Il inspira un long moment, pensant qu'un dingue se trouver derrière et était près à bondir sur lui. Il posa la main sur la clenche et ouvrit la porte délicatement. La lumière entra et une jeune femme se tenait debout, Marcy, l'amie de Barbara une amie d'enfance. Puis en baissant le regard, elle était là, assis dans son fauteuil. Gordon mit genou à terre et sera sa fille dans ses bras. Avant de lui demander.

- Barbara ! Où étais-tu pendant tout ce temps ?

La réponse allait attendre, il fit entrer sa fille et Marcy, Jim retrouva le sourire. Il voyait sa fille comme au premier jour, cette journée se terminait plutôt bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 17 Jan 2016 - 17:50
Retour au bercail !
Papa !


Devant la porte de la maison de son père adoptif, Barbara était en compagnie de son amie d'enfance, Marcy. C'était la jeune blonde qui était venue la chercher à l'aéroport et qui allait la soutenir devant son père, Babs allait avoir une journée pleine d'émotion. Elle aurait aimé en parler avec Dick, mais si elle le voyait, Barbara avait peur d'être froide à son égard et de se montrer violent. Il y avait aussi Dinah ou encore Bruce à prévenir ainsi que pas mal de personnes, mais la belle rousse préférait être tranquille et passer du temps avec son père. De plus, elle préféra ne rien leur dire au final, le temps de se reprendre elle-même en main avant d'aller le lui dire. Cependant, cette journée allait être concentrée sur son père. Le pauvre homme n'avait pas vu sa fille depuis un long moment déjà et Barbara savait qu'il allait être très heureux de la revoir. Marcy allait partager ce moment avec eux, elle était venue pour aider Babs dans sa rééducation et de se retrouver après toutes ces années. La jeune informaticienne avait toqué à la porte et elle avait levé la voix pour que son père soit au courant de sa présence derrière la porte. Le commissaire faisait attention à présent depuis l'épisode du Joker et c'était tout à fait légitime de sa part.

La rousse attendit un peu dehors en compagnie de la blonde, son père mettait un peu de temps pour ouvrir. Apparemment, il devait sans doute être sur ses gardes en n'ayant peut-être pas reconnu la voix de sa fille. En tout cas, Barbara était patiente et se demandait comment elle allait faire pour lui dire pour ses jambes. Soudain, la porte s'ouvrit petit à petit, une façon de bien vérifier qui était là. Barbara pouvait voir le visage de Jim, son père semblait ému et heureux de la revoir, mais surtout surpris. À genoux, le commissaire venait de serrer sa fille dans ses bras, Babs était ravie de le voir ainsi et l'enlace à son tour. Des larmes coulaient alors sur les joues de la rousse, elle était heureuse d'être rentré à la maison et de revoir son papa. Évidemment, Barbara s'attendait à cette question venant de son père. Il voulait savoir où elle était passée pendant tout ce temps ? La réponse allait devoir attendre un peu, les deux femmes entrent alors dans la maison en compagnie du moustachues. Barbara, Marcy et Jim étaient dans le salon et au chaud, ça faisait du bien. À présent, elle devait lui dire la vérité et sans le moindre mensonge sur son voyage en Afrique du Sud. Marcy était assise sur le canapé et sa main droite était posée sur celle de Babs pour lui donner confiance.

« Papa, il faut que je te dise quelque chose de très important... Je suis partie en Afrique du Sud pour ça...» La rousse se leva alors sur ses deux jambes et marcha lentement vers son père. Barbara n'avait pas remarché depuis son départ pour Gotham en avion, du coup, elle avait un peu de mal. « Je... J'ai subi une opération très importante pour pouvoir remarcher définitivement et...désolé de ne t'avoir rien dit...»

Son père devait être surpris et sur le choc, à vrai dire, elle devait s'attendre à ce genre de réaction. En tout cas, elle ne savait pas à quoi il devait penser, mais la rousse avait une petite idée. En face de son père, Barbara l'enlace tendrement tout en pleurant de joie, elle était heureuse de le revoir. Durant ses moments en Afrique du Sud, son père lui avait énormément manqué et également Dick, mais ça, c'est une autre histoire. Marcy avait quelques larmes en voyant son amie et Jim ainsi, elle allait graver ce moment dans sa mémoire. Une si belle réunion de famille, des retrouvailles avec tant d'émotion que demander de plus ? Barbara avait tout ce qui lui fallait à ce moment-là enfin presque, l'informaticienne sentit un vide dans son coeur et dans la maison, mais elle réglera ça plus tard.

« Papa... Je suis rentré à la maison... Tu m'as tant manqué, Papa ! » Babs ne voulait plus le lâcher. « Tu m'as tant manqué... Pardon de ne t'avoir rien dit, pardon ! Je ne voulais pas t'inquiéter, j'avais peur que tes craintes influencent sur ma décision à propos de cette opération. Pardon pour tout ça ! »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 17 Jan 2016 - 22:03
Les Gordon et Marcy se trouvaient désormais dans le salon, Jim était ému de revoir sa petite fille après une si longue attente. La lumière du dehors entrer difficilement par la fenêtre au rideau tiré, Marcy posa ses fesses sur l'un des fauteuils du salon, alors que la petite Barbara était toujours logée, dans ce foutu machin roulant. Jim n'aimait pas voir sa propre fille dans un état pareil, l'incident du Joker était encore marqué au fur rouge au fond de sa mémoire. L'humiliation qu'il fit subir à sa petite, puis la sienne dans ce cirque monstrueux. Jim essaya de ne rien laisser paraître devant Barbara et Marcy. Il attendait qu'elle prenne la parole, quand son enfant brisa ce silence qui devenait pesant.

Quand Barbara annonça à son vieux père qu'elle était partie en Afrique du Sud, Jim sent comme un frisson parcourir sa colonne vertébrale. Mais la suite des événements le laissa stoïque, bouche grande ouverte. Quelqu'un aurait pu mettre une pièce d'un dollars dans son gosier et en retirer une canette de soda. Elle se leva, Barbara tenait une nouvelle fois debout sur ses jambes, fier et Jim retrouva son sourire lorsqu'elle le prit dans ses bras tout en s'excusant. Gordon jeta un oeil en direction de Marcy, folle de joie de voir autant d'émotion dans la pièce. Jim embrassa sa petite sur le front, en retirant une mèche rousse de son visage, la plaçant délicatement derrière son oreille droite. Il plongea longtemps son regard dans celui de sa fille. Avant de reprendre.

- Ma petite Barbara, je suis heureux que tu sois revenu à la maison. Peut importe l'endroit où tu es allé, le principal à mes yeux. C'est que tu sois ici ! Te voir debout, retrouver l'usage de tes jambes me comble de bonheur, cette journée commencer très mal et se termine en beauté.


Il déposa une nouvelle bise sur la joue de Barbara et se dirigea vers la cuisine pour prendre une bouteille. Il revint avec trois verres et du vin.

- Fêtons cette nouvelle, avec un petit verre.

Gordon se stoppa dans son élan, il avait également une nouvelle à annoncer à la jeune femme. Comment allait-elle réagir ? Il avait pris du repos après l'accident et durant le voyage de Barbara. Peut importe, elle comprendra qu'il ne pouvait pas rester à rien faire. Gotham City avait encore besoin de l'aide de son ancien commissaire, bien que Maggie faisait un superbe travail. Il servit les verres et fit la tourner. Jim avala son verre d'un coup sec pour se donner du courage.

- J'ai une nouvelle pour toi aussi Bab ! Le nouveau commissaire de Gotham m'a proposé un boulot et j'ai accepté. La ville à encore besoin de moi. Je n'ai pas pu refuser.


Une fois encore, il remplit son verre, avant de prendre une légère gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 18 Jan 2016 - 19:51
Reprendre du service ?
Un peu difficile, mais Gotham a besoin d'un vrai héro !


Debout, fini la chaise roulante, la jeune femme avait montré à son père que l'opération avait réussi et la raison de son départ en Afrique du Sud. La rousse n'avait cependant pas dit comment elle s'y était pris pour réaliser ce miracle, du coup, elle le gardera pour elle. De toute façon, ce n'était pas essentiel, le plus important, c'était qu'elle pouvait remarcher et être auprès de ceux qu'elle aimait. Jim était très surpris et étonné de la revoir sur ses jambes, en dehors de son fauteuil sans la moindre aide extérieure. Babs semblait émue de la réaction qu'avait à propos de la voir en train de marcher, elle avait un peu de mal, mais c'était le fait d'avoir été assise trop longtemps. Barbara expliqua tout à son père, elle demanda même son pardon être parti si loin sans rien lui dire de ses projets. Son père l'avait tellement manqué, il n'y avait pas une seule journée qu'elle pense à lui, après tout, Jim lui avait redonné une famille après que la sienne ait péri dans un accident de voiture. Une chose était sûre, c'est que l'homme ne semblait pas lui en vouloir et au contraire, il était très heureux. Un bisou sur le front de la rousse, un père si affectueux, elle ne pouvait pas le détester ni le rejeter, de toute façon, il ne faisait rien de mal envers elle. Barbara avait un super-papa qui prenait soin d'elle et qui s'inquiétait pour sa fille, que demander de plus ?

Les deux Gordon plongèrent leur regard dans l'un et l'autre, ils ne se quittaient plus du tout et Babs pouvait voir de la fierté dans les yeux de son père. En tout cas, il était très heureux qu'elle soit revenu à la maison et peu importe où elle était partie. Le plus important actuellement, c'était la présence de sa fille à ses côtés et le fait, qu'elle soit capable de marcher à nouveau. Cela l'avait comblé de bonheur, cette nouvelle avait rendu sa fin de journée des plus merveilleuses. Il avait un début de journée des plus nulles et il la terminait de plus belles. Franchement, Barbara se sentit tellement heureuse surtout quand son père lui donna un bisou sur la joue. Voir son père heureux, c'était le plus beau des cadeaux de retour et elle ne voulait rien d'autre que le bonheur de ce dernier. La rousse n'avait pas eu le temps de répondre que Jim était parti dans la cuisine en vitesse, il devait sans doute parti chercher à boire. Pendant ce temps-là, Barbara alla s'asseoir sur le canapé à côté de Marcy. La blonde se mit à câliner la rousse, l'agent du FBI était très heureux de voir une telle scène.

« J'envie ton courage, Babs ! Ton père est heureux à présent, j'espère que vous vivrez longtemps avec cette ambiance dans la maison. »

« Merci, Marcy ! Il est tout pour moi et je ferai tout pour le protéger et le rendre heureux. »

Marcy sourit alors à Barbara, à ce moment-là, Jim revenait avec trois verres et une bouteille de vin. L'homme était tellement content qu'il voulait fêter le retour de sa fille et le fait qu'elle soit capable de marcher à nouveau. Barbara n'avait pas le droit de boire trop d'alcool pendant deux mois selon les médecins, mais un verre de vin n'allait pas la tuer. Une chose était sûre, c'est qu'elle allait boire qu'un seul verre même si elle allait y prendre son temps pour le boire. Par contre, Marcy allait en profiter pour picoler un peu et fêter cela avec fierté. Jim avait servi les verres et l'homme se mit à remplir les verres de tout le monde, le rousse bout une petite gorgée avec le sourie après avoir trinqué avec les 2 personnes. Cependant, Babs sentit un vide dans la pièce, comme s'il manquait quelqu'un, Dick. Elle lui en voulait pour cette relation amoureuse, mais c'était en partie de sa faute en l'ayant largué. Inutile de déprimer en repensant à cela, elle devait fêter son retour en compagnie de son père et de son amie d'enfance. Jim but son verre cul sec, ce qui surprit Barbara et Marcy, mais elles se mirent à ricaner en pensant que le vieil homme devait être vraiment très heureux.

Jim allait prendre à nouveau la parole, c'était pour annoncer une bonne nouvelle à sa fille. Du coup, Barbara allait devoir l'écouter attentivement, c'était la soirée des bonnes nouvelles alors c'était rassurant. La commissaire Saywer avait demandé à nouveau les services de son père, apparemment, Gotham avait encore besoin de Jim. C'était surprenant venant de lui, en plus, il avait accepté la proposition de la femme. Après tout, Babs savait que trop bien que son père ne pouvait pas rester chez lui les bras croisés et ne rien faire. S'il devait mourir, ça serait dans son boulot et nullement part ailleurs, son métier était sa vie. L'informaticienne était très heureuse d'entendre cela et elle partagea sa joie avec lui.

« Papa, sache que je suis fière de toi. C'est une bonne nouvelle, car tu as ça dans le sang et peu importe si j'aurais été contre, tu aurais quand même été sur le terrain. Le métier de flic est gravé en toi et rien ne pourra le changer. Le véritable héros de Gotham n'est pas Batman, Robin ou Batgirl, mais c'est toi, papa ! Tu es le chevalier blanc de Gotham ! N'empêche, j'espère que tu seras prudent, car tu es la seule famille qui me reste et...j'aimerai qu'un jour si j'ai cette chance...que tu puisses rencontrer tes petits-enfants. » Finit-elle sa phrase en ricanant.

Barbara avala une autre petite gorgée de son vin et regarda son père en souriant tendrement, ce qu'elle venait de dire, c'était vraiment sincère. Elle était heureuse et également inquiète pour la sécurité de son paternel. Marcy applaudit alors Barbara et posa son verre sur la petite table, elle voulait prendre la parole et elle aussi, elle avait quelque chose à leur dire. De toute façon, la blonde avait le droit de s'exprimer et c'était mieux ainsi.

« Je tiens à vous féliciter pour toutes ses bonnes nouvelles, je suis très heureuse d'apprendre tout cela. Babs, sache que je suis très heureuse pour ta guérison et aussi qu'on a peu se revoir à nouveau après toutes ces années. Monsieur Gordon, j'ai beaucoup de respect pour vous et j'ai entendu parler de vous au FBI par des gens venant de Gotham, je dois vous dire que je vous tiens en respect. Vous êtes un homme de loi et un très bon père. » Elle but une petite gorgée et reprit la parole. « Je ne suis plus agent du FBI, je suis muté au GCPD et je prendrais mon service dans une semaine, voilà ma bonne nouvelle à moi. Ce qui veut dire que je serais présente pour toi Babs et pour vous aussi, monsieur Gordon en cas de besoin. Voilà ! »

Barbara était surprise et alla enlacer Marcy. « Félicitation Marcy !!! Même si tu quittes le FBI pour la GCPD de Gotham, ça sonne comme une rétrogradation » Dit-elle en ricanant. « On va pouvoir se voir souvent et une chose, fait attention à toi sinon je te bute les fesses ! »

Marcy ricana. « Merci, je te promets d'être prudente puis ton père me protégera, c'est le super-flic de Gotham ! » Faisant un clin d'oeil à Jim Gordon.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 19 Jan 2016 - 21:32
La journée n'était pas encore terminée et les nouvelles fusaient dans tous les sens. Babs soutenait son père, elle comprenait que le GCPD était toute l'ADN de Jim. D'ailleurs le vieux moustachu reste l'un des symboles importants de Gotham City, toujours droit dans ses bottes, peut importe le danger. Même quand le Joker tortura sa fille, qu'il humilia plus que de raisonnable le pauvre commissaire. Jim ne flancha jamais, quitte à perdre la vie, voir sa fille périr. Au moins, aucun des criminels qu'il soit le Joker, le Pingouin, Edward Nigma, aucun des voyous n'aura la peau du vieux briscard aussi facilement. Pour cela, Jim se félicitait d'être un roc, d'avoir eu des parents qui l'on menait dans la bonne direction tout au long de sa vie.

Il essayait d'inculquer les références de ses parents envers Barbara et cela semblait porter ses fruits. Il en était heureux, Jim déposa son verre et la bouteille sur la table à côté de lui, Marcy se lança alors elle-aussi dans les bonnes nouvelles. La blonde quittait un poste au FBI, pour revenir aux sources et intégrer le GCPD. Jim sourit encore une fois, seulement, il semblait plus nué sur le moment. Quand Marcy s'assura de protéger le nouveau commissaire adjoint et qu'il devait faire de même envers elle. Gordon vint à sa hauteur.

- Marcy, petite Marcy. Tu as toujours été la meilleure amie de ma Barbara, dans les bons comme les mauvais moments. J'ai été surpris en sachant que tu intégrés le FBI. Enfin , la petite blonde prenait son envol et allait faire quelque chose de bien. Encore mieux, te revoilà à la brigade. Je suis hyper heureux de te retour ! Comme dises les jeunes.

Jim était entouré de deux magnifiques bout de femme, deux fillettes très importantes dans sa vie. Il passa de Barbara à la blonde avant de reprendre.

- Ne t'inquiète pas Barbara, je prendrais bien soin d'elle. Je serai toujours sur ses basques, comme un vieux moucheron. Elle finira comme toi plus jeune, à vouloir me sauter à la figure.


Gordon se surpris lui-même à rire, chose qu'il n'avait pas fait depuis très longtemps. Un rire plein de joie et de bonheur, qui emplit la pièce. La maison semblait revivre depuis les terribles incidents qui mena Barbara dans ce maudit fauteuil. Le moustachu riait tellement, que des larmes de joie se mirent à perler sur son visage. Cette journée était décidément magnifique et loin d'être terminée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2016 - 17:33
Une nouvelle vie !
Deux flic dans la maison et une Batgirl !


Deux personnes de son entourage allaient être dans le métier de l'uniforme à Gotham, le GCPD. Pour son père, ce n'était pas une surprise, elle savait parfaitement qu'il ne pouvait pas vivre dans son badge de flic. Ce qui avait étonné le plus, c'était le fait que Marcy allait également faire partie du GCPD et elle travaillera avec Jim. Dans un sens, la rousse était très contente en sachant que son amie d'enfance allait venir vivre à Gotham et elle pourrait souvent se voir. Cependant, il y avait énormément de criminels et de fou dans Gotham, Babs avait peur qu'il arrive malheur à Marcy et également à son père. Jim avait subi un mauvais traitement de la part du Joker et elle aussi, l'informaticienne aimerait ne plus revivre un jour comme celui-là. En tout cas, Barbara espérait que Marcy allait faire très attention à elle durant ses patrouilles, Gotham n'était pas New York ou Los Angeles. La blonde avait promis à sa jeune amie de faire attention et en plus de cela, Jim allait être là pour la protéger. C'était tout de même rassurant, malgré son âge, son père se débrouillait toujours bien pour se battre et ce n'était pas le genre à se laisser marcher sur les pieds. Par contre, il était du genre influent quand l'un de ses siens était en danger.

Jim était en face de Marcy, ce dernier montrait sa joie de la savoir dans la brigade de police de Gotham. Marcy et Babs ne s'étaient pas trop quitté grâce à l'informatique et des lettres, la rousse pouvait parfois compter sur la belle blonde pour la réconforter. Barbara avait également Dinah comme meilleure amie, mais Black Canary était souvent occupé pour l'embêter avec ses histoires. Avoir des amis sur qui on pouvait compter dans la vie, c'était vraiment important et Babs savait qu'elle ne regrettait pas d'avoir Dinah et Marcy dans sa vie. Cependant, son seul regret fut le fait d'avoir arrêté sa relation amoureuse avec Dick. La rousse aurait mieux fait de prendre du recul et de réfléchir plusieurs fois avant de prendre une telle décision. Marcy et Jim se parlaient avec le sourire, Barbara semblait un peu pensive à cause de Grayson et de son choix de l'avoir quitté. C'était du passé, Dick avait eu d'autres relations et il était plus à Gotham. Levant les yeux vers son père et son amie, le vieil homme rassura Babs de prendre soin de son amie d'enfance. En l'écoutant parler, la rousse avait le sourire et elle était fière d'avoir un père comme Jim. Si seulement James Jr avait pu voir tout ceci dans un oeil positif et une mentalité stable, il ne serait pas à Arkham à ce jour.

« Merci Papa, je vous fais tous les deux confiances pour me revenir sain et sauf. » Dit-elle avec le sourire

Depuis la nuit où le Joker avait changé leur vie et que Barbara s'était retrouvé en chaise roulante. La jeune rousse était surprise de voir son père si souriant à en pleurer, elle était heureuse de le voir joyeux. L'histoire du Joker était à présent du passé pour la famille même si son ancienne blessure le lui rappelait de temps en temps. Marcy rigolait avec Jim et Barbara les regardait en sourire et ricanant avec eux, c'était un foyer chaleureux à ce jour. Malheureusement, ils vivaient à Gotham et les rires joyeux des gens ne duraient jamais longtemps alors c'était bien d'en profiter. Ils avaient un avenir, un métier, mais Babs n'avait encore rien pour l'instant. La jeune rousse se demandait s'il était temps de remettre son costume de Batgirl, elle en avait un de rechange cacher dans son repaire en tant qu'Oracle. Jim et Marcy allaient lutter contre le crime, il était hors de question de rester en retrait derrière un ordinateur. Adieu Oracle, bonsoir Batgirl ! Barbara allait reprendre du service avec le costume et les aider à sa manière, celle du Batman. En espérant que Stephanie et Cassandra ainsi qu'Huntress ont pu faire du bon boulot, mais Babs leur faisait confiance pour cela. Le mieux, c'était de penser boulot ou reprise des études, elle hésitait encore.

« Je suis ravie que vous avez un boulot, de mon côté, j'hésite entre pas mal entre reprendre mes études ou avoir un boulot, mais je suis plus tenté de reprendre mes études pour le moment. »

« Hum...Si tu préfères faire des études, fonce ! Je te soutiens dans ta décision, ma belle ! »

C'est vrai qu'avec ses capacités mémorielles et d'informatrice, la jeune Gordon pourrait avoir son diplôme rapidement. De plus, elle pourrait mener une vie tranquille avec les études afin de reprendre l'habitude de marcher. Elle pourrait se faire des amis et obtenir des excuses pour ses futures patrouilles en Batgirl. En tout cas, elle se demandait ce qu'allait penser son père, mais elle avait quelque chose à lui demander à propos de Marcy.

« Dit papa, est-ce que Marcy peut rester dormir à la maison pour cette nuit ? S'il te plaît ! »

C'est là que la blonde fit un regard doux à Jim pour obtenir une réponse positive, cela n'allait pas être facile de l'amadouer avec un regard. Cependant, ce n'était pas mal d'essayer et si elle y arrive, ça serait vraiment beau.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 23 Jan 2016 - 23:12

Il y avait fort longtemps déjà que Jim n'avait pas rigolé. Le rire une chose étrange dans le vocabulaire de Gordon est surtout pour une ville aussi sombre que Gotham. Les gens faisaient souvent la tronche, plongée dans leurs pensés, les yeux sur la pointe de leurs pompes. Les habitués marchaient la tête pour éviter de croiser les yeux d'un fou, le moindre signe suspect porter l'inconnue à une certaine interrogation. Mais, pouvait mener certains à passer le pas et tuer une personne innocente. Jimbot le savait très bien, c'est pourquoi il savoure ce moment. Marcy intégrer le GCPD et Barbara, la petite fille du vieux était revenue et marcher de surcroît. Quoi de mieux pour une finir une journée aussi pourrie ? Que de recevoir de bonnes nouvelles à remplir le cœur.

Le vieil homme avait vécu une grande partie au QG du GCPD, délaissant parfois la famille pour résoudre une enquête. Pour éviter qu'un dingue foute le bordel, commette des meurtres. Jim monta rapidement dans la hiérarchie, jusqu'à devenir le commissaire principal. Il n'avait jamais changé son code morale, l'honneur et l'intégrité étaient le moteur même de son existence. Gordon essaya de partager cette façon de vivre à ses enfants, malheureusement l'un d'eux se trouvait en ce moment à Arkham. Le second sortait d'un accident et elle ressemblait de jours en jours à son père. Gordon en était fier et ne pouvait pas lui refuser grand chose.

Le calme se réinstalla, Barbara reprit la parole, elle demanda à son vieux si Marcy pouvait rester dormir à la maison. Que répondre ? Comme dit plus haut, Jim ne pouvait pas refuser. Surtout après l'exploit de la fillette, celui de retrouver l'usage de ses jambes. Et pourquoi pas ? Après tout, pour une fois, la maison ne restera pas vide, Gordon ne sombrera pas dans la solitude en finissant une bouteille. Il ne se posera pas de questions sur son existence. Savoir où se trouve Barbara. Le sourire toujours au coin des lèvres, il vint à hauteur de Babs et lui répondit d'une voie douce et rassurante.

- Marcy peut rester ma chérie. Je ne suis pas un tortionnaire, ni un père sadique. Ton amie et ma futur collègue peut rester à la maison, elle est la bienvenue.


Jim jeta un œil par la fenêtre, puis retourna dans la cuisine. Il marchait légèrement, l'air ahuri, un inconnu aurait pu voir un gosse dans le corps d'une personne âgé. L'ancien commissaire se moquer de cela, il était heureux et voulait que tout le monde le sache. Quand tout d'un coup le téléphone se fit entendre. Gordon décrocha le combiné dans la cuisine, au bout du fil se trouvait Marcus Alliot. Le réceptionniste du GCPD, il lui annonça une bien mauvaise nouvelle. Victor Zsasz venait de s'enfuir de l'asile et avait tué trois infirmiers. Il se dirigeait en direction de la ville. Jim comprit immédiatement, qu'il venait ici-même. Victor l'accusait de l'avoir jeté en prison après un crime et une enquête, qui mena l'enquêteur dans son repaire. Mais Zsasz se disait innoncent et en voulait Gordon, avant d'être enfermé, il jura de se venger du moustachu. Jim raccrocha, son visage était refermé. Une nouvelle pression se déposa sur ses épaules. D'un ton plus grave, il énonça la mauvaise nouvelle.

- La journée risque de prendre fin rapidement ! L'un de mes ennemis vient de s'échapper d'Arkham et vient à ma rencontre. Je vous demande d'aller à l'étage et d'attendre la suite des événements.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 28 Jan 2016 - 17:31
Un danger imminent !
Tu as un flingue, Marcy ?!


Barbara avait demandé à son père si Marcy pour rester dormir à la maison, elle avait besoin de sa compagnie pour la nuit. Ça faisait longtemps qu'elles ne s'étaient pas revu et pour une fois, elles n'allaient pas discuter via le téléphone ou par les réseaux sociaux. En plus, cela allait lui rappeler le bon vieux temps quand elle allait dormir chez la blonde ou vice-versa. Ce temps-ci lui avait beaucoup manquer, Babs était très heureuse de savoir que son amie d'enfance allait vivre à Gotham. D'un autre côté, la rousse était tout de même inquiète, car il y avait beaucoup de dégénérer dans cette ville. Un accident pouvait vite arriver même si la belle Caulfield était un ancien agent du FBI, personne n'était à l'abri de la violence humaine. Du coup, l'informaticienne voulait garder Marcy près d'elle pour cette nuit et la savoir en sécurité pour sa première nuit dans cette maudite ville. Jim n'était pas un père sévère ni autoritaire, il n'allait pas refuser cette demande venant de sa fille. De plus, elle revenait avec de bonnes nouvelles même si l'homme aurait sans doute préféré passer la suite de la soirée en tête à tête avec Babs. Cela n'empêchait pas la belle rousse à regarder son père avec des yeux doux, comme quand elle était enfant.

Barbara voyait alors son père se mettre à sa hauteur, l'homme accepta la demande de la rousse avec un sourire aux lèvres. C'était plaisant de savoir que Marcy était la bienvenue à la maison, cela rendit Babs heureuse qu'il ait accepté. Quant à la blonde, elle était contente que son futur partenaire l'acceptât chez lui pour la nuit. Jim retourna dans la cuisine avec un air ahuri, ça faisait tellement longtemps qu'elle n'avait pas vu son père. C'était vraiment une très bonne soirée, finalement, la rousse sentit des poids se retirer d'elle et elle se sentit soulager de toute cette pression. Marcy termina son verre et Babs envoya un message à Dinah pour lui dire qu'elle aimerait la revoir dans les jours prochains, c'était tout simplement pour lui dire la vérité. Pour ce qui était de Bruce, Dick et des autres, elle allait attendre un peu avant de leur avouer la vérité sur sa guérison. Pour le moment, l'informaticienne allait profiter de cette soirée en famille pour retrouver la joie de vivre dans sa maison.

« Ça me fait plaisir que tu dormes ici et que tu travailles dans Gotham. Je connais la commissaire actuelle, Maggie Sawyer, c'est une amie. Si tu as besoin de demander quelque chose, tu pourras lui en parler et si tu n'oses pas, ben envoie-moi un SMS et j'essayerai de lui en parler. En tout cas, je suis heureuse, je passe une belle soirée avec vous deux ! »

Marcy lui sourit. « J'en prends note, Babs ! » Elle posa son verre. « Je suis ravie de dormir ici et la soirée est cool et rempli d'émotion. Jim semble très heureux et je pense qu'il avait besoin de cela. »

Babs hoche la tête. « Je crois aussi. »

« Par contre, si tu as besoin de quoi ce soit Babs, viens me rendre visite chez moi. Si tu as besoin de parler ou de te détendre, ma porte te sera toujours ouverte. »

« Merci Marcy, ça vaut de même pour toi, n'hésite pas à venir à la maison si tu as besoin de quoi ce soi ! »

Soudain, Jim revint dans le salon avec un air sérieux et à la fois inquiet. Le coup de téléphone devait provenir du commissariat, il reprenait rapidement le boulot. Cependant, rien qu'en l'écoutant, c'était vraiment inquiétant comme situation. La soirée se termina brutalement, car un prisonnier d'Arkham se dirigea vers Gotham et sans doute vers leur maison. La rousse espéra que ce n'était pas le Joker, mais au moins, le trio était averti d'une menace contre eux. Le vieil homme demanda aux deux femmes de monter à l'étage afin de se mettre en sécurité. Barbara voulait assister son père, mais elle se remettait récemment de son ancienne blessure et c'était risqué. Marcy sortit un pistolet, c'était un neuf millimètre, une arme traditionnelle d'un policier. La blonde prit Babs par le bras droit, elle savait que Barbara allait demander de l'aider.

« Babs, monte à l'étage, je vais te protéger. J'ai bien fait de suivre les consignes d'un de mes supérieurs. On n'est jamais en sécurité à Gotham. » Elle regarda Jim. « Patron, je vais sécuriser l'étage en protégeant Babs en même temps, faite attention à vous. »

« Marcy...Papa...» Elle semblait perdue la petite rousse et soupira. « Bien, je vais me cacher dans ma chambre. Marcy, je te fais confiance pour ma sécurité. Papa...je ne veux pas te perdre alors ne prend pas de risque stupide, s'il te plaît ! »

Babs regarda une dernière fois son père d'un air triste et inquiet puis elle monta à l'étage en compagnie de Marcy. La rousse se cacha dans sa chambre en évitant d'allumer la lumière et se mettant dans son dressing. Marcy était dans un coin du couloir à l'étage, dans un endroit assez sombre en se mettant sur ses gardes. La jeune blonde allait tout faire pour protéger son amie d'enfance et Jim Gordon, finalement, elle allait passer sa première nuit à Gotham sous un baptême du feu. Babs utilisa son portable pour demander des renforts à son domicile même si c'était déjà prévu, mais au moins, ça sera déjà fait. Cependant, elle envoya un message d'aide à Black Canary pour être sûre qu'il n'y ait pas d'accident. Elle aurait pu demander à Dick, mais c'était trop dur de le revoir si tôt et aucune idée où il pouvait être.

« Dinah...j'espère que tu es dans le coin...»

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016 - 1:53
Les filles allaient à l'étage pendant que Jim préparait la venue de son ennemi. Victor en avait après le moustachu suite à son arrestation. En effet, Jim avait stoppé le balafré alors qu'il agressait une jeune femme avec son couteau. Le vieux était dans les parages et ayant entendu les hurlements de peur, il s'élança à la rescousse. Une fois sur place, il mit une branler mémorable à Zsasz, lui brisant les os du bras. Alors qu'il allait à l'enfermement vers Arkham, Jim surveillait le transfert et le dingue jura à ce moment de se venger. Ce mec devenait dingue à chaque interruption d'un crime, durant ce moment, après l'internement, il ruminait une vengeance terrible. Batman le savait, après toutes ses évasions, le fou au couteau semait la mort et un jeu de piste vengeur envers la chauve souris et cette fois Gordon devenait la proie de ce dingue.

Marcy assura la protection de Barbara, le silence devenait pesant, les minutes s'écoulaient rapidement. Gordon, malgré l'annonce du central n'était pas nerveux, au contraire, il se sentait plutôt calme et ravi d'en découdre une nouvelle fois. La pièce était désormais vide, Jim attendait autour de la table, sirotant un verre. Munit de son arme ranger dans son holster, il ne cherchera pas à se servir de cette dernière. La mort du criminel n'était pas prévue et Jim n'est pas un meurtrier, difficile de proclamer la légitime défense, quand on attend un dingue, derrière une porte alors que l'on porte un flingue.

Après une heure d'attente, enfin pour ainsi dire, un hurlement froid et vengeur se fit entendre. Zsasz appelait l'ancien commissaire à le rejoindre. Jim resta tranquillement assis à finir son verre. Aucune réaction venant de sa part, quand la porte fut défoncé d'un coup de pied. Le criminel avait un long couteau dentelé, du sang plein les mains, les yeux rougis et haineux.

- Commissaire Gordon, le moment est venu de payer votre dette. Je n'aime pas être interrompu durant une oeuvre. Vous devez prendre la place de cette dame. Comment se sent-elle d'ailleurs ?

Jim se leva en avalant la dernière gorgée de son verre, il fixait le criminel, ce dernier souriait la bave aux lèvres. Gordon retira son arme de son étui et le déposa sur la table à côté de la bouteille. Avant de reprendre.

- Elle coule des jours heureux depuis que tu es à Arkham Victor. Tes soins ne sont pas encore terminé, tu dois retourner là-bas. Je t'accompagne si tu veut.

Victor ironique lança un juron et se jeta sur Jim, le vieillard se mit en garde. Malgré son âge, il avait encore toute sa souplesse et la mémoire des techniques de combat apprise durant son passage dans l'armée. Zsasz balançait son couteau dans tous les sens, pour toucher le flanc droit de Jim. Il lui envoya un crochet du gauche. Gordon recula, reprit son souffle avant d'esquiver un nouveau coup et de balancer un direct du droit dans le flanc du criminel. Victor recula le souffle court. Jim lui fit signe d'approcher.

- Finissons-en, tu veut bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 1 Fév 2016 - 16:32
Retour d'une Canary !
Toi, par contre, tu te souviendras qui t'a rendu sourde, bitch !


Cela faisait une heure que les deux filles attendaient la venue de Zsasz, Babs se demandait pourquoi ce tueur avait choisi son père pour cible. Habituellement, il ne s'acharnait que sur Batman, peut-être, un coup de folie de sa part en voulant changer de proie. Tout ceci ne rassurait guère la rousse, la vie de son père était très importante pour elle et également celle de Marcy. La blonde allait vivre sa première soirée à Gotham et comme sa réputation le précédait, l'agent du GCPD avait été servi pour ce soir. Cependant, il était étrange que Victor allât venir tout seul, même si c'est un assassin, il était souvent accompagné de deux acolytes. La rousse devait être sur ses gardes, elle espérait juste que son amie d'enfance s'était caché dans un coin tout en étant sur ses gardes. Les renforts devaient peut-être être en route et Barbara espérait que Dinah était dans Gotham en ce moment, sinon elle allait devoir se défendre elle-même. L'informaticienne savait encore se battre, mais elle était rouillée avec le temps et elle manquait d'entraînement pour le moment. Il fallait qu'elle se remette très rapidement sur pied afin de savoir se défendre, peut-être que Dinah pourrait l'aider.

Victor était dans la maison, Barbara pouvait l'entendre et elle resta tout de même dans sa chambre en attendant la fin. Babs prit le bon Dieu s'il existait pour que Jim s'en sort vivant et qu'il arrête se dégénérer. Soudain, Marcy entendit un bruit dans la chambre de Jim, la blonde y alla en restant silencieuse en sachant que Jim allait affronter Victor. L'atmosphère était tendue dans la maison des Gordon et aucun policier du GCPD n'était arrivé pour arrêter Zsasz. Entrant dans la chambre, Marcy tomba sur un piège et se mit à se battre contre un associer de ce criminel. La jeune blonde savait assez bien se battre en ayant eu un entraînement militaire, elle devait gagner absolument. Soudain, une autre personne pénétra dans la maison, mais c'était dans la chambre de Barbara afin de la capturer pour affaiblir l'ex-commissaire. Barbara et l'inconnue se battent, mais malheureusement, la complice de Victor prit rapidement le dessus et cogna Babs contre un mur. La femme brune pointa son arme à feu vers la rousse en souriant.

« J'ai entendu dire que le Joker t'avait rendu handicapé, je vais permettre que ça reste comme tel ou mieux, tu vas mourir. Ton père se souviendra longtemps de son échec en n'ayant pas pu protéger sa fille et la blondas....»

Coupé dans son discours, un cri perçant déstabilisa alors la tueuse et lui fit lâcher son arme à feu. Black Canary était finalement arrivé et sans perdre un instant, la justicière mit une raclée phénoménale à celle qui avait menacé sa meilleure amie. Coup de poing, coup de bâton d'escrime et prise de catch sur cette dernière, au final, Dinah s'était totalement lâché sur cette pauvre criminelle. Un sourire s'afficha sur les lèvres de Barbara, son amie était finalement venue lui sauver la vie, mais tout ceci n'était pas pour autant fini.

« Salut Babs ! Tu aurais pu me mettre au courant que tu étais revenue et en plus, tu es capable de marcher à nouveau !!!! Incroyable !! »

« Désolée, je voulais que mon père soit au courant en premier, mais je t'aurais appelé. Enfin bref, on n'a pas le temps pour ça, Marcy et mon père sont en danger ! »

« Ouais, je te pardonne pour cette fois ! Go botter des culs ! »

Barbara ouvra alors la porte et Marcy était derrière avec le visage un peu en sang. La blonde avait menotté l'un des complices de Victor contre le radiateur du couloir. Babs était très surprise de la voir encore en vie et la câline sur le coup de l'émotion. Dinah n'avait pas eu à aller prêter main forte à l'amie d'enfance de la rousse, mais autant aller voir ce qui en était de Jim contre ce chef du petit groupe. Marcy partit attaché l'autre complice complètement KO dans la chambre de Babs afin de s'assurer qu'elles ne puissent rien faire contre eux. Barbara et Dinah descendirent et voyaient que Jimbot avait la situation bien en main. Black Canary se mit devant Barbara en lui demandant de rester tout de même en arrière pour sa sécurité. La justicière se plaça à côté de Jim et foudroya l criminel du regard.

« Tes complices ont été arrêtés, Victor Zsasz. Tu n'as aucune chance de fuir de la maison, car je ferai en sorte que tu retournes tranquillement à Arkham. » Elle regarde Jim. « Désolée d'être intervenue en voyant que tu as la situation en main, mais autant en finir vite pour la sécurité de Barbara et de son amie qui semble avoir besoin de soin. »

Les sirènes de la police se faisaient entendre devant la maison des Gordon, ils attendaient peut-être un signal pour débarquer dans la maison et arrêter Victor. Barbara regardait son père en espérant qu'il ne fera pas de bêtise, mais un boum se fit entendre en haut. Babs monta rapidement et vit Marcy au sol, sans doute épuisé à cause de ses blessures. Apparemment, lors de son affrontement contre l'allié de Victor, Marcy avait pris un mauvais coup à la tête. Ce n'était pas trop grave, mais elle allait avoir besoin de soin. « Marcy...T'en fait pas, je suis là. »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Fév 2016 - 16:08
Ce petit combat à mains nues, permis enfin à Jim de reconnaître, qu'il n'était plus aussi fringuant qu'auparavant. Il se faisait vieux, l'âge l'empêchait de faire certains mouvement, qu'il aurait pu faire dix ans dans le passé. Son passé militaire et d'expert au corps à corps l'aide quand même grandement contre Zsas, le criminel était dangereux et rapide. Encore en pleine force de l'âge, Gordon esquiva plusieurs coups fatals, Victor se montrait vicieux et dangereux à chaque seconde s’écoulant. Le vieux Gordon devait mettre rapidement fin à cet affrontement le plus rapidement possible, sous peine de flancher.

Victor se jeta une fois encore sur le policier, Jim eut à peine de le temps d'esquiver un coup de poids dans les côtes. Le combat était pénible usant, l'espace intérieur trop restreint pour permettre au commissaire de mettre à genou son adversaire. Alors qu'il allait lancer l'assaut final pour mettre un terme à ce duel puéril de vengeance. Un boum se fit entendre à l'étage, Jim savait que l'ennemi ne viendrait pas seul, sinon pourquoi demander à Marcy de suivre Barbara. Des complices du criminel venaient de pénétrer dans la maison et le combat devait poursuivre à l'étage.

- Tu ne viens jamais seul Victor ? Pour quelqu'un qui cherche la vengeance venir accompagné ressemble à de la faiblesse. balança le moustachu.

Victor se redressa, le regard haineux, le sang bouillonnant, les veines des tempes ressentaient largement. Son teint passa au rouge , on aurait dit un petit dragon à peine sortit de l’œuf. Le couteau près de son visage, le sourire carnassier, il reprit:

- Me venger commissaire, je suis d'accord. Vous m'avez pris ma dernière création, par chance vous allez faire parti de cette dernières oeuvre. Mais votre fille sera la première personne de mon tableau, ainsi ma vengeance ne sera que plus belle.

Au nom de Barbara, l'idée même que Zsasz touche à la seule personne importante de son existence, Jim envoya un crochet fulgurant dans les gencives de son ennemi. Une dent vola et du sang coula des lèvres du criminel. Jim prenait le dessus, quand Black Canary vint se poster à ses côtés. En effet, avant de mettre les filles au courant, Gordon avait contacté lui aussi une alliée de choix. Maintenant Zsasz se sentait cerné, puisque qu'une patrouille de la police venait d'arriver. Quand un bruit sourd, détourna Gordon du combat, laissant le Canary seul. Victor n'avait plus aucune chance de fuir de prendre le dessus. A l'étage Marcy était au sol inconsciente, Jim inspecta le pouls de la future collègue. Il rassura Barbara et retourna au rez-de-chaussée. Il demanda à Dinah d'emprisonner le criminel et il demanda de l'aide des policiers à l'extérieur et d'appeler une ambulance au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 8 Fév 2016 - 22:28
La fin du cauchemar !
Tu es forte, Marcy !


L'arrivée de Black Canary avait changé la donne et elle avait sauvé la vie de Barbara, la justicière était mise au courant pour Babs. Heureusement, la Canary était dans les parages pour une mission de routine et elle n'allait pas laisser Barbara à nouveau dans la mouise. La jeune rousse s'était assez bien défendu, mais elle était rouillée avec le temps surtout sur sa façon de se battre debout. En face d'elle, la complice de Victor était une professionnelle et une erreur pouvait être fatale. En tout cas, la jeune étudiante était bien contente de revoir sa meilleure amie et toujours aussi en forme que quand elles s'étaient quittés. Ravie de la revoir sur les pieds et non sur une chaise, Black Canary avait bien abîmé la tueuse. Il était temps d'aller porter un coup de main à Marcy, cette dernière était sans doute en danger contre un autre complice. Cependant, c'était un peu inutile de s'alarmer sur son cas, l'agent du GCPD avait réussi à vaincre son adversaire de la soirée. Un début plutôt bien costaud pour sa première nuit dans Gotham, elle avait montré qu'elle était un efficace pour protéger quelqu'un malgré son état. À présent, il ne manquait plus qu'aller aider Jim pour stopper Victor Zsasz, pendant ce temps-là, Marcy menottait les complices de ce dernier.

Les deux filles étaient descendu pour voir si tout se passait bien et c'était également le cas, Jim semblait gérer la situation. Pour un vieux, l'ex-commissaire de Gotham en avait encore dans les bras et Victor avait cru avoir le dessus. Cependant, c'était fini pour lui et il n'avait plus qu'à se rendre pour éviter de morfler encore plus. Car là, il avait Jim et Dinah contre lui et on sait tous que les deux individus n'étaient du genre tendre contre ceux qui se montraient coriaces ou têtus. Dinah  était venu au côté de Jim pour lui apporter un soutien, tandis que Babs était resté en arrière pour sa sécurité. Elle était l'Oracle, elle était Batgirl, mais pour le moment, Barbara se sentait inutile et impuissante. La rousse avait hâte de reprendre l'entraînement et le costume de Batgirl, elle le devait pour protéger son père et Marcy. Soudain, il y avait eu un bruit sourd à l'étage et le rouquin y alla voir, car cela l'inquiétait pas mal. En montant à l'étage, la jeune Gordon pouvait voir son amie d'enfance au sol et sans doute inconsciente à cause de ses blessures. L'étudiante s'agenouilla à ses côtés et la prit contre elle, Babs était inquiète de son état.

Jim était venue également avec Barbara, le vieil homme avait inspecté l'état de sa collègue et il n'y avait rien de grave. La jeune rousse était rassuré et resta en compagnie de son amie, Quant à Dinah, elle était en compagnie de Victor. Ce dernier tenta d'attaquer la justicière pour pouvoir fuir, mais il avait eu tout faux. Black Canary était une experte en art martiaux et son pouvoir spécial qui était un cri super sonore lui donnait bien des avantages. Le criminel était au sol et il était bien sonné en s'étant bien fait taper dessus par la blonde. Jim demanda à la justicière d'emprisonner Zsasz et chose qu'elle laissa à la police dehors en ayant pas de menotte sur elle. La police entra dans le bâtiment et une ambulance était appelé par l'un des agents du GCPD. Dinah monta à l'étage, elle allait voir son amie et Marcy pour voir si tout allait bien.

« Alors, la petite guerrière va bien ? »

« Elle a juste perdu connaissance à cause de sa blessure à la tête, je crois. »

« Bien, je vais devoir y aller. Ce n'est pas tout, mais Green Arrow va surement avoir besoin de moi ou la Justice League, peut-être. » Elle s'accroupit et murmura à la rousse. « Si tu as besoin d'entraînement ou de parler, sms moi et on se donnera rendez-vous. »

« Pas de soucis, merci de ton aide Black Canary ! »

La justicière partit alors par la fenêtre de chambre de Barbara, la soirée était finalement terminée par l'arrestation de Victor et de ses complices. Finalement, son père était plutôt balèze pour son âge et cela rassura beaucoup la jeune informaticienne. Marcy réouvra les yeux un peu lentement et des ambulanciers étaient venus à l'étage pour procéder à des soins. Barbara laissa alors la jeune blonde en compagnie de charmants ambulanciers, elle allait voir son père qui était en bas et qui devait faire un rapport pour ce qui venait de se passer. Une soirée bien mouvementée à cause de ce criminel, mais bon, sans ça, cela n'aurait pas été Gotham. La rousse regarda son père et lui parla.

« Papa, tu vas bien ? » Elle le fixa un peu inquiète. « Tu devrais aller te reposer quand tout le monde sera partie, et je vais en faire autant, le voyage était long et tout ceci m'a beaucoup épuisé. » Elle enlaça son bon vieux père. « Tu es Superfather ! Je t'aime...»

Les ambulanciers descendirent des escaliers sans Marcy, apparemment, elle n'avait pas besoin d'être amené à l'hôpital. La belle Caulfield arriva en bas avec quelques pansements et bandage un peu partout surtout à la tête. Elle avait pris beaucoup de coup, mais elle semblait un peu fière d'avoir battu l'une des complices de Victor et il y avait de quoi. Après tout, ils n'étaient pas nombreux à revenir en vie après avoir subi un assaut de Victor et de ses deux complices. Marcy boitait un peu et semblait un peu souffrir un peu, mais ça ne semblait pas l'arrêter à se déplacer et à sourire.

« Quelle soirée ! Je sens que je ne vais pas m'ennuyer à Gotham. Je pense que je vais prendre des cours d'art martiaux pour mieux me défendre, je sens que ça va m'être utile, ahah ! »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 15 Fév 2016 - 21:59
Jim était bien content que le duel contre son ennemi se termine aussi bien, malgré quelques affaires de famille complètement détruits. Il ramassa ses lunettes au sol, quand un ambulancier lui amena une poche de glace à mettre sur son œil, il avait reçu un crochet direct dans la tronche, touchant la paupière et l'arcade. Faisant valdinguer ses lunettes symboles de la personne et un bleu avait monté et colorer désormais le contour de la paupière. Qu'est-ce qu'un bleu après tout ? Rien de bien méchant, le commissaire préférait prendre un coup de poing ou un coup de boule plutôt qu'une balle, la douleur dure moins longtemps et pas besoin de rééducation.

Un agent du GCPD vint prendre la déposition de son boss, heureusement que Maggie n'était pas encore au courant de cette petite nouvelle. Jim craignait qu'elle ne pète un câble et vienne elle-même finir le boulot en mettant une trempe mémorable à ce pauvre Victor. Jim imagina la scène et se mit à sourire. Marcy avait de petits hématomes, rien de grave, la pauvre pas encore passé une journée au sein du groupe et déjà elle reçoit des coups. Enfin, il faut bien commencer par quelque chose et mieux vaut tard que jamais.

Le vieux reprenait son souffle sur le seuil de la porte, assis sur les trois marches. Regardant les camions du GCPD reprendre la route, quand la petite Barbara vint le prévenir qu'il fallait se reposer. Après une bonne dose d'adrénaline, le moustachu préférait fumer une clope, mais la fillette étant à la maison, hors de question. Elle embrassa son père, qui lui rend tendrement son amour. Quand Marcy vint se joindre à la compagnie et prenant ses bobos à la rigolade. La jeune femme allait se montrer digne d'un agent du GCPD.

- Félicitation petite ! Peut de nouveau peuvent se targuer de tenir tête aux amis de Victor. Je vous tire mon chapeau, j'espère que vos douleurs ne vous ferons pas souffrir. La patronne sera fier de récupérer une recrue comme vous.

Jim se releva pour retourner à l'intérieur, la poche de glace toujours en main, avant de la jeter sur l'un des meubles tenant encore debout. Il se frotta les joues, recevoir des coups à son âge demander une plus grande force de caractère. Malgré tout, après cette affrontement il se sentait plus jeune, encore apte à en découdre. Après les événements contre le Joker, l'ancien commissaire pensait être un moins que rien, plus du tout utile aux GCPD. C'était l'inverse, la promotion offerte par Maggie lui donna une seconde chance. Alors qu'il regardait les dégâts à l'intérieur, il se tourna vers les filles.

- Allons au lit, je réglerais ce léger soucis demain. Nous aurons encore du travail et beaucoup d'affaires à mettre en ordre. Bonne nuit mes filles.

Il fit une nouvelle bise à Barbara et à Marcy pour la remercier de son aide. Avant de retourner vers la cuisine pour rejoindre la petite cour à l'arrière et se griller une petite cigarette. Le moment était venu de prendre une pause avant de roupiller.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 16 Fév 2016 - 16:34
Fin de soirée !
Dormons pour un lendemain meilleur !


La soirée avait bien débuté avec le retour de Babs et son annonce de guérison de ses jambes, Marcy avait même dit qu'elle était mutée au GCPD. Malheureusement, la soirée avait eu un problème en plein milieu des festivités à cause d'un criminel de Gotham. Un ennemi de Jim allait venir les attaquer et il fallait se mettre en sécurité pendant que ce dernier allait rencontre l'ennemi, Victor Zsaz. Cependant, la situation était autrement, l'homme n'était pas venu tout seul et il était en compagnie de deux complices féminins pour lui faire un coup bas. C'était en quelque sorte, une situation désespérer par la famille Gordon et Marcy. Heureusement, Barbara avait eu la bonne idée de prévenir Dinah Lance de ce problème. Marcy avait eu une arme sur elle pour se protéger, elle avait eu raison de l'avoir sur elle, ce soir. La rousse s'était battu vite fait contre l'une des assistantes de Victor dans sa chambre, mais elle était rouillée à cause son séjour en Afrique du Sud et de sa guérison. Par chance, Black Canary était arrivé à temps pour sauver la vie de Babs, car deux minutes trop tard, Babs se serait fait tirer dessus. La rouquine pouvait compter sur sa meilleure amie pour intervenir au bon moment.

De son côté, Marcy avait pu vaincre avec du mal, la seconde complice du criminel et elle était pas mal arrangé à cause des coups qu'elle avait du recevoir. En tout cas, tout s'était bien passé contre les complices et il était temps de s'occuper du chef. Cependant, Jim faisait correctement le boulot et il avait l'avantage sur ce dernier. Dinah était intervenu pour mettre plus de pression sur le fugitif ainsi que l'arrivé du GCPD devant la maison des Gordon. Au final, tout s'était bien terminé avec aucun mort dans les deux camps. Marcy qui avait eu besoin de souffler et de soins de la part d'infirmier, Black Canary était reparti en étant contente d'avoir revu Barbara et qu'elle avait hâte de la revoir plus tard. La maison était vide et Barbara avait signalé à son père qu'ils avaient tous besoin de repos. Elle avait fait un long voyage en avion jusqu'à Gotham et c'était plutôt fatiguant, en plus, la belle Caulfield avait besoin de se reposer. Jim félicita Marcy pour avoir survécu et battu l'un des complices de Victor, car peu nombreux était ceux qui pouvaient s'en vanter si vivant.

« Merci, monsieur ! J'ai hâte de rencontrer la patronne, ahah ! »

« Tu es une coriace, Marcy. »

Marcy faisait un peu la fière en faisant rigoler un peu Barbara, les deux filles étaient contentes que tout se fût bien terminé. Babs avait reconnu Gotham grâce à l'intervention de Zsasz dans la demeure de son père. Cependant, elle préféra qu'il n'y ait plus aucun criminel qui vienne taper à leur porte. Cela lui rappelait un peu trop l'épisode avec le Joker et la rousse aimerait garder l'usage de ses jambes ou que son père reste en vie. Il en était de même pour Marcy, c'était important qu'elle reste aussi en vie, car elle aura sans doute besoin de son aide dans quelques jours voire semaine. La rousse hésita tout de même à dévoiler son secret à la Caulfield et trouvait une idée pour l'aider dans son boulot de justicière. Pour le moment, elle devait y réfléchir et en discuter avec un quelqu'un pour savoir quoi faire. Jim raconta qu'il était temps d'aller dormir et qu'il réglera ce petit souci demain avec la police. Une bise aux filles, elle le lui rendit aussitôt avec le sourire.

« Bonne nuit, Jim ! »

« Bonne nuit, papa ! Et ne te couche pas trop tard ! »

Les deux filles montèrent alors à l'étage pour se rendre dans la chambre de Barbara, elles allaient dormir ensemble pour cette nuit. Cela rappelait des souvenirs à la blonde ainsi qu'à la rousse quand elles étaient petites. Babs allait dormir en maillot et en culotte tandis que Marcy allait juste dormir en sous-vêtement en ayant quelques hématomes sur son corps, ils étaient dû à son affrontement, il y a quelques minutes. La belle Gordon espéra que Marcy n'aura pas trop du mal à dormir avec ses blessures, en tout cas, les deux filles discutèrent pendant une heure. Au bout d'une heure, elles s'étaient endormi avec le sourire et profondément.


Hrp:
 

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles familiales [Pv : Jim Gordon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Retrouvailles familiales
» Joseph Gordon-Levitt
» Sir Cosmo et Lady Duff Gordon
» [Beau livre] Les Carnets de Gordon McGuffin
» [Gordon, Noah] Le médecin d'Ispahan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-