Consultation spéciale [Max Lord]

Invité

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 12:44
(HJ/ Désolé du retard, je n'ai pas eu le temps hier soir ! Par contre, n'hésite pas à me dire si je dois modifier quelque chose dans la description du bâtiment ou des système de sécurité : n'ayant pas trouvé de descriptif des lieux, j'ai essayé de faire au mieux et sans trop m'avancer pour ne pas te gêner ! /HJ)

Vendredi, 20 heures 12.
Gateway City. Quartier Général de Checkmate.


Le bâtiment est anonyme : perdu au sein de la grande ville, avec une architecture qui n'attire pas l'attention, il a été conçu et réalisé pour que personne ne puisse envisager son contenu et sa mission.
Rares sont les locaux qui connaissent l'existence et l'objectif de cette grande structure. La majorité des personnes qui y travaillent ne sont pas issus de Gateway City, et évitent les contacts avec les citadins - question de sécurité, devenue l'obsession de tous les membres de Checkmate. Le bâtiment est protégé par les systèmes les plus efficaces et les plus secrets de cette planète, et même de quelques autres.

Il est donc tout à fait anormal qu'une tornade dorée fasse peu à peu son apparition au sein d'un de multiples entrepôts perdus dans un des nombreux sous-sols cachés du bâtiment.
Quelques secondes lourdes de sens s'écoulent, la tornade prenant de plus en plus d'importance avant qu'un éclair doré ne fasse apparaître le Signe de la Vie dans la civilisation égyptienne. Une silhouette s'en échappe alors, formant un homme au costume coloré qui est à l'origine de tout ce phénomène.

Le Docteur Fate arrive.



Son corps sitôt entièrement formé, la tornade et le Signe de la Vie disparaissent, ne laissant que l'être mystique au sein de l'immense pièce. Remplie de cartons, de caisses et d'éléments inconnus, elle est abandonnée depuis plusieurs semaines, plusieurs mois par des agents qui sont occupés à sauver le monde et prévoir des changements cohérents avec les plans de leur leader.

Lentement, les bottes dorées de Fate claquent sur le sol nu de la salle pour l'approcher de la porte. Evoluant entre les allées, les caisses, ses yeux se fixent sur les différents éléments qu'il découvre ici et là. Intérieurement, la voix qui hante Kent V. Nelson depuis des semaines maintenant liste ses souvenirs et ses connaissances - sans que l'ancien psychiatre le lui ait demandé, évidemment.

Le Livre de l'Eternité de Merlin. Le Gant d'Atlas. La Lanterne Mystique de Jack O'Lantern. La Pierre Philosophale. Le Trident de...

"Nabu."

Rares sont les moments où Kent s'adresse au Seigneur de l'Ordre, spécialement quand il porte son heaume. Habituellement, il ne contrôle pas véritablement ses activités quand il est le Docteur Fate, il a plus l'impression d'être spectateur dans son propre corps, même s'il sent aussi ses membres quand ils bougent.

Je pensais que tu serais intéressé par les différents artefacts récoltés par cette organisation. Il est anormal que si peu de mortels soient en possession de tant d'éléments dangereux. Nous devons intervenir.

"C'est la raison de notre présence ici."

Quelques heures plus tôt, Nabu avait repris contact avec Nelson : malgré des difficultés de compréhension entre eux, le Seigneur de l'Ordre avait demandé de l'aide après des changements importants dans le monde mystique. Apparemment, Checkmate est en train d'intensifier ses recherches dans le domaine magique, au prix d'activités de plus en plus incontrôlées - ils se devaient d'intervenir.

Acceptant de remettre le heaume de Nabu, Kent s'arrête désormais devant la porte de l'entrepôt. Calme, comme chaque fois qu'il est dans ce costume, il lève la main et envoie une violente décharge d'énergie, qui fait exploser le métal blindé devant lui.
D'ici quelques secondes, les systèmes de sécurité et les gardes vont intervenir et arriver ici - mais Fate ne sera plus là. Immédiatement, il utilise son pouvoir de phaser et de voler pour s'élever dans les airs, disparaître des radars et se cacher entre les plafonds. Son plan est simple : attirer l'attention, découvrir comment l'ennemi réagit à une infiltration mystique et percer les secrets du quartier général.

D'ici peu, le Docteur Fate saura ce que prépare Checkmate et pourra les stopper - définitivement, peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 15:18
J'étais assis dans mon bureau cigare à la main, je remplissais des rapports sur nos dernières trouvailles en artefact magique. Checkmate était une organisation gouvernementale et bien qu'elle jouissait d'une grande indépendance, il y avait toujours beaucoup de bureaucratie. J'étais en train de remplir un rapport sur la reprise de la pierre philosophale à Dr Alchemy quand le voyant lumineux indiquant une intrusion s'alluma. Un garde entra au même moment dans mon bureau.

Monsieur intrusion dans le secteur P4 en attende de vos ordres.

Max alluma l'ordinateur.

Dr. Fate hein. J'aimerais bien avoir son casque. Envoyez un contingent de soldat bien armé, attention il est très dangereux. Considérez-le comme une priorité de code 7.

À vos ordres Monsieur.

Le code 7 signifiait que la force létale était permise, mais pas seulement ça. Les soldats envoyés étaient infectés d'OMAC. Au besoin je pouvais les activer afin de contenir l'intrus. Je m'approchai du micro, pris une bouffée de mon gros cigare puis l'éteins dans un cendrier. Je fixais toujours l'image quand je pris le micro.

Dr. Fate. Ici Maxwell Lord Black King de Checkmat. Vous venez d'entrer sur un territoire classé top secret par les États-Unis d'Amérique. Tout geste hostile contre votre gouvernement sera considéré comme trahison. Nous vous prions d'enlever votre casque et de vous coucher sur le sol. Le batiment est cerné vous n'avez aucune chance.

Arès mon message je fermai le micro et me leva. Je mis un petit détonateur dans ma poche regarda que mon arme était bien chargé puis se leva et partit en direction du secteur P4. Je n'étais pas du genre à me mettre sur la ligne de front, mais là c'était différent. On envahissait mon espace.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 17:54
"Je ne suis affilié à aucun pays."

Lévitant au-dessus des caisses, le Docteur Fate est redescendu de l'espace entre les niveaux du sous-sol quand Max Lord s'est adressé directement à lui. Kent n'est pas habitué à ce nouveau monde, entre les monstres, les créatures mystiques, les super-héros et les super-vilains - et il n'a pas envisagé la possibilité que l'ennemi puisse percer à jour son arrivée.

Il aurait été plus simple de me demander, Kent V. Nelson. Ou me laisser faire.

"Je ne suis affilié à aucun gouvernement."

L'ancien psychiatre ne veut pas répondre - il ne veut pas offrir à Nabu le plaisir de reconnaître quand il a raison. Il sait qu'il aurait dû agir différemment, il sait qu'il aurait dû utiliser les multiples capacités de son heaume et de son amulette ; il fera mieux la prochaine fois, quand il sera sorti d'ici.

"Je suis un Seigneur de l'Ordre : je ne peux trahir que mes idéaux et l'Ordre Universel. Qui sont en contradiction avec le fait que Checkmate possède tant d'armes et d'artefacts."

Une demi-douzaine d'hommes et femmes armés pénètrent dans la salle, passant sur les ruines de la porte qu'il a détruite quelques secondes plus tôt. Même s'il n'a guère d'expérience dans sa nouvelle vie, Kent sait que l'effet de surprise est son meilleur avantage, et il se doit de prouver qu'il peut gérer ses nouvelles capacités sans trop dépendre de Nabu. Instinctivement, il sait qu'il ne doit pas laisser le Seigneur de l'Ordre prendre entièrement le contrôle de ce corps - il doit donc agir en conséquence.

Concentrant l'énergie mystique dans ses poings, l'ancien psychiatre fixe le petit commando avant de propulser deux décharges vers deux agents. Les autres se tournent immédiatement vers lui, mais le Docteur Fate enclenche sa capacité de phaser et évite leurs attaques, avant de redescendre rapidement.
En quelques secondes, il se retrouve au milieu des employés secrets de Checkmate. Intérieurement, Kent essaye de lister toutes ses armes, toutes ses capacités, et se perd un peu au milieu de toutes les possibilités offertes par ses pouvoirs. Alors que les hommes de Max Lord s'organisent, il sent la pression monter en lui, et se demande s'il sera capable de vaincre des hommes et femmes surentraînés, des tueurs... il ne se sent pas à la hauteur.

Les souvenirs de ses échecs, de la destruction de sa vie lui reviennent - et le danger s'intensifie. D'ici quelques secondes, les agents de Checkmate tomberont sur lui et le stopperont.
Mais Nabu ne l'acceptera pas.

Laisse, Kent V. Nelson. Laisse-moi remettre de l'Ordre.

Soudainement, l'ancien psychiatre redevient spectateur de son corps. Ses bras, ses membres se mouvent seuls, et en quelques instants tout le commando est au sol, vaincu par l'énergie mystique et l'efficacité de Nabu - qui semble vouloir encore prendre les choses en main.

"Quoi d'autre, Maxwell Lord ? Quoi d'autre à m'opposer ?"

Cela fait longtemps que Nabu n'a pas utilisé sa magie et un corps, et il a envie de rattraper le temps perdu... même sans demander l'accord de Kent, soudainement piégé dans sa propre peau et sans possibilité d'évasion pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 22:48
Max marchait vers le secteur P4. Il arrêta cependant au bâtiment C3: C pour cellule. Il y pénétra et prit l'occupante par le bras. Tous ses codes étant évidemment les plus puissants de la base. La personne qu'il tenait dans ses mains marchait difficilement et semblait complètement dans les vapes. Plusieurs marques de seringue laissaient croire qu'elle était sujette à des piqûres. Je demandai à un garde de m'aider. Il prit la jeune femme dans ses bras et marcha à mes coté arrivé au secteur P4 j'entrai faisant un geste à l'homme derrière moi pour qu'il ne franchisse pas la porte derrière moi que sous mon ordre. Quand j'entrai ne fut pas ma surprise de voir tous mes hommes couchés sur le sol, semi-conscient.

Citation :
"Quoi d'autre, Maxwell Lord ? Quoi d'autre à m'opposer ?"

Bonjour docteur. Je suis la voix de tout à l'heure. Mon nom est comme indiqué précédemment Maxwell Lord.

Il s'avança vers le Dr. Fate. La main vers l'avant montrant qu'il n'allait pas utiliser son arme.

Vous devez comprendre que le pays rassemble ses artefacts mystiques, c'est dans un but de préserver le monde de leur effet. Notre organisation a pour but le maintien de la paix. Nous ne cherchons en aucun cas confrontation avec vous. Si notre réaction vous a semblé provocante, je tiens à vous rappeler que vous avez pénétré dans notre enceinte illégalement. Je vous demanderais donc de vous coucher par terre et de vous désarmer. Nous ne sommes même pas obligés de faire grand bruit de l'incident. Je fais appelle à votre bonne foi, rendez-vous et aucun mal ne vous sera fait.

Je commençai à saigner du nez. Rien de trop grave, car l'utilisation faite de mon pouvoir actuel était plutôt minime. Je cherchais à influencer favorablement mon interlocuteur. Pas une ne prise de possession de son corps, mais bien quelques choses de suggestives. J'avais appris à mes dépends que de tenter d'influencer quelqu'un de magique pouvait nuire non seulement à la personne, mais à moi même. Le but ici était surtout d'amener Fate à faire ce que je voulais, mais je ne pouvais pas savoir si son heaume le protégerait de mon emprise ou pas. C'est pourquoi j'avais mon plan B à la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Mar - 23:06
"Le monde doit être préservé, en effet."

Nabu continue de contrôler la situation. Kent est encore spectateur, observant passivement le Seigneur de l'Ordre répondre au maître véritable de Checkmate et de toutes les armes ici présentes. Une intense énergie dorée entoure sa forme, alors que sa cape repose sur tout son corps et que son heaume fixe Maxwell Lord, à quelques mètres de là.

"D'hommes tels que vous."

Soudainement, les bottes du Docteur Fate quittent le sol. Il lévite à quelques centimètres au-dessus des dalles nues de la salle, sa puissance magique se concentrant à nouveau dans les mains gantées et dorées de son costume.

"Les mortels ne doivent pas s'entourer de tant d'armes, Maxwell Lord. Seuls des êtres comme moi peuvent préserver votre monde de leur menace, et vous empêcher de vous brûler les aile."

Nabu concentre son énergie pendant quelques instants : le Signe de la Vie de la civilisation égyptienne apparaît en grand devant lui, avant qu'une demi-douzaine de rafales de puissance mystique s'en échappent pour venir frapper différents endroits de la pièce. Deux d'entre elles visent directement le leader de Checkmate, tandis que les autres s'en vont toucher quelques caisses présentes autour d'eux, les entourant immédiatement d'une aura d'énergie dorée.

Le Seigneur de l'Ordre s'élève encore plus dans les airs, et le corps de Kent V. Nelson esquisse un sourire sous son heaume sans que l'ancien psychiatre n'y puisse quelque chose.
C'est uniquement Nabu, uniquement l'être qui contrôle ses mouvements qui agit ainsi et profite de cette liberté retrouvée. L'humain essaye de reprendre le contrôle, essaye de revenir véritablement aux commandes mais le Seigneur de l'Ordre le lui refuse. Cela fait longtemps qu'il n'a plus pu combattre, qu'il n'a plus pu faire étalage de ses capacités et agir directement au contact des mortels - hors de question de perdre l'opportunité en laissant Kent revenir en avant.

Cependant, Nabu n'a plus l'habitude d'être aussi près de l'action, et s'il vient de frapper Maxwell Lord, il raisonne aussi beaucoup, en essayant de protéger les caisses qu'il vient de frapper et d'analyser leur contenu ; une lourde erreur de stratégie, car il laisse de précieuses secondes à son adversaire pour se remettre, préparer de nouveaux plans et faire intervenir de nouveaux agents. L'arrogance et la suffisance du Seigneur de l'Ordre, ivre de pouvoir et incapable de se rappeler qu'il n'est plus aussi puissant qu'avant, va certainement lui être préjudiciable d'ici quelques seconde...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 0:09
Citation :
"D'hommes tels que vous."

Oh mais détrompez-vous mon ami, il n'y aucun homme comme moi.

Je claquai des doigts. L'homme dernier moi entra en appuyant sur la nuque de la jeune femme qu'il tenait dans ses bras. Elle avait les cheveux d'un noir prononcé et la peau extrêmement blanche. Elle était encore presque inconsciente, mais ses yeux s’étaient retournés vers Dr. Fate.

Mon cher Docteur, je vous présente le sujet d'expérience 3.158. Elle est mieux connue sous le nom de Black Alice. Actuellement vous devez déjà ressentir ses effets. Voyez-vous, ma douce Alice ici présente à la particularité unique, du moins pour l'instant, d'absorber la magie. Je dirais qu'elle est comme un trou noir ou toute la magie est attirée et s'engouffre en elle. Je crois que le heaume que vous portez la connaît bien, il a déjà eu affaire à lui. Se qui est extraordinaire dans son pouvoir se que même drogué comme un petit punk perdu d’Angleterre, son pouvoir fonctionne parfaitement, avec un certain conditionnement de ma part évidemment. Vous savez nous aurions pu évitez cela. Alice ma belle, tu veux bien nous débarrassé de lui?

Alice avait déjà les yeux tournés vers Fate et même avant que j'aie utilisé un peu de mon pouvoir de persuasion pour la pousser à le faire elle avait commencé à pomper son énergie. J'avais remarqué qu'elle cherchait toujours à capter cette magie dans un état second. Comme si elle essayait de puiser dans cet art mystique l'énergie nécessaire pour se remettre sur pied. Ce n'était malheureusement pas possible. Car bien qu'elle soit l'être magique le plus puissant sur terre, elle est malheureusement qu'une gamine qui fléchit sous mon pouvoir. Le heaume et l'amulette seraient à moi et pour ce qui est de son porteur, j'avais d'autres projets.

Vous savez se que je déteste des gens tels que vous ? Vous croyez tout savoir. Savoir se qui est mieux pour tout le monde. Ne trouvez vous pas cela prétentieux de croire que vous êtes mieux que le représentant élu de toute une nation?

mon commentaire m'avait échapper. C'était d'ailleurs la raison pourquoi je voulais reprendre la ligue. L'ingérence du monde "normal" était obligatoire devant autant de puissance. C'était mesquin et malhonnête de croire savoir mieux se que l'humanité avait besoin, que l'humanité elle-même. Tien je me faisais penser à Luthor en disant cela. La différence c'est que moi, je réussi ou lui il échoue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 9 Mar - 19:30
"Je ne sais pas, Maxwell Lord. Que diriez-vous de répondre vous-mêmes à cette question ?"

La voix de Docteur Fate reste la même, toujours aussi sûre, aussi arrogante. Rien, dans son élocution ou dans sa stature, ne permet de savoir que son énergie mystique est peu à peu absorbée par Black Alice, jeune droguée et manipulée à ses dépens par le directeur de Checkmate.

"Vous n'êtes pas élu. Vous n'êtes pas connu du grand public. Vous prenez des décisions qui changent le cours du pays, du monde, sans que le peuple en soit informé, et sans légitimité pour cela."

Nabu est sûr de lui - trop.
Depuis longtemps absent du domaine physique, depuis longtemps cantonné au rôle de conseiller des différents porteurs du heaume de Fate, il ne comprend pas qu'il ne peut pas gagner en usant simplement de sa puissance. Persuadé d'avoir vaincu avant même d'avoir mené le combat, il ne se rend pas compte que chaque seconde qui passe le rapproche de plus en plus de l'échec... au grand dam de son hôte, qui comprend la dangerosité de la situation mais n'arrive pas à reprendre la main.

"Je suis un Seigneur de l'Ordre : j'ai protégé ce monde et dicté sa conduite à l'Humanité avant la naissance de ta lignée, Maxwell Lord. Tes actes sont une aberration, et nécessitent un châtiment."

Nabu lève ses mains pour former quelques signes magiques dans l'air. Le Symbole de la Vie apparaît alors, énorme, impressionnant, et est propulsé en avant vers Max Lord, Black Alice et leurs alliés, qui sont tous propulsés en arrière sur quelques mètres par le choc.
Cependant, le Seigneur de l'Ordre qui lévite désormais au-dessus du sol ne dit plus rien, n'envoie aucune parole bien sentie : si son attaque a permis de surprendre et de faire reculer ses ennemis, elle devait les incapaciter et les plonger dans l'inconscience. Nabu découvre alors que son énergie a bel et bien disparu pour partie, à cause de la jeune Black Alice - et il ne sait pas quoi faire.

Perdu sur le plan physique, incapable de retrouver sa sagesse et son intelligence alors qu'il contrôle le corps de Docteur Fate, le magicien se laisse aller à plusieurs tirs d'énergie dorée vers Max Lord et Black Alice. Son énergie baisse de plus en plus, ses actes n'auront sûrement pas une grande efficacité mais il ne sait pas agir autrement... et cela causera peut-être sa perte
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 9 Mar - 20:23
Max se sentit propulsé vers l’arrière et alla s'écraser sur le mur du fond. Il releva la tête pour voir Dr. Fate toujours debout, qui le regardait. Il ne parlait plus, mais avait les yeux toujours fixés vers lui. Max quant à lui voyait rouge. Il regarda autour de lui et remarqua Black Alice par terre avec son escorte également par terre près de lui. Il mit la main dans sa poche et appuya sur l'interrupteur qu'il avait jusqu'alors évité de déclencher.

O.M.A.C.tivate.


C'était le son que certains corps couchés par terre venaient de laisser échapper. Dans leur inconscience ils étaient toujours en vie et ça ne nécessitait pas plus pour eux que l'étincelle de vie. Leur transformation était rapide comme avalé par la chose qui prenait sa place. Le bleu semblait s'échapper des pores de leurs peaux et un oeil unique apparut. Il avait activé les OMAC présents dans la salle avec un émetteur a onde courte.



Attaquez. Je le veux vivant.

Écoutant les ordres de leur maître les OMACs se ruèrent sur Dr. Fate. Max lui se releva péniblement et alla vers Black Alice. Heureusement elle était toujours en vie et un nouvel uniforme commençait à se former autour d'elle. Noir, mais avec les symboles égyptiens habituellement associés à Dr. Fate.

(Dsl l'image n'a pas l'air d'une jeune fille inconsciente, mais je n’ai pas trouvé mieux)

Il la souleva et la prit dans ses bras. Il ne fallait pas qu'elle meure, mais elle ne pouvait quitter la pièce proche de lui elle ne risquait rien des OMAC et encore moins de Dr.Fate.

Rend toi Fate. Tu ne pourras rien ici. C'était de la folie de m'attaquer sur mon propre terrain. Limitons les dégâts et sauve ta vie.

Il ne voyait plus fate derrière le mur d'OMAC qui se cachait derrière lui, mais si Black Alice continuait a récolté de la magie, c'est que magie il y avait encore.

((H.J. dit moi si tu trouves que j’abuse. Mais c’est mon premier RP avec Max alors j’ai un peu de difficulté à m’adapter. Mais bon je me suis dit qu’au vue de ta puissance et du fais que tu m’attaque dans mon propre Q.G. tout reste logique ))
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 9 Mar - 23:44
(HJ/ Pas de problème ! Je trouve ta réaction très logique et intéressante, ça donne envie de se triturer les méninges pour s'en sortir ! Smile /HJ)

Kent V. Nelson n'a plus de contrôle de son corps. Seul, perdu au milieu des ténèbres, il ne peut qu'observer par une grande fenêtre devant lui l'évolution de la situation qui échappe à Nabu ; et malgré ses cris, ses appels, ses hurlements, il ne peut retrouver possession de ses moyens - jusqu'à ce que le visage du magicien apparaisse juste au-dessus de lui.



Kent Nelson... j'ai besoin de ton aide.

Je croyais que le Seigneur de l'Ordre savait tout faire et pouvait prendre le contrôle sans demander l'autorisation.

J'ai... mal agi. J'ai cru pouvoir gérer cette menace comme toutes les autres. Ce fut une erreur.

Wow... je ne pensais pas entendre ça un jour. Enfin, si j'entends vraiment ça... mais tu crois vraiment que je peux mieux agir ? Tu as plus d'expérience que moi, Nabu !

Je ne sais pas agir contre les mortels de ce temps, Kent V. Nelson. Je n'ai plus la force et la connaissance de ton monde. Je te laisse combattre car tu es le propriétaire du heaume. Je ne suis qu'un vieil homme qui a cru pouvoir être encore à la hauteur, mais qui doit accepter son rôle d'unique conseiller. Va, Docteur Fate... sauve le monde.

Kent V. Nelson n'a pas le temps de répliquer : les ténèbres et la fenêtre disparaissent autour de lui. La sueur, la transpiration, le contact du tissu contre son corps et du métal contre sa peau reviennent. Il est de retour dans son corps, accroupi devant Maxwell Lord, une demi-douzaine de montres métalliques et cette Black Alice catatonique mais possédant apparemment une partie des pouvoirs de Docteur Fate - de ses pouvoirs. Ce n'est pas acceptable.

Il n'a que quelques secondes avant que les créatures violettes l'attaquent, et que toute son énergie ait disparu. Si l'ancien psychiatre n'a aucune habitude de la magie et du combat, il sait pouvoir compter sur une chose : son esprit ; et sa mémoire.
Toujours à moitié à genoux, il lance une des rares incantations dont il se souvient encore et fait apparaître une mini-tornade dorée devant lui. Celle-ci ne tiendra que quelques secondes face aux pouvoirs de Black Alice et aux monstres du chef de Checkmate mais ce sera suffisant.

Utilisant encore un peu d'énergie mystique, Kent fait appel à sa télékinésie pour attirer vers lui la Lanterne Mystique de Jack O'Lantern que Nabu avait vu auparavant. S'en emparant, il accède immédiatement aux souvenirs du Seigneur de l'Ordre et des précédents Docteurs Fate et apprend à s'en servir. Une épaisse fumée s'évapore alors de la Lanterne Mystique, avant qu'il ne dresse l'objet vers deux O.M.A.C.s prêts à se battre ; une pensée lui suffit pour ordonner à la Lanterne de tirer des rafales magiques, qui endommagent gravement les deux créatures.

Souriant sous son heaume, Kent se prépare alors à la suite, tandis que la mini-tornade dorée s'évapore et qu'il fait désormais face à ses ennemis avec une nouvelle énergie mystique et la certitude de pouvoir prendre les devants. Certes, Black Alice absorbe ses propres pouvoirs, mais ils viennent de le piéger au milieu d'un entrepôt rempli d'armes mystiques, et avec l'accès à la connaissance des plus grands magiciens de l'univers ; ils viennent de commettre une sale erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 10 Mar - 14:50
La situation empirait. Il osait profaner certains objets magiques et s'en servir contre des hommes c'était on ne peu moins souhaitable. Max déposa Black Alice sur ses jambes et la tenait par la taille pour qu'elle reste debout. Il porta la main libre à son pistolet puis commença a crier.

OMAC sur lui et vous 3 ramener moi les objets magiques derrière mois.

Il avança vers Dr. Fate en pointant son fusil il cherchait une fenêtre d'action pour tirer. Mais avec tous les OMAC qui c'étaient rués sur lui c'était on ne peu plus compliqué. Il devait faire attention à éviter des ricochets sur l'armure OMAC. Il marcha en traînant Black Alice. Puis il s'énerva contre la petite.

ALLEZ RÉVEILLE TOI. J'ai besoin de toi absorbe tout la magie dans la place. allez.

Hein?

Black Alice avait repris conscience après une petite contraction de son bassin par le bras de Max. Elle était consciente et recherchait toutes les sources magiques par réflexes. Seule la magie pouvait peut-être la sortir de sa torpeur. Max s'en voulait, elle avait été beaucoup trop droguée, après aujourd'hui il faudrait revoir le protocole de soumission du Checkmate fait sur Black Alice parce que la traîner comme ça n'était pas l'idéal. Max eu une fenêtre d'action il tira quelques balles. Il commença à pleurer du sang par les yeux. Au début quelques goûtes seulement puis un tracé se format.

LÂCHE TES ARMES. COUCHE-TOI PAR TERRE. ALLEZ LÂCHE TES ARMES. TU ES EN TRAIN DE TUER DES CIVILS INNOCENTS LÂCHES TES ARMES COUCHE TOI PAR TERRE LES MAINS SUR LA TÊTE.

Il utilisait son pouvoir de télépathe, bien que ça n'avait par fonctionner la première fois il n'avait pas mis beaucoup de puissance. Il ne s'agissait que d'une suggestion, maintenant c'était une vraie concentration. Il ne savait toujours pas si le heaume était imperméable à son pouvoir. Il se doutait bien qu'il était imperméable à la magie, mais on ne parlait plus de magie on parlait de science et de biologie. L'attaque avait été rapide et concise. Max profitait de toutes les fenêtres d'actions pour tirer en direction de Dr. Fate, Les OMAC l'attaquaient pendant que certains cherchaient a le privé de toutes nouvelles armes possibles. Black Alice avait repris un peu conscience et cherchait le salut dans toute énergie magique présente dans la pièce, artefact ou humain. Bref c'était un champ de bataille monstre dans une pièce qui n'était vraiment pas conçue pour la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 10 Mar - 15:25
La situation perd tout sens.

Les O.M.A.C.s agressés par l'énergie de la Lanterne Mystique ne se relèvent pas : il ne reste plus que quatre des leurs pour affronter le Docteur Fate, en plus de Max Lord et de Black Alice. Et, étonnamment, Kent V. Nelson se sent à l'aise au sein de ce combat dans lequel il prend peu à peu confiance.

Utilisant toujours la Lanterne Mystique pour créer un épais nuage de fumée magique, qui bloque quelque peu les capteurs des créatures métalliques, l'ancien psychiatre essaye d'éviter les balles du chef de Checkmate tout en concentrant sa propre énergie magique pour empêcher Max Lord de le contrôler. Même si Black Alice continue d'absorber sa puissance, la présence de la Lanterne Mystique la trouble et il a encore quelques capacités, qu'il concentre dans sa télépathie magique pour combattre sur ce plan psychique l'agent secret.

Combattant sur plusieurs plans, Kent se surprend à plutôt bien s'en sortir, même s'il sait que la Lanterne Mystique sera bientôt "à sec". Il se doit d'achever ce combat, avec au mieux la défaite de ses adversaires, au pire une fuite un peu humiliante mais au moins salvatrice ; il n'en est pas encore là.

Roulant sur le côté, s'emmêlant presque dans sa cape, il parvient à envoyer un ultime rayon de la Lanterne Mystique contre un O.M.A.C., qui est amoché par le coup mais pas entièrement vaincu. Le Docteur Fate envoie, dans un geste peu classe, l'objet magique vers Black Alice, avant de poser ses mains gantées sur le Trident de Lucifer, jadis utilisé par Blue Devil. A nouveau, il sourit sous son casque, malgré l'épais mal de crâne qui agresse son esprit suite à la lutte mentale avec Max Lord.

Faisant tourner l'arme devant lui, il envoie deux rafales vers deux O.M.A.C.s. Tandis que la fumée magique disparaît, Kent V. Nelson essaye de frapper avec sa nouvelle lance les créatures métalliques, mais il sait que tout ça ne peut pas durer. Black Alice a pris conscience, sa magie est presque éteinte et contrôler le Trident ne lui permettra pas de tenir beaucoup plus longtemps... il doit agir. Maintenant.

Usant du Trident de Lucifer une dernière fois, l'ancien psychiatre frappe violemment le sol avec son arme, provoquant une explosion magique tout autour de lui. L'onde de choc propulse les O.M.A.C.s contre les murs encore debout de l'entrepôt... mais le responsable a disparu.

Le Docteur Fate n'est plus dans la salle : il a utilisé son ultime pouvoir pour s'élever au niveau au-dessus et pour phaser entre les étages. Désormais dénué de puissance pour quelques minutes, le temps de se "recharger" loin de Black Alice, il est vulnérable et Kent V. Nelson espère simplement avoir droit à ces quelques instants pour se reprendre. Sinon, tout sera beaucoup plus compliqué - et dangereux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 10 Mar - 18:53
Il disparu. C'était le comble il disparu. Max regarda Alice, elle avait toujours le costume égyptien sur elle. Il était encore près du batiment. Max ragea puis appliqua son doigt sur son oreille afin de parler dans son oreillette.

Ou est-il

Secteur 7G monsieur.

Envoyé une équipe au plus vite.

Elle est déjà en route monsieur.

Non mais il se prend pour qui ce type.

Max prit tous les objets magiques de petite taille et les plaça dans un sac de jute qui traînait non loin. Il les tendit à un OMAC les objets et ne garda que la pierre philosophale et Black Alice bien entendu.

Amenez ça dans mon bureau.

L'OMAC ne parla. Max quant à lui sortit de la pièce traînant toujours Black Alice avec lui qui semblait un peu plus lucide et pouvait marcher par elle même, son absorption magique semblait l'avoir un peu réveillé. Une fois dans l'ascenseur Max sortit un mouchoir et s'essuya le visage. Puis il reporta son doigt à son oreille.

L'équipe est rendue?

Oui monsieur

enlevez lui le casque par tous les moyens, qu'il soit vivant ou mort je m'en fiche.

((Désolé je sais que c'est cours mais, je vois pas se que je peux faire de plus que de me rendre. Essaie de pas mourir ^^))
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 12 Mar - 23:08
Kent V. Nelson n'a pas le temps de souffler.

Alors qu'il vient de reprendre sa respiration après une ultime démonstration de magie, alors qu'il est assis sur le sol à essayer de récupérer un peu d'énergie mystique, la porte de la pièce nue dans laquelle il se trouve explose sous l'impact de l'unité envoyée par Checkmate. En quelques secondes à peine, quatre agents secrets pénètrent dans la salle et le fixent avec leurs armes pointées sur lui.

L'ancien psychiatre n'a plus assez d'énergie pour se protéger : la puissance du heaume a été vidée par Black Alice, et il n'a pas eu assez de temps pour en convoquer d'autre. Au fond de lui, il sent qu'il n'a plus le choix - que tout est perdu.
Il a voulu venir ici pour empêcher Checkmate de mal agir, mais il se rend compte que son passage dans ces locaux a surtout permis à Maxwell Lord d'absorber une énergie qui n'aurait jamais dû être sienne. Désormais maître de Black Alice, et donc de la puissance du heaume de Fate, il va pouvoir en user, et en abuser, pour favoriser les projets de son organisation.

Ce n'est pas acceptable.
Comme d'être emprisonné par des agents secrets qui n'ont aucune idée de l'être qu'ils affrontent vraiment.

Alors que les hommes de Lord s'approchent de lui pour retirer son heaume, Kent V. Nelson se souvient soudainement que son casque n'est pas son seul atout - n'est pas pas sa seule arme.

L'Amulette d'Anubis, présente sur son torse, lui permet surtout d'accéder aux âmes de ses prédécesseurs, de dénouer le vrai du faux, de voir derrière le tissu de la réalité et de la connaissance. Cependant, elle a aussi la capacité d'agir comme un "booster" dans certaines situations difficiles, quand son propriétaire a besoin d'un coup de pouce ; comme maintenant.

Sans s'en rendre compte, Kent V. Nelson a fait appel à son Amulette et sent rapidement l'énergie couler à nouveau dans son corps. Alors que son heaume et son costume avaient pris des couleurs pâles, presque dévalées, une aura dorée et bleutée l'entoure à nouveau, et l'ancien psychiatre esquisse un léger sourire alors que ses mains gantées se chargent de puissance.



"Vous aviez une chance que ça se termine bien. Elle est passée."

D'étonnants rayons d'énergie sont projetés vers les quatre soldats de Checkmate, avant qu'une incantation rapide ne fasse apparaître des chaînes d'or qui les bloquent aux murs. Désormais "re-chargé", il sait qu'à la prochaine rencontre avec Maxwell Lord les choses se passeront mal, mais il refuse de le laisser contrôler la puissance de Docteur Fate - hors de question de lui permettre de faire des ravages suite à sa propre erreur.

Sortant dans le couloir, le Seigneur de l'Ordre s'élève légèrement au-dessus du sol, ferme le yeux, concentre sa puissance et lance un appel télépathique à son nouveau meilleur ennemi.

* Viens, Maxwell Lord. Viens découvrir la vraie puissance. *
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 0:05
L’ascenseur montait pour Max. Black Alice à ses côtés commençait à se sentir un peu mieux. Elle se tenait par elle même, mais la confrontation l'avait trop fatigué. La drogue plus les nombreuses vagues d'énergie avait secoué son corps et sa psyché. Max aussi en avait assez c'était d'un ridicule. Fate venait le nargué chez lui et tuai et détruisait tout. Puis une voix résonna à nouveau dans son oreille.

Monsieur. L'équipe a échoué, Dr. Fate brille à nouveau nous croyons qu'il est rechercher.

Bien, c'était à prévoir

Monsieur les scanneurs dise que vous avez manqué son étage.

Oh mais je ne vais pas à ça rencontre. Je l'ai amené exactement là où je voulais.

Max sortit à un étage et entra dans une pièce qui avait toutes les allures d'un studio de télévision. C'était la salle de communication par où il recevait "ses ordres" mais suite à une demande de Maxwell elle avait été également équipée pour pouvoir interrompre toute les projections télévisuelles, numériques ou satellitaires de la ville. Max s'assied devant la caméra et l'alluma. En une fraction de seconde il se retrouva sur tous les téléviseurs, téléphone cellulaire, ordinateur, radio ou autre récepteur.

Madame Monsieur bonsoir,

Mon nom est Maxwell Lord je travail pour le gouvernement américain à l'organisation Checkmate, afin d'améliorer les relations entre humains et superhumain.

Actuellement la ville de Gateway City est prise d'assaut par un superhumain du nom de Dr. Fate. Bien que ledit Dr. Fate a été considéré comme un héros nous savons de source sur qu'il est actuellement en train de piller et détruire des hangars fédéraux servant au contrôle d'artefact magique.


Il pianota sur le clavier devant lui et son visage fut remplacé par des images de Fate provocant une vague magique qui écrasa tous les soldats américains. (OUI, vous vous rappelez dans le premier post? Max a dit qu'il faisait tout enregistrer). Puis il retransmet les images de Fate actuellement qui enchaînait d'autre militaire. Max continua à parler par-dessus les images en s'assurant que tout sois retransmis sur les écrans de nouvelle continue dans les couloirs afin que Fate voie ce qui se passe.

Nous n'avons d'autre choix que de déclarer l'état d'urgent sur Gateway City. Nous sommes convaincus de la bonne foi de Dr. Fate cependant nous savons, de source sûre que les objets d'origines magiques peuvent influencer sur le mental de leur possesseur. Nous croyons actuellement à une crise sévère de folie, ou alors Dr. Fate serait passé du mauvais côté. Nous lançons donc un mandat d'arrêt contre ledit Dr. Fate. Afin qu'il réponde de ses actes. En ce moment même nos troupes cherchent à contrôler le fugitif.

Dr. Fate je sais que vous écoutez ce message, arrêtez avant qu'il ne soit trop tard, rendez-vous aux autorités ou vous nous obligerez à faire de vous l'ennemi public #1.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 24 Mar - 0:29
(HJ/ Désolé du retard, et bien joué pour l'idée de la communication ! Je n'avais pas vu venir ce retournement de situation. Dis-moi par message privé si mon post te convient, je ne pense pas que ça valait la peine de continuer encore longtemps mais j'aimerais bien te refaire face car je pense que cette guerre n'est pas finie ! Smile J'ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec toi, merci ! /HJ)

Sous son casque, Kent V. Nelson serre les dents - et essaye de bloquer les larmes qui veulent tant couler le long de ses joues.

Dans son esprit, il était persuadé d'agir au mieux : en défiant directement Max Lord, en cherchant à l'attirer sur son propre terrain et en voulant profiter du "boost" de l'Amulette, il sentait que la situation pouvait aller en sa faveur. Il se rend maintenant compte de son erreur, et combien il a sous-estimé son adversaire.

Lévitant au-dessus du sol, le Docteur Fate perçoit la communication envoyée par Checkmate et sait très bien qu'il ne contrôle plus rien. D'ici peu, s'il ne fait rien, il sera considéré comme hors-la-loi et poursuivit officiellement, en plus des futures attaques discrètes des préposés du monstre à l'origine de tout ça. Ce n'était pas le plan, mais il est en train de tout détruire sans même avoir commencé... et ce n'est pas acceptable.

Depuis des semaines, des mois, Kent a tout perdu : sa femme, sa fille, sa réputation, son foyer, son emploi, sa conscience, sa confiance... sa vie.
Même s'il ne se l'avoue pas encore, Nelson a pris l'opportunité de rejoindre Nabu dans sa quête de Justice et d'Ordre comme sa seule chance de rédemption, et il a l'impression de tout détruire en faisant les mauvais choix. Dans son âme, il sent le poids de l'héritage des Docteurs Fate : ses prédécesseurs, et notamment son oncle, ont toujours tout fait pour que ce nom, ce casque et cette amulette soient synonymes de Bien.

Là, l'ancien psychiatre est en train de tout piétiner - et il est hors de question de tomber encore plus bas.

Utilisant les capacités magiques de son heaume, le Docteur Fate entre en contact avec les systèmes électriques et de communication. Une illusion, formant son casque, apparaît alors sur tous les écrans de la ville. Sa voix d'outre-tombe entre alors en contact avec les habitants de Gateway City, parasitant les ondes de Max Lord.

"Citoyens. Une menace mystique a troublé les perceptions des agents gouvernementaux représentés par Maxwell Lord. Pour combattre ce danger maléfique, j'ai été dans l'obligation de m'en prendre à de courageux hommes et femmes qui défendent ce pays. Cette crise est désormais passée, et je considère que vous êtes en sécurité. Ayez foi en vos représentants et vos protecteurs... à chaque fois qu'ils le méritent."

La communication disparaît, et Kent V. Nelson reprend le contact télépathique avec Max Lord - hors de question de le laisser gagner aussi facilement.

* Rien n'est terminé. Tu as remporté cette manche, mais je connais désormais mon ennemi et je sais jusqu'où tu es prêt à aller. Ces artefacts ne doivent pas rester en ta possession, et tu seras puni pour leur usage. Au fait... je crois que quelqu'un veut te dire quelque chose. *

Le Docteur Fate a envoyé un choc psy vers Black Alice, pour la réveiller de sa pseudo inconscience et lui permettre de découvrir ce que Max Lord lui a fait. Ce dernier a sûrement un moyen de reprendre le contrôle, mais ce ne sera pas simple et rapide - parfait pour sa cible.
Soudain, l'ancien psychiatre s'envole, passe entre les murs avec sa capacité de phaser et disparaît dans les étoiles.

Certes, il n'a pas réussi à récupérer les armes gardées par Checkmate, mais il s'est sorti d'un mauvais pas et sait désormais qui est son ennemi. Ce n'est certainement pas une victoire, mais ce n'est sûrement pas une défaite... c'est peut-être tout simplement un début. Il ne sait pas où ça le mènera, il ne sait pas ce qu'il va pouvoir faire, mais il sait au moins qu'il s'en est sorti - et que ça lui a plu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 26 Mar - 12:06
La guerre de l'opinion publique, Max ne pouvait pas la perdre. C'était son vrai terrain de jeu. Il y avait fait ses marques depuis toujours et son parcours était parsemé de coup d'éclat de ce genre. Il fallait savoir placer ses pions longtemps d'avance et heureusement c'est ce qu'il savait faire le mieux. Après tout, l'organisation ne s'appelait pas Checkmate pour rien, il y avait une logique derrière tout ça. Max venait d'avancer sa première pièce sur son échiquier et de toute évidence c'était une réussite. Dr. Fate se rendit sans poser de question, ou plutôt disparu, Max toujours en onde repris la parole.

Comme vous pouvez voir, votre gouvernement à encore la situation sous contrôle. Nous maintiendrons l'alerte pendant encore quelque temps, nous devons vérifier qu'il a vraiment quitté les lieux ou qu'il n'est pas dans la ville. Nous demandons donc à chaque citoyen de demeurer chez eux pendant le contrôle de routine. Nous lèverons l'alerte dès qu'il n'y aura plus aucun danger pour vous. Merci.

Il coupa la communication. Puis prit son oreillette.

Faites circuler quelques troupes en ville, mais je suis convaincu qu'il est vraiment parti. Allez me chercher Madame Xanadu et payez-lui ce qu'elle veut. Je veux qu'on protège le Q.G. efficacement contre n'importe quelle attaque magique. Elle tient une petite boutique de carte qui n'a l'air de rien, mais les rapports sur ses pouvoirs sont impressionnants.

Bien monsieur.

Il coupa le son puis se retourna pour allez vers Black Alice. Quand il l'aida à se relever, elle le gifla. Elle avait repris ses couleurs normales et le signe de Fate avait disparu de sur son torse se qui confirmait le fait qu'il est quitté l'enceinte de la base.

VOUS! Que m'avez-vous fait, je vais vous tuer je vais ,

ÇA SUFFIT! COUCHEZ-VOUS PAR TERRE IMMÉDIATEMENT.

Reportant son mouchoir à son nez il ressentit comme un petit malaise. Il remit son oreillette pendant qu'il voyait Black Alice obtempérer sans broncher. Elle était peut-être bien puissante, mais ça ne restait pas moins une adolescente facilement manipulable.

Envoyez une équipe pour récupérer Black Alice. J'aimerais qu'on réévalue son traitement. Elle n'est pas efficace en situation de combat. On veut la contrôler par en faire un mannequin inerte dans un combat. Au besoin, appelez la White Queen et demandez-lui ses recherches sur Suicide Squads. Le contrôle c'est son truc.

Le malaise persista.

Faite également monter une peinte de sang et une infirmière, j'ai besoin d'une transfusion de sang. Toute cette histoire m'a troublé.

Bien monsieur.

Le soldat ne savait pas pourquoi la peinte de sang, mais il allait s'exécuter. Maxwell avait entré une suggestion bien encrée dans chacun des hommes et des femmes qui travaillaient pour lui. Ne jamais se poser de question sur la santé et/ou l'anormalité de Maxwell Lord. Évidemment, la suggestion avait été acceptée par tous les esprits et il n'avait jamais eu de difficulté. Ça avait été une grosse journée et Max devait écrire un rapport pour Washington. Après tout, sa première pièce de jeu avait bougé, il devait donc en informer les autres.
Revenir en haut Aller en bas
 

Consultation spéciale [Max Lord]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Consultation spéciale [Max Lord]
» New York Unité Spéciale
» Lord, Virginia & Murelli, Jean
» Consultation nationale pour la TNT (DVB-T)
» Force spéciale en Afganistan (ou éventuellement Irak)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gateway City :: Q.G. Checkmate-