Un singe vaut mieux que deux tu Terra

Invité

MessagePosté le: Lun 25 Jan 2016 - 5:20
La vengeance est un plat qui se mange froid. Ultra-Humanite le savait mieux que quiconque. Et la cible de sa vengeance était Power Girl, qui l'avait battu il y a quelques temps déjà. Mais comment battre définitivement quelqu'un qui de toute évidence est supérieur physiquement ? Cela était la question principale qui tourmentait l'esprit aiguisé d'Humanite. Et bien sûr il avait trouvé que contourner la confrontation physique restait encore la meilleur solution. Et quoi de mieux que contourner l'approche physique qu'un malheureux otage. Pour ça il allait avoir besoin d'un être qui est cher à Power Girl...

Après avoir quelques rapides recherches, Humanite conclu que sa cible idéel serait Atlee, la meilleure amie de Power Girl. En tout cas, d'après ses dires. Et surtout, elle n'était pas aussi forte que sa copine, ce que recherchait principalement Ultra-Humanite, bien évidemment. Un plan fut consciencieusement mis en place afin de tromper Atlee, de l'amener de gré ou de force dans le laboratoire du génie et là procéder à un banale opération à cerveau ouvert afin de prendre possession de son corps. Une fois au commande de son corps il pourrait approcher Power Girl afin de la vaincre une bonne foi pour toutes, que ce soit par un échange de corps ou la destruction pure et simple si elle refusait. Maintenant Humanite espérait juste qu'Atlee soit assez naïve et réceptive pour se laisser faire, afin de ne pas user de force inutile et précieuse.

Ultra-Humanite "emprunta" le corps d'un passant plus musclé que la moyenne, qu'il habilla d'un costume ressemblant vaguement à celui d'un super-héros. Cape, bottes, costume moulant aux couleurs pétantes, rien n'était laissé au hasard. Dans son nouveau corps, il se mit en route afin de trouver Atlee et de la conduire à sa fin. Seulement il fallait faire vite, car le corps ne pourrait longtemps soutenir l'énorme cerveau d'Ultra-Humanite. Si le temps était écoulé la boîte crânienne allait tout simplement exploser, ce qui n'allait pas aider à tromper Atlee. Le charme serait de mise et si cela ne suffisait pas, un peu de pression mentale devrait suffire à faire passer le tout.

Il arriva à ce qui devait être l'adresse d'Atlee, ou du moins un lieu qu'elle fréquentait régulièrement, d'après les quelques repérages qu'il avait fait et se mit à attendre devant l'entrée, que celle-ci se montre afin de pouvoir l'aborder. Ce qui fut rapide. Humanite la laissa passer devant lui, puis la suivi sur quelques mètres avant de la dépasser et de l'aborder d'un grand sourire :
"Excusez-moi, êtes-vous bien la meilleur amie de Power Girl, qui m'a dit tant de bien de vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 25 Jan 2016 - 15:35
Quand elle se réveilla ce matin-là, Atlee ne savait pas qu’elle serait encore déçue. Elle devait déjeuner avec sa meilleure amie au monde, jusque-là c’est plutôt classique. Le problème c’est qu’au lieu de trouver Power Girl dans la salle à manger, elle y trouva plutôt une note « désolée, j’ai eu une urgence à Star Labs. On se revoit ce soir. » ENCORE une note. Atlee n’avait pas beaucoup d’amis et en dehors de Power Girl, elle avait en théorie les Titans mais ils étaient tous loin. Il lui faudrait une amie à New York, quelqu’un avec qui parler quand Power Girl et les Titans étaient trop loin. Atlee était quelqu’un de sociable, qui adorait parler, échanger et découvrir avec les autres. Elle comprenait parfaitement que Power Girl, tout comme elle, avait des obligations mais… Elle aurait et de loin préféré passer AVANT les autres quoi.

Oui, c’était égoïste et anti héroïque mais bon. Atlee était aussi une personne bien que dans sa tête elle se doive de faire passer son devoir de super héroïne avant le reste… Mais elle avait de la misère à le faire si Power Girl était un jeu. Et bon, c’est un peu difficile de parler de choses que vous ne comprenez pas à votre meilleure amie et ce au risque de vous mettre mal à l’aise toutes les deux. Alors forcément, elle gardait ça pour elle. Elle aurait bien voulu une amie de son âge. Une amie de son âge qui ressemblerait à Power Girl, ce serait bien non? Pas blonde tiens. Des cheveux noirs de jais et des yeux émeraude. Ça contrasterait avec les yeux saphir de sa meilleure amie au monde. Elle chassa ces pensées fantaisistes et se prépara un déjeuner. Seule. En espérant que Power Girl ne rentrerait pas trop tard pour qu’elles puissent avoir un semblant de souper.

Pour se changer les idées, elle décida de s’adonner à une activité à laquelle elle commençait à prendre goût : le magasinage. Nous passerons sous silence l’épisode du lèche vitrine où la pauvre Stratane avait vraiment pris au pied de la lettre l’expression et nous concentrerons plutôt sur cette idée de sortie. Elle aimait bien les marchés publics ou les commerces alimentaires spécialisés. Cela lui permettait de découvrir de nouvelles choses à expérimenter en cuisine pour, la plupart du temps, le plaisir de Power Girl. Il y avait eu quelques expériences désastreuses mais bon. Dans la très grande majorité des cas, elle se défendait admirablement bien dans la cuisine et… Et c’était qui ce type sortit de nulle part? Elle sortait de l’épicerie de quartier quand il l’aborda comme ça, pouf. À lui voir l’allure, il avait l’air d’un super héros mais par contre il manquait de subtilité.

En revanche, elle eut la certitude que ce n’était pas un vrai gentil pour une raison toute simple. Il avait dit ceci : « Excusez-moi, êtes-vous bien la meilleur amie de Power Girl, qui m'a dit tant de bien de vous ? » Or, Atlee était en civil car c’était une des premières choses que lui avait enseigné la kryptonienne. Toujours savoir séparer son identité de héros, soit Terra, de son identité civile, soit Atlee. Par conséquent, l’association à faire c’était Power Girl + Terra et Karen Starr + Atlee. Jamais Power Girl + Atlee ou Karen Starr + Terra. Conclusion : on essayait de l’embobiner. Que cette personne connaisse son identité civile et son identité héroïque était le cadet de ses soucis. Ce qui importait c’est que quelqu’un l’avait suivi jusqu’ici. Dans quel but? Difficile à dire. Mais elle ne comptait pas mettre sa meilleure amie au monde en danger. Jamais.


« Je ne sais pas de quoi vous parlez, monsieur. Et c’est bien connu. Tout le monde veut être le meilleur ami de Batman, de Superman, de Wonder Woman et de dizaines de super héros. Désolé mais le seul endroit où je pourrais être la meilleure amie de Power Girl, c’est dans une fan fiction débile que j’aurais écrite et publiée sur le net. Maintenant je ne vous connais pas, je ne veux pas vous connaitre alors fichez moi la paix. Bonne journée monsieur. »

Elle tourna les talons sans plus d’hésitation mais se défendrait si nécessaire. C’est que Power Girl avait quand même trouvé le temps de lui apprendre le sens de la répartie. Elle ne pouvait pas retourner directement à l’appartement, dans l’éventualité où cet inconnu décidait de la suivre. En revanche, hors de vue si nécessaire, elle pouvait juste… Disparaitre. Quand vous êtes la géokinésiste la plus puissante qui soit, vous n’êtes jamais à court d’options. Voilà pourquoi elle avait besoin de plus d’amis. Ce genre de choses n’arrive pas quand vous êtes CHEZ les gens. Le mec n’aurait quand même pas été cogner à la porte pour tenter de la faire tomber dans le panneau… Et elle ne manquerait pas de donner son signalement à Power Girl. Si c’était un méchant passé maitre dans l’art du déguisement, elle devrait être doublement prudente…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Fév 2016 - 4:04
Ultra-Humanite rattrapa Atlee en gardant ses distances au cas-où ça tournerait mal. Elle était plus méfiante que prévu. Mais qu'importe, le génie avait tout prévu : "Attendez ! Ne soyez pas ainsi sur la défensive ! Il se trouve que je suis un collègue super-héros, Psilencer en l’occurrence ! En vous apercevant marcher je me suis aperçu que je vous connaissais. Et, sans vouloir jouer le stalker, mes pouvoirs télépathiques m'ont confirmé votre identité, même si ce n'était guère dur de la deviner tant Power Girl parle de vous ! Enfin bref, vous devez vous demander pourquoi je viens vous aborder ainsi et vous avez tout à fait raison, c'est un manque de politesse venant de moi. J'aurais en vérité besoin d'un coéquipier, en effet j'ai appris qu'un crime allait être commettre non loin de là ! Voulez-vous bien m'aider ? Il faut faire vite et seul avec uniquement ma télépathie et télékinésie je n'en mènerais pas large !
Avec ce discours charmeur, Ultra-Humanite n'oublia pas d'influencer de son esprit celui d'Atlee afin de le rendre plus "ouvert" à un inconnu. Il le sentait encore très méfiant vis à vis de lui, ce qui était normal, mais il avait tout prévu. Pendant ce temps, la second partie de son plan se mettait en route. Ces fidèles serviteurs primates allaient "tenter" de cambrioler une petite banque, à l'aide d'armes paralysantes ou soporifiques. Là il n'aurait plus qu'à venir avec sa nouvelle coéquipière. Puis la mettre K.O. par un tir paralysant de ses gorilles ou par lui même si nécessaire. Et en avant le labo !
"Peut-être qu'après nous pourrions manger un bout ensemble, je connais un coin sympa pas loin ! Etre seul c'est pas la joie, je connais ça aussi." fit Humanite souriant et en tendant une main avenante vers Atlee.
Et là la phrase qui allait faire décider Atlee. Pourquoi elle aiderait un inconnu, super-héros ou pas ? En revanche, si ils étaient destinés à devenir amis cela changerait la donne, elle n'avait aucune raison de refuser, surtout avec les effluves positives qui se dégageaient télépathiquement de l'esprit d'Ultra-Humanite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Fév 2016 - 16:15
Quelque chose clochait dans les explications qu’on lui donnait mais en même temps, ce n’était pas impossible que Power Girl ait parlé d’elle à d’autres super héros. En tout cas, elle détestait ces histoires de télépathie et de pouvoirs mentaux. Elle était toujours fâchée après le vilain Ultra Humanite pour ce qu’il lui avait fait subir ce que fait que même si elle n’avait pas de résistance particulière aux pouvoirs mentaux, sa méfiance exacerbée par les événements impliquant le génie du mal précédemment cité la rendait à la limite raisonnable où méfiance devient paranoïa quand il y avait un télépathe confirmé dans la pièce. Enfin. Sauf pour Raven. Raven était super gentille. Du coup, Psilencer était peut-être quelqu’un de sympa mais c’était presque automatique. Elle était méfiante. Et ça, l’homme en face d’elle ne manquerait pas de le ressentir.

Mais en même temps, elle ne prétendait pas connaitre tous les héros de la Terre, oh non. Il y en avait tellement, natifs de la planète ou venant d’ailleurs! Conséquemment, ce Psilencer pouvait effectivement être l’un d’entre eux. Et puis bon. Elle était un peu tenue de par ses fonctions de gardienne de la Terre de combattre le mal donc qu’elle lui fasse confiance ou non était sans importance. En revanche, elle ne laisserait pas un crime se produire si elle pouvait empêcher ce dernier. Elle comptait bien s’interposer et protéger les gentils habitants de la ville des forces du mal. À contrecœur, car elle avait toujours son préjugé contre le télépathe, elle lui fit signe d’ouvrir la voie. Comme l’aurait si bien dit Han Solo dans Star Wars : « I’ve got a bad feeling about this. » Mais bon. S’il fallait qu’elle s’empêche d’intervenir dès qu’elle avait un mauvais pressentiment…

À la proposition d’aller manger un morceau en revanche, elle refusa catégoriquement. Physiquement, Atlee était adulte, oui. Mentalement, c’était encore une adolescente. Alors pour Atlee, naïve et encore innocente, son idée d’une sortie restaurant c’est avec une amie fille pour parler de toutes sortes de choses. Pas avec un homme. Ça plus le fait que la télé avait tendance à encourager ce stéréotype idiot. Si Ultra Humanite (car c’était bien cet affreux singe qui était derrière tout ça bien qu’Atlee l’ignore complètement) avait espéré tisser quelque lien que ce soit, c’était raté. Pas irrécupérable. N’insultons pas l’intellect du singe le plus intelligent de l’univers. Atlee n’était pas très douée pour cacher ses pensées de surface. Les secrets? C’était une championne. Mais ce qui était plus aisément décelable… Essayez de jouer à ni oui ni non avec elle et en général…

Cela finit par : « Atlee, est-ce que tu comprends les règles du jeu? » « Oui. » Enfin bref, elle se laissa conduire vers l’endroit où le crime était commis et elle se prépara à passer à l’action. En fait, elle disparut dans une ruelle pour se changer parce qu’elle n’allait pas sauver les innocents en vêtements civils : Power Girl ne manquerait pas de la gronder sinon. Et elle n’avait pas envie de se faire gronder. Une fois en costume, elle sortit de terre devant les vilains, prête à leur donner une bonne correction. Elle adorait brutaliser les méchants. Ce n’était pas qu’elle était agressive ou violente. Simplement, dans sa logique toute simple, un méchant ne mérite pas qu’on lui accorde la courtoisie de retenir ses coups : C’EST un méchant. Enfin bon. L’heure n’était pas à la philosophie mais au combat et elle commença à balancer des projectiles rocheux sur ses ennemis. Go Terra! Son combat se termina quelques minutes plus tard et l’héroïne quitta les lieux, torse bombé, vers de nouvelles aventures…

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Un singe vaut mieux que deux tu Terra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vaut mieux décaler...
» un petit jeu enigme
» The Cure (Rock Gothique, Rock Britannique, etc...)
» Coups de coeur et coups de gueule
» Mieux vaut glisser dans la piscine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-