Dream On

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Jeu 17 Mar - 8:48
-Spyder ! Tu es notre première ligne de défense. Repousse cette... chose. Utilise toutes les ouvertures possibles pour frapper repousse le vers l'arrière.

Alors que les choses étaient en train de sérieusement dérailler, que tout le monde semblait définitivement s'être laissé aller à ses délires et que leur situation commençait à devenir réellement désespérée, au moins Arion et Sandman donnaient signe de lucidité.
S'il avait pu le faire sous cette forme, il aurait gratifié l'Atlante d'un sourire en coin d'une ironie grinçante. L'idée était bonne, repousser le reptile, bien-sûr qu'il était l'homme de la situation, il sentait même que ça allait être nettement plus facile que tous ne l'imaginaient, même si Jade avait sans doute fourni une partie de la solution avec les scènes d'horreur qu'elle avait imaginé plus tôt.

Le monstre à l'extérieur frappa violemment le maigre mur qui les séparaient, il était hors de question de le voir entrer ou cette fois ci c'était réellement terminé pour leur équipe disparate.
Spyder allait faire exactement ce qu'il fallait, même si cela revenait implicitement à consentir à l'autorité d'Arion. Cet aspect des choses se réglerait plus tard.
Lentement d'abord, les araignées pâles commencèrent à se rassembler se faufilant sur les lames du plancher, sur les tables, sillonnant le bar comme un liquide vivant. Elles se concentrèrent près des ouvertures, tout au long du mur puis se mirent à ruisseler par tous les interstices qui pouvaient mener à l'extérieur. Elles s'échappaient de plus en plus rapidement sous la porte, entre les fenêtres mal ajustées et même par la serrure et se dirigeaient distinctement vers l'immense reptile qui n'avait même pas encore perçu cette armée de minuscules arachnides.
De la même façon qu'elles l'avaient fait pour sortir, les créatures se mirent à grimper sur le monstre  tout en tissant des millions de fils de soie avant de s'infiltrer dans son corps gigantesque. Elles cheminaient sur sa peau écailleuse avant d'y trouver une faille ici ou là, et d'entrer inexorablement sous sa peau, de s'immiscer dans ses narines, sa gueule bardée de dents trop grandes pour espérer broyer les myriades qui l'envahissaient peu à peu.
Les bataillons d'araignées assaillaient le dragon de toutes parts, bientôt Spyder, malgré sa forme dispersée put sentir la chaleur de plus en plus intense qui régnait à l'intérieur de la bête. En progressant de façon coordonnée, chacune des araignées, mues par la même volonté, s'approchait de la sourde pulsation de plus en plus puissante. A l'unisson, dans une chaleur de volcan, les araignées se mirent alors à dévorer le coeur énorme du dragon, avec la même avidité que l'archer avait eue à dévorer la pomme un peu plus tôt.
Le monstre fut secoué de spasmes, hurla de façon incontrôlable en heurtant plusieurs fois le mur du bar ce qui provoqua de violentes secousses à nouveau.
Enfin, il tomba lourdement sur le sol.
Son corps était couvert des fils de soie, comme un titanesque cocon, parcouru du frissonnement atroce des araignées qui s'étaient mises à nicher en lui.
Un craquement sec se fit alors entendre, comme celui d'un arbre mort dont l'écorce se serait fendue spontanément. Le cocon s'ouvrit, déchirant le monstre dévoré de l'intérieur, creux et sec.
Aucune araignée n'en sortit. Elles semblaient avoir disparu.
A leur place, ce qui s'extirpa du cadavre informe fut un archer aux cheveux noirs, l'arc à la main.
Jamais il ne s'était senti de la sorte. I, Spyder, jamais son nom de lui avait semblé autant approprié : son Moi était de nouveau parfaitement en place.

Il s'avança hors du monstre et pénétra à nouveau dans le bar pour retrouver ses compagnons et une situation encore loin d'être résolue.

-Maintenant on fait notre travail, fini de rêvasser d'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3708
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 17 Mar - 23:28
Décidément, Jade avait des coéquipiers bruyants, qui n'encourageaient pas à pratiquer la méditation zéro...  Alors qu'elle se protégeait de sa fine pellicule verte et ondoyante et qu'elle fermait les yeux pour se priver de la tentation de confondre le Dream avec la réalité, la jeune femme verte entendait les cris de panique de ses camarades...

Mary. Le Sandman. Ils flippaient. Grave.

Et même si tout cela n'était peut-être qu'un rêve (bien que le réveil puisse s'avérer mortel à en croire les experts), il était toujours troublant et désarmant d'entendre les cris de détresse d'un autre être humain...

Le visage de l'autre. Celui de Mary. Dans le visage de l'autre se reflète toujours sa propre humanité, se reflète toujours le visage de l'humanité même, dans une parfaite symétrie à la fois terrible et désarmante...

Jade était sur le point de réussir sa propre évasion. Mais, elle allait devoir rester un pas en retrait du Nirvana onirique auquel elle pensait pouvoir accéder pour ne laisser personne derrière elle.

Arion s'était bien ressaisi lui : il donnait des ordres à tout le monde. Barricader le bistrot, certes... Mais Jade était intimement persuadée que les illusions du dehors ne pouvaient lui faire mal que dans l'exacte mesure où elle croyait en leur existence... Prendre des mesures contre elles, se battre contre elles, c'était déjà se perdre en elles...

... du moins c'était que ce que se disait la jeune femme quand Spyder fit un truc absolument dégueulasse qui lui donna envie de rendre son déjeuner à même le sol... Spyder grouillait, Spyder s'attaquait à la grande bestiole reptilienne (et Jade sentit que son non-estomac était en train d'opérer une poussée pour que le non-contenu de son non-sac gastrique soit régurgité par sa non-cavité buccale...), faisait ses trucs d'araignées dégoûtantes (YURK !) et... reprit sa forme habituelle !

Les paroles ailées de Spyder lui firent l'effet d'une illumination ou d'un électrochoc : "Fini de rêvassser..."

Alors elle sut exactement que faire : Jade se rua sur Mary et prit la jeune fille dans ses bras. Elle l'enveloppa, du moins tenta de le faire, de la fine pellicule lumineuse verte qu'elle générait à la manière d'un champ de force. Et elle lui dit doucement :

"Rien n'est réel. Ni ici, ni même ailleurs. Tu es ta propre issue de secours. Prémonitoire ou pas, ce qu'on voit là ne peut nous faire de mal que si on le laisse faire. Nous sommes nos propres chaînes. Calme-toi... et tout va s'arranger"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 0:57
Avant que Darla ne puisse faire quoi que ce soit - elle n'avait fait que quelques pas vers le serveuse la plus proche - elle vit les araignées qui avaient été Spyder sortir a l'extérieur et puis se débarrasser du monstre reptilien de la manière la plus dégoûtante que l'imagination puisse produire. Elle ne put s'empêcher de le fixer avec la bouche légèrement entrouverte quand il réapparut finalement sous sa forme humain véritable, et doit se gifler mentalement pour cesser de le fixer pour retourner son attention sur Arion.

"Oh, je suis bien réelle, Arion. Stranger m'a envoyé ici parce qu'il sentit que la situation vous échappait et que vous aviez besoin d'aide." Elle eut un léger haussement d'épaules et croisa les bras sur sa poitrine, ses yeux noirs étrécits. "Peut-être savait-il que cet environnement ne m'affecterais pas autant que vous autres, puis que je suis morte déjà et n'ai nulle besoin de dormir. Encore moins de rêver. Le fait que je sois ici est un exploit en soi. Ça ne devrais pas être possible..."

Elle n'a pas le temps d'aller plus loin. Tout autour d'eux se met a bouger, comme si des rails invisible s'étaient soudainement activés et changeai le décor autour d'eux a un rythme effarant. Elle vit tout de suit que Mary, toujours pas de retour dans la réalité, allait être écrasée par un énorme mur de rocher qui avançait à la vitesse d'un train fou droit sur la jeune fille.

"MARY! ATTENTION!"

La jeune fille ne l'entend pas, Darla se jette devant elle et lève un bouclier de protection juste au moment où le mur les atteints. Elle attends la pression contre son bouclier, la douleur qund il cédera sous l'assaut puissant de ce qui semble être de la roche solide, se demande si elle peut encore 'mourir' pour de bon quand même... Mais rien de tout celà ne se produit. le capharnaüm cesse aussi soudainement qu'il avait commencé et elle regarde autour d'elle avec crainte, son bouclier fermement maintenu en place.

Le bar a complètement disparu, le petit resto et la ville au dehors ne sont plus là. Ils sont maintenant dans une caverne circulaire dont le centre est occupé par un Autel de pierre dont le dessus et les côtés sont recouvert de sang frais, qui s'écoule et rivière dans des tranchées tracées dans la pierre du sol. Formant un pattern, un dessin dont elle ne parvient pas a voir la totalité, tellement il est vaste. Ils sont autour de l'Autel, et sur l'Autel, une victime fraiche d'un sacrifice git. Elle n'y jette qu'un seul coup d'œil avant de se dire qu'elle est très contente de ne pas être doté du réflexes de vomir maintenant.

Il est impossible de déterminer le sexe de l'être, ou même sa race, bien qu'il soit humanoïde. Il semble mort, écorché vif, les yeux arrachés, la lange également, presque tous les doigts manquent de même que des orteils. Autant de sang ne peut pas être venu d'un être aussi minuscule, se dit-elle. La chose n'est pas plus grande qu'un enfant humain d'environ 6 ans, et tout aussi frêle. Elle approche la main, attirée, incapable de se retenir, l'approche près, très près du visage mutilé de - l'enfant?... - puis un gémissement emplit soudainement l'air et elle se fige, les doits a paine quelques centimètres du visage. Elle sent... un souffle contre ses doigts.

"C'est vivant!" S'exclame Darla, et n'a pas le temps d'ajouter quoi que ce soit parce que sa main, son bras entier, se retrouvent prisonnier de... quelques chose qui jaillit de la bouche maintenant béante. "Mon Dieu!"

Elle est rapidement absorbée par... quoi que ce soit qui ait jaillit de la bouche de la créature et disparait a la vue de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8307
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Ven 25 Mar - 9:36
Mary n'était pas folle du tout !

Quelque chose de maléfique se dissimulait dans l'enveloppe de la patronne du restaurant, comme si elle même était la source créatrice de ce lieu qui les piégeait tous. Malgré les illusions, le mal profond animant ses intentions se percevait sur les employés qui, l'espace d'un instant, montraient leur véritable nature : mutilée.

Elle en était certaine !

Et, pourtant, la patronne feignait l'incompréhension devant Mary et Darla Aquista qu'elle reconnaissait à présent, se remémorant leur rencontre au Temple de Chac.

"Mais que raconte-tu là, Mary !
Tu délire et tu dérange les clients."

"Prend congé et va te reposer !"


En parallèle de cette confrontation, une autre, bien plus violente se déroulait à l'extérieur, mais ils n'en avaient que faire.

"Vous êtes FAUX ! C'est à VOUS de nous laisser tranquille !"

"Ça suffit !"
"Kim, met la moi dehors !"


La serveuse réapparue pour se saisir de Mary qui cria :

"Non ! NON ! N..."

C'est alors que Jade lui pris le bras qui l'a fit violemment sursauter, puis le deuxième afin de l'envelopper, de la protéger et de lui murmurer des paroles censées.

"Elle est méchante. Elle est méchante. Elles est méchante..." répéta Mary, mais avec un ton de plus en plus calme.

Darla hurla un instant et fit apparaitre devant elles un écran protecteur contre un danger qu'elle ne perçut pas. Darla avait peur de quelque chose invisible à Mary.

Elle compris.

La jeune fille habillée de noir regarda alors Jade avec des yeux plus brillants :

"Ce n'est qu'un rêve ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 23/02/2015
Messages : 245
DC : /
Situation : A contrecoeur, Coldrake se résout à délivrer Faust, pour apporter son aide au Pacte, mais est-ce réellement une bonne idée ?
Localisations : Dark Tower
Shadowpact

MessagePosté le: Lun 4 Avr - 23:47
Tout c'était passé à une vitesse alarmante, et certaines choses, des visions, et autres, commençaient à se mélanger au rêve initial, qui appartenait à Sandman. Le héros releva alors la tête, reprenant alors son calme. Il chercha alors à reprendre ses marques, ses repères, alors qu'une odeur de souffre, lui donnant la nausée, ne semblait pas vouloir disparaître. Il cracha plusieurs fois au sol, et finit par voir Spyder ressortir de la créature, qui ne ressemblait plus à grand chose, ce qui reste paradoxal lors qu'on pouvait observer l'apparence d'origine de cette dernière : reptilienne, de grandes griffes, des dents acérées sur 3 rangs, et des yeux de serpents, un trait fin sur un fond bleuté. La bête était désormais coupée en deux, explosée de l'intérieur. Sandy regarda alors Spyder, et lui fit un sourire :

- Bien joué, camarade.

Une menace au moins, c'était déjà ça, et  Sandman commençait alors à se calmer. Le rêve reprendrait à peu près une tournure normale, malgré le fait que la brume persistait autour du café. Il fallait donc avancer, et trouver son chemin dans le rêve de Sandman, qui pour l'instant, n'avait livré aucun secret, aucune information qui pourrait aider le Shadowpact. Le peu de contrôle que le héros possédait ne lui permettait pas malheureusement de changer d'endroit à sa guise, ni d'empêcher certains événements d'arriver.

L'état de Mary ne cessait d'empirer, la jeune fille continuait dans ses délires, et ne retrouvait pas son calme. Mais fort heureusement, la fille de son ami, Alan Scott, la prit sous son aile, et parvint à la calmer progressivement, et la faire revenir à elle. La jeune femme était à présente revenu parmi le groupe, et Sandy croisait les doigts pour qu'un autre délire ne l'atteigne pas encore, les risques de crise cardiaque augmentaient proportionnellement. Mais il ne devait pas penser à tout ceci, il devait garder son calme.

Une sorcière, recouverte de rouge, s'était jointe au groupe, et expliqua alors au groupe qu'elle vivait le rêve de manière différente, comparé aux autres membres du groupe, le fait qu'elle n'était plus de ce monde l'aidait, et l'affectait différemment.

Sandy se mit alors à entendre divers chuchotements, encore une autre hallucination, sans aucun doute, mais ces derniers, se faisaient de plus en plus insistants.



Des bruits s'ajoutèrent alors à ces chuchotements, des sortes de grattements. Sandman commença alors à paniquer à nouveau. Il finit par prendre sa tête avec ces mains. Il ne pouvait plus tenir. Il sentit quelque chose lui remonter le long de la gorge. Il vomit alors du sang. Tout commença alors à devenir flou, et le décor commença alors à se déchirer. Le bar commença à se disloquer, et le décor changea brutalement. Le groupe de héros finit alors par se retrouver dans une grotte, avec un étrange cadavre au milieu.

Sandman, resta à quatre pattes sur le sol, crachant encore quelques gerbes de sang, recouvrant une partie du sol rocailleux. Il finit par s'essuyer sa bouche, avant de lancer aux autres membres du groupe :


- Où sommes-nous ?

Au même instant, Warlock's Daugther poussa un hurlement :

"C'est vivant! Mon Dieu!"

La jeune femme disparut alors. Sandman, par pur réflexe, frappa la dite créature au sol, dans le but de l'achever, et d'éviter d'autres problèmes. Puis, il se retourna vers le groupe :

- Nous devons la retrouver, se perdre dans mes rêves, même pour une personne morte, peut sérieusement l'affecter psychologiquement ...

Au même instant, Sandman cru entendre un bruit sourd. Quelqu'un toussait, non loin ...


“I am not omniscient, but I know a lot.”
Johann Wolfgang von Goethe, Faust: First Part
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 5 Avr - 7:58
Après son monstrueux triomphe face au dragon, Spyder se sentait nettement mieux. Le fait d'avoir retrouvé son enveloppe n'y était pas pour rien et il commençait à présent à ressentir des impressions nettement plus familières. Par exemple, une détermination mêlée d'agacement commençait à monter en lui. Ils allaient se sortir de là, avec des réponses, et ils allaient en sortir bientôt.

Pour le moment, il décida que son point d'ancrage allait être le Sandman, après tout c'était lui qui était responsable de tout ce chaos à l'origine, même si chacun des membres du pact avait modelé le rêve selon ses propres angoisses. Mary, Jade, Arion, The Warlock Daughter et lui même, chacun s'en était donné à coeur joie pour apporter sa pierre à l'édifice cauchemardesque, mais c'était bel et bien le Sandman qui en avait bâti la charpente. Peu importaient donc tous les fioritures, ils devaient se tenir à la trame qui apparaissait en-dessous, et pour ce faire, utiliser le héros masqué comme une balise.

Le juron que siffla Spyder entre ses dents en voyant le Sandman se plier en deux ne fut audible que par lui même, et peut-être que ça valait mieux. Si la balise se mettait elle aussi à couler, leurs jours, oniriques ou réels allaient être comptés, et très vite.
Il se dirigea vers le justicier et fut un peu rassuré de le voir se relever.
C'est à ce moment là qu'il remarqua que tout avait changé autour d'eux. Le décor s'était brusquement estompé pour devenir tout autre chose. Il y avait cependant quelque chose de plus que le décor qui avait subi un changement majeur. Cette fois-ci, il était parfaitement conscient qu'ils étaient dans un rêve. Si le danger persistait, cette fois, les choses lui paraissaient factices, dangereuses, mais factices, comme si les rochers étaient en toc par exemple. Il ne fit pas part de cette impression à ses compagnons. Car le danger venait justement de se manifester.

- Nous devons la retrouver, se perdre dans mes rêves, même pour une personne morte, peut sérieusement l'affecter psychologiquement ...

Bien, ça il commençait à avoir compris.
Il s'approcha du Sandman au moment où ils entendirent le cri puis la toux.

-Alors tu vas nous montrer la route, c'est pour ça que tu es là et si au passage tu pouvais rêver d'un paquet de clopes ça ne serait pas de refus. Allons récupérer tout le monde, après tu vas nous montrer la suite des événements et enfin on se réjouira de retrouver nos matelas miteux. Il tira une flèche de son carquois. Je te suis, alors toi non plus ne te perds pas.

Il se posait une question à présent. S'ils étaient vraiment perdus, si le Sandman mourait, allaient-ils tous y passer où est-ce que le rêve s'arrêterait tout simplement. Avec une grimace, il décida de garder cette question pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 5 Avr - 15:00

Quand le rêve changea, Arion se releva. Il y était. Il le sentait. C'était la prémonition qu'ils étaient venus chercher. Il se leva et se mit à chercher autour de lui. Pendant que les autres vaguaient à leurs occupations, Arion lui entra dans une bulle. Il se fichait de ce qui se passait autour de lui, il cherchait l'indice, car il avait les yeux fixés sur l'objectif... Vyndktvx et la sauvegarde du multivers.

Il entendit tousser. Puis sans se soucier de ses coéquipiers, il marcha d'un pas rapide vers le bruit de cette toux. Un ombre se dégageait sur le mur, puis Arion toucha comme par réflexe la surface rocailleuse de la caverne. Comme si une flamme se battait contre l'obscurité, les ombres dansaient sur le mur ce qui inquiétait un peu Arion. Il tourna néanmoins le coin lorsque la toux se fit un peu plus fort. Il se mit a entendre murmurer au loin puis vie un couloir qu'il reconnut.


Il se retourna vers le groupe qui semblait ne pas avoir bougé derrière lui. Ils étaient tout prêt. Arion avait-il réellement marché et est-ce que cela venait vers lui... Il ne savait pas. Mais tout devenait plus clair dans son esprit.

MARY... JADE AMÈNE MARY ICI.Cria t'il en leur direction

Pourquoi avait-il crié? Il l'ignorait. Il tenta de marcher vers le sorcier, mais malgré qu'il fasse des pas, il ne semblait plus être capable d'avancer. Seule Mary Batson aurait la possibilité de marcher vers le sorcier. Il ne savait pas pourquoi, il le savait, mais il le savait. C'est pourquoi elle allait devoir faire le reste de la marche seul. Seul vers le sorcier qui était la fin de ce rêve, la fin de l'indice fourni par Sandman, qui avait elle-même mis les balises de ce cauchemar dans lequel il venait de trouver probablement la réponse à leur question...

Où trouver Vyndktvx et comment sauver le multivers...

Avance Mary, tu le connais. Va... Dit-il à Mary Batson lorsqu'elle se trouva a ses côtés.

(( Lorsque Mary aura atteint Shazam le rêve se terminera, je vais donc vous conseiller d'attendre la réponse de Mary puis une fois faites-vous aurez tous un tour décrivant la fin du rêve pour vous et votre réveil))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8307
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 9 Avr - 21:53
"MARY... JADE AMÈNE MARY ICI !"

"Je... Hein ?..."

La femme avait disparue... le bar avait disparu... Warlock's Daughter avait disparue... et pourtant Arion ne cherchait pas à réagir aux évènements, mais à aller de l'avant.
Un avant qui ne les fuyait plus, mais qui vint finalement à eux contrastant avec ce décor morbide et glacial pour un peu de douce chaleur. Celle du foyer.
Celle de la cave du Sorcier.

Aidée par Jade, Mary se remis sur pied, mais demeura sur ses gardes au départ. Elle n'avais plus peur du chat, elle était devenue le chat, mais le mal dans cette femme continuait à s'animer autre part, elle le sentait comme si elle possédait un sixième sens.

Au fur et à mesure que la jeune fille pris conscience de la familiarité de l'endroit dans lequel ils se trouvaient maintenant, la peur la quitta.

"Avance Mary, tu le connais. Va..."

"Grand père !" s'exclama Mary en accourant vers le vieil homme sans prêter attention aux sinistres grimaces des statues;

"Tu va pouvoir nous aider ! Nous sommes à la recherche de..."

En une fraction de seconde, une douche de terreur s'écrasa de nouveau sur Mary. Le mal était de retour...

Le vieux sorcier esquissa une sourire déformé en même temps que sa peau devint rouge comme s'il se mettait à brûler. Comme un basilic de son ancienne peau, Vyndktvx sortit du corps de Shazam pour se jeter sur elle à la manière du constricteur.



Maintenant pleinement consciente de son état de faiblesse comme du caractère onirique mais toujours bien dangereux de la créature, Mary était prête à se battre.

Elle cria :


"SHAZAM !"


"Bon Dieu !!"

"Mais c'est interdit de faire ça ici !!!"

"Et mon vieux cœur alors ?!"


Mary assailli par les réprimandes du Détective Chimp qui avait visiblement le poil hérissé par le choc sonore et lumineux imprévu se trouvait complètement confuse. Que faisait-elle de nouveau en costume de Marvel et dans le bar magique ? L'écho de l'éclair sonnait encore dans ses oreilles... Elle l'avait prononcée dans son sommeil ?...

Une voix monocorde mis un terme à l'agitation du chimpanzé et reconcentra son attention sur la situation :

"Mary Marvel. L'as-tu vu ? Le Shadowpac sont-ils en danger ?" demanda le Phantom Stranger.

"Oui ! C'est le démon ! Je l'ai vu chez Shazam ! Il faut le prévenir !"

"Pas avant d'avoir réveillé les membres du Shadowpact, sinon ils périront."

"J'en fais mon affaire." répondit Chimp en prenant l'un des seaux d'eau qu'il avait mis de coté durant le sommeil de l'équipe mystique.

Mary ouvrit de gros yeux, espérant qu'il n'allait pas faire de bêtise, mais le Phantom Stranger ne réagit pas.

L'eau froide fut lancée en pleine tête de Arion et I, Spyder. Chimp procéda de même avec chacun des endormis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 18/01/2016
Messages : 3708
DC : Razorsharp, Dolphin & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 10 Avr - 8:58
"... et elle se réveilla" aurait-on pu conclure pour mettre un point final aux aventures oniriques de Jade.

Pendant l'espace d'un instant, elle crut qu'elle était dans une nouvelle phase du rêve. Après le restaurant. Après l'autel sacrificiel (elle n'avait pas du tout, du tout, aimé ce passage). Après le souterrain et le vieillard.

Et puis Jade comprit que tout cela était bien "réel". Et qu'elle venait de s'éveiller d'un cauchemar. Oui, de s'éveiller. Par un Chimpanzé parlant qui lui avait jeté une bassine d'eau froide au visage...

*
*  *

Alors qu'elle avait tenté de calmer Mary, toujours à son délire (au sujet d'une patronne qui serait méchante), en utilisant le pouvoir du Green (du moins sa version onirique) sur elle, Darla (qui serait morte - pas ressuscitée, comme bon nombre de héros et de vilains de sa connaissance, morte - de ce qu'elle a pu comprendre) avait sauvé les deux femmes d'une collision avec un mur (?) et ce en levant un bouclier. Les réflexes de la défunte avait empêché Jade et Mary de la rejoindre pleinement dans l'au-delà, pendant toute la transition...

... car les murs s'étaient animés, comme tout le reste, pour modifier la structure apparente du rêve. A vitesse grand V. Laissant pantoise Jade quant à la cohérence générale du tout. Elle aurait bien besoin d'une bonne aspirine et d'un psychanalyste freudien à son réveil... Si réveil, il y avait.

*
*  *

La nouvelle scène que la jeune femme verte déguisée en habits d'Harlequin vit la marquerait certainement à vie : un autel sacrificiel disposé au centre d'une caverne, avec des petits canaux (elle n'avait pas de meilleur mot pour décrire tout cela) qui servaient à évacuer le sang (Jade pensa spontanément à une morgue ou à une table de dissection de l'ancien temps qu'elle avait du voir sur une gravure, dans une encyclopédie quelconque)... Sur cet autel, le petit corps atrocement supplicié de ce qui semblait être un enfant. Sur les murs, du sang. Du sang qui semblait avoir été laissé suivant un schéma bien défini. Magie noire ? Rituel indicible d'un culte maudit ? Jade regrettait que John Constantine ne soit pas présent pour éclairer leur lanterne...

... quand Darla - qui s'était approchée d'un peu trop près du corps - se retrouva "absorbée" par la bouche de ce dernier.

"Ce n'est qu'un rêve..." marmonna entre ses dents Jade. C'était ce qu'elle se tuait à dire à Mary. Ce n'était pas pour, maintenant, se mettre à flipper, juste parce que le contenu apparent du rêve se mettait à partir dans le gore, les gros effets spéciaux et les ambiances sordides : il suffisait que parmi eux, il y ait un fan des films de David Lynch, et le tour était joué... Ou bien alors, Jade était seulement en train d'essayer de se rassurer...

Le Sandman fut le plus prompt à réagir, en braillant un truc, comme quoi, si Darla se perdait dans le rêve, son esprit risquait d'en pâtir et qu'il fallait aller l'aider.

Genre en prenant le même chemin qu'elle ?

Jade, si elle ne l'avait pas déjà été naturellement, serait devenue verte.

Quand Spyder se proposa d'accompagner le Sandman, Jen se tâta pour les suivre : ils étaient une équipe et ils se devaient assistance mutuelle. Elle se mettait à la place de Darla : si ça avait été Jade qui avait marché vers le corps, c'est elle qui aurait été absorbée et qui se serait retrouvée dans l'endroit où était maintenant la morte. Il fallait donc aller l'aider... Mais les genoux de la femme verte tremblaient...

*
*  *

... puis, il y eut vraisemblablement la jonction avec un autre élément onirique. Un élément qui n'était pas là (semble-t-il) l'instant d'avant. Qui ne dégageait pas cette sensation de mort atroce, comme pouvaient le faire l'autel et ses environs directs.

Arion avait été le plus rapide à réagir et sa voix puissante lui intimait d'aider Mary à marcher jusqu'à l'endroit où il se trouvait. Jade n'osa pas contredire son chef (qui avait le pouvoir de l'enfermer dans les bijoux) et aida Mary à marcher vers Arion.

Les deux femmes avancèrent aussi vite qu'elles le purent dans le couloir de pierre, puis tournèrent et...

... arrivèrent dans le couloir au bout duquel un vieil homme que Mary appelait "Grand-Père" était assis !

Jade sentit que ses jambes étaient devenues tout à coup lourdes... Elle vit aussi que le Chef avait été stoppé dans sa progression en route. Alors elle tomba à genoux, contente d'avoir accompli son devoir mais consciente qu'elle ne pourrait aller plus loin, pendant que Mary courait en direction du vieillard...

... et ce vieillard se métamorphosa en ce qui ne pouvait être que ce diablotin de la 5ème dimension qu'ils cherchaient depuis le début ! Il s'en prit à Mary alors que Jade pensait bien être hors d'état de la protéger. Comme si elle pesait des milliers de tonnes. Et que c'était sa volonté contre les lois de la physique. Et que le jeu était perdu d'avance. Et qu'ils allaient toutes et tous subir une mort sinistre dans ce couloir qui n'existait pas. Et que...

Shazam.

Et dans un grand éclair de lumière...

*
*  *

... Jade se réveilla, le visage trempé, le souffle erratique et affolé, comme après une longue apnée involontaire...

... elle se redressa, se massa les tempes comme pour reconquérir une quelconque consistance et se dire que tout cela n'était qu'un rêve...

... mais si endormie, le monde qui s'offrait à elle lui semblait réel, qu'en était-il maintenant qu'elle était éveillée ? Le monde qu'elle avait quitté n'existait-il plus ? Un événement sans spectateur continuait-il à demeurer présent ?

Jade se releva et remit ses chaussures. Elle constatait que le reste du Shadowpact commençait à émerger.

Le Phantom était toujours aussi peu causant. Et Chimp... Chimp était occupé à tous les sortir de là en leur jetant des bassines de flotte au visage. Restait Mary...

"Mary ? C'était quoi cette histoire de patronne méchante et de chat ? Et ce vieux qui est devenu notre ennemi ?" demanda-t-elle, franchement inquiète pour son amie.

Il allait falloir maintenant que chacun donne la clé de décryptage de ses propres songes. Sinon, tout cela demeurerait mystérieux à tout jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 21/08/2014
Messages : 299
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Lun 11 Avr - 14:57
Nooooon!

Arion tenta de courir vers Mary lorsqu'il vit que le sorcier se transforma en une hydre impie de la cinquième dimension. Comme dans tout bon cliché de rêve ses pieds semblait coincés dans le béton, incapables d'avancer, il se retrouvait cloué au sol. Il tentait d'utiliser sa magie, mais aucun son ne sortait de sa bouche, il avait soif, et ne pouvait plus parler, il se sentait coincé et puis soudain... SHAZAM! Il l'entendit de l'intérieur de sa tête. Mary disparut. L'hydre se retourna vers lui et souria. Puis.... un choc.

Il se réveilla et l'eau lui coulait dans le visage. Il se passa la main dans les cheveux pour les maintenir hors de ses yeux. Il lui fallut quelques minutes pour se rappeler où il était et surtout où il n'était plus. Le feu qui les liait les uns aux autres était toujours allumé, Arion regarda ses flammes dansées pour se recentrer. Il saisit un bout de sa cape pour se nettoyer le visage de l'eau qui se mélangeait à sa sueur. Il avait eu réellement peur durant ce rêve et savait que quelques choses d'autres c'était réveillé et qu'éventuellement il allait en entendre parler.

Cependant, avant d'oublier comme tout bon rêve. Il se tourna vers Phantom Stranger...

Le rocher de l'éternité...

Il y avait plusieurs dimensions dans l'univers, on appelait cela le multivers. Cependant, certaines dimensions étaient uniques et ne se tenaient pas dans cet ensemble très particulier. L'écosystème du multivers avait ses anomalies, qui en faisait soit des points centraux ou tout gravitait autour ou alors des univers d'observation qui regardait le multivers de l'extérieur et qui pouvait y entrer aux besoins. Le rocher de l'éternité était une de ses anomalies. Un point central, dans le multivers, une des rares ancres qui trouvait sa résonance dans toutes les dimensions. Vyndktvx avait trouvé ce qu'il cherchait. Il avait trouvé le moyen de se frayer un chemin dans tout le multivers.

On va avoir besoin de renfort....

Puis il regarda Stranger, le suppliant du regard de les aider.

(je vous laisse à vos conclusion j'ouvre le prochain sujet dès maintenant Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Dream On

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» I had a dream!
» [HTC DREAM] Le Dream en détails.
» perfect ou dream ? les pandora
» Mon Ascaso Dream est arrivée... Joyeux Noël à tous !!!!
» [FUN] A dream whithin a dream!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-