Crazy Love Squad : Love is the deadliest poison

Inscription : 10/12/2012
Messages : 426
MessagePosté le: Lun 1 Fév - 2:15
Ça intérêt à marcher votre truc et je tiens à dire que je trouve ça particulièrement débile.

Lui qui venait de parler c'était le Cpt. Stingaree. Récemment il avait rencontré Trickster et Pied piper chez son ancien amant et c'était vu étrangement attiré par le flutiste. Il en avait fait une vraie obsession. Quand on l'avait rejoint pour le projet en cours, il s'étonna que quelqu'un sache déjà ses sentiments pour le Rogues.

Ça fonctionnera, croyez-moi.

La voix autoritaire de Thorn se voulait rassurante. C'est elle qui avait trouvé le contexte pour la toxine de l'amour. Le montant demandé avait été exorbitant d'ou le besoin de se mettre en équipe pour l'acheter et pour être certains de ne pas rater son coup. Elle avait confiance en sa décoction.

Ça ira, si Thorn dit que ça fera ça fera.
Et le gorille là c'était nécessaire?

Mon amoure est aussi pur que le votre, sale insensible


Ce n’était pas Robin ton coup de coeur?

Oui mais ça n'a pas fonctionné. Il n’était pas assez mature à mon gout. J'en ai fini avec les enfants. Je veux un vrai mâle maintenant.

Ça suffit, ils arriveront bientôt.

Le gorille un peu fleur bleue et pleine d'amour ce nomme Primat. C'est un gorille de gorilla city animer par les romans à l'eau de rose et le désir de plaire. Le problème est souvent dans la manière de faire et le besoin d'asseoir son autorité sauvage. Un amour maladif n'est pas nécessairement plus adéquat.

L'autre c'était le chef de ce groupe. Celle qui avait rejoint et lié cette crazy love squad. Cupid, était une femme superbe et brillante qui savait se servir des gens pour atteindre son but. Elle avait besoin d'allier, elle en avait trouvé. Elle avait besoin de la toxine, elle avait trouvé quelqu'un qui avait les contacts et elle avait besoin d'un endroit. Un ancien bâtiment de l'usine d'armement de Ted Kord ferait l'affaire.

Primat, tu a trouvé un motivateur pour forcer les justiciers à venir ici.
Des otages c'est un classique, je crois, bien. J'ai enlevé 2 personnes à Gotham, 1 à Star City et pour le vilain... l'appât du gain. Comme suggéré par Stingaree on a mis un contrat sur une arme de Kord industries et on a fait passer l'info.
Oui je me suis occupé de ça. Tout le monde devrait avoir eu la menace ou le contrat, ils ne devraient plus tarder.

Les otages ou sont-il?
Dans une pièce au grenier.


Bien et la toxine ?

T'inquiètes pas Cupid, il y a des injecteurs un peu partout. Certains sous forme de gaz, d'autre sous forme de seringue. Il y a des pièges à déclencher. Évidemment, vous avez tous également une seringue. Comme dit, une fois la toxine injecté ou en contact avec votre sujet, vous devez vous présenter à lui. Dès qu'il vous verra, le décompte commencera. Il faut donner le temps à la toxine de bien agir. Pour ce faire, il faut être non loin de l'infecter si vous voulez qu'il tombe amoureux de vous et faire pomper son coeur par le stress, la peur ou le combat ne serait pas une mauvaise idée. Cela le laisserais sans défense devant la toxine.

Alors tout le monde sait ce qu'il a affaire?
Pied Piper Batman Sentinel

et Green Arrow... d'ici la fin de la nuit, vous nous appartiendrez.


(( Bonjour, l'animateur ne postera pas à chaque tour, il postera quand il jugera cela nécessaire. Vous êtes donc fortement encourager à utiliser votre Crazy Bitch en tant que PNJ et à faire bouger la Squad pour vous nuire également. IL N'Y A PAS DE TOUR DE JEU, vous postez quand vous en avez envie. Vous n'êtes pas obligé d'attendre qu'un autre post avant vous, si vous avez de l'inspiration. Merci de cette participation et bon jeu. ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 19:38
De la porte de l'étude d'Alan Scott résonnaient deux voix, l'une féminine, l'autre résolument héroïque et de bonne éducation.

"Monsieur Scott, M. Scott... ! Un homme du nom de Stingaree a appelé."

"Allons bon Irene, a-t-il précisé sa raison sociale ? Un Monsieur, un Lord ou un Docteur ?"

"Non, un militaire, M. Scott, un sale type à n'en pas douter. Du grade de Capitaine, si ma mémoire ne me fait pas défaut."

"Hmm, merci Ms. Miller. A-t-il précisé ce qu'il voulait, cet homme d'armée peu fréquentable ?"

"Le grossier personnage prétend avoir enlevé le président de l'Union des taxis."

"En pleine négociation sur les droits respectifs des taxis et des véhicules avec chauffeurs, on court à la catastrophe ! Vite, appelez la district attorney Spencer pour qu'elle temporise les négociations et retienne les grévistes de causer l'irréparable. Quant à moi, je file sur le toit ! C'est une mission pour Sentinel !"

Dans le couloir qui jouxtait la porte de l'étude, un homme d'un certain âge du nom de Dickles, surnommé Doiby à cause de son chapeau derby et de son drôle d'accent originaire de Brooklyn, mangea doublement les rebords de son chapeau. Son bon ami Alan venait de prendre la poudre d'escampette avant d'avoir pu lui offrir le brandy promis depuis une semaine, et surtout son union de taxis manquait d'un leader reconnu et compétent pour mener sa partie des négociations sur les prix, les droits et les devoirs d'une profession qui devenait de plus en plus usante. Il fila de son côté dans son taxi après avoir dévalé les étages, afin de rejoindre ses amis chauffeurs avec licence pour tenter de gérer sa part des choses.

Quant à Alan, il redescendit en plein vol au bord de la fenêtre de bureau pour demander à Irene Miller, sa fidèle secrétaire, où Cpt. Stingaree prétendait retenir l'homme du moment.  
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 567
DC : Mister Miracle - The Bat - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Mar 2 Fév - 20:10
La nuit, toutes les zones industrielles se ressemblent, dans leur morne immobilisme, dans ce silence pesant qui suit des journées trop chargées et actives. La nuit, toutes les zones industrielles recèlent d’ombres et de cachettes idéales pour une observation préalable à une attaque ; la zone d’Ivy Town ne fait bien sûr pas exception à la règle.

Plongé dans les ténèbres d’un angle de bâtiment, en face d’un des entrepôts de l’entreprise de son camarade Ted Kord, Bruce fixe ce dernier depuis bientôt une heure. Patient, il analyse les informations récoltées par sa surveillance physique, avec les capteurs de son costume et son expérience, mais aussi grâce au satellite des Entreprises Wayne réquisitionné pour l’occasion.
Il a compté trois personnes au centre du bâtiment, abandonné depuis les difficultés de la société Kord, et trois personnes au grenier ; avec, également au milieu, une créature qui rappelle l’humain sans y appartenir tout à fait. La recherche dans ses archives lui a permis de l’identifier : il s’agit d’un gorille, certainement issu de la ville de Gorilla City, bien connue de Flash. C’est tout sauf une bonne nouvelle, mais cela confirme les premiers éléments de l’enquête.

Quelques heures plus tôt, Bruce a appris que son vieil ami Lucius Fox avait été enlevé sur le trajet de retour chez lui par une créature à la force surhumaine et à l’agilité étonnante. Les caméras de sécurité intégrées au véhicule de son employé n’ont pas été assez précises pour identifier l’assaillant, qui allait trop vite, mais il est maintenant clair qu’il correspondrait aisément au profil d’un habitant de Gorilla City.

S’il a d’abord pensé à Grodd, Bruce a rapidement écarté cette hypothèse : jamais ce dernier ne serait venu seul, et jamais il n’aurait accepté aussi longtemps la présence d’humains autour de lui.
Non, la solution est certainement un gorille échappé de la ville et allié à d’autres criminels… mais pourquoi ? Comment ? Et surtout, dans quel but ?

Bruce a remonté la piste jusqu’à Ivy Town grâce au traceur intégré à l’organisme de tous ses proches – et même si Lucius Fox et lui n’ont jamais évoqué directement le sujet, il sait très bien que ce dernier connaît son secret, et doit de ce fait être considéré comme un proche, qu’il faut surveiller pour son propre bien.

Cela fait bien une heure qu’il observe ainsi, en silence.
Mais cette étape-là est terminée.
Le temps est maintenant à l’action.

Se relevant lentement, développant ses membres ankylosés par l’attente immobile, Bruce craque ses phalanges et se prépare à l’action. Cette mission ne semble pas compliquée, il n’a pas relevé d’arme spécifique et ses capteurs n’ont pas signalé de surhumain ultra-dangereux… en tout cas, aucun de ses fichiers.
Normalement, tout devrait bien se passer ; mais il sait très bien que ce sont ces missions-là qui se déroulent le moins bien.

Rapidement, discrètement, Bruce monte sur le toit du bâtiment dans l’ombre duquel il se
cachait. Il s’approche du rebord, et calcule la distance entre sa zone et l’entrepôt : ce dernier est un peu plus petit, il y a une trentaine de mètres – il devrait planer jusque-là sans souci, avant une infiltration efficace et habituelle.
Cependant, son sixième sens l’alerte soudain, ainsi que son costume qui lui indique l’arrivée d’une personne remarquée… et remarquable.


« Bonsoir. »

Sa voix est lente, calme, basse. Son attention reste fixée devant lui, mais Bruce se crispe un peu plus maintenant qu’il n’est plus tout seul. Cela dénote une complication de la mission.

« Puis-je connaître la raison de ta présence ici ? »

Bruce n’est pas agressif, mais clairement désappointé – et il attend une réponse avant d’agir.

(HJ/ Je reste dans le flou pour permettre à quiconque de suivre ! /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 12:53
Lorsque je suis rentré dans le repaire de la team Arrow, j'ai tout de suite compris que quelque chose n'allait pas. Tout le monde était là, Speedy, John, Felicity. Tout le monde sauf Dinah et vu leurs têtes j'ai tout de suite compris qu'il y avait eu un problème.

- Qu'es qu'il y a ?

- C'est Laurel... Elle a été enlevé...

J'ai regardé Speedy et j'ai deviné dans son regard à quel point mon visage à du ce décomposer. Le ou la coupable devait soit lui en vouloir directement ou m'en vouloir à moi, si c'était seulement pour elle son ravisseur l'aurait surement exécuté, j'en ai donc tout de suite déduis que j'étais indirectement visé.

- Vous l'avez localisé ?

- Elle est à Ivy Town, j'ai son emplacement exact.

Je connaissais Felicity comme une femme efficace mais à ce point là...

- Il y a une lettre qui demande à ce que tu vienne seul à cet endroit, un bâtiment de Kord Industries.

Kord Industries... Une entreprise rival de Queen Industries. Une embuscade à tout les coups, une façon propre d'éliminer le Green Arrow et sa conjointe, cela ferait moins de membres à éliminer après. Diviser pour mieux régner, cependant je n'avais pas trop le choix que d'accepter et de m'y rendre seul.

Kord Industries quelques temps plus tard.

Les traceurs du Black Canary mon conduit jusque ici, un coin isolé de la zone d'Ivy Town. Je monte sur un immeuble situer juste en face du bâtiment cible, pour le moment tout est calme et rien de bouge, aucun signe d'homme armé ou autre. Je m'approche doucement du rebord lorsque je vois une ombre bougé non loin de moi. immédiatement je dégaine une flèche avant de baisser mon arc lorsque j'ai reconnu la personne présente à coté de moi.

« Bonsoir. Puis-je connaître la raison de ta présence ici ? »

Je reste muet un instant en regardant le Batman car cela fait un moment que je ne l'ai pas revu puis comme lui tranquillement je lui répond. Après tout s'il se déplace jusqu'ici et que ma cible se trouve exactement ce trouve au même endroit cela ne peut pas être une coïncidence.

- La même chose que toi j'imagine... Si nous sommes tout les deux ici devant le même immeuble ce n'est pas pour rien. Ils ont enlevé Dinah... Et toi ? Piste ou enlèvement ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Fév - 15:58
L’appât du gain, c’était une force d’attraction assez puissante pour un vilain, qui plus est un membre des Rogues, reconnu pour leurs aptitudes au vol. Lorsque Hartley Rathaway eut vent de la possibilité de mettre la main sur un bijou technologique de Kord Industrie, une arme et que celle-ci possédait une forte prime, il s’empressa de quitter Keystone en direction d’Ivy Town, laissant un message à l’intention de son partenaire Trickster qui lui aussi semblait afféré de son côté. Une demande de le rejoindre si jamais il revenait le message à temps.

Bien évidemment le flûtiste s’était adéquatement préparé, emportant avec lui divers objets de sa création, diapason, grenade sonore et autres petits gadgets et bien évidemment ses flûtes. Les préparatifs n’auraient pas été adéquats sans son costume et lorsqu’il arriva aux abords du fameux entrepôt de Kord Industrie, il était fin prêt à faire face aux gardes et autres complications pouvant se mettre entre lui et son objectif.

Observer le périmètre, prendre ses précautions, l’être doté de l’antivie avait l’habitude de prendre son temps afin de ne pas connaître de mauvaise surprise et une fois de plus, cela s’avéra être une excellente idée. La chauve-souris et l’archer émeraude étaient sur les lieux. Lui avait-on tendu un piège afin de le reconvertir au bien suite à son assaut sur le directeur de la division scientifique de la police de Central. L’option était viable puisqu’après tout, les deux justiciers devant lui étaient des coéquipiers de Flash. Rageant contre cette tactique mise en place par les héros, il s’apprêtait à quitter les lieux lorsqu’il fût stoppé par une lueur verte.

Green Lantern? Tant de héros pour le stopper, s’était flatteur, mais d’où il était, il ne semblait, pas être dans leur ligne de vue, du moins c’est ce qu’il croyait, mais c’était mal juger les héros présents, l’habitude de Batman à la paranoïa et être constamment sur ses gardes, la vision exceptionnelle de Green Arrow et les aptitudes d’Hal Jordan. Mais était-ce réellement Hal Jordan? Observant plus adéquatement le nouveau venu, il réalisa son erreur, reculant doucement de son point de planque, dans une ruelle perpendiculaire d'où se trouvait les héros.


La classique boîte de conserve qui se renverse, le bruit inadéquat dans la nuit. Bravo Piper…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 426
MessagePosté le: Ven 5 Fév - 17:35
Ils sont là!
Cupid et les autres fixaient les écrans de caméras de surveillances.
Oui ils sont vraiment trop chou!

Stingaree, Thorn c'est à vous.

Et moi?
Toi tu reste ici pour l'instant, on va voir comment ils réagissent.
J'espère qu'on en a acheté assez...
Il y a assez de toxine pour faire tomber un pays en entier en amour ça ira...
Je l'espère tu as vue comment Batman est beau... le chevalier noir pour la princesse au poil noir.. ça fera un roman Harlequin absolument merveilleux

Stingaree et Thorn n'étaient pas restés écouter la conversation. Thorn elle était partie afin d'activer une énorme manivelle. Cette manivelle ouverte de petit compartiment bien visible qui se mit à cracher de la vapeur de toxine dans la pièce dès que les héros entreraient ils y seraient soumis. D'ailleurs pour les forcer à entrer Stingaree était parti de l'autre côté. Il s'installa à son poste de travail qui était en hauteur de l'endroit où se tenaient les héros. Ils avaient fait préparer un canon tout spécial pour lui. Il était des plus heureux de pouvoir l'utiliser. Un projecteur s'alluma éclairant les héros sur le toit.

ACTIVÉ LES CANONS DE BORDÉS. Dit-il en souriant.

Les canons se mirent à tirer en leur direction leur projectile. De grosse boules de canon en bois furent lancé. Évidemment le bois étaient utilisé pour empêcher sentinel de faire le coup du bouclier. Thorn avait prévue le coup. Certes des projectiles en bois dans un canon avait une tendance à se détruite sous l'impact de la poudre et à s'enflammer. Vue la distance Stingaree balançait au final des shrapnels de bois sur ses adversaires c'était tout aussi dangereux sans danger de briser la structure du batiment.

Allez les hommes... entrez dans le batiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 13 Fév - 11:49
A la demande de Sentinel, la secrétaire de son office fit voleter ses doigts à travers l'agenda de son bureau d'employée. Sa voix douce et un rien tremblante flûta la réponse au monsieur des média.

"Ivy Town, voici, j'ai noté l'adresse, M. Scott."

A son tour grave et sérieux, le phare de la moralité acquiesça tout en ouvrant la fenêtre pour s'envoler.

"Merci, Irene. Prévenez l'ITPD de mon arrivée imminente ainsi que les services police-justice de la Gotham Broadcast Corporation, qu'ils prennent un rendez-vous avec le substitut du District Attorney sur place. Je ne sais pas encore ce qui se trame, mais je veux des déclarations officielles en exclusivité."

Voyant son patron et paramour disparaître dans l'horizon de Gotham vers la ville universitaire, elle murmura sur un ton d'excuses comme si tout cela était parfaitement normal.

"Bien, M. Scott, faites attention à vous."

Il fallut facilement deux heures de vol à l'ancien Green Lantern de la seconde guerre pour parvenir jusqu'à l'endroit concerné par la situation. Bien sûr, il aurait pu filer bien plus vite mais dans les ténèbres, une telle dépense de son énergie lumineuse serait synonyme de perdre la lutte qui s'annonçait pour libérer l'élu des travailleurs. Après avoir fait un tour d'horizon, il repéra le bâtiment et descendit dans l'allée. Quand soudainement, un bruit métallique résonna qui conduisit Sentinel à envoyer une rafale dans la direction concernée, composée principalement de lumière ordinaire, avec juste suffisamment de solidité holographique pour faire tressaillir, qui un pied d'appui, qui une main porteuse d'arme ; c'était un coup auquel il était habitué, il avait à la fois l'avantage d'éclairer la voie, éblouir le suspect et le surprendre pour l'éventuel combat.

Il lui fallut moins d'une seconde pour repérer la silhouette du fifre, un type qu'il croyait reconnaître parmi nombre de ceux qui s'étaient alliés à une ou l'autre mouture de la Société des Super-Vilains. Volant comme une fusée, il tenta de plaquer l'homme qui n'était qu'une resucée de Fiddler, ennemi de son cher Flash du golden age.

"Fifre, pourquoi faire cela ? Cheveux longs pour idées courtes, je crois bien reconnaître la vision de la société de vous autres escrocs de Central City. Relâche le représentant !"

Pensant avoir maintenu son adversaire au sol, il décocha un crochet du droit auquel l'avait entraîné son ami Wildcat, visant la trachée du Rogue de l'éclair écarlate. Quand un bruit d'explosion d'une sorte très inhabituelle résonna plus haut au niveau de la ligne de toits de la zone urbanisée.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 567
DC : Mister Miracle - The Bat - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Dim 14 Fév - 18:20
Bruce reste silencieux quand Oliver Queen lève son arc et le menace - juste pour la forme. Il ne dit rien non plus quand son camarade répond à sa question, et choisit de garder le silence pendant une bonne minute avant de reprendre lentement la parole.

"Enlèvement."

Les yeux blancs de son masque se posent sur la silhouette verte de Green Arrow. S'ils sont indubitablement alliés, leurs rapports n'ont pas toujours été simples, et leurs liens ont causé quelques frictions que leurs égos n'ont pas su gérer.
En bref, Bruce Wayne et Oliver Queen ne sont définitivement pas les meilleurs amis du monde.


"Lucius Fox, directeur-général des Entreprises Wayne, a été enlevé."

Il parle d'une voix calme, détache chaque syllabe de chaque mot. Il a détourné son regard de la silhouette du justicier, pour le poser à nouveau sur le bâtiment en face d'eux, où donc deux otages sont retenus. Cela corrobore ses premières déductions, et lui offre un appui de poids : Dinah, même retenue prisonnière, est un danger constant pour ceux qui ont commis la folie de s'en prendre à eux. La situation pourra tourner à leur avantage, finalement.

"Bien, le mieux est de..."

Bruce ne peut cependant pas aller plus loin dans l'annonce de son plan : un bruit, à quelques mètres, attire son attention. Un pan de son masque plisse quand ses paupières se froncent pour essayer de distinguer qui a pu faire chuter quelque chose dans une allée à proximité - mais la suite des événements l'amène à se préoccuper de dangers plus prégnants.

Ce n'est pas uniquement la venue brutale et directe de Sentinel, qui s'en prend à celui qui rôdait dans une allée sombre ; c'est surtout les tirs étranges mais menaçants de canons, installés à l'intérieur et qui expulsent des projectiles de bois vers eux.
Sans rien dire, sans y réfléchir, Bruce se propulse sur le côté et saute vers l'allée, délaissant le toit du bâtiment et Green Arrow - qui saura bien se débrouiller seul, il en est sûr.

Se réceptionnant avec souplesse, il se relève rapidement et analyse la situation. Des tirs, peu après la réaction de Sentinel : ils étaient donc attendus, et tout cela fait parti d'un plan plus vaste qu'il n'y pensait jusque-là ; et des projectiles de bois, utiles contre des humains comme Oliver et lui, mais fondamentaux contre Alan Scott.
Donc, leurs ennemis ont fait les choses dans l'ordre, et démontrent qu'ils ont un plan contre l'un des leurs. Ils doivent en avoir un pour chacun d'entre eux.

Parfait, pense-t-il en récupérant des gants électrifiés dans sa ceinture. Voyons comment les décevoir une nouvelle fois.


"Arrow, tout ceci n'a que trop duré. Mettons-y un terme."

Bruce bondit en avant et passe la ruelle sombre, donnant deux gigantesques coups de poings électrifiés dans la porte d'entrée - qui explose sous l'impact. Toujours dans la même dynamique, il pénètre à l'intérieur et disparaît dans les ombres et la fumée, s'offrant en première ligne pour occuper et divertir les ennemis ; à charge pour Oliver de trouver une voie plus discrète, pour libérer les otages et venir le rejoindre.
Enfin... c'est le plan, silencieusement mis en place dans son propre esprit. Alors qu'il active à pleine charge ses gants électrifiés, il espère qu'Oliver aura tout compris et le suivra dans cette voie - ou bien les prochaines minutes vont être bien désagréables...


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Sam 20 Fév - 4:47
[color:810c=#0000ff- Enlèvement, Lucius Fox, directeur-général des Entreprises Wayne, a été enlevé."]


- Je vois... Bizarre tout de même.

Bruce allait me répondre lorsqu'un bruit nous fîmes tourner la tête, j'ai tout de suite reconnu le Alan Scott, le premier des Greens Lanterns qui s'en prenait à un homme que je n'arrivais pas à identifié puis s'en suivit un violent bruit de canon et je pu discerner dans la nuit noir des projectiles arrivant dans notre direction. J'ai vu Bruce plongé de toit tandis que je me mettais à couvert derrière une caisse en métal. L'un des projectiles se planta à coté de moi et je pu reconnaitre immédiatement une pointe de bois.

- Du bois ?

Etrange de la part de nos adversaire, mais en repensant à la présence de Sentinel sur place, j'en ai aussitôt déduit la présence de ce bois car si mes souvenirs ne me trompait pas, il s'agissait de la seule matière qu'Alan ne pouvait contrôler ni se protéger avec ces pouvoirs. Soudain la voix de Bruce résonna dans mon oreille.

- Arrow, tout ceci n'a que trop duré. Mettons-y un terme.

Inutile de lui demander comment il avait pu capter le signal de mon oreillette car après tout rien ne pouvait échapper au Batman. Le voyant foncer en direction de la porte, j'ai tiré une flèche grappins me projetant sur le toit de l'immeuble cible. J'ai cassé une vitre pour pénétrer à l'intérieur mais quasiment aussitôt une flèche tapa à coté de ma main me faisant perdre l'équilibre et tomber sur la passerelle de métal juste en-dessous de moi. Je me suis aussitôt relevé pour faire face à mon adversaire.

- Bonsoir mon amour !!

- Toi ?! J'aurai du m'en douter... Qui d'autre pouvait en vouloir au Canary ?

Cupid... Une archère complètement folle mais redoutable et au vue de la présence de Bruce et d'Alan, elle n'avait probablement pas orchestré cette mise en scène toute seule. J'ai tiré une flèche dans sa direction qu'elle a aussi contré.

- Ce n'est pas très gentil sa my love ! Je vais devoir te mettre une fessé si tu ne devient pas sage !

- Dis moi ou est Dinah et tout se passera bien...

J'ai dégainé deux autres flèches que j'ai braqué dans sa direction.

- Je veux une réponse, maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 25 Fév - 23:22
Hartley n’avait pas eu la chance de s’enfuir. À peine avait-il accroché la conserve de métal que le bruit attira à lui les foudres de la Sentinelle. Au premier impact, il s’était retrouvé au sol, réalisant trop tard qu’il ne s’agissait pas de Hal Jordan, mais de son prédécesseur, la première lanterne. Les vieux héros revenaient en force, rien de bien génial pour lui qui faisait un retour au côté criminel. La preuve était flagrante, il était tombé dans un guet à pan instigué par ceux-ci afin de venger la petite escapade des deux Rogue chez son ancien ami de cœur David Singh. Du moins, c’est ce que croyait encore Piper lorsqu’il recevait les terribles coups de la Lantern. C’est à ce moment qu’il réalisa les propos d’Alan Scott, tentant de se protéger de son mieux d’une main, l’autre glissant lentement vers sa ceinture.

On le prenait pour un kidnappeur. Erreur sur la personne. Finalement, la main du Rogue atteint le diapason qu’il souhaitait tant. Un mouvement vif percute ce dernier contre le sol adjacent à sa position. La violence du son suffit à permettre à Piper de se dégager de sa fâcheuse posture, retrouvant finalement une position debout. Frottant sa mâchoire endolorie de sa main gauche, le vilain de Keystone frappe à nouveau le diapason de sa main droite, cette fois-ci contre le mur de brique de l’allée, une nouvelle onde sonore puissante afin de stopper son adversaire.

Au même moment l’enfer se déchaîne. Coup de canon retentissant, boulet s’envolant vers eux à grande vitesse. Boulet fort étrange, Hartley Rathaway comprenant rapidement la conception de ceux-ci. Du bois. Ainsi ce n’était pas lui que l’on attirait ici, mais bien le héros d’un autre temps. Tandis qu’il tentait de comprendre ce qui arrivait, voyant Batman et Green Arrow se jeter dans l’édifice d’où émanaient les boulets, Pied Piper remarque un projectile qui se dirige droit vers le héros vêtu de vert. Sans hésiter, il fonce, plaquant Sentinelle contre le sol au moment où le projectile de bois allait le percuter. Pourquoi agir ainsi alors que quelques minutes auparavant il recevait une raclée par ce dernier? Le Flûtiste ne savait pas réellement.

Roulant sur le côté, Hartley enlève la poussière de ses vêtements, prenant couver à l’ange de l’édifice afin de prévenir un nouvel assaut du canonnier. Sa main se tend vers Scott souhaitant l’aider à se relever. Si les héros n’étaient pas à l’origine de sa venue en ces lieux, mais plutôt la cible conjointe de leur assaut, une coopération était envisageable. Les Rogues n’était pas après tout des vilains comme les autres et la communauté de héros le savait bien. Ils avaient des principes. Pour le moment, la survie semblait logique, même si la lanterne souhaiterait certainement aider ses compagnons qui s’étaient jetés sans réfléchir dans la gueule du loup. Hartley ne sachant trop quoi faire posa son regard sur l’homme qui quelque instant plus tôt le malmenait.



-Je n’ai rien à voir avec ça. Si je venais ici, c’était pour un butin potentiel chez Kord Industrie. Tout ça ressemble plus à un guet à pan. Et vos amis qui semblent s’être jetés sans réfléchir dans le piège béant.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 426
MessagePosté le: Sam 5 Mar - 15:13
C'est bon ils sont à l'intérieur. Dit Stingaree dans l'oreillette pour Cupid.

Elle le savait trop bien, cette abrutie de pirate avait laissé Arrow sans surveillance. C'était pourtant le plus beau, le plus grand et le meilleur des superhéros. C'était stupide de le laisser sans surveillance, rapidement il se retrouva face à Cupid. Elle le fit patienter avec quelques petits jeux de langue puis elle réussit à se positionner ou elle voulait.

Citation :
- Je veux une réponse, maintenant !

PRIMAT!

Le gorille se laissa tomber du plafond et tomba directement sur Green Arrow. Il lui injecta le sérum de l'amour. Pendant ce temps, Cupid sauta par la fenêtre de son bureau qui donnait sur la grande courte. Elle activa son oreillette.

Stingaree abruti t'a laissé Green Arrow sans surveillance, il s'est pointé dans la salle de commandement, je suis aveugle maintenant. Primat s'occupe de Green Arrow, elle lui a injecté l'amour, mais elle doit encore lui activer le coeur en le faisant combattre.


Je suis désolé, j'ai...

Changement de plan, Stingaree tu injectes le sérum à Sentinel, Thorn tu t'occupes de Pied Piper, Primat tu continus avec Green Arrow, Batman est à moi. On passe en combat rapproché. Essayez de les attirés dans les pièges, mais surtout une fois injecter augmenter la cadence de combat on doit activer leur cœur au maximum pendant un bon laps de temps.

Tous répondirent par l'affirmative, de toute façon c'était une répétition de ce qui avait été décidé auparavant. Ils étaient tous équipés pour le combat rapproché avec des avantages envers les héros sélectionner, que ce soit des caches oreilles sonique, des munitions en bois, des flèches à tête chercheuse ou des nouvelles positions de combat favorisant le combat rapproché, ils savaient tous se qu'ils avaient à faire. Le combat allait bouger beaucoup plus maintenant.

((vous pouvez, comme l'a fait Arrow, bouger les PNJs))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 8 Mar - 8:01
J'étais toujours face à Cupid lorsque la jeune hurla le nom de Primat, soudain une masse lourde s'abattit sur moi puis m'injecta quelque chose dans le bras. J'ai essayé de bouger mais qui que ce soit il avait une force surprenante et brut. Un instant plus tard je ne ressentais plus de pression et je me suis relevé attrapant une flèche dans mon carquois puis lorsque je me suis retourné, j'étais face à face avec un Gorille plus gros que la moyenne. Ce dernier me fixait sans rien dire, ma flèche toujours pointé dans sa direction je me suis adressé à lui indirectement.

- Qu'es que tu fous là toi ?

- Comme les autres, je suis là pour quelqu'un...

Je suis rester muet un instant face à ce Gorille doué de parole donc de réflexion, je me suis à cette instant souvenu de ce Gorille appelé Grodd contre qui Barry s'était battu il y a quelque temps. Ce Gorille avait élu domicile dans un lieu appeler Gorilla City ou d'autres Gorilles pourvu d'intelligence vivaient là-bas. Cela allait compliquer la chose car je n'étais pas sûr que mes flèches soient assez résistantes pour le blesser réellement.

- Qu'es que tu m'as injecté ?

- Une surprise... Bientôt tu me diras merci et tu seras heureux !

- Je n'aime pas les surprises....

J'ai tiré ma flèche standard qui s'est brisé à l'impact sur le poitrail du Gorille, celui commença à gronder visiblement en colère.

- Ce n'est pas très gentil ça...

J'ai attrapé deux autres flèches puis j'ai commencé à reculer tandis que le Gorille s'avançait vers moi.

- Batman, si tu m'entends un coup de main serait le bien venu.

J'ai lâché mes deux flèches tandis que le monstre de la jungle fonçait sur moi, j'ai roulé sur le coté puis j'ai attrapé deux flèches explosives, je me suis retourné pour faire face au Gorille mais celui-ci était presque sur moi. Je fus tellement surpris par sa rapidité que j'ai tiré mes deux flèches qui ont explosé a bout portant. L'explosion fut violente et me projeta par dessus la rambarde avant d'atterrir plus bas sur une caisse en bois qui explosa sous mon poids.
Bordel !
Je me suis relevé difficilement, mais je n'étais pas handicapé par la douleur de la chute mais par une étrange sensation qui ma parcourait le corps, mes pensées étaient également embrumée.
Le Gorille sauta devant moi visiblement furax, mes flèches l'avaient légèrement blessé et du sang était visible sur son torse. Il prit son élan et fonça sur moi tandis que je lui envoyait des flèches une par une mais comme précédemment il fut d'une rapidité hallucinante pour un monstre de sa taille et me percuta avec violence. Le choc me projeta en arrière me faisant lâcher mon arc avant de traverser un mur. Allongé sur le dos j'étais encore conscient mais je ne pouvais plus bouger, mon corps bloqué par la douleur.

- Cupid ? J'ai fais une bêtise...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 567
DC : Mister Miracle - The Bat - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Ven 18 Mar - 20:21
Pénétrer à l'intérieur du bâtiment était facile.
Y évoluer et trouver les otages est bien différent.

Alors que Bruce garde ses poings, recouverts de gants électrifiés, devant lui au cas où, il découvre que plusieurs super-vilains sont en train de viser directement les héros - mais aussi Pied Piper. Sous son masque, ses sourcils se froncent alors qu'il voit ceux qui ont décidé de venir ici, sûrement pour libérer aussi quelqu'un, être la proie d'un plan machiavélique.


"Hum."

Il hésite, réfléchit - mais doit le faire vite.
A quelques mètres, Oliver Queen est attaqué par une Gorille étonnante, tandis qu'un pirate s'échappe des ombres pour traquer sa propre cible. Le moment n'est plus à la réflexion, mais bien à l'action.


"Stop."

En même temps que la Gorille entend l'ordre de Bruce, qui apparaît mystérieusement près d'elle, elle ressent également l'explosion d'un Batarang à vingt centimètres de son visage. Propulsée en arrière du fait du choc, elle laisse ainsi Green Arrow pendant quelques instants, qui seront nécessaires au héros pour se reprendre.

"Tu as été infecté, non ? Quels sont les symptômes ?"

Bruce aide Oliver à se relever, mais il baisse pour un instant ses défenses.
Un instant amplement suffisant pour que celle qui espère devenir l'élue de son coeur se jette de toutes ses forces sur lui.

Surpris, Bruce ne parvient pas à éviter le saut de la Gorille, qui le plaque lourdement au sol. Il parvient à la repousser après quelques instants de blocage, et se libère ainsi rapidement de sa gênante étreinte.
Hélas, ces quelques secondes ont été suffisantes pour qu'il subisse également une injection.
Le produit commence son avancée dans son organisme, sous les yeux terrifiés mais pleins d'espoir de la femme qui désire tant être à ses côtés. Il halète, souffre, et tente de contrôler son organisme, mais rien n'y fait ; d'ici quelques secondes, le produit aura atteint tout son corps. Et la suite pourra devenir terrible.


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Invité

MessagePosté le: Ven 8 Avr - 7:54
Alors que le Gorille allait finir de s'occuper de moi, Batman est sortit de nulle part pour prendre la relève. Il parvient à repousser le Gorille puis m'aide à me relever, malheureusement pour lui le Gorille revient à la charge et lui injecte le produit qu'il venait de m'injecter quelques minutes plutôt. Alors que je pensais voir le monstre revenir à la charge celui-ci avait tout bonnement disparu. Je trouvais la réaction étrange mais ils avaient sûrement un plan derrière tout ça et le produit dans mon corps semblait faire de plus en plus d'effet et je ressentais comme un élan d'amour pour Cupid. J'ai regardé Bruce autant pour répondre à ça question que pour lui dire ce que je pensais.

- Au début je me sentais juste bizarre mais maintenant j'ai une irrésistible envie de voir Cupid... C'est comme si j'étais sous l'effet d'un filtre d'amour. J'imagine que dans ta ceinture tu n'as rien contre ça ?

J'ai lâché un sourire à mon camarade qui semblait tout aussi désorienté que moi. Malgré le poison ou le filtre d'amour présent dans notre organisme, nous devions continuer et trouver les otages. Heureusement pendant l'affrontement avec le Gorille j'avais pu lui planter un petit émetteur dans le dos et si mon raisonnement était juste, elle nous conduirait aux otages ou sur leurs kidnappeurs.

- J'ai posé un traceur sur la grosse toute poilue, je te propose de suivre le signal qui est à présent immobile.

J'ai transmis les données sur le Bat-ordinateur puis suivit de Bruce nous nous sommes rendu dans la pièce ou apparaissait le signal. Une vaste salle ou plusieurs personnes étaient attachées et parmi eux je reconnu immédiatement Dinah, les ravisseurs eux se trouvaient à quelques mètres à peine. Aidé par la structure du bâtiment nous avons réussis à nous placer sous nos cibles, j'ai alors attrapé une flèche explosive que j'ai braqué directement sur nos adversaires.

- Ce coup-ci on ne va pas chipoter, je tire tu descends détache les prisonniers et ont s'occupe d'eux. Je resterai en hauteur pour faire plus de dégâts avec mes flèches, je te laisse le corps à corps. A mon signal tu fonce.

J'ai visé en plein milieu du groupe, je m'apprêtais à tirer lorsque mon regard se posa sur Cupid quand soudain quelque chose me paralysa. Je voulais tirer, je devais tirer mais mon corps tout entier refusait de bouger comme si quelque chose au plus profond de moi m'empêchait de faire le moindre mal à cette femme. Mes mains commencèrent à trembler car j'essayais de combattre cette sensation, j'ai regardé Bruce qui me fixait se demandant probablement pour qu'elle raison je ne tirai pas.

- Le produit me bloque... Je ne pourrai pas attaquer Cupid, regarde les tous et dis moi lequel te fait ressentir quelque chose. Je m'occuperai de celui-là et toi de Cupid et le reste on partagera !

J'ai fermé les yeux pensant de toute mes forces à Cupid et j'ai tiré la flèche qui explosa aux pieds de nos adversaires mais au plus éloigné de Cupid. L'explosion projeta tout nos adversaires à terre, Bruce sauta en bas tandis que je tirai de nouvelles flèches sur nos adversaires.
Le combat final venait de commencer...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 567
DC : Mister Miracle - The Bat - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Sam 9 Avr - 21:59
"Je..."

Bruce hésite.
Il ne sait pas quoi faire. Il ne sait pas quoi penser.


"Arrow, je..."

Il secoue sa tête, ferme les yeux et tente de faire le vide.
De se concentrer.
De chasser les pulsions qui agitent son esprit, et qui n'ont aucun sens.


"La gorille."

Bruce rouvre les yeux, et pousse un profond soupir. Il lève une main un peu tremblante, et pointe du doigt Primat, la créature issue de Gorilla City qui semble avoir désormais un nouveau soupirant - même si ces sentiments ne sont pas volontaires.
Les dents serrés, il murmure quelques mots à l'attention de son compagnon, tandis que les combats menés par Alan Scott et Pied Piper endommagent la structure même de l'entrepôt. Ce dernier ne va pas tarder à s'écrouler : ils n'ont pas de temps à perdre.


"Vise la gorille. Je m'occupe du reste, et..."

Il farfouille dans sa ceinture, et envoie une seringue chargée vers son camarade. Il en sort une autre, et se l'injecte directement dans son cou. Une grimace passe sur son visage, avant que ce dernier retrouve une expression de force et de détermination.

"Cela devrait bloquer les produits qu'on nous a injectés, mais cela prendra effet dans deux minutes environ. Couvre-moi en attendant, je fais de même. Il est temps que tout s'arrête."

Bruce se précipite en bas, et envoie immédiatement trois Batarangs vers Cupid. Les projectiles explosent juste devant son visage, plongeant l'ennemi dans l'inconscience ; déjà un problème de réglé.
Tandis qu'Oliver occupe les autres adversaires, le Chevalier Noir élimine ceux qui arrivent sur sa route, puis commence à libérer les otages. Son expérience de ce genre de situation et son entraînement lui permettent d'arracher leurs liens rapidement, puis de leur ouvrir une voie vers l'extérieur.
D'ici quelques instants, ils seront ailleurs, et plus en sécurité. D'ici quelques instants, toute cette folie sera terminée.


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 10/12/2012
Messages : 426
MessagePosté le: Mar 12 Avr - 15:27
Cupid rageait intérieurement. Ses coéquipiers étaient déjà sur le dos et le Batman avait trouvé un antidote à se qu'ils avaient payé une fortune en moins de deux minutes. C'était ça le problème de prendre des produits de Gotham, Batman avait un arsenal antitruc de gotham dans sa foutu ceinture. Tout ceci allait prendre une tournure triste très bientôt... elle décida d'abandonner le navire.

Chacun pour soi, c'est un échec...

Intérieurement elle blâmait Thorn pour l'échec. C'est elle qui avait donné le contact du filtre d'amour et qui avait supposément "renforcé" la toxine. C'était que des mensonges, car de toute évidence le tout avait été aussi facilement balayé de la main que n'importe quel truc de Poison Ivy. Cupid se faufila et se retira.

Stingaree quant à lui était K.O. La flèche explosive de Green Arrow l'avait envoyé frappé un mur se qui malheureusement l'avait automatiquement fait tombé dans les pommes. C'était presque insultant, mais c'était l'inévitable faiblesse des humains sans pouvoirs. Il fallait faire plus attention et malheureusement croyant à la réussite du plan, l'inévitable se produisit... il serait capturé.

Primat se jeta sur Batman. Pas pour le violenter, mais pour profiter des 2 minutes d'amour possible. Elle se fichait de retourner en prison, mais lorsqu'elle lirait ses romans à l'eau de rose elle pourrait imaginer Batman la serrant dans ses bras. Son coeur s'emballait alors qu'elle avait le chevalier noir dans ses bras qui lui rendit son embrassade durant 1 minute. Puis tout se termina rapidement et elle savait qu'elle serait prise. Elle laissa à l'oreille du Batman un petit chuchotement.

Merci... je chérirai ce moment toute ma vie.


Thorn elle était bien décidée à se débattre, mais elle n'avait même pas attiré l'attention de Sentinel. Elle était blessée dans son coeur et dans sa tête, car son plan avait échoué. Elle blâmait Cupid pour cette raison qui avait mal coordonné la chose. Si Batman avait été tenu à l'écart comme il se devait de l'être, elle serait en route vers les Bahamas avec Sentinel. Au final, elle décida elle aussi de s'enfuir profitant de l'accolade de primate. Elle balança une de ses serpes vers Green Arrow et s'enfuit. Elle allait retrouver Cupid et lui faire comprendre que c'était une connasse sans cervelle...

((MERCI pour ce RP st-Valentin qui c'est étiré et pour la conclusion hâtive nécessaire je l'apprécie grandement ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Crazy Love Squad : Love is the deadliest poison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» A little crazy thing called love
» Calling Love
» [DOLL LOVE] Linna
» [DOLL LOVE - Kaja ] nouvelle photos (p3)
» To Love-ru

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town :: Kord Industries-