Black lives matter


Inscription : 10/12/2012
Messages : 394
MessagePosté le: Mar 2 Fév - 16:23
Depuis la mort de Michael Brown à Ferguson par un policier blanc nommé Darren Wilson dans le Missouri la colère est palpable dans cette petite municipalité à forte majorité noire. De nombreux actes de racisme sont signalés par les forces de l'ordre depuis plusieurs années, mais la mort de ce jeune homme de 18 ans et l'acquittement du policier est l'étincelle qui met le feu aux poudres et qui fait exploser la communauté. De nombreux cas de brutalité policière et de profilage envers la communauté noirs sont signalés partout aux États-Unis depuis ce que les citoyens de Ferguson considèrent comme un assassinat.

Aujourd'hui devant un ras-le-bol généralisé plus d'une centaine de personnes se sont réunies afin de manifester leur mécontentement face aux forces de l'ordre à forte majorité blanche qui selon de nombreux rapports est décrit comme fautif. S'inspirant du mouvement Black Lives Matter des slogans et des chansons sont entonnés pour galvaniser la foule. Au centre de la foule Mark Richards, alias Tattoed Man III, qui a grandi dans un quartier semblable à Ferguson se sent personnellement touché par la situation. Lorsque les forces policières débarquent fortement armer, la foule le prend comme une provocation évidente.

D'un côté la communauté afro-américaine armée de pierre, de bâton et de pied de biche de l'autre une forte majorité de policiers blancs armés jusqu'aux dents qui semble prêtes à en découdre. Le premier mouvement brusque de la foule déclenche une réponse immédiate de la "sécurité publique". Des grenades de gaz sont lâchées. À cela se mélange le bruit des sirènes et des chiens. Rapidement la manifestation se transforme sous les chaos qui mélangent maintenant affrontement violent et pillage.



LIBERTÉ ET ÉGALITÉ POUR LE PEUPLE NOIR! CREVER SALE RACISTE FASCISTE!

Tattoed Man frustré et possédant des moyens se positionne rapidement du côté des manifestants. Utilisant ses pouvoirs il ajoute un peu de superpouvoir à une situation qui se voulait déjà extrêmement grave. Des miliciens de Ferguson qui s’était mélangé à la foule pacifique se lance dans la foule face au policier... le chaos est installé... la nuit promet d'être longue et possiblement mortel...

((Traditionnellement le mois de février sur DC-Earth, est dédié au Black History Month, cette année nous avons choisi la St-Valentin comme thème. Cependant comme nous désirons quand même souligner le mois, nous avons décidé de mettre en lumière un enjeu d'actualité avec toute la "fragilité" et la "sensibilité" que cela peut apporter. Black Lives matter...))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 5 Fév - 18:11
Émeute à Ferguson
Une situation difficile à gérer !


Le pays tout entier était remué de toute part, ça faisait des décennies que le peuple noir et blanc s'affrontait pour l'égalité et la liberté, le peuple noir rêvait qu'on soit tous sur un pied d'égalité et qu'ils voulaient un respect à leur égard. Malheureusement, le monde était cruel surtout le gouvernement qui ne voulait rien savoir et qui n'arrangeait rien pour calmer tout ceci. Il y a toujours eu des violences, des crimes, de l'injustice que ce soit envers les noirs, les femmes ou les blancs, tout le monde était à peu près dans le même panier. Cependant, il était clair que les gens de couleur étaient les plus discriminer et Babs ne comprenait jamais cette bêtise. La plus grande souffrance de ce monde, c'était tout simplement la bêtise humaine, elle faisait souffrir tellement de personnes et il semblait que personne ne faisait rien pour guérir cela. Barbara n'était pas une adepte de créer du malheur autour d'elle, ni même de faire en sorte d'éviter que d'autres en fassent. La rousse luttait déjà contre le crime, mais elle lui était difficile de gérer trop de grandes causes. Ce n'était pas un problème que seule une poignée de personne pouvait gérer, mais il fallait que tout un monde se lève pour combattre ce mal.

Depuis quelque temps, une affaire faisait écho dans toute l'Amérique et c'était le meurtre d'un jeune noir du nom de Michael Brown à Ferguson, dans le Missouri. Il a été tué par un policier blanc, Darren Wilson qui l'aurait abattu de sang-froid. La colère de la communauté noire se faisait entendre, ils n'avaient pas peur des autorités, car leur colère se dirigeait vers eux. Il fallait faire quelque chose pour calmer les tensions. Cependant, Babs était loin de sa juridiction de justicière et contrairement à Ferguson, les meurtres étaient une habitude à Gotham et personne n'osait crier au scandale quand un homme noir mourait à cause d'un blanc. Par contre, Batgirl était à présent un membre des titans, elle pourrait se servir de cela pour se rendre là-bas comme une mission officielle. La justicière voulait s'y rendre avec Dick, mais ce dernier semblait être occupé par d'autre affaires. La rouquine était capable de gérer ce problème sans l'aide de son petit ami, elle n'avait pas à avoir toujours de son aide pour certaines missions. Il fallait stopper les manifestations et la violence qui régnait là-bas. Prenant le train, la rousse allait se rendre là-bas pour enquêter, trouver la réponse dans tout cela et stopper la colère de tous. Ce n'était pas dans la colère qu'on réglait les problèmes.

Deux jours avant, Barbara était arrivé à Ferguson et les rues n'étaient pas belles à voir. Il y avait pas mal de manifestant et certains regards fusillaient la jeune femme. Apparemment, tous les blancs n'étaient pas les bienvenues dans la ville ou dans les quartiers noirs. Babs s'installa dans un hôtel à la sortie de la ville, au moins, elle ne sera pas au milieu d'affrontement. Pendant ses deux jours, Batgirl menait son enquête sur la tragédie qui avait eu lieu dans la ville et ce n'était pas une mission facile. Les policiers et les civils n'avaient pas été habitué de voir une justicière rodaient dans les environs et même de poser des questions. Babs avait déjà dû se battre pour avoir eu à poser certaines questions sur l'affaire Michael Brown. La Batgirl n'était dans aucun camp, au contraire, pour elle, un justicier n'avait pas de camp à choisir à par la neutralité la plus totale. Barbara voulait juste éclaircir cette affaire pour tenter d'apaiser les tensions des deux communautés qui s'affrontaient. Cependant, ce n'était pas facile et la rousse avait eu vent d'une manifestation de grande ampleur contre les forces de l'ordre de Ferguson. Le lendemain, le chaos s'abattit sur la ville.

En haut d'un toit, Batgirl pouvait entrevoir le chaos qui régnait dans Ferguson et le comportement de l'un comme l'autre avait fait qu'ils s'affrontaient tous. La justicière n'était pas habituée à vivre un cauchemar d'une telle ampleur, la rousse se demandait comment elle allait pouvoir gérer cela. Un justicier comme Superman ou Wonder Woman aurait été les bienvenues pour apporter calme et justice, mais là, Babs était seule pour le moment. Cependant, la situation allait sans doute faire intervenir quelques héros pour séparer la communauté noire et les forces de l'ordre. Soudain, quelque chose perturba la rousse. Une personne possédant des pouvoirs les utilisaient à mauvais escient, il se trouvait du côté du peuple de couleur. En regardant de plus près, ce type lui rappelait quelqu'un, mais la rousse avait eu mal à se rappeler et c'était bien la première fois que ça lui arrivait. Inutile de dire ce qu'allait faire la rouquine, ça sentirait mauvais si ce dernier balayera les policiers et fait quelque chose de vraiment mauvais. Barbara devait l'arrêter à tout prix ou d'essayer de s'entraider pour stopper tout ceci. Descendant du toit en planant vers le sol avec l'aide de sa cape, Batgirl arriva à quelque mètre du type. Elle avança afin d'être à bonne distance de ce dernier, la jeune femme devait lui parler afin de le ramener à la raison.

« Hey toi !!! N'utilise pas tes pouvoirs pour empiraient les choses ! Ce que tu essayes de faire ne va pas arranger la situation, au contraire, tu vas empirer les choses pour eux qui veulent la liberté et l'égalité ! »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 12 Fév - 3:48
L’Amérique vibrait d’une énergie bien particulière depuis quelque temps. Des évènements ayant bouleversé une partie de sa population. Une population afro-américaine dont faisait partie Victor Stone. Certes, il était aujourd’hui autant machine qu’humain, mais pour lui il était d’abord et avant tout humain, encore plus aujourd’hui avec sa nouvelle technologie lui permettant de dissimuler entièrement ses composantes cybernétiques. Les évènements de Ferguson ne l’avaient certainement pas laissé de marbre. La rancœur des Afro-Américains face aux blancs racistes, ou jugés comme tel, avait toujours été un problème dans les états du sud. Ancien fief esclavagiste. Pour le membre de la Ligue des Justiciers, l’impartialité totale était de mise malgré son appartenance à la minorité visée dans ces conflits.

Cyborg avait donc utilisé ses aptitudes afin de surveiller la progression des évènements, chaque parcelle de données à ce sujet tombantes sur le web étant rapidement analysée par le maître des données informatiques qu’il était. Les analyses n’étaient pas bien positives et la conclusion que celles-ci n’allaient pas s’améliorer devenait évidente. Victor allait devoir y voir, car une émeute d’envergure dans cette ville sur le point d’exploser où nombres de représentants de l’ordre blanc deviendraient des victimes armées et dangereuses, capables de ressentiment et d’explosion, un cocktail qui pourrait rapidement se propager à bien plus que la simple ville de Ferguson. Une émeute qui aurait des répercussions bien plus dangereuses pour l’ensemble de la nation.

Le héros avait donc attendu le moment propice pour faire son entrée. Le Hush Tube permettant une entrée rapide, mais surtout non remarquée près des manifestants. Une fois sur place, il utilisa ses nouvelles aptitudes afin de dissimuler ses composantes cybernétiques. Dans la masse de manifestants, il ressemblait à n’importe lequel des revendicateurs, s’approchant peu à peu de la ligne de front afin de constater l’ampleur de la situation. La grogne était palpable parmi les Afro-Américains présents, certains agitateurs essayant de pousser encore plus la rage déjà difficilement contenue chez la population. La collectivité avait cette fâcheuse aptitude d’entraînement. Une poignée de tête brûler pouvait transformer une manifestation pacifique en émeute. Toutefois, ici la manifestation n’avait rien de réellement pacifique, il s’agissait d’une revendication, d’une démonstration face à un acte terrible, un acte jugé raciste.

L’exclusion, Victor l’avait connu et l’avait vécu plus d’une fois malgré son jeune âge et d’un certain point de vue, il comprenait cette masse bouillante de colère. Difficile de croire qu’en 2016, il y avait encore autant de préjugés raciaux. Avec les nombreuses épreuves qu’avaient vécus les humains, invasion extra-terrestre, menace planétaire…ne devaient-ils pas être unis. Cyborg était un peu dépassé par les événements lorsqu’il arriva finalement à l’avant du groupe de manifestant. Face à eux, une marée de policier en armure, bouclier, matraque et arme à feu prête à être utilisé si besoin s’en faisait sentir.

La tension montait sans cesse, un point culminant, l’entrée en scène d’un métahumain. Victor n’eut que très peu de soucis à l’identifier, un grand merci à son ami Batman qui lui avait permis de mettre sur pied la grille, un système de filtration des données lui ayant permis de mettre sur pied la plus grande base de données sur tous les vilains et héros de la planète. L’agitateur n’était autre que Tattooed Man. Un vilain d’envergure, capable de donner vie à ses tatouages. Les données sur lui arrivaient rapidement dans l’ordinateur central du jeune héros noir.


-Mark Richards, ancien marine, excellent combattant au corps à corps, mise à jour des dernières données à son sujet.

Tandis qu’il terminait d’accumuler les données de l’agitateur, l’une des alliées de Batman fit son apparition sur les lieux, Batgirl, Barbara Gordon. Une approche directe afin de demander au vilain de ne pas utiliser ses aptitudes méta. Potentiellement une grave erreur surtout en ce moment, surtout lorsque ledit Tattooed Man possède une aversion hors norme envers les héros, surtout lorsque ce dernier c’est déjà frotté à Batman et que son opposante arbore un costume similaire.


La situation risquait fortement d’exploser et Victor allait rapidement devoir choisir son camp. Un choix aisé en fait, car il était fait bien avant d’arriver sur place. La loi et l’ordre devaient prédominer malgré toute l’ampleur raciale de la situation. Par contre, les écarts ne seraient permis dans un camp comme dans l’autre. S’approchant peu à peu de Tattooed Man, Cyborg se tenait prêt à intervenir afin d’appuyer la membre de la bat-family.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 10/12/2012
Messages : 394
MessagePosté le: Sam 13 Fév - 16:22
Tattoed man était en colère et les autres émeutiers aussi. Lorsqu'une blanche... Batgirl de Gotham vint lui faire des remontrances, il ne put s'empêcher de lui répondre, juste au moment où il allait commencer à parler il vit Cyborg arrivé. Un confrère noir qui il l'espérait allait combattre pour la justice.

Oh non! Je suis le bras armé de la justice cette fois-ci. Que faites-vous lorsque la justice et la police vous laissent tomber?

Chicago, Cincinnati, Fergusion, Charlotte Town, et j'en passe. 16 balles dans un adolescent par un policier blanc sous prétexte que celui-ci a joué avec un pistolet à pétard. Ils n'ont que des démissions avec compensation et d'autres idioties de ce genre. Vers qui le peuple noir peut se tourner lorsque son pays le laisse tomber? LA VIE DES NOIRS COMPTE!. Ils nous ont abandonnés dans des ghettos et maintenant ils envoient la police nous exterminer. Face à leur arsenal quasi militaire, nous n'avons que des roches et des bâtons pour nous faire entendre. On ne parlait pas de ça avant que les noirs décident de prendre leur destin en mains en brulant les voitures de police et en rendant à la société ce qu'il leur a donné.  TOI! (pointa t'il vers Cyborg) laissera tu tes frères mourir aux mains des tyrans en habit bleus ou te joindras tu à moi pour dire à tout le monde, ICI, ce soir, que black lives matter.


Un dragon s'envola de son bras pour aller bouffer un policier qui s'était avancé jusqu'à eu et qu'il braquait son arme vers lui. Plusieurs hommes et femmes de couleurs s’étaient rassemblés autour de Tattoed man durant son discours. Dans les gaz et le bruit, la présence de ce "vigilante d'un soir" les rassurait. Ils avaient enfin quelqu'un pour les protéger face à ce qu'ils appelaient désormais la horde blanche. Une bannière tomba du ciel probablement décrocher d'un monument qu'on ne voyait pas par la fumée trop épaisse comme pour marquer la présence de se qui s'en venait.



Nous ne pouvons compter que sur nous même.

La justice n'existe pas pour nous. Il nous battent en prison et quand on se défend ils nous accuse de violence.

Il n'y a que dans la foule que nous sommes en sécurité.


Nous sommes entrain de mourir et vous faites quoi la justice league?


OUAIS! au lieu de sauver des planètes dont on n’a jamais entendu parler. Occupez-vous donc de votre pays.

JUSTICE POUR LES NOIRS


Des roches et des bouts de bois en feux furent lancés vers Batgirl et Cyborg, Tattoed man tandis la main vers Cyborg, laissant Batgirl à la colère des manifestants. Il fallait se soutenir. Certes cette manifestation avait viré à l'émeute. Mais devant tant de mépris et de haine, que pouvait faire l'homme. Il dit à l'attention de Cyborg.

“Il est plus désirable de cultiver le respect du bien que le respect de la loi.” phrase bien connue de Henry David Thoreau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 18/01/2016
Messages : 2186
DC : Anima, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 14 Fév - 23:48
C'était presque par hasard que Jade s'était intéressée aux événements de Ferguson. Elle avait tout simplement allumé la télé, un soir, et un p'tit gars du nom de Michael Brown avait fait irruption dans sa vie.

Certes, elle n'avait pas tous les tenants & aboutissants de l'affaire, certes un jury populaire avait acquitté celui - le policier - qui lui avait enlevé la vie, certes...

... mais au fond de ce qu'elle pouvait lire dans les médias progressistes, sur le web ou ailleurs lui laissait toujours ce même sale arrière goût au fond de la bouche : qu'en gros, l'homme qui tient le tonfa et qui porte l'insigne pourra toujours faire ce qu'il veut avec, surtout quand c'est au détriment d'un jeune noir.

Au fond, cela la questionna elle aussi qui rendait une sorte de justice expéditive : après tout, quand elle allait se castagner avec des méchants, qui était-elle pour juger de la moralité inhérente à ses propres actes ? Elle se leva et se servit un verre d'eau, le regard dans le vide...

... ça allait finir par péter là-bas. Comme d'habitude. Il y aurait des émeutes. Et des pillages. Et des crânes fendus à coups de matraque. Et au final... rien ne changerait encore & encore, jusqu'au prochain Michael Brown.

Jennie n'avait jamais eu de conscience politique jusqu'à présent. Et elle pensait pas non plus venir de s'en faire une de manière opportune. Ce n'était pas non plus parce qu'elle représentait une ultra-minorité ultra-visible qu'elle était sensibilisée au racisme : après tout on n'avait jamais prétendu qu'elle courait plus vite que la moyenne à cause de sa couleur de peau ou qu'elle serait paresseuse, ou limitée ou n'importe lequel de ses clichés infâmes qui fondent tout racisme.

Elle n'avait même pas fini son verre qu'elle s'était déjà envolée par la fenêtre. Il fallait qu'elle voit ça de plus près...

*
* *

Jade arriva juste à temps pour le début des festivités. La situation était déjà hors de contrôle. Les gaz. Les chiens. La police a un degré d'excitation dangereux. Un policier... qui venait de se faire bouffer par un dragon ?

La jeune femme verte ne savait plus à quel saint se vouer, quand elle repéra Tattooed Man III. Ce devait être lui. Lui qui haranguait la foule et qui... était aux côtés de l'homme de fer du Magicien d'Oz (en fait c'était Cyborg et Jade était quasi-sure de l'avoir déjà rencontré) et de Batfille (Girl ? Woman ?) qui semblait parée pour passer un très mauvais quart d'heure.

Jade voleta au dessus des protagonistes et dressa un bouclier pour isoler Tattooed Man, Batgirl, Cyborg et elle-même du reste du groupe.

Elle lança à Tattooed Man III :

"Enfin Thoreau disait aussi qu'il existait 999 professeurs de morale pour un seul homme de bien... Et là franchement, de ce que je vois tu viens de faire reculer la cause des noirs de 50 ans en arrière..."

La jeune femme verte se posa près du vilain et ajouta :

"Bien sur, tu te dis que c'est vraiment très futé tout ça mais tu veux quoi ? Que des gamins ou des mamans se retrouvent en tôle pour avoir participé à cette manif' qui est devenue incontrôlable ? Je comprends que t'ait pas envie de chanter des gospels en tenant la main de ton voisin mais..."

Elle regarda, dégoûtée, la situation dont ils avaient hérité.

"Bordel, même Malcolm X a jamais dit qu'il fallait faire ce genre de choses... Se défendre, oui. Assurer sa sécurité, oui. Mais pas..."

Elle se mordit les lèvres. Et tendit la main au vilain :

"Parole de scout que j'aide à faire la vérité sur la mort du gamin, si toi tu aides à calmer la foule et à faire en sorte que cette manif' redevienne ce qu'elle n'aurait jamais du cesser d'être... pacifique"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Mer 24 Fév - 17:26
Des arrivants !
Cyborg et une Green Lantern à la rescousse !


Émeute à Ferguson, Barbara s'y était rendu pour essayer de calmer les choses en tant que membre des titans et surtout comme justicière. La jeune femme allait avoir beaucoup de choses à régler là-bas, cela n'allait pas être facile à gérer pour une seule personne. La rousse aurait bien aimé avoir Dick à ses côtés ou bien, Dinah par exemple, mais sur ce coup-là, la Batgirl allait devoir agir seule en attendant qu'il y ait des renforts. Ayant pris de quoi remplir sa mission, elle était dans ce chaos le plus total opposant la communauté noire contre les forces de l'ordre ainsi que quelques personnes voulant foutre le bordel. Dans cette manifestation qui semblait prendre une tournure des plus violentes, il y avait un métahumain qui allait utiliser ses pouvoirs. C'était vraiment quelque chose de mauvais en soi, ce n'était pas la bonne solution pour régler ce conflit. Ils voulaient faire justice, mais la vengeance n'était pas la vraie justice, au contraire, cela empirait les choses et cela allait salir leur image. Du coup, Barbara était obligée d'intervenir contre cet homme et de tenter de le raisonner pour qu'il puisse agir autrement. De plus, il pourrait être très utile pour calmer les manifestants.

La jeune femme s'était approché de l'homme noir afin de lui parler, elle devait le résonner avant que la situation devient catastrophique. Elle lui avait parlé, Babs lui avait demandé de ne pas utiliser son pouvoir pour faire le mal, mais pour faire le bien. Que la vengeance et la violence n'allaient pas arranger les choses, mais que cela allait empirer leur situation. L'individu dangereux ne semblait pas vouloir se calmer et il s'adressa en premier temps à la rousse. Il se lança dans un discours plutôt haineux, mais avec un peu de vérité sur le cas des noirs. Cependant, il ne semblait pas voir que la situation actuelle n'était pas la bonne solution pour régler ce problème. La violence mène à la violence, rien de ce qu'ils feront ne changera quoi ce soit. Au contraire, ils seront vus comme une communauté violente et barbare en s'attaquant bêtement aux forces de l'ordre. Soudain, il s'adressa à quelqu'un d'autre en pointant du doigt. La Batgirl se pivota légèrement pour voir à qui il s'adressait et c'était Cyborg qui était venu pour calmer ce bordel. Il essaya d'encourager Victor pour l'aider et de rendre justice au peuple noir, mais Vic n'était pas le genre à se laisser influencer si aisément enfin, Barbara l'espérait.

C'était le désordre autour d'eux, ça luttait dur et il fallait se dépêcher de calmer tout ceci, Babs avait peur qu'il y eût des morts. Un policier s'amena vers leur direction avec une arme à la main, Batgirl l'avait vu et le fixa tout en s'approchant calmement vers lui. Il ne devait pas rester là, le métahumain était trop dangereux pour qu'un simple policier puisse l'arrêter. La rousse allait faire en sorte de le faire partir d'ici et qu'il puisse s'occuper de stopper cette manifestation qui partait en bagarre générale.

« Ne restez pas--»

Barbara n'avait pas eu le temps de finir sa phrase que ce policier fut tué par un dragon, c'était ce type qui l'avait tué. La rousse reconnut alors aussitôt l'homme noir, Tattooed Man ou de sa véritable identité, Mark Richards. La jeune Gordon avait une mémoire Éidétique, mais elle ne l'avait jamais vu auparavant. Cependant, elle avait entendu parler de lui par Batman et il n'était pas si inoffensif que cela. Un criminel qui osait parler de justice et de liberté, franchement, l'ironie de la situation, lui qui n'hésitait pas à tuer d'innocente personne. Par contre, Barbara remarqua la présence de civils blacks autour d'eux, ce n'était pas bon signe s'il prenait Tattooed Man comme leader. Les voilà en train de râler contre le Justice League et sur le fait qu'ils ne faisaient rien pour eux. Ce n'était pas bon, ils se mettaient à balancer des projectiles contre eux, mais surtout contre Batgirl. La justicière aurait dû demander que des héros noirs puissent venir pour les calmer. Babs faisait de son mieux pour éviter quelques projectiles, mais cela devenait un peu difficile sauf si elle devait prendre la fuite.

« Cyborg, ne te laisse pas avoir par ses paroles surtout pas venant d'un criminel. Tu sais que ce n'est pas en agissant avec la violence que ça va régler ce problème de racisme et tu le sais très bien. »

Soudain, un bouclier vert entoura les protagonistes en laissant les civils derrière le dôme de protection. Barbara avait reçu quelques coups de pierre sur elle et la rouquine pouvait sentir un peu la douleur. Ce n'était pas ça qui allait l'empêcher de vivre ou de mener à bien sa mission, la justicière avait connu bien pire. En regardant en l'air, elle vit Jade, une métahumaine ayant les pouvoirs des Green Lantern. La femme verte semblait savoir ce qu'elle disait et d'après ses paroles, Jade était également là pour calmer la foule que ce soit noir et blanc. Honnêtement, Babs resta un peu en retrait pour les écouter, mais elle doutait un peu que Tattooed Man aille l'écouter plus facilement. Cyborg avait peut-être une chance de réussir grâce à leur ethnie, par contre, rien n'en garantissait la réussite de leur approche. La rousse se décida à s'approcher un peu tout en restant sur ses gardes, elle ne lui faisait pas encore confiance.

« Jade a raison, Tattooed Man. Ce n'est pas en agissant avec violence que vous obtiendrez une justice. » Elle continua alors de le fixer. « L'obscurité ne peut pas chasser l'obscurité; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine; seul l'amour le peut. Martin Luther King, un homme bon se battant contre le racisme envers les personnes de couleur. Deviens, le nouveau Martin Luther King. »

Barbara se plaça alors à côté de Cyborg et lui alors la main tout en regardant Tattooed ainsi que la communauté noire autour du dôme qui les observa.

« Victor est mon ami, il est noir et je suis blanche. » Elle pointa Jade du doigt. « Jade est verte et c'est une amie, ensemble, on se bat pour une cause commune, la justice et la paix. Il n'y a pas de préjugé ni d'irrespect entre nous à cause de la couleur de notre peau. Personne n'est obligé d'utiliser les armes pour lutter contre le racisme, car là, vous donnez raison à ces idiots qui sont racistes. Il y a des moyens pacifiques pour vous faire entendre et vous faire écouter. Mark, tu peux changer la mentalité de ses gens en agissant main dans la main avec les gens de couleur différente et en prônant pour l'égalité pour tous. Ne leur donne pas raison, ne fait pas en sorte que certains se blessent inutilement des deux côtés, s'il te plaît ! »

« La non violence est une arme puissante et juste qui tranche sans blesser et ennoblit l'homme qui la manie. C'est une épée qui guérit. » Encore une citation de Martin Luther King.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Fév - 21:34
La situation à Fergusson avait changé plutôt rapidement, un policier était mort de la main de Tattooed Man. La réaction ne s’était pas fait attendre, les armes de ses confrères s’étaient levées à l’unisson afin de braquer le meurtrier d’un des leurs. Moment précis où firent irruption Jade et son énergie verte, cadeau familial. En un rien de temps, il se retrouva dans une sorte de bulle englobant également le vilain, Batgirl et Jade.

Ses consoeurs, pleine de bons sentiments essayaient de résonner par la parole avec Mark. Tout cela semblait être une grossière erreur aux yeux du membre de la Ligue des Justiciers. Il y avait de ces vilains pour qui la répression était essentielle et Tattoed Man en faisait partie. Pourquoi? Simplement parce que l’homme possédait une haine viscérale envers les héros, peu importe leur provenance. Peut-être voyait-il en Victor Stone un confrère de sang et cela n’était pas entièrement faux, mais il était d’abord et avant tout un héros.

Batgirl l’avait mentionné, la violence ne pouvait qu’engendrer plus de violence et la réaction des policiers suite à la mort d’un des leurs était bien significative. Tandis que ceux contenus dans la bulle ne semblaient plus avoir d’incidence sur le monde extérieur, ceux à l’extérieur vivaient toujours au grand damne de Cyborg car même si le protagoniste principal de la haine était sous « protection » de Jade, les policiers demeuraient en rogne et la foule également. La pression était à son comble et le chaos risquait d’éclater, avec ou sans l’aide du vilain.

Victor écoutait ainsi d’une oreille distraite les propos des deux héroïnes, considérant même très peu ceux du vilain. Son attention était vers la foule et vers les représentants de l’autorité. D’un pas lent il s’approcha de l’extrémité de la bulle de protection verte, son regard se posant pour la première fois sur Jade.


-Je doit sortir. Tenter de raisonner avec Tattooed Man est sans issus je préfère vous avertir. Personnellement, je préfère empêcher ce qui va éclater dehors, il n’est plus le principal problème maintenant que vous l’avez sous surveillance, je le laisse donc sous votre juridiction.

Entièrement détacher, Victor Stone attendit l’ouverture pour se glisser hors de la bulle. Si ses deux consoeurs voulaient citer Martin Luther King et espérer raisonner Mark, autant pour elle, il avait bien d’autres soucis à régler.


À peine hors de la protection verdâtre, il dut réagir à la grogne qui venait d’atteindre un point de rupture. Utilisant de ses capacités, il retrouva immédiatement son apparence classique, éléments cybernétiques bien visibles. Propulsant lui même un bouclier entre la foule et les policiers afin de stopper la balle perdue qui venait d’être tiré vers les manifestants. Ses senseurs avaient enregistré un haut taux de stress chez le policier et Victor savait que ce dernier avait tiré non volontairement. Une erreur qui allait peut-être faire tout chambouler dans cette histoire déjà trop tragique.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 10/12/2012
Messages : 394
MessagePosté le: Sam 5 Mar - 15:30
Citation pour Citation Tattoed Man, décida de prendre les choses en mains. Il se saisit d'une épée sur son torse, puis une grande ligne de barbelé s'installa sur le long de son autre bras et claque tel un fouet. Puis, il ouvrit les bras.


Le temps des paroles et des promesses est révolue. Lorsque l'homme juste se retrouve du mauvais côté de la loi, la désobéissance civile devient une obligation.
Alors que l'émeute dégénérait rapidement pour passer du côté d'une réelle confrontation. Les émeutiers étaient vraiment désavantagés par contre. Peu ou par armée autre qu'avec des armes rudimentaires, les policiers avançaient vers eux avec leur bouclier anti-émeute, leurs grenades de dispersion, leur bâton et leurs armes à feu.

Tattoed Man quant à lui avait pour but de faire pencher la balance afin que les émeutiers soient une chance. Malheureusement. les héros avaient changé la donne et semblaient se ranger du côté du Statu Quo. Ce qui n'était pas étonnant. Tattoed Man ne pouvait s'empêcher de voir les héros comme les défenseurs du Statu Quo et non de la réelle justice. Il maintenait la société ou elle était, c'était probablement même des frais au progrès social, car toute les luttes sociales qui avait fait avancer la société telle que celle des noirs, des femmes ou même des homosexuels c'étaient fait dans la violence qui avait opposé la population aux policiers. L'injustice était que les héros ne comprennent pas la nécessité de ce genre de protestation, il semblait résolu à maintenir l'ordre établi, se qui en faisait les défenseurs d'un système ou les riches profitait des pauvres, ou les blancs maudissait les noirs et/ou le rêve américain était mort. Pour toutes ces raisons, il leur en voulait et il avait choisi la voix de la "criminalité" ou plutôt de la révolution pour le peuple et par le peuple.

Il fonça alors sur Batgirl et Jade. Utilisant son fouet de barbelé pour les martelés afin de casser la bulle de Jade. Il était furieux et se battait avec l'énergie du désespoir. Il était triste, c'était une évidence. La rage et la tristesse étaient deux émotions très unies. Le sentiment de ne rien pouvoir changer, de voir ses frères mourir sans pouvoir rien n'y faire. Il se refusait à cette éventualité, aujourd'hui c'est lui qui avait raison, c'est lui qui défendait la justice et eux qui défendaient la mort des noirs. Ils étaient les véritables criminels, ceux qui veulent la suprématie des forces de l'ordre blanche. Ils étaient les soldats du dictatoriat du racisme et de la police qui faisait du profilage racial...

Vous êtes les nouveaux SS. Dit-il en rageant et en frappant avec son barbelé vers les héros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 18/01/2016
Messages : 2186
DC : Anima, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 7 Mar - 18:40
Jade et Batgirl avait proposé, grosso modo, à Tattooed Man III de leur prendre la main et de chanter Kumbaya tous ensemble... Il avait du les percevoir de prime abord comme les deux bourgeoises pseudo-libérales qu'elles étaient...

... certes, Jade n'avait pas l'expérience d'avoir grandi dans un ghetto, de ne pas avoir pu obtenir un appartement à cause de sa couleur de peau ou bien d'être contrôlée en son identité par les flics 10 fois par jour...

... certes, les premiers "héros" costumés de ce pays ont été les cagoulés du Ku Klux Klan.

... certes, les policiers n'y allaient pas avec le dos de la cuillère (et ladite cuillère était en fait un tonfa !)

... certes, il y avait quelque chose de pourri dans ce pays : quand un jeune noir tombait sous les balles d'un policier, on s'écriait en cœur "Légitime défense !", tout en passant sous silence le fait que le gosse était simplement armé d'un peigne ou d'un téléphone portable ; quand un noir était accusé d'un crime que vraisemblablement il n'avait pas commis, il finissait par griller sur la chaise...

... certes.

Mais Tattooed Man III n'avait pas le monopole de la justice et du bon droit. Et alors que Cyborg quittait la bulle protectrice pour s'occuper des vrais gens, de ceux qui se prenait les gaz lacrymogènes, les chiens, les flashballs ou les tirs à balles réelles dans la gueule, Jade se disait qu'elle perdait franchement son temps à raisonner le méta-humain qui tentait d'attaquer son bouclier avec sa nouvelle arme.

Jade lâcha :

"C'est ça, je connais la rengaine... Je suis une SS, je suis la chienne de garde de l'ordre établi et je soutiens l'ordre mondial néo-colonial raciste..."

Elle était dégoûtée de s'être abaissée à tenter de raisonner ce malfrat...

"Je pensais qu'au moins tu songerai aux gosses. Je pensais qu'au moins ça, ça te calmerait. Mais, les gars comme toi... T'as buté un flic avec tes pouvoirs. Un flic que tu connaissais même pas. Un type qui avait tout autant le droit de vivre que Michael Brown. Ou moi. Ou toi..."

Jen avala sa salive tout en maintenant sa bulle protectrice pour continuer à ériger une barrière, entre elle, Batgirl et Tattoed Man III.

"En fait, c'est quoi la différence entre toi et une cagoule pointue du Klan ? Vous connaissez que la violence et la haine. Le fait de haïr les blancs c'est peut-être mieux que de haïr les noirs, tu crois ? T'es un meurtrier mon pote, et tu vas certainement griller sur la chaise pour ça... Mais tu veux pas qu'on se souvienne de toi comme du type qui a arrêté un affrontement violent et injuste qui met en danger la vie de gosses innocents ?"

Ce discours lui pesait mais elle avait déjà perdu trop de temps avec Tattooed Man III. Et il y avait des civils à protéger des tirs policiers. Le méchant costumé pourrait attendre...

"Alors, c'est mon dernier avertissement. Après, je déchaîne mes pouvoirs contre toi si tu n'obtempère pas. Je t'arrêterai pas, parce que j'ai pas le temps de m'occuper de toi. Mais bordel, sois un héros ! Je te propose : je vais abaisser et faire disparaître mon bouclier, puis je vais m'occuper de tenter de calmer la police. Toi, de ton côté tu vas t'occuper des manifestants. Et je te conseille après de filer fissa..."

Elle se tourna vers Batgirl et lui dit en souriant :

"Je te conseille de t'écarter, je vais faire un truc totalement stupide et..."

Jade ferma les yeux et supprima son bouclier. Une chance pour l'homme qu'a été un jour ce vilain. Une chance pour lui de redresser la tête et de faire un truc d'utile de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Ven 18 Mar - 16:12
Discussion futile !
Une urgence à Gotham ? Joker ?


Citation de Martin Luther King et j'en passe, un moyen de calmer et de raisonner Tattoed Man III, mais cela ne semblait pas avoir d'impact sur lui. Barbara ne savait pas comment s'y prendre avec ce type, la violence ne mènera à rien surtout au vu de la situation. La jeune justicière était venue pour calmer l'esprit des gens, mais ça semblait être futile comme initiative. Elle aurait dû rester à Gotham pour s'occuper de criminel et laisser tout ceci à des gens plus compétents comme Cyborg par exemple. Le mieux pour calmer les deux camps, cela aurait été l'intervention de grands héros comme Superman, Batman ou encore Wonder Woman avec Cyborg en leur compagnie. Malheureusement, Batgirl n'était pas très connu dans tous les États-Unis contrairement à certains, elle ne semblait avoir aucun réel impact sur eux. Le criminel s'énerva encore plus face à eux, Cyborg avait perdu espoir de raisonner Tattoed et il préféra aller aider les civils que ce soit un noir ou un blanc. Victor était vraiment quelqu'un de bien et c'était un véritable héros pour tout le monde.

Barbara ne voulait plus perdre son temps à essayer de communiquer avec Tattoed et préféra ne plus rien dire à attendant le moment pour agir. Jade prenait l'initiative de continuer à lui parler, cela semblait être puéril, il ne voulait pas les écouter. Après tout, elles étaient là pour aider tout le monde et même aider le criminel pour que justice soit faite. Cependant, sa colère ne semblait pas vouloir se calmer et en plus, il devait y avoir de la peine dans son coeur en voyant tout cela. Malheureusement, la violence créait plus de violence les uns contre les autres et ce n'était pas comme ça que tout allait se calmer et s'arranger. Babs ne voulait pas que tout ceci continuer encore plus longtemps et qu'il fallait que ça se calme au plus tôt. Trouver un terrain neutre, une salle et deux petits groupes de personnes de chaque camp afin de parler. Le policier n'avait pas à mettre des balles dans le corps de ce gosse ni même à tirer, c'était une grosse bourde de sa part et il devait être puni. Par contre, tout ceci n'était pas réellement nécessaire, car ça empirait les choses surtout leur image en tant qu'individu aux yeux de tous. Les noirs encore en train de tout casser et à agresser les forces de l'ordre, voilà, l'image qu'ils envoyaient à toute l’Amérique.

Jade tentait de lui parler tout en érigeant une seconde protection pour éviter qu'il les attaque, mais elle semblait croire en lui et sa part d'humanité. Miss verte était tout de même impressionnante et quelqu'un d'autre aurait laissé tomber depuis un moment à cause de l'entêtement que faisait Tattoed. Dans tout ce qu'elle disait, c'était vrai et Barbara partageait son opinion à propos de tout ce foutoir. Il fallait penser également aux gosses et au risque de mort bête, c'était mieux d'éviter que des enfants meurent durant cette manifestation chaotique. Le criminel avait l'occasion de devenir un héros et non un méchant pour une fois dans sa vie, mais il devait se reprendre en main. Il devait arrêter d'utiliser son pouvoir pour tuer d'innocentes personnes, d'arrêter d'inciter les gens à la haine. Son devoir était de faire justice à ce garçon étant mort à cause d'un policier raciste, agir comme un héros en éviter des bains de sang. En agissant de la sorte, il aura le droit de partir librement à cause de son exploit et ça serait une belle fin. Soudain, Jade retira la sphère de protection pour permettre à Tattoed de prouver qu'il valait mieux que d'autres.

« J'espère que tu sais ce que tu fais, Jade. En tout cas, il peut devenir le héros du jour en stoppant cette manifestation et en sauvant des vies. Je suis sûre qu'il peut faire en sorte que le policier peut aller en prison pour son crime. »

Son portable se mit à vibrer, la rousse le prit et vit qu'on avait besoin d'elle à Gotham. Encore des crimes et un vol de toxine, l'oeuvre du Joker sans doute. Batman devait être trop occupé pour s'en occuper et Dick également, de toute façon, Babs devait affronter ce clown tôt ou tard. Batgirl pouvait faire confiance à Jade et à Cyborg pour la suite des opérations en espérant que Tattoed retrouve ses esprits et agissent correctement à l'avenir à propos de cette affaire. Barbara s'approcha de Jade afin de lui signaler son départ, car ça ne se faisait pas de partir sans rien dire et la mettre en danger.

« Jade, je te laisse la suite, j'ai une urgence à Gotham. Disons qu'un clown tente de faire des bêtises et je dois m'en occuper personnellement. Fais attention à toi, ma belle ! »

À l'aide de son grappin, Batgirl arriva en haut d'un bâtiment et partit sans l'ombre d'une hésitation. Elle leur faisait confiance pour la suite, c'était des héros plutôt fiables et elle n'avait pas à s'inquiéter pour la suite. À présent, direction Gotham City !

Spoiler:
 

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 28 Mar - 18:21
Victor avait fait de grand progrès avec les manifestants suite à la balle qu'il venait d'intercepter et le groupe situé autour de lui calmait peu à peu ses ardeurs. Il en allait de même des policiers situé en face, un début de désamorçage de conflit qui ne pouvait que plaire au membre de la Ligue des Justiciers. Lui-même afro-américain, il était très bien placé pour comprendre la situation, le désir de justice, la vengeance, mais rien ne ramènerait le gamin à la vie. On devait faire son deuil et juger légalement de cette bévue policière.

Alors qu'il réussissait à faire entendre raison aux deux partis qui s'opposaient, le principale fauteur de trouble étant soigneusement retenu par sa collègue Jade et Batgirl, tous bascula. La jeunesse et l'insouciance de la fille du premier Green Lantern pencha en faveur du criminel, la bulle de protection disparaissant. Barbara Gordon en profita pour quitter les lieux suite à un appel urgent, venant porter un deuxième coup dur aux réconciliations qui avaient lieux. Jade ne devait pas réellement connaître l'homme devant elle pour avoir enlever sa protection, un homme perfide qui détestait par dessus tout les héros, l'autorité, un homme en croisade. Un homme qui devait être contenu si l'on souhaitait obtenir un résultat probant avec la meute chaotique que représentait la population de Ferguson.

Victor poussa un soupir de découragement alors qu'il dirigea à nouveau son attention vers celui qui l'avait quelques instants plus tôt interpeller afin qu'il choisisse le "bon" camp. Tattooed Man n'allait certainement pas demeurer inactif longtemps, pas avec l'opportunité que l'on venait de lui offrir. Lentement le bras de Cyborg se leva, sa main et son avant bras droit fûent remplacés par un immense canon cybernétique. Prenant le vilain en joue, le jeune Stone n'attendait qu'un écart de sa part pour faire feu à l'aide de son canon. Une décharge paralysante qui aurait tôt fait de le calmer si jamais il osait à nouveau s'attaquer aux forces de l'ordre et tenter de pousser les manifestants à l'émeute. 

Il n'y aurait plus de mort, plus de coup d'éclat. Fergusson avait déjà assez souffert comme ça et ce n'est certainement pas sous sa juridiction que l'émeute serait accentué. Victor étant néanmoins prévoyant, il envoya un message à l'aide de son ordinateur interne à l'intention du gardien en poste à la tour de guet de la Ligue des Justicier. Si jamais la situation venait à s'envenimer, ils aurait bien besoin de renfort.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 10/12/2012
Messages : 394
MessagePosté le: Mar 29 Mar - 15:20
Tattoed Man n'était pas un idiot. Sa cause était juste, et il était des plus motivés à la faire avancer. Lorsque Jade lui parla, il fut surpris d'aussi bien comprendre ses propos. Était-ce grâce à la magie de celle-ci ou au fait que Tattoed Man désirait RÉELLEMENT entendre ses mots. Elle allait aider. De plus il avait vu Cyborg protéger un manifestant d'une balle de policier. Il semblait enfin comprendre, enfin se soucier de la vie des gens de Ferguson.

Joignez-vous à moi, vos pouvoirs peuvent empêcher que des vies de ces gens de Ferguson soit sacrifiés.


Il parlait et à Jade et à Cyborg. Il tendit la main vers ceux-ci les deux mains.

Venez en avant de tout avec moi. Formons le bouclier pour protéger les manifestants. Le message sera clair. Les héros s'unissent pour contrer la brutalité policière. Vous avez un devoir en tant que héros de protéger le peuple. Faites-les, peu importe sa couleur. Je sais que vous voulez protéger les policiers, je n'ai pas ce désir. Pour être honnête, j'aimerais les faire payer tout un chacun pour chaque mort de noir. Je voudrais leur arracher la tête personnellement, mais je ne suis pas un idiot. Ils sont armés, nerveux et stressés. Ils risquent à tout moment de tirer dans la foule et je ne désire aucune mort de noir supplémentaire aux mains de ces "supposées" forces de l'ordre. Nous n'avons peut-être pas les mêmes motivations, mais nous avons le même objectif, protéger des vies humaines. Venez avec moi au front, formons ce bouclier, cette frontière qui permettra à tout un chacun de rentrer chez eux. Je ne veux aucune arrestation de mes frères pour ce coup de colère que je continue à croire justifier. S'il vont en prison, ils mourront sous les coups des policiers... Finissons s'en avec cela.

Il marcha les mains toujours tendues vers les héros, mais il marcha en direction du "cordon de sécurité" qui séparait les policiers et les émeutiers. Une fois en avant, il attendit les héros. S'il ne venait pas, il déchainerait ses tatouages sur les forces de l'ordre. Il préférait les tueurs plutôt que de les laisser tuer, telle une frappe préventive. Car il voyait bien que son avancer rendait encore plus nerveux les policiers et il voyait bien que les fusils se tournaient un peu plus vers lui. Il mourrait peut-être, mais il mourrait pour protéger ses frères.

(( je vous suggère de finirent sur une happy end, avec le mur fait par les trois et la fin de l'émeute et le retrait des forces de l'ordre. Je ferai un dernier sujet conclusion, comme un journaliste décrivant la scène et les événements Smile ))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 18/01/2016
Messages : 2186
DC : Anima, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 29 Mar - 17:27
C'était un tueur. Un sale foutu tueur. Et pourtant...

... et pourtant Tattooed Man III lui tendait la main, alors qu'il s'approchait de la ligne de démarcation entre manifestants et policiers, marchant à la rencontre de son destin.

Et c'était maintenant à Jade et à elle seule de choisir. Tendre la main pour prendre celle d'un homme qui les avait tâchées avec du sang ? Ou risquer de verser encore plus de sang en la refusant ? Jade se mordit les lèvres : en abaissant son bouclier, elle avait choisi de lui donner une chance. Il ne fallait pas qu'elle la lui reprenne, cette chance.

Batgirl s'était éloignée, appelée vraisemblablement sur une autre urgence, et Cyborg était prêt à dégommer le malfrat.

C'était à elle et à elle seule de prendre sa décision. De décider quel symbole allait marquer les esprits  ce soir : l'image d'un malfrat qui se faisait pincer par deux héros costumés et d'une manifestation qui finirait par exploser ? Ou celle de héros prêts à s'unir avec un vilain pour empêcher que des enfants ou des vieillards soient blessés ? Et au fond...

... Jade se posa la question de savoir si, contre le racisme, il ne pouvait pas y avoir un terrain d'entente entre héros et vilains. Que quelle que soit sa place dans un tribunal ou par rapport à la loi, on ne pouvait tout de même pas se retrouver sur des valeurs de base.

Tattooed Man III, aveuglé par sa propre colère, avait tué ce policier. Et il devrait payer cet acte et chacun des autres crimes qu'il avait pu accomplir. Et peut-être qu'il finirait même dans le couloir de la mort. Mais...

... pas aujourd'hui.

Jade ferma les yeux et avança, sa main prenant celle de celui qui, en cet instant précis n'était ni un vilain, ni un meurtrier, ni un noir, ni le membre d'une minorité visible, mais seulement son frère humain, doté du même droit inaliéanable à la vie, au respect de sa personne et de sa dignité d'être humain.

Jade dressa une barrière avec son pouvoir entre manifestants et policiers. Elle lança d'une voix calme, du calme de celle ou de celui qui sait pourquoi il ou elle se bat...

"Rentrez chez vous. Personne d'autre ne sera blessé aujourd'hui"

... et elle regarda son frère en humanité et plongea ses yeux dans les siens. Elle le coffrerait pour ce qu'il avait fait. Mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui, elle ne faisait que regarder un visage, pareil au sien, d'un homme qui avait choisi - bien tardivement - la vie, par rapport à la mort.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani

Inscription : 10/12/2012
Messages : 394
MessagePosté le: Mar 5 Avr - 14:26
Devant l'alliance des héros et du vilain tout, le monde sembla se calmer. Les appelles au calme se firent entendre des deux côtés. Tattoed Man n'était pas particulièrement ravie de la situation, mais il allait accepter cet état de fait. Rapidement la foule de manifestants se dit profitant du bouclier fourni par les héros et le vilain pour éviter les arrestations de masse qui généralement suivait ce genre d'altercation.

Du côté des policiers on était moins heureux du dénouement. Certes, les pertes avaient été évitées, mais au bout du compte des gens avaient commis des crimes et l'un des leurs au moins étaient mort de la main même de Tattoed man qui se maintenait au côté des héros. Quoi qu'il en soit devant la dissipation de la menace, ils retournèrent eux aussi de leur côté. Cette histoire était cependant loin d'être finie pour quiconque connaissait les méandres de la politique et de la justice.

Une plainte serait déposée contre Tattoed Man et probablement aussi contre Cyborg et Jade pour obstruction aux forces de police. Ils avaient certes sauvé la vie de plusieurs manifestants, mais si une chose était certaine à Ferguson c'est que la vie d'un policier blanc valait beaucoup plus que la mort de tout les noirs de l'endroit. Il y aurait des répercussions face à se qui c'était passé ici, et Tattoed man se prometta à lui même de rester ici quelque temps pour protéger les citoyens.

Il se garda bien de le dire aux héros, mais dès que la détente fut obtenue, il se dépêcha de se fondre dans la foule qui se dissipait afin d'échapper à des pseudo représailles des héros. Assez de monde avait souffert aujourd'hui et la souffrance allait surement continuer. Les décisions à prendre étaient politiques. Malheureusement avec la montée du Racisme de l'extrême droite aux États-Unis, la peur et la division semblaient continuer à avancer. Ferguson avait éteint un feu, mais les États-Unis brulaient de toute part.

MERCI POUR CE RP Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Black lives matter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RETOURS sur le Black Library Live 2013
» Black Devils et Pink Elephants...
» Lacie Black max tuner (avec TNT HD)
» Opération BLACK OPS
» Black Books (série anglaise)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-