Le deal à ne pas rater :
Bon plan ASOS : code promo de 10%
Voir le deal

 

 JSA - Grains de sable dans les rouages du temps (Pré-Missions 1,2,3)

Invité

MessagePosté le: Jeu 18 Fév 2016 - 14:39
"Confrères sociétaires... Bienvenue, à la fin des temps."

La voix d'outre-tombe du Spectre résonnait jusque dans les âmes des héros, et pourtant malgré ses paroles proches de l'apocalypse judéo-chrétienne, le paysage qui se dessina dans un portail temporel teinté de jaunes ressemblait davantage à un décor de science-fiction. Un homme franchit le disque lumineux avant de les inviter à le traverser à sa suite.

JSA - Grains de sable dans les rouages du temps (Pré-Missions 1,2,3) 1987887-jsa66_22_copy

"Je m'appelle Rip Hunter. Et les Sociétés de Justice ont besoin de votre aide."

Trois membres de la JSA à travers les âges, mais aussi trois générations de la même famille que ce soit sur le plan génétique ou héroïque, s'affairaient calmement dans l'étrange local qui ressemblait à une station spatiale ou à un bunker de très haute technologie. L'un, manifestement robotique, soutenait une machinerie intégrée au plafond à la force de ses bras ; un autre, en capuche grise, était allongé sous une bouillotte avec une liseuse sur laquelle s'affichaient les tirades de la Tempête, de William Shakespeare ; enfin le plus âgé, à la crinière poivre et sel et portant sur les épaules un masque capuchon jaune soleil se leva de son poste de bricolage pour accueillir les nouveaux arrivants :

"Jay. Vieux frère. Et... Alan, Sand et les autres. Bienvenue."

JSA - Grains de sable dans les rouages du temps (Pré-Missions 1,2,3) 225px-3hourmen_jhwilliams3

C'était Rex Tyler, le premier Hourman, l'un des fondateurs de la JSA. Son poste d'atelier était d'une science particulièrement avancée, tandis que son fils Rick se rapprochant d'une cafetière tout à fait traditionnelle, posa sa tablette de lecture et proposa à la cantonnade :

"Quelqu'un veut un café ?"

Tandis qu'Hourman père prenait son ami Flash dans ses bras chaleureux et qu'Hourman fils jouait les maîtres de maison, Hourman robot, qui répondait au prénom de Matthew, ne bougea pas d'un cil bien que sa voix synthétique résonna sur un ton d'excuses :  

"Désolé de ne pas vous accueillir en personne... J'utilise actuellement ce corps pour soulever un élément instable de la structure architecturale."

Vision étonnante même pour ses collègues aventuriers, l'Esprit de la Vengeance abaissa son capuchon pour laisser reconnaître le visage de Jim Corrigan, et se servit du café proposé par son ami Rick Tyler dans un mug sérigraphié à l'image de GrumpyCat. La Fin des Temps, c'était un peu le dernier acte pour l'incarnation de la Colère Divine, comme son dernier travail avant la retraite éternelle. Mais il savait que ce n'était 'que' du voyage temporel. Il allait devoir retourner à son, à leur, époque, et continuer d'accomplir les tâches ingrates de l'Eternel aux côtés de ses amis sociétaires une fois cette quête mise en branle.

Rip Hunter, l'explorateur du temps qui n'était pas relié à l'héritage Hourman, se remit en avant en montrant l'endroit non sans une certaine gravité qui cachait difficilement sa propre fierté.

"Ici, c'est Vanishing Point. Un lieu hors du temps, ou plutôt, à la fin des temps. Les Hourmen, mais aussi d'autres voyageurs du temps comme Batman et moi-même viennent pour lécher leurs plaies ou sauver la réalité."

Une image que certains pouvaient reconnaître comme un hologramme montra un traditionnel tableau d'école, recouvert de toutes sortes d'énigmes et de mots-clés notés à la craie.

"Sur mon tableau noir, je consigne tous les éléments qui ne font pas de sens. Normalement, ceux-ci finissent par s'avérer être reliés entre eux. Des héros comme Supernova ou Barry Allen offrent leur pouvoir et leur grand talent de détective pour donner sens à tout cela."

Mais la projection visuelle s'éteignit, pour laisser place au cadre du tableau vidé de toute sa texture en ardoise verte.

"Mais tout ce qui faisait sens a été comme... éclaté."

Poussant du bout du pied un des fragments vert foncé qui sont au sol, Hourman II ajouta d'un ton aussi sombre que narquois :

"Littéralement."

L'observateur averti pourrait même le constater, aucune des pièces ne s'accordaient ensemble. Aucun des mots ne se recomposaient même dans n'importe quelle tentative de reconstituer le puzzle qui avait été le tableau des énigmes de Rip Hunter. Comme si chaque pièce avait été brisée à un moment différent.

"Ce que mes confrères voyageurs du temps essaient d'exprimer c'est que j'ai échoué. Mon rôle de protecteur de la réalité est un échec, comme l'a été prophétisé par les lois de Murphy et de l'entropie."

Rex, Hourman senior, s'approcha de l'homme mécanique et le soutint de toute sa fibre paternelle.

"Doucement, gamin. Ne sois pas si dur envers toi-même. C'est pour ça que nous avons des amis... De la famille."

Les voix des trois Hourmen étaient comme brisées. Il commença à paraître évident qu'ils avaient déjà essayé de réparer les dégâts, ou qu'ils étaient arrivés à ce point dans le temps en trop piteux état pour espérer survivre à une nouvelle quête de cette ampleur. Rex, l'ancien, avait perdu des plaques entières de ses cheveux argentés. Rick, le fils dans la fleur de l'âge, aurait été bien incapable de dissimuler plus longtemps les plaies ouvertes qui lui zébraient les bras et l'abdomen. Quant à l'androïde, le dernier-né de la famille Hourman, c'était son amour-propre qui était attaqué, n'importe qui ayant côtoyé des intelligences artificelles reconnaissait facilement les symptômes de sa dépression.

En plus du tableau en mille morceaux et des différentes consoles technologiques, une pléthore d'écrans se déployait sur la partie supérieure des murs gris-clair de la capsule de la fin des temps. Ils pouvaient remarquer diverses scènes jouées en boucle, appartenant à des lieux connus ou différents de ce qu'ils devraient être. Le dénommé Hunter indiqua les écrans, puis des tablettes de briefing de mission qui semblaient en charge sur différentes consoles.

"J'ai déjà détecté près d'une dizaine de points dans le temps qui partent en vrille par rapport à ce que la chronologie 'normale' devrait démontrer. Car sachez que chaque bataille contre un super-vilain, chaque mort, chaque perturbation de la normalité et mise en danger de l'univers, est prévue dans la trame du temps, qui se dilate et se tricote pour garder un semblant de dessein intelligent, correspondant au déroulement 'naturel' des événements. Et quand je dis naturel, cela inclut les invasion du Quatrième Monde, l'existence des Kryptoniens ou les guerres de pouvoir inter-espèces. Seules quelques perturbations graves mais ponctuelles sont l'affaire de super-héros comme vous et moi. Cette fois, le temps est brisé 'simultanément', faute d'un meilleur mot, à plusieurs niveaux de sa trame naturelle, et donc à plusieurs époques/lieux/plans dimensionnels. Si quelques perturbations mineures sont 'actuellement' gérées par la Ligue et le Shadowpact de votre époque, les points d'impact dans la réalité sont ceux qui nous concernent réellement."

L'aventurier s'emportait, et c'est à ce moment qu'encapuchonné de nouveau, semblant mesurer près de huit mètres dans une pièce qui n'en faisait que cinq de haut, l'alter ego de Jim Corrigan fit résonner sa voix de par-delà la mort :

"Rip, nous en avons déjà discuté. Pas plus de trois missions à la fois. Cette version de la JSA est encore jeune et fragile, il ne s'agit d'aucune des moutures expérimentées que connaissent nos trois amis Hourmen. Ils apprennent encore à travailler en équipe. Ils sont... parfaits pour ces missions, mais ne pourront marcher qu'un pied devant l'autre."

HRP: vous pouvez (comprendre DEVREZ) poster ici, un tour complet aura lieu au minimum avant le lancement chronologique de vos missions respectives qui seront détaillées à la fin de l'unique ou premier tour. N'hésitez pas à préciser en HRP votre souhait ou non de poster un second tour après la présentation des 3 Missions par les PNJ.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Fév 2016 - 15:48
Sur les moniteurs, Alan remarqua des images de lui et de ses camarades, avant. Des existences comme celle de Barda au sein du Fourth World, ou de Jay sur une autre Terre... Earth-2. Ou de lui-même, sur un autre monde encore, qui semblait proche d'Earth-2 mais qui était Earth-Two. En toutes lettres semblait-il. Pourquoi comprenait-il tout cela en voyant les images ? Impossible de se l'expliquer. Alors, il venait d'un autre monde, peut-être ? Il vit les images du Spectre, du vieux Jay, de Rex Tyler, d'une Kate Kane en costume sang et or, de l'ancien Dr. Fate, sur Earth-Two. Il vit des images de rencontres interdimensionnelles JLA & JSA, JLA vs JSA, ou encore JLA & JSA vs Crime Syndicate of America. Il vit des images de la mort de Flash et Supergirl face à l'Anti-Monitor. Il savait, au fond de lui-même, que ce n'était pas un Alan Scott alternatif qu'il voyait sur les images, mais bel et bien lui-même. Au regard de ce monde, jusqu'à une sorte de fusion dimensionnelle arrivée à un certain point dans le passé, il n'était guère qu'un alien. Il venait certes de la Terre, mais pas cette Terre.

Décidément Vanishing Point était un endroit fascinant, ou un moment, ou aucun des deux mais ce n'était pas rien. Alan se demanda s'il se souviendrait de tout ça. C'était la réalisation pure que son existence était une fabrication, un arrangement dimensionnel parmi d'autres. Il existait, lui et d'autres parmi ses camarades, parce que la réalité avait décidé de l'absorber dans son cours.

"Les amis, je... J'ai besoin de temps pour digérer tout ça."

Assis, le visage entre les mains sans pouvoir s'empêcher de regarder les images sur les moniteurs, Sentinel sentait son pouls accéléré, sa gorge sèche, sa peau rouge. Des choses que son esprit savaient impossible mais qui continuaient d'arriver : il avait beau être fait d'énergie vitale pure, il se pensait comme un humain et tout cela continuait d'être beaucoup à encaisser.

"Matt, je suppose que ton fardeau était très lourd à porter seul. Mais nous, nous tous ici présents, sommes les protecteurs de la réalité. C'est ce que nous sommes, la Société des Justiciers. Le voisinage sur lequel veiller est juste devenu... plus... grand. Irrémédiablement plus grand. Rex, je crois que j'ai besoin d'un café."

Il se saisit d'une des tablettes numériques, une des surfaces qui affichaient les briefings de différentes missions. Elle était légère, plus légère que celles qui existaient au début du vingt-et-unième siècle. Il chercha la marque, s'il s'agissait de Q-Core ou d'un produit Luthorcorp ou quoi que ce soit, mais il ne trouva pas le nom du fabricant. Tout ici était irréel. Sauf le travail. Les missions. Vu ce qui apparaissait sur son écran, elles étaient parfaitement extraordinaires mais il en avait trop vu dans ce boulot pour ne pas avoir besoin de juste l'accomplir et lâcher de la pression face à tout cela.

"On sait qui est l'ennemi ? Qui ou quoi ?"

"Nous savons seulement qu'il semble agir par l'intermédiaire de lieutenants. Nous pouvons supposer qu'il ne fait encore que rassembler ses forces. Il faut agir, maintenant."

"Alors je suis prêt."

"Je resterai ici. Matt, Rex et Rip reviendront m'aider à analyser les données et tenir le fort pendant que vous allez jouer les anticorps de la réalité, dès qu'ils vous auront déposés sur les différents théâtres d'opérations."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 22 Fév 2016 - 12:12
Le danger était proche, plus proche qu'on ne l'aurait cru. Je suivais les entraînement quotidiens de la Néo- déesse, même aujourd'hui, alors que je savais qu'un voyage étrange allait avoir lieu. Je tenais ce bâton que j'avais utilisé tant de fois les semaines passées, frappant l'air dans différentes postures. La sueur perlait sur mon nez, avant de s'éclater en divers gouttes à chaque frappe. Mon corps entier était taillé à un niveau inédit pour moi, je devenais le semblant de guerrier que je voulais être, afin d'être digne de l'honneur d'être appelé Justicier de la société. Mon métabolisme exceptionnel se développait à un rythme anormal, le travail d'une journée donnait le résultat qui me prendrait une semaine. Une concentration exceptionnelle me maintenait en mouvement, malgré la fatigue, malgré les cales éclatants sur mes mains, malgré les déchirures microscopiques musculaires à répétitions qui déclenchaient un certains nombre de douleur que j'arrivais ainsi à ignorer. J'étais différent, du garçon qui avait quitté Earth-2 malgré lui.

Le son de pas dans mon dos me fit me retourner brutalement en donnant un coup de bâton. J'arrêtai l'arme à quelques millimètres de la joue d'Alan, je croyais subir une autre attaque surprise de Barda. Mon visage durcit par l'effort, s'adoucit pour redevenir celui habituel, souriant de joie de la voir.

"On y go?"

*
*
*

Cet homme qui me serrait dans ses bras, je le connaissais. Ce sentiment étrange de retrouver mon meilleur ami, le même qui m'avait pris lors de ma rencontre avec Sentinel et Sandman, me poussa à lui rendre l'étreinte avec chaleur.

"ça faisait un bail vieux frère, t'as pas changé!"

Je mentais. Intérieurement, c'était toujours ce Rex Tyler qu'Old avait connu, ce fidèle ami avec lequel ils avaient livré bon nombre de combat restant à jamais dans ma propre mémoire. Mais physiquement... Les traces de quelques combats inconnus restaient figés à la surface. Je voulais savoir ce qui lui était arrivé, comment un être possédant un pouvoir et une intelligence tels que les siens avait pu tomber dans un état aussi déplorable. Je le relâchai pour aller prendre ce café proposé plus tôt par son fils, pour le goût, pas l'effet. Je suivis la suite en silence, essayant de ne rien rater de ce qu'il se disait. Je levai finalement les yeux pour voir différents écrans montrant différents mondes, différentes versions. Earth- 2 était là... Je me voyais découvrir à nouveau Mercure, subir ma transformation, courir pour fuir... Ce n'étaient que de vieux souvenir pour moi, mais pour des personnes comme Rip Hunter, c'était comme un éternel présent. Alan Scott rompit le silence que suivi les paroles de Spectre, pour dire ce que nous devions tous penser: c'était trop d'information d'un coup, même pour un speedster. Mon cerveau avait tout enregistré, pas mon mental qui demandait de la préparation. Je m'adossais à une table et croisais les bras, un sourire qui se voulait réconfortant, à la suite des paroles à l'intention de l'androïde.

"Alan a raison, peu importe ce qu'il se passera à partir de maintenant, on est de la partie. Je pense que vous avez compris que je ne suis pas tout à fait le Jay Garrick que vous connaissiez, mais je pense qu'il n'abandonnerait pas avant que tout soit définitivement perdu. L'espoir est là où on veut bien le voir. C'est vrai que pour le moment, la porte de sortie semble inaccessible. Mais tout n'est pas fini, car on sait quoi faire et comment le faire. Nous avons une voie à emprunter, c'est tout ce dont j'ai besoin pour courir! Même si je dois la parcourir sur les mains, je vous promets de rétablir les choses, avec Alan, Sandy et les autres. Aucun de nous n'est revenu dans l'équipe par hasard, c'est notre destin. Plus que tout, c'est notre devoir! Aucun de nous ne le fuira avant d'avoir été définitivement vaincu."

Sentinel enchaîna en demandant les ennemis contre lesquels nous devions lutter, c'était la question que je voulais poser aussi. Malheureusement, eux- mêmes n'en savaient rien, ils ne connaissaient que les sous- fifres, pas les véritables instigateurs de cette folie. Mes lèvres s'étirèrent dans un sourire amusé à la dernière réplique de Matt.

"J'ai l'impression d'un un parachutiste en plein vol, j'espère seulement que l'appareil n'explosera pas en plein vol, je ne pense pas qu'il y aurait assez de parachutes pour nous tous..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

JSA - Grains de sable dans les rouages du temps (Pré-Missions 1,2,3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]
» [FREE] The Karaté Kid-2010 [DVDRiP]
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-