[Themyscira] La morsure [PV: Wondy]

Invité

MessagePosté le: Lun 29 Fév - 19:24
La morsure de Barbara Minerva datait de douze heures, quand je remarquai que mes poils viraient tous au bruns, pendant que d'autres poussaient un peu partout sur mon corps. A ce rythme, j'en serai bientôt totalement recouvert. Heureusement, le visage et les mains semblaient être les dernières zones à être touchée pour le moment, je me contentais de faire une coloration des poils -cheveux et autres- pour n'inquiéter personne. En attendant de trouver une solution dans les bouquins que j'avais emprunté dans la bibliothèque sur les différentes légendes sur Cheetah. Je finis par m'assoupir sous une lampe de mon bureau, avant de me réveiller brusquement le matin même. C'était étrange... Je ne m'assoupissais jamais, je devais presque me forcer à dormir habituellement. La morsure devait donner des effets indésirables, à moins que ce ne soit pour les besoins de la métamorphoses. Car oui, je commençais à penser que je me changeais en Cheetah, ou quelque chose de ressemblant.

"Lois, je sors, je reviens... Dans quelques jours."

Je m'enfuyais littéralement de ma maison, esquivant toutes les questions de ma femme. Il n'était pas question que je l'inquiète et même si c'était déjà le cas, autant qu'elle ne sache pas quel monstre je devenais. Pourquoi m'en allais- je ainsi? Car ma soif de sang devenait de plus en plus difficile à masquer, et plus j'aimais la personne que je voyais, plus mon envie de la tuer était importante. Les odeurs aussi devenaient intenables, mes narines pouvaient pister Lois et savoir où elle était, dans l'optique de la détruire. Sa bonne odeur n'aidant en rien.

Une fois en costume et dans les airs, je me perdis dans mes pensées, même si j'avais plus l'impression d'être en plein délire que de réfléchir réellement. Et avant que je ne m'en rende compte, je me retrouvai sur l'île des Amazone, au milieu de son abondante forêt. Qu'est- ce que je faisais là? Était la question qui résonnait dans mon esprit en permanence. Cessant de voler, je me pris plus de goût à la marche, puis à la course effrénée. Je voulais tuer quelqu'un... Il y avait ce cerf qui apparu devant moi, je le poursuivis en courant, réprimant mon envie de galoper à quatre pattes. Rapidement je fus sur lui, lui bondissant dessus tel un félin. Je plantai alors me crocs dans sa chaire et l'arracha d'un coup, avant de me nourrir de ses organes. Je restai ainsi deux jours entiers dans cette forêt, à chasser toutes les bêtes passant sur mon chemin. Je me surpris même à en traquer certains. Les carcasses étaient laissées à l'abandon par la bête affamée, ce n'était même plus moi... C'était une partie de Cheetah. Plus je m'éloignais de la civilisation, plus je me perdais, mais ça, je n'en savais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 1 Mar - 21:00
La morsure - Superman/Wonder Woman #1

Diana pousse un soupir tandis qu’elle arpente les couloirs de l’Ambassade des Amazones à Gateway City. Comprendre comment fonctionne les hommes lui a pris des années et pourtant, même là, lorsque la politique vient dans la discussion, elle est incapable de s’y retrouver. Les temps simples où il suffisait de passer le Lasso à quelqu’un pour obtenir une réponse lui manque.

Assumant sa responsabilité d’ambassadrice avec beaucoup d’honneurs, Wonder Woman ne passe pourtant que très peu de temps à Gateway City, toujours appelée à servir pour protéger le monde. Aujourd’hui faisant exception à la règle jusqu’à ce qu’un étrange pressentiment ne vienne exacerber l’esprit de l’amazone : il y avait quelque chose de bizarre depuis quelques jours. Impossible de savoir quoi, Diana décida de partir pour son île natale, Themyscira, afin de méditer et de prendre contact avec Athéna.

Prévenant de son départ et s’envolant dans sa tenue de Wonder Woman, l’amazone fila à travers les airs pour se rendre sur son île, dépeuplée à son grand dam. Alors qu’elle fonçait haut dans le ciel, Diana passa au-dessus d’une clairière  pour y découvrir un spectacle sanglant. Se posant au milieu de celle-ci, elle découvrit le corps de plusieurs bêtes, en partie dévorées, laissées là pour pourrir au milieu de cet espace découvert.

« Artémis, Déesse de la Chasse et des Animaux, entend ma prière, vois le mal qui sévit ici et guide mes pas vers ce qui ose souiller ainsi Themyscira. »

Diana n’eut pas finie sa prière qu’un daim lui apparut, le regard luisant, probablement possédé par la Déesse. Regrettant de ne pas s’être armée plus que nécessaire, elle qui était venue pour méditer, elle semblait finalement avoir trouvée la source du problème.

S’élançant à la suite de l’animal, Wonder Woman ne put même pas apprécier les paysages de son île natale, se contentant de constater les dégâts fait par l’étrange créature, des arbres brisés ou couchés, des souches arrachées. Comment avait-elle fait pour connaître l’existence de l’île pourtant cachée ? Depuis combien de temps ? Les questions se bousculaient dans l’esprit de l’amazone tandis qu’elle continuait de suivre le daim, qui s’arrêta brusquement au-dessus d’un corps de cerf abandonné après que les viscères aient été tirés hors du cadavre.

« Pauvre bête. » Murmura pour elle-même Diana en s’accroupissant aux côtés de l’animal mort, cherchant un indice, le daim ne l’ayant probablement pas amenée ici sans qu’il n’y a une raison. En étudiant le corps du cerf en détail, Wonder Woman réalisa qu’il s’agissait surement de la première victime. Pourquoi Artémis l’avait-elle amenée ici ? Avant qu’elle ne puisse poser sa question, elle réalisa que l’incarnation de la déesse avait disparue.

Se relevant, Diana s’éleva dans les airs pour surveiller la zone. Où cette étrange créature pouvait-elle être donc bien passé ?  



HRP : Je ne fais pas avancer l'action pour faire démarrer la traque à la prochaine action de Superman. Si tu préfères autrement, envoie moi un MP, je modifierais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 3 Mar - 11:25
Après tout ce temps, j'étais maintenant recouvert de poils des pieds à la têtes, des poils bruns tachetés. Il n'y avait que mes cheveux qui avaient gardés leur couleur d'origine. Les griffes avaient poussé, ainsi que des crocs. Tout mon corps avait été souillé par la morsure de Barbara Minerva alias Cheetah, il ne me restait que mon esprit. Bien qu'en réalité, seulement une partie résistait encore à sa sordide malédiction. En effet, il y a quelques heures, je m'étais rendus compte de certaines absences qui ne me seraient jamais venu à l'esprit si ma mémoire n'était pas parfaite. Quand j'essayais de me rappeler de certaines choses, des trous se formaient, et je comprenais alors qu'à ce moment- là, je n'étais plus assez moi- même pour m'en souvenir. Comme si je devenais une autre personne. Plus je laissais libre cours à ma rage, plus ma personnalité première s'évaporait au profit d'une autre bien moins élégante.

Soudain, une odeur caractéristique me fit lever le visage vers le ciel en reniflant, le nez froncé. En la reconnaissant, je voulus sourire, mais ce fut plutôt un rictus de rage qui se forma sur mon visage, dévoilant mes crocs. Je voulais la tuer, cette intruse... Wonder Woman.Elle arriva devant mon dernier repas, elle était toute proche. Je restais toutefois caché dans les feuillages d'un grand arbre, attendant le bon moment de... L'attaquer, ou lui parler, je ne savais pas encore. Mon but en venant était de lui demander de l'aide, c'était ce que je me disais durant ma course folle. Puis, plus je m'approchais, moins mes intentions à son égards étaient clairs dans mon esprit. Je sentis même celui- ci vaciller, pour laisser la malédiction reprendre le contrôle et m'offrir une nouvelle absence. Voilà pourquoi je restais encore caché, j'avais peur d'agir de manière violente si la princesse des Amazones était trop proche.

"GRRRRRRRRR!!!"

Brutalement, mes défenses mentales volèrent en éclat. Ma transformation atteignait son paroxysme. Je bondis vers Wonder Woman depuis une grosse branches, en rugissant telle le fauve défendant son territoire. Cette île était devenu mon domaine, plus personne ne pourrait y entrer sans subir mon courroux, même sa résidente d'origine. Mon bond se transforma en vole super rapide, qui me propulsa vers la jeune femme que je tentai de mettre un coup de griffes. Je me retournai brutalement après l’avoir dépassé, pour la frapper avant qu'elle ne réussisse à contre- attaquer. J'enchaînais ainsi les coups, de plus en plus vite, boosté par la rage de la malédiction. La seule chose que mon amie reconnaîtrait en moi serait mon costume rouge et bleu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 5 Mar - 11:24
La morsure - Superman/Wonder Woman #1

Diana scrutait l’horizon en tentant d’apercevoir une activité particulière, un indice qui pourrait trahir la position de la bête responsable des dégâts et des meurtres perpétrées sur son île. La végétation dense n’aidait pas l’amazone qui resta de longue minutes à planer sur place, en attendant que la chose ne bouge à nouveau. Si elle avait été conduise ici par la Déesse de la Chasse, c’est qu’il y avait une bonne raison et Wonder Woman n’allait pas partir d’avant d’avoir découvert la vérité.

Depuis que les Amazones avaient été conduites dans une dimension parallèle, peu de crises avaient éclaté sur l’île, celle-ci étant même la plus grave. Cependant, rien ne bougeait autour de la guerrière. Tandis qu’elle s’apprêtait à redescendre pour  tenter une traque plus traditionnelle en examinant les indices laissés par la bête sauvage, les hautes branches d’un arbre se mirent à bouger, suivi d’un grognement sourd. Se retournant pour examiner la chose, Wonder Woman esquiva de justesse l’attaque venant de l’arbre.

Elle ne put identifier l’animal, mais lorsqu’elle se retourna pour lui faire face, elle sentit un poids tomber en elle : l’animal portait le costume de Superman ! Abimé par les branches et déchiré à de multiples endroits, il restait malgré tout méconnaissable par le « S » de la famille El. Clark attaqua avant que Diana n’ait pu prévoir la moindre chose, encore surprise de ce qu’elle venait de découvrir.

Wonder Woman esquivait les coups avec difficulté, la bête portant le costume de Superman attaquant avec rapidité. Rompue au combat, l’amazone se reconcentra pour parer les coups, tout en examinant celui lui faisant face : couvert de poils, de longs crocs dépassant de ce qui ressemblait désormais plus à une gueule d’animal qu’à la tête d’un homme. Diana ne pouvait en croire ses yeux : Si c’était bien Superman qui lui faisait face, comment avait-il pu se retrouver dans cette position ?

Esquivant un coup de pied, Diana attrapa la jambe qui venait juste de l’attaquer puis se mis à tournoyer pour envoyer son opposant en direction du sol. Avec la même vitesse d’exécution, Wonder Woman fonça les deux bras en avant pour percuter son opposant. Il était impossible que cela soit Clark, mais elle ne pouvait laisser place aux doutes. Une fois son attaque effectuée, la guerrière pris du recul face à son ennemi, prête à se défendre en cas d’attaque.

- Clark ? Clark, est-ce que c’est toi ? Demanda-t-elle, tout en ne sachant pas quoi espérer : S’il n’était pas Superman, alors, que pouvait-il bien être ? Une expérience ratée de Lex Luthor, une version modifiée de Superman venue d’une autre dimension ? Au contraire, s’il était bien Superman, comment était-il arrivé dans cet état et plus important encore : comment le faire revenir Clark Kent ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 8 Mar - 16:45
Je m'écrasai au sol en provoquant des destructions au paysage. Ce n'était pas suffisant pour ne serait- ce que me ralentir, j'étais très rapidement debout et poussai un hurlement de rage en direction de cette nouvelle proie aussi belle que coriace. En réponse à l'interrogation de Diana, je lui lançai un regard interloqué, comme si le nom qu'elle citait me disait quelque chose, sans pouvoir me rappeler la chose en question. Puis, finalement, un autre cri rageur s'échappa de ma gorge en me rendant compte que je perdais du temps à réfléchir sur des détails futiles, au lieu de faire pour quoi j'ai été créé: tuer. Je décollai et me retrouvai juste sous le nez de Wonder Woman, en une fraction de seconde. Ainsi, je pus planter mes griffes dans son estomac en rugissant et la souleva bien haut pour pénétrer plus profondément sa chaire. Je la regardais dans les yeux, pour apprécier ce moment à sa juste valeur. Je me sentais si bien... Si fier... Si... Satisfait. Puis je fis un looping pour avoir la tête en bas -ainsi que le dos de Diana- et me diriger à toute vitesse vers le sol. Je nous écrasai sur celui- ci de plein, utilisant la jeune femme pour amortir ma propre chute.

Je reculai pour regarder mon oeuvre, attendant que la poussière s'étant élevée se dissipe. Et il y eut cette douleur à la poitrine, cette impression que mon monde s'écroulait. Pourquoi je ne me sentais plus aussi bien que tout à l'heure, pourquoi je me sentais si mal? J'avais accompli ce pourquoi j'étais né, j'avais attaque la proie vivante qui s'était présentée à moi. Alors pourquoi...? Bon sang...

"GROAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARRRR!!!"

Je me teins la tête entre mes mains en rugissant de douleur, qui était totalement interne. Cette tristesse que je ressentais, c'était à cause de cette femme? Parce que je lui avais fait du mal? Alors je n'avais pas le choix, si je voulais redevenir efficace, ne plus souffrir, je devais m'éloigner. En allant le plus loin possible de cette proie, je retrouverai ma béatitude lors de mes chasses, je devais partir. Ainsi, au lieu de continuer le combat comme on s'y attendrait dans une telle situation, je pris la fuite en volant entre les arbres. Je m'enfonçais plus profondément dans la forêt, ne chassant où aller. Je m'en fichais de toute façon, tout ce qui comptait était de mettre de la distance entre Wonder Woman et moi. Puis, je chercherai une autre proie pour me consoler de cet incident douloureux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 27 Mar - 13:26
La morsure - Superman/Wonder Woman #1

Lorsque Diana interpella la créature en face d’elle, celle-ci s’arrêta quelques instants, comme si ce nom n’était pas inconnu. L’amazone avait donc vu juste : qu’il s’agisse de celui de cette Terre ou d’une autre, il s’agissait bien de Clark Kent, son ami et collègue. Ce fut cependant de courte durée et ce qu’est désormais Superman poussa un nouveau cri avant de repartir à l’assaut de la guerrière. L’attaque fut rapide, trop rapide malgré les réflexes de Wonder Woman et elle sentit les griffes de son adversaire lui pénétrer la chair de l’abdomen malgré son armure. Le goût du sang lui monta à la bouche tandis que cette version bestiale du dernier fils de Krypton la soulevait, l’approchant un peu trop proche de sa gueule au goût de Diana.

Son râle de souffrance fut la seule réponse au cri de Clark, complètement prise au dépourvu.  Attrapant ses poignets, Wonder Woman repoussa vivement les deux mains enfoncées dans son ventre, pour tout de suite après sentir la nouvelle attaque de Superman dans son dos, les projetant tous les deux au sol. Elle put entendre son corps craquer sous la violence de l’impact, mais il en fallait plus que ça pour venir à bout de l’amazone. Tentant de se relever avec difficulté, elle peut sentir le regard de la créature peser sur elle. Bandant ses muscles, prête à recevoir un nouveau coup, elle est cependant abasourdie par la violence du nouveau cri. Crachant ce sang qui lui emplie la bouche, Diana parvient à se redresser, puis faisant quelques pas en arrière, dresse ses poings en guise de défense.

Le spectacle qui s’offre à elle lui déchire le cœur : La créature se tient la tête entre les mains, comme en proie à un malaise intérieur. Wonder Woman ne sait pas qui est réellement le monstre qui lui fait face, mais une chose est certaine pour elle : Clark est quelque part sous cette couche de poil et de griffes et elle fera tout pour lui rendre son apparence.

- Clark, écoute-moi. Laisse-moi t’aider, contrôle tes pulsions.  En parlant, elle fit quelques pas en avant, Superman en proie au désarroi le plus complet. Mais avant qu’elle ne puisse ajouter autre chose, il s’envole à la vitesse du son.

Alors qu’elle s’apprête à le suivre, Diana doit laisser tomber, la plaie de son ventre lui arrachant une douleur tandis qu’elle s’élève dans le ciel pour retomber aussitôt. Baissant les yeux sur la plaie qui continue de saigner, Wonder Woman se contente de voler à quelques centimètres du sol, sa condition ne lui permettant pas plus d’efforts.

Revenue au WonderDôme situé non loin de là, Diana panse ses plaies en réfléchissant à ce qu’est devenu Clark. Il va falloir réussir à piéger Superman et trouver un moyen de le faire revenir lui-même. Une fois son abdomen entouré de bandes et d’onguents afin de favoriser la cicatrisation, la guerrière amazone pris la direction de son ancien village, pour se rendre au temple d’Hippolyte, sa mère.
Devant la statue du Zeus, le Dieu Suprême, Diana regretta sa mère et ses sœurs disparues, elles auraient probablement su quoi faire. Adressant une prière silencieuse à Zeus, elle quitte ensuite le temple, ses forces en grande partie retrouvée. En attendant de savoir quoi faire, elle va reprendre le combat contre Clark, en espérant pouvoir le contenir.

Regrettant l’Epée d’Athéna et l’Aegis mais plus que tout son Lasso de Vérité, Wonder Woman repart sur les lieux de son précédent combat puis s’envole dans la direction qu’a prise Clark en fuyant leur combat. A leur prochaine rencontre, elle ne retiendra pas ses coups. Et si cela ne marche toujours pas, elle fera appel à ses collègues de la Ligue de Justice, bien qu’elle aime l’éviter autant que possible : C’est son île, c’est son problème.

Volant juste au-dessus de la cime des arbres, elle appelle son ami, cherchant désespérément à attirer son attention, à le débusquer de sa nouvelle cachette.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 28 Mar - 10:42
Je me sentais bien mieux après m'être éloigné, quelque chose clochait avec cette humaine. Ce que je ressentis après l'avoir blessée n'était en fait du qu'à ma part d'humanité qui tardait à disparaître. Même si mon corps était totalement devenu bestial, mes pulsions devenus meurtriers, ma conscience se battait de toutes ses forces pour perdurer le plus longtemps possible. Elle donnait du temps à mes amis pour me trouver et me sauver.

"Regarde- toi, si Lois te voyait..."

Je sautai d'un bond sur mes jambes, en me tournant vers la voix. Aucun son ne sortit de ma gueule, une expression incrédule restait figée sur mon visage en constatant qui venait de parler.

"Tu te rappelles, monstre? La femme que tu aimais, et tes amis aussi... Tu as bien vu comment te regarde Diana, pas vrai? Tu n'as plus rien d'un héros, tu es un vilain."

Étrangement, ses paroles me dérangeaient, j'avais envie de le démentir, sans comprendre en quoi c'était si mal d'être moi. Mais n'ayant plus la parole, j'étais obligé de le laisser parler, alors je plaquai mes mains contre mes oreilles pour les boucher. Inutile, j'entendais encore tout. Pourtant, n'ayant aucun autre moyen, j'appuyai de toutes forces au point de m'enfoncer mes griffes dans la peau, fermant les yeux. Tais-toi! Tais-toi! Tais-toi! Dans ce noir artificiel, des images apparurent: celle de Lois, Bruce, Hal, Diana, pa', ma'... La douleur à la poitrine n'en devint que plus intense, je compris alors ce que je devais faire pour retrouver la paix: tous les tuer. Tous ces gens qui hantaient mon esprit devaient mourir, pour redevenir entier, redevenir le dieu de la chasse. Je rouvris les yeux en sentant l'odeur de la femme de tout à l'heure. Tant mieux qu'elle approche, je n'aurais pas besoin de la chercher, elle faisait partie de la dead liste.

"Tu ne comprends rien, monstre. Elle peut te sauver, tu dois seulement lui en donner l'occasion. Ce que tu comptes faire n'aura pas le résultat recherché, tu peux me faire confiance. Ce sera tout l'inverse."

Je fonçai sur l'apparition pour la détruire, avant de reprendre mon envole, afin de rencontrer ma proie. Cette fois, j'allais devoir contenir mes émotions, terminer le travail. Peu importe à quel point ça allait faire mal à l'intérieur, je devrais la tuer et lui arracher le coeur, c'était le seul moyen de ne plus souffrir du tout de mes faiblesses. Et alors, plus personne ne m'arrêterait. J'arrachai une énorme branche d'un arbre et attendis que la femme passe devant moi, avant d'abattre mon arme de fortune de toutes mes forces, vers le bas. Puis, je me précipitai sur elle avant d'enchaîner les coups, tous aussi puissants les un que les autres. Ma rage était décuplée par ma nouvelle détermination, bien qu'en fait, elle mourrait à petit feu. Je devais me débarrasser rapidement d'elle, avant de redevenir faible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 2 Avr - 18:50
La morsure - Superman/Wonder Woman #1


La recherche ne fut pas très longue. A peine Diana se mit en route qu’elle tomba sur Superman devenu cette créature. S’il a fui la première fois, c’est qu’il est encore possible de le sauver, c’est du moins ce que pense la guerrière amazone. Cependant, quand la branche lui arrive en pleine figure sans qu’elle n’est le temps de réagir, l’envoyant voler au sol, arrachant les buissons et les arbres autour d’elle lors de l’impact au sol, Wonder Woman ne pense qu’à une chose : rendre les coups. Elle n’a pas été élevée dans le but de soigner, son art est celui de la guerre.  La chute est douloureuse, mais moins que les coups qu’elle reçoit ensuite de son ami.

Bloquant grâce à ses poignets les coups au visage et encaissant comme il lui est possible d’encaisser les coups de Superman, Diana souffre sous la pluie de poings qui s’abat sur elle. Son sang bouillonne dans ses veines ; il est hors de question d’être mise aussi rapidement hors de combat, non pas sans répondre, non pas sans rétorquer. Elle sent sa chair et ses os subir les coups répétés, mais elle ne desserre pas les dents, elle attend l’ouverture qui lui permettra de répondre. Il ne faut pas sous-estimer les amazones, beaucoup trop l’ont fait par le passé et s’en sont mordus les doigts.

Plantant son regard dans celui de son adversaire, Diana se débarasse de ses sentiments envers Clark. Il n’est plus son ami désormais, il n’est rien d’autre qu’un ennemi à abattre. Hurlant de rage et profitant d’une seconde d’hésitation dans la batterie de coup qui s’abat, joint ses poings pour frapper le torse du kryptonien. L’onde de choc qui se résulte du coup termine d’abattre les arbres ayant survécu à la chute de Wonder Woman. Se dégageant enfin, l’amazone essuies le coin de ses lèvres, dont le sang a fini par jaillir, sa plaie au ventre de nouveau ouverte. Si le combat continue à cette cadence, il se pourrait bien que ce soit la fin de la dernière des amazones, mais elle n’a pas encore joué ses dernières cartes.

- Tu n’es pas Clark. Tu lui ressembles, mais tu n’es pas mon frère d’armes. Tu n’es qu’un danger de plus pour la Terre.  Que les Dieux aient pitié de toi.

La colère est palpable dans la voix de la guerrière et son regard, sévère, se pose sur Superman transformé. Gonflant ses poumons et calmant sa respiration douloureuse, Wonder Woman remercie le combat de se dérouler sur Themyscira, ou elle serait déjà probablement morte, l’île la protégeant encore malgré ses erreurs et son échec à protéger le peuple qui l’habitait. Il lui reste une chose à faire pour espérer vaincre par la force, mais elle s’y refuse. Retirer ses bracelets lui permettrait d’arrêter ce Superman fou furieux, mais qui l’arrêterait-elle ?

Courant quelques pas puis bondissant vers son opposant, Diana lui assène un coup venu du dessus, de toute la force lui restante.  Contre attaquant avec force, Wonder Woman ne lui laisse pas l’occasion de répondre, rendant coup pour coup ce qu’elle vient de subir mais déjà, le rythme diminue, elle a beau être forte, elle n’était pas en condition pour affronter un ennemi de ce genre, d’autant plus sans armes.

Ce que ne sait pas Diana, c’est que dans les sous-bois, le cerf qui la conduisit jusqu’à la première victime de son ami les épie, les yeux brillants d’une étrange lueur. Artémis veille et attend son tour, les prières de la princesse de Themyscira ayant été entendue une nouvelle fois. Diana n’a pas fait le parallèle avec Cheetah, mais les dieux, eux, le savent.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 4 Avr - 15:57
La douleur était là, dans un coin de mon esprit, telle une épine sous la plante des pieds. Une épine qui grossissait à chaque coup que j'osais mettre à cette amie chère, s'enfonçait plus profondément dans mon âme. Une douleur telle que je voulais fuir le plus loin possible, comme tout à l'heure. Mais je n'étais pas un lâche, il y avait cette obstination en moi qui me l'interdisait. Mon ancien moi, mon côté animal aurait déjà fuit de cette île si je le laissais faire. Pourtant, je croyais encore que c'était Cheetah qui m'ordonnait d'agir ainsi, alors que c'était faux. Elle voulait m'éloigner d'elle MAINTENANT. M'éloigner de la femme qui voulait me sauver et me détruire. Je voulais être détruit, avant qu'il ne soit trop tard, avant que je ne perde totalement le contrôle et devienne le plus grand danger de la Terre, après avoir été son protecteur. Achève- moi, tant que tu le peux Wonder Woman.

Les paroles qu'elle prononça furent comme des flèches empoisonnées traversant ma chaire, pourquoi elles me touchaient tant? Être un monstre n'était pas si mal, je pouvais enfin être libre. Son coup me laissait encore tremblant, malgré que j'arrivais à me rapprocher d'elle en flottant doucement. Sa force était colossale, mais j'avais avec moi la recharge permanente du soleil qui m'offrait des pouvoirs kryptoniens, et l'effet de la magie noire de Cheetah qui ne faisait qu'augmenter ma puissance, en plus de ma rage. Même si Wonder Woman me tenait tête, j'étais inépuisable comparée à elle. Ceci, physiquement, bien que mentalement, ce n'était pas vrai du tout. A mesure que je la combattais, ma détermination et ma rage faiblissait, mon intellect me revenait. Au point de me sentir schizophrène. Je rugis pour écarter une autre lueur de lucidité, avant de me jeter sur mon adversaire encore une fois. Mais le coup de Diana m'écrase au sol qui se fend en plusieurs endroits sous la puissance du choc.

Ce fut alors à mon tour de m'en prendre plein la tronche. Ses coups s'enchainaient à une vitesse surhumaine, avec une force inégalée. Je pouvais sentir chacun de mes organes bouger dans mon corps, mes os vaciller. Voyant que je ne pourrais pas lui en remettre une pour calmer sa furie, je projetai mes rayons brulant avec mes yeux, vers sa poitrine, mais je n'atteignis que son bracelet. Le choc repoussa son bras, me permettant de la plaquer au sol et l'immobiliser en profitant de sa faiblesse actuelle. J'ouvris grand la gueule, sur le point de lui mordre le cou et lui arracher la carotide. Puis quelque chose me fit lever les yeux devant moi.

"Tu ne comprends toujours pas, Monstre. C'est terminé, tu as perdu."

Mon regard se fit incertain, encore cet homme. Qui était- il?

"Bonne question, si tu pouvais y répondre, on en finirait bien plus vite."

Je me concentrai, perdant de vue le combat. Ce qui ne pouvait pas être le cas de la Justicière. Je la tenais par les bras, mes mes prises perdirent de leur force.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 12 Avr - 17:40
La morsure - Superman/Wonder Woman #1


Les coups résonnent aux alentours, ils font décoller les oiseaux de leur arbre, ils font fuir les bêtes de la forêt, précipitent la chute des feuilles et brise le calme régnant habituellement sur l’île. Les coups de Wonder Woman ne souffrent pas d’hésitations : ils sont vifs, violents, là où il faut. Elle n’hésite plus, elle a subit les coups de son adversaire et elle n’a pas le droit d’hésiter. Le combat a été inégal jusqu’ici, il va falloir remettre les choses dans l’ordre. Malgré les poils, les crocs et l’instinct sauvage, Diana est persuadé que son ami est toujours là-dessous, mais à défaut d’avoir de meilleures solutions, elle continue sa volée.

Superman rétorque, il ne se laissera pas abattre ainsi, s’il se laisse abattre un jour. Le rayon est puissant, il vise directement la poitrine de la guerrière, qui, en reculant et en plaçant ses bras, parvient à le rediriger, à l’envoyer brûler ailleurs, faisant s’embraser une partie de la forêt. Un instant d’inattention, moins d’une seconde, juste le temps de lever les yeux vers cette forêt que Wonder Woman chéri pour que la créature lui saute dessus et la plaque. Elle se débat, mais la créature reste plus forte qu’elle. Superman montre les crocs, il lui faudra quelques coups pour passer la peau de l’amazone, surtout chez elle, sur son île qui lui prodigue l’immortalité, mais Wonder Woman sait que sa peau sera percée si Superman s’y oblige. Immortelle, mais pas invulnérable, encore hier, l’amazone ne s’était pas demandé la différence entre les deux.

Une nouvelle fois, cependant, Clark est distrait, pas comme a pu l’être Diana lorsque la forêt s’est embrasée ou qu’elle a compris qu’elle combattait un autre membre de la Ligue des Justiciers. Non, distrait, figé, dans l’incompréhension la plus totale. Ne se demandant pas plus longtemps d’où vient cette distraction que seul voit Superman, Wonder Woman profite des forces qui abandonnent subitement le kryptonien pour ramener ses jambes à elle et l’expulser d’un coup de pieds.

- Diana, fille d'Hyppolita ! La voix s’élève dans son crâne et cherchant qui peut lui parler, Wonder Woman voit les deux yeux bleus qui brillent dans la forêt, une partie pour le moment épargnée. Ne reconnais-tu pas la malédiction de Cheetah ? Es-tu à ce point aveuglée par le combat contre celui que tu appelles ton ami ?

Écarquillant les yeux, la situation s’éclaire comme un phare éclaire la nuit. Comme a-t-elle pu être si naïve, si stupide ? Bien évidemment, si la malédiction de Cheetah peut convertir tout le peuple de Themyscira,  pourquoi épargnerait-il un kryptonien, un homme qui plus est ! En garde face à Superman toujours plus au moins distrait, Wonder Woman tente une nouvelle fois de lui parler, en espérant que cette fois-ci sera la bonne. Si non, il ne lui restera plus qu’à prier Hera de lui pardonner son acte.

- Clark ! Ecoute-moi ! Il s’agit d’une malédiction, mais tu peux t’en défaire, tu dois reprendre conscience et ne plus écouter celle qui te pousse à te conduire comme un animal ! Rappelle-toi Clark ! Tu as dû combattre une dénommée Cheetah, qui t’aura blessé ! C’est de là que vient le mal qui te ronge, c’est sa conscience que tu dois repousser !  Je sais que tu peux m’entendre Clark ! Souviens toi qui tu es vraiment !

Toujours en garde, Wonder Woman attend que réponde Superman, soit par les mots, soit par la violence. L’amazone sent l’île qui lui rend ses forces, mais elle espère que le kryptonien sera sensible à son appel, qu’il écoutera son cœur et qu’il ne relancera pas l’assaut.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 26 Avr - 9:39
"Écoute- la, elle te dit la vérité."

Les yeux de la bête que j'étais devenu fixèrent un moment Diana, dans l'incompréhension la plus totale. Non, ce n'était pas ses paroles qui me troublaient autant, mais sa détermination à vouloir me changer. Bien sûr que je me rappelais de Cheetah, elle m'avait sauvé, libéré, délivr... Bref. Elle était à l'origine de ma force actuelle. Mais étrangement, l'importance que cette femme avait à mes yeux n'égalait toujours celle que Wonder Woman avait pour moi. Il m'était plus difficile de lui faire honte, qu'à la cruelle chasseuse. C'était en partie pour cette raison que je finis par essayer enfin de trouver le nom de cet homme qui me harcelait et m'était si familier. De l'extérieur, cette profonde recherche ressemblait à une bête furieuse qui, brutalement et sans prévenir, hurlait en se débattant contre elle- même. Mes griffes s'enfoncèrent dans mon crâne, alors que je fixais vers le bas, la gueule grande ouverte. Au bout de quelques dizaines de secondes, le nom sortit enfin: Clark Kent. C'était ce bon vieux Clark, qui essayait de faire reprendre conscience à la créature, avant qu'il ne soit trop tard. La conscience de l'ancien homme que j'étais s'était dissociée pour survivre, car il avait un plan. Il reprit temporairement les commandes.

Je m'étais ainsi arrêté de hurler, haletant, transpirant. Avant de lever la tête vers l'Amazone, avec un regard beaucoup plus humain.

"Di... ana..."

J'avais une envie pressante de m'approcher d'elle et lui subtiliser ce que je voulais, mais ce n'était pas ma manière de faire. Il fallait que je regagne sa confiance et pour cela, elle devait pouvoir compter sur ma franchise habituelle. Mon coeur battant la chamade, je pris quelques secondes, sans parler, pour faire baisser mon excitation.

"Ton lasso... Tu m'as dit un jour... qu'il permet de faire dire la vérité... mais pas seulement..."

Je fermai les yeux violemment, tremblant des pieds à la tête. Les souvenirs du passé me semblaient bien plus lointain maintenant, comme si c'était une autre vie, à une lointaine époque. La bête tentait déjà de reprendre le contrôle, elle redevenait plus forte à chaque instant. En effet, plus elle sommeillait comme en ce moment, plus elle oubliait à nouveau mon nom, plus elle retrouvait son état sauvage et inconscient. Je n'étais pas sûr de pouvoir la faire se rendormir à nouveau, si je ne disparaissais pas définitivement à son prochain éveil. Je n'attendis plus que les tremblements cessent, j'avais peur de manquer de temps.

"Ton lasso révèle la vérité elle- même, celle qui est au plus profond de nous! Il révèle qui on est vraiment! Si tu l'utilises sur moi maintenant, je pense que je redeviendrais moi- même, une parcelle de ce que je suis reste encore enfouit en cette bête!"

Ces paroles dîtes presque à la va vite, je lâchai un rugissement sauvage vers le ciel, les bras et jambes écartés en crispant les doigts. J'étais sur le point de reperdre pied, Diana devait se dépêcher de me saucissonner avec son lasso, avant qu'il ne soit trop tard. Je me débattrais de toutes mes forces au début, mais plus les secondes s'écouleraient, plus ma forme physique et mentale changeraient, jusqu'à redevenir moi- même.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Themyscira] La morsure [PV: Wondy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Morsure.net
» VAMPIRE ACADEMY (Tome 2) MORSURE DE GLACE de Richelle Mead
» LES OMBRES DE LA NUIT (TOME 01) MORSURE SECRETE de Kreysley Cole
» Morsure zombifiante
» [Chicline Rou/El / Boy's Love] Morsure de vampire (UP p.3)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-