[Outlaws]La religion du crime refait surface ![Pv : Animateur Outlaws] (Terminé)

Invité

MessagePosté le: Sam 5 Mar 2016 - 23:21
Où est le lapin blanc ?
Je préfère gérer ça seule !


Planant dans Gotham, la jeune rousse se mit à atterrir dans une rue commerciale et il y avait de la casse un peu partout. La rousse calma assez rapidement quelques délinquants qui vandalisaient les lieux. D'après les informations qu'elle avait pu obtenir auprès de ses indics et de son père qui était à son appartement. Alice avait été vu dans les environs avec des inconnus, c'était sans doute ses fidèles qui la protégeaient des autres. De toute façon, Batwoman ne s'attendait pas à une attaque directe contre la cinglée. La dernière fois, elle avait tenté ce procédé et elle l'avait vite regretté grâce à l'aide d'Abbot. En parlant de ce loup-garou, il devait être au courant de quelque chose et surtout du retour de la Haute Dame dans Gotham. Effectivement, ce type surveillait de très près les agissements de l'organisation de la religion du crime. Il devait forcément savoir quelque chose sur eux et leur intention. Malheureusement, Abbot était très dur à trouver pour quiconque, mais pas pour la justicière. Par contre, elle allait devoir le faire elle-même, c'était la seule à pouvoir y arriver à le contacter.

Pour le moment, il n'y avait pas grand monde, car la plupart des personnes étaient parties en direction de la mairie ou du GCPD pour avoir des réponses. Le Justice League n'avait pas assuré contre l'injustice League et avec l'explosion de l'asile d'Arkham. Cependant, d'après Batman, il avait tout tenté pour y arriver. De toute façon, les erreurs apprenaient à devenir meilleurs et en plus, la Bat-Family ainsi que les Outlaws s'occupaient à capturer les criminels en fuite. Tant de bordel dans Gotham, mais Batwoman n'aurait jamais cru que ses ennemis jurés allaient revenir dans la ville pour profiter de tout cela. Par contre, Kate pensa à Maggie qui allait lui faire une crise de rage si elle apprenait tout cela. Déjà, le fait d'avoir coupé toute communication avec elle et les Outlaws en cas de besoin, le fait de ne lui avoir rien dit sur ses ennemis qui étaient de retour. Le pire dans tout cela, la rousse n'était pas sûre de revenir en vie à la maison afin de retrouver Jamie et sa femme. Franchement, rien qu'en regardant le ciel comme elle le faisait actuellement, Katherine se disait qu'elle ne méritait pas une telle vie en lâchant sa femme comme ça. Mais bon, la justicière faisait ça pour sa sécurité et celle de sa fille, c'était mieux ainsi.

La rousse pénètre alors dans l'obscurité d'une ruelle, il y avait des hommes et des femmes, non pas des civils, mais des criminels. Trafic d'armement apparemment, ce n'était pas bien du tout et ils méritaient tous une correction de la part de la justicière. Tir et cri, Batwoman utilisait alors sa batarang pour les désarmer et les combattre avec ses arts martiaux. La justicière avait créé un style de combat qui lui était propre, ce qui avait même surpris Batman en enquêtant sur elle dans le passé. Franchement, c'était ça le danger qui faisait peur à Maggie ? C'était des novices incapables de tenir correctement une arme et de s'en servir impeccablement. Le GCPD pouvait le faire sans trop de soucis, mais bon, ils n'étaient pas très nombreux. Green Arrow et Speedy allaient sans doute affronter plus d'ennemis qu'elle, mais Katherine n'était pas là pour eux. Elle les avait seulement surpris en plein délit, ils n'avaient pas eu de chance pour ce soir. La justicière reprit sa route, allant de toit en toit, pour le moment, elle ne trouvait rien d'intéressant sur ce fameux "White Rabbit" qu'avait mentionné Alice.

« Kate, tu me reçois ? »

« 5 sur 5, Colonel ! Qu'est-ce qu'il y a ? »

« Selon des sources, il y aurait une activité suspecte près d'une église à l'Est de Gotham, je pense que c'est notre cible. Cependant, aucune présence d'Alice, elle doit être caché ailleurs. »

« Très bien, je m'occuperai d'elle plus tard. »

Se déplaçant rapidement, Kate avait mis environ trente minutes pour se trouver en face de l'église en question. Il n'y avait personne à l'extérieur de l'édifice, cependant, elle pouvait apercevoir des ombres en mouvement à l'intérieur. Ainsi, il était sans doute l'heure d'aller prier et se confesser auprès de Dieu pour tous les péchés qui allaient être commis dans sa maison. La justicière plongea vers l'une des grandes vitres en mosaïque, une entrée fracassante de sa part. Déplacement rapide et hop, les brigands au sol, mais bizarre, ils n'étaient que trois. Ils étaient armés et ils semblaient attendre après quelqu'un. Batwoman en chopa un et le souleva hors du sol tout en le fixant sévèrement dans les yeux.

« Où est Alice ? Et surtout, où est le White Rabbit ? Dis moi où est-ce qu'il est avant que je te brise ?!!! » Dit-elle avec une voix rempli de colère.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 6 Mar 2016 - 0:56
« Allons, allons. Il ne sait rien. C’est un pion. Enfin si. Il sait pour la bombe mais pas pour Alice. Un petit cadeau, de notre part, de nous, du pays des merveilles. Et tu vas être en retard. Si tu veux rencontrer Alice, tu vas devoir choisir entre elle et comment s’appelle cette épine dans notre flanc… Ah oui. Margaret Ellen Sawyer. À qui penses-tu que nous offrons cette belle bombe en cadeau? » »



White Rabbit, Criminelle et terroriste, Un produit 100% Religion du crime (sans agent de conservation)

Sortant de l’ombre, un nouvel adversaire fit son apparition. De dire que cette femme avait l’air saine d’esprit revenait à dire que Batman était le champion des bisounours. Non seulement elle avait l’air instable mais son allure générale, particulièrement ses vêtements, laissait à penser que c’était une psychopathe qui serait plus du genre à rire à gorge déployée en faisant de la corde à danser avec vos tripes, le genre de matériel qui aurait dû rester enfermer au fin fond d’Arkham. Mais Arkham avait été détruite, permettant à ce genre de spécimen de retourner dans la nature. Vêtue de haillons où se retrouvaient pèle mêle sang, cendre et probablement une bonne couche de saleté, White Rabbit, qui n’avait de blanc que le nom ou le teint anormalement pâle, fit un pas en direction de Batwoman. Un sourire rêveur déformait son visage aux yeux fous.

Dans sa main droite, elle tenait un couteau dégoulinant de sang qui n’avait pas encore coagulé, ce qui voulait dire qu’elle avait dû faire une victime en chemin. Dans l’autre, une chaine tellement rouillée qu’elle pouvait pratiquement vous donner le tétanos rien qu’en la regardant. Du sang séché sur le visage, elle passa sa langue sur des lèvres couvertes d’hémoglobine. Psychopathe ET cannibale? Et dire que les lapins étaient en général végétariens. Et elle n’était pas seule. Oh non. Elle était accompagnée de deux autres personnes une brute épaisse qui manipulait un poteau de ciment arraché du sol avec sa base encore grossièrement attachée et un petit maigre qui ricanait sans arrêt et qui visait Kate avec un fusil harpon. Il ne faisait aucun doute que si Batwoman se faisait transpercer par une telle arme, il lui faudrait un chirurgien dans les minutes à venir.

White Rabbit, ou tout du moins une de ses incarnations, expliqua tranquillement à Kate que pendant toute la confusion, la religion du crime avait été poser une bombe au GCPD. Tant qu’à regarder Gotham brûler, autant faire sauter le plus gros dépôt d’armes et d’explosifs de la ville. Effectivement, n’ayant pas de base militaire ou d’installations de la garde nationale ou encore de la garde côtière, le GCPD était la seule force de défense officielle de Gotham, équipé comme une unité paramilitaire complète. Tout en racontant cette petite histoire à Kate, elle se rapprochait, un pas à la fois, prête à passer à l’attaque, la grosse brute à quelques pas en avant d’elle comme une parodie de garde du corps. Le petit maigre ricanant restait à distance, prêt à tirer en traitre sur Kate. Il y avait fort à parier que tôt ou tard, il ferait feu, incapable de rester « calme » plus longtemps.

Si absorbés par la situation qu’étaient les protagonistes encore conscient et en état de se battre qu’ils ne virent pas arriver une autre forme dans l’ombre. Comme Black Rabbit allait ordonner à ses sbires de passer à l’attaque, le petit nerveux poussa un cri, soudainement parcouru d’arcs électriques. Pour une décharge, c’était toute une décharge. S’il n’était pas inconscient en train de baver sur le sol, c’est qu’il était encore à demi-conscient à faire la danse du bacon, agité de soubresauts. Les trois criminels qu’avaient neutralisés Kate connurent un sort différent mais tout aussi peu enviable : une grenade fumigène explosa, libérant un gaz qui, à l’odorat entrainé de Kate, se révéla être un puissant irritant doublé d’un vomitif tout aussi puissant. Préparation militaire. Les fumeroles résiduelles étaient inoffensives. Il restait donc White Rabbit et le colosse.

Usant d’un langage qu’aurait réprouvé toute mère qui se respecte, White Rabbit livra de façon vile, vulgaire et colorée son opinion sur la situation. Là-haut, au niveau des poutres et autres éléments formant la partie supérieure de l’église, une forme de noire vêtu se tenait dans la pénombre. L’absence de chauve-souris sur son costume excluait une intervention de la Bat Family. Il ne s’agissait manifestement pas d’un super héros amateur : Batman ou Maggie en aurait parlé à Batwoman autrement. Ce qui ne laissait qu’une possibilité : une personne venue de l’extérieur, sans doute post destruction d’Arkham. En même temps, qui aurait pu suivre à la trace Batwoman? C’était trop gros pour être une coïncidence et le fait que cette personne ait pu tromper les sens de Batwoman et la surveillance de ses alliés ne pouvait vouloir dire deux choses.



???, allié potentiel, votre cavalerie moderne qui arrive à l’heure

Une personne compétente pour avoir échappé aux regards… Et quelqu’un de familier à Kate pour ne pas avoir alerté ses sens. Mais qui… La réponse à cette question devrait attendre. White Rabbit ordonna à la brute d’aller se charger de l’emmerdeur avant de se jeter sur Batwoman, armée, dangereuse et certainement plus compétente que son allure de folle à lier lui donner l’impression d’être. Ses premières attaques consistèrent en une série de coups rapides et violents assénés pour débalancer Kate plus que pour la toucher, pour se donner de la marge de manœuvre et couper dans les possibilités de riposte de son adversaire. Non, la rousse n’avait pas à faire à une amatrice. Elle n’avait peut-être pas la technique classique des gens pratiquant les arts martiaux mais elle avait un style bien à elle qui était tout aussi dangereux. Ce serait un combat intéressant pour Batwoman…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 6 Mar 2016 - 18:44
Une impasse !
Qui est-elle ?!


Combattre dans une église, ce n'est pas très sain même pour une juive qui pratiquait un peu sa religion. Cependant, Kate n'avait pas le choix que de se débarrasser de ces vermines ayant souillé la maison du Tout-puissant. À vrai dire, Batwoman s'en moqua royalement et elle était juste là pour taper ses délinquants et obtenir des réponses sur Alice. Trois personnes armées dans l'édifice, la rousse les mit hors d'état de nuire très rapidement, elle n'avait eu aucune difficulté à le faire. La justicière en chopa un dans le tas, elle devait lui soutirer des informations sur la Haute Dame et la religion du crime. La rousse devait faire vite, surtout sur ce fameux White Rabbit qui était dans Gotham pour mettre le bordel. Alice l'avait mentionné à leur rencontre même si elle était vague à ce sujet-là, mais autant être prudent selon la chauve-souris. Des questions avec intimidation pour que le délinquant lui offre des réponses sans à chercher à faire le guignol. Cependant, ce n'était pas lui qui allait lui répondre, mais une autre personne cachait dans l'ombre. Batwoman claqua la tête du type contre le mur pour l'assommer et se tourna vers l'inconnu qui s'adressa à elle.

Ce n'était qu'un pion ne sachant rien pour Alice, mais cet individu venait de parler d'une bombe ? Ce n'était pas bon du tout, mais elle devait vite trouver cette arme destructrice avant qu'elle n'explose. Cependant, la bombe n'était pas là ni même dans les alentours et d'après ce qu'elle venait de dire, c'était très inquiétant. La bombe se trouvait au GCPD, là où se trouvaient Maggie et Jamie, cela allait être mission impossible. La fille donna deux choix à la rousse, retrouver Alice ou sauver la vie de sa femme et sa fille ainsi que de plusieurs policiers dans les bureaux. C'était énervant, ils avaient déjà pensé à tout même à s'en prendre déjà à sa famille. Ce qui énerva encore plus la justicière, elle aurait dû les chercher aux quatre coins du monde pour en finir. De toute façon, c'était son erreur d'avoir laissé Alice partir, il y a quelques années. Si elle avait su, Katherine aurait dû en finir une bonne fois pour toutes. À présent, cela allait être difficile et une bonne raison pour ne plus retourner auprès de Maggie et Jamie jusqu'à temps qu'elle coince Alice ainsi que ses sbires.

La femme fit quelques pas vers Batwoman, était-ce White Rabbit ? La fameuse personne dont avait parlé Alice ? C'était peut-être le cas, elle semblait être une personne d'assez importante dans l'organisation en voyant son allure, une cinglée en quelque sorte. Couteau ensanglanté et le visage taché de sang dont elle n'a pas hésité à le lécher. Psychopathe et en plus, elle était cannibale, finalement, c'était bien le genre d'individu avec qui traitait Alice pour réaliser ses plans. Cependant, la White Rabbit n'était pas toute seule, elle semblait être accompagnée d'un colosse et d'un petit maigrichon portant un harpon visant la Red Knight. Ils étaient lourdement armés enfin d'arme pour le corps-à-corps sauf l'un qui avait une arme à distance. Kate n'avait pas du tout prévu cela, mais justement, elle aimait improviser pour rendre tout ceci plus excitant. Dès qu'elle en aura fini avec eux, la lapine blanche avait vite vidé son sac à propos de la bombe et de la planque d'Alice. N'empêche, ils avaient bien pensé à voir mis la bombe en profitant du chaos dans Gotham surtout que c'était l'unique force de justice légale dans la ville.

La situation changea rapidement, celui portant le harpon se prit une puissante décharge électrique qui le neutralisa sur le coup. Batwoman n'avait pas remarqué la présence de qui ce soit, elle était assez doué pour ne pas se faire remarquer. Les trois personnes de battu plutôt par Batwoman avaient été totalement mises hors d'état de nuire par une bombe fumigène modifiée pour un poison spécial. Rien qu'en voyant cela, c'était clairement de l'équipement militaire ou policier, Kate avait utilisé le même procédé dans ses tous débuts. Levant directement la tête, elle regarda au-dessus d'elle et y voit une jeune fille portant une tenue sombre et un masque qui cachait la partie inférieure de son visage. Kate ne connaissait pas cette justicière, mais en la regardant plutôt bien, elle devait être une débutante ou elle devait venir de l'extérieur de Gotham. Par contre, elle semblait très jeune pour jouer les justicières, dès qu'elle aura neutralisé les deux cinglés, elle lui en dira quelques mots pour le bien de son avenir. En tout cas, White Rabbit n'était pas du tout content de l'intervention de la jeune alliée de Batwoman. La jeune rousse aurait préféré gérer cela seule sans mettre quelqu'un dans ses histoires, mais elle n'était pas contre une aide pour le moment.

L'assaut était lancé, le gorille était à la poursuite de la nouvelle alliée de Batwoman tandis que la lapine blanche allait combattre la rousse. Son style de combat était plutôt impressionnant, car malgré son allure de cinglé, elle montrait un style de combat dangereux et spécial. Kate allait avoir du mal à l'affronter, mais elle devra rester concentré sur cette femme avant de s'occuper du colosse. Katherine allait devoir se montrer sérieuse, elle avait déjà affronté plus fort qu'elle auparavant et ce n'était pas une psychopathe qui allait lui faire mordre la poussière. La justicière devait faire vite en sachant qu'il y avait une bombe dans le commissariat de police. Cependant, Kate était beaucoup trop loin de Maggie et impossible d'arriver à temps pour la bombe. La rousse avait une idée pour sauver les policiers et sa famille se trouvant là-bas. Avant ça, elle devait repousser cette folle. Batwoman para rapidement certains de ses coups, elle utilisa ses connaissances en art martial pour combattre la femme. Rapide et précise, la White Rabbit coupa Kate au niveau de sa hanche droite et à son bras gauche. Quelques blessures superficielles, ce n'était pas trop grave pour la mettre KO. La rousse la repoussa violemment avec un coup de pied placé en plein estomac. Elle sortit deux Batarang les plaçant entre ses doigts.

« Colonel, tu m'entends ? » Demanda Kate depuis son oreillette

« Je t'entends depuis le début, ne t'inquiète pas pour la bombe, j'ai envoyé deux de mes amis pour s'en occuper, mais ça risque de prendre du temps. »

« Bien, mais demande leur de faire en sorte que Maggie ne voit rien et si elle pose des questions, mens-lui tout simplement. »

« Hum...Bien, de ton côté, ça se passe comment ? »

« C'est assez compliqué, mais ça va, je vais y arriver. Pour le moment, concentre toi sur la bombe. »

Kate fonça alors sur la White Rabbit pour l'harceler de coups puissants, techniques et rapides, mais tout en faisant attention à ses coups de couteau. Batwoman pouvait bien la blesser aussi avec ses Batarang en mode Wolverine ou X-23 enfin peu importe, elle devait la vaincre rapidement. La justicière tenta de faire en sorte que ses attaques soient imprévisibles pour surprendre son adversaire. Pour le moment, elle ne pouvait pas se concentrer sur son allié pour savoir si elle avait besoin d'aide ou pas du tout. Le combat se montrait plus compliqué pour Katherine, son assaillant semblait être doué au corps-à-corps. C'était comme si elle s'était entraîné spécialement pour vaincre le Red Knight. Batwoman avait bien raison qu'elle risquait bien sa vie contre la religion du crime, mais c'était la seule qui avait la tâche de les stopper. Ce n'était pas à Batman, Nightwing, Batgirl ou à Maggie de le faire, c'était à Batwoman. Kate recula alors de quelques pas tout en restant sur sa position de garde.

« Tu es douée, White Rabbit. Cependant, j'ai encore plusieurs tours dans mes manches et je vais t'arrêter ainsi qu'Alice. Je suis la seule qui a ce droit, alors prépare toi à souffrir ! »


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 6 Mar 2016 - 19:53
La psychopathe ne répondit rien aux provocations de Batwoman, se contentant de s’affairer à une tâche et une tâche seule : faire passer de vie à trépas la justicière. Elle avait des allures de bêtes sauvages, grognant, bavant, écumant, son regard fou semblant vriller l’âme de la jeune justicière. White Rabbit avait une mission et une mission seule : tuer la gothamite de la façon la plus brutale et la plus douloureuse possible. Et même quand l’héroïne lui infligeait des blessures, l’illuminée revenait à la charge, plus enragée encore, ignorant la douleur, son esprit tourné vers un unique objectif. Était-elle simplement folle ou sous l’effet d’une ou plusieurs drogues? Difficile à dire. Chose certaine, elle ne faisait clairement pas attention à sa propre sécurité. C’était obsessionnel : elle voulait faire mal à Kate, quitte à mourir dans le processus.

Elle tentait de forcer Batwoman à reculer, pour l’acculer dans un coin, lui couper toute retraite et ensuite finir sa sanglante besogne. Comment neutraliser pareille furie sans la tuer quand la douleur ne l’arrêtait pas et que visiblement, la raison avait abandonné le navire depuis longtemps, ce qui rendait tout dialogue impossible. Et encore, quand White Rabbit abandonnait les sons d’un animal sauvage c’était pour hurler d’une voix de démente que Kate n’attraperait jamais Alice ou encore que les ruines fumantes du GCPD la hanteraient pour le reste de ses jours. Tentative plus ou moins efficace pour provoquer la justicière mais c’est bien connu : menacer de faire du mal aux gens qu’on aime peut pousser à l’agressivité et cela implique de faire des erreurs. Au travers de toute sa folie, White Rabbit essayait quand même d’utiliser un minimum de stratégie. Un petit peu.

Cela dû fonctionner au moins partiellement car elle se prit un sacré coup de bien dans l’estomac de la part de Kate qui avait réussi à reprendre un tant soit peu l’avantage. Pliée en deux et hurlant des insanités, White Rabbit essaya de fouetter Kate avec sa chaine mais ne réussit qu’à faire tomber une rangée de cierge, rajoutant un nouvel élément à ce champ de bataille improvisé : un début d’incendie. Autrement dit, pas les conditions optimales pour un interrogatoire en règle en cas de victoire, sans compter le fait qu’il y avait quatre personnes inconscientes ou tout du moins, trop amochées pour pouvoir se mouvoir seules. Sauver la vie de criminels, est-ce que c’était dans la façon de faire de Batwoman ou serait-elle capable de les regarder brûler vif? Les chances qu’ils meurent asphyxiés avant étaient minces… En tout cas cela ne gênait nullement White Rabbit.

Quelque chose vint distraire l’attention des deux combattantes : un cri aigu suivi de la chute du colosse qui se tenait les parties à deux mains. Chutant depuis les hauteurs, il s’assomma (ou se brisa le crâne, difficile à dire bien qu’une respiration laborieuse indiquait qu’il était en vie) au contact du sol et en levant la tête, Batwoman pu voir que cette curieuse apparition tenait ce qui ressemblait à s’y méprendre à une matraque électrique utilisée par la police. Si Kate avait de très bon yeux (la fumée, la distance, tout ça…) elle pourrait distinguer qu’on avait voulu effacer quelque chose. SCPD. Cette seconde d’inattention fit en sorte que White Rabbit put utiliser sa chaine pour la passer autour du cou de Batwoman et de commencer à l’étrangler. Commencer étant le mot car poussant un cri de guerre, la mystérieuse alliée de Kate se jeta des hauteurs…

Sans équipement ni rien, au risque de sa propre vie pour atterrir sur les épaules de la tueuse qui, déstabilisée, se planta son propre couteau dans la cuisse en hurlant de rage. Une lutte acharnée s’engagea entre la psychopathe et cette plus petite forme qui luttèrent jusqu’à ce que White Rabbit puisse s’en défaire en reculant brutalement contre un mur, faisant lâcher prise à son assaillante qu’elle lança ensuite dans les flammes. Kate, en revanche, allait avoir le temps de reprendre son cible et de repartir à l’attaque. White Rabbit ayant désormais une blessure plutôt handicapante, l’avantage était entre les mains de la rousse désormais. Du coin de l’œil, elle pourrait voir la jeune pseudo justicière sortir des flammes avec des vêtements fumants mais pas brûlés. Encore une fois, soit du matériel militaire ou paramilitaire, style unités spéciales de la police…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 7 Mar 2016 - 17:18
Il est temps d'en finir !
Assez de tout cela !


Franchement, cette White Rabbit ne savait pas quand s'arrêtait et ce qui était bizarre, c'était qu'elle ne semblait pas sentir la douleur. Kate avait beau la frapper avec force et précision, cette dernière revenait tout le temps à la charge. Batwoman l'affrontait sans s'inquiéter à propos de Maggie et du GCPD, car les hommes de son père s'occupaient de cette fichue bombe. C'était bien l'une de ses raisons que la rousse ne voulait pas mêler sa femme et sa fille dans ses histoires personnelles. Cela les mettrait encore plus en danger qu'aujourd'hui, Katherine devait faire vite pour en venir à bout de cette criminelle. Cependant, la cinglée numéro 2 de la religion du crime savait très bien se battre et se défendre, de plus, elle semblait droguer en encaissant les coups de la justicière sans ressentir la douleur. Enfin droguer, la belle Kane n'en savait rien du tout sans preuve via le sang, mais bon, elle avait tout de même quelques doutes à propos de cela. Par contre, c'était totalement inutile d'y penser, en effet, la rouquine avait mieux à faire pour le moment. Elle devait mettre une raclée à cette gueuse et savoir qui se cache derrière cette nouvelle alliée. Kate ne voulait pas qu'on l'aide dans son boulot et elle le lui fera très clairement savoir à la fin de l'affrontement.

Kate avait beaucoup de solution pour calmer la terroriste et de l'interroger à la suite de leur combat. Cependant, cela n'allait pas être facile de la neutraliser contrairement à d'autres criminels que la rousse avait déjà affrontés. White Rabbit utilisait tous les objets à sa disposition pour combattre la justicière, en commençant par sa chaîne rouillée. C'était tellement prévisible, mais en l'esquivant, elle ne se doutait pas que l'attaque de la WR ferait tomber des cierges provoquant par la même occasion, un début d'incendie. La tâche se compliquait à présent et il fallait trouver un moyen de faire sortir les personnes inconscientes de l'église. Malheureusement, White Rabbit n'allait pas les laisser faire, cela aurait été trop beau pour être vrai. Après tout, c'était une cinglée et voir des gens mourir devant ses yeux, ça ne lui faisait ni chaud ni froid. Les conditions du combat allaient être horribles, il allait faire des choix pour éviter des morts ou bien les laisser là pour mieux se concentrer sur la capturer de la lapine. Ce n'était pas sa méthode de fonctionnement à Batwoman, mais sur le coup, elle aimerait faire une exception. Batman, Maggie, Jamie ou encore, Jacob ne seraient pas au courant. Elle pourrait même justifier le manque de temps pour les sauver.

Soudain, quelque chose perturba les deux femmes en train de combattre. C'était la chute du colosse contre le sol, tête première contre le sol, un traumatisme ou un coup du lapin à coup sûr. Ce n'était pas important, levant la tête pour voir son alliée. La mystérieuse justicière avait une matraque électrique, un équipement policier et rien d'autre. La gamine avait assuré en battant ce mec plutôt imposant dû à son physique, mais pas très futé pour combattre une petite rusée. Par contre, il y avait quelques choses d'étrange d'inscrit sur la matraque, mais elle n'avait pas eu le temps de voir. White Rabbit chopa Kate par la gorge grâce à sa chaîne. À genoux, ses mains sur la chaîne, Batwoman était en train de se faire étrangler. Si elle ne trouvait pas un moyen de se sortir de là, la criminelle allait gagner et la tuer par la suite. Heureusement, l'alliée du jour intervint alors pour secourir la Red Knight. La petite curieuse était en train de combattre la lapine pendant que Kate était en train de reprendre son souffle. Retirant la chaîne autour de son cou, elle se tourna vers eux en étant à présent en colère et déterminée à en finir très rapidement. White balança la fillette dans les flammes, ce qui mit Kate très en colère et lui lança des batarang sur le corps pour la blesser.

Coup de pied rotatif et un enchaînement rapide de coup de poing au niveau du visage ainsi que du ventre de la lapine blanche. D'un coup de l'oeil rapide, elle pouvait voir la fille sortir des flammes, elle portait un équipement plutôt intéressant. La terroriste était désavantagée avec sa blessure à la jambe et Batwoman allait bien en profiter pour taper sur la blessure de la Vilaine. Pour la désarmer, Katherine brisa le bras de White Rabbit et la chopa par la gorge en la plaquant contre un mur tout en la soulevant du sol par la suite. La rousse tourna son visage vers la jeune curieuse.

« Gamine, sors d'ici, c'est trop dangereux pour toi ! » Elle tourna son visage vers la criminelle suite à cela. « Toi, dis-moi où se trouve Alice ?! Des hommes s'occupent déjà de la bombe, tu as perdue alors sois gentille sinon je te fais cramer vif ! »

Une voix se fit entendre dans l'oreillette de la rousse, c'était son père qui semblait tenter de la calmer et de lui offrir des nouvelles.

« Kate, calme toi ! On a encore besoin d'elle pour désamorcer la bombe, elle est trop compliqué pour nous. »

« C'est-à-dire, Colonel ? »

« Fait en sorte que White Rabbit nous donne l'astuce pour la désarmer, mais ne t'en fait pas, on a fait sortir la bombe du GCPD. Cependant, elle est trop sensible pour l'amener trop loin, elle risque de faire des victimes. »

Elle soupire et balança alors White Rabbit en dehors de l'église et en sortit tout en l'attachant par les jambes. Une bonne chose de faite, ça allait être difficile pour elle de s'échapper enfin Kate espérait que la criminelle n'allait pas trouver un moyen de s'en sortir et de l'attaquer par surprise. Pour le moment, elle regarda l'église qui était totalement en feu, il était impossible d'aller secourir les sbires de la religion du crime pour un interrogatoire. La justicière se déplaça vers la jeune alliée et la chopa par le col en la regardant froidement.

« Toi ! Tu me sembles beaucoup trop jeune pour ce genre d'activité et c'est beaucoup trop dangereux. Rends cette équipement au GCPD que tu as volé, on ne me la fait pas à moi, je connais très bien le matériel militaire quand j'en vois. » Elle la lâcha. « Retourne auprès de tes parents, ils doivent être mort d'inquiétude surtout quand les rues ne sont pas fréquentable, ces derniers temps. Ceci est mon problème, n'interfère pas sinon je risque de te faire mal, compris ? »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 7 Mar 2016 - 19:05
« Non mais oh! Tu me lâches et tout de suite! Au lieu de me faire la morale, bouges toi le cul et va chercher les mecs qui vont cramer! Et tu te dis justicière? T’as qu’à assommer cette folle et on n’en parle plus. Et tu veux savoir? Mon père s’en fout, il est à Star City. Ma mère est en train d’empêcher cette ville d’imploser et la mère que j’ai adoptée se prend pour une autre au lieu de faire son boulot! »

Le masque lui couvrant le bas du visage ayant glissé dans sa chute dans les flammes, Jamie Sawyer, mini bulldozer en puissance, regardait avec tout le défi et la rébellion d’une adolescente de treize ans Katherine Sawyer Kane, la mère qu’elle avait adoptée. Sous la surprise, Batwoman la lâcha et la jeune Sawyer en profita pour utiliser un sédatif pour endormir la folle qui avait essayé d’étrangler Kate. Elle maugréa entre ses dents un « personne ne touche à ma mère adoptée, salope. » avant de tourner les talons, de remettre son masque et d’aller affronter les flammes. Kate savait très bien qu’il était inutile de tenter de raisonner avec Jamie. Non seulement elle était la fille de Margaret Ellen Sawyer mais en plus, elle était dans sa phase crise d’adolescence alors… Plus Kate essayerait de la contrôler, moins cela fonctionnerait. Essayer de faire écouter une Sawyer.

La bonne blague, oui! En tout cas cela expliquait bien des choses, pourquoi son équipement était essentiellement fait de matériel policier, non pas originaires de Gotham mais bien de Star City. Autrement dit, là où Maggie ne pouvait la surveiller comme une maman tigre surveille ses petits. Ce qui voulait dire que le père de Jamie faisait un très mauvais travail si Jamie avait réussi à se faire sa propre panoplie dans son dos. Et dire qu’au tribunal, son avocat avait accusé Maggie d’être une mauvaise mère… Et pour son âge, elle avait de la motivation et de la détermination : elle en était à trainer hors de l’église son deuxième malfrat et elle ne se plaignait même pas. Un silence pesant s’était installé, ponctué par le crépitement des flammes et les bruits lointains dans la ville. Et ce silence s’expliquait très facilement : tant Kate que Jamie allait avoir à se justifier.

Kate, d’avoir abandonné sa femme et sa fille adoptive pour aller courir après on ne savait quoi et Jamie pour avoir décidé de faire dans ses temps libres un petit boulot de justicière. Ultimement, ni une ni l’autre ne voulait penser à la suite, soit expliquer à Maggie Sawyer toute cette histoire. Car il était évident que la seule raison pour laquelle Maggie n’était pas en ce moment aux commandes d’un des dirigeables de la police, aux trousses de sa famille, c’était parce qu’elle devait gérer une situation pratiquement apocalyptique. Mais il ne fallait pas se leurrer. Dès qu’elle en aurait la chance… Disons simplement que Kate et Jamie auraient besoin de nouveaux tympans. Maggie était une blonde mais elle aurait très bien pu être rousse avec un tempérament aussi volcanique. Finalement, après plusieurs minutes sans dire un mot, Jamie se décida à briser le silence.


« Tu sais, si tu n’avais pas laissé ton communicateur sur la table, je ne me serais pas lancée à tes trousses. J’veux dire… Pas trop subtil, franchement. Et si maman avait été attentive, tu n’aurais jamais passé la porte de la salle. C’est quoi cette histoire d’Alice? Pourquoi tu ne nous as rien dit? On est une famille, merde! Et chez les Sawyer, on se serre les coudes! Et si tu me dis que c’était pour nous protéger, je vais te piquer une crise digne de ma mère! »

Bien que le ton soit plutôt agressif (sans doute le stress), cela n’empêcha pas le mini bulldozer de faire un énorme câlin à sa mère adoptive. Les criminels étaient hors de danger et White Rabbit faisait de beaux gros dodos. Les choses étaient relativement calmes pour le moment. Et puis bon, on admettra que ce ne sont pas toutes les adolescentes de treize ans qui vont mettre leur vie en danger pour sauver une mère qu’ils ont adopté, au fond. Kate pouvait dire ce qu’elle voulait, c’était grâce à Jamie que White Rabbit avait perdu sa prise sur la chaine. L’héritière de la fortune des Kane pu également se rendre compte que Jamie, comme Kate ou Maggie, n’allait laisser personne faire du mal à sa famille. Oui, elle était jeune. Mais elle n’était pas sans talent. Un talent qu’il faudrait perfectionner, raffiner mais bon. Elle avait treize ans, pas trente ans!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 9 Mar 2016 - 19:41
Mauvaise nouvelle !
Maggie va me tuer...


Sorti de l'église, il y avait un incendie, mais le plus important c'était d'être ressorti avec la nouvelle alliée et White Rabbit. À présent, il fallait la neutraliser, c'est-à-dire, l'attacher ou la ligoter enfin quelque chose pour plus qu'elle ne bouge. Batwoman avait fait en sorte que la criminelle ne puisse pas s'échapper, elle devait régler un dernier truc avant de débuter l'interrogatoire. Cette alliée s'était mise en danger sans raison apparente, même si elle a sauvé la vie de la rousse, elle n'avait pas à être dans les parages. Après tout, si Katherine avait manqué de vigilance, c'était de sa faute et elle aurait très bien pu se débrouiller toute seule comme elle avait l'habitude de faire. Le travail d'équipe n'était pas la tasse de thé de la rousse, elle faisait juste un effort pour sa femme afin de travailler aux côtés des Outlaws qui étaient tous prometteurs. Par contre, la petite brune qui ressemblait à un membre des forces spéciales n'avait rien d'être une experte à la matière et c'était trop risqué d'affronter la religion du crime sans les connaître. Kate en avait fait l'expérience, il y a quelques années de cela et par chance, elle n'avait pas encore Maggie et Jamie dans sa vie.

Après avoir grondé la petite justicière débutante, cette dernière répliqua d'un ton désagréable et dévoila quelques surprises à la Red Knight. Cette voix et cette colère, c'était Jamie sous ce costume de policier en mode Rambo. Maggie allait la tuer pour avoir mêlé sa fille dans ce bordel, bordel qu'est-ce qui avait pris à cette gamine de la suivre si bêtement. Kate ne lui avait rien demandé, elle lui avait donné qu'une mission et elle ne l'avait pas fait, désobéissance, ce qui allait mettre la rousse en colère. De plus, elle se permit de faire la morale à Katherine d'aller sauver les gens, ce qui était le boulot d'un justicier et non, les laisser cramer vif dans cet incendie. Évidemment que Kate n'allait pas les laisser mourir si cruellement, c'était juste pour mettre la pression à leur chef et à eux. Une stratégie d'intimidation utilisé par les héros de la Bat-Famille, chose qui fonctionnait parfaitement contre les voyous pour obtenir des réponses rapidement. Du sédatif pour endormir White Rabbit, quel agissement si stupide de la part de sa fille adoptive. Comment allait-elle savoir le fonctionnement de la bombe pour la désamorcer ? Cette fille était une vraie débutante et cela allait mener à l'échec à présent. Il fallait sauver ces types avant que le feu s'en occupe à leur place, Kate partit aider sa fille.

« Maggie va me tuer...Ah, la poisse. Deux personnes veulent ma mort, c'est déjà difficile de gérer cette Alice, maintenant, je vais avoir ma femme sur le dos. »

« Tu veux que je récupères Jamie ? Disons que cette gamine me rappelle quelqu'un qui m'a déjà fait ce coup à 2 reprises...»

« Non, je m'en occupes. Et pourtant, je ne suis pas sa vraie mère, elle n'a pas mon sang...j'ai vraiment une mauvaise influence sur Jamie...»

Kate et Jamie avaient mis les voyous hors de l'église, aucune perte criminelle pour cette nuit, mais ils n'allaient pas lui donner de réponse à propos d'Alice ou de la bombe. Après tout, ce n'était que des pions qui étaient là pour occuper la justicière. La seule personne qui aurait pu être très utile, c'était White Rabbit, mais la mini-bulldozer avait fait la grave erreur de l'endormir avec un sédatif. Franchement, elle aurait très bien pu s'abstenir de le faire, mais bon, c'était une débutante qui venait de condamner des millions de Gothamites. Un silence se posa entre les deux personnes, seuls le crépitement des flammes et le bruit des foules en colère se faisaient entendre dans le secteur. Les pompiers allaient avoir du mal à venir jusqu'ici et à éteindre l'incendie à temps, malheureusement, Kate n'avait rien pour stopper cela. Il y allait avoir des explications, c'était obligé, Kate n'allait pas laisser Jamie gâcher sa vie à jouer les justicières et à la retrouver morte dans une ruelle. Si un malheur arrivait à Jamie de sa faute en n'ayant rien tenter pour la dissuader d'arrêter ses activités héroïques, Kate s'en voudrait toute sa vie et Maggie sera anéanti. Batwoman s'approchait alors de la petite fille et croisait alors les bras en attente de réponse.

Après plusieurs minutes de silence, Jamie brisa le calme absolu afin de s'exprimer contre Kate. De loin, on pourrait penser à une scène semblable entre Batman et Robin, mais ce n'était pas le cas. Une mère face à sa fille en pleine crise d'adolescence et en colère contre sa maman adoptive. Il était vrai que si elle n'avait pas laissé son moyen de communication sur la table, Jamie ne l'aurait jamais suivi. Cependant, Kate n'avait jamais pensé à ce qu'elle puisse avoir cette idée, après tout, Jamie devait surveiller l'état physique de Maggie. Mags allait être de très mauvaise humeur quand elles reviendront la revoir. Cependant, Kate n'avait pas l'intention de revenir avec eux, c'était peut-être sa dernière nuit. Personne ne devait sacrifier sa vie pour la Religion du crime et le chevalier rouge avait l'intention de s'occuper elle-même de cette fichue bombe. Famille ? Kate connaissait très bien ce nom et sa définition. Jamie ne disait rien de stupide, au contraire, elle avait raison. Cependant, elle était encore trop jeune pour connaître la totalité du danger de ce monde et de ce qui engendrait tout le temps. Elle n'aimait pas faire cela, Batwoman aimait énormément Jamie, c'était ce qu'elle n'aura jamais, avoir un enfant et Jamie avait la chance de ne pas avoir connu ce qu'a connu Kate à son âge. La mort de sa mère et de sa soeur, un sentiment de souffrance incurable et un traumatisme absolu.

« Tu pourras crier autant que tu le veux, mais ma réponse sera la même : C'est pour vous protéger. Ne vaut mieux pas que tu saches qui est Alice, si tu ne veux pas mourir. J'ai failli mourir avec un poignard dans le coeur, il y a quelques années et crois-moi, c'est bien trop dangereux pour toi et Maggie. Cependant, tu es totalement stupide et imprudent d'agir si impulsivement. » Le ton monta. « Je t'ai dit de rester avec ta mère, de surveiller son état, tu m'as désobéi ! Je t'interdis de recommencer ça et arrête cette activité de justicière, tu as compris ?! Tu es incompétente, tu n'es pas assez grande pour ça ! » Elle pointa White Rabbit inconsciente au sol. « À cause de ton action stupide, je ne peux pas interroger ce cinglé pour désactiver une bombe qui va causer la mort de plusieurs personnes. Ta mère est peut-être parmi eux ! Tu es inconsciente, tu le sais ça ?! Bordel, tu aurais pu mourir ce soir ! Je ne suis pas ta vraie mère...je ne sais pas comment agir comme une mère envers toi, je n'ai jamais eu d'enfant de ma vie et c'est bien un regret, mais putain, je t'aime Jamie, tu es comme ma fille et je veux que ton bonheur ! Ne fais pas comme moi ! Je te l'interdis, Maggie me tuerait si tu aurais été gravement blessé contre ce colosse ou contre White Rabbit. »

Kate prit Jamie dans ses bras et la serrait fort pour lui montrer qu'elle l'aimait vraiment, elle était très inquiète à propos de tout cela. Elle ne voulait pas que Jamie connaisse la même vie qu'elle, la petite avait encore tant de choses à découvrir dans le monde. La petite sawyer devait profiter de la vie, de se faire des amis, de partager des moments avec ses mamans et ses amis. Le rôle de justicière ne lui permettait pas de profiter correctement de la vie et de vivre constamment avec la peur de mourir tout en se montrant toujours forte. La rousse déposa un baiser sur la joue de Jamie et lui caressa les cheveux, elle était si belle et forte. Un jour, Jamie deviendra sans doute plus forte que Kate et Maggie, quelqu'un d'important pour Gotham, qui sait. Cependant, elle était trop jeune pour être un héros comme Kate et Maggie ne voudront jamais en faire une héroïne masquée même sous les menaces de Dieu.

« Jamie, je t'aime. » Elle appuya sur son oreillette. « Papa, fait venir le Red Batwing One et donne moi la position de la bombe. Je vais m'en occuper moi-même, j'amène Jamie avec moi. Envoie des hommes récupérer les criminels à l'église pour les enfermer quelques parts. »

« Kate, je le fais, mais ne fais rien de stupide avec la bombe. »

« T'en fais pas, je sais ce que je fais. » Elle regarde alors Jamie. « J'espère que tu n'as pas peur de voler dans un avion. Je te dépose là-bas et je veux que tu suives les militaires qui seront là-bas, d'accord ? Ils t'amèneront voir ton grand-père et tu seras en sécurité à ses côtés. »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 9 Mar 2016 - 21:10
Jamie protesta en disant qu’elle avait un antidote avec elle, pour réveiller White Rabbit, mais Batwoman semblait avoir une autre idée en tête. La petite avait peur. Pour sa mère adoptée et sa famille, en fait. Elle voyait bien ce que Kate voulait faire. Cavalier seul. Et elle n’aimait pas ça. Elle ne voulait pas perdre sa mère adoptée parce qu’elle faisait… Comme Maggie. Kate ne réalisait pas encore qu’elles étaient une famille et qu’une famille ça se tient les coudes. Elle ne voulait pas que Kate risque sa vie en pensant les protéger elle et sa mère. Ce n’était pas comme ça que les Sawyer fonctionnaient. Ce n’étaient pas comme ça que Kate allait s’intégrer à la famille. Mais comment pouvait-elle le faire comprendre à Batwoman? Elle semblait avoir décidé comment elle voulait mener son affaire et c’était ce qui était préoccupant.

Toute cette histoire était étrange et cette affaire avec une bombe la prit complètement au dépourvu. Quelle bombe? Elle était arrivé au moment où White Rabbit envoyait ses sbires attaquer Kate. Et puis oui, elle savait qu’elle débutait dans le domaine mais elle n’était pas inconsciente et certainement pas stupide. Elle était fille de super flic, pas de la boulangère du coin. En plus, comme son père ne lui portait que peu d’attention, elle en avait profité pour apprendre toutes sortes de choses auprès des membres du SCPD. Et puis c’était son choix. ELLE avait décidé d’aller aider sa mère adoptée. De toute façon, Maggie l’aurait forcé à rester dans le QG des Outlaws pendant qu’elle allait gérer la crise. Autant se rendre utile. On ne demandait pas à un Sawyer de rester les bras croisés à ne rien faire. Et on ne demande pas à une adolescente d’obéir non plus.


« Là TU vas m’écouter. Tu as épousé maman : tu es une Sawyer maintenant. Je m'en fous de savoir qui est Alice. Mais tu as un choix à faire. Tu nous impliques maman et moi ou c’est un divorce que ça va te coûter. Les Sawyer se serrent les coudes. Les Sawyer se battent ensemble. Et je suis peut-être encore une ado mais je ne veux pas que tu brises le cœur de maman en l’abandonnant comme ça. »

Jamie serra contre elle la mère qu’elle avait adopté. Elle ne voulait pas perdre Kate et elle savait que ça détruirait Maggie de perdre sa femme. Et elle serait dévastée de perdre sa mère, même si techniquement Kate ne serait jamais vraiment sa mère. Il fallait qu’elle convainque Kate de ne pas faire quelque chose de stupide. Et puis bon, désamorcer une bombe… Elle avait toujours eu un faible pour la technologie… Soit l’inverse de sa mère qui préférait et de loin ouvrir la porte de son bureau et hurler ses ordres au lieu d’utiliser l’intercom, qui s’obstinait à utiliser un appareil photo au lieu de son téléphone intelligent et qui donnait à Windows un sens nouveau au nom du produit soit jeter son ordinateur par la fenêtre quand il bugguait trop. Alors une bombe… Elle saurait faire. Enfin. Aider un minimum. Elle ferait son possible, tout simplement.

Prise d’un doute, elle fouilla prudemment White Rabbit inconsciente avant de trouver un petit dispositif qui affichait une clé numérique. Classique. Les méchants avaient le don de faire des erreurs qui étaient dignes de méchants de dessins animés. Non pas que ce soit son genre de regarder ces émissions. Quand Kate contacta son père à nouveau, Jamie parla suffisamment fort pour se faire entendre, demandant si entrer une série de numéro fournis par ses soins désamorçait la bombe. Un long silence et… Oui. Batwoman, malgré tout son entrainement et son potentiel prodigieux, venait de se faire battre au jeu de déminage par sa fille adoptive. Maggie se servait de sa tête pour défoncer des portes. Jamie pour en comprendre le fonctionnement de la serrure et l’ouvrir. Affichant un air innocent que seul un Sawyer pouvait avoir, la mini bulldozer posa ensuite la question qui tue.


« Je ne suis qu’une débutante mais je pense que la bombe est désamorcée. Du coup… On réveille White Rabbit pour courir après Alice? Fais-moi confiance Kate. Tant qu’on est ensemble, tu as une chance de survivre à maman. Je te promets de faire attention. Mais… Tu es ma mère adoptée alors ne fais pas comme Maggie. Considères moi comme quelqu’un capable de se défendre seule. Considères moi comme une Sawyer. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 11 Mar 2016 - 19:18
Un choix cornélien !
Maggie ?!


Petite discussion enfin grande plutôt entre une mère et une fille même si Kate s'était sa mère adoptive, la rousse n'était pas habitué à se disputer avec cette dernière. Habituellement, Katherine déconnait souvent avec Jamie, elle regardait des films de tous genres -sauf érotique et pornographique- en sa compagnie et au fond, elles avaient une très bonne entente. Cependant, la justicière avait un peu de mal à la disputer au point de se mélanger dans ses propos, mais c'était surtout à cause de la peur. Non, Batwoman n'avait pas peur de sa femme en ayant rencontré pire dans sa vie, mais surtout au fait qui arrive malheur à Jamie. Une grosse dispute, la Kane espérait surtout que tout se passera mieux après cette mission qui semblait être très délicat. Hausser le ton contre Jamie, c'était bien la première fois m'enfin, la petite avait cherché aussi en jouant la justicière et en mettant sa vie bêtement en danger ainsi que celle de Kate. De plus, la petite brune avait endormi White Rabbit alors que cette dernière était la seule à désactiver la bombe près du GCPD. Au final, la rouquine se trouvait dans une impasse entre Jamie qui essayait de lui faire la morale et une bombe qui risque d'exploser à tout moment en cas de fausse manipulation. Quelle soirée merdique pour la Red Knight.

Jamie rassura qu'elle avait un moyen de réveiller White Rabbit, mais Kate refusa en sachant que cette dernière serait trop dans les vapes pour répondre à des questions. En plus, ça serait une perte de temps que de bien la réveiller, du coup, il fallait trouver autre chose pour y arriver. Revoilà Jamie en train d'essayer de faire à nouveau la morale à Kate à propos de la famille, mais sur ce coup-là, Kate n'allait pas trop faire attention. Il y avait beaucoup mieux à faire que débattre avec la gamine, surtout que la vie de personnes était en jeu. La menacer d'un divorce . Abandonner Maggie ? La rousse ne voyait pas de quoi la brune voulait parler. D'un soupire, la justicière ne savait pas quoi lui répondre et regardait en l'air si son véhicule volant était bientôt arrivé. Le Red Batwing One était fraîchement créé pour permettre à Kate de se déplacer d'une ville à une autre, très utile pour des missions avec les Outlaws. Cependant, elle allait devoir l'utiliser pour se déplacer plus rapidement vers la bombe et éviter des obstacles. Batwoman ignora les propos de sa fille et se concentra à la regarder en train de l'enlacer très fort. Brave petite, Katherine l'aimait énormément et ça lui briserait le coeur de ne plus l'avoir à ses côtés.

Pendant que Jamie était parti fouillé White Rabbit, Batwoman envoya un message à Abbot pour lui donner des ordres précis. Un plan plutôt bien gros qui pourrait faire grincer Alice des dents si cela fonctionnait à la perfection, même si Maggie la tuerait à la fin. Kate partit voir Jamie pour savoir ce qu'elle faisait, mais apparemment, la gamine avait trouvé une sorte de dispositif pour la bombe. Selon elle, la bombe avait été désamorcé et Kate allait bientôt le savoir quand son père lui donnera la confirmation, mais il était plutôt à répondre là. Courir après Alice avec Jamie ? Cette gamine est plutôt intelligente et courageuse, mais ça serait suicidaire pour l'affronter contre la religion du crime. Un soupire s'échappa de la bouche de la rousse.

« Non, tu ne viens pas avec moi pour capturer Alice. Tu vas retourner au GCPD avec moi et ensuite, je partirai sans toi. Ta mère va me tuer si je t'embarque dans ce merdier...»

Kate se fit couper par le son du téléphone de Jamie, quelle idée de prendre son téléphone sur soi en pleine mission. Oula, c'était Maggie après avoir reconnu sa voix via le haut-parleur et elle n'était pas du tout contente. Pendant ce temps-là, le Red Batwing One arriva et se posa tranquillement au milieu de la route. Écoutant la conversation en soupirant, Maggie l'avait puni de sexe pendant deux semaines, comme si elle allait tenir. Déjà pour le mariage, la blonde ne tenait plus après une semaine sans rien faire alors deux semaines, c'était mission impossible. Cette punition faisait sourire la justicière et vit deux soldats de son père descendre de l'avion afin d'aller prendre les corps au sol. Une camionnette arrivait sur les lieux afin de prendre les corps, ni vu ni connu comme on dit. La fin de la communication inquiétait énormément la rousse, un moteur qui avait explosé ? C'était quoi ce bordel ?! La rousse devait aller rejoindre sa femme pour la sauver, mais Jacob reprit la communication pour dire que la bombe n'avait pas été désamorcé. C'était un piège d'Alice qui avait prévu tout cela, le compteur avait accéléré un peu. Kate ordonna sévèrement à Jamie de la suivre dans le Red Batwing One et de là, elle décolla vers la bombe.

« Ne t'inquiète pas pour Maggie, elle est en compagnie d'Indigo normalement, elle ne lui arrivera rien de mal. Malheureusement, je dois m'occuper de cette fichue bombe moi-même et j'aurais besoin de toi, Jamie alors reste concentrée ! » Kate reprit son souffle. « Jamie, je te promets qu'à la fin de tout ceci, je t'entraînerai à combattre et à savoir utiliser mes gadgets ainsi que beaucoup de trucs. Si tu réussis, je te ferai un costume pour venir avec moi, même si Mags ne sera pas d'accord. » Elle se met à sourire. « Merci Jamie de m'avoir sauvé tout à l'heure, tu es plutôt douée malgré ton jeune âge. Peut-être qu'un jour, je te donnerai le costume de Batwoman. »

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 11 Mar 2016 - 22:08
Est-ce que la situation pouvait empirer? Bien sûr. Une Maggie potentiellement morte, victime de la vraie bombe qui lui était destinée, une Jamie en état de choc et une Kate sur la défensive : elle pouvait bien faire la fière, la valeureuse Batwoman mais ce qu’elle avait tenté d’éviter était en train de se réaliser, plus ou moins sous ses yeux. La religion du crime et Alice avaient commencé une campagne sanglante contre les Sawyer. Est-ce que faire cavalier seul était encore la meilleure des idées? Seule Kate pouvait encore le dire. Jamie était figée et livide derrière son masque. Pour ce qu’elle en savait, elle venait d’entendre sa mère mourir. Kate oubliait un détail : c’était une chose être la fille du bulldozer Sawyer, c’était une autre que de réaliser brutalement que Maggie donnait l’impression d’être invincible mais qu’elle ne l’était pas.

Et évidemment, pour ne rien arranger les choses, les alliés de Kate étaient branchés sur les fréquences de la police. Privés de leur chef, la panique commença à gagner les rangs. Maggie Sawyer n’était pas QUE commissaire du GCPD, elle tenait à elle seule le département et l’empêchait de voler en éclat. Non. Ce n’était pas de la panique. Les membres du GCPD voulaient du sang. Venger leur chef. Et contre toute attente, ce n’est pas un des vétérans du GCPD qui allait calmer le jeu. C’était le discours d’une gamine de treize ans, terrassée par la douleur et la peine qui demanda aux policiers de tenir le fort. De continuer à faire leur travail. De ne pas chercher la vengeance. D’honorer ce que Maggie aurait voulu. La digne fille du bulldozer. Et avant que Kate ne puisse lui livrer des mots d’encouragement, son communicateur sonna, ce lien avec son père…


« Elle est la digne fille de sa mère, n’est-ce pas, Batwoman? Oh… Désolée, je manque à mes manières. Je suis la reine de cœur. C’est moi qui ai posé personnellement la bombe qui vient de faire s’écraser ta douce et tendre. Alice n’est pas au courant, bien sûr. C’était mon idée. Moi aussi j’en envie de jouer. Tu as quatre objectifs : Maggie, Jamie, la bombe et Alice. Moi? Je te propose un marché.

Tu me donnes Jamie, je désactive la bombe et je laisse Maggie tranquille. Il te reste Alice. Sinon… La bombe explose, Maggie se fait atrocement charcuter et il te reste une fille adoptée qui va te haïr pour le reste de tes jours. Ou alors, il arrive un accident à Jamie, la bombe explose et ta femme ne te le pardonne pas et t’abandonne. Ou je tue Maggie et Jamie, tu désamorces la bombe mais tu viens de perdre ton couple.

Tout ça pour dire que… Tu veux Alice. Je veux la place d’Alice. Est-ce que c’est un piège? Qui sait. Mais sois certaine d’une chose. Si tu t’approches de cette bombe, je la fais exploser à distance et une des Sawyer va mourir. Si tu veux Alice à ce point, rendez-vous à cette adresse pour me livrer Jamie. Tu peux garder la mère, c’est la fille que je veux. Et pour te prouver que je ne plaisante pas… Oh tu verras bien. »


Un des soldats qui venait de charger les criminels dans la camionnette poussa une exclamation de surprise. Apparemment, la tête du colosse venait d’exploser. Littéralement. Probablement un explosif à distance. Un implant? Ou quelque chose comme un bijou piéger ou un accessoire plus ou moins discret? Décidément la partie se corsait. Qui était cette reine de cœur? Si elle voulait remplacer Alice… C’était qu’elle devait faire partie de la religion du crime. Mais alors qui? D’où venait ce nouveau personnage? White Rabbit avait mentionné Alice et uniquement Alice. La nouvelle joueuse semblait vouloir ravoir son royaume… Métaphore? Réalité? Comment savoir? Une chose était certaine : la donne avait changé de main mais en faveur de qui, spécifiquement? Une guerre dans le groupe avantageait-elle Kate? Difficile à dire…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 15 Mar 2016 - 20:15
Jusqu'au bout de la mission !
Je fais confiance aux Outlaws !


En direction du lieu de la bombe, Kate savait que Maggie était une dure à cuir et que cet accident n'allait pas lui donner son dernier souffle. De toute façon, les Outlaws n'agissaient pas seuls dans cette crise à par Batwoman, mais elle avait été rejoins par sa fille adoptive. Franchement, la rousse aurait préféré qu'elle reste au GCPD enfin vu les circonstances, dans un sens, Kate était contente de la savoir à ses côtés. Le fait que sa femme ait eu un accident terrible avec le dirigeable, mais Jamie utilisa le canal de la police pour tenter de les motiver à sa manière. Effectivement, ça serait mauvais que les policiers perdent espoir et abandonner leur poste pour protéger Gotham. Kate semblait se montrer insensible à tout cela même si Maggie avait une chance de mourir dans ce crash, mais c'était ainsi qu'elle devait agir. En effet, ce n'était pas en paniquant ou en se mettant en colère que la rousse allait gérer tout ce merdier dans cette ville. De plus, la commissaire l'aurait encore plus engueulé pour avoir agi bêtement tout en mettant bien en danger la mini-bulldozer. Du coup, Katherine devait continuer sa mission actuelle, trouver un moyen d'empêcher que la bombe fasse des milliers de victimes.

Lors de son trajet, quelqu'un avait piraté ses systèmes de communication pour lui parler et de négocier pour avoir Alice. Cependant, cette personne semblait être malsaine et menaça la rousse de tuer soit Jamie ou Maggie en cas de désobéissance. Durant la parlotte sans fin de cette "Reine de coeur", Batwoman avait activé un système de repérage connecter directement sur l'ordinateur de son père. Une chose, elle allait être rapidement localisé et Jacob allait envoyer ses meilleurs hommes lui faire sa fête. La religion du crime contre l'unité des forces ultras spéciale de son père ? Quelle plaisanterie, ses cinglés enfin cette folle allait se faire tuer si rapidement et comme si de rien ne s'était passé. Malheureusement pour cette femme, Kate n'avait pas le temps de jouer à son jeu stupide ni même laisser sa famille se faire tuer sous ses yeux. Vendre Jamie . Sa femme la tuerait si elle le faisait, cette petite puce était intransférable pour des criminels. Peu importante ses motivations à vouloir prendre la place d'Alice, cette femme aurait été tôt ou tard, la nouvelle cible de Kate. Or, la rousse ne voulait pas perdre de temps soi-disant avec cette Reine de coeur surtout qu'Alice était plus maligne qu'elle sur un point. Alice ne parle pas, elle agit directement en sachant que trop bien que Batwoman ne cherchait jamais à négocier.

« Je m'en contre-fiche de ce que tu veux, ce dont ce que tu es capable, espèce de cinglé. Cependant, tu as hormis un détail très important à propos de ton plan, je ne travaille pas seule. Ma femme a une unité spéciale dont je fais pleinement confiance vue qu'elle s'en est occupé personnellement. Elle ne mourra pas face à toi ou tes sbires, gamine. Tu n'auras pas ma petite Jamie ni même la vie de milliers d'innocents. Laisse Gotham en paix ainsi que ma famille, je finis ce merdier que vous avez créé et je viendrai vous retrouver en personne pour vous faire regretter vos actes. Tu n'aurais jamais dû menacer ma femme et ma fille. »

« Kate, j'ai localisé sa planque, un brouilleur a été tracé pour éviter que la bombe se fasse exploser par quelconque détonateur. Cependant, fait vite ! »

« Bien, Colonel ! »

Jacob avait envoyé Betty alias Hawkfire avec trois militaires très entraînés dans la planque de ce cinglé en espérant que tout se passe bien. Malheureusement, Kate n'avait pas beaucoup de temps devant elle pour s'occuper de la bombe avant que le brouilleur ne fasse plus effet. La rousse arriva sur les lieux et descendit du Red Batwing One en compagnie de Jamie un peu perturber en ne sachant pas si Maggie était encore en vit. Batwoman était inquiète pour Maggie, mais si elle laissait la bombe exploser, Mags lui feront sa fête version trash. Quatre soldats de Jacob étaient présents et aucun policier dans les horizons, ce n'était bon signe pour partir rapidement sans se faire embêter par qui ce soit. Kate avait que quatre minutes pour mettre la bombe loin des côtes de Gotham, même si la Reine de coeur appuyait sur son détonateur et que cela ne faisait rien, après le temps imparti, la bombe explosera quand même à cause du signal. C'était un peu merdique comme système, mais la jeune justicière soupira en essayant de manipuler la bombe avec sa fille. Cependant, c'était un niveau extrêmement élevé et personne dans le coin avait les compétences requises pour s'en charger.

Kate s'approche alors de Jamie et se tient à ses côtés. « Je suis fière de toi, Jamie. Ta mère est en vie et je le sens, c'est mon sixième sens qui me le dit, cependant, saches que je vous aime et que je suis désolée pour la suite. Pardonnez-moi...». C'est alors que Kate utilisa un sédatif contre Jamie pour l'endormir.

« Mlle Kane ! Pourquoi faites-vous ça ?! »

« Hector, ne la réveillez pas tout de suite, faites le quand je serais loin, s'il vous plaît. C'est assez dur. »

« Kate, que fais---» Jacob fut coupé.

Kate avait retiré son masque de Batwoman et le déposa sur la tête de Jamie avec un sourire. Le jour où elle sera prête, Jamie pourra reprendre le flambeau de la Kane. Malheureusement, il était un peu trop tôt pour cela. Jacob tenta de communiquer avec Maggie pour lui faire part des intentions de Kate, mais cela risquait d'être difficile. La bombe attachait au Red Batwing One de Batwoman, aucun soldat n'essayait d'empêcher Kate en ayant aucune option pour désarmer la bombe. Montant dans les airs avec son avion, la rousse fonça très rapidement vers la mer pour être très loin de la ville pour que le souffle de l'explosion ne puisse rien toucher. La rousse coupa toute communication pour le moment en ouvrant qu'un seul canal pour le moment.

« Kyle Abbott ? Tu me reçois ? » Demande Kate

« Je vous reçois, Mlle Kane et ne vous inquiétez pas pour votre femme, elle est en vie, contrairement à vous si tout se passe mal. » Répondit Abbott.

« Mags est vraiment une dure à cuir, mais pour le moment rester dans l'ombre pour éviter qu'Alice ait des soupçons. Est-ce que Claire est prête ? » Demanda Katherine.

« Evidemment, j'ai tout de même envoyé deux de mes amis surveiller vos amis et la petite tout en restant dans l'ombre. Ça serait malheureux que la Religion du crime ait un avantage sur nous. Celle aux deux noms, vous devez survivre ! »

Aucune idée si leur aide n'allait être utile pour éviter que Jamie se fasse capturer ou tuer et là, elle ne savait pas ce qui pouvait bien se passer avec la Reine de coeur. Pour le moment, Kate resta concentrée sur son vol et activa un autre canal en cas de communication extérieure. Bientôt la côte, bientôt la fin de tout ce merdier enfin en espérant que tout le monde ait fait leur part de boulot. Maggie aillait la tuer si elle apprenait que Kate avait de mystérieux alliés enfin c'est surtout pour les nombreux secrets que Batwoman en ne lui avait encore rien dit après tout ce temps ensemble. Après s'être occupé de la religion du crime, Kate lui fera part de tous ses secrets afin de ne plus rien lui cacher. Après tout, elles étaient mariées et c'était également une famille.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 16 Mar 2016 - 3:40
Les éléments envoyés pour retrouver la reine de cœur ne trouvèrent qu’un cratère fumant là où aurait dû se trouver sa planque. Pour une cinglée, elle savait disparaitre. Batwoman, évidemment, avait refusé de collaborer mais ce faisant venait de lui donner une occasion en or de mettre la main sur son prix. C’était presque mignon, Jamie Sawyer avec le masque de Batwoman. Maggie Sawyer luttait pour sa vie ailleurs. L’ennemie d’Alice venait de partir avec la bombe. Il suffisait d’un tour de passe-passe ou deux et elle aurait ce qu’elle voulait. L’homme au masque, son vrai patron, serait bien content. Pour le moment il fallait attendre. Sacrifier des cartes, ce n’était pas un problème. Il y avait toujours moyen de se rebâtir un jeu. Ce n’était qu’une question de temps, comme dans toute chose. Ce n’était que partie remise, tout simplement.

En parallèle à tout cela, après le départ de Kate, Jamie Sawyer, mini bulldozer de son état, reprit conscience. Sans doute un des soldats sous les ordres du père de Batwoman avait-il eu des scrupules à laisser cette pauvre petite dans un sommeil artificiel. De se retrouver avec le masque de sa mère adoptive sur la tête ne la rassura en rien pas plus de savoir qu’il était impossible de rejoindre Kate. Faute de pouvoir faire mieux, elle sortit le communicateur des Outlaws de Kate qu’elle avait subtilisé sur la table et avisa en panique sa mère. Un choix que certains auraient qualifié de discutable mais… Peut-on vraiment blâmer une adolescente de s’en faire pour sa mère adoptive? Difficilement. Et à l’autre bout de la ligne, la personne adulte qui entendit que sa femme était parti avec une bombe (et non pas dans le sens sexuel du terme) était sur le point d’exploser.

Sans mauvais jeu de mot. Si on récapitulait bien la situation, Alice et ses sbires étaient dans la nature, moins White Rabbit et trois acolytes. Une nouvelle joueuse, la reine de cœur, avait essayé d’assassiner Maggie Sawyer. Batwoman était en train d’amener une bombe vers la mer et ce faisant avait abandonné sa famille derrière, soit disant pour les protéger. Famille qui incluait une adolescente de treize ans potentiellement traumatisée et une femme en piteux état qui se demandait bien comment elle pourrait régler ce nouveau merdier. Parce que si Kate faisait quelque chose de stupide, elle ne lui pardonnerait certainement pas et le fait que Jamie se soit retrouvée en danger allait déclencher un nouveau round de combat entre avocats pour le garde de la petite. Katherine Sawyer Kane ou comment égoïstement créer le pire des foutoirs avec une excuse foireuse.

S’il fallait dresser un bilan des opérations, c’était un point en faveur des méchants. Pas une victoire totale au vu des pertes subies mais pour l’opération dont Batwoman avait la charge, on ne pouvait clairement pas parler d’un succès. Il restait à espérer deux choses : la première, que quoi que ce soit que Batwoman ait planifié, cela fonctionne. L’autre chose, c’est que sa femme et sa fille trouveraient la force du lui pardonner. Car dans la tête des deux Sawyer, Kate allait faire quelque chose de prodigieusement stupide qui avait neuf chances sur dix de finir avec des petits morceaux de Kane en train de pleuvoir sur l’océan. Une perspective qui était tout sauf encourageante. Pour Alice et pour la reine de cœur, toute l’attention était fixée sur la bombe et sur le sort de leur ennemie. Et dans l’ombre, un joueur invisible qui tirait toutes les ficelles dans ce qui se passait en ce moment avec les opérations des Outlaws…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 18 Mar 2016 - 12:19
Sacrifice !
Un choix regrettable, mais nécessaire !


Dans son Red Batwing, Kate avait pu communiquer avec Abbott pour s'assurer de certains éléments et ne plus s'en faire pour Jamie ainsi que de sa femme, Maggie. Une soirée des plus inquiétants de toute sa vie, même si au fond de son être, Kate avait pu ressentir tant de peur. C'était plutôt inexplicable comme sentiment, elle était toujours du genre à refouler ses émotions quand elle portait l'uniforme. Ceci n'était plus important à présent, la justicière devait faire ce qui devait être fait, elle n'avait pas d'autre choix que d'emmener la bombe loin de Gotham. Il était sûr que Mags n'allaient pas du tout aimer cette décision, elle allait sans doute lui en vouloir toute sa vie pour l'avoir fait. Cependant, Batwoman n'avait pas de regret, car au fond d'elle, la rousse venait de sauver des vies humaines et celle de ses deux amours. Peut-être qu'elle allait mourir durant cette opération suicidaire, mais au moins, elle aurait fait son boulot jusqu'au bout. Après tout, elle était une Kane, une famille de militaire prêt à servir son pays pour protéger les innocents. Kate était également une Sawyer à présent, prête à protéger sa famille à n'importe quel prix. En plus de cela, Kane et Sawyer n'étaient pas du genre à mourir si facilement, c'était des durs à cuire et ça, c'était ce qui complétait Kane.

Une chance sur mille pour qu'elle arrive à survivre en s'échappant de l'avion, mais cela n'allait pas être facile. Au pire, on la ramassera à la petite cuillère, or Maggie tombera en pleine dépression ainsi que Jamie et ce n'était pas une bonne chose. Katherine avait laissé un canal d'ouvert en cas de message de la part de sa femme ou de quelqu'un d'autre, une dernière conversation avant la fin. La vision de Kate se troublait petit à petit, elle ne savait pas ce qui lui arrivait. Avait-elle été empoisonné ? Si c'est le cas, alors quand exactement ? White Rabbit était une barbare, mais alors, Kate se souvenait d'avoir reçu une blessure à cause d'un couteau lancé par Alice. Le poison avait mis du temps pour agir, était-ce fait exprès pour une occasion qu'elle croyait avoir prévue ? Cette cinglée avait des airs du Joker, mais en moins fous. Alice avait sans doute de grandes connaissances dans le domaine scientifique, mais bon, Kate était bientôt assez loin de Gotham pour finaliser sa mission. Soudain, une voix se faisait entendre dans le canal de communication et elle était plutôt forte. Maggie était en train d'engueuler la rousse et ce n'était pas nouveau, Mags savait que sa femme faisait une grosse connerie. Rien qu'à l'entendre, Kate pensa à Gabrielle, sa mère, c'était l'une des personnes qui savaient quand Katherine faisait une connerie.

« Maggie, ça fait du bien d'entendre ta voix même si tu m'engueules. Malheureusement, je ne peux pas faire demi-tour avec une bombe capable de raser la moitié de Gotham qui tuera toi et Jamie. Peu importe ce que tu penses chérie, mais je le fais pour vous protéger et que la religion du crime ne s'en prend plus à vous. Je suis désolée d'avoir été égoïste tout le long de ma vie, je suis qu'une conne qui pense qu'à sa propre personne en faisant souffrir ceux qu'elle aime. Je suis empoisonné depuis le début de la mission et je ne sais pas si je vais tenir longtemps...» Des larmes coulent sur les joues de Kate. « Je t'aime Maggie, j'aime Jamie...J'ai énormément de chance de vous avoir. Vous avez comblé ma vie, vous m'avez énormément aidé à supporter mon traumatisme, mais saches que je suis une Kane et une Sawyer, tout comme ceux qui porte ce nom, je ne meurs pas si facilement. Si je reviens, je veux tout te dire à propos de mes envies et de mes secrets. Mag---»

Coupé, plus rien du tout, juste énormément une explosion au loin dans la mer qui pouvait se faire entendre dans tout Gotham et visible depuis la ville. Par chance, la bombe était déjà très éloignée de la ville et il n'y avait eu aucune victime à déplorer, peut-être à part celle de Batwoman. Cependant, il allait être difficile de confirmer la mort de la Red Knight pour le moment, mais certaines personnes allaient faire en sorte de le vérifier. En parallèle, un bras robotisé avait chopé la Reine de coeur pour l'amener loin de Jamie en compagnie de trois personnes portant une tenue sombre. Sur un toit, Alice regarda l'explosion avec des larmes dont elle ne savait pas pourquoi ils fuyaient ses yeux. Une façon bien étrange de dire qu'elle était en train de pleurer la mort de Batwoman, elle fixa l'horizon calmement. Dans un autre endroit, Jacob était désespéré et bouleversé par ce qui venait de voir au loin. Bette alias Hawkfire revenait vers son oncle pour savoir d'où provenait cette explosion, lorsqu'elle saura la réponse, il allait être clair que la blonde allait pleurer ou chercher des réponses à propos du sacrifice de sa cousine. Tant de question à propos du choix de Kate qui avait une famille, c'était difficile de se dire qu'elle s'était sacrifié pour cela.

Sur le toit, trois ombres apparurent derrière Alice dont une qui était accroupi et tenu de force pour les deux autres. La Haute Dame se tourna vers cette personne avec un regard froid, mais avec un léger sourire, ce qui faisait peur à ses subordonnés. Alice s'approcha de la Reine de coeur sans avoir une arme dans les mains, la folle qui voulait prendre sa place était salement amoché en ayant pris des coups par les hommes de main de la Haute Dame. La cheffe caressa son visage gardant un air serein et souriant.

« Je suis plutôt triste que tu as voulu me prendre ma place, Reine de coeur. Maintenant, vois-tu le résultat de tes bêtises ? Vouloir jouer à la plus maline avec moi, c'est un jeu dangereux. Je suis quelqu'un de gentille, non ? Pour ça, je vais te laisser une dernière chance de te rattraper. »

Alice se leva en voyant le visage de la Reine de coeur soulageait, en pensant être sorti d'affaire et recommencer son numéro plus tard. Or, la Haute Dame était connu pour sa folie et il n'y avait rien de rassurant dans ses actions, au contraire, elle devrait être inquiète de son sort. Alice sortit son arme à feu et lui tira alors une belle dans la tête en rigolant.



« Un petit voyage dans l'autre monde pour aller récupérer, Batwoman !!! Voilà ta mission !! »

« Ma Haute Dame, que fait-on de la famille de Batwoman ? » Demande l'un des sbires.

« Hum...Ses petites perles n'ont plus rien d'intéressant, mon Royaume a besoin d'être purifié et j'ai rendez-vous avec les soldats rebelles ! »

Plus loin dans la mer, une ombre s'enfonça dans les profondeur alors qu'une autre alla la rattraper pour l'amener quelque part. Après plusieurs minutes de voyage sous-marin, une femme pieuvre avec le corps d'une personne pénétra alors dans les égouts de Gotham, réputer pour être le royaume de Killer Croc et de quelques monstres. Une sorte de base souterrain, Claire déposa le corps dans un lit et une ombre apparut derrière, celle d'un homme assez âgé qui était plutôt calme et froid. Il regarda le corps qui était inconscient sur le lit.



« Combien de fois avez-vous échappé à la mort, Mlle Kane ? À croire que quelqu'un vous protège de la mort depuis le Paradis. Claire, soigne la entièrement, il faut qu'elle soit rapidement sur pied pour la suite des opérations. Batwoman doit vivre, tel est notre mission à présent. » Dit Abbott.

FIN



Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 18 Mar 2016 - 16:58
La bombe avait explosé. Batwoman était considérée comme morte par tous. Par tous? Non. Une poignée d’irréductibles Sawyer était persuadée du contraire. En tout cas, au moins une Sawyer parce qu’avec force de jurons et de langage très coloré et très certainement pas faits pour être entendus par une jeune adolescente sous le choc, Maggie Sawyer avait fait comprendre à Jamie que non. Batwoman n’était pas morte et que cette « tête de cochon dont je vais botter le cul si fort qu’elle va tousser ma botte ». Mais cette communication seules ces deux personnes en aurait connaissance. Pour le reste… Batwoman était morte et la mère et la fille joueraient le jeu de la famille éplorée. En revanche, quand inévitablement la belle Kate réapparaitrait… Si au ciel on n’entendait pas les hurlements enragés de Maggie Sawyer, cela tiendrait du miracle.

Mais il n’y avait pas que les Sawyer qui observaient les événements en cours avec intérêt. Au dernier étage d’une des tours de Gotham encore intacte, une personne regarde en contrebas le chaos. Mains dans le dos, elle contemple ce qui est au moins en partie son œuvre. L’Injustice League a précipité ses plans et Alice lui a légèrement compliqué la tâche mais… Au final, rien n’a changé. Les Outlaws. Voilà une variable qu’il étudie avec intérêt. L’homme au masque blanc semble les trouver constamment sur sa route. À guerre secrète, ennemi secret. Un subalterne entre, essoufflé. La reine de cœur est morte, lui annonce-t-il. Mais cela, l’homme au masque le sait. Un risque calculé qui a rapporté plus qu’il n’a perdu. Il ne dit rien. Il ne réagit pas. Le subalterne fini par s’incliner légèrement et quitte la pièce. La figure inconnue sourit sous son masque. Insolente créature.

Et il repense sans le moindre remord à ce mutant improbable qui a été terrassé sans difficulté par cette androide qui est bien plus qu’elle ne le prétend. Il repense à ce qui se passe avec la mairie. Avec les criminels qu’il a unis. Il pense à la chaine d’événements qu’il a enclenchés à Gotham. Non, décidément, cette petite expérience, ce test, il ne le regrette pas. Bien sûr qu’il y a des pertes. Des dépenses. Des échecs. Mais cela lui permet de peaufiner la suite des choses. Lui indique comment jouer ses cartes. Comment mieux préparer la pièce maitresse de son plan. En veut-il aux Outlaws d’avoir contrecarré ses plans? Non. Au contraire il n’aurait pu rêver de meilleur outil pour accomplir sa vengeance. Sans le savoir, à chaque intervention, ils le rapprochent un peu plus de son but. Dommage pour Batwoman. Il a toujours eu un faible pour les gens de Gotham.

Peut-être qu’une visite à Alice sera nécessaire, pour lui faire comprendre que personne ne se mêle de ses affaires. Alice se pense intouchable mais il est plus redoutable encore. La reine de cœur n’est qu’un pion dans la religion du crime. Il y en a d’autres. D’un claquement de doigts, il intime à un homme habillé comme un majordome de lui servir une coupe de vin qu’il lève à la santé de la jeune disparue. Quel dommage. Elle ne sera pas là pour la confrontation finale. Confrontation qui est prévue pour… Dans longtemps en fait. Il faut faire durer le suspense, le cultiver, donner juste assez d’indice pour mettre l’eau à la bouche. Et c’est précisément, exactement ce qu’il, ou elle, fait. Car bien qu’on dise l’homme au masque blanc, impossible de dire si c’en est réellement un. Bon. Il est temps de partir. Les événements de Gotham tirent à leur fin et même s’il n’en verra pas la conclusion en direct, il a à faire ailleurs.

C’est que c’est très long à préparer, une vengeance…


FIN
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Outlaws]La religion du crime refait surface ![Pv : Animateur Outlaws] (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-