[Star City] Un diner presque parfait (Felicity) [TERMINER]

Invité

MessagePosté le: Ven 1 Avr - 2:23
Star City, Quartier des affaires, 19h46.

Ce soir était un soir pas comme les autres. Tout d'abord il n'y aurait pas de Green Arrow ce soir et ensuite j'allais avoir mon premier rendez vous avec Felicity Smoak. En effet depuis un moment déjà j'avais un petit coup de cœur pour la jolie blondinette. Après ma rupture avec Dinah j'avais longuement hésité pour Felicity, concilié le travail et une relation n'était pas forcément simple. C'est pour cette raison que le sujet est tombé sur le tapis au beau milieu du QG lorsque Felicity était absente. Depuis quelques temps j'étais devenu plus soupe au lait que d'habitude car le faites de cacher mes sentiments à Felicity me rongeait de l'intérieur. Les autres trouvant mon comportement exaspérant m'avaient pris à part pour en parler et à ce moment là grosse surprise pour moi de découvrir que tout le monde était au courant. Tout le monde sauf moi visiblement. J'ai donc expliqué à John, Dinah et Mia se qui me tourmentait depuis quelques temps et les raisons pour lesquelles je ne voulais rien lui dire. Leurs arguments furent pertinents et me firent changer d'avis sur mon refus de lui exprimer mes sentiments.

C'est pour cette raison que je l'avais invité au meilleur restaurant Italien de Star City. Je lui avais donné rendez-vous à 20h ce qui me laissait encore un bon quart d'heure pour prendre la table et vérifier que tout soit parfait. J'ai garé ma moto devant la porte puis je suis rentré avant de me diriger vers l'hôtesse qui m'adressa le sourire commercial de rigueur.

- Monsieur le Maire ! C'est un plaisir de vous voir ici, votre table est prête si vous voulez bien me suivre.

Monsieur le Maire... Je ne mettais pas encore habitué à ce nouveau statut qui avait l'inconvénient de ne pouvoir passer inaperçu nulle part, que ce soit à Star City où dans les villes voisine. Sans le soutiens sans faille de Felicity je ne sais pas si j'aurai pu venir à bout de cette campagne. Je me suis assis à la table et j'ai commandé une très bonne bouteille de vin rouge Français qui j'espère ferait plaisir à la jeune femme. J'ai regardé ma montre qui affichait à présent presque 20h, la jeune femme ne devrait donc pas tarder à arriver. J'étais dans état de stress incroyable pour un simple rendez vous mais je voulais que notre premier rendez vous soit tout bonnement parfait. Si les autres étaient ils se payeraient probablement ma tête car aucun d'eux ne m'avait jamais vu dans cette état même dans les pires situations.

- Calme me toi Oliver...

Le son de ma voix me détendit légèrement mais au moins mes mains tremblaient presque plus, j'ai consulté à nouveau ma montre qui affichait à présent 20h, la jeune femme allait donc arriver d'un instant à l'autre. Et si elle ne venait pas ? J'ai chassé cette pensée négative de ma tête, inutile de me rajouter du stress pour rien. J'ai fixé la porte d'entrée attendant que Felicity passe la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 1 Avr - 15:50
Star City, Quartier des affaires, 20h05

Moi qui suis en temps normal ponctuelle, ce soir, il a fallut que mon cerveau décide de me mettre en retard. Enfin non, pas vraiment mon cerveau, voilà je suis tellement stressée que je dis n'importe quoi. Je prend une profonde inspiration et je jette un dernier coup d'oeil sur mon reflet dans le miroir. Ce n'est pas ma tête qui m'a mise en retard mais plutôt le stress que je ressens dés que je me met à penser à ce rendez-vous avec Oliver. Oliver est mon boss, c'est aussi le Maire et la nuit, à ses heures perdues, il est aussi le justicier que tout le monde appelle Green Arrow. Je ramène une méche de mes cheveux blonds qui est venue se placer juste devant mes yeux. Le fait que Oliver soit un homme à plusieurs facettes ne m'impressionne pas vraiment. Ce qui m'impressionne en revanche c'est lui tout entier. Pour tout vous dire, je crois que j'en pince pour lui depuis le moment où j'ai commencé à travailler avec lui et quand il m'a invitée à dîner, j'ai du me tenir à mon bureau pour ne pas m'écrouler. Je ne sais pas comment cette idée lui est venue, je m'en fiche en fait, depuis le temps que je voulais ce moment. Je me souviens encore du moment où j'ai ouvert la bouche pour lui donner ma réponse. Je crois qu'il m'a fallut plusieurs secondes pour remettre tout les mots dans l'ordre et surtout pour les sortir sans trop bafouiller et c'était sans compter sur mon teint qui avait sans doute pris une jolie couleur rouge.

Je souffle pour essayer d'évacuer la boule que j'ai à l'estomac. Je frotte la paume de mes mains sur ma robe qui d'ailleurs est rouge. Dernier ajustement, j'attrape une veste et je prend un taxi pour me rendre au restaurant. J'ai beau être adjointe, je n'ai pas envie d'avoir de chauffeur au grand désespoir d'Oliver. Durant le trajet pour me rendre au restaurant italien, je repense à toutes ces choses que j'ai vécues depuis que je suis arrivée ici. A ce moment là, je crois que j'étais loin de m'imaginer tout ce qui allait se passer dans ma vie. Je jette un coup d'oeil sur ma montre, il est 20h00 et je suis en retard. Je me racle la gorge et mes doigts se mettent à tapoter sur mes genoux pendant que mes yeux se baladent sur les passants et les lampadaires allumés. Dans ma tête, j'ai une tonne de question qui se bouscule et je dois me concentrer sur quelque chose pour ne pas devenir folle. Comment va se passer la soirée ? Est ce qu'on va savoir parler d'autre chose que du travail ? Est ce qu'il ne va pas être obligé d'enfiler son costume de justicier ? Le chauffeur du taxi doit voir que je suis stressée car depuis 2 bonnes minutes, je le vois qui m'observe dans son rétroviseur. Lorsque enfin j'arrive à bon port, c'est avec précipitation que je sors de la voiture. Je régla la course et je prend une profonde inspiration en me tournant vers le restaurant. De là où je suis, je ne vois pas Oliver ce qui est parfait. Au moins ça ne va pas me stresser avant que j'ai franchi la porte.

Une fois que je pense être un peu plus à l'aise, je pousse la porte du restaurant, il est 20h05. Il fait bon, les lumières sont tamisées, il y a des bougies sur les tables, tout est fait pour inviter au rapprochement. Je tremble, toujours nouée et je sursaute presque lorsque l'hôtesse s'empare de ma veste. Je la remercie d'un sourire et je lui donne le nom de la réservation. Lorsqu'elle m'indique que Mr le Maire m'attend, cette fois, je sens que c'est ma gorge qui se noue. Je la suis en prenant garde de ne pas trébucher et lorsque je relève la tête pour voir la table qu'elle me désigne, Oliver est là, debout, qui me sourit. Je lui souris à mon tour et par pur réflexe, je porte mon doigt pour réajuster mes lunettes avant de me souvenir que ce soir je ne les porte pas. Je remercie l'hôtesse et je m'approche d'Ollie.

- Bonsoir Mr le Maire...

Mon sourire s'agrandit et l'archer m'embrasse sur la joue avant de m'inviter à m'asseoir. Une fois que nous sommes installés, je ne peux pas m'empêcher de lui murmurer quelque chose, amusée.

- Tu penses que tu as assez de qualificatifs ou il t'en faut d'autres ?

Je suis nerveuse et il doit sûrement le voir puisque mes doigts ne cessent de jouer avec les plis de ma robe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 16 Avr - 7:02
Alors que j'attends tranquillement à la table, j'aperçois soudain Felicity qui discute avec l'hôtesse. Je me lève et mon regard croise celui de la jeune femme qui m'envois un magnifique sourire qui me plonge dans tout mes états. Je me calme puis je lui rend son sourire tandis qu'elle s'approche de la table et je l'embrasse sur la joue avant de l'inviter à s'assoir.

- Bonsoir Mr le Maire... Tu penses que tu as assez de qualificatifs ou il t'en faut d'autres ?

Je lui rend un sourire amusé avant de lui répondre.

- Oh en cherchant bien, je suis sûr que tu peux en trouver d'autre... Mais pour ce soir mon prénom suffira Mademoiselle Smoak....

Je lui souris à nouveau tandis qu'un serveur s'approche de la table avec la bouteille de vin que j'avais commandé un peu plus tôt. Il set la jeune femme avant de me servir à mon tour puis il pose la bouteille sur la table puis nous laisse en tête à tête. J'attrape alors mon verre puis le lève pour trinquer avec la jeune femme.

- Santé Felicity. Je voulais d'abord te remercier pour tout ce que tu as fais pour moi depuis que l'on se connait. Que ce soit pour ton travail du soir ou ton soutien à l'entreprise et à ma campagne...

Je stoppe un instant pour essayer de trouver mes mots, je n'avais pas invité la jeune femme pour la remercier de son travail mais pour lui avouer mes sentiments et pour le moment j'étais loin du compte. J'ai regardé la jeune femme qui me souriait attendant que je finisse ma phrase, si je ne parlais pas rapidement on allait mettre un blanc et je voulais à tout prix éviter ça.

- Ce n'est pas pour te remercier que je t'ai demandé de venir ici ce soir. Il se trouve qu'il faut que je dise quelque chose mais je ne sais pas comment m'y prendre.... Donc excuse moi pour le bafouillage.

J'ai bu une longue gorgé de vin rouge avant de prendre ma respiration pour me lancer, inutile de tourner au tour du pot pendant toute la soirée, il fallait que je lui dise et tout serait enfin finit. J'ai attrapé la main de la jeune puis je l'ai regardé droit dans les yeux avant de continuer.

- Il se trouve que je t'aime Felicity... Et cela depuis un moment maintenant, j'aurai du te le dire il y a quelques temps déjà mais entre nos activités, la Marie et Dinah je n'ai pas eu le temps ni le courage de t'en parler. Mais maintenant c'est fait...

J'ai retiré ma main de celle de Felicity puis j'ai bu une nouvelle gorgé de vin avant de me resservir à nouveau, pour le moment la jeune femme n'avait pas encore dit un mot et me fixait avec une expression que je n'arrivais pas à identifier, peut-être que les autres et moi-même nous étions trompé sur ces sentiments envers moi... Si c'étais le cas la situation deviendrait fort embarrassante, j'attendais face à la jeune femme incapable d'ouvrir la bouche à nouveau. Dans ma tête j'espérai de tout cœur que sa réponse soit celle que j'attendais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 18 Avr - 16:08
Le baiser posé sur ma joue par les lèvres d'Oliver me fait frissonner mais je garde la tête froide. Je lui adresse un clin d'oeil, amusée, quand il me dit qu'il est certain que j'ai d'autres qualificatifs pour lui. Je me pince les lèvres et je baisse les yeux quelques secondes en pensant aux surnoms que j'aimerais lui donner. Je suis ramené à la réalité par le serveur qui vient nous apporter une bouteille de vin. Je souris une nouvelle fois, le vin rouge est mon pêché mignon et je suis sûre qu'Oliver est au courant de ce petit point faible. Une fois qu'il nous a servi, il disparaît, nous laissant en tête à tête. Un peu nerveuse, je ne sais pas trop quoi lui dire et heureusement, c'est lui qui prise le silence en levant son verre pour trinquer avec moi. Je lève mon verre et je vais le taper délicatement contre le sien avant de boire une gorgée de vin. Je ferme les yeux quelques secondes, appréciant la boisson qui coule dans ma gorge puis je fixe Oliver qui me remercie pour tout ce que j'ai fais pour lui depuis qu'on se connaît. J'ai envie de lui dire que c'est normal, que c'est mon travail et que je fais ce genre de chose pour mes amis mais quand je vois son visage, quand je le vois qui semble chercher quelque chose, aucun mot ne sort de ma bouche.

Je l'observe, je souris pour l'encourager. Je ne sais pas du tout ce qui peut le mettre dans cet état, mais depuis le temps, il devrait savoir qu'avec moi, il n'a pas à craindre quoi que ce soit. Du regard, je l'encourage à se lancer mais quand il m'avoue que ce n'est pas pour me remercier qu'il m'a invitée ce soir, je suis à mon tour un peu déstabilisée. Je me racle la gorge et comme à mon habitude, je ne peux pas m'empêcher de lancer un petit quelque chose dont moi seule ai la spécialité.

- Oliver Queen qui cafouille. Je crois que c'est la première fois que...

Je m'arrête net quand je le vois avaler une longue gorgée de vin. Je l'observe en haussant un sourcil. Lorsque Ollie vient prendre ma main dans la sienne, j'ai la gorge qui se noue et l'envie de disparaître dans un trou de souris. Dans ma tête, je m'oblige à me taire sous peine de représailles. Oliver se lance enfin et je crois que si je n'avais pas été assise, je serai tombée au sol. Muette, la bouche entre-ouverte qui forme un O parfait, les yeux écarquillés, je crois que je suis en état de choc. Il retire sa main de la mienne et j'ai envie de me gifler tellement je suis stupide. A mon tour, je bois une longue gorgée de vin, en fait, je finis mon verre d'une traite. Il me faut quelques secondes avant de me remettre de ce que je viens d'entendre. Mes yeux fixent sa main puis la mienne avant de revenir sur son visage. Il faut vraiment que je dis quelque chose si je n'ai pas envie qu'il retire tout ce qu'il vient de me dire. Après quelques secondes d'hésitation, ma main va chercher la sienne et j'entrelace mes doigts aux siens.

- S'il te plaît ne t'amuse pas de me dire que c'est une blague parce que je crois que je serais capable de te tuer....

Je me penche un peu plus vers lui, mon coeur bat à tout rompre et j'essaye de ne pas bafouiller et surtout de ne pas dire quelque chose de stupide.

- Je crois que moi aussi je suis amoureuse de toi.... Je veux dire je suis sûre. Je suis sûre que je t'aime depuis pas mal de temps même.

Je suis littéralement en apnée, chaque mot que je prononce me fait un drôle d'effet. Pour le moment, je ne me préoccupe pas du reste, je ne me préoccupe pas de l'archer vert, des méchants et tout. Pour l'instant je suis ici, avec l'homme pour qui j'en pince depuis pas mal de temps et j'ai juste envie de profiter de tout ça, de profiter de l'instant et surtout de profiter de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 25 Avr - 9:05
La jeune femme est toute troublé devant moi et sur le coup parait ne pas me croire puis elle m'avoue ces sentiments envers puis arrête de parler avant de se pencher vers moi. L'occasion était parfaite, un cadre magnifique, une bonne bouteille, pas de méchant ni de Green Arrow pour gâcher tout ça. Je me suis donc penché vers elle puis je l'ai embrassé, des frissons mon traversé tout le corps et j'ai eu l'impression que tout avait duré une éternité quand j'ai quitté ces lèvres pour m'adosser donc ma chaise.

- Waow.... Pour une fois c'est moi qui ne sait plus quoi dire...

Je regarde la jeune femme avec un regard remplis d'amour, puis quelqu'un que je prend en premier lieu pour le serveur s'approche de la table et s'adresse à moi tandis que je ne quitte pas Félicity des yeux.

- Oliver ?

Le son de la voix me donne un coup de fouet et je lève la tête pour voir un visage que je n'avais pas vu depuis longtemps et qui avait vieillis depuis notre dernière rencontre. Je suis resté muet en le regardant ne sachant pas trop quoi dire puis je me suis débloqué et les premiers mots qui sont sortit de ma bouche n'étaient pas vraiment ceux que j'aurai souhaité prononcer.

- Qu'Est-ce que tu fais là ?

- Moi aussi, je suis content de voir...

Je me suis levé avant de mettre ma main sur son épaule afin de lui montrer mon affection.

- Ce n'est pas ce que je voulais dire...

Nous avons échangé un sourire, le jeune homme me connaissait maintenant assez bien et il savait que mes réactions n'étaient pas toujours celle que je voudrais montrer ou même que je pensais. J'ai jeté un regard à Felicity qui nous fixait tout les deux sans rien dire visiblement surprise ou énervé de cette interruption mais je n'arrivais toutefois pas à savoir laquelle était la bonne.
J'ai regardé le jeune homme puis Felicity essayant de trouvé la façon dont j'allais faire les présentations. C'étais quelque chose de délicat et je savais que Felicity détestait les mensonges. C'est donc avec une fois légèrement hésitante que je me suis adressé à mes deux compagnons.

- Felicity... Je te présente Connor Hawk... Mon fils. Connor voici Felicity mon... Amie...

Après ça je suis resté sans rien dire regardant à la fois Connor et Felicity. Je ne m'inquiétais pas de la réaction de Connor qui malgré ces dix huit ans maintenant avait la maturité d'un vieux moine comme ceux du monastère ou il avait passé toute son enfance mais celle de Felicity. J'ai regardé la jeune femme qui me fixait avec de grand yeux derrière ces lunettes puis je lui est adresser un sourire navré avant de faire signe à l'hôtesse de rajouter une chaise. J'ai ensuite pris mon verre pour boire une longue gorgé attendant la réaction de la jeune femme...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 30 Avr - 15:13
Je suis au bord de la liquéfaction. Je ne sais plus où me mettre et même si je me sens un peu plus légère, j'ai l'envie soudaine de disparaître dans un trou de souris et de n'en ressortir qu'une fois que le restaurant sera vide. Nos visages sont à quelques centimètres seulement l'un de l'autre. J'ai envie de me secouer parce que j'ai envie de l'embrasser, mais je ne sais pas ce qui me retient. J'ai peut être, sûrement, peur de me faire repousser. Je sais c'est stupide, il vient de me dire ce qu'il ressent, mais c'est plus fort que moi il faut tout le temps que mon cerveau cogite sur ce que je vis. Je n'ai pas le temps de me poser plus de questions et de me prendre plus longtemps la tête parce que Oliver vient de m'embrasser. Figée sur place, les yeux grands ouverts et la bouche qui forme un O parfait, je le fixe sans trop le fixer, un peu déstabilisée par ce qui vient de se passer. Je me racle la gorge quand Oliver avoue qu'il ne sait plus quoi dire et je bois une longue, très loooongue gorgée de vin avant de redescendre sur terre, les joues encore roses. Les yeux dans les yeux, on reste là sans rien dire, enfin surtout moi. Finalement, c'est une voix qui me fait redescendre sur ma chaise.

Je lève les yeux vers la personne qui vient d'appeler Oliver par son prénom pensant que j'allais la reconnaître, mais non. Ce visage ne me dit rien même si quelques traits me sont familiers. Un peu perplexe, je regarde Oliver puis l'inconnu avant de reporter mon attention sur Oliver qui a l'air plutôt perturbé par cette rencontre. Je ne fais pas de commentaires, je me contente juste de regarder la scène. L'archer finit par se lever et montre une certaine affection pour le jeune homme. Ok, là c'est sûr, j'ai loupé un truc. En fait, je suis un peu déstabilisée parce que généralement, les personnes de l'entourage de Oliver ne me sont pas inconnues... Là, je ne sais pas du tout de qui il s'agit et mon cerveau commence dangereusement à se poser trop de questions. Ce que je ne sais pas encore à ce moment là, c'est que la suite des événements ne va pas me laisser sur ma faim, loin de là. Oliver prendre une nouvelle fois la parole et heureusement que je suis toujours assise sur ma chaise quand il fait les présentations. Un fils ?! Son fils ?! Wow si je suis en plein délire j'espère que je vais vite me réveiller. Incrédule, je pose mes yeux sur Oliver puis sur Connor. C'est pour ça que certains traits de son visage ne me sont pas inconnus. Ah ben là, pour la soirée romantique on repassera hein. Sans rien dire, je finis de boire mon verre de vin cul sec avant de me lever de table.

- Euh.. Si vous voulez bien m'excuser... Euh... Il faut que j'aille...

D'un geste rapide de la main je désigne la direction des toilettes et je quitte la table sans laisser le temps à Oliver de dire quelque chose. Une fois dans la pièce, j'attend que la femme qui se refait une beauté sorte pour m'approcher du miroir. Comment est ce que j'ai fais pour passer à côté de ça ?! Pourquoi est ce que Oliver ne m'a rien dit... Je n'ai rien contre le fait qu'il ait un enfant, on a tous une histoire, mais pourquoi est ce qu'il ne m'a rien dit ?! Je retire mes lunettes le temps de me rafraîchir un peu le visage puis je repasse un coup de rouge à lèvres sur ma bouche. Je reste là, de longues secondes, minutes, à me regarder dans la glace. C'est le bruit de la porte qui me rappelle à la réalité. Je salue la personne qui vient d'entrer et je prend une profonde inspiration pour tenter de faire disparaître la boule que j'ai dans la gorge. Je réajuste ma tenue avant de retourner en salle. Je m'arrête quelques secondes lorsque je vois Oliver qui discute avec son fils qui vient de s'installer à notre table. Là de suite, j'ai envie de partir sans rien dire pourtant ce n'est pas ce que je fais. Je souffle et je m'approche d'eux avant de poser une main sur l'épaule de Oliver.

- Tu veux peut être que je te laisse avec ton fils... Vous avez sûrement des choses à vous dire....

Je fais bonne figure, mais je n'en mène pas large. Même si Oliver m'a déçue, j'ai envie qu'il me dise de rester. On est loin de l'idée que je m'étais faite pour cette soirée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Mai - 11:39
Felicity semble soudain mal à l'aise et elle se lève pour se rendre au toilette pendant que Connor s'assoit à la table, j'ai un regard en direction des toilettes puis je pense à Felicity tandis que mon fils me parle mais je n'entends déjà plus rien. J'aurai dû en parler à la jeune femme... Je lui avait mentit et mon mensonge pouvait venir tout gâcher...

- Ollie ?

J'ai tourné la tête en direction de Connor puis je me suis excusé en lui demandant de recommencer car j'avais la tête ailleurs. Son visage était grave et sombre, visiblement quelque chose n'allait pas et j'avais comme la sensation que ma soirée avec Felicity allait être gâché. En parlant d'elle la jeune femme revint à la table pour demander gentiment si je souhaitais rester seul à seul avec mon fils. J'ai regardé un instant la jeune femme sans ne savoir quoi dire puis j'ai réalisé qu'il n'y avait qu'une chose à faire, arrêter les mensonges une bonne fois pour toute.

- Non, reste s'il te plaît tout ce qui sera dira dans ma vie te concerne désormais...

J'ai souris puis attrapé la main de la jeune femme tout en lui faisant signe de s'assoir sans toutefois lui lâcher la main. Puis j'ai tourné la tête vers Connor pour lui faire signe de continuer. Mon fils commença alors son discours et tout de suite j'ai compris que la situation était catastrophique, il s'était mit à dos l'un des pires hommes que cette planète n'ait jamais connu Ra's Al Ghul. Il m'expliqua alors comment il avait fait échouer une tentative d'assassina et que Ra's avait mit ça tête à prix.

- Pour le moment, tu vas rester dans le QG le temps que je trouve une solution.

- Comment tu as fais pour qu'il cesse de te traquer ?

J'ai souri un instant un repensant à ma rencontre avec la Ligue des ombres. J'avais tout simplement dévié la flèche qui allait transpercer Bruce Wayne, ce qui avait valut à Merlyn d'être banni de la ligue des assassins et à moi d'avoir vu ma tête mise à prix par la tête du démon. Pourquoi avait-t 'il arrêter sa traque ? La réponse était simple...

- Hé bien... Je suis mort...

Connor savait que j'avais été tué quelques années plus tôt pour être ressuscité par mon ami aujourd'hui disparu Hal Jordan car il avait prit ma place pendant ce temps mais tout le monde ne le savait pas, comme Felicity... Une chose de plus que la jeune femme ignorait, j'ai serré sa main avant de lui parler.

- Je suis désolé de t'avoir caché ça mais c'est quelque chose que je n'aime pas raconter et je....

Un bruit, une sensation... Mon instinct m'informa que quelque allait se passer mais je n'ai pas pu réagir assez vite. Une violente explosion retentit derrière me laissant à peine une seconde pour me jeter sur Felicity mais j'ai pu voir que Connor n'avait lui pas bougé. L'explosion nous projeta sur le sol, grâce à l'adrénaline coulant dans mes veines, j'ai pu ignorer la douleur qui me tiraillait le dos. J'ai secoué Felicity qui ouvrit les yeux.

- Tu vas bien ?

Après que la jeune femme m'ait répondu, j'ai couru sur Connor qui était allongé un peu plus loin, mon fils était toujours vivant mais bien amoché. J'ai tourné la tête en direction de l'entrée pour reconnaître un visage que je connais bien. Nyssa Al Ghul, deuxième fille de Ra's était debout devant l'entrée vêtu d'une robe de soirée et me fixait en souriant puis elle s'adressa à moi.

- La prochaine fois il n'y survivra pas... Si mon père n'avait pas levé l'ordre de te tuer, je me serai fais un plaisir de te tuer...

- Garde tes menaces pour toi Nyssa, si tu retente quoi que ce soit contre Connor, tu auras affaire à moi...

- Nous verrons...

Elle me jeta un regard remplis de haine puis quitta les lieux, je me suis retourné pour aller voir Felicity, il ne fallait pas rester ici.

- Ecoute, je sais que tu es choquée et que tu dois avoir des milliers de question et je te promet de répondre à tout mais pour l'instant il faut qu'on parte d'ici pour te mettre toi et Connor en sécurité. D'accord ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 8 Mai - 15:04
Lorsque Oliver attrape ma main, celle que je viens de poser sur son épaule et qu'il me demande de rester parce que tout ce qui se passe dans sa vie me concerne à présent, je suis incapable de dire ce que je ressens. Je suis toujours en colère contre lui, contre le fait qu'il m'ait menti mais je suis aussi soulagée de voir qu'il a envie que je reste et qu'il semble décidé de ne plus rien me cacher. Il me sourit mais je ne le lui rend pas. Je n'ai pas envie qu'il croit que c'est oublié. Je me contente de reprendre ma place en silence et j'écoute ce que son fils a à lui dire. Ca me fait bizarre de voir qu'il a un fils... Quand Connor prononce le nom de Ra's Al Ghul, je comprend de suite que ses ennuis sont graves.

Alors que je pense qu'il ne peut plus rien y avoir d'important, voilà qu'Oliver nous avoue comment il a réussi à se débarrasser de son pire ennemi. Choquée par cette nouvelle révélation, je n'arrive pas à ne plus fixer Ollie. Il s'est fait passer pour mort ? Wow moi qui pensais que la soirée allait être agréable, je crois que je suis en train de vivre un véritable cauchemar. Interloquée, je ne trouve même pas les mots et quand Oliver vient serrer ma main tout en me disant qu'il est désolé, je ne trouve rien d'autre à faire que de retirer ma main de la sienne. Je n'ai pas le temps de dire ou de faire quelque chose d'autre parce qu'en quelques secondes, je me retrouve plaquée au sol par Oliver alors qu'une explosion retentit dans le restaurant. Nous sommes projetés et avec le souffle, je me cogne la tête contre le sol. Un peu sonnée, j'ai du mal à refaire surface et c'est la voix d'Oliver qui résonne au loin qui m'aide à revenir à moi. Il me demande si je vais bien, je passe une main sur mon front. Je saigne, mais ce n'est pas grand chose.

- Je crois...

Je me redresse doucement alors qu'il va voir comment va Connor et je dois plisser les yeux pour tenter de repérer quoi que ce soit dans le restaurant. Il y a de la fumée partout, des gens hurlent de douleur et j'ai perdu une de mes chaussures dans les débris. J'entend une voix féminine qui s'adresse à Oliver mais de là où je suis, je n'arrive pas à voir de qui il s'agit. C'est quand il revient vers moi pour me dire qu'il ne faut pas rester là que je comprend que quelque chose de grave vient de se passer. Je n'ai pas le temps de répondre qu'il me tire hors du restaurant.

Dans un étant pitoyable, les cheveux en bataille, du sang sur le front, une chaussure en moins et la robe complètement fichue, je reste muette dans la voiture qui nous ramène jusqu'au QG. Je suis en colère, très en colère même et l'état dans lequel je suis ne m'aide pas à me calmer. Seulement voilà, une fois que nous sommes tout les trois en sécurité dans le QG, mon silence disparaît et la colère que je ressens éclate. Je retire ma seule chaussure et je la pointe vers Oliver, furieuse.

- Est ce que tu vas finir par me dire ce qu'il se passe ici ?! C'est quoi ton problème, tu ne me fais pas assez confiance pour me dire que tu as un fils ?

Sous l'effet de la colère, j'ai les larmes aux yeux et mon mal de tête me fait chanceler. Je dois m'appuyer contre mon bureau pour ne pas tomber. J'essuie une nouvelle fois le sang qui coule sur mon front.

- C'est quoi la suite ? Tu vas me dire que tu es marié ?

Je suis en colère et ça se voit. Je ne me met pas souvent en colère, en général je préfére régler ça à l'aide d'un bon virus. Je finis par calmer et je laisse tomber ma chaussure au sol. Je fais quelques pas en direction d'Ollie et je lève les yeux vers lui.

- Si tu veux qu'on arrive à faire quelque chose de bien tout les deux, plus de secrets entre nous c'est clair ?

J'attrape un mouchoir et j'essuie le sang sur mon front. Je désigne Connor d'un signe de tête.

- Comment il va ? Et toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 9 Mai - 2:37
Une fois tout les trois au QG désert à cette heure là, j'allonge Connor sur un lit d'appoint puis je me tourne vers Felicity qui a une mine épouvantable mais après ce qu'elle vienne de vivre ce n'est pas en aucun cas étonnant. La jeune craque soudain et éclate tout en pointant sa chaussure dans ma direction, je la laisse se défouler comprenant parfaitement ce qu'elle peut ressentir. Entre toutes les révélations de la soirée puis l'attentat je comprenais parfaitement que la jeune femme puisse me détester et ne veuille plus me voir mais pourtant ce n'est pas le cas et il semble qu'elle me laisse une seule et dernière chance. Je regarde la jeune droit dans les yeux avant de lui répondre maintenant qu'elle semble un peu plus calme.

- Je suis désolé pour tout ça Felicity, il y a plusieurs choses que tu ne sais pas à propos de moi et quand nous aurons le temps, je t'inviterai à nouveau à diner et je te raconterai tout. Et non je ne suis pas marié. Il n'y aura plus de secret entre nous car je ne veux pas te perdre, je t'aime de tout mon cœur Felicity Smoak...

Je souris à la jeune femme avant de me tourné vers Connor, je lui injecte un stimulant et le jeune homme ouvre immédiatement les yeux puis commence à se débattre tandis que je le maintiens sur le lit lui indiquant de se calmer. Après quelques secondes il se détend puis se redresse me demandant ce qu'il s'est passé.

- Tu as été attaqué par Nyssa Al Ghul, la fille de Ra's et crois moi ce n'est pas vraiment une tendre... Elle n'abandonnera pas tant que tu ne seras pas mort, sinon elle sera punis par son père en rentrant à Nanda Parbat...

- Qu'Est-ce qu'on va faire ?

J'ai soupiré en m'assaillant sur une chaise à côté de Felicity qui nettoyait le sang sur son visage, je lui ai pris la main puis j'ai regardé Connor sans répondre. Je n'avais aucune idée de la façon de procéder par la suite, si je m'opposais à la Ligue des Assassins ma vie deviendrai un calvaire et Felicity risquait d'être blessé ou pire et je ne voulais en aucun cas risquer sa vie... Mais d'un autre côté je ne pouvais pas laissé mon fils seul face à une organisation de cette envergure.

- Ecoute Connor... Si je t'aide contre la Ligue cela va mettre Felicity en danger et s'il lui arrive quelque chose je ne pourrai jamais me le pardonner... Je... Je suis désolé mon fils....

J'ai caressé la main de Felicity et j'ai baissé les yeux en direction du sol n'osant pas croiser le regard de Connor. Je venais tout simplement d'abandonner mon fils à un sort qui serait probablement la mort en définitive. Je ne pouvais pas non plus le cacher car Nyssa saurait que sa venait de moi et elle se vengerait sur moi... J'étais coincé entre mes devoirs de père et mon amour pour la femme que j'aime.

- Te bile pas l'ancien, je comprends... Je n'aurai pas dû venir et vous gâchez votre repas. Felicity je m'excuse, j'aurai aimé te connaître dans d'autres circonstances. Je vais me débrouiller.

Connor se leva du lit puis ramassa quelques affaires avant de partir en direction de la sortie. Je devais dire ou faire quelque chose afin de le retenir mais l'idée de perdre Felicity m'empêchait de faire quoi que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 9 Mai - 9:56
Je prend une profonde inspiration, il faut vraiment que je me calme et que j'arrête d'être hystérique. Je lève les yeux vers Oliver qui prend la parole et qui me fait savoir qu'il compte bien tout me dire à son sujet. J'esquisse un petit sourire, j'ai tellement envie de croire que tout les deux, on peur réussir à construire quelque chose de bien. Ses derniers mots me font frissonner et je remonte sur mon petit nuage. Un peut sonnée, avec u léger mal de crâne, je m’assois sur une chaise alors que Oliver va s'occuper de son fils. Avec une moue dépitée je fixe mon unique chaussure en me disant que je vais devoir en acheter une nouvelle paire... c'est dommage, je les aimais bien celles-là.

C'est donc pieds nus et toute crasseuse que je m'approche du lit d'appoint où se trouve Connor. Oliver vient de lui injecter un petit cocktail pour le réveiller et le jeune homme ne tarde pas à réagir. Il s'agite et Ollie doit le maintenir tout en lui parlant pour le calmer. Une fois calme, Connor se redresse et l'Archer lui explique ce qui vient de se passer. Je m'écarte pour les laisser seuls tout les deux, mais je ne loupe rien de ce qui se dit entre les deux hommes. Alors que je suis occupée à nettoyer le sang sur mon visage, Connor demande ce que son père et lui vont pouvoir faire et la réaction d'Oliver me laisse un peu perplexe. Il vient s'asseoir près de moi et me prend la main. La réponse qu'il donne à Connor me laisse sans voix... Ollie ne veut rien faire car il ne veut pas que quelque chose m'arrive si il en vient à se mêler de cette histoire. La tête baissée vers le sol, Oliver caresse ma main. J'ai un peu de mal à comprendre ce qui se passe et mes yeux se posent tour à tour sur Ollie et sur Connor. Ce dernier fait savoir à son père que ce n'est pas grave et qu'il comprend sa décision. La bouche entre-ouverte je le regarde attraper ses affaires et prendre la direction de la sortie. Je fais un bon de ma chaise et je force Oliver à se lever.

- Connor attend !

Je me tourne vers Oliver et je prend ses mains dans les miennes. Je lui adresse un petit sourire et ma main va caresser délicatement sa joue.

- Ollie, tu ne peux pas le laisser comme ça... Il a besoin de toi...

Je sais d'avance que ce que je vais dire ne va pas lui plaire mais tant pis. Connor est son fils et il a besoin de son aide pour se sortir d'une situation pas vraiment agréable.

- Aide le à se débarrasser des ces parasites et ne t'en fais pas pour moi...

Je sais aussi que j'aurais beau lui dire de ne pas s'en faire, il s'en fera quand même. Comme à mon habitude, j'affronte la situation avec une petite pointe d'humour.

- Promet moi que quand tout ça sera fini, tu m’emmèneras en vacances. Et attention, je veux que tu sortes le grand jeu !

Mon sourire s'élargit et je vais déposer un baiser délicat sur les lèvres de l'Archer Vert.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Mai - 9:25
Alors que mon fils s'apprête à quitter la pièce, Felicity l'interpelle pour lui demander de rester puis la jolie blonde s'approche de moi et me parle avec son humour habituel afin de me faire changer d'avis. Au début je n'avais pas dans l'optique de prendre part aux problèmes de Connor mais Felicity arrive à me faire changer d'avis puis m'embrasse délicatement sur les lèvres.

- D'accord... Maintenant ils nous faut un plan et un bon plan. Commence par appeler les autres, nous allons avoir besoin d'eux sur ce coup là.

Je me lève afin de me diriger sur l'ordinateur afin de consulter les données enregistré par Bruce Wayne et moi-même sur la ligue des assassins et Nyssa Al Ghul. En consultant les données sur leurs tactiques j'espère pouvoir déterminer leurs prochaines actions contre nous. Je me tourne un instant vers Connor et Felicity pour leur faire un topo de la situation.

- Bon, on va partir du principe que Nyssa sait que je vais Connor contre la ligue. On va également se douter qu'ils savent où se trouve le QG ainsi que toutes nos adresses. Donc Felicity tu contacte tout le monde pour soit qu'ils viennent ici, soit qu'ils quittent la ville. Je ne veux aucun moyen de pression sur n'importe lequel d'entre nous.

- Ecoute Oliver, je ne veux pas vous posez des problèmes....

Je coupe la parole à Connor en levant la main. Il me faut du silence pour me concentrer et réfléchir rapidement afin de mettre en place un plan efficace contre le ligue. Mon fils à l'air désespéré et je peux le comprendre mais il d'abord garder son calme pour éviter de faire des erreurs.

- On a un avantage, le temps. Ra's n'est pas un homme patient, si Nyssa échoue où met trop de temps, il la rappellera où viendra lui-même finir le travail. Deuxième avantage, il me respecte mais mieux vaut ne pas compter sur cela. Troisièmement comme c'étais juste pour toi, ils n'ont pas du venir avec beaucoup d'effectif mais il faut bien garder en tête que ce sont tous des tueurs redoutables.

Je suis retourné devant l'ordinateur afin d'activer toutes les sécurités et alarmes du QG pour prévenir d'une éventuelle tentative d'intrusion. Mon esprit étant concentré sur autre chose je me suis tourné vers Felicity afin de lui demander de prendre le relais.

- Felicity, commence par activé toutes les sécurités et verrouillages du QG. Il faut également que tu te connecte sur les caméras de la ville afin de voir si le visage de Nyssa à été vu quelque part. Je t'ai donné accès à la base de donnée de la tour de garde. Prend en charge les écoutes de la police voir si tu entends quelque chose de suspect. Tu as réussis à avoir les autres où pas ? Il faut qu'ils se dépêchent de rappliquer...

J'ai ouvert mon armoire de verre afin d'enfiler mon costume puis j'ai indiqué à Connor de s'équiper également, chaque minutes étaient précieuses surtout face à la ligue. Rester planqué dans le QG n'étais pas dans mes habitudes et Nyssa devait probablement s'en douter, il fallait donc tenter une attaque où un leurre. J'ai attrapé mon arc et les clefs de la moto avant de me diriger vers la sorties.

- Connor tu reste ici avec Felicity, je vais dehors pour attirer leur attention. Felicity on reste en contact permanent. Une fois que les autres seront là tu me le dis et tu verrouilles le QG. Personne ne quitte cette pièce, même pour venir m'aider et c'est valable pour toi Connor.

- Qu'Est-ce que tu compte faire ?

- Je veux les prendre au dépourvu. Pour communiquer la ligue utilise toujours des signaux de fumée. Je vais donc utiliser ce procédé pour qu'ils me rejoigne. Nyssa viendra par respect et à ce moment, ils seront tous avec moi. J'improviserai à ce moment là...

- Tu ne compte tout de même pas affronter la ligue à toi tout seul ?

- Ce qui se passe ensuite c'est mon problème. Toi tu reste là et tu protège Felicity.

Je n'ajoute rien de plus et après que Felicity est déverrouillé la pièce je prend l'ascenseur pour remonter à l'étage puis je sors par l'entrée secrète pour accéder au parking souterrain contenant nos véhicules. Je sors avec la moto puis prend la route du siège de Queen Industries, la tour étant haute les signaux de fumée seront parfaitement visible et à cet endroit là, Nyssa saura parfaitement qu'il s'agit de moi.
Je pense un instant à Felicity et le faite d'être partit sans rien lui dire puis je chasse l'image de la jeune femme de mes pensées afin de me concentrer sur la route et sur ce qu'il va arriver par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 2 Juin - 12:02
Je sais que Ollie ne va pas être d'accord avec ce que je lui ai dis, ou du moins au début, mais Connor est son fils et je crois que si il lui arrive quelque chose, je ne serais pas capable de me le pardonner. Je ne veux pas être celle qui empêche Oliver de prendre soin de sa famille... Comme d'habitude, j'arrive à convaincre Ollie de changer d'avis et il décide d'apporter de l'aide à son fils. Il me donne les premières directives et je secoue la tête pour lui faire comprendre que j'ai compris. Rapidement, je me met au travail et en quelques secondes, j'envoie un message à Diggle, Mia etc... Oliver veut les voir en sécurité, soit ici, soit dans une autre ville. Je grimace parce que personnellement, je n'ai pas envie de le laisser tomber et je doute que les autres vont vouloir obéir aussi. Je préfère garder ça pour moi et je me concentre sur ce que j'ai à faire.

Derrière moi, j'entend Ollie discuter avec Connor. J'ai un petit pincement au coeur en pensant une nouvelle fois au fait qu'il ne m'ait pas dit qu'il avait un enfant. J'essaye de chasser tout ça de ma tête mais j'espère vraiment qu'on aura l'occasion d'en discuter tout les deux. On a tout les deux un passé, je n'ai jamais été parfaite et lui non plus... Seulement voilà, les secrets, je n'en veux plus. Je sors de mes pensées quand la voix d'Ollie me parvient aux oreilles. Il me donne de nouvelles directives, j’acquiesce mais avant j'ai besoin de le toucher. Je me lève de mon fauteuil et je le serre dans mes bras. Mon visage enfoui dans son cou, je lui murmure quelques mots avant de reprendre ma place.

- Tu as intérêt de faire attention à toi tu m'entend...

Je lui adresse un sourire et je le regarde aller enfiler le costume.

- Tout le monde a eu mon message, ils ne devraient plus trop tarder maintenant....

Je fais comme si tout va bien mais en fait, je suis en panique. Je me fais toujours du soucis pour lui quand il part mais là, c'est différent. Les choses sont différentes entre nous maintenant et j'ai une trouille bleue de ne pas le voir revenir... Impuissante, je le regarde donner ses dernières recommandations à Connor. Alors qu'il quitte la pièce sans un mot, je me lève et je vais poser une main sur l'épaule de Connor. Il a l'air de se faire autant de soucis que moi...

- Ça va aller, ton père est plein de ressources et il a déjà combattu la ligue...

J'essaye de me persuader que tout va bien se passer, mais j'aurais réellement aimé qu'il ne parte pas les affronter tout seul. La dernière fois il a faillit y passer et je n'ai pas envie que ça recommence. Je ferme les yeux quelques secondes et je ne peux pas m'empêcher de penser à Ollie... Pitié faites que tout se passe bien et qu'il ne s'en sorte qu'avec quelques bleus. Je suis ramenée à la réalité par le bruit de l'ascenseur et je pousse un soupir de soulagement quand je vois que tout le monde est là. Savoir qu'ils sont tous en sécurité va retirer un poids à Oliver et il n'aura plus à s'inquiéter pour nous. J'appuie sur mon oreillette et je lui fais passer le message.

//Tout le monde est là... J'ai tout activé et sécurisé...//

Ma voix tremble mais j'essaye de ne pas trop le montrer. Reviens moi entier sinon je te tue Ollie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 5:10
La fumée s'élève du toit du Building de Queen Industries, normalement d'ici quelques minutes je devrais recevoir la visite des membres de la Ligue des Assassins. De son côté Felicity vient de m'annoncer que tout le monde est présent dans le bunker qui est lui-même fermé et sécuriser. Maintenant il ne me reste plus qu'à attendre, espérons que Nyssa viendra en personne et qu'elle accepte de relever mon défi. Le code de la ligue est simple, en cas d'affront contre le ligue comme celui occasionné par Connor actuellement, l'accusé peut demander un combat à mort dans lequel il affronte un membre de la guilde. Généralement il s'agit de Ra's en personne mais dans le cas présent il s'agira probablement de Nyssa qui se battra en représentant son père. Je m'annoncerai donc comme champion représentant Connor comme l'autorise leurs coutumes. Ceci dit la ligue avait bien changé depuis quelques années, j'espérais seulement qu'ils respectaient encore ces anciennes traditions.

- Oliver Queen... C'est amusant que je ne sois pas étonné de te voir ici. Sans ton fils qui plus est...

Je me retourne sans lever mon arc pour faire face à Nyssa accompagné par six autres membres de la guilde. Tous ont leurs arcs pointés dans ma direction excepté Nyssa qui s'avance avant de s'arrêter à un mètre de moi. La fille de Ra's a le sourire aux lèvres et ça ne me plait guère, elle doit sûrement déjà savoir ce que je vais lui demander.

- Mon père à un grand respect pour toi, ce qui m'oblige à t'écouter avant de dire à mes hommes de t'abattre... Donc parle Oliver, je t'écoute.

- Comme le veulent vos règles, je demande un combat à mort pour résoudre se conflit et je me battrai à la place de Connor.

- Aaaah... Les règles... C'est exact, nos règles autorise le recours à un combat à mort pour résoudre un différent mais malheureusement pour toi, elle l'autorise qu'une seule et unique fois et tu as déjà jouie de se privilège...

A l'instant même où je comprend ce que veux dire Nyssa, une flèche me transperce l'épaule tandis que j'évite les autres de justesse en plongeant derrière un caisson de climatiseur pour éviter les autres. Les flèches cessent aussitôt et j'entends Nyssa reprendre le rire au bord des lèvres.

- Le grand Green Arrow qui se cache comme un enfant lâche et apeuré... Pourtant ce n'est que le début ! J'ai même appelé un ancien ami pour s'occuper de toi pendant que j'irai tuer ton fils et probablement tes amis. Mais d'abord je vais assister à ton échec...

Un ancien ami ? J'ai risqué un rapide coup d'œil pour voir mes adversaires et j'ai juste eu le temps de voir l'archer qui venait de décocher une flèche sur ma position m'obligeant à me remettre à couvert. Merlyn.... Mon plus redoutable adversaire, un maître archer largement aussi doué que moi. J'ai retiré la flèche actuellement planté dans mon épaule me faisant pousser une râle de douleur puis j'ai sortis une flèche fumigène et une flèche explosive de mon carquois puis j'ai plongé sur le côté tout en décochant les deux flèches droit sur les adversaires, une flèche venant probablement de Merlyn effleura ma cuisse laissant perlé quelques gouttes de sang sur le sol. Maintenant que l'explosion et la fumée avait fait diversion je pouvais contre attaquer.
J'ai sauté dans la fumée tout en décochant deux flèches qui fauchèrent deux assassins, un rapide combat au corps à corps me permit d'en mettre à terre deux autres puis je me suis retrouvé entre Merlyn et Nyssa qui engagèrent aussitôt le combat. Ma blessure à l'épaule n'arrangeait pas le combat mais pour le moment tout se passait assez bien. D'un coup puissant j'ai frappé Nyssa avec mon arc ce qui fit tomber la jeune femme sur le sol puis j'ai continué le combat avec Merlyn qui m'obligeait à reculer en direction du rebord. Puis sans que je m'y attende le combat prit une tournure inattendu et douloureuse, Nyssa sauta sur moi les deux pieds devant me faisant reculer au plus prêt du rebord et c'est à ce moment là que Merlyn plongeant en arrière puis décochant deux flèches qui virent se loger dans ma poitrine.
Deux sensations de brûlure puis le craquement de mes côtes... J'ai tout de suite pensé à Felicity puis un troisième impact me fit basculer en arrière puis tout devint noir tandis que je tombais du toit...


Green Arrow venait de tomber du toit du building de Queen Industries grâce à l'assaut combiné des deux maîtres assassins, l'archer vert avait eu tord de sous-estimés la ligue des assassins pensa Nyssa tout en s'approchant du rebord pour regarder en contre-bas, malheureusement les ténèbres de la nuit empêchaient à la fille de Ra's Al Ghul de voir le cadavre de son adversaire mais il était sûr que même lui n'aurait pas pu survivre à la chute surtout sans son arc qui trainait sur le toit. La jeune femme le ramassa puis le tendis à Merlyn.

- Tu as gagné le droit de garder ce trophée. Maintenant allons à leurs repère et tuons les tous. Tu as bien pu les localiser ?

- Ne t'en fais pas, cela fait plusieurs jours que je les suis. Nous n'allons pas chercher le corps de Queen ?

- Pas pour l'instant, j'ai besoin de toi pour attaquer le repaire. Envois deux hommes le récupérer si tu y tiens tant. Maintenant allons-y.

Merlyn donna l'ordre à deux assassins de récupérer le corps du défunt Green Arrow puis tandis que Nyssa et le reste des assassins partaient pour le repaire de la team Arrow, Merlyn s'approcha du rebord puis regarda comme Nyssa quelques instants avant dans les ténèbres de la nuit puis sur l'arc d'Oliver qu'il tenait à présent en main. Il aurait aimé le vaincre sans l'aide de Nyssa afin de vraiment savoir lequel des deux étaient le meilleur archer, il n'aurait jamais la véritable réponse à cette question mais à présent qu'Oliver Queen était mort, il était à nouveau le meilleur. Il accrocha l'arc du Green Arrow dans son dos avant de prendre la route du repaire de la Team Arrow, l'archer d'émeraude était peut-être mort mais ces amis étaient relativement coriace et il faudrait être prudent mais une chose était sûr, Merlyn se ferait un plaisir de tuer l'amour de l'archer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 11:35
Le fait de voir que tout le monde est là devrait me rassurer mais ce n'est pas le cas. Je ne cesse de faire les cent pas dans le bunker, les bras croisés sur la poitrine, j'ai la sensation que les choses ne vont pas se passer comme on le souhaite. J'ai beau essayer de me dire que tout va bien se passer, que Oliver sait ce qu'il fait, mais je n'arrive pas à m'en convaincre. Depuis que je lui a dis que tout le monde est bien arrivé, je n'ai plus de nouvelles... Je vérifie une bonne dizaine de fois que mon oreillette fonctionne, que tout fonctionne, ce qui est le cas. A plusieurs reprises, Diggle essaye de me calmer, de me faire comprendre que ça ne sert à rien de se faire du soucis, mais ça ne marche pas. Quelque chose va se passer et rien de ce qui est prévu va se dérouler sans encombres. Même si Ollie a déjà affronté la ligue et qu'il s'en est toujours sorti, j'ai comme l'impression que cette fois, c'est la fois de trop.

Je finis par aller m’asseoir dans un coin, la tête dans les mains, je ferme les yeux et je me surprend à penser à cette soirée qui avait pourtant si bien commencé. Rester là, impuissante ça ne me ressemble pas... Je sens que je vais devenir folle et même si je sais que je ne serais pas d'une grande utilité là-bas, je ressens une forte envie de me rendre sur le lieu de la rencontre. Cette soirée avait si bien commencé... On aurait du tout simplement finir de dîner, aller se promener et passer le reste de la soirée ensemble... mais les choses se sont passées autrement, son fils est arrivé et tout à exploser au sens propre comme au figuré. Je fixe, le regard dans le vide mon unique chaussure et mes yeux se posent sur ma robe déchirée à quelques endroits. Ma tête me fait mal, je suis pleine de crasse et de sang sec. Mes yeux se posent sur Connor qui n'en mène pas large lui non plus. J'ai envie de lui dire que c'est de sa faute, que c'est à cause de lui que la soirée a été gâché mais ça serait égoïste et je ne suis pas comme ça. Si seulement Oliver m'avait dit plus tôt qu'il avait un fils... On aurait pu déjà faire quelque chose et on ne serait pas dans cette situation ce soir... Je ne tiens pas en place, il faut que je bouge. Je vagabonde dans la pièce je vais sur le pc sans trop savoir ce que je peux faire, je reste les yeux fixés sur le point qui clignote, sur le point qui nous fait savoir qu'Oliver est toujours là bas... Mes doigts effleurement doucement l'écran et je remarque que le signal ne se déplace plus depuis un petit moment. Au départ, je pense à un problème technique, peut être que le traceur est tombé, peut être que quelque chose parasite le réseau... Puis au bout de quelques secondes, le signal disparaît de l'écran. Prise de panique, je pianote sur le clavier à la recherche d'une solution.

- Non, non, non, pitié pas ça....

J'ai la gorge nouée, je sens les larmes qui me montent aux yeux. Pourquoi est ce que je n'arrive pas à retrouver ce fichu signal ? Les secondes passent, je commence à perdre patience, j'ai les mains qui tremblent. Autour de moi, nos amis s'affairent, ils me disent que ça va aller, que c'est sûrement parce que le traceur a été détruit pendant un combat et que Oliver va bien mais au fond de moi, je sens que quelque chose lui est arrivé. J'appuie sur l'oreillette et j'essaye d'entrer en contact avec l'Archer Vert.

//Ollie est ce que tu m'entends ?//

Rien, juste le silence. J'inspire pour tenter de me calmer et je recommence une nouvelle fois.

//Ollie répond moi s'il te plaît...//

Toujours rien à part ce silence... En temps normal, il répond vite mais là, rien... Je ferme les yeux, une larme coule silencieusement sur ma joue.

//OLIVER RÉPOND !//

Rien... et je me rend compte au bout de quelques secondes que le signal radio a lui aussi été perdu. Impuissante, je lève mes yeux remplis de larmes vers les autres. Eux aussi ont compris ce qu'il vient de se passer. La Ligue a gagné, la Ligue a tué Green Arrow... Oliver Queen est mort... Une alarme résonne à ce moment là, je suis sous le choc et il me faut quelques secondes avant de comprendre que la Ligue est entrée et que bientôt ils seront là pour nous tuer nous aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 13:03
Les étoiles sont nettement visible ce soir, la nuit est clair et douce... La balançoire bouge au rythme du vent... Comment ça la balançoire ?!

J'essaye de me redresser avant de retomber en arrière, sur ma gauche les vitres de l'immeuble du building renvoient mon reflet, je reprends petit à petit mes esprits et je me remémore ce qu'il vient de se passer et je pense soudain à Felicity et aux autres qui sont enfermés dans le repaire. Je retire la première flèche puis les deux autres, le nouveau kevlar est efficace car ces flèches sont étudié pour transpercer presque tout, malheureusement il n'empêche pas les côtes cassés... Je me redresse difficilement pour regarder où je suis et je me rends compte que j'ai eu une chance inouïe, le pont des nettoyeurs de carreaux n'avait pas été retiré et heureusement pour moi, il avait tenu le choc. Maintenant il me restait à descendre de là. J'ai cherché mon arc mais il n'était nulle part, soit il était tombé, soit il était resté sur le toit. J'ai sortie une flèche grappin que j'ai planté dans le bois avant de sauté par-dessus le pont pour descendre jusqu'en bas. Alors que je descendu j'ai aperçu deux ombres en-dessous de moi qui fouillait la ruelle, j'ai tout de suite reconnu la tenue de la ligue des assassins, j'ai ralentis un peu ma descente puis au dernier moment j'ai décroché le filin pour atterrir sur l'homme de droite dans un crac sonore puis je n'ai eu aucun mal à venir à bout du deuxième. J'ai récupéré un arc et d'autres flèches sur les deux hommes puis j'ai enfourché ma moto.
Sur la route j'ai essayé de contacter Felicity mais le communicateur semblait déconner où alors il n'y avait plus personne au bout de la ligne. Cette idée ne me plaisant pas j'ai augmenté l'allure de la moto afin d'arrivé le plus vite possible au QG.

J'ai stoppé ma moto à plusieurs rues du repaire afin de ne pas éveiller les soupçons puis je me suis approché à pied. Il y avait deux façon de pénétrer dans le repaire, la première par l'ascenseur secret situer dans le bureau du Maire et l'autre dans une vieille maison deux rues plus loin. La ligue n'avait pas du prendre l'entrée du bureau sinon sans quoi la police aurait radiné à Mack 2, je suis donc entré par l'étage de la maison sans un bruit avant de descendre. Le repaire avait été totalement insonorisé mais d'ici je pouvais entendre les coups de feu et les cris provenant du sous-sol, la ligue avait donc réussi à passer les sécurités et à entrer dans le repaire où mes amis devaient tenter tant bien que mal de les repousser. Je devais donc me dépêcher, j'ai sauté en bas des escaliers entre deux assassins qui montaient la garde au RDC. Les deux hommes n'ont pas eu temps de comprendre ce qu'il se passait avant de finir sur le sol. Maintenant c'est là que les choses sérieuses se gâtait, j'ai parcourus le souterrain en courant avant d'atteindre la porte du repaire elle aussi garder par deux assassins, j'ai décoché deux flèches sur les hommes qui tombèrent aussitôt mais en tombant l'un deux appuya sur un bouton qui s'alluma aussitôt. J'ai atteins la porte pour constater avec horreur qu'elle était verrouillé, j'ai regardé sur le poigné de l'assassin ou un mini ordinateur était posé puis sur la porte ou un boitier avait été installé. Evidement sans Felicity je ne comprenais rien à la technologie, j'ai donc employé la vieille méthode disant qu'il fallait frapper avant d'entrée et aussitôt après la porte explosa vers l'intérieur grâce aux quatre flèches explosive que j'avais employé.
J'ai ensuite plongé dans le repaire ou une véritable bataille rangé se déroulait, dans le fond de la salle j'ai aperçu Diggle et Dinah qui était retranché derrière une barricade improvisé tirant sur les assassins qui eux répliquaient avec des flèches, seulement les munitions de mes amis n'étaient pas inépuisable et les assaillants étaient plus nombreux, à croire que j'étais arrivé juste à temps. J'ai décoché trois flèches sur les deux assassins les plus proches de moi avant de voir Nyssa et Merlyn se retourner dans ma direction.

- Toi ! Mais c'est....

Je n'ai pas laissé le temps à fille de Ra's de finir qu'une flèche explosive éclata à leurs pieds, j'ai profité de la diversion pour rejoindre mes amis au fond de la salle. John et Dinah avaient de sale blessures mais tenaient bon, Connor passa derrière moi pour répliquer contre la ligue tandis que je m'approchais de Felicity pour la prendre dans mes bras.

- Tu vas bien ? Où est Mia ?

En effet ma nouvelle protégé n'était pas présente parmi eux, j'espérais qu'elle n'est simplement pas pu venir à temps. J'allais à nouveau parler à Felicity lorsque John me bouscula en hurlant et me poussant en avant, je me suis retourné pour voir mon ami l'épaule transpercé par une flèche.

- Il faut qu'on sorte de là, Dinah occupe toi de John. Connor avec moi !

J'ai tiré une nouvelle flèche explosive dans le tas puis nous sommes sortis de l'abris improvisé tandis que les flèches pleuvaient sur nous. Nous avons roulé à couvert puis avons attaqué de front, deux nouvelles flèches avaient envoyé deux assassins au tapis suivit d'un autre neutralisé par Connor. Devant nous il ne restait plus que Nyssa et trois assassins, Merlyn avait disparu. J'ai foncé sur Nyssa tandis que Connor attaquait les trois assassins, l'issue du combat s'annonçait plutôt à notre avantage quand une voix derrière stoppa net tout les combattants.

- Maintenant sa suffit Green Arrow, rend toi où je la tue...

Je me suis retourné tandis que Connor passait dans mon dos pour couvrir mes arrières pour voir Merlyn debout une flèche posé sur la gorge de Felicity.

- Lâche ton arc Oliver...

- Merlyn espèce de lâche ! Laisse la partir et viens te battre !

- Hélas Oliver, ce n'est pas toi qui décide aujourd'hui. Maintenant lâche ton arc avant que je lacère cette jolie gorge.

J'ai croisé le regard de Felicity puis j'ai regardé l'endroit où elle se trouvait, les mains posé sur son clavier d'ordinateur. Hors ce que la plupart des gens dans cette salle ignorait Merlyn y comprit, était que Felicity était beaucoup plus dangereuse avec un ordinateur dans les mains que moi avec mon arc, maintenant restait à savoir si elle avait un plan pour faire diversion sinon sans quoi je serai obligé de poser mon arc et avec Dinah et John au tapis et Connor derrière moi, on était dans de beaux draps....
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 7 Juin - 14:25
Avant qu'on ait le temps de faire quelque chose, les assassins de la Ligue sont entrés dans le repaire. J'ai tout juste le temps de mettre en ligne un logiciel qui pourra peut être nous aider avant que la porte n'explose. A quatre pattes, j'avance à tâtons sur le sol, je passe sous le bureau puis je vais me cacher dans un coin de la pièce. Les balles fusent, les flèches aussi. Je m'assoit dans un coin, les yeux fermés, les mains posées sur les oreilles et je cris, je cris parce que j'ai la trouille de ma vie, je cris parce que je sais que cette fois, Oliver ne viendra pas nous aider. A l'autre bout de la pièce, j'aperçois Diggle et Dinah à l'abri derrière une protection de fortune et qui tirent sur les assassins qui essayent par tout les moyens de les tuer. Prenant mon courage à deux mains, j'attend une accalmie avant de les rejoindre, en me faufilant à quatre pattes, le plus rapidement possible. Une fois avec eux, derrière la protection, je ne peux que constater que tout le monde est blessé. Impuissante encore une fois, je déchire tant bien que mal un bout de ma robe pour faire un bandage à Dinah qui saigne au niveau du bras. En temps normal, je suis capable de soigner correctement une plaie par balle, mais là, je n'ai pas accès aux trousses de secours... Tête baissée, bien cachée, je ne bouge plus et je fais littéralement la morte. A travers tout ce boucan, j'entend Nissa qui s'adresse à quelqu'un mais de là où je suis, je n'arrive pas à voir qui s'est. Alors que j'essaye d'écouter ce qu'elle dit, une explosion retentit, pas quelque chose d'important mais tout de même assez puissant pour souffler quelques assassins qui se trouvaient à proximité. J'ouvre les yeux alors que je sens du mouvement près de moi et avant que je ne comprenne ce qu'il se passe, je me retrouve dans des bras que je connais que trop bien. J'ouvre les yeux et je relève la tête au moment où Oliver me demande comment je vais. Cette voix... ça me fait tellement de bien de l'entendre. Je ne répond pas, je me contente juste de le serrer le plus fort possible dans mes bras. Il est là, bien en vie et il me serre dans ses bras.

Il est inquiet, il me demande où se trouve Mia. Alors que je m'apprête à lui répondre qu'elle n'est pas venue quand je les ai tous appelés, Oliver est bousculé par John au moment où une flèche est tirée dans notre direction. Sous le choc, je tombe au sol et j'ai juste le temps de voir que c'est Diggle qui a pris la flèche destinée à Oliver. Je rampe le plus vite possible pour aller me mettre à l'abri alors que l'Archer ordonne à tout le monde de sortir de là. Je me faufile au milieu des corps et je me dirige vers l'ordinateur. Avant de partir, j'ai quelque chose à faire, il faut que je lance la destruction des fichiers pour éviter que la Ligue ne tombe dessus. Heureusement, ils sont tous enregistrés ailleurs... juste au cas où. Je me hisse sur ma chaise, tête baissée, alors qu'un peu plus loin, mes amis livrent une nouvelle bataille contre Nyssa et ses assassins. Je ne fais pas attention au fait qu'il en manque un et avant que je comprenne ce qu'il m'arrive, je sens quelque chose de froid et de tranchant venir se placer sur ma gorge. Je frémis au moment où la pointe d'une flèche vient me couper légèrement la peau.

Derrière moi, Merlyn... C'est lui qui tient la flèche et il a bien l'intention de faire capituler Oliver. Les yeux écarquillés, j'ose à peine respirer de peur de sentir la pointe de la flèche me transpercer. Les combats ont cessés, tout les regards sont tournés vers nous. Les doigts toujours posés sur les touches de mon clavier, mon regard croise celui d'Ollie. Je comprend qu'il va falloir que je fasse quelque chose et heureusement, j'ai une petite surprise pour eux. Du regard, je fais comprendre à Oliver de reculer discrètement et de prévenir les autres de faire de même. Ce que Merlyn et les assassins ne savent pas, c'est que cet endroit est piégé et que moi, en appuyant juste sur une touche, j'ai le pouvoir de faire sauter une à une chaque partie de ce repaire.

Je déglutis difficilement et je grimace en sentant la pointe venir me toucher un peu plus. Je ferme les yeux et j'appuie sur la touche. Une à une, les petites bombes placées ça et là dans le repaire explosent et avec Merlyn on se retrouve soufflé par une des explosions. Heureusement, ces bombes sont juste là pour détruire tout ce qui est matériel. Elles ne sont pas assez puissantes pour tuer mais par contre, elles savent parfaitement vous étourdir et vous mettre hors de course Ma tête va taper contre une étagère et je tombe au sol avant de tomber dans les vapes. J'espère que ça va donner une chance aux autres de leur régler leur compte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 9:47
Mon regard croise celui de Felicity puis je vois la jeune femme fermer les yeux tout en appuyant sur une touche de son clavier et immédiatement une première petite bombe explose derrière moi puis derrière Merlyn et la blonde qui tombe la tête la première contre une étagère avant de terminer sur le sol. Grâce à son intervention la situation pourrait bien tourner à notre avantage, je me retourne immédiatement pour tirer une flèche sur un assassin tandis que Connor fais de même, à présent seul Merlyn et Nyssa sont encore debout dans le repaire, nos amis étant tous hors combat nous allions devoir nous occuper d'eux.

- Occupe toi de Nyssa, je prend Merlyn...

Ne jugeant pas Connor assez fort pour vaincre Merlyn tout seul mon choix a été rapide, j'ai aussitôt bandé une flèche sur mon arc tandis que je me dirigeais vers la dernière position de Merlyn mais l'assassin avait disparut. Je me suis accroupis à côté de Felicity qui était allongé sur le sol, les yeux fermés. J'ai caressé sa joue puis je me suis relever pour me prendre un violent coup dans le visage qui m'envoya au sol. Merlyn avait usé de sa spécialité, le coup en traitre pour essayer de prendre le dessus sur moi. J'ai roulé en arrière pour éviter le coup de pied puis je me suis décalé afin de l'éloigner des trois autres allongé sur le sol.

- Je suis content que tu ne sois pas mort sur ce toit, je vais pouvoir te tuer de mes mains. Tu reconnais ça ?

Il leva son arc qui était en réalité le mien, celui que je pensais avoir perdu sur le toit. Un excellent arc que Felicity avait fait faire sur mesure rien que pour moi. Arc que je comptais bien récupérer après avoir vaincu le maître archer.

- Tu ne vas pas le conserver bien longtemps...

J'ai décoché une flèche que j'ai aussitôt tiré sur lui mais qu'il esquiva facilement puis il répliqua et le duel d'archer débuta. De l'autre côté de la salle Connor était toujours en combat aux corps à corps avec Nyssa et j'espérais qu'il tiendrait bon le temps que je m'occupe de Merlyn. Si toutefois l'assassin ne gagnait pas le duel...
Une flèche passa à un cheveux de mon visage ce qui m'obligea à quitter Connor des yeux pour reconcentrer sur le combat, tout en esquivant et tirant des flèches je me suis petit à petit rapprocher de Merlyn avant de me retrouver à court de flèche et d'engager le corps à corps. J'ai violement frapper Merlyn en pleine poitrine du plat du pied faisant basculer l'homme sur le dos et lâcher son arc où plutôt le mien. Ne lui laissant pas le temps de se relever je me suis jeté sur lui pour le frapper au visage mais avant de pouvoir l'atteindre, il parvint à me repousser à se relever puis le combat à repris de façon encore plus violente. Puis alors que je commençais à prendre le dessus sur Merlyn, Nyssa toujours en combat avec Connor cria et appela Merlyn.

- Merlyn !!!

J'ai tourné la tête en même temps que lui pour voir Nyssa tomber à genoux après un violent coup de Connor qui avait réussis à mettre à mal la fille de Ra's Al Ghul. Profitant de mon inattentions Merlyn me frappa au visage me faisant reculer de deux pas puis sortit une flèche pour la tirer dans le dos de Connor qui tomba au sol. J'ai alors pris une flèche dans mon carquois avant de la tirer sur Merlyn qui lâcha sa flèche en même temps que moi. Les deux flèches se croisèrent, celle de Merlyn fila droit dans ma cuisse et la mienne dans son épaule gauche.
Je suis tombé sur sous la douleur de la flèche qui transperçait mon cuisse droite tandis que Merlyn partait en direction de l'entrée, il ramassa Nyssa puis se retourna vers moi tout en ce tenant l'épaule.

- Tu as de la chance cette fois mais on se retrouvera !

Il me lança un regard mauvais puis quitta le repaire. Je lui aurait volontiers décoché une flèche mais mon carquois était vide et je n'avais rien à proximité, je me suis relevé difficilement tandis que Connor faisait de même, j'ai échangé un regard avec lui avait de lui demandé comment il allait.

- Tu vas bien ?

- La veste à amortie le plus gros, j'aurai juste une petite marque de plus et toi ?

J'ai regardé ma cuisse puis je suis partie rejoindre Felicity, je me suis approché de la jeune femme avant de tomber sur le sol à côté d'elle. J'ai ensuite pris sa main avant de la caresser.

- Tu vas bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 10 Juin - 15:13
Je ne sais pas combien de temps je reste dans les vapes, allongée au sol. Autour de moi, j'entend du bruit, je devine que les coups pleuvent et j'espère que Oliver et les autres s'en sortent mieux que moi. Il me faut quelques secondes pour ouvrir les yeux et surtout pour me rappeler ce qui vient de se passer. Merlyn, la pointe de la flèche sur ma gorge et mon doigt qui appuie sur une touche du clavier. Je reste allongée au sol, les yeux rivés sur le plafond. Ma petite diversion a mis un sacré bazar dans le repaire, il n'y a quasiment plus de chose qui tient debout et je ne parle même pas des débris qui couvrent le sol. Ma tête me fait mal, je pose ma main sur mon front, ça saigne un peu mais rien de bien méchant. Par contre, je sens que j'ai perdu ma seconde chaussure. Je vais finir par croire que ce sont elles qui m'ont porté la poisse pour ce dîner. J'essaye de me redresser quand j'entend des éclats de voix, mais ma tête tourne trop et je suis obligée de m'allonger pour ne pas tomber dans les pommes une nouvelle fois.

J'entend des voix, je n'arrive pas à comprendre ce qu'elles disent. J'entend aussi crier puis plus rien. J'espère que tout le monde va bien. C'est calme et j'entend que quelqu'un s'approche. Je tourne la tête toujours allongée au sol et je vois qu'il s'agit d'Oliver. Un petit sourire s'affiche sur mon visage, je suis tellement soulagée de le voir ici. Il vient s'allonger près de moi et prend ma main dans la sienne et me demande comment je vais.

- Comme quelqu'un qui a tout cassé, qui s'est pris un coup sur la tête pour la seconde fois et qui a perdu ses deux chaussures au cours d'une même soirée... mais ça va...

En fait, ça va pas du tout. J'ai envie de pleurer, je me suis tellement fait de soucis pour lui. Je me redresse doucement et je me tourne vers Ollie. Je vois que sa cuisse est blessée mais bizarrement je m'en fiche. Sans même me soucier de ça, je lui saute au cou et je le serre le plus fort possible de peur de le voir disparaître une nouvelle fois. Les yeux fermés, je visage enfoui dans son cou, je reste comme ça, sans rien dire. Je fais juste de mon mieux pour ne pas me mettre à pleurer comme une madeleine.

- J'ai vraiment cru qu'ils t'avaient tué...

Je finis par le lâcher et je me redresse avant de me lever. Je lui tend une main pour l'aider à se mettre debout.

- Viens, on va soigner ta jambe

J'ai du me relever un peu trop vite parce que j'ai la tête qui tourne mais je ne m'en préoccupe pas plus que ça. Je passe le dos de ma main sur le front pour essuyer le sang qui coule sur mon front.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 12 Juin - 5:57
Tout était terminé, la ligue avait été repoussé et sans savoir comment personne n'avait perdu le vie aujourd'hui ce qui relevait du miracle lorsqu'on connaissait nos ennemis mais le répit serait de courte durée et un jour ils reviendraient pour se venger. Après que Felicity m'ait serré comme elle ne l'avait encore jamais fais, elle ma aidé à me relever pour m'emmener jusqu'au coin infirmerie afin que je puisse soigner ma jambe. Pour moi c'étais une blessure banale, après avoir retiré la flèche je me suis occupé de mettre une compresse de chaque coté ainsi qu'une bande pour tenir le tout, maintenant il ne restait plus qu'à attendre que le temps fasse son effet.
J'ai regardé le repaire autour de moi, il faudrait des semaines avant que tout ne soit remis en ordre et que tout le monde soit remit ce qui voulait donc dire que nous avions tous droit à des vacances bien mérité. J'ai embrassé Felicity qui était à côté de moi avant de lui parler.

- Vu tout ce Bazard, je te propose de prendre ces fameuses vacances dont l'on parle depuis un petit moment. Je pense que nous l'avons bien mérité.

La jeune femme étant d'accord avec moi, j'ai jeté un coup d'œil sur la map monde qui avait reçu quelques flèches mais notre destination de vacances n'avait pas été abimé. Il ne restait plus qu'à faire nos bagages, Bali n'attendait plus que nous !
Revenir en haut Aller en bas
 

[Star City] Un diner presque parfait (Felicity) [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» blogs de cuisine des participants au diner presque parfait
» Mise en place d'un diner presque parfait dans votre département!
» Un moon diner presque parfait.
» un Diner presque parfait
» les recettes d''un diner presque parfait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-