[Salem-Massachusetts] Allons voir si la rose peut fleurir au gré des vents... [PV Zatanna]

Invité

MessagePosté le: Dim 3 Avr - 12:03

Depuis quelques semaines, et après un rapide passage chez l'autre premier déchu, j'avais eu le droit à de nombreuses choses toutes plus étranges les unes que les autres. Cette carte que j'avais trouvée à Gotham était passée de mains en mains. Même sur la brunette n'avait rien sentie en la touchant, je savais que Maggie avait comprit ce qu'elle signifiait. Cette merde puait la mandragore. Et qui disait mandragore, parlait forcément de magie noire et toute la merde alentour. Mais une chose me posais un soucis encore plus grand, le fait que j'ignorais complètement ce que ça pouvait signifier. Malgré mes recherches dans le "Corpus Codex", la "bible satanique", ou même les "Corvus Corax Ad Patre", rien ni personne ne parlait de l'utilisation de cartes maudites capable de transformer un être en pierre. Le moindre badaud savait que la gorgone, et ses sœurs, étaient les plus douées pour faire ça. Mais ça aurait été beaucoup trop simple. En plus, la dernière fois que j'en ai croisée une, Franckenstein en avait fait un tartare de bouillie sanguinolente.

Notre rendez-vous, aussi ironique qu'il soit, lui fut donné dans le Massachusetts, à Salem plus exactement. J'aurais parié mon âme, si ça n'avait pas déjà été fait, que la magicienne en chef allait prendre ça comme une boutade personnelle. Ma clope allumée à l'aide d'une allumette, je marchais nonchalamment dans les rues de Salem. Les américains avaient vraiment des goûts de merde concernant les statues. C'était qui se type ? Roger Conant, fondateur de la ville. Et ben… Je comprenais mieux maintenant pourquoi ils n'aimaient pas les sorcières ici. Saloperie de bien-pensants.

Les mains dans les poches, je passais devant le Peabody Essex Museum, mon sourire monta aux lèvres. Ce truc me fit repenser à Jen et à Paris. Comment s'appelait-elle déjà cette blondinette parisienne ? Bah, ça me reviendra un jour ou l'autre. Actuellement, j'avais bien d'autres chats à fouetter. Sortant ma main droite de ma poche, je tournais et retournais la carte au masque devant mes yeux. Son odeur âcre et étrange semblait désirer m'ensorceler. A moins que ce ne soit l'arrivée d'une femme aussi magnifique que magique. Sans compter sur un corps aux courbes parfaites qui fut, pendant quelques temps, celle qui partageait mon lit et mes draps… Je virais ma clope dans les parterres de Salem Willows, au risque de me faire insulter par les employés de la citée, et m'approchais d'elle.


- Belle journée n'est-ce pas ?

Je lui souris le plus ironiquement du monde. Les paroles de rhétorique ne me plaisais pas plus que le temps qui allait vers les beaux jours. Trop de soleil à mon avis. Une seule chose me plaisais réellement en été. La chaleur poussant le sexe opposé à s'exposer nettement plus. J'étais un homme avant tout, et quand je la vis s'approcher de plus en plus, je ne pouvais pas m'empêcher de l'imaginer telle quelle était le matin au réveil… Nue, simplement enroulée dans les draps du lit. Bordel. Il fallait que je me calme.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 05/05/2013
Messages : 632
Localisations : Lune
Justice League

MessagePosté le: Dim 10 Avr - 20:04

Zatanna n'avait pas tardé à arriver à Salem à l'heure du rendez-vous. Quand elle avait reçu la demande de Constantine contenant à tous les coups une affaire de magie noire, elle avait voulu hésiter mais était clairement attirée par de nouvelles aventures. Surtout si Constantine était impliqué. Et ça mettait Zatanna en rogne contre elle-même, parce que cet homme devait faire partie de son passé. Mais ils étaient immanquablement rattachés par un lien mystique. La magicienne ne pouvait y faire grand chose, et si elle était demandée pour une quelconque mission, elle n'hésitait pas. La Justice League ne faisait pas appel à elle, alors même de la part de Constantine, elle ne pouvait refuser.

Les rayons de soleil passaient au travers des branches d'arbres et les rues étaient animées. Son pas était rapide dans ses bottes et ses cheveux noir de jais volaient derrière ses épaules nues, sa veste de cuir tenue dans une main. Elle le vit d'assez loin, elle sentit surtout sa présence d'assez loin. Son aura était immédiatement reconnaissable et elle ne pût s'empêcher d'esquisser un sourire. Mais alors un très léger sourire. Parce que tout de même, elle désirait garder tout cela professionnel.

- Hello, John.

Ses yeux se plissèrent à l'instant même où ils furent suffisamment proches pour entamer une discussion. Elle porta son regard vers une des mains de Constantine et senti un pouvoir des plus étranges émaner de lui. Enfin, différent de ce qui émanait normalement de cet homme. Et bien, elle avait grandement hâte d'en découvrir plus. Cette puissance plutôt maléfique qui venait picoter les sens de Zatanna l'intriguait déjà au plus haut point.

- Venons-en directement au fait, si tu le veux bien.

Pas besoin de parlote inutile, pas avec John. Ils savaient parfaitement s'occuper d'une affaire sans avoir à passer par des saluts et politesse interminables, de plus Zatanna ne pourrait se concentrer sur autre chose que sur la mystérieuse chose que tenait Constantine, et sur la raison de leur venue à Salem.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Salem-Massachusetts] Allons voir si la rose peut fleurir au gré des vents... [PV Zatanna]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mignonne,allons voir si la rose...(PIERRE DE RONSARD)
» Mignonne, allons voir si la rose....
» Le Corbeau et le Renard (façon Pierre Perret)
» parodies et pastiches
» Ma Mie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-