[Smallville] "S" comme "Sèche les cours" (Libre)

Invité

MessagePosté le: Mar 5 Avr 2016 - 20:43
"S" comme "Sèche les cours"
LIBRE


La sonnerie qui indique que la pause-déjeuner vient de se terminer retentit. La masse d'élèves du lycée de Smallville reprend donc le chemin des salles de classe pour suivre les différents cours. Tous? Non. L'un d'entre eux, qui répond au doux nom de Conner Kent, choisit d'aller vers le terrain de sport, et pourtant, il n'a aucune activité physique de programmée cet après-midi. Enfin, rien de prévu dans son emploi du temps de lycéen.

Il va se placer derrière l'un des petits cabanons qui abritent le matériel du cours d'E.P.S. Sa vision à rayons X lui permet de vérifier que personne n'est présent dans les alentours. Il retire cette paire de lunette factice qui dissimule - il a encore du mal à le croire - son identité réelle. Il ne prend pas le temps de déboutonner la chemise à gros carreaux type "bûcheron canadien", et déchire simplement le tout, faisant voler les boutons qui viennent arrêter leur course folle sur le sol.

"Pfff", laisse-t-il échapper dans un soupir qui trahit son léger agacement de se trouver ici plutôt que... n'importe où ailleurs en fait!

Et c'est là qu'il décolle à toute balle. Il ne brise pas le mur du son. Faut rester discret, et honnêtement, il n'a pas encore ce niveau. Mais il se déplace vite. Très vite. Les champs de blé ne sont déjà plus aussi envahissant, depuis là-haut.

Kon-El est dans les airs, et profite du rayonnement solaire, allongé dans le ciel, les mains sous la tête, comme s'il faisait une petite sieste en lévitation. Pour lui, cet après-midi, ce ne sera pas littérature et mathématiques, mais bien détente et... Et... Boah, il trouvera bien de quoi s'occuper, même dans un trou paumé comme Smallville. Car oui, il serait dommage de sécher les cours uniquement pour glandouiller dans le ciel. Même si à l'heure actuelle, c'est plutôt plaisant comme programme.


 
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3956
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 8 Avr 2016 - 1:08
Flash avait été a métropolis, mais n'avait pas trouvé Superman. La base lunaire était également vide à l'exception de la présence rassurante de cyborg qui regardait tout le monde depuis ce point d'ancrage dans la réalité. En fait, il avait manqué une alerte de la Justice league pour régler son problème à Grodd. En sommes, il avait le droit de privilégier sa ville dans un cas comme celui-ci, mais il était toujours un peu inquiet de voir ce qui pouvait bien se passer. Il avait pensé aller voir Batman, mais il préférait toujours avoir affaire à Clark, ironiquement, il était beaucoup plus humain que Bruce dans ce genre de situation.

Il se dirigea donc vers Smallville. Si Clark pouvait avoir une "maison" c'était bien Smallville et il espérait donc bien trouvé le Superman dans le coin. Il fit un rapide tour du village qui n'était pas grand-chose comme son nom l'indiquait Smallville était petite. En fait, le village aurait pu s'appeler Smalltown que ça aurait été plus juste. Probablement qu'à l'époque l'endroit était plus grand ou que c'était considéré comme plus peuplé comparé aux mégacités d'aujourd'hui comme Gotham, Central ou Métropolis. Barry aimait bien l'endroit, c'était presque chez lui. Smalville se trouvais au Kansas et Central City dans le Missouri, l'était à côté. Keystone City se trouvait elle-même au Kansas, donc une partie des villes jumelles se trouvaient dans le même état que Smallville. Il comprenait ce sentiment que Clark pouvait éprouver ici.

Malheureusement aucun signe de Superman. Cependant courant auprès d'un champ de, mais il sentit un brusque changement dans l'air comme si quelqu'un frappait à contre-courant. C'était un phénomène qu'il connaissait et maîtrisait très bien, quelques choses d'une très grande vitesse venaient de frapper de plein fouet dans la friction de l'air.

Tiens voilà Superman se dit-il.

Il se dirigea vers l'endroit qui avait provoqué cette friction atmosphérique. Il s'attendait à voir le Big Blue ou alors Clark dans toute sa simplicité. Étonnamment ce ne fut pas Clark, mais une version plus jeune du kryptonien, probablement superboy. Barry n'avait encore jamais rencontré le jeune kryptonien. Certes Bart lui en avait glissé mot, mais il ne l'avait jamais rencontré.

Salut Superboy! dis sobrement Flash.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 8 Avr 2016 - 8:35
"S" comme "Sèche les cours"
LIBRE


Superboy était à des dizaines de mètres au-dessus du sol, dans la même position que s'il était au sein d'un confortable hamac. Pour autant, cela ne signifiait pas qu'il ne faisait pas preuve d'attention. Les oreilles grandes ouvertes, il écoutait ce qui se passait plus bas. Mais à Smallville, inutile de dire qu'il ne se passe jamais rien, on perdrait du temps. Il écoutait aussi ce qui pouvait se passer dans les airs.

Même si peut d'avion viennent se poser dans la petite ville du Kansas, il y en a quand même qui la survole. Donc mieux vaut faire attention à ne pas se faire percuter et causer une énorme catastrophe. Mais là non plus, rien à signaler. Rien si ce n'est le bruit du vent qui vient lui caresser la peau. Toutefois, il finit par entendre deux mots. Deux mots qui lui sont adressés. Deux mots que seule une personne qui savait où et comment le remarquer pouvait prononcer.

Cela l'arrache donc à son moment privilégié avec le ciel. Et balayant au mieux le paysage sous lui de sa vision améliorée, il remarque ce qui fait carrément tache dans le décor paysan: le Bolide écarlate. Sans même y faire attention, Kon-El affiche un immense sourire. Enfin quelqu'un d'intéressant - en dehors des Kent, Clark inclus - dans ce patelin!

Aussi vite qu'il était monté, il redescend! Hors de question de faire attendre l'Homme le plus rapide du monde! Imaginez qu'il décide finalement de repartir? La seule chose un peu fun qui serait arrivée à Conner depuis son arrivée dans cette ville se serait volatilisée avant même qu'il ait pu en profiter!

Il atterrit néanmoins avec douceur devant le Héros de Central City. Pas besoin de faire trembler le sol...

Mais sur les hanches, Kon le regarde de haut en bas, et laisse échapper un "Enfin!" qui trahit toute la satisfaction qu'il a de rencontrer un autre super-héros. Il est plus âgé que lui, mais cela ne compte pas, il allait pouvoir parler de d'autres choses que le nombre de litre de lait que la noiraude avait donné, ou de la prochaine fête de la Courge... ou des châtaignes, ou de n'importe quel légume ou fruit que l'on célèbre par ici!

- Qu'est-ce qui amène le grand Flash à Smallville, capitale de nulle part? demande alors l'adolescent, qui est véritablement curieux de savoir ce qu'un "vrai" héros peut avoir à faire dans ce coin perdu des U.S.A.

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3956
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 12 Avr 2016 - 16:01
Je viens pour la fête de la courge. Dit-il en souriant

Choisissant de commencer avec une pointe d'humour qui était de mise vu l'absurdité de la situation. Il avait dit cela comme s'il avait pu lire dans le visage de Superboy le questionnement de sa présence et ce regard semi-amusé qu'il avait. Il s'avança pour s'approcher du jeune kryptonien toujours en faisant attention de ne pas trop abîmer les cultures dans lequel se tenait leur conversation.

Non honnêtement, je cherche Superman. Il y a eu un appelle Justice League auquel je n'ai pus répondre du à une visite de Grodd à Central City. Je déteste manquer les appels JL, surtout que c'est toujours d'une nécessité absolue. Enfin, j'imagine que ce n’est pas terminé ou alors que ç’a été une réussite après tout, on est encore en vie. dit-il en ricanant encore une fois pour détendre l’atmosphère.

Malgré les touches d'humour, il était visiblement mal à l'aise. Il se frottait le crâne trop souvent et semblait taper nerveusement du pied. L'absence de Superman le rendait nerveux. Était-il arrivé quelques choses et l'autre option, celle d'aller voir Batman ne l'enchantait guère. Il se dit que la ligue communiquerait avec lui en temps et lieux si la situation l'exigeait. Après tout Hal, manquaient nombre de missions et on ne lui avait jamais fait de représailles... Batman si en fait, mais ces deux-là était toujours à couteau tiré.

Puis fixant le jeune homme devant lui, une question le tarauda. Était-ce ses vieux réflexes de mentors qui se renouvelaient ou ceux d'un adulte qui remarquait soudainement l'anomalie...

Tu n’es pas supposé être à l'école toi? On est jour de semaine et de se que j'ai compris Superman veux que tu es une vie "normale". Je ne dirais pas que faire du hamac invisible dans un champ où quelqu'un pourrait te voir est très "normal".

La remontrance était sortie avec un ton paternaliste. Flash ne l'avait pas fait exprès, mais c'était le genre de chose qu'il n'avait pas été un problème avec Wally. Celui-ci avait compris très rapidement la nécessité de cacher son identité pour ses proches. Probablement que la mort de son père y avait été pour quelques choses, mais sommes toutes Wally avait choisi la vie normale. Il avait même étudié en mécanique automobile, ironise quand on sait qu'un Flash n'a absolument pas besoin d'une voiture.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 13 Avr 2016 - 16:18
"S" comme "Sèche les cours"
LIBRE


De l'humour. Que cela fait du bien! Quelqu'un qui comprend que l'on puisse trouver ridicule toutes ces fêtes, et qu'on finisse par en rire. La fête de la Courge. Faudra que Conner la ressorte cette vanne, à l'occasion.

Le Bolide Écarlate explique brièvement la raison de sa présence à Smallville. Il n'y avait rien de bien alarmant. Même Kon, qui vivait chez les Kent, ne voyait pas Clark si souvent que ça. Et le fait qu'il manque pour une fois un appel de la Ligue n'est pas signe avant-coureur d'une mauvaise nouvelle.

Le jeune clone ne faisait qu'opiner de la tête en écoutant les mots du Héros de Central City. Dans le même temps, une douce brise commençait à se lever. Elle faisait bouger les végétaux environnant, qui s'étendaient à perte de vue. Et ces derniers faisaient le même bruit que si une quantité indescriptible de papiers était froissé. Mais de façon plus douce, plus étouffée. C'était agréable. Et même s'il ne le reconnaitrait jamais à voix haute, cela faisait partie des choses qui plaisaient à Conner. Ici, à Smallville. "Capitale de Nulle Part", comme il aime l'appeler.

Mais vient alors la remarque concernant le fait que Superboy n'était pas en cours, et profitait pleinement de ce temps ensoleillé plutôt que d'être enfermé dans une salle de classe. Ses épaules s'affaissèrent, conscient de la situation.

Ouvrant les bras en croix pour désigner l'immensité qui les entoure, Conner prend alors la parole. "Regarde autour de nous. À part des vaches, il n'y a personne..." Comme si l'absence de public pour sa petite escapade pouvait être une justification.

"Je... Je suis pas fait pour rester assis derrière un bureau. Pas quand je peux explorer tout ça" lance-t-il alors en ouvrant ses bras vers le ciel.

Puis il dévisage Flash avec une grimace. Il vient de réaliser quelque chose qui risque de ne pas être super-fun. "Tu vas le dire à Superman?"

Il y a peu de gens que Conner craint, et craint de décevoir. En troisième place sur le podium, il y a le proviseur du lycée, qui lui a accordé diverses chances de faire ses preuves. C'est un homme moyennement sympathique mais tout à fait juste. Ensuite, il y a les parents Kent. Ils vont certainement apprendre que Kon a sécher les cours. Et ça, il n'y a pas pensé en prenant la clé des champs au lieu d'aller en cours. Et en numéro un... Superman. Essayer de faire aussi bien que ce que l'humanité a de mieux, c'est pas à la portée de tout le monde. Et il est à peu prêt sûr que Kal n'a jamais loupé un jour de classe de la petite enfance jusqu'à ses premiers pas de reporter.

Mais bon, peut-être que, dans une chance infinie, personne n'aura remarqué son absence, et que Flash ne dévoilera rien de cette petite escapade secrète.



Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3956
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 15 Avr 2016 - 14:38
Flash eu un petit sourire. Il voyait l'inquiétude dans le visage de Connor à décevoir Superman. Il regarda le jeune homme. Il pouvait comprendre ce désir de liberté, mais pour ce qui était de Barry il avait toujours adoré l'école. Il n'aimait pas les brutes de l'école, mais le fait d'apprendre c'était toujours super agréable.

Tu sais le monde comme tu le vois aujourd'hui. L'école sert à mieux le comprendre afin de mieux l'apprécier. Regarde ce blé qui pousse avec la brise qui le fait danser. Il y a toute une raison pour laquelle nous cultivons ainsi ce genre de choses. L'histoire des cultures et des raisons qui poussent a planté cette sorte au lieu d'une autre. Pourquoi est-ce que les territoires sont délimités ainsi, d'où vient cette semence ça provenance. Par quel bateau, de quelle manière il flotte, combien vaut-il? Que représente t'il? Il y a nombre de réponses qu'une fois que tu auras saisi rendra le monde encore plus merveilleux. C'est Dostoïevski qui disait : " Ne s'émerveiller de rien est beaucoup plus bête que s'émerveiller de tout. Ne s'émerveiller de rien, c'est à peu près la même chose que ne rien respecter. Et un imbécile est incapable de respecter." Tu n'es certainement pas un imbécile, respectes ce qui a été fait en apprenant pourquoi cela a été fait et comment. Ainsi tu pourras apprécier ce monde que tu veux tellement découvrir à sa juste valeur. Tu dois te laisser le temps de comprendre pour bien voir.


Puis Flash regarda autour de lui. Il adorait le Kansas. L'état du tournesol, l'état du blé, l'état de la terre, c'était le coeur de l'Amérique. Le Midwest bien que décrié par les bien-pensants de l'est comme de l'ouest était le garde-manger de l'Amérique. Sans le Midwest personne ne mangerait à sa faim. Malgré les idiomes associés à cette région, Barry savait que c'était de bon travailleur, honnête et aimant. Il adorait cette région, car elle était vraie. Habités par des gens très humains qui travaillaient la terre, ils avaient encore la réalité du monde contrairement à bien des gens qui oubliaient d'où venait leur nourriture. Ils étaient honorables de toutes les façons que pouvait exprimer ce mot.

Je ne le dirai pas, si tu retournes dès maintenant à l'école.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 25 Avr 2016 - 18:43
"S" comme "Sèche les cours"
LIBRE


Conner était complètement abasourdi par ce qu'il venait d'entendre. Il existait sur la planète Terre, sur les sept milliards d'habitants qui peuplaient ce monde, quelqu'un de plus... "barbant" que Clark Kent, moralisateur et grand boyscout de son état.

Le petit laïus que venait de faire le bolide écarlate était... En fait, au fur et à mesure que Kon écoutait les mots qui sortaient de la bouche du scientifique, il regrettait d'avoir séché les cours, et que n'importe quelle leçon donnée par le pire des profs du lycée de Smallville serait moins... lourd.

Il regardait donc le héros de Central City avec de grands yeux ronds, comme s'il venait de dire des choses surréalistes. Et d'un geste de la main, balayant l'air comme s'il balayait les paroles de Barry, Conner lui répond:

- Je suis pas aussi... ouvert d'esprit. Je veux profiter. Un maximum. Je suis "né" héros. L'identité civile, on me l'a créée. C'est pas vraiment moi...

Est-ce que Flash pouvait le comprendre? Comprenait-il que le masque, Conner le portait quand il chaussait ses lunettes pour cacher sa véritable nature? Que sa "vie normale" était celle qu'il vivait quand il vagabondait parmi les nuage ou qu'il tordait des barres d'acier à mains nues?

Puis le visage de l'adolescent change, comme s'il se résignait. Il sait qu'il ne peut pas échapper à un Speedster. Pas encore - que sait, peut-être un jour sera-t-il assez rapide pour les distancer!

- Les cours sont bientôt finis... J'dois vraiment y aller?

Comment faisait les sidekicks de Flash? Il semble si carré, si sûr des choses qu'il affirme. L'image que l'on colle à Clark de boyscout qui voit le monde en noir et blanc est assez fausse, quand on le connait. Il est plus nuancé, moins... "Flash".

Sans s'en rendre compte, Conner commençait à s'élever dans les airs. Est-ce qu'il cherchait à prendre la fuite, malgré la discussion qui n'avait rien de bien effrayante?

Le vent qui se lève. Cette sensation, couplée aux rayons qui chauffe la peau du clone... C'était super agréable. S'enfermer par un tel après-midi serait vraiment du gâchis. Et les propos tenus par Flash étaient censés, même si Conner Kent était peut-être trop jeune ou trop étroit d'esprit pour les comprendre parfaitement, ou même simplement s'y intéresser.





Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3956
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 29 Avr 2016 - 14:26
Tu as tord.

Flash choisi ses mots de façon très réfléchis car se qu'avait dit Connor le frustrait légèrement. Il ne pouvait s'empêcher de croire que le laxisme que faisait Clark envers Connor était lié. Se qu'il venait de dire sonnait plus comme se qu'aurait pus dire Black Adam, plutot qu'un vrai héros. C'était très agaçant car s'il pensait comme ça Kon-El était sur une mauvaise pente.

Tu n'est pas née héros, si tu crois que le fait d'avoir des pouvoirs fait de toi un héros, tu es un idiot et tu t'engages dans un chemin dangereux. Certes, tu es venu au monde avec des pouvoirs, mais ce ne sont pas les possibilités que tu peux en faire qui font de toi un héros, c'est se que tu en fais réellement. Tu sais qu'il y a une théorie développé par Star Labs sur le nombre de métahumain dans notre monde. Il semble qu'ils soit bien plus nombreux que nous le pensons. Cependant, ils préfèrent rester chez eux, cacher leur pouvoir au monde afin de vivre une vie simple sans mettre les gens qu'ils aiment en danger. Sont-il des héros parce qu'ils ont se pouvoir? Non ils ont la possiblité, mais choisissent de ne pas le faire. Tu n'es pas un héros parce que tu es née Kryptonien, ce sont tes gestes qui définisse qui tu es, un héros.... ou autre chose. C'est le fait de se lever chaque matin et faire l'Absolution de sa vie pour le bien être des autres. Alors n’essaie pas de jouer cette carte avec moi. Batman est un héros et il n'a pas la fraction de tes pouvoirs, mais il a choisi cette voie. TOI, quelle voie choisira tu?


Ses mots avaient été pesé et volontairement dur. Il avait du tenir un jour un discours semblable à Wally mais celui-ci avait toujours été très enclin à comprendre ce genre de chose. Pourtant, il se sentait moins en phase avec Kon-El. Ce genre de discours dangereux qu'il tenait ou il ne pensait pas à faire se qu'il devait faire, mais plutot se qu'il avait envie de faire. Flash commençait à douté qu'il sera un jour le héros qu'on attendais de lui. Cela était d'ailleurs très inquiétant considérant la puissance qu'il pourrait un jour avoir.

Rend le S à Superman, si tu continues à penser comme cela, tu n'en est pas digne.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 29 Avr 2016 - 16:37
"S" comme "Sèche les cours"
LIBRE


La nouvelle prise de parole du Speedster de Central City arrêta l'ascension de Conner dans les airs. Le jeune homme, qui était déjà à trois bon mètres de hauteur se laisse lourdement retomber sur le sol, et souleva, volontairement ou non, un petit nuage de poussière.

Il pose alors ses mains sur les hanches, et défie le bolide du regard. Il ne connait pas la véritable identité de l'homme sous le masque. Et il brûle d'envie de le découvrir, afin de savoir quel est le visage de l'homme qui lui donne des leçons. Il pourrait utiliser sa vision à rayons X, mais finalement, il ne préfère pas.

- Je veux faire ça! Je veux faire partie d'un groupe et user des mes pouvoirs pour le bien commun! Mais on m'oblige à rester ici et à apprendre des choses qui ne me serviront à rien si Toyman, King Shark ou je ne sais qui d'autres pointent à l'horizon.

Il fait quelques pas, regardant le sol, avant de reprendre.

- C'est facile pour toi et les autres de penser que ce n'est pas la nature des pouvoirs que l'on a qui font de toi un héros ou non. Tu ne sais pas ce que c'est que de les avoir toujours eu. De te voir imposer à toi une vie faite de normalités et de banalités qui te semblent insignifiantes comparées à ce que tu pourrais être et faire.

Son regard se porte à nouveau sur l'homme en costume rouge.

- Que les gens restent chez eux malgré leurs incroyables dons, cela ne regarde qu'eux. Mais quand on impose le carcan d'une vie monotone dans un endroit comme celui-là... A nouveau, il écarte les bras, désignant les immenses étendues de champ, qui vont jusqu'à perte de vue... il y a forcément des moments où l'on a besoin d'espace. De plus.

Il claque sa langue sur son palais trahissant ainsi l'agacement qu'il ressent. Puis il ajoute par la suite:

- Tu crois que c'est facile? De savoir que l'on a été créé que dans le but de remplacer le plus grand héros de ce monde le jour où il tombera? Qu'il faudra lui succéder sachant que lui-même à un moment aura échoué? Qu'il faudra se montrer digne de ce symbole - il pointe alors sa poitrine de son pouce gauche - alors que tout ce que l'on me demande ici, c'est de résoudre des équations, ou de réparer des foutues barrières pour les animaux de ferme?

Sa voix s'élève. Barry a visiblement toucher un point sensible. Et finissant sa phrase, Kon tape du pied et fait trembler le sol sur quelques dizaines de mètres carrés. Rien de bien méchant, juste la manifestation physique de son malaise face à ce que vient de lui dire Flash.





Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3956
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 29 Avr 2016 - 18:26
Flash était content d'avoir capté l'attention de Superboy. Il se comportait vraiment comme un sale gamin gâté. Flash s'en voulut de penser cela, mais il vit clairement du Luthor en Kon-El et il n'aimait vraiment pas cela. Fort heureusement, il y avait aussi dû Clark Kent. Il était le balancier entre les deux et pourtant il se distanciait du genre humain ce qui était pour Barry très négatif.

Comment peux-tu te prétendre un héros pour les hommes si tu ne sais même pas se qu'ils vivent? Tu te crois pour quoi? Dieu? Si tu veux vraiment mériter ce S, tu dois comprendre les humains, car tu en es un. Peut-être d'adoption, et ce encore moins que superman, mais tu dois saisir qu'est-ce qui leur est cher. Pourquoi chacun d'un se lève le matin pour faire ce qu'il a à faire au lieu de rester dormir chez lui. Sachant, qu'ils sont dans un monde où des êtres comme toi et moi existent et qu'ils pourraient s'il le voulait tout détruire. Tu ne connais rien de ta propre humanité, tu ne connais rien de ceux dont tu désires être le héros. Ta partie "civil" comme tu l'appelles, c'est ce qui fera de toi un héros. Pour être le porte-étendard de l'homme, pour être celui que tu veux être, tu dois savoir pour QUI tu le seras.


Puis il s'approcha un peu plus de Connor et repris un visage un peu plus doux. Celui qu'il était habitué d'avoir.

Pour mieux comprendre qui tu es et pourquoi tu feras ce que tu feras, tu dois apprendre où tu es. Pour ce qui est du fait que tu as eu tes pouvoirs depuis toujours, tu as raison je ne peux pas comprendre. Par contre, toi se que tu ne peux pas comprendre, c'est de voir les héros alors que tu n'as pas de pouvoir. C'est de regarder ceux qui se sont élevés au-dessus des autres pour protéger le monde. Sa moi je peux le comprendre. De regarder, ceux qui sont comme toi, ou comme moi et de sentir la peur et l'admiration à la fois. Chaque geste, chaque parole, sera scruté à la loupe. Si le monde voit en toi un protecteur, ils t'admireront, s'ils voient en toi un destructeur, ils te détesteront et auront peur de toi. Mais si tu veux être un protecteur, tu dois, pouvoir comprendre se qu'ils aiment, craignent et de quoi ils sont fiers, apprendre de leur quotidien, de leurs angoisses. Il ne suffit pas de voler au-dessus de la masse, il faut marcher avec eux, pour savoir... Tu ne peux pas le comprendre, pas encore. Mais Clark sait que tu le feras, c'est pourquoi il tient à ce que tu es cette vie civile. Pour faire le bon choix, lorsque le moment sera venu. Tu sais, il n'est pas con Clark, il peut sembler naïf parfois, mais il sait beaucoup de choses que tu ignores encore. Si tu lui fais confiance, tu réussiras peut-être même mieux que lui. Mais pour ça tu dois croire en lui et en ses décisions.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 3 Mai 2016 - 10:28
"S" comme "Sèche les cours"
LIBRE


Les mots prononcés par Flash eurent un effet assez... efficace sur Conner Kent. En effet, en expliquant ainsi les choses, elles furent mieux intégrées par l'adolescent, même si certains subtilités, certaines nuances, lui échappaient encore, c'est évident.

Des secondes qui semblaient certainement durer des heures pour l'Homme le plus rapide de la planète s'écoulèrent, alors que le jeune homme réfléchissait à ce qu'il venait d'entendre. C'est difficile de se retrouver larguer dans tout cela et de devoir jongler entre les différentes casquettes mais aussi les envies et les devoirs.

Il pose alors ses mains sur les hanches, et prend une profonde inspiration, en même temps que le vent se met à souffler. On dirait qu'une petite tempête se prépare au loin. On ne le croirait pas si on levait les yeux au ciel et que l'on se mettait à admirer l'étendue bleutée. C'est quelque chose que l'on apprend en vivant dans le coin. Parmi les humains normaux. Est-ce que Kon-El allait le comprendre? Que c'est grâce à ce temps qu'il passe avec les humains lambdas qu'il capte certaines choses, qui lui passeraient loin au-dessus de la tête s'il se focalisait uniquement sur les Super-Vilains, les Héroïnes, etc...

Conner afficha un petit sourire en coin, et souffla un "J'crois qu'j'ai compris..."

Non, il n'irait pas jusqu'à affirmer qu'il a effectivement compris l'ensemble du discours de Barry. Ce serait faire preuve d'une assurance peut-être malvenue. Une de ses mains quitta alors l'endroit où elle était posée, et le garçon l'agita alors qu'il parlait.

- Et sécher les cours... Cela ne fait pas partie des choses que font les adolescents normaux? questionne-t-il alors. Mais très vite, il ajoute: Je plaisante.


C'était vrai. Ce n'était qu'une boutade concernant le fait qu'il venait simplement de faire ce que des milliers d'autres lycéens font lorsque l'après-midi est si beau. Ce n'est ni pour se justifier, ni pour dire "D'autres le font, alors moi aussi", non, non. Ce n'était... Qu'une boutade.

Cette fois, le jeune homme décolla pour de bon, en prenant une puissante impulsion sur ses jambes. Une fois à trois ou quatre mètres au-dessus du sol, il se retourne vers Flash, lui adressant un salut amical de la main.

- Va falloir que je trouve une raison pour avoir louper le début des cours, plaisante-t-il à nouveau.

Trouver des excuses, ça, c'était le grand jeu des Héros ayant une identité secrète. Il fallait pouvoir justifier une absence, un départ précipité, lorsqu'une situation demandait la présence d'un être extraordinaire...

- Merci, Flash.

Derrière ces quelques mots, beaucoup de choses pouvaient être sous-entendues. Peut-être que le jeune homme le remerciait pour ses précieux conseils. Ou bien alors, c'était pour avoir dit qu'il ne parlerait pas de ce qu'il venait de voir à Clark si Conner regagnait les cours. Qui sait?

Quoi qu'il en soit, les poings en avant, Superbot reprit son ascension ainsi que la direction du Lycée de Smallville... avant de se rendre compte qu'un détour serait certainement nécessaire pour récupérer de quoi être en "civil". On ne peut pas débouler en costume - aussi simple soit-il - au lycée. Cela doit aussi figurer parmi les règles de "La Vie de Super-Héros".




Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3956
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 3 Mai 2016 - 14:44
Barry sourit à Connor. Il n'avait pas voulu ressembler au vieux con, mais il se sentait une obligation de parole quand il s'agissait de la jeunesse. Il était content du dénouement de la rencontre, c'était agréable de voir qu'on pouvait encore toucher le coeur avec des mots et inspirer. Il lui fit un signe de la tête lorsqu'il le remercia.

Prochaine fois, soyons moins "bla bla" J'ai bien envie de voir si la jeunesse kryptonienne est plus rapide que moi. Parce que jusqu'à maintenant ton mentor, il est zéro en ... dizaine de courses. Bonne journée Superboy.


Puis il décolla. Il n'avait toujours pas trouver superman. C'était sommes toute pas si grave, car il venait de recevoir un appel de Batman. Un appelle qui l’ulcéra. Il était en colère. Après avoir vécu un beau moment au côté de Superboy, il allait devoir affronter la vieille chauve-souris qui jouait les connards. Il était fâché, mais laisserait une chance à Bruce de s'expliquer sur sa supposée éviction de la ligue. Quoi qu'il en soit il n'allait pas rester les bras croisés. Il allait se rendre sur la base lunaire et répondre du tac au tac.

Il se dirigea donc vers le téléporteur le plus près. Évidemment il s'agissait de celui dans la grange de Clark Kent. Il était dans un niveau inférieur qui autrefois avait abrité le vaisseau spatial dans lequel bébé Kal-El avait atterri sur terre. Flash y entra, rapidement le téléporteur détecta sa présence, il passa par les mesures de surveillance du Bat-paranoïaque et disparu pour la lune.

((merci pour ce RP, il m'a fait du bien mentalement.))


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Smallville] "S" comme "Sèche les cours" (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CADAVRE EXQUIS : Collaboration littéraire
» Le sous-développement du NOIR "un manque des chromosomes "
» Comment faire un montage video
» PC comme kit main libre
» Être libre, comme la colombe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-