Iron Breaks.... la suite.(PV: Jay Garrick)

Invité

MessagePosté le: Sam 9 Mar - 0:44
La mission de Cold était claire, je devais faire sortir les membres des Rogues qui n’ont pas eu autant de chance que moi. Si je ne réussissais pas, je serai banni des Rogues. Pas que ceci me dérange vraiment, car les Rogues ne survivront pas longtemps sans quelqu’un aussi TOP que moi. Mais ce groupe de retardé a l’avantage de me permettre de relaxer un peu plus et de plus ma copine est aussi avec eux. Finalement, pour réussir ma mission, je devais faire sortir Heatwave, Weather Wizard et Cpt. Boomerang. Rien de plus facile pour quelqu’un aussi TOP que moi, car j’avais déjà un plan.

Une fois la nuit tombée, j’approchai d’Iron height par la brèche que nous avions créée afin de nous échapper la première fois. Ils n’avaient pas terminé de la réparer alors ce fut très facile d’y pénétrer. Je n’eu qu’à tuer les deux gardes qui la surveillait et à esquiver les lumières qui bougeaient afin de détecter une possible évasion. Rien de plus facile pour le TOP.

«C’est bien la première fois que je rentre volontairement en prison.» dis-je à voix basse.

Les dommages causés par la précédente évasion me facilitait de beaucoup la tâche. S’en était presque drôle. Je venais de pénétrer dans le bâtiment principal où les autres Rogues étaient certainement gardés captif. À présent, le plus facile est fait. Il est bien plus facile de rentrer dans une prison que d’en sortir. Je cherchai donc la salle de contrôle en restant le plus discret possible. Je dus me cacher à quelques reprises dans des coins d’ombres pour ne pas me faire repérer. Les gardes de la prison ne sont pas très doués pour repérer tant qu’il n’y a pas d’alerte. Une fois arrivé devant la porte je sorti une paire de toupie qui projette un gaz endormant. J’ouvrai la porte discrètement et lança les toupies dans la pièce et referma la porte tout aussi discrètement. Après quelques secondes, j’ouvris la porte à nouveau en retenant mon souffle. Tous les gardes étaient inconscients et le gaz se dissipait tranquillement. Il me restait environ trente minutes avant qu’il se réveille et donne l’alarme. Ceci me donne amplement de temps pour sortir mes congénères de cet endroit. Je regardai rapidement le registre afin de trouver où les trois rogues manquant se trouvaient et vis qu’ils les avaient placés dans trois cellules adjacentes. Les imbéciles, ils me simplifiaient trop la vie. Une fois arrivé devant le couloir en question j’envoyai une toupie «Flashbang» et après l’explosion, fit mon entré en tournant rapidement et en mettant tous les gardes K.O. en quelques secondes.

« The TOP 1, gardiens 0. Hé les gars je viens vous chercher alors debout» leur dis-je en ouvrant la porte de leur cellule.

Rapidement Heatwave et Boomerang sortirent, mais Weather Wizard ne donna aucun signe de vie. J’allai voir ce qu’il se passait, mais je vis qu’il était toujours K.O. Il a dû encaisser toute une attaque de Green Lantern pour être toujours inconscient. Je le pris donc sur mes épaules et sorti de sa cellule. Une fois les quatre dans le corridor l’alarme sonna. L’un des gardes du corridor avait repris conscience et avait sonné l’alarme. Nous partîmes à courir sur-le-champ. Je demandai à Heatwave et Boomerang de soutenir Wizard, car j’étais le seul qui pouvait se défendre en ce moment. Les autres n’avaient pas leur équipement et nous n’avions pas le temps d’aller le récupérer. Je me mis à tourner sur moi-même et parti en avant afin d’ouvrir le chemin. Très rapidement, nous nous retrouvâmes à l’extérieur de l’enceinte de la prison.

«Aller les gars, retournez au repaire, je les distrais le temps que vous vous échappiez. Je viens vous rejoindre ensuite. N’oubliez pas de Dire à Cold à quel point votre évasion a été au TOP
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 10 Mar - 20:47
Jay était à table avec sa femme Joan. Ils mangeait une tarte au citron que Joan avait fait exprès pour son mari. Jay adoré les tartes et tout spécialement celle de Joan. C’était une des grandes raisons de leur parfaite harmonie. Quand tout d'un coup le téléphone sonna. Joan se leva et alla répondre.

Allô oui ici la résidence des Garrick. Oui, il est là je vous le passe à bientôt.

Joan regarda Jay. Il comprit que c’était quelque chose de sérieux.

C'est pour toi chéri.

Jay se leva de table, prit le combiné des mains de sa femme.

Oui ? Ici Jay.

Bonjour je suis le capitaine Johns de la police de Keyston nous venons de recevoir un appel de la prison d'iron Breaks. Il se passe quelque chose de pas normal là bas. Des prisonniers essayent de s’échapper et nous ne savons pas comment. Mais toutes nos équipes sur les lieux ne répondent plus. Nous avons besoin de vous et de Flash.

C'est entendu j'arrive tout de suite, je vais m'en occuper mais envoyait quand même deux ou trois équipe de soutient au cas ou.

Merci beaucoup, au revoir.

Jay raccrocha le téléphone, regarda Joan en un regard elle comprit de quoi il était question elle fit un signe de tête et Jay mit à toute vitesse son costume. Il plaça l’éclair jaune sur son torse, ajusta son casque, embrassa Joan et sortie. Il détestait quitter Joan surtout quand elle avait fait des tartes. Jay couru le plus vite possible vers la ville. Arrivé en ville il la traversa le plus vite possible tout en zigzaguant entre le traffic. Il passa le pont et arriva devant la prison. Tout semblait calme, jusqu'au moment ou il vit Heatwave, Boomerang et Wizard s’échappant par un petit trou dans le mur à l’arrière de la prison. Wizard était évanouie dans les bras de ses complices.

Bien le bonjour messieurs on désire aller quelque part ? C'est un peu tôt pour les visites. Et je pense pas qu'on vous à libérer pour bonne conduite. Mais je suis très impressionné, je vous avais mal jugé vous avez réussi par je ne sais quel miracle a vous enfuire. Surtout avec un compagnon dans vos bras sans armes ni pouvoirs. Mais j'ai une mauvaise nouvelle il faut faire demi tour et retourner dans vos cellules. Et tout de suite.

Jay obligea les trois compères a faire demi tour et voulu les reconduire jusqu’à leur cellule. En effet, ils étaient désarmés et ne pouvait donc rien tenter contre Flash. Jay regarda tout autour de lui, des gardiens étaient endormis par terre ce n’était pas les trois devant lui qui avaient fait ça ils étaient donc pas seul un quatrième était présent. Mais où ?

Où est il ?

Il n'eut aucune réponse des trois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 23:27
Bien évidemment, ce n’étais qu’une question de temps avant qu’un des speedsters de Central City se mêle de mon plan qui est, il faut l’avouer, au TOP. Par contre, malgré toute sa vitesse et ses répliques déplacés à mes collègues, pépé Flash est arrivé beaucoup trop tard pour empêcher l’évasion. Il ne pouvait pas me combattre moi et remettre les trois autres en prison au même moment. Il s’agissait d’un combat perdu d’avance pour lui. C’était mes trois collègues ou moi. Dans mon cas, j’avais l’avantage de la surprise. Lorsque le TOP a l’avantage de la surprise, aucune chance pour qu’il ne perde le combat et en plus il devrait être court.

Pendant qu’il avait son attention sur les trois autres Rogues, je me remis à tourner aussi rapidement que possible. Une fois à vitesse maximale, ce qui n’est pas long à atteindre pour quelqu’un au TOP comme moi, je me dirigeai à toute vitesse vers pépé Flash.

«Je suis juste ici Pépé.»

En lui disant cela, je lui donnai la plus TOP des droites au visage. Je vis le vieux Flash faire un tour sur lui-même et déposer un genou au sol. Hors de question de le laisser récupérer alors je me remis, encore une fois, à tourner et cette fois-ci je lui envoyai un coup de pied au visage digne du plus TOP des joueurs de football. Flash l’ancêtre ce retrouva rapidement coucher au sol et quant à moi, je me plaçai à mi-chemin entre lui et mes comparses. Je leur jetai un coup d’œil rapide et leur dit :

«Allez, foutez le camp. Je m’occupe de l’ancêtre.»

Une fois les trois Rogues repartis en direction du repaire, je me retournai vers Flash et je vis avec amusement qu’il était toujours au sol, visiblement ébranler par la TOP de branlé qu’il avait reçu. Dans un sens c’était peut-être mieux ainsi. Je n’étais pas le type de personne à envoyer des vieillards aux soins intensifs, ce n’est pas très TOP. Je vaux beaucoup mieux que ça.

«Le mieux pour toi est de nous laisser partir et tu le sais. De toute façon tu ne fais pas le poids face au TOP. Mais je suis d’humeur généreuse aujourd’hui. Je te propose donc de ne pas t’amocher plus que tu ne l’es déjà et en échange tu me laisses repartir tranquillement. Le choix est évident il me semble. De toute façon, tu n’as aucune chance et tu n’as encore rien vu de ce que je suis capable de faire.»

Je suis vraiment quelqu’un de TOP dans le fond. Je donne une chance au vieillard moi. Qui d’autres dans les Rogues ferait la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 19 Mar - 17:48
Jay n'avait jamais apprécié les insultes mais cela l'amusait. Car ce petit vilain de bas étage qui était sur de son coup etait bien trop sûr de lui. Son visage guérit tout de suite il n'avait plus de marques faite par The Top. Il était denouveau en pleine forme.

Ah la la tu as raison. Je ne serais aussi fort que toi. Je vous laisse partir mais ne me faite pas de mal.

Jay mit un genou à terre et eut beaucoup de mal à s’empêcher de rire. Cela l'amusait beaucoup. Il fit signe aux trois prisonniers de partir. Mais quand ils passèrent a son flan il fit glisser son pied vers l’arrière pour se donner une accélération. Il prit un morceau de tissus par terre et entoura les trois rogues. Il les emballa comme un cadeau de noël. L'autre ne put a peine comprendre ce qui arrivait. Ensuite Jay se plaça devant le dernier debout et courra aussi vite possible vers lui et lui donna une petite pichenette sur le haut de la tête.

Alors ? On fait quoi maintenant ? Tu veux bien me laisser partir j’espère ?

Jay s'approcha de the Top. Et lui murmura à l'oreille.

Ose encore m’appeler pépé.

Jay lui plaça une droite en plein estomac Top tomba à terre. Jay tourna ensuite très vite autour de lui et la pression était si fort que Top fut surélevé dans les airs. Une fois a un ou deux mètres du sol Jay s’arrêta brutalement. Top tomba lourdement et s’écrasa le visage sur le sol.

Je crois que c'est fini. Toi et tes petits camarades vous allez gentiment rentrer.

Jay couru chercher les trois emballer et les reconduisit doucement denouveau vers leur cellule. Quand ils arrivèrent au niveau de Top il avait disparu.

Tu en veux encore ? Aller rends toi gentiment et il n'y aura pas de vraies blessures.

Jay regardait partout pour voir ou il pouvait bien être. Mais cette fois il était sur ses gardes il ne sera pas encore blessé aussi betement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 28 Mar - 0:29
D’accord, j’avais un peu sous-estimé l’ainé. Mais il était hors de question que quelqu’un aussi TOP que moi ce fasse humilier de la sorte par un vieillard. Il m’avait donné quelques bons coups pour quelqu’un d’aussi frêle, mais ce n’est que lorsqu’il a commencé à tourbillonner alentour de moi qu’il m’a donné une idée. Il faut dire qu’utiliser une de mes propres techniques contre moi n’est pas la meilleure des idées. Copier le TOP peut avoir de fâcheuses répercutions. Alors, lorsque je vis qu’il me laissa tomber et se retourna vers mes trois «camarades» je lançai une toupie tourbillon au sol. Cette toupie créa un tourbillon qui a ralenti ma chute et me permis de commencer à tourner pour me diriger vers son angle mort. Lorsqu’il se retourna il fut surpris de ne pas me voir et je vis qu’il me cherchait attentivement.

« Je suis ici l’ancêtre!» lui dis-je en arrêtant de tourner quelques mètres derrière lui.

Dans les instants qui lui prirent pour se retourner, je levai la main droite en y faisant tourner une toupie sur l’index, d’une manière trop TOP, je rajoutai :

«Ça tourne?»

Bien qu’il avait commencé son mouvement pour me frapper à nouveau, il ne pouvait maintenant plus garder son équilibre grâce à mon effet tourbillon qui donne de lourd étourdissements et nausées à qui est pris à l’intérieur. Il ne pouvait plus s’approcher de moi aussi rapidement maintenant et je décidai de lui remettre la monnaie de sa pièce.

«Tu oses utiliser des techniques tourbillonnantes contre le TOP. Tu vas rapidement voir que je suis le maitre de tout ce qui tourne et personne n’est aussi TOP que moi dans ce domaine.»

Je commençai par lui lancer une seconde toupie tourbillonnante à ses pieds. Elle le fit s’envoler dans les airs et une fois a hauteur désirée, je jetai quatre toupies électriques dans le tourbillon. Ces dernières allaient lui donner une décharge suffisante pour assommer un cheval. Je fis signe aux trois Rogues de continuer leur chemin alors que moi j’allais continuer à regarder le résultat de l’attaque qui allait surement sonner la fin du combat.

«Grouillez-vous de retourner au repaire vous trois, j’ai autre chose à faire ici.»

J’attendis d’entendre la détonation des toupies électriques pour me remettre à tourner aussi rapidement que possible. J’étais satisfait de ce que j’avais fait, mais je n’allais pas le tuer, même s’il l’avait probablement mérité pour avoir amoché mon joli visage. Je ne suis pas un monstre, je suis trop TOP pour cela.

«HAHAHA! Voilà ce qui coûte d’essayer de jouer au plus malin avec le TOP. On se retrouve au tapis.»

Je me remis à tourner sur moi-même et pris la direction de mes trois comparses qui était déjà rendu relativement loin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Iron Breaks.... la suite.(PV: Jay Garrick)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» IRON-MAN "Quadry Pack"
» IRON-MAN "extremis"
» Les films qui n'auraient jamais dû avoir de suite
» IRON MAN 2 : les fig 3"3/4
» Problème de fuite d'huile suite descente trottoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-