Une soirée de gala

Inscription : 18/01/2016
Messages : 2919
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Lun 18 Avr 2016 - 19:50
L'Alliance pour la Recherche sur les Maladies Orphelines (l'ARMO) avait sollicité Jade pour participer à son congrès annuel et notamment à son repas de gala qui devait, cette année, se tenir à Ivy Town.

Cette fondation, à but non lucratif, animée essentiellement par des malades et des parents de malades, avait pour but de sensibiliser l'opinion publique sur les maladies orphelines et notamment génétiques, sur les besoins importants des familles et des malades en matériel (fauteuils roulants, véhicules et appartements adaptés), en aides humaines (infirmières, aides à domicile) et financières (allocations de remplacement pour les parents qui s'arrêtent de travailler pour s'occuper de leur enfant malade) et à y pourvoir. De même et surtout l'ARMO finançait des recherches qui, s'agissant de pathologies ne concernant que peu de personnes, sans l'argent collecté par l'ARMO ne pourraient exister...

Au début, Jade avait été dubitative : en quoi son image pouvait-elle servir à quoi que ce soit ? Sans compter le fait qu'elle n'avait jamais réellement réfléchi à la question... Du caritatif ? Elle avait déjà donné avec le Swimsuit Special de la Fondation de Lutte contre la Drogue mais... ses années à poser devant un objectif étaient dorénavant révolues...

Et puis la bénévole qu'elle avait eu au bout du fil lui parla des enfants et des malades. Des gamins qui ne remarcheraient plus jamais ou qui étaient en attente d'un traitement qui ne viendrait pas. Des adultes qui deviennent impotents du jour au lendemain. Et...

... que son image pourrait servir à amuser les gosses le temps d'un repas et faire un peu d'argent pour les familles et la recherche.

Jade avait même l'impression que la personne au bout du fil savait à peine qui elle était. Et son moral en prit un coup conséquent...

... puis elle réfléchit que ses bondieuseries en spandex ne réglaient pas tous les problèmes du monde. Qu'aller exploser la tronche à des méchants costumés n'avait jamais réussi à remplir l'assiette d'un gosse affamé. Que jouer à la Shérif des étoiles n'avait jamais sauvé un gamin en phase terminale d'une saloperie quelconque.

Alors, elle avait dit oui. Et on lui avait rétorqué que sa présence serait souhaitée à partir de 20h00, pour leur repas de gala.

Ah ! Et que ce n'était pas la peine de venir en robe de soirée, les gens la voulaient en costume spandex !

*
**

Débarquant dans les locaux de la vénérable université d'Ivy Town, un appariteur la conduisit jusqu'à la salle de gala : c'était la salle de spectacle de l'université et elle était noire de monde. Il y avait des gens en costume et en smoking, avec des nœuds papillon et des queues de pie. Les dames avaient de belles robes de soirée et devisaient de choses et d'autres. Certains étaient prêts du buffet, se régalant de petits fours et de champagne en attendant que la soirée commence. D'autres déjà à table. Elle remarqua également de nombreuses personnes en fauteuils roulants, notamment des gamins qui n'avaient pas l'air en bon état... Ça lui fit mal au cœur...

L'appariteur dirigea Jade vers une table au centre où il n'y avait encore personne.

Elle s'installa à sa place, celle marquée par un petit carton qui disait sobrement "Miss Jade - Justice League".

Ça chuchotait autour d'elle et les gens se retournaient plus ou moins discrètement pour la regarder. Elle était visiblement une curiosité. Peut-être était-ce parce qu'elle était la seule à avoir la peau verte, ici ? Ou à avoir un costume ridicule en spandex ?

Zyeutant un livret qu'elle pensait être le menu, Jade comprit où elle avait mis les pieds. C'était le programme du Congrès : le matin avait eu lieu l'Assemblée Générale de l'Association, l'après-midi un colloque médical sur l'état de la recherche et le soir... en marge du repas de gala, et au même titre que diverses autres animations prévues (des magiciens, des caricaturistes, des jongleurs), il y avait une mise aux enchères (au bénéfice intégral de la recherche)...

... des trois héros invités pour le congrès : Miss Jade de la Justice League, le Dr. Atom de la Justice League et Flash de la Justice Society...

... et ils allaient être mis en vente ! Celui (ou celle) qui l'emporterait pourrait dîner aux chandelles, en tête à tête, avec Jade, Flash ou Atom...

... et déjà des vieux types qui avaient l'air blindés aux as, commençaient à la regarder en ricanant joyeusement.

Jade aurait juste voulu disparaître dans son verre vide, qu'elle n'osait même pas remplir de peur d'avoir à se lever. Timidité maladive.

Et elle espérait juste que Flash et Atom ne tarderaient pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 21/11/2015
Messages : 619
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 21 Avr 2016 - 22:13
La soirée commençait à peine, mais la majorité des invités étaient déjà présents ; politesse et respect ne sont pas de vains mots à Ivy Town, et spécialement dans son université bicentenaire. Les professeurs, le doyen et le conseil d'administration s'étaient déplacés, et quelques représentants des étudiants avaient même eu le droit de participer. La venue de trois super-héros excitait les foules, et de nombreux journalistes étaient présents.
Ce gala était une sensation en ville, pour le meilleur et pour le pire.

Or, pour le moment, Jennie-Lynn ne vit que le pire, fixée et détaillée par des investisseurs ou des notables qui rêvent de quelques heures en sa compagnie. Rien de lubrique, juste le plaisir de la compagnie d'une jeune femme, qui devra hélas subir leur conversation...

Cependant, alors que l'héroïne détaille le programme de la soirée, elle entend soudain un son bien étonnant dans cette assemblée : une sonnerie de téléphone ancienne, un DRING-DRING bien sonore et désagréable, qui rappelle l'enfance et les jours anciens.
En tournant la tête, la jeune femme peut découvrir un téléphone sans âge, posé sur une table à proximité. Quelques sourires glissent sur les visages des serveurs et des membres de l'organisation, avant que l'un d'entre eux ne s'avance pour décrocher.


"Allo ?"

Etonnamment, le serveur tient le combiné loin de son oreille - par habitude.
Un grésillement s'échappe de l'appareil, avant qu'un phénomène extraordinaire, mais déjà vu de nombreuses fois dans cette ville, ne se produise sous les yeux de toute l'assemblée. Une forme s'échappe du combiné, pour grandir en quelques secondes, et devenir rapidement le héros connu sous le nom... d'Atom !



Un immense sourire glisse sur son visage, alors que tous les convives se tournent vers lui. Il lève son bras libre, avant de reposer le lourd sac qu'il portait jusque-là sur son épaule.

"Bonsoir à tous ! C'est un plaisir de vous revoir !"

Quelques officiels s'approchent, mais il les arrête d'une main. Ray Palmer ouvre ensuite son sac, libérant des dizaines de jouets, classiques ou électroniques.
Cela produit quelques exclamations, mais surtout beaucoup de sourires chez les enfants malades, qui perdent pour quelques instants la sensation d'être des bêtes de foire ou des sujets d'expérience.


"Je suis à vous tout de suite, messieurs, mais les stars de la soirée sont prioritaires..."

Atom utilise les dix minutes qui suivent pour donner, à chaque enfant, un présent et quelques mots sympathiques. Ni encouragement, ni consolation, mais quelques paroles normales d'un héros à des plus jeunes ; les étoiles brillent dans leurs yeux, et il s'applique à personnaliser chaque cadeau avant de se tourner vers les officiels.
Les serrages de main sont expédiés bien plus rapidement, même s'ils sont polis. Ray est chaleureux et gentil, mais se décharge vite de cette obligation pour s'approcher de la table de Jade.


"Bonsoir, Jennifer. Ravi de vous voir ici."

Palmer lui serre chaleureusement la main, avant de s'asseoir à l'une des deux chaises libres. Tandis que le programme de la soirée reprend après cette interruption, le scientifique enlève lentement son masque, qui repose désormais sur sa nuque.
Il sourit à la jeune femme, avant de reprendre d'une voix douce et calme, alors que le tumulte reprend autour d'eux.


"Je vous remercie d'être venue... pour les malades, ils en ont besoin, et ça leur fait plaisir de voir de vrais héros. Je ne manque jamais ce genre de gala, mais bon, ils commencent à s'habituer à ce bon vieil Atom, ils aiment voir de nouvelles têtes, même s'ils m'invitent encore.
Vous savez, ils tiennent encore à m'appeler Atom, et à me voir en costume. Même après que Norman ait publié L'Adieu d'Atom, où il m'offrait une superbe biographie en révélant mon identité, Ivy Town continue de séparer le professeur Palmer et leur petit héros. C'est le charme de cette ville..."


Le regard de Ray se perd pendant quelques instants dans le vague, fixant la foule des anonymes qu'il connaît pourtant si bien. Un petit sourire triste perle sur le coin de ses lèvres, avant qu'il ne se reprenne pour reposer ses yeux sur Jade.

"Pardon... vous vous plaisez ici, alors ?"


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2919
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 26 Avr 2016 - 23:13
Atom était décidément bien plus doué qu'elle pour soigner ses entrées ! Même si le coup du téléphone semblait avoir été utilisé un milliard de fois par le micro-héros, cela produisait encore son petit effet... Jade fut presque tentée de se lever et de battre les mains, comme une enfant, en réclamant "Encore ! Encore ! Encore !".

Mais son regard se posa à nouveau sur les gamins en fauteuil et elle ne put que se sentir nulle. Nulle d'avoir ses deux jambes et de ne servir pour autant à rien. Elle envisagea même de noyer son blues dans du champagne, les bulles ayant toujours eu le don de créer chez elle un léger sentiment d'euphorie...

Et Atom... Qui savait s'y prendre avec ces gosses affligés, les faire rire et leur faire oublier, l'espace d'un instant, leurs souffrances et leurs lourdes croix à porter... Elle était admirative : elle, elle savait pas quoi leur dire ni sur quel pied danser... De la compassion ? La compassion n'avait jamais fait remarcher quelqu'un. De l'humour ? Franchement, elle n'était pas d'humeur à rire...

Jade s'apercevait qu'elle était encore loin du compte : elle n'était pas à l'aise avec des gosses. Alors des gosses handicapés, ça dépassait ses compétences. Elle aurait bien fait n'importe quoi pour les aider mais de là à trouver un truc adapté à leur dire... Elle séchait. Timidité maladive. Peur d'être nulle...

... et voilà que M'sieur Premier de la Classe venait s'asseoir à sa table !

Elle soupira et donna le fond de sa pensée :

"Dr. Palmer, je suis venue parce qu'on m'a invitée et que ça me semble important de soutenir ce genre de causes... Mais... Pour être parfaitement franche, je suis pas douée pour ce genre de choses. J'veux dire..."

Elle se mordit la lèvre en signe d'indécision.

"J'aimerai trouver les mots justes et tout et tout mais... J'ai juste envie de leur dire des trucs nuls comme "Mon pauvre petit, tu pourras jamais jouer au foot"... Bref, des trucs pas adaptés. Du coup, je me sens nulle et j'ai envie de finir la bouteille de champ' !"

Jen sourit. Elle était ridicule et elle le savait.

"Enfin, peut être que Flash sera encore plus naze que moi. Je suis bien contente de vous voir, Dr. Palmer, et j'apprécie énormément votre ville. Je crois que je vais m'y installer définitivement, à part si vous pensez que cette ville est trop petite pour nous deux..."

Elle eut un petit rire sonore avant de reprendre d'une voix plus sérieuse :

"Vous vous rendez compte que nous allons être mis aux enchères, non ? J'sais bien que c'est pour la recherche mais..."

Et comme pour répondre à l'inquiétude de Jade, à l'autre bout de la salle, un vieux scientifique à l'air détraqué lui fit un petit signe de la main.


"Non mais vous avez vu ? C'est ce que je disais, ce genre de jeu attire les pervers !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Mer 27 Avr 2016 - 11:05
"Non.
- Monsieur!
- Y a pas de "Monsieur" qui tienne, lâchez- moi avec ça!"

J'aurais largement pu semer cette sorte d'assistant collant, mais j'avais promis de ne plus le refaire, après les dix- huit dernières fois où il m'avait harcelé pour diverses raisons. Bizarrement, aucun de mes employés n'avait promis de me lâcher la grappe en retour. Mon auto-proclamé assistant était le pire, ce gars était plus obstiné qu'Alan. Il voulait absolument que j'aille au gala d'une association vouée aux enfants malades, à Ivy Town. Non, c'était pas mon truc, vraiment pas. Il finit par me dépasser et me faire obstacle. Je tentai de passer sur ma droite, mais il y était déjà. Pareil pour la gauche. Esquiver ce type était visiblement impossible, alors je lâchai un soupire d'exaspération et lui demandai de m'expliquer en quoi ça me concernait. Il déclara finalement la chose qui importait le plus à ses yeux: la branche de Garrick Labs en Pennsylvanie faisait des recherches dans le but de guérir certaines maladies génétiques, et recevait des dons de la part de l'association.

Un souvenir remonta subitement de ma mémoire, ce n'était pas le mien, mais celui d'Old Jay. Ce dernier avait à plusieurs reprises rendu visite aux enfants malades et avait finalement décidé, il y a un an, de créer un centre de recherche que leur serait dédié. Il était financé par lui- même et les dons, aucun actionnaire de Garrick Labs n'a voulu investir dans un domaine qui ne rapporterait pas à court terme et piétinait autant. Un autre soupire s'échappa de ma gorge, de résignation. Mo homologue de cette Terre était un homme bien, je m'étais promis de suivre ses traces, pour respecter son sacrifice. Je devais y aller, pour lui.

Quelques heures plus tard, je me débattais avec mon costume de soirée qui n'était pas à ma taille. Je finis par me résigner à porter ma combinaison de combat, j'espérais que ça ne dérangerait personne. Le design avait légèrement changé par rapport au mois dernier, je n'avais pas eu le temps de le montrer en public, j'espérais que les gens me reconnaîtraient quand même. Et comme d'habitude, j'arrivais en retard au gala, comme tout Flash qui se respectait. On pourrait penser que dans ce genre de soirée, n'importe qui pouvait arriver à n'importe quel moment, mais c'était pas le cas. Je le savais car Atom et Jade étaient déjà là, en pleine discussion. Je ne savais pas qu'ils allaient venir pour tout dire. Devant l'entrée, mon regard glissa sur les jeunes enfants aux sourires éclatant. Ils n'avaient pas l'air si malheureux en fin de compte, ils avaient tous un jouet dans les mains...

Une main se posa sur mon épaule, ce qui me fit sursauter. C'était le vigile, il ne m'avait pas vu entrer et me demandait mon invitation, que j'avais oublié dans la veste du costume que je croyais devoir porter au départ. L'ironie dans cette histoire était que je l'avais placé à l'intérieur en avance pour ne pas l'oublier...

"Lâche- moi sale brute! Je suis Flash! FLAAAAASH!"

Des gens attirés par mes protestations vinrent assister au débat.

"Désolé gamin, mais Flash est rouge.
- Je porte du rouge là! Regardez! Merde, je suis Jay Garrick! Le seul Flash à avoir dévoilé son identité en public! Le premier Flash tout court en fait.
- Ah ça, c'est faux."

Mon visage se tourna instinctivement vers la voix, c'était une dame qui avait l'air choquée.

"Je l'ai déjà rencontré et c'est un vieil homme! Très sympathique, charmant et surtout, bien plus élégant que toi.
- Oui mais...
- Allez, rentre chez toi petit, avant que je n'appelle la police.
- Laissez- moi vous expliquer, j'ai pas fait tout ce chemin pour... HEY JADE! C'est moi! Jay! Sauve- moi steuplé, je veux pas aller en prison ni rentrer chez moi sans avoir des preuves de ma venues ici... Sinon mon assistant va plus me lâcher de ma vie!"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 619
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Sam 30 Avr 2016 - 22:47
Ray sourit aux premières paroles de Jade, qui semble tellement mal à l'aise qu'elle aimerait disparaître sous une table. Ses doigts gantés glissent sur le verre vide devant lui, tandis que son regard sombre se pose sur le beau visage d'émeraude.

"Jade, s'il-vous-plaît... pas de Docteur Palmer. C'est réservé à mes étudiants, et... oh. Oh mon dieu. Je crois que vous avez l'âge d'être une de mes étudiantes. Ah, il ne faudrait pas vieillir ! Ou alors, ne pas re-vieillir quand on rajeunit... vous saviez que j'avais rajeuni, à cause d'Extant ? Hank Hall, l'ancien Hawk. Enfin, bref, j'ai été rajeuni, j'ai même fait partie des Titans, mais j'ai ensuite de nouveau vieilli."

Se rendant soudain compte de ce qu'il vient de dire, Palmer laisse échapper un petit rire fatigué, avant de glisser ses doigts gantés ses cheveux sombres.
Il relève des yeux rieurs, puis colle son dos à sa chaise.


"Pardon, je divague. Bref. Pas de Docteur Palmer, Jade : appelez-moi Ray. C'est comme cela que mes amis m'appellent, et j'aimerais vous compter parmi eux."

Il sourit, avant de prendre la bouteille de champagne que la jeune femme avait commencé à déguster. Il se sert, puis lève sa coupe entre elle et lui.

"Pour le reste, je tiens à vous rassurer : personne ne sait vraiment quoi faire avec ce genre de public. Soyons réalistes : ces enfants ont de très lourdes difficultés, qui ne s'envoleront pas en une soirée. Malgré tous nos efforts, ils resteront malades demain, et les dons de ce soir n'ont que peu de chances de les soigner durablement. Cependant..."

Son ton s'est fait un peu plus grave, un peu plus sérieux durant ce discours.

"Cependant, même si nous ne pouvons pas changer leurs vies, nous pouvons changer leurs soirées. Ici, maintenant.
Pour eux, Jade, nous sommes différents : nous avons des pouvoirs qui défient la structure même de la réalité, nous avons des costumes, nous avons affronté des créatures extraordinaires, et nous avons défié la mort.
Pour un enfant qui est coincé dans un fauteuil, et qui ne peut même pas se lever, nous sommes des Dieux - et nous ne pouvons pas les décevoir. Alors on improvise, on gère, on sourit, on ramène des cadeaux, on fait le show, et on leur offre quelques heures de magie."


Ray apporte le verre à ses lèvres, et déguste le précieux liquide avec plaisir.
Il repose la coupe et sourit, en croisant les bras sur la table.


"Vous faites très bien, Jade. Ce n'est pas facile d'être ici, mais vous l'êtes. Beaucoup de gens ne seraient même pas venus, et beaucoup de gens se ficheraient d'eux et profiteraient uniquement des boissons et des petits fours : ce n'est pas votre cas.
Vous êtes là, à culpabiliser et à vous dire que vous n'en faites pas assez. Cela dénote votre intérêt, et votre humanité. Ne pensez pas à ce que vous devriez faire, mais à ce que vous pouvez faire - et faites-le, en croisant les doigts pour que ça fonctionne. C'est ce que je fais."


Palmer suit alors le regard de la jeune femme, pour évoquer la vente aux enchères, et un voile sombre glisse soudain dans les yeux du scientifique. L'impression est diffuse, il la chasse immédiatement et reprend un air doux et calme.

"Je serai ravi que vous restiez ici, Jade. Cette ville est certes petite, et plus calme que Gotham City, mais elle comprend bien des mystères. Les recherches de mon ancien professeur ont ouvert des brèches dans l'Espace-Temps, desquelles s'échappent quelques menaces qui me sont parfois difficiles à gérer.
J'aurais bien besoin d'aide, en effet... comme pour cette fameuse vente aux enchères, où j'espère que ça ne se fera pas au poids et à la taille !"


Il rit encore, mais s'arrête à l'étonnante et bruyante arrivée de Flash. Son regard glisse sur sa silhouette si jeune, et il se rappelle à nouveau qu'il a définitivement bien du mal à gérer cette nouvelle "version" de Jay Garrick.

"Hum... je crois que Flash a vraiment fait une entrée plus naze que la vôtre... je pense que vous devriez aller l'aider à se détendre, et à ralentir un peu. Je vous rejoins."

Ray se lève et sourit, avant de se retirer dans la foule. Une coupe à la main, il zigzague entre les invités, salue quelques personnes, puis finit par s'asseoir à la table du vieux scientifique qui avait mis Jade mal à l'aise.
Palmer sourit encore, et pose son verre sur la table. Ils ne sont que deux, dans cette zone un peu décalée de la salle, où leur conversation ne sera pas forcément ni entendue, ni écoutée.


"Bonsoir."

Palmer est bien assis, à l'aise. Une jambe pliée, le mollet posé sur la cuisse de l'autre. Un bras pendant, l'autre négligemment posé sur la table.
Mais sa voix est dure, terrible. Et son regard lance des flammes à son interlocuteur.


"Comment ça va se jouer, Thaddeus ?"

Ray récupère la coupe, et la porte à ses lèvres. Il fait tourner le champagne avec quelques mouvements du poignet, et fixe toujours l'autre.

"Est-ce que vous souhaitez vraiment aider ces enfants ? Je pourrais y croire : votre histoire personnelle le justifierait. Ou alors, est-ce qu'il faut s'attendre à un mauvais coup ? J'aimerais en douter, parce que j'espère que même vous ne feriez pas ça à ces gosses. Mais j'ai souvent été trop optimiste, et très déçu."

Atom soupire, puis repose la coupe. Ses doigts se sont discrètement serrés en poings.

"A vous de me le dire, Thaddeus. Je suis pendu aux lèvres du grand Docteur Sivana..."

Et il se tait.
En ayant insisté sur chaque syllabe, avec un regard de feu, pour que les menaces sous-entendues soient on ne peut plus claires.


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2919
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Dim 1 Mai 2016 - 9:37
"Dr. Palmer" commença Sivana de sa petite voix nasillarde. "En d'autres temps vous auriez eu raison de vous méfier... D'ailleurs..."

Le vieillard se racla la gorge et partit dans une quinte de toux qui aurait pu laisser présager que l'humanité allait être débarrassée du malfaisant Sivana, par l'effet d'un simple bretzel coincé en travers du pharynx... Mais non.

"D'ailleurs, l'idée m'a pris, ce matin, de me rendre à cette soirée et de dépenser un peu mon argent, durement gagné..."

Il eut un sourire carnassier, comme s'il voulait qu'Atom ne se méprenne pas sur l'origine dudit argent.

"J'ai de même discuté avec les responsables de l'Alliance, avec les scientifiques présents et... J'ai décidé d'apporter mon concours à la recherche. Et..."

Il se pinça les lèvres et eut l'air totalement idiot l'espace d'un instant.

"J'ai même passé l'après-midi à faire des tours de magie pour les enfants. Oh... Rien de spectaculaire mais des choses avec des cartes, des foulards et des pièces de monnaie"

Il sourit à Atom et lui confia en lui chuchotant à l'oreille :

"Et je crois que les enfants m'aiment bien..."

Et effectivement, Atom ne put s'empêcher de remarquer que depuis qu'ils parlaient les enfants des tables d'à côté n'arrêtaient pas de faire des sourires (du moins pour ceux encore capables, physiquement, de sourire) à l'infâme Sivana.

*
*  *

Jade se leva et se rua vers le petit attroupement qui entourait Flash.

Elle précisa :

"C'est bien lui, vous inquiétez pas, ce n'est pas un imposteur. Juste qu'il a... rétréci au lavage"

La femme verte pouffa de rire, imitée par les autres personnes qui avaient tenté jusqu'alors de refuser à Flash l'accès à la salle...

La vieille dame qui avait été la plus véhémente précisa même au super-véloce :

"Ah ben mon p'tit gars, je ne savais point. Mais j'espère que nous passeront bien du bon temps toi et moi... Ah ça oui ! Une fois que j't'aurais acheté aux enchères !"

Elle finit par s'éloigner, ainsi que les autres...

Jade montra à Flash leur table.

"Y a aussi Atom - enfin Ray - qui est en train de discuter avec le vieux pervers là bas..."

Elle aimait bien Pal... Ray. Elle l'aimait bien. Il avait la carrure des grands héros : rassurant, puissant, héroïque et... modeste. D'une humilité à tout épreuve. Il n'avait pas besoin de faire le fier à bras pour qu'on le respecte : il était là, tout simplement...

"Bon, le concept de la soirée - si j'ai bien compris - c'est qu'on soit mis aux enchères, toi, moi et Ray pour que des gens gagnent le droit de dîner avec nous..."

Jade s'interrompit. Un nouveau venu venait d'arriver en costume...


"Sinestro..." lâcha Jade, prête à activer ses pouvoirs pour tomber sur le paletot du méchant...

... mais, il entrait calmement, serrant des mains, faisant des petits signes aux enfants, sortant une liasse de billets pour la déposer... dans la cagnotte de la soirée !

"J'y crois pas, Flash, ce type c'est un méchant, un vrai de vrai et... Les gens ont l'air de l'adorer ? Il donne du pognon à la recherche ?" (d'ailleurs que fait-il avec du fric terrestre ? Sinestro n'est-il pas censé être un extra-terrestre malfaisant ?)

Mais ce n'était pas tout...


Une autre aventurière costumée venait d'entrer dans la salle, peu après l'arrivée de Sinestro.

"Pince moi, je rêve..." lança Jade à Flash. "C'est Phobia, je crois, bordel..."

Mais là encore, elle semblait se voir réserver un bon accueil par les gens de l'Alliance et faisait - elle-même - des grands sourires aux enfants... qui les lui rendaient du mieux qu'ils pouvaient !

Elle attrapa Flash par la main et le traîna un peu à l'écart. Puis, elle fit signe à Atom de les rejoindre au plus vite. Ils avaient des trucs à causer et vite : parce que c'était pas tous les jours que deux vilains (et peut-être même un troisième, elle n'avait pas reconnu le vieux avec qui Atom causait mais il lui disait - salement - quelque chose) se pointaient à un gala de bienfaisance et étaient accueillis avec autant de plaisir par l'assistance... Mais surtout : ces mêmes vilains ne cherchaient absolument pas à faire des trucs de vilains !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Mer 4 Mai 2016 - 9:02
"C'est pas possible d'être aussi méfiant..."

Dis- je en me rapprochant rapidement d'une Jade bien plus amusée par la situation que moi.

"... C'est un gala de charité, pas une vente d'armes."

Je soupirai en mettant une pichenette entre les deux yeux de Jade pour me venger de son rire moqueur, bien trop vite pour qu'elle ne puisse m'arrêter. Je me tournai vers la dame qui ne cacha ps son impatience de participer à une certaine enchère, que je répondis par une expression d'incompréhension totale, mêlée à une sorte d'appréhension. Heureusement, les gens s'en allèrent rapidement, me permettant d'aller me goinfrer, puis revenir avant que mon interlocutrice verte ne remarque mon absence. Les seuls signes de mon départ était l'assiette en plastique contenant des petits fours en quantité que je tenais dans la main et mes joues gonflées par la quantité de nourriture que je mâchais.

"Atom s'entend bien avec les vieux pervers? C'est noté."

Le regard de Jade à l'intention du scientifique dénotait de son immense respect à son égard, Old Jay ne démentait pas ce sentiment. Son esprit qui veillait en permanence sur moi diffusa en moi son propre ressentis, me permettant de comprendre que le petit héros en valait au moins dix. De cette manière, j'avais déjà une bonne impression, avant même de lui avoir déjà parlé. En pratique, ce serait notre première rencontre, mais je me doutais qu'il me confondrait avec son ancien collègue. Je faillis recracher ce que j'avalais, en entendant les explications de l'héroïne. C'était assez difficile à croire, mais elle n'avait pas l'air de plaisanter.

"C'est pas du trafique d'être humain ça? Meta- humain, mais humain quand même."

Puis les choses devinrent encore plus délirantes avec l'arrivée de deux super- vilains, venus nous louer eux aussi.

"Sérieusement... Phobia!? En fait, c'est qui?"

Ignorant ma question, Jade m'entraîna à l'écart. Quand Atom vint à nous, je pris la parole.

"On devrait pas les arrêter tant qu'on le peut? Ce sont des criminels recherchés non? Et salut Atom, j'ai connu un Captain Atom. Il était pas du tout comme toi, mais il pouvait se montrer sympa dans ses bons jours!"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/11/2015
Messages : 619
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Sam 21 Mai 2016 - 22:12
En s'asseyant aux côtés du Docteur Sivana, Ray Palmer s'était préparé à beaucoup de suites possibles.
Assumant jusque-là une attitude calme et détachée, il a conservé un sourire sympathique et n'a offert aucun indice sur une éventuelle agressivité. Cependant, en lui-même, il est prêt à tout, et a déjà en tête de nombreuses idées pour s'en prendre au plus célèbre et terrible adversaire de Captain Marvel.
En soi, il a même posé sa main sur la table, près d'une extrémité, en imaginant devoir la rejeter sur un côté avant de rapetisser, pour s'élancer vers son ennemi à petite taille et écraser son poing, à force normale, sur le menton du vieil homme, qui l'aura bien mérité.

Cependant, le scientifique ne s'est pas attendu à ce que le génie du Mal soit ici pour... le plaisir des enfants, qui semblent apprécier grandement ses petits tours et sa présence.
Décontenancé, il se reprend en glissant une main gantée dans ses cheveux ébouriffés, avant de pousser un soupir devant Sivana.


"Et bien... vous me surprenez, docteur."

Il sait très bien que les criminels comme le vieil homme ont menti, manipulé et trompé leur entourage et leurs adversaires tout leur soûl. Il sait très bien que tout ceci ne peut être qu'un plan, qu'une ruse pour le frapper dans son dos.
Mais... il voit le visage des enfants, l'attitude du vieux scientifique, et l'ambiance de cette soirée. Et il fait le choix de la confiance, de cet espoir en la présence, bien cachée, d'une âme dans cette vieille carcasse en face de lui.
Il esquisse un petit sourire à son attention.


"J'espère, sincèrement, que vous dites vrai. Et j'espère que cette soirée vous sera, alors, autant agréable qu'à moi."

Atom se lève, et range lentement sa chaise.
Ses mains gantées restent cependant sur le dossier, et son regard se fait soudain plus sombre, plus dur. Sa voix fait de même.


"Cela étant, cher docteur, je me permets de vous glisser un conseil : ne me décevez pas, ne me mentez pas. J'en serais extrêmement touché, et cela m'énerverait. Et, pour paraphraser une connaissance, je vous garantis vous n'avez pas envie de me mettre en colère."

Sans laisser le temps au vieil homme de répliquer, Ray se tourne et se fait immédiatement happer par Jade et Jay Garrick.
Il salue d'un signe le vieil-homme-redevenu-jeune, qui l'étonne toujours, autant par son attitude si rafraîchissante que pour ses "flashs d'ignorance", alors que l'homme qu'il fut auparavant avait une connaissance quasiment encyclopédique des surhumains.
Palmer n'a cependant pas le temps de s'attacher à ces détails, car Jennie-Lynn attire son attention sur deux nouveaux venus, autant surprenants qu'inquiétants.


"Hum... Sinestro est un ancien Green Lantern qui a conquis sa planète et s'est comporté en tyran, il a ensuite mené une véritable guérilla contre le Corps. Phobia est issue de l'aristocratie américaine, qui a rejoint la Confrérie du Mal du Cerveau pour expulser ses propres peurs en contrôlant ceux des autres. Tous deux n'ont rien à faire ici - tout comme le Docteur Sivana, que je viens de rencontrer et qui s'avère vouloir simplement amuser les enfants."

Un peu décalés, sur le côté, le trio n'est plus le centre de l'attention depuis l'arrivée des deux autres. Ils peuvent ainsi aisément les observer, en train de réaliser d'étonnantes bonnes actions.

"Tout ça n'a pas de sens... aucun d'entre eux ne devrait être ici, même pas pour s'en prendre à cette assemblée. Ils sont tous déconnectés de ce type d'activité, ils n'ont aucune raison d'être ici."

Si vous lui demandez, Ray Palmer dira qu'il n'est pas un leader. Il dira qu'il ne sait pas diriger, qu'il ne sait pas donner d'ordre, et qu'il préfère suivre, ou plus simplement faire ses "trucs" dans son coin.

"Nous ne pouvons pas intervenir directement : ils n'ont rien fait de mal. Jay, je te demanderai de sortir discrètement de la salle pour faire le tour de la ville. Soit ils sont contrôlés, soit ils sont possédés, soit nous sommes manipulés, soit il s'agit de doubles - dans tous les cas, il doit y avoir des signes extérieurs pour expliquer tout ça."

Cela étant, Ray Palmer a dirigé pendant de longs mois une version des Teen Titans, et il a récemment réuni une nouvelle Justice League pour sauver le Multivers.
Son ton, concentré et sûr, convainc Jay Garrick, qui se retire en ronchonnant - mais en obéissant malgré tout.


"Jennie... je peux t'appeler Jennie ? Ce sera plus rapide. Bref. Jennie. Nous ne pouvons pas causer de mouvement de foule, les gamins... les gamins ne méritent pas ça. Il faut enquêter, découvrir ce qu'il se passe. Je gère Sinestro, occupe-toi de Phobia : après tout, une fille de Green Lantern n'a rien à craindre de ses peurs, non ?"

Il sourit, et disparaît dans la foule.
A vrai dire, Atom souhaitait surtout éviter que Jade soit au contact du plus dangereux de leurs adversaires potentiels.
Il frôle donc quelques invités, en salue d'autres, puis parvient devant le Maître de la Peur. Le scientifique prend une grande inspiration, et se lance d'une voix qu'il espère sûre, en croisant aussi les doigts pour que ses idées soient justes.


"Bonsoir... surpris de vous découvrir ici. Puis-je vous proposer un verre... ?"

(HJ/ Je me suis permis d'évacuer Jay vu son départ, à toi de me dire si tu préférais autre chose ! Et désolé pour le retard ! /HJ)


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2919
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Jeu 26 Mai 2016 - 18:02
Atom, avec la souplesse et l'habileté du chef qui ne voulait pas se revendiquer de ce statut, avait fait des suggestions que personne ne songeait à contester...

... faire le tour de la ville, fouiner partout et observer tout le monde à la recherche du moindre indice qui permettrait d'expliciter cette situation, voilà un boulot pour Flash !

Parce qu'il était évident, et les héros le savaient bien, qu'il y avait quelque chose de pourri au royaume des super-vilains...

Les genoux de Jade tremblèrent et elle déglutit bizarrement quand Atom lui suggéra d'aller papoter avec Phobia.

"Je suis née avec mes pouvoirs, personne ne m'a fourgué un anneau entre les pattes : j'suis pas sure qu'Abin Sur m'aurait filé la lanterne, Doc..."

Elle termina en chuchotant au creux de l'oreille du bon Docteur :

"Ray... J'ai peur de cette femme et de cette situation..."

Puis se rappelant qu'elle avait été une (fort mauvaise) actrice, elle prit un sourire de façade et fit quelques pas en direction de Phobia.

Elle lui tendit une main amicale, comme si elle voulait se jeter sur la méchante, comme si elle souhaitait qu'un point de non-retour soit atteint et qu'elle ne puisse plus faire machine arrière.

Phobia la dévisagea, une coupe de champagne à la main, avec un regard plein de mépris... qui se transforma en un instant et comme par enchantement, révélant une Phobia qui était l'incarnation même de l'amitié et de la chaleur.

"Très chère, Jade !" s'extasia Phobia après que la femme verte se soit présentée. "Appelez-moi Angela, tout simplement... Après tout, nous sommes entre amies ici et... J'ai décidé, ce soir, de tirer un trait définitif sur ma carrière de criminelle : plus jamais je n'utiliserai mes pouvoirs gratuitement, pour servir le mal ou un intérêt purement personnel..."

Et Phobia expliqua à une Jade stupéfaite son projet de carrière : elle allait candidater pour travailler en fête foraine, dans le but de rendre le train fantôme légèrement plus terrifiant !"

"Car la peur peut être excitante et peut avoir du bon quand elle est savamment dosée..."

Jade n'en croyait pas ses oreilles.

*
*   *

Sinestro observa Atom avec un drôle de regard... Comme si Sinestro était une petite chose timide et qu'il était honoré qu'un grand homme comme le Dr. Palmer s'intéresse à son cas !

D'une voix nasillarde et maladroite, Sinestro répliqua :

"Je... J'aimerai bien boire un breuvage fermenté, oui. Je..."

Il baissa les yeux et ajouta :

"Merci... Vous savez, j'ai toujours eu secrètement de l'admiration pour vous... Et..."

Il jeta un œil en direction de Jade qui semblait stupéfaite de ce que l'affable Phobia était en train de lui raconter.

"Elle est si jolie... Et c'est une Green Lantern ! J'aimerai TANT en redevenir un et faire oublier tout le mal que j'ai fait... Vous croyez que c'est possible ? Qu'Hal Jordan accepterait de passer un peu de temps avec moi ? Comme deux amis ?"

Il avala sa salive et ajouta :

"Et j'aimerai aussi... Un chien ! Un chien pourrait être un bel ami pour combler ma solitude et... J'aimerai aussi commencer une collection... de timbres par exemple !"

Sinestro semblait fébrile, il parlait de plus en plus vite de sa voix haut perchée :

"Parce que sur Qward, il n'y a ni chien ni collection. Et on n'y fait que de bien vilaines choses : comme torturer des gens ou leur décolleter la tête pour en faire un récipient ou les incinérer ou..."

Le fléau cosmique qu'était Sinestro réapparaissait dans ce discours : visiblement, ce matin même il avait encore accompli des actes abominables et abjects, jusqu'au moment où...

... il avait eu l'illumination, en contemplant la tête qu'il portait à bout de bras de sa dernière victime . Et il comprit : à quoi bon faire le mal quand on pouvait faire le bien ?

"Et je me suis rendu compte que je ne savais même plus à quoi ressemblait une bonne action, tellement cela faisait longtemps que je n'en avait pas fait !" commenta gaiement Sinestro.

Et il s'était senti comme obligé de venir sur Terre pour aller à ce gala... En chemin, il avait utilisé son anneau pour récupérer de l'argent qui dormait dans un souterrain ("il y avait marqué le mot BANQUE quelque part...") pour le donner ici... Et c'était là qu'il avait eu toutes ces idées pour prendre un chien ou commencer une collection...

Bref, de la vraie folie furieuse !

*
*   *

Les vilains étaient donc devenus... gentils !

Flash n'étant pas de retour pour le moment avec une quelconque explication du pourquoi du comment de cette situation, Jade dut se contenter de vivre l'instant présent : Sinestro, Sivana et Phobia étaient là pour faire plaisir aux enfants, donner de l'argent, comme mus par une force invisible qui leur avait donné l'envie... de faire le bien.

Jade avait envie d'y croire mais, en même temps, elle avait depuis belle lurette cessé de croire à l'existence du Barbu du Pôle Nord.

Mais dans l'attente...

... le repas allait commencer. Tous les participants, scientifiques, militants associatifs, mécènes, enfants et famille, ou héros et vilains furent invités à rejoindre leur table.

Il fut décidé de placer Sivana, Phobia et Sinestro à la table de Jade et d'Atom.

Sivana racontait des histoires drôles, Sinestro faisait les yeux doux en silence à une Jade plutôt crispée et peu causante et Phobia...

... Atom sentit que, sous la table, le pied de la super-vilaine cherchait le sien.


Pendant que les entrées étaient en train d'être servies par une armée de serveurs tirés à quatre épingles, deux animateurs firent leur apparition.

Il s'agissait d'un jeune garçon qui attirait naturellement la sympathie des convives... Certains souhaitaient d'ailleurs lui donner spontanément tout ce qu'ils possédaient... Bizarre, bizarre.

Ce garçon tenait un miroir. Quand à l'autre, le moustachu il lança :

"Mon jeune assistant et moi-même, nous allons réussir un tour comme vous n'en avez jamais vu auparavant ! Je prétends, en effet, être capable de prédire l'avenir et de le montrer !"

Phobia gloussa et lança à Ray :

"Peut-être qu'il me verra avec un gros ventre et toi en train de fabriquer un berceau ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 21/11/2015
Messages : 619
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 30 Mai 2016 - 21:55
Même s'il a été confronté à beaucoup de situations difficiles, révoltantes et mystérieuses, Ray Palmer doit bien avouer que le discours débité par Sinestro le surprend, et lui coupe la parole.
La bouche entrouverte, hésitant, il a du mal à enchaîner et à trouver un moyen pour prendre le contrôle de l'échange. Il sait bien que quelque chose cloche ici, que les super-vilains présents ce soir sont contrôlés ou ont été remplacés par des doubles ou des robots, mais l'étrangeté des paroles du criminel cosmique le trouble grandement.
Le scientifique parvient cependant à se reprendre, ferme les lèvres, prend une grande inspiration puis se relance.


"Herm... certes, certes..."

Sinestro enchaîne sur les chiens et le vol d'une banque, tandis que son interlocuteur glisse son regard sur la foule ; pour retrouver ses sensations, pour se contrôler.
Ses yeux captent alors ceux de Jade, qui semble aussi perdue que lui. Cette vision, et la légère détresse de sa collègue, redonnent du courage et de la force à Atom, qui serre les dents et reprend la parole.


"Je suis également heureux de vous rencontrer, Sinestro. Jusque-là, nous nous sommes uniquement croisés lors de grands... rendez-vous, on va dire, et nous n'avons jamais eu l'occasion d'échanger - des mots, ou autre chose.
Bref, je suis ravi de pouvoir enfin discuter avec vous, d'autant plus que j'ai toujours admiré vos créations. Notamment la justesse de vos choix dans des moments critiques, et la grâce de vos réalisations. Vraiment, je suis admiratif."


Il esquisse un sourire, se félicitant d'avoir aussi bien appris à mentir grâce à Jean Loring : à la fois pour cacher à sa fiancée d'alors sa double identité, puis après comme élève d'une avocate douée pour protéger les intérêts de ses clients. Son mariage raté, et toute la folie qui en a découlé, a eu quelques avantages... même si lui, ses proches et le monde s'en seraient finalement bien passés.

"Bien... je crois que nous passons à table, Sinestro. Après vous !"

Ray suit le tyran cosmique à table, et découvre avec une joie feinte qu'il la partage avec Jade, Sivana et Phobia ; s'il est rassuré de voir sa camarade avec lui, être coincé avec les trois autres n'est pas agréable, même s'il préfère pouvoir les avoir à proximité pour gérer l'immanquable moment où ils perdront le contrôle - et où les cris commenceront.
Concentré sur d'éventuels plans pour les immobiliser en causant le minimum de victimes, Palmer n'est bien sûr pas préparé à l'étonnante et incongrue sensation du pied de Phobia sur le sien sous la table - et ce n'est rien, comparé à la petite réflexion de la super-vilaine qui suit quelques instants plus tard.


"Hum..."

Son regard coule sur toute la salle, glisse quelques secondes sur le visage de Jade en exprimant une détresse sincère, puis se repose sur Phobia. Un sourire de façade apparaît sur ses lèvres, tandis qu'il répond d'une voix aussi douce et sucrée que possible.

"Qui peut savoir, très chère ? Je ne crois pas aux dons de divination, et je préfère découvrir ce que l'avenir nous... me réserve quand le hasard l'aura décidé. N'est-ce pas plus... excitant ?"

Jouer au charmeur, jouer tout simplement ce genre de gamme, ce n'est pas dans les habitudes d'Atom, qui tente de cacher son malaise par un léger sur-jeu.
Il est cependant persuadé qu'il vaut mieux suivre la "folie" des super-vilains, pour éviter que leur crise éclate en les frustrant ou en les contrariant. Du coin de l'oeil, il suit l'étonnant duo qui arrive dans la salle, qui attire immédiatement la sympathie - et les dons.
Si Ralph "Elongated Man" Dibny, il aurait déjà résolu ce mystère et serait en train d'immobiliser l'ennemi en lançant quelques blagues ; Sue, toujours proche de son époux, aurait déjà commandé leurs boissons préférées, et réserverait leur restaurant préféré.
Un voile d'ombre glisse sur le regard de Ray, alors que son coeur souffre de savoir que son couple d'amis a tant souffert - par sa faute. Enfin, par celle de Jean, mais sa culpabilité est réelle et terrible.


"Hem. Bref. Est-ce que vous les connaissez ? Vous connaissez leur numéro ?"

Curieux, sentant "quelque chose" par rapport à ce duo, le scientifique lance le sujet pour analyser les réactions des super-vilains.
Oui, il y a "quelque chose" avec eux - et peut-être en lien avec cette étrange attitude de leurs adversaires, se dit-il en plaçant ses deux jambes bien sous sa chaise, aussi loin que possible de Phobia. Par simple mesure de sécurité, évidemment !


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2919
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 3 Juin 2016 - 21:14
Sivana ricana à la question d'Atom :

"Mon très cher et très estimé confrère, je ne connais pas ce couple de forains, non !"

Et il farfouilla dans sa poche pour en sortir, finalement...

... une langue de belle-mère dans laquelle il s'empressa de souffler, juste dans les oreilles de Palmer !

Cela déclencha l'hilarité de Sinestro, qui se mit à gesticuler sur sa chaise, tellement il trouvait cela drôle.

"Ah... C'est quand même bien mieux de faire des farces que de démembrer un être humain !" commenta-t-il, des larmes de rire au coin des yeux.

Seule Phobia semblait indifférente aux traits "d'humour" des deux autres vilains. Non... Elle était toute perdue dans les yeux de Raymond...

Jade tordait sa serviette en tout sens : sa nervosité était arrivée à son paroxysme. Il allait falloir qu'il se passe quelque chose ou elle allait exploser ! Et ça, elle ne le voulait pas. Du moins pas ici, ni comme ça. Pas devant tous les enfants.

Elle se mordit la lèvre et pensa que le plan ultime des méchants était d'une perversité folle : faire semblant d'être gentils et irréprochables jusqu'à ce que les héros, bien conscients qu'ils sont de la dangerosité de Sivana & cie. mais dans l'impossibilité éthique d'agir sans motif, retournent leurs pouvoirs contre eux-même et se suicident...

Le duo de devins (faute d'un meilleur qualificatif) s'approchèrent de la table de nos héros. Le moustachu se présenta, en remettant sa carte de visite à chacune des personnes attablées :

"Conway Mann"

Sur la carte, il était indiqué qu'il était disponible pour les anniversaires, les bar et batmitzvah ainsi que les réunions de comités d'entreprise...

Conway ajouta rapidement :

"Je viens de Fawcett City et je suis né le même jour que Captain Marvel, vous imaginez ?"

Sivana s'esclaffa :

"Ah, cette bonne vieille banane rouge ! Ça me fait penser : pendant la guerre, j'avais vu, avec mon ami Mr. Mind, un sympathique spectacle d'une grosse chanteuse allemande qui chevauchait une banane... Mais poursuivez, mon brave..."

Conway remercia le savant fou et reprit :

"Je ne vole pas et je n'ai pas de super-force. Mais j'ai un don... Et mon jeune ami, Sunny Sparkle, alias "le garçon le plus sympathique du monde", va m'aider..."

Le moustachu désigna du doigt le miroir que tenait entre ses mains Sunny.

"Voyez, quand je suis à proximité de ce miroir, il fait apparaître l'avenir plus ou moins proche de la personne qui se tient à mes côtés... Une dame dans la salle a vu ainsi qu'elle était grand-mère pour la première fois, 5 bonnes minutes avant que son gendre ne l'appelle pour le lui dire ! Alors que va dire le miroir pour vous même, hum ?"

Il se positionna près de Sinestro et le miroir fit apparaître notre vilain, heureux aux larmes, en train de câliner un petit chien qu'il tenait entre les mains...

Sinestro, à cette vision, pleura abondamment et se moucha bruyamment dans sa serviette, tant il était heureux de ce qu'il avait pu voir...

Jade n'en croyait pas ses yeux ni ses oreilles. Elle s'attendait presque à ce que les masques à oxygène tombent du plafond où qu'on lui apprenne qu'elle avait glissé, sans s'en rendre compte, dans un univers parallèle...

Sivana se vit dans le miroir : on lui remettait les clés d'Ivy Town et le Maire de la Ville lui chuchotait à l'oreille qu'il le verrait bien un jour recevoir le Prix Nobel de la Paix.

Le scientifique sourit comme un enfant demeuré : son visage était l'expression du bonheur même.

"Peut-être même que je pourrais rejoindre, avec ça, la Marvel Family ? Parce que le petit Captain et sa sœur, ils me sont presque aussi précieux que mes enfants, en fait..." commenta-t-il.

Phobia lança un sourire carnassier à Palmer avant de regarder son avenir...

... et elle déchanta rapidement : elle se voyait, rendre visite à "l'amour de sa vie", dans un décor que Palmer connaissait bien... en l'espèce la super-prison d'Ivy Town !

Conway eut l'air désolé pour la méchante :

"Voyez le bon côté des choses.... Vous allez vous marier et vous demeurerez suffisamment amoureuse pour continuer à lui rendre visite malgré les épreuves !"

Jade ne put s'empêcher de lancer, bien que fusillée du regard par Phobia, sur un ton ironique :

"Bah, au moins, on sait déjà QUI ne sera pas l'heureux élu s'il s'agit d'un taulard..."

Et elle fit un clin d’œil à Ray.

Puis vint son tour à elle...

... et sous les regards horrifiés des trois vilains et de Conway et des gens des tables adjacentes qui suivaient ce drôle de spectacle...

... on vit, dans le miroir du futur, Jade s'éclipser de cette soirée précipitamment, alors que quelqu'un s'écriait que la cagnotte pour les enfants avait disparu... Puis Jade est vue en compagnie de Flash, en train de compter les billets qu'avait dérobé le bolide humain. Les deux "héros" rient à gorge déployée, contents qu'ils sont d'avoir chouré le fric des enfants moribonds !

Jade aurait blêmi si physiologiquement cette option ne lui avait pas été fermée depuis belle lurette.

Mais le pire restait à venir...

... Atom se vit dans le miroir de Conway en train de voler des médicaments à l'hôpital des enfants, au pavillon des petits cancéreux, tandis que Jade (encore elle) détournait l'attention de ces mêmes enfants en utilisant ses pouvoirs pour les faire rire.

Sivana en était bouchée bée, comme à vrai dire un peu tout le monde dans la salle. Même Conway n'en revenait pas. Il commenta :

"Euh... C'est... C'est de loin la vision la plus horrible qui ne se soit jamais reflétée dans ce miroir... Je..."

Il conclut :

"Vous devriez avoir honte"

Les gens commencèrent à huer les deux "héros". Jade ne savait plus où se mettre. Phobia était en pleurs. Elle dit à Atom, d'un ton misérable :

"Tu... Tu es l'amour de ma vie mais tu es pire que tous les pires méchants réunis... Même le Joker n'aurait pas été capable d'un truc aussi horrible !"

Seul Sinestro demeurait silencieux, bien que très nerveux.

Il grinçait des dents et avait les yeux écarquillés. Comme s'il allait pondre un œuf.

Finalement, il se dressa d'un seul coup et hurla :

"Red Lantern ! Vous êtes tous les deux des Red Lantern ! Et je dois, moi, Sinestro - en l'absence de mon ami Hal Jordan - je vais défendre le secteur 2814, en tant que digne héritier d'Abin Sur !"

Le pouvoir affluait en lui, il allait certainement très rapidement frapper.

Et Sivana et Phobia ne tarderaient pas à lui prêter main forte...

... et c'est à ce moment que quelqu'un s'écria que la cagnotte avait disparu, car tel était le cas, conformément à la vision de Conway...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 21/11/2015
Messages : 619
DC : Mister Miracle ; The Bat ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Dim 5 Juin 2016 - 17:55
A nouveau, Ray Palmer reste silencieux.
Longtemps.
Son regard sombre glisse sur les différentes personnes présentes à sa table quand Conway Mann s'approche pour réaliser son "tour". Il est attentif à chaque réaction, chaque émotion qui passe sur les visages - et il les enregistre.
Il n'est pas un grand enquêteur ou un grand détective comme Bruce ou Ralph, mais il sait apprendre, et il sait observer. Il ne comprend pas bien ce qu'il se passe ici, mais il se doute qu'il y a une Intelligence derrière tout ça, suffisamment puissante pour réussir à contrôler des personnalités aussi puissantes que les super-vilains réunis ici.

Cependant, son apparence calme commence à se fissurer quand Conway Mann évoque son ami Sunny Sparkle, et l'étrange miroir.
Il hésite à intervenir, à demander de faire cesser tout ça, mais laisse passer son tour - et le regrette rapidement.
Les criminels "voient" une sorte de Futur dans le reflet du miroir, qui provoque d'abord le contentement de Sivana et de Sinestro, puis une déception chez Phobia ; évidemment, lui est plutôt rassuré de ne pas être aussi lié à la super-vilaine qu'elle l'espérait.

Hélas, la suite continue dans cette veine négative : Jade et Jay sont dépeints comme des voleurs sans âme, et il découvre une image encore pire de lui-même.
Evidemment, cela créé une réaction autour d'eux, des remouds mauvais et des huées qui commencent à se faire entendre. Si les super-vilains ne sont pas eux-mêmes, il est aussi clair que la salle elle-même ne réagit pas "normalement", à la fois en acceptant aussi aisément ces criminels qu'en réagissant aussi vite pour rejeter les héros.


"Bien."

Atom se lève.
Il ne tient pas compte de l'émotion de Phobia, il ne réagit pas non plus à Conway Mann qui joue le choc extrême, et pose un regard déterminé sur Jade, pour lui prouver qu'il est là et qu'elle n'est pas seule.


"Je crois que cela suffit - que tout, tout cela suffit."

La nouvelle du vol de la cagnotte arrive à ses oreilles, les criminels se lèvent et se préparent au combat, et le duo de "magiciens" recule.
Tout ça va mal tourner - mais il le refuse.
Il ne veut pas que cette soirée tourne au fiasco. Les enfants ne méritent pas ça.


"Il est évident que quelque chose cloche ici. Il est évident que, et même si c'est bien agréable, nos invités ici présents ne sont pas dans leur état normal - et vous non plus.
Il est évident, également, que ni Jade, ni Jay Garrick, ni moi ne sommes des voleurs. Cependant, il y a ici des preuves..."


D'un geste, il montre le miroir, puis reprend la parole un ton plus haut que précédemment.

"... qui doivent être contredites. C'est pour cela, comme preuve de bonne foi, que j'accepte... de me rendre. Dès maintenant."

Le scientifique lève ses mains jointes, pour que des bracelets de police ne tardent pas à enserrer ses poignets.
Il se tourne ensuite vers Conway Mann, et esquisse un petit sourire.


"Et je suis persuadé que Conway Mann et son camarade, mais aussi nos chers invités, accepteront de nous suivre pour trouver enfin la vérité sur tout ça."

Le plan est simple : sortir d'ici sans esclandre, sans explosion de colère et sans chaos, pour que les enfants soient protégés, et pour vérifier si l'effet continue en dehors du bâtiment. Jay n'est pas encore revenu de sa course, il doit donc y avoir quelque chose, dehors, qui l'a stoppé.
Il va falloir le trouver, comme trouver l'origine de tout ceci. Et y mettre un terme, définitivement !


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2919
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mer 8 Juin 2016 - 18:38
Quand Atom tendit ses poignets en signe de reddition, les gens eurent l'air mal à l'aise... Après tout, quels que soient les pouvoirs de ce miroir, ils connaissaient - collègues professeurs, philanthropes aguerris, étudiants brillants, officiels bedonnants - et appréciaient le Dr. Palmer, un héros tellement honnête et proche des gens qu'il n'avait même plus d'identité secrète !

Jade n'était pas pour autant rassurée : elle savait que Raymond avait raison, elle savait qu'elle n'avait rien à se reprocher et qu'il n'y avait aucune chance que la cagnotte soit retrouvée avec Flash (elle croisa les doigts pour cela, tout de même)... Elle n'avait pas peur de la foule qui ne savait plus trop sur quel pied danser, elle ne craignait pas Conway et son acolyte qui étaient bouches bées...

... Sivana semblait avoir accueilli avec une certaine sympathie l'initiative d'Atom ("Après, tout ce n'est que justice qu'un héros, qui a failli, connaisse la prison... Je vous enverrais des colis alimentaires, mon cher collègue !"), Phobia pleurnichait, comprenant que sa vision était en train de se réaliser...

... car l'homme qu'elle attendrait à la Super-Prison ne pouvait être qu'Atom lui-même !

Non. Elle, Jade, se méfiait de Sinestro.

Il éclata et hurla d'une voix puissante et terrifiante, tout en s'élevant dans les airs, les mains saturées d'énergie jaune ! Prêt à exploser, il dit :

"Je... Je vais anéantir tout ce qui vit dans cette salle pour réparer l'affront fait à la morale ! Je..."

Heureusement, Sivana lui rappela que des enfants étaient présents et qu'il valait mieux qu'il se calme : sinon, il ne pourrait pas lui acheter un chien.

Sinestro se calma instantanément et s'excusa de s'être un peu laissé emporter.

Le commissaire de la ville vint vers les deux "héros", deux paires de menottes à la main, paires qu'il venait d'emprunter aux gardes en faction devant l'entrée.

Les passant à Atom, il commenta :

"Palmer, je suis désolé mais je suis obligé de faire ça..."

Jade protesta :

"Mais on n'a rien fait ! Même, si ce miroir montre le futur, je n'ai pas encore commis ce qui s'y reflète ! On peut pas m'arrêter pour un truc que je n'ai pas - encore - fait..."

Le commissaire secoua la tête, désolé, et referma la seconde paire de menottes autour des poignets d'une Jade effondrée.

"Mademoiselle, ce que l'on a toutes et tous vu à travers le miroir de M. Mann ne s'est peut-être pas encore réalisé mais... La cagnotte a bel et bien disparu !"

Et les héros quittèrent la salle de gala, accompagnés par un silence de mort...

*
**

... comme aucun des commissariats de la ville n'était en mesure d'accueillir de tels suspects, Jade et Atom furent transférés directement à...

... la Super-Prison !

[La suite ICI !]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Une soirée de gala

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Photo de GALA / Soirée
» Dîner de gala à Hollywood Boulevard
» Soirée chatbox à Thème (Miyazaki / Ghibli)
» Images pêle-mêle de la soirée Intel / Adhésia - Geek's So In #2
» Soirée Privée APAS le 30 mai 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town :: Ivy University-