[Outlaws] Bienvenue à Progressido!

Invité

MessagePosté le: Jeu 21 Avr - 20:51
Il y a toutes sortes d'imbéciles en ce monde. J'ai été flic pendant tellement de temps que c'est un fait que je considère comme indéniable. Mais les types de Progressido? Il faudrait faire une catégorie à part. Pour reprendre les bons mots d'un de mes collègues policier en France, en fait, un membre du GIGN : c'est du lourd. Je dirais même plus, c'est du très lourd. Pour qu'à Washington D.C. on songe à faire appel aux services de mon équipe pour régler le problème, on ne peut plus considérer la stupidité de ces gens comme un défaut : c'est un handicap grave.Quand on m'a présenté le dossier, je suis partie à rire. J'étais convaincue que c'était un poisson d'avril. Jusqu'à ce que je réalise que ce n'était pas le cas : la date ne concordait pas.Et ça aurait été un poisson d'avril vachement en retard. Mais… Non. Non. C'était sérieux de chez sérieux. Eh ben.

Le plus dur, ce serait encore de l'annoncer aux troupes sans éclater de rire parce que c'est juste TROP con. En fait je suppose qu'ils vont déduire que c'est d'une extrême importance parce que je leur fais traverser la moitié des États-Unis pour un endroit où il n'y a rien, selon Google Maps. Le truc c'est que notre base d'opération est SOUS le sol. C'est un ancien bunker datant de la Guerre Froide, retapé entièrement à l'usage des Outlaws. Climatisé et tout parce que fouillez moi pourquoi, aujourd'hui il fait près de quarante degrés Celsius…À l'ombre. Il fallait que LA journée où tout est parfait pour une opération d'envergure, on se tape des températures de fous furieux. Le positif? Avec un peu de chance, tous ces cons seront morts déshydratés. C'est beau de rêver, quand même. Bénie soit la technologie qui nous permet de surveiller ces ordures en étant au frais.

Un raclement de gorge me sortit de mes pensées et je fis des gros yeux à la personne qui avait osé me tirer de ma réflexion. Jamie Sawyer. Ma fille. En uniforme complet des Outlaws. Depuis qu'elle avait, contre mon gré et celui de ma femme, décidé de jouer les héroïnes lors de notre dernière intervention d'envergure, elle s'était mise en tête d'aller sur le terrain pour le prochain gros coup. J'ai essayé de la raisonner, j'ai hurlé, j'ai tonitrué, il y a eu des postillons et des larmes mais… C'est horriblement têtu une adolescente. Pour le moment j'avais réussi à acheter la paix : elle aiderait à coordonner les opérations. Pas plus. Pas moins. Mais je savais que c'était une bombe à retardement et qu'elle allait tenter de s'incruster dans les opérations. En attendant les troupes, je me répétais mentalement mon discours. Je peux y arriver. Je peux y arriver. Je vais laisser hors du discours…

Non je ne peux pas dire qu'ils veulent faire sécession et devenir le nouveau rêve américain, je vais me mettre à pleurer de rire. Le reste par contre, je vais le dire. Une fois que tout le monde est là je dois me gifler mentalement deux ou trois fois pour bien rester sérieuse. Les lumières se tamisent et une vue aérienne de Progressido apparaît avait, bien évidemment, une mise à jour en temps réel de ce qui est observé. Sur un écran adjacent, les données « tout public » de l'endroit avec en plus petit des annotations par le Département de la Sécurité Intérieure. Ils ont bien fait leur devoir sur le coup. Bon allez. J'ai une chance et une seule chance de débiter tout ça sans me mettre à sourire niaiseusement. Tu peux le faire, Maggie Sawyer. Tu DOIS le faire. C'est toi la patronne, c'est toi le boss, c'est à toi de donner l'exemple. Comme on dit : show time!


« Bienvenue à Progressido, Texas, une petite ville de 4509 habitants. Cette petite ville du Texas se trouve à la frontière américano mexicaine et est connue, entre autre, pour sa production agricole. C’est une ville où il fait bon vivre… Si vous êtes américain, blanc et protestant. De dire que cette ville a l’équivalent du QG du KKK anti mexicain c’est comme dire qu’une bombe nucléaire c’est un peu plus puissant qu’un pétard.

Le racisme est probablement leur activité préférée juste après l’exploitation des immigrants illégaux. Vous vous imaginez bien que cela donne une très mauvaise image de nos fières valeurs américaines. Pire encore, à cause de ses frasques, cette ville est en train d’attirer sur elle beaucoup d’attention tant nationale qu’internationale et donc la colère de nos voisins mexicains. Vous imaginez bien l’embarras de nos chers élus à Washington.

Évidemment, ces illuminés sont supportés par des éléments influents de notre beau pays. Essentiellement des huiles lourdes de la droite radicale républicaine. Donc d’un point de vue théorique, on ne peut rien faire pour régler le problème sans en arriver à des débats, des commissions d’enquête et d’affreuses dépenses pour rien. Donc, comme dans toutes les situations nécessitant un minimum de diplomatie, notre commanditaire a décidé de nous envoyer régler le problème.

Vous comprenez bien que notre bon gouvernement ne peut pas tirer sur ses citoyens même quand ce sont des monstres, des criminels et des extrémistes pires que ce qu’on a pu voir depuis les regrettables événements de l’Afghanistan et de l’Irak. Si vous avez déjà vu le film le Mississippi brûle… Ça risque de ressembler un peu à ça. Quoi que ça risque d’être plus mouvementé encore.

Comme d’habitude, nous avons plusieurs objectifs à accomplir. Celui qui est le plus évident est de trouver les têtes dirigeantes de ce mouvement et de les neutraliser. Du grand classique. Ensuite, Washington n’a pas été clair sur ce que nous devons faire des inévitables victimes que nous allons trouver là-bas. Le trafic humain implique, naturellement, des personnes vivantes. Ce qui veut dire gérer le problème de protéger, soigner et déplacer tout ce beau monde le cas échéant.

Ah et j’oubliais, évidemment : brouiller les pistes. C’est une opération qui risque de faire des vagues si elle s’ébruite. Il va donc falloir travailler fort pour la maquiller au maximum. Je suis convaincue que nous pouvons le faire. Nous n’allons pas laisser des centaines de personnes aux mains de gens qui se pensent encore pré révolution américaine avec l’esclavage, quand même!

Ah oui, à confirmer : il semblerait que l’un des plus grands défenseurs de la cause suprématiste américaine viendrait faire un tour prochainement à Progressido. Ce serait bien de l’accueillir façon Outlaws, de le cuisiner un peu et de voir jusqu’où cette gangrène qui s’oppose à la charte des droits et libertés s’étend. Notre commanditaire se fera un plaisir de détruire quelques carrières politiques et quelques réputations pour que nos chers électeurs et payeurs de taxes puissent dormir sur leurs deux oreilles.

Ce qui me fait penser… La période des impôts approche et vous êtes TOUS imposables. Toi aussi Rae. Oui, même Indigo. Et John, ne pense même pas à utiliser la magie pour t’en sortir. J’attends vos déclarations pour la fin du mois. Ce sera tout pour aujourd’hui. Bonne chance et bonne chasse les Outlaws. Rendez-moi fière, comme d’habitude. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 23 Avr - 17:46
Outlaws
Reprise de mission !


Cela faisait quelques semaines déjà que Kate avait perdu à nouveau un être qui lui était cher, Elizabeth, sa jumelle. Katherine avait fait semblant d'être morte dans cette explosion lors de l'intervention des Outlaws à Gotham, elle l'avait fait pour protéger sa famille. Jamie avait montré son secret à Batwoman, une apprentie justicière, ça pouvait être amusant comme dangereux. Cependant, la rousse ne s'était pas réellement préoccupé de ce problème même après son retour au bercail. Maggie lui avait détruit les tympans en lui criant dessus à son retour à la maison et Jamie avait clairement plus trop envie de lui parler. Or, c'était un risque que la jeune Kane avait pris en compte pour les protéger. Kathy avait agi en solitaire comme Batman le ferait pour éviter de mettre Damian ou un autre en danger face à une grande menace. Tout ce qui importait à la femme, c'était la sécurité de sa famille en particulier Jamie qui était trop jeune pour tout ceci. Malheureusement, elle était du genre très têtue comme Mags et elle a son âge. Mais les pensées de la justicière se tournaient surtout autour d'Alice qui était sa soeur. Elle était morte et cela lui avait brisé le coeur en allant jusqu'à renier son père qui était au courant de sa survie, il y a plusieurs années à Bruxelles.

La vie depuis son retour avait beaucoup changé, Kate ne se sentait plus comme avant ainsi que sa relation entre Maggie et Jamie. Ses initiatives les avaient certes mises en colère, mais Kate l'aurait refait même en connaissant les répercussions. À l'heure actuelle, Katherine était dans un bunker en compagnie de plusieurs membres du groupe, elle s'était adossé contre un mur dans un coin sombre. La jeune rousse se tenait à l'écart de tous, elle attendait les directives de sa femme à propos de leur nouvelle mission. Jamie était là en tenue militaire, franchement, Mags aurait dû l'attacher à l'appartement pour qu'elle ne vienne pas avec eux. C'était dur de gérer une adolescente avec beaucoup de détermination et de caractère comme la mini-bulldozer, mais elle n'avait pas les compétences pour les suivre sur le terrain. De toute façon, elle avait pour mission de rester au quartier général et d'aider pour les communications. Depuis quelque temps, Batwoman ne disait plus trop rien à Jamie à cause de ce qui s'était passé et la gamine ne voulait pas lui parler, elle la boudait tout simplement.

Progressido, une petite ville à la frontière du Mexique et il faisait très lourd à l'extérieur. Heureusement, le bunker possédait des systèmes pour rafraîchir l'aide, des ventilations pour ne pas mourir de chaud. Il y a quelques personnes des Outlaws et Maggie allait finalement débuter son discours pour motiver tout le monde. Habituellement, Kate aurait été très intéressée et admirative devant les mots de sa femme, mais là, elle semblait ailleurs. Toujours dans son coin, son dos contre un mur, elle avait la photo d'elle avec sa jumelle en train de câliner leur mère. Kate s'en voulait toujours d'être la cause de la disparition de Bethy et s'accusait elle-même de l'avoir tué. La rousse n'en avait pas trop en parler avec Maggie sur ce qu'elle ressentait au plus profond de son coeur ni même avec Jamie, mais ce n'était pas encore l'heure de leur en parler. Katherine était déjà au courant de l'affaire et elle avait mené un peu son enquête pour mieux connaître les différentes affaires à l'intérieur de la ville. La rousse préférait tout de même d'écouter un peu la blonde pour obtenir des informations supplémentaires et d'être plus apte à savoir à qui elle allait avoir à faire.

Maggie expliqua les différentes objectives, trouver les têtes pensantes de la ville et de les neutraliser. Il y avait aussi de s'occuper des esclaves enfin du trafic d'humain même si pour Kate s'était à peu après la même chose. Et brouiller les pistes ainsi que de s'occuper de l’un des plus grands défenseurs de la cause suprématiste américaine qui devrait venir dans la ville. Il fallait le capturer et le cuisinier pour obtenir des informations très importantes. Quelque chose ne semblait pas plaire à Kate à propos de tout ceci, comme si sa femme donnait le droit de tuer pour arrêter les criminels. Ce n'était qu'un doute, mais si c'était le cas, Batwoman ne le fera pas, car ça sera contre son code d'honneur ainsi que celui du Batman. La femme restait tout de même assez éloignée du groupe et ne cherchait pas à dire quoi ce soit, en espérant voir ce que ça donnerait sur le terrain. Imposable ? Kate ne payait pas d'impôt au vu des contacts de son père et elle ne se sentait pas vraiment viser dans les propos de sa femme. Katherine s'assied dans un coin, les groupes n'étaient pas encore donnés pour savoir qui va où et du coup, elle patientera en regarder la photo qu'elle avait entendu les mains.

« Tu m'as toujours porté chance, Bethy. J'espère que tu continueras à veiller sur moi et que je réussisse cette mission. » Dit-elle avec un léger sourire.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 22/02/2016
Messages : 231
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Gotham City
New Titans
MessagePosté le: Lun 25 Avr - 16:22
"En gros, on doit sortir des poubelles qui n'ont pas été vidées depuis belle lurette et bien faire gaffe à pas en foutre partout ?" se hasarda Rae, un peu étonnée de ce qu'elle venait d'entendre.

En effet, elle avait pensé jusqu'au briefing de la Boss que les Outlaws s'étaient rendus joyeusement dans cet endroit perdu entre "nulle part" et "rien" pour y faire des manœuvres. Comme les petits soldats adorent faire. Ou les keufs. Bref, un peu de sport pour éviter de rouiller.

Mais non. Les Outlaws allaient faire dans le social. Enfin... Au vu de ce que semblait vouloir dire Maggie (elle n'avait pas entendu les mots "pas de violences inutiles" ou "des gestes techniques réglementaires qui laissent les mâchoires des mis en cause en un seul morceau"... Le discours c'était plus "n'oubliez pas de planquer les corps sinon on fera comme si on vous avait jamais vu"), c'était du social avec une batte de baseball à laquelle on aurait collé des p'tits bouts de verre, histoire de bien faire rentrer le message dans la caboche des réfractaires...

Une ville de ploucs de 4.000 habitants qui semblait avoir été projetée à travers les époques, depuis le (pas si) lointain passé où il était possible de posséder, en toute légalité, un être humain pour l'avoir à son service... au même titre qu'une paire de pantoufles ou une truelle.

En gros : il allait falloir faire de la pédagogie. C'est à dire taper sur les gens jusqu'à ce qu'ils comprennent et disent merci. Fastoche.

Rae écouta tout bien tout avec attention.

"C'est peut-être une connerie, mais si on leur en met plein la gueule pour commencer, on risque de serrer que les idiots qui se feront prendre... Et au-delà du plaisir certain qu'il doit y avoir à leur faire mal de plein de façons différentes et inédites, on risque d'avoir que pouic sur les têtes pensantes. Je me propose..."

Elle s'étonnait elle-même, dès fois.

"Je me propose pour m'infiltrer dans leurs rangs. Et comme on dit, qui m'aime me suive !"

Rae avait déjà des idées de ouf' : elle pouvait se bidouiller une fausse identité crédible, des papiers d'identité bidons du tonnerre, Maggie pourrait certainement la faire recommander auprès de leaders racistes qui moisissent en SuperMax ou dans le Couloir de la Mort et qui, en échange d'une cartouche de clopes en plus, seraient prêts à lui faire l'équivalent d'une lettre de recommandation pour les adeptes du IIIème Reich...

... et c'était peut-être une façon comme une autre d'arriver au même résultat sans avoir besoin de brûler toute la ville et tous ses habitants. Peut-être - et même si l’Éternel n'a pas été foutu d'en trouver 10 dans la ville de Sodome ! - même qu'il y avait des innocents qui méritaient d'être sauvés et des coupables qui avaient juste besoin de faire un séjour à l'ombre...

On pouvait rêver, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Sam 30 Avr - 13:51
Journée un peu particulière aujourd'hui. Il fait chaud mais ça, ça ne me pose pas plus de problème que ça même si la chaleur que dégagent les ordinateurs en plus de la chaleur ambiante me donne envie de me jeter tête la première dans une eau glacée. Au lieu de la plage au sable blanc et de l'eau turquoise pour me rafraîchir, je me contente seulement de boire des litres et des litres d'eau. Passons, mon état de sécheresse et mon hydratation n'intéresse pas grand monde. Aujourd'hui, ce qui prime sur tout ça, c'est que je dois me rendre à ma première réunion en temps que Outlaws officiel ! Je suis un peu, voir beaucoup excitée par tout ça et j'ai hâte de savoir de quoi il en retourne et surtout qu'on me dise en quoi je peux être utile. A part Oliver et Speedy, je ne connais pas vraiment les autres membres. Les seules choses que je connais d'eux ce sont quelques infos que j'ai pu trouver en farfouillant un peu partout. Et oui, être douée en informatique ça aide à se faire un opinion des gens avant même un premier rendez-vous !

Lorsque j'arrive dans le sous sol réservé à ma nouvelle équipe, Maggie est déjà là. Je reconnais aussi sa femme et sa fille d'après des photos que j'ai trouvée en faisant mes petites recherches. La troisième personne, je ne la connais pas, la seule chose que je connais c'est son nom. Je salue tout le monde d'un signe de la main et de mon plus beau sourire, la politesse ça a toujours facilité les premières rencontres, et je vais m’asseoir dans un fauteuil en espérant qu'il n'est pas attribué à quelqu'un d'autre. Je ne peux pas m'empêcher de jeter un coup d'oeil à ma montre en me demandant où sont Oliver et Mia. J'aurais pu venir avec eux directement, mais pour mon premier jour, j'ai envie de montrer que je n'ai pas besoin de qui que ce soit et même si je suis, enfin je crois, la petite amie de l'archer vert, je ne vais pas m'arrêter de vivre comme j'en ai l'habitude.

Je tapote quelques trucs sur mon ordinateur portable quand les derniers membres arrivent enfin et je reporte mon attention sur Maggie qui commence le briefing. Le Mexique... Un pays que j'ai toujours eu envie de visiter et puis il y a la plage et avec cette chaleur, la plage ça ne serait pas de refus. Hum je m'égare. Sans quitter Maggie des yeux, je continue de tapoter sur mon clavier pour noter les informations utiles. C'est plus fort que moi, j'ai toujours eu besoin de noter les choses. Je détourne finalement le regard lorsque Rae prend la parole et je l'écoute elle aussi avec attention. J'ai besoin d'apprendre comment le groupe fonctionne, je n'ai pas envie d'arriver comme un cheveux sur la soupe. Tout le monde a sa propre fonction et franchement, empiéter sur le territoire de quelqu'un, ça ne m'a jamais intéressé. Chacun son domaine, contente toi de faire ce pour quoi tu es douée.

- Si je peux me permettre, le brouillage de piste ça me connait et je vais me faire un malin plaisir de les faire tourner en rond.

J'affiche un sourire avant de me racler la gorge et de m'enfoncer un peu plus dans mon fauteuil. Je sens que les autres me regardent et ça me met mal à l'aise. Je me sens comme une gamine qui vient d'arriver en cours d'année scolaire dans sa classe et croyez moi, c'est super perturbant comme situation.

Je croise les bras sur ma poitrine et je me tais, concentrant mon attention sur Maggie et sur ce qu'elle va pouvoir nous dire. Là pour le coup, j'appréhende un peu la répartition des groupes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 1 Mai - 1:57
La seule chose de sûr maintenant c'étais que j'ai en retard, bien en retard et je ne trouvais pas Oliver. Felicity avait choisi de partir de son côté au lieu de nous accompagner Ollie et moi. Enfin pour le coup si mon mentor ne ramenait pas ses fesses rapidement j'imiterai Felicity et prendrai la route pour le Texas, mes affaires étaient prête il ne me restait plus qu'à prendre le route. J'ai regardé ma montre puis j'ai soupiré d'exaspération.

- Dépêche toi Oliver....

Le Texas... Le paysage était totalement différent de celui de Star City et c'étais particulièrement agréable de changer d'air. J'ai pris le chemin du sous-sol ou était basé le poste avancé des Outlaws. Sur place j'ai constater que nous étions moins nombreux que pour la première opération, peut-être que les autres n'étaient pas encore arrivés. J'ai salué Batwoman, sa fille ainsi que Razor puis je me suis avancé à côté de Felicity pour lui parler.

- Tu sais où est Oliver ? Je l'ai attendu le plus tard possible mais sans nouvelle de lui je suis partis.

J'ai sourie à mon amie informaticienne puis je me suis avancer pour parler à Maggie. La chef blonde était accompagné par sa femme et sa fille, j'ai hésité un instant à m'approcher du groupe ma timidité coutumière prenant le dessus puis j'ai soufflé un bon coup et je me suis approché de Maggie. En tant normal j'aurai laissé Oliver parler mais dans le présent je ne pouvais faire autrement et il fallait que je prévienne Maggie qu'Oliver serait en retard au absent pour cette mission.

- Bonjour Maggie, désolé pour le retard... J'attendais Oliver pour partir mais il n'est pas venu et je ne sais pas où il est ni s'il va venir à Progressido. Voilà... Je tenais juste à te prévenir.

Je me suis éloigné d'elle avant de rejoindre Felicity pour m'assoir à côté d'elle. Je lui adressé un sourire puis j'ai attendu que Maggie débute son discours de bienvenue et le briefing pour les différentes opérations du jour.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 05/02/2015
Messages : 333
Situation : Maire de Star City / PDG de Queen Industries
Localisations : Star City
Groupes : Team Arrow
Justice League

MessagePosté le: Lun 2 Mai - 6:05
- Star City, quartier des Glades.

- Tu ne m'as pas dis que tu as avais une mission importante aujourd'hui ?

Accroupis sur le toit d'un immeuble qui surplombe le quartier des Glades je regarde Connor sans rien dire. Qu'elle miss.... Et merde... Maggie, les Outlaws... La mission au Texas, je regarde ma montre avant de soupirer. Je suis plus qu'en retard, j'imagine que sans nouvelle de ma part Mia et Felicity qui vient elle aussi de rejoindre l'équipe des Outlaws ont dû partir pour le point de rendez-vous. Tandis que je réfléchis le camion contenant les armes vient d'arriver sur le point de rendez-vous, de ma position je vois parfaitement China White et les membres de la Triade descendre de fourgonnette noir et se diriger vers le camion où d'autres personnes viennent également de descendre.

- J'ai complètement zappé... Tu pense pouvoir t'en occuper seul avec Dig ?

- Comment crois-tu que je faisais quand tu n'étais pas là ?

Je regarde Connor et lui adresse un sourire avant de poser ma main sur son épaule, mon fils est devenu un jeune homme fort et beaucoup plus sage que moi cela va sans dire. Je lui fais un signe de tête et tourne les talons.
Je me rend tout de suite au QG où je tente de joindre Mia et Felicity mais mes appels restent sans réponses, visiblement les filles ont déjà dû prendre la route pour le Texas. Je rassemble mes affaires puis je me dirige vers l'aéroport où mon jet privé m'attends, il est temps de rejoindre le reste de l'équipe.

[/- QG temporaire des Outlaws, ville de Progressido, Texas.b]

La température est plus élevé qu'à Star City mais quand on a passé plusieurs années sur une île déserte la chaleur ne me dérange pas toutefois il faudra quand même essayé de trouver des costumes plus climatisé pour ce genre de mission.
Je descend les escaliers menant au souterrain et quelques secondes plus tard je déboule dans la salle qui sert de base temporaire au Outlaws. Tout le monde semble déjà présent, Mia et Felicity sont toute les deux assises à attendre, Razorsharp est dans un coin et au fond de la salle Batwoman et Maggie discute accompagné par la fille de cette dernière. John Constantine ne semble pas présent et je ne vois pas non plus la trace de Spyder ou d'Indigo, vu mon retard je présume qu'ils n'étaient pas disponible pour cette mission.

[b]- Bonjour tout le monde ! Désolé pour le retard j'étais occupé !


J'ai fais un signe de tête à tout le monde avant de rejoindre Mia et Felicity, les deux jeunes femmes n'ont pas l'air contente. Je m'approche d'elles en souriant avant de lancer une petite vanne pour détendre l'atmosphère.

- Ba alors vous étiez où ? Je vous ais attendu pendant des heures...

Visiblement les deux filles n'ont pas l'air d'humeur à plaisanter et je me dirige droit vers Maggie pour prendre les consignes si consignes il y a déjà eu. Je fais un signe de tête à Batwoman et à la fille des deux femmes puis je me place devant Maggie en lui adressant un signe de tête.

- Désolé pour le retard, j'étais sûr autre chose. Tout le monde est là où il manque quelqu'un ?

Je tourne la tête en direction de mes deux coéquipières où je leur lance un petit sourire, Felicity semble plus appréhender ça première mission qu'autre chose mais Mia semble vraiment en pétard contre moi. Ce n'est pas seulement mon retard qui la rend aussi en colère contre moi, depuis l'arrivé de Connor à Star City je passe moins de temps avec elle et l'envoie plus souvent en mission avec Dig et Dinah. Du coup elle se sent délaissé, enfin c'est ce que ma dit Dinah il y a quelques jours et je n'en ai hélas pas tenu compte pour l'instant. Je regarde à nouveau Maggie pour lui parler.

- Pour la mission, peu importe l'objectif met moi avec Mia, il y a un petit froid entre nous et je pense qu'une mission commune nous fera du bien.

Je lui adresse un nouveau signe de tête avant de rejoindre les deux filles sur le côté. J'adresse un sourire à Felicity avant de lui caresser la main, notre relation est toute nouvelle mais je sens au fond de moi que nous pouvons faire quelque chose de bien, espérons maintenant que cette nouvelle association de travail ne nuira pas à notre couple mais ça, seul l'avenir nous le dira. Je me suis assis sur une chaise attendant que Maggie nous assigne les objectifs et que nous puissions partir au boulot, vu que je venais de rater l'intervention avec Connor j'avais un grand besoin d'exercice et surtout de me défouler, j'espérai que cette mission se passerait un peu mieux que la précédente et qu'il n'y aurait pas d'autre "surprise" indésirable.



You Have Failed This City...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 2 Mai - 19:57
Bon, tout le monde était là ou presque. John m’avait bien dit qu’il serait indisponible et Indigo devait finir de bosser pour moi sur un petit truc bien spécial dont je ne parlerai pas ici. Ce ne serait pas utile d’en discuter d’ailleurs. En comptant mes retardataires, tout le monde était présent pour commencer la mission et plusieurs avaient soit fait part de leur préférence, soit avaient décidé de s’en remettre à mon bon jugement. Évidemment, Oliver et Mia feraient équipe donc je vais les mettre sur la mission qui risque de bouger le plus : protéger les civils, les évacuer. Toutes les victimes de cette bande de fous furieux avaient besoin d’être protégées et ça n’allait pas se faire tout seul. De plus, il y avait à parier que les radicaux allaient vouloir éliminer tout ce beau monde comme on le ferait de bétail malade. Pas question de les laisser faire. Une équipe de faite.

Ensuite, Razorsharp et Batwoman allaient travailler ensemble. Razorsharp ferait l’infiltration par la base en se faisant passer pour une des leurs (courageuse la petite, elle commence à se faire pousser des couilles ou quoi) et ma femme se chargerait de travailler en parallèle pour atteindre ceux qui étaient comment dire plus… Distingués. Encore que c’était beaucoup dire au vu de la bande de fanatiques dont il est question. Si on pouvait mettre la main sur les têtes pensantes ET sur l’objectif bonus dans une même tâche… Ce serait encore mieux. Le fait était, hors de question de laisser Batwoman sans surveillance. Je n’avais toujours pas digéré ce qu’elle avait fait la dernière fois et elle le sait très bien. Et plusieurs pourraient dire que charger Rae de cette tâche annexe était ridicule mais je fais confiance à la gamine. Elle a le cœur à la bonne place et c’est ce qui compte.

Ce qui laissait donc Felicity (et Indigo, si elle finissait par arriver) pour se charger de brouiller les pistes. Ça veut dire oui, tout ce qui est électronique mais ce qui est physique aussi. Maquiller la « scène de crime » après notre passage et guider nos équipes donc garder un œil constant et mener toute une cyberguerre contre ce bastion du racisme et de l’intolérance. Je pense que ça couvre tout le monde en fait. Moi? Je reste au bunker avec des troupes en réserve en cas de pépin. Je veux bien croire que ce ne sont pas les 4509 habitants qui sont gravement atteints du cerveau mais même s’il n’y avait que 509 tarés, c’est pratiquement un ratio de cent contre un en défaveur des Outlaws. C’est une mission suicide, diront certains. Le truc c’est que nous ne sommes pas appelés pour les trucs faciles, nous. Plus c’est difficile, plus c’est à notre mesure, tout simplement.


« Très bien alors… Oliver et Mia, vous vous chargez des prisonniers. Je sais que c’est demander limite un miracle mais je les veux tous vivants. Blessés, c’est encore acceptable mais si possible, je veux tous les civils en vie. Kate, Rae, vous vous chargez des têtes pensantes. Si vous faites votre travail en donnant votre 110%, on devrait même se chopper le VIP quand il va arriver… S’il n’y a pas trop de grabuge.

Felicity, tu vas bosser avec Indigo quand elle arrivera pour couvrir nos traces. Pas de querelles de je suis la meilleure hackeuse ou je ne sais trop. Si jamais Indigo ne peut plus venir, je te trouverai quelqu’un parmi notre personnel de soutien pour te prêter main forte. Et je sais que je vais passer pour la boss qui s’inquiète trop mais vos vies passent avant tout. On ne sait pas combien il y a de fous furieux fanatiques dans cette ville.

Ils sont donc grosso modo potentiellement 4509 contre nous. Mais nous sommes les Outlaws et si quelqu’un peut le faire, c’est nous. Si vous avez des questions, c’est le moment de les poser. Sinon… Vous savez ce que vous avez à faire. Oh et Jamie, si tu oses quitter ce bunker pour aller sur le terrain je te prive de sortie jusqu’à tes 98 ans. Et je réserve un sort particulièrement désagréable à quiconque la laisserait faire! »
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 22/02/2016
Messages : 231
DC : Jade, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Gotham City
New Titans
MessagePosté le: Mer 4 Mai - 18:01
Protéger, arrêter et rendre invisible.

Il fallait protéger les victimes et c'était la raison même de leur existence en tant que groupe. Mia et Oliver s'en chargeraient.

Il fallait se rendre invisible et les magiciennes du clavier - Rae avait hâte, à ce titre, de voir l'étendu des talents de Felicity que tout le monde présentait comme une sorte de Bouddha du numérique - allaient leur assurer cette couverture.

Enfin, il fallait arrêter les pourritures qui avaient souillé pendant tant d'années le Drapeau Américain. Parce que même si Rae n'était pas une fervente patriote, il y avait quand même des mots qui restaient, comme le serment d'allégeance au Drapeau qu'elle récitait quand elle était petite ("... une nation unie sous l'autorité de Dieu, indivisible, avec la liberté et la justice pour tous"), comme la Déclaration d'Indépendance ("Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur"), ou le poème écrit sur le socle de la Statue de la Liberté ("Garde, Vieux Monde, tes fastes d'un autre âge, crie-t-elle / Donne-moi tes pauvres, tes exténués, / Qui en rangs pressés aspirent à vivre libres / ...")...

... et ce qui se passait là bas était l'antithèse de tout cela. Ce n'était pas son Amérique à elle. Et s'il fallait faire de la chirurgie au laser pour virer cette tumeur puante du sol américain, c'est elle qui tiendrait le scalpel. Et s'il fallait crucifier pour l'exemple le chef pourri de cette horde raciste, elle dresserait la charpente et planterait les clous elle-même...

Pour ce faire, Maggie l'avait collée avec Batwoman. OK. Elle opina du chef et demanda à Kate :

"Tu te la joues comment ? Infiltration comme moi ? Ou en solo ? Si t'as besoin de papiers ou d'une identité bidon qui tienne la route, je m'en occupe..."

Elle se passa la main dans les cheveux et ajouta :

"Genre, si tu veux travailler par le haut, on peut faire de toi la fille d'un industriel quelconque ou un truc qui plait en principe aux gros racistes et notamment aux politiciens qui veulent acheter leurs voix. S'il y a du pognon en jeu, tout de suite ils sont prêts à ouvrir leurs esgourdes et à t'écouter... Enfin, si tu préfères te la jouer en solo et en costume et te faire une infiltration, on peut aussi bosser ensemble et rester en lien radio. Moi par le bas, toi par le haut !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Mai - 15:03
Si j'avais la possibilité de m'enfoncer un peu plus dans le fauteuil, je le ferais sans attendre. J'ai l'habitude de travailler avec des super héros mais quand il y en a trop au mètre carré, je me sens mal à l'aise. C'est comme si j'avais peur de me faire détailler aux rayons X. J'essaye de ne pas me faire trop repérer et quand Mia nous rejoint enfin, je ne peux pas m'empêcher de pousser un soupir de soulagement. Enfin une tête que je connais. Cette dernière ne semble pas non plus savoir où est ce que Oliver se trouve puisqu'elle a l'air assez étonnée de ne pas le voir ici. Lorsqu'elle me demande si je sais où il est, je lui répond par la négative et intérieurement, je ne peux pas m'empêcher de me faire du soucis. Si ça se trouve, il a décidé de jouer au héros avant de venir et il lui est arrivé quelque chose... Alors que Mia s'adresse à Maggie, j'attrape discrètement mon portable et j'envoie un sms à Diggle pour lui demander si il sait où se trouve le boss.

Avant même que je ne reçoive une réponse de la part de John, la voix d'Oliver arrive jusqu'à mes oreilles. Quand il fait savoir qu'il était occupé, je suis presque sûre qu'il était sur le terrain. Il s'approche ensuite de Mia et moi, bien décidée à faire de l'humour. Je me suis fais du soucis et pour bien lui faire comprendre que je lui en veux un tout petit peu, je décide de ne pas répondre. Et puis de toute façon, vu comme je suis stressée je ne préfère pas parler... J'ai la trouille de faire une erreur même si je sais de quoi je suis capable. Je sais que ça ne va pas tellement changer de ce que je fais quand je bosse pour Oliver, mais je n'ai pas vraiment envie de me planter... Première mission pour moi, il faut par conséquent que je fasse mes preuves.

Je l'observe pendant qu'il parle avec Maggie et j'adresse un petit sourire à Mia qui elle a vraiment l'air en colère contre lui. Je ne sais pas ce qu'il se passe, en fait, je ne m'en mêle pas. Je pense qu'ils sont assez grands tout les deux pour régler leurs soucis. Oliver nous rejoint et vient poser sa main sur la mienne. Ce contact me fait du bien et je caresse doucement la sienne en retour. J'aurais vraiment aimé qu'on prenne le temps de discuter avant de partir... Je redescend sur Terre lorsque la voix de Maggie se fait entendre. Je reporte mon attention sur elle et j'écoute avec soins ce qu'elle a préparé comme plan. Ainsi j'allais travailler avec la fameuse Indigo. Je ne peux pas m'empêcher de sourire quand Maggie me dit qu'elle ne veut pas entendre d'histoire sur qui est la meilleure. J'ai envie de lui dire que je n'ai pas besoin d'en faire puisque je sais que c'est moi la meilleure mais je me retiens et je me contente d'hocher la tête.

Et ben, 4509 contre nous ?! Ça en fait du monde ! Bien, les ordres sont donnés, on sait tous ce qu'on a à faire. Je me lève de mon siège et j'attrape mes affaires avant de me tourner vers les deux archers.

- Vous avez intérêt de faire attention tout les deux, parce que sinon je vous botte les fesses. Est ce que c'est clair ?

En temps normal, je sais ce que je dois faire, par où je dois commencer mais là, je suis un peu perdue. Je jette un coup d'oeil vers Maggie qui donne un avertissement à sa fille et je ne peux pas m'empêcher de prier pour que ce ne soit pas moi qui la laisse quitter le bunker.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 05/02/2015
Messages : 333
Situation : Maire de Star City / PDG de Queen Industries
Localisations : Star City
Groupes : Team Arrow
Justice League

MessagePosté le: Sam 7 Mai - 23:20
Assis aux côtés des deux filles de la team Arrow, j'attendais que Maggie désigne le personnel pour les missions, toutefois même sans connaître les objectifs j'avais un mauvais pressentiment sur cette mission. Intervenir dans une ville presque inconnu du reste du monde sans trop d'information ni de moyen à notre disposition cela ne me plaisait pas vraiment.

- Très bien alors… Oliver et Mia, vous vous chargez des prisonniers. Je sais que c’est demander limite un miracle mais je les veux tous vivants. Blessés, c’est encore acceptable mais si possible, je veux tous les civils en vie.

Tout les civils en vie ? J'ai jeté un coup d'œil à Mia tandis que Maggie finissait d'attribuer les objectifs aux autres équipes, la jeune femme semblait penser la même chose que moi.

- C'est clair pour toi ?

Après la réponse de la jeune femme qui semblait penser la même chose que moi, j'ai attendu que Maggie finisse son briefing pour tenter de glaner un peu plus d'information. Nous charger des prisonniers, mais en qu'elle quantité ? Leurs états ? Le risque possible ? D'ordinaire la masse d'informations n'étaient pas conséquente mais la il n'y avait carrément rien du tout, le bide.

- Je ne voudrai pas faire mon emmerdeur même si aujourd'hui je d'humeur pour ! Mais as-tu plus d'information ? Comme le nombre de personne à exfiltrer ? Leurs états ? Leurs localisation ? Le nombre possible d'adversaire ? Leurs équipements ? Bref quelque chose quoi ! Car si tu veux que tout ce passe sans "incident" il va nous falloir mieux que ça ! Sinon on fera ce qu'on peu avec ce qu'on a. C'est à dire rien du tout... Hormis le faite qu'ils sont à Progressido...

Ma voix avait été un peu plus froide et désagréable que je ne l'aurai voulu mais au final je n'étais plus vraiment d'humeur à plaisanter, Mia à côté de moi s'en étant rendu compte avait aussitôt cessé de faire la tête et me donna un coup de coude pour me faire signe de me calmer, mais je n'avais pas envie de me calmer, il me fallait des réponses et il me les fallait maintenant....


You Have Failed This City...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Mai - 23:43
Nous attendions toujours l'arrivé des retardataires notamment Ollie depuis un petit moment et je commençais à être sérieusement agacé du retard de mon mentor et surtout du faite qu'il n'avait pas prit la peine de me dire où il s'était rendu.
Il finit par arriver quelques minutes plus tard, il s'approcha de nous et tenta de faire de l'humour mais ni Felicity ni moi n'étions d'humeur à sourire ou à plaisanter et encore moins avec lui. Après s'être entretenu avec Maggie, il revint s'assoir à nos côtés attendant que Maggie donne ces instructions pour les missions et repartisse le personnel par équipe.


« Très bien alors… Oliver et Mia, vous vous chargez des prisonniers. Je sais que c’est demander limite un miracle mais je les veux tous vivants. Blessés, c’est encore acceptable mais si possible, je veux tous les civils en vie. Kate, Rae, vous vous chargez des têtes pensantes. Si vous faites votre travail en donnant votre 110%, on devrait même se chopper le VIP quand il va arriver… S’il n’y a pas trop de grabuge.

Felicity, tu vas bosser avec Indigo quand elle arrivera pour couvrir nos traces. Pas de querelles de je suis la meilleure hackeuse ou je ne sais trop. Si jamais Indigo ne peut plus venir, je te trouverai quelqu’un parmi notre personnel de soutien pour te prêter main forte. Et je sais que je vais passer pour la boss qui s’inquiète trop mais vos vies passent avant tout. On ne sait pas combien il y a de fous furieux fanatiques dans cette ville.

Ils sont donc grosso modo potentiellement 4509 contre nous. Mais nous sommes les Outlaws et si quelqu’un peut le faire, c’est nous. Si vous avez des questions, c’est le moment de les poser. Sinon… Vous savez ce que vous avez à faire. Oh et Jamie, si tu oses quitter ce bunker pour aller sur le terrain je te prive de sortie jusqu’à tes 98 ans. Et je réserve un sort particulièrement désagréable à quiconque la laisserait faire!


Ok... Oliver et moi étions chargés du baby-sitting de prisonnier et Maggie voulait que tout ce déroule sans accros, à côté de moi Ollie ne semblait pas satisfait de la mission ni des informations fournies par Maggie et je ne pouvais pas le contredire à ce sujet.

- C'est clair pour toi ?

- Pas vraiment... Essaye de voir si elle peut nous donner un peu d'information car s'est léger je trouve...

Le désavantage de partager sa vie avec Oliver Queen était mon cher mentor avait des tendances bipolaire... Biensûr il ne faut pas lui répéter, voilà comment il est arrivé tout sourire dans la base des Outlaws et après le discours de Maggie il va péter une crise, je n'aurai pas du lui dire de poser des questions, j'aurai dû le faire à sa place...

- Je ne voudrai pas faire mon emmerdeur même si aujourd'hui je d'humeur pour ! Mais as-tu plus d'information ? Comme le nombre de personne à exfiltrer ? Leurs états ? Leurs localisation ? Le nombre possible d'adversaire ? Leurs équipements ? Bref quelque chose quoi ! Car si tu veux que tout ce passe sans "incident" il va nous falloir mieux que ça ! Sinon on fera ce qu'on peu avec ce qu'on a. C'est à dire rien du tout... Hormis le faite qu'ils sont à Progressido...

Comme je l'avais deviné, il n'avait pas pu s'empêcher d'être sarcastique comme d'habitude... Je lui ai donné un coup de coude tout en lui jetant un regard noir.

- Arrête d'être désagréable comme ça... Tu arrive en retard et après lorsqu'elle demande si nous avons des questions tu t'énerve... Tu n'as pas l'impression que c'est l'hôpital qui se fout de la charité ?! Laisse moi faire.

Ollie s'est rassis faisant sa mauvaise tête habituelle, tandis que je faisais un signe de main à Maggie pour attirer son attention.

- Excusez le comportement d'Ollie, il est un peu soupe au lait ces derniers temps. Donc ce que nous voulions juste savoir, c'est si tu avais plus d'information à nous donner où s'il fallait qu'on se débrouille sur le terrain ?

Ollie s'apprêtait à dire quelque chose mais mon coup de coude dans les côtes le dissuada de prendre à nouveau la porte, j'ai cependant eu le droit à un regard mauvais de mon mentor, mais je n'y prêta pas attention attendant la réponse de Maggie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 12 Mai - 11:50
Une nouvelle équipière !
Drôle de fille cette Razorsharp


Assise dans son coin, Batwoman regarda une photo d'elle avec sa soeur en attendant que tout le monde arrive. Quand cela fut fait, Kate ne changea pas de place et resta à l'écart de tous, car elle en avait bien besoin pour le moment. Sa femme lui faisait encore la tête et sa fille, Jamie aussi, franchement, ce n'était pas vraiment l'idéal pour entamer la mission dans la joie. La jeune rousse semblait n'avoir personne pour l'aider à la réconforter, mais bon, elle se voyait surtout pour une tueuse à l'heure actuelle. En effet, au vu de la mort de Bethy, Kate se voyait comme sa criminelle, celle qui lui avait donné sa mort. Cela n'allait jamais lui quitter l'esprit, voir Elizabeth tomber de l'avion après lui avoir dit qu'elle avait les mêmes yeux que leur père. En parlant de père, la justicière ne savait pas quand elle allait le lui pardonner. Après tout, il savait très bien que la gamine retrouvée morte à Bruxelles n'était pas sa deuxième fille. Katherine ne devait pas tomber dans le piège de la dépression, mais Maggie et Jamie ne l'aidaient pas du tout à se sentir un peu mieux. Inutile d'y repenser, Kate allait partir en mission et le mieux, c'était de s'y préparer mentalement avant d'y aller sinon ça risquerait de corrompre l'objectif et d'échouer.

La justicière rangea alors sa photo dans l'une de ses poches et se leva progressivement pendant que sa femme faisait son discours. Apparemment, ça devait lui plaire d'avoir les commandes d'une équipe et à côté d'elle, Jamie semblait attentive. Oliver et sa bande étaient là, mais l'archer ne semblait pas d'être d'humeur à voir sa tête, ça voulait tout dire. Felicity et Mia allaient sans doute l'aider à récupérer ses esprits, lui au moins, il avait la chance d'être soutenu. Dans un sens, Kathy n'allait pas chercher à en vouloir à sa femme ni à sa fille, car elle les avait abandonné sans leur avoir parlé. En gros, Kate était en faute d'avoir agi en solitaire et si égoïstement à l'encontre de sa famille. L'esprit de la Batwoman était un peu bordélique avec tout ceci, elle devait penser à autre chose et à se défouler sur quelqu'un. La rouquine allait profiter de cette mission pour casser des têtes afin de soulager sa frustration, sa souffrance et sa colère. Ce sera sans doute mieux que de se bourrer la tronche avec de l'alcool fort, boire en secret pour oublier, ce n'est pas très correct pour sa santé. Selon Mags, Batwoman allait devoir faire équipe avec Rae alias Razorsharp, la justicière ne la connaissait pas trop sur le terrain, mais elle avait lu son dossier. Maggie peut mettre autant de code qu'elle veut, la rousse trouvera toujours un moyen d'accéder à ses dossiers de policiers ou Outlaws.

En parlant de Razorsharp, elle venait voir la rousse et c'était sans doute pour lui parler de la mission. Batwoman fixa la jeune femme tout en croisant les bras, elle semblait un peu bavarde, mais Kate l'aimait bien. Rea posa trois questions et ensuite, elle expliqua quelques trucs à propos de ce qu'elle pourrait faire selon sa méthode d'infiltration. Cette fille avait de bonnes idées en tête, mais Kate n'était pas très à l'aise dans ce genre d'infiltration. De plus, elle était connue dans la bourgeoise comme Bruce Wayne et elle était mariée à une commissaire, il faudrait que l'un d'eux soit déjà allé à Gotham et le découvrira très rapidement. Disons que c'était plutôt risqué comme mission pour une personne comme Kate, mais pour la brune, ça pouvait coller. Cependant, Kathy n'allait pas la forcer à faire ce genre de mission. C'est bien de parler pognon pour les faire parler, mais il fallait aussi jouer séduction avec eux au risque de donner un peu trop de soi-même. La rousse lui sourit alors avant de s'adresser à sa coéquipière.

« Tu es une fille intelligente Rae, tes plans sont pas mal pensés, mais m'infiltrer avec de faux papiers, c'est plutôt risqué pour ma part. Il suffit que l'un d'eux ait déjà été à Gotham ou engage un mercenaire Gothamique pour vite me démasquer comme étaient une riche héritière de la famille Kane et la femme de la commissaire actuelle de Gotham. De plus, si c'est des loubards ou des riches, l'argent ne suffirait pas, il faudrait jouer la séduction voir même aller un peu trop loin en donnant un peu de soi-même. Disons que je suis mariée et toi, tu vaux mieux que ça, tu es plutôt jolie et tu pourrais y arriver sans trop de mal, mais je préfère faire autrement. » Kate pose alors sa main sur l'épaule de Rae. « Le costume, c'est mieux et j'aimerai te voir à l'oeuvre pour avoir une idée de tes talents, soldat. Bossons ensemble et restons en lien radio pour se donner des informations, mais ne fonce pas tête baissée sur tes proies. Si tu as besoin d'aide, dis-le-moi et je débarque pour sauver tes petites fesses. »

La justicière s'approcha alors du reste du groupe en demandant à Rae de la suivre pour se préparer à partir. Oliver se montrait un peu agressif, sans doute à cause de sa mauvaise humeur, mais sa question n'était pas bête non plus. Il voulait s'informer des potentiels dangers sur le terrain, mais il fallait tout de même se douter de certaines choses. Heureusement, Kate avait des contacts dans l'armée grâce à son père et elle avait pu obtenir quelques informations à propos de Progressido. Elle regarda Oliver et Mia.

« Oliver, tu devrais te douter qu'ils possèdent des armes pour devoir protéger leur business, de plus, il possède des armements militaires et quelques patrouilles pour surveiller la ville. Selon mes sources, il y aurait aussi quelques mercenaires là-bas, disons qu'ils sauront nous accueillir les bras ouvert si on fonce dans le tas. Je vous conseille d'éliminer plus d'ennemi dans la furtivité et sans trop attirer l'attention sinon vous ne ressortirez pas de la ville en entier. » Elle regarde Maggie. « Si tu as autre chose à ajouter, fais-le, j'ai partagé ce que j'ai pu savoir. »

Ensuite, Katherine laissa Maggie s'occuper de Oliver et de Mia, elle devait en savoir un peu plus que Kate à propos de Progressido. La justicière s'avança vers Jamie et lui donna l'un de ses batarang avec un léger sourire. La rousse profita que la commissaire soit occuper avec les deux archers pour adresser un message à sa fille chérie.

« Cadeau Jamie et non, ce n'est pas un cadeau d'adieu cette fois-ci. Je suis encore désolée pour la dernière fois, j'avais peur de te perdre. J'ai tant perdu...» Elle caressa le visage de Jamie. « Jams, à la fin de cette mission, je t'apprendrai quelques trucs et je t'amènerai avec moi tant que tu ne dis rien à ta mère, ça évitera qu'on se fasse tuer. Tu seras ma Robin même si ta tante Betty a un peu souffert quand je l'ai pris sous mon aile. Alors qu'en dis-tu, c'est notre petit secret ? » Dit-elle à la voix basse près de l'oreille de sa fille pour que personne ne l'entend parler.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 12 Mai - 17:03
Quoi, ils pensent que j’ai la science infuse maintenant? Dites-moi que c’est une blague. Si c’était facile, ce n’est pas NOUS qu’on aurait appelé, merde! Alors désolé mais je vous donne ce que j’ai comme informations. Ce n’est pas non plus comme si nous étions dans un jeu vidéo et que j’avais une carte qui montrait tout en détail avec un guide de stratégie pour savoir où sont les passages secrets, les ennemis et le reste. Il y a des jours où je me demande s’ils sont sérieux quand ils me posent ce genre de question. Je prends donc une grande respiration, histoire de ne pas juste me montrer incendiaire avec Oliver le grincheux et je reprends la parole. C’est qu’il faut quand même montrer que c’est moi la boss et donc la plus mature et la plus responsable dans cette pièce. Que c’est dur d’être le chef, par moments… Enfin bon. Il faut répondre.

« Selon les dernières informations, les otages, prisonniers, esclaves, choisis la dénomination qui te convient, sont retenus dans un grand entrepôt au nord-est de la ville. Pour ce qui est du nombre, évidemment que nous ignorons tout de leur nombre. Il s’agit de gens qu’on a kidnappé, ce n’est pas comme s’ils tenaient un registre avec des comptes précis. Mon estimé? Au strict minimum une cinquantaine.

Leur état… Si je me fie à des cas similaires ils seront en état de fatigue, au mieux, ou de malnutrition ou de déshydratation, au pire. Là où c’est intéressant c’est que le nombre de gardes totalise au maximum une demi-dizaine d’hommes avec des fusils mitrailleurs comme plus gros calibre. Ils sont armés, eux non, cela les pousse à la surconfiance, si je puis inventer le mot pour les circonstances. C’est assez précis? Parfait. »


Mon instinct de mère me dit qu’il se passe quelque chose de pas net et le fait que Jamie et Kate se parle (je les vois du coin de l’œil mais je ne distingue rien de net), ce qui me pousse à couper court aux explications. Qu’est-ce qui se trame, encore? Et mon téléphone vibre : Indigo m’indique que ni elle ni John ne seront de la partie. Je sais que John m’a vaguement parlé d’une longue absence pour régler quelques problèmes de nature démoniaco-mystique et apparemment l’androide a aussi deux ou trois affaires personnelles à régler. Je lui réponds que je leur souhaite bonne chance à tous les deux en me disant que la pauvre Felicity va se retrouver toute seule. Évidemment, pour bien m’emmerder, le destin me prouvera le contraire mais ça, je ne le sais pas encore. Je leur offre quand même à tous un sourire encourageant. Ils vont réussir. Je le sais. Je le sens.

Je leur fais confiance. J’ai foi en eu. Tous et chacun me rendent fière. J’ai commandé à plusieurs équipes au sein de ma carrière mais aucune ne m’a inspiré autant que les Outlaws. Oui, l’équipe change, des membres arrivent, d’autres quittent. Mais ils servent une cause qui les dépasse. Qui me dépasse. Qui nous dépassent. Et nous le faisons ensemble en dépit du danger et des emmerdes que cela pourrait nous apporter. Ils ont leurs bons et leurs mauvais moments mais ce sont mes Outlaws. Ils sont ma responsabilité et je tiens à chacun d’entre eux. Ils ont leurs ordres. Ils savent quoi faire et le briefing est fini pour de bon cette fois. En tout cas, je plains presque les emmerdeurs de Progressido parce qu’ils ne savent pas ce qui va leur tomber dessus. Ne jamais au grand jamais se retrouver avec les Outlaws aux fesses : ce sera trop tard après…


« Revenez en vie, c’est le plus important. Sinon je trouverai le moyen de vous ressusciter pour vous botter le cul personnellement. Je sais que ce sera une mission plus difficile qu’à Gotham et je sais que ce sont vraiment des statistiques de merde qui jouent contre nous. Mais j’ai confiance en vous. Et ça vous le savez. Alors allez-y, montrez à tous ces abrutis qui sont les meilleurs et je vous réserve des célébrations royales pour fête la réussite de la mission! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 13 Mai - 18:48
Afin de pouvoir mieux suivre les opérations découlant de ce briefing:

Mission 1 (Batwoman et Razorsharp): Metal Gear Solid : Outlaws

Mission 2 (Green Arrow et Speedy II): Une nounou d'enfer !

Mission 3 (Felicity Smoak et Animateur Outlaws): Quand une informaticienne rencontre un ordinateur et doit jouer les nounous

Conclusion : Outragez nous, ne nous vengerons nous pas?


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Outlaws] Bienvenue à Progressido!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue Christine
» Bienvenue chez les chtis
» Bienvenue chez les ch'tis
» Qui aime "Bienvenue au Groland" ?
» Bienvenue à notre ami Allaoua de Constantine.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-