Episode 5 : Die Hard 2 - Une journée en Enfer [Pv : Maggie Sawyer]

Invité

MessagePosté le: Ven 22 Avr 2016 - 17:07
Enquête
Les soucis reprennent !


Episode 4: Le fils prodigue


Barbara avait quitté sa planque, une maison abandonnée et sécurité de la part de la rousse. Dick l'avait retrouvé là-bas pour chercher à l'aider, or elle le lui avait interdit de faire quoi ce soit. La jeune justicière voulait se débrouiller toute seule, être capable de régler ce problème par sa propre personne. Le Joker devait payer pour ses crimes, Babs devait réparer une promesse qu'elle n'avait pas pu tenir auprès de ses scientifiques. Malheureusement pour Grayson, il avait subi un gaz pour endormir et Babs voulait s'assurer de ne pas être interrompu dans ses recherches. Son fiancé l'avait certes soigné et sauvé même la vie en l'empêchant de se vider de son sang, mais Barbara était une fille têtue. Cependant, elle lui avait tout de même indiqué l'endroit où elle allait se rendre afin de retrouver le Joker si son investigation dans les quartiers industriels allaient être un échec. C'était rare que le clown restât au même endroit après un affrontement contre une chauve-souris, mais parfois, les meilleures cachettes étaient celles dont on ne se doutait jamais.

Durant son enquête, elle avait pu voir que le psychopathe traînait parfois dans la zone industrielle de Gotham, un bon endroit pour trouver des produits chimiques. C'était la prochaine étape de Batgirl, elle devait se rendre là-bas pour trouver des réponses ou retrouver son ennemi de toujours. La jeune rousse voulait en finir et prouver son innocence, mais cela n'allait pas être facile d'y parvenir contre ce clown. Du coup, elle n'avait pas de temps à perdre avec des petites bredouilles et elle devait vite mettre la main sur le criminel. Il tentait de mettre la main sur Venom, la toxine qu'utilisait Bane pour avoir ses capacités physiques grandement augmenter. Il voulait affronter Supergirl avec ce sérum, mais Babs devait faire son maximum pour l'empêcher de le prendre. Il était finalement temps de mettre fin à ses séries de meurtres de la part du clown et faire quelque chose que Batman ni elle n'avait jamais eu le cran de faire. Pour un Gotham paisible et en paix, ainsi que d'abaisser le taux de criminalité dans la ville, la rousse allait devoir franchir la ligne jaune.

Un entrepôt plutôt abandonné, mais vide, c'était à se le demander. Barbara n'allait pas perdre une minute de plus à regarder le bâtiment depuis un toit. Utilisant son batgrappin, elle se dirigea vers l'usine désinfectée normalement sans chercher à si on l'avait remarqué. Pour le moment, elle n'avait croisé personne du GCPD et c'était très bien comme cela. Ce serait embêtant de retomber sur son père ou sur Maggie voir Marcy, elle ne voulait pas leur faire de mal. Batgirl n'avait pas de plan en cas de rencontre avec eux, mais elle cherchera tout de même à discuter. Bien sûr, elle espérait de ne pas les croiser avec des renforts si ça devait arriver. Marchant discrètement dans l'entrepôt, Babs ne voyait aucune forme de vie à l'intérieur même pas un criminel pouvant lui donner des réponses. Cependant, elle pouvait voir que certains endroits avaient été utilisé, il y a peu et que les personnes avaient dû quitter l'endroit pour fuir quelqu'un. Il allait sans dire que Batman avait dû intervenir dans ces lieux ou bien quelqu'un d'autre parmi les justiciers.

Batgirl s'approcha de plusieurs tonneaux, elle avait encore un peu mal partout, particulièrement à sa cote et à sa cuisse gauche. La jeune femme espéra tout de même que ses blessures ne ses réouvront pas ou n'empira pas du tout. Son nouveau costume devait lui permettre d'être un peu plus résistante aux balles et aux coups, mais elle ne devait pas trop surestimer ces détails. Les tonneaux semblaient être en possession de toxine, c'était sans doute au Joker ou bien à l'épouvantail, qui sait ? En tout cas, il était un peu trop risqué de les ouvrir et de les abîmer avec ce qui pouvait y contenir. Soudain, Batgirl entendit un bruit derrière elle comme celle d'une arme à feu qui venait d'être préparé à toute éventualité. Aucun tir, mais un rechargement, c'était mauvais signe, la personne se mit à lui demander à se retourner lentement. Cette voix, elle lui semblait familière et du coup, Babs se retourna lentement.

« Plus un geste, Batgirl ! Vous êtes en état d'arrestation pour crime multiple contre des scientifiques ! » Ordonna la jeune femme.

« Vous faites erreurs, agent Caulfield ! Vous devriez me laisser partir, je ne suis pas le coupable. » Précisa Batgirl.

« On verra ça au poste. » Elle prit sa radio et contacta sa coéquipière. « Commissaire Sawyer, je tiens Batgirl. »

C'était bien Marcy Caulfield, l'amie d'enfance de la jeune rousse qui la braquait avec son arme. Sur le coup, Barbara ne savait pas quoi faire et elle ne voulait pas lui faire du mal. Malheureusement, Batgirl ne pouvait pas se faire arrêter tout de suite et ne pas laisser le Joker gagner sur ce coup-là. Sortant trois Batarang, elle les lança sur l'arme de son amie et la désarma avant de lui foncer dessus. Cependant, Marcy savait plutôt bien se battre et Babs était légèrement diminuée physiquement à cause de ses blessures récentes. Maggie était dans les parages, la justicière devait faire vite pour ne pas la rencontrer à nouveau et les avoir toutes les deux sur le dos.
Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 22 Avr 2016 - 18:17
Vous savez ce que c’est que de chercher des réponses et de ne RIEN trouver? Non? Alors tant mieux pour vous. Moi? Je commençais à perdre patience. Quelque chose clochait avec l’affaire Batgirl, Jim était soudainement réservé et distant et c’était le bordel au poste parce que la moitié des flics disaient qu’il fallait la traiter comme une criminelle normale et l’autre qu’on devrait se montrer plus clément. Le seul petit problème c’est que la justice est impartiale et donc je ne peux pas commencer à faire des traitements de faveur. Nos informateurs ne voulaient pas tremper dans cette histoire de peur représailles de Batman et compagnie et donc… Je me retrouvais avec très peu pour avancer dans cette affaire et évidemment, les médias et autres figures importantes de la faune de Gotham ne me lâchaient pas pour avoir des détails et des explications.

N’allez pas penser cependant que j’étais de ceux à penser que Batgirl devrait avoir droit à un traitement de faveur. Le fait qu’elle ait pris la fuite me donnait la furieuse envie de lui faire comprendre ce que brutalité policière veut dire mais l’affaire était en effet délicate. Je savais que les autres bat-justiciers allaient tout faire pour l’aider et donc non seulement je devrais gérer un premier bordel mais de l’ingérence des soi-disant protecteurs de Gotham. Et je dis soi-disant parce que si vous n’êtes pas foutu de vous rendre à la police et que vous aidez un suspect dans une affaire de meurtre de masse, vous n’êtes pas des protecteurs, vous êtes des putains d’opportunistes qui se cachent derrière des actions héroïques. Enfin bref. À force de hurler des ordres à m’en casser la voix et à envoyer des flics aux quatre coins de la ville, c’est un sans-abri qui finit par nous donner une piste.

Notre seule piste crédible en fait. Caulfield étant la personne se trouvant dans mon bureau quand j’appris la nouvelle, elle se retrouva entrainée dans cette affaire plus ou moins contre son gré et quand nous sommes arrivé à proximité de cet entrepôt abandonné, nous nous sommes séparées : elle couvrant une entrée, moi l’autre. Je veux bien reconnaitre que je n’avais pas l’arsenal de Batgirl mais je comptais sur le fait qu’elle serait encore amochée pour l’appréhender sans trop de casse. J’étais en train de procéder avec prudence entre d’immenses étagères quand une de nos plus récentes additions aux forces de police et mon équipière improvisée m’avisa qu’elle venait de trouver Batgirl. Je me suis mise en mouvement ni une ni deux et j’ai rapidement rejoint la position de Marcy que je trouvai en train d’en venir aux coups avec Batgirl. Donc Batgirl me faisait dos.

Cette fois-ci, il n’y aurait pas de tir de sommation, rien. Sortant un bon vieux taser gun, j’envoyai une violente décharge à Batgirl avant de me ruer sur elle pour épauler l’agent Caulfield. Si tu penses que tu vas me filer encore entre les doigts… Et je ne mentirai pas : je me demandais vraiment qui était l’idiote derrière le masque qui avait pu croire qu’elle pourrait fuir éternellement contre le GCPD. Marcy récupéra son arme et nous nous sommes retrouvées toutes les deux à braquer Batgirl avec ces dernières. Cette fois ma jolie, pas d’issue. Je suis une Sawyer, je n’abandonne jamais. Tu vas te rendre à la justice et tu seras jugée pour tes crimes. Je m’en fous si tu n’as pas tué les scientifiques. Délit de fuite aggravé plus assaut sur un officier de police, ça va te coûter cher. Terminé les conneries, j’ai passé l’âge de trouver ça excitant ou stimulant, moi.


« Résistance à arrestation, délit de fuite, assaut sur un officier de police… Ma grande, ton casier judiciaire se remplit d’heures en heures. C’est fini Batgirl. Rend toi. Je vais te le dire une fois et une seule. Si je juge que tu mets la vie de mes agents en danger, je te descends. Le dernier criminel à s’y être essayé c’est le Joker et il s’est pris cinq balles dans le torse pour la peine. Rends-toi service. Rends-toi tout court. C’est terminé. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2016 - 13:33
Prise au piège !
Il faut que je m'en sorte !


Dans un vieil entrepôt qui semblait abandonné, mais ce n'était pas vraiment le cas, il était juste emprunté parfois par des criminels. Batgirl venait mener son enquête pour trouver une trace du Joker ou trouver un moyen de lui mettre la pression. Malheureusement, elle ne trouva rien d'intéressant à se mettre sous la dent pour taquiner le clown. Il y avait des barils ayant des toxines plutôt effrayant, il y avait la marque de l'épouvantail et de plus, le GCPD semblait avoir oublié de les confisquer. En parlant des forces de l'ordre, il y en avait au sein de l'entrepôt et c'était mauvais signe pour la jeune rousse qui ne s'attendait pas à les voir dans les environs. C'était Marcy qui était la première à trouver la justicière en cavale, elle la menaçait avec son arme à feu. Barbara se sentait un peu mal de se retrouver en face de l'une de ses amies, surtout celle avec qui elle avait passé son enfance à rêver de super-héros. Babs devait trouver un moyen de ne pas trop lui faire de mal et de s'échapper de cet endroit. Cela serait ennuyant si des renforts venaient à débarquer sur les lieux et si Batman devait être au courant de sa position.

Ce n'était pas possible de lui parler, elle suivit le protocole en appelant son coéquipier et là, c'était vraiment mauvais. La coéquipière de Marcy n'était personne d'autre que Maggie Sawyer, la commissaire du GCPD et Babs devait rapidement partir de ces lieux. Du coup, il était inutile de réfléchir encore trop longtemps, la justicière désarma son amie à l'aide de batarang et tenta de l'assommer. Cependant, Marcy semblait être plutôt bonne en arts martiaux et elle se défendait plutôt bien. Or, il fallait savoir que Batgirl était diminué physiquement à cause de ses blessures précédentes causées par le Joker et Maggie. Au mieux de sa forme, Babs aurait eu le déçu sur la policière et aurait déjà pris la fuite. Après Babs avait été entraîné par un bon prof dans sa jeunesse, par Black Canary et d'autres personnes comme Richard Dragon par exemple. Ce n'était pas une petite frappe la rouquine, au contraire, mais là, ce n'était pas trop le cas. Soudain, un tir d'un gun taser frappa la justicière et elle avait été légèrement sonner sur le coup. Heureusement qu'elle avait cette tenue renforcée pour éviter d'être hors d'état de combattre très rapidement. Maggie rejoignait la bataille, les deux policières se défendaient bien et Barbara arriva à lui mettre quelques coups comme elles arrivèrent en lui mettre.

À présent, les agents du GCPD n'avaient plus envie de rigoler avec Batgirl et Marcy avait pu récupérer son arme à feu. Elle se faisait braquer par les policières, Barbara devait réfléchir à une stratégie pour s'en réchapper. Maggie était une bonne tireuse et elle avait d'excellent réflexe pour venir à bout de ses ennemis. Après tout, elle avait pu tirer plusieurs balles contre le Joker, car ce dernier voulait attenter à la vie de ses coéquipiers et d'innocentes personnes. Marcy, c'était difficile à savoir sur ses compétences avec un pistolet en main, mais la rouquine préféra ne pas le savoir pour l'instant. Apparemment, elle était cernée et il allait être difficile de s'en sortir cette fois-ci sans qu'il y ait réellement de la casse envers les deux policières. Barbara les aimait bien, c'était ses amis et Mags avaient une relation avec Batwoman après avoir mené son enquête à propos de cette justicière. Cela l'avait embêté que tout le monde semblait connaître Batwoman et pas elle, du coup, elle avait été obligé de la surveiller et de hacker l'unité principale du Batman. Peut-être que Batgirl devrait jouer sur ce point pour déstabiliser la commissaire.

« Je connais très bien les lois judiciaires, commissaire Sawyer. Vous faites correctement votre boulot, mais vous vous trompez sur le coupable. Je ne suis pas celle qui a tué les scientifiques et je vais vous démontrer mon innocence, cependant, vous devez me laisser partir. » Dit-elle en les regardant.

Le Joker était la seule personne qui prouvera son innocence, mais cela allait être difficile de l'attraper ou de le lui faire avouer. Cependant, il sera également dur de convaincre la commissaire et son agent de la laisser partir sans rien avoir en retour comme sûreté de ses propos. Il était temps de parler de certaines choses et de tenter quelque chose pour fuir, mais ça sera difficile de les semer si aisément cette fois-ci, elle aurait plus de mal à quitter l'endroit.

« Comment vas Kate Kane ? Disons que je sais beaucoup de choses sur elle et ça serait un plaisir de les partager avec vous, commissaire Sawyer et agent Caulfield. » Dit-elle d'un ton menaçant. « C'est une femme ravissante que vous avez, n'est-ce pas ? »

« Ne parle pas de la femme du commissaire avec ce ton, Batgirl ! Tu vas te rendre docilement sinon tu te retrouveras avec d'autres trous sur ton joli corps, rouquine ! » Répondit Marcy.

C'était bien la première fois que Batgirl se montrait agressif envers une personne chère au coeur d'une personne, mais elle devait tenter de les déstabiliser. De toute façon, elle ne comptait pas dévoiler l'identité secrète de Kate, ça serait immoral et indigne d'un membre de la Bat-Family. Il fallait trouver un moyen de faire pression, Marcy se montrait un peu plus agressif que tout à l'heure et c'était bon signe. Depuis sa protection à l'avant-bras droit, elle tira un batarang sur les mains de Maggie pour la désarmer et sauta sur elle pour la faire tomber avant d'aller se cacher derrière un mur. Marcy était en train de tirer en direction de la Batgirl, le combat avait reprit de plus belles et Maggie n'allait pas être contente de l'attaque de Batgirl.

« Désolée commissaire, je payerai votre hospitalisation pour votre main à la fin de cette affaire. Cependant, je ne peux pas me permettre d'être arrêté ici tant que le Joker fait encore des victimes dans son sillage. Et oui, le coupable est le Joker et il m'a piégé. Donc laissez moi partir et je vous le ramène, qu'est-ce que vous en pensez ? »

« Commissaire, que faisons-nous ? Elle accuse le Joker et disons que ce n'est pas une surprise d'après ce que j'ai pu lire sur son dossier.» Demanda Marcy en étant caché derrière une poutre métallique.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 24 Avr 2016 - 15:01
Oh mais là c’est personnel ma jolie. Tu veux menacer ma femme alors qu’elle a disparu de la carte pour un moment? Soit. Je vais prendre un malin plaisir à te défoncer la gueule d’un coup de poing, te faire ravaler tes paroles et tes dents par la même occasion. De toute façon je ne te laisserai pas partir. Rien de ce que tu dis ne me convainc de le faire. J’ai l’impression d’entendre une déséquilibrée mentale s’empêtrer dans des contradictions. Les gens innocents ne fuient pas. Les gens innocents n’attaquent pas les forces de l’ordre. Et c’est bien ce que je pensais. Batman et sa clique se pensent tellement essentiels à la survie de Gotham qu’ils se donnent tous les droits… Exactement comme les criminels le feraient. Ce n’est pas un peu beaucoup ironique ça? Moi je crois que oui. En fait je ne le crois pas, j’en suis absolument convaincue. Sûre et certaine.

Batgirl me balance un batarang mais je ne suis pas en uniforme, je suis en tenue de combat des forces du GCPD. Caulfield porte le gilet pare-balle, moi je porte l’équipement au grand complet. Je suis prête pour la guerre. Du coup, elle me désarme mais je ne suis pas vraiment blessée. Un bon bleu et une douleur sourde à la main gauche mais heureusement rien de cassé. Et quand elle me rentre dedans, je me rends compte que c’est un poids plume la Batgirl. Elle a un bon élan mais pas vraiment plus pour me mettre sur le cul si ce n’est la surprise. Mais je suis vite de nouveau debout et prête à en découdre. Metropolis, ça vous dit quelque chose? J’ai combattu aux côtés de Superman, il va falloir plus que Batgirl pour vraiment réussir à me botter le cul, sans offense à Batman qui l’a formé. Elle est blessée. Et c’est tout à mon avantage, ça. Pourquoi?

Chaque mouvement brusque augmente ses chances d’aggraver son état. De nouveau armée, mais plus exposée que Marcy, je me tape les âneries de Batgirl avant de faire quelque chose qui semble surprendre tout le monde : j’éclate de rire. C’est juste trop con pour moi : je ne suis pas coupable mais j’attaque les flics pour rester libre et chopper le Joker. Donc je ne suis pas coupable de meurtre mais bien de tout le reste. Wow. Juste wow. J’ai vraiment hâte de voir qui est la cervelle d’oiseau derrière le masque parce que là on atteint des sommets. Où Batman a été la chercher, celle-là? Lui je vais l’engueuler sévère la prochaine fois que je le vois. Bon allez, c’est repartit pour un round de « démontons les arguments débiles de l’excitée de service ». Et Caulfield, si tu la crois, tu es encore plus naïve que je ne le pensais. Du bluff et des mensonges, c’est tout.


« On ajoute menace, attentat à la vie d’un officier de police, résistance aggravée à arrestation… Batgirl, sérieusement, tu es idiote ou tu le fais exprès? Écoutes moi bien. Je. Ne. Te. Laisserai. Pas. Partir. Tu veux quitter les lieux? Il faudra que tu marches sur mon cadavre. Même si tu disais la vérité, tu viens de te rendre coupable de crimes multiples malgré tout et crois-moi que tu vas aller faire un tour en prison.

Caulfield, finit de rigoler. Maintenant on tire pour tuer. Batgirl a eu sa chance mais elle a prouvé hors de tout doute raisonnable qu’elle souffre de je ne sais quel délire psychotique et paranoïaque qui l’empêche de faire la différence entre la raison et la folie. Je la considère trop dangereuse pour être capturée par des moyens plus pacifiques. Et Caulfield? Ne pas obéir aux ordres c’est se rendre coupable de complicité, soit dit en passant. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 5 Mai 2016 - 20:54
Fear !
Une erreur à cause de la peur, Barbara Gordon est...


Barbara avait été encerclé par Maggie et Marcy, elle n'avait pas trop le choix que de les affronter au risque de les faire souffrir. Malheureusement, Babs n'avait pas trop le choix, car elle n'avait pas l'intention d'aller en prison en laissant le Joker en liberté. Dick était au courant de l'objectif de sa fiancée et de ce qui s'était réellement passé, mais pas Batman. Cependant, Batgirl devait le faire toute seule afin de mettre fin à sa crainte du clown. Le mettre en prison pourrait la soigner à moitié de son traumatisme d'il y a quatre ans, mais par la suite, elle se dira tout à Nightwing pour se confier à lui. Pour le moment, la jeune rousse avait autre chose à faire et c'était d'affronter les deux policières même si c'était ses amies. Maggie était sans doute sur les nerfs, au fait que Kate était considérée comme morte et avec tout le boulot qu'elle avait au bureau. Ce n'était pas la meilleure personne à mettre en colère en ce moment. Pour ce qui était de Marcy, elle était nouvelle au GCPD malgré son expérience au FBI. Dans tous les cas, Barbara était cernée par deux bons éléments de la police et encore heureux que Jim n'était pas là pour les aider.

Contrairement à Jim, Maggie était très à carreau sur les lois et les délits même si elle s'était montré très indulgente envers Kate. Peut-être qu'elle comprendra plus tard lorsque Batgirl aurait arrêté le Joker et qu'il sera derrière les barreaux après avoir avoué ses crimes. Pour l'instant, Barbara devait se sortir de ce problème en s'ajoutant d'autres soucis sur le dos en s'attaquant à nouveau aux deux femmes flics. Se cachant derrière un poteau, la rousse n'avait pas remarqué qu'elle s'était mise juste à côté des barils de l'épouvantail. Le GCPD aurait dû les mettre en quarantaine depuis longtemps, mais ils ont dû être trop débordé par leur boulot à cause de la destruction d'Arkham. Maggie était sur les nerfs en citant les délits de la justicière et elle avait alourdi tout ceci, franchement, Babs connaissait bien la loi et ce qu'elle avait bravé pour sa quête. Apparemment, bravé la loi pour faire justice, ça devait être dans le sang enfin elle devait laver son honneur de Batgirl avant de finir avec tout ceci. La tuer pour sortir d'ici ? C'était hors de question d'aller si loin, il y avait d'autres possibilité pour quitter les lieux.

« Vous tuez commissaire Sawyer ? Jamais de la vie, je ne tuerai jamais une personne que j'apprécie depuis longtemps. Jamie serait malheureuse de perdre sa mère après en avoir perdu une, il y a une semaine. Croyez-moi, je ne cherche pas à vous faire du mal, Batman et les autres ne savent rien à propos du Joker, si vous m'arrêtez, ce cinglé fera plus de victimes et personne ne connaîtra la vérité sur ce qui s'est passé avec les scientifiques. Chacun a souffert à cause lui, moi la première. » La rousse sortit deux batarang.

Un faux mouvement, Marcy réagit alors plus rapidement que Batgirl et Maggie en tirant sur les barils en pensant qu'il allait tout simplement exploser et sonnait le fugitif. Certes cela avait explosé, mais ce fut un gaz rougeâtre qui en sortie et toucha l'odorat des trois femmes. Le gaz de peur de Scarecrow se propageait dans l'entrepôt et Babs avait seulement deux antidotes sur elle. Batgirl était toujours préparé pour les divers ennemis de la Bat-Family dans Gotham. Cependant, elle n'avait pas assez pour soigner tout le monde. La justicière pourrait les laisser dans leur peur afin de fuir simplement, mais ça serait horrible pour eux. La justicière se déplaça furtivement après avoir balancé deux batarang au plafond et explosa, le gaz s'évapora petit à petit, mais les effets, eux, pas du tout. Arrivant à leurs côtés et sentant les effets, la rousse leur injecta rapidement un antidote qui allait faire effet immédiatement. Après cela, la rousse se dirigea vers la sortie en titubant de droite à gauche, versant des larmes à cause de la peur et de ce qu'elle voyait.  

Marcy regarda Maggie reprendre son souffle, la jeune policière pouvait voir que son commissaire allait bien et pourtant, elle avait pu subir un peu les effets de ce gaz. L'agent Caulfield avait fait l'erreur d'avoir tiré sur les barils, elle aurait dû y réfléchir une seconde fois avant d'agir. Cependant, ce n'était pas trop grave et même surpris par le fait que Batgirl avait tout de même décidé de les sauver de ce gaz terrifiant au lieu d'en profiter pour fuir. La commissaire n'allait pas voir la chose d'un même angle, mais la blondie pensait totalement que la justicière ne devait pas se faire arrêter malgré ses délits. Après tout, l'ancienne membre du FBI avait entendu dire que Batman, Batwoman ou encore d'autres justiciers avaient fait pareils dans le passé et à la fin, le vrai criminel avait été arrêté. Laissant la femme en arrière, la jeune policière armait de son 15 mm en main, s'avança en direction de Batgirl pour l'appréhender ou l'aider à partir. Bizarrement, elle la voyait agir bizarrement, elle ne semblait pas dans un état normal. Marcy s'approcha et la rousse se retourna alors avec un air effrayé comme si elle voyait le diable.

« Ne bouge pas, je ne vais pas te faire de mal...» Elle fut coupé par Batgirl.

« Ne...Ne t'approche pas...Joker...tu ne me reprendras pas ma vie à nouveau....» Cria-t-elle en voyant un Joker muni d'une arme et habillé comme le jour où elle s'était fait tiré dessus. « Argh...» Elle posa ses mains sur sa tête tout en se mettant à genoux. « Mon casque...il est si brûlant...ça me brûle !!! »

Batgirl était pris par les effets du gaz et du coup, Marcy rengaina son arme pour ne plus sembler à une menace pour la justicière. « Laisse moi t'aider, tu nous as sauvé en nous soigner de ce gaz. Tu n'es pas une criminelle...» Répondit Marcy.

D'un geste et voyant un monde cauchemardesque, elle revit son traumatisme d'il y a quatre ans. Batgirl vit le Joker en face d'elle et au loin, un autre Joker armé s'approchant. Pensant que ce fut un casque de torture, la rousse retira soudainement son masque de justicière sans se rendre compte. Elle le jeta un peu loin et versa des larmes. Marcy fut choquée voyant que ce n'était nulle autre que Barbara Gordon, son amie d'enfance qui était Batgirl depuis tout ce temps. La policière fut choquée pendant quelques instants, mais voir son amie terrifiée et semblait revivre le pire moment de sa vie, la rendit malheureuse. La blonde prit Babs dans ses bras et tenta de la consoler tout en regardant Maggie.

« Commissaire...Que fait-on ? C'est Barbara Gordon, on ne peut pas la mettre en prison. Et voyant l'effet du gaz, je me refuse de lui mettre les menottes, elle nous a sauvé d'un traumatisme assez important. Imaginez le bordel que ça va engendrer si tout le monde découvre son identité ? Jim va être détruit. » Elle semblait supplier Mags du regard. « Même si elle a enfreint la loi à plusieurs reprises, beaucoup de justiciers et flic l'ont fait auparavant, je pense qu'elle mérite une seconde chance commissaire ! Vous êtes son amie, je pense que Babs est une personne sincère quand elle dit être innocente. Jim a déjà un enfant à Arkham, il digérera mal de voir sa fille à Blackgates. »

« Papa...» Dit Babs d'une voix basse.

« Reprend-toi, Barbara. » Demanda Marcy.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 6 Mai 2016 - 5:26
Oubliez la situation de départ. Oubliez le gaz de l’épouvantail. Oubliez tout ce qui a été et concentrez-vous sur LE problème majeur du moment. Batgirl est Barbara Gordon. La fille de Jim Gordon. Mon mentor et ami. Je ne peux pas l’arrêter. Je détruirais un des plus grands héros du GCPD, un des plus ardents défenseurs de cette ville et n’importe qui avec une tête sait que si Jim Gordon tombe, c’est une tragédie qui vient de s’abattre sur la ville. Là il ne s’agit plus de faire appliquer la loi à tout prix. C’est encore plus profond que ça. C’est en fait permettre à la loi de survivre. Si Batgirl venait à être révélée comme étant la fille de Gordon, ce serait un effet domino absolument catastrophique. Le GCPD serait mis sous enquête, on nous suspecterait d’avoir couvert l’affaire… Et ultimement? Les forces de police seraient privatisées et remplacées.

Mais tant que je vivrai et que je serai membre des forces de police de cette ville, cela n’arrivera pas. Je sais ce que j’ai à faire. Je dois tout faire, quitte à omettre certaines preuves (mais attention, je ne deviendrai pas criminelle en détruisant ou en falsifiant des preuves) pour que le secret de Barbara soit bien gardé. Est-ce que c’est éthique ou moral? Vous me parlez de ces choses comme si j’avais le choix. Je ne laisserai pas cette ville tomber, certainement pas pour un coup de pub du genre « super héroïne arrêtée par la police ». Si les médias veulent s’en donner à cœur joie, je vais leur trouver un os à ronger, détourner l’attention et tâcher de gagner du temps pour Batgirl. Ce ne sera pas facile et je risque de le regretter éventuellement mais pour le salut de cette ville, de sa population et du plus grand nombre, je me dois de faire ce qui est le mieux…

À défaut de faire ce qui est bon ou juste. Ce ne serait pas la première fois et ce ne sera sans doute pas la dernière non plus. Mais je peux vivre avec ce poids qui n’en est pas vraiment un. Dans la vie, nous nous retrouvons à prendre un tas de décisions. Certains ont du mal à vivre avec ce poids, moi pas. Si à la fin de la journée je rentre et que je peux voir ma fille, alors je n’ai pas dû si mal faire les choses. Et Jim a le droit de pouvoir être père de famille sans devoir aller porter des oranges à sa fille en prison. Ma décision est prise et je ne reviendrai pas dessus. Tant pis pour les retombées. Je vivrai avec et si je dois répondre de mes actes devant la justice, ils auront toutes les misères du monde à m’accuser de quoi que ce soit. Mais pour le moment j’ai plus urgent. Il faut évacuer Barbara et la soigner. Et je sais parfaitement qui peut m’aider : Doc.

Qui est Doc? Un Outlaw. Personnel de soutien. Mais ça personne ne le sait. Tout ce qu’on sait c’est qu’il bossait pour le Département de la Défense comme biochimiste et que du jour au lendemain, il a remis sa démission. Enfin, officiellement. Officieusement il a refusé de faire des saloperies sur des prisonniers à Guantanamo. Ce type est un pur génie et si quelqu’un peut soigner Batgirl des effets du gaz de l’épouvantail, c’est lui. On peut être chez lui en dix minutes et je décide de mêler le moins de personnes possibles : Marcy a le choix de venir ou de rester en arrière et de faire partie intégrante de la ruse, soit que sans l’intervention de Batgirl, elle et moi on y serait passé à cause d’un tir accidentel dans l’entrepôt. Ils n’ont pas besoin de savoir toute la vérité. Juste assez pour les garder dans le noir. En tout cas, j’amène Batgirl dans ma voiture après l’avoir attaché pour ne pas qu’elle se blesse.


« Si tu oses crever sous ma garde, Barbara je te ressuscite, je te botte le cul, je te donne la fessée du siècle, je te trucide, je te ressuscite et je laisse ton père te passer un savon. Je suis trop vieille pour ces conneries et tu le sais très bien. J’ai déjà une adolescente à la maison, qu’est-ce que j’ai fait pour finir avec une deuxième, sous emprunt? Il y a des jours où je me dis que l’univers m’en veut personnellement… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Mai 2016 - 18:27
Besoin de soin !
Ma vie va rudement changé...


Le masque a été retiré, Marcy et Maggie ont vu la personne se cachant derrière le costume de Batgirl, ce n'est personne d'autre que Barbara Gordon. Les femmes policières ont été très surprise en voyant la fille de Jim dans cet accoutrement et cela allait être difficile de faire choix. La jeune Caulfield gardait la rousse dans ses bras pour y prendre soin et surtout, de la protégée. Elle ne voulait pas que la belle Gordon aille en prison, elle ne méritait pas cela malgré ses décisions de ces dernières heures. Pour la jeune blonde, le fait que son amie d'enfance ait parlé du Joker, il devait avoir quelque chose le concernant. Dans un sens, elle se demandait pas si Babs cherchait à se venger du clown à cause de ce qu'il avait fait à elle et à son père, il y avait quatre ans déjà. En tout cas, la rouquine était une justicière et elle ne s'en doutait pas du tout. Barbara ne le lui n'avait rien dit et c'était plutôt étrange, c'était peut-être pour la protégée de quelque chose. En tout cas, la jeune policière n'allait pas lui en vouloir pour lui avoir caché son secret, si elle porte un masque, ce n'était pas pour rien du tout. Par contre, il restait tout de même un souci, c'était Maggie Sawyer, la commissaire du GCPD qui était très à fond sur les lois et ça serait bien de ne pas trop l'ennuyer même si Marcy essaya de protéger Barbara contre la femme.

Barbara était tremblante, elle cauchemardait à cause de la toxine de l'épouvantail qui était un vrai poison avec cette dose en quantité. Heureusement, ce n'était pas vraiment assez pour tuer Barbara et c'était mieux ainsi. N'empêche, sans l'intervention de Batgirl en leur injectant un sérum, Mags n'aurait pas subi une seconde fois la toxine qui lui avait été aministré par Kate, il y a quelques années. Et Marcy n'aurait pas été traumatisé par d'horribles cauchemars, en gros, Babs les avait rendus un grand service en se sacrifiant pour elles. De toute façon, la rousse les considérait comme ses amies et les aimait beaucoup malgré cette histoire à cause du Joker. Maggie faisait juste son boulot de policière, mais là, quelque chose changea. Marcy était surprise de voir Maggie ne pas sortir les menottes et de ranger son arme à feu, Babs regardait faiblement les deux femmes. Elle savait qu'elle était sous l'effet de la drogue de ce fou de Jonathan Crane. Apparemment, Maggie semblait vouloir aider Babs à récupérer, du coup, Marcy l'aida à la transporter vers le véhicule. Or, la jeune blonde n'allait pas venir avec eux, elle allait devoir faire en sorte que la police se dirige ailleurs pour ne pas croiser Sawyer avec la belle Gordon.

« Commissaire, je reste en arrière pour s'assurer de masquer tout ceci. Et...Sauvée là, je tiens à elle et Babs vous aime bien. » Elle lui sourit avant de retourner dans l'entrepôt.

Dans la voiture avec Maggie, Barbara se dirigeait vers un endroit qui lui serait inconnu en compagnie de la commissaire. La rousse se sentait faible et fiévreuse, incapable de trop bouger ni même utiliser sa bouche pour s'adresser la parole. Par contre, elle était assez consciente pour entendre les paroles de la Sawyer et adressa un sourire en l'entendant la menacer si elle venait à mourir. Babs posa sa tête sur l'épaule de la policière, son masque était sur ses genoux et c'était mieux ainsi pour passer inaperçue dans la voiture. Des larmes coulaient encore sur ses joues en repensant encore au jour où le Joker lui avait tiré dessus et torturé psychologiquement son père. Elle ne se souvenait même plus si elle avait été violé ou pas par lui ou ses hommes, c'était horrible. L'image d'un homme au-dessus d'elle alors qu'elle était totalement nu, mais difficile à discerner son visage. Cela faisait cinq minutes que Maggie roulait et Barbara avait fermé les yeux afin de parler dans son cauchemar.

« Ne...me touche pas...Joker....tes sbires....Papa !!! » Elle agrippe légèrement le bras de Maggie. « Viol...Au secours...» Dit-elle avec une faible voix.

Dans l'entrepôt, Marcy avait fini d'appeler ses collèges en leur donnant une fausse piste en disant qu'un témoin aurait vu Batgirl près de l'hôpital de Gotham. La blonde marcha vers les barils et les scella avec du matériel qu'elle avait trouvé dans une autre salle. Soudain, une odeur de cigare se faisait sentir et elle soupira en sachant qui se trouvait derrière elle. Franchement, ce n'était pas vraiment de le voir débarquer, surtout pas après avoir appris l'identité de Batgirl. La blonde se retourna et adressa la parole avec une voix sérieuse.

« Que voulez vous...



Directeur Bones ? »

« Oh Agent Caulfield, vous ne semblez pas ravi de me voir ? » Demanda Bones

« Excusez-moi, Directeur Bones. Une sale journée à cause de Batgirl qui est toujours en fuite. » Répondit-elle.

« Je vois, la Bat-Family reste toujours un danger national et le gouvernement souhaite des réponses. Avez-vous trouvé des réponses ou des pistes sur l'identité de Batman ou de l'un de ses alliés, agent Caulfield ? »

« Exact, directeur Bones, ils sont un danger pour notre nation. Et malheureusement, je n'ai encore rien trouvé à propos de lui et de ses sbires. Ce sont de vrai fantôme et même en pleine journée, ils sont difficile à coincer. Le GCPD semble travailler avec eux sauf pour Batgirl pour le moment. »

Expirant la fumée de son cigare le squelette noir répondit. « Je vois, je vois. Le GCPD sont un vrai problème surtout la commissaire Sawyer et l'inspecteur Gordon qui sont de mèches avec les capeux. Restez sous couverture, agent Caulfield, bientôt vous aurez des renforts. Je connais quelqu'un capable de vous apporter main forte dans votre mission même si vous savez de qui je veux parler. »

« Agent Cameron Chase. »

Bones et Marcy se séparèrent par la suite pour ne pas être vu par qui ce soit pour le moment. Dans la voiture, Barbara arriva devant un bâtiment en compagnie de Maggie, apparemment, c'était le lieu où elle devait aller. La jeune rousse se sentait un peu mieux, enfin assez pour marcher un peu toute seule et de parler. Sortant de la voiture, il n'y avait personne dans les environs, ça semblait désert autour d'elles. Personne ne pourra voir le visage de Babs ni même son costume, du coup, elle remit son masque et marcha faiblement en direction de la porte. Durant son sommeil, elle ne savait pas ce qu'elle avait pu dire, ça semblait avoir un peu choqué Maggie en la regardant bien.

« Maggie, faisons vite...Je dois...attraper le Joker...avant que Nightwing reprenne ses esprits. » Demanda Babs.

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 12 Mai 2016 - 1:23
Je ne vous mentirai pas : je n’ai porté aucune attention à ce que pouvait bien dire Batgirl pendant qu’elle cauchemardait. J’écoutais les fréquences de la police et j’étais en train de jouer mes propres cartes pour éviter les emmerdes. Ça n’a l’air de rien mais cette situation était un bordel pas possible. Le fait que Batgirl soit Barbara Gordon n’était qu’une partie du problème. Je savais foutrement que toute cette affaire allait attirer une attention que je ne voulais pas. Il n’y a pas que des gens pro super héros aux États-Unis, il y a même plusieurs agences gouvernementales qui les voient comme des menaces et qui veulent une règlementation draconienne pour les contrôler. Le truc, et je l’ai appris après des années à fréquenter les super héros, c’est que si vous essayez d’en faire des instruments d’état, vous empruntez des tangentes si proches du totalitarisme…

Que c’en est presque effrayant. Donc, je dois : un, m’assurer que Batgirl ne soit pas abattu par la police (et j’ai ouvert le bal, je le rappelle), deux, user de mes contacts pour savoir qui sont les enfoirés qui pourraient venir jouer dans mes plates-bandes et trois, empêcher les choses de dégénérer davantage. Est-ce… Oh et puis merde. Ça aura les répercussions que ça aura. Je mobilise en urgence tous les agents de soutien des Outlaws dont je dispose à Gotham. Ordre général : méga désinformation. Faire la nécessaire pour neutraliser toute interférence extérieure. Concentrer le problème sur Gotham et s’il faut que ça remonte jusqu’à mes patrons à Washington… Je gèrerai. La situation actuelle de la ville est seulement partiellement stabilisée et si nous nous retrouvons avec trop d’éléments étrangers sur le territoire, je ne vois qu’une conclusion possible…

Le calme que les récentes opérations nous ont gagné va voler en éclat. Je préfère encore crever que de laisser une telle chose se produire. En tout cas nous arrivons à une de mes planques, du temps où j’étais juste membre du MCU. Je l’écoute vaguement me parler de Nightwing mais honnêtement, en ce moment, je me fous éperdument de la bat family. J’ai plus urgent sur les bras. Il faut trouver le Joker, disculper Batgirl et trouver une justification à ses actions erratiques. Je vais avoir besoin de conseils juridiques donc je vais devoir regarder du côté de mes collègues de la cour suprême. Elle paiera pour ses crimes : elle a enfreint la loi en s’en prenant à la police et en échappant à son arrestation mais une peine diminuée, c’est possible. Une fois à l’intérieur et Batgirl en sécurité, je peux lui exposer mon plan. Je ne peux pas vraiment non plus lui donner de carte blanche à Batgirl mais…


« Bon. Je dois avoir dans la pharmacie de quoi neutraliser cette merde de l’épouvantail. C’est payant d’être mariée à une milliardaire. Ensuite, je ne sais pas si tu es en état de comprendre tout ce que je te dis mais je peux te donner au maximum vingt-quatre heures avant de reprendre des recherches intensives contre toi. Dans l’intervalle, je vais tout faire pour regarder ce qui se fait au niveau juridique.

Ceci dit j’ai besoin que tu m’aides, Babs. Un, ton père va me tuer s’il apprend que je t’ai tiré dessus et deux j’ai besoin que tu me dises ce qui s’est passé avec les scientifiques. Ok, cet enfoiré de Joker est fortement impliqué mais si je veux m’aider, tu dois m’aider. Et pour Nightwing, dis-moi où il est, j’enverrai quelqu’un de confiance le récupérer. Mais j’ai besoin que tu me fasses confiance. Tu attraperas le Joker… Mais pas forcément seule. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Mai 2016 - 18:11
Départ !
Vingt-quatre heures pour le retrouver ?!


Finalement, elles étaient enfin arrivées à destination et Barbara se sentait toujours mal à cause de la toxine de Crane. La jeune justicière va avoir du mal à s'en remettre après tout ceci, blessure, toxine et c'est quoi la prochaine fois, alcool ? Bref, Babs n'avait pas encore récupéré même après dix minutes à dormir contre Maggie. Ce qui était rassurant, c'est que la blonde ne l'avait pas ramené au commissariat de police et là, ça aurait été vraiment la merde. Son père l'avait vu en costume de Batgirl et avec les menottes, il serait parti en dépression ou pire, il se serait peut-être suicider. En tout cas, la vie d'une justicière n'était pas facile du tout surtout dans ce genre de situation. Le pire, c'est quand la justicière soit la fille d'un inspecteur de police très respecter par ses compères. Heureusement, Maggie semblait avoir beaucoup de respecter envers Jim et elle ne semblait pas vouloir le voir tomber dans les ténèbres de la vie. Au lieu de ça, elle emmena la rouquine dans un autre bâtiment pour chercher à la soigner. Or, personne ne connaissait si bien le sérum que Batman pour annihiler complètement la toxine de peur de l'épouvantail.

Ayant remis son masque, Batgirl était à l'intérieur d'un bâtiment dont elle ne connaissait pas du tout. Sur ce coup, Babs devait faire confiance à Maggie pour la suite des opérations et là, elle avait intérêt à ce qu'elle allait dire, sera intéressante. Il y avait une pharmacie, Maggie commença à parler de son plan à la jeune justicière. Dans cette pharmacie, il y avait de quoi neutraliser la toxine de l'épouvantail, Maggie était plutôt naïve à ce sujet. On ne trouvait pas tous les composants pour le sérum parfait, mais peut-être pour un sérum pour tout simplement soulager la peur de la rousse. Barbara regarda attentivement tout en l'écoutant, elle était apte à l'écouter, mais ce n'était pas bon signe. Maggie lui donnait vingt-quatre heures pour retrouver le Joker avant une intervention de la police. C'était plutôt court, mais Dick devrait bientôt se réveiller et la rejoindre à amusement Mille. En attendant, elle regarda dans les registres juridiques à propos de son cas, mais l'identité de Batgirl était inconnue de tous et si c'est le Joker le vrai coupable, elle sera vite oubliée pour ses délits. Enfin, elle l'espéra en tout cas. Ce n'était pas comme si Batwoman ou Batman avait été encore ennemi du GCPD malgré leur délit.

Maggie voulait que Barbara l'aide, Jim allait l'engueuler si il apprend qu'elle a tiré sur sa fille et elle avait besoin de savoir ce qui s'était avec les scientifiques. Elle voulait également savoir pour le Joker pour qu'elle puisse mieux l'aider et savoir pour Nightwing, mais Dick devait être réveillé depuis un petit moment déjà. La commissaire voulait que Babs lui fasse confiance et qu'elle l'aide à coffret le Joker. Pendant ce temps-là, Barbara avait pu trouver de quoi soulager les soucis d'intoxication dû au gaz de peur. La rousse se l'injecta sur son avant-bras gauche, après avoir affronté Crane et déjà eu un dossier complet sur divers sérum, Babs n'était pas à sa première seringue pour se soigner de cette toxine. Cela n'allait pas la guérir complètement, mais cela allait la soulager et la rendre plus apte à combattre. La rousse se tourna vers Maggie et lui sourit légèrement.

« Vingt-quatre heures ? C'est assez juste pour choper le Joker, mais soit, c'est prenable quand même vu que je connais sa position. Pour ce qui est de Nightwing, inutile d'aller le chercher, il doit être réveillé depuis un petit moment et il doit se diriger vers notre lieu de rencontre. Je suis désolé pour tout Maggie, mais disons que je n'avais pas le choix surtout au vu de mon identité. Je ne pourrais pas supporter de voir mon père anéantit, il est la seule famille qui me reste ainsi que mon fiancé qui n'aurait pas supporté cette séparation. » Elle craqua un peu ses os et s'approche alors d'une fenêtre. « Tout à commencer quand j'ai vu qu'il y a plusieurs scientifique de disparu, j'étais à Ferguson pour un problème entre communauté noires et les policiers. J'ai supçonné rapidement le Joker, il reste le pire criminel de Gotham et avec l'asile qui a été détruite, le GCPD a eu beaucoup de boulot. De plus, Batwoman est déclaré comme morte, ce qui m'a rendu malheureuse, mais pas assez pour ne pas lui rendre hommage en continuant de combattre le crime. Enfin bref, j'ai retrouvé le Joker et les scientifiques, j'ai vaincu ses sbires et j'étais à deux doigts de l'arrêter, mais j'ai fais une erreur qui a causé leur morts. Joker m'a vaincu, car j'étais arrogante et il a tué les scientifiques pendant que j'étais inconsciente et je me suis réveillé au marché avec le couteau en main ainsi que sur les corps. »

La rousse soupira et sentit une douleur à ses jambes, elle reprit une pilule pour soulager la douleur, le costume n'était pas encore opérationnel. M'enfin, il avait eu pour but d'aider Babs à manger temporairement sous le costume de Batgirl lorsqu'elle était handicapé. Rien que de pensée au scientifique et de se remémorer sa promesse envers eux, elle avait échoué en tant que justicière. Cependant, elle ne devait pas baisser les bras et de perdre confiance en elle. La jeune rousse reprit aussitôt la conversation.

« Dans vingt-quatre heures, toi et une équipe vous vous dirigerez vers Amusement Mille, je me trouverai là-bas en compagnie du Joker. Il y a des chances que Nightwing et Batman seront aussi sur place. Le Joker a détruit des vies, la mienne et celle de mon père...Je ne veux pas qu'il t'arrive la même chose Maggie, de ne jamais retrouver Jamie comme on m'a retrouvé, il y a quatre ans. » Elle ouvrit la fenêtre et prit son batgrappin. « Maggie, je te fais confiance et je t'apprécie beaucoup, je te respecte, tu es mon amie, mais tu dois faire ton boulot donc à toi de prendre la prochaine décision à notre prochaine rencontre. J'aurais aimé t'avoir comme mère. »

Un tir de Batgrappin et Batgirl s'envola en direction d'un toit, elle se dirigea alors vers Amusement Mille, sa prochaine direction. La jeune rousse avant vingt-quatre heures pour y arriver, mais elle y parviendra en moins de temps que ça et elle prendra le risque de prévenir Maggie pour qu'elle la rejoigne avec le SWAT.


Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 15 Mai 2016 - 4:45
Je n’aime pas ça. Ce n’est rien de le dire. C’est prendre des risques inutiles que de vouloir faire cavalier seul. Mais c’est une maladie grave, dangereuse et chronique au sein du petit groupe formé par Batman et ses disciples. En bon gourou, il les a bien endoctrinés ceux qui servent à ses côtés. Espèce de tête dure qui ne veut rien entendre, Barbara… Tu n’es pas toute seule, tu as des alliés pour t’aider mais non. J’enrage. Oh que oui! D’abord Kate et maintenant la fille de Jim. Ils sont allergiques au sens commun ou quoi? Mais bon. Que puis-je y faire. Limiter les dégâts. Ça je peux faire. En partant du principe qu’elle dit vrai, je veux mes meilleurs experts scientifiques sur le cas : si le Joker, comme je le suspecte, est le coupable… Il y aura des preuves. Je ne dis pas que le Joker est imprudent. Au contraire, cette enflure est très intelligente.

Ceci dit s’il y a bien une réalité irréfutable c’est que plus on est intelligent, plus on est prompt à faire des erreurs parce que vous éviterez certes ce qui est évident mais… En voulant commettre le crime parfait, on le rend automatique imparfait. Le Joker ne cherche pas à commettre le crime parfait, je sais. Mais il agit avec un objectif précis en tête. Il y a un schéma à sa folie. C’est mon job de trouver ce qui pourrait disculper Batgirl parce que vous savez, procès en comité restreint pour les charges pesant contre elle vis-à-vis de ce qu’elle a fait face à la loi, circonstances atténuantes, etc. Contrairement à Batman « dans son jeune temps », il y a en ce moment un fort sentiment anti super héros à Gotham, y compris pour la Bat Family. Je rappelle que ce n’est pas eux qui ont empêché une certaine émeute avant que Kate ne disparaisse. Du coup, bien…

Si je ne fais pas de procès à Batgirl, ça va finir avec encore plus de chaos. Mais si je lui fais un procès, sans révéler son identité et en jouant une partie de cartes truquées subtilement, elle s’en sortira avec une toute petite tache de rien du tout. Je ne peux pas lui éviter la justice. Oubliez ça. Je peux par contre en atténuer les effets et justifier l’absence de retrait du masque ou de prise d’empreintes sur le fait que ce serait volontairement mettre Batgirl en danger ce qui EST une offense criminelle. Croyez moi : quand vous aurez passé suffisamment de temps à entendre ces salopards d’avocats vous baratiner, vous finirez aussi par apprendre un truc ou deux. Et si vous êtes malin, vous les retournez tranquillement contre eux. Je ne peux pas croire que je vais faire ça mais… Nécessité fait loi, comme le disait un jour un de mes premiers patrons. La belle affaire.

Je regarde ensuite Batgirl quitter l’endroit, ayant bien sûr assimilé tout ce qu’elle a dit et n’ayant pas trop réagit, en fait. Oui, ce qu’elle a dit de moi est flatteur mais disons que dans les circonstances actuelles, j’ai la tête ailleurs. Je suis vraiment trop vieille pour ces conneries et si je revois Batman, je lui mettrai une baffe à lui faire faire deux fois un tour complet sur lui-même. La prochaine, qu’il inculque à ses protégés la notion de… Laisser la police faire son travail et COLLABORER au lieu d’entraver une enquête. Le GCPD est une force locale. Si le fédéral s’en mêle, nous n’aurons d’autre choix que de courber l’échine et Batgirl sera alors vraiment, vraiment, vraiment dans la merde. Désolé de dire les choses ainsi mais c’est la pure et stricte vérité. Allez Maggie. Au travail. Tu as des préparatifs à faire et un coup de fil à attendre. Au final, par contre? L’essentiel, bien sûr. Joker? Tu vas te faire botter le cul…

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Episode 5 : Die Hard 2 - Une journée en Enfer [Pv : Maggie Sawyer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Episode 129 : Fairy Tail
» Journée exceptionnelle en région Chartraine
» Journée Mondiale de la poste 09/10/10
» J'ai passé une journée de dingue !
» Journées du Patrimoine, Montpellier, le Peyrou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-