[Smallville] Hope [Unique]

Invité

MessagePosté le: Mar 12 Mar 2013 - 1:43
A l'ombre de ce noisetier, non loin des grand champs de blés, se dressait une petite stèle. Une tombe, dans un endroit comme celui-ci, s'était idéal. Loin de tout, avec cette petite brise secouant les feuilles. Un décor magnifique en somme, Clark avait toujours aimé cet endroit, et dieu sait combien de fois son père l'avait emmené ici. Et c'était là qu'il reposait à présent, dans l'endroit qu'il avait toujours aimé, proche de sa famille, comme il l'aurait souhaité. Clark s'avança alors, se rapprochant peu à peu de la stèle et du noisetier. Il avait besoin de se recueillir, besoin de se confier, besoin de parler. Même s'il n'était plus là, son souvenir restait toujours dans la tête de Clark, et il avait par moment de grandes conversations avec lui, en se demandant ce qu'il aurait fait à sa place, ce genre de choses.

Il arriva alors face à la tombe, avec un bouquet de fleurs à la main. C'était pas sa grande passion, mais c'était histoire de respecter les codes. Il le posa alors sur la stèle, avant de dire :


- Bonjour papa .

Il resta là, le genou à terre. Puis il porta les mains à ses lunettes pour les retirer, tout en soupirant. Il les mit alors dans la poche de sa chemise, dont deux boutons étaient ouverts. Il ferma les yeux, avant de prendre une grande respiration. Le vent balayait ses cheveux. Il finit alors par dire :

- Papa, j'ai tant de choses à te dire, à te raconter, mais finalement, si je suis ici, c'est pour te demander de l'aide. J'ai perdu la foi. J'en ai assez de tout ceci. Cette vie, cette responsabilité, tout ces gens qui comptent sur moi ... Je ne me sens plus à la hauteur, papa ... Tellement de gens ont foi en moi, alors que moi, je sens ma flamme s'éteindre peu à peu.

Il marqua une pause, profita de la brise qui se levait :

- Avec Loïs, on est actuellement en froid. J'ai pris mes distances avec elle, et je sais qu'elle le vit mal. Je le sens. Je me sens par moment comme un monstre, parce que je sais qu'elle m'aime, et que je l'aime aussi. Il faut que je sorte de tout ceci. Je sais que j'ai besoin d'air, et que toutes ces journées passées à la Forteresse ne m'aide plus. C'est aussi pour cela que je suis ici. J'aurais tant besoin de toi, de tes conseils ... Tu me manques papa ...

Il ferma alors les yeux, sentant l'émotion l'envahir. Les larmes montèrent, et ce fut alors qu'une main se posa sur son épaule :

- Clark ... qu'est-ce que tu fais ici ?

Il s'essuya alors rapidement ses larmes, avant de se redresser. Il garda la tête vers le sol, tentant de reprendre son calme. Martha garda alors la main sur son épaule, et commença à parler :

- Cela fait bien longtemps que je ne t'avais pas trouvé ici. Bien longtemps ....

- Maman ...


Martha avait fait le tour et faisait face à Clark. Elle lui posa alors un doigt sur ses lèvres, pour qu'il se taise. Puis elle prit la parole :

- Tu sais, lorsque ton père nous a quittés, j'ai cru que je le suivrais très vite. Car je ne me voyais pas vivre sans lui, parce qu'il m'a guidé dans ma vie jusqu'à sa mort. Mais j'ai su survivre : pourquoi ? Parce que tu étais là, Clark. Tu m'as redonné l'espoir que j'avais perdu. Par tes actes, j'ai su que finalement, je me devais de continuer à vivre dans ce monde. Et c'est ce que Jonathan aurait voulu.

- Mais maman, je n'en peut plus de tout ceci. C'est trop pour moi, le monde est trop grand.

- Alors rapetisse-le. Concentre toi sur ma voix . Imagine que c'est une île, tu te souviens de ça ?

- Oui ... Je m'en souviens.

- Le monde a besoin de toi Clark, c'est une responsabilité des plus titanesques, mais tu es exceptionnel mon fils. Tu te souviens de ce que te disais Jonathan ? C'est à toi de décider quel genre d'homme tu veut être Clark, quelque soit cet homme, il changera le monde. Et tu l'a fait. Tu as changé le monde, mon fils, et tu le changeras encore.


Clark sentit alors des larmes couler le long de ses joues. Il prit alors sa mère dans ses bras, et il la serra contre son coeur. Martha regarda alors Clark, et acheva son discours :

- N'oublies jamais, tu nous donnes tous la foi. Qu'importe ce que tu fait, tu seras toujours celui qui représente l'espoir. N'oublies jamais cela, mon fils.

Elle posa alors sa tête contre le torse de Clark, reprenant leur accolade chaleureuse. Clark fixa alors la stèle de son père, les larmes coulant le long de ses joues, avec un petit sourire : Superman était de retour .
Revenir en haut Aller en bas
 

[Smallville] Hope [Unique]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anthony Hope, "Le prisonnier de Zenda"
» [TOPIC UNIQUE] Rapport de test - déclaration de BUG #Android
» Projet UNIQUE !
» [Topic Unique] PALAIS DES SPORTS 16 decembre 2010
» Smallville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-