Rattraper le Temps [Flash]

Inscription : 21/11/2015
Messages : 561
DC : Mister Miracle - The Bat - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Dim 1 Mai 2016 - 20:37

L'Université d'Ivy Town, à quelques minutes de la fin du cours - et donc de la fin de la journée. Et donc, de la fin du semestre.
L'excitation est à son comble.

Dans la majorité des immenses amphithéâtres, les étudiants ont déjà rangé leurs affaires, sont déjà prêts à sauter hors des bancs pour se précipiter à l'extérieur.
Bien sûr, les examens vont bientôt arriver. Bien sûr, le stress et l'inquiétude vont reprendre le contrôle de leurs esprits. Bien sûr, certains échoueront, et d'autres ne pourront pas revenir. Ils ont tous ces idées en tête, mais ils choisissent de les évacuer, pour une raison très simple : ils ont dix jours de vacances avant le début des révisions. Et ils ont hâte !


"... et, enfin, une dernière chose."

La voix du professeur résonne dans tout l'amphithéâtre 12 ; même sans micro, il parvient à se faire entendre jusque dans les recoins du lieu.
Debout, les mains volant devant lui sous l'excitation, le professeur parle, un oeil sur l'horloge. Il sait très bien ce que ses étudiants attendent, mais ceux-ci ont la politesse d'attendre que le temps soit vraiment venu pour s'échapper de cette salle et aller s'amuser. Il apprécie le geste, mais tient à exprimer quelques derniers mots.


"Je sais très bien que vous n'êtes pas tous passionnés par la matière que nous avons étudiée ensemble. Je sais très bien que beaucoup sont ici parce qu'ils avaient besoin d'une matière dans leur parcours, ou parce qu'ils ne pouvaient plus aller ailleurs... ce n'est pas grave. Comme ce n'est pas grave que vous tous ne soyez pas forcément admis à la fin de ce semestre : vous pourrez recommencer, ou faire autre chose. L'Université ne vous laissera pas tomber."

Le professeur s'avance jusqu'au rebord de l'estrade. Son regard sombre glisse sur toute cette foule, sur ses étudiants, sur ces jeunes esprits qui vont devoir forger le futur et relever les défis que les générations précédentes leur ont laissés - et il sourit, avant de glisser les mains dans ses poches.

"Ne lâchez pas, ne lâchez rien. Jamais.
C'est votre monde, dehors, et il vous attend. Beaucoup de gens de ma génération, et de celle d'avant, vous diront que vous devez faire vos preuves, que vous ne comprenez pas, que vous devez vous intégrer : ne les écoutez pas. Changez les règles. Révolutionnez le monde.
Aucune limite n'est indépassable. Aucune règle ne peut être suivie indéfiniment et aveuglément. Votre monde vous attend - emparez-vous-en, vous en êtes capables ! Vous êtes plus qu'une personne dans l'Univers, vous ETES l'Univers ! N'oubliez pas : la taille ne compte pas !"


Sa phrase se termine quand la sonne cloche.
Le professeur Raymond Palmer ne sait pas si l'explosion sonore qui ponctue son discours est due à la teneur de ses propos, ou à la libération provoquée par la fin des cours ; au fond, ce n'est pas si important. Il regarde la foule des étudiants quitter lentement la salle, et il sourit en essayant d'imaginer le futur de ces jeunes personnes, qui vont être amenées à changer totalement le monde dans lequel ils vivent.

Cependant, alors qu'il est happé par ces réflexions et que la moitié des étudiants a déjà quittée l'amphithéâtre, une gigantesque explosion ébranle toute l'Université d'Ivy Town.
Ray est immédiatement sorti de sa rêverie, et il tourne la tête pour essayer de voir ce qu'il se passe - en vain, les murs l'empêchent de saisir l'importance de l'attaque. Tandis que ses étudiants commencent à paniquer, le scientifique lève une main et reprend la parole, d'une voix forte et imposante.


"STOP ! Calmez-vous, calmez-vous. Nous avons tous déjà répété les comportements attendus dans ce type d'événement, et je vous demande de rester calmes."

Son ton autoritaire rassure une partie de l'assemblée. Il en profite pour baisser les yeux sur son bras gauche, où il porte sa montre : cette dernière réagit à la situation, et lui affiche l'état actuel des lieux. La haute technologie de l'engin lui permet de rapidement identifier la menace et sa cible.

"Non..."

La zone de l'attaque est celle du bureau du professeur Alpheus V. Hyatt, son mentor impliqué dans de nombreuses crises temporelles - et c'est bien lui qui semble visé, car il est emporté par une tornade jaune qui s'échappe de l'Université pour filer vers la zone d'expérimentation de l'Université.
Inquiet, Palmer recalibre les senseurs de sa montre, et fait ralentir le rendu des caméras de surveillance pour identifier l'être à l'intérieur de la tornade.



Ray étouffe un juron entre ses dents en reconnaissant l'auteur des faits.
La zone des cours est sûre maintenant, mais son mentor est en danger et il sait pourquoi. Il abandonne ainsi ses étudiants en se précipitant vers la sortie, et en activant ses capacités par ordre mental. Son costume de professeur disparaît, remplacé par sa combinaison d'Atom.
Il s'échappe ensuite dans les airs, utilisant sa gestion de la masse pour voler. Il active immédiatement le système de communications internes de la Justice League, pour rentrer en contact avec une personne bien précise.


"Barry, ici Ray à Ivy Town. Rejoins-moi aussi vite que tu peux à l'Université : Hunter Zolomon vient d'attaquer, et vient d'enlever le professeur Hyatt. Je pense que c'est pour provoquer un phénomène temporel, vu que ses pouvoirs ne sont pas liés à votre Speed Force mais à sa gestion du temps. Viens aussi vite que tu peux !!!"

Atom a plus de dix ans d'expérience et des pouvoirs qui dépassent l'imagination - mais il a surtout une vraie humilité. Il sait très bien que ses capacités ne seront pas suffisantes pour gérer cette menace, et son ego n'est pas un souci : il préfère faire appel à un ami, un vrai, plutôt que de mettre trop de vies en danger...


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3956
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 2 Mai 2016 - 15:28
Ray venait à peine de raccrocher que Barry était déjà sur place. Hunter Zolomon n'était pas "son" Némésis, c'était celui de Wally. L'énorme problème avec Zolomon c'est que l'étendue de ses pouvoirs était théoriquement infinie. Oui Thawne, pouvais voyager dans le temps, mais Zolomon, contrôlait littéralement le temps chaque milliseconde que Barry pouvait utiliser pour lui même, pouvait être la milliseconde ou Zolomon allait frapper. Cependant, Hunter ne se considérait pas comme un vilain, il se considérait comme le "mal" nécessaire. Il avait une théorie bien à lui, qui disait que les héros ne s'améliorent que face à de grands drames, à de grosses adversités et il se donnait le rôle du martyr ou il devait créer ces événements pour permettre à Wally d'avancer, de progresser. C'est entre autres pour cette raison que Barry n'avait jamais eu affaire à Zolomon ou presque. Il n'était pas visé par lui et souvent lorsque Flash II apprenait se qui c'était passé, c'était déjà réglé. Quoi qu'il en soit, il savait que le "PR. Zoom", n'était pas à prendre à la légère c'est pour ça qu'il avait tout laissé tomber pour rejoindre, Atom du moment qu'il l'avait appelé.

Atom! Je suis là qu'est-ce qu'il se passe? Qui est ce Hyatt?


Flash ne laissa même pas le temps à Ray de parler, car il savait que le temps était précieux dans un moment comme celui-là. Il fit rapidement le tour du bureau de Hyatt. Il ouvrit tous ses classeurs, lies tous ses documents, apparemment Hyatt avait une préférence pour le papier et non pour l'ordinateur en se qui avait attrait à ses notes personnelles. Un choix judicieux à l'abri de tout piratage possible, de plus Barry n'avait pas la limite de "frame" de l'ordinateur. Il put alors consulter tous les dossiers assez rapidement. Puis la conclusion se fit à lui assez rapidement.

La time pool... Tu m'expliques?

Barry savait qu'il y avait une anomalie à Ivy Town. La "piscine du temps", la time pool. C'était un endroit banni des mémoires et que plusieurs se refusaient tout simplement à croire. Une zone protégée par l'arme américaine qui donnait accès "vers le futur" évidemment personne n'y allait et personne n'y sortait. Pourquoi? Parce que se qu'il y avait de l'autre côté. Ne voulais pas qu'on y aille. Donc ceux qui avaient été assez fous pour y aller n'y étaient pas nécessairement revenus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 561
DC : Mister Miracle - The Bat - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 21:12
La communication à distance entre Ray et Barry se termine quand le Bolide Ecarlate débarque à Ivy Town, quelques secondes à peine après les premiers mots échangés.
Alors que son camarade lui pose quelques questions pour déterminer l'origine de la menace, le scientifique se rend rapidement que Flash entend obtenir tout découvrir, tout lire avec ses capacités exceptionnelles.

Debout à taille normale, après s'être transporté en volant jusqu'au bureau du professeur Alpheus V. Hyatt, il laisse son ami faire en consultant un des nombreux ordinateurs de la pièce. Il parvient rapidement aux systèmes de la zone de recherche de l'Université, vers laquelle Zoom se dirigeait en quittant ce lieu.


"Hum... je ne détecte rien. C'est comme s'il avait disparu..."

Cela ne le rassure pas, mais il a l'expérience de profiter de chaque instant de répit. Le scientifique lance quelques alarmes, qui doivent s'activer dès la moindre détection de menace, puis laisse ses yeux glisser autour de lui. Pendant des années, il a étudié ici, discuté ici, cherché des conseils et du réconfort auprès d'un enseignant, d'un homme de science, et finalement d'un ami.
Au fil des années, l'homme a vieilli, ses découvertes exceptionnelles ont été confirmées par d'autres savants, et son nom s'est à peu à peu perdu ; il a vieilli, et son aura a pâli.
Alpheus restera cependant toujours le mentor de Ray Palmer - qui doit néanmoins avouer s'inquiéter des conséquences de ses inventions.


"Hyatt a été mon professeur, et une grande influence dans ma vie. Il a notamment inventé la Time Pool, un trou dans l'espace-temps minuscule mais qui lui permettait d'accéder à toutes les époques, du Passé et du Futur. Seul un fil de pêche pouvait pénétrer dans ce trou, et même moi j'avais du mal certains jours."

Les doigts gantés d'Atom glissent sur la table de travail d'Alpheus. Son regard se perd dans le vide, tandis que la nostalgie reflue dans son esprit en revenant ici.

"Un fil de pêche... seigneur... est-ce que nous avons vraiment vécu tout ça, Barry ? Toutes ces histoires si étranges, avec des ennemis qui passaient des mois à imaginer des plans, à acquérir des tapettes géantes ou des gadgets impossibles... quand j'y repense, en comparant avec ce que nous affrontons maintenant, cela semble si..."

Sa voix, aux accents doux et perdus, se brise quand son regard tombe sur un écran d'ordinateur, branché sur les alarmes mises en place précédemment.
Aucune d'entre elles ne réagit, aucune ne se lance ; mais, pourtant, il voit sur cet écran qui est également branché sur les caméras de la zone de recherche de l'Université que des murs se brisent, des plafonds sont détruits et du mobilier est brisé.
Il y a une attaque, et les alarmes sont inactives.


"Barry, fonce !!!"

Atom rapetisse et se précipite sur son camarade.
Tous deux ont régulièrement agi ainsi : Ray se "collant" sur le costume de son ami, ce dernier filant à toute vitesse pour rejoindre une destination et un danger que leurs pouvoirs et leurs intelligences seuls peuvent gérer.
C'est encore le cas aujourd'hui, mais la menace est terrible.

Dans la zone de recherches de l'Université d'Ivy Town, la moitié d'un bâtiment est anéanti par les pouvoirs terribles et mystérieux de Zoom.
Ce dernier ne cherche pas à tuer les quelques étudiants et professeurs qui se trouvent ici, car ils ne l'intéressent pas, mais il ne tente pas non plus de les sauver. La destruction est extraordinaire, mais il ne s'y attache guère ; il concentre toutes ses capacités à chercher la moindre piste sur la Time Pool, pour absorber la puissance temporelle qui y est attachée.
Il sait que le professeur Hyatt a d'abord créé un trou dans l'espace-temps de la taille d'un fil de pêche, mais il a également appris, après quelques interrogatoires poussés, que ce concept a été étendu pour constituer un passage plus grand, plus puissant ; similaire, dans l'idée, aux Stargates.
Hunter ne l'a cependant pas encore trouvé, et sa patience s'affaiblit. D'un geste rageur, il enlève son masque et pousse un cri de colère ; la journée va encore être longue.




Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3956
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 25 Mai 2016 - 15:31
Flash semblait se répéter, mais c'était son quotidien : Tout se passa très rapidement. C'était évidemment un euphémisme pour lui, car au final le temps était extrêmement relatif. Pourtant dans le cas présent, même pour Flash tout était particulièrement délicat. Zoom n'était absolument pas à prendre à la légère.

Il se précipita donc vers l'endroit que Atom lui indiqua. Atom était fixé à son costume, Flash savait que sa protection de speedforce serait suffisante pour Ray. En fait il l'utilisait souvent que ce soit pour Iris quand il la soutenait que pour n'importe qui d'autre. C'était un des pouvoirs que Barry appréciait le plus, c'était la possibilité de partager une part de lui même avec quelqu'un dans le but de le protéger. C'était une façon de se livrer et c'était extrêmement important, d'autant que dans un moment comme celui-là la Friction aurait pu littéralement transformer Ray en poussière.

HUNTER!

FLASH!

La voix de ce reverse-flash était distorsionnée dans le temps. Très grave et aiguë à la fois, elle était surtout floue. C'était étrange de dire qu'un son était flou, mais c'était la réalité. tHunter Zolomon regarda Barry. Il ne fut pas longtemps pour que Barry lise le dégout du Pr. Zoom, sur son visage.

Tunespasmonflash... ou... est... Wallywest? Je n'ai aucunintérêtpour.... un rebut... dupassécomme.... ... ... toi.

Barry ne savait pas trop comment agir, il décida donc que l'attaque serait probablement la meilleure option pour lui. Il fonça donc rapidement et tenta de frapper Zoom. Celui-ci sembla l'éviter sans problème. Flash se sentait soudainement incroyablement lent, face à Hunter Zolomon.

Je.... ne.... désirepasteblesser.... mais.... ne...t...e...mêlepasdeça. Ton... tour... viendrapouraugmenterlapuissancedewally... ou.... tu... devrasmourrirmaiscejournestpasarrivé.

Cette façon de parler, ultra rapidement ou ultra lentement comme pour prouver le paradoxe de la temporalité des pouvoirs de Zoom étant énervante. Autant les passages rapides étaient difficiles à comprendre autant les passages lents, rendaient la chose encore plus confuse. Barry reçu un coup en pleine figure et fut projeté vers l'arrière. Il atterrit sur une table qui craqua sous son poids.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 561
DC : Mister Miracle - The Bat - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Dim 29 Mai 2016 - 21:46
Barry et Ray parviennent dans la zone de recherches de l'Université d'Ivy Town, là où le prototype de la Time Pool du professeur Alpheus V. Hyatt a longtemps été stocké.
Aujourd'hui, le véritable passage dans le Temps et l'Espace se trouve dans un entrepôt, à proximité du Faculty Bar. La zone de travail universitaire n'a qu'un ersatz, un élément de décoration et de promotion pour les nouveaux étudiants et pour les touristes.
C'est pour cela que Hunter Zolomon n'a pas encore pu trouver l'objet de sa quête ; c'est pour cela que les deux héros ont encore une chance.


"Barry !"

Palmer se jette en dehors de l'aura de protection de Flash quand ce dernier se précipita vers Zoom, pour le frapper.
Hélas, les étonnants pouvoirs de son adversaire, qui ne sont pas basés sur la Speed Force mais sur le Temps lui-même, ralentissent le Bolide Ecarlate, suffisamment pour que l'ancien psychologue le frappe brutalement au visage, et l'envoie bouler à quelques mètres.
Une table s'effondre sous son poids, tandis que Zolomon accélère sa propre temporalité pour aller plus vite et filer vers Allen. Même s'il ne s'agit pas de "son" Flash, il semble animer de la même rage et de la même violence qu'envers Wally, mais certainement pas pour le faire mûrir - non, là, il souhaite simplement le tuer.

Cependant, Atom ne l'entend pas de cette oreille.
Tandis que Hunter se précipite vers Barry, Ray se pose au sol et altère sa masse. Ses deux poings ont soudain la consistance et le poids du béton, et il les frappe brutalement au sol. Ce dernier cède, se craquelle puis s'ouvre dans une faille qui lézarde toute la pièce ; par chance, Zoom ne peut pas l'éviter, et chute lourdement.
Il roule sur quelques mètres, sur la droite, et des grognements de douleur et de rage s'échappent de ses lèvres.


"Barry, on ne pourra pas le combattre directement : ses pouvoirs vont nous gêner. Nous ne sommes pas taillés pour..."

"TuasraisonRayPalmer!Tuasôcombienraison!"

Un hurlement de colère suit ces quelques mots incompréhensibles.
Hunter Zolomon se relève, et utilise ses terribles capacités pour modifier la temporalité autour de lui. Flash et Atom sont ralentis au maximum, tandis que lui se précipite pour filer directement vers eux.
Une pluie de coups s'abat sur eux deux, cinq par seconde - et cela dure bien trente secondes avant que Zoom se désintéresse des héros.
Il les envoie brutalement contre un mur, avant de s'en détourner pour poser un regard plein de rage et de fureur sur le reste de la zone de recherche.


"Où?Oùl'a-t-ilmis?!Où?!"

Ses yeux injectés de sang glisse partout, avant de tomber sur un coin de la grande salle désaffectée. Un grognement de plaisir se fait entendre, tandis que Hunter file à toute vitesse pour s'emparer... d'une canne à pêche, dont le fil plonge dans un cercle invisible pour disparaître entièrement.

"Enfin!"

Zolomon lâche la canne à pêche, et plonge sa main dans le trou invisible.
Il espère y sentir la puissance de la faille dans l'Espace-Temps, il espère s'en emparer et accentuer sa puissance - pour devenir meilleur. Un meilleur ennemi, pour faire un meilleur héros.
Mais... rien. Il ne se passe rien.
Nulle sensation, nul excès de pouvoir. Rien.


"Qu'est-ceque... qu'est-ceque..."

"Barry, maintenant !"

La séance de bastonnade a été terrible, mais Ray Palmer a déjà vu pire.
Le nez brisé, du sang coulant sur ses lèvres et ses joues, il hurle son ordre à son ami tandis qu'il actionne le fusil temporel mis au point par Alpheus V. Hyatt des années plus tôt ; pour renvoyer un indésirable dans son Temps, s'il venait à s'échapper de la Time Pool.
Il tire, donc, tandis que Barry doit occuper Zoom pendant que l'effet fonctionne. Dû à sa nature temporelle, Hunter ne disparaîtra pas de suite : il faut qu'il s'active, il faut qu'il se dépense pour que le rayon qu'il vient de subir de plein fouet fasse son effet.
Mais, bien sûr, ça a rendu Zolomon bien plus énervé - et donc bien plus dangereux.


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3956
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 30 Mai 2016 - 14:55
S'il y a une chose qu'on apprend en étant Flash c'est la gestion du temps et donc le timing". En effet, quand chaque seconde peut vous sembler une éternité et que chaque heure peut passer en moins de 10 minutes dépendamment du temps et de la vitesse utilisée, il faut savoir gérer son temps. C'est également pour cela que Flash insiste temps sur sa compréhension et sur "les bons moments". Ces bons moments de toute façon étaient la réalité de sa vie. Un moment pour tout changer, un moment pour améliorer les choses. Il l'avait vécu lorsqu'il avait été frappé par la foudre et depuis cet instant il était conscient de l'importance de ce genre de chose.

C'est pourquoi quand Zoom plongea la main dans la time pool, il sut que c'était le bon moment. Avant même que Atom n'ait eu le temps de l'encourager Barry était parti. Se doutant pertinemment que la temporalité des pouvoirs de Zoom serait altérée légèrement par la présence de deux espaces-temps en un même lieu, il décida d'agir.

Il se releva rapidement et alla écraser un morceau de la table précédemment cassé dans le dos de Zoom. Quand il sentit l'impact, il lâcha rapidement le morceau de table qui de toute façon se fracassa dans le dos de Hunter. Puis il profita que l'impact projette le corps de Reverse-Flash un peu par l'Avant pour lui asséner un puissant coup de genou muer par la speedforce en plein dans la mâchoire. Le tout suivi d'une ruade de coup de poing semblable à ce qu'il venait d'infliger à lui et Atom.

Puis reculant il sentit étrangement un effet venant du Time pool. Il n'était pas très à l'aise à proximité de cet objet, il ne saurait dire pourquoi. Certes il avait déjà voyagé dans le temps, mais toujours avec l'Aide du cosmic Treadmill et pour être extrêmement honnête ce n'était pas ce qui lui plaisait le plus dans ses pouvoirs. Cela venait avec une responsabilité absolument astronomique et un poids sur ses épaules qu'il avait accepté de porter. Cependant cela ne voulait pas dire qu'il aimait cela. Le voyage temporel était quelques choses de compliquer et alors que Zoom semblait avoir embrassé cette facette de sa réalité, Flash lui avait toujours de la difficulté à l'apprécier.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 561
DC : Mister Miracle - The Bat - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Sam 4 Juin 2016 - 18:50
Ray Palmer serre les dents, et presse aussi fort qu'il le peut son index sur la gâchette du fusil temporel. Ce dernier, caché dans le bureau du professeur Alpheus V. Hyatt, n'a été utilisé que très rarement, et a toujours fonctionné : il renvoie la cible à son époque de destination, parce qu'il a été conçu pour éviter que des échappés de la Time Pool causent des dommages au présent.

Maintenant que Barry Allen a occupé Hunter Zolomon le temps que son camarade récupère l'arme, il doit tenir le temps que l'arme fasse son effet.
Ca ne sera pas facile à faire.
Au fond, le scientifique n'est pas un passionné d'armes, son instinct le pousse même à les repousser et à les rejeter après avoir affronté tant de fous et de criminels déterminés à en faire une mauvaise utilisation. Il sait que ce n'est pas une arme qui tue, mais la personne qui l'utilise ; hélas, il connaît suffisamment ce monde et l'Humanité pour savoir qu'il y a trop de personnes instables et dangereuses pour qu'on puisse accepter de leur laisser l'opportunité de mal utiliser de telles armes.


"Nonvousn'avezpasledroit,vousnesavezpas,vousn'avezpasvu.
Vousêtesencoreplusfousquejelepensais,BarryAllenouvrelesyeux.
Espèced'imbécile,aveugle,dégénéré.
Vieillardinutile!!!"


Le rayon d'énergie libéré par le fusil temporel déclenche un bruit de fond, ce qui rend le discours de Zoom totalement incompréhensible.
De toute façon, Atom est trop occupé à maintenir sa position et à tirer, encore et toujours, sur sa cible. S'il n'aime pas les armes, s'il n'est pas à l'aise avec leur potentiel de destruction, il sait aussi faire des compromis - et Zoom doit être arrêté au plus vite, pour qu'il ne trouve pas la vraie Time Pool.


"J'aiétéinformé.
J'aieul'appel,jesaiscequiarrive,écoutez-moiimbécilesquivousprenezpourdeshéros.
Mespouvoirsmepermettentd'ensavoirplusquevous.
Jesuisdépositaired'uneconnaissance,leTempsesttouché.
LeTempsestendommagé,ilfautagir,ilfautAAAAAAAAAARGHHH!!!"


Un hurlement de douleur s'échappe de la gorge du criminel, avant qu'une explosion lumineuse n'aveugle les deux surhumains à ses côtés.
Ray détourne les yeux, et relâche la gâchette. Il attend que ses sensations reviennent, et fixe un regard flou sur la zone où devrait se trouver leur ennemi - et n'en croit pas ses yeux quand il le découvre.



Le fusil temporel renvoie les visiteurs temporels à leur époque - mais Zoom, malgré ses pouvoirs sur le Temps, vient de cette époque.
Or, le fusil temporel ne l'a pas déplacé, mais transformé. Il est ainsi à nouveau dans son fauteuil roulant, et semble bloqué par cette découverte, ce retour à ce handicap qui l'a tant rongé qu'il l'a poussé à devenir un criminel.
Rapidement, Atom tourne son regard vers Flash, et l'interroge du regard : quoi faire ? Quoi faire maintenant ?


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3956
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 7 Juin 2016 - 14:46
Flash réagit rapidement et amena Hunter Zolomon à Iron Height. Il se doutait que la speedforce ou du moins l'énergie qui muait Zoom, ne toléraient pas d'avoir été mises au rencard. Il devait donc rapidement ramener l'homme au seul endroit capable de lui offrir un brin de contingence. Après tout, la speedforce vivait au-delà du temps et de l'espace. Il l'avait créé à un certain temps, mais elle s’était répandue partout, ne connaissant aucune limite et aucune barrière qu'elle soit physique ou métaphysique. Puis il revint vers Atom.

Durant le trajet qui n'avait pris que quelques secondes, il avait pris le temps de réfléchir. Pour lui le temps était différent et ces quelques secondes étaient bien suffisantes pour se faire une idée, c'est comme s'il avait réfléchis des heures. Donc à la question que Atom lui avait posée, il avait une réponse.

Hunter est fou, mais pas le genre de folie qui te fais dire n'importe quoi. Il n'a qu'un seul objectif, c'est-à-dire d'aider Wally à progresser, il est son "meilleur ennemi" si on veut. S'il est inquiet, nous devons l'être, car il ne désire pas l'annihilation des mondes et encore moins la mort de mon successeur. Il a senti des perturbations dans le temps et il en semblait très sensibilisé. Il faut investigué... je sais que se que je vais dire à ce moment va te sembler fou, mais si on bloque, il faudra penser à lui demander de l'aide. Personne ne maîtrise le temps comme lui. Il est dans une cellule à Iron Height, une pensée spécialement pour lui avec l'aide de Starlabs, il est bloqué en arrêt complet. Zoom pour utiliser ses pouvoirs doit être en mouvement, dans le cas présent il est en arrêt complet et ne peut donc pas les utiliser. Mais je t'assure que nous avons un problème s'il considère que nous en avons un.

Barry était effectivement inquiet. La temporalité était quelques choses d'extrêmement fragile et si Zoom en était inquiet, il y avait de quoi s'inquiéter. Il maitrisait parfaitement le saut temporel pas comme Barry, pourquoi aurait-il eu besoin de la time pool? C'était plein de questions qui restaient pour l'instant sans réponse.

On doit aller vers la ligue...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 21/11/2015
Messages : 561
DC : Mister Miracle - The Bat - Sportsmaster - Ch'al Andar/Hawkman
Localisations : Ivy Town
Justice Society of America
Suicide Squad
MessagePosté le: Mer 15 Juin 2016 - 21:22
Comme à son habitude, Barry Allen réagit en une seconde et prend la meilleure décision face à tout type de situation.
Alors que Zoom est transformé en Hunter Zolomon grâce à l'action du fusil temporel, Flash s'empare l'ancien psychiatre pour disparaître du bureau du professeur Alpheus V. Hyatt, pour quitter Ivy Town et finalement filer directement vers la prison d'Iron Heights, la structure spécifiquement préparée pour contenir la galerie d'adversaires des héros de la Speed Force.


"Ah... toujours aussi vif, hein ?"

Barry revient, et Ray esquisse un petit sourire. Il enlève lentement son masque, pour libérer son visage ; il supporte de moins en moins cette "charge" sur son crâne, et n'hésite plus à le retirer. De toute façon, son identité n'est plus secrète depuis longtemps.

"Et toujours aussi impressionnant."

Palmer commence à ranger tous les éléments mis sans dessus ni dessous par le combat contre Zoom, au moment où Flash commence à parler.
Le scientifique l'écoute en silence, le regard concentré sur son rangement. Il a mémorisé, au fil des années, le mode d'organisation de son mentor, et veille à ce que chaque élément, à ce que objet soit remis au maximum à sa place.
Alpheus est un vieil homme maintenant, dont la santé se dégrade et dont l'esprit s'affaiblit. Autant lui éviter le choc de découvrir son bureau, son antre, son foyer en plein chaos.


"Tu as raison."

Il brise le silence instauré après le discours et l'ultime proposition de son ami, avant de se tourner vers lui. Il plonge un regard déterminé vers son camarade, et reprend la parole sur un ton fort et sûr.

"Zoom n'est pas un super-vilain classique, et ses liens évidents avec le Temps m'inquiètent. Depuis que nous avons affrontés Krona et Libra, depuis que j'ai plongé dans le Temps pour laisser Krona au moment du Big Bang, j'ai peur que ces événements aient altéré le flux temporel. Il y a eu... quelque chose, une découverte, que je dois communiquer à la Justice League, et je pense que Zoom a "senti" également cette perturbation."

Atom pousse un profond soupir, et glisse ses mains gantées dans ses cheveux. Il s'adosse contre un bureau, croise les doigts et esquisse une petite moue ennuyée.

"Je vais organiser une nouvelle réunion de l'équipe. Nous évoquerons ma... découverte, mais aussi Zoom si cela s'y prête. Je veux faire quelques vérifications, avant d'en parler directement. Je ne veux pas les inquiéter."

Son regard glisse sur tout le bureau, puis se repose sur Barry. Il sourit chaleureusement.

"Merci d'être venu aussi vite et d'avoir sauvé la situation - comme toujours. Merci, Barry. Je te tiens au courant pour la réunion."

Ray salue Barry, puis le regarde partir.
Et, sans rien dire, sans attendre, il recommence à ranger. Avec acharnement, avec patience et avec application, pour que son mentor ne souffre pas de la situation. Pour que l'homme qui a tant compté pour lui puisse encore se considérer chez lui ici.


Présentation. - Fiche RP. - Demandes de RP. - Présentation des PNJs.
Tor lorek san, bor nakka mur, Natromo faan tornek wot ur.
Ter Lantern ker lo Abin Sur, Taan lek lek nok--Formorrow Sur!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3185-atom-sa-petite-histoire-dans-la-gra
 

Rattraper le Temps [Flash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» besoin conseils pour photo mariage
» [AIDE] [Desire HD] Régler le temps de clignotement des LEDS (autonomie..)
» Démontage et nettoyage de la crépine sur moteur "flash spécial"
» [Flash Cobra] Olympus FL-36R.
» le temps precis....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town :: Ivy University-