Chasse à l'homme (PV: Martian Manhunter, Green Arrow)

Invité

MessagePosté le: Lun 2 Mai 2016 - 20:35
Chapitre 1 : le brasier

Ce jour-là, il faisait soleil. Une chaleur étouffante, même. Ce qui n'empêcha pas les Johnson et tous leurs voisins de se rassembler autour d'un barbecue. Pete Johnson avait sorti son horrible tablier avec de faux seins en plastique, ce qui encourageait ses copains du tennis et de l'association de parents d'élève à se répandre en blagues grasses et déplacées. Les enfants jouaient dans la piscine, les préadolescents essayaient de s'éviter la chaleur en utilisant toutes sortes de ventilateurs. Ces dames relaxaient dans la relative fraîcheur du cellier avec des cocktails à base de vin et la découpe de fruits un peu compotés pour la préparation du dessert. Les jeunes, eux, s'envoyaient des messages depuis l'aile avant de la voiture de leurs parents, brûlantes sur leurs shorts très courts et les cuisses qui en dépassaient. Personne ne se parlait vraiment, on vannait, criait, jasait ou textait. Mais c'était ça, la superficialité et le repos bien mérité des américains du vingt-et-unième siècle à Ivy Town. Pourtant, tout avait basculé lorsque Pete, avec son tablier ridicule, avait écarquillé les yeux et pointé son gros doigt graisseux vers l'énorme silhouette et les plus petites qui menaçaient soudainement l'horizon et faisaient résonner le bruit de leur impitoyable destruction. Le jeune Kurt Bingham vit son poster du Che s'envoler dans l'appel d'air, sur le toit de sa maison jumelée à celle des Johnsons. Son frère de huit ans, Zeke, regarda avec une triste fascination les tétons du tablier de Pete Johnson fondre tandis que tout son corps commençait à crépiter comme les saucisses sur le grill. Une pointe de flèche traversa le crâne de Zeke, puis ce fut Kurt qui succomba sous la pluie des projectiles empennés. Mariah Swindle vit sa voisine tranchée en deux par le double rayon énergétique qui traversa la paroi du cellier, avant que cette lumière rouge à deux faisceaux ne vienne la saisir à son tour en plein dans sa poitrine maigrichonne ; le regard qui distribuait le laser mortel était alien, pensa-t-elle dans sa mort violente, pas de ce monde. Ecrasé par le véhicule de guerre noir rutilant et l'homme porteur du masque à pointes qui était au volant, Jim Volta pensa qu'il ne pourrait jamais conclure avec la jolie Carmen Swindle ; cette dernière lâcha son cellulaire brusquement, la gorge tranchée par un projectile taillé en symbole de chauve-souris.

Les images défilaient sur tous les médias. Un charnier, aucune autre façon de décrire l'horreur de l'événement. Trois hameaux voisins successifs de banlieue résidentielle proche d'Ivy Town avaient succombé à cette grotesque parade destructrice. Un gigantesque robot accompagnait les silhouettes connues des justiciers. Robot souriant et rutilant sous le soleil implacable de ce jour qui n'avait pas de sens. Aucun blessé. Trois-cent-soixante-cinq morts. Des chiffres improbables qui donnaient froid dans le dos tant le ridicule de ce nombre et sa précision qui ne pouvait pourtant qu'être aléatoire était frappant.

Si le robot pouvait autant évoquer le Joker que Toyman ou même quelques autres adversaires aux thèmes parfois puérils, les visuels du chevalier noir de Gotham, du dernier manhunter de Mars et de l'archer vengeur de Star City les rendaient coupables jusqu'à preuve du contraire, ou tout du moins compromis. Certaines influences dans les mairies les concernant n'avaient guère besoin de plus pour transformer la présence de leur héros tutélaires en une injure à la mémoire des victimes et un danger pour les citoyens.

* * * * *



"Mes amis. Nous avons été choisis pour porter le chapeau par association. Nous sommes accusés de meurtre de masse. Notre simple présence dans les villes que nous avons juré de protéger cause des réactions de violence et d'hystérie collective."

Au manoir Wayne, dans la résidence ancestrale qu'il avait héritée de son père, Bruce s'adressait à ses deux camarades à la lueur de l'âtre principal. Il portait une veste et un pantalon en tweed ainsi qu'une paire de pantoufles en pilou-pilou. Derrière la porte du grand salon, son majordome Alfred Pennyworth attendait un moment où la tension s'abaisserait pour porter aux visiteurs des cookies aux amandes et du thé noir au coquelicot de sa fabrication, encore tout chauds sortis de la cuisine de l'hôtel particulier.

"Batman, Green Arrow et le Martian Manhunter doivent disparaître."

Il avait enfoncé son index dans sa poitrine, puis dans les directions d'Oliver et de J'Onn J'Onzz. Il n'avait pas été difficile de convoquer ses camarades d'infortune dans le grand salon des Waynes, néanmoins après le drame, leurs alter ego soulevaient tellement de passions dans le sens tragique du terme, que même une simple rencontre sur un toit aurait pu dégénérer et tourner à la course-poursuite avec des lyncheurs de tout poil et la pleine force des organisations d'armée et de police locale, sans parler du DEO, ARGUS et autres super-espions qui ne manqueraient pas une occasion ou un prétexte de mettre la main sur les combattants virtuellement invincibles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 5 Mai 2016 - 22:16
J'onn se tenait debout devant l'âtre des Wayne, les bras croisés sur sa poitrine, le regard froid et studieusement vidé de toute émotions. Le dernier Manhunter de mars était... perturbé par les derniers évènements. Il avait vu les images, des images qui resteraient a jamais brûlées au fer rouge dans sa mémoir;  avait entendu les chiffres et le nombre de mort lui avait fait lever un sourcil intrigué tout autant que choqué;  les déclarations des médias qui les avaient promptement accusés d'être des monstres et demandaient leur sang pour venger le sang versé des innocents. Même maintenant, cependant, il n'arrivait toujours pas a comprendre.  C'était incompréhensible. Il savait qu'il n'avait pas commis ces actes atroces, jamais il ne pourrait faire une chose pareille même poussé dans ses derniers retranchements, alors qui? Et surtout, la question qui ne cessait de revenir dans ses pensée, de tourner en rond dans sa tête. La seule question qui comptait vraiment a ses yeux en ce moment.

Pourquoi?

Pourquoi ce massacre, et pourquoi leur faisait-on porter le chapeau?

Lentement, il se retourna et son regard fit le tour de la pièce, se posant sur les deux autres hommes qui s'y trouvaient. Des héros, tout comme lui, qui donneraient leur vie pour en sauver une autre s'ils le devaient. Ils étaient des membres respectés de la Ligue de Justice. Lui-même en était un des membres piliers, un des Fondateurs, qui avait été là depuis le tout début de la formation du groupe. Un héros habituellement aimé du grand public qui, comme toujours, raffolait des mystères et en tant que dernier Martien vivant - ou presque - il représentait un mystère vivant pour les humains. Rien de tout cela ne l'avait mis a l'abri des répercussions des dernières heures. Le matin même, il sauvait une jeune femme de la noyade et tirant de l'eau son véhicule qui était tombé dans le lac après qu'elle en ait perdu le contrôle et détruit la rembarde, et ce soir...

Il était l'ennemi public numéro 1 en compagnie de Batman et de Green Arrow.


"N'est-il pas important de découvrir qui est derrière cette machination? Pourquoi cette mascarade, pourquoi ce massacre et surtout, pourquoi nous faire porter le chapeau? Des héros aimés et adulé comme Superman ou Wonder Woman m'auraient semblé un choix plus logique... Aucun de nous trois, après tout, n'est particulièrement aimé du public..."


Il pose son regard sur Bruce, continuant sur sa lancée, posture toujours froide et rigide, mais sa voix a prit un ton plus rude et tranchant, montrant au moins un peu a quel point il était affecté.

"Batman, tu as toujours fait en sorte que les gens te craignent. Ils s'attendent presque a ce genre de chose de ta part, et il ne me surprends guère que le public soit si prompt s t'accuser." Vers Oliver il ajoute, toujours sur le même ton. "Toi, Green Arrow, tout comme Batman, tu as une mauvaise réputation, tu joue dans l'ombre et tes méthodes son rudes et violentes. Quant a moi... je suis un Martien, le dernier de ma race, une énigme vivante pour les humains, et l'humain a tendance a craindre ce qu'ils ne comprennent pas. Peut-être aurais-je dut être plus ouvert, mois secret quant a moi-même face au public, tout comme nous tous."

Quelques chose cliqua dans sa tête, il n'était pas un détective, un Manhunter, pour rien. Ses instincts étaient aiguisés comme une lame et il comprit soudainement, clair comme le jour, pourquoi ils avaient été choisis, eux plus qui quiconque, pour cette masquarade.


"Voilà bien la raison pour laquelle nous avons été choisi. Les médias et le grand public sont tout prèt a croire que des personnages obscurs tels que Batman, Green Arrow ou Martian Manhunter soient soudainement capable de se retourner contre eux. Des personnage trop pur, trop lumineux, comme Diana ou Superman, n'auraient pas été aussi  convaincant..."



Elle prit une profonde inspiration, qu'il relâcha lentement, décroisant les bras et sa posture relaxant légèrement, comme si la tension s'était soudainement drainée de son corps.

"Tu as raison, Batman. Nous devons disparaitre, pour un temps, et laver tout soupçon de nos alter-ego. Maintenant, il faudrait trouver un plan pour arriver a cette fin."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Mai 2016 - 12:22
Debout devant une fenêtre du salon du manoir des Wayne, je regardais à l'extérieur en pensant au déroulement des ces derniers jours. Un meurtre de masse dans la petite ville tranquille d'Ivy Town, un petit barbecue entre famille et voisin avait tourné au massacre. Il y avait de nombreux meurtres aux Etats-Unis donc rien de choquant me diriez vous mais le problème c'est que des témoins et des preuves retrouvées sur place permettent d'identifier sans aucun doute les agresseurs. Qui sont identifié comme le Batman, Martian Manhunter et Green Arrow... Sauf que aucun de nous trois n'étions présent à Ivy Town au moment des meurtres.
Les médias avaient évidement profité de la réputation de Bruce ainsi que de la mienne pour nous donner des allures de coupable. En effet ma réputation à Star City n'était pas toujours bonne, celle de Bruce également ce qui faisait de nous des coupables idéaux, J'onn lui était un extra-terrestre ce qui suffisait à le rendre coupable de n'importe quoi.

Bruce nous avait donc contacté pour nous demander de venir chez lui dans son manoir de Gotham, nous montrer en costume était devenu trop dangereux pour nous et demander l'aide des autres membres de la Justice League était totalement inutile. Nous étions seul isolé mais pas totalement finit, grâce à nos grosses fortune Bruce et moi pouvions circuler et faire ce que nous voulions et J'onn avait la faculté de changer d'apparence donc aucun soucis de ce côté là.
Les deux hommes discutaient derrière moi tandis que je regardais toujours à l'extérieur, j'ai finis par me tourné vers eux mon visage déformé par la colère. Les deux hommes étaient d'accord sur le faite que nos alter-égos devaient disparaitre mais l'idée de me cacher n'était pas envisageable pour moi.

- Allons... Et si nous ne trouvons jamais les responsables ? On va se cacher jusqu'à la fin de nos jours ?! Il n'en n'est pas question !!

J'avais légèrement haussé le ton en m'adressant à mes deux compagnons mais ma colère n'était pas dirigé contre eux mais contre le reste du monde, à chaque fois que j'essayais d'aider les gens et de faire mon mieux, ils me manifestaient de la haine....

- Après tout ce qu'on fait pour eux, ils nous détestent et nous ont toujours détestés... Bruce on vit comme cela depuis le début, pourquoi rester caché ? Sortons et débusquons ces salauds. En faisant ça, ils cherchent justement à ce que nous restions cachés. Donnons leurs tords.

Je n'étais pas du tout certain que mes camarades aient la même vision des choses que moi, mais s'ils avaient l'intention de rester sans rien faire, je ferai cavalier seul dans mon coin. J'avais des engagement envers Star City et je ne faisais pas cela pour avoir de la reconnaissance mais car je pouvais le faire. J'ai regardé mes deux camarades, attendant de savoir ce qu'ils allaient faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Mai 2016 - 21:55
S'appuyant sur les questions et les déductions de J'Onn, détective dont le talent n'était plus à montrer, Batman répondit sèchement face à un Green Arrow prêt à bondir hors du manoir et s'en prendre furieusement à tout ce qui bouge. Bruce regarda d'abord le Martien, puis le maire de Star City.

"J'Onn, tu as demandé qui pourrait nous avoir pris nous pour cible de cette façon, et M. Queen s'inquiète de ne jamais tomber dessus. Ne t'inquiète pas, c'est eux qui veulent nous débusquer, nous dévoiler. Nous sommes par essence des créatures de l'ombre, terrés derrière nos identités et nos camouflages. Cette calomnie, ce meurtre de masse ; si les citoyens sont prêts à suivre les accusations des media comme des moutons, cela me rappelle ces bergers prêts à toutes les mises en scène pour lancer une chasse aux loups. C'est tout juste si les citadins ne prennent pas les fourches et les..." il buta légèrement sur le mot suivant, réalisant que pour le martien, c'était sûrement une réalité : "Torches."

Un incendie était la faiblesse du Manhunter de Mars, il était à prévoir d'ailleurs que ce genre d'attaque soit mise en place contre le héros à peau verte tout comme pour l'archer et le chevalier noir... Des moyens de défenses peu coûteux mais facilement destructeurs, ce qui attiserait le cas échéant la colère des citoyens comme celle des héros victimes de la calomnie au nom de laquelle des tribunaux populaires sur les réseaux sociaux incitaient les gens à causer la perte des trois héros et de leurs collaborateurs.

Ses yeux furent fascinés par le feu et son pouvoir destructeur dans l'âtre, des yeux injectés de sang. Même si au fond Batman était d'une tristesse et d'une colère immense, l'émotion de surface était la frustration contre le Star-citizen. L'archer d'émeraude ne comprenait donc pas que l'état de guerre s'était déclaré contre eux ?  

"M. Queen... Oliver. Tu es le meilleur chasseur, pourtant comme détective je suis persuadé que le but est autant nous faire sortir de notre trou que de motiver la masse des hommes en âge de se battre nous y trouver. Nos opinions, comme bien souvent, divergent. Si tu veux sortir et provoquer le monde entier espérant distinguer la voix de notre malfaiteur dans la foule des insultes, à travers tout le pays et au-delà, c'est ton choix."

Faisant les cent pas sur le tapis, il ramena le doigt qu'il avait pointé rageusement vers Green Arrow pour maintenant mimer l'énumération de noms :

"Big Game, Bloodsport, Lonar, les Longbow Hunters... Rien que parmi les chasseurs purs et durs la liste continue. Si tu veux secouer quelques arbres et voir ce qui va en tomber, libre à toi, Arrow, personnellement je m'intéresse au profil du tueur, et à ses ressources. Réduire la cible, plutôt que de viser dans le noir."

Bruce soupira. Ils partaient littéralement de nulle part, mais c'était ça le travail d'enquêteur. Il commençait à comprendre l'énorme pression qu'avaient sur les épaules les inspecteurs d'homicide soumis à des pressions personnelles, politiques et professionnelles. Enfin... Non, il savait déjà le poids d'une enquête sur la santé mentale, morale et physique. Il reprit, espérant qu'Ollie reprendrait ses esprits :

"Le responsable de tout cela a des connaissances exactes et des ressources lui permettant de reproduire les assauts de membres de la Justice League. Là comme ça, ça m'évoque le Professeur Ivo pour sa création de l'adaptoïde Amazo, Prometheus et ses disques de contre-mesures JLA, et à la version OMAC du Black King of Checkmate : Maxwell Lord. Quant à la technologie et aux armes utilisées, difficile d'en savoir grand-chose sans aller sur place."

Il remit droit ses boutons de manchettes. Il était partagé, détective, ninja, personnage public, toutes ces parties de lui pouvaient trouver de quoi faire, mais pas toutes à la fois. Il faudrait faire des choix, et qui sait quand le meurtrier pouvait frapper à nouveau ou les attendre de pied-ferme. Décider, tenter... L'échec ne sera pas définitif, l'adversaire avait seulement donné sa salve d'ouverure. Les trois héros étaient assez expérimentés pour survivre à cette mésaventure, quoique pas indemnes ; les pertes civiles en revanche ne feraient qu'augmenter, ne serait-ce que dans les émeutes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Mai 2016 - 21:20
J'Onn resta silencieux un long moment, écoutant les deux homme argumenter. Il ne put s'empêcher de jeter un regard dur et intense a Ollie, qui ne montrait aucune réserve et aucun instinct de survie dans cette débâcle. Sortir et aller courir les toits espérant trouver le responsable était une bien belle idée en théorie, mais complètement impraticable en réalité. Ils se montraient et en quelques minutes, une foule sur le chemin de la guerre leur barrerais la route armés jusqu'au dents. Il avait pensé que l'Archer d'émeraude avait plus de sens commun, surtout en tant que Maire d'une grande ville comme Star City. Il secoua lentement la tête et garda le regard fixé sur l'homme blond comme deux braises ardentes, sa désapprobation claire.


"Mr. Queen, nous ne pouvons pas nous permettre de provoquer de telles vagues de haine en nous montrant en publics. Songe seulement aux pertes de vies qui en résulterait par pure hystérie collective."
Il fit une pause et soupira, il avait toujours cette position rigide et froide et n'avait pas bougé sauf la tête depuis le début de cette conversation. "Non, se serait pure folie que d'agir de la sorte, nous devons nous montrer plus intelligent et surtout, plus futé que notre ennemi. Bien que je comprenne ton envie de juste chercher revanche, je te déconseille fortement d'endosser le costume de l'Archer pour y arriver. Il y a d'autres moyens plus dicret d'y parvenir. Si notre ennemi commun cherche a nous faire sortir de l'ombre pour nous mettre sous les feux des projecteurs, victimes jetées aux loups, eh bien nous resterons dans l'ombre et ne lui donnerons pas cette satisfaction."

Son regard se tourne lors vers Bruce et il enregistre tout ce qu'il dit, cataloguant et analysant déjà ce qu'il leur serait possible d'accomplir sans avoir a user de leurs alter-egos. TOut celà est vrai, et il a un léger frisson en imaginant une foule en colère armée de torches flamboyante, le meurtre leur unique but. Sa destruction serait alors très rapide mais aussi horrifiante a l'extrême. Non, il est préférable de ne pas y penser. Se concentrer sur leur situation présente et les moyens a leur disposition pour s'en sortir. Sur Mars, il était déjà un enquêteur hors pairs, et sur Terre, il a affiné ses capacités jusqu'à une maitrise parfaite. Entre lui et Batman, ils pouvaient résoudre cet horrible nœud de vipères et s'en sortir plus ou moins entier. La question qui se posait, comme le disait Bruce, était maintenant de déterminer qui était leur ennemi et donc de mettre sur pied un plan efficace pour le mettre hors-jeu.


"Batman a raison. Qui que ce soit qui est derrière cette affaire est particulièrement bien informé quant a tous nos pouvoirs et faiblesses. Il n'y a pas tant de candidats potentiels, mais suffisamment pour rendre cette enquête difficile, encore plus compte tenu des circonstances actuelles. N'importe lequel de ces villain pourrait être derrière cette machination, mais si enquête il doit y avoir, alors le premier pas et la collecte d'indices."


Il fait une autre pause et lève une de ses mains, la décroisant de l'autre sur sa poitrine, pour se frotter lentement le menton, pensivement. Ils allaient devoir retourner sur les lieux du crime et débuter cette enquête dans les règles. Ollie pouvait refuser de les accompagner, c'était son droit, mais il était du même avis que Bruce. C'est dans l'ombre qu'ils doivent aujourd'hui agir.



"Il faut se rendre sur place et faire enquête. Il n'y a pas d'autre alternative."

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Mai 2016 - 9:54
Devant la réaction de mes deux compagnons qui ne semble pas partager mon point de vue, je sens la colère monter en moi puis je me calme tout en les écoutants parler. Les avis sont des plus pertinents et je suis obligé à contre cœur de leurs donner raison. Je quitte la fenêtre pour les rejoindre et de leur donner ma réponse.

- D'accord... Pour le moment je marche avec vous. Quel est le plan ? Entre Bruce et moi nos marge de manœuvre et nos ressources sont grandes dites moi ce que vous voulez que je fasse et je m'exécuterai. La diplomatie n'est pas vraiment dans mes habitudes mais je peux pour une fois faire exception.

Tandis que J'onn propose de se rendre sur place je réfléchis à nos options. Mes contacts au sein de la Batvra pourrait peut-être me donner des informations sur les personnes susceptible d'avoir orchestré ces meurtres, je pouvais également demander à Diggle de glaner des infos à l'argue via sa femme ou encore demander à Felicity de récolter le maximum d'information. Finalement les deux hommes avaient raison car sans nos alter-égos nous avions largement de quoi s'en sortir. J'ai regardé les deux hommes pour leurs exposés mes projets, nous étions tout les trois dans la même galère, il valait mieux donc leur exposé mes plans.

- Je suis d'accord avec J'onn, dans un premier temps autant nous rendre sur place pour chercher des indices pour cela Bruce tu es le meilleur. Je peux également demander à Felicity de récolter la maximum de donnée et de nous les transmettre. J'ai aussi des contacts dans la Bratva peut-être qu'ils sont au courant de certaines choses concernant les meurtres. Pareil du côté de l'Argus. Vous avez raison... Avec tout nos moyens, nous pouvons arriver à régler cette affaire sans avoir recours à nos alter-égo. Maintenant par où voulez-vous commencer ?

En attendant la réponse de mes deux compagnons, je me dirige vers à nouveau vers la fenêtre. Regarder le paysage extérieur me détend et me rappel le calme de mon ile, là-bas tout était tellement plus simple qu'aujourd'hui.... Pas de complot tordu là-bas, se battre et survivre était les seules actions nécessaires mais c'était le passé, maintenant il fallait se tourner vers l'avenir et sortir de cette crise.
Revenir en haut Aller en bas
 

Chasse à l'homme (PV: Martian Manhunter, Green Arrow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town-