[Multivers Crisis] La Fin de Tout [Justice League]

Inscription : 02/05/2014
Messages : 202
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Lun 2 Mai 2016 - 22:02
La Time Pool d'Ivy Town est divisée en deux parties.
La première, la plus secrète, est un quartier déconnecté de la ville, qui constitue un canal direct avec une version futuriste de la cité. Tout passage d'un habitant "actuel" y est particulièrement interdit, et les sanctions sont particulièrement brutales. Par réflexe, par instinct, les citoyens locaux l'évitent de toutes leurs forces.
La seconde est en réalité l'ancien laboratoire principal du professeur Alpheus V. Hyatt. Le mentor de Ray Palmer, passionné de science, a depuis longtemps mené de nombreuses expériences temporelles. Il a notamment créé une "Piscine du Temps", un minuscule trou dans le flux temporel lui-même. Trop petit pour y laisser passer un homme, mais suffisamment pour... le fil d'une canne à pêche, ce qui lui a permis de "pêcher" des objets venus de différentes périodes ; ou un humain minuscule, comme le héros local.

La seconde Time Pool est placée dans un bâtiment abandonné, mais sécurisé par de nombreux systèmes avancés. Tous ont été anéantis quelques secondes plus tôt, quand Libra et ses troupes sont arrivées.


Libra lévite sur une chaise similaire à celle utilisée par le Néo-Dieu Metron, et fixe ses soldats, qui viennent de vaincre la version locale de la Justice League. Celle-ci, affaiblie par les récentes crises internes, a opposé cependant une farouche résistance, mais les siens ont vaincu ; ils ne pouvaient en être autrement.
Il les détaille, et esquisse un sourire sous son masque. Ils sont à sa botte, et c'est agréable.

Spoiler:
 

Power Girl, venue d'un monde qui a dû tout sacrifier pour survivre ; Superwoman, vicieuse et maléfique version inversée de l'Amazone ; Kal, fils adoptif de Darkseid ; Jade, héroïne déboussolée et perdue d'un monde qui a perdu toute foi ; Bard, version mâle de Barda qui vient de détruire sa Boîte-Père ; Batman-Vampire, qui a vendu son âme pour vivre une nuit de plus ; et Batman-Armé, qui n'a aucun problème à utiliser des flingues pour tuer.
Ces terribles doubles ont été soumis par son propre pouvoir, et attendent désespérément que Libra leur confirme que leurs mondes survivront ; cela n'arrivera pas.

Krona arrive, et il ne fera pas d'exception.
Tous les Mondes disparaîtront, pour permettre une Re-Création. Seul Libra survivra, héraut d'un Destructeur qui avait besoin de trouver une source temporelle d'un monde fort et puissant ; et la Time Pool, géniale invention unique entre les Univers, et cette réalité, qui n'a cessé de repousser toute agression, étaient des cibles de choix.
D'où le besoin d'affaiblir la Justice League, par des attaques régulières venues d'autres mondes ; d'où la nécessité de briser leur unité, en manipulant l'Injustice League pour déclencher une crise interne terrible, propre à les empêcher de se rassembler et s'entraider.

Et cela a fonctionné.
La Justice League est vaincue. Batman, dans le coma, gît dans une tube derrière Libra. Devant lui, des cellules personnalisées maintiennent chacun des membres encore actifs :
- Jade est dans une prison de bois,
- Superman est dans une prison de Kryptonite,
- Wonder Woman est enchaînée comme Atlas autour du monde,
- Power Girl est dans une prison d'une Kryptonite venue des ruines de son monde,
- Barda est dans un dispositif imaginé par Miss Miracle elle-même.

"Le Jour tant attendu est venu.
Les Epreuves ont été passées. Le Livre a été écrit et suivi. Le Sang a coulé. Le Prix a été payé.
KRONA, ENTENDS TES DISCIPLES ! KRONA, OFFRE-NOUS LE GAIN TANT ATTENDU ! KRONA, L'UNIVERS ATTEND SON RE-CREATEUR !!!"


Son cri est un hurlement terrible, digne d'un possédé sataniste.
Et rien ne vient.
Debout, sur sa chaise volante, Libra semble un peu pathétique, à lever les bras vers le ciel. Quelques murmures glissent dans les rangs de ses hommes... avant que tout commence.



Avant que les cieux ne deviennent rouges.


Avant qu'une gigantesque vague ne se soulève dans l'Océan Atlantique, pour s'arrêter aux portes d'Ivy Town, monstrueuse menace titanesque.


Avant que la foudre ne se mêle aux flammes pour former des tornades de feu.


Avant qu'une plie de sang ne s'abatte sur la ville.


Et avant qu'une faille dans le mur séparant les Univers ne fasse trembler la Réalité elle-même.


Sous son masque, et devant les yeux terrifiés de ses troupes, Libra sourit.
Debout, sur sa chaise volante, il maintient fermement sa lance et assiste à la lente apparition... d'un Dieu. Son Dieu.

"JE."

Une voix résonne dans toute la ville, dans tout le pays - dans le monde entier.
Une voix pleine de puissance. Une voix propre à bousculer l'équilibre même de l'Univers.

"SUIS."

Par réflexe, les troupes de Libra reculent - acceptant leur infériorité devant l'immense géant humanoïde qui apparaît lentement.
Libra, lui, sourit encore plus sous masque.

"KRONA."


Une créature sans âge, sans conscience lévite au-dessus de la Time Pool et d'Ivy Town. Sans un mot, sans un regard, celui qui fut jadis un Oan, mais qui a perdu toute âme depuis, lève une main, et modifie à distance la structure même de la Time Pool - pour l'agrandir, pour augmenter sa puissance.
Le plan est simple : accéder via ce biais au Temps lui-même, joindre le Big Bang lui-même, et étendre l'explosion initiale au Multivers entier, qu'il a récemment fragilisé. Pour, enfin, connaître La Réponse : qui est à l'origine de Tout ? Qui est le Créateur ?
Et pour cela, il faut donner au Tout une Fin, pour qu'il renaisse enfin...

"Mes élus."

Libra retrouve l'attention des siens par le début de son discours, prononcé d'une voix emportée et frénétique.

"La Réponse viendra bientôt, mais nous ne pouvons relâcher nos efforts. Superwoman, je te charge d'aller briser les murs de la Super-Prison : occupons les quelques combattants de ce monde encore debout, le temps que le Livre devienne réalité..."

Sans un mot, la Loïs Lane maléfique acquiesce et s'envole, vers la structure établie par la Justice League après le désastre de l'Asile d'Arkham, organisé par Libra lui-même.
Ce dernier, ainsi que les siens, fixent en silence les mouvements lents mais terribles de Krona, géant qui ne fait même pas attention à eux. Ils sont tellement concentrés, tellement impressionnés par le phénomène qu'ils ne font pas attention aux étranges mouvements de deux moustiques autour des cellules de la Justice League - mais ce ne sont pas des moustiques.

Sans un mot, sans un bruit, ces deux êtres ouvrent des verrous, enlèvent des portes, font quelques signes et imposent le silence.
Ils libèrent lentement, mais sûrement. Ils brisent des sécurités, et réalisent l'improbable à une taille quasi subatomique - mais c'est normal.
Rien d'impossible au Maître de l'Evasion, et au Plus Petit des Héros.


Libra et Krona ont raison, et ils ont réussi.
Les Cloches de l'Enfer ont sonné, l'Apocalypse est décrétée. C'est la Fin de Tout.
Mais ils affrontent ici une équipe qui a combattu des dieux, des démons, des dimensions entières, et des concepts maléfiques dépassant l'imagination. Ils affrontent la Justice League.
Ils ne le savent pas encore - mais ce sont eux qui sont en mauvaise posture.

(HJ/ On y est, les amis ! Le Grand Final ! Pour ne pas trop tarder, je vous donne dix jours (jusqu'à mercredi 11 mai) pour poster un premier message. Je vous informe d'ores et déjà qu'il y aura peut-être un rebondissement durant ce délai, ça ne sera pas aussi facile Very Happy Bon jeu, et libérez-vous vite pour tous nous sauver ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2710
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Mar 3 Mai 2016 - 22:46
Jade avait été vaincue par son double.

Ou du moins c'est ce que les apparences semblaient vouloir dire.

Parce qu'au fond, elle était encore vivante et avait pu obtenir que celle qui venait d'une terre torturée et qui portait ses traits la laisse vivre.

Et c'est en cogitant ses pensées que l'héroïne verte ouvrit un œil, puis un autre, sur un plancher en bois, faisant partie lui-même d'une cage intégralement en bois.

Sa survie avait dès lors été actée. Comme s'il était nécessaire pour Libra, sur son drôle de fauteuil, de pouvoir disposer d'un public, pouvant témoigner du plus grand de ses triomphes.

Ce qui se déroula sous les yeux de Jade ne pouvait être qu'impie et blasphématoire : les sceaux semblaient avoir été rompus et les fléaux s'empressaient de vouloir d'abattre sur la terre. Une couronne d'amertume semblait devoir être portée par cette abomination nommée Libra et...

... le meilleur restait à venir : gigantesque divinité surgie d'un ailleurs indicible, Krona semblait vouloir être l'Omega de l'Alpha et égorger l'agneau pour mieux se repaître de son sang.

L'éducation de Jade ne pouvait que le percevoir pour ce qu'il était : l'Antéchrist.

Alors qu'elle priait le Seigneur Tout Puissant d'ouvrir sa cage et de lui permettre de mourir en luttant, Jade vit sa supplique exaucer : le loquet bougea et elle put enfin reprendre sa liberté !

Atom et Mister Miracle. Le duo le plus puissant que l'on puisse envisager pour une évasion.

"Merci" chuchota Jade à ses deux sauveurs. Désireuse d'apporter sa pierre à l'édifice, elle utilisa ses pouvoirs pour accélérer la cadence : elle matérialisa dans la cage de Wonder Woman deux poings verts qui s'escrimèrent à détruire les chaînes de l'amazone...

... d'abord libérer la Ligue, puis en mettre plein les dents à Libra. Puis, elle aurait certainement un second round à jouer avec son homologue torturée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani En ligne
Invité

MessagePosté le: Mer 4 Mai 2016 - 2:01
La fin de mon combat contre l'autre moi avait prit une tournure surprenante car en effet lorsque mon double avait comprit que Connor était mon fils il a aussitôt baissé son arc avant de partir nous laissant tout les deux en paix. Il savait que cet échec le condamnerait à mort mais visiblement Oliver Queen reste Oliver Queen quelque soit le monde d'où il vient. Après le combat j'ai contacté la tour de garde pour prévenir les autres mais il n'y eu aucune réponse hormis celle de l'IA centrale. Elle m'expliqua la situation à la Time Pool et l'état de mes amis et qu'une mission de sauvetage était en cours mais qu'elle ne possédait aucune autre information sur le sujet. L'IA m'indiqua également que la prison d'Ivy Town avait été prise d'assaut et que les prisonniers allaient tenté de s'échapper. Pendant quelques secondes je me suis sentis désespéré, me sentant seul et démunie puis ma colère habituelle repris le dessus et un plan germa dans mon esprit.
J'ai contacté les membres de la Team Arrow pour leur demander d'aller à la prison pour essayer d'empêcher ou au mieux de retarder l'évasion des criminels. Je ne leur ai pas promis que des renforts viendrait les aider car je n'en savais rien, c'était une situation de crise et le mal était plus fort que le bien. Cette fois c'étais peut-être la fin...

Je me suis donc rendu à la tour de garde afin de prendre le maximum d'information sur nos adversaires. Les membres de la Justice League encore en état de combattre à la suite des derniers affrontements avaient été vaincu par leur double venu d'un autre monde mais grâce à l'ordinateur j'avais l'endroit exact du lieu de leur capture et je pu constater avec bonne surprise qu'Atom et Mister Miracle avaient entrepris une mission de sauvetage au Time Pool. Pourquoi ne m'avait-il pas contacté ? Sans nouvelle de moi, ils ont dû penser que j'avais été capturé comme les autres. Non, maintenant il était temps pour moi de passer à l'action. J'ai pris le téléporteur pour me rendre sur zone.

Les couloirs du Time Pool sont vide, la Justice League étant vaincu nos adversaires de s'attendent pas recevoir une attaque de notre part où de qui que ce soit. Arrivé devant la grande salle je pu constater avec effroi que la situation était plus compliqué que prévu. Les doubles de la Justice League étaient présent ainsi que deux autres personnages que je n'aurai jamais voulu voir ici. Tout d'abord le géant Krona, Hal m'en avait déjà parler une fois ou deux et d'après ce que j'avais cru comprendre il était censé être mort apparemment pas...  L'autre Libra était enregistrer sur la base de donné de la tour de garde, c'était un adversaire puissant capable si je ne me trompais pas d'absorber le pouvoir de ces adversaires, dans mon cas il n'aurait rien à copier hormis mon légendaire sens de l'humour. Dans la salle était également présent les membres de la Justice League malheureusement enfermé dans des cages spécifiques les empêchant d'utiliser leurs pouvoir. Ray et Mister Miracle devaient déjà être présent dans la salle en version miniature pour faire évader nos amis mais le mieux pour cela serait de leur donner une diversion. Pour être honnête l'idée d'attaquer Libra, Krona et tout nos doubles avec un arc et des flèches relevait du suicide pur et dur mais d'un autre côté, ce n'est pas moi qui empêcherait tout ce beau monde de détruire notre univers. Ma diversion laisserait le temps aux autres de sortir de leurs cages et de ce regrouper pour le deuxième round, certes ils avaient perdu le premier mais là ils étaient à mon avis plus qu'énervé et leurs doubles n'avaient qu'à bien se tenir mais pour l'instant c'était à moi de jouer.

J'ai sauté sur un pilier dos à Libra qui faisait un discours à nos doubles qui tous écarquillèrent les yeux en me voyant.




- Salut les gars !

J'ai décoché trois flèches explosive qui explosèrent sur nos doubles, j'ai effectué un salto sur le côté tandis que Libra faisait demi-tour avec sa chaise volante pour me faire face.

- Toi...

- Oui, je sais. Mais que veut-tu j'aime bien gâcher les plans des têtes de nœud comme toi !

J'ai décoché plusieurs flèches dans sa direction, flèches qu'il dévia d'un simple geste de la main. Derrière lui les doubles de la Justice League semblait se remettre de l'attaque surprise et se ramenait sur ma position laissant ainsi les cages de mes amis sans surveillance, Krona tant qu'à lui resta immobile regardant la scène me jugeant probablement pas digne de s'inquiéter. Pour ma part je commençais à avoir des raisons de m'inquiéter car face à moi toute les doubles de mes camarades ne semblaient pas de bonne humeur et avec la suite, ils le seraient encore moins...
Avant de prendre le téléporteur pour me rendre jusqu'ici je me suis dis que mon simple arc et mes flèches ne seraient peut-être pas suffisant et surtout très attendu de la part de mes adversaires, c'est donc pour cette raison que je me suis permis "d'emprunter" quelques petites affaires de nos amis Bruce Wayne qui j'espère ne m'en voudrait pas trop.

J'ai donc sortis quatre petites boules que j'ai jeté sur le groupe, comme je l'avais prévu le double de Superman tenta de les détruire avec son rayon laser mais aussitôt les boules explosèrent. Deux dans un épais brouillard et deux autres dans une matière visqueuse qui attrapa aussitôt le double de Jade et de Batman version vampire. L'autre Batman ouvrit le feu sur moi m'obligeant à me mettre à couvert derrière un autre pilier tandis que les balles s'écrasèrent dessus.

- Ok mon petit pote, on va jouer !

Je suis sortis de ma cachette en plongeant tirant deux flèches, une standard au pied du Batman et la deuxième flèche filet en hauteur en partie caché par la fumée. Comme prévu Batman sauta pour esquiver la première flèche puis la deuxième explosa pour le prendre au piège dans un filet. Ceci n'allait pas l'emprisonner longtemps mais il me fallait juste gagner du temps.
Soudain un choc violent me projeta en arrière et je me suis écrasé contre le mur derrière moi, au choc j'ai pu sentir quelques os craquer ce qui m'arracha un cris de douleur. Devant moi le double de Superman était debout ses yeux devant tous rouge indiqua que je n'allais pas tarder à finir en viande grillé. J'ai laissé tomber un autre cadeau signé Bruce Wayne avant de tirer une flèche grappin pour m'élever tandis qu'une violente explosion retentit en dessous de moi mais hélas avant d'arriver à destination le double de power girl fonça sur moi, j'ai alors lancé une petite fléchette d'un vert rayonnant sur la Kryptonienne qui fut stoppé net dans son élan avant de tomber en piqué sur le sol.
J'ai ensuite atterris en haut d'un mur tandis que la Justice League alternative se remettait pour me faire face, mes attaques ne leurs avaient causé aucun dégâts majeur mais ça permettait de gagner du temps et pendant ce répit personne ne surveillait les prisons.

- Maintenant ça suffit, je m'occuper de toi comme je l'ai fais avec ton double. Misérable insecte.

- Dans ce cas viens Harry Potter ! Tu vas voir ce que je vais en faire de ton bâton magique !

Libra avança sur moi tandis que je lui envoyais plusieurs flèches de tout type, la dernière explosa juste devant lui et il disparu dans un nuage de fumée. En bas les doubles regardaient le combat sans bouger mais visiblement aucun d'eux ne semblait inquiet. J'étais toujours à l'aguet une flèche prête à partir lorsque une lame sortie du nuage fonça sur moi à une vitesse impressionnante que je ne pu éviter et qui se logea dans ma cuisse me faisait perdre l'équilibre et tomber au sol. Je me suis relevé aussi vite que possible tout en m'éloignant au fond la pièce tandis que Libra s'avançait vers moi.

- Tu es un être arrogant et inutile Green Arrow... Maintenant tu vas mourir.

J'ai tiré une flèche explosive mais cette dernière explosa instantanément avant même que l'arrière de la flèche ne dépasse mon arc. Une violente vague de chaleur me brula et me projeta en arrière. Mon corps me faisait souffrir comme jamais, j'ai redressé la tête pour voir Libra arriver devant moi. J'ai discrètement attrapé des fléchettes qui lui ai jeté dessus et par chance l'une d'elle effleura son cou et quelques gouttes de sang coulèrent de la plaie. Je me suis relevé aussi bien que mal en souriant.

- Même un insecte peut faire mal ! Espèce de...

Ma voix fut coupé par un puis deux suivit par un troisième choc dans la poitrine. J'ai baissé la tête pour voir trois poignard enfoncé dans ma poitrine, mon souffle fut coupé et ma tête se mit à tourner puis je me suis écroulé sur le dos, le regard braqué sur le plafond. J'avais fais de mon mieux pour gagner du temps maintenant les autres avaient du sortir ou être libéré car j'entendais des cris un peu plus loin qui me firent monter un violent fou rire en même temps que les bulles de sang. Libra s'avança au-dessus du miens et je vis la colère dans ses yeux.

- Main...nant...Bon..Ou..age.. Ave..eux...

J'ai à nouveau exploser de rire tandis que quatre lames volaient au-dessus de moi, dans quelques secondes j'allais mourir mais étrangement je ne ressentais aucune peur seulement de la sérénité avec une pointe de tristesse ne pas avoir pu revoir le visage de Felicity. Peut-être nous retrouverions un jour qui sais ? J'ai souris à cette idée tandis que les lames fonçaient sur moi.

Les lames percutèrent le Green Arrow qui s'immobilisa le visage emplit d'un sourire. Oliver Queen n'avait cette fois pas réussi à vaincre la mort...

HRP: Voilà un post unique pour moi, cela me permettra de faire avancer mon histoire. J'espère que mon post ne gène pas sinon j'éditerai. Bon jeu à tous !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 6 Mai 2016 - 18:37
La kryptonite n'était pas seulement mon point faible, c'était mon poison. Elle n'aspirait pas mes forces, elle détruisait la force, l'énergie, la vie gorgeant chacune de mes cellules. Mon corps, une fois exposé à cette matière, ne se figeait pas, il régressait en permanence, se ratatinant pendant que mon âme se déchirait. Et j'étais enfermé dans une pièce faite uniquement de cette roche. Autant dire que j'étais mort, ma conscience même était entre deux plans. J'étais comme ces gens comateux qui se voyaient mourir dans leur chambre d'hôpital, depuis le plafond, sous une forme spectrale. Il ne me restait plus que quelques minutes avant que la mienne ne se détache totalement de mon corps mourant, et s'envoler vers le soleil de Krypton où m'accueillerait sans doute Rao et mon père. A ce moment- là, alors que la pensée de la rencontre avec mon père me traversait lentement l'esprit telle une douce brise, je me rendis compte qu'il allait être très déçu. Il m'avait envoyé vers ce monde pour une bonne raison et tout me poussait à croire que j'avais échoué. Je mourrais sans avoir rien accompli, le chagrin et la honte se mêlait maintenant à la douleur physique, qui était déjà bien insupportable comme ça.

"Père?
- Tu peux m'appeler Steve, Superman."

Steve Trevor, membre éminent d'ARGUS, avait profité de la diversion de Green Arrow, après l'avoir suivi depuis son apparition dans Ivy Town, pour venir me libérer. Il s'était douté de quel genre de prison l'ennemi me mettrait -il aurait fait la même chose à leur place- et avait immédiatement compris que je ne pourrais jamais m'en sortir seul. Malgré le tour de force du duo de l'évasion. La porte étant ouverte, l'agent n'eut qu'à se baisser pour me ramasser et sortir.

"Tient le coup, je nous éloigne au maximum de cette cellule de l'enfer.
- Je... me sens beaucoup mieux, merci."

Le bras sur ses épaules, je tenais ma tête avec ma main libre, réalisant que les migraines diminuaient de manière exponentielle. Bientôt, il ne m'était plus utile de m'appuyer sur Trevor, il le réalisa assez vite et me relâcha.

"Wonder Woman?
- En passant devant sa cellule, j'ai vu deux bras fantomatiques fluorescents en train de la libérer. Hulk serait vert de jalousie.
- Power Girl doit se trouver dans le même genre de cellule que moi, j'aurais voulu y aller mais...
- Pas la peine de me le demander, Superman, elle était la prochaine sur ma liste."

Nous nous séparâmes donc à l'intersection, moi me dirigeant vers nos ennemis, Trevor allant dans la cellule de ma cousine d'un autre univers pour la sortir de sa prison. J'activai mon communicateur que Libra et ses sbires n'avaient pas pris la peine de nous retirer au vu de nos états, ainsi que celui du monde entier qui semblait toucher à sa fin. J'envoyai un message à l'ensemble des membres de la Justice League, emprisonnés ou non, prêt au combat ou non:

"Mes amis, le monde court un grand danger. Je n'exagère pas en disant que nous sommes le seul espoir qui lui reste. Nos ennemis se sont mis en tête de recommencer le big bang, de détruire le multivers entier, sans prendre en compte le nombre incalculable de vie qu'ils pourraient détruire dans le processus. Membres de la Justice League, héros, il est temps que nous nous rassemblions, que nous nous battions côte à côte, comme nous l'avons toujours fait et continuerons de le faire. Ce n'est pas la fin, c'est le début d'une nouvelle vie, et nous allons faire en sorte de laisser une chance à toute l'humanité de pouvoir saisir cette chance demain. Levez- vous, que vous soyez mourants ou blessés, faibles ou puissants, notre heure n'est pas encore venu. L'heure qui vient est celle du combat!"

Je coupai la communication en arrivant devant la porte fermée de la grande salle, attendant que mes amis m'y rejoignent.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 02/05/2014
Messages : 202
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Mer 11 Mai 2016 - 22:29
La Justice League est vaincue et emprisonnée - mais il s'agit d'un élément en pleine évolution.
Mister Miracle a été rapetissé par Atom, et tous deux s'activent pour libérer les membres de l'équipe. Après Jade, le Néo-Dieu réduit à néant le dispositif inventé par son double féminin et offre une porte de sortie à son épouse. Au même moment, une demi-douzaine d'hommes de l'A.R.G.U.S. avancent et sortent Power Girl de sa propre geôle, après avoir fait de même pour Superman. Jennie-Lynn Hayden s'est occupée de l'Amazone, prête pour un deuxième round.
La Justice League, aidée de deux membres que tous croyaient partis, accompagnée par des soldats entraînés et déterminés, est libre : Libra n'a qu'à bien se tenir. Hélas...

Les cieux sont rouges. Un tsunami s'est arrêté aux portes d'Ivy Town. Des tornades de feu ravagent les alentours de la cité. Des nuages noirs délivrent une pluie de sang. Krona manipule la Time Pool pour accéder à la naissance du Monde.
Et Oliver Queen meurt à quelques mètres de ses amis, comme il a toujours vécu : en héros, fier et déterminé.

"Arf... koff-koff..."

Libra étouffe sa toux, en se relevant. L'affrontement contre Green Arrow s'est terminé en victoire, mais ce ne fut pas simple.
Il se tourne lentement vers ses troupes, qui n'ont pas vraiment bronché durant le combat ; un test, bien sûr. Ils ont voulu voir de quoi il était réellement capable, s'il pouvait se débrouiller seul. S'il était toujours celui qui avait vaincu leurs mondes.
C'est le cas - mais ce ne fut pas simple.

"Bien... cette petite diversion est terminée. Reprenons."

Libra se tourne lentement vers Kal-El, le fils adoptif de Darkseid. Son regard sombre et perçant se pose sur l'épaisse et massive silhouette d'un monstre doté des pouvoirs d'un dieu.

"Kal. Tu sens, comme moi, les six humains qui évoluent actuellement dans la Time Pool. Ils approchent. Je ne souhaite pas cette confrontation. Epargne leur leader."

Le Kryptonien acquiesce, et disparaît la seconde suivante.
Il revient une minute plus tard. Les cris ne se font entendre que quelques instants après, les cris de Steve Trevor qui vient de découvrir que les os de ses jambes et de ses bras viennent d'être brisés par une force hors du commun - mais qui, surtout, constate que ses hommes ont été réduits en cendres en un moment à peine.

"Bien. Vous pouvez grandir, professeur Palmer. Nul besoin de vous cacher."

Atom et Mister Miracle apparaissent derrière Libra l'instant d'après.
Un frisson parcourt l'assemblée des doubles venus d'ailleurs, quand les versions de ce monde arrivent également. Jade, Superman, Power Girl, Wonder Woman et Barda sont affaiblis et usés - mais toujours là. Debout face à l'adversité. Déterminés à arrêter l'inimaginable. Et enragés de découvrir le corps de leur ami.

"Libra, tu as..."

"Non."

Ray Palmer interrompt Mister Miracle.

"Pas d'avertissement. Pas d'ultime alerte. Pas de dernière chance. Pas après ça."

"Ah oui ? Et qu'allez-vous faire, professeur Palmer ? Mon groupe a vaincu votre équipe. J'ai organisé la scission de votre formation, dans des mesures que vous n'imaginez pas. Mon Maître réalise un miracle. Vous ne pouvez rien faire."

Libra glousse.
Atom s'avance d'un pas, et ses poings tremblent tellement il les serre.

"Tu nous as vaincus. Tu nous as brisés.
Peut-être que nous ne pourrons pas vaincre ton groupe. Peut-être que nous ne pourrons pas stopper Krona. Peut-être, oui - mais il y a une chose de sûre.
Tu ne l'emporteras pas. Tu ne survivras pas à cette crise. Quoi qu'il arrive, tu finiras à terre aujourd'hui."


Libra hésite après cette tirade.
Puis éclate d'un rire plein de provocation.

"Ah oui ? Et, encore une fois, comment allez-vous faire, professeur Palmer ? Vous ne savez même pas ce que j'ai..."

"Désolé mais à mon tour de le dire : non."

Mister Miracle, qui s'était fait oublier jusque-là, rappelle l'attention à lui. Les bras croisés, l'épaule collé contre un mur du bâtiment, il sourit et son masque sensible reproduit cette expression de calme et de micro-provocation qui le caractérise, mais qui semble si perturbante ici.

"Non, Libra : vous avez tort. Nous savons.
Nous savons que vous avez formé une alliance avec Krona pour modifier le Big Bang, anéantir le Multivers et en recréer un nouveau. Nous savons que vous avez visé ce monde pour la Time Pool, seule occurrence de ce type dans tout le Multivers. Nous savons que vous avez provoqué des attaques pour nous affaiblir, car nous défendons ce monde. Nous savons que vous avez remplacé Maxwell Lord et organiser l'attaque de l'Asile d'Arkham pour nous briser. Nous savons que vous avez souhaité former des jeunes surhumains comme armée. Nous savons tout - depuis toujours."


C'est au tour de Scott Free de ricaner avec provocation.

"Pour qui nous as-tu pris, Libra ? Nous sommes la Justice League.
Nous avons vu tes manières grossières, et nous avons agi en conséquence. Tu as cru à mon départ ? Bien, cela a permis que les Titans participent à l'anéantissement de ton Dark Side Club - franchement, tu aurais pu être un peu moins direct dans tes anciennes affiliations. Tu as cru à la scission de l'équipe ? C'est que nous avons bien fait les choses."


"Libra..."

Une voix d'outre-tombe s'élève derrière Libra. Ce dernier, tétanisé, hésite à se tourner. Autour de lui, personne ne bouge ; tous, bons comme méchants, attendent la suite.
Et, quand il ose enfin se tourner, son regard sombre se pose sur la figure blessée et hésitante, mais bien vivante de Batman, qui vient d'être libéré de son cocon par Batman-Vampire et Batman-Armé.

"Tu vas bientôt pénétrer un monde de douleurs."

Soutenu par Batman-Vampire, Bruce Wayne serre les poings.
Les autres doubles reculent, par réflexe. Hormis Kal-Darkseid, qui s'avance pour aider Libra.

"Ca... ça ne change rien ! Je ne vous crois pas ! Vous n'avez pas pu prévoir tout ça ! Vous mentez ! Et... et c'est trop tard ! Krona ne peut être arrêté ! VOUS NE POUVEZ PAS L'ARRÊTER !"

"C'est vrai."

Atom s'avance, et s'arrête à quelques centimètres à peine de Libra. La colère et la rage se lisent sur le visage du professeur.

"Même en pleine forme, même tous unis, nous ne pourrions pas stopper Krona. Nous sommes en sous-effectif, et..."

Ray se tait - parce qu'un gigantesque coup de tonnerre vient d'éclater. Puis un autre. Et encore un autre. Et encore. Et encore.

Des coups terribles, assourdissants, qui se succèdent. Un sourire éclatant apparaît lentement sur son visage.

"Tu entends ? Tu comprends ? Non ? Alors, regarde."

Palmer lève la main et fixe l'horizon.
Et, dans les cieux rouges, entre les tornades de feu, entre les gouttes de sang, tous voient... quelque chose. Et les membres de la Justice League comprennent enfin pourquoi Atom leur a demandé de ne pas attaquer, et de le laisser parler avant toute attaque.


Une gigantesque lueur rouge apparaît, puis s'agrandit. Les coups de tonnerre se succèdent.
Et une silhouette apparaît soudain sur les eaux autour d'Ivy Town, qui se précipite soudain vers eux - et que tous reconnaissent soudain.


"Nous ne sommes pas assez forts... alors il fallait demander de l'aide. J'ai envoyé notre meilleur messager pour ça..."

Flash n'est plus qu'à quelques mètres, quand la gigantesque lueur rouge disparaît - pour libérer des dizaines de silhouettes volantes. Bien plus que les spectateurs ne peuvent en compter ; pourtant, s'ils en avaient la patience, ils verraient qu'il y en a... 51.

"Krona veut détruire le Multivers et le recréer. C'est un job énorme, compliqué et impossible. Oui... c'est un job pour Supermen."


51. 51 versions de Superman, qui foncent directement vers Krona, telle une pluie de flèches surpuissantes.

"Non... non..."

"Si, Libra. Tu veux détruire le Multivers ? Et bien le Multivers n'est pas d'accord !"

Et Atom ponctue sa réplique d'un superbe crochet du droit, qui précipite Libra au sol.
Ray se tourne ensuite vers son groupe, et se lance dans une diatribe directe et autoritaire.

"Le temps des excuses et des explications viendra plus tard, mais... je suis désolé. J'Onn ne pouvait pas protéger tous nos esprits en même temps, il a fallu faire des choix.
Superman, je te suggère de mener les autres... tois. C'est ton monde : montre-leur qui est le Superman ici, et bloque Krona. Ne le bats pas, ne le tue pas, empêche-le juste de continuer. Il y a un plan.
Mister Miracle, prépare ce que nous avons convenus. Les Batmen, occupez-vous de Libra. Les autres... je crois que vous avez un compte à régler avec vos doubles, non ?"


Palmer esquisse un léger sourire, puis laisse la folie se déchaîner.
Il se tourne vers Barry, qui l'a rejoint, et lui fait un léger signe de tête.

"Joli timing... mais t'es en retard. Tu as le calcul ?"

Atom soupire.
Les cieux sont rouges. Un tsunami menace les côtes. Des tornades de feu ravagent la ville. Une pluie de sang s'abat encore.
Mais... la Justice League est libre. 52 Supermen foncent vers Krona. Et les doubles vont subir une sacrée revanche.
Il acquiesce à ses propres pensées - bien, se dit-il, le plus dur commence.

(HJ/ Bon, je suis désolé pour ce message très bavard, mais on approche VRAIMENT de la fin, et il fallait un peu expliquer. Je vous remercie de laisser Flash poster avant de prendre la suite, et... vous savez quoi faire ! Sauvez le monde ! Very Happy On est presque à la fin ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3959
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 12 Mai 2016 - 15:53
Il y a quelque temps peu après l'explosion d'Arkham, quelques choses d'imprécis et de curieux s’étaient produites dans la vie de Barry Allen. Quelques choses qui aujourd'hui prenaient tout son sens. Comme à son habitude Barry était seul au laboratoire de crime scientifique, il travaillait sur un cas non résolu. Quand tout à coup il entendit un grand coup de tonnerre. Puis un vortex apparu.


BARRY! BARRY! SUPERMAN... ILS DOIVENT TOUS VENIR LES 52 SUPERMEN!

Barry se vit en panique, de toute évidence il y avait quelques choses de graves, car il semblait complètement exténué. Il avait une barbe et semblait totalement déconfit. Barry ne vie pas derrière son lui du futur, mais sentait la fatalité. Il savait que c'était un événement important alors il ne parla pas et nota se que son lui disait.

ATOM! VA TROUVER ATOM! ILS DOIVENT TOUS VENIR OU TOUT EST PERDU!

Puis il fut aspiré vers l'arrière et il se sentit mourir jusqu'à ce que la faille se referme. Maintenant seul devant son bureau. Il regarda ce qu'il avait noté. "52 Supermen, Atom... fin du monde"

Rapidement il se rendit chez Atom et un plan fut mis en place quand le génie de Ray palmer et la conscience héroïque de Barry Allen furent mis ensemble. Puis vint l'événement de Batman. Barry et Ray sans même en avoir parlé y virent un moyen de se retirer un peu du groupe et de pouvoir mettre leur plan a exécution sans avoir la ligue qui les maternait. Ils jouèrent donc le jeu et même Barry eut des paroles très dures envers Batman, il le regrettait, mais c'était nécessaire. Aujourd'hui le moment était à la vérité. Le plan avait été mené dans l'ombre avec brio et une force de frappe plus que conséquente était arrivée.
--------------------------------------

ATOM! LA CAVALERIE EST LÀ!

Atom a écrit:
"Joli timing... mais t'es en retard. Tu as le calcul ?"

Je sais, mais j'ai eu un problème avec l'un des Supermen. Je n’avais pas capté que Superman était un Lapin dans une autre dimension. Mais je me suis fait un pote, Fastback super cool le gars. Enfin oui j'ai le calcule. Mais je t'avertie c'est qu'une estimation, j'ai pu que calculé la masse du centre tu pourras l'augmenter a la potentialité infinie si tu veux le multivers. (5,972 × 10^24 kg)^52*X


Il vit Ray partir dans ses calculs. Il avait fait sa part maintenant il se retourna vers la bataille.

Bien allons mettre un pain à un néodieu! SUPER SONIC PUNCH!

Il alla directement vers Bard pour frapper à pleine vitesse sur le néodieu. Il allait aider ses coéquipiers à se débarrassé de leur double et ainsi pouvoir attaquer le vrai ennemi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 18/01/2016
Messages : 2710
DC : Razorsharp, Liberty Belle & Tara Markov
Localisations : Ivy Town
Shadowpact
Justice League
MessagePosté le: Ven 13 Mai 2016 - 19:50
Toute affairée à la libération de Wonder Woman, Jade n'avait pu assister qu'impuissante au baroud d'honneur de l'archer vert, à son dernier combat - le plus héroïque et le plus désespéré de toute sa vie - qui le mena à la mort...

... n'était-il qu'un héraut flamboyant, se contentant d'ouvrir leur chemin vers l'au-delà ?

Jade frissonna. Le combat contre Libra était mené à armes inégales : à chaque femme ou homme de la Ligue correspondait un double au moins aussi puissant dans la Ligue du Multivers. Sans compter la présence de Libra, ni surtout celle du colossal Krona !

Et ils venaient de subir une perte cruelle...

La jeune femme verte se traîna hors de sa cage, désirant au moins mourir debout. Elle observa l'assaut mené par les humains pour libérer Superman de sa cellule empoisonné... Ces mêmes hommes qui furent tous tués à l'exception d'un seul...

Tout semblait perdu quand...

Mister Miracle et Atom avaient un atout en réserve. Et ils ne semblaient pas - le moins du monde - inquiets quant au dénouement à venir.

Libra en perdait de sa superbe.

Car... les renforts étaient en route !

Et si Jade ne put qu'esquisser un sourire timide quand les Bat-Men libérèrent leur Batman à eux, son cœur battit la chamade en voyant le bolide rouge les rejoindre !

Mais le meilleur était à venir...

... l'Armée de Supermen !

Alors si elle devait crever aujourd'hui, ce sera debout et non sans avoir mené un combat épique. Elle se redressa, même si son corps lui faisait mal. Elle releva le menton, même si elle avait cru avoir été brisée il y a peu. Elle entendit les paroles dans sa radio portative de leur Superman. Le monde et le multivers étaient en danger ? Même pas peur !

Tout allait se dérouler comme sur des roulettes.

Jade matérialisa un sabre vert dans sa main gauche. Elle sourit. Elle connaissait quelqu'un à qui elle allait rendre la monnaie de sa pièce.

Elle se dirigea vers Jade² avec la ferme intention de battre le fer. Avant de se mettre en garde, elle lança :

"Tu m'as épargnée quand j'étais à ta merci. Maintenant que les rôles sont inversés, je te laisse une chance de rendre les armes : tu n'es pas une tueuse et tu n'as agi que pour protéger ton monde... Tu vois ce que le Multivers pense des projets tordus de Libra ? Si tu continues à te battre pour lui, c'est que tu vaut pas mieux que lui et que tu cautionne la mort de mon ami..."

Jade grimaça et ajouta :

"Alors en garde, ma cocotte. Et on va voir combien de temps tu mettras à rendre les armes !"

Et elle porta le premier coup, espérant que celui-ci soit paré et que Jade² implore sa pitié et se range de leur côté !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani En ligne
Invité

MessagePosté le: Mar 17 Mai 2016 - 11:14
"C'est ce que j'appelle la cavalerie..."

Après les grondements surpuissants qui avaient attiré l'attention de tout le monde, mon visage s'était tourné en direction de la lueur rouge qui venait d'apparaître, ajoutant plus de pourpre au paysage surréaliste qui était celui d'Ivy Town depuis le début des hostilités. Et je sus alors ce qui allait se passer, je le sentis plus précisément. Le fait qu'au paroxysme de la lueur aveuglante, ce fut Barry qui se dirigea vers nous, ne fit que confirmer mon pressentiment.

"Bordel..."

Oui, il y a des moments où des mots de ce genre sortaient de ma bouche. Je n'arrivais pas à croire qu'Atom m'eût mis à l'écart d'un tel plan, c'était une première pour moi... L'essaim s'approcha rapidement, atteignant la vitesse du son en entrant dans le périmètre, afin de heurter le colosse bleu de plein fouet telles des flèches colorées. Oliver était mort, mais j'étais presque sûr qu'il aurait voulu voir ça. Mon coeur n'en était que plus meurtris, son sacrifice n'était pas nécessaire, sa mort injuste. J'aurais mille fois voulu mourir à sa place, il avait encore tant à faire, tant à apporter, une ville à protéger. Le Maire de Star City ne reviendrait jamais et je ne m'en sentais que plus coupable. Il était sur le point d'accomplir de grandes choses pour tous les habitants, non plus en tant que masqué, mais comme citoyen. Pourtant, je parvins à ravaler ma culpabilité pour cette fois, ce n'était pas le moment. Ai- je dis que tous les Supermen s'étaient précipités sur le géant? Non, un seul se détacha de la mêlée: Val- Zod, le plus pacifiste de tous les Supermen. Il se posa devant moi, saisit mon avant- bras, et je fis de même avec le sien. Son sourire de joie me désarma, il était sincèrement heureux de me voir, comme s'il me connaissait déjà.

"Bienvenue sur Earth One mon ami!
- Merci! Je m'appelle Val- Zod, tes parents m'ont recueilli quand les miens ont été condamnés à mort pour avoir tenté de prévenir tout le monde que Krypton touchait à sa fin, ils m'ont sauvé en même temps que toi et Kara le moment venu.
- Je suis heureux de constater que dans ton univers, mon double n'est pas le seul fils de Krypton... Où est- il?
- Et bien... Il se fait appeler Kal- Darkseid, il était mon ennemi juré dans mon univers, avant qu'il ne disparaisse subitement."

Je compris alors qui était cet homme en armure qui m'avait vaincu: il venait du même univers que mon interlocuteur, mais n'avait pas eu les mêmes parents adoptifs que moi. Heureusement, Val fut envoyé en même temps que lui, il put prendre la place vacante qu'il aurait du occuper.

Mon univers... Cette Terre était la pierre angulaire de tout le multivers. Si elle s'effondrait, rien ne pourrait empêcher les autres de faire de même, plus rien n'existerait plus. Je ne savais pas bien pourquoi les choses étaient ainsi, pourquoi cette Terre était si importante, je l'avais juste appris de la bouche de Barry il y a un moment. Ce qui lui valait d'être la une.
Rapidement, comme 50 coups de tonnerres consécutifs, les chocs de mes homologues d'autres univers avec Krona retentirent dans l'air, faisant trembler chaque parcelle de terre à proximité. L'effet de surprise avait bel et bien marché, le super- vilain n'avait pas eu le temps de préparer une défense contre cette vague d'attaque. Mais il se reprit aussitôt, entamant une longue bataille contre mes doubles. Kal- Darkseid laissa alors Libra, en voyant tous ces êtres dégageant une puissance capable de l'égaler, pour prêter main forte au savant- fou alien. Un échange de regard avec Val et nous interceptions le fils adoptif de Darkseid.

"ça suffit! A quoi ça te servirait de mettre fin au multivers au juste?
- Écarte- toi de mon chemin Kal- El, je t'ai déjà vaincu! Je connais ta force, elle ne vaut pas grand chose au final. Mais peut- être qu'à deux, vous aurez plus de chance... Hahahahaha!"

Il dégaina son épée en tentant de décapiter Val- Zod d'un mouvement circulaire de sa lame, alors qu'il venait par derrière. Mais cette action lui fit me tourner le dos, qui devint vulnérable. Je le ceinturai de toutes mes forces au niveau du torse, la joue posée contre son dos. L'Apokolipsien tenta de me frapper, mais Val lui saisit les poignets, alors que je serrais de plus en plus fort son armure jusqu'à l'écraser, la déformant. Un cri de douleur s'échappa de sa gorge, sa vision thermique s'activa instantanément, frappant mon homologue en plein visage. Ce dernier lâcha sa prise en reculant à cause de la poussée, permettant à Kal- Darkseid de se dégager de ma prise. Son regard furieux se posait sur l'un et l'autre. Je ne lui offris qu'un sourire complice.

"Sais- tu pourquoi aucun des Supermen ne porte d'armure en métal, aussi magique soit- il?"

Val- Zod comprit immédiatement, je déchainai ma vision thermique à son intensité maximale, en même temps que mon homologue. Nos lasers frappèrent l'armure du Kryptonien d'un autre univers devant et derrière, qui hurla pendant qu'elle fondait. Puis nos souffles givrant finirent de solidifier le tout. Kal- Darkseid tomba au sol en chute libre, il s'encastra dans le sol. Enfermé dans une armure magique, il ne serait plus un danger pour quiconque. Je me tournai ensuite vers les Supermen en plein affrontement.

"Allons- y Val, il est temps de mettre fin à cette folie...
- Un travail de Supermen, donc.
- Bien plus: un travail de héros."

Nous nous rapprochâmes de la bataille titanesque, nous mêlant à nos homologues.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 02/05/2014
Messages : 202
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Mar 24 Mai 2016 - 19:50
Ce message sera le dernier en terme d'animation de cette grosse intrigue. Vous avez, bien sûr, la possibilité de réagir pour indiquer ce que vous faites durant ce qu'il se passe et après, mais je considérerai que tout est terminé à l'issue de ce message.
Je me permets également d'utiliser quelques personnages avec ce compte, afin de simplifier la gestion de l'ensemble. J'espère que ça ne dérangera pas, n'hésitez pas à me contacter si besoin de modification. Je comprends très bien les difficultés de planning, mais je ne peux laisser ce sujet traîner trop longtemps.
Je vous remercie de votre participation à cette saga qui a débuté en novembre, et s'est étalée sur onze sujets. Un record sur le forum, que je souhaite reproduire ! J'espère qu'elle vous a plu et amusé, et j'ai hâte de remettre le couvert avec vous !

**
*
**

Libra lève lentement les yeux. Ses mains tremblantes sont agrippées à un pan de mur de l'entrepôt qui abrite la Time Pool, pour essayer de se relever. Un genou encore à terre, touché par les coups encaissés plus tôt, il n'arrive pas à se remettre sur pied ; son corps, mais surtout son coeur, lui font défaut.

Devant lui, la Justice League s'est libérée des geôles installées ici, et tombe brutalement sur son propre groupe.
Kal-Darkseid, imbu de lui-même, a été vaincu par les pouvoirs combinés du Superman de ce monde et d'un équivalent venu d'ailleurs. Bard a encaissé des dizaines de coups offerts par Flash, avant que Big Barda n'adresse un ultime crochet du droit pour le mettre à terme. Power Girl² a été soumise par Wonder Woman et l'originale, qui ne se gêne pas pour lui asséner un discours bien senti. Jade a réussi à l'emporter contre Jade², qui a fini par céder devant la culpabilité de ses récents actes.

Et Krona, son Mentor, son Maître, son Dieu, qui était sur le point d'ouvrir suffisamment la Time Pool pour accéder au flux temporel et remonter au Big Bang... Krona est stoppé.
S'il n'a d'abord guère fait attention aux insectes qui l'entouraient, la puissance développée par les 52 Supermen n'a pas tardé à attirer son regard, puis à le gêner, et enfin à le blesser. Krona tente d'utiliser son extrême puissance, géant menaçant lévitant au-dessus d'Ivy Town, mais 52 volontés d'acier sont amplement suffisantes pour l'empêcher de nuire.

Il va perdre - ils vont perdre.
Maintenant, Libra, en est persuadé - et s'il le comprend, il refuse la possibilité d'être incarcéré. Il sait très bien quelles sanctions l'attendent, et il ne pourra pas les supporter.
Il accepte l'idée de la défaite, mais pas celle de l'incarcération.
Et alors que le ciel est encore rouge, que les tornades de feu menacent, que la pluie de sang s'écoule toujours, que le tsunami menace, que l'ultime souffle du Monde est soutenu par la Justice League et leurs 51 alliés, Libra s'enfuit.
Sans un mot, sans un regard en arrière, Libra prend la poudre d'escampette et disparaît dans les ténèbres et les rues abandonnées d'Ivy Town ; comme le lâche qu'il est, et qu'il sera toujours.

A quelques mètres, Ray Palmer fixe la silhouette encapée et encapuchonnée, avant de détourner les yeux. Il pourrait le poursuivre, venger la mort d'Oliver et tous les dégâts occasionnés - mais il a mieux à faire. Plus important à faire.

"Scott... où en est-on ?"

Debout devant l'entrepôt qui abrite la Time Pool, Atom fixe le combat cosmique qui se déroule au-dessus d'eux. A quelques pas, ses camarades tiennent en respect leurs doubles, et commencent à se préparer pour la suite ; plus loin, la Super-Prison est l'objet d'une émeute, que les forces locales tentent de gérer.
Mais, il le sait, le pire se passe à proximité, dans cette Time Pool modifiée par Krona et qui est désormais plus ouverte - et plus dangereuse.

"Oui. La Boîte-Mère a enregistré les données transmises par Flash, et a analysé les éléments de la Time Pool. Tout est prêt."

Le Néo-Dieu s'approche, et lui tend une carte numérique. Atom la prend et la glisse directement dans la boucle de sa ceinture.
Il s'empare ensuite de sa Boîte-Mère, qu'il tend également à son camarade. Le scientifique sourit, mais refuse d'un geste.

"Merci - mais non, mon ami. Non merci."

"Mais... nous avions prévu..."

"Je sais, mais les plans ont changé. Tu vas en avoir besoin, pour te téléporter en dehors d'Ivy Town - avec lui."

Ray pointe du doigt le corps immobile d'Oliver Queen, à quelques mètres. Mister Miracle le regarde, puis se tourne et son expression se fronce.

"Ray... je comprends ce que tu veux faire, je comprends que... ça pourrait le ramener, mais... toi... tu..."

"Je sais. Je sais exactement ce que ça implique. Vas-y, maintenant. Il n'y a plus de temps à perdre."

Le Néo-Dieu voudrait répliquer. Il voudrait argumenter, empêcher le scientifique de faire ce qu'il a prévu, mais... il n'a plus le temps.
Malgré les 52 Supermen, Krona parvient encore à lutter pour ouvrir la Time Pool, et menacer tout le Multivers. Ray Palmer doit partir maintenant, pour espérer sauver ce qui peut encore l'être.

"Je... vois. Merci, Raymond. Merci pour tout."

Mister Miracle touche son épaule, acquiesce, puis se précipite vers le cadavre de Green Arrow. Accroupi, il pose sa main sur son corps immobile pour y déposer la Boîte-Mère. Oliver Queen est téléporté la seconde suivante, grâce à un Tunnel-Boum.

A côté, Atom sourit, rapetisse et s'élève rapidement dans les airs.
Il n'a rien dit, car sa gorge est nouée ; d'ailleurs, il n'aurait pas su quoi dire. Il n'a jamais été un homme de mots, et il ne sait même pas vraiment ce qu'il est en train de faire. Tout juste est-il persuadé que tout doit être fait - c'est là le plus important, voilà tout.
Il utilise ses pouvoirs sur sa masse pour voler, et rejoint rapidement les Supermen menés par son Clark. Il s'approche suffisamment pour lui parler, et hurle pour se faire entendre.

"CLARK ! CLARK, DONNEZ ENCORE UN COUP ET LAISSEZ-LE ! JE PRENDS LA SUITE !"

Devant la surprise de l'Homme d'Acier, Atom lève le pouce pour confirmer à son ami qu'il sait ce qu'il fait - enfin, il l'espère.
Les 52 Supermen se lancent dans un ultime baroud d'honneur, qui délogent Krona de sa position sous le poids de leurs coups. Comme prévu, les Héros laissent au scientifique sa chance.

Volant au-dessus du monstre géant, ivre de pouvoir et de destruction, le plus petit membre de la Justice League pousse un profond soupir.
Il a peur - non, il est terrifié. Il voudrait fuir, être loin, se cacher dans un trou et fermer la trappe. Oh oui, il ne rêve que de ça, son corps entier veut disparaître.
Ray Palmer ferme les yeux, et pense à ceux qu'il a perdus - Jean, Laethwyn, Adam, Ryan. Mais, surtout, il pense à ceux qu'il pourrait perdre, ses amis, ses proches, ses étudiants, et tous ceux qui vivent... dans cet Univers, et tous les autres.
En souriant, Atom active un bouton de sa ceinture. S'il contrôle ses pouvoirs depuis des années grâce à son esprit, sa ceinture est toujours faite d'étoile naine blanche, et lui a longtemps permis de changer de taille - et de masse.

La ceinture enregistre les informations inscrites sur la carte transmise par Mister Miracle, informations dérivées du calcul transmis par Flash.
Un calcul pour modifier sa masse - pour intégrer à son corps la masse cumulée de 52 univers, suite aux relevés de Barry Allen dans toutes ces autres dimensions.

Immédiatement, Atom chute brutalement, attiré par une gravité infinie. Il tombe directement sur Krona, qu'il attire également sans que le géant cosmique ne puisse l'empêcher.
Tout va trop vite, trop loin. Krona pousse un gigantesque hurlement, tandis que Ray Palmer serre les dents.
Ils tombent, s'écroulent et chutent directement dans... la Time Pool grâce aux mouvements d'Atom pour se diriger. Etendue par l'Oan lui-même, la structure temporelle les accueille - et les absorbe, dans un choc silencieux.

Le ciel est toujours rouge, les tornades de feu anéantissent Ivy Town, la pluie de sang tâche le sol, et le tsunami s'avance.
Le Monde est sur le point de s'écrouler, tandis qu'Atom et Krona s'enfoncent dans la Time Pool - et donc dans le Temps lui-même.

**
*
**

Krona a disparu, emporté par Atom.
Les 52 Supermen continuent de flotter dans les airs. La Justice League a soumis ses doubles. Un instant de flottement s'installe alors : que faire ? Que faire, en attendant l'impossible ?

"Y a une émeute."

Le Batman-Armé rompt le silence, et lève un de ses revolvers en direction de la Super-Prison, toujours troublée par la violence des combats.
Le Batman-Vampire acquiesce à ses côtés, et tous deux s'élancent pour aller rejoindre la zone de guerre - maintenant que Libra a été vaincu et a fui, les deux doubles peuvent stopper leur comédie et agir comme les héros qu'ils tentent d'être.

Cependant, un éclair bleuté aveugle les personnes présentes, qui rouvrent lentement les yeux... pour découvrir le Batman-Armé décapité et le Batman-Vampire mutilé.
Ce dernier pousse un profond hurlement de douleur, puis s'échappe dans les ténèbres ; pour tomber sur un pauvre innocent, le vider de son sang, et se cacher dans les recoins les plus sombres de la ville, pour lécher ses plaies.
Les Supermen et la Justice League n'ont cependant pas le temps d'y réfléchir : l'éclair bleuté n'était pas seul, et est accompagné d'une horde qui déferle sur Ivy Town.

"Non..."

Mister Miracle lève les yeux, et fixe une nuée de personnages bigarrés, étranges et terribles.
Des ersatz, issus d'Univers en formation, qui existeraient si le Multivers est recréé, nés quelques secondes plus tôt à cause du trouble cosmique causé par Krona. Des ersatz, dotés d'une prémisse de vie qu'ils espèrent perpétuer - et pour laquelle ils doivent vaincre la Justice League et empêcher Atom de réussir.


Des hommes et des femmes, dotés de pouvoirs défiant l'imagination : un homme-araignée bondissant, un aveugle aux sens exacerbés, un homme de fer, un pauvre homme guidé par un marteau divin... et tant d'autres, encore.
Une horde.

Il faut les arrêter. Il faut donner du temps à Atom.
Il faut se battre, jusqu'à la fin.
Et tous, ici, le comprennent. Tandis que les Supermen et la Justice League se prépare, Jade², Bard et Power Girl² se reprennent et se rappellent les héros qu'ils furent.

Une horde déferle sur ce monde pour le conquérir.
Une autre s'élève pour le défendre.

(HJ/ Vous pouvez indiquer votre comportement durant cet ultime combat dans vos messages. /HJ)

**
*
**

Au-delà de tout concept scientifique, la Gravité domine les Lois de la Physique, y compris la gestion du Temps. En réunissant la masse de 52 Univers, ce qui représente une infinité terrible et terrifiante, Ray Palmer, qui parvient à survivre grâce à son costume et aux principes étrange de l'étoile naine blanche, réussit à obtenir une force suffisamment exceptionnelle pour que la Gravité, qui est l'élément principal de tout le fonctionnement du Multivers, le fasse "descendre" - jusqu'au plus bas.

Atom, accroché à Krona, tombe dans le flux temporel pour rejoindre le Big Bang.
Krona voulait accéder à la Création, pour la modifier et l'utiliser à ses fins ? Ray va l'amener au Big Bang, et le larguer ici pour qu'il ne canalise pas l'énergie créatrice, mais en soit sa victime.


Le scientifique n'imaginait pas le flux temporel ainsi, mais il se rappelle que son corps n'est pas fait pour de tels voyages ; son esprit "gère" ça en créant des images acceptables, pour ne pas tomber dans une folie pure.
De toute façon, il n'a guère le temps - ahah, pense-t-il, bien vu - d'y penser : sa masse est tellement exceptionnelle qu'il ne tarde pas à arriver à destination.

Au loin, Ray entrevoit la fin du flux temporel, et une lumière vive et aveuglante. Krona continue de hurler, mais Atom sent que l'Oan hésite un peu plus : il arrive à destination, il va enfin pouvoir assister à la Création, enfin obtenir les réponses qu'il attend.
Palmer, lui, n'en a cure. Il sait que son chemin s'achève à l'issue du flux temporel. Le plan de départ était bien de s'utiliser comme ancre pour amener Krona ici, mais ensuite d'utiliser la Boîte-Mère pour s'échapper ; hélas, cette possibilité n'existe plus, maintenant.

Le flux temporel s'achève, et Atom & Krona pénètrent au moment du Big Bang.
Ray Palmer est serein, il sourit presque en déconnectant sa ceinture et en annulant sa masse de 52 Univers. Il relâche ainsi Krona, et se laisse aller pour assister au spectacle - mais cela ne se passe pas ainsi.
Alors qu'il abandonne l'Oan, le scientifique est surpris de se découvrir entouré d'un halo étonnant mais familier, le même que celui qui entoure... chaque Tunnel-Boum.
Un dispositif de sécurité, de retour intégré dans la carte numérique.
Ray Palmer disparaît la seconde d'après, tandis que Krona lévite devant une gigantesque lumière qui naît dans les Ténèbres. Il lève la main, ému ; l'Univers se créé, la Vie naît, la...


Le Big Bang a lieu.
Et Krona est éliminé de l'existence, à l'instant où elle naît.

**
*
**

"Koff... koff-koff... ah... koff-koff-koff..."

Une terrible quinte de toux emporte la gorge de Ray Palmer, qui a du mal à respirer.
Mais, dans sa douleur, il ne peut s'empêcher de sourire.
Tout simplement parce que, s'il souffre, s'il tousse, c'est qu'il est vivant - et que ce diable de Scott Free lui a encore joué un sale tour.

"Raymond... ça va ?"

Le Néo-Dieu s'approche et s'accroupit, pour aider le scientifique à se relever. Atom se reprend, et enlève lentement son masque avant de tourner des yeux reconnaissants vers son camarade.

"Koff-koff... Scott... koff... franchement... koff-koff... tu aurais pu me prévenir..."

"Oui... mais ça aurait été beaucoup moins drôle, non ?"

"Oui... koff... sûrement. Bon... ça a marché ?"

"Regarde toi-même, mon ami."

Ray lève les yeux - et découvre Ivy Town.


Sans ciel rouge. Sans tornade de feu. Sans tsunami. Sans pluie de sang. Sans géant au-dessus des cieux.
Ivy Town, au petit matin. Pacifiée, douce et entière.

""Ah... et Oliver ? Et le reste ?"

"Ca a fonctionné. Tout a fonctionné."

Mister Miracle lâche Atom, pour manipuler quelques boutons sur son avant-bras droit. Un hologramme s'élève alors, pour montrer la silhouette active du maire de Star City, en train de faire ses étirements matinaux.

"En emmenant Krona à l'origine du Big Bang, tu as créé un choc temporel et physique. L'Univers, et le Multivers, ne sont pas prêts pour de tels voyages, et ont eu une réaction... physique. Comme un être humain qui ingère quelque chose de désagréable, son corps rejette l'élément directement : par un renvoi buccal, souvent.
Idem ici : l'Univers a refusé ce phénomène physique, et a fait un... renvoi. A l'échelle temporelle.
Nous sommes 24 heures plus tôt, l'Univers s'est rétracté d'une rotation planétaire. Krona a quand même disparu, car le Big Bang est trop puissant, mais le reste s'est rétracté.
Nous sommes 24 heures plus tôt, et le Monde n'a pas de souvenir de ce qu'il s'est passé - sauf pour Ivy Town et ceux qui étaient ici. L'épicentre du phénomène, comme d'une tornade, est toujours épargné."


"Hum."

Ray Palmer s'avance, et hume l'air.
A ses côtés, il découvre rapidement Clark et les 51 Supermen, Power Girl, Big Barda, Wonder Woman, Jade et Barry ; plus loin, l'émeute à la Super-Prison est maîtrisée, et les survivants se découvrent bien heureux d'avoir survécus. Même Bruce, blessé, esquisse un petit sourire dans son coin.

C'est terminé, la Crise du Multivers est terminée.
Tout le monde est vivant. Personne n'est mort.
Tout est bien qui finit bien - une nouvelle fois. Pourvu que ça dure !

**
*
**

Epilogue Temporel :
- seules les personnes présentes à la Time Pool et à la Super-Prison se rappellent de ce qu'il s'est passé > seuls les participants à ce sujet et au sujet annexe sont concernés ;
- d'autres personnes peuvent s'en souvenir, au vu des perturbations temporelles > toute personne intéressée peut évoquer ces événements, mais ce n'est pas une obligation.
Le Temps a été altéré.

Epilogue Super-Héros :
- Oliver Queen, déplacé à l'extérieur de l'épicentre du phénomène, a été ramené 24 heures plus tôt, il est donc vivant et seules les personnes présentes à Ivy Town se souviennent de sa mort > à vous de choisir de l'évoquer ou non ;
- l'Asile d'Arkham est reconstruit dans la foulée par la Justice League > la zone est rouverte ;
- la Super-Prison Temporaire d'Ivy Town reste : elle devient permanente et s'occupera des prisonniers surhumains non-malades mentaux > une nouvelle zone de jeu et de prison ;
- les deux armes du Batman-Armé sont récupérées par un jeune inconnu > un nouvel héros va s'élever.
La Justice League a souffert mais l'a emportée.

Epilogue Dimensionnel :
- des Univers ont été détruits à cause de Krona ;
- les doubles de la Justice League (Jade², Power-Girl², Kal-Darkseid, Superwoman, Bard) ont disparu lors du choc temporel > ils reviendront ;
- la horde de surhumains "bizarres" a disparu, mais quelques phénomènes pourront réapparaître > ne pas en abuser ;
- les 51 Supermen sont renvoyés dans leurs mondes grâce à Flash.
Il n'y a plus que 52 Terres, dont le contenu reste à définir.

Epilogue Super-Vilains :
- Libra s'est échappé, et est ardemment poursuivi par toutes les autorités > vous pouvez l'évoquer si vous le souhaitez, mais merci de me contacter avant ;
- l'Injustice League est officiellement démantelée ;
- Maxwell Lord, que Libra avait remplacé, est aussi incarcéré ;
- l'émeute de la Super-Prison a permis la fuite de quelques super-vilains, mais la majorité demeure enfermée ;
- le Batman-Vampire ne survivra pas à ses blessures, mais aura infecté quelques habitants > le vampirisme s'installe à Ivy Town.
Le combat éternel continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Multivers Crisis] La Fin de Tout [Justice League]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Multivers Crisis] La Fin de Tout [Justice League]
» JUSTICE LEAGUE : CRISIS ON TWO EARTHS
» La note des DCEarthiens : Justice League : Crisis on Two Earths
» Justice League : Crise d'Identité (Identity Crisis)
» Justice League part 1 de Zack Snyder ( 2017) T'façon on ne le verra jamais , ça va être tout annuler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ivy Town :: Time Pool-