Fables modernes: L’écureuil (hyperactif) et le grizzly (grognon). (PV Divine) (Terminé)

Invité

MessagePosté le: Mer 4 Mai 2016 - 3:36
Power Girl devait faire des heures supplémentaires à sa compagnie. Rik Starr était parti sauver elle ne savait quoi dans le système solaire. Il y avait une panne de courant à l’appartement à cause de travaux. Et Atlee s’ennuyait ferme. Elle avait besoin du contact des autres pour se sentir bien et là, sans rien pour se divertir, dans un appartement surchauffé, elle était au bord de la déprime. Quoi que… Il y avait bien une autre personne dans l’appartement avec elle, derrière la porte où l’on pouvait lire en gros « DÉFENSE D’ENTRER ». Mais déranger Divine n’était jamais une bonne idée, dirons certains. Alors là où quelqu’un de normalement constitué aurait longuement réfléchi son choix, Atlee entra sans même hésiter une seule seconde. Elle se sentait seule, elle avait besoin de compagnie et Divine était comme une sœur à ses yeux.

« Divine, je m’ennuies. Tu voudrais venir avec moi, prendre l’air, aller manger une crème glacée? On peut aller faire les boutiques ou aller au cinéma si tu veux. Mais pas un film d’horreur. Vous savez tous ici qu’ils me font trop peur. Ou on pourrait aller nager aussi! La piscine, ça peut être sympa aussi et… Divine, tu m’écoutes? Est-ce que tu dormais? Non mais t’as vu l’heure qu’il est? Il est passé midi! »

Le tout, piaillé de ce ton typiquement Atlee. Donc jovialement... Et bruyamment. De quoi vous réveiller en sursaut. Ah ça, si quelqu’un pouvait marcher tranquillement et innocemment jusqu’à un grizzly avant de lui confisquer son pot de miel, c’était bien Atlee. Elle ne comprenait pas bien le concept d’intimité ou d’espace personnel et comme elle était habituée, la plupart du temps, à se lever de façon systématique à des heures précises, elle ne saisissait pas la notion de grasse matinée. Elle regardait de ses grands yeux mauves et innocents la clone de Power Girl se débattre avec ses couvertures avant de se dire qu’il serait sage de… Retourner dans la pièce principale. Sait-on jamais, un coup de vision laser est si vite partit… Elle ne pouvait peut-être pas cuisiner comme elle l’aurait fait d’ordinaire mais elle parvint quand même à faire un déjeuner pour Divine. Comme la dernière semaine de courses avait été sous la responsabilité de la Stratane et bien…

Il fallait espérer que Divine aimait les Fruit Loops. Le lait était encore froid (le frigo n’ayant pas encore commencé à s’adapter à la température de la pièce et donc Atlee pu au moins racheter sa gaffe, si gaffe il y avait eu, avec une offrande à l’estomac de la kryptonienne. Et quand on sait que la plupart des colocataires de Power Girl sont au moins un petit peu gourmand… Voilà quoi. Assise sagement à la table de la cuisine, Atlee attendait Divine. C’était très difficile de se fâcher après Atlee, en fait. Si Divine était en quelque sorte une femme-enfant, Atlee était une adolescente dans un corps d’adulte avec un certain nombre de notions en moins. En général, on ne les laissait pas seules, ces deux-là. La supervision d’un adulte (donc Rik, à temps partiel), était suggérée. Des quatre, Power Girl était sans doute la plus mature… Et encore.


« Tu as bien dormi? Moi j’ai bien dormi. J’ai rêvé de Strata. Mes parents me manquent. Et Aurla aussi. Mais super héroïne c’est un boulot à temps plein, il y a toujours des méchants à brutaliser. Et toi, tu ne travaillais pas aujourd’hui? Je ne me souviens jamais si tu as vraiment un travail ou si c’est comme une sorte de code avec Rik et Karen. Enfin aujourd’hui c’est congé de super héroïne. C’est cool non? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 4 Mai 2016 - 6:16

♫ : Bruno Mars - Lazy Song



Bouche patêuse. Paupières aussi lourdes que du plomb. En boxer noir et top jaune fluo. Emmitouflée au fin fond de sa couette, Divine appréciait la chaleur de sa couche, comatant et se complaisant allègrement sa flemmardise dans l'attente d'une quelconque raison de sortir de sa douillette antre. Ainsi emmaillottée, les heures s'étaient écoulées comme des secondes fugaces, distrayant son esprit encore endormi par des songes lointains. Sans doute la brune resterait elle ainsi toute la journée, savourant pleinement cette procrastination...

Mais le plaisir coupable fut de courte durée lorsque Terra s'invita dans sa caverne encore plongée dans une relative obscurité. Arguant qu'il était Midi passé, la jeune femme avait pénétré dans l'Antre comme à son habitude, amenant ses grands sabots, sa voix de crécelle ainsi que son absence totale de finesse. A peine Atlee avait elle franchi la porte qu'un flot impressionnant d'informations se déversa dans le cerveau encore aux abonnés absents de la clone. Ouvrant les paupières avec une infinie difficulté, Divine attendit que l'autre brune eut terminé de parler avant d'entamer le moindre mouvement, maudissant la bienséance et son empathie pour la jeune femme.

Après un temps lui semblant interminablement long, la native de l'éprouvette se décida enfin à sortir son fessier de son lit, se roulant péniblement sur le coté jusqu'à tomber de sa couche - en déclenchant au passage un signal sonore à l'autre femme pour lui signaler sa décision de se bouger les miches. Après s'être levée aussi énergiquement qu'un paresseux sénile, elle avise son reflet sur le miroir de sa chambre: un filet de bave séché était encore visible sur son menton tandis qu'un léger parfum musqué lui signalait qu'il était peut être temps d'aller filer dans la douche. Néanmoins, haussant négligemment les épaules, elle traîna sa carcasse endormie vers la cuisine, traversant le gigantesque appartement d'un pas lourd et peu engageant.

Avaisant sa colocataire et la saluant d'un négligeant signe de la main, la femme s'affala sur une chaise en se massant le cuir chevelu d'une main mollassonne. Décidément, Divine n'était guère du matin, mais cela irait sans nul doute bien mieux une fois son café ainsi que sa première clope entamée. Toutefois, sa tige de nicotine attendrait car, par respect pour la propriétaire des lieux, la clone évitait d'enfumer l'appartement de l'odeur nauséabonde et pour le moins tenace de la cigarette.

C'est le moment que choisit Atlee pour débiter une nouvelle fois un flot intarissable d'informations, une tirade où se mêlaient questions, affirmation et une pointe de nostalgie visiblement. Trop d'infos. Trop d'infos tuent l'infos en une seule fois. Se grattant mollement l'entrejambe au travers de son boxer, la femme émit un baillement interminable avant d'attraper une pleine cuillère des céréales et de la mettre à sa bouche, le tout avec un entrain... mitigé.

" Ca va... je suis restée debout jusqu'à cinq ou six heures pour regarder des séries. J'ai la tête dans l'cul et l'cul dans l'brouillard... , elle mâcha sans entrain avant d'ajouter, Et non je ne bosse pas... enfin pas officiellement. Il m'arrive de temps à autres de faire des petits boulots... "

Ce qui n'était pas totalement faux par ailleurs, mais cela restait toute proportion gardées bien entendu- et les proportions kryptoniennes étaient relativement dantesques-. Il n'était en effet pas rare que la brune passe son temps libre à arpenter le pays d'un bout à l'autre pour des petites missions de livraison plus ou moins douteuses, ou encore à chasser des primes relativement peu élevées histoire d'avoir de l'argent de poche sans trop de se faire remarquer. Le tout avant le dîner ou un énième tête à tête avec son amant.

Peu encline à la conversation si tôt dans la journée, elle poursuivit cependant:

" " De toi à moi, je ne vois pas ce qu'il y a de si attrayant à être super héroïne... ça paye bien ? Je n'en ai pas l'impression. Et puis sauver la veuve et l'orphelin c'est bien beau, mais en général vous n'aidez pas spécialement ceux véritablement dans le besoin. Là d'où je viens, les soucis en général se vivent quotidiennement, lorsqu'on se demande ce qu'on va bouffer ce soir ou comment faire en sorte de joindre les deux bouts pour ce mois sans être trop dans la merde pour le suivant... M'enfin. , Un autre baillement suivi d'un sourire amusé, Pour être tout à fait honnête, je préfère faire profil bas et éviter d'être dans les petits papiers de la Justice League et autres méchants. Les alertes mondiales et menaces extra terrestres ça me passe au dessus et puis tu me connais, j'suis pas des plus fines lorsqu'il s'agit d'agir je risquerais de vous emmerder plus qu'autre chose haha. "

Elle laisse échapper un rôt tonitruant avant de se concentrer sur son bol, retenant à grand peine une flatulence marquée. Non décidément, Divine n'était pas du matin...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 4 Mai 2016 - 15:22
« On est payé quand on est un super héros? Moi j’ai toujours fait ça gratuitement… Je suis l’élue de Strata, c’est ma raison de vivre, mon objectif dans la vie que de protéger cette planète. Je ne vois pas pourquoi je recevrais de l’argent parce que je fais ce qui est ma raison d’être, c’est stupide. Les humains et l’argent… Pas étonnant que leur société soit déséquilibrée et corrompue, quand on y pense! »

Évidemment qu’elle écoutait avec attention tout ce que Divine disait. C’était la jumelle de sa meilleure amie au monde et la petite amie du faux frère de sa vraie meilleure amie au monde. Cela ne l’empêchait pas de faire plein de trucs en même temps, comme à son habitude. Elle avait devant elle sa tablette à dessin et elle était en train de dessiner des personnages et de griffonner des notes. Divine, qui était kryptonienne, n’aurait aucun mal à lire. En gros, Atlee travaillait sur un projet de BD dans le milieu scolaire où Karen était la riche et populaire blonde du campus, Rik était son frère et le beau gosse ténébreux, Divine la sœur se trouvant un peu dans l’ombre de Karen et celle qui faisait parler ses poings et qui se tenait avec les « mauvais garçons » et Atlee était la fille d’un important dignitaire étranger avec des difficultés à s’adapter.

C’était bien son genre d’essayer de comprendre le monde, les gens et le reste en s’en faisant une représentation fictive. Divine manquait de manières et de raffinement, d’accord. À l’inverse de Karen qui elle côtoyait les hautes sphères de la société, l’élite, Divine elle était plus terre à terre, avec le « petit peuple » et les gens beaucoup moins chanceux ou fortunés. Et pour Atlee, c’était une occasion en or pour comprendre les humains. Elle en voyait autant les sommets que les profondeurs grâce aux deux « sœurs ». Est-ce qu’Atlee jugeait Divine pour ses fréquentations? Non. Dans son esprit parfois simple, Divine aidait à sa manière les plus vulnérables, sans costume flamboyant ou cape au vent. Pour Atlee, sauver des vies, c’était sa raison d’exister. Pour certains, c’était pour défendre une cause. Pour Divine… Cela semblait pour avoir la paix.

Divine était un grizzly grognon, sur la vie en général. Atlee était un écureuil hyperactif, curieux et toujours en train de sauter partout pour avoir de l’attention ou pour atteindre le sommet de l’arbre et voir toute la forêt. Mais elle l’aimait, le grizzly grognon et pas juste parce que s’il prenait l’envie au grizzly de lui faire de nouveaux trous pour respirer, il ne se gênerait pas. Mais bon. Il fallait vraiment vouloir pour avoir des mauvaises pensées face à Atlee et même les caractères les plus trempés et les plus barbelés avaient du mal à rester fâchés contre elle. Peut-être que c’était un super pouvoir : qui peut savoir. Pour celui qui n’était pas habitué, la Stratane pouvait être insupportable : elle était INCAPABLE de tenir en place. Il fallait qu’elle bouge, qu’elle fasse quelque chose. Pas étonnant qu’il n’y ait nul besoin de femme de ménage à l’appart…


« Qu’est-ce que tu veux faire aujourd’hui? Il fait super beau dehors! On devrait en profiter! On ne va pas rester dans l’appartement toute la journée. Quoi que… Je pourrais faire un grand ménage… À commencer par ta chambre puis celle de Rik. C’est pas possible de se laisser trainer autant! Mais je préfèrerais sortir. De toute façon il n’y a plus d’électricité alors… Raison de plus pour partir en expédition dans les rues de la ville! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 6 Mai 2016 - 2:41




Divine se frotta le menton d'un air perplexe. D'une certaine manière, Atlee n'avait pas tort. Du peu que la kryptonienne pouvait appréhender la culture humaine, tout tournait toujours autour de la sacro sainte oseille, du flouze, du bif et autres noms tous plus imaginatifs les uns que les autres. Et si grâce à Karen elle n'avait nul véritable besoin de gagner sa vie, la brune prenait de toute manière un certain plaisir à faire ses petites besognes plus ou moins... sales. Du coin de l'oeil, la lève tard jeta un coup d'oeil à la tablette de son interlocutrice, sur lequel semblait trôner une planche de BD. En plissant les sourcils, elle distingua quelques traits significatifs lui rappelant son modèle, PG. Avec un sourire amusé, elle lui lança:

" Tiens ? Je ne te savais pas intéressée par les comics Atlee, sur quoi tu travailles ? "

Mais avant même d'avoir sa réponse, Divine affronta de nouveau les question de la jeune femme, quémandant une dose de mouvement, d'énergie. De vie ? Poussant un soupir lourd et volontairement exagéré, la clone fit tourner ses méninges aussi vite que lui pouvait sa physiologie de Kryptonienne encore dans les vapes et en manque de sa dose matinale de nicotine. Néanmoins, au vu de l'absence totale de la moindre excuse valable pour décourager Terra, la grande brune se contenta se s'affaler de tout son long sur la table, le menton posé sur la nappe.

" J'ai paaaaaas envie de bougeeeeeeeer. Pour être tout à fait honnête, j'ai juste pas la foi. Je sais pas comment font Karen et Rik pour être aussi énergiques... et toi je n'ose même pas aborder le sujet. D'où diable est ce que tu sors ça ? Tu serais pas affectée par quelque chose de typiquement extra terrestre toi aussi ? "

Elle souleva un sourcil d'étonnement. Effectivement, depuis le temps que les deux jeunes femmes se cotoyaient, Divine n'eut pour le moment jamais l'occasion d'en apprendre plus sur les capacités de la femme assise en face d'elle. En effet, les pouvoirs kryptoniens étaient pour la plupart relativement évidents grâce à Kal qui en faisait usage de manière très explicite pour le public mondial. En revanche, hormis un contrôle accru de la matière minérale, Divine en savait au final très peu sur Terra, qu'il s'agisse de ses origines profondes ou encore de celles de ces pouvoirs. Elle profita donc de ce tête à tête pour assouvir sa curiosité:

" Tiens j'y pense, ça te viens d'où d'ailleurs tes pouvoirs ? Je suppose que tu es au courant pour Karen et moi, mais j'ai jamais pensé à te demander un peu plus sur toi même ? D'où viens tu ? Que fais tu sur terre ? Est ce que tes pouvoirs sont la cause d'un phénomène ... comment dire... extérieur ? "

Pour la première fois en cette journée, Divine semblait sincèrement intéressée, la lueur de paresse dans son regard ayant été dévorée par la soif de connaissances. Restait à savoir si l'autre femme serait prête à s'ouvrir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 6 Mai 2016 - 4:43
Atlee regardait Divine avec ses grands yeux mauves, l’air en proie à toute une confusion. Depuis le temps qu’elle vivait chez Karen, elle n’avait jamais posé de questions sur les autres locataires? Pourtant… Savoir qui était Atlee c’était facile et elle avait dû raconter l’histoire des dizaines de fois. Atlee oubliait souvent que les gens de la Surface ne vivaient pas comme à Strata, où toute la communauté s’intéresse à ce que fait l’autre. Ici, au contraire, c’était le règne de l’individualisme. Au début, Atlee avait bien essayé de tisser des liens avec ses voisins et les gens du voisinage mais… La plupart du temps, les gens ne voulaient rien savoir d’elle. Mais bon si Divine voulait connaitre son histoire… Pourquoi pas. Une fois de plus ou de moins… Et puis ça lui ferait plaisir de pouvoir échanger, communiquer, parler avec quelqu’un!

« Je m’appelle Atlee et je viens d’une cité souterraine qu’on a nommé Strata. Là-bas, nous vivons en communauté les uns et les autres et il n’y a pas de crimes, pas de pauvreté, pas de mensonge et pas de mauvaises émotions. En fait, une source aux pouvoirs surnaturels nous permet de faire le vide dans nos esprits, de n’évoquer à nos mémoires que les bonnes émotions, contribuant à un tissu social plus robuste.

Je suis aussi connue sous le nom de Terra. Je suis la troisième à porter le nom et je suis l’émissaire de mon peuple à la Surface. Je suis leur élue, la Gardienne de la Terre et la géokinésiste la plus puissante qui soit. Toi tu lances des lasers par les yeux, moi je déclenche des tremblements de terre et des éruptions volcaniques sans faire d’effort. Mes pouvoirs viennent d’une rare combinaison de facteurs dont des facteurs génétiques.

Ma raison d’être est de protéger et de défendre cette planète, au péril de ma vie et au sacrifice de cette dernière si nécessaire. J’ai un père et une mère qui m’adore, une guérisseuse personnelle super sympa, le Conseil de Strata derrière moi et pleins de compatriotes que j’aime et que j’adore et qui ont des sentiments réciproques. Mais pour les Humains, je ne suis qu’une femme en costume de plus on dirait. »


Évidemment ce que vous venez de lire est la version modifiée du texte d’origine parce que bien sûr, Atlee parlait vite, fort, elle faisait de grands gestes et elle ne tenait plus en place. Parler de son chez elle la rendait toujours incroyablement heureuse car elle pouvait alors se remémorer les siens qui lui manquaient énormément. Atlee, comme on le sait, avait un très bon fond mais elle avait encore à apprendre des coutumes humaines. En fait c’était bien le problème : comme Atlee ne savait pas mentir et refusait d’apprendre le concept, elle disait franchement et sans filtre ce qui lui passait par la tête. Il n’y avait pas plus honnête qu’Atlee, en fait. C’était la jeune femme qu’on aimait avoir à portée de main quand on a besoin d’un câlin. Une Atlee heureuse fait briller le soleil même au travers des nuages. C’est un phénomène scientifique bien connu.

Divine pouvait lui poser n’importe quelle question, même les plus intimes et les plus personnelles. En tout cas, rien ne semblait vraiment déranger la Stratane dans la présente situation : elle était avec une amie, elle avait un dialogue constructif, elle pouvait parler un peu de qui elle était et ce qu’elle faisait… Elle n’avait pas à se plaindre, au fond. Elle adorait échanger, elle adorait passer du temps avec les autres. Elle passait plus de temps avec Rik et Karen qu’avec Divine mais elle s’était promis de corriger la situation et aujourd’hui était le premier pas vers cette résolution. Manquer de volonté? Atlee? Jamais. Sauf devant le Nutella, sa plus grande faiblesse. Ce délice chocolaté n’existe pas à Strata et donc il est tellement facile d’y succomber… Mais bon, il n’y avait pas de Nutella à proximité donc Divine aurait toute l’attention de l’intraterrestre.

Ce qui est bien quand on est Atlee, c’est ce talent presque naturel pour contaminer les autres avec votre bonne humeur. Du coup, elle était prête à le parier, de grizzly grognon, Divine deviendrait beaucoup plus agréable car elle serait victime de l’effet Atlee. Et donc, les conversations seraient plus cordiales, plus amusantes et comme de fait, au final, elles se retrouvèrent à discuter comme si elles étaient deux sœurs ou deux bonnes amies. Pas aussi bonnes que Karen et elle (Atlee) mais c’était quand même une nette amélioration. Finalement, elle ne regrettait pas d’avoir été trouver Divine pour faire un peu de social. C’est en prenant des risques qu’on arrive aux plus beaux résultats, comme elle venait de le prouver. Il ne restait qu’à espérer une chose : que cette espèce de malédiction qui poursuivait Atlee avec une série d’événements étranges la laisse tranquille. Mais ça… Ce sera le sujet d’une autre histoire…

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
 

Fables modernes: L’écureuil (hyperactif) et le grizzly (grognon). (PV Divine) (Terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fable moderne
» La limace et le jardinier. (Fable moderne)
» modelage écureuil
» Les Romans Modernes (M. Vermot)
» Les fables de Jean de la Fontaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-