Liberty Belle

Inscription : 09/05/2016
Messages : 267
DC : Jade, Anima & Tara Markov
Localisations : Philadelphie
Justice Society of America
MessagePosté le: Lun 9 Mai - 20:13
Nom et Prénom :Lawrence, Elizabeth ("Libby")
Pseudonyme(s) : Liberty Belle
Âge : 96 ans (âge apparent : la trentaine...)
Genre : Femme
Orientation : Hétérosexuelle
Nationalité : Américaine

Base d'opération : Gotham City
Groupe : Super-Héros
Faction(s) : All-Star Squadron, JSA
Statut : Divorcée de Johnny Quick
Profession : Ex-championne olympique (1936), ex-secrétaire dactylographe (1938-1939), ex-animatrice radio (1940-1941), ex-héroïne gouvernementale (1941-1945), ex-héroïne (1945-1951), ex co-gérante de société, ex-mère au foyer, ex-mère isolée, formatrice auprès des établissements scolaires, écrivaine et retraitée.

Description physique :
Cette grande jeune femme aux yeux bleus et aux cheveux naturellement blonds n'est pas ce qu'elle paraît être. Du fait de son métabolisme modifié, "Libby" Lawrence ne vieillit pas comme tout le monde ! Mais ce qui pourrait passer pour une bénédiction n'en est pas forcément une : née dans les années 20, Liberty Belle paraît être encore dans une trentaine bien entamée... alors qu'elle n'a plus 30 ans depuis 1960 ! Sa haute stature et sa musculature athlétique donnent une impression de puissance chez cette femme d'expérience. Ancienne sportive olympique, dotée de caractéristiques physiques hors normes, "Libby" est l'idéal-type de l'accomplissement humain : vitesse, force, endurance, dextérité... tout cela paraît être d'un niveau supérieur chez elle !

Libby, dans le civil, s'habille discrètement, à la manière un peu désuète des années 50, décennie à l'occasion de laquelle elle a pu s'épanouir dans une vie à peu près normale. Quand elle revêt son habit d'aventurière costumée, elle reste sur le grand classique : un domino bleu sur les yeux, un haut de costume bleu à col rouge, orné sur la poitrine de son symbole, à savoir la cloche fendue de Philadelphie, la cloche de la liberté ! Le pantalon, quant à lui, est jaune et bouffant sur les poches, à la manière d'un pantalon d'officier prussien. Enfin, Libby, complète son costume par des bottes d'équitation bleues et une ceinture contenant un fragment de la cloche de Philadelphie.


Description psychologique :
Libby est avant tout une survivante et elle en a bien conscience : alors que, toute jeune, elle a vu mourir ses parents sous ses yeux lors de l'invasion nazie en Pologne, elle ne s'est pas pour autant laissée mourir. Quand plus tard, fuyant le désastre de la Bataille de Dunkerque, elle a fini par traverser la Manche à la nage, elle ne s'est pas laissée tuer...

De ces événements traumatisants, Libby en a déduit ce qui est devenu un principe de vie : personne n'a le droit de disposer de sa vie, de la détruire ou de la lui enlever. Et cela vaut également pour la vie de toute personne sur cette planète. Libby qui, à cause de la barbarie nazie, a perdu toute chance de mener une vie normale s'est jurée de se battre pour son droit à exister et pour le droit à exister de quiconque. C'est même pour elle la seule bataille qui mérite d'être menée : celle pour la vie, la liberté et le respect de la dignité humaine.

Ce qui fait de Libby une vieille dame un peu exaltée et qui porte un regard amer sur un monde en pleine décomposition, sur des jeunes générations de héros de plus en plus irresponsables et cyniques... Elle a lutté contre les nazis et pour des idéaux. Elle a lutté pour l'Amérique Éternelle et elle n'entend pas laisser quiconque souiller cette même Amérique avec des pseudos-valeurs racistes ou intolérantes.

Au-delà de ça, Libby est fatiguée de vivre : elle a eu une vie longue et bien remplie mais, pour autant, n'a pas pris une ride ou si peu... Elle a vécu un divorce éprouvant et ne s'est jamais remariée après le départ de Johnny Quick, peu après la naissance de leur fille, Jesse. Et il est évident que le fait que la mère paraisse aussi jeune que la fille est déstructurant psychologiquement.

Alors, comme il y a des choses qu'elle ne peut contrôler (comme le moment où, finalement, son corps lui fera défaut et où elle pourra profiter d'un repos bien mérité, après une vie bien remplie), Libby a décidé d'incarner à elle seule - et avec toutes les personnes de bonne volonté - les idéaux qui ont forgé la Cloche de la Liberté, les idéaux qui ont conduit le Président Roosevelt à former l'All-Star Squadron et ceux qui ont mus, au péril de leur vie, toutes celles et ceux qui se sont levés pour dire non au nazisme et lutter contre cette idéologie de destruction avec la force du désespoir.

Libby n'est pas réellement proche de sa fille, ni même de qui que ce soit. Le monde ne tourne plus à son rythme depuis bien longtemps.


Version(s) :
La version de l'All-Star Squadron de Roy Thomas.

Histoire :
Elizabeth Lawrence est née en 1920 d'une mère au foyer et d'un père Major de l'armée américaine. Pratiquant le sport à un haut niveau depuis son plus jeune âge et notamment la natation, "Libby" eut une  enfance heureuse mais animée au rythme des compétitions.

A ce titre, elle participa et obtint une médaille d'or en natation aux JO de Berlin de 1936 : Mais à 16 ans, les élucubrations nazies lui semblaient juste étranges... et pour cause ! Les accords de Munich étaient encore 2 ans dans le futur et Hitler était élu personnalité de l'année par Time Magazine !

Elle suivit à 18 ans ses parents et notamment son Major de père, James Lawrence, en Pologne, où ce dernier accepta un poste d'officier de renseignement, chargé d'évaluer la situation européenne...

... et quand la Pologne fut attaquée de manière foudroyante par les bouchers nazis, Libby fut aux premières loges : victimes de la guerre éclair, les parents de Libby périrent sous les bombes nazies. Et Libby se retrouva toute seule...

... sauf que cette toute jeune femme qui aurait pu voir sa vie s'arrêter là, face à l'injustice du monde, de ce mal fichu monde, dut la vie sauve à un agent secret américain, Richard Cannon, qui réussit à l'exfiltrer vers Amsterdam, lui donnant une chance que bien d'autres - et Libby en avait parfaitement conscience - n'eurent pas.

Là, la jeune Libby accomplit l'une des tâches les plus importantes de toute son existence : témoigner des horreurs auxquelles elle avait assisté pendant l'invasion de la Pologne.

Pourtant, Amsterdam ne devint pas plus sure que Varsovie quand elle tomba entre les mains des nazis : et là encore Cannon conduisit Libby dans un refuge provisoire, la France.

Prise dans la bataille de Dunkerque, Libby put embarquer dans un bateau à destination de l'Angleterre. Pourtant, le voyage ne fut pas de tout repos, son embarcation ayant fait l'objet d'un mitraillage en règle par une patrouille de Stukas... Et c'est à ce moment que Libby accomplit l'"exploit" qui fit d'elle un symbole américain, bien avant qu'elle ne devienne Liberty Belle : elle traversa la Manche à la nage, en passant plusieurs heures, sans relâcher ses efforts, à nager dans des eaux agités, avançant à la force du désespoir... Elle ne mourrait certainement pas ici !

Acclamée par les Anglais, ayant eu le privilège de pouvoir rencontrer et être félicitée par Winston Churchill, Libby devint aussi - l'espace de quelques semaines - la jeune femme préférée des américains : elle avait survécu à la guerre et avait déployé des efforts considérables pour s'en sortir !

Et c'est cette popularité éphémère, ces 15 minutes de gloire qu'elle eut, qui lui permirent de trouver un travail dans ce pays où elle ne connaissait plus personne... Libby se retrouva à faire du journalisme, notamment pour la radio et eut même, pendant quelques semaines, une émission à elle !

Elle finit par s'installer dans sa ville natale, Philadelphie, où un jour elle surprit des espions nazis, désireux de s'en prendre à la Cloche de la Liberté. C'en était trop pour elle ! Et elle tomba sur les nazis comme pour leur faire payer tout le mal qu'ils avaient fait au sien depuis l'invasion de la Pologne ! Et Libby se rendit compte qu'elle déployait une énergie bien plus importante que celle qu'elle déployait habituellement : comme si sa force, sa dextérité et son endurance avaient été accrues par le simple contact avec la Cloche légendaire.

Ne comprenant pas ses pouvoirs (elle ne les comprendra jamais), Libby les prit pour ce qu'ils étaient : un cadeau du ciel. Elle se bricola un costume et décida de jouer aux aventurières costumées : ainsi commençait la carrière de Liberty Belle !

Le lendemain de l'attaque de Pearl Harbor, le 8 décembre 1941, le Président Roosevelt convoqua tous les aventuriers costumés qui se trouvaient sur le territoire américain : il s'agissait de former une équipe gouvernementale pour protéger le pays contre les attaques des Alliés de l'Axe. Si les membres de la JSA refusèrent en bloc pour s'engager sous leur identité civile dans les forces armées des Etats-Unis d'Amérique, Liberty Belle, ainsi que Johnny Quick, Robotman, Hawkgirl, Shining Knight et Firebrand formèrent le All-Star Squadron. D'autres membres les rejoignirent et rapidement Liberty Belle se retrouva à diriger l'équipe.

Cette dernière se battit contre les espions nazis chargés de déstabiliser le territoire ou de fomenter des coups d'état dans des pays encore neutres, contre des méta-humains nazis comme le Baron Blitzkrieg et permit de faire échouer plusieurs tentatives d'assassinat contre le Président Roosevelt ou le Premier Ministre Churchill.

En 1942, Libby se maria avec son équipier, Johnny Quick.

Après la guerre, Libby continua pendant quelques années à jouer à l'aventurière costumée mais dut mettre un terme à sa carrière en 1951 en raison des activités de la Commission parlementaire d'enquête sur les activités anti-américaines, animée par le sinistre Joseph McCarthy. Liberty Belle fut inquiétée, au même titre que bon nombre de personnages publiques. Ce qui lui était reproché, tout comme aux autres aventuriers costumés composant la JSA et l'All-Star Squadron, était qu'elle n'agissait pas à visage découvert et se servait d'un nom d'emprunt pour dissimuler sa véritable identité.

Ecœurée par des pratiques qu'elle jugeait liberticides et à l'exacte inverse des valeurs pour lesquelles elle s'était battue 10 ans auparavant, Libby décida, tout comme la plupart des membres des deux groupes d'aventuriers visés, de raccrocher les gants et de mettre un terme à sa carrière d'aventurière.

Se retirant de la scène publique, Libby tenta de reprendre une existence normale, avec son époux.

Ce dernier, poursuivit sa carrière - au grand dam de Libby qui, elle, souhaitait en terminer avec tout cela ! - et se lança dans des recherches autour de l'origine de ses pouvoirs. Il fonda une société "Quick-Start", spécialisée dans le coaching de vie. En parallèle, Johnny se lança dans des recherches  plus ou moins scientifiques, plus ou moins ésotériques, sur la célèbre formule qui lui donnait ses pouvoirs.

Cette situation dura pendant des années, années pendant lesquelles Libby se consacra à épauler son époux dans la gestion de sa société, attendant désespérément que celui-ci s'intéresse à ce qui lui importait maintenant : à savoir une vie de famille.

Finalement, ils eurent une fille, Jesse. Qui grandit et devint, encouragée par son père l'héroïne véloce connue sous le nom de Jesse Quick.

Alors que Jesse était adolescente, Libby et Johnny se séparèrent : et le divorce leur laissa à l'un et l'autre un gout amer. C'est aussi à cette époque que Libby reprit du service, filant un coup de main de temps à autre aux membres de la JSA qui avaient réactivé le groupe.

De même, Libby se servit de cette séparation pour faire de l'introspection : elle écrivit sa biographie, en l'axant sur ses faits d'armes et les années de guerre. Pour Libby, qui avait tenté de tourner la page de l'héroïsme pour tenter de vivre une vie de famille qui s'est avérée être un échec intégral, il ne lui restait plus que ça à transmettre : un témoignage sur une époque où des femmes et des hommes s'étaient levés, avaient combattu et étaient morts pour des idéaux que l'on avait depuis lors oublié.

Peu avant la sortie de son livre, Johnny sacrifia sa vie dans une bataille contre Savitar, dieu auto-proclamé de la vitesse - pour sauver celle de sa fille.

Liberty, qui n'avait jamais cessé d'aimer Johnny, comprit l'ironie de la situation : Johnny comme elle-même ont pu bénéficier d'existences allongées qu'elle a - pour sa part - gaspillé pendant des années à ne rien faire qu'attendre... Pour au besoin se retrouver divorcée de l'amour de sa vie et en froid avec sa propre fille...

Si Liberty a encore une raison de demeurer sur cette planète, c'est pour transmettre son savoir, son expérience et ses valeurs. D'abord, elle se consacra à des conférences dans les écoles du pays. Mais en voyant l'état de ce pays qu'elle avait tant aimé, saigné par un néolibéralisme inhumain, déchiré par un racisme galopant et en proie au réveil des intégrismes et des essentialismes de tout poil, Liberty comprit que les femmes et les hommes de la JSA ou de l'All-Star Squadron n'ont jamais autant manqué qu'en ces jours de ténèbres !


Famille : James Lawrence (père, décédé), Johnny Chambers / Johnny Quick (ex-mari, décédé), Jesse Chambers / Jesse Quick (fille), Rick Tyler / Hourman (gendre)
Alliés : Tous les membres et anciens membres de l'All-Star Squadron, de la JSA, d'Infinity Inc., les héros en général et les hommes de bonne volonté
Ennemis : Per Degaton, Baron Blitzkrieg, les nazis et néo-nazis, les super-vilains en général et les super-nazis en particulier.

Pouvoirs/Capacités/Équipements/Relations :
Liberty Belle dispose d'un métabolisme surhumain qui lui permet à 90 ans passés de paraître aussi âgée que sa fille et d'être dans une forme physique exceptionnelle ! A ce titre, sa force, son endurance, sa vitesse et sa résistance sont d'un niveau olympique, à l'extrême limite de ce qu'un simple être humain peut faire.

Ces pouvoirs sont catalysés, pour une raison mystérieuses, par le fragment de la Cloche de Philadelphie contenu dans la ceinture de son costume. De même, quand la Cloche sonne, Libby bénéficie d'une décharge d'adrénaline qui accroît ses capacités.

Libby est une ancienne championne olympique de natation et à ce titre nage comme un poisson.

De même, elle est une combattante hors-pair, maîtrisant un grand nombre de techniques de corps-à-corps.

Enfin, elle a gardé des talents de journaliste.

Libby n'a de relations - assez distantes - qu'avec quelques anciens membres de la JSA et de l'All-Star Squadron.


Faiblesses :
Liberty Belle se fait l'effet d'être comme la Cloche de Philadelphie : ébréchée. Elle sent que physiquement, elle n'est plus aussi puissante que 50 ans auparavant, sans savoir s'il s'agit d'une défaillance physique ou d'un problème psychologique...

... car sur le plan psychologique, Libby est une femme qui a enterré l'amour de sa vie et la plupart de ses amis, qui vit dans un monde qui ne ressemble en rien à celui dans lequel elle est née et qui paraît avoir le même âge que sa propre fille !

Psychologiquement, Libby est une cocottte-minute.

Par ailleurs, si Libby correspond à ce qu'un être humain peut espérer devenir physiquement au mieux, elle n'est ni à l'épreuve des balles, ni invincible.


Hors Jeu

Présentation personnelle : Corinne, joueuse de Jade & Razorsharp

Disponibilités et rythme de réponse : Quasi quotidienne

Pourquoi avez-vous choisi ce personnage ? Le côté rétro et vintage de Liberty Belle !

Avez-vous lu le règlement et approuvez-vous tous les points ? Oui et oui.
Rappel : Règlement général et Règlement du nouveau joueur.

Comment êtes-vous venu ici ? Par Google, initialement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Invité

MessagePosté le: Lun 9 Mai - 20:20
Je n'ai pour ainsi dire jamais vu la mère à l'oeuvre, quand j'ai vu la fiche j'ai d'abord cru à une ex-Jesse Quick ! Bravo pour cette audace et re-bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7476
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Lun 9 Mai - 20:31
What a choice !

J'ADORE ! Very Happy

Bonne inspiration !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures En ligne
Inscription : 11/05/2015
Messages : 1374
Situation : Ancien Nightwing
Localisations : Devant le Pc


MessagePosté le: Lun 9 Mai - 20:41
Bon courage pour ta fiche et très beau projet en tout cas ^^



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2466-fiche-rp-de-nightwing-batman-ii https://lacavernedebatsi.wordpress.com/
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6316
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth - The Atom
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 9 Mai - 21:57
cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Mai - 0:39
Supery
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Mai - 1:02
Bienvenue Smile C'est une héroïne dont je n'ai dû entendre le nom que deux fois mais je vais tâcher de combler cette lacune ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Mai - 12:58
Re-bienvenue Pouce levé
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/10/2014
Messages : 1373
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 10 Mai - 16:07
Re l'amie Liberty, et bon courage pour la fin de ta fiche. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/05/2016
Messages : 267
DC : Jade, Anima & Tara Markov
Localisations : Philadelphie
Justice Society of America
MessagePosté le: Mer 11 Mai - 18:12
Ca y est ! Je crois avoir terminé ^^

Bon courage pour la lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
Inscription : 29/06/2014
Messages : 6316
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth - The Atom
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 11 Mai - 21:33
Bonsoir !
Une lecture attentive de cette fiche très agréable me permet de ne formuler... aucune observation. Bravo, tu as ta première validation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 21/08/2014
Messages : 255
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 12 Mai - 15:46
J'avoue être surpris. Tu sais que j'ai l'affect particulier pour JEsse mais tu me fait bien aimé sa mère dans ta fiche. Je valide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 09/05/2016
Messages : 267
DC : Jade, Anima & Tara Markov
Localisations : Philadelphie
Justice Society of America
MessagePosté le: Jeu 12 Mai - 16:00
Merci les gars !

... et je ferai de la publicité pour que quelqu'un se décide un jour à jouer Jesse Quick ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t3372-fiches-rp-de-jade-liberty-belle-ani
 

Liberty Belle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Etranges retrouvailles [JSA-Liberty Belle & Wildcat]
» Une belle photo ? une bonne photo ? LA photo ?...
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» La plus belle scène de Manga ( tous mangas confondus )
» La belle andalouse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme joueurs :: Présentations :: Présentations validées-