Une Cité Nommée Ranx (Green Arrow VS Graves)


Inscription : 10/12/2012
Messages : 406
MessagePosté le: Dim 17 Mar - 3:56
Description : Au-dessus du vide, quelques passerelles qui se déplacent par la volition de la pensée centralisée de Ranx. Elles relient en-dessous de la structure de la ville, à une centaine de mètre des systèmes de lévitation gravimétrique, les quatre propulseurs. Des droïdes ouvriers équipés de canons y rôdent pour éviter toute avarie des moteurs. Leur source d'énergie est un cœur nucléaire protégé de plusieurs mètres de béton. De puissants gaz capables d'assommer un demi-dieu s'échappent de ces fournaises de propulseurs, sans parler de la chaleur même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 14:07
Graves tapota la passerelle du pied. Être à la fois conscient de se tenir haut dans le ciel, qui plus est sur une cité "vivante", ne le mettait pas forcément à l'aise. Tout en cherchant à chasser son malaise, il n'avait jamais été à l'aise avec les hauteurs, il repensa à son bref entretien avec Sinestro. Celui ci lui avait fait un court compte rendu de la situation. Durant une réunion de son gouvernement, il serait, lui et sa cité, vulnérable à une attaque surprise de la part de ses ennemis de toujours, les Green Lanterns et leurs alliés. Il était d'ailleurs certain qu'ils auraient un plan d'attaque. Leur objectif serait raisonnablement de frapper le points stratégiques de la cité par petits commando tandis que leur plus grande force de frappe irait se concentrer sur Sinestro lui même et son armée. Dans cette optique, il avait assigné divers vilains aux points névralgiques de Ranx afin d'éviter de trop nombreux sabotages.

David, qui ne pouvait s'empêcher de jeter des regards inquiets vers le vide en contrebas, avait reçu la tâche de protéger, avec un groupe de robots armés, les quatre réacteurs et leur noyaux. D'après ce que l'historien avait compris, les propulseurs pouvaient s'auto-réparer tant que leur noyau était intact. Ce dernier, protégé par les émanations des réacteurs et par un système de protection digne d'une vaisseau spatial, serait difficile à atteindre. En présence du géant de métal, la tâche semblait même impossible.

Le mangeur d'âmes s'émerveillait de ce qu'il voyait à chaque instant. Les technologies de Thaal dépassaient de loin ce u'il avait put voir durant sa carrière, ne laissant pas de lui apporter de nouveaux sujets d'intérêt, et de lui fournir des réponses sur des sujets qui étaient resté obscurs du temps où il travaillait encore pour la League.

Une explosion lointaine se fit entendre et ressentir. C'était le signal. Les forces armées des deux camps devaient en ce moment se rencontrer. Cela voulait dire qu'il n'allait pas tarder à recevoir de la visite.

Graves se demande qui il allait devoir arrêter. Sûrement des héros volants. Le réacteur étant à l'extérieur de la cité, il était plus facile d'y accéder par les airs. Peu importait. Il n'avait pas besoin de voler pour empêcher quiconque d'accéder au noyau. Et peu importe qui venait, il lui tardait d'utiliser ce qu'il avait appris sur les membres de la Justice League.

Écartant un pan de sa cape, il sortit l'orbe de Râ. Cela faisait maintenant quelque temps qu'il ne l'avait pas utilisée, de peur de mal s'en servir, ou de la perdre au profit d'un héros ou d'un autre criminel. Mais aujourd'hui, elle lui serait utile. Il avait eu l'autorisation formelle de Sinestro d'utiliser Ranx, la cité, comme il lui plaisait lors de son combat. Une chose que l'artéfact ancestral lui permettrait aisément de faire. Et si même cela ne suffisait pas, il avait encore prévu quelque chose.

A ce moment, un robot sentinelle proche de lui activa son alarme portative:

Intrus en approche! Intrus en approche!

Sans un mot, Graves se prépara au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 3 Avr - 16:06
Abandonner la politique avait certes était quelque chose de dur au vue de mon expérience, mais c'est la seul et unique façon que j'avais pour aller aider les autres à combattre les forces du mal. Avait-il besoin de moi ? Je ne sais pas et je m'en fous un peu, parce que si on y regarde de plus près, ils auront besoin de moi coute que coute, je ne suis peut-être pas un héros au divers pouvoir, mais mon agilité et mes capacités ne peuvent pas être négligé. J'aurais du y penser plus tôt à la place de concourir contre ce foutu sénateur Ross, ça reste un problème, mais on s'en occupera plus tard. Hal m'avait dit de le rejoindre sur le toit d'un immeuble bien précis pour m'emmener la ou aura lieu les combats. J'aurais pu y aller de moi-même, mais quand on voit avec quel rapidité Hal peut nous envoyait là-haut, pourquoi se faire chier ? Je pris juste le temps de vérifier mon arc, ma corde, mon grappin, mes diverses gadgets "Grenade, flèche en tout genre", tout était présent, il était temps qu'il se pointe et me ramène sur les lieux. Et quand il arriva en vitesse, pour préciser que Supergirl manquait à l’appelle, je compris que c'était mon jour de chance et qu'il était temps de rentrer en piste. J'adoptais un des regards les plus sérieux et déterminé et quelque soit mon adversaire je ferais en sorte qu'il ne s'en sorte pas vivant, ou dans la cas contraire il sera bien amoché. Néanmoins, il fallait que je mette en place une stratégie d'attaque, ce qui allait être malheureusement plus compliqué que prévu étant donné que je ne sais pas sur qui je vais tombé. Faire diversion des la première apparition. Je tourna rapidement mon regard vers mes flèches à mon dos et mémorisa les couleurs que j'avais placé au-dessus. Rouge pour les flèches explosives, blanc pour les aveuglante, bleu pour les brouilleurs et vert pour les normales, sans compter mes quelques grenades qui était en nombre restreint de cinq et mon grappin qui pourrait m’être d'une grande utilité. Bref, la première chose qui me passa en tête était d'armer déjà mon arc et des l'entrée en scène, je commencerai les festivités, pas le temps pour le bavardage inutile ou chose du genre. Hal me ramena rapidement sur les lieux qui n'était rien d'autre....Des passerelles avec ce qui semblait être quatre réacteurs et surement le foutu noyau qui alimentait tout ça. Je vais devoir être extrêmement prudent si on prend en compte que les quatre passerelles n'était pas reliés et encore moins grand que n'importe laquelle. Heureusement que j'ai pas le vertige. Une fois atterrir au sur la structure métallique, mon arc se leva dans un élan rapide et sans voir qui c'était j'envoya une flèche pratiquement à l'aveuglette et quand j'entendis un sorte de bruit métallique, je me dit directement "Et ben bravo, une flèche dans le vide". Mon instinct de survie m'obligea également à sortir une autre flèche que je pris à l’extrême droite..une explosive et je tira sur ce qui devait être des robots, en tout cas ça risquait de les endommager ai j'aurai enfin le temps d'affronter...Graves.

Donc c'était lui mon adversaire, ce squelette dégueulasse. Cette rencontre ne se terminera pas comme la dernière fois, il n'en restera qu'un seul. Il fallait cependant que je la joue encore plus stratégique, Graves n'est pas n'importe qui et c'est comment se battre et dire que Supergirl ne s'est pas présenté...Foutu Kryptonienne. Elle en a visiblement pas pris à Clark. Une fois l'explosion retentit j'en profita pour me rapprocher en utilisant mon grappin vers la seconde passerelle. Il y avait six robots en tout, ce qui faisait que si je visais correctement je pourrais directement en mettre trois hors service. En deux temps, trois mouvements, je dégoupilla une sorte de petite capsule que je lança en plein milieu de trois robots qui commencèrent à se brouiller petit à petit, dans quelques secondes ils allaient être hors service. Je restais en mouvement et non dans une position stable pour éviter quoi que ce soit comme projectiles ou autre et c'est d'ailleurs le cas avant que je n'envoie une flèche bouillante en direction des autres. Qui se brouillèrent à leur tour. Il était désormais temps de faire face à Graves. Je me releva toujours mes yeux cachés par le haut de ma capuche, je pouvais cependant le voir au loin sur la quatrième passerelle. Il se tenait debout, les MAINS vides. Un combat d'homme à...monstre. Était-ce équitable ? Bien sur. Je me releva doucement tout en fixant le monstre sur la quatrième passerelle avec ces six robots hors d'état de nuire.- On se retrouve Grave. Ma posture resta bien droit, mais malgré ça j'étais encore sur mes gardes, je pouvais m'attendre à tout venant de lui. Je fit quelque pas sur la passerelle toujours en ayant garder une flèche à mon arc pour être prêt à riposter aussi rapidement que lui. Je n'attendais qu'une seul chose...Qu'il m'attaque et de ce faite je mettrais en avant mon plan à exécution et si cela marche, Grave ne serait plus qu'un ancien souvenir pour les héros et pour les vilains et ce ne sera pas le dernier, ni le premier.- Alors comme ça, il n'en resta plus qu'un. Et dire que ça devait être Supergirl à ma place. Je resserra l'étau sur le manche de mon arc, prêt à passer à l'attaque. Les autres savaient-ils que je faisais partie du combat ? Au pire je m'en fous, ce qui importe c'est que désormais j'ai une nouvelle mission et que l'heure de la plaisanterie...n'était pas au rendez-vous.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 6 Avr - 0:57
Spoiler:
 

Graves faillit se décomposer intérieurement de déception. Il espérait tomber sur un super héros de la league, pas sur ce tireur de seconde zone, ce looser d'Arrow. La dernière fois qu'il s'était croisés, non seulement l'archer avait échoué dans son entreprise de stopper l'historien, mais avait en plus dans la même foulée libéré la moitié des prisonniers de Iron Heights! Cela donna d'ailleurs une idée au criminel qui ne savait pas trop quoi faire pour attraper le héros vert sur ces passerelles de métal. Etant peu agile, il allait devoir la jouer fine pour mettre la main sur l'homme qui lui faisait face.

Green Arrow... Vous êtes de nouveau venu étaler votre incompétence devant moi? Ou vous souhaitez me supplier de mettre fin à votre inefficacité, en même temps qu'à votre existence?

A ces mots, il saisit les débris de robots qui l'entouraient, et se mit à les lancer sur spn adversaire qui se mit à faire des pirouettes pour les esquiver.

Allez, allez! Dansez! C'est tout ce que vous pourrez faire et ferez devant moi! Vous le savez! Vos gagdets ne peuvent pas me faire de mal!

Etant à cours de munitions, de projectiles, Graves recula. La passerelle de métal offrait une trop bonne opportunité à Arrow de le balancer dans le vide. Si ses flèches explosives ne pouvaient l’abîmer, elles viendraient sûrement à bout des structures qui le soutenaient. Conscient du risque, l'historien se replia sur le support plein et solide du noyau. Là, entre les réacteurs, et la chaleur qu'ils dégageaient, il aurait le temps de voir son ennemi venir.
Une fois qui lui aurait mit la main dessus, il suffirait de lui coller la tête de l'archer dans l'évacuation de chaleur de l'un des propulseurs et de carboniser ce qui lui servait de crâne.

Tout en élaborant ce plan, Graves eut n mouvement de recul en effleurant l'évacuation d'énergie de l'une des machines. Il le sentait, malgré son armure, il était certain qu'il ne pourrait pas tenir longtemps dans un tel dégagement de chaleur. Aucun doute qu'une fraction de seconde là dedans suffirait à désintégrer Arrow.

Une fois arrivé devant le réacteur bétonné, Graves regarda Arrow se démener avec les drones restants et lui lança perfidement:

Le centre du noyau, sa faiblesse structurelle, est juste derrière moi. Un bon explosif la dedans suffirait à le mettre à mal. Venez le chercher!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 6 Avr - 10:23
Une chose est sur, attaquer Graves de front n'était pas la meilleure des façons, à part si j'étais du genre suicidaire, ce qui n'est pas le cas. J'allais devoir me la jouer fine, Graves est plus bourrin que moi je dois l'admettre mais sa stupidité ne mènera à rien, il ne réfléchit pas avant d'attaquer, tout ce qu'il veut c'est en finir une bonne fois pour toute avec les héros. D'ailleurs, je me demande vraiment pourquoi Graves a rejoint ce combat. Il était pas du genre "je me la joue en solo" la dernière fois que je l'ai croisé ? Tu va me dire, ça fait toujours un pion de plus dans l'échiquier de Sinestro. Mais quand il prit la première fois la parole dans ce combat, je ne pouvais m’empêcher de répliquer.- Tu parle de quelque chose qui n'a plus aucun sens à ce jour Graves et tu vas le comprendre très vite. Il croyait que j'étais encore le même qu'avant, alors que c'est totalement faux. Je n'hésiterai pas à le tuer et ceux qui suivront, je n'ai plus aucun remords, fini le temps là. Graves voulait la guerre, alors qu'il vienne la chercher. A ces paroles il commença à prendre la carcasse des robots inutilisable pour commencer à me les balancer un par un. Il est fou ? Les débris risques de détruire les passerelles ce qui aller former une zone de combat beaucoup plus restreint, donc avec beaucoup plus de risque. Les robots volèrent vers moi et je n'eus d'autre choix que d'esquiver en faisant des roulades de gauche à droite. Je ne pouvais pas attaquer au même moment, du moins je n'avais pas assez de temps. Tout en mettant en pratique ma souplesse et ma rapidité je pouvais entendre le choc des robots contre la passerelle derriere moi. Espèce d'enflure. Au bout de quelques secondes, plus aucun bruit, ce qui voulait dire que Graves n'avait plus de petit jouet avec lesquels il pouvait s'amuser. Ces provocations ne faisait que me mettre légèrement en colère, mais j'avais également plus d'un tour dans mon sac contrairement à ce que peut penser l'abomination qu'est Graves. Je me releva en vitesse et brandit l'arc devant moi rapidement pour voir que Graves n'y était plus. Ou était-il encore ? Je dirigea mon regard rapidement sur le coté droit pour voir qu'il se tenait sur le gros noyau. Et merde, je ne dois pas l'endommager et pour le coup il fallait trouver une astuce pour l'atteindre.- Tu fait une grosse erreur Graves. Tu n'était pas du genre à fonctionner en solo ? Le provoquer était l'un des moyens pour le mettre en colère et lui donner l'occasion de baisser sa garde un instant, l'instant qui lui couterait cher. Il fallait taper fort.- Tu n'es qu'un pion dans l'échiquier de Sinestro, une fois fini il se débarrassera de toi comme un objet inutile. Il était rare que les vilains coopère, c'était plus une association provisoire pour ensuite s'entretuer.

- J'ose même pas imaginer la tête de ta femme et tes gosses en apprenant le monstre que tu es devenu... Tu veux que je te dise une chose Graves ? Attaqué sa femme et ces gosses ne pouvait que le mettre dans un état de rage et de là....- T'aurais du avoir Supergirl comme adversaire. Ma voix était devenue d'un sérieux que ça pouvait en choquer plus d'un. J'étais plutôt du genre second degrés, à raconter n'importe quel vanne ou faire des métaphores, mais cette fois tout avait disparue comme si mon esprit était transféré ailleurs ayant bénéficier d'un autre beaucoup plus....dur et froid.- Elle aurait eu des remords et ne t'aurais pas tuer... Cette phrase en disait beaucoup sur mon changement et mon objectif. Graves n'allait surement pas me prendre au sérieux comme toute les autres fois, mais il découvrira bien vite que je ne suis plus le même. Sur ces paroles je pris mon grappin et tira en direction de Graves. Il alla s'accrocher à sa veste et vu la carrure de de celui-ci, ce n'était pas lui qui allait venir vers moi, mais l'inverse. La flèche que j'avais en main était une flèche normal...du moins presque normal. Pourquoi ? La dernière fois que j'ai eu un combat avec Dark Arrow, celui-ci avait pris une flèche empoisonnée et devinez quoi...j'en ai fabriqué plusieurs, mais j'en prenais seulement deux avec l'embout vert pour ne pas faire penser à un autre type de flèche. Une genre de couverture pour surprendre l'ennemi à la dernière seconde. Une fois la flèche planté, le poison se déversera dans le corps de ce dernier et avec la propulsion du grappin, Graves ne pourra que finir à terre. Alors que celui-ci commençait à s'enrouler, je tira la fameuse flèche empoisonnée directement sur Graves, précisément sur le thorax. Jusque là, personne n'avait réussi à s'en sortir sans l'herbe que j'avais ramassé sur l'ile déserte qui pouvait guérir de n'importe quel blessure et ce n'est pas maintenant que ça doit changer. Et avec la vitesse à laquelle j'arrivais sur lui, il ne pouvais que se retrouver au sol en train de me supplier de l'aider ou alors de mourir. Une fois bien devant, je tendis ma jambe et lui donna un coup directement sur la flèche planté dans le thorax avant qu'il ne chute au sol. Bien entendu j'avais repris mon grappin par la même occasion. Alors que celui-ci se retrouva au sol, je fit une pirouette arrière pour ne pas finir près du noyau centrale, il fallait que je l'évite au maximum. La flèche empoisonné était mon dernier recours. Je commençait petit à petit à me reculer avant de finir juste devant l'une des passerelles, précisément la troisième.- Tu es fini Graves, un poison mortelle s'échappe de la flèche une fois planté. Ton corps peut résister à de nombreuses choses, mais pas à ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 6 Avr - 12:30
Tu fait une grosse erreur Graves. Tu n'était pas du genre à fonctionner en solo ?

C'était vrai que le lot commun des vilains était de ne pouvoir discerner alliés d'ennemis et de se toujours refuser l'aide de leurs conjoints. Graves avait compris depuis longtemps que c'était le principal talon d'Achille des forces du mal, et avait aussi décidé d'y remédier.... en prenant sur lui. Cela dit, Arrow avait raison sur le fond. A la fin, il serait le seul gagnant. Mais ça, personne ne pouvait encore le savoir.

- J'ose même pas imaginer la tête de ta femme et tes gosses en apprenant le monstre que tu es devenu... Tu veux que je te dise une chose Graves ?

Classique. Mais encore une fois, Arrow ne faisait que déblatérer des clichées, inconscient de ce qui se tenait devant lui. Graves n'avait pas de remords, sa famille le suivait partout. C'était elle qui avait motivée ses actes. Et c'était pour elle qu'il combattait. Tout cela ne faisait que conforter Graves dans son idée que la justice league ne savait encore rien sur lui. Parfait. A ce moment là, et grâce à une dextérité surprenante, Arrow lança un grappin qui s'accrocha à la veste de Graves. Puis, sur une impulsion, il s'attira à l'historien et, chance inouïe ou calcul, il passa entre les émissions de chaleur, atterrissant violemment sur le torse de David. L'attaque n'eut pas beaucoup d'effet, à part de projeter David à terre, satisfait que Arrow se soit jeté dans la gueule du loup. Mais c'était sans compter un détail fâcheux.

Tu es fini Graves, un poison mortel s'échappe de la flèche une fois plantée. Ton corps peut résister à de nombreuses choses, mais pas à ça.

Graves écarquilla les yeux de surprise. Sur son torse là, était plantée une flèche verte, apparemment enduite de poison.
Sous l'effet de la surprise et de la toxine, David se mit à bafouiller:

Que... que....

Son corps, rapidement conquit par le poison, se mit à s'agiter de spasmes.

Tu.... tu... vas me laisser mourir ici?

Il tendit la main vers l'archer qui le toisait, triomphant. Tremblante, elle semblait vidée de toute sa force.

Aide.... aide... moi.....

La main se sait de l'archer, qui n'avait pas bougé.

Tu aurais tu aimé que je dise ça?

Se redressant d'un mouvement, Gaves saisit Arrow par la tête et le lança sur une courte distance, le laissant se fracasser sur une passerelle de métal. Atterrissant de biais, l'archer ne put se réceptionner correctement et un craquement sinistre, celui d'une flèche ou d'un os brisé se fit entendre. Graves se débarrassa de la flèche, tandis qu'une énergie bleuté s'échappait de lui.

J'ai résisté à un cancer pendant tout ce temps, tu penses que du poison me tuera? Il y a longtemps que j'ai perdu les faiblesses de la chaire.

C'était vrai. Mais les pretas en lui qui luttaient contre le poison drainaient son énergie, et rapidement, Graves se retrouva vidée de la moitié de sa force, son organisme symbiote trop occupé à lutter contre le fluide mortel. Il ne restait qu'une chose à faire. Se nourrir.

Sans attendre que Arrow ne se relève, Graves projeta sur lui toute l'énergie négative qu'il put. Dans un éclat de lumière sinistre, le décors disparu, laissant devant les yeux de Arrow, nimbés par un linceul, les illusions les plus terribles, et ses pires cauchemars.



Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 6 Avr - 15:44
La flèche faisait visiblement effet, chose qui ne me fit tout de même aucune émotions particulières, pour la simple et bonne raison que je savais ce qui allait arriver, Graves ne pourrait pas s'en sortir. Le voir bafouillait des mots au sol, pratiquement en train de ramper me donner un léger sourire au coin des lèvres, il méritait ce qui lui arriver et encore j'en ai pas fini vu qu'il est vivant. Je le regardais de haut pensant déjà ou sera ma prochaine destinations, devais-je combattre Sinestro directement ou aller aider un des héros ? Il fallait que je réfléchisse en vitesse, parce que même si le combat se termine, il n'y avait pas de temps à perdre. Quand Graves de demanda si j'allais le laisser ici, je serra les dents et les poings pour ne pas lui envoyé une flèche explosive directement dans la face pour voir ce qui lui sert de crane explosait comme il se doit.- Va en enfer... Et puis merde, je sortis rapidement une flèche explosive mais au même moment celui-ci m'attrapa par la tête et me lança sur une certaine distance. Comment est...est-ce possible ? Je vola et ma flèche se brisa contre la passerelle sous mon poids. Heureusement qu'elle ne s'était pas planté, sinon j'aurais fini en mille morceaux. Une légère douleur au bras se fit sentir, l'enflure il a encore assez de force pour me propulser. Il devrait être en train de mourir, je ne comprend pas. Quant-il ouvrit sa gueule pour me dire qu'il avait résisté à un cancer et que ce n'est pas du poison qui le tuerait, je sentit comme une certaine déception, mais également une satisfaction. Le poison n'agit pas immédiatement, mais au fil des secondes, il perdra son énergie et sera tout aussi inoffensif qu'un insecte. Mais pour l'instant il avait l'avantage et je devais vite la lui reprendre. Je me releva en prenant appui sur mes mains avant de lâcher un petit ricanement jaune.- Tu t'avance de trop, le poison va drainer ton énergie...Ton temps est comptés. Il fera moins le malin dans quelques minutes surtout que je n'ai pas vider mon arsenal. Mais je n'eus pas le temps de me mettre completement debout qu'une lumière sinistre me fit face. Par réflexe je ferma les yeux pour ne pas me faire aveugler ou quoi que ce soit du genre, mais quand je les ré-ouvris, je vis....rien. Le néant, une vague étendu d'obscurité. Ou suis-je ? Qu'est-ce qui se passe ?

Je dois que pour la première fois de la journée, je m'inquiétais. Le combat contre Graves ne me faisait pas peur, mais l'illusion qu'il m'avait jeté n'était pas le bienvenue, en sachant que ça en avait rendu fou plus d'un. Je suis...Un bruit retentit derriere moi, deux tombes...Non de dieu qu'est-ce que c'est ? Je fronça les sourcils pour voir deux noms...Mon cœur rata un battement, comme si quelque chose me compressait la poitrine. Les deux noms étaient celui d'Hal et de Dinah. Un gloussement se fit entendre à travers ma gorge, Graves voulait me faire perdre pied en me confrontant à mes pires peur. Il a surement peur de m'affronter en sachant qu'il va perdre et préfère utiliser sa force obscure ou je ne sais quoi. Alors que je m'abaissa pour regarder les deux tombes de plus près, une vois derriere moi retentit, une voix qui m'était familière et qui demandait de l'aide. Je me retourna croyant savoir qui c'était et vit....mon père. Mon père qui était mort il y a quelques années à cause d'un agresseur. Mes yeux s'écarquillait, ils sortait presque de leur orbite tellement le choc émotionnel était au plus haut niveau. Non, non...NONNNNNN !!! - LE JEU EST TERMINER GRAVES, SORT DE TA CACHETTE... J'en pouvais plus, je sentait la colère, voir beaucoup plus que la simple colère montait en moi, je le tuerais de mes propres mains, j'en fais le serment. Je m’apprêtais à me concentrer pour tenter de repérer ou était Graves à cet instant. Mais une voix m'interrompit, deux voix...Dinah, Hal ?- Toute est de ta faute Oliver...Tu les as tués. Je reconnu la voix d'Hal et celle de Dinah retentit au même instant.- Tout le monde te tourne le dos Oliver, tu ne peut pas t'en sortir sans nous...Tu es faible. Je devais résister....résister...résister, putain. Je ne me retourna pas pour autant, je devais rester calme et me concentrer pour repérer Graves. Les cinq années sur l'ile déserte m’ont appris énormément de choses, notamment repérer les ennemies grâce à n'importe quel bruit ou même petit son tout en faisant le vide dans la tête. Je devais faire le vide et rapidement. Je ferma les yeux et baissa la tête alors que mon imagination me jouait encore des tours. L'étau se resserra tellement sur le manche de mon arc que j'avais peur de la briser sur le coup. Mais une voix retentit cette fois à l'intérieur de mon crane, elle était différente des autres.- Tu peut le faire Oliver, tout le monde compte sur toi. Finissons-en une bonne fois pour toute...Fait le vide, ne pense plus à rien, à personne. Tu dois repérer le moindre mouvement comme je te l'ai appris. La voix de celui qui avais était mon mentor sur l'ile, c'était lui qui m'encourageait. Comment est-ce possible ? Je ne comprend plus rien, mais j'écouta les conseils de sa voix. Je resta immobile un instant et toujours avec les yeux fermés, je tenta d'apercevoir le moindre pas, souffle ou encore mouvement quelconque. On était seulement deux ici, ça ne pouvait pas être aussi compliqué.- Fais-le Oliver, venge tout ceux qui sont morts...Je suis fier de toi.C'EST BON !!!! Mes yeux se ré-ouvrèrent suite à ces dernières paroles quand un bruit extrêmement léger retentit. GRAVES !!!!! Je releva ma tête, brandit mon arc et tira une flèche en direction de ce dernier. L'obscurité laissa place au décors de la passerelle, tout revenait à la normal. Une flèche était de nouveau planter mais cette fois dans ce qui servait d'abdomen à l'abomination. Il venait de recevoir mes deux flèches empoisonnés ce qui lui serait fatal dans de courtes minutes. Mais j'en avais pas fini, je sortit deux flèches explosive que j'envoya en plein sur le torse de Graves avant de l'aveugler avec une autre. Il était temps d'en finir une bonne fois pour toute. Graves commençait à titubait surement à cause du double poison en lui et des deux flèches explosives qui le faisait reculer lentement.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 8 Avr - 0:06
Arrow avait eu plus de répondant que prévu. Le craquement n'avait pas du venir d'un de ses os, brisé par le choc. Déterminé à corriger ça, Graves s'avança rapidement vers le héros déjà en train de se relever. Mais si ce denier n'était pas capable de le blesser, il pouvait cependant le tenir à distance, autant par des prouesses d'agilité qu'à grands coups de flèches explosives ou empoisonnées.

Sous les nombreux chocs, Graves se retrouva de nouveau au bord de la passerelle, à la limite de la jonction entre le béton armé et l'alliage de métal. Éprouvée par le combat, la structure de métal semblait sur le point de tomber en pièces, ce qui n'était sûrement pas à l'avantage de l'historien, trop lourd pour ne pas risquer de tomber dans le vide, et de s'écraser des kilomètres plus bas. Green Arrow le savait, et n'attendait que l'occasion de lancer une flèche explosive dans ses pieds, et de le voir tomber dans le vide.

Et ce genre de situation, était hors de propos. Deux options s'offraient alors à Graves. Rester là, à garder le passage, ses yeux dans les yeux de l'archer ou s'assurer que le chemin vers le réacteur lui devienne définitivement inaccessible.

Dans un mouvement brusque, Graves leva le pied droit et l'enfonça, à l'aide de ses puissantes griffes, dans le sol qui se craquela sous le choc. La force du coup fit chanceler la passerelle. Un de plus suffit alors à la faire tomber, laissant ses morceaux éparts se disperser dans les airs et retomber vers la terre.

Cela accomplit, l'historien jeta un regard glacial à son ennemi, coincé de l'autre côté, puis le harangua une dernière fois d'un ton sarcastique:

Supergirl aurait put voler jusqu'ici, elle! Quel dommage qu'ils t'aient envoyé à sa place!

Puis, jetant de nouveau sa cape sur ses épaules, il commença à reculer vers téléporteur proche, par lequel il était arrivé.

Je vais maintenant aller m'occuper de tes alliés. Et quand j'aurais dévoré leurs esprits, j'arracherai ce qui te sert d'organes et me délecterai de ce qui te sers d'âme!

Sans un mot de plus, il activa la machine qui le dématérialisa vers un autre champ de bataille.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3926
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 10 Avr - 15:43
Barry arriva au moment ou Graves disparut. Il se retrouva donc de l'autre côté de la passerelle qui était tombé et il vit de l'autre côté Green Arrow. Ce fut une surprise pour Flash qui s'attendait à voir Supergirl en train de combattre. Oliver avait un peu "disparue" dernièrement. Barry avait cru qu'après la campagne publique spectaculaire qu'avait menée Oliver pour leur cause il avait peut-être eu à nouveau la piqûre de la politique. Après tout, il avait fait une brillante percé en tant que maire de Star City peut-être le sénat ou la chambre des représentants l'aurait-il intéressé. Barry ne le savait pas trop, mais ses relations tendues avec Green Arrow faisait qu'il s'intéressait peut à se qu'il faisait.

De toute évidence il était coincé de l'autre côté de la passerelle. Barry était venu pour aider Supergirl, alors il allait aider Arrow. Il prit son élan et sauta de l'autre côté de la passerelle. Flash ne volait pas, mais avec l'élan qu'il pouvait prendre du à la pousser de son accélération c'était assez facile de faire ce déplacement. Il quitta le mode speedmode deux secondes pour parler à Oliver.

Salut Arrow bien content de te voir, alors on a commandé un Taxi vers Green Lantern? Il est arrivé. Merci de voyager avec Air Flash, la compagnie aérienne la plus rapide de tout le continent and beyond.

Flash se saisit de Arrow par la taille et refit de la même manière. Vitesse + force de la poussé = Assez grand pour faire le saut. Il repensa à tous les gens qui avaient voyagé grâce à la speedforce aujourd'hui dans ses bras. Il devrait chargé un tarif à la seconde disons 1$ la seconde. Mais bon après tout ça prenait rarement plus de 1 seconde. Il ne s'enrichirait pas beaucoup avec ce petit commerce. Autant continuer la vie de superhéros et de flic scientifique c'était plus payant et plus gratifiant.

Allez Go! to the Main fight! Fast as a Flash

Zooooooooooom


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Une Cité Nommée Ranx (Green Arrow VS Graves)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Archives de chroniques : Catwoman et Green Arrow
» [série TV] DC - Arrow (Green Arrow)
» Green Arrow Année Un
» GREEN ARROW VS GREEN LANTERN ART PRINT BY NEAL ADAMS
» GREEN ARROW & BLACK CANARY ART PRINT BY NEAL ADAMS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-