L'étrange marché de la Planète-Sans-Nom [Hal Jordan]

Inscription : 29/06/2014
Messages : 10384
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 31 Mai 2016 - 22:49
L'Univers est vaste, empli de civilisations et d'individualités exceptionnelles.
Pour beaucoup d'entre eux, l'espace est un endroit merveilleux, plein d'opportunités, de merveilles et de cadeaux offerts aux plus courageux.
Hélas, pour d'autres, encore plus nombreux, qui ont parcouru son immensité, ont rencontré ses milliers de races, ont fait l'expérience des voyages et des épreuves, l'espace est fait de maladies et de dangers, entourés de ténèbres et de silence.
A bien des égards, la Planète-Sans-Nom est une parfaite illustration de cette seconde définition de l'Univers.

Si les mers de la Terre étaient remplies d'îles de pirates, de villes-rebelles où régnaient les criminels et l'anarchie, l'espace bénéficie également de zones de non-droit, où le danger est constant et où seul le plus fort et le plus méchant peut survivre.
La Planète-Sans-Nom est donc l'équivalent de Tortuga, la cité-pirate aux temps jadis.
Un monde effacé des archives galactiques, un monde où les grands criminels viennent s'amuser lors de nombreuses prises, un monde où un équipage peut être recruté rapidement pour n'importe quel (mauvais) coup, un monde où les ruelles sombres et les cadavres abandonnés sont légion. Un monde sans foi, ni loi.

Et, sur cette Planète-Sans-Nom, il est un lieu encore plus vivant, encore plus fou, encore plus dangereux que les autres.
Son marché.


Des odeurs d'épice, des discussions animées, des mets venus des cuisines les plus étranges et terribles de la galaxie, des objets interdits sur les trois quarts des mondes connus, des vendeurs recherchés pour des crimes de toutes sortes, des membres tels que des bras ou des jambes proposés - au coix - comme des apéritifs ou des prothèses, des armes capables de réaliser un génocide en quelques heures, des dispositifs d'apocalypse, des inventions de cauchemar, des esclaves, des prostituées, des prostitués, et tant d'autres horreurs et merveilles vont et viennent ici.

Sur un étal, dans un des angles d'une des nombreuses allées improvisées de ce marché, repose un étonnant artefact.
Un anneau, rond et solide, fait de métal vert, avec un symbole d'une puissance exceptionnelle et mythique gravé en son milieu.
Un anneau, donc, capable de changer le monde, de modifier la réalité par simple fruit de la volonté de son propriétaire. Hélas, ce dernier est décédé, son sang séché depuis bien des lunes repose sur son anneau ; et si ce dernier aurait dû retourner sur Oa lors de sa disparition, il est mystérieusement resté ici depuis lors. Attendant, oublié, qu'un acheteur s'intéresse à lui.

S'il avait une conscience, cet anneau espérerait certainement encore plus en découvrant un étrange visiteur à proximité de cet étal.
L'acheteur potentiel échange quelques mots de relative politesse avec le vendeur, un cyborg à trois bras, dont deux sur le flanc droit, tous deux faits de chair verdâtre putride. Un oeil rouge bionique unique se fixe sur le visiteur, tandis que ses quatre cheveux uniques tremblent d'excitation.
Le nouveau venu, vêtu d'une combinaison multicolore, fait glisser son regard sur tout l'étal. Ses yeux azur vont et viennent, pour finalement se poser sur l'anneau pendant de longues secondes - avant de se fixer en définitive sur un artefact juste à côté.

"Z'êtes... intéressé... ?"

"Intéressé ? Hum. Oui. Certes. L'intérêt, l'intérêt me définit, en effet. Je suis intéressé, j'éprouve de l'intérêt pour... ah, et bien tout. Absolument tout. On appelle ça de la curiosité, de l'ouverture, voire de l'empathie - enfin, non, non, non-non-non, pas de l'empathie. De la curiosité, extrême, accrue, terrible. Dangereuse, bien sûr. La curiosité est toujours dangereuse.
Bref. Oui, cher vendeur, j'ai de l'intérêt. Je suis intéressé. Par cet objet. Sa forme. Son origine. Son potentiel. Et, évidemment, son... prix ?"


Le cyborg est d'abord troublé par ce discours, puis ses réflexes de commerçant reprennent le dessus. Il commence donc à détailler l'historique même de l'objet tenu par l'acheteur potentiel, qui s'avère être une montre de poignet qui recouvre tout un poignet humain, et serait capable d'aller et venir dans le Temps ; il l'aurait acquis auprès d'un voyageur temporel, qui aurait décidé de ne plus l'utiliser après avoir été rendu immortel par une jeune rose au charme brûlant, après avoir été rendue surpuissante en se précipitant dans le coeur ardent d'une cabine téléphonique bleue.
Et si Mister Miracle, l'acheteur potentiel, écoute avec intérêt cette passionnante histoire, son attention demeure fixée sur l'anneau ; objet de sa présence ici, objet de sa venue en ce lieu, objet de sa quête inlassable - résoudre, encore, toujours et éternellement chaque mystère qui se présente dans tout l'Univers !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mer 1 Juin 2016 - 19:57
La complexité du monde est telle qu'il est impossible à déchiffrer même pour l'esprit le plus vif au niveau des déductions, les gardiens y comprit. Durant tout son apprentissage jusqu'à maintenant Hal s'est convaincu que les gardiens sont le cerveau de la connaissance, l'assemblage d'un esprit inviolable et éternel dont les connaissances s'étendent à des distances incommensurables. Mais est-ce bien vrai ou une simple envie de croire en quelque chose de concret ? S'il n'a jamais parlé de ça à quiconque, Hal a commencé à douter depuis maintenant quelques années et ce pour plusieurs raisons qui le pousse à croire que finalement ils ne sont tous que des pions sur un échiquier géant. La résurrection de Krona, la situation plutôt folle de Ragnar et il en passe, ce sont des choses qu'on ne peut oublier même avec la plus grande des volontés. C'est donc à lui que reviens le devoir de découvrir certaines zones d'ombre, un devoir qu'il s'est lui même donné d'ailleurs.

Et tout commence sur la Planète-Sans-Nom où Hal s'est dirigé avec une légère hésitation malgré tout étant donné la pollution criminelle qui hante cette planète. L'odeur putride de la corruption, du crime, de la violence tout simplement venait agresser violemment les narines du Lantern qui était vêtu à l'heure actuelle comme les personnes venant généralement ici afin de se fondre dans la masse. La moindre erreur pourrait lui coûter cher et pour ça il priait intérieurement de pouvoir surmonter cette épreuve sans avoir l'obligation de mettre son anneau au doigts et dévoiler sa véritable identité, ce qui serait assez périlleux. Les justiciers ne sont pas admis ici ou dans le pire des cas ils le sont, mais dans un mauvais état à la fin. Non, il n'ira pas jusqu'à prendre un tel risque surtout que les criminels venant de toute part de la galaxie sont assez susceptibles. Et c'est à l'entrée du marché que son cœur se mit à battre à une allure irrégulière en sachant que la zone était bien gardée. Un petit regard tout autour de lui pour y voir des gardes, des criminels aux aguets prêt à agir si la moindre potentielle menace vint fouler leur terre.

Évitant au mieux le regard des gardes du marché tout en demeurant un maximum à l'aise pour ne pas éveiller les soupçons, Hal s'enfonça plus profondément au sein du marché. Nombreux objets venant du monde entier étaient en expositions à la vue des acheteurs, des objets que le Lantern reconnaissait pour certains et dont la disparition a fait parlé à différentes périodes de l'année et des précédentes. Cela ne fait aucun doute qu'ils sont assez compétents pour se débarrasser de certaines personnes influentes et puissantes afin de récolter leurs biens et les vendre aux plus offrants. L'illégalité à l'état pur, une vision qui répugnait Jordan qui aurait tellement aimé pouvoir fermer ce marché définitivement en emprisonnant tout les responsables. Tout en continuant à marcher, Hal passa devant un objet d'une couleur verte vive, un petit objet digne d'un anneau.....L'anneau d'un Green Lantern ? Se stoppant net dans son avancée, il se racla la gorge tout en imaginant où pouvait bien se trouver le Lantern. Cette anneau n'aurait pas du se trouver ici, mais sur Oa. Comment ? La grande question sans réponse pour le moment, mais il comptait bien découvrir le pourquoi du comment parce que s'il y a une chose dont il était sur ou du moins selon une déduction logique, le Lantern n'était probablement pas mort sinon l'anneau ne serait pas ici. Seule explication valable, il ne comptait pas partir seul de cette planète. Une personne était déjà en train de se renseigner sur l'anneau, un potentiel acheteur ce qui fit précipiter Hal vers la table des ventes pour venir se positionner à coté de l'acheteur sans lui adresser le moindre regard pour le moment préférant de loin concentrer son attention sur l'objet de sa visite.

« Cet anneau a une valeur inimaginable qui dépasse l'entendement. A en juger le symbole présent sur la face ça doit appartenir à une personne puissante et influente dans le monde. Du coup je pense que la grande question est de savoir à qui appartenait-il pour pouvoir négocier au mieux le prix et ne pas se faire avoir.»

Il tentait le tout pour le tout en se faisant passer pour un grand négociateur ayant les bases parce que disons-le clairement, il n'est pas du genre à faire des vide-greniers. Sourire satisfait par sa petite interaction avec le cyborg de l'autre coté de la table, il détourna le regard vers l'acheteur à ses cotés.

« Qu'est-ce...»

Qu'est-ce qu'il faisait là ? La surprise fut grande et ça se voyait sur le visage du Jordan qui resta bouche-bée en le fixant comme s'il venait de voir un monstre. Il en était pas un bien entendu, mais il le connaissait assez pour le considérer comme un véritable allié.

« Nous ne savons pas d'où provient cet anneau, mais tout ce que nous pouvons confirmer est qu'il n'est pas à vendre sur l'instant. Mis en exposition, il a simplement pour but d'attirer la clientèle pour un achat ultérieur et garder les fidèles.»

Le cyborg ayant coupé la parole à Hal, il attira par la même occasion son attention suite à sa phrase de vendeur radin voulant garder tout le pouvoir pour lui. Il devait obéir à ses supérieurs en sachant le pouvoir qu'a cet anneau. Le fait qui confirma ses pensées fut l'homme à quelques mètres sur la droite fixant le cyborg avec un air sérieux et impartial, le genre de regard qui ne propose aucune alternative digne d'un désaccord.

« Excusez-nous du dérangement, nous avons cru qu'il était à vendre.»

Pas la peine d'insister, il allait devoir trouver autre chose pour récupérer l'anneau sans attirer l'attention sur lui et le danger par la même occasion. D'ailleurs le fait que Miracle était là pourrait grandement aider Hal. Lui lançant un léger et discret signe de la tete en se retournant, il prit soin de s'écarter un peu de la table dans l'espoir de pouvoir échanger quelques mots avec Miracle.

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10384
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 5 Juin 2016 - 17:02
Mister Miracle a vu Hal Jordan dès que ce dernier s'est trouvé à quelques mètres de l'étal du marchand, mais il n'a pas réagi quand le nouveau venu s'est approché et a commencé à discuter avec le cyborg. Celui-ci a adopté un ton plus sûr, plus clair et plus adapté à l'intelligence de ses acheteurs potentiels, et le Néo-Dieu suspecte que la partie robotique de son corps a également atteint le cerveau - et qu'il est donc bien plus dangereux qu'il ne le pensait.

Le Green Lantern à ses côtés ne tarde pas à entamer une discussion pour acquérir l'anneau objet de son désir, mais le vendeur semble recevoir un ordre muet d'un supérieur ou d'un camarade à quelques mètres et coupe toute possibilité de transaction.
Ainsi, l'objet le plus puissant de l'Univers n'est jamais nommé, ses liens avec le Corps sont évacués, et tout le monde ici joue un petit jeu de dupes qui ne passe pas inaperçu - mais est suffisamment clair pour devenir dangereux.

Hal Jordan, qui a tenté de cacher sa tenue par quelques vêtements anonymes, finit par décider de quitter l'étal, non sans un ultime petit geste du crâne pour attirer l'attention de son camarade.
Ce dernier le fixe longuement, même après que le pilote ait quitté la zone, avant de se tourner vers le vendeur.

"Hem... quel dommage de ne pouvoir choisir les curieux qui vous abordent, non ? Cet inopportun nous a pris notre temps, et je déteste le perdre. Revenons à notre transaction : combien, pour ce bracelet ?"

Scott Free est bien sûr intéressé par l'anneau, mais il avait adopté une autre tactique en se concentrant sur l'étrange bracelet "temporel", situé juste à côté, pour éviter d'être associé à Hal. Ce sera difficile, car le héros terrien lui a malheureusement fait signe ; le Néo-Dieu espère que son expression surprise, puis choquée, que son masque sensible a parfaitement reproduite, sera suffisante pour éviter des futures difficultés.

Au bout de quelques minutes d'une nouvelle négociation, Mister Miracle finit par verser quelques pièces d'une monnaie utilisée seulement sur quelques mondes des bordures extérieures de la galaxie de Rann, et emporte le bracelet.
Il part donc de l'étal du vendeur - mais veille à ne pas prendre la direction suivie par Hal Jordan quelques instants plus tôt.
Le Néo-Dieu sait qu'il est surveillé depuis son arrivée ici, déjà par principe car les organisations qui gèrent la Planète-Sans-Nom n'aiment pas les nouveaux venus, mais surtout depuis les quelques échanges avec Green Lantern.

Il flâne pendant six à sept minutes entre d'autres étals, tente quelques achats avant de renoncer, puis se baisse légèrement et disparaît dans la foule. Il espère ainsi perdre les éventuels suiveurs, et s'efface définitivement des écrans grâce à son expérience et son talent - il est le plus grand artiste de l'évasion, après tout !

Pendant ce temps-là, Hal Jordan a continué sa marche, avant de filer dans une petite ruelle sombre. Il espère ainsi attendre son camarade en toute discrétion - mais il est sur la Planète-Sans-Nom, où les ruelles sombres ne servent pas uniquement aux rendez-vous discrets, mais plutôt comme coupe-gorges et zones de non-droit.
Ainsi, tandis qu'il attend toujours depuis quelques minutes, Green Lantern sent son instinct tiquer, puis voit soudain bouger quelque chose dans les ombres.
S'il est sur le point de se défendre du mieux qu'il le peut, sans griller sa couverture, il se rassure en découvrant devant lui... Scott Free, qui arrive comme par miracle.

"Hal Jordan. Green Lantern."

Sa voix est lente, calme.
Le Néo-Dieu s'avance vers son camarade, les mains derrière le dos. Son regard azur reste figé sur le visage encapuchonné du héros, sans cligner des paupières un seul instant.

"Hal. Jordan. As-tu perdu la tête ? As-tu été infecté par un virus ? Es-tu possédé par un symbiote extraterrestre ? Es-tu la victime d'une attaque psychique ? As-tu été blessé ? As-tu perdu tes proches ? Es-tu déprimé, ou énervé ? As-tu troqué ton anneau de Volonté contre un autre anneau ? De Bêtise, peut-être ?"

Son ton est toujours doux, calme ; ça n'en rend son discours qu'encore plus terrible.

"Comprends-moi : je ne cherche guère à t'humilier ou te provoquer, mais à comprendre comment un Green Lantern, un Flic de l'Espace, vient sur la Planète-Sans-Nom, le pire repaire de criminels de l'Univers, et fonce bille en tête vers un anneau d'un collègue, en espérant qu'un vague déguisement serait suffisant pour le cacher."

Il parle vite, très vite. Il lâche une tirade nerveuse, brutale, tandis qu'il s'arrête juste devant son camarade.

"Hal Jordan... j'avais vu l'anneau, j'avais entamé une négociation pour mettre le vendeur en confiance et pour acquérir, finalement, l'anneau. Je ne sais pas pourquoi un tel crapaud a une telle arme avec lui, je ne sais pas pourquoi l'anneau n'a pas rejoint Oa, et je ne sais pas ce qui est arrivé à son propriétaire.
Je pense que tu veux découvrir ces réponses, comme moi, mais ta méthode ne peut fonctionner. Il nous faut être plus calmes, plus concentrés, plus disciplinés, plus..."


"Non : vous ne devez pas être "plus", vous devez être "moins".

Mister Miracle se tourne, et pose les yeux sur une nouvelle silhouette qui s'échappe des ténèbres.

"Pour survivre, ici, vous devez être moins vous-mêmes : moins héroïques, moins sympathiques, moins ouverts, moins pacifiques, moins bons et moins proches.
Pour comprendre comment un Green Lantern a pu disparaître ici, vous devez devenir autre chose - vous devez devenir comme moi."


Le nouveau venu s'arrête, et croise les mains devant lui. Il attend - leurs réponses, et surtout qu'ils le reconnaissent.
Cela ne devrait pas tarder : après tout, comment Hal Jordan pourrait oublier Amon Sur, le fils maléfique d'Abin Sur ?


(HJ/ Je me suis permis de dire que tu es déguisé pour des questions de crédibilité. Ne prends pas mal les paroles dures de Scott, ça me semblait cohérent avec la situation ! Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Lun 6 Juin 2016 - 19:40
Il y allait à l'instinct sans se soucier une seule seconde que sa méthode pourrait mettre en péril sa situation et sa couverture. L'habitude de marchander avec des criminels extraterrestres n'était pas une action qu'il envisageait de faire tout les jours, loin de là même. Une légère sueur froide parcourait son échine alors qu'il se retrouvait entoures de criminels en tout genre pouvant le poignarder dans le dos à n'importe quel moment et l'hostilité dont il fit preuve involontairement coupa court à la négociation qu'il tentait de faire pour acheter l'anneau. Un Green Lantern était probablement encore vivant, retenu sur cette planète, sa mission était simple tout comme le fait qu'il devait venir en aide à son compère et le ramener lui ainsi que l'anneau là où sont leurs places. Mais c'était sans compter sur la présence de Scott cherchant également à négocier l'achat de l'anneau. Il aurait très bien pu le laisser négocier pour ensuite reprendre l'anneau amicalement, mais son instinct l'a poussé à prendre les devants étant donné que ça ne le regardait lui et personne d'autre.

La négociation s'étant soldé par un échec, c'est après avoir vu le cyborg recevoir un ordre direct d'un autre type que le Lantern décida de prendre légèrement ses distances pour faire quelques pas en espérant que Scott le suivra. Une discussion s'impose avec le Néo-Dieu qui ne devait aucunement se trouver ici, surtout si c'était pour s'intéresser à l'anneau des Green Lanterns. Pourquoi s'occupait-il de ça ? Pourquoi cherchait-il à acheter l'anneau ? L'avoir c'est bien, mais il faut également le propriétaire avant de s'échapper de cet endroit malsain. Tete baissée sous sa capuche, c'est lorsqu’il aperçut une ombre mouvante rapide dans l'une des ruelles à sa droite qu'il releva le visage comme pour voir si c'était pas son imagination qui lui jouait des tours. Il manquerait plus qu'il devienne fou et il sera complètement intégré à cette "communauté". Sur la défensive, il s'aventura vers la droite avant de voir apparaître Scott. Il ne manqua pas de vouloir le réprimander en lui faisant une quelconque morale, mais ce qu'il ne savait pas c'est qu'il n'en avait pas besoin. Il était ici pour une raison très précise contrairement à son opposant dont il se demandait vraiment ce qu'il faisait ici. Appréciant moyennement ce qu'il entendant, il s’apprêta à l'ouvrir et répondre au Néo-Dieu avant qu'une autre voix plus forte, plus imposante ne se fasse entendre en perçant les ténèbres.

N'adressant pas directement un seul regard au nouveau arrivant, il se mit à fixer les bottes du type, des bottes qui finirent par lui rappeler quelque chose. Ces bottes...cette voix....Ravalant sa salive, Hal releva doucement le visage jusqu'à apercevoir la silhouette de l'inconnu qui ne l'était pas vraiment au sens propre. Impossible, il aurait du mourir après l'invasion des Black Lanterns, comment cela peut-il se faire qu'il soit en vie ? Ce n'était tout bonnement pas logique, mais rien n'est logique et simple au sein de l'univers tout entier. Cela ne faisait aucun doute désormais qu'ils étaient à découvert, Amon savait pertinemment qui était Hal et Vice-Versa.

« N'est-ce pas Hal.»

Depuis qu'il a reçu l'anneau des Green Lantern de la part d'Abin Sur, Amon voue une haine particulière envers Jordan sans pour autant avoir réussit à prendre le dessus sur lui. Alors que cherchait-il en se prenant pour quelqu'un de supérieur ? Tout ceci était assez louche, c'est comme si la confiance d'Amon se trouvait décuplée dans cet endroit.

« C'est toujours la même rengaine avec toi Amon, tu ne cesse de me provoquer, mais au final on sait l'un comme l'autre que j'arrive toujours à botter tes petites fesses de malabar.»

Petite allusion à la couleur violette de sa peau, on ne va pas négliger une telle attitude non ? C'est bien ce qui le caractérise sois-dit en passant. Sauf qu'Amon avait ce petit sourire au coin des lèvres qui désigna bien son surplus de confiance qui se conclu bien assez vite par l'arrivée de plusieurs autres criminels intergalactiques. Cyborgs comme criminels pointèrent les deux justiciers avec des armes. Mais ni une ni deux, Hal commença à se sentir partir, se sentir de plus en plus faible...


« Hal Jordan, mon précieux Hal Jordan. Je pense qu'il est temps pour toi d'enfin comprendre ce qu'est la véritable volonté d'une vie.»

La capacité d'Hector mit Hal Jordan sous son contrôle mentale et autant dire que sur le moment il n'avait pas les moyens de se défaire de cette emprise. Immobile, le regard absent, il n'était plus lui-même.

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10384
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 20 Juin 2016 - 21:40
Dans l'Univers, les Green Lanterns sont connus de tous ; à bien des égards, l'ignorance de la Terre est déplorable, voire même pathétique.
Mais si les Humains sont considérés, dans leur globalité, comme des ignares cependant dangereux pour leur immense capacité à survivre à tout, Hal Jordan est reconnu comme une véritable légende dans la grande fresque de la Galaxie.
Certes, la brillance de son mythe a été éclipsée par la noirceur de ses actions lorsqu'il était contrôlé par Parallax, mais sa renommée demeure, et Mister Miracle l'a bien entendu connu avant de venir sur Terre et de le rencontrer dans le cadre de la Justice League.

Il est de ce fait pleinement conscient que son discours, la leçon donnée au héros cosmique, ne passera pas bien auprès d'un homme dont l'arrogance et la certitude sont les plus grands atouts.
Cependant, alors que le Néo-Dieu s'attend à des répliques cinglantes, il est surpris de découvrir... le silence. Et l'immobilisme total de son interlocuteur, ce qui attire immédiatement son sixième sens.

Les quelques mots prononcés par le nouveau venu attirent immédiatement son attention, et le poussent à se retourner pour faire face à l'étonnante silhouette d'Hector Hammond.
Ce dernier, surhumain au physique grotesque mais à l'esprit terrifiant, n'a normalement rien à faire ici, vu l'éloignement de la Planète-Sans-Nom de la Terre. Néanmoins, au fond, la présence d'un tel criminel dans ce monde sans foi ni loi n'est pas étonnante sur le principe, même si la forme de son arrivée est certainement surprenante.

"Hector Hammond."

Une voix douce, calme, s'échappe des lèvres et du masque sensible de Scott Free. Ce dernier s'est discrètement placé un tiers devant Hal, toujours immobilisé.
Il lance en parallèle un ordre mental à sa Boîte-Mère, présente sur son costume et avec laquelle il est en communion totale. Rapidement, la machine-merveille intègre quelques capteurs et systèmes dans un appareil qui sera bientôt prêt.

"Il est également temps de comprendre que ton esprit, si puissant, n'est pas supérieur à tout."

Mister Miracle sourit, puis récupère dans sa machine une petite boule métallique, qu'il place directement dans les doigts de Green Lantern. Ce dernier est soudain libéré de l'influence télépathique de son vieil adversaire, grâce au dispositif scientifique prévu par la Boîte-Mère pour contrer ce pouvoir.

"Bien, maintenant que l'équilibre est retrouvé, que le concours de b... hum, pardon, il y a sûrement des dames, ici. Enfin, des dames, mais des dames criminelles, donc pas forcément des dames. Je me demande alors s'il faut adapter son langage... mais dans le doute, adaptons ! Bref. Après le concours d'ego, terme plus noble et consensuel, peut-être pouvons-nous passer aux choses sérieuses, mmh ?"

Son sourire s'agrandit encore, tandis qu'Amon Sur s'approche d'Hector Hammond pour se placer juste à côté de lui. Le fils d'Abin Sur reste étonnamment silencieux, alors qu'il est également connu dans l'Univers, notamment pour sa langue bien pendue et sa tendance à se glorifier constamment.

"Et, maintenant que nous sommes au complet, tous les masques peuvent tomber, n'est-ce pas ?"

Son attention se tourne sur Amon, qui esquisse un petit sourire, puis laisse échapper un petit ricanement sinistre.
Devant les deux héros de la Terre, un phénomène étrange se déroule sous leurs yeux : la forme d'Amon Sur se modifie, change, pour finalement épouser une toute nouvelle silhouette, bien différente.


Après quelques instants, Scott Free reprend la parole. Sa voix est soudain plus dure, plus tranchante.

"Hal Jordan, petit résumé. Récemment, j'ai découvert, en compagnie de l'héroïne Terra, que Boston était la proie d'étranges disparitions à proximité des quais. Ces disparitions étaient en réalité régulières et anciennes.
Après une plongée dans les entrailles de la ville, nous avons découvert qu'un vaisseau Durlan s'était écrasé il y a des décennies, comprenant des enfants survivants de la Guerre-des-Six-Minutes. Ils ont dû se débrouiller seuls, et ont fait un pacte avec une société secrète locale : l'Empire Bostonien. Les Durlans se chargeaient d'indésirables, et se nourrissaient d'eux.
Terra et moi avons mis fin à leurs agissements, et le responsable des Durlans, avide de chair humaine, a été livré à son peuple. Or, il se trouve aujourd'hui devant moi... un miracle, n'est-ce pas ?"


"Evidemment."

Le Durlan sourit, laissant apparaître des crocs qui ont mastiqué avec délice des spécimens comme Hal Jordan.

"La Guerre-des-Six-Minutes est une épreuve pour ma planète, et l'abandon d'un vaisseau d'enfants une honte que personne n'a voulu reconnaître. Un procès discret a eu lieu : la majorité des miens a été engloutie dans les arcanes de la société de Durla, tandis que moi et quelques autres avons été exilés - nous avons survécu, mais nous ne pouvons revenir chez nous. La Planète-Sans-Nom était une destination évidente."

"Si le rappel des souvenirs est intéressant, cela ne doit guère occuper tout notre temps."

L'attention se recentre sur Hector Hammond, qui s'avance en lévitant sur un fauteuil qui souffre sous son poids.

"Hal Jordan, tu as évidemment vu l'anneau entreposé sur un étal. Tu tiens bien sûr à chercher son propriétaire, et comprendre ce qu'il s'est passé - et moi aussi. Les raisons de ma présence ici sont inconnues mais... entends-moi bien, Hal Jordan... car je te propose aujourd'hui mon aide pour découvrir la vérité."

Le télépathe lève une main tremblotante, en signe de paix et de réconciliation.
Mister Miracle lui-même est surpris par une telle attitude, et perd quelques secondes à reprendre ses esprits.
Hélas, c'est amplement suffisant pour que l'étonnante figure qui suivait Hal et Scott précédemment sorte des ombres. Vêtu d'un dispositif qui "brouille" son image pour la rendre non-reconnaissable, l'être s'avance, sort une arme et menace Hector Hammond.
Ce dernier est de dos, tout comme son "ami" Durlan. Scott Free est trop surpris, et ne pourra pas réagir - et si personne ne fait rien, Hector Hammond va mourir !

(HJ/ Désolé du temps de réponse, j'avais déjà écrit un message mais il a "sauté" et j'ai eu du mal à m'y remettre ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

L'étrange marché de la Planète-Sans-Nom [Hal Jordan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jules ESQUIROL
» Avis de marché - Conseil général de la Marne - archives, plan Napoléonien et affiches
» portable sans abonnement le moins cher du marché :4.99
» Gagnez de l'oseil sans rien faire !
» Avis de marché - DRAC Centre - Restauration d'une maquette - Cathédrale d'Orléans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes-